Faut-il croire votre médecin aveuglément ?

Vous avez été nombreux à réagir à notre dernière lettre (Pourquoi les informations de santé sont biaisées).

Globalement, vous êtes d’accord : on ne peut pas croire sur parole les médias et autorités de santé.

Mais vous êtes plusieurs à poser la question : pourquoi notre médecin ne fait-il pas « contrepoids » à toute cette désinformation ?

Il y a de nombreuses raisons à cela, qu’il est important de bien comprendre.

D’abord, votre médecin est souvent le premier « désinformé » : il n’a pas le temps de vérifier par lui-même ce que disent les autorités de santé, et il se contente donc la plupart du temps de suivre docilement leurs recommandations.

Dans la plupart des cas, sa seule autre source d’information principale vient… des « visiteurs médicaux », ces représentants de l’industrie pharmaceutique qui viennent vanter auprès des médecins leurs dernières molécules chimiques.

Au total, avec ses 10 heures de consultation par jour, les tracas administratifs et les coups de téléphone, il est humainement impossible à votre médecin de lire les milliers d’études scientifiques qui sortent chaque mois.

Et le pire, c’est que même lorsque votre médecin est parfaitement bien informé, il lui est parfois difficile de tenir un discours de vérité absolue.

Votre médecin ne veut pas d’ennui avec les autorités

Chaque fois qu’il s’écarte de la vérité « officielle », édictée par les autorités, votre médecin prend un risque sérieux.

On l’a vu de façon spectaculaire avec le Professeur Joyeux, condamné par l’Ordre des Médecins pour avoir critiqué l’excès de vaccination (et non la vaccination elle-même).

Notez bien le « deux poids, deux mesures » :

Aucun médecin ne sera jamais poursuivi pour avoir recommandé à un patient de se vacciner contre l’hépatite B, même si cela lui déclenche une sclérose en plaque.

En revanche, si votre médecin a le malheur de refuser de vous vacciner, par exemple parce qu’il estime que votre système immunitaire est trop fragile, il s’expose aux pires des poursuites !

C’est le même problème avec les médicaments contre le cholestérol (les statines).

Même si votre médecin est convaincu que ces médicaments sont inutiles et dangereux… il réfléchira à deux fois avant de vous les faire arrêter, si votre cholestérol est élevé.

Car imaginez que vous soyez foudroyé par un infarctus, quelques semaines après avoir arrêté vos statines. Votre médecin pourrait être poursuivi pour ne pas avoir donné ces médicaments, recommandés par les autorités de santé !

À l’inverse, votre médecin ne risque absolument rien si vous attrapez le diabète ou Alzheimer à cause de ces médicaments, puisque leur prescription est recommandée par les autorités !

Le risque de poursuite est une forme de censure. Mais les médecins pratiquent également l’autocensure :

Votre médecin ne peut pas toujours tout vous dire

Imaginez un patient en surpoids, pré-diabétique et dont la tension est mesurée à 18/10.

Un médecin bien formé aux méthodes naturelles sait qu’il y a trois possibilités :

  • L’idéal : si le patient change radicalement son mode de vie (alimentation, activité physique), sa tension baissera et sa santé s’améliorera sur tous les plans ;
  • Le regrettable : le patient ne change rien à ses habitudes mais accepte de prendre ses médicaments contre la tension, ce qui a le mérite de limiter les dégâts ;
  • Le catastrophique : le patient ne change rien ET refuse de prendre ses médicaments qui abaissent la tension, car il ne se « sent » pas malade.

Dans un cas comme celui-là, le médecin est confronté à un terrible dilemme.

S’il dit la vérité sur les effets indésirables graves des médicaments antihypertenseurs… cela peut susciter chez son patient deux réactions très différents :

  • Soit cela l’encourage à changer son mode de vie, pour éviter d’être obligé de prendre ces médicaments risqués – c’est le scénario idéal ;
  • Soit cela peut le convaincre de refuser de prendre ces médicaments, sans pour autant changer quoi que ce soit à ses habitudes – c’est le scénario catastrophique.

Résultat, pour votre bien, votre médecin pourrait être tenté de vous cacher, ou minimiser la longue liste des effets catastrophiques des médicaments qu’il vous prescrit !

Votre médecin veut garder la conscience tranquille

Il existe un dernier « biais » inévitable quand vous êtes médecin.

Il est psychologiquement difficile d’admettre que l’on a donné pendant des années des substances dangereuses à ses patients, alors qu’on souhaitait uniquement les aider à aller mieux !

C’est pourquoi les médecins ont souvent du mal à reconnaître que les médicaments qu’ils ont prescrits pendant des années puissent être « dangereux », même lorsque de nouvelles études scientifiques le démontrent.

Et cela peut arriver même aux médecins les plus « compétents » et formés aux méthodes naturelles ! Par exemple, plusieurs médecins pour lesquels j’ai une immense estime sont moins sévères que moi sur la dangerosité des médicaments antiacides IPP, contre les brûlures d’estomac.

À mon avis, cela s’explique par une raison simple : ce sont des études très récentes (datant de 2014 et 2015) qui ont démontré que ces médicaments provoquaient Alzheimer, maladies rénales graves et infarctus. Jusqu’alors, ces médicaments étaient considérés comme « bien tolérés ».

Un autre exemple, encore plus criant, est celui des amalgames dentaires au mercure.

Pourquoi les dentistes ont-ils toujours farouchement nié leur dangerosité ? Pourquoi ne sont-ils toujours pas interdits en France, alors qu’ils ont été abandonnés depuis longtemps chez plusieurs de nos voisins européens ?

Parce qu’il est insupportable psychologiquement à nos dentistes d’admettre qu’ils ont implanté des poisons dans la bouche de leurs patients pendant des décennies !

C’est tout simplement humain !

Voilà pourquoi je ne peux que renouveler le conseil de notre dernière lettre :

INFORMEZ-VOUS, PAR VOUS-MÊME !

C’est la condition pour être libre, maître de sa santé… et créer un dialogue riche et constructif avec votre médecin !

Bonne santé,

Xavier

Articles similaires

Sources



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

281 réponses à « Faut-il croire votre médecin aveuglément ? »

  1. Francis says:

    Cher Mrs Xavier, je comprend vos mots d’apaisement pour canaliser la colère légitime d’une énorme parti de la population contre la médecine actuelle, mais que contient le serment d’Hippocrate? Ils n’ont pas juré d’obéir aveuglément à un ministère au service de l’industrie pharmaceutique, que je sache. Dans ce serment nous pouvons lire: « je m’abstiendrai de tout mal et de toute injustice. Je ne remettrai à personne du poison, si on m’en demande, ni ne prendrai l’initiative d’une pareille suggestion….Je passerai ma vie et j’exercerai mon art dans l’innocence et la pureté… » (quand on lit ceci, on a envie de rire) Nous devons crier haut et fort que cette médecine nous tut peu à peu et que ces médecins ont beaucoup moins de connaissance que leurs aînés. Car ils sont formés encore une fois par cette industrie, qui en contrôle tout les rouages. Je vous ai déjà écrit à ce sujet… Grâce à mon ancien médecin, j’ai été malade dix ans, celui-ci affirmant que tout était dans ma tête. Lorsque je découvris que la maladie de Lyme en était la cause, je n’ai eu que du mépris et un rejet de sa part, sans aucune excuse. Trop malade pour être en colère, j’aurai apprécié un simple petit mot d’excuse que j’aurai compris, car il n’ont reçu aucunes informations détaillées concernant les symptômes. Le ministère n’informant pas les médecins, c’est criminel. Il suffit de connaitre certains symptômes clés pour soupçonner cette infection. Contrairement à ce que véhicule les médias, elle n’est pas plus difficile à déceler que d’autres. Comme vous le savez les tests en France ne fonctionnent pas pour les malades chroniques, ainsi que les antibios imposés. De vrais médecins ont été poursuivit par la ministre et condamnés pour avoir conseillé à leurs patients d’aller chez nos voisins européens pour bénéficier d’autres tests ou traitements qui fonctionnent et qui sont interdits ici. Dans cette ambiance délétère, mon deuxième médecin à ce jour refuse de reconnaître ma maladie puisque mes tests sont négatifs. Il a peur de poursuites. Un autre médecin reconnaissant ma maladie, refuse de me revoir si je ne suis pas suivi par un psy, car le nombre de suicides pour cette maladie chronique étant en forte augmentation, il souhaite ainsi écarter toutes responsabilités. Je n’ai nul besoin de traitements psy, je réclame juste une reconnaissance pleine et entière de ma maladie et pouvoir bénéficier des bons traitements. Sachez que je ne suis pas près de me suicider, tant que je pourrai dire que j’emmerde tout ces ministres de la santé successifs, qui n’ont rien fait pour nous. Ainsi pendant 10 ans, j’ai participé à leurs profits en bouffant des médicaments de toutes sortes, pour rien et pendant ce temps la maladie faisait son chemin. Seuls de vrais docteurs font l’effort d’aller à l’information au travers de lecture ou de conférences. Et je les salue ici. ET MERDE AUX AUTRES !!!!

  2. JEAN CLAUDE SCHMITT says:

    il est vrai que mon epouse ayant des problemes digestifs avait pris conseil auprès d’un urologue qui lui avait recommandé une sonde ce qui n’est pas agréable mais après avoir pris conseil auprès de sa naturopathe celle çi l’a dirigée vers une personne qui fait de l’hydrothérapie après les explications et le temps nécessaire de lui avoir données il s’avère que celà fonctionne parce que peit à petit tout se décolle de la paroi de l’intestin merçi à vous et à vos collègues pour leurs conseils avisés comme quoi il est grand temps que l’on remette les pendules à l’heure et que bigpharma se remette en question qu’attendent donc nos instances de santé pour accepter l’idée de se soigner par la médecine naturelle alors continuons le combat pacifiquement!

  3. PaM pam says:

    Bjr, qqun aurait il quelques noms de medecins anti vaccins ? Merci d’avance. Pam

  4. bertrand lazerme says:

    Cher Monsieur,
    je m’inquiète quant à la grand mobilisation que nous pourrions mettre en place avec vous pour sauver le remboursement de l’homéopathie et pour sauver l’enseignement dans les universités (Lille/Angers etc), enseignements suspendus avant le verdict de l’Agence du médicament annoncé pour février 2019…comment se fait-il qu’on n’entende pas les médecins homéopathes, anthroposophes etc etc…Nous pourrions tous ensemble renverser la situation mais par l’inaction le gouvernement semble comprendre qu’aucune mobilisation ne l’empêchera de suivre les grands labos contre les pratiques et l’enseignement de l’homéopathie…
    Merci de me dire si vous envisagez quelque chose
    Bertrand Lazerme

  5. Coquelle says:

    Merci pour cet écrit de compréhension plutôt que d’opposition. c’est important de tenir compte de la situation de chacun pour faire avancer les choses. Merci également pour votre message final car la prise en charge personnelle de son information, ainsi qu’une bonne hygiène de vie sont des bases essentielles au mieux être du corps comme de l’esprit.

  6. myriam slegers says:

    Bonjour,
    Il y a un -page 32 etc (+un) article dans le ‘New Scientist’ mag – 15 Sep ’18, qui parle de ce qui est dans vos intestins! Interessant!
    L’autre, au sujet des ‘probiotiques’ p.18, tout aussiinteressant!

    A vous lire bientot dans la prochaine lettre!
    Amities

  7. karin danlee says:

    Je suis si contente de voir que ce n’est pas possible de convaincre les médecins de la dangerosité des médicaments comme les statines, ils n’ont vraiment pas le choix, c’est très dommageable, par contre mon médecin m’a proposé un cardiologue qui ne prescrit pas ce poison, et je l’ai trouvé très intelligent. De plus ce cardiologue m’a fait les examens approfondis que je n’ai jamais eu auparavant, c’est paradoxal…

  8. J’ai beaucoup apprécié votre lettre et vos explications très éclairantes.Si je peux me permettre,pouvez vous me dire ce que je pourrais prendre pour soulager des remontées acides qui m’irritent l’oesophage?Avec tous mes remerciements.JL

  9. Merci pour ces informations très utiles et appréciables.Souffrant d’acidité de l’estomac avec des remontées acides dans l’oesophage très inconfortables que puis-je prendre pour remplacer l’inexium? Avec tous mes remerciements.JL

  10. Je trouve votre article extrêmement pertinent.
    Et pour moi thérapeute en techniques dites alternatives je me permet de bien mettre en évidence vos articles pour tenter de faire réagir mes patients.
    Et souvent ça fonctionne.
    Merci

  11. Baradat Jean Philippe says:

    Bonjour !
    Je ne suis ni docteur, ni pharmacien, ni chercheur
    Je ne suis qu’un simple témoin observateur.
    Savez- vous quelle est l’incidence du nouveau Lévothyrox quand il est avalé en même temps que deux comprimés d’Hydrocortisone 75 mg et une gélule d »ELIQUIS. Mon docteur l’ignore. Je prétends que le fait d’avaler ces trois médicaments en même temps ont provoqué le décès de mon épouse. Et Madame la ministre de la santé n’a pas daigné me répondre. Vous devriez absolument faire un article sur ce comportement car des milliers voire des millions de personnes agissent ainsi : Tout dans la main (5,7 voire plus ) et hop on avale tout EN MEME TEMPS !!!! Hyper dangereux !!!!

  12. Bonjour
    Concernant l’amalgame d’argent utilisé par les dentistes du monde entier, donc si on estime que chaque individu ayant une dizaine de dents soignées, cela fait des milliards d’amalgames sur la planete… L’OMS à l’epoque où le problème a ete soulevé a dit qu’ aucune etude n’avait mis en évidence une relation entre les amalgames en bouche et quelque maladie que ce soit.
    Ceci peut s’expliquer par le fait que dans ce melange la molecule argent/mercure est stable, d’ou le nom d’amalgame, et que pour remettre le mercure à l’etat libre il faut chauffer l’amalgame à une température telle que l’individu aurait d’autres problèmes avant ceux qu’amenerait le mercure. Ceci dit, quand le problème à été soulevé, il y a quelques dizaines d’années, ce sont les marchands de composites qui en ont profité et même beaucoup, sans expliquer que sur les secteurs molaires, il etait beaucoup plus difficile de faire un composite qu’un amalgame, d’où de nombreux bourrages alimentaires suivis de caries et problèmes parodontaux… et à terme la pose d’implant pour remplacer la dent…
    Comme dans d’autres domaines il y a dans la dentisterie une course à la nouveauté pas forcément top !… Alors ne crions pas trop vite « au loup » !
    Je suis chirurgien dentiste avec une bonne expérience et une notoriété de praticien porté sur la Prévention… J’ai des composites, mais aussi des amalgames encore dans ma bouche… et aucun implant… bien que je reconnaisse que l’ implant a été une avancée fabuleuse… La Prevention dans notre domaine est tres efficace, mais malheureusement peut développée voir nulle puisque le premier examen bucco-dentaire de l’enfant n’est demandé par la sécu qu’à 6 ans, alors que l’enfant a ses premières dents à 2 ans…
    Qui freine ?… alors que nous savons qu’à 3 ans, 7 enfants sur 10 présentent déjà des troubles de croissance orthodontiques…

  13. arata says:

    bonjour Merci de nous donner de très bon conseil dans vos lettres très intéressante par rapport a la médecine traditionnelle continué de nous faire profité de votre savoir faire bien a vous ….

  14. TAMBA Marie Nicole says:

    Bonjour tous,
    Je viens apporter un peu D’eau au moulin. je suis passée par une expérience qui m’a permise de constater que nous sommes notre premier médecin, le corps humain parle sur différents paliers, en écoutant ce qu’il nous envoie comme signaux, nous pourrons mieux guider les soignants et avoir de meilleurs résultats. La médecine alternative est aussi d’un grand secours entant que complément. Renseignez vous bien avant de vous lancer.

  15. BIPBIP says:

    Bonjour, On nous dit que d’autres pays sont mieux pour les soins. Pourquoi?
    La maltraitance est partout du bébé (vaccinations) à la fin de vie (loi léonetti).
    Nous ne pouvons décider nous mêmes. Il faut que l’on nous dicte des lois pas de démocratie.

  16. Andrianne says:

    Bonjour,

    Pour tous les crédules , et hésitants ,cette newsletter mélange habillement des vérités (mercure , statine et IPP) et des généralités sur les comportements soi -disant de tous les médecins (décrit comme « votre »médecin en qui vous avez confiance etc) dans un florilège d’amalgames et d’associations d’idées.
    À quelles fins?
    À qui profite le crime?
    Le docteur bashing détruira votre relation avec votre médecin et vous vous renseignerez sur internet et vous achèterez tout ce que santé-corps-esprit vous proposera et les pseudo sciences que votre esprit critique n’est pas capable d’analyser.
    Je suis anesthésiste et parmi la floppée d’informations « grand public » qui ne concerne pas ma spécialité , je demande aux confrères rationnels que penser pour trier.Riz rouge,antimalariens,curcuma,sélénium,mercure,auriculothérapie,tout y est passé.
    À force de voir des pubs pour les mycoses de pieds,je m’en étais inventée une; mon dermatologue n’a que des consultations pour « mycoses »qui n’en sont pas.
    Attelez-vous plutôt à trouver le médecin qui vous convient et qui vous écoute, celui qui mobilisera vos propres ressources de bon sens ,de bien être et qui saura doser et être à la hauteur de vos questionnements et qui saura vous rassurer.
    Rien ne remplace un médecin de qualité, dans cette époque de surinformation et de désinformation .
    Bonne recherche .

  17. MARCHOU Chantal says:

    Bonjour,
    Vos lettres sont toujours très instructive et je vous en remercie. Au moins il est plus facile pour nous d’avoir un échange direct avec ce que l’on veut ou pas avec notre médecin en parlant dans un langage plus sain et surtout en sachant de quoi on parle. Encore merci pour toutes ces recherches que vous faites pour nous et surtout pour notre bien-être en nous laissant juge de nos intentions. Continuez.

  18. Julienne says:

    Bravo pour ce commentaire, cette vérité sur la façon donc nôtre docteur nous soigne, me confirme bien ce que je pensais .depuis 6 mois je suis abon. A santé corps espris je me soigne en mangeant bio, je peut vous dire que ma santé s’améliore de semaines en semaine. Bravo continue mercis

  19. Jean Denjean says:

    Un médecin n’a matériellement pas le temps d’expérimenter telle ou telle thérapie, sauf s’il a lui même besoin d’une thérapie.
    Il est donc obligé de faire confiance aux autorités qui régissent sa profession. Il n’est pas libre, sinon de professer dans le secret avec ses clients, mais comment faire confiance à ses clients ?

  20. Dominique Burdin says:

    Je suis sous antihypertenseurs faiblement dosés depuis un an et demi et ces dernières semaines ma tension est labile, elle monte et redescend brusquement. Je suis en surcharge pondérale, limite obèse, et dois donc perdre du poids rapidement, rendez-vous fixé dans 1 mois avec un nutritionniste, que puis-je faire dans l’intervalle hormis plus d’exercice, je mange modérément, ai arrêté de fumer et bois 1 verre de vin de temps en temps.

  21. Emanuel says:

    Je crois qu’il y a assez de commentaires qui décrivent cette situation, en tous les cas en France, mais en Suisse j’ai aussi fait mon expérience et une fois m’a suffit et me suis lancé il y a plus de 8 ans sur Internet (anglais, allemand et français) et je me prends en charge du mieux que je peux et ça va pas si mal; j’ai l’impression que l’on découvre de plus en plus de scandales ce qui pourrait figer les 2 parties : les tueurs et les naturels; le dernier en date (et j’ai dû en louper!!) était hier au soir sur « l’Artemisia » contre le paludisme. Faut que j’arrête de regarder tout ça avant que je déprime mais « l’Info » nous situe dans ce monde qui se dérègle. Le plus dur c’est de convaincre son entourage même qu’on soufre des dégâts du gluten; la prévention, c’est une chimère et on attend que ça craque et là on est pris au piège.
    Merci mille fois pour vos travaux diffusés sans droits d’auteurs (ou si peu).

  22. lagant jeanne says:

    ce ne sont plus des médecins mais des fonctionnaires, qui font leurs heures…..plus le WE ni le vendredi a-midi….ils nous reçoivent…tous les 1/4 d’heure, à la chaîne, ils ne nous écoutent pas, mais nous refilent le dernier médicament poison, que le dernier labo…leur a conseillé, contre un beau voyage de fin d’année ou un beau chèque….ne prennent plus la tension, le mien je devais lui demander et surtout ils détestent que vous arriviez avec une liste de choses à leur demander….car trop souvent incapables d’y répondre……Internet m’a sauvé la vie, car le mien sciemment était en train de m’empoisonner à petit feu……combien ont il de morts sur la conscience ?? ils ont fait le sermon d’Hypocrate,, mais sont devenus des hypocrites, avides de fric et de position sociale…….je me soigne seule désormais, mange le plus naturellement possible…….un de ces fou furieux voulait m’opérer du genou (gonarthrose) c’était vital selon lui en plein,mois de juin ave la chaleur….pas si folle je l’ai envoyé balader…..je suis allée chez une podologue, j’ai porté des semelles…et oh miracle, en 2 mois mon bassin qui était complètement déséquilibré, c’est remis droit…..plus d’infiltrations qui font si mal et coûtent 130€ pas remboursés (un coup de pouce au copain pharmacien aussi pourri que le rhumato…) et depuis 3 ans, je marche très bien et je ne souffre plus de mon genou…….alors j’en conclue tous des charlatans !!!

  23. Fritz Gleib says:

    La France est en passe de devenir une Pharmacocratie.
    Je suis adepte des médecines naturelles et je m’y connaît. Mais en vieillissant vous finissez par un jour vous retrouver dans le système. J’ai eu une phlébite (toute petite, jambe pas enflée, une petit douleur de rien du tout, mais le doppler a révélé des caillots. Branle bas de combat, hospitalisation et traitements anti coagulant anti vitamine K. Je voulais pas le prendre mais le médecin a dit « il y a que ça » et m’a regardé comme un débile qui lisais des trucs de charlatan. J’étais coincé, il fallait fluidifier.
    Après vous vous faites des angoisses et si… et si…..
    Les AVK c’est l’enfer avec le calcul de l’INR. Vous ne pouvez plus manger des choux, très très peu de légumes verts etc… le contraire de la santé…
    Il vaut mieux encore prendre de l’aspirine au risque de vous faire un trou dans l’estomac !
    Xavier, vous m’avez angoissé avec votre lettre sur la tension.
    Avec une tension à 13 on est hypertendu ? Là vous êtes contaminé par les labos, vous êtes plus royaliste que le roi.
    Vous trouvez qu’une personne de 20 ans et une autre de 60 devrait avoir la même tension ?
    C’est complètement idiot. J’avais 12 à 20 ans et maintenant j’ai 16. Et ça va très bien. La tension c’est selon le bonhomme. J’ai pris les traitements. A 12 je me traîne comme un pauvre retraité.
    Vous allez me dire « et votre phlébite ? »
    J’étais hospitalisé pour une greffe de rein, qui est impec. La phlébite est en rapport avec l’hospitalisation.
    La poignée de médocs que j’avale m’inquiète. J’ai pas pris le Lanzopradol (c’est ça?). Vous dites que ça provoque Alzheimer. Je vous est suivi sur ça, vos infos sont supers. Mais par moments vous êtes aussi flippants que les toubibs. Après tout qu’est-ce qu’on risque ? Clamser ! Et alors, on finit tous par arriver là.
    Je pense aussi qu’on est une bande de vieux. Alors c’est sûr on est client pour la médecine anti âge !
    Merci quand même pour les recherches, je suis de votre côté.
    Fritz

    1. Dominique Burdin says:

      Votre commentaire a retenu mon attention. Lorsqu’on avance en âge, il est normal d’avoir une tension un peu plus élevée, la mienne est labile ce qui veut dire que mon corps veut attirer mon attention sur mon excès de poids, car je n’ai pas de pathologie qui explique ce phénomène. Je suis d’accord avec vous sur votre analyse du post du médecin que je trouve un peu « rigide » dans ses prises de position.

  24. Isabelle says:

    Merci beaucoup pour toutes ces explications du contexte dans lequel on est, malheureusement ?
    Ce que j’apprécie dans vos mails et articles, c’est qu’il y a beaucoup d’informations riches et pertinentes, donc qu’on apprend beaucoup ? Et la manière de nous les présenter et expliquer est très facile à lire et « captivante ». Ça donne envie d’en savoir plus et nous aide à se soigner autrement.
    Encore merci pour tout cela. Amicalement ?

  25. Jouanen says:

    Bonsoir,
    Je suis soignée par inexium40 depuis 2007. Shamalow = 0 amélioration, gaviscon = plus on en prend plus il faut en prendre, curcuma = accentue mes brûlures d’estomac (n’est ce pas un poivre ?)
    Qu’avez vous d’autre à me proposer de réellement plus efficace ? (Régime ou autre)

    1. Ciska says:

      Jouanen,

      Votre question a retiré mon attention. Votre médecin n’a jamais réussi de trouver la cause de vos brûlures d’estomac ? Est-ce le seul traitement que vous prenez ?

      Lisez bien la notice de l’Inexium 40 mg, car une durée de traitement supérieur à trois mois peut entraîner des carences en magnésium, potassium et de la vitamine B12.

      Extraits de la notice de Inexium 40 mg :

      « Traitement des symptômes du reflux gastro-œsophagien (brûlures et remontées acides)

      Adultes et enfants à partir de 12 ans:

      Si votre médecin diagnostique une inflammation de l’œsophage, la dose usuelle est de 40 mg d’INEXIUM une fois par jour pendant 4 semaines. Un traitement supplémentaire de 4 semaines peut être nécessaire pour obtenir une guérison complète. »

      « Effets indésirables de fréquence indéterminée (ne peut pas être estimée à partir des données disponibles).

      · Si vous prenez INEXIUM 40 mg, comprimé gastro-résistant pendant plus de trois mois, il est possible que le taux de magnésium dans votre sang diminue. De faibles taux de magnésium peuvent se traduire par une fatigue, des contractions musculaires involontaires, une désorientation, des convulsions, des sensations vertigineuses, une accélération du rythme cardiaque. Si vous présentez l’un de ces symptômes, veuillez en informer immédiatement votre médecin. De faibles taux de magnésium peuvent également entraîner une diminution des taux de potassium ou de calcium dans le sang. Votre médecin pourra décider d’effectuer des examens sanguins réguliers pour surveiller votre taux de magnésium.

      · Inflammation de l’intestin (entrainant des diarrhées)

      INEXIUM peut dans de très rares cas affecter les globules blancs entraînant un déficit immunitaire. Vous devez consulter votre médecin dès que possible, si vous avez une infection avec des symptômes tels que de la fièvre avec une fatigue générale très importante, ou de la fièvre avec des symptômes d’infection locale tels que des douleurs dans le cou, la gorge, la bouche, ou des difficultés à uriner. Si vous avez ces symptômes, un déficit de globules blancs (agranulocytose) pourra être éliminé par un test sanguin. Il est important que vous donniez des informations sur vos médicaments dans ce cas.  »

      Source : http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/notice/N0224402.htm

      Info sur la carence en B12:
      http://www.vitamine-b12.net/carence/

      Alternatives contre les brûlures d’estomac:
      – Bicarbonate de soude alimentaire
      – La sauge en infusion où en gélules
      – Le Chardon Marie ( les graines, en gélules), info ici : https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=chardon_marie_ps)
      – Le curcuma (frais)
      Le curcuma en soi n’est pas irritant pour l’estomac, c’est la tige souterraine qu’on utilise, le rhizome. Dans les suppléments alimentaires, le curcuma (en poudre où en extrait) est mélangé avec de la pipérine (poivre noir, poivre rouge), pour améliorer l’absorption. C’est la pipérine qui peut irriter la muqueuse de votre estomac.
      Préférez le curcuma frais, disponible dans les magasins bio. Info ici :
      https://blogs.letemps.ch/food/2016/05/07/du-curcuma-frais-mais-pour-quoi-faire/
      – Jus de pomme de terre cru
      – Jus de citron frais

      N’oubliez pas que l’Inexium, Gaviscon etc. sont des remèdes symptomatiques, qui ne guérissent jamais la cause des symptômes. Par exemple, une maladie sous jacente, une déséquilibre de flore intestinale (Helicobacter pylori, etc.) .

      Le stress augmente les symptômes de brûlures d’estomac.

      J’espère que vous trouverez une solution pour votre brûlures d’estomac.

  26. Céline says:

    Le gros problème des médecins, c’est leur ego surdimensionné, même quand on leur expose devant les yeux leur tort et/ou leur incompétence. Personnellement, je vais les voir quand je n’ai vraiment pas d’autre choix mais la plupart du temps, je fais de l’automédication par les huiles essentielles, plantes, etc, des remèdes transmis par la famille. J’ai eu dans ma famille un cas de tachycardie qui a été soigné par un guérisseur, et pour lequel aucun médecin n’avait trouvé la moindre solution. Et je peux vous dire qu’assister à une crise de tachycardie, c’est très difficile.
    Moi-même, je suis en grand déficit de fer, j’ai consulté des médecins, un homéopathe qui me prescrivent toujours des comprimés que je n’assimile pas et que j’ai d’ailleurs laissé tomber. J’ai également laissé tomber la pilule contraceptive qui m’a littéralement « massacré » les jambes, avec une apparition de veinules éclatées partout sur les membres inférieurs. Des jambes qui étaient en parfait « état » avant.
    J’ai un pectus excavatum (thorax creux) et je me souviens encore lors d’un électrocardiogramme de contrôle entendre le médecin me dire que ça n’a jamais empêché personne de vivre, que son frère, qui en était atteint, a remporté des coupes en natation, etc… Ce qu’il a oublié de dire, c’est que dans certains cas, cette déformation vous empêche de respirer correctement en appuyant sur le coeur et que tout le monde ne se porte pas bien avec une telle déformation.Et qu’on peut aller très bien avec en étant jeune et beaucoup moins en prenant de l’âge. Et qu’une opération est possible et beaucoup moins lourde en la subissant enfant. Mais ça, on se garde bien de vous le dire… La plupart des médecins sont tellement auto-centrés, ils vous racontent leurs vacances, leur vie de famille, alors qu’une visite, la plupart du temps dure 10 min top chrono. Ils en prennent la moitié pour vous raconter leur vie. Ou comme ces gynécos qui font mine de s’inquiéter pour vous (« ah non, prenez cette pilule-ci, elle sera beaucoup mieux pour vous ») ou ce médecin généraliste que vous consultez pour une angine carabinée mais au final, c’est vous qui faites vous-même votre prescription… Un conseil : pour vous soigner et savoir ce qui est bon pour vous : ne comptez que sur VOUS.

  27. BERNARD says:

    je fais partie des patientes soignees par levothyrox
    depuis1990 sans probleme…. mais la nouvelle formule me rend malade douleurs ,etourdissements
    incapacite de marcher plus d une heure ,essouflement, battements de coeur irrégulier Jai signe la petition mais j aimerai aller plus loin car cela me gache la vie et m handicape dans ma vie de chaque jour
    pouvez vous me dire s il existe une adresse ou
    m inscrire afin de temoigner de cette ignominie

    avec mes remerciements

    MARIE DOMINIQUE BERNARD

    1. ANQUEZ says:

      Bonjour Marie Dominique,
      J’ai participé à la pétition (mes opinions.com) sur internet , actuellement il y a eu plus de 300 000 personnes qui se sont inscrites, on nous a donné des infos utiles pour éventuellement monter un dossier
      espérant avoir répondu favorablement
      Cordialement

      Lou

  28. Claudette says:

    Bonsoir,
    JE me soigne par homéopathie depuis 40 ans et je vais me soigner aussi par les HE, et je ne crois plus à la médecine officielle. Surtout quand on entend en plus la Ministre de la Santé, ça fait froid dans le dos.
    IL FAUT APPRENDRE A ÊTRE RESPONSABLE DE SA VIE ET NON FAIRE CONFIANCE AUX AUTORIT2S QUEL QUELLES SOIENT.
    Écoutez son corps qui est le cri de l’âme. Corps Âme Esprit, quand nous nourrissons convenablement les trois, nous avons la santé.Cordialement.Claudette

  29. Fernandez Daniel says:

    Bjr
    Moi perso j ai abandonne de vouloir expliquer a mon medecin que le cancer que je gueris par moi meme est la solution la plus profitable qui existe pour mon corps
    Il ezt sympa, gentil, mais surtout formate et il ne veut pas perdre son boulot
    D un cote je peux le comprendre
    De l autre c est un tueur en puissance
    Alors j y vais pour me faire marquerune ordonnance pour des massages, il verifie ma tension prends ces sous et tout le monde ezt content
    Je n ai pas de petits enfants
    Et prefere ne pascen avoir finalement
    La medecine m a massacree avec 15 seances de radiotherapie, j en avais 35, et 2 chimios sur trois
    Heureusement que j ai arrete a temos, je me mourrais
    Je vous donne la reponse qu il m a ete faite avec monbchoix d arreter:
    Vous savez a quoi vous vous risquez mr Fernandez?
    A quoi
    Vous le savez!
    Ah bon, non dites moi!
    Des gens comme vous qui pensent se guerir par les medecines douces, y en acplein les cimetieres!
    Je crois que si je n avais pas ete aussi fragilise, je lui aurais franchement mis mon poingt a la figure a ce responsable de la section radiotherapie de la Timone a Marseille
    Je me suis juste contente de le regarder droit dans les yeux et de lui dire a ce monsier de 35 ans:
    Vous etes convaincu de detenir la science infuse mr…, Mais qu est ce que je plains votre ame d etre ce qu elle est!
    Voila, si l on considere que notre travail d ame doit etre le plus lumineux sur cette terre, je pense que nous avons des milliers d ames en perdition, celles de tous ces medecins, chirurgiens et autres dans le milieu medical qui passent leur temps a gagner de l argent au detriment de leur beaute d ame
    On ne peut pas aller tous vers la Lumiere
    Puis faut eviter la surpopulation
    Et tout le reste…
    La societe civiliseese croit forte, mais qu est ce qu elle fait d elle mon Dieu?

    1. julia says:

      Fernandez Daniel
      Entièrement d’accord avec vous, la maman de ma meilleure amie a eu une tumeur à la vessie et a fait part à l ‘oncologue de son intention de refuser la chimio ce à quoi il a répondu que si elle la refusait elle était condamnée a mourir dans un délai de 6 mois….il lui a tellement fichu la trouille qu ‘elle a fini par s’y soumettre et en est morte moins de 3 mois plus tard dans des souffrances atroces!
      Super l ‘oncologue et son pronostic!

  30. plovier says:

    par une medecine parraléle alors que depuis des années on veut me soigner de la depression on vient de me découvrir un ph très bas 3.5 on me conseil de prendre des produits naturels moi j en peux plus de la médecine

  31. ANQUEZ says:

    Exemple flagrant de ne pas croire en eux :
    Ce matin je suis allée mon médecin pour un renouvellement de lévothyrox, je lui ai exprimé mes symptômes depuis la nouvelle formule en lui notant mon déssacord, la réponse a été que bien d’autres s’accomodent avec celui ci
    je lui ai demandé pourquoi lors de l’analyse seulement la THS apparaissait et non la T4 et la T3
    il me répond consigne reçue si la THS est équilibrée il n’y a pas à connaître le résultat de la T4 et T3, ce qui est absolument faux car même avec une THS dans les normes on peut avoir un déséquilibre T4 et T3
    Il m’est apparu mal à l’aise , mais je n’ai absolument ferme sur le sujet d’autant plus que j’avais lu qu’un médecin en traitement avec le nouveau lévothyrox avait aussi beaucoup d’inconvénients
    le médecin est dans une logique d’écoute des laboratoires et de l’ANSM et qu’on ne nous dise pas que cela est anxiogène dixit Me RUFIN ministre de la santé qui d’ailleurs (médecin) qui a montré son incompétence par cette seule réflexion !
    on sait que l’aluminium est dangereux pour le corps aujourd’hui on veut obliger une vaccination qui en contient pour les enfants (absurdité et mise en danger de l’enfant)
    mais où est l’ordre des médecins, l’ANSM , qui pourraient dénoncer mais font le jeu de la mégalomanie des labos et de l’argent !!!

  32. Fabienne Beretta says:

    Bravo ,continuer comme cela à nous informer
    Merci .

  33. Frixon says:

    Le medecin prescrit .Ne peut ton pas lui faire signé qu’il s’engage lui aussi
    En connaissance de cause des effets dangereux des médicaments ?
    Il m’est notre vie en danger en conscience?

  34. laporte says:

    Toutes ces explications sont intéressantes même si notre Société actuelle nous impose tout et n’importe quoi

  35. Najia says:

    Merci bq pour ces informations. C. Vraiment intéressant

  36. Blanchard says:

    Bonjour, je trouve que vos commentaires sont terriblement angoissants et stressants, trop longs quand vous décrivez ce qui ne va pas dans le but de faire peur. Vous vous etalez lourdement. Je reçois 2 lettres par jour. C’est trop, je me sens harcelée.! C’est dommage car il y a des choses intéressantes.
    Bien à vous.
    F. Blanchard.

  37. Bernard says:

    On nous dit qu’une fillette est morte car elle n’avait pas de vaccins contre la rougeole.
    -Par contre une petite fille de 4 mois décède après avoir reçu 7 vaccins ,et:
    COMBIEN déclenchent des malades ou décès
    A CAUSE DES VACCINS ???????,
    cela on en parle pas,
    – ni de l’aluminium contenu dans ces nombreux vaccins et médicaments à l’origine d’Alzheimer et autres graves maladies.
    – On nous impose maintenant les 11 vaccins obligatoires,
    -la destruction de canards et poulaillers sur plusieurs départements….etc

    – En ce moment ce sont les compteurs Linky que l’on met dans nos appartement dont le CPL traverse les murs le corps tel un micro ondes ouvert dans la maison
    Je n’ai ni téléphone portable ni Wifi ni Micro ondes ni télé et l’on m’impose un compteur Linky qui fonctionne au CPL qui sera une future bombe à retardement comme l’amiante, les milliers de vaccins partis à la poubelle, les aberrantes transfusions etc:

    De toutes façon, la poubelle actuelle c’est le corps humain.

    Et si l’on réfléchissait avant d’agir ?

  38. jolivel says:

    j’ai lu votre lettre je ne peux qu’etre d’accord avec vous car moi j’ai fait un infarctus je prenais des médicaments qui me rendait malade donc j’ai décidé moi meme d’arreter mon traitement pour ne prendre que des complémentaires naturelles et je peux vous dire que je porte bien cela fait deux ans que je ne vais plus voir mon médecin je lui ai dit que je ne voulais plus de ses médicaments car ils me rendais malade il m’a répondu comme tu veux mais le problème c’est que je n’allais pas vivre longtemp pour l’instant tout va bien moi je ne veux plus de médicament chimique ça nous empoisonne et je ne changerai plus d’avis je vois trop de gens malade par les médicaments mais ils sont convaincus que c’est bon pour eux les gens sont trop formatés ils ne veulent pas voir ni se renseigner sur d’autre méthode merçi pour votre lettre je continurai de vous soutenir pour vos informations qui sont très utiles merçi merçi merçi

  39. Blanc says:

    Bonjour,
    Votre lettre est très intéressante, mais malheureusement envoyée BEAUCOUP TROP SOUVENT.
    Ne pourriez vous pas ralentir les envois ?

  40. Mestre says:

    Toujours très instructif. Merci. Mille fois merci.

  41. Sophie says:

    Tout à fait d’accord et pas pour condamner les médecins qui font ce qu’ils peuvent. Mais entendre dire que voir un ostéopathe ne changerait rien à mon problème de dos m’a fait halluciner, résultat j’ai tout de même consulté un ostéo qui lui a tout de suite vu un problème de moelle osseuse comprimée par mes vertèbres (conséquence d’un accident du travail sans gravité), mon médecin lui ne voyait pas l’intérêt de faire quoique ce soit, il m’a donné juste un anti-inflammatoire et faire une radio au cas où… Bref il est important d’écouter les informations que nous envoie notre corps, et parfois d’aller au delà de l’avis du médecin même si ça peut sembler gavant de devoir en arriver là…

  42. Alice says:

    Bonjour,
    Après la guérison d’une anémie, cause 2 polypes présents depuis longtemps, mon corps à compenser jusqu’à ça limite des genoux très douloureux…le docteur a diagnostiqué une hypertension, je fais du sport j’ai une alimentation équilibrée et pas de sel!? j’ai fait le choix de diminuer mon traitement en suivant les prescriptions d’un médecin homéopathe au bout de quelques mois j’ai arrêté le traitement du doc pour poursuivre l’homéopathie..lors de ma prise de tension le docteur m’a dit que ma tension était élevée 12/9 et m’a imposé de reprendre son traitement. J’ai décidé de poursuivre mon traitement homéopathique. Ce qui me dérange dans votre mail qui alerte dangereusement sur l’hypertension, vous m’ encouragez à suivre votre équipe de médecins contre le système de la médecine générale, prendre des plantes et des huiles essentielles, manger bio….pour moi c’est ne plus enrichir un système pour en enrichir un autre car vendre un livre à 60 euros!…tout ça c’est encore un business acheter le livre de jacques coute beaucoup moins cher et là je peux vraiment agir sur ma santé!!!. merci Xavier.

  43. Frajenberg says:

    Lorsque j’ai parlé à mon médecin de m’aider à me soigné avec des produit naturel, il m’a répondu :  » Vous croyez quand même pas que j’ai fais toutes ces études pour soigner mes patients avec des herbes, je suis pas jardinier je suis médecin ». Tout était dit, et depuis cela fait plus d’un ans je cherche un autre médecin,

  44. lanouar says:

    bravo et merci a vous de tout se que vous fait pour nous les personne malade qui on des probleme de sante vous nous informait des danger merci et encore merci

  45. Christiane Chapalay says:

    Bonjour Xavier…
    … et bravo pour votre dernière lettre!
    Personnellement j’ai la chance d’être soignée par une doctoresse très ouverte et particulièrement intelligente.
    Elle m’avait prescrit des statines, ainsi qu’à mon mari pour un excès de cholestérol. Quand je lui ai parlé du livre de Docteur Michel de Lorgeril « L’horrible vérité sur les médicaments anticholestérol », elle a accepté de le lire. Après cette lecture, elle ne nous a plus prescrit de statines!!!
    Donc il faut garder espoir, peu à peu les choses avancent et de plus en plus de médecins vont se remettre en question.
    Continuez à nous informer comme vous le faites, nous en avons bien besoin, et merci de le faire.
    Cordialement à vous,
    Christiane

  46. Dom. D*******R says:

    Je pense que tant que l’on restera dans ce système de médecine sans prendre en compte l’état global de la personne à toujours soigner morceau par morceau nous n’évoluerons jamais. Simplement prendre exemple sur
    la médecine chinoise ou ayurvédique simplement fonctionner comme eux, on aura fait un très grand pas.
    Les médecines douces tendent à fonctionner de la sorte alors je ne peux que vous encourager à nous informer. Merci pour tout.

  47. Richard GISELE says:

    BRAVO et MERCI pour avoir le courage de dénoncer
    tout cela.
    Le médecin est la personne en qui nous avons un respect total et une confiance inébranlée, à tort finalement !

  48. STEICHEN JACQUES says:

    QUESTIONS EN LISANT CE QUI SUIT. QUEL SONT CEUX A REJETER?

    Quatre anti-acides pour soigner les brûlures d’estomac
    Maalox maux d’estomac Goût Fruits rouges

    Sanofi, env. 5,20 € la boîte de 20 sticks de suspension buvable.

    Composition : des sels (hydroxyde) d’aluminium et de magnésium anti-acides.
    Le + : une forme buvable qui s’emporte facilement et permet une action rapide. Parfum agréable.
    Le – : une galénique plus chère que les comprimés même si la gamme dispose d’un bon rapport qualité-prix. Une diarrhée ou une constipation est possible.
    Pour qui ? À partir de 15 ans, pour soulager rapidement des symptômes (brûlures ou remontées acides) peu fréquents (moins d’une fois par semaine).
    En pratique : malaxer le sachet. En prendre 1 à 2 par prise, sans les diluer, à l’apparition des symptômes ou après les repas et juste avant le coucher en cas de symptômes nocturnes. En cas de douleur importante, on peut aller jusqu’à 12 sachets par jour, 1 à 2 jours maximum.
    Le conseil du pharmacien : il faut tenir compte du sucre (saccharose). En cas de diabète, préférer les comprimés sans sucre.

    Rennie sans sucre

    Bayer Santé Familiale, env. 9,40 € la boîte de 96 comprimés.

    Composition : du carbonate de calcium et du carbonate de magnésium, des anti-acides.
    Le + : la référence traditionnelle de la gamme au goût menthe, en format économique et en version sans sucre.
    Le – : des flatulences, une diarrhée ou une constipation sont possibles.
    Pour qui ? À partir de 15 ans, pour soulager rapidement des brûlures ou des remontées acides occasionnelles, généralement moins d’une fois par semaine.
    En pratique : 1 à 2 comprimés à croquer ou à sucer au moment des douleurs ou après les repas et avant le coucher, soit 4 à 8 comprimés par jour. Maximum 12 comprimés par jour si besoin est, pendant 1 à 2 jours.
    Le conseil du pharmacien : les amateurs de menthe forte peuvent se tourner vers la version menthe glaciale disponible en comprimés, également sans sucre (environ 4,50 € la boîte de 24 comprimés).

    Gaviscon

    Reckitt Benckiser Healthcare, 3,16 € la boîte de 24 sachets de solution buvable.

    Composition : de l’alginate de sodium, un gel visqueux protecteur, du bicarbonate de sodium, un anti-acide.
    Le + : un médicament souvent prescrit pour soulager les symptômes d’un refux gastro-œsophagien intermittent, y compris au cours de la grossesse. Remboursé à 15 % par la Sécurité sociale sur prescription.
    Le – : il faut tenir compte de l’apport en sel (bicarbonate de sodium) en cas de régime sans sel ou hyposodé. Constipation possible.
    Pour qui ? À partir de 12 ans, pour soulager rapidement les symptômes liés au refux gastro-œsophagien (RGO) lorsque ceux-ci restent peu fréquents (moins d’une fois par semaine).
    En pratique : prendre 1 à 2 sachets après les 3 repas et le soir avant le coucher en cas de symptômes nocturnes.
    Le conseil du pharmacien : une action qui reste brève, 2 à 4 heures, mais un peu plus prolongée que les autres anti-acides. Pour un effet optimal, prendre le médicament à la fin du repas sans attendre que les douleurs surviennent.

    Esoxx One

    Alfa Wassermann Pharma, environ 13,90 € la boîte de 20 sachets-doses.

    Composition : de l’acide hyaluronique et du sulfate de chondroïtine, du poloxamère 407, un bioadhésif qui favorise un contact prolongé avec la muqueuse. Arôme raisin rouge.
    Le + : une association originale qui se distingue des anti-acides classiques. L’acide hyaluronique et le sulfate de chondroïtine, deux constituants naturellement présents au niveau de la muqueuse œsophagienne, favorisent la cicatrisation.
    Le – : plutôt onéreux.
    Pour qui ? Chez l’adulte, en cas de brûlures d’estomac ou de remontées acides liées à un RGO, lorsque les troubles surviennent moins d’une fois par semaine et que les anti-acides n’apportent pas une action suffisante, sont mal tolérés ou contre-indiqués.
    En pratique : prendre 1 sachet tel quel après les 3 repas et avant le coucher.
    Le conseil du pharmacien : comme avec les anti-acides classiques, il faut prendre cette référence au moins 2 heures après ses autres médicaments.

    Lorsque les symptômes sont fréquents, survenant plus d’une fois par semaine, les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP), des antisécrétoires d’action puissante et prolon- gée (au moins 24 heures), constituent le traitement de choix.

    Quatre anti-sécrétoires pour traiter les brûlures d’estomac
    Gastro’Aid

    Laboratoire Carrare, 13,30 € environ la boîte de 20 comprimés à croquer.

    Composition : de la farine de soja (non OGM) fermentée par Lactobacillus delbrueckii subsp. lactis. Arôme fruits rouges, framboise.
    Le + : les produits actifs résultant de la fermentation du soja exercent un effet “tampon” en augmentant le pH du suc gastrique et une action anti­-infammatoire.
    Le – : un complément alimentaire qui n’est pas disponible dans toutes les pharmacies. On peut toutefois le trouver en magasins diététiques. Assez onéreux. Pas de formule “sans sucre”.
    Pour qui ? À partir de 18 ans, pour ceux qui souhaitent une solution naturelle ou en alternative aux anti­ acides classiques lorsque ces derniers ne soulagent pas suffisamment.
    En pratique : 1 comprimé à croquer au moment des douleurs ou 15 à 30 minutes avant les principaux repas.
    Le conseil du pharmacien : par prudence, il vaut mieux décaler de 2 heures la prise de Gastro’Aid et celle des médicaments habituels.

    Stomédine

    Oméga Pharma, environ 7,30 € la boîte de 10 comprimés effervescents.

    Composition : de la cimétidine, un anti­ sécrétoire anti­-histaminique H2. Arôme orange­mandarine.
    Le + : une action plus rapide que les médica­ments anti-acides et plus prolongée: environ 6 h.
    Le – : l’effet anti-sécrétoire peut ne pas suffire à soulager des symptômes très gênants ou fréquents. Seuls des comprimés effervescents sont disponibles : ils ne conviennent pas en cas de régime pauvre en sel.
    Pour qui ? À partir de 15 ans, pour des symptômes occasionnels, si les douleurs ne sont pas suffisamment soulagées par les anti­-acides ou pour éviter des prises répétées de ces derniers.
    En pratique : dissoudre un comprimé dans un verre d’eau au moment de la crise, ou en prévention, avant un repas ou au coucher.
    Le conseil du pharmacien : il ne faut pas dépasser 5 jours de traitement continu et ne pas prendre plus de 2 comprimés par jour car, à des doses supérieures, la cimétidine peut interagir avec des médicaments pris simultanément.

    Oméprazole Sandoz Conseil

    Sandoz, environ 11 € la boîte de 14 gélules gastrorésistantes.

    Composition : de l’oméprazole, un anti­-sécrétoire inhibiteur de la pompe à protons (IPP).
    Le + : l’un des premiers IPP apparu sur le marché. Un long recul d’utili­sation, y compris chez la femme enceinte. Une référence générique identique au médicament Mopral.
    Le – : des interactions sont possibles avec certains anti-cancéreux, anti­ fongiques ou antiviraux ou encore le clopidogrel, un anticoagulant. Un avis médical est alors recommandé.
    Pour qui ? Chez l’adulte, en cas de symptômes survenant plus d’une fois par semaine ou non sou­ lagés par les anti­acides.
    En pratique : prendre une gélule avec de l’eau, le matin ou le soir si les symptômes prédominent la nuit.
    Le conseil du pharmacien : une prise à jeun, 30 minutes avant les repas, est préférable pour une action optimale. L’amélioration des symptômes n’est parfois constatée qu’après 2 ou 3 jours consé­cutifs de prise. Pour pallier ce délai, on peut recourir à un anti-­acide en le prenant au moins 2 heures après l’IPP.

    Nexium Control

    Pfizer, environ 12 € la boîte de 14 comprimés gastrorésistants. Disponible en boîte de 7 comprimés (8 € environ).

    Composition : de l’ésoméprazole, un IPP.
    Le + : un IPP de 2e géné­ration disponible depuis peu sans ordonnance, identique au médicament Inexium sur prescription médicale. Un délai d’action un peu plus court que l’oméprazole et une durée d’action un peu plus prolongée.
    Le – : des interactions sont possibles avec certains traitements. Un avis médical est alors nécessaire avant de recourir à l’ésoméprazole.
    Pour qui ? Chez l’adulte, en cas de symptômes fréquents, survenant plus d’une fois par semaine ou non soulagés par les antiacides ou un autre IPP.
    En pratique : prendre un comprimé de préférence avant les repas avec de l’eau sans le croquer, le matin ou le soir si les symptômes sont surtout gênants la nuit. Il est possible de dissoudre les comprimés dans un demi­-verre d’eau non gazeuse, sans croquer les microgranules restantes.
    Le conseil du pharmacien : idem que pour Oméprazole.

    FIN DES QUESTIONS
    ET LE BICARBONATE DE SOUDE?
    La formule chimique du bicarbonate de soude lui donne le pouvoir de neutraliser l’acidité d’un milieu.

    C’est de ses propriétés alcalinisantes que découlent les innombrables utilisations du bicarbonate de soude.

    Le bicarbonate de soude a de très nombreuses vertus thérapeutiques :

    aphtes, gingivites : il combat l’acidité buccale favorable aux ulcérations et aux inflammations
    faites des bains de bouche : 1 cuillerée à soupe de bicarbonate de soude dans 1/2 verre d’eau à température ambiante
    appliquez directement sur la zone à traiter à l’aide d’un doigt
    buvez régulièrement un verre d’eau additionné d’1 cuillerée à café de bicarbonate de soude
    ​caries : il élimine les bactéries présentes dans la bouche et responsables des caries dentaires
    faites chaque jour des gargarismes au bicarbonate de soude
    blanchiment des dents : ses propriétés abrasives polissent vos dents en douceur
    saupoudrez votre brosse à dents de bicarbonate de soude et brossez doucement (1 à 2 fois par semaine au maximum pour éviter l’abrasion des dents)
    mauvaise haleine : il détruit les bactéries présentes dans la bouche et combat l’acidité de l’estomac
    faites chaque jour des gargarismes au bicarbonate de soude
    buvez régulièrement un verre d’eau additionné d’1 cuillerée à café de bicarbonate de soude
    ​brûlures d’estomac, remontées acides, nausées : il rééquilibre le PH en neutralisant l’acide chlorhydrique présent dans l’estomac
    buvez régulièrement un verre d’eau dans lequel vous aurez dilué 1 cuillerée à café de bicarbonate de soude
    digestion difficile de certains aliments
    ​ajoutez du bicarbonate de soude dans l’eau de cuisson
    ​mycoses des pieds : en diminuant l’acidité, il empêche le développement des champignons
    faites des bains de pied en diluant 4 cuillères à soupe de bicarbonate de soude dans 1 litre d’eau tiède
    démangeaisons (piqûres d’insectes, varicelle, urticaire, …)
    formez une pâte en ajoutant quelques gouttes d’eau à du bicarbonate de soude
    appliquez cette pâte sur la zone des démangeaisons
    eczéma
    prenez régulièrement des bains dans lesquels vous aurez dilué 4 ou 5 cuillerées à soupe de bicarbonate de soude
    ​maux de gorge : en diminuant l’acidité, le bicarbonate de soude freine le développement de l’inflammation
    faites des gargarismes d’eau tiède additionnée de bicarbonate de soude (1 cuillerée à café par verre)
    déodorant : il neutralise les bactéries responsables de la mauvaise odeur et absorbe l’humidité
    mettez un peu de bicarbonate de soude sous vos aisselles encore humides après la douche
    saupoudrez vos pieds avant de mettre les chaussettes
    hydratant : il équilibre le PH de la peau en diminuant son acidité
    mettez 1/2 verre de bicarbonate de soude dans l’eau de votre bain : vous profiterez aussi de son effet relaxant
    ATTENTION : comme lors de toute automédication, vous devez rester vigilants

    si les symptômes persistent plus de 2 ou 3 jours, consultez un médecin
    si vous suivez un traitement, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien
    le bicarbonate de soude n’est pas recommandé pour les femmes enceintes, pour les personnes souffrant d’hypertension et pour les enfants de moins de 5 ans

  49. FREROT Eliane says:

    bonjour,
    J’ai toujours plus de 3g de cholestérol pendant des années j’ai pris des statines partiellement car je me méfie des médicaments je n’ai jamais eu d’hyper tension et depuis quatre ans je tout arrêté je sens très bien depuis que j’ai changer mon alimentation mais voilà j’ai changé de région et de Médecin celui-ci me dit que si j’ai un infarctus ce sera de ma faute alors comme je me suis abonné à votre magazine tout va bien merci Cordialement Mme FREROT

  50. Coulon says:

    Un dentiste ne se demandera pas si des gencives enflammées sont dues à un rgo.(traitement à l Aloe vera)
    Un généraliste ne se demandera pas si une sciatique est due à un problème intestinal ou si une inflammation du genou trouve sa cause dans une mauvaise occlusion dentaire …
    Et le patient? Certains jettent leur ordonnance et filent chez l homéopathe ou l ostéopathe.D autres sont satisfaits d avoir une ordonnance bien remplie !!!!
    Car le patient et son attitude sont le 2 eme volet du problème

    1. courtial says:

      Eh oui moi aussi j’ai la bouche pleine d’amalgames au mercure depuis 2002 et la parodontite fait son oeuvre avec abcès et douleurs. Les dentistes holistiques sont trop rares et on continue à souffrir

  51. stadelmann lisiane says:

    j’ai moi même demandé que l’on arrête les statines pour mon mari qui était perclu de douleurs musculaires. Je suis abonnée à cinq de ,vos parutions et j’étais au courant, mais les médecins veulent vous voir avec 1g de cholestérol ! de plus c’était un problème de ryhtme et ttes ces saloperies sont érrêtées à ma demande.

  52. vinsu says:

    Bonjour
    A propos des statines si controversées.
    3 ans apres mon infarctus je les ai arrétées (depuis 1 an maintenant).
    Suis-je en danger ? que dois-je faire ?
    Merci pour votre réponse

    1. plovier says:

      suite à un infarctus du myocarde pendant plus de 10 ans les médecins différents m ont fait prendre des statines alors que je me plaignais de tous les effets indésirables et me faisaient peur de l arreterj ai vecu en marge de la sociétée sans pouvoir retravailler alors que mon taux de cholesterol était bas.il y a 3 ans c est un homeopathe qui m a préconisé de le cesser .j ai 70 ans et ne m en suis pas remis; eux prennent des vacances participent à des (congrés )ma vie et celle de mon épouse sont gachées

  53. Parmentier says:

    Bonsoir,
    Excellents propos, instructives informations, de bons arguments qui nous aident à convaincre nos médecins, petit à petit.
    Merci
    Claude Parmentier

  54. Beuchat Mychele says:

    Merci pour cette nouvelle lettre qui ,comme les précédentes cherchent à nous prévenir pour que nous sachions comment interpréter avec sagesse et réflexion tous ces diagnostics
    Donnés par les généralistes trop souvent influencés par les laboratoires pharmaceutiques .

  55. BERNARD says:

    Bonjour,
    Une question relative au mercure contenu dans l’amalgame dentaire: y a-t-il possibilité de changer ce type de plombage, par quoi et y a-t-il des dentistes qui utilisent d’autres produits? Sinon, que faire pour évacuer le mercure accumulé dans l’organisme? Merci pour vos réponses.

  56. severine says:

    En fait, un médecin reste persuadé que ce qu’il a appris en médecine est la stricte vérité et ne le remets que très rarement en question. La medecine n’évolue pas c’est bien connu. Avec Bac +5 mini on sait tout. lol. Je travaille tous les jours avec eux.

  57. Martin Carla says:

    personnellement je ne fait plus confiance ni aux méd. ni aux vétérinaires j’ai la chance d’être une infirmière SP Naturopathe, phyto.Méd.Ch, j’ai suivi des cours toute ma vie. C’est dure de faire comprendre à ma famille et aux amis, qui croient à la médecine paral. qui voient la différence mais… lors de ma dernière grosse chute,( un balais m’avait barré la route,il faisait nuit) une amie a dit a mon mari on l’attache et on la mène chez le méd.j’ai 76 ans j’ai la chance de recevoir d’une amie qui a un labo. des produits naturels des HE et de l’Homéo. en trois semaines je remarche aussi bien, mon genou c’est très bien remis je monte les escaliers normalement la jambe est encore un peu bleu du à la veine qui a sauté..3x par nuit et par jour je me fais du drainage de la physio, HE d’Hysope en grande quantité, pommade à la consoude +HE fait maison et de l’homo. Arnica Rhus Tox sels schüssler etc…pr le Véto notre chatte a eu un brin de paille ds l’oeil. ns étions en croisière. A notre retour vu l’infection, je suis allée chez la véto. 4 trous +drains elle m’a donné r.d.vs que j’ai refusé… lavé la plaie avec l’arg col. et ch.Mg elle c’est re fermée très vite. au bout 1 sem. la chatte c’est grattée sous le menton à eu une grosse infect qui allait jusque sur la tête avec l’homéo muscade(bistouri) ça c’est ouvert…pdt 3 mois.pr finir un bout de cartilage est sorti il avait été coupé à moitié par la véto…la chatte l’a fini de l’arraché lavage de la plaie et en 1 sem ça c’est refermé. elle est magnifique, c’est laissée soignée et maintenant ne me quitte plus. son fils c’est bagarré grosse inf. pas de véto malgré l’insistance de mon entourage le corps humain et les animaux ce soignent il faut laisser faire la nature. Mon fils avait mal à 1 épaule de chir. lui a dit de l’op. je lui ai interdit maintenant il va très bien….. si le monde voulait croire et avoir de la patience….A

    1. sylvie says:

      super
      Je ne fais plus les rappels de vaccin à mes chiens : une est DCD avec des douleurs insupportables : ostéosarcome (tumeur maligne de l’os) du bassin dû à l’aluminium à l’endroit des injections
      De toutes les façons nos animaux de compagnie vivent une dizaine d’années donc les rappels tous les ans c’est du business

  58. Galland J.-A. says:

    Félicitation pour cet article très courageux ! Certains médecins français se sont exilés, parfois juste à quelques mètres de la frontière pour pouvoir exercer selon leur éthique et pas selon le dogme de la secte de l’Ordre des Médecins. Car l’Ordre est une véritable secte, avec ses dogmes et ses tribunaux !

  59. Darragon says:

    En effet, la Liberté c’est prendre sa vie en main et refuser de suivre le troupeau qui suit les mauvais bergers et il y en a beaucoup. De même qu’il y a de nombreux chemins semés de pièges, soyons vigilants. Pour moi j’ai choisi de suivre le seul bon berger Jésus Christ qui se révèle dans sa parole la Bible. Non je ne suis pas mystique ni rêveuse mais un jour Dieu s’est révélé à moi et cela a changé ma vie je vous souhaite le même bonheur, vive la liberté!

  60. Maud says:

    Je suis d’accord mais pourquoi en France, les autorités de santé ont tant de mal à se remettre en question par rapport aux autres pays ? Je reprends votre exemple avec le cas des dentistes qui implantent du poison dans la bouche des Français. Les autorités des autres pays de l’union européenne ont sût retourné leur veste en sachant le danger, depuis longtemps en plus. Pourquoi pas chez nous dans ce cas ?

    Merci infiniment pour vos précieuses informations. J’espère qu’un jour, il y aura une réelle prise de conscience de la part de nos autorités grâce aux personnes comme vous qui informent la population.

  61. Brigitte says:

    Absolument d’accord il faut chercher et se renseigner sois meme avant de prendre un traitement. Cest ce qu’a fait mon époux apres avoir été opéré pour la pose d’un stent. Le médecin lui a prescrit des STATINES à prendre à vie. Après avoir fait quelques recherches nous avons décidé qu’il ne les prendrait pas. Il en a parlé à son médecin qui l’a prévenu des éventuels risques mais sans trop insister. Mon époux lui a même montré un remède naturel. Le médecin l’a encouragé sur cette voie…. Incroyable ! 1 : car finalement il ne prend rien et se porte très bien depuis 1an en faisant attention à son alimentation et exercices physique. 2 car le médecin n’a pas été offusqué de sa démarche, un vrai médecin quoi ! Dommage, il est parti à la retraite.

  62. martial borzee says:

    je repete: rien de statines ni de warfarina ni de xarelco. Que reste t ‘il pour la fluidite sanguine en cas d’ACV anterieur

  63. martial borzee says:

    Finalement les statines sont de la cochonnerie la warfarina un raticide cholinergique qui va contre la memoire, le xarelco a 150 millions de contentieux.
    Que me reste t’il a prendre de serieux pour assurer ma fluidite sanguine ayant eu il y a 10 ans un ACV???

  64. FELIX says:

    Dur dur de changer les mentalités….

    1. sylvie says:

      et oui la plupart des gens n’ont plus de sens critique
      Beaucoup sont des moutons

  65. olivier says:

    Cessez de justifier et d’excuser le comportement inadmissible des blouses blanches .
    si les docteurs en médecine ont peur du conseil de l’ordre ils n’ont qu’à passer en secteur 3 ils seront libres alors .
    Pour vous , ces crapules de médecins ont tout à fait raison d’envoyer leurs patients à la morgue pour préserver leur chiffre d’affaires environ 7000 € par mois alors Mr Bassin c’est comme si on trouvait normal qu’un délinquant sans travail vous pille et viole votre femme puisqu’il est célibataire .
    Moi ,en tant que naturopathe , je reçois en cabinet des patients qui n’ont finalement aucun traitement pour leurs lithiases , leur arthrose , leur diabète de type 2 , leur lombalgie , leur candidose , leur presbytie , leur Alzheimer débutant , etc etc La médecine française est au ras des pâquerettes il se dit qu’un médecin français est du niveau d’une infirmière anglo-saxone .Allez voir un docteur en médecine pour une fascite plantaire , une sigmoïdite ou même une pharyngite vous ressortirez avec du paracétamol ou un anti inflammatoire , lamentable …
    Pour finir ce n’est pas nous les naturopathes qui avons prescrit le distilbène , le talidomide, le vioxx , le médiator , la dépakine qui ont tué des milliers de malchanceux qui , entre le docteur et le naturopathe , ont misé sur le mauvais cheval …
    à méditer …

  66. serghini nadia says:

    Merci pour ces bonnes informations et ces conseils utiles.Bonne soirée!

  67. Garnier says:

    Merci de vos lettres info, que du bonheur, ma petite histoire, j’ai 69 ans, victime un jour d’une violente douleur à gauche dans la poitrine, je demande à mon médecin de me recevoir, très rapidement je me rends à pied à son cabinet (1 km), tension 21/10 il m’envoie aux urgences de l’hôpital le plus proche, la tension, n’a pas bougé, la douleur aussi vive, après une série d’investigations, je repars chez moi avec une ordonnance prescrivant du 3loccen » matin et soir. c’est la première fois que j(ai une telle tension, d’habitude 14/6, la moyenne. Quelques plus tard je me souviens que j’ai voulu nettoyer ma cheminée et pour cela j’ai déplacé un insert de 160 kg dans une position compliquée. j’en parle à mon médecin qui me dit que cela n’a rien à voir avec l’incident que j’ai vécu quelques jours avant. 2 ans se passent et je trouve, après un déménagement dans une autre région, un jeune médecin pour le renouvellement de la prescription de Loxen et là stupéfaction (mais ils veulent vous massacrer les reins) du médecin, qui est SURPRIS d’une telle dose de Loxen pour une fois de tension élevée, il me demande de supprimer la prise du soir, étant très distrait j’ai rapidement oublié celle du matin ma tension est maintenant de 14/6 mais ce médecin qui a pratiqué avec ses patients une politique semblable a quitté la France pour aller sous d’autres cieux.

  68. Chantal says:

    Encore faut-il que votre médecin veuille bien vous écouter… le mien est « récalcitrant à tout traitement » !
    Seul son avis éclairé compte. Alors au regard de son ordonnance (si malgré mon refus, il prescrit quand même), je n’en fais qu’à ma tête, c’est à dire je n’achète pas les médicaments que je refuse de prendre. Cela, il le sait mais il ne change pas d’attitude. C’est carrément dommage le manque de dialogue….
    Bien cordialement à vous et merci pour votre approche naturelle qui est la mienne depuis l’enfance

    1. sylvie says:

      il est inutile de discuter avec lui. Vous ne dites rien et vous faites ce que vous voulez et il vous dira sans doute que ses prescriptions fonctionnent bien….

  69. Yann Theobald says:

    Merci de nous éclairer, ce son des débats pas simple.
    Aujourd’hui les citoyens français prennent conscience qu’ils sont souvent empoisonné, par les entreprises pharmaceutique, agro alimentaire et autre.
    Nous sommes pris en otage, pourtant il nous faut réagir et de vous lire, me permet de prendre conscience et de construire une vision autre pour ma santé à court, moyen et long terme… Merci et bonne soirée

  70. D says:

    Très bonne analyse de la situation. Les médecins même les meilleurs n’ont plus le temps d’écouter leurs patients et prescrivent sans compter des traitements sous l’influence des laboratoires en lisant uniquement le Quotidien du médecin au lieu de lire le magazine indépendant Prescrire. Ils pensent soigner mais détruisent des vies par désinformation. Cher Monsieur, en ces périodes pré-électorales vous devez agir auprès des pouvoirs publics, des futurs gouvernements, les rencontrer car notre vote seul en mai ne suffira pas à leur faire prendre conscience des risques. La santé de l’industrie pharmaceutique se porte mieux que les patients. Les bonnes décisions doivent être prises concernant certains médicaments et certains vaccins multiples injectés trop tôt aux nourrissons provoquant tant d’effets secondaires inacceptables. Vous avez tous les arguments pour réussir à les convaincre et sauver des vies.
    Nous comptons tant sur vous.
    Merci infiniment.

  71. verot says:

    completement d’accord avec tous ça
    il faut se prendre en charge ,s’informer et etre conscient des effets sur notre corps
    merci pour votre aide,

  72. blais line says:

    bonjour Xavier

    vous parlez d’amalgames dentaires au mercure; depuis
    plusieurs années j’ai un amalgame dentaire dans le sinus gauche ,j’ai vu par 3fois des docteurs,le 1er m’a donné une feuille de renseignement qui ne vous encourage pas à se faire opéré,le 2ieme médecin militaire,ne m’a pas encourager à franchire le pas bien que je lui ai dis qu’il y avait du mercure.Alors quoi faire ?

  73. Boujus Louisiane says:

    Cette lettre est une vue très lucide et réaliste sur nos médecins. Un jour, j’ai montré à mon médecin la liste des « Médicaments tueurs » que j’avais photocopiée dans un journal très sérieux. Il s’y trouvait le Lamictal que je prends chaque jour depuis très longtemps. Mon docteur s’est mis très en colère en m’expliquant que ce genre de liste ne pouvait que faire peur aux gens et que par exemple, si Madame Machin ne prenait pas tel médicament de la liste, elle mourrait! Et que si je ne voulais plus prendre de Lamictal, je devais demander au neurologue de m’en prescrire un autre!!! J’ai donc repris ma liste, et suis repartie quelque peu affligée devant un manque total de curiosité de la part de mon médecin. Je prends toujours Lamictal et pour pallier aux effets néfastes de ce médicament, je prends du magnésium et de la vitamine D3K2. J’ai décidé de me débrouiller toute seule avec l’aide de gens comme vous pour rester en bonne santé, et à part l’épilepsie, je n’ai aucun problème et j’ai quand même 75ans.

    1. FELIX says:

      Votre message m’intéresse car mon petit fils de 23 ans prend du Lamictal pour une épilepsie qui s’est manifestée il y a quelques mois, je note que vous prenez du magnésium et du D3K2, est ce qui protège des inconvénient du Lamictal dont j’ai lu par ailleurs qu’il faisait perdre la mémoire ?Que conseilleriez vous par ailleurs pour cette situation qui me préoccupe évidemment, une réponse m’obligerait et je vous en remercie par avance. serenitee13@orange.fr

  74. Renée says:

    Oui c’est bien de nous conseiller de nous informer. Et après!..
    Nous sommes seul pour distinguer ce qui est bon pour nous, comment associer tel ou tel traitement . Car les mélanges de compléments ne sont pas toujours conseillés. Et le temps pour nous aussi est limité. Nous ne pouvons pas nous substituer à un médecin qui saurait qui suivrait les nouvelles recherches.
    Comme dit un dicton: chacun son métier et les vaches seront bien gardées
    A l’époque actuelle nous devrions êtres, médecin, électronicien etc…..
    C’est décourageant

  75. Renée MORIN says:

    Oui c’est bien de nous conseiller de nous informer. Et après!..
    Nous sommes seul pour distinguer ce qui est bon pour nous, comment associer tel ou tel traitement . Car les mélanges de compléments ne sont pas toujours conseillés. Et le temps pour nous aussi est limité. Nous ne pouvons pas nous substituer à un médecin qui saurait qui suivrait les nouvelles recherches.
    Comme dit un dicton: chacun son métier et les vaches seront bien gardées
    A l’époque actuelle nous devrions êtres, médecin, électronicien etc…..
    C’est décourageant

  76. Massios Suzanne says:

    Les visiteurs médicaux exercent-ils encore?
    Actuellement,les laboratoires s’adressent directement aux médecins.
    Ma source n’est peut-être pas bonne!…
    Bien cordialement.
    S.M

  77. suchet says:

    tres bien continuer merci

  78. camus Geneviève says:

    il ne faut jamais faire confiance à un diagnostic medical surtout si maladie grave,on demande un 2ieme diagnostic et si resultats differents on en voit un 3ieme en esperant qu’il y en ait 2 identiques.
    quand les medecins comprendront que l’inconscient joue un rôle primordia dans les maldies ,on aura fait un grand pasl

  79. Betty says:

    Bonjour,
    je suis d’accord avec vous Monsieur BAZIN. Ca fait des années que mes enfants et moi- même ne prenons plus de médicaments, car je trouve toujours l’alternative santé par le naturel et ça je le dois à mes recherches, à toute votre équipe et partenaires. Tous les jours pendant ma pause déjeûner je fais mes recherches et je dois dire que je suis très heureuse car c’est devenu une passion. Pourquoi je suis très heureuse? parce que je ne suis plus un terrain propice aux maladies.
    Pourquoi c’est devenu une passion? parce que je peux faire profiter de cette richesse à d’autres personnes.
    Pour répondre à une lectrice, il est vrai que les conférences ou autres services sont payants, mais nous avons déjà des newletters gratuites qui sont fortes intéressantes et derrière tous ces services et conférences il y a un travail considérable qui faut prendre en considération et puis je pense que tout ce savoir est une richesse immense et qu’il est normal qu’il soit rémunéré. N’oublions pas que peux de personnes s’engagent dans ce domaine pour nous donner les solutions, la connaissances, le chemin en matières de santé, pour notre bien-être.
    Et pour cela, il est bien d’avoir un peu de reconnaissance.
    Merci pour tout ce que vous faites.

  80. cuminetti isabelle says:

    merci .encore une lettre pleine de bon sens

  81. Makala says:

    J’ai l’impression que vous faîtes beaucoup de blabla toujours à partir de la même posture pour ne pas dire grand chose. Au moment où ça pourrait devenir intéressant vous vous arrêtez pour nous renvoyer vers des conférences payantes ou autres services… payants également.
    J’ai l’impression que vous êtes un bureau de marketing pour toute une équipe de supers spécialistes supers performants.
    La santé des gens est leur bien cher et vous, vous traitez cela avec pal mal d ‘arrogance.
    Désolé, c’est mon sentiment … à censurer?

    1. sylvie says:

      C’est beaucoup de travail pour eux et si vous ne voulez pas consacrer 50 ou 60 € par an à votre santé et bien aller voir votre médecin avec lui ce sera gratuit.

  82. DEVE says:

    Dans cette analyse je suis tout à fait convaincue de vos propos.
    Malgré les progrès de la médecine, cessons de considérer les malades comme des cobayes, c’est bien regrettable.
    Merci pour votre excellent travail.

  83. Lecat says:

    Je suis médecin de prévention, médecin du travail, et suis parfaitement d’accord avec vous!

  84. BAILLOT Christine says:

    Mon mari qui a eu deux infarctus( dont un à l’hôpital et bien que sous statines depuis déjà plusieurs années..) est sous statines depuis plus de dix ans.
    Ayant des douleurs dans les jambes et des difficultés à marcher, il a subit un certain nombre d’examens qui ont permis de détecter une neuropathie sévère des membres inférieurs ainsi que les artères complètement obstruées..et ce malgré les statines et un régime de type méditerrannéen..
    Le Pr qui le suit à l’Hôpital Rangueil de Toulouse ( un des meilleurs de France..) lui a aussitôt demandé.. d’arrêter les statines!!
    Notre généraliste nous a confirmé que , bien qu’opposé à ce traitement qu’il jugeait inutile et dangereux pour la santé, il était obligé de le prescrire car il était tenu d’obéir aux ordres du Ministère et des instances médicales et risquait d’être poursuivi si son patient faisait un nouvel infarctus..
    Un scanner du thorax a permis de détecter un « problème » au niveau de la prostate, qui pourrait peut-être expliquer ses douleurs aux jambes et ses difficultés à la marche.
    rendez-vous est pris avec l’urologue.
    Entre les premiers examens ( février 2016) et les derniers ( novembre 2016) il se sera écoulé presque 10 mois , les délais pour avoir les RV avec les spécialistes étant chaque fois de 2/3 mois..
    Je suppose qu’il n’est pas le premier à avoir ce type de douleurs et de complications aux jambes, comment se fait-il qu’il faille autant de temps pour poser un diagnostic?..
    J’espère que ce témoignage permettra à d’autres patients souffrants des mêmes symptômes d’y voir plus clair et de gagner du temps.

  85. Hoste Marie says:

    petit témoignage: depuis plusieurs années j’ai la chance d’être suivie par un médecin qui a d’emblée accepté le dialogue et qui est ouvert à mes questions Il a admis que nous puissions expérimenter une « fenêtre thérapeutique  » concernant le cholestérol (je lui ai expliqué que je suivais le régime du Dc Seignalet) et il a été d’accord… même chose pour le diabète : ce régime a permis de baisser la dose de métformine….et il m’a parlé d’un autre de ses patients pour lequel le traitement avait pu être supprimé …. il est « ébranlé » par ces résultats et peut le dire

    Les médecins ne sont pas tous prisonniers de leur formation ou du discours des labos et peuvent entendre d’autres points de vue

  86. TOUTAIN says:

    Je vous félicite pour ce courrier qui clarifie beaucoup de points sur notre santé dont nous sommes responsables.
    Nous devons nous renseigner, nous poser des questions et chercher des réponses qui ne soient pas uniquement fournies pas la médecine traditionnelle.
    Nous devons nous prendre en mains et ne pas faire confiance aveuglément à tout ce qu’on nous dit ou fait croire.

  87. mc TARTAR says:

    Je comprends mieux la situation et j’aimerais que vous fassiez une banque de données interrogeable par type de maladie afin que nous puissions y puiser toutes les informations à savoir avant d’aller chez le médecin quand la maladie se présente.
    je lis avec assiduité tous vos documents mais je ne sais pas les classer intelligemment…. et efficacement, je les empile précieusement !
    Merci de tout ce que vous faites pour aider les patients confrontés à la sclérose du monde médical !
    bravo

  88. mamina5 says:

    bonjour,
    pour les dentistes ne peut-on prouver qu’ils sont responsables et porter plaintes contre eux ?

    maintenant que c’est reconnu .
    cordialement

  89. Morognier says:

    plus de cinquante que je me soigne « autrement »…
    depuis que mon arrière grand-mère,( née en 1866…)
    s’est débarrassée, seule et en secret, (ayant honte de sa méthode, devant son médecin de neveu … !)
    refusant l’amputation de son bras malgré une gangrène avérée…!
    combien de personnes, dans le même cas auraient dû
    conserver leur membre … avec une méthode simple
    et sans doute à la portée financière de tous … navrant !

  90. Gilles Labonté says:

    Je me suis toujours douté que les médecins n’avais pas la vérité infuse surtout depuis que je lie vos dossiers sur votre site. Je me permets, avec diplomatie, de lui faire part des informations lues sur internet que ce soit sur votre site ou autres.
    Merci de nous informer.

  91. DR Catherine GAUCHER says:

    Je suis moi-même médecin et j’ai beaucoup apprécié votre lettre. Merci d’avoir compris la position difficile dans laquelle nous sommes placés par cette société tellement inféodée aux laboratoires pharmaceutiques dans un pays où l’exercice de la Médecine passe par une autorisation émanant d’un Conseil de l’Ordre dont la naissance date du maréchal Pétain (1941)…et qui a droit de vie ou de mort sur nous puisqu’il peut nous enlever notre droit d’exercer !

    1. sylvie says:

      je sais dans quelle galère vous êtes
      Hélas pour vous et pour nous

  92. Alauda says:

    MERCI !!! Je vais envoyer ce texte qui exprime si bien ce que je pense illico à mon dernier et ex- (à cause des statines)-médecin traitant…

    1. sylvie says:

      bof, soit il le sait et ne veut rien dire,
      soit il ne le sait pas ou ne veut pas le savoir

  93. Liliane Morenville says:

    J’ai refusé de continuer à prendre des satinés et mon médecin m’a prescrit Artérin mais je trouvais cela un peu coûteux. Je n’ai plus rien pris et depuis deux prises de sang mon médecin n’a pas remarqué de changements. Je m’interroge! Merci beaucoup pour votre travail.

  94. Jean says:

    Je reçois votre lettre sans trop comprendre pourquoi elle arrive tout d’un coup dans ma boite aux lettres bien que je sois abonné à celle-ci .Je pense personnellement que vos réactions concernant les effets secondaires des médicaments et surtout les statines sont exagérées. Il n’est pas vrai que ces médicaments sont très dangereux et tout à fait contre indiqués. Il ne faut pas prendre de position aussi tranchée sans raison . Etant médecin moi-même et pas toujours d’accord avec la médecine officiel, je ne me risquerais pas à prendre des positions aussi extrémistes . La vérité n’est pas là où on croit la voir : tous les médicaments ont des effets secondaires mais tout le monde n’en souffre pas . Et également pour les IPP, rien à ce jour ne dit que ces produits sont aussi dangereux que vous le dites . Et s’ils peuvent produire ce que vous dites ils ont quand même rendu d’immenses services . La médecine avance à tâtons : ce n’est pas une science exacte .

    1. Bey says:

      Bonjour, et bien laissez moi vous dire cher Docteur que LES STATINES m’ont laissées des sequelles irréversibles aux chevilles qui me font souffrir énormément et cela tout les jours , surtout quand je fais de la marche. J’ai pris des statines pendant deux longues années et quand j’ai commencé a avoir des douleurs bizarres au niveau des tendons, il était trop tard. Je me suis posé la question, pourquoi une personne comme quoi qui n’a jamais eu de problème musculaires et articulaires je souffre autant. J’ai commencais à chercher et j’en suis venue à la conclusion que c’était le tahor. Plusieurs personnes dont ma soeur ont les mêmes sequelles . Alors ne venez pas me dire que les statines ne sont pas dangeureuses, c’est le pire des poisons pour les êtres humains. C’est comme le médiator et beaucoup d’autres médicaments qui sont impliqués. La diane 35 et j’en passe.

  95. Basalyk Edelgard says:

    Merci pour cette lettre, message sans ambiguïté.
    Oui, on peut s’informer et éventuellement réagir et faire son choix. Mais comment se confier au médecin, puis que on sait qu’il sait et comment y remédier? Pas facile pour le patient ni pour le docteur.
    Courage à nous tous!

  96. VANNUCCI mURIEL says:

    Bonjour
    Vos lettres sont devenus ma bible, c ‘est tout a fait ca, aucun médecin n’avouera le lien entre le vaccin et la SEP, et pourtant j’ai été vaccinée contre l’hépatite B en 1997 j ‘ai accouchée en 98 et déclenché une SEP en 1999. J’ai une forme à poussée sensitive et me bat pour ne pas prendre de traitement de fond.
    Dans ma famille nous nous sommes tous vaccinés et nous avons tous déclenché une maladie auto immune!! diabète type 1 (ma mère) , lupus (ma cousine), goujro,(mon frère) …..
    Continuez à nous enrichir de vos bon conseils
    Bien cordialement.
    Muriel VANNUCCI

  97. E.de Boutray says:

    Votre message plein de sagesse, de bon sens,d’intelligence .
    Merci .
    Elisabeth Infirmière à la retraite .

  98. raveneau says:

    merçi pour votre vérité continuez a la diffussée

  99. Martine says:

    merci pour vos informations; depuis j’ai diminué par 2 mon anti hypertenseur et je crois bien qu’il va falloir l’arrêter, mais je prendrai qd même l’avis de mon cardiologue.
    pour le diabète c’est beaucoup plus difficile, j’ai changé des mauvaises habitudes mais pendant mes fringales ou coup de calgon, je me jette encore sur la nourriture… mais toutes les infos font leur chemin et j’espère y arrivé.
    j’ai diminue l’ésoméprazole de façon progressive et j’en suis à 1 tous les 3 jours et quand arrive le 3 eme jour les brûlures arrivent , je vais essayer l’H E de gingembre.
    le mental y est pour beaucoup, mes douleurs articulaires ont bien diminuées suite à un de vos article, Comme quoi les chinois ont bien raison, nous sommes un tout

    1. Bey says:

      Martine bonjour arrêtez de suite l’ezomeprasole ou l’innexium etc etc … Bref tout les anti-acides. POISON!! je vous conseillerais des sticks d’aloe vera qui agit sur l’estomac encore mieux que les médicaments. Il y’a les gés gélules de curcuma. Le gingembre c’est plus pour les nausées. l’achillée, l’angélique, la coriandre ou le basilic vont plus loin encore en agissant en profondeur sur l’estomac. Et surtout penser à aller consulter un ostéopathe qui pourrait vous aider. Car il ya une vertèbre la D6 qui est associée à l’estomac elle est automatiquement enflammée.

      1. sylvie says:

        oui le curcuma c’est super mais la poudre n’est pas assimilée.
        Il faut prendre du phytosome de curcuma (curcumine)
        Le professeur Joyeux à donner le nom d’un labo solage
        il est très bien et un prix très raisonnable

  100. ZUBER Nicole says:

    Bonjour,
    Tout,à fait d’accord avec votre analyse. Depuis longtemps,je suis très sceptique sur les ordonnances de médicaments et du bien fondée de leur prescription depuis que j’ai entendu mon médecin traitant dire à un de ses patient au téléphone : que voulez-vous on soigne d’un côté, mais on créer un problème de l’autre ». Alors j’estime que cela ne s »appelle pas des soins.
    Cordialement

  101. Studer says:

    Merci. votre analyse amène à revenir au bon sens et à la prise de responsabilité de notre santé.
    Bien cordialement

  102. Monique R says:

    Mon médecin voulait me prescrire un inhibiteur de la pompe à protons parce que je me plaignais d’avoir souvent la langue blanche et des problèmes d’haleine. Devant mon refus il me dit « je t’assure c’est un médicament tout à fait anodin » Je lui ai suggéré de se renseigner parce que j’avais lu des études sur ce médicament qui n’abondaient pas dans son sens! j’ai maintenu ma position et ai fait une cure de desmodium. tous semble être rentré dans l’ordre! D’autre part le mari d’une de mes amies est sous traitement pour l’hypertension (spironolactone et hypérium). Il ne cesse d’avoir des irritations de la peau, du nez (sorte de rhume) et des yeux conjonctivite, en bref de réels signes d’allergies. Est-il possible que cela soit causé par ce genre de médicaments?
    Je pense que les médecins ne prennent plus le temps de nous écouter ou plutôt n’ont plus le temps! La partie administrative de leur travail est totalement chronophage et ils ne peuvent pas tous s’offrir un secrétariat!
    Merci pour vos articles

  103. M.F.Bos says:

    Vous avez tout à fait raison. Mais je ne comprends pas, pourquoi les universités ne changent pas leurs enseignements aux étudiants d’aujourd’hui. Cela n’a pas changé non plus…. Même avec tout ce qu’on sais maintenant….

    1. sylvie says:

      Vous savez bien que c’es interdit : il n’y a que la médecine officielle

  104. rousseau Marilyn says:

    Bonjour, votre analyse me semble la proche de la réalité aujourd’hui… J’adhère moi aussi à cette conclusion.
    Merci pour votre travail.
    Marilyn R

  105. DA SILVA-VERNIN M-France says:

    Nous sommes devant un dilemme, mon mari depuis peu fait de la tension,(contrôle sur 3 jours, irrégulière, et dépassant (systol.)140 et (diasto) 90 ; peu habitué aux médicaments traditionnels, il à commencé à prendre ce que le médecin lui avait prescrit, puisque c’était « nécessaire » cela le fait tousser, et cela s’est transformé en irritation de la gorge, etc…il a tout arrêté. Mais vers qui se tourner, habituellement nous ne sommes pas pris au dépourvu, nous savons que faire et trouvons toujours une autre solution. Pour la tension existe-t-il d’autres alternatives, lesquelles? Catherine (en date du 27 novembre) semblait être au fait de ce problème, d’autres personnes ont-elles essayés d’autres thérapies? je dirais bien au « secours » car nous voilà complètement perdus. Marie-France.

    1. Jean Marie says:

      Oui il est possible de retrouver une tension normale par des moyens naturels. Si besoin consulter un thérapeute.Il faut agir sur la cause et pas seulement vouloir faire taire les symptômes. La nutrithérapie donne d’excellents résultats.Trop de glucides(il y en a partout),de mauvais lipides et la tension monte inexorablement surtout si en plus il y a du stress…

  106. lb says:

    Espérons que de nombreux médecins lisent cette lettre et du coup se déculpabilisent. Ainsi ils pourrait eux aussi « rebondir » et bien informer leur patients, librement, et leurs patients de choisir leur propre thérapie (naturelle, chimique, comportementale, …).

  107. Guyot says:

    C est bien de parler du Professeur Joyeux …Ç est un Grand !!! Suis en accord avec l ensemble de votre article….BRAVO….Continuez…!!

    MERCI

  108. Recht says:

    Beaucoup de médecins devraient prendre exemple sur Irène Frachon qui n’a pas hésité de conduire le labo Servier devant les tribunaux et cela malgré tous les dangers devant lesquels elle a agit avec un courage exceptionnel, film à voir absolument: La fille de Brest » d’Emmanuelle Bercot

  109. anita says:

    bonsoir
    le medecin ideal serait celui qui se ferait payer pour nous garder en bonne sante,et ildispenserait gratuitement ses soins lorsqu on est malade;il serait par consequent plus attentif vis avis de celle ci…

  110. Christian GIRARD says:

    L’exercice de la médecine est un art difficile compliqué encore par les lourdes contraintes administratives qui ne permettent pas d’exercer sereinement la profession.
    L’information peut avoir d’autres sources que les visiteurs médicaux qu’il est toujours possible de ne pas recevoir.
    Une revue médicale indépendante: Prescrire. Remarquablement documentée, elle avait depuis longtemps tiré la sonnette d’alarme devant les dangers du Médiator (déjà connu sous d’autres noms) et de la Dépakine, que l’on découvre maintenant.
    La survenue de SEP après vaccination en prévention de l’hépatite B a été évoquée. Mais les Sep survient dans un contexte HLA particulier. Ne fait pas une SEP qui veut, et, notamment pour les professions exposées, la vaccination contre l’hépatite B vaut mieux que prendre le risque, majeur et bien réel, de contracter une hépatite B, ce qui est une catastrophe.
    On a beaucoup plus de chances de mourir d’une hépatite B que de faire une SEP après vaccination.
    Le traitement de l’HTA est une nécessité sous peine de graves complications mais il y a des règles de prescription pas toujours respectées et, en outre, le patient se doit de suivre les prescriptions hygièno-diététiques qui lui ont été normalement exposées.
    Le traitement quant à lui doit être adapté à chaque cas pris individuellement en tenant compte des contre-indications.
    Il en est de même pour les statines dont les effets secondaires sont connus depuis longtemps (rhabdomyolyse et autres, aboutissant à l’interdiction de certaines statives). Là encore existent des règles de prescription que ce soit en prévention primaire ou secondaire. Ce qui est dommage, c’est que le volet très important des règles hygièno-diététiques soit passé sous silence: la prescription de statines n’est qu’un pis aller chez un fumeur obèse et sédentaire. A côté de cela existent malheureusement des abus des prescription.
    Le problème des amalgames dentaires est autre: certes, il existe une libération progressive de mercure, infime dont les conséquences restent à établir, mais qui peut se combiner avec des métaux lourds ingérés dans l’alimentation. En outre, il faut savoir que les amalgames dentaires sont actuellement remplacés par des résines époxy qui ne sont pas anodines (responsables entre autres de mortifications de la pulpe dentaire). Là, le matériau idéal reste à inventer. Comme quoi rien n’est parfait!

    1. Marie says:

      Oui Mr Girard bien sûr que toutes les infirmières ne font pas la SEP.
      Je tiens à dire que j ai croisé de nombreux médecins empathique

  111. megy says:

    je suis tout à fait d’accord avec vous, et j’aimerai bien informer mon propre médecin, de toutes ces vérités, auxquelles il doit être lui-même confronté ; mais je risque fort, quoique mon médecin généraliste est « ouvert » à beaucoup d’informations hors médecine allopathique, mais comme tout un chacun, il pensera que je mets en doute son savoir, et ses capacités à soigner, donc très mal prendre ces informations……..

  112. Theresa says:

    Très objectif comme article, il est vrai que de nos jours nous devons tous imiter le caméléon pour la sauvegarde de notre santé et celle de nos proches. Je vous encourage dans votre travail à nous informer.

  113. Bérenger says:

    Cher Xavier,
    Merci de nous avoir décrit l’autre côté du décor, cela démystifie peut-être les médecins qui perdent des éclats de leurs auréoles de savants mais cela nous les rend aussi plus humains.
    Se mettre à la place de l’autre pour mieux le comprendre. Les médecins font ce qu’ils peuvent mais leur situation n’est pas toujours évidente. Etre entre la chèvre et le choux n’est guère confortable.
    Faire confiance n’est pas se soumettre, notre vie et notre santé nous appartiennent en tout premier lieu et nous nous devons de tout faire pour argumenter notre point de vue. Et les médecins intelligents ne s’en offusquent pas si cela est dit poliment et gentiment.

  114. BOUTLEY Dominique says:

    merci pour tous ces conseils depuis que je suis abonnée. Ce que je voulais signaler, c’est que je prends du Silicium enrichie à la prèle des champs par cure et mon examen d’ostéodensimétrie est toujours dans le vert et tous les 2 ou trois ans il augmente et la radiologue était étonnée puisque j’ai 71 ans…. ma maman décédée dans sa 99 eme année avait énormément d’ostéoporose mais j’espère ne pas en avoir en prenant ce silicium en cure

  115. PERRET says:

    Au sujet de la vitamine D vous donnez des références
    en ng/ml alors que les résultats des analyses de sang sont
    en nmol/l. Pouvez -vous nous donner la conversion ?
    Merci.
    Cordialement

    1. sylvie says:

      0,0571 nmol / L = 1 ug / L
      1 ug / L = 0,0571 nmol / L
      voilà

  116. NONDEDEU Renée says:

    Bonjour, je suis d’accord avec ce que vous avez écrit. Je connais une généraliste qui ne peut pratiquement pas éviter de prescrire des génériques … sous peine de se voir interdire de prescrire, c’est-à-dire, de se faire taper sur les doigts et de ne plus pouvoir exercer.
    Elle a peut-être exagéré un petit peu, mais c’est certainement vrai, au moins en partie.
    Dans quel monde nous vivons tout de même !!! La liberté est en train de disparaître de notre univers.

  117. beaumet says:

    Je suis entièrement d’accord avec vous, je me suis vu refuser un 100% pour une artérite des membres inférieurs car mon médecin me soigne juste avec l’homéopathie et la phytothérapie qui me vont très bien. Merci pour vos lettres.
    Cordialement

    1. sylvie says:

      Votre médecin doit savoir ce qu’il faut faire pour les 100 % !!!!

  118. de Zordo says:

    merci pour ce message qui helas est bien vrai
    mon mari est decede il y a deux mois et il ne savait pas pourquoi apres avoir vu 4 medecins
    quel monde!
    c est bien triste

  119. Françoise Elbaz says:

    Merci pour cette lettre claire et sans agressivité inutile, qui fait parfaitement comprendre la difficulté d’être un médecin informé, autonome, à jour, et capable de prendre les risques que vous décrivez bien.

  120. Helmlinger ilona says:

    Merci de nous mettre en garde contre les statines j en ai pris personnellement pendant 15 jours et les effets secondaires n en pas tarder à se manifester. Continuer à nous informer ..salutations

  121. catherine Schrai-Elpidine says:

    C’est très juste, et si on faisait tous un travail sur nous, pour nous débarrasser des somatisations que le plupart d’entre nous ont, on aurait moins ou pas besoin de chimie pour régler les problèmes de santé, on pourrait faire que de la prévention avec des plantes pour rester en bonne santé !
    Merci à vous

  122. Ramel says:

    Très bon article: il faut ajouter qu’il est encore plus difficile pour un médecin de modifier voire supprimer un traitement prescrit par un autre médecin, surtout si ce dernier était celui d’un hôpital universitaire chargé de diffusé la bonne parole.
    C’est triste, mais c’est au patient d’agir. On m’avait prescrit 40 mg de statine suite à un soupçon d’AIT (accident ischémique cérébral) et un niveau de mauvais cholestérol de 3,2 mol/l. Perte d’énergie, fatigue musculaire. J’ai décidé de prendre moi-même la chose en main: augmentation de acide gras oméga 3 dans ma diète (1 cs huile de lin/jour), augmentation de mon activité physique (10’000 pas minimum/jour + 2 fois une heure de Pilates/semaine). J’ai ainsi réduit ma prise de statine à 10mg et mon ‘mauvais’ cholestérol à 2,2 mol/l.
    Le cardiologue consulté accepte ces résultats mais n’aimerait pas aller vers une suppression complète…

  123. Jean-marc says:

    Superbe article. Rien a ajouter. On ne pourrait pas mieux dire. Je recommande vivement de partager en masse.

  124. Françoise miller says:

    En temps que kinésithérapeute j’ai pu de nombreuses fois constater les méfaits des médicaments et ne peux que vous encourager à poursuivre vos bons conseils . Au même titre que les médecins J’étais confrontée à la modération de mes propos… car les douleurs n’avaient pas toujours pour origine le diagnostic porté ….
    Bravo pour votre clairvoyance et pour votre courage .
    Merci au nom de tous

    1. olivier says:

      vous n’êtes confronté à rien sauf votre niveau de vie apparemment vous n’êtes pas une rebelle ni une justicière trop facile d’accuser les autorités vous êtes bien tous et toutes pareilles les blouses blanches : vous mentez au patient pour ne pas vous faire déconventionner . point barre .

      1. sylvie says:

        C’est son métier quand elle l’a choisi elle ne savait pas tout cela.
        Que voulez vous qu’elle fasse, soit elle le dit et se fait radier, soit elle ne dit rien et subit pour pouvoir vivre de son métier

        1. olivier says:

          Quand elle a un comportement criminel pour remplir son frigo en droit pénal on appelle cela une coupable
          quand bien même ce serait les autorités qui la couvrent : Vichy aussi couvraient les collabos .
          Quand je pense que jean pierre Willem est fait radié depuis 1985 respect !
          Vous voulez l’adresse d’un bon médecin consultez un repenti radié du conseil de l’ordre les autres blouses blanches ne sont que des fripouilles que vous le tourniez dans un sens ou dans l’autre .

  125. Lacroix says:

    Bonjour,
    Tout a fait d’accord avec vos lettres en général. Mais que faire quand on est sous traitement fluidifiant du sang et bétabloquant après la pose d’un stent et qu’on veut arrêter ces traitement à cause des effets secondaires et que votre cardio ne veut pas en nous faisant peur si on arrête ?

    C’est un véritable cercle vicieux et on ne sait pas qui a raison.

    1. BAILLOT Christine says:

      Mon mari aussi était comme vous sous bétabblocant, statines .
      Après avoir changé d’alimentation et suivi le régime Seignalet ( supression des produits laitiers de vache, diminution de la consommation de viandes rouges et charcuteries..) son cholestérol s’est amélioré au grand étonnement du cardiologue qui a pourtant continué la prescription de statines jusqu’à ce que soit détecter une neuropathie sévère des jambes..
      Et là, le Pr qui le suit à l’hôpital a ordonné un arrêt IMMÉDIAT des statines ( qui n’avait pas dailleurs empéché le 2ème infarctus..)
      pour le cholestérol: régime + sport

  126. MARIE says:

    C’est exactement ce qu’il m’est arrivé avec mon médecin ! Pour un taux de cholestérol un peu élevé (pas du tout catastrophique), je me suis vue prescrire pendant au moins 3 ans des statines, qui certes le faisaient un peu baisser, ce qui fait que j’étais dans « la fourchette ». Mais, après avoir lu et cherché, je lui ai demandé de ne plus m’en prescrire. Cela l’a beaucoup fâché et j’ai dû négocier âprement. Dans un premier temps, j’ai pris de la levure de riz rouge qui a eu le même effet que le Crestor (mais il s’agit quand même de statines) ; Puis je me suis dit que j’allais soigner la cause car j’avais aussi un taux élevé de triglycérides. Donc, suppression du gluten, des laitages et prise, pour la fonction hépatique (toujours peu performante chez moi), de chrysanthellum. Au bout de 4 mois environ, chute spectaculaire des triglycérides et cholestérol « limite ». Voilà, j’ai supprimé tout traitement « chimique » et je m’en trouve très bien, au grand dam de mon médecin au demeurant très sympa !

  127. jeannine wietrich says:

    Pourquoi ne pas faire des pétitions , plus il y en aura plus ça marchera , ça les fera peut être réagir , qui sait .

    1. sylvie says:

      En résumé : En France la médecine officielle est régit par le conseil de l’ordre des médecins, des infirmières, des kiné etc.. qui applique les lois éditées par le ministre de la santé.
      Tout autre médecine est interdite
      que voulez vous faire

      1. olivier says:

        avoir le courage et la dignité d’exercer en déconventionné : si toutes les blouses blanches faisait cela , l’ordre des médecins ne serait plus qu’un club de bridge ressassant la belle époque où il faisait régner la terreur. Mais déjà la soumission commence à l’internat quand les médecins internes acceptent tout du senior uniquement pour avoir leur doctorat plus vite et gagner tout de suite beaucoup d’argent ( c’est un professeur qui l’a avoué ) on donne a faire les rébarbatives sutures aux internes parce qu’on sait que déjà ils n’ont pas le courage de dire non : la lacheté n’est pas une excuse et elle continuera durant toute leur carrière au détriment des patients .
        A 18 ans personne ne peut savoir s’il a la vocation c’est donc pour le pognon qu’on s’oriente vers la médecine . Pathétique mafia médicale .

  128. Claudhel group says:

    re…,
    désolés pour ce lapsus, et sans psy sauvage : on doit lire LA MAUVAISE EDUCATION..; on vient de relire votre article. c’est sûr que, ainsi justifiés, les comportements de ces soignants est libre de détruire la vie de milliers de gens. LE FRIC et leur NARCISSISME les guide. on a vu des soignants, ils n’ont aucune pédagogie et ne veulent surtout pas en avoir. ils n’ont même pas lu le fameux livre du DR M. BALINT, le médecin, le malade et la maladie; ces « dr en méd. » ont fait leurs études une bonne fois pour toutes, ils ne veulent que les rentabiliser et ils font souvent semblant d’être attentifs à vous. Et les conseils de l’ordre est un bluff.
    cordlmt

  129. Claudhel group says:

    santé-corps-esprit. 27.11.2016
    bonjour,
    vous êtes trop indulgent avec les ‘docteurs en médecine’, titre qui n’est pas un certificat d’empathie.
    la loi existe et nous en avons fait condamner un.
    il suffit de s’en remettre à la loi : la responsabilité est celle des labos, puis des médecins qui doivent connaître « l’épicerie » qu’ils prescrivent, puis les pharmaciens.
    On est un groupe d’action et on connaît ma mauvaise éducation qui guide la majorité d’entre eux – l’ARGENT,.nous sommes totalement avec le DR M. WINCKLER sur la MALTRAITANCE par ces gens là, et l’un d’entre nous en a encore subi les conséquences de négligence et d’incompétence.
    cordlment.

  130. mireille perreault says:

    merci pour toutes vos informations …c est tres intéressant

  131. lagalage says:

    Cet article est arrivé dans ma boîte au bon moment dirais je! En effet, traitée pour des troubles du rythme par un anti-arythmique + 1 anti agrégant depuis 16 ans, j’ai présenté en fin d’été une bradycardie, induite, d’après sos médecin par la déshydratation (potentialisation des effets anti arythmiques). Mon cardiologue m’a aussitôt parlé de pace maker mais après avoir pris quelques distances (moi aussi!) et quelques enregistrements de mon rythme, le projet est en suspens…Mais, comme il veut me convaincre de prendre un anticoagulant nouvelle génération qui suscite quelques controverses auprès du corps médical lui même ( pas d’antidote notamment, donc risque d’hémorragie interne…), et comme je souhaite conserver l’anti agrégant habituel, il me dit carrément que c’est du pipi de chat!!!
    Vous pensez bien qu’en effet, je doute de sa parole et que je pense que l’industrie pharmaceutique fait un beau travail de matraquage auprès des prescripteurs…

  132. Angel says:

    Juste merci de votre temps et de votre engagement !

  133. Michel P. says:

    Bravo pour cette analyse, Xavier!

    J’ajouterai juste une petite remarque en ce qui concerne les études médicales.

    Pour avoir côtoyé des Médecins et des Pharmaciens, j’ai cru comprendre que nombre d’entre eux n’ont pas une connaissance suffisante de la langue Anglaise pour traduire et interpréter des textes Médicaux qui sont écrits dans cette langue. Hors 95% des études qui paraissent dans les journaux fiables d’informations (The Lancet, The British Journal of Medicine, etc…) le sont….

    N’est-ce pas une raison de plus pour qu’ils ne soient pas informés suffisamment vite?

  134. Jacques MARIETHOZ says:

    Bonjour,
    Vos lettres critiques me donnent enfin le sentiment de ne plus être seul à constater les dégâts de la médecine allopathique, c’est-à-dire lourde, guerrière et industrielle. Je veux ici simplement rappeler ici pour tous vos lecteurs la magistrale étude d’Ivan ILLICH parue en traduction française en 1975 déjà, Némésis médicale, l’expropriation de la santé dont je résiste pas d’extraire le premier paragraphe de l’introduction :
    « L’entreprise médicale menace la santé. La colonisation médicale de la vie quotidienne aliène les moyens de soins. Le monopole professionnel sur le savoir scientifique empêche son partage. »… Quarante après, non seulement cette analyse s’avère pertinente, mais elle s’est concrètement réalisée dans tous les pays dits de « progrès » et dans tous ceux qui disposaient encore de savoirs traditionnels discrédités avant d’être récupérés par l’industrie ! Le Moloch capitaliste est insatiable. Merci à vous de nous aider à vivre le plus possible dans la marge… Jacques Mariethoz, Lausanne

  135. POTIER Anick says:

    Bonjour,
    La conversation que j’ai tenue il y a quelques semaines avec mon médecin traitant confirme en tous points les termes de votre lettres. Plus particulièrement nous parlions des statines, dont j’ai personnellement décidé d’arrêter la prise il y a plus d’un an, il m’a dit se conformer aux statistiques pour décider de ses prescriptions. Je lui ai indiqué l’émission: « Le cholestérol le grand bluff » il a semblé intéressé et prêt à la rechercher…
    Je suis une assidue de vos lettres et tâche de suivre vos conseils le mieux possible.
    Bien à vous,
    Anick Potier

    1. olivier says:

      Pourquoi tant de bienveillance à l’égard de ces charlatans de médecin ? Cela vous valorise de lui apprendre la vérité ? Avez vous autant de compassion pour les naturopathes qui se trompent ?
      Sur les salons bio il y a toujours une femme pour essayer de pièger le naturopathe que je suis , attitude stupide qui n’est jamais reproduite chez le médecin .
      Par exemple  » contre la phlébite vous feriez quoi ? » Alors je commence à réfléchir à ma réponse car je connais une centaine de plantes qui entrent dans le traitement suivant l’émonctoire que l’on va drainer , mais ce temps de réflexion à été pris pour de l’incompétence et la femme m’a tourné le dos …
      Commentaire: alors ce n’est que justice finalement que cette femme soit lentement suicidée par les médicaments de pharmacie prescrits par le docteur et délivrés avec un grand sourire par la pharmacienne . Quel marché de dupes …

      1. sylvie says:

        Et oui! vous avez raison

        1. olivier says:

          merci
          je me sens moins seul

  136. Geneviève Aubéry says:

    J’apprécie grandement la pertinence de vos propos concernant les médecins, mais n’approuve pas votre indulgence car ils ont un pouvoir de vie et de mort sur leurs patients (m’a dit un médecin!!!) et devraient assumer leurs responsabilités. Merci pour ce que vous faites car seule la vérité nous conduira à la prise de conscience et de responsabilités.

  137. Jean - Paul DE CROMBRUGGHE says:

    Bonjour,
    Vous avez parfaitement raison, beaucoup de Médecins n’ont pas le temps de s’informer, sur des études qui ne sont pas toujours établies sur des critères scientifiques.
    En fait, les cours qu’ils ont suivis, durant 7 années ou plus, on ne leur a jamais parlé de la santé par les plantes naturelles. Seuls les médecins de terrain, qui prennent du temps avec leurs patients peuvent comprendre.
    La remise en question n’est pas facile pour eux, c’est aux patients d’évoluer et d’oser parler à leur médecin et de dire non je ne veux pas ceci, mais bien cela !
    J’ai fait cela et cela marche, j’ai aussi donné un de vos articles et ce médecin l’a lu quand j’étais là ! Sans faire de commentaires, mais le message est passé ! Bonne santé à vous et portez-vous bien.

  138. Gaston Simon says:

    Merci de votre bonne analyse. Mon médecin restant coincé dans le « système » qui lui donne ses moyens de vivre, qui est le praticien qui pourrait le remplacer pour me guider dans les pratiques naturelles que vous préconisez et auxquelles j’adhère ? Mais je suis actuellement seul avec vos lettres et j’ai besoin de précisions pour lesquelles un professionnel serait nécessaire. Pratiquement, comment fait-on pour trouver près de chez soi, en campagne par exemple, la personne qualifiée pour cette mission ? Où trouver ces renseignements en évitant le piège des rebouteux incompétents.

    1. Danièle Gorin says:

      Bonjour, je ne sais pas où vous habitez, mais essayez de trouver dans la rubrique médecins acupuncteurs, ou médecins spécialisés en médecine chinoise traditionnelle, cela va déjà vous donner une idée et ne peut que vous être bénéfique…. ostéopathe également, mais malheureusement la plupart du temps les mutuelles ne remboursent pas ou seulement partiellement

  139. elisa says:

    Toutcela est très vrai et très courageux de nous aider à rester vigilants. Merci de tout coeur.

  140. PIOCH Maryse says:

    MERCI infiniment pour cet article CLAIR, NET et PRECIS sur la vraie raison du scandale de la médecine et dentisterie Française !!
    Si l’on en croit la majorité des dentistes,le mercure serait dangereux partout ( dans les thermomètres,dans les vaccins…etc) SAUF dans notre bouche ! Pour eux,la micro-toxicité des amalgames dentaires, le Bimétallisme buccal et la dépose problématique des amalgames seraient inventés par quelques écolos attardés.
    Les médecins sont étroitement surveillés ,aux ordres de la sécurité sociale avec l’appui de certains médias. Merci pour votre article courageux !

    1. Liddia says:

      Je trouve vos lettres intéressante mais ne laisse pas de commentaires car je n’ait pas de problèmes de santée(heureusement) pour le moment mais je les lis toutes en cas où !!! Du faîte je reste informée et surtout écoute les informations que mon corps m’envoie. Merci à tous

  141. Tillier Roland says:

    Un grand bravo et merci !
    Malheureusement, si les instituteurs ou professeurs sont contestés en permanence par les parents et les enfants, les médecins gardent aux yeux des patients une sorte d’aura dont ils sont bien incapables (pour les raisons que vous expliquez) d’avoir des doutes pour en remettre la cause le bien fondé et l’utilité de cette aura.
    Reste cette prise en main personnelle qui est difficile tellement nous sommes dans une société où l’assistanat et très fort, et où, les esprits curieux ont plus de chance d’aller chercher les informations et d’y trouver de quoi modifier leur comportement.

  142. Charles says:

    un énorme merci pour cet article, qui épargne un peu les médecins…
    je suis en total accord avec vous!
    j’ajouterais que, même si on s’informe, beaucoup d’articles se contredisent…
    comment s’y retrouver? difficile! beaucoup de temps à « se fatiguer les yeux » pour finalement tenter de faire « sa propre soupe »
    un exemple: les oeufs redeviennent  » à la mode »
    pourtant, on nous a inondés d’articles prévenant sur les risques du mauvais cholestérol dû aux oeufs…. c’était hier…

  143. aviotte marie-annick says:

    Vous avez sans doute raison. Mais certains médecin montrent beaucoup de souplesse et sont au courant des dernières étude. Ainsi, quand j’ai averti mon généraliste que j’arrêtai les statines, il ne s’y est pas opposé. Il a simplement demandé que je fasse des analyses tous les 6 mois. Et Bingo! Mon cholestérol global n’a pas augmenté et mon bon cholestérol qui avait largement baissé est remonté à 0,80 et plus aucun douloureux effets secondaires!!

  144. BRUCKERT Monique says:

    Bonjour

    Pour les dentistes et les amalgames.

    Si les dentistes continuent de poser des amalgames en France, c’est en partie parce que tout le monde ne peut payer des inlays en or ou en céramique et aussi car, ce que vous oubliez de dire à chaque fois que vous critiquez les amalgames, que les composites sont moins fiables à long terme et sans doute tout aussi dangereux, sinon plus, avec les bisphénols qu’ils contiennent .
    Entre la peste et le choléra, on choisit quoi?
    De ne pas avoir de caries…et de faire le nécessaire, ce qui n’est pas gagné , pour personne d’ailleurs !
    Les inlays et les couronnes sont aussi scellés avec des colles contenant des bisphénols…
    Merci de donner une solution qui ne soit pas pire que ce que vous voulez supprimer.
    En fait , vous vous gardez bien d’en donner , et pour cause, il n’y en a pas actuellement. Alors pourquoi continuer à critiquer les amalgames? Vous avez des actions chez les fabricants de composites?

    Si les amalgames étaient si dangereux que cela , les dentistes seraient les premiers à être malades et ne les utiliseraient pas .
    A titre d’information , quand, autrefois, on voulait faire dire à quelqu’un où il cachait son trésor on lui engorgelait du mercure . Il n’en mourait pas mais parlait.
    C’est comme cela qu’on s’est rendu compte que le mercure était un excellent vermifuge.

    C’est comme pour le sida , un dentiste qui se contentait de travailler ( de non de faire autre chose …) n’a jamais attrapé, ni propagé le sida. Ne pas en déduire que la stérilisation ne sert à rien : si, à ne pas propager d’autres maladies .
    Mais bon, on n’aime pas les dentistes , les gendarmes et les percepteurs, alors autant que ce soient eux qui soient la cause de tous les fléaux.
    Pourtant qu’est ce qu’on est content de les trouver quand on a mal aux dents!
    Et aussi de les mordre de temps en temps… cela fait un bien fou….!
    Bien , vous avez sans doute compris , j’étais dentiste .
    Je fais confiance, la plupart du temps, à vos articles mais si , comme pour les amalgames , vous ne tenez pas compte de l’ensemble du problème, je n’aurais plus confiance.
    Merci de vous pencher de façon plus complète sur ce sujet rabâché périodiquement .
    M.Bruckert

    1. Jean Marie says:

      Mon dentiste était un chaud partisan des amalgames,et pour cause: il désinfectait avec des Huiles Essentielles et les composites ne tenaient pas longtemps.Conclusion: plein d’amalgames dans ma bouche et j’en étais arrivé à ne plus pouvoir me courber ni m’accroupir.J’avais l’impression d’avoir comme un grappin dessus.
      J’ai changé de dentiste, fait retirer la quasi totalité de mes amalgames, fait le nécessaire pour éliminer le maximum de métaux lourds et assez rapidement retrouvé ma souplesse.Les soins prodigués par mon nouveau dentiste,sans amalgames,tiennent toujours et ce depuis plusieurs années. La santé avant tout !

  145. Marie says:

    Mr Bazin vous parler à une convaincue. merci pour votre courage
    j ‘ai plutôt envie de partager mon expérience
    Moi je choisis de ne pas parler des médecins . .
    Je suis infirmière de formation, vaccinée contre hépatite B bien sûr, avec des nombreux amalgames dentaires, un stress dans ma vie personnel. Le diagnostic m ‘arrive avec seulement les symptômes !!! SCLEROSE EN PLAQUES FORME EVOLUTIVE
    Oui vous avez bien lu. Ma direction D’ALIMENTATION draconnienne devant un tableau comme celui ci a été / SANS GLUTEN , SANS CASEINE , 80 % Végétarienne ,privilégiant une cuisson aux alentours de 90%, méditation, médecine vibratoire et ôter les amalgames en sécurité (digue, aspiration centalisée du cabinet, dentiste formée à ses techniques.
    Avec un choix de vie comme celui ci le diagnostic se confirme 3 ans après OUI J AI BIEN UNE SCLEROSE EN PLAQUES EVOLUTIVE MAIS VERS LA GUERISON. En effet mon nerf optique touché ( vu à OGDP) est revenu sain. Il a reconstruit sa myélyne. notre corps est capable de reconstruire des cellules saines.
    si vous voulez me joindre meuniermt@orange.fr

    1. Marie says:

      excusez moi pour la faute d’inattention / Myéline

  146. Catherine MARET says:

    Mais oui, c’est exactement à celà que j’en suis arrivée ! Cette lettre est pleine de bon sens et avec un ton juste .
    Tout de même pour l’hypertension, « mon » médecin était fort étonné d’apprendre que j’avais arrêté le poison qui était en train de me détruire le foie et réglé mon hypertension par des méthodes alternatives .Il a repris ma tension plusieurs fois, (ça alors, ça alors! et pourtant tu avais une tension monstrueuse !!! ) et a fini par me demandé l’adresse de l’osthéopathe génial que j’avais vu … pour lui même, parce qu’il fait de l’hypertension et aussi parce que ça l’intéressait en tant que médecin . Cependant, renseignement pris, il n’a pas fait le pas, certainement pour les raisons que vous évoquez : ce serait remettre ses études et toute sa pratique en cause, c’est énorme ! Et c’est humain, en effet . Docteur en naturopathie et Docteur en médecine c’est deux voies, dont l’une est beaucoup plus ancienne.
    Bien à vous et merci de vos lettres.
    Catherine

  147. Doire Léa says:

    Je pense que vous dites est bien vrai mais il y a des fois qu’il faut croire notre médecin aussi .Cest mon idée de savoir comment on file et c’est nous qui le sent comment qu’on va .Je vous remercie pour votre lettre et je prend le temps de toute lire .

  148. Teresa Lagneaux Attout says:

    Tout à fait d’accord avec vous; il faut apprendre, s’informer par soi-même. Les médecins reçoivent une certaine formation et après ils n’ont plus le temps d’étudier tou ce qui les interesse. Leur travail est au jour le jour et cela devient une routine malgré eux. Parce que les études, la technologie et les connaissances nouvelles vont si vite il faut absolument s’occuper soi-même d’apprendre sur toutes les nouvautés non seulement de la science médicale mais aussi de toutes les autres sciences dans la mesure du possible.

  149. hubert renee says:

    Bonjour Monsieur
    Je reconnais bien mon docteur dans votre lettre;
    J évite le plus possible les médicaments , les vaccins et mon médecin est toujours très septique sur la médecine paraléle; quel dommage !
    Il devrait y avoir une obligation pour les médecins d avoir un certain nombre d heures dans l année pour une remise a niveau de toutes les nouveautés, et une remise en question sur leurs traitements en général;
    Merci a vous pour toutes ces précisions que vous nous apportez, et qui nous font réfléchir;
    cordialement. Me Hubert Renée

  150. GEIGER Suzanne says:

    il y a 1 an voire plus j’ai demandé à mon médecin que je désirais arrêter les statines ; en juin 2015 mon HDL =0,62 LDL=0.93 Chol total =1.80
    refus catégorique de sa part, me menaçant même de pouvoir faire un AVC ou un infarctus
    maintenant je dois attendre qu’il prenne sa retraite dans 2 ans et en parler à mon futur généraliste pour avoir un nouvel avis !
    qu’en pensez-vous ?
    merci pour la réponse

    1. sylvie says:

      Mais vous êtes libres de faire ce que vous voulez.
      Vous n’êtes pas obligé d’en parler à votre médecin. Si vous faites un AVC ous savez bien que le cholestérol n’y est pour rien

  151. Christine limoges says:

    Excusez l’orthographe….c’est la faute du correcteur…si on ne relis pas…..

  152. Christine limoges says:

    Merci de vos lettres.
    Je prends dû cotareg et mon mari qui à discuter avec un professeur de l’hôpital, lui a dit que c’était un médicament qui devrait être retirer ! Que puis-je dire à mon médecin?
    Et surtout qu’en pensez-vous ? Et changer pour lequel?
    Merci de me le dire.christine

  153. Aline says:

    Je suis pour la médecine naturelle quand elle peut remplacer les médicaments

  154. guillot B says:

    Je cherche un dentiste conscient, dans ma région de Bresse Bourguignone…
    Trouve pas !
    Quel piste suivre pour un découvrir un ?
    Merci si vous pouvez me guider !
    Cordialement

  155. Vondousting says:

    Coincé entre cpam et conseil de l’ordre peu de médecins osent défier ces deux monstres… Ainsi, un homéopathe m’a prescrit comme seul moyen de lutter contre des douleurs nocturnes dans mes épaules et mes bras qui altéraient gravement mon sommeil de prendre…du Doliprane chaque soir… En ce qui concerne les IPP j’aimerais pouvoir m’en passer mais ce sont hélas les seuls médicaments capables de me délivrer du Vésuve dans ma gorge qui faisait mon quotidien jusqu’à ce qu’on me les prescrive…

    1. jezequel says:

      je prenais des IPP , Moxidar+Pariet il ya plusieurs mois que je ne prends plus ni l’un ni l’autre , je prends BIANACID comprimés pour acidité et refux 100 /100 naturel

  156. Carole Béguin says:

    Personnellement, cela fait longtemps que je ne parle plus à mon médecin… parce que je n’en ai pas / plus! Je suis devenue mon propre médecin. Je lis des revues comme Santé Corps Esprit, Alternatif Bien-Être, etc… et j’essaie d’avoir une bonne hygiène de vie. Je consulte parfois des naturopathes, des personnes formées en biorésonance, etc… et je lis des livres qui m’éclairent sur plein de sujets.
    Je pense qu’il faudra qu’on apprenne progressivement à s’occuper de nous… en ingérant des aliments qui ne nous rendent pas malades, en prenant soin nous-mêmes de notre santé. Au fond, on sait bien ce qu’il faut faire, après, c’est une question de constance dans l’effort de ne pas tomber dans le piège des publicités trompeuses qui vantent par exemple les vertus du lait, de la viande, de certains médicaments et j’en passe… Il y a un adage qui dit que nous avons les politiciens que l’on mérite et on peut l’étendre aussi au secteur médical. Le fait de confier à d’autres le soin de régler les bobos que nous avons nous-mêmes engendrés nous rend terriblement dépendants. Voulons-nous vraiment changer et travailler en amont au lieu de nous plaindre lorsque nous sommes pris en charge par des personnes terriblement influencées par de puissants lobbys pharmacologiques? Tout est entre nos mains, car nous sommes co-créateurs de notre vie et donc, dans un certain sens, de la société tout entière.
    Meilleures salutations et merci beaucoup pour votre publication dont je suis une fidèle lectrice. Carole B.

  157. Christian Cogneaux says:

    Bonjour,
    Et mon pharmacien alors…
    J’ai accompagné à la pharmacie ma mère sortant d’une hospitalisation. L’ordonnance prescrivait des anti-acidité. Questionnée par moi, ma mère avoua avoir été gênée peu de te temps après l’opération chirurgicale par des remontées acides mais qu’elles n’avaient pas duré. Le pharmacien a dit à ma mère : « de toute façon, vous pouvez en prendre, cela ne vous fera pas de mal ». J’ai alors évoqué une étude montrant une augmentation du risque de développer une maladie d’Alzheimer. Il m’a répondu qu’il ne savait pas et qu’il vérifierait… Ce dont je doute.
    Bravo et merci pour votre lettre et votre revue.

    1. sylvie says:

      Les pharmaciens sont des commerçants. S’ils ne vendent pas les médicaments ils font faillites

  158. POUPELLOZ jacqueline says:

    Votre lettre est la vérité.Les médecins ne sont pas libres et
    sont étroitement surveillés par la Sécurité sociale.
    Merci pour vos informations et votre courage.

  159. le prestre says:

    …un médecin ayant le diplôme d’acupuncture de la Fac

  160. le prestre says:

    Rien ne vaut l’acupuncture pratiquée par un médecin au courant des effets thérapeutiques de médicaments don connaissant et la médecine orientale et la médecine occidentale.

    1. Danièle Gorin says:

      Entièrement d’accord avec vous, mon médecin traitant acupuncteur a pris sa retraite, je suis donc soignée actuellement par une thérapeute en médecine chinoise traditionnelle, en une séance qui a duré deux heures elle a commencé à me redonner une partie de mon énergie, la deuxième récente va commencer à me consolider et une troisième est prévue en janvier, et bien sûr elle n’est pas considérée comme un « médecin » donc ce n’est pas remboursé par notre magnifique sécurité sociale….. j’ai pris un autre médecin comme médecin traitant puisque c’est obligatoire, homéopathe et acupuncteur également, mais pour le moment je ne peux que constater la différence avec ma thérapeute, la médecine chinoise vise à éviter les maladies alors que l’occidentale les soigne….. tant bien que mal !!!!

  161. POUPELLOZ jacqueline says:

    Votre lettre dit exactement la réalité, les médecins ne sont pas libres et sont étroitement surveillés par la sécu.

    Merci pour votre courage et pour nous informer.

  162. mauss rene says:

    cent fois bravos pourquoi les medecins ne se revoltent pas

  163. Lefort says:

    Totalement d’accord avec ce que vous dites, je suis entrain petit à petit de supprimer tous mes médicaments et j’en avais… je m’en porte beaucoup mieux.
    Merci

  164. jakedouard says:

    c’est faux,les médecins sont des menteurs,ils ont appris une méthode de soins et s’y tiennent en pensant être des dieux et essayez de les contredire et vous verrez leur réaction,essayez ensuite de changer de médecin et vous verrez. les 3/4 de leurs prescriptions d’examens sont infondées,les médicament qu’ils donnent ne traitent que des sympthomes et ne guérissent rien,puisque souvent un remède est donné a vie,alors que les effets secondaires de leurs poisons de sois disant remèdes sont terribles et provoquent des maladies incurables.la médecine chimique marche sur la tète et provoque plus de problèmes qu’elle ne donne de solution et ils le savent puisque les patients traités retournent chez eux avec de nouvelles pathologies provoquées par leurs remèdes,c’est pourquoi de plus en plus de malades vont vers d’autres médecines plus efficaces et sans effets secondaires,c’est mon cas,après avoir été « maltraité » par la médecine chimique,j’ai été guéri par les plantes et par un naturopathe magnétiseur.la médecine actuelle est basée sur le fric,les commissions des labo etc,voilà pourquoi les gens sont « bourrés » de poisons et que la sécu est en faillite.

    1. boulanger says:

      j’adhère complètement à votre message. Je fais de même je me soigne différemment de l’allopathie

  165. Prieur says:

    Si les médecins étaient plus clairvoyants et courageux, s’ils prenaient quelques minutes à parler avec le patient plutôt que de se dépêcher de remplir une ordonnance pour passer au patient suivant, peut-être que les patients ne s’en porteraient que mieux.

  166. noel claudine says:

    Mille fois merci pour vos lettres, ancienne infirmière combien de fois j’ai été confrontée devant le dilemne de la vérité au malade pour tout ce que vous décrivez dans votre courrier et il ya plus d’un an aussi avec mon médecin lorsque j’ai d’une part pris la décision d’arrèter les statines après lecture du livre du Dr de Lorgeril et lui avoir donné mes directives anticipées . erci de vos précieux renseignements afin d’aider soignés et soignants

  167. BARTHELEMY says:

    Lettre aussi excellente que la précédente !

  168. Gavroche says:

    Être des patients conscients de ces enjeux….

  169. bouchez says:

    je suis tout à fait d’accord, j’ai la chance d’avoir un bon Médecin qui a la vocation et beaucoup d’humanité
    Le dialogue est bon entre nous !
    Il a beaucoup d’étique !!! pour moi c’est important ça
    correspond avec mes idées et ce que j’attend d’un bon Médecin !!!!!

  170. Autant says:

    merci pour vos commentaires. je suis TOTALEMENT d’accord avec vous.
    C’est aussi à nous de changer notre vision du médecin généraliste. La médecine apprise à travers ces longues années ne va pas dans le sens de l’écoute du patient qui souvent ne pose pas de question, donc pas de réponse. Il existe une autre approche de médecine l’homéopathie, seulement elle est repoussée en France.
    Pourquoi me direz-vous ?, alors qu’elle est pratiquait dans tous les pays européens. C’est la question à se poser.
    Pourquoi la médecine française refuse t -elle de reconnaître cette approche, alors que les médecins européens la pratiquent depuis des décennies.
    L’approche de la médecine française telle enseignée aux futurs médecins est rétrograde. De ce fait il n’ont pas d’ouverture sur la médecine nouvelle qui traite le corps et l’Esprit dans sa globalité.
    Aussi, réveillons nous , demandons à ce que cela change. Ayons le droit de CHOISIR le médecin qui prendra le temps de l’écoute pour trouver la  » CAUSE  » et non l’effet de notre état.
    mon exposé dérangera peut-être, car il exprime mes convictions profondes .
    J’ai 80 ans, et j’ai eu la chance de découvrir l’homéopathie à l’âge de 28 ans pour ma plus grande joie. Un médecin qui prend le temps de vous écouter en vous posant des questions parfois pertinentes à seule fin de vous dévoiler à lui et à vous même et ainsi, trouver la réponse à votre MAL ÊTRE.
    C’est cela la médecine d’aujourd’hui !
    A nous de la demander.

    Geneviève.

  171. ALLEON says:

    Sachons être responsable de nous même.
    Etre observateur de nos réaction et être informés par plusieurs sources pour faire la part des choses et déterminer nôtre propre choix.

  172. Schlunk says:

    Merci de nous rappeler que nous sommes nos propres médecins…qui avons besoin de l’autre…
    Le choix de l’expérience n’est pas facile lorsqu’il s’agit de pathologies lourdes quand bien même les infos sont à dispo…
    N’oublions pas non plus qu’il s’agit de courage face à la maladie qu’il nous faut…
    Lâcher prise et détente sont un véritable tournant mental et physique trop sous-estimé….
    Merci donc
    Merci doc
    A doc

  173. Michel GUEGUEN says:

    Voilà un discourt sincère et limpide. Il me parait important en effet de ne pas culpabiliser les uns ni les autres mais d’essayer de comprendre que chacun peut avoir des raisons d’agir de telle ou telle manière.
    La difficulté à se remettre en question génère souvent des contradictions pour les patients comme pour les soignants.
    La proposition de vérifier soi-même les informations, est une excellente proposition.

  174. ROCHER says:

    Bonjour Xavier,
    Vos lettres sont précieuses , elles illustrent ce mode d’éducation à la santé qui m’est si cher en tant que professionnelle médicale. Au quotidien, je réalise que cette « autonomie enfin autosisée » (on ne quitte pas aussi aisément l’idée reçue et le fait vécu du pouvoir absolu du médecin) est parfois encombrante: « je suis déjà surbookée, si en plus il faut que je m’occupe de ma santé!! »
    Mais petit à petit l’oiseau fait son nid, et mes patients et patientes (évolution très sensible auprès des femmes surtout, qui y sentent enfin une maîtrise et une appropriation de leur corps, enfin!) prennent tranquillement cette autonomie avec une réèlle reconnaissance et moulte remerciements en retour.
    Donc, merci à vous Xavier et continuez, je suis une lectrice fidèle et une professionnelle convaincue.
    Sophie

  175. boulanger says:

    Votre lettre est super intéressante. Cependant le médecin qui ne veut rien entendre quand vous lui apporter des preuves ne peut que vous incitez à ne plus le croire . Nous sommes dans une société de mensonges. Pour exemple mon fils vacciné pour l’hépatite B et qui a une sclérose en plaque depuis l’âge de 17 ans. Le lot qui lui a été transmis fait partie de ceux qui ont développé une SEP; Perfusé tous les mois il était avec un médecin atteint comme lui et qui lui a dit que c’était bien le vaccin mais que pour des raisons politiques les autorités ont dit que c’était pas prouvé pour ne pas avoir un scandale et surtout indemnisé les malades qui ont ruiné leur vie mais on lui a conseillé de ne pas vacciner ses proches, chercher l’erreur. Certains malades ont des listes de médicaments affolants pour diverses douleurs mais les médecins savent que ça sert à rien mais pour contenter.
    Mon fils a supprimé plein de choses et la maladie n’est pas pire ni mieux. Qui engraissent-on les lobbies.
    Et le Ministère de la santé que j’avais saisi vous dit que c’était vivement conseillé mais pas obligatoire avec leur campagne d’info incessante mais on indemnise les personnels médicaux qui pour eux sont obligatoires donc on reconnait sous manteau que c’est vrai mais on ne veut pas payer les erreurs. Donc la confiance n’est plus et la méfiance s’est installée encore. Voilà bonne journée et je continue de vous lire.

  176. Maria del Carme Bigorra says:

    Merci de vos conseils. On se connait mieux. Suivez comme ca

  177. Andre says:

    Merci pour vos lettres qui nous secouent et nous font comprendre que nous sommes responsables de notre santé. On paraît parfois bizarre!!pour les gens qui avalent tout ce que leur donne le bon docteur alors qu’un simple changement d alimentation ou bouger un peu plus amélioreraient leur santé .et l’on s ‘entend dire tu as de la chance ,tu n es pas souvent malade..Suivez moi! La vie est courte,S il faut se priver….

  178. LELONG Paulette says:

    Je vous remercie pour tous ces articles qui nous informent sur des choses que l’on nous cache !
    Vous dîtes que c’est à nous de nous renseigner sur différents produits. Pouvez-vous m’indiquer des sources d’informations fiables ?
    Avec mes remerciements

  179. LHEUREUX Guy says:

    Merci pour cette lettre qui est pleine de bon sens, mais aussi qui a pour objectif «le bien commun», ce qui n’est pas le cas ni pour l’Agence Nationale de surveillance du médicament (ANSM) , qui cumule conflits d’intérêts, omerta et incompétences notoires (nous ne sommes pas au bout des découvertes de médications dangereuses pour l’homme) – ni pour les Autorités Sanitaires ( les ministères successifs protègent les laboratoires depuis 20 ans), le Conseil de l’Ordre , créé par Pétain, est le gardien de la pensée unique en termes de soins et lutte contre tout ce qui n’est pas l’allopathie!).
    Question à l’auteur de la lettre : est-il possible et autorisé de la publier sur nos pages publiques de nos sites et réseaux sociaux, en donnant le nom de l’auteur et le lien pour retrouver la lettre de SCE ? GL, auteur, chercheur.

  180. Guillou christine says:

    La documentation est relativement faisable mais trouver
    le médecin exerçant en médecine naturelle est beaucoup
    plus difficile sans parler du coup

  181. Anny says:

    Comme vous avez raison!
    Mon médecin généraliste qui me suis depuis 30 ans, rigole lorsque je lui parle de médecine parallèle. Aucun dialogue possible.
    Refusant de continuer a prendre mon traitement , il a levé les yeux au ciel, sous entendu si vous ne voulez pas de médicament, ce n’est pas la peine de revenir. Ce que j’ai fait mais après parcours de combattant pour trouver un médecin plus ouvert.
    Contunuez à nous informer.
    Vien cordialement

    1. sylvie says:

      bah ! si vous avez besoin d’aller le voir vous n’êtes pas obligé de lui parler de la médecine parallèle et vous n’êtes pas obligé de prendre les médocs et vous verrez il trouvera que vous allez mieux.

  182. Raymond SAMUEL says:

    Il ;me semble que je ne serai pas hors sujet si je signale que la situation particulière que vous dénoncez en médecine est partie d’une situation générale sur la plupart des sujets.
    C’est le cas dans les relations parents/enfants où il est pratiquement interdit de remettre en cause les dogmes traditionnels mais surtout la nouvelle culture, celle qui a singulièrement aggravé le sort des enfants maintenant élevés hors sol dès le berceau, celle qui empêche de raisonner sainement sur l’école.
    Même chose pour la famille décrétée mauvaise et ringarde parce que obligeant à une rigueur de vie en couple.
    Nous dérivons plus que dangereusement mais les dogmes sont tout puissants et nous allons inéxorablement à la catastrophe totale (il y a encore des ilots de résistance).

  183. GY Micheline says:

    Merci pour tous ces renseignements, je suis tout à fait d’accord avec vous. Pour le moment je suis en bonne santé, mais par la suite, je ne sais pas comment je régirai, mais sûrement le moins possible de médicaments.
    Je me contente de l’homéopathie.

  184. Cailloux Magali says:

    Je suis entièrement d’accord avec cette lettre, soignée pendant 15 ans avec des médicaments pour des violentes migraines, puis des allergies respiratoires,puis des agacements dans les jambes,etc….Un certain nombre de problèmes fonctionnelles sans gravité mais handicapant au quotidien. Il y a 15 ans j’ai décidé de me prendre en main en cherchant d’autres alternatives, ostéopathe qui m’a indiqué enfin que mes migraines étaient digestives et m’a expliqué que je respirais mal. Puis j’ai repris une activité physique, j’ai rencontré une fascias thérapeute, j’ai fait de la relaxation et un grand nombre d’ateliers divers qui m’ont fait comprendre que mon mode de fonctionnement était incompatible avec une bonne santé. Aujourd’hui, je vais très bien, je me soigne avec des plantes et HE en préventif plutôt que curatif. Rarement malade, je ne prends plus de médicaments, je ne vois plus le médecin. Je lis beaucoup, écoute sur « Radio médecine douce » beaucoup d’informations très intéressantes. La médecine alternative ou complémentaire m’a sauvé parce que je cherchais autre chose pour aller mieux. Tout est venu de ma prise de conscience que je ne pouvais pas rester comme ça à même pas 40 ans. Merci à toutes ces publications passionnantes qui osent dire ce qui dérange !

  185. mireille Sujobert says:

    Merci de parler juste!
    Mon médecin qui s’est déconventionnée pour consacrer plus de temps à ses patients, m’a, quand même demandé de prendre un produit pour l’hypertension! J’avais demandé des examens pour identifier mon problème mais après la pose d’un appareil pour mesurer la tension, la cardiologue et mon médecin ont pris peur pour les raisons que vous invoquez… J’ai fais un examen à « l’éthioscan » qui a détecté un problème artériel dans le bas du corps, en dessous des reins…

  186. Annie Loubert says:

    Bonjour, je viens de lire votre lettre et je suis entierement d’accord on nous oblige à avoir un médecin généraliste référent et malheureusement je constate que ce dernier n’est là que pour faire du chiffre, et se plie aux ordres de la sécurité sociale. J’envisage de changer car il ne correspond pas à mes attentes.

  187. Nicole says:

    Nous baignons quotidiennement, souvent à notre insu, dans des champs électromagnétiques (téléphones portables, cordless, wi-fi, micro-ondes, plaques à induction, téléviseur, ordinateur, iPad,iPod, etc…)
    L’information donnée au grand public au sujet de leur dangerosité est quasi nulle.
    J’aimerais beaucoup vous voir consacrer des articles et connaître votre point de vue sur la question.

    1. sylvie says:

      J’ai installé des tapis sous mon bureau pour me décharger. Malheureusement peu de personnes sont conscientes de ce problème

  188. Nicole says:

    Simplememt MERCI pour vos informations et vos commentaires. Après chacun en conscience et intelligence en fera ce qu’il pense bon pour lui.
    Et bonne continuation pour ce travail généreux et formidable.

  189. Marie says:

    Bonjour,

    Je suis tellement d’ accord avec vous au sujet des médecins !!
    Bravo pour vos commentaires et explications !
    cordialement,

  190. Chantal says:

    J’ai changé de médecin traitant il y a un an, celui que je consultais depuis toujours ne pratiquant plus. Et là, oh merveille, ce nouveau médecin m’a dit d’arrêter les statines, que le cholestérol n’est pas dangereux dans mon cas car je n’ai ni diabète, ni hypertension, je ne fume pas, je pratique 3 heures de randonnée trois fois par semaine(je suis à la retraite) mais il m’a demandé de changer d’alimentation (moins de sucre, des Omega 3, des vitamines B6 et B12) depuis, envolées
    les douleurs musculaires, je me porte comme un charme. Il existe bien des médecins qui ne sont pas des distributeurs de médicaments, j’ai la chance d’en avoir
    rencontré un.

  191. PETIT says:

    Bonne explication .
    Quelle explication donnez-vous au fait que les médecins n’entendent jamais parler de  » L’alimentation ou la 3ème médecine  » du Dr Seignalet ‘ au cours de leurs études ?

    1. sylvie says:

      ils le savent mais ils risquent un conflit avec le conseil de l’ordre et des poursuites d’autres médecins

  192. FRANCE says:

    Bonjour. J’ai 72 ans et j’ai vite, avant cet âge là, bien sûr, compris que les médicaments, chimiques, détruisaient, le corps physique, lentement et inexorablement. Je me soigne, si besoin est, avec des préparations faites par une pharmacopée naturelle. Je suis adepte de l’argent colloïdal qui est classé, en Europe, au rang de produits ménagers, alors qu’il soigne plus de 250 maladies. Je suis adepte de la pré et probiotique. Pour l’instant, je me porte comme un charme et je constate que je ne subis pas les mêmes affres de la vie que les personnes qui, par ignorance, se soignent avec des médicaments chimiques. Il est grand temps de se réveiller et de comprendre qu’il existe, heureusement, une autre façon de se soigner, de se porter bien et surtout d’en faire son propre constat, dans un usage sain, de corps et d’esprit. Comme le disait si bien le père de la médecine, Hippocrate, « soigne d’abord tes humeurs »

  193. Josephine says:

    Excellente analyse ! il serait intéressant que notre médecin référent dispose d’une  » check-liste  » lors d’ une consultation en fonction des antécédents et informations médicales reçues des spécialistes depuis la précédente consultation ..
    De plus : Je constate : Ne se déplace plus , répondeur automatique pour diriger le patient vers la Maison de santé ou urgence  » si appel en dehors des horaires de consultation  »
    Ne prend hélas trop souvent connaissance des courriers et résultats d’examens envoyés par ses confrères que lors d’un RDV que vous avez vous même déclenché .
    Personnellement, je préfèrerai que le Médecin soit plus honoré financièrement mais qu’en contre partie il soit soumis à des obligations – Il semblerait que la CPAM soit plus sensible aux  » économies  » que fait un médecin plutôt qu’aux résultats ?
    J’aimerais tant conservé mon admiration pour le médecin de famille , rebaptisé Médecin référent ?
    et pour le Corps Médical certes soumis à des pressions de  » rentabilité  » mais qui ne doit pas oublier la noblesse de leur fonction , leur savoir .
    Cordialement

  194. Pesneau says:

    Merci pour ce langage de vérité et de mesure. Il fait appel à notre intelligence et à notre responsabilité.
    Bien à vous

  195. kouchy michelle says:

    merci de nous donner un autre point de vue sur notre santé et surtout de nous demander de nous prendre nous même en charge. c’est vital !

  196. catherine says:

    Merci pour cette analyse objective, la position et le rôle du médecin n’est pas simple en effet.

  197. Dr Waysberg says:

    Bonjour à vous Xavier ET a tout les lecteurs

    JE suis médecin ( faculté de médecine ET interna à Paris…

    Ce commentaire pour signifier à vos lecteurs que je me suis tout à fait retrouvé dans vos propos ET pour aller plus loin j’ajouterai
    . ma déception personnelle,de découvrir la perte de temps face à toutes ses longues années passées à étudier , d’abnégation , pour approcher un humanisme à travers la médecine , pour en fin de compte ouvrir les yeux sur un système médical dogmatique, incohérent , toxique, déresponsabilisant….insensé ….ET auquel je participe souvent involontairement.

    . L’enthousiasme , la motivation de redonner un sens à ces études en découvrant une autre médecine …un autre paradigme médical , alimenté par certain site sur le net dont vous faites partie.
    Merci à vous , BON courage pour la suite ET bonne santé à tous !

    1. nicole demeyere says:

      Bonjour docteur, alors justement que préconisez vous pour remplacer les anti acides ipp pour lutter contre les problèmes d’estomac dûs au kardegic obligatoire après un avc. Personne n’a pu me dire jusqu’à présent comment remplacer le kardegic. ..j’espère enfin un conseil..

  198. Tersou says:

    Tout à fait d’accord . « Connais-toi toi même » ….
    Merci pour tous vos conseils.

  199. BARBIER Régine says:

    Dans ce monde mercantile où l’homme marche souvent sur la tête ou joue à l’autruche, il est grand temps de taper du poing et de déverrouiller toutes ces instances en haut lieu ! Que le chemin semble long et empli d’obstacles ! Merci à vous de commencer à débroussailler l’accès à la santé, au bon sens et à la sérénité

  200. Coutin says:

    L ordre des medecins devrait relire le serment d’hypocrate et mediter cette phrase d un prix nobel de medecine Dr Richelet: »ayons la modestie qui sied a notre ignorance »…plus d’ouverture,d ´independance et de modestie amenerait une synergie avec la medecine douce, de meilleurs soins et des finances »sociales »plus saines….regardons ce qui se passe en Suisse et tirons en les lecons

  201. Louis Nicole says:

    Je prends tous les jours une gélule de lansoprazole depuis
    1993 pour une œsophagite de reflux. Par quoi pourrais je remplacer ce médicament ? Je suis paniquée en lisant votre lettre. Merci pour votre réponse

    1. nicole demeyere says:

      Avez vous obtenu une réponse?

  202. Loire Bernadette says:

    Arthrose très importante depuis de nombreuses années(j’ai 76 ans et de l’arthrose depuis l’âge de 30 ans ) un canal lombaire « méchamment  » rétréci m’a dit le radiologue, je ne prends plus d’anti inflammatoire que lorsque j’ai trop mal ;mais je prends  » complexe articulations de chez Fleurance nature a base de plantes ,je ne m’en porte pas plus mal ;j’ai deux prothèses de genoux dont une ne va pas bien, opérée des deux épaules ,une colonne vertebrale en très mauvais état …….etc

  203. Subias says:

    Bonjour
    Afin d’éclairer les consommateurs pourriez vous présenter les qualités et les défauts de chaque type de pain ….seigle..céréales. .complet…campagne etc..
    Cela permettra à chacun de choisir et s’adapter en toute connaissance de cause.
    Merci de votre aide
    Bien cordialement

  204. GRAF doris says:

    Oui nos décisions se compliquent lorsqu’une maladie est installée (diabète, cardiaque….) et que nous sommes dans l’engrenage de la médecine allopathique, que l’on veut changer, et bien il faut l’aval du médecin (celui sponsorisé par les labos). Mon expérience est de concilier les 2, et de prouver au médecin que ma prise en charge naturelle améliore par un autre biais mes paramètres vitaux (tension, cholestérol, …..)

  205. BESSON says:

    Merci!
    Analyse parfaitement objective de la situation

  206. Marie-Claire says:

    Vos explications sur l’attitude de certains médecins étaient nécessaires car effectivement, même si quelques uns reconnaissent les méfaits des effets secondaires des traitements allopathes (j’en connais qui se soignent naturellement ou par homéopathie), je pense que si le dialogue s’instaure avec son médecin on peu parvenir à un compromis. Moi, par exemple, je possède une bonne fabrique de cholestérol, transmise génétiquement; ne tolérant plus les statines mon médecin a accepté de traiter mon problème en me conseillant la levure de riz rouge.Après 3 mois de traitement, mon résultat n’a jamais été aussi bon et bien plus efficace qu’avec un traitement durant 6 ans avec les statines.
    Bien cordialement.

    1. Jaio says:

      …Pourtant, si vous vous informiez, vous pourriez découvrir que le riz rouge et les statines ont les mêmes défauts et il est recommendé de prendre un complément de secours que je ne nomme pas parce que si vous allez bien vous n’en avez pas besoin et si vous découvrez quand-même qu’il y a des effets secondaires vous aurez vite fait de le trouver par vous-mêmes sans médécin.

      1. sylvie says:

        C’est tout à fait exacte. Au canada on vous donne un complément alimentaire avec. Je peux vous en parler des statines qui m’ont été prescrites en prévention (cholestérol à 1,80). Une catastrophe pour moi depuis des années non pour le médecin qui dit ne m’avoir rien donné…….

  207. MARIA GEMMA PINTO MAYORAL says:

    Oui, celle-ci m’a beaucoup plu.
    Merci.

  208. tiber says:

    toujours rien qui evoqu les neuropathie sensitives périphériques
    à quand
    nerci

  209. Roth says:

    Merci pour cette synthèse…que je partage tout à fait ..la position du « patient »devient active mais difficile à vivre malgré tout car 7 ou 8 ans d études de médecine apportent une connaissance du corps humain que nous n’avons pas..

    1. sylvie says:

      Nous sommes encore libre d’accepter ou non un traitement. Moi qui était assistante d’un chirurgien chef de service à l’AP HP à Paris, il disait que les généralistes étaient ceux qui n’avaient pas pu faire autre chose dans la médecine évidemment.

  210. BRUNO says:

    J’AI APPRÉCIÉ LA LUCIDITÉ DE VOTRE ARTICLE MAIQ SURTOUT SA BIENVEILLANCE ET SA SIMPLICITÉ. PAS DE MORALE, UN SIMPLE CONSTAT AUTHENTIQUE.
    MERCI
    BIEN À VOUS

  211. Renimel says:

    Bonjour. Votre journal et lettre sont très intéressants bien construits et le contenu rien à redire sinon mercis mercis et continuez . j suis allergique au paracétamol 3 œdème s de quincke et après ils osent encore m dire qu il serait bon de réessayer. Je croyais rêver ..mais non il est aujiurd hui très dur de trouver un bon généraliste à tendance homéopathie celle que j avais lève le pied j suis à la recherche vos journaux m aident bien même pour une pathologie génétique et auto immune . il existe des journaux comme le votre et heureusement et sincèrement du fond du coeur merci. Bien cordialement myriam

  212. Tardieu Pierre says:

    Quand le respect de la santé, de la vie des personnes passera-t-il avant « le fric » au niveau des laboratoires?

  213. Lipka says:

    Cher Monsieur, Docteur? Xavier!
    Pourquoi semez vous la pagaille dans la tete des patients?
    La cuisine medicale cad les aleas et les doutes sont pour les professionels. Ne remettez pas trop de responsabilites aux gens non formes qui ont le droit a etre soignes par des professionels en qui ils ont confiance. Sinon c est le resultat que vous appelez la catastrophe.

    1. Sylvie says:

      Ah oui super. On vous rend malade alors que vous alliez parfaitement bien et vous trouvez cela tout à fait normal.
      Vous avez une fracture, une appendicite, un infarctus, un AVC etc…là le médecin doit faire son travail

  214. Antoine Guerrero says:

    Nous avons tous besoin de ce genre d’éclaircissements.
    Continuez à nous informer, et merci de le faire.

  215. biasotto says:

    merci pour votre franchise. Si tous les médecins pouvaient faire pareil !

  216. Jacqueline Kaspar says:

    Cher Monsieur Bazin, je vous admire, comme j’admire aussi Monsieur Joyeux. Avec votre dernière lettre, vous résumez très bien la situation. A 74 ans après avoir pris des IPP pendant 7 ans à cause d’une hernie hiatique, j’ai arrêté la prise il y a plus de 6 mois, encouragée des conseils de votre équipe de SCE. Alors je connais ce chemin caillouteux qui demande une très grande discipline dans le choix des aliments et le volume des repas. Frustration! Mais comme retraitée j’ai le temps de m’occuper de tout cela. J’ai l’impression, que mon médecin général était même content de ma décision. Bien sûr il me connait bien et il sait que je suis une patiente « émancipée ». Je le considère comme un guide, mais il n’est pas seul responsable de ma santé, qui reste un projet de coopération entre nous. Je lui ai dit un jour que j’avais presque pitié de lui, qui avec le présent système n’a plus le temps de soigner des patients qui recherchent surtout des solutions simples en avalant des pilules. Quant’à moi, c’est évidemment du luxe d’avoir le temps de s’occuper de telle manière de sa santé.
    Votre dernière lettre met bien les choses en place.
    (Mon franc,ais n’est plus très solide, je vis depuis 50 ans en Allemagne.)
    Chaleureuses salutations et un grand merci
    Jacqueline Kaspar

  217. Laroche says:

    Dialogue compliquer avec son médecin la seule solution
    Raisonnables c’est de faire l’innocent et de lui faire suivre
    Cette lettre tout en étant apparemment surpris qu’elle
    Vous soit adresser l’information serat transmise sans
    Complication

    1. Sylvie says:

      Il n’en tiendra pas compte. Lui il voit son intérêt et surtout ne pas être poursuivi par le conseil de l’ordre et par d’autre s médecins

  218. Aderhold-Waller Madeleine says:

    Je suis entièrement d’accord avec ce que vous dites mais à chaque fois que vous nous indiquez une méthode naturelle vous nous demandez , et surtout si nous avons un autre traitement, de voir avec notre médecin avant de l’essayer. Vous avez tout à fait raison mais, comme vous l’expliquez fort bien, c’est une fin de non-recevoir à chaque fois. Alors, comment faire ?
    Madeleine

    1. Jaio says:

      Voyons, Madeleine, la formule de mise en garde est obligatoire pour eviter que Xavier puisse être accusé par l’ordre des médécins de pratiquer la médicine illégalement. C’est la même chose dans tous les sites qui ne font pas de la pub pour les médicaments chimiques de la Big pharm.

  219. aguilar says:

    vous avez parfaitement raison de dénoncer tout cela ce que vous dites est vrai.

  220. Bettina Oehmen says:

    Cher Xavier, même si en Allemagne on utilise moins le mercure pour fixer les dents et on an changé beaucoup pour le mieux, le pouvoir de l’industrie pharmacien reste ménaçant. Quant aux médecins ils ont les mêmes problèmes qu’en France, quant aux public on a beaucoup « d’individus », qui ne risquent pas d’être individuels et se laissent influencer dans un grand part de leurs vies. Même s’ils défendent litteralement leur droit d’être libres ils ne le sont pas en vérité et ne risqueraient rien pour le rester. La situation dans le paysage de la santé symbolise la situation générale, que trop de gens ne sont pas sur de soi-même. La dégéneration de l’éducation scolaire avec la tendance des gens de devenir plus en plus non-savants ouvre la porte pour les grandes manipulateurs. Un peuple desinformé, trop laszive d’apprendre, lire, d’écouter, de voir, de demander et de chercher la vérité ne peut/veut pas se défendre et continue de faire ce que quelqu’un leurs commande. C’est pour ça que je vous rémerçie (dans mon français pas très élaboré :)) pour les informations si importants que vous donnez comme cadeau inestimable.

  221. Michele says:

    MERCI pour vos recherches et de nous informer de nous donner les résultats de ces recherches pour le Bien de tous…
    Belle continuation.
    Je vous adresse mon profond respect pour toutes vos démarches…
    Michele

  222. DERER says:

    Merci beaucoup d’éveiller notre esprit et de nous faire comprendre tous les dangers encourus dans la santé !!!

  223. arcucci says:

    oui elle m’a plu ma fille aide soignante vaccine pour l’hépatite b ca a déclanché une poliartrite elle avait refuse mais c’était obligatoire bien a vous

  224. fadbalas says:

    je suis d’accord avec les dires de cette lettre et il y a longtemps que je sais que la santé est un marché et qu’il ne faut pas faire confiance à 100% à son médecin.
    Le choix c’est moi qui le fait en m’informant.

  225. DERER says:

    Merci beaucoup pour vos convictions que j’adopte moi-même !

  226. perez says:

    pauvre humanité

  227. Aurélie says:

    Bonjour Xavier Et Merci a Vous
    C’est une question de Bon Sens de se connaître ainsi que son corps … rien qu’en observant la Nature Et Les Animaux ….. qui d’auto soignent comme Le faisait nos Aînés
    Merci à vous et M.Joyeux
    Aurélie

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous !

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité