Quand les antibiotiques ne marcheront plus

Avez-vous pensé à ce que vous ferez quand les antibiotiques ne marcheront plus ?

C’est le cauchemar de « l’antibiorésistance » : à force d’utiliser les antibiotiques à tort et à travers, les bactéries deviennent résistantes… et les médicaments ne parviennent plus à les détruire.

La plupart de gens ne se rendent pas compte de l’ampleur du désastre annoncé.

Sans antibiotique, une banale angine ou une petite bronchite vous place en danger de mort.

Même une simple coupure au doigt devient risquée, car vous êtes à tout moment menacé(e) de septicémie (infection généralisée).

Et contre l’infection généralisée, il ne reste plus que… l’amputation : à mesure que l’infection progresse, on coupe la partie infectée du corps, de quelques centimètres de plus à chaque fois.

Pire : si les antibiotiques ne marchent plus, c’est la fin de la médecine moderne.

La fin de la chirurgie et des traitements contre le cancer

On ne s’en rend pas compte, mais la plupart des opérations de routine de la médecine moderne reposent entièrement sur l’efficacité des antibiotiques.

Sans eux, la moindre intervention chirurgicale est périlleuse.

Car dès que le chirurgien ouvre votre corps avec son bistouri, il l’expose immédiatement à des myriades de bactéries.

Le jour où les antibiotiques n’agiront plus, il sera donc impossible de remplacer une hanche ou d’opérer l’appendicite sans prendre le risque de perdre le patient.

Et ce n’est pas tout : les thérapies modernes anti-cancer seront elles-aussi durement touchées.

Car la chimiothérapie et la radiothérapie affaiblissent notre système immunitaire… et le rendent plus vulnérable aux infections.

Aujourd’hui, on accepte de prendre ce risque parce qu’on sait qu’on peut donner des antibiotiques en cas de coup dur… Mais pour combien de temps ?

L’antibiorésistance, menace planétaire n°1

Si ce cauchemar vous paraît lointain, détrompez-vous.

En 2015, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a poussé ce cri d’alarme :

« La résistance aux antibiotiques constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces pesant sur la santé mondiale. Elle peut frapper n’importe qui, à n’importe quel âge, dans n’importe quel pays. »

Tout récemment, le chercheur Jim O’Neil a été chargé par le gouvernement britannique de réaliser une étude sur l’antibiorésistance.

Et ses conclusions font froid dans le dos :

« Dix millions de personnes supplémentaires par an, soit une toutes les trois secondes, pourraient décéder à cause de la résistance aux antibiotiques à l’horizon 2050. »

Cela paraît loin, 2050.

Mais pour ce chercheur, d’ici 15 ans seulement, ces bactéries résistantes auront déjà causé la mort de 100 millions de personnes !

Cela a DÉJÀ commencé

En fait, aujourd’hui déjà, on peut observer les dégâts causés par des bactéries résistantes à certains antibiotiques.

En France, la ministre de la Santé Marisol Touraine a avoué son inquiétude en septembre 2015 :

« Nous savons désormais que près de 160.000 patients contractent, chaque année, une infection par un germe dit multi-résistant, et que près de 13.000 patients en meurent directement. 13.000 décès par an, c’est gigantesque »

La bactérie « résistante » la plus connue est sans doute le staphylocoque doré résistant à la méthicilline (SARM ou MRSA).

Chaque année, ce super-microbe tue autant d’Américains que le sida, l’emphysème et la maladie de Parkinson réunis. [1]

Mais ce n’est pas le seul, loin de là.

Les autorités sanitaires américaines ont recensé pas moins de 18 « super-microbes » considérés comme « sérieux et menaçants pour l’humanité ». [2] C’est notamment le cas des bactéries Clostridium Difficile, CRE, Salmonella Typhi et Shigella.

Ces derniers mois, la menace a même pris un virage décisif, avec une nouvelle super-bactérie venue de Chine.

La super-bactérie effrayante venue de Chine

Pour la première fois, en mai 2016, les Etats-Unis ont découvert chez eux une effrayante super-bactérie. Des médecins l’ont trouvé chez une patiente, atteinte d’une simple cystite.

Pourquoi cette bactérie est effrayante ? Parce qu’elle est résistante à l’antibiotique « Colistin ».

Et le Colistin n’est pas un antibiotique parmi d’autres : c’est l’un des derniers remparts avant la catastrophe !

En effet, lorsque l’antibiotique Colistin a été découvert, on s’est rapidement rendu compte qu’il était très toxique pour le cerveau et les reins… et il a donc très vite été mis de côté.

Comme il a été très peu utilisé, les bactéries n’ont pas eu la possibilité de s’y adapter… ce qui en fait un médicament de dernier recours extrêmement précieux.

Les médecins l’utilisent uniquement dans les cas de vie ou de mort, quand tous les autres antibiotiques ont échoué.

Et c’est ce dernier rempart qui pourrait déjà être en train de sauter !

Heureusement, cette nouvelle bactérie résistante au Colistin n’est pas (encore) résistante à d’autres antibiotiques. Voilà pourquoi la patiente américaine atteinte de cystite a pu être soignée sans problème.

Mais cela pourrait ne pas durer longtemps.

Le scénario catastrophe de la bactérie résistante à tout

Car ce qui terrorise les scientifiques, c’est que cette bactérie chinoise a la capacité rare de « transmettre » sa propre résistance à d’autres bactéries.

Il suffirait donc qu’elle communique sa résistance au Colistin à une bactérie déjà résistante aux autres antibiotiques pour former des bactéries… résistantes à TOUT !

Et le pire, comme le montre le schéma ci-dessous, c’est qu’il peut suffire d’un simple contact entre deux bactéries pour qu’elles se transfèrent le gène de résistance aux antibiotiques !

Combien de temps avons-nous avant ce désastre ?

Il est impossible de le dire. Mais ce qui est sûr, c’est que la mondialisation accélère les choses.

Par exemple, les scientifiques britanniques pensaient que cette bactérie résistante au Colistin, venue de Chine, ne toucherait pas la Grande-Bretagne avant 2019.

Eh bien il a en réalité fallu moins de 6 mois pour qu’on la découvre en Écosse, chez un patient qui revenait d’un voyage en Asie du Sud-Est.

Et savez-vous comment nous en sommes arrivés là ? Savez-vous par quel prodige des bactéries ont pu développer une résistance à l’antibiotique Colistin, alors qu’il n’est quasiment pas utilisé en médecine ?

La réponse est : à cause de l’élevage intensif.

Car il existe un Colistin vétérinaire, utilisé à tort et à travers par les éleveurs chinois… et qui est directement responsable de cette super-bactérie.

L’élevage intensif, LE grand danger

De fait, l’agriculture moderne est désormais LE risque majeur de l’antibiorésistance.

Jusqu’à une époque récente, on a sous-estimé le problème, parce qu’on se concentrait sur les antibiotiques prescrits par les médecins.

Il est vrai qu’il y a énormément d’abus de ce côté.

Beaucoup de gens croient encore que les antibiotiques sont efficaces contre les virus, alors qu’ils ne tuent que les bactéries. Ils demandent donc des antibiotiques « au cas où », à tort et à travers… et beaucoup de médecins acceptent de les prescrire.

Mais de réels efforts ont été faits depuis quelques années, et les progrès sont tangibles : presque tout le monde sait désormais que « les antibiotiques, c’est pas automatique ».

Du coup, le plus grand danger vient aujourd’hui de l’élevage intensif.

Car pas moins de la moitié des antibiotiques produits par l’industrie pharmaceutique est utilisée… par les agriculteurs !

Aux États-Unis, les éleveurs ont même le droit d’utiliser des antibiotiques pour « faire grossir plus vite » leurs animaux. Résultat, la proportion d’antibiotiques « agricoles » est là-bas de 80 % !!

Et les dégâts sont incommensurables.

Comment les antibiotiques agricoles contaminent tout

D’abord, les antibiotiques que consomment les animaux se retrouvent directement… dans votre assiette.

À moins de consommer de la viande bio, ou garantie sans antibiotique, vous risquez donc d’ingérer quotidiennement de très légères doses d’antibiotique.

Or les petites doses répétées sont le meilleur moyen pour créer des bactéries ultra-résistantes !

Plus grave encore : l’utilisation massive des antibiotiques sur les animaux d’élevage favorise chez eux le développement de bactéries très résistantes… qui vous sont transmises directement quand vous les consommez !

Et de fait : un tiers des bactéries résistantes les plus dangereuses se trouve… dans la nourriture.

On trouve ainsi très fréquemment des staphylocoques dorés résistants (SARM ou MRSA) dans les cochons… et dans le conduit nasal des éleveurs de porc! [3]

En France, l’UFC Que Choisir a récemment découvert des taux très élevés de bactéries résistantes aux antibiotiques… dans les volailles :

« Sur 100 échantillons, 26 étaient contaminés aux bactéries et parmi eux, 61 % étaient porteurs de bactéries résistantes à une ou plusieurs familles d’antibiotiques. Quelques 23 % sont même résistantes à des antibiotiques critiques, « c’est-à-dire les plus cruciaux utilisés en médecine humaine en dernier recours pour des pathologies graves ». [4]

Et ne pensez pas qu’il suffit d’être végétarien pour être protégé.

Car les bactéries résistantes des animaux se propagent aussi dans les sols et dans les eaux… et peuvent donc se retrouver dans vos fruits et légumes !

Tout cela, parce que l’agriculture intensive a le malheur de réunir des quantités invraisemblables d’animaux dans des conditions de stress et de promiscuité intolérables…

…qui les rendent plus vulnérables aux maladies… et qui conduisent les éleveurs à leur donner massivement des antibiotiques dont ils ne devraient pas avoir besoin !

Car lorsque les animaux sont dans des conditions acceptables, ils n’ont presque jamais besoin d’antibiotique. Il suffit de regarder les élevages de mouton, presque toujours réalisés en pleine nature par la force des choses : comme par hasard, les antibiotiques y sont très rares !

Malheureusement, comme vous vous en doutez, on ne va pas revenir du jour au lendemain sur la folie de l’élevage intensif (même s’il faut tout faire, chacun à notre échelle, pour favoriser ce mouvement !)

Et l’autre gros problème, c’est que vous ne pouvez pas compter sur la recherche médicale pour vous sauver.

L’industrie pharmaceutique impuissante

Si un nouvel antibiotique était découvert à chaque fois qu’une nouvelle bactérie dangereuse apparaissait, nous n’aurions rien à craindre.

Malheureusement, ce n’est pas du tout ce qui se passe.

Plus de 20 nouvelles classes d’antibiotiques ont été découvertes entre 1930 et 1962. Mais depuis 50 ans, on n’en a trouvé que deux.

Pire : depuis 1987, on n’en a même trouvé aucune !!!

Et cela n’a rien d’étonnant, hélas.

Les antibiotiques sont des substances totalement naturelles, fabriquées par des bactéries pour des raisons qui nous échappent encore totalement.

Personne ne sait pourquoi ni comment les antibiotiques fonctionnent aussi bien.

C’est par un hasard un peu miraculeux qu’Alexander Fleming a découvert la pénicilline en 1928 (je vous raconterai l’histoire une prochaine fois, elle en vaut la peine).

Après cette découverte, les chercheurs se sont contentés de regarder partout dans la nature s’il ne se trouvait pas d’autres substances précieuses du même type.

Voilà pourquoi on en a beaucoup trouvé dès le départ (jusque dans les années 1960) … puis de moins en moins.

Si vous ajoutez à cela le fait que les antibiotiques ne rapportent pas grand chose à l’industrie pharmaceutique… en tout cas beaucoup moins que les médicaments à prendre tous les jours (hypertension, cholestérol, etc.) … vous comprenez que le salut ne viendra pas des labos.

De réels espoirs dans la médecine naturelle… mais peu de recherches

Côté médecine naturelle, au contraire, de nombreux espoirs sont permis.

Une des pistes les plus prometteuses est la « phagothérapie », qui consiste à se servir de virus très spéciaux, qui ont la propriété de tuer des bactéries.

Autre piste porteuse d’espoir : les huiles essentielles ! Car elles ont des propriétés anti-bactériennes connues de longue date et pourraient être utilisées à la place ou en combinaison avec des antibiotiques, pour renforcer leur efficacité.

D’autres solutions naturelles pourraient également être trouvées… si on se donnait la peine de les chercher !

Par exemple, les graines de nigelle (cumin noir) sont efficaces contre de nombreuses bactéries, dont Helicobacter Pylori [5] et le staphylocoque doré. [6]

Mais comme ces produits naturels ne rapportent rien à personne, il est à craindre que l’on ne commencera à financer de larges études… que quand il sera trop tard !

Alors que faire, en attendant ?

Une priorité : prendre sa santé en main… pour éviter les hôpitaux

En vérité, même si nous devons tous faire des efforts, nous ne pouvons pas faire grand chose individuellement pour éviter l’antibiorésistance généralisée.

La première des priorités est donc de vous protéger au maximum des risques de contamination… en commençant par éviter autant que possible de vous retrouver à l’hôpital !

C’est malheureux mais c’est un fait : l’hôpital est aujourd’hui l’endroit où vous avez le plus de chance d’attraper ces super-bactéries mortelles.

Aux États-Unis, vous avez aujourd’hui une chance sur 25 de ressortir de l’hôpital avec une infection [7]… et il n’y a aucune raison de penser que l’Europe fasse mieux.

Bien sûr, les hôpitaux essaient de prendre des mesures… par exemple en essayant d’isoler dans des chambres spéciales les patients atteints de bactéries résistantes aux antibiotiques.

Mais vous savez comment ça se passe : il suffit qu’un médecin oublie une seule fois de se laver les mains pour que la bactérie se propage un peu partout !

Et le pire, c’est que les séjours à l’hôpital sont aussi le moment où votre organisme est le plus affaibli : car vous êtes trop longtemps allongé, sans activité physique, sans soleil et avec une nourriture déplorable… Bref, les conditions idéales pour succomber à une infection !

Pour éviter les séjours inutiles à l’hôpital, il n’y a pas de secret, vous devez optimisez votre santé et notamment :

  • Éviter les chutes et les fractures – en renforçant votre sens de l’équilibre et la solidité de vos os – pour cela, il n’y a pas plus efficace que… l’activité physique (le yoga par exemple) ;
  • Refuser les opérations chirurgicales inutiles : hanche, prostate, dos, etc. on ne compte plus les interventions qui pourraient être évitées et remplacées par des méthodes naturelles – renseignez-vous bien, avant de passer sur le billard !
  • Protéger votre cœur – les maladies cardiaques sont la principale cause d’hospitalisation des plus de 65 ans, n’hésitez pas à relire ma lettre sur la prévention de l’infarctus.

Votre seconde priorité doit bien sûr être de stimuler votre système immunitaire, qui est le meilleur moyen de résister au risque d’infection !

Conseils de base pour booster votre système immunitaire

Gardez bien en tête la phrase que Pasteur lui-même aurait prononcée, peu de temps avant sa mort :

« Le microbe n’est rien, le terrain est tout »

Si vous êtes en bonne santé et que votre système immunitaire fonctionne bien, vous ne devriez pas craindre les bactéries, même résistantes aux antibiotiques.

Voici quelques conseils élémentaires pour renforcer votre système immunitaire :

  • Améliorez votre alimentation (évidemment !) : évitez les produits industriels transformés, les aliments frits, les sucres en excès et veillez à faire le plein de bonnes graisses : jaune d’œuf, avocats, huile d’olive ou de colza, etc. ;
  • Prenez soin de votre intestin, qui influence directement la solidité de votre système immunitaire. Optimisez votre flore intestinale grâce aux fibres des fruits et légumes et aux probiotiques des aliments fermentés (choux fermenté, kéfir, etc.) ;
  • Faites de l’activité physique, et si possible de la musculation, même légère : ce sont vos muscles qui stockent les anticorps qui luttent contre les bactéries ; si vous n’en avez pas suffisamment, vous vous rendez vulnérable !
  • Dormez suffisamment et veillez à bien gérer votre stress – c’est plus facile à dire qu’à faire mais je vous ai déjà donné de nombreux conseils dans mes lettres précédentes ;
  • Optimisez votre taux de vitamine D, grande régulatrice de votre système immunitaire, en vous exposant au soleil suffisamment d’avril à octobre, et en prenant des compléments alimentaires le reste de l’année (4 000 UI par jour) ;
  • Et ne lésinez pas sur l’ail (si possible frais et cru) dans vos plats, c’est une des substances les plus précieuses contre les bactéries et pour stimuler votre système immunitaire.

Prenez-soin de vous, de votre corps et de votre esprit, c’est la meilleure protection contre les mauvaises bactéries !

Bonne santé,

Xavier Bazin

Articles similaires

Sources

[1] The Antibiotic Bubble — A Quest For Continued Antibiotic Effectiveness. Steve Brozak. May 2013. Forbes

[2] ANTIBIOTIC RESISTANCE THREATS in the United States, 2013 US Department of Health and Human Services

[3] Occurrence of methicillin-resistant Staphylococcus aureus in farm workers and the livestock environment in Mecklenburg-Western Pomerania, Germany. Dahms C, Hübner NO, Cuny C, Kramer A. Acta Vet Scand. 2014 Aug

[4] L’UFC que choisir alerte sur l’antibiorésistance chez les volailles. Sciences et vie. Santé. Mars 2014

[5] Salem EM, Yar T, Bamosa AO, Al-Quorain A, Yasawy MI, Alsulaiman RM, Randhawa MA. Comparative study of Nigella Sativa and triple therapy in eradication of Helicobacter Pylori in patients with non-ulcer dyspepsia. Saudi J Gastroenterol. 2010 Jul-Sep;16(3):207-14. doi: 10.4103/1319-3767.65201.

[6] . Chaieb, B. Kouidhi, H. Jrah, K. Mahdouani, and A. Bakhrouf, “Antibacterial activity of Thymoquinone, an active principle of Nigella sativa and its potency to prevent bacterial biofilm formation,” BMC Complementary and Alternative Medicine, vol. 11, p. 29, 2011

[7] HAI Data and Statistics



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

230 réponses à « Quand les antibiotiques ne marcheront plus »

  1. Toussaint says:

    Que pensez vous de l’argent colloïdal ?

  2. Cris says:

    Heureusement que nous avons conscience du bienfait des huiles essentielles !!

  3. Chris says:

    Un grand merci de nous faire prendre conscience de tous ces conseils précieux !!
    Au grand plaisir de vous relire…

  4. Et les huiles essentielles?
    Vous les oubliez et c’est une arme très puissante!

  5. BONNET says:

    j’ai lu avec beaucoup d’intérêt cette dernière lettre et je me rends compte que les conseils donnés sont assez faciles à suivre (pour rester en bonne santé)

    Merci beaucoup

  6. Valette Catherine says:

    BonjourEffectivement j’ai entendu parler de virus qui pourraient s’attaquer aux bactéries à la place des antibiotiques qui deviennent innefficaces.Mais que peut on faire à notre niveau à part peut etre acheter des produits bio mais le problème c’est que la majorité des gens n’en ont pas les moyensC’est encore bien cher

  7. Léa says:

    Il existe une solution sans les antibiotiques= la phagothérapie:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Phagothérapie
    https://www.francetvinfo.fr/france/la-phagotherapie-l-alternative-aux-
    http://www.sesoignerengeorgie.com/
    phasmiland.clicforum.fr/t2030-Hebdo-phasmesdu-11-01-2013.htm

    Employée dans les pays de l’Est, la phagothérapie semble très efficace et donne des résultats là où les a,tibiptiques baissent les bras.
    Léa

  8. Lucie Morin says:

    Merci de nous informer des réalités si importantes, cachées par nos systèmes de santé. Depuis toujours je me tourne vers la nature pour mes problèmes de santé. Votre lettre sur l’arthrose m’a beaucoup éclairée et j’essaie de suivre vos conseils du mieux que je peux. Au Québec, il est difficile de se procurer toutes les herbes ou huiles essentiels dont vous parlez. Vos lettres répondent à plusieurs de mes questionnements et je tiens à vous en remercier. Je ne suis pas encore prête à donner mes infos financières pour me procurer vos magazines mais j’y travaille. Bravo à votre équipe et surtout ne lâchez jamais.

  9. SAILLAN says:

    Je ne sais pas,Mr Bazin si vous lirez mon commentaire, mais vraiment MERCI! Vous permettez de réelles prises de consciences, et vos propositions sont extrêmement précieuses. J’ai fait régresser un asthme très épuisant (depuis 40 ans) en modifiant progressivement mon alimentation. Ce n’est pas encore gagné, mais je persévère. Vos lettres,er celles du DR willem, viennent affiner cette démarche.MERCI.MERCI.MERCI;

  10. Mondon Joëlle says:

    Lettre passionnante en effet.
    Surprise : pourquoi les opérations de hanche, genou, épaule,etc, sont-elles inutiles ? L’usure n’est-elle pas inéluctable arrivé à un certain âge ?
    Quant aux huiles essentielles, j’en ai pris pour soigner une bronchite, qui n’a pas guéri au bout de deux mois. Le médecin m’a alors mise sous pénicilline et je suis devenue allergique à cet antibio à ce moment-là. Effets discutables des huiles…

  11. Robert Gau says:

    Très intéressant et beaucoup de conseils,

  12. julian says:

    Je rajouterais cependant que je préférerais que l’objet du message soit titré: « Quand les antibiotiques ne marcheront plus” qui est sobre et factuel, à « BON CETTE FOIS C’EST LA PANIQUE » inutilement alarmant…Croyez vous que nous avons besoin de sensationnel pour nous intéresser à vos lettres?
    Ne tombez pas SVP dans ce travers largement employé par les médias et qui tire le discernement du public vers le bas…Merci

  13. julian says:

    OUF!
    Merci pour ce tableau exhaustif des réalités qu’il ne faut en effet pas continuer à ignorer.
    Je comprends la remarque de Rémy 20 nov: « Il est toujours plus efficace et respectueux de proposer des bonnes solutions plutôt que de dénoncer… », mais il faut que les gens soient motivés pour changer leurs habitudes. Et pour être motivé, il faut être informé.
    L’objectif de Xavier Bazin est sans aucun doute d’informer, et de convaincre de l’urgence de changer nos habitudes(médecins et patients), et non pas de dénoncer.

  14. azi says:

    Belle lettre, fort instructive.

  15. De Marchi says:

    Merci grand Merci .Michelle

  16. Flaviana Asparaci says:

    Vos informations sur la santé « naturelle » sont extraordinaires! Merci de nous transmettre vos recherches.

  17. Mme RIcard says:

    je suis d’autant plus d’accord avec vous, que j’ai constaté que chaque fois que mon médecin m’a ordonné des antibiotiques, (heureusement peu souvent), j’ai perdu le goût et l’odorat (c’est extrêmement désagréable) et il a fallu plus de six mois, avant de récupérer ces deux sens. Alors pour m’éviter ce désagrément, j’ai totalement banni ceux-ci. Je me soigne avec des huiles essentielles et pour augmenter les défenses de l’organisme, je prends tous les jours du pollen et du miel, et ça marche. Je n’ai jamais eu la grippe, tout en refusant la vaccination, malgré mon âge(75ans , j’ai une santé de fer. Amitiés.

  18. Frédéric says:

    Bonjour,
    Voilà qui est bien écrit. Le constat est alarmant (n’en déplaise à certains) et bien réel. Il y a quelques temps en traversant la campagne, j’ai vu un agriculteur épandre du fumier. La première impression fut : Voilà qui est mieux que de balancer des engrais. Suivie quelques instants plus tard par : Wow! mais non ! quelle imbécillité profonde ! Voilà l’un des procédés les plus ravageurs de temps les temps ! C’est énorme ! Ce fumier est infesté d’antibiotiques et il est épandu en immense quantité sur des millions d’hectares à travers le monde. Quelle hérésie ! Décidément, il y a bien longtemps que je m’étais rendu compte que l’élevage intensif est l’une des pires inventions de l’humanité, mais là, ça dépasse l’entendement. Les agriculteurs (non bio) font partie des pires criminels qui soient. Entre les pesticides, les antibiotiques, les écobuages et la fabrication de denrées alimentaires toxiques, ils réunissent en un métier toute une palette de techniques plus catastrophiques les unes que les autres. Elles coûtent chers, très chers en terme de vie, de santé et finalement de bonheur de vivre. Tout le monde en paie le prix fort – y compris les décideurs qui autorisent ces activités. Nous vivons dans un monde d’abrutis où il est vital de prendre autant que possible sa santé et son avenir en main. À quand des gouvernements lucides qui interdiront ces activités criminelles ?… Le Costa Rica peut nous montrer la voie.

  19. REMY says:

    Bonjour,

    Je suis d’accord avec vous sur ce que vous dénoncez, mais pas sur la forme : Vous ignorez les producteurs Bio (d’aliments et de plantes médicinales) les fabricant d’huiles essentielles et autres préparations à base de plante, les utilisateurs de médecines douces et efficaces, les praticiens de santé prenant en considération les médecines holistiques, les gens qui comme moi savent ce nourrir de bon aliments vivants bien associés entre eux (graines germées etc..) ce soigner sans médecins, fabriquer par eux même les bonnes préparations médicinales etc…

    Merci de mettre en avant les solutions elles sont très nombreuses. Il est toujours plus efficace et respectueux de proposer des bonnes solutions plutôt que de dénoncer…

    Cordialement REMY Jean-Louis

  20. loos says:

    Merci pour ce bon sens évident…

  21. PINON says:

    Apparemment vous ne connaissez pas l’Argent Colloïdal, ce qui est curieux, car en médecine naturelle il est très réputé puisque très efficace. J’ai moi-même soigné une pneumonie en 1 semaine en l’associant à de la vitamine C à haute dose.

    1. de begon says:

      bonjour, comment avez-vous pu obtenir de la vitamine C à haute dose? et quel est ce médicament extraordinaire, argent colloidal?
      C’est sérieux?Merci de votre réponse

  22. BRIGITTE DAYE says:

    Merci infiniment pour vos conseils cela me permet d avoir une prise de conscience sur ce que je mange car la santé passe par une bonne alimention

  23. MICHEL DUMESTRE says:

    Je suis atterré de constater , comme toujours en France, le silence nauséabond entretenu par les auteurs de « lettres alternatives » sur les capacités (recensées dans plus de 58000 études vérifiables sur Medline) de la VITAMINE C.
    T.LÉVY MD, JD ; Ron Hunninghake MD Riordan clinic medical director; A.Yangisawa MD ISOM Pdr seront en conférence au Congrès IPSN pour exposer les résultats scientifiques anciens et récents obtenus par cette molécule.
    Ne vous laissez pas endormir par ceux qui lui font un barrage permanent, quelque soit leur prétention; venez et jugez par vous même
    Bon courage
    MICHEL DUMESTRE

  24. Bruno says:

    Le jour ou les antibiotiques ne feront plus effets ce qui déjà le cas dans les clinique et hôpitaux, nous utiliseront l’Argent colloïdale 20/40 ppm ou Argent ionico-colloïdale 40 ppm. Et contrairement à ce qu’ont veut nous faire croire en France, l’Argent colloïdal se boit très bien avec bien sur une complète efficacité. Cordialement !

  25. IGUERB says:

    J’apprecie particulierement vos commentaires qui nous apportent du reconfort…et de l’espoir.
    Je souhaiterai m’abonner sauf que je ne pourrai payer que par cheque. Accepterez-vous ce mode de paiement? Merci d’avance

  26. MJ B says:

    Il n’y a aucune raison de paniquer tout ce qui ce passe dans le monde va dans le même sens. Dans notre société de consommation et du tout facile c’est le pouvoir par l’argent et l’extermination des plus faibles qui a le dessus, à nous de nous prendre en main la nature nous donne tout la vie est belle car il y a des solutions, beaucoup de belle choses à faire et à voir. Sourions à la vie elle nous le rend bien

  27. francoise says:

    Comme s’il n’y en avait pas assez avec les attentats, la bombe H en Corée, les difficultés économiques, le réchauffement climatique, voilà que vous nous donnez de nouvelles raisons de paniquer, comme si nous étions en mesure de faire quelque chose pour diminuer la résistance aux antibiotiques.
    Merci pour vos judicieux conseils :
    • éviter de se faire opérer si ce n’est pas absolument nécessaire -comme si certains le faisaient par plaisir (Tiens cette année plutôt que de partir en vacances, je vais me faire charcuter, c’est une expérience intéressante !)
    • veiller à son alimentation : éviter les fritures et le sucre ( on ne me l’avait jamais dit !)
    • exercer une activité physique (stupéfiant ! C’est la première fois que j’entends un conseil aussi original)
    • dormir suffisamment (ah bon ! Je ne savais pas que c’était important !)
    • et manger de l’ail (quitte à empester l’odeur la plus abominable du monde)

    Franchement, si c’est pour lire ce genre de commentaire après un constat aussi stressant, quel intérêt ?

  28. REBILLOUT M C says:

    Merci pour toutes les infos que vous nous donnez.
    J’aimerai trouver votre avis sur les11 vaccins que le gouvernement actuel veut imposer à tous les jeunes enfants.
    Pour ma part je pense qu’il faut refuser cette loi.
    Cordialement,
    M C Rebillout

  29. France says:

    Arrêtez d’être catastrophique !! C’est assez insupportable….de découvrir le titre de vos lettres !!
    Et si on a la patience de les lire jq’ au bout -que de redites !- soyez plus concis s’il vous plaît ! Quelle longueur…. on lit enfin une information intéressante ! Désolée d’être aussi directe mais de grâce !!!

  30. Margueritte says:

    Je crois que vous ne connaissez surement pas les phages pour remplacer les antibiotiques,car nombreuses personnes condamnées ont guéri avec les phages.

  31. lacordelle says:

    bonjour,
    fort interessant votre article. Toutesfois je rajouterais une piste moins agressive :
    travaillant dans la santé je vous suggère de vous renseigner sur les désinfectants que l’on utilise dans les hopitaux:
    1 dans le temps les hôpitaux étaient étalés dans des parc pour éviter les croisements de germes … aujourd’hui on centralise tout dans des tours climatisés… vrai réservoir a vase clos d’infections diverses.
    2 les prélèvements de surface doivent être exempt de tout germe…. du coup le premier qui colonise est roi ! Le sol traité avec des désinfectants ont un dépôt résineux soi-disant exempt de germes (le manque de personnel ne permet pas de décaper aussi régulièrement que prévu). Les surfaces de soins sont aseptisés a tout va. J’ai connu les biofilms qui neutralisaient toute possibilité d’infection…
    3 la Bétadine utilisé sous toute forme et protocole marche contre tous les germes sauf le staphylocoque doré (connu depuis les années 90!) mai c’est un monopole. Testez la teinture d’iode utilisé depuis des centaines d’années, elle marche a tous les coups ! Et en ville on y revient !
    3 les protocoles anti-infectieux sont émis par des personnes très scrupuleuses mais ne réalisent pas la mainmise des laboratoires sur les antiseptiques peu efficaces qui ont remplacé la panacée de nos anciens (je suis diplômée depuis 34 ans !)
    4 l’excès d’hygiène des mains a amputé nos défenses immunitaires. d’où l’intérêt de vos articles pour ouvrir les yeux du grand public.
    5 il faut relativiser car quel est notre poids par rapport a ces éleveurs manipulés par l’agroalimentaire et contre la médecine dirigée par les laboratoires.
    Agissons a notre niveau pour résoudre nos soucis au quotidien.
    Merci pour vos articles !

  32. Rouhima says:

    Merci infiniment monsieur xavier. Toutes les informations que vous nous avancez ici sont d’une grande utilité. Encore mille merci pour votre générosité humaine.

  33. tifonlo says:

    Il faut arrêter d’écrire : C’est malheureux mais c’est un fait : l’hôpital est aujourd’hui l’endroit où vous avez le plus de chance d’attraper ces super-bactéries mortelles.

    Dans cette phrase il est préférable d’écrire : vous avez le plus de risque d’attraper… en effet c’est un risque et non une chance !

  34. Roger Dorgans says:

    Merci Xavier,
    Je vous suis pour tout ce qui me touche en priorité… IPP, nutrition, etc.. Et ma vie a déjà changé.
    Hélas difficile de tout suivre encore dans votre encyclopédie ? , mais petit à petit…
    Roger

  35. Jean-YVes says:

    Très intéressant et instructif. Merci beaucoup.

  36. BRIGANT SIMONE says:

    J ai eu une operation de 2 doigts de la main apres piqures de rosier ! he oui ! puis surinfection traitée avec 3 anti bio differents sans succes jusqu au moment où le chirurgien voulait me supprimer les 2 phalanges. , mais jai refusé et fais faire aromathogramme avec quelques gouttes de pus le plus difficile a été de trouver une pharmacie voulant faire des gelules avec les HE . Jai gueri en 10 jours. Desormais je refais faire régulièrement ces gelules pour toute manifestation infectieuse. Abces dentaire bronchite etc. Car ces HE me correspondent exactement. Merci pour tous les renseignements presents et à venir. Bravo et bon courage

  37. Florence says:

    Merci pour cet article éclairant. J’ai pris des IPP en continu pendant plus de 2 ans. Mes reflux augmentaient de plus en plus dès que j’arretais. … donc obligé de les prendre pour vivre à peut près normalement. Après gastroscopie, ph metrie et aucuns résultats j’ai demandé de chercher côté alimentaire. .. suite à un examen respiratoire pour les intolérances nous avons enfin la cause, le lactose. …adieu IPP qui entretenait bien le problème car contenait du lactose !
    Plus jamais d’IPP ….

  38. Hermione says:

    Bonsoir,
    Du vrai et du faux (ou tout du moins exagéré dans cette lettre).

    Oui, il y a des résistances aux Antibiotiques (d’où la campagne « les Antibiotiques, c’est pas automatique »)

    Mais la faute à qui?
    Je me souviens de patients me réveillant à 3h du matin pour avoir, dans la seconde, l’antibiotique « nécessaire » pour la rhino (virale!) du petit dernier…

    La peur, sans doute…

    Ici, vous voulez faire peur.
    Dans quel but?

    Le jour où les antibiotiques ne marcheront plus n’est pas pour demain. cela, je n’y crois pas. (on parle de 2050, mais d’ici là, soit nous serons tous morts d’autre chose, soit nous aurons trouvé d’autres molécules)

    La nature regorge d’antibiotiques (il y en a des quantités dans un simple cm3 de terre).
    Il faut les trouver et s’en servir à bon escient.

    Mais les labos ne veulent plus investir dans la recherche!
    Forcément : on les critique, les brevets tombent dans le domaine public après une dizaine d’années (alors que la recherche dure plus de 5 années, donc reste 5 ans pour un retour sur investissement, avec un prix IMPOSé par les organismes de remboursement des soins!!!, contrairement à ce qu’on veut faire croire aux malades!

    Pour cela, la peur que vous faites à vos lecteurs est intéressante : ils cesseront -peut être- de piailler pour une antibiothérapie inutile!
    Des traitements trop longs, à une dose trop faible, ou les traitements discontinus aggravent le problème.

    Une « petite » angine (dans 80% des cas virale) ne nous tuera pas. Désolée… mais pas besoin d’antibiotique pour ça!
    Une « petite » bronchique non plus (une grosse, c’est autre chose)

    En chirurgie, si on utilise des outils stérilisés comme il faut (la température est le mode de stérilisation le plus performant. Tout dépend de la T° utilisée et du temps d’exposition à la dite chaleur), si on utilise des nettoyage de peaux performants (les produits là aussi sont performants dans la majorité des cas, avec une petite minorité de cas problèmatiques)

    Vous faites allusion à l’OMS.
    De même que l’INVS (Institut National de Veille sanitaire) ces institutions ont fait, en leur temps un doux mélange entre pandémie et épidémie, avec à la clé le fiasco de cette « brave » Roselyne Bachelot et ses vaccins!
    Il faut prendre un peu de recul face à ces monstres mondiaux quelque peu manipulateurs au gré des besoins de leurs soutiens logistiques.

    Quant à Marie Sol Touraine, communément appelée Marisotte, voire MST (maladie mortelle, comme chacun le sait), merci de ne pas tenir compte de ce qu’elle peut dire en bien ou en mal.
    Cette personne est un boulet, qui n’a de cesse que de détruire le système de santé par tous les moyens.
    Est ce par bêtise ou parce que cela lui est demandé, je l’ignore.
    Mais sincèrement, je croyais avoir touché le fond avec Bachelot, eh bien non, nous avons réussi à avoir pire!

    Au sujet des SARM :
    Bien que le SARM soit résistant à de nombreux antibiotiques et que l’infection qu’il provoque puisse être difficile à traiter, il existe quelques antibiotiques qui peuvent guérir une infection à SARM. Les patients qui sont uniquement colonisés par le SARM n’ont habituellement pas besoin de traitement.
    L’incision et le drainage constituent le principal traitement des abcès des tissus mous possiblement causés par le SARM-AC.

    En ce qui concerne la résistance aux antibiotiques en France, la surveillance nationale de la RATB en ville ciblera trois espèces: Escherichia coli, Klebsiella pneumoniae et Staphylococcus aureus.
    Ce qui ne veut pas dire que nous mourrons tous de ces microbes.

    Par contre, là où vous avez ENTIÈREMENT RAISON est que l’usage intensif d’antibiotiques en agriculture (élevage) tant pour soigner les animaux que pour les faire grossir est une source considérable de résistance aux antibiotiques dans la médecine humaine.

    Mais aussi l’utilisation idiote et trop fréquente des AB pour des maladies ne le nécessitant pas. Là est l’un des problèmes les plus importants.
    Éduquer les malades en leur faisant comprendre que « les antibiotiques,c ‘est pas automatique!

    Je ne crois pas que les bactéries animales se retrouvent DANS nos fruits et légumes, fussent ils bio (et je dirais surtout bio, puisque fertilisés de façon naturelle, donc pleine de bactéries) de façon courante.
    Sur nos fruits et légumes : OUI et sans aucun doute là dessus. Les techniques d’épandage de fumiers est une ineptie.
    Et par contre, des antibiotiques dans nos fruits et légumes, oui, par l’intermédiaire de l’eau d’arrosage.
    (sans compter E Coli, avec l’abattage halal, en ce qui concerne la viande)

    « Depuis 1987, on n’en a même trouvé aucune !!! » (de molécules antibiotiques). Non 2001… Ceci dit, c’est vrai que rien n’a été trouvé (ou plutôt recherché depuis)

    Les « épipeptides » sont une avancée dans la recherche de nouveaux antibiotiques. Espérons que dans leur folie, les hommes n’en feront pas mauvais usage. mais ils seront agrées quand?

    De même le Teixobactin qui soulèvent de nombreux espoirs, mais qui ne pourra être mis dans le commerce que dans environ 2 ans (eh oui, les labos, ça travaille sans retour sur investissement pendant de nombreuses années, afin de nous donner des produits avec une balance bénéfices/risques la meilleure possible)

    Enfin, le point le plus important est l’hygiène :
    — se laver les mains après avoir touché un poulet à mettre dans le four (la température tuera tous les microbes résistants ou non présents sur sa peau), pris des oeufs crus,se laver les mains en arrivant chez soi après avoir voyagé en transports en commun ou fait des courses, ou utilisé des billets de banque ou serré des mains…
    — Laver sa table avec un produit antiseptique si on y dépose un sac ayant servi à faire ses courses, un sac à main (qui traine partout) ou autre objet ayant circulé…

    Etc…

    Hors sujet : j’ai toujours trouvé bizarre que les humains modernes, qui prônent l’euthanasie sur tous les tons, se précipitent sur un médicament et l’ingurgitent à tort et à travers… par peur de mourir!

    Très Cordialement,
    ….car je crois qu’un tel article, même si j’ai tenté d’en faire la critique constructive, est nécessaire pour faire prendre conscience aux être humains de la problématique et des actions toutes simples à mettre en place pour éviter, autant que faire se peut, les antibiorésistances.
    Continuez vos articles.
    Nous en avons besoin (mais évitez de croire sur paroles nos politiques.)

    1. de begon says:

      juste une erreur à rectifier : les brevets ont une durée de vie de 20ans et non de 10ans. Si la suite de votre commentaire est aussi erronée que sur ce point, il vaudrait mieux vérifier avant d’écrire

  39. Johann Frechette says:

    Merci pour votre article – oui ça fait peur mais les autorités médicales le voit mais sont arrêtés par qui, par quoi? Les laboratoires de médicaments? Le lobby des compaghies? Les politiciens? Nous le savons très bien que rien ne changera mais que faisons pour améliorer notre santé comme individu? Avec toute la facilité de communiquer par les différents médias, toute l’information est à notre portée, naturopathe, ostéopathe, spécialiste en herboristerie, cours de yoga, de pilates etc. On attend quoi? Faut-il venir nous prendre par la main?
    J’ai 72 ans et mon mari 75 ans. Nous sommes en très bonne santé. Je cuisine tous les jours, je fais mon pain et mange peu de viande mais beaucoup de légumes et fruits (jus, smoothie et compote). Nous faisons de l’exercice régulièrement et prenons aucun médicament seulement des suppléments naturels.
    Cette semaine, mon mari rencontrait son médecin pour une visite annuelle. Il était surpris de sa bonne forme et lui disait que si tous les retraités auraient de bonnes habitudes de vie comme lui, ce serait un charme pour lui de pratiquer dans ces conditions. Il mentionnait qu’il a des patients qui sont tellement hypothéqués qu’il ne sait plus quoi faire avec eux. Ils veulent seulement un autre médicament pour un autre malaise qui vient de survenir.
    Nous avons 3 couples d’amis qui ont tous de gros problèmes de santé (coeur, cancer, arthose etc.) Mais ils sont au restaurant plusieurs fois semaine (8 à 10 fois+/semaine). Un d’eux m’a même demandé pourquoi on allait si peu au resto. Je lui ai répondu qu’au resto, ils sont là pour faire de l’argent et non faire attention à la santé des gens. C’est à nous d’y voir.
    Continuez de nous informer, plusieurs vous écoute et change leur ligne de conduite envers leur santé.

  40. DE COLOMB, Nicole says:

    Très intéressant, vraiment, merci !

  41. Ysatis says:

    Bonjour.
    J’ai lu un jour un article dont le titre était : « regarder les nouvelles (radio, télé, presse) est mauvais pour votre santé. Je rajouterais « lire vos mails l’est également ». Bien sûr… On le sait que rien n’est bon, rien n’est sain pour notre santé. Vous en informez les gens et c’est très bien. Mais à chaque lecture, bonjour le stress! C’est effectivement la panique! La vie n’est déjà pas facile… J’attends un peu, mais je crois que je vais finir par me désinscrire et continuer à profiter du moindre moment de bonheur avec mon mari et mes (petits) enfants… Au moins, eux ne sont pas nuisibles à ma santé.

  42. treka krysyna says:

    Bonjour, J’ai entendu beaucoup de bien de l’argent colloîdal. Qu’en pensez-vous ?

    J’en profite pour vous remercier de nous informer régulièrement !!!

  43. DONJON JP says:

    BONJOUR

    POUVEZ VOUS ME DONNER LE RENSEIGNEMENT SUIVANT.

    POURQU OI TOUTES LES GELULES QUE NOUS PRENONS
    SON DANS UNE GELLULES FAITE AVEC LE COLORANT E170 CANCERIGENE INTERDIT EN ALIMENTAIRE VOIR LABO
    BIOGARAND D AVANCE MERCI.

  44. Brison Louis says:

    Merci pour votre lettre très instructive. Vous nous dites de prendre soin de notre intestin, justement pourriez consacrer une lettre aux problèmes de diverticules, régime, opération ou pas etc. D’avance merci.

  45. Breton says:

    Merci
    Un homme averti en vaut 2.

  46. TOULLEC says:

    Bonjour,

    Antibiotique ultra-puissant : l’Extrait de Pépins de Pamplemousse (EPP) (citrus paradisi)…. Pas besoin d’allopathie….

  47. FELIX says:

    c’est une lecture compréhensible pour tout le monde.Merci

  48. Sagine Kannenberg says:

    une lettre très instructive

    Merci pour vos bons conseils pour éviter tous ces .dangers inquiétants. Vous êtes sincère. . Vous avez en partie raison, mais il ne faut pas rejeter à tout prix , la médecine moderne , les hôpitaux , la chirurgie.
    L’idéale serait que les différentes méthodes s’unissent au lieu de se combatte. Mais pour l’instant impossible.
    Chacun doit se renseigner et agir en accord avec lui même.

  49. chantal says:

    Merci pour toutes vos informations meme si celles-ci sont très inquiétantes,mais justement elles nous permettent de prendre conscience du danger qui nous guête et d’écouter vos conseils pour trouver des solutions.
    J’ai suivi les explications pour la Vit D associé a la K2-7 ,depuis 2 mois je me sens beaucoup mieux.
    J’ai découvert la lactofermentation,c’est un trésor de bienfait au quotidien, peut-être que vous nous en parlerai.
    Bonnes Fêtes de Nöel
    Que la joie soit dans nos coeur!

  50. Eva says:

    Oui, la résistance aux antibiotique est déjà un très gros problème.

    Mais … « Sans antibiotique, une banale angine ou une petite bronchite vous place en danger de mort.  »
    Non en fait…

    Par exemple, 80% des angines sont virales et ne nécessitent aucun antibiotique (un test rapide existe pour différencier les deux car ça a beau être rouge à points blancs, ça ne signe en rien le bactérien).

    Donc avant de dénoncer les gros vilains industriels, on se conforme au bon usage de l’antibiotique au niveau individuel, et on ne fait pas pression sur son médecin généraliste pour qu’il nous donne tout ce qu’un forum et ses croyances souvent farfelues nous ont prescrit avant la consultation. Ce sera déjà une belle avancée ; en France, les résistances sont davantage retrouvées en ville que chez les patients hospitalisés. Et si jamais on a vraiment besoin d’antibiotiques (parce que l’homéopathie et autres placebos inoffensifs, c’est utile, j’en suis convaincue -sans ironie- , mais malheureusement ça ne peut pas tout guérir), on prend le traitements aux posologies recommandées et ce jusqu’au bout pour ne pas sélectionner les microbes les plus résistants.

    Etre critique, c’est bien. Etre paranoïaque l’est moins. Que vous le pensiez ou non, la santé publique française ne vous veut que du bien ! =)

  51. chausy says:

    mille fois merci pour tous ces précieux renseignemments

  52. HENKY Paylette says:

    Bonjour,Merci pour toutes ces informations.Je suis assez surprise de voir que vous ne parler pas de l’argent colloîdal.Produit utilisé pendant près d’un demi siécle jusque dans les années 40.Et tombé dans l’oubli après l’invention des antibiotiques.Dans notre famille nous l’utiiisonsdans le cadre de plusieurs traitements et nous sommes satisfaits. Encore merci pour vos interventions

  53. cicchelero says:

    Votre article aurait avantageusement pu informer des espoirs et réalités de la phagothérapie.

  54. Mariana says:

    Que le Bon Dieu soit avec vous.Merci beaucoup pour tout ce que vous nous donnez. Une tres belle journee, chaque jour!

  55. Curtet says:

    Je me permets de vous signaler, en toute amitié, une utilisation regrettable et fréquente dans vos lettres du mot  » chance » ,à la place de « risque ».

  56. Adda says:

    Bonjour,
    Tout simplement MERCI pour cette lettre.
    Bien cordialement.

  57. Chicaud says:

    Quand j’étais indisposée par la cystite dans ma jeunesse, j’ai remarqué que celle-ci se déclarait quand, dans la semaine, j’avais trop consommé de nourritures ou gâteries sucrées. Aussi je me suis aperçue qu’en consommant des endives, ou chicons crus, mon organisme retrouvait son équilibre sans les désagréables gratouillis que procure cette maudite cystite ! Je ne sais pas si ma remarque est pertinente, mais j’ai ressenti que l’endive purifie le corps, elle nettoie le transit intestinal et digestif jusqu’à son horripilant état de siège.

  58. Claude says:

    Au rédacteur de l’article,
    Voici un article que chaque personne, majeure et soucieuse de sa santé et de celles de ses proches, doit conserver dans sa boîte à pharmacie.
    Non seulement cet article nous en dit long sur les effets secondaires de la consommation de viandes et autres mets souillés par les antibiotiques, mais en peu de mots, il nous explique comment nous pouvons protéger notre capital santé.
    Passionnant !
    Merci pour ces conseils.

  59. marie says:

    Merci pour toutes ces infos et ces conseils très intressants et utiles.Mais je rejoins Chrisco. Trop de dramatisation perpétuelle finit par être anxiogène… et même parfois agaçante… !!! De tous les côtés on nous assomme d’infos concernanrt des scandales de tous genres : sanitaires, financiers… ,mais si le but n’en est que de paniquer la population, la rendre désespérée ou aigrie… ne vaudrait-il pas mieux proposer aussi des moyens d’action réels, à grande échelle, pour stopper ce monde fou, pour faire pression sur labos, lobbies, etc ?
    Petit rappel aussi : on va rarement de gaieté de coeur dans un hopital… on ne souhaite généralement qu’éviter cette solution. Je trouve par conséquent que les propos de votre article ne peuvent que déprimer ou paniquer encore un peu plus les malheureux qui n’ont pas d’autres solutions que de devoir aller à l’hopital…

  60. Dr Gordon says:

    parfaitement d’accord. excepté pour: « Le microbe n’est rien, le terrain est tout  » . La paternité en revient à Claude Bernard.
    Les Huiles Essentielles seront les pompiers de demain.

  61. Rosa Bustamante says:

    Très intéressant et important!

  62. GOYON Jean-Pierre says:

    Oui, c’est en partie vrai; mais peut-être incomplet :si les laboratoire ne produisent plus de nouveaux antibiotiques, c’est tout simplement parce que ce n’est plus rentable. Nous avons un gouvernement de crétins et d’irresponsables, uniquement intéressés par le profit immédiat. Avec l’affaire des « Génériques » ils ont tout simplement stoppé la recherche de nouvelles molécules! en effet, il faut « en gros » pratiquement une quinzaine d’années avant qu’une molécule nouvelle ne commence à être rentable, et elle tombe dans le domaine public cinq ans après! Fabriquer un générique c’est très facile et ça ne coûte rien! Ces gens sont des pirates! La parade des labos qui font encore de la recherche va bientôt surgir d’une manière féroce :  » J’ ai découvert une molécule efficace , vous ne me laissez que quelques années pour la rentabiliser : Payez le prix fort ou crevez!  » Mais ne vous faites pas de soucis: les politicalliards imbéciles et irresponsables, eux, auront l’argent pour se payer ces produits chers!
    Pour pallier le problème, il suffirait de prolonger d’une dizaine d’années la validité du brevet …

  63. Lisart says:

    Merci mais comme l’ail incommode l’entourage je me contente de manger des oignions à l’exemple mon grand père qui n’était jamais malade

  64. Rama says:

    Merci pour ces informations
    A suivre

  65. berruer says:

    oui ,cette lettre nous apprend vraiment à prendre soin de notre corps et de notre esprit .
    un grand merci !!!!

  66. Mandrago Juliette says:

    Merci infiniment pour vos précieux information…..
    En effet la SANTE c’est bien CORPS ET ESPRIT…….
    Que pensez vous de L’ARGENT COLLOÏDAL pour éviter
    Et soigner les infections ??
    merci pour vos conseils…’cordialement JM

  67. ferrer lucienne says:

    rien ne sert de courir il faut partir à point.La médecine naturelle est à notre portée il suffit de la cultiver et surtout de ne pas l’oublier

  68. F.Margerand says:

    Merci pour vos articles !
    Que pensez-vous de l’extrait de pépins de pamplemousse e/ou de l’Echinacéa comme alternative aux antibiotiques ?

  69. Cilou says:

    Suite à :
    Aux États-Unis, les éleveurs ont même le droit d’utiliser des antibiotiques pour « faire grossir plus vite »
    leurs animaux.

    Infos: Ils sont également et largement utilisés en France pour les mêmes raisons.

    À moins de consommer de la viande bio, ou garantie sans antibiotique, vous risquez donc d’ingérer quotidiennement de très légères doses d’antibiotique.

    Infos : les éleveurs bio ont le droit et utilisent les anti biotiques pour leurs animaux . Ne nous faisons pas d’illusion et espérons que certains éleveurs sont plus respectueux de l’élevage que d’autres .

  70. Dan Morel says:

    Je m’interesse beaucoup à vos lettres et commantaires qui me rassurent car je suis ces conseils depuis de nombreuses années.J’ai 78 ans,ne prend aucun médicament régulièrement et on me dit très souvent que je ne fais pas mon âge…
    J’utilise l’argent colloîdal régulièrement,en soins et en prévention,et j’en suis plutôt satisfait.De plus c’est un produit bon marché.Je ne me souviens pas que vous en ayez parlé.Pourquoi?

  71. dr rivoire says:

    passionnant … et désolant . Pour l’instant je me sauve avec les huiles essentielles … à manipuler avec prudence !
    à citer aussi l’homéopathie qui envoie des messages au corps pour qu’il retrouve le chemin pour se défendre
    mais le mieux reste la prévention
    se rappeler que les médecins chinois ne se faisaient payer que si le patent allait bien !
    merci pour TOUT !
    michèle laurent rivoire

  72. evelyne Schasca-Germann says:

    Bravo ! Vous donnez de bons conseils ..

  73. Pirothon Christine says:

    Merci beaucoup pour le documentaire de « bon cette fois c’est la panique

    et pour l’explication sur le antibiotiques.Cela prête à la reflexion
    J’aime cette manière de rédiger
    Recevez Toutes ma gratitude et mon respect pour toutes les informations gratuites que vous m’envoyez
    Cordialement,
    Christine

  74. Bizouard says:

    Excellents coseils que je m’efforce de suivre.
    Il n’y apas qu’à l’hopital qu’on attrape de sales bactéries! dans les transports en commun, les salles d’attente(magasines), les supermarchés(caddies) etc.UN conseil général: SE LAVER LES MAINS AU SAVON DE MARSEILLE.

  75. Spiderman says:

    Excellent !

  76. JANICHON says:

    c’est tout simplement excellent et d’une clarté éblouissante! vous lire est un vrai plaisir!
    merci
    Françoise Janichon

  77. Breton Françoise says:

    MERCI mille fois d être là ,près de nous …Ma maman est décédée du sang contaminé à l âgé de 69 ans …Une galère de souffrances morales et physiques pour elle et pour nous ,sa famille proche ,qui nous rappelle au quotidien,la trahison du système pharmaco -politique …Résistons !!!!Vous pouvez compter sur nous …Sommes derrière vous …Cordialement .

  78. France Delsaer says:

    Bonjour, Votre lettre m’a plu énormément. C’est pour moi une chance et un immense privilège de recevoir toutes ces précieuses informations. J’aurais aimé que vous mentionniez quelles huiles essentielles en particulier seraient les plus efficaces à utiliser contre les bactéries et virus, mais, je me charge de faire de plus amples recherches sur internet. Un très gros merci de nous tenir au courant de toutes ces nouveautés. C’est certain que ce n’est pas en regardant la TV qu’on apprendrait ces choses!

  79. BENAL says:

    Merci infiniment pour ce travail de recherche d’informations ultra précieuses dont vous nous
    grandement profiter.

  80. michèle Yangui says:

    merci pour toutes ces informations,si précieuses, je me traite à l’homéopathie et lors d’une intervention chirurgicale je n’ai pas supporté les antibiotiques même à faible dose, je les ai arrêtés, je me suis sentie mieux, mais j’ai repris mon homéopathie pour me rétablir, tout va bien maintenant

  81. Dominique says:

    Je suis infectée depuis 14 ans par une sinusite maxillaire gauche au staphylocoque doré provoquée par 3 abcès dentaires et qui est allé jusqu’à me donner un glaucome à l’oeil gauche. J’ai dû attendre plus de 10 ans pour avoir le diagnostic. J’ai énormément du mal à m’en défaire mais j’ai appris à dompter la bactérie même si chaque jour, elle me fait subir des crises de suffocation.
    Pour cela, je veille à avoir une alimentation saine en suivant un régime cétogène car la bactérie s’enflamme très vite avec le sucre. Je veille également à avoir un bon transit intestinal et si besoin est, je fais des purges car il ne faut laisser aucun déchet dans le corps. Je dois également avoir une hygiène dentaire impeccable , oxygéner le corps en faisant des exercices de respiration complète et veiller au bon équilibre acido-basique. J’emploie une semaine sur 2 une cure d’huiles essentielles par voie orale et tous les jours par voie locale en hygiène dentaire et en inhalation sur un mouchoir.
    La bactérie semble se rétracter progressivement au fil de mes opérations dentaires. Il faut que je fasse régulièrement des surfaçages radiculaires en parodontologie pour nettoyer tous les déchets de la bouche. J’ai attrapé cette infection à cause du mercure et des couronnes métalliques que j’avais en bouche.

    1. olivier says:

      Et oui on le sait depuis quelques siècle déjà : vous avez fait la même erreur que ce bon vieux patissier Carème
      contemporain de Chopin ,qui est mort d’une seoticémie due à un Staphylo parce que l’air ambiant de sa cuisine était rempli de particules de sucre en suspension : rien à voir avec le mercure .Mais si vous aviez consulté un naturopathe, vous l’auriez su et vous n’en seriez pas là .
      Signé : un naturopathe en colère .

  82. Germain Lemieux says:

    Vraiment intéressant Facile a lire et a comprendre on a qu,a suivre vos conseils Merci

  83. Wallart Claire says:

    J’évite de me soigner aux antibiotiques ,il faut laisser cette thérapie à ceux qui en ont vraiment besoin.

  84. ChrisCo says:

    Merci pour ces informations précieuses. Je suis convaincue que les médicaments sont souvent nocifs, et intéressée d’en savoir plus.
    Mais je pense que cette dramatisation dans vos propos n’est pas indispensable et est anxiogène.
    Si dans vos articles vous commenciez par indiquer les solutions, les comportements à adopter, puis les argumentiez ensuite par toutes les données « inquiétantes », ce serait moins choquant.
    Déjà l’article sur le poisson était assez désespérant.
    Les prises de conscience nous aident à avancer, mais il est essentiel de positiver.
    Merci de nous insuffler aussi ce positivisme.

  85. Gayet says:

    Bonjour
    Pourquoi ne parlez- vous pas du chlorure de magnésium qui augmente de 300% l’activité du système immunitaire. Pour le cancer il-y-a l’Atémisia annua+fer.

  86. Marion says:

    Bonsoir,
    Pourriez-vous préciser comment les graines de nivelle (et sous quelle forme) peuvent être utilisées contre le staphylocoque doré (staphylocoque au niveau du nez) ?
    Merci

  87. biasotto says:

    Je confirme vos dire : ma maman a été hospitalisé en mars pour une fracture à une cheville. Elle s’est affaiblie de jours en jours suite à une forte antibiothérapie pour soigner une bronchite. Elle provenait d’un rhume contracté à l’hôpital. Aucune utilisation d’huiles essentielles ou homéopathie ou autre dès les premiers symptomes. Ils ont mis 8 jours avant d’intervenir.Pendant ce temps les virus/bactérie ont acquiert une virulence et résistance que je ne serai jamais imaginée . maman est morte quelques jours plus tard.

  88. Andre says:

    Merci MR Xavier,

    Prenez soin de vous également….bien cordialement

    Martine

  89. Jean-Jacques says:

    Un courrier trés clair et bien présenté.

  90. CARRETERO says:

    Bonjour M. Bazin,

    Je suis abonnée à votre revue Santé Corps Esprit que j’apprécie, mais pourquoi demander aux internautes de laisser un commentaire si vous ne pouvez pas répondre à leurs interrogations ??

  91. boraton sylvie says:

    merçi de nous ouvrir « l’esprit » sur des réalités intouchables pour le commun des mortels et de les dire simplement.

  92. daniel says:

    certains medecins donnent 400u jour,alors 400 ou 4000?

    1. L PATTOGLIA says:

      Salut Daniel, je ne suis pas médecin mais me tiens bien au courant de l’ info médicale, surtout depuis mon accident cardiaque.
      Les normes françaises concernant les doses quotidiennes de vit D datent énormément. Elles sont de 200 à 400 UI/j.
      Aux USA, on a fait la preuve que 2000 à 4000 UI/j de vit D3 constituent la dose efficace.
      En outre, en France, on prescrit communément des doses de 100 000 UI a prendre pour 3 ou 6 mois, ce qui serait déjà plus correct question dose moyenne/jour)
      Cordialement, alors que les doses ingérées quotidiennement ( et avec de la vit D3 et surtout pas D2) sont beaucoup plus efficaces.
      Cordialement

  93. Monique Bourdin says:

    Bonsoir
    Merci pour tous vos enseignements sur les antibiotiques.
    Que manger si tout est pollué par les antibiotiques.
    Je prends actuellement Cacit vitamine D3 : 100mg/5880 UI,
    car j’ai perdu 4 cm de ma hauteur. Puis-je prendre de la vitamine D de chez D-Plantes

  94. colombo-daubaire nadine says:

    Merci pour tout ce que vous nous révélez et qui doit nous faire réfléchir et surtout nous méfier de l’industrie pharmaceutique qui ne souhaite qu’une chose vendre des médicaments massivement. Je viens juste de signer la pétition contre le déremboursement de médicaments d’origine naturelle pour l’arthrose ,il faut réagir et ne pas se laisser faire,nous sommes acteurs de notre santé.
    Nous savons aussi que la méthode des phages marche très bien pour certaines infections résistantes aux antibiotiques mais très controversée et plus ou moins illégale dans notre pays.

  95. Catherine Joubert says:

    Moi qui suis allergique depuis 50 ans aux antibiotiques contenu dans le lait de vache ainsi qu’à bien d’autres ( à moins qu’elles ne prennent les mêmes !), j’ai été horrifiée d’entendre l’autre soir sur France Inter un médecin prétendre que entre l’ abattage des animaux et l’arrivée d’un produit de cet animal dans l’assiette du consommateur il ne restait plus aucune trace de médicament puisque ceux ci sont très peu résistants dans le temps …

  96. Michel Rioche says:

    Bonsoir,
    « Le microbe n’est rien, le terrain est tout »

    Je croyais que c’est Béchamp et non Pasteur.

    Cordialement

    Michel

  97. carmen esteban says:

    Merci pour toutes vos lettres.
    Personnellement ,je n’ai jamais compris pourquoi donner des anti-bio si l’affection est virale et pourquoi ne fait-on pas systématiquement un antibiogramme pour les infections bactériennes longues afin de cibler l’antibiotique efficace qui convient………….
    Que pensez-vous des anciennes méthodes:cataplasmes de lin,ventouses pour les bronches,pansements graisse de poule sur la gorge pour angines;pansement au lait pour coupures panaris;essence tea triee.ET patience..etc

  98. dubroeucq edith says:

    merci beaucoup pour tpis ces précieux renseignements que vous nous donnez. Nousen prenons conscience et allonsy réflechir dans le bon sens.

    1. Jacques says:

      Vous pouvez faire l’autruche si cela vous convient, mais laissez les autres être informé correctement.

  99. ALEU says:

    Arrêtez de nous paniquer comme çà !!! Vous nous annoncez tj des catastrophes . je vais finir par ne plus vous lire car vous êtes déprimant !
    On peut signaler ces choses-là sans agiter le chiffon rouge d’autant que les personnes qui ont accepté de recevoir votre lettre sont sur la même longueur d’ondes que vous . On sait déjà bcp de choses !
    désolée mais vous me plombez le moral et je vais finir par ne plus vous lire .

  100. Coumba says:

    Bonjour
    Merci pour ces enseignements.
    Nous sommes encore plus exposés en Afrique où la plupart des gens ne sont pas instruits et les moyens de traitement restent encore limités Peu de structure hospitalier et corps médical insuffisant.
    Quelle serait la place de la médecine énergétique face à ces infections bacteriennes?
    Et les plantes?
    Merci de votre réponse.

  101. villiers dominique says:

    merci pour cette lettre , étant en plein dans le problème de l arthrose je ris , mais quand je parle a mon médecin de la glucosamine et la chondroïtine , il me dit continuez surtout ,nous allons tout verifier avant une quelconque intervention , ( hanche , lombaires , toutes usure ) voila un médecin a l ecoute qui comprend le choix des patients quand aux anti bio , j utilise les HE et c est très , très , très efficace de plus en plus cher c est vrai mais avec un labo on est sur du vrai , alors continuez vos lettres je vous soutien , j en parle , et j envoie a qui veut
    merci a vous
    merci a l équipe
    longue vie
    dominique villiers

  102. Colette Chabert says:

    WOOOOOUUUUUUU! Quel avenir terrifiant qui me fait penser aux désastres de la Peste autrefois. J’ai reçu un coup de fouet et résisté au choc pour comprendre ce qui se trame derrière le silence médiatique. Heureusement que vos précieux conseils en fin de message nous donnent de l’espoir sur le potentiel incroyable de la médecine naturelle pour prendre le relais et maîtriser les dégâts avec le temps. Merci de votre dure franchise qui réveille nos neurones.

  103. Moni Blo says:

    Merci pour la clarté et l’intérêt de cette lettre.

  104. Isabelle D. says:

    Merci pour ces informations

  105. ZERBIB says:

    je fais suivre ce message.Je suis convaincue et j’abonde dans votre sens, il y a tellement de personnes qui optent uniquement pour la médecine allopathique alors qu’il y a d’autres produits……….

  106. Claudibe Richard says:

    Monsieur BAZIN, vous êtes GENIAL!!!!!!!!!! Merci

  107. Marie Rivard says:

    Monsieur Bazin,

    Je vous suis très reconnaissante de l’information reçue dans vos lettres. Vous êtes un bel exemple d’un allumeur de réverbères, car en toute simplicité vous transmettez votre savoir et le fruit de vos recherches à tous ceux et celles à la recherche des alternatives pour maintenir ou améliorer leur santé.
    Longue vie à votre infolettre et au plaisir de vous lire et relire pour encore bien longtemps.

    Marie Rivard

  108. SABLON Claudie says:

    Vous dites que des solutions naturelles pourraient être trouvées si ON s’en donnait la peine …..
    Qui est ON ? les labos, centre de recherches etc…
    Ns faisons des dons chaque année pr la recherche, mais peut-être serait-il intéressant de mieux les cibler et de connaître ceux qui sont pour les recherches naturelles ?

  109. jakedouard says:

    vous oubliez de parler des phages,ce traitement qui emploie certains virus pour « tuer » les bactéries, utilisé dans les pays de l’est « russie,pologne etc etc »,grace a cette technique née dans les années 1900 plus besoin d’antibiotique et le terrible « staphilocoque doré » ne peut plus nuire.
    certains vont se faire soigner en pologne avec grand succès car en France,cette technique que nous avions pourtant utilisé dans les années 40 a été abandonnée pour la technique antibiotique avec les désastres que l’on connaît.

  110. DILLARD says:

    Oui cette lettre m’a beaucoup plu comme toutes les autres
    Merci
    Cordialement

  111. Mme Nuri Bergeron says:

    En rapport avec votre article (très intéressant ): quelles sont les qualités nutritionnelles de la viande d’ovins? Merci d’avance pour votre réponse.

  112. Jeany says:

    Merci.
    Mais cela donnerait la frousse à n’importe qui.
    Moi, je compte sur  » l’argent colloïdal » dont personne ne parle.
    C’était ce produit qui était employé avant les antibiotiques. Mieux que ceux-ci , car ce produit, trouvé sur internet ou chez des herboristes, ne tuent que « le mauvais » et ne coûte pas cher, contrairement aux antibiotiques, qui eux rapportent aux industries pharmaceutiques.
    Pourquoi n’en parlez-vous pas ?

  113. suroy says:

    juste merci , pour le temps que vous consacrez a aider votre prochain

    Cordialement

  114. ANDRY Anne Marie says:

    Bonjour à toutes et tous qui partagez les articles absolument bien rédigés et complets sur l’information des médecines naturelles par SANTE CORPS ESPRIT…Je félicite l’équipe de rédaction pour leurs précisions et considère maintenant que la médecine traditionnelle vise un objectif lucratif et non plus le but de sauver les malades … Je plains la conscience de certains médecins dans quelques années, lorsque les malades auront plus de connaissances et ne se laisseront plus prescrire n’importe quel médicament sans que le thérapeute ne s’intéresse aux causes et aux conséquences de leurs maux .. A SUIVRE , MERCI

  115. Desneux says:

    Bravo pour cet article espérons que votre message sera entendu par les autorités pour qu’elles fassent cesser ce scandale de l’élevage intensif

  116. Lebrun Jacky says:

    Bonjour,

    Votre article m’a interpellé (mais j’avais déjà un avis dans ce sens) Au fil de sa lecture, je me suis dit « Comment faisait-on avant que les antibiotiques existent ? » La réponse arrivait vers la fin. J’ai aussi entendu parlé de l’argent colloïdal et ses vertus antibiotiques et cicatrisantes que vous ne mentionnez pas. Qu’en pensez-vous ? Personnellement, mon médecin m’a prescrit récemment des antibiotiques pour un bobo à l’oreille (pas une otite). Je n’ai pas voulu discuter avec elle mais je pensais que ce n’était pas une infection mais un problème de lésion (j’avais fait une virée en montagne), alors j’ai arrêté très vite les antibiotiques et les ai remplacés pas des gouttes d’argent colloïdal. Mon problème se résorbe petit à petit et je pense avoir trouvé la solution.
    Comme vous le voyez, je suis plutôt partisan de la médecine naturelle, et j’applique le principe suivant : trois organes principaux sont salvateurs naturellement – l’estomac (par la nourriture) – les muscles (par l’exercice physique) – le cerveau (par l’hygiène mentale).
    Merci de m’avoir lu jusqu’ici,
    Bien cordialement.
    Jacky

    1. olivier says:

      Pour moi vous n’êtes pas partisane de la médecine naturelle puisque vous ne nous parlez que de médecin : ils sont où vos thérapeutes « naturels  » ?

      1. Pade N says:

        Reponse: elle-même.

  117. Stéphan Lemoigne says:

    Merci pour cette lettre ; encore une preuve de plus, si besoin en était, qu’on vit dans un système qui marche sur la tête, avec comme carburant le fric !

  118. Eliamic says:

    personnellement, je pense que tant que nous continuerons à nous multiplier de façon incontrôlée et à épuiser les ressources de cette planète, le Nature continuera à chercher le moyen de limiter les dégats en réduisant notre population. Je crois que la Nature défend la Vie et la biodiversité, fusse contre une espèce qui menace la survie des autres. Et vous, qu’en pensez-vous?

  119. Denise Rioux says:

    Merci pour ces articles qui nous aident à nous conscientiser et à prendre notre santé globale en mains.

  120. Catherine Bonnet says:

    Bonjour,
    J’ai bien évidemment lu votre article avec grand intérêt et je crois savoir que des patients croupissent à l’hôpital par manque de solution justement. Le problème est plus qu’épineux, il est catastrophique et je vous remercie de vos précieux conseils.
    J’ai lu, voici peu, que le médecin biologiste Jacob Harish dans les années 80 avait découvert par hasard que les pépins de pamplemousse jetés sur son compost ne pourrissaient pas et après analyse, qu’ils contiennent une substance antibiotique très puissante et sans toxicité, que son action est efficace sur environ 800 souches de bactéries et virus etc…, sans compter un renforcement du système immunitaire et une amélioration de la flore intestinale…
    Qu’en pensez-vous et auriez-vous des informations à ce sujet ?
    Merci d’avance
    A vous lire, comme d’habitude avec grand plaisir et beaucoup d’attention

  121. breton says:

    Bonjour, je voudrais vote avis ,j’ai fais une inflammation du sygmoide, traitée par anti bio il y a 3 ans, et récidive 1an après,j’ai repris les mêmes anti bio, le médecin m’avait conseillé de me faire opérer, j’ai refusé car pas confiance! qu’en pensez vous ? Merci.

  122. Françoise-Lucie says:

    Bonjour,

    Je suis étonnée que vous ne parliez pas de l’extrait de pépin de pamplemousse….

    Cordialement,

  123. Edith BOSSET says:

    Merci pour ces précieuses informations et prise de conscience. En effet si les médecins prescripteurs ont été (et pour certains, sont encore) responsables de l’ existence de BMR, les éleveurs et l’élevage intensif font perdurer ce redoutable et réel danger . A largement divulguer.
    Peut on prendre de la Vit D alors que notre taux sanguin se révèle « correct » ?
    Cordialement

  124. Guittonneau says:

    Bonjour,
    Tulrana a raison : « Le microbe n’est rien, le terrain est tout » n’est pas de Pasteur » mais d’Antoine Béchamp.
    Merci de bien vouloir faire la rectification ou d’expliquer votre position.
    Joeloasis

  125. Legrain says:

    les cures à La Preste-Prats-de-Mollo dans les Pyrénées Orientales permettent de supprimer les résistances. Piste à explorer. expérience personnelle et collective avec les échanges autour de moi la-bas!

  126. Fa says:

    Merci beaucoup pour ce rappel aux règles essentielles ! Cela nous permet de nous rappeler vos informations et de les mettre en oeuvre surtout ?

  127. Bosmans says:

    Bonjour,
    J’ai lu votre article sur les antibiotics et c’est vrai, cela devient un vrai problème.
    Je vous conseille d’investiguer le pouvoir de l’argent colloïdale et ses vertues. On le trouve sous diffêrentes marques comme par ex. Argentyn23.
    Ceci pour vous dire qu’on dispose d’une sollution très efficace. Bien à vous
    Guido

  128. SYLVIE FIEL says:

    Vraiment très intéressant ! et accessible …

  129. Béatrice says:

    Les États sont criminels:
    de laisser l’agroalimenteur répandre ses poisons,
    de permettre aux labos de répandre leurs poisons
    de permettre les OGM (maintenant, il y a les OGM cachés, de pire en pire)
    de vouloir supprimer le métier d’herboriste
    d’empêcher les médecines traditionnelles et naturelles de se développer
    de ne rien faire pour promouvoir le bio et le rendre accessible à tous
    de ne pas chercher à éduquer TOUT le monde de façon à privilégier les prophylaxies, naturelles, toujours
    etc

  130. Tulrana says:

    « Le microbe n’est rien, le terrain est tout  » n’est pas de Pasteur « l’imposteur » mais d’Antoine Béchamp.

    1. olivier says:

      oui mais ce chacal de Pasteur l’a reconnu juste avant de rejoindre les enfers .

  131. varennes says:

    MERCI MERCI MERCI infiniment pour ces propos.

  132. Vinkentios says:

    Antibiorésistances et phagothérapie : où en est on sur ce sujet prometteur ?

  133. Boivin says:

    Bonjour,
    Il y a bon nombre d’années que l’alerte a été donnée par des médecins concernant le staphylocoque doré et l’antibioresistance. Un reportage très alarmiste, réalisé en allemagne, a été diffusé sur la chaîne Arte il y a plus de 15 ans, peut-être 20. On y voyait un homme, atteint du staphylocoque doré suite à une intervention chirurgicale de la hanche, et qui allait en mourir. Ce reportage alertait sur la fin du pouvoir des antibiotiques et la nécessité vitale de chercher et de trouver d’autres solutions. Une piste était d’ailleurs évoquée par le médecin interrogé. Qu’à t’on fait depuis ? Votre cri d’alarme me conforte pour dire RIEN. RIEN pendant toutes ces années de laxisme criminel pendant lesquelles nos différents Gouvernements et Ministères ont laissé le secteur agroalimentaire nous abreuver d’antibiotiques et de pesticides et où nous avons fait la politique de l’autruche sur le plan de la Santé, laissant le champ libre aux laboratoires.
    Comme toujours la France attend d’être au pied du mur pour chercher des solutions. Pour preuve, le dernier constat en matiere d’Éducation. Nos enfants sont nuls en math (après le francais)….On ne l’avait pas vu venir ?
    Quelqu’un de mon entourage est atteint du staphylocoque doré et est sur le point d’en mourir. Ce reportage me hante souvent parce que si on s’en était donné les moyens, aujourd’hui il ne serait pas aux portes de la mort.
    J’ose espérer pour nous tous qu’il n’est pas trop tard et que nous ne ferons pas comme les dinosaures…..

  134. madeleine rizzi says:

    une lettre pleine de conseils et informations irremplaçables et tellement utiles!!!!
    un grand merci!

  135. Bernadette Borinan says:

    ça fait un grand bien quand je lis ces informations qui rencontrent mon intuition; ces mots pour dire plus encore et compléter largement mon ressenti profond. De plus, convaincu de tous temps qu’il fallait en premier s’occuper du terrain, vous m’apportez des éléments pour mieux le vivre encore et mieux en parler autour de moi.
    J’apprécie vos lettres et je vous suis reconnaissante du travail accompli pour parvenir à nous informer. Merci de tout coeur. Bernadette.

  136. Sparfel Jean says:

    j’habite dans une région d’élevage porcin intensif. nous savons donc que les porcs reçoivent énormément d’antibiotiques que nous ingurgitons régulièrement.Qu’attendent les vétérinaires pour réagir contre cet empoisonnement ?De leur coté, les médecins continuent à prescrire des antibiotiques inutiles. Tout cela est scandaleux et on ne comprend pas l’absence de réaction des autorités médicales et gouvernementales.Un grand merci pour vos informations.

  137. Marc says:

    Pas de quoi nous flanquer la frousse pour les blessures.
    Un peu d’essence de lavande sur un pansement après nettoyage de la plaie, et il n’y a aucun risque d’infection.
    En outre, ça pique un peu quelques secondes, ensuite ça calme la douleur. Tout bénèf.
    N’est-ce pas Jean-Marc Dupuis qui nous a fait part de cette vieille recette quasi millénaire qui vient à bout du staphylocoque doré? Bile de bœuf, vin rouge, ail et poireau, macérés 9 jours?
    Et puis, j’insiste, se débarrasser des charges émotionnelles, des peurs et des culpabilités par la méditation (Vipassana) ou par l’accueil-acceptation des manifestations émotionnelles est un facteur de santé prépondérant, en plus de l’auto représentation de soi-même en bonne santé.
    Le basculement vers les bonnes surprises est très proche. Juste un petit peu de patience, et de la pensée « positive ».
    Si « l’avenir nous apprendra ce que le futur nous réserve », le moment présent, le seul vivant, nous réserve de très bonnes choses.
    Amicalement

  138. MISSIAEM says:

    et bien vous avez mis le doigt sur mes problèmes et je vous remercie, même si cela fait un peu peur, car au moins vous donnez quelques espoirs avec vos conseils que je vais suivre. Que D. vous bénisse.

  139. derissen Thérèse says:

    le livre du Dr sinatra Mais la puissance de cette vibration flutue tout est très intéressant pour ce protèger,
    Il explique que la force vitale,ou force de vie,se trouve dans les mitochondries de chacune de nos cellules et s’écoule à travers nous comme une vibration.Elle nous protège contre de nombreuses maladies et même contre le vieillissement .
    Mais la puissance de cette vibrationflutue tout au long de notre vieen fonction de nos choix de vie:nourriture,environnement, nos pensées et émotions.Si nous opérons des choix de vie judicieux,les mitochondries sont nourries de vie de guérison naturelle qui est en tout être vivant augmente.Nous pouvons éliminer la maladie avant même qu’elle se manifeste.
    livre « Health revelations from Heaven Eath pat Tommy Rosa et le Dr Stephen Sinatra

  140. Le Perlier says:

    Pouvez-vous expliquer sur quelles bases scientifiques vous vous appuyez pour privilégier l’ail « frais et cru », plutôt que l’ail fermenté dit « ail noir », qui est conseillé par de nombreux nutritionnistes ?

  141. VASSE claude says:

    merci ,

  142. Cressend says:

    Je crois qu’il ne faut pas quand même s’affoler ; il y a d’autres solutions telles que la « phagothérapie » (voir manuel de phagothérapie pratique de philippe Garrigues et Dr Paul – Hervé Riche) mais il faudrait que le Gouvernement donne des accords à des pratiques bloquées par les laboratoires, car pas assez rentables pour eux..

  143. Martina Jaquet says:

    Très utile et intéressant

  144. Delphine says:

    ET Oui Je pense que mr bazin est bien conscient ️de la portée de ️️ses paroles tout Comme moi lorsque Je m adresse à mes patients. Je leur recommande d associer ️️des huiles essentielles à mes prescriptions antibiotiques Mais ️tous ne ️Le font pas car ️ce n est pas remboursé. On devrait tous ️se soulever ET reclamer que les grands labos prennent enfin ️Les pistes ️de la sante naturelle!!! ET notre systeme ️de santé devrait prendre en charge CES methods.En ️ce qui me concerne j Ai deja pris depuis longtemps la tangente dans ma vie personnelle.

    1. olivier says:

      arrêtez avec les labos c’est vous les médecins les coupables de prescrire des antibiotiques pour une bronchite avec la complicité de la pharmacienne .Aucun conseil de votre part et de votre complice : entendu à la pharmacie de Sarlat :
      la cliente : là je vois du magnésium avec de la vit B6 c’est quoi la différence ?
      la pharmacienne : c’est du magnésium avec de le B6 !!!!
      waou merveilleux diplôme qu’un doctorat en médecine ou en pharmacie j’espère que le papier boit bien le pipi du chat …
      signé un naturopathe

  145. Bernadette WIENER says:

    Tout à fait en accord avec le commentaire de Martine …
    je suis sidérée encore une fois par le côté volontairement anxiogène de ces lettres mais j’ai bien peur que Mosieur Xavier Bazin soit tout à fait conscient de la portée de ses paroles, la stratégie est vieille comme le monde : faire peur, affaiblir le jugement critique pour imposer ses idées et éventuellement promouvoir ses propres intérêts …
    C’est bien dommage car sur le fond, il y a certaines vérités et des bons conseils , mais je ne supporte plus ce ton infantilisant et catastrophiste, , je ne veux plus recevoir votre lettre .
    Bernadette

  146. jonole says:

    Dans les années 2000, en cas d’infection, notre médecin pratiquait un test pour déterminer si cette infection était microbienne ou virale et, dans ce dernier cas,éviter de prescrire des antibiotiques .Quelqu’un peut-il me dire pourquoi ces tests ont disparu ? Pression des labos pharma…..

  147. Martine . S says:

    La lecture de votre premier paragraphe m’a laissée sans voix!
    Une simple coupure au doigt devient risquée et peut engendrer une septicémie!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Quant à l’amputation, on coupe une partie du corps de quelques centimètres de plus à chaque fois………….
    Etes-vous conscient de la portée de vos paroles : j’en doute?
    MARTINE

    1. Marc says:

      Pas de quoi nous flanquer la frousse pour les blessures.
      Un peu d’essence de lavande sur un pansement après nettoyage de la plaie, et il n’y a aucun risque d’infection.
      En outre, ça pique un peu quelques secondes, ensuite ça calme la douleur. Tout bénèf.

  148. Zory Françoise says:

    Merci pour cette information très détaillée que je vais m’ empresser de transmettre à toutes mes connaissances.
    J’avais déjà entendu parler de cet énorme problème , moi même je suis adepte des huiles essentielles et me soigne avec l’homéopathie.

  149. Daniel BELLERA says:

    Merci pour cette information très complète qu’il est important de faire connaître et de diffuser au plus grand nombre

  150. Thierry says:

    Depuis près de 100 ans Linus PAULING à expliqué que c’est le SCORBUT (le manque d’acide ascorbique) qui tue !
    pas les microbes.
    Le Pr BÉCHAMP à démontré que les microbes et virus sont fabriqués par l’organisme au fur et à mesure pour éliminer les cellules à renouveler MAIS M. Paspeur à décider que NON pour des questions de gros sous !

    Heureusement Aujourd’hui on sait fabriquer de l’acide ascorbique (de la vitamine C) efficace mais malheureusement (pour les labos) pas chère !
    Et puis aussi de l’argent colloïdal pour freiner les virus et microbes un peu trop virulents ! Mais ça aussi c’est pas « chère » alors les labos … POFF on n’en parle (surtout) pas !
    Personnellement moi je ne suis pas inquiet.

    1. olivier says:

      Désolé mais les labos n’y sont pour rien : personne n’a obligé les pharmaciennes à vendre des boîtes n’oubliez pas que médecins et pharmaciennes vivent de vos maladies ils sont juges et parties ; croyez vous que s’ils connaissaient le secret pour ne jamais avoir le cancer , des caries ou la grippe ils vous le révèleraient ?
      Posez vous la question et répondez honnêtement .
      signé un naturopathe

  151. André Prové says:

    Magnifiquement expliqué !
    Merci pour toutes ces informations qui compléterons les infos de chacun, et qui ouvriront peut-être l’esprit de certains …

  152. Danielle says:

    Merci tout simplement,
    Oui ce courrier est « percutant « et même « effrayant »….
    mais là est la seule façon de faire prendre conscience qu’il faut être dans la vigilance au quotidien pour rester en forme le lieux possible

  153. Dott-Francillette Anne-Marie says:

    Merci beaucoup pour tous les conseils avisés que vous nous donnez! Même si c’est inquiétant, c’est pourtant la réalité et il vaut mieux être au courant plutôt que de pratiquer la politique de l’autruche…
    C’est à chacun à son petit niveau d’en prendre conscience et de faire de son mieux pour gérer son alimentation en premier lieu.
    Merci encore! je lis vos lettres avec un grand intérêt.

  154. Mumu12 says:

    Bonjour, tout cela est plein de bon sens mais ce sont toujours les gens convaincus qui lisent et approuvent ces idées, qui vont aux conférences ou les écoutent sur internet.
    Alors que faire????Que faire pour que le bon sens devienne contagieux?
    A mon idée, il faudrait éduquer les enfants car ce sont eux qui sont porteurs de sens et d’avenir.
    Relancer l’hygiène de vie dans les écoles, la manière de nourrir son corps et son esprit….
    A ma petite échelle, j’ai commencé par mes enfants qui sont grands maintenant et j’ai du faire de nombreux rappels (piqures) pour qu’une conscience s’éveille du « bien » consommer….et je continue…..
    J’essaye de déteindre sur mon entourage proche et moins proche et les occasions ne manquent pas. La santé est fragile et les solutions pour la maintenir pourtant si simples.
    Voilà alors pourquoi ne pas organiser des interventions à l’intention des enfants (accompagnés de leurs parents) dans les écoles, sans prosélytisme juste pour leur dire qu’il est simple et peu couteux de nourrir la vie et garder sa santé ou la retrouver.
    Voilà, c’est tout…Continuez !

  155. JACQUELINE says:

    TERRIFIANT mais malheureusement vrai tout ce que vous nous racontez, j’ai 84 Ans et issue d’une génération de « paysans » bien qu’ayant vécu a Paris pendant 65 ans et gardé, malgré tout, une alimentation saine et bio autant que possible, je diffuse vos informations a mes enfants, amis, contacts, en espérant que le monde se reveille rapidement, je pense que nous sommes a l’aube de grands changements positifs quand même, courage….

  156. monique Jullien says:

    Bien sûr que non que cette lettre m’a plu, elle est trop inquiétante mais je vous remercie de l’avoir envoyée car je fais partie de ceux qui veulent savoir pour pouvoir « essayer » de mettre les miens et moi-même à l’abri de ce qui s’annonce. Alors merci

  157. martin says:

    Oui, excellent suis ravie, car je dois soigner intestins et gros problèmes rhino, bronchite mucosités abondantes , me gêne pour dormir ! merci et remercie
    bonne journée
    josette martin

  158. Roche says:

    Bonjour,
    Vos textes sont dignes d’intérêt, mais trop longs et souvent anxiogènes, tel que celui-ci. Il peut » paniquer » celles et ceux qui doivent subir une intervention chirurgicale dans un proche avenir. Ce n’est pas la bonne méthode pour conserver des lecteurs. Un peu plus de psychologie serait utile dans vos propos. Merci de bien vouloir y songer.

  159. MICHIELS ERIC says:

    MERCI

  160. vermicel says:

    Quel est l’avenir de notre alimentation BIO? « Améliorez votre alimentation (évidemment !) » dites-vous…
    On rencontre (je rencontre) beaucoup de gens septiques quand on dit que la production agricole et maraichère doit être bio, ils revendiquent que la production ne sera pas suffisante pour nourrir le monde. Il faut comparer les surfaces utilisées pour les structures agricoles conventionnelles et bio et en particulier les surfaces exploitées en Amérique du sud ou ailleurs pour cultiver la nourritures des animaux de nos fermes « progressistes », les frais énergétiques de transport qui en découlent, les énergies utilisées pour la fabrication des médicaments et autres additifs utilisés, ceci par rapport au zéro engrais, quasi zéro semences, zéro vétérinaires, .. des exploitations bio… Impossible? Habitant du sud Loire, dans un rayon de 10 kilomètres, je connais particulièrement bien deux exploitations laitière BIO (mon passé dans l’agroalimentaire me permet des observations approfondies) Elles sont autonomes, (sauf achat de paille), ne connaissent pas le vétérinaire, sécurité alimentaire des animaux même en période de sécheresse avec une charge cheptel bien calibrée, une technicité et des qualités d’observation de de haut niveau pour les éleveurs, le tout récompensé par la possibilité des membres de s’offrir 7 semaines de congé payés. Oui le bio est possible , il est rentable, les qualités gustatives, sanitaires, sont indéniables, le BIO est la qualité et la sécurité de notre avenir alimentaire !

    1. Mumu12 says:

      Bonjour, je suis aussi persuadée que le bio est l’avenir des agriculteurs et de leurs consommateurs.
      J’utilise les services d’une ferme bio pas loin de chez moi, panier avec des légumes, des oeufs, du pain chaque semaine. Ils s’en sortent très bien, ils se sont diversifiés et cela fait donc vivre 4 familles sur la même exploitation…..

  161. Angie says:

    Bonjour et merci…c vrai tout ce que vous dites bien sûr que le terrain est tout…le corps est bati pour se défendre a conditions d’avoir les bons soldats..cad de la bonne nourriture pour donner des armes au système immunitaire…ceci dit faudrait que les médias reprennent çette vérité et pas qu’en spot publicitaires..qui demandent bp d’argent pour 5 secondes il faut des documentaires…rėpétés….
    Je ne sais pas si vous êtes au courant mais derriere l’hopital de saint cloud et de huguenin…en collaboration avec curie et ville juif…il sont entrain de construire un bàtiments uniquement destiné aux compléments alimentaires…ce qui prouve que les choses bougent..c le cardiologue de ma soeur qui lui a dit ceci….ça bouge pratiquement en secret ou sans trop de publicités.. …pourquoi?… Je ne sais pas…ce que je sais c que un livre qui est un des best seller aux usa dernièrement…the truth about cancer…de Ty Bollinger se vend par million aux usa ..et c justement sur les bienfaits de moyens naturels…divers…c phénoménale…tous les moyens..y compris l’argile verte..qui aident bp…bref vaut mieux que vous l’achetiez pour voir tous les moyens…pour les antibiotiques…je reste persuadée que les Huiles essentielles avec de la bonne nourriture avec vit oligo ele et sels minéraux..respirations …trempoline …marche etc…le moins de stress possible on peut arriver a faire des miracles..au moins les petits soldats blancs sont soutenus pour aider..

    1. olivier says:

      personne n’en parle parce qu’un charlatan comme le professeur en pharmacologie Alain Astier claironne régulièrement qu’il ne faut pas prendre de complément alimentaire et aucun médecin cardiologue compris ne vous y incitera parce que ces rapetous ne l’ont pas appris à la faculté et qu’ils vivent de vos maladies .
      Imaginez que tout le monde soit en bonne santé : ils se pendraient bien avec leur stéthoscope

  162. Joos says:

    Cher Monsieur,

    Merci beaucoup pour routes ces informations précieuses que vous nous donnez.
    Vous serait-il possible dans la revue d’avoir une rubrique d’un spécialiste de Sainte Hildegarde de Bingen ? La médecine ancestrale chinoise est très intéressante mais nous avons en Europe un trésor encore mal connu, l’œuvre collossale de cette moniale du Moyen-age, redécouverte en France depuis quelques années seulement.

    J’aurais un autre souhait à vous soumettre, celui d’avoir des informations sur les « petits » de tous les jours des enfants (rhume, concentration, poussée dentaire, allaitement, fatigue, coups/fractures, petits déjeuner, etc.)
    Merci et bonne continuation.
    Aude Joos

  163. Daniel says:

    Plus rien ne nous surprend,
    En effet, la SacroSainte Sécurité Sociale nous prouve, s’il était encore nécessaire, sa collaboration active avec les laboratoires. A ce stade la corruption est évidente, de même que celle des politiques et technocrates liés au système de Santé, si on peut encore lui donner ce nom.
    Il est surprenant qu’une structure pour laquelle nous sommes contraints de cotiser (raquette légalisé) avec à sa tête des personnes bardées de diplômes, ignore ce que tout un chacun sait : « la santé commence par ce qui entre dans la bouche. Le premier facteur est la mastication. » Or chacun sait que le remboursement des prothèses dentaires est plus que symboliques. Ceci génère de nombreuses maladies qui enrichissent ces laboratoires.

  164. Laurette Cayla-Boucharel says:

    Merci pour votre lettre que comme les autres j’ai attendu avec impatience. Sur un élevage intensif de brebis pour le lait près de chez moi, j’ai découvert avec stupeur que les traitements antibiotiques y étaient REGULIERS. A quand une campagne de motivation pour le bien être des animaux d’élevage et dans laquelle on pourrait dire aussi « les antibiotiques, c’est pas automatique » ? Très cordialement à vous. Laurette

  165. Boinon says:

    Bravo pour cette belle lettre !!!merci beaucoup boinon Yvonne

  166. Michèle Geneaux says:

    Bonjour et un grand merci ça fait du bien de récapituler les bon gestes et de nous mettre au courant des dangers, pour ma part je fuis les médicaments au profit des compléments alimentaires et aux aliments bio.
    Michèle.

  167. le gall gerard says:

    excellent comme d’habitude

  168. alix micheline says:

    grand merci pour ces précieux conseils

  169. Françoise Elbaz says:

    merci pour ces infos sur les antibiotiques. C’est effrayant mais salutaire, clair et instructif

  170. Jean-Pierre Bertieux says:

    Bonjour,

    Merci pour tout ces précieux conseils qui pourront nous éviter le pire pendant des années et peut-être des dizaines d’années…

  171. Velez says:

    Bonjour, n’est-il pas à craindre que à force de prôner la nécessité de se soigner de manière naturelle , il n’y est pas assez de production de ces plantes pour extraire et fabriquer et mettre à disposition de tout le monde, de bons produits ????les prix ne sont déjà pas abordables pour tous . A voir l’exemple »du quinoa » , la demande est devenue telle que la production est devenue insuffisante, le prix a grimpé, et le pays qui le produisait à l’origine ne peut même plus nourrir ses habitants avec….. Qu’en sera-t-il de la qualité des plantes qu’il faudra produire en quantité astronomique pour produire de quoi faire huiles essentielles, macérât, gemmes et autres….. vous me direz que on n’aura pas besoin de se soigner quand on reviendra à une agriculture plus saine mais ça n’est pas non plus demain la veille …..qu’on pourra tous se nourrir correctement et eviter de tomber malades …..
    Pour ne pas finir sur du négatif , je dirai quand même, que je suis moi-même convaincu de tout ce que vous avancezet que je ne peux que souhaiter que tout le monde en prenne conscience mais les premiers à convaincre sont les décideurs et ceux qui détiennent le pouvoir et qu’ils arrêtent de prendre des décisionsqui vont à l’encontre du bon sens et de la vie humaine et terrestre en général et qui ne pensent qu’à engranger de l’argent , des biens , et du pouvoir sur les autres ….

  172. colette says:

    c’est déprimant

  173. jeangirard says:

    Merci pour ces infos cruciales ,qui complètent mes connaissances , A quand plus de responsabilisations des médecins et des patients ?

  174. Estrangin says:

    Bonjour.
    Il est une Loi de la nature qui fait que lorsque des problèmes se posent la solution existe en même temps. Encore faut-il avoir la curiosité et la simplicité pour la voir.
    Il apparaît de nouvelles solutions sur Internet gratuites et simples pour tout désinfecter et soigner sans antibiotiques.
    Bien sûr les conseils donnés dans ces articles pour vivre sainement sont indispensables.
    Une idée: La technologie de l’ingénieur Keshe. les soins fractal du Dr Haddad etc. On fait semblant de ne pas les voir, un jour ils sauteront aux yeux, et on se demandera pourquoi on n’en a pas parlé plus tôt! Ceux qui ont essayé sont les plus heureux.

  175. Salcedo says:

    Toujours autant de bon sens dans vos précieuses informations. Aujourd’hui on ne peut plus dire  » ah, je ne savais pas » ou on ne nous informe pas  » !
    Si chacun d’entre nous se prenait en main, et refusait d’entrer dans ce système complètement pervers, nous pourrions enfin faire avancer leschoses, et surtout dans le bon sens … !!!
    Encore bravo et merci pour tout ce que vous faite !
    Une lectrice acidue

  176. Bailly gisele says:

    Merci est un bien petit mot pour vous dire combien je vous suis reconnaissante de tous vos bons conseils qui devraient se transmettre de génération en génération ; conseils de sagesse pour un mieux vivre tout en essayant de protéger cette merveilleuse terre qui nous fournit tout ce dont nous avons besoin.
    Je souhaite de tout cœur que les générations futures ne seront pas atteintes de surdité et bouderont les laboratoires pharmaceutiques qui sont des boites à « fric » et se moquent pas mal de notre Sante et de la planète, trop à dire sur la malbouffe…..
    Sincères remerciements. Gisele Bailly

  177. DUVAL says:

    Monsieur Bazin, merci de vos précieux conseils que je lis avec avidité. Cependant, une question me perturbe : s’il est si simple pout tout un chacun de recourir aux plantes, pourquoi l’industrie pharmaceutique, avec ses énormes moyens, n’y recourt-elle pas ? Exemple : utilisation des graines de nigelle, faciles à récupérer.

  178. patricia hoarau says:

    MERCI POUR TOUS.

  179. ANQUEZ says:

    Dès la fin septembre, je fais une cure de propolis et une cure de gelée royale 1 ampoule de chaque par jour et pendant trois mois
    Je prends aussi le vaccin homéopathique (homéomunyl) dès que celui ci est sorti (mois octobre) et je continue jusqu’au mois de mars
    Je fais aussi une cure tous les 2 mois de probiotiques et de silice
    Durant les beaux jours pour travailler dans le jardin je fais une cure d’harpagophytum
    Et pour couronner le tout je soigne mes chats le plus possible avec des extraits de plantes pour tous les maux qu’ils peuvent rencontrer

    Ce que je regrette le plus, c’est que ce mode de soin dans les médecines alternatives et naturelles coûte cher et tout le monde ne peux pas l’aborder

    Il serait intéressant que les professionnels et les distributeurs de ces produits contribuent et participent à faire évoluer ces pratiques en se groupant afin de faire de faire une économie d’échelle

    merci à vous et votre équipe et passez une bonne journée

    1. Cilou says:

      Merci pour votre message très positif.
      A chacun de voir ce qui lui convient le mieux et de ne pas toujours critiquer

  180. MILLOT Christine says:

    Merci pour ces précieuses informations.
    j’ai une petite question : je prends une ampoule de vitamine D 100 000 u.i. par trimestre. Est ce suffisant. Vaut il mieux prendre 4000 u.i. par jour comme vous l’indiquer.
    Merci pour votre réponse

    1. Étienne H says:

      La vitamine D3 en gouttes est vendue sans ordonnance, c’est son avantage. En la prenant tous les jours, je me donne du bien « chaque jour », c’est bon pour le moral. hernet at laposte point net.

  181. elisa says:

    Bonjour ,

    Votre analyse et bonne, je trouve décevant la réaction de certains un peu extrême. Car lorsque c’est la télé qui vous informe tous le monde vous croit sans discuter.
    Bref, alors oui pour ma part j’essais de faire des efforts point de vue alimentaire car le bio les produits naturels ne sont donnés, les antibiotiques c’est par les médecins qu’il faudrait commencer c’est lui qui fait l’ordonnance.
    Moi quand je le vois c’est juste pour avoir un diagnostic après je me soigne moi même ex bronchite je prends des suppositoires ce que les médecins ne connaissent même plus j’accompagne le tout d’argent colloïdale, de magnésium, d’huiles essentiel le soir au coucher et de vitamines C le tout de soupe maison car il faut changer légèrement l’alimentation, ca marche et ca passe très bien. Seulement les gens aujourd’hui y croit peu et sont pressé de guérir rapidement alors antibiotiques ou méthodes naturelles quand c’est pour des rhumes bronchites ou rhino dans tout les cas vous êtes pas bien 3 jours quelque soit le traitement antibio ou naturels après les symptômes s’estompes progressivement. J’espère que j’aurais convertis quelques personnes à avoir un autre regard sur des maladies courantes qui nous reviennent tous les ans.
    Cordialement et merci pour vos infos qui me confirme ce que je lis tout les jours.

  182. Charbonnel Dominique says:

    Bonjour Xavier,
    Merci pour tous vos bons conseils qui allongent ma liste de soins naturels et d’attention à ce corps si précieux. Après 3 tuberculoses, 2 cancers du sein, déficience en protéines C et S avec une trentaine de phlébites, 3 pancréatites et une SEP, il y a 7 ans j’ai abandonné tous mes traitements, je me suis plongée dans la spiritualité, le yoga, la méditation, le bio et toutes les médecines parallèles autant vous dire que j’en redemande je vais même prendre des cours de phytothérapie et aromathérapie.
    Depuis 7 ans je n’ai eu qu’une grippette que mon mari m’a ramené de son boulot pour le reste qu’une joie de pouvoir apprécier la vie dont je n’avais jamais pu apprécier ces bienfaits et ses joies durant des décennies.
    La nature nous offre tout ce dont nous avons besoin si nous savons l’écouter avec notre cœur.
    Alors allez y croyez en vos choix et continuez d’apprendre par des personnes comme vous qui nous aide à trouver ce qu’il y a de meilleur pour vivre le meilleur.
    Encore merci à vous et toute votre équipe.

    1. olivier says:

      Mais malheureuse que vont gagner les cancérologues et les pneumologues si vous êtes en bonne santé :
      c’est absolument inadmissible …

  183. Beuchat Mychele says:

    Lettre toujours passionnante et « effrayante  » par contre le schéma de la résistance aux antibiotiques est un peu plus compliqué à saisir pour le commun des mortels qui aurait peu de notions de médecine .Merci comme d’habitude et à très vite l’histoire de Fleming

  184. CHRISTINE says:

    Merci pour ce rappel de conseils finalement assez simples à suivre.
    Toujours le même plaisir à vous lire.

  185. CHEVALIER Philippe says:

    Bonjour,

    J’aimerais avoir des informations sur les compléments alimentaires, à savoir quels types de compléments préconisez vous et où se les procurer ?

    D’avance merci

  186. Nathalie says:

    Bonjour, saviez vous que jouer sur la peur n’est absolument pas nécessaire pour donner de l’information ? Cela peut même discréditer l’auteur, surtout quand c’est pour nous conseiller en fin d’article de veiller à bien gérer notre stress…

    1. laura says:

      Oui c’est vrai, c’est un reproche courant à ces lettres de santé naturelle!

  187. Mathis René says:

    Un grand merci à Monsieur Bazin qui ose dire ce que bon nombre de ses confrères préfèrent ignorer.
    L’apanage des grands hommes est de rechercher la vérité et de la dire, quitte à en souffrir dans l’instant, car l’Avenir nous confirmera, s’il en est besoin, le bien fondé de toutes ces affirmations.
    La nature a toujours le dernier mot et il semblerait qu’à ce jour, le balancier du grand Architecte de nos vies, soit arrivé à un sommet, et, le retour va s’effectuer rapidement, ceci est un grand espoir à cultiver et à entretenir pour ceux qui respectent notre mère la terre, en conscience.
    Des hommes comme vous même, le Professeur Joyeux, et les quelques courageux thérapeutes et médecins, qui nous aident à comprendre ce phénomène de la Vie, sont à protéger et à soutenir fermement: Merci à eux.
    Fermer ses yeux sur les dérives actuelles, en pensant pouvoir tirer son épingle du jeu, ne sera jamais la bonne solution, car le stress généré par un tel comportement, rabaisse irrémédiablement les capacités naturelles de notre protection immunitaire.
    Prendre en conscience, toute la force de nos valeurs fondamentales, et donner une priorité au respect de chacun, et à la solidarité sincère de nos actes demeurent les clés d’un Avenir meilleur.
    Courage à tous en toute humilité.
    René Mathis

  188. feder says:

    Ce n’est pas trop pessimiste ?

  189. rataux chantal says:

    bonjour, j’ai 67 ans et j’ai été effectivement été confronté a la résistance des bactéries ,aux anti bio ,j’ai fais des infections urinaires récidivantes puissance 7/10 pendant 5 ans, les médecins me prescrivaient plusieurs anti bio ,si l’un ne marchait pas il fallait prendre l’autre ou bien prendre deux voir trois anti bio différents par semaines, résultat ma flore intestinale a été détruite ,je me suis retrouver avec des problèmes digestifs et constipation épouvantable ,j’ai perdu 20 kg,puisque je ne pouvais plus manger, j’ai crue que j’allais mourir les choses ont changer lorsque ma gynéco m’a conseiller de prendre des probiotiques et des compléments alimentaires pour nettoyer foie estomac et intestin , aujourd’hui tout est rentré dans l’ordre ,plus d’infection urinaire ,plus de candidats albican et un système digestif redevenu normal , MAIS JAMAIS MON UROLOGUE OU GENERALISTE NE M’ONT CONSEILLER LA REMISE EN ORDRE DU SYSTÈME DIGESTIF , c’est pourquoi je ne fais plus confiance au système médical et essai de me soigner autant que possible avec des compléments alimentaires naturel , merci pour tous vos conseils ils me sont très précieux . bien amicalement

  190. jph9 says:

    Merci de développer ce sujet avec autant de clarté. Tout y est l’importance du terrain et de la santé des intestins qui sont le tout premier rempart d’une parfaite santé. Bouddha l’affirmait en disant le « Sage » est celui qui a un intestin qui fonctionne bien. Il avait tout compris et aussi que “nos tripes” réceptionnent nos peurs…
    Beau sujet de méditation !

    1. olivier says:

      pour méditer il faut des intestins silencieux hahaha

  191. Gisèle says:

    A lire votre doc, style scénario catastrophe, je me pose une question, combien de temps faudra t’il encore pour que les gens prennent conscience de leur corps, de leur esprit de leur âme, de leur état de santé afin de prévenir toute choses désagréables de la vie.
    Chacun est responsable de sa vie et donc doit s’informer pour rester en forme, pour se connaitre réellement et débusquer les comportements négatifs qui viennent d’un trauma de l’enfance.
    Je n’attends plus rien du corps médical aujourd’hui, j’ai réagi en rapport à différents traitements que j’ai pris pendant + de 20ans et que j’ai arrêté complètement suite à plein de problèmes de santé.
    Je voulais simplement réagir, nous ne sommes victimes de rien seulement de nos choix de vie

    1. olivier says:

      entièrement d’accord avec votre dernière phrase et je dirais même responsables et coupables de ce qui nous arrive ( sauf accident par définition imprévu genre le toît du supermarché qui s’effondre sur vous alors que vous êtiez au rayon bio )

  192. blum valerie says:

    Merci, c’est très intéressant.

  193. Marianne says:

    Merci infiniment pour cet article, excellent ! encore et encore, il suffirait de consommer les produits concernés
    et donc de ne plus « voter » pour eux, cela changerait énormément les choses.

  194. BONNEVIGNE says:

    Bonjour. Suite Staphylocoque dore j’ai pu avoir la chance
    dans un pays avec Médecins formés URSS et leurs médic.
    d’en ètre traité par Phagothérapie!..Ça a pu tres bien se
    terminer!..
    Je sais tes bien connue mais pas pratiquée dans notre
    « Monde » qui se trouve sous domination de ces labo. qui produisent les antibiotiques que l’on nous administre!
    Pour Votre Information, d’Henri.

  195. Mme schaubroeck says:

    Bonjour cher monsieur,
    on apprécie énormément vos informations, qui je le pense, sont tout à fait exactes.
    Merci de votre grande franchise à ce sujet.
    salutations distinguées.

  196. Abdellah Mansouri says:

    Bonjour Dr Xavier,
    c’est avec un immense plaisir que j’ai « goûté » à votre lettre qui va directement dans le sens de mes préoccupations.
    Je ne peux que partager avec vous ce besoin de ressourcement que nous éprouvons chaque jour lorsque nous constatons tous combien nous nous éloignons de la vie naturelle de nos aïeux.
    Il faut continuer à éveiller les consciences et à amener les dirigeants du monde à prendre des décisions courageuses, même si elles ne plaisent pas à tous les lobbys qui ne cherchent qu’à s’enrichir au détriment des populations sans défense.
    Alors, bon courage et que Dieu vous vienne en aide pour continuer à vous battre pour le salut de l’humanité.
    Abdellah

  197. gabriel says:

    bonjour . Il n’y a pas qu’en Chine que la colistine est employée pour les animaux ,en France c’est l’antibio presque systématiquement utilisé sur la moindre diarrhée de veau ou agneau (et surement cochon) et depuis 1 an ,il l’est encore plus depuis le retrait des cyclosporines et antibio de 4eme generation .Il été question de nous l’interdire ,mais la pression du lobby veto l’a maintenu

  198. Marie HALLE says:

    Merci vraiment de tout coeur pour vos explications et vos

    bons conseils: c’est bon ,beau,et utile ce que vous

    faites………… Courage pour continuer de vous battre pour

    réveiller cette Humanité qui court à sa perte! Marie

  199. maillard says:

    Merci pour ce courrier …un point d’attention ou une question : l’argent colloidal n’a t il pas sa place dans cet article ? Merci de nous dire Monique

    1. laura says:

      Oui, moi aussi j’aimerai avoir votre avis là-dessus. Je crois que l’argent colloïdal peut être à l’alternative aux antibio

  200. thierry says:

    vous etes comme les politiques bla bla bla 2 ou 3 solution et achetez mon programme. les solution doivent etre partager et non vendu apres avoir lu votre lettre j ai envie de vous tapez dessus choses que je ne frais jamais meme si vous etiez devant moi. la vie merite d etre proteger et ameliorer par ceux qui disent connaitre le pourquoi du comment et non vendu aux plus riche

    1. Pmp1 says:

      Votre réponse est fondée,

      Il ne vous reste plus qu’à améliorer votre Français.

      Une remarque toutefois : je trouve étonnant que les gens ne rechignent pas à payer, entre autres, des mutuelles très onéreuses et inefficaces, mais qu’ils s’affolent ainsi devant des solutions qui ne coûtent même pas le prix d’un mois de ces assurances.

      P. S. Personnellement je n’ai pas les moyens de me payer une telle mutuelle, mais je ne regrette pas, car il m’est difficile d’envisager de mutualiser avec des gens qui ne prennent aucun soin de leur santé (tabac, alcool, nourriture frelatée, etc.).

      1. olivier says:

        surtout que les médicaments naturels qui eux marchent ne sont étonnamment pas remboursés par les mutuelles

  201. Pierre Marion says:

    Travaillant dans le milieu hospitalier, je ne peux que confirmer le constat accablant: les bactéries multirésistantes sont devenues la rêgle plutôt que l’exception, et la seule réponse offerte par les pharmaciens est de limiter de manière draconienne la prescription d’antibios y compris lors d’indications parfaitement légitimes; je me demande s’ils feraient la même chose si leurs enfants étaient touchés plutôt que des papis de 80 ans. Heureusement, il reste les huiles essentielles, entre autres; les médecins gagneraient à élargir leurs horizons au-delà de ce que les labos veulent bien leur laisser voir. J’aimerais préciser que beaucoup d’antibiotiques sont le résultat de synthèse chimique (souvent des dérivés de pesticides ou d’armes chimiques), et que ceux présents naturellement existent en tant qu’armes destinées à limiter la prolifération d’espèces microbiennes concurrentes: la nature aussi est une jungle ?

  202. FLO says:

    Bonjour,
    j’aime quand vous nous informez pour une meilleure santé mais une fois de plus, vous préférez commencer par tous les scénarii catastrophes pour bien faire flipper et même si la situation est alarmiste, pourquoi préférer jouer sur nos peurs ? On se croirait dans un film catastrophe et personnellement, même si je sais qu’il y a des avions qui peuvent se scratcher, je ne vois pas l’intérêt d’aller voir un film sur le sujet…

    Je préfère voir le bon côté des choses et ce qui booste mes cellules à savoir l’optimisme, la joie de vivre et le rire…

    Pour l’instant, vous me donnez plutôt envie de pleurer voire de changer de planète pour ne pas dire de se suicider !!! Voir le verre à moitié plein nous rendra moins malade que de le voir toujours comme vous à moitié vide.

    1. Le Coz says:

      Malheureusement ce n’est pas un scénario de film. Oui, la situation est à ce jour catastrophique. De nombreux scientifiques font des recherches tous azimuts pour tenter de trouver de nouveaux antibiotiques, mais le Docteur Bazin a raison : les entreprises pharmaceutiques sont souvent aux mains de dirigeants qui font passer les dividendes avant les réels besoins de santé. Et ces firmes développent des quasi-clones de médicaments existants plutôt que d’investir dans des recherches novatrices : il suffit pour s’en rendre compte de consulter un site internet donnant la liste des médicaments dont la molécule active est donnée : pour faire simple disons paracétamol, ou tétrazépan. Regardez, même pour les « génériques » il existe une multitude de marques concurrentes, et vous avez probablement pu remarquer, si vous prenez des médicaments, que certains « génériques » peuvent être plus chers que le médicament d’origine… Et ces entreprises vous diront que si elles ne versent pas ces dividendes mirobolants à leurs actionnaires, ils iront ailleurs et qu’elles n’auront plus les moyens d’investir. Pas faux dans la mesure ou les actions sont achetés et vendues par des robots en quelques milli-secondes en fonction de critères purement financiers…

  203. Patrice Tschirret says:

    OUI, mais comment faire pour éviter une opération cardiaque suite calcification de la valve aortique gauche. J’ai subi cette opération en novembre 2013 à l’âge de 65 ans, sans cette opération j’aurai passé de vie à trépas.
    Depuis le décès de mon frère à l’âge 48 ans du à un cancer du colon en 1991 (suivi par le professeur Joyeux à Montpellier), j’ai suivi les conseils du professeur pour mangé plus sein. Les antibiotiques sont évités chez nous. De nombreuses personnes ne connaissent le danger d’en utiliser pour n’importe quel bobo.
    Merci à Xavier Bazin.
    Bonnes journée.

    1. olivier says:

      comment faire ? Peut-être consulter un naturopathe qui vous évitera cette calcification dont vous même êtes l’auteur . Et Joyeux n’a pas sauvé votre frère que je sache car ce monsieur n’est pas exempt de reproche puisqu’il est pour la vaccination (mais contre l’hexavalent ) or tout comme le staphylocoque doré qui apprend l’antibiorésistance au contact d’autres staphyloques non dorés , les virus même atténués des vaccins pourraient très bien devenir virulents au contact d’autres virus déjà présent dans le corps : c’est ainsi qu’il y a déjà des résistances au tamiflu un antiviral de la grippe aviaire qui agit sur la neuraminidase : donc Joyeux a tout faux mais il n’oublie pas surement de passer à la caisse revenu annuel moyen des oncologues 142 000 € .
      signé un naturopathe en colère .

  204. Valon says:

    Merci pour de nous informer j’étais ide hygiéniste et mon père est dcd d’un choc septique à sarm rencontré d’un bmr et d’ un organisme affaibli par l’âge l’impasse thérapeutique risque de se développer attention .daniele

  205. MECHINEAU Guy says:

    Il y a longtemps que je dis que les laboratoires font leur fortune sur notre dos et au détriment de notre santé. Mais quand on en parle comme le Professeur Joyeux vous êtes radiés de Mèdecin . Quel est son soutien par vos confrères aucun car les gens s’en mettent plein les poches au détriment des autres.Regardez le comportement général des Mèdecins vous êtes un tiroir caisse c’est triste d’en arriver là.

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous !

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité