Les Huiles Essentielles interdites pour les animaux !

Ce matin, je suis choqué, consterné.

Sandrine Lizaga est une jeune éleveuse de brebis bio. Elle élève une soixantaine de brebis dans une petite ferme de la Drôme provençale, en agriculture biologique. Elle produit des fromages et des yaourts au lait de brebis bios et vend de la viande d’agneaux.

Le 16 août 2013, deux inspectrices des services de la préfecture viennent la contrôler.

Un contrôle de routine, comme il y en a dans tous les élevages.

Tout se passe bien… jusqu’à ce qu’elles tombent sur l’armoire à pharmacie que Sandrine utilise pour ses bêtes.

« A la vue de mes produits, elles se sont littéralement décomposées, raconte Sandrine. Elles m’ont expliqué que je n’avais pas le droit de ramasser des plantes pour faire des décoctions, et que les huiles essentielles étaient dangereuses pour les consommateurs mangeant la viande de mes agneaux et le lait de mes brebis. J’étais tellement abasourdie que je suis restée sans voix ». [1]

Puis, les inspectrices exigent de voir « l’ordonnance » du vétérinaire.

Sandrine n’a évidemment pas d’ordonnance : elle fait ses décoctions elle-même… et les flacons d’huiles essentielles sont en vente libre.

Et de toute façon, elle connaît ces remèdes beaucoup mieux que son vétérinaire, qui ne prescrit que des médicaments chimiques.

Un mois plus tard, Sandrine reçoit un courrier officiel. On lui explique qu’elle a violé la réglementation. On la menace de lui retirer les aides financières de l’Union européenne (PAC) !

Pourquoi ?

La réponse est à peine croyable.

Des plantes qui soignent retirées du marché !

D’abord, un nouveau règlement européen (UE 230-2013) a imposé le retrait du marché d’environ 600 plantes sous forme d’extraits végétaux ou huiles essentielles.

Bien sûr, dans le lot de 600 plantes, il y en a certaines qui sont dangereuses (cela dit, croyez-vous vraiment que des éleveurs donneraient de la ciguë à leurs bêtes ??).

Mais on en a profité pour empêcher les éleveurs de donner à leurs bêtes des compléments alimentaires à base de prêle des champs, d’ortie, de trèfle d’orange ou de luzerne.

C’est d’autant plus absurde que la prêle, la fougère et le buis… sont des plantes que les brebis mangent naturellement !

« Elles se nourrissent et se soignent en même temps, s’insurge Jean-Louis Meurot, de la Confédération paysanne. Faut-il détruire les plantes que les bêtes mangent ? » [2]

C’est tout simplement absurde.

Mais le vrai scandale vient d’une décision franco-française :

Haro sur les huiles essentielles !

En août 2013, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES) a publié une note retentissante.

Elle interdit aux éleveurs d’utiliser des remèdes qui n’ont pas « d’autorisation de mise sur le marché » (AMM) ou qui n’ont pas été prescrits par un vétérinaire.

Inutile de dire que les plantes et les huiles essentielles n’ont pas d’AMM (une procédure réservée aux médicaments) et sont rarement prescrites par les vétérinaires.

Cette note signe donc la mort des remèdes par les plantes ! Et cela laisse le champ libre à l’utilisation massive des antibiotiques.

Et savez-vous pourquoi cette décision invraisemblable a été prise ?

Parce que l’administration s’est rendue compte que les huiles essentielles sont :

  • Plus efficaces que les antibiotiques ;
  • Bien meilleures pour les bêtes et ceux qui les mangent (nous) ;
  • Et beaucoup moins chères !!

Je n’exagère pas, hélas.

C’est le directeur de l’agence du médicament vétérinaire (qui appartient à l’ANSES), Jean-Pierre Orand, qui a vendu la mèche.

Il a reconnu que cette note a été rédigée « après la publication dans la presse professionnelle d’une étude expérimentale pour soigner les mammites – des inflammations des mamelles – avec des huiles essentielles ». [3]

Cette étude montrait-elle un danger ou une inefficacité ? Non, c’est tout le contraire !!!

Une étude qui dérange

D’après l’étude, un mélange d’huiles essentielles de Listea citrata (anti-inflammatoires), de Thymus vulgaris à thymol (contre le germe), de Leptospermum scoparium (contre le risque de toxémie), entre autres, fait des merveilles pour guérir les vaches de leurs mammites. [4]

Car contrairement aux antibiotiques, les huiles essentielles ne se contentent pas de tuer le « germe » qui cause la maladie :

« Les huiles essentielles agissent sur trois aspects : contre le germe, sur la toxémie et en plus sur le terrain de chaque vache, c’est-à-dire sur ses équilibres immunitaires, métaboliques, etc… »

Quant aux prix de ces remèdes naturels, ils défient toute concurrence : le traitement de 10 jours coûte seulement 2,22 euros en moyenne… sans passer par le vétérinaire !

On comprend que cela puisse faire peur aux lobbys !

Pour Jean-Louis Meurot, de la confédération paysanne, cela ne fait d’ailleurs aucun doute :

« On est dans la défense des intérêts des industries pharmaceutiques et de la corporation des vétérinaires qui défend becs et ongles le monopole de la prescription. »

Et si vous avez besoin d’une preuve du « deux poids, deux mesures », voyez plutôt avec quelle bienveillance on traite les laboratoires.

Les « vermifuges » qu’ils commercialisent ont récemment obtenu la mention « zéro jour d’attente ». Cela veut dire qu’un éleveur peut donner un vermifuge à une brebis… et vendre son lait le jour même.

Faut-il rappeler que les vermifuges sont des pesticides et des biocides, ce qui veut dire qu’ils « tuent la vie » ?

Les huiles essentielles, elles, sont fabriquées par les plantes et « favorisent la vie »… mais ce sont elles qui sont farouchement interdites par les autorités !

Et le pire dans tout ça, c’est que ces huiles sont sans doute LA solution pour éviter la plus grande catastrophe sanitaire du 21ème siècle !

Tout était perdu… et les huiles essentielles sont arrivées

Je vous rappelle que la résistance aux antibiotiques est considérée par l’Organisation mondiale de la Santé comme « une des plus graves menaces pesant sur la santé mondiale » [5]

Il y a quelques temps, je vous écrivais que les antibiotiques ne marcheront plus d’ici quelques décennies, si nous ne faisons rien.

La faute à la consommation abusive d’antibiotiques, par les humains bien sûr… mais aussi et surtout par leur utilisation insensée dans les élevages agricoles intensifs.

En France, 780 tonnes d’antibiotiques sont données chaque année aux animaux d’élevage… et nous les retrouvons dans notre assiette, sans nous en rendre compte.

La situation est suffisamment grave pour que le Ministère de l’agriculture décide de faire quelque chose. En 2012, il s’est engagé à essayer de réduire ce chiffre de 25 % en 2017.

Mais ça, ce ne sont que les promesses « officielles ». Car vous le voyez, dans les coulisses, l’administration persécute au contraire les éleveurs qui utilisent des alternatives naturelles et efficaces !

Les huiles essentielles permettent pourtant de réduire drastiquement l’utilisation des antibiotiques, à la fois chez l’homme (j’y reviendrai dans une autre lettre)… et chez les animaux !

Par exemple, une étude publiée en octobre 2014 a montré que les poulets ayant pris de l’huile essentielle d’origan ont eu un taux de mortalité de 59 % inférieur à ceux qui n’avaient pas été traités. [6]

Une autre étude publiée en 2011 a montré que des extraits aromatiques de plantes protégeaient efficacement les poulets contre les infections intestinales. [7]

En ce moment même, le Département américain de l’agriculture étudie l’utilisation de zestes de citron et d’huiles essentielles comme alternatives aux médicaments chimiques. [8]

Et ces études viennent rejoindre la masse incroyable de recherches in vitro qui prouvent que les huiles essentielles ont une puissance antibactérienne similaire à celle des antibiotiques.

Agissez avec moi, maintenant !

Le potentiel thérapeutique des huiles essentielles est tout simplement inouï… mais la priorité de l’administration française, c’est de les interdire !

Alors que tout le monde sait que l’utilisation massive des antibiotiques nous conduit à la catastrophe !

Alors s’il vous plaît, transmettez cette lettre à tout votre entourage. Tout le monde doit être au courant de ce scandale !

Et je voudrais faire un appel officiel à témoignages : si vous êtes un éleveur, que vous utilisez des plantes et des huiles essentielles pour soigner vos animaux et que vous voulez témoigner publiquement, contactez-moi !

Le plus simple est de laisser un commentaire en bas de cet article, avec votre adresse e-mail (qui n’apparaîtra pas publiquement).

Je vous donnerai la parole, dans cette lettre ou dans la revue Santé Corps Esprit. Si nous nous mettons tous ensemble, nous pourrons peut-être faire bouger cette réglementation invraisemblable !

Alors merci de transférer ce message autour de vous, par email ou sur Facebook.

Et j’en profite pour envoyer un message personnel à Sandrine Lizaga. Si vous me lisez, je voudrais vous féliciter pour votre courage et votre engagement !

Bonne santé,

Xavier Bazin

PS : Si vous avez encore le moindre doute sur la puissance des huiles essentielles pour soigner les animaux, je vous invite à lire ce récit du grand médecin humanitaire, le Dr Jean-Pierre Willem :

« En 1977, j’ai pu procéder à une vaste étude comparative dans le domaine vétérinaire. Dans un immense camp de réfugiés regroupant plus de 120 000 Cambodgiens, on élevait des poules. Dans ce contexte concentrationnaire, une épidémie de grippe aviaire survint. Les vétérinaires locaux reconnurent leur impuissance avec les antibiotiques face à cette pathologie contagieuse.

En désespoir de cause, ces éleveurs de poules désemparés m’ont demandé si je n’avais pas une solution pour stopper l’hécatombe des gallinacés. Devant leur détresse, je me suis hasardé à proposer des Huiles Essentielles.

Ils me firent confiance et selon mes recommandations, ils mélangèrent de l’Huile Essentielle d’Eucalyptus aux grains de maïs, dans des baquets réservés à cet usage. Après une semaine, la mortalité des gallinacés chuta.

J’affinai la technique pour en faire une étude scientifique. Dans un même poulailler, on disposa deux baquets : l’un composé uniquement de maïs, l’autre de grains de maïs imprégnés d’Huiles Essentielles d’Eucalyptus. Les poules se dirigeaient « naturellement » vers le maïs imprégné d’huile essentielle, malgré l’odeur « capiteuse ».

Guidés par leur rhinencéphale, les petits cerveaux des gallinacés avaient trouvé leur salut.» [9]

Sources

[1] Quand l’État réprime les alternatives aux antibiotiques dans l’agriculture, BASTA ! par Sophie Chapelle, 13 mai 2014

[2] Quand l’État réprime les alternatives aux antibiotiques dans l’agriculture, BASTA ! par Sophie Chapelle, 13 mai 2014

[3] Quand l’État réprime les alternatives aux antibiotiques dans l’agriculture, BASTA ! par Sophie Chapelle, 13 mai 2014

[4] Les huiles essentielles sont efficaces contre les mammites, mais il n’y a pas de recette unique ! L’Écho du CEPADA, Janvier-Février 2011

[5] Résistance aux antibiotiques. Aide-Mémoire. OMS Octobre 2016.

[6] Effect of Origanum chemotypes on broiler instestinal bacteria, Liliana Betancourt et all. Poultry Scence 2014

[7] Effects of dietary plant-derived phytonutrients on the genome-wide profiles and coccidiosis resistance in the broiler chickens BMC Proceedings Hyun S Lillehoj et all, 2011

[8] Interventions to reduce foodborne pathogens in Swine and Cattle, Food and Feed Safety Research, Dec 2015

[9] Jean-Pierre Willem, Les huiles essentielles, médecine d’avenir, Dauphin, 2014, page 13.

1 480 commentaires

jeanluc FAUCHILLE 13 octobre 2020 - 16 h 40 min

j’ai 69 ans et depuis 20 ans j’utilise les huiles essentielles sans aucun problème. en fait, je me fait diagnostiquer mes maladies par le médecin et après, je cherche quelles sont les HE qui conviennent, non pas pour me soigner, mais pour me guérir. Et dans la plupart des cas ,ça marche.
Mais on voit bien où veulent arriver les laboratoires: créer de nouvelles maladies pour avoir de nouveaux marchés pour les médocs et , je pense qu’ avec nos politiques ,ils vont y arriver

Répondre
STUL Catherine 13 octobre 2020 - 10 h 42 min

Petit ajout à mon commentaire : je viens de tomber sur un petit livret d’anagramme; celui de :
ENTREPRISE MONSANTO est, le croiriez-vous POISON TRES REMANENT !
Se passe d’autre commentaire !

Répondre
STUL Catherine 13 octobre 2020 - 10 h 14 min

Je suis assez âgée pour avoir connu les herboristes, gens consciencieux qui avaient savoir et sagesse. On les a supprimés mais on peut trouver sur les marchés des vendeurs de plantes, celles-ci dans des sacs de jute, à même les trottoirs, et les vendeurs n’ont aucune qualification ! Maintenant, on s’attaque aux huiles essentielles !!! C’est simple, tout ce qui est bon pour la santé et de plus peu onéreux est traqué par les labos pharmaceutiques. Ces gens-là n’ont-ils pas de famille à protéger … de leurs produits dangereux ?

Répondre
gwénael plunian 12 octobre 2020 - 20 h 16 min

bonjour,
Je suis surpris par ce mail, « Les Huiles Essentielles interdites pour les animaux ! »
nous sommes en 2020 et on nous parle d’un cas de 2013!!!!!
Aujourd’hui les agriculteurs (bio) utilisent des huiles essentielles suite à des formations faites par les chambres d’agricultures!!!! donc par l’état!!!!!
il y a un pb!!!!! est ce un mail que vous avez repris?
cordialement

Répondre
Van den Berghe Ghyslaine 10 octobre 2020 - 11 h 49 min

C’est terrifiant… Et tout à fait typique de notre monde capitaliste, pour qui l’alfa et l’oméga est faire du profit… à tout prix, même si la société en crève. et le monde dans son ensemble…
Nous n’y arriverons qu’en luttant tous ensemble. Il est évident qu’une pétition n’y suffira pas, même si bien sûr je la signerai s’il y en a une.

Répondre
bon nadia 12 septembre 2020 - 20 h 46 min

Bonjour,

grande habituée des HE je me soigne avec, un jour, j’avais un ongle incarné, j’ai mis sur les conseils d’un livret distribués en pharmacie, une HE tee tree tous les jours a goutte sur l’ongle pdt 1 semaine, et j’ai vu immédiatement un résultat, j’ai continué une sem de plus et j’ai totalement guérie.

Je voulais en utiliser sur mon chat, mais j’ai eu peur, j’ai entendu dire que c’était dangereux.
Maintenant que j’ai lu l’article sur les brebis, je vais me pencher sur la question.

Répondre
Simon 5 septembre 2020 - 18 h 53 min

Bonjour,
C’est une honte d’avoir un gouvernement aussi lâche et corrompu par big pharma. Ils ne souhaitent faire que du profit se moquant de la santé. Idem pour les masques qui ne servent à rien et cause du tord à la santé.
Tout est dans la nature pour notre bien être à l’inverse des produits chimiques dit médicaments, qui tuent.

Répondre
Drezet 2 septembre 2020 - 8 h 04 min

Les dirigeants devraient être poursuivis en justice, c’est à cause de ce genre de gérance que l’actualité sanitaire prend la forme actuelle, ils vont nous tuer et se tuer en même temps, eux et leurs familles.
L’homme crèvera de ces motivations financières Bravo !

Répondre
Prothon 31 août 2020 - 16 h 41 min

Tout à fait d’accord avec vous et vous rëperçue de votre action.

Répondre
Mymy 30 août 2020 - 9 h 37 min

Espérons qu’après avoir pris un peu d’huile essentielle nos dirigeants reviennent à la raison!! Et nous permettent de soigner tant humains qu’animaux grâce à cette richesse que nous offre la nature
Il y en a assez des lobbyes pharmaceutiques !

Répondre
Bekaert Willy 29 août 2020 - 10 h 13 min

J’ai une question au sujet de l’usage de l’huile essentielle tel que La menthe poivrée, le citron, l’orange ou une autre commestible…
Peut-on éventuellement chauffer un à deux gouttes de ces huiles dans un porridge ( flocons d’avoine, lait de coco, poudre d’amandes, etc.) à chauffer deux minutes dans un four micro-ondes. Ou éventuellement après avoir chauffé le porridge ?
Merci pour votre réponse
Cordialement

Répondre
PERROT 10 août 2020 - 9 h 24 min

Encore une aberration et une attitude honteusement soumise de la part du ministère de l’agriculture et de l’Europe ! Jusqu’où va-t-on aller avec ces interdits « contre la nature » si je peux m’exprimer ainsi ? Peut-être veulent-ils que nous soyons tous sortis d’éprouvettes (humains, animaux, plantes ) et pouvoir nous faire vivre via les antibiotiques, la chimie et les aliments issus de la culture hybride? Ainsi, les lobbys pourront contrôler la production de la chimie qui fera vivre le vivant….. Pathétique…. et sans honte aucune…
Nous sommes un lundi matin et cette histoire me sape le moral pour le restant de la semaine.
Dans tous les cas, BRAVO à Sandrine LIZAGA, qu’elle tienne bon ! Et pourquoi n’appellerait-elle pas un vétérinaire pour qu’il lui fasse une ordonnance avec les médicaments chimiques qu’elle n’utiliserait pas mais pourrait montrer lors de la prochaine inspection? Et pourquoi tous les éleveurs utilisant les plantes et huiles essentielles ne ferraient pas de même ??

Répondre
KC 10 août 2020 - 9 h 12 min

Guidé et dirigé par le dieu monnaie nos leaders nationaux comme mondiaux nous entraine vers l’extinction de l’humanité dans la souffrance des moins fortuné.Seul un eveil soudain et peu probable du peuple pourrait changer quelque chose..mais la…

Répondre
Santoro Hélène 7 août 2020 - 10 h 52 min

Le pouvoir de l’argent continue ‼️Alors oui si nous pouvons faire en sorte qu’encore une fois les produits pharmaceutiques ne gagnent ‼️Réagissons ‼️Pour nous et nos amis les animaux

Répondre
Santoro hélène 7 août 2020 - 10 h 30 min

L’indignation continue ‼️C’est évident qu’il nous faut réagir .Je suis de tout cœur avec vous et vous remercie encore de toutes ces informations super importante il nous faut réagir ‼️Et inciter les gens à emmener leurs amis animaux chez les vétérinaires qui ne défendent pas les prescriptions pharmaceutiques ‼️

Répondre
Jean Claude Wibart 1 août 2020 - 8 h 15 min

Malheureusement c’est comme d’habitude.. La France qui donne des leçons à tout le monde et qui fait n’importe quoi !!!!!

Répondre
Beaucousin 30 juillet 2020 - 7 h 42 min

On marche sur la tête avec des décisions rétrogrades. À quel moment aurez-vous un peu de bon sens Vous les décisionnaires de. Outre vie quotidienne. Oui aux remèdes naturels qui n’ont pas attendus l’industrialisation et le lobbying des industries pharmaceutiques.

Répondre
Christian Bellegueulle 29 juillet 2020 - 9 h 15 min

l’argent n’a pas d’odeur, les fabricants sans scrupules veulent gagner de l’argent avant tout autre raison, le profit avant tout, la fin (mercantiles et vénaux), justifie les moyens, non, ?
Christian Bellegueulle

Répondre
chabrol agathe 25 juillet 2020 - 16 h 05 min

Raz le bol….. de tous ces technocrates…. bien coincés dans leur bureau, a accumuler leurs « gros sou « …..
La santé des Hommes et des Animaux, ils s’ en foutent……

Répondre
A. Roussel 23 juillet 2020 - 12 h 18 min

Je trouve inacceptable d’interdire les remèdes naturels dont les huiles essentielles qui s’avèrent souvent plus efficaces que les traitements allopathiques et de surcroît moins nocifs et souvent moins coûteux !!
Merci donc de laisser la liberté aux gens et aux soignants d’utiliser les méthodes de leur choix pour se soigner ou leurs animaux. Laissons à chacun la responsabilité de ses choix et ne cessons de croire que nous savons mieux pour les autres !!!

Répondre
lubrano barthez eveline 18 juillet 2020 - 7 h 53 min

j’utilise les huiles essentielles depuis pres de 30 ans
pour moi meme ,mes animaux et en pulverisation
les resultats sont surprenants et pas d’effets secondaires
il ne faut pas renoncer et se battre , contre ceux qui veulent toujours plus de revenus la santé est précieuse

Répondre
Michèle BOUCHERY 17 juillet 2020 - 11 h 52 min

Toujours pareil !… Seuls comptent les intérêts financiers de ces grands laboratoires pharmaeutiques… mais nous résisterons à tout ça…

Répondre
ALBERTI Martine 16 juillet 2020 - 8 h 27 min

Je ne suis pas éleveur mais j’ai eu toute ma vie ( j’ai 70 ans ) des chevaux et des chiens . J’ ai encore deux chiens à la maison . J’ai toujours utilisé l’homéopathie, la phytothérapie et les huiles essentielles . Je suis même « hors la loi » car je me refuse à vacciner mes animaux … mais bon ce n’est pas la question du jour .
Je suis entièrement d’accord avec vous , du reste moi même je me soigne qu’avec des produits naturels .

Répondre
roland noel 15 juillet 2020 - 8 h 51 min

Bonjour, c’est comme vouloir remplacer la guérison des céphalées quotidiennes avec quelques gouttes de menthe poivrée par du paracétamol hautement plus toxique…..C’est le même problème que la guerre des graines, mais le citoyen en est ressorti vainqueur après 10 ans de lutes. Nos hommes politiques sont les premiers responsables….et bénéficiaires, peut-être..
Cordialement.

Répondre
Sanchez Géraldine 15 juillet 2020 - 8 h 06 min

Cela fait30 ans que je me soigne avec huiles essentiel et je ne changerai rien au monde car c’est pour moi une évidence !!!!j’aimerai pouvoir le communiqué à tous l’univers pour faire comprendre que la nature est là pour nous soigner !!! Juste en prendre conscience merci ala vie !!! Merci Dames Nature 🌟🌟🌟🌟

Répondre
nicos 11 juillet 2020 - 12 h 56 min

signatures avec AVAAZ , on y va!!!!!

Répondre
Patrick Ouimet 9 juillet 2020 - 14 h 02 min

La décision des inspecteurs est totalement inacceptable et elle est basée sur des conclusions biaisés par l’industrie Pharmacologique.

Répondre
Legret 3 juillet 2020 - 22 h 51 min

Notre nation est dirigée par des technocrates qui vivent à nos frais et « hors-sol » mais au service des laboratoires de médecine chimique qui font tout pour étouffer les médecines peu coûteuses qui les concurrencent.
C’est ,ici encore,une entrave à notre démocratie puisque leur liberté d’agir Empiète sur notre liberté de choisir.

Répondre
LAGASSE de LOCHT François 28 juin 2020 - 11 h 30 min

je crois très fort aux huiles essentielles .
je donne raison à 100 % aux éleveurs !!!
Je mets de l’huile de lavande sur les cols de mes vêtements pour servir de répulsif aux bactéries, virus et protozoaires . Comment réagissez-vous ?

Répondre
Béryl 25 juin 2020 - 13 h 01 min

Merci beaucoup d’être tenue au courant d’une histoire si choquante. Bien sûr qu’il ne peut s’agir que de gros sous, que de commerce, que d’argent, organisé par les grands labos pharma. Que peut on faire ?

Répondre
vaidis 16 juin 2020 - 11 h 05 min

Je suis à 100% d’accord avec votre indignation/ révolte et par ailleurs J’ai du mal à croire que tout l’appareil décisionnaire, tous les députés (il y a quelques paysans dans leurs rangs…) soient manipulés (peut-être corrompus ?) pour favoriser les voies chimiques et s’opposer à des solutions naturelles (bon marché qui plus est !) utiles au combat contre l’utilisation des antibiotiques, qui fût l’objet d’une célèbre campagne dans les médias (les antibiotiques c’est pas automatique !) . Après l’épisode que nous venons de traverser nous pourrions penser que s’il y a un monde « d’après » il pourrait aussi atteindre les consciences des décideurs quelque peu désemparés !

Répondre
GULLI 23 mai 2020 - 17 h 01 min

Réagir aux prises de décisions délétères du gouvernement français (et la gouvernance mondialisée qui le gouverne) est une évidence.
Mais la grande question qui se pose de façon pressante c’est : Comment porter une action correctrice décisive sur ce vilain système ? Ou pour le dire autrement: quels pourraient être les moyens « démocratiques » que la société civile pourrait mettre en œuvre pour assainir enfin cette infecte classe politique qui mène impunément la danse depuis maintenant près d’une trentaine d’années ?
. . .LÀ EST TOUTE LA QUESTION !!!

(…Les pétitions, les commentaires numériques (tel celui-ci présentement) et les partages d’info avec les amis sur le Face-Bouc, ça c’est de la merde qui ne prêtera à aucune conséquence, vous le savez pertinemment je ne vous l’apprends pas n’est-ce pas Ô mon valeureux Docteur).

Répondre
Hamida 20 mai 2020 - 11 h 22 min

Les meilleurs et efficaces remèdes en provenance de la terre car nous sommes de la terre, On se soigne tout ce qui vient de la terre. Notre exemple les anciens médecins médicinaux Aborrese et Avicenne.

Répondre
Legrand 19 mai 2020 - 10 h 00 min

Malheureusement, je deviens résistante aux antibiotiques et donc je les ai remplacés par des huiles essentielles.J’ai aussi supprimé le sucre de mes fraises car tous les ans je fais des infections urinaires. Mème le Zona que j’ai eu en 2017 a été soigné avec des huiles essentielles. Et puis j’en ai franchement marre des médicaments chimiques, avec toujours des effets indésirables comme le doliprane que j’ai consommé à la brouette pour mes douleurs articulaires . Cela profite aux laboratoires et aux actionnaires uniquement !!!!

Répondre
veronique veyriac 14 mai 2020 - 19 h 32 min

je ne suis pas éleveuse, mais j’ai des poules que je fais re produire pour mager mes poulets. Quand elles ont eu le coriza, je les ai soigné aux HE.
J’ai 3 juments lourdes, et depuis plusieurs années, je les vermifuge avec des HE. Et je recommence à voir des insectes coprophages dans mes prés. Mes juments vont bien.
J’ai traité une fois avec succès une diarrhée d’un essaim d’abeille.

Répondre
raimondi 13 mai 2020 - 8 h 23 min

comme énergéticien je soigne beaucoup d’animaux d élevage pars soins énergétiques, magnétisme et même groupe de prière ! cela marche très bien, donc oui, les huiles essentielles doivent être aussi autorisées !

Répondre
Touboul Sylviane 12 mai 2020 - 16 h 05 min

C’est du grand n’importe quoi avec pour seul objectif le profit.
Honte sur leur scalp!

Répondre
jozon 8 mai 2020 - 8 h 15 min

Bonjour, je suis depuis toujours convaincu du bienfait des Plantes dans l’usage de Thérapie pour le monde animal ainsi que l’homme.
Les Gens ayant cette connaissance doivent la communiquer sans restriction de leur conviction ce sera bientôt une Guerre dans ce monde d’un Autoritarisme.

Répondre
ALAIN BOURAS 7 mai 2020 - 8 h 38 min

Très bon exemple, bien choisi. Bien d’accord avec votre texte.

Répondre
Olivier Closse 5 mai 2020 - 12 h 26 min

Il faut entrer en résistance.
Depuis les accords de Maastricht, les états de l’union européenne ne sont pas souverains . Les décision sont prises par des fonctionnaires qui ne sont pas élus . Si un état montre son désaccord, il est sanctionné d’une amende faramineuse .

Répondre
louis gaiffe 4 mai 2020 - 13 h 09 min

Tout ça vient aussi de l’union européenne. C’est comme pour population, les grands laboratoires avec la complicité active des gouvernants de droite comme de gauche, n’hésitent pas à empoisonner la population pour de l’argent. Je répète, la seule solution c’est l’insurrection et tous les tuer.

Répondre
Neveu 4 mai 2020 - 10 h 43 min

Personnellement, j’utilise des huiles essentielles car je fais des allergies aux antibiotiques ( la Pénicilline et ses dérivés, beaucoup d’effets secondaires à beaucoup d’autres médicaments et les générique, ce n’est pas le top … )

Répondre
BEAUGENDRE 2 mai 2020 - 0 h 06 min

Ils partent de vrais raisons. Oui les huiles essentielles méritent d’être mieux connues. Il y a des recommandations pour bien les utiliser, ce n’est pas pour cela qu’il faut les interdire.
Se former, c’est l’idéal. Les « médicaments » ont plus d’effets secondaires et mortels, ils sont en vente sans se préoccuper de la vie des gens. Cessons l’hypocrisie et l’enrichissement des labos pharmaceutiques.

Répondre
Brigitte Brönnimann-Näf 29 avril 2020 - 8 h 06 min

La nature sait ce qu’elle fait, elle préserve la vie sous toutes ses formes. Les remèdes à base de plantes soigne le déséquilibre fonctionnel à la source et les symptômes disparaissent d’eux-même. Majoritairement, les médicaments issus de la pétrochimie ne suppriment que les symptômes, ils n’assainissent pas le terrain, ils ajoutent un empoisonnement en plus. Actuellement, la rentabilité et le pouvoir priment sur la santé de la Terre et leurs habitants. C’est une évidence!

Répondre
Domdom 27 avril 2020 - 8 h 06 min

APRÈS AVOIR GAGNÉ LA BATAILLE CONTRE L’HOMÉOPATHIE L’ADMINISTRATION,LES LOBBYS ET LES POLITIQUES POURRIS JUSQU’À LA MOELLE PAR L’INDUSTRIE CHIMIQUE ET PHARMACEUTIQUE, S’ATTAQUENT MAINTENANT AUX HUILES ESSENTIELLES. C’ÉTAIT COURU D’AVANCE. NE NOUS LAISSONS PAS FAIRE PAR CES FASCISTES.

Répondre
NAT 23 avril 2020 - 19 h 34 min

Bonsoir
Les HE sont tout à fait bonne pour soigner les animaux. Mon chien qui avait des kystes je les ai soignés avec HE de Tea tree.
Poule avec vers miscroscopiques dans le jabot soignée avec Citrobiotic 4 gtes pour poule de 4 kgs ensuite un peu de yaourt, 1 c. à café huile d’olive quelques gtes de vinaigre de cidre 1à 2 pincées de terre de diatomée matin et soir. Bravo à ces produits plutôt que produit chimique. Poule qui tousse hinalation d’HE dans un carton mettre un récipient avec HE de thym couvrir et elle respire ça toute la nuit.

Répondre
Bruno Cathala 23 avril 2020 - 8 h 51 min

Mmes et Mrs les agriculteurs qui utilisent des huiles essentielles, en attendant, soyez plus malin que l’administration, ayez une pharmacie officielle et disposez à un autre endroit vos huiles essentielles que vous pourrez continuer à utiliser pour notre bien à tous 😉
Bon courage à tous et encore merci

Répondre
Derôme 22 avril 2020 - 8 h 16 min

Absurdité totale et scandaleuse
Je partage et suggère une pétition

Répondre
Vinçon Denis 20 avril 2020 - 17 h 18 min

Cela illustre tristement la bêtise de nos pouvoirs publiques, en lien avec les lobbyes de la chimie et de l’agro-alimentaire. Il faut ajouter à cela la bêtise et l’incompétence aussi des idiots utiles qui les servent avec zèle sur le terrain. Tant que nous ne changerons pas de modèle économique et social je crois hélas que l’on arrivera à rien. Il y a des choix politiques à faire avec des gens courageux, ce qui n’est pas le cas de ceux qui nous gouvernent.

Répondre
Vero 14 avril 2020 - 13 h 54 min

Bien d’accord avec vous sur le pouvoir des HE, en revanche, elles sont tellement puissantes que parfois aussi dangereuses… moi qui suis asthmatique je le suis retrouvée deux fois aux urgences avant de comprendre que je ne devait absolument pas en ingérer !!! Et je n’avais jamais rien lu à ce sujet … dommage !

Répondre
Oriane Lafon 11 avril 2020 - 15 h 55 min

incroyable et injuste

Répondre
Sophie Ainardi 31 mars 2020 - 9 h 16 min

Je suis outrée par toutes ces interdictions par rapport aux huiles essentielles.
Personnellement je ne croyais pas que des huiles essentielles pouvaient guérir de plusieurs maux. Fin février j’ai eu une grippe ou un rhume avec une toux incessante. J’ai cru avoir le Covid19, sans fièvre, mais j’avais des huiles essentielles d’eucalyptus que ma soeur m’avait laissé lors de son passage et des capsules d’huiles essentielles d’un mélange d’eucalyptus, Lavande, Marjolaine, Romarin et Serpolet. Résultat avec inhalations et les capsules j’ai éradiqué mon mal et aujourd’hui je suis complètement guérie.
Je confirme donc que les huiles essentielles seront ma médication à l’avenir.
Et toute cette polémique autour des huiles essentielles interdites pour les animaux n’est qu’une question de fric comme d’habitude. Les laboratoires sont contre, on se demande bien pourquoi!

Répondre
tephany françoise 30 mars 2020 - 12 h 53 min

on marche sur la tête, privilégions les produits naturels dès que l’on peut

Répondre
Chris26 28 mars 2020 - 11 h 32 min

Il ny aura plus de logique tant que le fric et que les interets de certains primeront sur tous ceux des autres,et surtout TANT QUE NOS DIRIGEANTS AURONT DES INTERETS PERSONNELS,DIRECTES OU INDIRECTES QUILS SE PERMETTENT D’INTRODUIRE DANS LA GESTION DES AFFAIRES PUBLIQUES!!!on le voit dans la gestion de la crise corona:des médecins du Conseils de santé orientent la loi pour que l’on utilise tels medicaments et pas certains autres!!et l’état les suivent:BIZARRE !!!!!!

Répondre
friess 27 mars 2020 - 12 h 41 min

Non et non c’est inadmissible honte a ces complices des labos. Que l’argent qui compte c’est écœurant.
Laissez donc les plantes et cette femme admirable en paix au lieu d’empoisonner tout le monde avec les antibiotiques nuisibles … mais évidemment sa rapporte gros à certain !!

Répondre
Pierre Pruneau 26 mars 2020 - 12 h 27 min

Je ne comprends pas que ces gens soient encore capables de dormir la nuit !

Répondre
Dondoua 19 mars 2020 - 8 h 45 min

15 ans que soigne toute la famille avec l’aromathérapie, l’efficacité au naturel.

Répondre
Chris 26 28 mars 2020 - 11 h 50 min

D’où l’intérêt de communiquer beaucoup,que chaque producteurs,eleveurs,administrateurs,salariés, patrons,…. informent tout le monde de toutes lois,articles officiels administratifs,tout ce que nos administrations essaient de faire passer en douce!!beaucoup de nos politiques ne pensent qu’à leurs interets et ceux de leurs proches: IL Y EN A MARRE:STOP!!!

Répondre
Jomer84 7 mars 2020 - 6 h 45 min

Je suis consternée ! Des tas de médicaments dont ont sait qu’ils sont nocifs sont autorisés, et des remèdes naturels sans dangerosité sont interdits, c’est le monde à l’envers !!!!

Répondre
Cédric 1 mars 2020 - 9 h 05 min

La France toujours donneuse de leçons, qui sort ce genre d’interdiction crétine et pendant ce temps là les autres pays se marrent (quel crédit apporter à notre pays) et eux avancent.
Bon heureusement que pour une équipe d’idiot administrative il y en a 3 qui font de bonnes choses, ça nous sauve !

Répondre
LAPORTE 20 février 2020 - 8 h 46 min

Les lobbies sont une aberration, ils modifient des molécules présentes dans la nature, jouent aux apprentis sorciers, effectuent tels des MENGELE des expériences ignobles sur les animaux et au final nous servent LEUR poison trafiqué et retrafiqué à prix d’or, cela même si cela doit nuire à notre santé : Mediator, Depakine et j’en passe. Le scandale du Mediator n’a servi à RIEN les lobbies sont si forts dans la manipulation aidés par les politiques !!!

Répondre
Suquet Hélène 19 février 2020 - 10 h 24 min

Il y a 5 ans, une gastroentérologue, ex-chef de clinique, m’a sauvée d’une ablation d’une partie de l’intestin avec des HE. Depuis, je me suis formée à leur utilisation et je me soigne uniquement avec les HE ou les plantes. Je me réfère souvent à « La bible des huiles essentielles » de Danièle FESTY. Continuons notre combat !

Répondre
Kammerer Maurice 19 février 2020 - 7 h 05 min

Bonjour
Merci pour cet article édifiant qui montre une fois de plus que les lobbies ne sont pas assez jugulés par l’état. Utilisateur des huiles essentielles depuis des années, je peux témoigner de leur efficacité.
Pourquoi des laboratoires indépendants ne sortent ils pas des études impartiales qui mettraient un terme à des controverses inutiles ?

Répondre
Tiquet 5 février 2020 - 8 h 21 min

Je suis contre les antibiotiques pour les animaux mais pour les plantes et huiles essentielles, rien de plus naturel en somme.
On devrait tous manifester pour cette cause.

Répondre
Mos 4 février 2020 - 8 h 38 min

Ils sont entrain de détruire la nature et l humanité

Répondre
Roland PALANCHÉ 3 février 2020 - 10 h 28 min Répondre
Paris 1 février 2020 - 9 h 19 min

Cela me donne une furieuse envie de désobéir!
Une pétition est nécessaire!
Il faut pouvoir utiliser les huiles essentielles en premier lieu, ce qui ne veut pas dire que l’allopathie est nuisible. Les deux sont complémentaires. Quand cela sera-t-il compris?
Quand les ministres et consort seront-ils intéressés en priorité par la réelle santé des gens et des bêtes plutôt que par celle des labos?
Je déplore que notre ministre soit une pure émanation des labos,ce qui implique sa politique.

Répondre
denise 23 janvier 2020 - 13 h 15 min

bonjour,
oui aux huiles essentielles non aux antibiotiques

Répondre
Massé sylvie 23 janvier 2020 - 12 h 10 min

C’est scandaleux !

Répondre
Daliah 23 janvier 2020 - 8 h 47 min

Bonjour,
J’ai lu un article sur Saskia Muskens, vétérinaire à Rolle en Suisse dans le Elle suisse de cette semaine qui prône les soins par les plantes. Je vous fais volontiers une photo de l’article!
Ça n’a pas l’air de poser un problème ici…
Bien à vous
Daliah

Répondre
georgette PECH 12 janvier 2020 - 12 h 49 min

Il ne faut pas rêver, vous le savez, les gouvernements successifs sont pour la prolifération financière. Si cela ne leur rapporte pas, c’est à bannir. Alors nous humains, ils s’en foutent comme de leur première chemise, pensez donc pour les animaux que nous mangeons. Il préfère faire venir de l’étranger des animaux bourrés d’antibiotiques, d’hormones de croissance et d’autres produits toxiques pour l’humain alors que c’est interdit en France. PAUVRE FRANCE .

Répondre
tof 5 janvier 2020 - 15 h 44 min

Bonjour
Stop aux lobbying quels qu’ils soient !
Gardons le droit de nous soigner grâce et avec les plantes comme bon nous semble.
J’utilise des HE depuis des années et tout se passe très bien. Et pourtant, je suis loin d’en connaître tous les bienfaits… J’évite encore de les ingérer car je ne les maîtrise pas suffisamment mais en diffusion ou par friction sur certains organes du corps cela fait des merveilles….
Assez de ce médicaments allopathiques qui empoisonnent notre organisme…
Merci pour votre site d’informations.
Tof

Répondre
Jean-Charles Berthier 5 janvier 2020 - 8 h 47 min

Qui mieux que les agriculteurs-éleveurs connaissent ce qui est bon dans la nature pour leurs animaux?
Il faut vraiment qu’au niveau européen les lobbies soient mis hors d’état de nuire . Finalement le même traitement de l’industrie chimique est conseillé de force par une bureaucratie et une industrie phamaceutique intéressée et ignorante. Les « bêtes » seront aussi mal traitées que nous si nous n’y prenons par garde!

Répondre
Andrée Dohmen 3 janvier 2020 - 14 h 34 min

Encourageons l’engagement en politique des personnes sensées qui défendent les produits bons pour la santé, les personnes sensées qui défendent le vivre ensemble, l’intelligence collective, l’esprit critique. Nous pourrons ainsi soutenir leurs prises de position et leurs actions à qui influent sur la qualité de vie du vivant.
Homéopathie, phytothérapie, aromathérapie même combat.

Répondre
zoé 26 novembre 2019 - 11 h 27 min

Bonjour je rejoins Jean-Pierre
Je soigne mon chien avec de l’homéopathie pour la toux
le résultat en deux jour mon chien ne tousse plus beaucoup
3 fois par jours sur 5 jours , je sais que ça va lui faire du bien
pareil pour les ronflements du chien ça fonction
donc la ministre de la santé elle peut elle se ra- habiller et postuler pour un autre poste comme demandeuse d’emploi, faut avouer que notre ministre de la santé est nul sur la santé

Répondre
Jean-Pierre BORLOZ 24 novembre 2019 - 16 h 52 min

Je suis tout a fait pour les traitements naturels , Huiles essentielles et homéopathie ! qui sont
pas nocifs comme certains médicaments , et le
coùt n’est pas !!!!pareil

Répondre
briqut 20 novembre 2019 - 17 h 00 min

heureusement qu il y a des gens comme vous
pour ouvrir les esprits
personnellement ,je connais bien le sujet depuis 1989 en allemagne
avant même de pouvoir en trouver en France
si je peux faire quelque chose dites le moi
très cordialement

Répondre
TAUVEL 18 novembre 2019 - 20 h 28 min

Bonjour

Ne le mettez pas dans l’armoire a Pharmacie ( interdit)
Par contre est ce qu’elle que choses interdit qu’il soit consommés en alimentation puisqu’il proviennent de ses herbages
donc avec les aliments et là ils ont rien a dire et même aller voir me semble t il ?

Répondre
Pelegrin Elisabeth 13 novembre 2019 - 8 h 38 min

Aujourd’hui nous sommes nourris par un expert du poison…pas étonnant qu’on nous empêche d’utiliser des produits sains à moindre coût..le but n’est pas notre santé et notre bien être mais bien l’économie et la politique..

Répondre
COHEN CHARLES 10 novembre 2019 - 9 h 19 min

Lorsqu’un pays devient totalitaire, les libertés sont bafouées, et les intérêts économiques les écrasent

Répondre
POL DIMANCHE 9 novembre 2019 - 20 h 16 min

Marre de tous ces interdits aberrants, anti économiques ,qu,ils regardent d,abord tous leurs médicaments qu’ils savent inutiles et très nocifs mais très rentables…pour eux….

Répondre
Christiane OLINY 9 novembre 2019 - 10 h 24 min

Bjr. Je suis effarée. Quand c’est que le règne de l’argent va cesser au profit de l’intérêt du consommateur et des personnes qui produisent ce qui le nourrit.
Mettez en place une pétition pour contester cet état de fait et faire annuler cette décision administrative stupide.

Répondre
Kiehl Brigitte 3 novembre 2019 - 6 h 32 min

Bonjour, je suis tout à fait en accord avec vous et le maintien, Il est temps que tout cela change ainsi que toutes ces maltraitances et autres.Je li tous les jours vos sujets mais je n’ai que peu de temps à vous répondre mais vous admire ainsi que tous vos .Tellement réel tout ce que li. Vous soutien de loin malgré l’ absence de mes écris. Amicalement. Brigitte

Répondre
Raisin 27 octobre 2019 - 17 h 47 min

quand la bureaucratie est soumise aux lobbys qui produisent des études influençant les responsables et que le principe de précaution règne en matire dans les tètes et les administrations ( souvent à la demande des citoyens avouons le ! ) voilà le résultat
J’utilise des huiles essentielles et je ne m’en porte que mieux
bravo pour cette initiative . Essayons de mettre un peu de bon sens

Répondre
cocochat36 25 octobre 2019 - 12 h 55 min

Décidément dans un pays soi-disant « libre » on en est à favoriser les lobby pharmaceutiques et à dévaloriser les méthodes naturelles qui soit dit en passant sont moins dangereuses que tous ces médicaments chimiques et toxiques pour la santé de l’homme et des animaux. On marche sur la tête.
Quel désastre pour l’homme et la planète !

Répondre
Siaud 4 octobre 2019 - 8 h 13 min

Je suis scandalisé c’est une honte sans nom pour ces personnes qui tue la vie a tous les niveaux !! Il faut agir et empêcher ce fléau c’est la vie de l’humanité qui est en jeu avec tous ces antibiotiques qu’ils nous font consommer pour nous faire tomber malade et s’enrichir encore plus avec leurs traitements qui nous tuerons a leur tour .la nature sans chimie nous a tous donner pour nous guerrir gratuitement et nous devons tous suivre ce chemin .je vous soutiens a 100% !

Répondre
BRONNER sylvie 3 octobre 2019 - 21 h 52 min

Nous, notre famille, nos proches avons une hygiène de vie la plus naturelle possible, avec pour alimentation des aliments bio, pour la plus part de notre potager et verger et des plantes sauvages. Nous nous soignons avec l’aide d’osteopathes en prenant des traitements naturels dont les huiles essentielles … Et ça marche

Répondre
thalye44 2 octobre 2019 - 14 h 37 min

Les éleveurs ou amateurs d’animaux ont depuis toujours (bien avant l’arrivée de la médecine et des gros laboratoires pharmaceutiques !!) su utiliser les plantes pour les soigner ou les empêcher de tomber malades. Il est scandaleux d’interdire d’utiliser les plantes et huiles essentielles.

Répondre
Micale Brasseur 29 septembre 2019 - 19 h 23 min

Bonjour,j’ai des chevaux,ma jument à 39(trente neuf ans)j’ai banni depuis longtemps les médicaments pour son arthroses,j’utilise, souffre organique,collagène, harpagophytum,curcuma,huile de cola et j’ai vu une grosse amélioration,et c’est moins coûteux,même en bio, idem pour les vermifuges,plantes et huiles essentielles,et pour éloigner les insectes, préparation maison, cela fonctionnera parfaitement.

Répondre
Lamoureux, Marie-Eve 29 septembre 2019 - 18 h 33 min

Que c’est choquant et decevant. L’être humain et sa quête du pouvoir au détriment de la vie et de la santé. Je suis profondément déçue d’entendre et de voir, chaque jour, des situations comme celle-là.
Que la légèreté et le respect de la vie commencent à prendre le dessus sur le contrôle et le pouvoir.

Répondre
Pascale ESCARY 27 septembre 2019 - 14 h 04 min

C’est absurde. Il faut lutter contre ces lobbies pharmaceutiques et compères..!

Répondre
germaine cartro 23 septembre 2019 - 7 h 27 min

je suis contre cette interdictions qui s’ajoutent à d’autres et qui va transformer notre planète en un lieu inhabitable aussi bien pour l’homme que pour les animaux !

Répondre
girones 17 septembre 2019 - 8 h 01 min

chaque année mes volailles ont un coryza infectieux qui doit être traité à la doxicycline! pour humain, le prix est ridiculement bas, mais chez le véto, la note est salée! il suffit donc de savoir doser en fonction du poids, et le tour est joué! Évidemment, certaines meurent et sont incinérées , les autres guérissent assez rapidement, et sont quasiment vaccinées! sans ruiner l’éleveur……

Répondre
FERRY 15 septembre 2019 - 23 h 07 min

Nous sommes 5 siècles en arrière du temps des rois et des seigneurs:personne ne devrait livrer de produits BIO aux hommes politique pour leurs restaurants.
Bonne chance et bonne santé a vous tous et a vos familles . J L

Répondre
Lamiel 8 septembre 2019 - 7 h 30 min

Bravo pour votre courage et votre savoir, j’espère que l’on sera nombreux contre l’ignominie et la bêtise humaine.
Ils sont sur le point de nous décimer avec leurs pseudo bienfaisance pharmaceutique.
Lobbying oui!!!
Il y a un remède contre chaque maladie dans la nature, ne faites pas confiance à l’état collabo!!!!

Répondre
boller gisou 3 septembre 2019 - 10 h 19 min

je suis scandalisée et consternée par cette lettre;
je fais connaitre les H.E autour de moi, c’est
toujours la révélation , l’étonnement , toutes les personnes commencent à employer ces H.E et
emportent un petit sac avec 4 ou 6 petits flacons en voyage- moi j’ai toujours les 6 flacons dans une trousse avec moi, toujours; c’est simple et trés efficace

Répondre
AMORE Régis 30 août 2019 - 9 h 52 min

Bonjour,
Je mange bio local et achète mon poisson aux pêcheurs de Carro ( Près de Martigues )
Je n’utilise aucun pesticide dans mon jardin.
Je soutiens les soins naturels par les plantes et huiles essentielles, pour les animaux et les humains, et prêt à signer une pétition pour faire annuler cette interdiction, et comme dit Courtel en commentaires : ruser en attendant….

Répondre
Ariane 30 août 2019 - 9 h 38 min

bjr, en 1965 , mes parents avait un petit élevage de volailles; ma mère, pourtant de formation médicale faisait des décoctions de diverses plantes et rajoutait des H.E. dans leurs bacs d’eau et de nourriture. Elle me disait  » le monde devient tellement pourri, que; pour que nos animaux restent en bonne santé, sans détruire la notre, nous devrons les protéger des médicaments chimiques ». Elle devait être visionnaire…..!
Petite parenthèse, mon petit fils a 10 ans, et n’a jamais pris d’antibiotique prescrit par les médecins, nous lui avons donné certaines H.E. mélangé à diverses huiles végétales pour des massages sur poitrine et dos., ET IL VA TRES TRES BIEN….
Nos anti- puces pour animaux de compagnie sont aussi préparés à base d’H.E……!
Toutes ces lois sont uniquement basées sur « comment faire plus d’argent et tuer le maximun d’humains sans qu’ils puissent faire le lien entre les différentes ramifications….! »
Continuez à déterrer toute cette machination, il n’y a qu’en France ou le gouvernement s’acharne à pondre des lois débiles et dénué de sens. Cordialement.

Répondre
Lynda CAISOU 20 août 2019 - 21 h 51 min

Pour ma part je consomme du sirop à base de propolis, de thym etc presque toute l’année. Je ne suis jamais malade ou presque car les maladies ne s’enracinent pas. Aucun arrêt maladie à déplorer pur mon employeur.
Je consomme de la spiruline touts les matins car végétarienne depuis l’âge de 16 ans. J’ai 5 enfants et 52 ans. Je suis en pleine forme. Nul besoin de me convaincre de la véracité de cet article… Merci de votre travail en tt cas.

Répondre
courtel 19 août 2019 - 15 h 53 min

Seule solution : il faut ruser ! Mettre dans la boîte à pharmacie les remèdes chimiques (en cas de contrôle), mais ne pas les utiliser pour soigner les animaux et cacher les HE. A mon avis. En attendant mieux …

Répondre
benoit janine 14 août 2019 - 16 h 59 min

En ce moment je soigne ma chienne avec de l’artemisia et un mélange d’huiles essentielles nommé Stop aux Tiques. Elle est victime du moustique qui donne la leishmania. C’est le deuxième chien que je soigne ainsi. Le vétérinaire n’avait rien d’efficace, de son propre aveu, à me proposer. Elle mourra bien sur mais elle durera encore quelques mois. Ce traitement pour l’instant lui sauve la vie.

Répondre
max andre 11 août 2019 - 17 h 27 min

on veut nous empoisonner avec leurs medicaments
chimiques LE GOUVERNEMENT ET L’EUROPE sont responsable ils nous EMPOISONNENT

Répondre
Buisson 11 août 2019 - 7 h 56 min

Je partage tout à fait votre point de vue…de par ma formation, mon intime conviction, l’observation toute simple de la Nature et du vivant…par expérience personnelle humblement !
Par contre au delà de la consternation devant l’etat d’esprit d’un système dominant de pouvoir et d’aveuglement que nombreux d’entre nous connaissent bien…je suis confiante ( au delà de ma souffrance devant « les dégâts « ) que « tout processus poussé à son extrême s’inverse en son contraire « 

Répondre
SEVERINE DHALENNE 30 juillet 2019 - 8 h 59 min

Il faut vraiment que toutes ces aberrations cessent et que le bien être humain (et animal) passe avant le fric !

Répondre
Lescarret 20 juillet 2019 - 9 h 21 min

Cest scandaleux et absurde, tous ça pour de l’argent.
Cela fait 45 ans que je me soigne en produit naturel,
J’ai 80 ans et je suis en bonne santé.

Répondre
Villemin 19 juillet 2019 - 13 h 45 min

Rien de nouveau…
Tout ce qui n’est pas médicaments chimiques, c’est de la merde ne doit pas être utilisé…
Heureusement pour moi, j’ai arrêté tous les médicaments chimiques ça fait 2 ans et santé au top…
Donc vouloir nous faire avaler leur merde ça leur rapporte tant à ces labos pharmaceutiques !!!

Répondre
Villemin 19 juillet 2019 - 13 h 58 min

Évidemment….
On veut nous faire avaler leur merde de médicaments chimiques ?
Ça leur rapporte tant à ces labos pharmaceutiques, tout ce qui comptent pour eux c’est le fric…
La santé des gens, tout comme des animaux, ils n’en ont rien à foutre…!
Moi j’ai stoppé leur poisons de médicaments chimiques, ça fait deux ans bientôt et ma santé n’a jamais été aussi bonne ???
Alors STOP à tous ces produits dangereux, voir mortels même on l’a souvent vu…
Oui à la phyto, aux huiles essentielles, aux plantes et non, non et non aux médicaments chimiques.

Répondre
PICHON-MARTIN 16 juillet 2019 - 10 h 33 min

Décidément,les médecines naturelles dérangent …Après le déremboursement de l’homéopathie ,je suis très inquiète de constater de quelles forces de  »persuasion » disposent l’industrie chimique et les laboratoires .Visiblement ,des sommes colossales sont en jeu pour les actionnaires et les décideurs .(qui se moquent éperdument de notre santé et de l’environnement)

Répondre
J-Yves Savidan 3 juillet 2019 - 16 h 32 min

Marre ,marre, marre homéopathie ….huiles essentielles…MEME COMBAT

Quel monde de pourris …..tout pour du fric
et on abandonne les malades humains et bêtes

Tout ceci doit être dénoncé avec toutes les forces possibles ….SCANDALE d’ETAT et EUROPEEN ….

Répondre
ASSO 29 juin 2019 - 12 h 01 min

Bonjour
les lobby de l’industrie de la chimie que ce soit médical ou autres continuent leur stratégie de blocage de tout ce qui peut les gêner.
Je suis épouvantéede la nature que cela nous réserve dans un proche avenir.
Ne sommes-nous pas nous-même un fruit de notre terre et de notre mère et de notre air ?
les êtres humains comme les mammifères tout ce qui est vivant n’a pas attendu après l’industrie chimique pour survivre . que des maladies provoquées justement par tous ces trafics de l’Industrie nous a empoisonnés, et qu’il faille d’autres médicaments chimiques pour nous en sortir et nous empoisonner par ailleurs , ok.
Mais commençons déjà par la prévention justement de certaines maladies qui ne sont pas extrêmes et qui font partie du système NATUREL .

Répondre
Anne Caumont 25 juin 2019 - 9 h 16 min

Au secours, la bêtise et la cupidité n’ont donc pas de limite ??

Répondre
Patrick FONFERRIER 24 juin 2019 - 17 h 55 min

Après lecture de ce post je reste pantois et ne sais comment nous devons agir pour cesser d’être le jouet des lobbys industriels et en particulier pharmaceutique. Je comprends les prises de décisions de nos politiques qui s’inquiètent de la santé de tous. Cependant quel mal apporyent les huiles essentielles. Quel mal apportent les remèdes de grand mère, quelle ombre font les vieilles recettes, en quoi ces solutions diminuent le gâteau auquel s’attaquent les laboratoires et professionnels de la santé si prompts à interdire pour interdire.
Cela suffit.

Répondre
Eucheloup 24 juin 2019 - 16 h 31 min

C’est complètement dingue, on vit sur une planète avec des entreprises qui ne pensent qu’aux actionnaires

Il faut changer tout cela

Répondre
Nicole Godin 22 juin 2019 - 22 h 14 min

Cela démontre que l’instinct animal sait agir et réagir pour son bien être…en souhaitant que l’être humain réagisse spontanément de la même façon… OUI pour les huiles essentielles…

Répondre
Deramond 17 juin 2019 - 9 h 24 min

Je suis révoltée bientôt la Commission Européenne empêchera que l’on fasse sortir et brouter les animaux. Les lobbyings pharmaceutiques se rendent compte que les gens se tournent de plus en plus sur le naturel et médecine douce et font tout pour enrayer leurs pertes. Y en a marre le l’Europe

Répondre
PERRUCHOT -SIEGL 11 juin 2019 - 14 h 11 min

Je suis 200 % d’accord avec vous . Il faut que les gens deviennent conscients de ce qui nous attend, et je vais faire partager vos lettres
Merci
Bien à vous
Gabriele

Répondre
Jeans 9 juin 2019 - 20 h 42 min

Réponse à Gordeeff.
J’espère que vous absorbez beaucoup de Statines pour soutenir les bénéfices de BigFarma.

Répondre
Suquet 9 juin 2019 - 20 h 31 min

Honte aux inspectrices vétérinaires.
Honte à Big Pharma et à tous ses affidés politiques, ministériels et gouvernementaux.
Avec tout mon mépris pour eux

Répondre
Petitti 31 mai 2019 - 10 h 57 min

Le choix des inspectrices de se nourrir de produit issus de champs arrosés au rondup, on peut l’admettre.
Le notre est de profiter de produits naturel, y compris dans par le biais de soins par les huiles essentielles qui ont depuis bien longtemps prouvées leur efficacité.
Il est urgent de réagir pour le bien de notre planète et de ses habitants, l’ecologie Est un bien qui appartient à tous, le bio est une garantie de santé naturelle que chaque consommateur connaît .
Claude

Répondre
TARCY Christine 28 mai 2019 - 18 h 01 min

Bravo vous êtes une résistante ! la prochaine fois cachez votre pharmacie !!

Répondre
Hug 27 mai 2019 - 9 h 04 min

des Chevriers soignent les mammites de leur chèvres
par cataplasmes d’argile.
Je ne sais pas pour les vaches.

Répondre
Stéphanie Bernard 27 mai 2019 - 0 h 39 min

Bonjour, Je suis très choquée et vraiment pas d’accord que les huiles essentielles et les plantes médicinales sont mauvais pour nos animaux au contraire c’est très bénéfique autant pour nos animaux que pour les humains. Enfin je suis totalement d’accord avec votre opinion et je suis prêt à vous aider. Je suis Herboriste animalier en formation et depuis plusieurs années je me soigne de façons naturel et j’utilise seulement des produits 100% naturel dans ma maison.

Répondre
Marie Pierre Garel 26 mai 2019 - 10 h 34 min

C’est vraiment n’importe quoi!!!On marche vraiment sur la tête . Oui pour une pétition !!Mirabelle

Répondre
joulia 24 mai 2019 - 10 h 40 min

Nous trouvons tout dans la nature gratuitement pour se soigner et soigner nos plantes et nos animaux.C’est pourquoi cette gratuité dérange un systéme parfaitement rodé d’argent et nous rend totalement dépendant.Nous sommes témoins du double discours de la politique.Il est urgent de se regrouper pour que la viesoit pérénnisée

Répondre
Michèle Crozet Nafar 23 mai 2019 - 11 h 58 min

Dans de nombreux cas les huiles essentielles agissent efficacement, et permettent d’éviter une médecine dure (antibiotiques…)
Pourrait-on envisager de faire une pétition pour soutenir cette éleveuse?

Répondre
Arnaud 22 mai 2019 - 7 h 41 min

Bonjour il faudrait que vous fassiez une pétition pour démontrer au monde entier cette prise décision absurde concernant l’interdiction d’utilisa des huiles essentielles pour l’élevage français

Répondre
CIELSKI 19 mai 2019 - 7 h 45 min

Bonjour… et merci !!!!
heureusement que des gens tels que vous existent pour défendre nos intérêts en matière de santé et nous informer !
Votre dernière lettre m’a encore fait froid dans le dos et hérissé les poils !!!
Voici quelques années que j’ai perdu toute confiance en la médecine traditionnelle qui laisse des séquelles insupportables !
HE, homéopathie,plantes je ne me soigne plus que de cette manière et je suis en meilleure forme que mon compagnon qui s’y refuse et qui a 7 ans de moins que moi !
Mon potager ne reçoit que des traitements aux purins ou infusions de prêle, ortie,consoude,fougère qui ne polluent pas les nappes phréatiques ! Récemment , j’ai apris qu’un maraicher certifié bio traite ses tomates avec de la BB tous les … 7 jours !!!
C’est clair que ceux qui s’enrichissent sur nous ne sont intéressés que par nous rendrent de plus en plus malades ! en bonne santé nous ne rapportons rien ! Un scandale !!!!!

Répondre
Colange 18 mai 2019 - 20 h 14 min

Je crois qu’il est difficile d’aller plus loin dans la bêtise, l’absurde, le mensonge, la dangerosité.
En bio, les antibiotiques sont interdits, ça va de soi. En tout cas, on constate une perte de nos libertés et une régression féroce de l’intelligence des décideurs. Surtout, les poids des groupes de pression divers qui dictent leurs avis aux élus.

Répondre
PIALOT 17 mai 2019 - 21 h 50 min

Les antibiotiques !!! Alors que justement nous portons des milliards de bactéries qui contribuent au bon fonctionnement de notre système digestif. Et qui dit bonne digestion, bonne santé ! (en avalant pas que des produits industriels et chimiques biensûr….). Alors vive les huiles essentielles !

Répondre
Minne 17 mai 2019 - 21 h 46 min

C’est vraiment incroyable et les gouvernements et tous les politiques sont pitoyables. Parlons également de l’homéopathie,. On nous empêche de se soigner «sainement», … remercions ses médecins, plébiscités de prescrire abondamment tous ces produits chimiques, appelés médicaments, et furieux que d’autres médecines peuvent nous soulager… réagissons intelligemment…

Répondre
Wl78 16 mai 2019 - 13 h 22 min

Merci pour votre travail d’information
Nous vivons dans un monde régit par le profit à tout va et qui profite aux lobbys
Il faut lutter contre ce modèle dans l’espoir de voir un jour un monde où l’homme sera redevenu raisonnable et en plein accord avec la Nature

Répondre
Laurence Mourissargues 16 mai 2019 - 12 h 50 min

c’est une honte. Est-il possible de signer une pétition contre cela. En tous les cas moi je continuerai de me soigner, ainsi que ma famille et animaux avec les huiles essentielles et préparations maison.

Répondre
Brigitte GIBERT 14 mai 2019 - 20 h 12 min

il est nécessaire de multiplier les pétitions concernant le maintien des médecines douces,l’utilisation des plantes et des huiles essentielles pour préserver nos trésors de sante
c’est la seule solution pour se faire entendre de la nouvelle gouvernance

Répondre
BUSSIERE 14 mai 2019 - 10 h 21 min

Combattons les lobbys qui nous empoisonnent !!
Bientôt les élections européennes, nous avons l’occasion de défendre nos opinions, pensons-y dans l’isoloir….

Répondre
Jean PANIZZA 14 mai 2019 - 9 h 31 min

Il existe une solution imparable pour contrecarrer cette idiotie : continuez de soigner vos animaux comme vous l’entendez, tout en remplissant votre armoire à pharmacie de produits « autorisés » et sous ordonnance . Montrez-la aux inspecteurs lors de leurs visites et tout ira pour le mieux !!

Répondre
Michel POINSSOT 13 mai 2019 - 23 h 55 min

Sans préjuger de la réponse on pourrait poser la question de savoir qui, en dehors des fabricants de médicaments, profite de cette réglementation parmi les créateurs de ces règlements et ceux qui les font exécuter …. mais c’est certainement du mauvais esprit !

Répondre
sylvain 13 mai 2019 - 10 h 11 min

Bonjour à tous,
Aujourd’hui, on applique systématiquement le « principe de précaution ».
Le manque de connaissance sur les produits naturels amènent les autorités à interdire pour supprimer les éventuels complications.
Tous le monde est bien conscient que la nature offre énormément de remèdes et qu’il suffirait de remettre en place des formation (DE) afin d’offrir à tous la possibilité de consulter de « vrai » spécialistes.
Pour cela, il faudrait une refonte totale du DE de docteur en médecine afin de recevoir des posologies mieux adapter à nos maux !!!

Que de travail encore……..

Répondre
Méry 13 mai 2019 - 9 h 26 min

Quelle honte!
On marche sur la tête!
Je suis outrée par la méconnaissance de ces personnes… et dire que se sont-elles qui nous représentent au seing de l’UE!!
Pour ma part, je soigne ma fille et moi-même depuis plus de 15 ans exclusivement avec des HÉ, et nous nous portons à merveille. Les animaux sont des êtres vivants comme nous et ont droits eux aussi au bien être !!!!

Répondre
Beylier 13 mai 2019 - 8 h 16 min

Combattons les lobbying et opposons-nous aux positions et décisions scandaleuses de nos « irresponsables » politiques actuels.

Répondre
So 10 mai 2019 - 9 h 18 min

Merci pour votre article.
Encore une fois les lobbys font leur effet… négatif, pervers. et merci au gouvernement successif qui n’arrive pas à réfléchir par eux-mêmes.

Répondre
Maugain 4 mai 2019 - 18 h 06 min

Je confirme tout ceci.
Je suis éleveur de vaches laitières en AOC comté.
Les labo pharmaceutiques sont entrés en guerre contre la médecine alternative HE…….. et mettent une pression énorme sur les vétérinaires et les pouvoirs publiques.
Ces mêmes vetos qui d ailleurs ne connaissent rien aux huiles essentielles car les grandes écoles vétérinaires ne leur en parlent pas car financé par les grands labo……et voilà tout est dit……

Répondre
Tamayo 1 mai 2019 - 13 h 27 min

Je suis une personne qui a vécu à la campagne et qui connaît les bienfaits des plantes nos animaux se sont toujours nourris de façon naturelle avec des plantes trouvé dans la nature normal. Je pense que l’on a pas à nous dicter ce que l’on doit manger ou ce qu’on a à donner à nos bêtes car nous-mêmes nous les mangeons. Ils veulent faire vendre leurs produits chimiques depuis les années 50 nous manifestons la mal bouffe et les produits chimiques. Je suis ménopausée et mon docteur m’a prescrit Des granules homéopathiques et ça fonctionne moins de bouffées de chaleur ou un énervement moins de stress . Nous anciens arrivent à vivre 85 à 110 ans alors qu’aujourd’hui tous les concerts qu’il y a les crises cardiaques et je suis bien placé pour en voir partir pas mal car je suis commerçante. J’ai une tante de 106 ans Elle a mangé que des produits du jardin et de la ferme de leur époque à l heure d’aujourd’hui , avec tous les engrais chimiques qu’ils mettent sur toute la planète il nous intoxiquent nous polluent nous diminue physiquement et moralement. Où allons-nous avec ce monde qui nous gouvernent , Et qui veulent faire de leurs usines une rentabilité hors norme , quitte à mettre l’êtres humains en danger…!!!

Répondre
PHILIPPE 1 mai 2019 - 8 h 10 min

Normal, on préfère nous empoisonner avec la chimie et gagner beaucoup  » de sous « .

Répondre
Gordeeff 29 avril 2019 - 13 h 45 min

Bonjour
Je suis stupéfait par la somme d ineptie de cette lettre
Tout d abord sur le plan général vous partez du principe et dogme que la nature est bonne généreuse et nourricière
Donc tout ce qu elle apporte est fondamentalement bon pour nous
C est une grave erreur
L humanité à toujours du se battre pour réussir à survivre et si vous vous retrouvez tout nu isolé en forêt je ne vous donne pas trois jours de survie
Par ailleurs regardez l espérance de vie en 1900 et maintenant
35 ans et oui contre maintenant 85 pour le sexe féminin
Ce n est pas grâce aux huiles essentielles mais aux progrès de l hygiène et dès traitements antiinfectueux sulfamides et antibiotiques
C est une erreur de croire que l antibiotique s accumule
Si vous connaissiez le métabolisme de ce médicament vous savez qu il est absorbé pour certains au niveau intestinal passe dans le sang puis est métabolise par le foie et élimine dans les urines
En ce qui concerne les huiles essentielles tous les dermatologues mettent en garde contre l utilisation prolongée et abusive avec risques d eczémas et dermites
Enfin il n est pas recommandé d en mettre sur les peaux de nourrissons
En ce qui concerne la remarque faite à cette éleveuse j aimerais savoir dans qu elle conditions d aseptie elle travaille et qu elle est la composition de son huile
On ne peut pas être rigoureux pour l industrie alimentaire et laxiste pour le petit producteur
En ce qui concerne la soi disante guérison des poulets d Asie c est le comble de la méconnaissance
Mécanisme d une épidémie toutes passent par un pic puis régressent avec ou sans huile
Quand à la vérification de l efficacité c est tout sauf scientifique comme démarche
Et donc sans aucune valeur
D ailleurs je remarque que les commentaires sont j en prends et cela ne me fait pas mal donc c est bon
On nage en pleine pensée magique
Quant à la santé par les plantes sachez que l industrie pharmaceutique analyse la plante détermine le composant efficace éliminé les composés toxiques ou inutiles pour créer un médicament
Le meilleur exemple est la digoxine et un certain nombre d anticancéreux
Bien sûr il y a des progrès a poursuivre
La résistance aux antibiotiques quant à elle est en rapport avec un usage incorrect et de toute façon existera toujours car cela fait partie du phénomène d adaptation des germes à leur environnement
D ailleurs le problème se pose plus en unité de soins intensif ou chez les patients imunodeprimes
que dans la vie de tous les jours
Merci d avoir eu le courage de lire
Bonne réflexion
Cordialement
A Gordeeff

Répondre
Kathy Leacock 28 avril 2019 - 18 h 49 min

incroyable ! déroutant ! on devrait plutôt faire la chasse aux plastics, et aux pesticides qui tuent les abeilles, les animaux ….. les hommes !!

Répondre
Kathy Leacock 28 avril 2019 - 18 h 41 min

je suis outrée par cette lecture, non seulement cette bergère aime ses animaux, et sait ce qu’elle fait, qui peut être mieux placée pour savoir ce qui est bon pour ses animaux, et de plus il y a gravement atteinte aux libertés. qu’on laisse les gens exercer leurs compétences dans la liberté et la dignité.

Répondre
Marie-France Etelin 26 avril 2019 - 10 h 22 min

Moi, je vermifuge mon chien avec des comprimés entièrement a base de plantes et c’est très efficace.

Répondre
jouglet michel 25 avril 2019 - 10 h 31 min

les scientistes pèchent toujours par ignorance .. c’est toujours l’ignorance qui s’impose dans de tel cas. On ne peut pas leur en vouloir d’être idiots.
Les années à venir prouveront leur prétention à vouloir toujours  »mieux savoir » .

Répondre
Paris 23 avril 2019 - 6 h 47 min

Industrie pharmaceutique je suis consternée je me soigne avec les HE je supprime les médicaments qui nous font crever a petit feu
je soigne mes animaux avec des produits naturels

Répondre
Riclet 17 avril 2019 - 8 h 18 min

Ah encore des prouesses de cette agence de controle elle ferait mieux de controler les medicaments qi on nous fait ingurgiter et qui demolissent notre organisme mais cette agence marche je pense plus dans le commercial que le bien etre des humains!!
La suppression de cette agence serait beaucoup plus efficace pour notre santé
Quant aux huiles essentielles tous les medicaments sont a l origine a base de planteset ont été reproduit chimiquement les tribus de la forêt amazonienne pourraient nous donner quelques leçons sur ce sujet!!

Répondre
Guerin 12 avril 2019 - 9 h 24 min

Idem avec les algues
Par ex la spiruline élimine l’épilepsie chez le chat ou le chien, quasiment instamment: plus de crises et les effets secondaires ( plaies de léchage par ex, poils repoussés…) en une semaine.
Le vétérinaire a constaté les résultats spectaculaires mais ne peut en prescrire officiellement car ce produit naturel ne figure pas dans ses protocoles officiels (coût quasi nul par rapport aux coûts des soins chimiques qui sont sans résultat…).
Devant les effets spectaculaires vérifiés sur la durée, sur les chats, il m’a avoué avoir « conseillé » ses clients…

Répondre
FRONDAS 11 avril 2019 - 17 h 00 min

totalement d’accord avec vous sur l’utilisation de remèdes naturels, pour les hommes comme pour les animaux, depuis que je ne prend aucun médicament traditionnel je ne suis plus malade, d’ailleurs une majorité de médicaments contient le fameux dioxyde de titane (entre autres)
merci pour vos actions , cordialement , mmFRONDAS

Répondre
Françoise DUPOUY 8 avril 2019 - 18 h 54 min

Pourquoi ne pas lancer une pétition pour réhabiliter les huiles essentielles pour les animaux. Je ne mange pas beaucoup de viande, mais elle est toujours bio, et donc soignée je pense aux huiles essentielles. Je n’accepterais jamais de manger de la viande contaminée aux antibiotiques. Il existe un vétérinaire dans mon département qui soigne avec les plantes, et aussi les huiles essentielles je pense…
Cordialement.

Répondre
gisele lebreton 7 avril 2019 - 23 h 48 min

Je me soigne avec des huiles essentielles ! Mon mari souffrait d’une prostatite soignée avec un traitement conventionnel sans résultat depuis qu’il prend lu aussi des huiles essentielles il a beaucoup d’amélioration !! Pourquoi pas les animaux qui, j »en conviens se nourrissent seuls dans la nature !! hélas le profit…. toujours le profit !!

Répondre
ORTEGA 6 avril 2019 - 17 h 14 min

Bonjour,
Je suis une fois de plus scandalisée par tant de malveillance et d’hypocrisie ! Les plantes ont des vertus de guérison et sont bien plus efficaces que tous les médicaments chimiques mis sur le marché à ce jour ! Je me soigne depuis vingt ans maintenant à l’aide de l’homéopathie, phytothérapie, huiles essentielles avec des résultats extraordinaires et sur mes animaux également.
Atteinte d’une candidose récurrente il y a de cela trois ans, c’est avec les plantes que j’ai pu mettre fin à mon cauchemar. Merci beaucoup pour votre engagement !

Répondre
Sandrine JEAN 3 avril 2019 - 9 h 32 min

Bonjour,
Merci pour toutes ces informations, toutes vos lettres sont riches de conseils et de mise en garde pour moi qui entame un changement radical d’alimentation et de mode de vie. Je tenais à vous faire part de mon expérience avec mon élevage de poules. Nous élevons quelques poules pour notre consommation personnelle, et je traite tous les petits maux de mes poules avec les huiles essentielles, et à chaque fois, le résultat est rapide et efficace ! Pour les vers, je les traite en préventif 2 fois par an et je ne rencontre aucun souci : les oeufs restent comestibles, les poules se portent à merveille, et j’ai la conscience tranquille car je n’ai jamais utilisé de produits chimiques pour les soigner !
Encore merci pour votre engagement.

Répondre
Lucchini Danielle 2 avril 2019 - 10 h 06 min

C’est à ça qu’on voit que les laboratoire sont très puissants .
Ils se foutent pas mal que leurs vaccins , leurs médicaments font plus de mal que de bien .
Ce qu’ils veulent c’est faire le plus de profits sur notre dos , celui de nos animaux .
Et c’est eux qui dictent à ceux qui nous dirigent d’interdire toutes autres formes de soins .

Répondre
DANCOURT 26 mars 2019 - 10 h 06 min

Comment peut on laisser faire cette abomination… moi_même je me soigne par les huiles essentielles .
Avant de sortir avec mon chien je lui pulverise de l’huile essentielle de Lavande contre les tics etc et c’est efficace , mon chien se porte comme un charmes

Répondre
Laure hones 23 mars 2019 - 11 h 13 min

Je vous supporte complètement !

Répondre
JP Audry 22 mars 2019 - 14 h 16 min

Ravage d’un lobbying létal… Quelle honte!

Répondre
Boniface 19 mars 2019 - 12 h 55 min

Pour info j’ai un petit élevage de chiens, et je soigne un maximum mes chiennes à base de solutions naturelles : homéopathie, huiles essentielles, et teintures mères
et j’obtiens d’excellents résultats. A bon entendeur salut !!!!
La nature nous donne généreusement tout ce dont nous avons besoin et nous sommes en train de la détruire avec tous nos produits « chimiques » y compris les médicaments trop souvent inutiles

Répondre
terry 19 mars 2019 - 9 h 19 min

Mais comment peuvent ils être aussi CONS c’est pas possible??!!! je suis outrée de voir ces prises de pouvoir par des abrutis qui n’y connaissent rien…!

Répondre
André HUMBERT 18 mars 2019 - 10 h 39 min

C’est en suivant les prises de décision de nos responsables que nous nous rendons compte que ces  »élus » ne sont plus du tout au contact de la réalité, mais influencés au plus haut point par des lobbys (ayant de gros moyens financiers qu’ils savent certainement très bien employer) qui les conseillent dans leurs choix. On voit le résultat dans tous les domaines, celui que vous citez en particulier n’est qu’un petit morceau visible de l’iceberg dont nous ne voulons pas voir la partie immergée.

Répondre
Marini 17 mars 2019 - 10 h 53 min

Les lobbiyngs des laboratoires font la pluie et le beau temps. Les ministres de l écologie de l agriculture et bien d autres encore ne font rien ils n ont aucun courage pour prendre des décisions fermés à l heure ou la planète est en danger et que le peuple dans sa grande majorité demande un bien animal que fait le gouvernement rien. Je suis affligée de constater que les gouvernements soutiennent encore ce qui empoisonne l animal et l humain

Répondre
martin 17 mars 2019 - 10 h 17 min

Bonjour,
Depuis 10 ans, je me soigne avec les plantes (que je ramassent (racine des pissanlit, du plantin..)et des huiles essentielles, suite à une maladie supposée des spécialistes. Car au bout de 12 ans, ils recherchent d’autres pistes. Le chimique m’a tout détraqué ne sachant pas ce que j’avais. J’ai donc pris des plantes pouvant soulager mes douleurs et symptômes. Au bout de deux ans, j’ai arrêté le chimique (j’ai fait en //, en diminuant le chimique) . Actuellement, je prends aussi du KEFFIR. Autres exemples, pour les bleus et œdème avec l’helycrise qui combinée à l’arnica en granule un vrais miracle. Une expérience mon conjoint a eu une bronchite et moi aussi. Lui a pris du chimique 3 semaines, moi des huiles essentielles 10 jours. A réfléchir ! mon médecin généraliste me dit ma maladie et me laisse me soigner et m’ a même demandé la formule (certainement pour lui). Les politiciens ainsi que les lobbies travaillent ensemble pour réduire la population et nous rendre dépendant d’eux sans capacité d’agir ou nous mettre dans la peur et pouvoir faire de nous des pantins.

Répondre
Gomes Maryse 16 mars 2019 - 13 h 59 min

C’est un scandale!!!!
Nos dirigeants politiques et autres devraient être poursuivis pour empoisonnement de tout leur peuple!!! J’utilise des HE depuis plus de 25 ans et je suis en forme!!! C’est sur, je ne fais pas gagner d’argent aux lobbys pharmaceutiques! Courage a Sandrine et battons nous ne serais ce dans nos habitudes journalières!!

Répondre
OLIETE Marie-hélène 15 mars 2019 - 15 h 40 min

Très bonne information,j’espère que des éleveurs viendront avec leur témoignage.

Répondre
2 Not 15 mars 2019 - 10 h 53 min

ce’est un des millieres de résultats de la democtature européenne ou des bureaucrates se melent de tout ce qui …ne les regarde pas.
EnThailande , (dictature militaire bien connue , ah ah ah ou la liberté n’est pas un vain mot ) l’herboristerie reste bien presente et efficace, d’autant que la medecine coute trop chere aux faibles. Et la santé y est excellente, bien moins envahie par les pillules de nos grands laboratoires;
Bravo a cette agricultrice et souhaitons qu’elle pourra poursuivre.

Répondre
Fastboni 15 mars 2019 - 10 h 35 min

Bonjour
Nos administrations et politicards verreux comme d’hab veulent nous interdire d’utiliser les huiles essentielles.
ce n’est pas grave nous irons tous sur internet les commander sur des sites étrangers.
malgré avoir essayé au niveau de l’Union européenne ils n’arriveront jamais à mettre la main sur Internet et ceci et tant mieux pour la liberté.
Ils sont minables comme d’habitude et ça ne changera rien mais nous garderons notre liberté de choix.
Les Marseillais vous aime continuer merci merci merci et bravo encore pour vos conseils

Répondre
Rouvier 15 mars 2019 - 8 h 33 min

lamentable, honteux, comment peut-on ne pas voir que les antibiotiques des lobby des pharmacies sont
inadaptés, et plus mortel que toutes ces huiles essentielles, qui sont des plantes, qui sont dans la nature, et accessibles à tous, mais l’ on veut imposer ces antibiotiques, pour une question de gros sous, ils n’ ont strictement rien à faire de notre santé, il faut déposer une pétition, et elle doit déposer cette pétition, nous signerons tous.

Répondre
Céline Jacques 14 mars 2019 - 18 h 47 min

Faudra-t-il que nous nous formions à devenir des herboristes? Faut-il attendre que nous soyons tous malades pour bouger et qu’il soit trop tard…Et qu’au bout de la ligne même les pharmachiens de ce monde réalisent que leur bêtise touchera leur progéniture? Militons ….

Répondre
Jacques Djemad 14 mars 2019 - 8 h 19 min

Comment peut- on être tombé aussi bas à vouloir engraisser l’industrie pharmaceutique qui se porte déjà bien, au détriment de la santé publique du bon sens, du bien être animal et surtout au détriment des éleveurs qui se battent avec trop peu de moyen pour survivre? Nous sommes dans un pays qui régresse, quelle honte et tristesse. Il faudra peut-être entrer en résistance et faire campagne pour faire savoir au plus grand nombre ce qui se passe réellement dans le monde des soins aux animaux.

Répondre
Quintard 13 mars 2019 - 23 h 36 min

je ne me soigne plus avec des médicaments il est évident que presque tous sont toxiques, ayant souffert de longues et fréquentes migraines, j’ai dû, avaler de 17 à 70 ans du paracetamol et de l’aspirine en grande quantité, je leurs dois l’ablation de ma vésicule biliaire et un foie incom plet, depuis je vais voir mon docteur pour savoir si tout va et je ne prends pas ce qu’il prescrit sur l’ordonnance jamais je ne craque, les compléments alimentaires existent et surtout les huiles essentielles sont présentes pour tout soi gner, chacune peut guérir plusieurs bobos différents, elles sont extrêmement utiles, un petit livre écrit par Danielle Festy permet de se soigner
seul, c’est parfait et très efficace,dire qu’elles ont été critiquées, et rejetées, tient de l’adsurdite to
tale ! nos médecins ne les connaissent même pas, ce qui parait anormal dans leur milieu !

Répondre
Corinne Despois 13 mars 2019 - 14 h 12 min

Pour moi c’est une honte !!
soigner naturellement les animaux et les hommes avec les plantes, HE et HV devrait être obligatoire !
Au lieu de ça les laboratoires nous vendent des antibiotiques des médicaments qui nous tuent à petit feu et nous empoisonnent.

Répondre
Nelly Vidal 8 mars 2019 - 16 h 41 min

existe t il une huile essentielle qui soigne la présomption et l’ignorance et l’abus de pouvoir. les plantes sont des dons du créateur et encore une fois l’humain se croit plus avisé. C’est tout simplement scandaleux.

Répondre
Luc 8 mars 2019 - 8 h 45 min

Les poulets d’Auvergne vendus par une grande surface sont pourtant nourris sans antibiotiques et avec des huiles essentielles, de même cet éleveur (merci Google) et probablement d’autres…
https://www.leveil.fr/orgeres-en-beauce/economie/agriculture/2017/09/28/il-utilise-des-huiles-essentielles-pour-lelevage-des-volailles_12568046.html

Répondre
MONIQUE BAILLY 7 mars 2019 - 18 h 51 min

Je suis très en colère et consternée ! De quel droit les contrôles sanitaires se permettent t’ils de porter un tel jugement sur les traitements par les plantes et les huiles essentielles ?
Courant 2018, le 9 Juillet précisément, le Président Macron a participé à une rencontre , dîner secret avec le club Dolder. Ce lobby réunit les 25 patrons les plus puissants de l’industrie pharmaceutique mondiale qui manoeuvrent depuis 40 ans pour s’assurer de continuer leur commerce rentable. Il n’y a eu aucun compte-rendu de ce dîner !!! Dès le lendemain Macron leur a promis le monopôle total sur la santé :
Il fait sauter les procédures de contrôle sur les nouveaux médicaments et maintenant il s’attaque aux médecines naturelles afin d’offrir à Bigpharma le contrôle total de la santé. Sont prévus : restriction de la distribution des huiles essentielles en vente libre, déremboursement de l’homéopathie et la fermeture des derniers herboristes en France (une petite quinzaine sur notre territoire)
Alors la santé des animaux n’emprunte pas un autre chemin !
C’est un scandale de plus, alors que les citoyens plébiscitent ce genre de soins pour les animaux. Nous devons nous battre et demander des comptes à cette administration qui chouchoute l’industrie au détriment de notre santé. Notre santé nous appartient elle n’appartient pas à Macron!

Répondre
YVETTE MARTIN 7 mars 2019 - 11 h 52 min

JE suis scandalisée; sachant de source sure que dans le sud-ouest de la France un cheptel de canards a été sauvé de la grippe aviaire par un traitement aux huiles essentielles incorporées dans leur nourriture; je suis de tout coeur avec vous.

Répondre
annie 6 mars 2019 - 12 h 53 min

Les huiles essentielles, ça ne rapporte RIEN à notre gouvernement … les cachets en tout genre et de toutes les couleurs, ça rapporte, même si ça fait « crever » les gens à petit feu . Tous les professionnels de santé le savent mais … ça les fait vivre et vivre grassement. Les plantes, elles, n’ont jamais fait crever personne !

Répondre
annie 6 mars 2019 - 12 h 30 min

Les médecins actuels sont beaucoup plus « cons » que les animaux … pas étonnant qu’ils ne savent pas ce qui est bons pour les brebis ….
Mais les médicaments qu’ils préconisent font vivre tellement de gens (fabricants, médecins, pharmaciens etc ..) et il y aurait tellement de chômage supplémentaire si on en revenait à un autre type de médecine !!!

Répondre
Clara 5 mars 2019 - 14 h 36 min

C’est un combat à mener, pourquoi ne pas lancer une pétition sur change.org ?

Répondre
Alma Peyraud 5 mars 2019 - 13 h 38 min

Que dire.. encore une nouvelle consternante, encore du grand n’importe quoi !

Répondre
Philippe de FAUCOMPRET 2 mars 2019 - 17 h 03 min

Etant vétérinaire équin de longue date: pendant 23 ans responsable de la clinique véto du Cadre Noir de Saumur, j’ai une aversion profonde pour tous les médicaments chimiques. Un seul accro à cette philosophie: la pratique assidue de la mésothérapie (grâce en soit rendue au docteur Pistor, son « inventeur »), qui obtient des résultats constants avec un minimum de « poisons », à condition de respecter après-coup les consignes d’exercices physiques. Même au temps de ma jeunesse j’ai toujours su combien était puissante la « confrérie » des laboratoires pharmaceutiques, qui ne pensaient, et pensent toujours, qu’à leurs profits. J’ai aussi connu des vétérinaires « bien en cour » qui étaient de vulgaires « marchands de soupe », semblant trouver que donner des conseils était la dernière chose à faire!
Ma connaissance des huiles essentielles est donc assez restreinte et se limite chez les chevaux à l’huile essentielle d’eucalyptus, de menthe poivrée et de thym à thymol pour leurs problèmes respiratoires.Je n’oublie pas l’huile essentielle de lavande vraie pour les massages musculaires. Evidemment, étant docteur vétérinaire, je n’ai jamais eu à faire avec les représentant de la loi, aussi béotiens que de mauvaise foi! En bref, si je peux ajouter un mot pour aider ces éleveurs « modernes et infiniment respectables », faites le moi savoir.
Colonel (er) Philippe de FAUCOMPRET.

Répondre
sophie Dudret 1 mars 2019 - 16 h 34 min

L’Absurdite au pouvoir, le non-sens faisant loi, la logique au bon vouloir de l’irrationalite, …
Peut-etre faut-il creer une petition pour soutenir cette eleuveuse courageuse et intelligente.

Répondre
Flaux 1 mars 2019 - 12 h 35 min

Les huiles essentielles sont souvent très efficaces, sans effets néfastes, il faut se battre pour les garder.

Répondre
Zoghlami 28 février 2019 - 9 h 05 min

Bravoooo pour votre exploit, votre courage de diffuser ces informations qui sont absolument juste et il est de même pour les humains mais malheureusement ces mêmes humains qui representent les etats ne pensent qu a leurs postes alors qu ils sont eux aussi concerner par cette catastrophe industrielle des medicaments au dépend de tout ce qui est naturel.
Je vous soutiens de tout mon coeur et d ailleurs je suis en train d encourager ma fille de faire des etudes en biologie pour participer un jour a cette defence pour l humanité.

Répondre
Rolland 27 février 2019 - 23 h 43 min

Je m’approvisionne depuis des années en fromages de chèvre chez une chevrière du nord-Isère qui soigne son cheptel d’une trentaine de chèvres uniquement par huiles essentielles et homéopathie. Sa production est d’une qualité remarquable et d’une saveur exceptionnelle. Unanimité des personnes à qui j’ai fait goûter ces fromages pour en reconnaître la qualité et personne pour imaginer une quelconque toxicité

Répondre
sophie ferraris 27 février 2019 - 8 h 11 min

Pour l’étudier actuellement dans ma formation, bien entendu, les huiles essentielles sont à manipuler avec précaution, elles peuvent être dangereuses tout comme peuvent l’être les médicaments, mais quelles vertus miraculeuses elles peuvent offrir! Effectivement, leurs pouvoirs puissants peuvent avoir un impact si elles sont utilisées sur des animaux d’élevage dont la finalité est de finir en morceau de viande (bon ben le mieux c’est d’arrêter la viande hein) mais de la même manière que le ferait un antibiotique, un anti-dépresseur, ou des hormones, que l’on retrouve dans quasiment toutes les viandes! Alors l’industrie pharmaceutique, et toutes les personnes travaillant dans ce secteur, il faudrait arrêter un peu l’hypocrisie (quand l’argent gouverne et gouvernera toujours le monde).

Répondre
Patrick Luraine 26 février 2019 - 19 h 19 min

Il faut absolument réagir. S’ils arrivent à interdire les HE pour les animaux, ils auront la voie libre pour les interdire pour les humains. Et ça, ce n’est pas possible. Notre Europe imposée, est, à l’image de notre Macron, complice du pire.

Répondre
Cindy 26 février 2019 - 17 h 01 min

Ma chienne est bien contente quand je lui fais des massages à l’huile essentielle de menthe poivré pour sa dysplasie de hanche

Répondre
Louise 26 février 2019 - 11 h 01 min

Soigner les animaux avec les huiles essentielles devrait être un droit .

Répondre
Pascale Freeman 26 février 2019 - 8 h 56 min

Bonjour bien entendu je suis horrifiée de lire ce mail relatant ce scandale sanitaire et un de plus me direz-vous
Je ne suis pas éleveuse mais j’ai six chiens six chats et j’ai eu un warm blood hollandais qui est mort à 32 ans
Pour un grand cheval c’est un bel âge je l’ai soigné avec des huiles essentielles des compléments alimentaires et aucune hésitation à faire venir le vétérinaire si besoin
La plupart du temps il venait et me disait de continuer «  mon traitement «  et après une ou deux injections il repartait
Je fais pareil avec mes autres animaux et mon mari et moi mais ça va devenir toujours plus compliqué
Que faire ?

Répondre
Galliot 25 février 2019 - 14 h 15 min

Nous sommes en accord avec cette éleveuse de Brebis. Mobilisons -nous dans tous les domaines : phytothérapie homéopathie huiles essentielles.
Les laboratoires pharmaceutiques nous persécutent.
Mettez au point une protestation sur internet nous signerons.

Répondre
Colette Dumont 24 février 2019 - 10 h 42 min

Bonjour, j’ai moi-même participé à une formation sur les huiles essentielles chez Pranarom en belgique et une formation est donnée sur le bien des huiles sur les animaux pour mon petit cela a bien marché ainsi que la gémmothérapie
Colette Ciney Belgique

Répondre
Talouva 23 février 2019 - 14 h 43 min

Il faut effectivement faire connaître toutes ces aberrations de l’administration. A n’en pas douter; les lobbies pharmaceutiques s’enrichissent avec l’aval de tous les gouvernements, passés et présents. Pour ma part, je me soigne presque exclusivement avec des huiles essentielles qui ont l’avantage, pour ma part, de ne jamais me déclencher des effets indésirables. Et certains problèmes tel que le psoriasis, par exemple, n’ont aucune chance d’être soulagé voire guérit, par la médecine conventionnelle. Et il est clair que notre santé et celle de nos animaux, n’intéresse pas du tout les pouvoirs publics. L’argent généreusement distribué par les laboratoires, est beaucoup plus important. C’est désespérant, mais c’est ainsi. A nous de faire respecter nos choix de vie.

Répondre
Boulart 23 février 2019 - 13 h 21 min

voila pourquoi je n’aime pas ce qu’est devenu l’Europe. Les dirigeants ne pensent qu’aux firmes pharmaceutiques, et autres grosses boites ils ne pensent qu’ à garder le plus longtemps possible leur salaire indécent par rapport aux peuples qui lui aussi travaillé mais pour des cacahuètes. Regardez ce qu’il font envers les Britanniques qui osent leur dire STOP. Ils nous imposent des règles qu’il ne demande pas aux pays hors marché commun et dont les produits arrivent pourtant chez nous et dans nos assiettes. Je soutiens les anglais et j’espère que d’autres pays bougeront aussi pour que le marché commun reprenne son sens propre MARCHÉ COMMUN.

Répondre
Boulart 23 février 2019 - 10 h 08 min

Voila pourquoi je suis de plus en plus contre ses gens qui dirigent l’Europe.
Ils sont trop pour les laboratoires pharmaceutiques. L’esprit de l’union Européenne n’existe plus. Trop d’inégalités entre autre salariale vis à vis du peuple, les indépendants européens doivent respecter leurs règles mais ils laissent venir de pays hors Europe des bêtes et aliments qui ne respectent pas ce qu’ils exigent des entreprises Européenne. J’admire les Britanniques et j’espère que d’autres pays bougeront aussi pour remettre les dirigeants dans le chemin de l’Europe unie comme était le rêve des Pères fondateurs.

Répondre
Sellier 23 février 2019 - 9 h 38 min

Chacun devrait pouvoir soigner ses bêtes comme il l entend !
Si j ai bien compris il est préférable de vendre de la viande bourrée d antibiotiques plutôt que d utiliser des médecines naturelles ?
Moi aussi j en reste sans voix mais aussi en colère
Nos ancêtres mangeaient sainement et n ont pas attendu les lobby pharmaceutiques pour le faire
Si vous créez une pétition je la signerai et serai fier qu apparaisse mon nom
Il est temps de se réveiller !
Merci pour vos informations
Cordialement
Hubert Sellier

Répondre
Jalil 22 février 2019 - 12 h 58 min

Les lobis pharmacologie on la main mise sur notre santé tout le mode le sais

Répondre
Damien 22 février 2019 - 10 h 57 min

Désastreux de non-sens Mais où est donc passé la fierté et la simplicité d’utiliser dame nature?
Que l’etre Humain se rappelle son devoir sur cette Terre: nous sommes la pour nous entre-aider et prendre soin du vivant, ainsi que tout ce qui fait cette planète.
Ceci ne se fera que par du bon sens, en utilisant de manière saine l’environement qui nous nourrit.
Arrêtons l’ère de la peur ou l’argent régit tout. L’argent n’a pas d’odeur, mais appporte beaucoup trop de malheurs.
Administration…polissons, banquiers…déshérités, agro-industrie…bien trop pourrie, agrochimie…sans vie.
Laissez la parole à la Nature. Elle a le fin mot, pour soigner nos maux.
Bon courage et Amen.
Damien Mandin

Répondre
boudard 22 février 2019 - 9 h 26 min

de toute facon. tant que l on sera gere par des technocrates vivants dans des villes aseptisees,derriere un bureau sans aucun lien avec la nature, on aura ce probleme.c est une vraie guerre qui un jour faudra mener contre ces incultes et incompetents qui ont pris le pouvoir au nom de la securite pour tous ( de leurs points de vue…)

Répondre
Christine Crausaz 21 février 2019 - 21 h 08 min

Du grand n’importe quoi, on interdit les remèdes à base de plantes, juste pour rendre les gens totalement dépendant à la médecine chimique, car ça rapporte gros à l’industrie ! On connait pourtant les effets pervers des médicaments chimiques (effets secondaires désastreux, pollution lors de leur fabrication et même lors de leur élimination par voies naturelles par le consommateur)… Leur utilisation devrait donc être limitée en dernier recours lorsque les remèdes naturelles ne donne pas de résultats et non l’inverse (bien qu’aujourd’hui on dit aux gens que si la chimie n’est pas efficace, faut abandonner…) Triste…

Répondre
giraudeau 21 février 2019 - 13 h 03 min

Bonjour,
Dans ce que je fais, il y a un pouvoir vétérinaire et l’ensemble des huiles essentielles, il s’agit d’objet que j’énergise qui comporte au moins cela..les animaux que j’ai chien chats chevaux viennent me voir quand il ont besoin et je les répare sans rien de physique….

hubert

Répondre
Antony 19 février 2019 - 20 h 27 min

Merci beaucoup pour votre article. Pour ajouter à l’absurdité de la situation actuelle je peux vous parler de mon beau-frère vétérinaire qui soignait depuis plus de 18 ans en homéopathie puis en phytothérapie et à présent avec des huiles essentielles et vu le succès de sa pratique il s’est vu sanctionné par l’ordre des vétérinaires et ne peut plus pratiquer en tant que vétérinaire Enfin je croyais que d’jci 2020 / 2021 il faudrait que nous puissions consommer de la viande d’animaux qui n’ont eu aucun antibiotique ! Trouvez l’erreur ?
Bernard ANTONY

Répondre
Nunzia 19 février 2019 - 16 h 06 min

Tous ces industriels n’ont que faire de la santé des êtres humains, alors pensez donc de celle des animaux !
N’ont-ils pas d’enfants ces gens là pour laisser pourrir tout notre environnement ?
Je n’ai pas de descendance et aujourd’hui, je pense que c’est la décision la plus sage que j’ai prise de mon existence,
Je souhaite bien du courage aux futurs générations pour lutter contre toutes ces vermines qui nous tuent

Répondre
BARBERO GEORGES 18 février 2019 - 21 h 26 min

Je n’ai pas de contact avec des éleveurs employant les huiles essentielles mais , personnellement et toute ma famille nous soignons déjà avec des huiles essentielles et je partage totalement le point de vue que vous défendez. Toutes les craintes au sujet de l’usage abusif des anti-biotiques sont véritables et reconnues. Je comprends la crainte des éleveurs de voir leur cheptel touché, et j’encourage d’autant plus ceux ou celles qui ont le courage d’employer une méthode alternative , je les encourage fermement, et je suis persuadé que tous nos décideurs sont VENDUS aux lobbies, que l’industrie pharmaceutique pèse trop lourd dans leurs décisions, toutes celles-ci n’ont pas de sincérité.

Répondre
Scoe 18 février 2019 - 18 h 46 min

De tout cœur avec vous pour nos animaux! Continuez votre combat! Je suis pour les huiles essentielles pour soigner nos animaux.
Ils comptent sur nous.

Répondre
Franck 18 février 2019 - 13 h 58 min

Bonjour , moi aussi je suis révolté contre
L état qui favorise ses grosse entreprises
De fabrication de médicament ,il ne faut pas
Se laisser faire et encourager les éleveurs
a soigner leur bêtes le plus naturellement
Possible

Répondre
Brouard 18 février 2019 - 12 h 14 min

Bonjour, à ce jour je me soigne essentiellement avec des plantes ou des huiles et j évite tout ce qui est viande dont je ne connais pas la provenance. Je suis très rarement malade et il y a bien longtemps que je N ai pas pris d antibiotiques. On le sait bien que les lobbys pharmaceutiques veulent le monopole. Pour gagner toujours plus.

Répondre
GERIN 18 février 2019 - 10 h 36 min

Merci pour ces informations utiles et continuez dans cette voie !

Répondre
sandra 17 février 2019 - 9 h 23 min

Tout à fait d’accord avec vous … Les huiles essentielles sont très bonnes pour l’être humain pourquoi pas pour les animaux

Répondre
EISENMANN 16 février 2019 - 18 h 12 min

Autrefois, on se soignait avec les plantes, puisqu’il y avait des herboristes du temps de mes parents qui étaient plus proche et respectueux de la nature et des animaux, car nos grand parents nourrissaient nos bêtes plus naturellement. Aujourd’hui, le fric a pris le dessus sur l’humain. Nos élus politiques se couchent devant les lobbystes qui les considèrent comme des marionnettes et tirent les ficelles comme bon leur semble. Il n’y a pas intérêt à ce que l’on soigne les gens ou les animaux par des procédés naturels, sinon on ôterait la richesse de l’argent qu’ils accumulent sous le silence de notre Ministre de l’intérieur, de l’écologie et Madame la ministre de la santé, tout ce petit monde se rend coupable de ceux qui nous empoissonnent ainsi que les animaux et ensuite, il vous parlent de biodiversité, de bien-être. C’est l’hôpital qui se moque de la charité, de la pitié et de la solidarité?????? Ils ne se rendent même pas compte qu’ils ne peuvent pas être crédibles. Nous savons parfaitement que les antibiotiques soignent d’un côté mais occasionnent des effets trop négatifs de l’autre côté et parfois on les supporte même pas idem pour les bêtes. Ils savent parfaitement que les plantes, les huiles essentielles et autres ont beaucoup de vertus, mais ils vont prétendre le contraire dans l’intérêt des lobbystes : finance, vétérinaires, laboratoires pharmaceutiques. Il faut tout de même soulever, que certains médecins ou vétérinaires, pas beaucoup certes, préfèrent ne pas prescrire des antibiotiques et privilégient d’autres alternatives, car ils savent qu’il y a des personnes, idem pour les animaux qui ne les supportent pas!!!!

Répondre
rivas marie-thérése 16 février 2019 - 10 h 16 min

Magnifique j’utilise les huiles essentiel et je vais utiliser l’huile d’eucalyptus pour mes poules merci beaucoup et bon courage car nous sommes le pot de terre et luttons contre le pot de fer

Répondre
jamet sylvie 16 février 2019 - 9 h 38 min

Tout à fait d’accord avec vous … Les huiles essentielles sont très bonnes pour l’être humain pourquoi pas pour les animaux….!!!!

Répondre
Grégoire 16 février 2019 - 8 h 42 min

Depuis 40 ans j utilise les huiles essentielles et les plantes pour me soigner avec toutes les moqueries et autres ragots sur ma façon de fonctionner et je vois petit a petit tous ces gens qui commencent à évoluer et y croire… continuons, il faut sauver la planète, protegons nos animaux du plus petit ou plus gros ainsi que nos plantes et alors nous, nous pourrons survivre.

Répondre
Marie 15 février 2019 - 23 h 36 min

Triste constat triste .lecture.
L’argent mène le monde .
Le bien être des animaux et le nôtre ils s’en moquent .

Répondre
Buffard 14 février 2019 - 10 h 43 min

Je partage tout à fait votre avis sur les huiles essentielles. Nous sommes gouvernés par les lobbies médicaux (médecins,laboratoires et vétérinaires), qui nous tuent à coup de poisons en prétendant nous guérir. Même chose pour les homéopathes, en grand danger d’interdiction pour avoir osé concurrencer les allopathes (par ailleurs utiles et précieux). Cependant, j’apprécie la mise au point de Mme Mercier (ci-dessous) : oui, il y a des médecins et des vétérinaires consciencieux et compétents, qui ne dédaignent pas les solutions alternatives.

Répondre
Sonia Gadreau 11 février 2019 - 13 h 53 min

Bonjour, je suis découragée. C’est incroyable tout ce que les gouvernements peuvent faire et les compagnies pharmaceutiques. Jeux de pouvoir s’en est choquant.

J’ai moi-même traité ma chatte d’une infection urinaire par vinaigre de cidre de pommes, argile verte et huile essentiel alors que le vétérinaire voulais lui faire passé plusieurs examen et me disait qu’elle était foutu.

Merci d’en parler.

Répondre
hellache 11 février 2019 - 8 h 27 min

Un exemple de plus de la folie humaine et administrative !!

Répondre
Fluck 10 février 2019 - 20 h 48 min

Tout à fait d’accord avec cet article 100 % pour l’utilisation des huiles essentielles

Répondre
Christiane manem 9 février 2019 - 16 h 52 min

Je suis ravie d’être tombée par hasard sur cet article! Comment peut-on encore préférer aujourd’hui les antibiotiques aux produits naturels et les faire prescrire sans une once de honte pour les professionnels qui rédigent ces prescriptions, mais surtout triple honte à tous ces laboratoires qui s’engraissent sur le dos des humains et des animaux. Quel est le ministre de la santé qui va oser, envers et contre tous les mafieux de la politique de l’argent, y mettre fin dans les meilleurs délais? Enfin si il est déjà né!!!!!

Répondre
Raulet Yolande le 8 Février20 19 8 février 2019 - 17 h 02 min

Bonjour. Ces réactions sont vraiment aberrantes il faut s’insurger et réagir c’est effectivement important de garder une liberté d’action surtout concernant la santé.

Répondre
LE DRED FRANCOISE 8 février 2019 - 10 h 19 min

C’est un scandale: nos politiciens disent que nous sommes en démocratie : ce n’est pas vrai. NOUS SOMMES EN DICTATURE, SEULE LA PENSEE UNIQUE COMPTE;
Nous essayons de manger bio et nous nous soignons avec l’homéopathie quand c’est possible.

Répondre
mercier 5 février 2019 - 18 h 46 min

Bonjour je suis outrée moi aussi de lire de tel aneries Deja il faut savoir que LES HUILES ESSENTIELLES NE SONT PAS INTERDITES EN ELEVAGE ! Si elles fonctionnent si bien c’est parce qu’elles sont concentrées en principes actifs et son donc susceptible de laisser des résidus dans la viande , le lait ou les œufs que vous mangez . C’est pourquoi leur utilisation est soumise a ordonnance avec inscription sur le registre d’élevage et temps d’attente forfaitaire . De même pour les médicaments soumis a ordonnance.Le consommateur ne doit pas retrouver dans son assiette des traces d ‘huiles essentielles, d’antibiotiques, d’anti inflammatoires …
Je suis vétérinaire je travaille en zone rurale je prescrit des huiles essentielles et je ne suis pas dans l’illégalité.
Je vous invite a faire un vrai travail d investigation avant d écrire un article de vous renseigner sur la législation, sur les pratiques des vetos ruraux qui on les mains dans le cambouis ou plutôt dans la bouse de vache. Qui se lève la nuit pour faire vêler une vache qui sont sur le terrain et grâce a qui vous n’êtes pas en danger quand vous mangez de la viande (exemple épisode de fièvre charbonneuse dans les hautes Alpes : verdicts aucun humain malade grâce a la réactivité de mes confrères).
Donc si vous pouviez avoir un peu de respect pour la profession …Merci
Une veto de campagne

Répondre
aboude 5 février 2019 - 10 h 21 min

On est en face d’une mafia

Répondre
PAGE 31 janvier 2019 - 22 h 20 min

Bonjour,
Je suis une adepte des HE, les lobbies pharmaceutiques ne veulent pas que l’on se soigne avec les plantes. Les plantes sont bien moins toxiques et beaucoup plus efficace sur les animaux comme sur les humains. Et ça coûte beaucoup moins cher. Voilà pourquoi les autorités sanitaires pieds et poings liés avec les lobbies interdisent l’utilisation des HE
PS : partage Facebook

Répondre
MHGC 31 janvier 2019 - 10 h 23 min

Cela fait plus d’un an que de nombreux commentaires de soutien aux HE ont été déposés.
La vérité est que notre liberté est atteinte à travers ces interdictions . Il s’agit de passer la vitesse supérieure et de s’enquérir d’une démarche devant la justice qui assigne l’Etat à respecter notre devise « liberté égalité fraternité ». …La voie juridique est sans doute la seule qui puisse aboutir

Répondre
Lanfranchi 28 janvier 2019 - 12 h 26 min

À quand les gilets verts contre le mattracage pharmaceutique ?

Répondre
thomas 27 janvier 2019 - 19 h 24 min

il faut lancer une pétition pour dénoncer cette situation

Répondre
GRANDIN CATHERINE 27 janvier 2019 - 19 h 02 min

Bonjour, j’ai un élevage de 500 canards et des chiens et chats,des chevaux,des chèvres et justement je cherche des remèdes par les HE mais j’ai du mal à être bien renseignée… Avez vous des référencements de qualité ?
Merci

Répondre
Guillaume KEHREN 27 janvier 2019 - 14 h 12 min

Vous devriez lancer une pétition sur une plateform comme change.org.

Cordialement

Répondre
Blue du19 27 janvier 2019 - 11 h 42 min

Bien sur ! quand il n’y a pas d’argent à gagner ou faire dépenser c’est interdit!!
C’est un coup des labo évident.
Maintenant que les inspecteurs ou leurs proches développent un cancer, ne soient plus réceptif aux antibios, ce ne sera pas la faute des labo, surtout pas!!!

Répondre
PIA 27 janvier 2019 - 11 h 00 min

une fois de plus l’argent dirige le monde. Ou allons nous ainsi ?

Répondre
Frederi peressutti 27 janvier 2019 - 10 h 15 min

Bonjours ou ?bon courage. ..
Pas grand chose de plus à dire …Juste que je signifie que je suis contre le retrait des huiles essentielles.
Peut être une nouvelle revendication à faire avec les gilet jaune…
Merci pour ces diffusions et
Vive les huiles qui me soigne depuis plus de 15 ans…

Répondre
PALIN 27 janvier 2019 - 10 h 05 min

Bonjour cher Docteur Xavier Bazin,
Tout d’abord, MERCI à vous pour vos lettres riches en informations, qui ne font que me conforter dans mes opinions en ce qui concerne le bienfait et l’utilité des plantes pour notre santé.
Je suis anti médicaments d’instinct et mon médecin m’a toujours approuvée (il vient hélas de partir à la retraite), et ceci depuis mon adolescence : « au cours d’une promenade sur les bords de la Bièvre, ma mère et moi (j’avais 10-11 ans) avions rencontré le vieil et sympathique épicier chez lequel nous nous fournissions et nous en étions venus à parler de plantes, puis de la petite verrue qui était apparue à mon poignet droit. De suite, il m’avait conseillé des applications du jus jaune de la « Chélidoine », qui poussait à profusion dans les environs. J’en avais trouvé dans un sentier que j’empruntais pour me rendre au collège, et chaque matin et soir j’appliquais le liquide jaune sur la verrue qui, de blanche a viré au jaune, marron puis au noir et a disparu.
J’en ai toujours été reconnaissante à ce savant homme, sage et bienveillant et bien entendu, aux plantes, et à la nature que je respecte infiniment.
J’utilise les huiles essentielles pour moi et pour la maison (Calendula, lavande, géranium etc …) à Bien cordialement,
Marie Christine PALIN

Répondre
MF D vW 26 janvier 2019 - 18 h 05 min

Si ce sont des HE que nous employons nous mêmes comme médicaments naturels et que ces huiles ne sont pas nocives aux animaux, je ne comprends vraiment pas leur démarche! C’est sûrement Big Pharma qui est derrière cette loi/règlementation! Ce ne serait pas la 1ère fois!!!

Répondre
Dominique Demay 26 janvier 2019 - 14 h 03 min

Je suis consternée par ce que je viens de lire. Encore une fois les intérêts financiers d’une poignée de personnes l’emporte sur le bon sens et la santé.
Je soutiens votre action afin de faire bouger les choses dans le bon sens.

Répondre
Nemesis 26 janvier 2019 - 11 h 54 min

Dénoncer c’est facile, mais j’apprécie toujours. Ça fait souvent avancer les choses dans le bon sens. Faites des propositions, dites-nous par quoi remplacer tel ou tel médicament phamaceutique. Les herboristeries n’existent plus, alors on fait comment ? Les huiles essentielles, ok ! Lesquelles, pour quelle pathologie, quelle posologie, quelles contre indications ? Allez plus loin, on vous suivra.

Répondre
JPQ 25 janvier 2019 - 14 h 00 min

Le Bio gagne enfin ses titres de noblesse.

Les Anti Bio tiques passent en force…

Arrêtons de subventionner l’agriculture qui finance l’industrie pharmaceutique et chimique.

Le consommateur vote chaque fois qu’il fait ses courses…

Répondre
MARTINE DELIA 20 janvier 2019 - 16 h 41 min

Big Pharma a encore frappé ! c’est proprement consternant ! il faut faire quelque chose ….

Répondre
Ghislaine Coulon 17 janvier 2019 - 14 h 09 min

Bonjour a tous et a Xavier qui avez choisi la bouf bio, notre viande bio comme vous dites est dors et deja menacee par l’EU et ses nouvelles lois qui imposent le traitement par antibiotiques sur les animaux de fermes a la vente, les traitements naturels par plantes et les huiles essentielles sont dorenavant/desormais interdits et doivent etre remplaces par la merde pharmaceutique que nous voulons eviter a tout prix pour proteger notre sante. Nous devons nous battre contre les gros cons corrompus de l’EU qui la dirigent avec leur tete dans l’arriere train des lobbyistes, multinationales et de l’industrie pharmaceutique, nos remedes naturels sont percus comme dangereux (seulement pour leur portefeuille et compte bancaire = guerre commerciale impunement lancee contre nous)…mais apparement pas leur produits pharmaceutiques toxiques qui m’ont rendue invalide, dans une chaise roulante et proche de la mort en 2015 !!! Depuis le printemps 2016 j’ai choisi une vie saine, bio, sans toxines connues et j’ai recupere 75% de ma sante, je ne veux pas faire marche arriere et retomber malade. Xavier Bazin comment pouvons nous nous battre en masse contre cette connerie toxique qui va a l’encontre de mes droits humains en ce qui me concerne ? Quels sont nos recours ? Je suis prete a joindre un groupe et aider a la lutte contre la contamination de notre bouf et la menace a nos producteurs bio, leur mode de vie et leur revenu. Pourrais-je utiliser le contenu de votre lettre et ses references de recherche pour une petition ? J’en ai vraiment ras la casquette de ces attaques a nos libertes et a notre vie naturelle par cette guerre commerciale et civile dont nous souffrons aujourd’hui !!!

Répondre
gislin 16 janvier 2019 - 11 h 00 min

il serait temps que ces gens retournent à l’école de la vie .autrefois on utilisait déjà ces produits .
les produits de la terre sont surement plus sain que les produits artificiels; tenez bon;

Répondre
Joussemet 13 janvier 2019 - 11 h 17 min

Merci pour ces informations,et oui moi aussi je suis scandalisée par ces décisions….et merde pour la finance qui détruit la vie.
simonclem

Répondre
PIEDRAS 13 janvier 2019 - 9 h 56 min

bonjour, c ‘est vraiment une catastrophe le monde dans lequel on vit et le pire c’est que nous consommateurs ne voulons pas de se système imposé par les lobbys pharmaceutique mais on nous l’impose. Encore une fois pour de l’argent l’humain est prêt a tout. Le pire c’est que nous ne pouvons pas pire ce que l’on veux, on ne nous laisse pas le choix au détriment de certains qui s’engraissent. Pourquoi ne pas lancer une pétition sur change.org?

Répondre
Elfriede schlichter 12 janvier 2019 - 11 h 12 min

c’est la même chose pour la médecine humaine.
On veut éliminer ce qui est efficace et pas cher au profit de l a r g e n t pour nos « chers » actionnaires

Répondre
Miryam Marazzi 11 janvier 2019 - 12 h 21 min

Bonjour, ce sont les grands laboratoires pharmaceutiques qui dirigent tous ce qui est relatif à la sante, se servir de plante pour se soigné
ne leurs convient pas, parce qu’ainsi ils ne peuvent pas s’ enrichir et vu qu’ils sont déjà très riches mais jamais assez, ils peuvent se permettre de tout gouverné. C’est si facile avec de l’argent d’acheter les pouvoirs publics.continuer a vous battre c’est vous qui avez raison pas tous ces privilégiés. Bon courage. Cordialement

Répondre
Jalvé 11 janvier 2019 - 8 h 25 min

Bonjour,
Pourquoi ne pas faire une pétition ?
S’il y en a une déjà, vous pouvez nous indiquer l’adresse.
Enfin je note que c’est une démarche d’interdiction européenne. Les autres pays, dont l’Allemagne qui utilise beaucoup les plantes devraient s’en offusquer. Qu’en est-il ?
Merci.

Répondre
Kirner 10 janvier 2019 - 22 h 58 min

Je suis une inconditionneĺle des HE car je sais par expérience qu’elles sont efficaces. Mais toutes les grandes industries pharmaceutiques sont bien sûr contre car elles verraient leurs dividendes diminués. Elles se fichent pas mal de nous tuer à petit feu quel que soit le biais qu’elles prennent, ne serait ce que par le vaccin contre la grippe et par ces pauvres animaux entre autres. C’est une honte. Merci à vous de nous éclairer c’est un vrai acte de courage.

Répondre
françoise gb 10 janvier 2019 - 22 h 54 min

J’ai franchement du mal à croire tout cela : tant de médecins de qualité font appel à ces produits, huiles essentielles et autres produits du même ordre ! Je sais bien qu’il y a quelques ânes parmi eux, et de jeunes médecins inexpérimentés, ou même bornés… mais à ce point, ça parait vraiment invraisemblable ! Et plus encore de la part de vétérinaires, forcément appelés à voir des situations beaucoup plus variées, vu la variété de leurs « patients » !

Répondre
Thierry MORVAN 10 janvier 2019 - 9 h 54 min

Avec un Président des très riches pas étonnant qu’il favorise l’industrie du médicament.
N’oublions pas que sa première initiative d’élu a été de rendre 11 vaccins obligatoires pour nos enfants.
Sans se soucier des conséquences que nous redoutions et qui sont observées aujourd’hui.
Nous ne sommes plus écoutés.
Seuls l’Europe et l’argent nous gouvernent.
Pas étonnant que la rébellion gagne du terrain.

Répondre
Laetitia FRANCOIS 10 janvier 2019 - 8 h 33 min

Nous sommes aujourd’hui dans un système où les laboratoires sont assez puissants pour inciter les autorités à pointer les concurrents du doigts voire de les faire tomber. Ineptie quand on connait le pouvoir naturel des plantes depuis des millénaires.
On est tombé sur la tête. La chimie c’est un progrès mais bien plus dangereux que quelques herbes.

Répondre
Goumot 9 janvier 2019 - 14 h 08 min

Merci pour cette lettre, je fais suivre!
Je confirme que les huiles essentielles soignent merveilleusement bien mon chien.
Eucalyptus radiata car il a des problèmes de respiration et poumon.
La propolis verte pour l’infection des bronches et d’autres….
Lorsqu’on en parle au vétérinaire il ne connaisse pas ! C’est scandaleux et rejoins votre pétition.
Merci de faire cela vous êtes formidable

Répondre
Francine 8 janvier 2019 - 14 h 01 min

Bravo super chouette! Félicitations

Répondre
Jean Lian 7 janvier 2019 - 19 h 03 min

Du grand n importe quoi c est les laboratoires pharmaceutiques qui font la pluie et le beau temps pour vendre leurs remèdes chimiques et qui interdisent telle plantes ou huiles essentielles ceci sous prétextes totalement bidon ..et croyez moi battez vous et continuer et c est un professionnel qui vous le conseil ..étant moi même manotherapeute phytothérapeute aromatherapeute ceci depuis 40 ans et 5 génération familiale et petit fils d une herboriste

Répondre
Nora 6 janvier 2019 - 22 h 54 min

Je suis navré pour les humain quand j ai lu votre article je n éprouve que le goût amer d une inconsience et je suis triste pour ceux qui ne connaissent pas le bonheur de la paix avec sois même et le bonheur de bien servir l humanité

Répondre
Alain Verhaeghe 3 janvier 2019 - 2 h 37 min

Bonjour,
Votre avis sur les diffuseurs d’huile essentielle?
Diffusé de l’huile essentielle dans une habitation est-il dangereux?

En attente de réponses.
Merci.
Salutations.

Répondre
Otnu 2 janvier 2019 - 18 h 37 min

La destruction du vivant organisée par les lobbies pharmaceutiques est encore à l’œuvre.
Le principe de précaution n’ est jamais appliqué et le consommateur toujours exposé.
C’est un scandale de plus, à dénoncer en urgence.

Répondre
Luzin 2 janvier 2019 - 14 h 05 min

Bonjour
Merci de me contacter par téléphone au 06 07/17 93 28.
Je souhaiterais que nous agissions sur le sujet des huiles essentielles et pour cela j’aimerais vous rencontrer.
Francis LUZIN
Éditeur de magazines professionnels
Président d’une société fabriquant des compliments alimentaires à base de plantes et d’huile essentielle

Répondre
Rossier 29 décembre 2018 - 10 h 08 min

Les Huiles Essentielles interdites pour les animaux !

Bonjour,
Je soutiens votre initiative, et vous en félicite!!

Je ne souhaite pas recevoir d’autres mails concernant celle-ci.

Répondre
BRUNELLA 27 décembre 2018 - 15 h 09 min

Bonjour je suis indignée de cette information plus qu’alarmante.
Mobilisons nous pour changer ces conneries.

Joanna

Répondre
Insam 21 décembre 2018 - 11 h 29 min

J’ai un truc à partager avec ceux qui ont des chiens présentant une dermatite atopique, y’en a de plus en plus;
avant de céder aux pressions vétérinaires et fragiliser votre bête avec des produits à base d’hydrocortisone qui sont en médecine allopathique, les plus efficaces, mais dangereuse à long terme, essayez le vicks vaporub, bon c’est gras, c’est une horreur pour les poils longs mais c’est vraiment efficace.
Et bien sûr, le véto ou même le pharmacien ne vous le conseillera jamais.
Par contre pas sur le chat, les chats sont hypersensible à la plupart des huiles essentielles, dont celles contenues dans le vicks.

Répondre
Le Heno Valerie 21 décembre 2018 - 9 h 16 min

C’est une honte et il faut désobéir au dictat financier des lobbys
Merci pour cette information plus qu’alarmante sur nos autorités, une de plus!

Répondre
BON Patrick 20 décembre 2018 - 14 h 27 min

D’origine agriculteurs par mes deux parents, je indigné de ce que je viens de lire je vous soutien avec les moyens dont je dispose pour faire suivre l’information à mon cousin germain agriculteur et à ses confrères.

J’espère que la france et la CEE vont plier devant cette absurdité

Patrick BON

Répondre
Thomas 12 décembre 2018 - 10 h 29 min

Ouah c consternant. Alors on préfère empoisonner les bêtes et nous aussi… Pfff

Répondre
Ivana caleca 26 novembre 2018 - 9 h 34 min

 en juger par le comportement de tou(te)s ces incapables élu(e)s par d’autres qui le sont tout autant, il n’y a rien de positif à attendre; l’important pour une très grosse majorité de la classe dirigeante étant de s’en mettre plein les poches, assuré(e) qu’ils (ou elles) sont de bénéficier d’un non-lieu, si on se réfère aux statistiques des derniers scandales qui ont éclaboussés le paysage français; alors, pourquoi s’en priver!!!

Répondre
thomas villalba 24 novembre 2018 - 15 h 35 min

Assez que les personnes ne soient plus libres de vivre et de se soigner comme elle le souhaitent… Ces éternelles pressions des lobies qui passent en force des lois pour leurs intérêts!!! et contre la santé de l’ensemble des femmes, des hommes et des enfants de la planète, ils devraient avoir « HONTE ».

Répondre
volat 9 novembre 2018 - 10 h 47 min

c’est scandaleux! proposition faites signer des pétitions ….des fois ça fonctionne et ça interpelle le public

Répondre
Bugelli Alexandrette 8 novembre 2018 - 11 h 50 min

Il s’agit encore et encore d’enrichir ceux qui s’enrichissent déjà à nos dépens, dont les vétérinaires . Je me demande comment font les personnes modestes pour soigner leurs animaux.
Comment ferais-je sans les huiles essentielles, lorsque personne ne sait soigner telle ou telle pathologie ou même se protéger de mes ennemies, les coccinelles asiatiques auxquelles je suis allergique.. Il faut alerter les citoyens par tous les moyens quitte à inonder de mails tel responsable de ces lois iniques à Bruxelles. Alertez, dites comment agir. CEla fonctionne. Ainsi Amnisty, l »Acat etc.
Salutations

Répondre
Christophe 4 novembre 2018 - 17 h 23 min

Bravo !
On va partager votre message
Au fait où trouve-t-on les huiles essentielles à Paris?

Répondre
Françoise 29 octobre 2018 - 8 h 21 min

Bonjour,
Pourquoi a t il fallu attendre 5 ans pour que cela vienne aux oreilles des communs des mortels comme moi??

Répondre
RENE PLOTEAU 25 octobre 2018 - 20 h 00 min

A en juger par le comportement de tou(te)s ces incapables élu(e)s par d’autres qui le sont tout autant, il n’y a rien de positif à attendre; l’important pour une très grosse majorité de la classe dirigeante étant de s’en mettre plein les poches, assuré(e) qu’ils (ou elles) sont de bénéficier d’un non-lieu, si on se réfère aux statistiques des derniers scandales qui ont éclaboussés le paysage français; alors, pourquoi s’en priver!!!

Répondre
Bernier Serge 20 octobre 2018 - 7 h 45 min

IL est navrant de constater que les industries pharmaceutiques et agroalimentaires préfèrent droguer nos animaux ( pour les revenus financiers qu’ils encaissent ) alors les plantes naturels qui poussent dans les pâturages sont plus efficaces et quasiment pour la plupart que les produit chimiques qu’ils vendent à prix d’or ; c’est tout simplement scandaleux et irresponsables ; on en revient toujours au même ; la richesse au détriment de la santé de nos amis les bêtes et des êtres humains .

Répondre
Charles VINCENT 19 octobre 2018 - 15 h 49 min

On marche sur la tête ! Je transfère votre article à tous mes contacts.
Courage,
Amicalement,
Charles

Répondre
Baissac 18 octobre 2018 - 8 h 07 min

Nous sommes dirigés par des malades mentaux et / ou des débiles profonds uniquement adorateurs de Notre Dame du Saint Fric.

Répondre
Bernadette Leleux 13 octobre 2018 - 19 h 51 min

J’utilise l’huile essentielle de lavande vraie ajoutée à un peu d’huile d’olive. C’est très efficace contre les puces des chats et moins nocif pour l’animal.

Répondre
JEANNE Marie Françoise DULAC 13 octobre 2018 - 16 h 15 min

Ce problème est récurrent, tant pour les humains que pour les animaux : ainsi, en apiculture, les mêmes interdictions des huiles essentielles vont produire les mêmes effets dévastateurs, ce dont les apiculteur n’avaient pas besoin.
Par ailleurs, aujourd’hui, il est impossible de faire des teintures-mère de plantes car les pharmacies ne sont plus autorisées à vendre que de l’alcool dénaturé….
La volonté sciemment destructrice des décisionnaires en tous domaines de la vie – sous fausse bannière d’une protection inversée – devient cauchemardesque…..

Répondre
RIGAUD annick 13 octobre 2018 - 14 h 13 min

Qu’en est-il aujourd’hui ! les éléments semblent dater de quelques années …
Il faudrait faire une pétition nationale pour leur dire qu’on en a assez de leurs conneries !

Répondre
Rouvière Jean 11 octobre 2018 - 14 h 43 min

qui sont ces inspectrices des services de la préfecture ? quels services? croyez vous qu’une ferme BIO prend le risque d’utiliser des produits quelconques ? je pense que vous faites de la pub en douce pour vos produits . Tous les commentaires sont faux .

Répondre
MEYER 11 octobre 2018 - 10 h 38 min

Incroyable,
La planète doit tourner à l’envers !!!
Les hommes sont devenus fous !

Répondre
gasnier 10 octobre 2018 - 22 h 49 min

L’instruction, principalement administrative, n’a jamais été un gage d’intelligence, hélas !….
Le probléme, c’est que cette administration a un pouvoir plus souvent destructeur que bénéfique pour ses administrés !….

Répondre
Laurence 10 octobre 2018 - 21 h 05 min

J utilise souvent les huiles essentielles et en suis satisfaite. Bonnes réactions efficaces et rapides. A conseiller et non à éliminer. Honte aux firmes pharmaceutiques et aux grosses « légumes » qui les dirigent… L effet boomerang fera mal….

Répondre
Vermynck 10 octobre 2018 - 20 h 30 min

On ne peut qu’être d’accord avec vous,si l’on a un minimum de bon sens,ce dont nos gouvernants semblent totalement dénués (l’appât du gain rend débile ,on dirait).
Peut-être pourriez-vous lancer une pétition sur le sujet ?
Cette forme d’expresSion semble avoir le vent en poupe et permettrait peut-être de diffuser plus largement votre message.
Personnellement je la signerai immédiatement.

Répondre
Vermynck 10 octobre 2018 - 20 h 20 min

On ne peut,si l’on a un minimum de bon sens ,qu’être d’accord avec vous.
Pour quoi ne lanceriez vous pas une pétition sur ce sujet ?
Cette forme d’expression semble avoir le vent en poupe et permettrait peut-être une plus grande diffusion de votre «enseignement »(que je partage immédiatement sur Facebook).
Personnellement,je la signerai tout de suite.

Répondre
SABBADINI DEGLI ARIENTI 10 octobre 2018 - 17 h 14 min

Pour moi mon meilleur soutien est d’aller lui acheter des fromages et autres produits qu’elle vend, je ne suis pas loin de la drôme provençale, pouvez vous me donner ses coordonnées, svp ? Merci et merci de dénoncer ces pratiques ubuesques mais « le pognon de dingue » qu’est ce que ça ne ferait pas faire !!!! cordialement, Claudie SABBADINI DEGLI ARIENTI

Répondre
Maxime C 10 octobre 2018 - 16 h 58 min

STOP AUX PRODUITS DE SYNTHESES TOUT COURT !!!!!!!!!!!!!! VIVE LES PRODUITS NATURELS !!!!!!!!!!!!

Répondre
Ayral 10 octobre 2018 - 16 h 22 min

C’est la seule alternative pour combattre la maladie chronique de Lyme. Les antibiotiques imposés par la Haute Autorité de Santé, ne fonctionnent pas sur le long terme. Ils savent très bien que la Borrelia crée un bio-filme qui la protège des antibiotiques. Nous sommes des parias, les traitements venant de l’étranger nous sont interdits. Les médecins qui ne suivent pas le protocole imposé peuvent être poursuivis. Et les tests imposés pour détecter la maladie ne fonctionnent pas pour tous les malades, qui se sentent abandonnés. Les prix des antibiotiques n’arrêtent pas d’augmenter en France pour le bonheur de ceux qui nous choisissent nos ministres de la santé, car ce sont eux qui décident et pas les politiques. Encore beaucoup de choses à dire….

Répondre
Durand 10 octobre 2018 - 12 h 56 min

Oui refusons cette dictature de l empoisonnement
Non à ce monde bourre de pesticides et d antibios vendus pour que quelques entassent des richesses sais aucun souci de la santé des gens ni de la terre qui les porte et les nourrit.
Ces gens là n ont jamais vu ni une brebis ni une vache de leur vie mais régentent le cours du lait et de la viande. Non aux Bigpharma et oui à la liberté de choisir comment on se soigne et soigne les bêtes. Continuez vos luttes. Nous vous soutenons.

Répondre
JEANclaude SCHMITT 10 octobre 2018 - 12 h 11 min

bonjour l’absurdité humaine!bonjour les profits faramineux que font certains gros labos bonjour le silence du gouvernement face à cette absurdité!on parle de climat d’écologie de transition écologique tout du blabla! qu’en pense monsieur de rugy je croyait que le bon sens paysan perdurerait qu’on l’écouterait mais non toujours le fric le fric!y en a marre!va falloir interpeller les députés sénateurs conseillers régionaux départementaux maires des communes rurales et faire une grande manif devant l’assemblée nationale!trop c’est trop!mon épouse se soigne parles plantes les huiles essentielles grace à vos bons conseils et àceux de sa naturopathe alors madame buzin alles vous enfin reconnaitre le bien fondé de se soigner naturellement pour certaines affections je suis révolté!et bien sur toute ma sympathie à cette éleveuse de brebis qui se bat contre cette absurdité et si elle est dans une situation financière compliquée pourquoi ne pas lancer une cagnotte en ligne pour l’aider et d’autres bien sur qui pourraient se faire connaitre la confédération paysanne pourrait peut etre s’en occuper voilà va falloir que je me calme

Répondre
Claude DE BACKER 10 octobre 2018 - 11 h 56 min

Je trouve cela scandaleux c’est la nouvelle inquisition tout qui n’est pas dans la bible est interdit ( la nouvelle , les loi arbitraires) voulue par ceux qui se prennent pour les représentants de « dieux » sur terre; autre époque même pensée
Les inspecteurs trop tendances à être  » Le Grand Inquisiteur » interdir et pourchassé les connaissances du peuple pour qu’il devienne bête et soumis

Répondre
jean kowal 10 octobre 2018 - 10 h 18 min

Mon commentaire «  » comme pour les pensions des vieux ,comme le déficit de la sécu ,comme tout ce qui se passe dans notre vie !! CELA PASSE PAR LE BUREAU DE VOTE DE CHAQUE NATION, mais pour l’Europe c’est encore plus pire «  » » » tout les élus ou presque «  » sont corrompus avec tout les lobbys industrielles ,de big farma ect ect Donc quand le peuple aura compris qu’il ne faut plus signer les chèques en blanc a des représentants du peuple qui «  » n’ont pas de CASIER JUDICIAIRE VIERGE POUR FAIRE DE LA POLITIQUE! Alors nommer des pédophiles dans les maternelles «  » VOIR NICOLAS HULOT et plein d’autres èè

Répondre
MADELEINE GRAS-FRATY 10 octobre 2018 - 9 h 55 min

impensable………
Jusqu’où va t on se laisser imposer des directives complètement absurbes
ll va falloir que l’on se « réveille »

Répondre
Defossez 10 octobre 2018 - 8 h 43 min

Consternante et aberrante décision qui va à l’encontre du bien-être animal!

Répondre
Arsene Sipp 10 octobre 2018 - 8 h 37 min

Notre créateur Dieu n’a pas laissé l’homme sur terre sans lui apporter ces joyaux de la nature pour le soigner. Hélas ce même homme à tout saccager et à inventer ces pilules chimique à fort rendement pécuniaire et l’argent détruit tout .Bravo à cette eleveuse de brebis elle est dans le vrai.

Répondre
Blondelet 10 octobre 2018 - 8 h 13 min

C’est un scandale sanitaire. Ces laboratoires pharmaceutiques nous empoisonnent un peu plus chaque jour. Il faut arrêter de se laisser faire !!! Prenons conscience tous ensemble de cet état de faits et devenons des consommateurs avertis. Vous avez le droit de dire non à votre médecin qui vous ordonnent régulièrement des antibiotiques. Lisez ou chercher sur Internet les effets secondaires de tous ces médicaments qui détruisent votre organisme !
Luttons tous ensemble

Répondre
Gérard PERGET 9 octobre 2018 - 22 h 32 min

Nous devons lutter contre « big pharma » qui nous intoxique gravement et ne se soucie que de son argent, au détriment de tous… Il faut se serrer les coudes et alerter la population entière de cette injustice.

Répondre
WESTRELIN 9 octobre 2018 - 12 h 37 min

En tant que démocratie, nous devrions pouvoir être libre de choisir en France, de manger une alimentation végétale ou animale, bio traitée par des plantes et des Huiles Essentielles, ou des pesticides, antibiotiques et hormones.
Cette LIBERTÉ passe par l’INFORMATION, l’étiquetage, l’origine du produit, son mode d’élaboration, les produits utilisés à sa culture, son élevage…
Arrêtons de considérer le peuple comme un mouton de Panurge, inculte, sans curiosité et sans réflexion!!

Répondre
Garance Jeannel 9 octobre 2018 - 8 h 25 min

Je pense sincèrement que ce sont des données fausses aux sujets des huiles essentielles propagées par l’industrie pharmaceutique qui font passer ce type de loi, et c’est fort possible que des personnes “compétentes en la matière “ sont payées par l’industrie pharmaceutique pour mentir au sujet de l’efficacité des huiles essentielles. C’est une histoire de gros sous. J’ai une amie qui se soigne uniquement aux huiles essentielles , personnellement je prends des vitamines quand besoin est et je ne touche pas aux produits pharmaceutique (très très exceptionnellement et après vérification avec un médecin qui est aussi nutritionniste ). La guérison n’est pas une bonne chose pour l’industrie pharmaceutique et ceux qui y ont des investissements car cela signifie chute des ventes.
Et évidemment des animaux bio et sain sans injection de produit chimiques, veut dire des gens qui mangeront des aliments qui risquent beaucoup moins ou pas du tout de les rendre malades, donc un danger pour les revenus de l’industrie Pharmaceutique et ses investisseurs. Le bien être des gens n’est pas ce qui les intéresse, l’argent oui. Dure à croire mais des rapports très nombreux le prouve, comme récemment une professeur d’Universite aux USA qui avait été payé par l’industrie pharmaceutique pour témoigner qu’un produit chimique employé en agriculture n’etait pas cancérigène, alors que la personne qui attaquait était un jardinier avec un cancer dont il allait mourir après avoir utilisé ce pesticide pour pendant plusieurs années. Ce professeur a finalement avoué avoir été payer 100000 dollars pour faire un faux témoignage, par le Monsanto qui produit ce pesticide. Ces gens n’ont pas de cœur! Donc tout mon soutient à cette personne merveilleuse qui s’occupe avec un cœur très bon et généreux de ces moutons et les traite avec les huiles essentielles . Merci de votre travail et de votre courage. Vous avez toute ma compassion et mon soutient. Bien amicalement, Garance

Répondre
Diana Cattin 7 octobre 2018 - 6 h 12 min

La bêtise et l’ignorance vont malheureusement de paires. A ce jour les pharmaceutiques sont encore beaucoup trop puissants. C’est quand que nous allons nous lever pour les contrer. C’est dans la rue qu’il faut démontrer notre mécontentement.

Répondre
françoise mercurio 4 octobre 2018 - 8 h 31 min

On marche sur la tête!!! tout est une affaire de bon sens et de connaissances.
Etonnez vous ensuite que la consommation de viande baisse! je ne veux plus d’antibiotiques pour les animaux ni d’ animaux élevés en batterie..
Entre la communication et la réalité il y a un gouffre,vive les produits naturels

Répondre
MONNER 1 octobre 2018 - 8 h 58 min

incroyable ces politiques préfèrent la médecine chimique qui tue et empoisonne les gens et la terre, honte à, eux, mais ils touchent surement des pots de vin de l’industrie, cela ne m’étonnerai pas.

Répondre
Nicole Torelli - Blengino 30 septembre 2018 - 16 h 45 min

Merci à cette éleveuse qui prend le temps de soigner ses bêtes avec des huiles essentielles.
Bravo pour son courage si tous les éleveurs pouvaient faire de même les tarés de ce monde n auraient plus de poids. Et vive la santé naturelle des animaux et des humains. A bas les profits sournois pour l argent et non notre santé. On veux nous rendre malade afin de mieux nous tuer avec des médocs nocfs à notre santé! !!

Répondre
CORKADIU Anita 16 septembre 2018 - 17 h 48 min

Après des années à essayer de soigner mon eczéma avec des poisons, je me suis mise au Huiles essentielles , résultat plus d’eczéma ; les animaux ne sont pas si différents de nous pourquoi ne pas laisser libre choix aux éleveurs??? C’est honteux.

Répondre
Beaudoin 15 septembre 2018 - 11 h 03 min

Bonjour, j’ai un chien allergique qui ne supporte pas l’alimentation industrielle ni même les traitements vétérinaires et ce depuis tout petit. A chaque intervention ou acte vétérinaire, mon chien a développé des plaies avec perte de poils, grattage jusqu’au sang, œdèmes suite au vermifuge Nex Gard Spectra, etc … Les seuls soins possibles sont à base de plantes !!

Répondre
Patrick Soluproblem-Gustin 12 septembre 2018 - 19 h 30 min

Bonsoir,
ABSURDE & SUICIDAIRE sont les mots qui conviennent…
Le pognon, le pognon, le pognon…
Et notre santé, bordel,
Arrêtez de nous détruire !!!
Patrick Gustin.
BELGIQUE.

Répondre
Amadei 5 septembre 2018 - 0 h 55 min

Apres 2 mois d’antibiotiques inefficaces j’ai soigne ma chienne labrador pour une bronchite avec du miel melange le matin a 2 gouttes huile essentielle de thym a linalol
Et le soir melange avec 2 gouttes h ess eucalyptus radie
En 1 semaine finie la bronchite

Répondre
Thel Helene 4 septembre 2018 - 8 h 42 min

Encore et toujours le profit avant la raison… C’est triste.

Répondre
Patricia Jouve 30 août 2018 - 2 h 28 min

C’est vraiment incroyable. A se demander si nous vivons bien en France, le soi-disant pays des libertés et des droits de l’homme!!Est-ce que la volonté du gouvernement est vraiment d’assurer la santé des citoyens????

Répondre
Chabanne 24 août 2018 - 21 h 15 min

Je suis en colère contre les groupes pharmaceutiques. Comment l’appât du gain peut avoir plus de valeur que la morale à leur yeux. Ce groupuscule de personne préfère empoisonner ses propres enfants, leur propre famille et amis pour faire gagner plus d’argent à une entreprise. Comment peuvent ils être à ce point aveuglé par la cupidité. La vie de leurs proches ne vaut elle pas plus que cela à leurs yeux? Ils ne savent que trop bien quels sont les effets dévastateurs sur l’organisme humain de l’effet d’une surconsommation d’antibiotiques et de médicaments.

Répondre
FRANCIS CLAUDE TRIPOTEAU 22 août 2018 - 0 h 40 min

Une fois de plus notre vie quotidienne est régie par les lobbies pharmaco-chimiques qui nous pourrissent la vie sans aucun contrôle gouvernemental . Très , très inquiétant.

Répondre
Marie-Josèphe Moons 20 août 2018 - 9 h 56 min

Bonjour,

Scandalisée par cette société où le fric et les intérêts des lobbies priment sur la santé des gens et les vrais remèdes qui, non seulement guérissent mais qui, de plus n’ont pas d’effets secondaires. Personnellement je ne me soigne qu’avec des huiles essentielles quand j’en ai besoin et cela, depuis des années. Je suis vraiment dégoûtée et en colère vis-à-vis de tout ce qui se passe: au 21è siècle, on devrait continuellement avancer dans TOUS les domaines; ce processus est mis à mal à cause de gens qui ne devraient pas être fiers de se regarder dans la glace….

Répondre
Bonhomme Miguellina 20 août 2018 - 7 h 44 min

Vous avez bien exposé le problème ! … on aurait presque pitié des indigents d’esprit. Mais ces derniers mots sont un peu durs, tout de même … il m’aura fallu, à moi, beaucoup de persévérance pour m’arracher aux paradigmes ambiants qui prétendent, et encore de nos jours, mettre la nature à la poubelle. Mais la nature des choses, comme le cave, finit toujours se rebiffer ! … et alors …

Répondre
mortali 19 août 2018 - 14 h 58 min

pourquoi ne pas lancer une pétition , jene comprend pas qu’ rlle ne soit pas avec cet article .

Répondre
Laurence 19 août 2018 - 10 h 20 min

Pourquoi ne pas faire une petition et interpeler les ministres competents avec le resultat ?!?!

Répondre
Morel 18 août 2018 - 8 h 22 min

Bonjour, rien ne m’etonne… malheureusement l’etat et tout les gouvernements veulent faire de nous des vaches a lait qui remplissent le porte monnaie du pays… donc si Nous commencons a se traiter avec les huiles essentielles comment allons nous les enrichir sans acheter leur produits, medicaments etc et comment vont tourner les cabinets des veterinaires si tout le monde se met a connaitre la loi de la santé?! Nous sommes de veritables murs dans l’avancée de leur projet! Mais ils ne nous empecheront pas de les utiliser! Car nous savons les creer malheureusement pour eux.

Répondre
Cayeux 17 août 2018 - 20 h 35 min

C’est tout simplement honteux

Répondre
Giulia Droulers 17 août 2018 - 13 h 52 min

Il faut absolument lancer une pétition!! Sur change.org par exemple.. Faites le M. Bazin, vous avez déjà les mots.
Quelle incroyable double discours encore ..
Pour ma part je considère les huiles essentielles primordiales dans mon quotidien.
Et il semble évidement quelles le sont ppur les soins vétérinaires.
Lancez cette pétition svp…

Répondre
Fruchart 17 août 2018 - 12 h 52 min

Les huiles essentielles c est essentielles. J en utilise personnellement et elles me sont très bénéfiques alors pourquoi ne le seraient elles pas pour les animaux.

Répondre
gasnier 17 août 2018 - 10 h 08 min

Résister, c’est le mot d’ordre, unissons nous pour contrecarrer cette ignorance et le pouvoir de l’argent qui veut s’imposer avec les lobbys de tout poil…

Répondre
Evelyne MARIUS 17 août 2018 - 9 h 39 min

La bêtise et l’ignorance sont le cancer de l’humanité !!!
J’aurais envie de dire à cette bergère : si vous n’avez plus de subvention de la PAC, tant mieux, vous serez libre !
Je sais bien que c’est ce qui aide à vivre la plupart des éleveurs et cultivateurs, mais le système crée ce genre d’aberration. Il ne veut pas que vous soyez libres. Il ne veut pas de votre intelligence, de votre indépendance d’esprit. Et pire, il ne veut pas que nous soyons en bonne santé !
Ça me consterne et me dégoûte

Répondre
Maya 17 août 2018 - 7 h 23 min

Eleveuse amatrice de volailles je viens d en faire l’expérience par moi même. Le vermifuge chimique n est plus efficace sur mes poules depuis quelques mois je viens de les traiter avec un complexe d’huiles essentielles et en une semaine mes bêtes sont bien plus vaillante et le vers ont presque disparus.
Aucun vétérinaire n est spécialisé en volailles amateurs et aucune alternatives n est proposé…. et on.veut interdire ces produits efficaces. C’est honteux.
Merci pour votre info

Répondre
Semont 15 août 2018 - 18 h 46 min

Je suis indignée de voir que il y a des lois qui favorise s les grandes firmes pharmaceutiques . La nature donne tout pour guérir .d’ailleurs personnellement j’utilise pour ma famille et moi les huiles essentielles, les plantes et produits bio et naturels. Ça marche toujours ! C’est bien moins cher!!

Répondre
Claude Gosselin 15 août 2018 - 4 h 36 min

Beaucoup de nos gouvernements ont été corrompus par les laboratoires (ou mafia pharmaceutique) et particulièrement celui de la France. Ça ne peut pas continuer comme ça !!! Oui c’est un crime contre l’humanité et il faudra que ces gens-là paient un jour pour leur crime !!!

Répondre
Cornu-zozor Yoka 14 août 2018 - 8 h 38 min

Le MONDE ( LES HOMMES ) MARCHENT SUR LA TÊTE!!
Ils veulent faire disparaître le monde de la connaissance et de l’expérience, au profit d’un monde inculte au cœur sec et sans espoir.
Désolant !!!!!!!!!! Yoka

Répondre
Brager 14 août 2018 - 7 h 35 min

et si on donnai à manger taux animaux domestiques uniquement des produits chimiques produits par Bayer et Cie, au moins, il n’ay aurait pas de microbes !

Répondre
TOUSSAINT Solange 14 août 2018 - 0 h 21 min

en attente de modération, dites vous ?
je vous assure que j’ai modéré mon enthousiasme !
tous les autres commentaires expriment différemment la même chose que moi, non ?
alors, je ne changerai pas un iota mais libre à vous de ne pas le publier.
je comprendrai.
merci pour vos articles passionnants
cordialement
S.T

Répondre
TOUSSAINT Solange 13 août 2018 - 23 h 26 min

Je suis attérée par cet article et tous les autres que vous publiez qui sont de la même veine. Que faire ? Bien qu’utile et très intéressant pour la formation personnelle, ce n’est pas suffisant de faire circuler l’information qui, au finish, ne touche toujours que les mêmes personnes, déjà convaincues et désespérées devant l’ampleur du problème. Ne serait t-il pas possible, nom de Zeus, d’organiser une résistance indépendante de tout parti politique, en descendant dans la rue, en manifestant bruyamment notre mécontentement (le mot est faible !), en portant, preuves à l’appui, les affaires devant les tribunaux pour crime contre l’humanité ?
Comment réagir autrement qu’en nous comportant comme des moutons menés à l’abattoir ?
Je dois préciser que j’adhère totalement et inconditionnellement aux idées de générosité, de partage, d’humanité, de rire, d’amour et tutti quanti … que vous développez largement dans vos articles mais la coupe est pleine. Taisons nous ou réagissons vraiment !!!!!
J’ai été élevée pour être un « bon petit soldat qui courbe l’échine devant les « Grands de ce monde » mais à l’heure de la retraite et de la mort qui approche, CA SUFFIT !!! Le petit David n’a t-il pas gagné contre le géant Goliath ?

Répondre
molard jean 5 août 2018 - 9 h 46 min

D’accord pour la liberté de traitement des animaux et des hommes.
Merci pour cette info

Répondre
Franck 4 août 2018 - 13 h 55 min

Il s’agit bien d’une conspiration qui donne a la toute puissante industrie agro chimique et pharmaceutique le monopole de la santé.
Il y a cependant un virage amorcé qui devrait peser grace a la volonté populaire. Rappelez vous ce que disait Ghandi  » Si le peuple savait quelle pouvoir il a dans les mains » . Les politiques céderont malgré les « intérêts » qu’ils trouvent parmi les lobbying de ces industries.

Répondre
Chevallereau 1 août 2018 - 9 h 10 min

Je suis agricultrice,je soigne les laitières avec homéopathie,et huile essentielle,le recours aux antibiotiques est uniquement réservé au derniers recours.sachant que les animaux qui gambadent dans les prairies sont plus résistants aux maladies.
Les labos ne disent pas les effets secondaires des médicaments,vu la liste des posologies nous n avons plus envie de lire.stop au fric,restons humains…

Répondre
ANSEL 26 juillet 2018 - 16 h 53 min

Incroyables bêtises. Je suis pour les huiles essentielles y compris pour les animaux

Répondre
Beatrice Couturier 24 juillet 2018 - 9 h 00 min

C’est sûr que c’est un scandale ! Mais, tant que nous ne serons pas sortis de l’Union Européenne, tant que nous serons assujettis aux règlements européens, nous ne pourrons pas faire ce que nous voulons. La seule possibilité est d’en sortir, en soutenant l’UPR, un parti dont le programme contient tout ce que nous souhaitons de nos voeux les plus chers ! Un parti qui est muselé parce que dangereux pour le système en place ! Il y a une omerta sur lui. Pourtant les plus grands économistes (non alignés ) confirment ses analyses… Merci d’ouvrir les yeux et de vous documenter.

Répondre
Nadine SAIVE 22 juillet 2018 - 10 h 42 min

C’est honteux. Je suis dégoûtée par tout ce qui se passe au profit des laboratoires pharmaceutiques qui nous tuent à petit feu en s’enrichissant de plus en plus. Revenons aux remèdes de grands mères au plus vite. Après avoir été opérée de la thyroÏde (la partie gauche a été enlevée) il y a plus de 15 ans, mon endocrinologue, chef de service à l’hôpital, voulait absolument que je commence le traitement avec du lévotyrox alors que tous mes taux étaient normaux. Je lui ai demandé de s’expliquer du pourquoi il voulait me mettre sous traitement. Réponse évasive, embrouillée, pas compréhensible… Je lui ai tenu tête en lui disant que mes taux étant bons je ne prendrai pas de traitement. Aujourd’hui, mes taux sont toujours bons sans traitement. Il faut oser aller contre les décisions des médecins quelques fois ou essayer les médecines douces avant tout.

Merci pour vos articles.

Répondre
Palomeros Agnes 18 juillet 2018 - 13 h 47 min

Il faut absolument que les éleveurs puissent soigner leurs bêtes avec des huiles essentielles et ne soient pas obligés d’utiliser des antibiotiques dont on connaît le côté néfaste d’accoutumance et le côté négatif pour notre santé .

Répondre
Le moal 18 juillet 2018 - 9 h 23 min

On commence à en avoir assez de ces gens qui pondent des réglementations idiotes dans le seul but de s’en mettre plein les poches. Si les animaux les mangent naturellement sans aucun problème c’est que cela leur convient et ils en connaissent les bienfaits beaucoup mieux que ces burocrates alors laissez ceux qui élèvent leurs bêtes sainement travailler en paix et allez voir plutôt ceux qui les nourrissent avec dû chimiques et des antibiotiques, ceux là nous rendent malades

Répondre
Maxime Cortella 18 juillet 2018 - 8 h 33 min

DÉSOBÉISSANCE CIVILE !!!!
Pour vivre heureux vivons caché !
Il faut tout planquer avant les contrôles et faire semblant de respecter les directives

Répondre
SCAGNETTI 17 juillet 2018 - 7 h 34 min

Je suis scandalisée par cet état de fait. Je suis pour la libre utilisation et diffusion des huiles essentielles. Je suis prête à me battre pour leur utilisation.

Répondre
PAGANI Christine 15 juillet 2018 - 21 h 19 min

JE SUIS ADEPTE ET UTILISATRICE DE TOUTES H.E. EXPLIQUEES PAR ELKSES MILES FORMIDABLES SANS EFFETS SECONDAIRES COMME L’ALLOPATHIE POUR LES ANIMAUX AUSSI CONTINUER ET METTRE LA CHIMIE DANS SA PHARMACIE

Répondre
Godart 14 juillet 2018 - 10 h 30 min

Tout simplement scandaleux !!! Je suis 100% avec vous pour que l’on cesse cette mascarade vis à vis des soins naturels qu’ils voudraient nous interdire par le biais de toutes sortes de procédures à la con.
J’ai 70 ans et je me soigne ainsi que mon épouse avec des huiles essentielles et des compléments alimentaires depuis des années et nous avons bien plus de résultats positifs et sans effets secondaires qu’avec ce que l’on essaye de nous faire avaler pour gonfler les marges bénéficiaires de ces laboratoires pharmaceutiques au pouvoir de contrôle scandaleux.Laissez-nous la liberté de choisir notre camps.

Répondre
combes 11 juillet 2018 - 21 h 49 min

Bonjour, je suis éleveuse de veaux de lait et de porcs. J’aimerai avoir des infos pour soigner les animaux avec des huiles essentielles mais ne sait où m’adresser… Pouvez-vous me donner des adresses fiables? Merci

Répondre
Christian-Guy GITTARD 11 juillet 2018 - 11 h 08 min

Bonjour, je suis outré à la lecture de votre message ! Cette jeune personne soigne ses animaux de manière « naturelle » et je comprends fort bien que cela dérange. Les « huiles essentielles » sont naturelles, nous nous en servons tous les jours, mon épouse est Praticienne qualifiée et certifiée en aromathérapie, c’est vraiment scandaleux et lamentable.

Répondre
ghislaine 9 juillet 2018 - 12 h 15 min

je n’ai qu’un seul mot à dire, c’est HONTEUX!

Répondre
barreteau marie jeanne 9 juillet 2018 - 7 h 19 min

c’est consternant!

Répondre
even 8 juillet 2018 - 15 h 18 min

voyons pourquoi faire autrement en dehors de ceux qui nous empoisonnent legalement!!!!!!!!!!!CES PAUVRES LABO qui ont tant besoin de se faire de l argent sur notre personne………si vous saviez les dessous de tous ces marches……… ET TOUT COMME CES ANIMAUX ALLONS A L ABATTOIR TOUS ENSEMBLE

Répondre
Baissac 8 juillet 2018 - 11 h 51 min

La plus grande partie des bureaucrates ( ces formes de vie animale les plus basses apparentées aux cloportes) est entre les mains des lobbies qui rampent à Bruxelles.

Répondre
bourgain 7 juillet 2018 - 8 h 22 min

Je soutiens sans aucune réserve, et avec toute mon énergie, la démarche de défense du LIBRE USAGE des huiles essentielles.
J’ai pu constater sur moi même à de nombreuses occasions que les HE font un excellent travail.
Je suis consterné qu’il n’existe pas un « business » des HE en mesure de contre carrer ou d’équilibrer le pouvoir de nuisance de l’agro chimie alimentaire.

Répondre
de giorgio Peggy 6 juillet 2018 - 7 h 52 min

les lobbies nous tuent à petit feu, nous restons les cobayes… Heureusement des Sandrines il y en a encore beaucoup et merci , arrêtons de vivre cachés pour vivre heureux car notre petit monde s’ écroule !

Répondre
FRANCO 6 juillet 2018 - 7 h 17 min

Depuis 2013 je produis ma spiruline à la Réunion et depuis janvier 2013 je la consomme naturelle, intégrale, pure à 100% car congelée, ou vivante car conservée vivante à +4°-+6° pendant 2 mois grâce au miel bio. La spiruline dont j’altérais les vertus par le séchage à 40° pour la faire consommer en paillettes, est aujourd »hui commercialisée et consommée soit congelée, soit vivante et apporte donc toutes ses composantes : vitamines, enzymes, protéines, acides aminés, antioxydants. Il suffit de la consommer dans un jus de fruit frais, citron, orange, pour lui ajouter la vitamine C qu’elle ne contient pas. Ma spiruline que je consomme fraîche depuis 6 ans m’a éradiqué l’eczéma géant que m’avait occasionné les 3 ans de chimiothérapie pour mon lymphome non hodkinien.

Répondre
SouffleZen Annie Jeanneau 5 juillet 2018 - 20 h 17 min

Je suis choqué par ces inspectrices, elles comprennent rien, et n’essai même pas de voir comment se porte ces brebis. les HE nous en tans être humain on en consomme alors pensez bien que pour les animaux c’est bon aussi et MDR je ne pense pas que ça va dans la viande ou le lait puisque ça passe par le sang lol… il faut arrêter, les médoc son dangereux pour la santé et pas les HE ni les plantes

Répondre
Godeluck Jean 5 juillet 2018 - 11 h 47 min

je suis choqué comme vous de constater qu’une fois de plus les lobby de big pharma réussissent à faire interdire la nature. C’est comme les diplômes d’herboristes et le monopole et appauvrissement des semences.
scandaleux!

Répondre
Florence 5 juillet 2018 - 9 h 55 min

Cela fait presque 40 ans que je me soigne par homéopathie et les huiles essentielles en font partie. Ce qu’il faut savoir , avant tout, c’est Monsanto qui a le pouvoir extrême autant sur le marché pharmaceutique que sur tous ces engrais chimiques et pesticides dont certains agriculteurs arrosent copieusement leurs champs, pour toucher leur prime.. et le gouvernement se laissait influencer par le pouvoir de Monsanto, sauf que notre nouveau gouvernement va modifier les choses et remettre le bio comme valeur primordiale à la santé des gens.. Il est vrai qu’il y aura toujours des réfractaires pour refuser ce changement (çà peut prendre du temps)d’où ce genre d’intervention envers Sandrine Lizaga..Surtout ne pas céder face à ces ignares qui se nourrissent de glyphosate & Cie..

Répondre
ESTEVE 5 juillet 2018 - 8 h 43 min

Tant que l’homme vivra pour le compte de son portefeuille, il ira à l’encontre de sa véritable nature, celle de sa création originelle sur terre. D’ailleurs, qu’auraient pensé nos ancêtres si on leur avait interdit de se soigner naturellement à l’époque où les pharmacies n’existaient pas ? Les meilleurs remèdes qui guérissent ne sont pas compatibles avec la soif de richesse et l’humanité va payer très cher cette erreur de parcours car sa physiologie n’est pas conçue pour se défendre à base de produits chimiques et toxiques qui feront des générations de malades inguérissables voire victimes d’une mort précoce !! Reveillons-nous pour survivre que diable !!

Répondre
ANNIE COIA 5 juillet 2018 - 8 h 43 min

Je me soigne depuis quelques temps avec des huiles essentielles pour un problème d’oreilles lorsque je voyage en avion et ça fonctionne parfaitement
Comment peut-on interdire les huiles essentielles quelle honte

Répondre
Fournier 4 juillet 2018 - 17 h 11 min

C est consternant ! Il y en a marre ! On ne nous laisse plus le choix nos libertés sont bafouées ! Stop à la dictature en marche !!!

Répondre
lilas 4 juillet 2018 - 7 h 28 min

c’est une honte, on veut nous empoisonner avec des substances chimiques alors que la nature nous offre GRACIEUSEMENT tout ce dont on a besoin. le fric nous tuera tous !!

Répondre
hennart 4 juillet 2018 - 6 h 31 min

Bonjour,
A la lecture de votre message, j’étais complètement révoltée ….!!! Il est impératif et de notre devoir de réagir face à de telles aberrations !
J’apporte ma petite pierre à l’édifice en vous livrant mon témoignage : j’ai quelques poules et elles étaient remplies de puces. J’ai appliqué un mélange d’huiles essentielles de lavande et de géranium. Le lendemain, elles se grattaient déjà beaucoup moins. Elles sont maintenant en pleine forme. Certaines ont eu également la gale des pattes. Elles avaient de la difficulté à marcher. Avec un mélange de tee-trea et de lavande, j’en suis venue à bout rapidement.

Répondre
Santos 3 juillet 2018 - 15 h 05 min

Le Big Pharma est à la manoeuvre dans tous les pays! En effet, les populations se tournent de plus en plus vers les médecines naturelles et mettent à mal l’hégémonie et les profits du Big Pharma.
Pourquoi croyez-vous que Macron veut fair passer une loi sur les Fake News? Pourquoi croyez-vous que Macron a fait passer une loi sur le secret des affaires?
Continuons à dénoncer la désinformation de ce gouvernenment et à démonter leur arguments. Courage, Restons unis!

Répondre
Koch Béatrice 3 juillet 2018 - 14 h 20 min

Il est triste que, alors que la Nature nous donne quasi tout ce qu’il nous faut pour rester ou retrouver une bonne santé -que ce soit pour les humains ou les animaux-, certaines personnes n’hésitent pas à empêcher la nature de faire ce pourquoi elle est là, au profit de produits chimiques qui nous empoisonnent !

Répondre
HAESEWINDT 3 juillet 2018 - 11 h 12 min

J’ai une chatte qui a eu un accident et on a du procédé à une amputation. Lors de la 1ère intervention, le vétérinaire a du stopper le geste à cause d’une hémorragie( ( le fémur qui ne tenait plus, avait tout arraché, tendons muscles…). Quand je l’ai récupérée, il m’a expliqué que s’il continuer, elle serait morte. Il a donc juste enlever le fémur. Il m’a dit de revenir 3 jours plus tard si elle mangeait, sinon revenir dès le lendemain. Comme elle s’est remise à manger, en attendant, je lui ai donné de l’arnica en granules et posait de l’huile essentielle d’immortelle sur son ventre et son arrière train qui était couvert d’un hématome. Quand je suis retournée voir le vétérinaire, il m’a avoué qu’il n’avait pas d’espoir de rétablissement suite à l’intervention. Il n’en revenait pas. Il a pu finir son intervention la semaine suivante. Pour ma part, je soigne toute ma famille avec les HE et j’en fait des adeptes régulièrement.

Répondre
Yvanine Garonne 3 juillet 2018 - 8 h 36 min

Nous sommes à la disposition des grands labos vive l’EUROPE quand ils en auront raz le bol de se faire exploiter les français réagiront peu être, qu’ils stoppent de pleurer et qu’ils se battent pour leur santé.

Répondre
Alain BERNARD-BRUNEL 3 juillet 2018 - 7 h 17 min

De toute façon aucune dictature ne m’empêchera de faire ce que je veux !

Répondre
wilmart marie 2 juillet 2018 - 21 h 50 min

une nouvelle dictature est en route…. tout ce qui se passe au niveau des huiles essentielles est une atteinte à notre liberté de choix. je viens de soigner mon mari atteint d’une pneumonie avec abcès bronchique sur bronchectasies
uniquement avec des plantes … chacun sa responsabilité!!! Bravo pour votre courage

Répondre
Loïc 2 juillet 2018 - 19 h 03 min

Bonjour
encore une fois, nous sommes consternés. Ils veulent nous tuer mais le peuple trichera et vaincra, nous allons descendre dans les rues et proner la désobéissance civile pour la survie de notre planète, le droit au bien être pour nous et les animaux.
DESOBEISSANCE CIVILE comme seul moyen de lutter contre le new order.
On vous a grillé et le big data qui enregistrera ce mail, mon âme et ma liberté de pensée vous ne l’aurez jamais !
Une pensée à cette éleveuse, le peuple est avec elle bien qu’en dise les médias corrompus… on vous aime tous ceux qui font de belles choses, les gens éveillés se reconnaitront et les moutons sont bien gardés…
Peace and no pasaran !

Répondre
Nicoullaud 2 juillet 2018 - 18 h 28 min

Lamentable…… Ne lâcher rien !! À bas tous ces laboratoires qui dirigent toute la santé et nous pourrissent la vie.

Répondre
PRIGENT Christiane 2 juillet 2018 - 16 h 43 min

Nous sommes régulièrement trahis par nos élus.
Ex: le cas du professeur Joyeux.
Ici notre seule défense est de consommer moins
mais mieux : bio par exemple…
Je fais parvenir votre information à toutes mes
relations.

Répondre
Kotzabassian 2 juillet 2018 - 11 h 05 min

Ce ministre de la santé qui n’hésite pas a nous empoisonner, je prends du lévothyrox, ainsi que nos petits et leurs vaccins, prouve une fois de plus sa complicité coupable avec les laboratoires et le poste de son mari n’ arrange rien . J’ espère qu’ un jour prochain elle aura a rendre des comptes devant la justice . Une de plus coupable mais pas responsable, bien sûr j’oubliais !

Répondre
Chris 2 juillet 2018 - 10 h 27 min

Vraiment marre de ces lobby financiers !! Nous sommes ‘gouverné’ par des gangsters, tant sur le plan de UE qu’en France. Nous devons vraiment agir pour mettre en taule tous ces gens, en plus ça fera du travail car il va falloir construire des prisons. 🙂

Répondre
couteau 2 juillet 2018 - 9 h 16 min

Bravo pour votre article je diffuse à mes contacts

Répondre
Bart Van Ransbeeck 2 juillet 2018 - 8 h 59 min

je suis choqué mais pas etonné, car je suis temoin de la corruption et de la decadence des eurocrates maffieux comme je les ai observé comme detective privé pendant une année….depuis que je traite ma migraine avec l’huile essntielle est elle devenue très rare et quasi parti….le cardiologue dr Gundry montre scientifiquement le desastre causé par les medicaments allopatiques et par le glyfosate et aspartame legalisé par les naffieus corrompus europeens

Répondre
Lhermite Sophie 2 juillet 2018 - 8 h 44 min

NOUS devons réagir, que ce soit pour les huiles essentielles que pour les vaccins qu ils nous imposent. Ils nous lient les mains, nous sommes pour eux dès consommateurs qui doivent rester docile s et obéissants, nous ne pouvons même plus nous tourner vers la nature d où nous sommes tous issu. Nous devons tomber malade quand ils le veulent , nous « soigner  » comme ils le veulent et mourir quand ils le veulent. Personnellement je ne supporte plus leurs décisions qui ne sont motivées que par l argent .ils font reigner la peur pour imposer leurs lois qui bafouent le respect de la vie, l amour et toutes moralités.

Répondre
Millet 2 juillet 2018 - 8 h 39 min

Encore une absurdité,une de plus 🙄. j’aimerais bien être là le jour où une de ses personnes tombera bien malades ,et qu’ont les aura gravé de médocs sans résultats
Alors là se jour là,et seulement se jour là ils arrêterons peit être d’être bête et ignorants,en se tournant vers le naturel,ou la il y a de vrais résultats,et des résultats saint.mais voilà les huiles essentielles ne leurs rapportes rien !ils ont peur de ses petites merveilles de la nature.je suis praticienne en aromatherapie holistique, qu’ils viennent me voir !! Juste pour leurs remettres les neurones en place ,à ses personnages bêtes et disciplinés.isaroma

Répondre
LIGER 1 juillet 2018 - 15 h 43 min

Bonjour à tous, de qui se moque t’ont l’état Français du gros n’importe quoi et le lobbying pharmaceutique aussi, l’argent toujours l’argent yen a marre de tous sa descendons dans la rue pour crier haut et fort notre désaccord et pour remettre en circulation les huiles essentielles pour les humains et les animaux. Oui bénéfique pour la santé, que j’utilise couramment pour moi et ma famille le tout chimique assez. Cela est le même cas pour la chimiothérapie « lucratif » et pourtant il y avait une solution autre solution mais pas lucrative pour les laboratoire un vrai scandale, population Française assez faire berne à nous réagissons, merci de votre collaboration.

Répondre
Clais 30 juin 2018 - 15 h 53 min

Raz le bol de ces connards et connasses à la solde des sociétés pharmaceutique alors que la base des médicaments sont les plantes depuis des millénaire. Ceux qui prouverai que ces contrôleuse on un QI inférieure à la moyenne.

Répondre
André PINGUET 30 juin 2018 - 13 h 12 min

Essayer de combattre le « lobby pharmaceutique » est un leurre; C’est le combat du « pot de terre contre le pot de fer »! Par contre, il faut rappeler que la solution est entre les mains du consommateur et que le véritable bulletin de vote se situe dans « le caddie ». Seul le boycott des produits non certifiés peut faire avancer les choses. Cela implique cependant de revoir nos priorités en termes de budget, et surtout un énorme travail pédagogique face à l’intox que nous subissons quotidiennement, mais aussi des choix politiques audacieux!

Répondre
Guyot 30 juin 2018 - 12 h 53 min

Inconcevable se soigne naturellement c est mieux que tous leurs produits
Moi je soigne beaucoup à base d huiles essentielles les mélanges sont fait par une personne spécialisée
Bonne chanceg

Répondre
Michèle Clot 30 juin 2018 - 10 h 25 min

Bonjour,
Combien de temps allons-nous marcher sur la tête ? En ce qui me concerne, je fais des stocks d’huiles essentielles et je n’arrêterai jamais de me soigner comme je le fais depuis des années ; homéopathie, ostéopathie et huiles essentielles, alimentation végétarienne et bio … je n’ai pas avalé un médicament chimique depuis plus de 30 ans et je vais très bien. Réagissons et tenons tête à ces fous illuminés qui veulent nous imposer leur santé pharmaceutique et chimique ! C’EST NON pour ma part !

Répondre
ALAIN EUZEN 30 juin 2018 - 10 h 22 min

je suis aussi choqué, c’est scandaleux, au lieu de nous parler de réglementation que l’on dise quels risques encourent les animaux et les humains ?
Si la manipulation des H.E et encore mieux de H.E.B.D. (botaniquement définies) a été un PLUS indéniable, j’ai guéri et continue de guérir de symptômes, syndromes et maux grâce à elles et ) notre connaissance expérimentale et scientifique, la cuisson détruit les molécules volatiles, et les substances naturelles sont assimilées beaucoup plus vite sans dérivés toxiques ni impuretés résiduelles. Les antibiogrammes avec H.E selon les dosages ça marche. moi – même pharmacien industriel depuis 40 ans passés je m’insurge contre ces petits monopoles. On devrait d’abord enlever le statut de pro- pharmacien aux vétérinaires, ce qui les empêcheraient d’être juges et parties en prescrivant ce qu’ils vendent et donc au gré des visites des labos. Je connais bien le principe d’incitations. Que pouvons – nous faire ? Oui pour manifester, pétitionner et avoir des arguments solides.

Répondre
Bages 30 juin 2018 - 9 h 46 min

Décidément !!!!! Alors que ce sont eux, tous ces « Technocrates et autres administrateurs » qui nous pourrissent la vie en « pondant » de telles inepties .
Interdire certaines huiles essentielles de plantes, alors que ces bêtes se nourrissent presque qu’exclusivement et précisément des ces mêmes herbes n’est-ce pas la une « Aberration » ?? Dans notre pays, hélas, on en crevè de toutes ces lois dont nous étouffent tous ces « technocrates » !! Vivons la nature et foutez-nous la paix !!

Répondre
GILBERTE NICOLAS 30 juin 2018 - 9 h 23 min

Les politiques nous trahissent depuis bien trop longtemps en soutenant les lobby pharmaceutiques… ils nous empoisonnent petit à petit et sont encore allés plus loin avec les vaccins contre nos petits nourrissons.. nos doléances, bien que par milliers ne sont pas entendus…. leurs programmes sont prévus depuis bien longtemps… mais ils ne peuvent rien contre la masse que nous sommes… rebellons nous… et détrônons ces criminels !!!

Répondre
bourgeois 29 juin 2018 - 15 h 28 min

je ne comprends pas . en effet j’achète du poulet chez « carrefour » soigné par les plantes et sans antibiotiques. Poulet élevé en Auvergne . Que penser? une brave agricultrice me confiait que ses vaches étaient presques toujours sous antibiotique car les vaches de nos jours sont très fragiles .(autre sujet) . Donc pour alimenter son petit-fis elle choisissait toujours le lait d’une vache non médicamentée. Les gens savent-ils cela? Tout cela est navrant .Je crois que cette gentille femme aurait si elle en avait connu l’existence ,utilisé plutot les plantes pour soigner ses betes.

Répondre
Thiriez 29 juin 2018 - 11 h 53 min

Je suis dégoutée. On va nous interdire de bien nous soigner. C’est vrai que c’est mieux d’ingérer du poulet infusé aux antibios… Triste société dans laquelle nous vivons.

Répondre
de Busschère 28 juin 2018 - 9 h 21 min

Une honte !!

Répondre
CHIAESSES Estelle 28 juin 2018 - 9 h 19 min

Je m’inquiète de l’avenir des huiles essentielles, je ne me soigne qu’avec ça depuis quelques années et ma santé n’a jamais été aussi bonne, je suis en rémission déclarée après 20 ans de lutte et de traitements chimiques qui m’ont fait plus de mal que de bien. Je comprends le manque à gagner des industriels et laboratoires pharmaceutiques, le chimique et l’empoisonnement à petit feu est apparemment plus rentable mais il serait inadmissible de nous interdire de nous soigner par les plantes, avec ce que la nature a à offrir, quel gâchis !

Répondre
pineau 28 juin 2018 - 8 h 23 min

Beaucoup de substances qui soignent sont, si elles sont mal utilisées, dangereuses ou inefficaces. C’est n’est pas une raison pour interdire les meilleures d’entre elles… surtout pour des raisons purement mercantiles.

Répondre
Claude 28 juin 2018 - 8 h 08 min

Cela prouve le scandale des vaccins,ils s’enterrent eux- mêmes.

Répondre
GADRAT 26 juin 2018 - 17 h 40 min

quand est ce que l’on descend tous ensemble dans les rues, assez , nous sommes des Moutons , on critique mais la population ne fait que ça. Révoltons nous !!!!
Les autorités et grands pontes se moquent de nous ,
rien à faire de ce qui est meilleurs pour l’être humain les animaux la planète, Il n ‘y a que pour l’argent, toujours l’argent , agissons !

Répondre
Shakira 26 juin 2018 - 16 h 53 min

NON à l’interdiction des huiles essentielles. Raz le bol de la dictature des lobbies pharaceutiques et de leurs poisons qu’ils nous vendent pour des médicaments…!

Répondre
andre tuaillon 26 juin 2018 - 9 h 09 min

À lire le livre Du Dr Jutta Ziegler TOXIC CROQUETTES……
Aux éditions Thierry Souccar
Alors on comprend beaucoup de choses !!!

Répondre
andre tuaillon 26 juin 2018 - 8 h 50 min

À lire toxic croquettes du Dr Juste Zieuter aux éditions Thierry Soucier.

Répondre
Perrrin 25 juin 2018 - 21 h 09 min

Encore les laboratoires criminels avec comme complices au moins certains politiques qui sont derrière « tout ça » comme d’habitude ! C’est une véritable mafia, mais légale….

Répondre
Marie-Hélène HENRION 25 juin 2018 - 9 h 40 min

Je suis dépitée! C’est sans plus de commentaire!

Répondre
Gartner Francis 25 juin 2018 - 8 h 36 min

L’argent dirige le monde et empêche les hommes de vivre sainement, c’est tout simplement scandaleux

Répondre
CASSINELLI 25 juin 2018 - 8 h 01 min

Je suis d’accord pour supprimer les antibiotiques et non les huiles essentielles lesquelles ont prouvé leur efficacité. Stop à la dictature

Répondre
Duvoisin 25 juin 2018 - 7 h 35 min

Merci de vous battre pour notre santé … Nos huiles essentielles bien utilisées ,ce n’est que du bien être …
Continuons Sur cette voie

Répondre
Riff 24 juin 2018 - 11 h 15 min

Il faut contrer les lobbys pharmaceutiques !

Répondre
CLABEAUT 24 juin 2018 - 10 h 45 min

La réaction des autorités et de leurs mandants face à montée en puissance des thérapies naturelles montre clairement l’inquiétude de ces gens de voir leur business très lucratif menacé. C’est plutôt bon signe car plus le dragon se sent attaqué plus il devient dangereux. Donc, confiance et persévérance, la victoire est en vue !!

Répondre
Delmarcelle 23 juin 2018 - 22 h 48 min

J’utilise des plantes ( macérants de bourgeons chez Herbalgem) pour soigner mes deux chats. Je me soigne avec cela aussi. Ils sont en pleine forme ! Je vous soutient à fond.

Répondre
Valérie Boudet 23 juin 2018 - 22 h 17 min

Je travaille depuis de nombreuses années en tant qu’energeticienne, avec les huiles essentielles et d’autres plantes, pour soigner les personnes et les animaux. Et grand dieu merci que toutes ces essences existent, car tous ne pourrait pas guérir. Soigner la cause et non l’effet voilà ce que font toutes ces huiles. Sans compter le nombres incalculable de personnes qui en ont raz le bol d’être les esclaves de la médecine générale et de la pharmacopée.

Répondre
Saladino 23 juin 2018 - 17 h 51 min

Bon jour
Il est terrible de constater que nous ne pouvons plus etre maître de nous-mêmes. J utilise les HE depuis 1986, (j ai suivi une formation) je ne prends aucun médicament.
J utilise aussi des decoctions et des plantes de mon jardin …
La terre nous donne ces merveilles utilisons les pour nous et nos animaux , évidemment cela ne donne pas de revenus aux firmes pharmaceutiques…
Merci pour vos articles.

Répondre
JAVELLE 23 juin 2018 - 13 h 09 min

Je suis issue d’une famille d’agriculteur et je le suis moi même. Quand mes parents n’avaient pas encore accès aux services vétérinaires ils utilisaient les plantes ( et même pour la famille ). J’ai appris d’eux, j’ai pratiquement pas recours au vétérinaire et mes animaux sont en pleine forme. Par exemple contre les parasites j’utilise l’hydrolat de géranium rosat ….j’ai vraiment pas envie d’être dépendante de Big Farma !

Répondre
Pascale Mentré 23 juin 2018 - 8 h 33 min

Je suis contre l’interdiction absolue des huiles essentielles. Mais il ne faut pas oublier que certaines sont très dangereuses. Et que la majorité du public l’ignore. Au nom de la liberté on ne peut pas laisser les gens badigeonner leurs nourrissons avec de l’essence de térébenthine pure, etc. Il faut trouver une solution pour éviter des accidents graves.

Répondre
Brochet 9 juin 2018 - 7 h 00 min

Je voudrais savoir sur la prêle et la fleur d oranger merci

Répondre
TIRVERT Joelle 31 mai 2018 - 23 h 51 min

Voici 2 ans un ami a pris une petite ferme où il élève moutons et poules, il vient de me parler de ce problème d’interdiction de soigner les animaux avec les huiles essentielles ? De plus en plus : libertés bafoués pour des intérêts d’argent

Répondre
burnett 29 mai 2018 - 8 h 22 min

L’Europe la France les industriels les financiers, la big pharma, la big agro , tous savent qu’ils nous tuent et nous empoisonnent et nous rendent inaptes à vivre dans la joie , le confort, la sécurité, l’entraide, lentement et surement pour quoi? pour de l’argent ou bien par bêtise? A moins qu’il veuillent nous affaiblir pour garder AUSSI le pouvoir??? C’est incompréhensible. Comme le coup du glyphosate qui dure depuis des années et des ondes. Même les politiques et le président sont empêchés pieds et mains liés. Quelle vie!

Répondre
Mirabelle POMMIER 21 mai 2018 - 21 h 56 min

Bonjour ,
Mais mettez donc les huiles essentielles dans VOTRE placard à pharmacie , elles sont efficaces comme vous le savez à LA goutte .
Donc j’aimerais bien voir si les inspectrices vont vous demander une ordonnance , elles sont en vente libre ..!
Et , petit détail prenez un flacon de n’importe quelle huile et demandez à ces dames quels en sont les effets et à quelles doses , on parie qu’elles ne savent pas ?
Pauvre France !

Répondre
Amadori flora 7 mai 2018 - 10 h 46 min

Bonjour à tous. J’ai un chat âgé de5 ans et qu’il a déjà de l’urée. le veto m’à ordonné fortekor qu’il prend assez bien. Puis je remplacé ce médicament par des huiles essentielles et lesquelles ? Bien à vous’

Répondre
Claude Boyer 30 avril 2018 - 7 h 50 min

Je propose à tous les grands électeurs de préparer une loi « désormais toute plante devra demander l’autorisation de pousser autrement elle sera exécutée… »

Répondre
FARON Zaïda 24 avril 2018 - 9 h 45 min

les animaux savent se faire soigner en toute liberté mais ils sont enfermés ou limité par leur territoire; n’ont pas le choix d’aller plus loin chercher ce dont ils en ont besoin. donc l’apport avec soin intelligent ( huiles essentielles ou autres produits naturelles) par les amoureux de la Terre aux animaux qui ne feront que du bonheur à tous et durablement . Merci Terre-Mère-Nature ( excuse si faute je suis sourde de naissance).

Répondre
DESPORTE 19 avril 2018 - 17 h 30 min

bonjour a toute l Équipe
et c est sur les laboratoires souhaitent s en mettre pleins les poches
et pas seulement pour les animaux
mais j ai l impression que tous ses laboratoire médicaments humain ils font du bizness et s en mettre pleins les poches

Répondre
Cristy Wand 13 avril 2018 - 4 h 37 min

Bonjour, encore merci pour pour cet article.

Répondre
Lise 12 avril 2018 - 14 h 14 min

Pourquoi refuser les bienfaits de la nature et pourquoi ne pas laisser les gens décider comment ils veulent se soigner et soigner leurs animaux. Où est la vraie liberté??? Svp, laissez-nous choisir…

Répondre
BOUCHARD 12 avril 2018 - 12 h 46 min

Bonjour et merci de diffuser ces infos à tous pour qu’enfin les lobbies soient en mauvaise posture et perdent de leur arrogance et soit disant de leur puissance à nous détruire. Je suis pratiquante d’huiles essentielles pour bien des problèmes. C’est effectivement un produit dangereux comme n’importe quel médicament. Il faut s’informer selon son besoin de l’huile qui nous faut et de sa posologie et de son application. Grâce à Dieu nous avons des chercheurs et des personnes proches de la nature qui ont appris à la connaître qui peuvent nous transmettre leurs connaissances. Utilisons les et sauvons notre vie et notre planète. Je me sers de l’homéopathie, de la phytothérapie et donc des huiles essentielles pour ma famille mes animaux et moi-même. Prenez le temps de connaître tout ceci, et profitez-en après avoir appris à les utiliser bien sûr.
Une pétition pour obliger le gouvernement à agir M. Bazin pourrait faire avancer une petit peu les choses, mais surtout montrerait que tous les français ne sont pas des chèvres…..
Que chacun s’y mette……
CHRISTINE BOUCHARD

Répondre
guillier 5 avril 2018 - 11 h 29 min

bonjour quand on subit une pollution chimique le foi ne sait pas l analyser et deux jours plus tard il lache tout dans le sang et le cœur l envoi loin de lui pied doigt serveau il faut trouver des molécules idrausolube qui rentre dans less celules pour sortir cette salete le coriande ma fait du bien pour la laine de verre

Répondre
GUERLUS 4 avril 2018 - 23 h 17 min

je ne suis pas éleveuse mais mon chien (bouledogue français) faisait allergie sur allergie et tous les printemps et été il était gavé d’antibiotiques et de cortisone je l’ai passé aux huiles essentielles et cela fait deux saisons sans antibiotique et cortisone et tout va beaucoup mieux

Répondre
Masciave 4 avril 2018 - 13 h 24 min

Bonjour,je viens de lire votre article sur les huiles essentielles. J’aimerai savoir quelles huiles je peut utiliser pour mon chien contre les tiques et les puces. En vous remerciant à l’avance. ( Cela fait vraiment peur tout ce pouvoir qu’on les iindustriels . Merci

Répondre
RUAUD Josette 30 mars 2018 - 15 h 09 min

Bonjour, Je suis désespérée de constater une fois de plus le poids de l’argent monté en système ! le maintien de ce système « médical » est dû au pouvoir de l’argent ! le bien être animal et humain ne sont que des prétextes pour interdire de bons produits !
Je regrette que tous ces décisionnaires ne soient pas les seuls impactés par leurs choix!

Répondre
Faton Jocelyne 19 mars 2018 - 15 h 14 min

Le monde est dirigé par toutes sortes de lobbies qui rapportent de l’argent beaucoup d’argent, ils préfèrent empoisonner les gens avec les produits chimiques fabriqués à fortes doses

Répondre
.Tierce 14 mars 2018 - 15 h 44 min

La preuve que nous sommes dans un pays totalitaire,nos élus se laissent diriger par le lobbysme de l,industrie, Apres le scandal de l,Eau et ses marchés truqués, le scandale sanitaire avec ses vaccins empoisonneurs ,le BIO pas tres bio ,les compteurs Lynki et ses ondes tueuses et j,en passe .Nous sommes condamnés à mourir à petit feu par ces tueurs sans visages .

Répondre
Chantal Robert 12 mars 2018 - 10 h 56 min

Je cous remercie pour cet article, désolant encore de constater les manipulations des laboratoires.
Je ne me soigne que par les huiles essentielles , les plantes et homéopathie car allergique et intolérante à tous les médicaments. J’ai une maladie auto-immune depuis 25 ans, et je me porte très bien alors que ceux qui ont suivi le parcours des laboratoires sont handicapés!
Mes animaux ont les mêmes soins et mon vétérinaire confirme tout à fait le bien fondé des plantes en général.
On est en droit de penser que les laboratoire en veulent à notre santé qui leur rapporte tant d’argent.
Mais où est donc le respect de la vie?
C Robert

Répondre
Marchand 12 mars 2018 - 10 h 14 min

Comment lutter contre les lobbies pharmaceutiques vous en êtes un exemple…

Répondre
quille 11 mars 2018 - 13 h 41 min

j ai 64 ans je ne prend janais de medicaments je ne sougne qu avec des plantes

Répondre
traitement spasmophilie huiles essentielles – Magf 7 mars 2018 - 11 h 17 min

[…] Les huiles essentielles sont interdites … […]

Répondre
chervet 1 mars 2018 - 14 h 20 min

pour moi-même, mes amis et mon chien , nous nous guérissant par les huiles essentielles et avec de l’homéopathie, le plus souvent!

Répondre
joel 1 mars 2018 - 14 h 03 min

Bonjour

j’apporte ton aide a tout ses abus concernant les huiles essentielles ont veut déstabiliser les praticien de médecine douce employer les HE car le domaine de faire du chiffre ses laboratoires Pharmaceutiques que ses médicaments nous rendent obèse et abiment la flore intestinale trop c’est le marche de la bourse pour ses industries pharmaceutique se porte bien des milliards sont gagner car comment que les HE essentielle sont dangereuse pour les animaux alors que chaque médecins pharmacie vétérinaire gagnent des primes quand ont prescrit des médicaments pour nous détruire alors que meme maintenant ont va avoir par le biais d’amazone des médicaments d’animaux venant de Chine ont se battras pour faire faire appliquer le droits d’exercer une profession dans les huiles essentielles merci de me tenir au courant de la suite des événements je reste de ton coté et montrer le contraire sur ses abus de ses médicaments qui déjà dans nos assiettes ont a de bactéries qui nous fait mourir a petit feu d’ou viens les cancers de ses médicaments je te dit courage aussi joel

Répondre
Bernaud Elise 1 mars 2018 - 13 h 28 min

Je suis entièrement d’accord avec vous , il n’y a que l’argent qui compte, la santé des gens et des animaux, c’est tout à fait accessoire. Peut -être qu’il serait bien de lancer une pétition avec Avaaz organisation pour toucher une plus grande population car il n’y a pas qu’en France que c’est comme cela. et l’union fait la force!

Répondre
lucas 28 février 2018 - 12 h 40 min

je suis pour les huiles essentielles cela est naturel et aucun risque malheureusement cela ne r.apporte rien aux industries pharmaceutiques
il faut réagir mais avec des gens qui ne pense qu’ a leur portefeuille pas près de voir la réalité aboutir.

Répondre
Gimeno 28 février 2018 - 8 h 43 min

J’ai partagé l’article mais en mettant un avertissement : les huiles essentielles sont dangereuses pour nos amis les chats

Répondre
Anne-Marie KERFYSER 1 mars 2018 - 14 h 35 min

Bonjour, j’aimerais pouvoir vermifuger mon chat et mon chien avec autre chose que des produits vétérinaires mais connais a toxicité des HE surtout en ce qui concerne les chats..Avez-vois adopté un autre alternative? Merci!

Répondre
Hélène Bailloux 27 février 2018 - 17 h 23 min

Je suis entièrement d’accord avec l’utilisation des savoirs ancestraux, je voudrai juste trouver un canal de diffusion efficace de ces informations consommateurs, j’ai pensé aux travaux indépendants de « Que choisir » qui font des enquêtes de portée nationales qui ont un grand impact sur les consommateurs, conso acteurs qui ont des ricochés sérieux sur les pouvoirs publics et leurs propensions à se ranger du côté des laboratoires pharmaceutiques, ce sont des lanceurs d’alerte. Je veux que soit étiqueté le traitement reçu par l’animal que je suis amenée à consommer en méconnaissance de cause. Je veux que les formations des inspectrices des services des préfectures qui viennent contrôler les exploitations soient formées d’une manière honnête et polyvalente, adéquate avec les techniques naturelles autant que chimiques, avec les dosages, les répercussions sur les animaux, leur santé, puis les produits (oeufs, lait, viande). La formation des vétérinaires est aussi à adapter pour qu’ils puissent devenir des diffuseurs de pratiques protectrices sur les animaux en terme de dosages de produits naturels et de documents ressources sur ces produits. La loi sur le respect des animaux qui ne peuvent plus être considérés comme des meubles, mais comme des êtres doués de sensibilité est-elle appliquée ? Leur savoir inné les pousse à sélectionner dans les champs les plantes qui vont les soigner, pourquoi interdire ces plantes sous forme d’huile essentielles ? Qu’en est-il des dosages ? Exigeons une formation complète des vétérinaires visant à protéger autant les animaux que ceux qui les consomment des antibiotiques. C’est une question de santé publique et d’utilisation de nos impôts pour combler le trou de la sécurité sociale.

Répondre
Gendre 27 février 2018 - 11 h 30 min

Scandaleux,
Une fois l’interdiction donnée, les industries pharmaceutiques attendront un peu et vont ensuite s’emparer du marché !
Luttons avertissez AVAZ et signons une pétition !
Un vigneron bio avait été accusé d’avoir contaminé d’autres vignes !!! Où va t’on !!!
Le savoir de nos grands-mères se fait bannir !!!
ça ne coûte pas cher et c’est efficace !!!

Répondre
berfini 26 février 2018 - 20 h 07 min

bonsoir,

c’est honteux, depuis que tout le vivant est empoisonné à coup d’antibiotiques, de pesticides, dans le plus grand secret, que tout le monde se plaint de maux qui étaient rares voire inexistant à l’époque du naturel, qu’on nous rebat les oreilles avec  » sauver la planète », d’interdire les huiles essentielles, les décoctions de plantes et les produits naturels aux éleveurs (et aux agriculteurs cela ne saurait tarder, adieux le purin d’orties, les décoctions de consoude et autres plantes médicinales pour sauver les cultures tout en protégeant la bio diversité. On marche sur la tête!!! il y a t’il une pétition? je la signerais volontiers.

Répondre
Benoit Béatrice 25 février 2018 - 11 h 30 min

Oui je soutiens absolument l’usage des huiles essentielles que j’utilise moi-même pour les petits mots ainsi que les rhumes et j’en suis très satisfaite
et si cela marche aussi pour les animaux à la place des antibiotiques, bravo alors de les utiliser pour eux et il faut arrêter de protéger tous ces laboratoires qui sortent des medocs qui nous rendent malades.

Répondre
Raymond Charnay 25 février 2018 - 10 h 51 min

Je soutiens votre action, j’utilise les huiles essentielles avec mon petit troupeau, et tout va bien.

Répondre
Léa 23 février 2018 - 13 h 28 min

Bonjour,
J’ai, il y a deux ans, adopté un chat, ou plutôt c’est lui qui m’a adopté, qui s’est mis à tousser très fort. A l’époque je ne connaissais rien aux huiles essentielles, mais j’avais un petit flacon de propolis sous la main. J’ai humecté mon doigt avec la propolis et je le lui ai passé sur le nez. Ce chat n’a plus jamais toussé! De là à ce que l’on interdise la propolis il n’y a plus qu’un pas, et pourquoi pas le miel et la gelée royale tant qu’on y est…
C’est une honte!!!
Léa

Répondre
Durkalec Ginette 23 février 2018 - 9 h 25 min

Je soutiendrai toute petition concernant l’usage des huiles essentielles. La seule issue d’avenir pour notre santé et celle des animaux.

Répondre
ORI 22 février 2018 - 9 h 50 min

Je sais qu’il y a des vétérinaires qui soignent les blessures des animaux avec du miel de thym et que les effets thérapeutiques sont formidables, car les plaies guérissent.
Les huiles essentielles sont un manque à gagner pour les laboratoires et l’industrie pharmaceutique. Nous sommes à une époque ou il faut mieux soulager la maladie que de la guérir par des produits naturels. Car la journée ou il y aura beaucoup moins de maladie certains médecins et vétérinaires vont se demander à quoi ils servent. Donc nous avons l’impression qu’ils préfèrent nous voir malades quand bonne santé. Aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimé ? Je suis pour les huiles essentielles, le décodage biologique et tout ce qui est naturelle….

Répondre
Geyskens Jean-Pierre 23 janvier 2018 - 17 h 50 min

Je ne suis pas étonné. Les ministères sont noyautés et aussi mal informés. Il faudrait lancer une pétition et saisir Corinne Lepage.
Il faudrait aussi supprimer tous ces ordres mis en place par Vichy. Que les professions visées s’organisent avec des syndicats. Ce serait plus clair et plus sain.
Ah oui. Depuis la constitution de 1958, ce n’est plus le parlement qui fait les lois, mais des fonctionnaires. Le parlement, au plus, signe pour le courant. Donc il n’y a plus de compte-rendu des débats permettant de trouver la volonté du »législateur ».
Jean-Pierre »

Répondre
Demdoum 23 janvier 2018 - 11 h 11 min

Sans commentaire si ce n’est scandaleux. Et surtout arrêtons de nous faire prendre des antibiotiques sous quelques formes que ce soit (alimentation, médicaments). En plus plus de nous prendre en otages avec les médias spécialisés en santé, on nous ment effrontément. Soutenons aussi fort que possible les agriculteurs passionnés mais aussi soucieux de notre bien être mais aussi de leurs bêtes et autres.

Répondre
Fanfan 23 janvier 2018 - 8 h 13 min

Lamentable alors que les huiles essentielles sont indispensables dans la vie de tous les jours ….il faut faire une pétition, je vis en Espagne et ici ce sont des gens censés, normaux, déjà ils n’abusent pas des boites entières de médicaments ils les vendent à l’unité en fonction de la prescription du médecin donc pas de gaspillage comme chez nous en France….c’est triste mais on traine les pieds maintenant quand on doit remonter en France….pauvre pays de merde…..mené par le frisc et les hauts fonctionnaires

Répondre
M.Dubois 22 janvier 2018 - 15 h 16 min

Merci pour vos informations que je trouve renversantes. Je suis prête à signer une pétition. J’ai découvert les huiles essentielles il y a quelques années, elles ne me quittent plus. Elles réussissent souvent chez moi à enrayer en douceur des maladies ou des maux sur lesquels les remèdes traditionnels n’ont pas de prise. Comment soutenir cette malheureuse agricultrice ?

Répondre
VILLAREAL 22 janvier 2018 - 11 h 31 min

Je soigne mon chat avec des huiles essentielles depuis plus d’un an je peux donc affirmer qu’il n’y a aucune toxicité simplement des précautions à prendre par contre j’évite les antibiotiques et les vaccins qui sont inutiles avec ces procédés de soins car ils stimulent son immunité alors que les vaccins au contraire détruisent son immunité j’en ai fait l’experience Ces dernières années

Répondre
Ilona Illes 18 janvier 2018 - 11 h 22 min

Scandaleux—incroyable.Ce qui me fait rire c’est que tous les gens qui essaye de mettre des batons dans les roues imagine qu’ils sont protegé ou bien ils sont betes, ou bien ils pensent tellement au profits que ca ne rentre meme pas dans leurs esprits. Oui,encore une pétition s’impose. Bravo pour tout ses infos et que ca continue.

Répondre
Rolland 18 janvier 2018 - 10 h 41 min

Bonjour,
Utilisons notre pouvoir d’influence avec internet par exemple par une pétition ou sous une autre forme, pas n’importe comment, pas pour n’importe quoi.
Soyons objectifs et réalistes.
Alertons les médias internet.
Nous vivons une époque formidable, je veux dire que nous pouvons réagir rapidement avec internet.

Répondre
Dr giacon 18 janvier 2018 - 9 h 46 min

je suis médecin et outré de ces comportements de gens bornés prétendant connaitre la vérité sans avoir la plus élémentaire expérience…Les huiles essentielles marchent très bien pour tout le monde , il y seulement quelques précautions d’emploi qui doivent être connues . Fiez vous aux spécialistes

Répondre
CHATTELEYN-CIESLA 16 janvier 2018 - 14 h 33 min

Je ne suis pas vétérinaire
je ne suis pas éleveur
mais un citoyen un peu éclairé
et je ne m’étonne plus que la France soit 23 ème au classement des pays corrompus.
Oh certes nos élites n’en sont plus à toucher des enveloppes en direct, mais les systèmes, s’ils sont beaucoup plus sophistiqués, n’en ressortent pas moins du même vice : toujours plus d’argent pour moi et mes amis fut-ce au détriment de l’intérêt public.
Pourquoi de ne pas lancer une campagne sur CHANGE.ORG ?

Répondre
RENAUT 16 janvier 2018 - 9 h 00 min

Quand nous rassemblerons-nous pour lutter collectivement contre ces mécréants ? Une pétition s’impose en attendant ! un lien SVP
Thierry Renaut, producteur de spiruline en Luberon

Répondre
François 14 janvier 2018 - 7 h 42 min

Merci beaucoup pour vos informations.
On fait des pétitions pour tout ; y-en-a-t-il pour ce sujet ?

Répondre
Thomas Merz 12 janvier 2018 - 21 h 48 min

Comment pouvons-nous faire une différence? Est-ce qu’il y a une pétition à ce sujet?

Répondre
VÉRO 11 janvier 2018 - 21 h 27 min

Jamais entendu; une absurdité de plus ; notre société ne fonctionne qu’avec un leitmotiv le pognon. C’est scandaleux qu’en t’on voit les bienfaits des huiles essentielles sur les animaux et sur l’individu au lieu d’absorber des antibiotiques qui vous détruisent les organismes à petit feu. Soyez forts.

Répondre
teisseiremireille 11 janvier 2018 - 10 h 06 min

Bravo vous faites un travail extraordinaire continuez à nous informer merci encore pour toutes ses informations .
cordialement
mireille teisseire

Répondre
ALBERT 9 janvier 2018 - 14 h 54 min

Bonjour,
Merci de nous informer sur les formes d’ABUS DE POUVOIRS et d’AUTORITÉS de tous ces inspecteurs, experts en/de tout genres, bureaucrates qui veulent révolutionner un monde dont ils ne savent RIEN de son origine et de son évolution naturelle.
Pire encore; en effet, au nom d’une dite lutte contre la pollution de l’air, on interdit aux rares possesseurs ( âgés, souffrants et à faible pension) de voitures Diesel de + de 25 ans comme la mienne; cela sans considérer que le moteur, la pompe à injection, le turbo et la vanne EGR sont NEUFS; que je parcours ± 10.000 Km/an; que j’ai payé l’EcoTaxe à l’achat; et qu’elle est cotée « très bonne » au EcoScoreAirQuality (valeur 7).
Ces experts ne considérant que la date de première mise en circulation = RIDICULES !!
Merci.

Répondre
Denys MESNAGER 4 janvier 2018 - 12 h 28 min

Ces responsables qui sacrifient leur honnêteté sur l’autel de l’argent sont tout simplement des corrompus. Obligeons-les à renoncer à leurs prébendes, Faisons pression sur eux et sur le ministre de l’agriculture par une réprobation massive, voire par une pétition.

Répondre
dubois 2 janvier 2018 - 14 h 44 min

aussi scandalisée que vous! bravo, continuez à nous informer. Révoltons-nous!

Répondre
WOLFS 30 décembre 2017 - 18 h 04 min

vers 1970 j’avais acheté l’excellent livre du DOCTEUR VALNET , et il expliquait qu’avant de fonder l’institut français des huiles essentielles , comme médecin militaire français au VIETNAM , c’était avec l’accord de tous les généraux qu’il soignait avec les huiles essentielles.
C’était l’époque ou à tous les niveaux dans de nombreux pays et même à la commission européenne il y avait encore des responsables avec un soupçon de civisme , mais maintenant à tous les niveaux , c’est MONEY MONEY MONEY, et toutes les politiques c’est de récolter le maximum de pots de vins , des laboratoires , et chimie et aussi des GABELLES , car à notre époque il y a des gabelles sur tout

Répondre
Hog Marianne 30 décembre 2017 - 16 h 38 min

Honteux pour une fois que des eleveurs n’empoisonnent pas leurs animaux et nous par la meme ah c’est sur que les lobbys pharmaceutiques font opposition a celaMoi,j’ai des poules coqs et canards que je soignent avec certaines huiles essentielles et les plantes ‘ex:je ceuille des orties,les fait secher et une fois sechent,je le reduits en poudre cela les aident a passer l’hiver en bonne sante,je desinfecte et contre les insectes ,j’utilise le pyretre vegetal et cela marche)alors je suis 100%pour la natureMoi meme je prends des huiles essentielles,lavande melisse etc Alors arretons tous ces traitements pharmaceutiques qui nous empoisonnent Merci a vous de contin uer a soigner vos animaux comme cela et merci pour notre sante

Répondre
Magnée 29 décembre 2017 - 20 h 54 min

Ceci est la preuve une fois de plus que nous sommes muselés en douceur et profondeur par les multinationales qui agissent au travers de notre belle Europe du fric en faisant voter des lois et règlements débiles a nos yeux mais pas au niveau des leurs.
La dernière en date étant le retrait ou le maintient du Glyphosate…A vous de juger!

Répondre
Alouette 29 décembre 2017 - 11 h 31 min

scandaleuse réaction des autorités qui privilégient l’intérêt des industries pharmaceutiques plutôt que la santé des gens. Quand va-t-on enfin dire notre ras-le-bol devant cette attitude?
Merci Monsieur Cadot, pharmacien, pour votre mise au point nécessaire sur l’utilisation des huiles essentielles et le danger d’une automédication dans certains cas (femme enceinte, enfants, cancer…).

Répondre
Paranque 29 décembre 2017 - 8 h 57 min

Convaincue de l’efficacité des HE pour l’humain, l’article m’interpelle : je n’osais pas sur l’animal, aussi je veux tester vos dires et souhaiterais traiter mon jeune chien 4kg atteind de Giardia depuis 8 mois intraitable aux anti biotiques : merci de votre avis et suggestions de traitement
Je serais votre meilleure vecteur de diffusion
Je vous remercie chaleureusement de l’attention que vous porterez a mon message

Répondre
Lalanne 27 décembre 2017 - 10 h 06 min

Et si on lançait une pétition pour soutenir ces éleveurs ? Il faut faire évoluer les lois dans le bon sens, celui de la santé publique, pas celui des profits privés !

Répondre
Zemb 26 décembre 2017 - 21 h 13 min

en 1980 j’ai attrappé un staphilocoque doré pendant un voyage aux

En 1980 j’ai attrappé un staphilocoque doré pendant un voyage aux Caraibes. J’ai eu un Antrax à 6 tetes; un enorme abcès gros comme un pamplemousse. Revenue en France mon medecin m’a soigné avec les huiles essentiels et des oligoelements. En 10 jours l’abcès se vidait, et guerissait entièrement et l’analyse de sang confirmait l’absens du staphilocoque. Depuis je me soigne qu’avec ces substances naturels.

Répondre
Yves ANCEY 24 décembre 2017 - 8 h 52 min

Quand on sais que maintenant on trouve des huiles essentielles dans le dentifrice Colgate (Tee Tree + Aloe Vera) ça en deviens risible… pauvre France.

Répondre
ML 23 décembre 2017 - 16 h 48 min

Je suis pour l’utilisation d’huiles essentielles pour soigner les animaux ET les humains.

Répondre
Sabri 23 décembre 2017 - 10 h 58 min

Je suis passionnée par l’univers des huiles ,je commence à les utiliser pour traiter mes malades .c’est pour moi une belle perspective d’avenir ,et j’y crois à fond car je suis très proche de la nature ,dieu merci ! Et maintenant je suis ravie d’apprendre qu’on peut également traiter les animaux !pour moi la boucle est bouclée . si l’homme a compris cette idéologie ,la planète sera sauvée !

Répondre
Laure 23 décembre 2017 - 10 h 33 min

Très intéressant de savoir que certaines lois ont comme base l’ignorance . Elles peuvent être perfectibles en informant toujours plus.
Il y a une dizaine d’années dans mon potager communal on minterdisait de cultiver de l’engrais vert ; désormais les règlements communaux préconisent de cultiver le plus possible écologiquement!

Répondre
wolfs 22 décembre 2017 - 10 h 19 min

comment se fait il qu’il n’y a pas un seul français pour aller devant le tribunal administratif et faire condamner le gouvernement , qui impose 11 vaccins dangereux, qui interdit même de PARLER des orties et purins d’ortie , et qui interdits toutes médecines traditionnelles par les plantes qui sont utilisées par 5 milliards de personnes de par le monde comme indiqué au 60e anniversaire de l’OMS

Répondre
galibier 21 décembre 2017 - 19 h 02 min

Nous eleveurs savont depuis bien plus de 4 ans que l’utilisation d’HE à visée medicale est interdire sur les animaux d’elevage ,un medoc doit avoir une AMM pour etre utilisable=>renseignez vous avant de publier de tels non evenements

Répondre
STEIN Reinhardt 20 décembre 2017 - 23 h 35 min

Ahurissant ! C’est le monde à l’envers ! Une telle situation crie vengeance. De quelle manière pourrions-nous réagir de façon efficace, et contrer cette adversité d’une rare malignité ? Nos prétendus responsables si démocrates se comportent en fait en véritables nuisances. Faudra-t-il en arriver à la violence autre que verbale pour leur faire entendre raison ?

Répondre
Favris 19 décembre 2017 - 10 h 25 min

Je vous soutiens dans votre démarche écologiste, continuez tout en préservant votre savoir faire. Cela devient détestable que le gouvernement ainsi CE soutiennent tous ces lobbys industriels et pharmaceutiques. On se demande ce que peut faire, les personnes chargées de l’environnement. Quand on nous dit que la sécurité sociale est en déficit. Arrêtons d’avoir des œillères. Le monde pharmaceutique et médical est soutenues, car toutes les maladies traitées sont rentables et font travailler tout un système. La médecine par les plantes coute moins chère est efficace et protège notre monde. Mais on préfère le contraire qui détruit. Pour terminer on peut comprendre que l’on ne croit plus à la démocratie et à l’Europe que l’on prône.
Continuer à vous battre

Répondre
ROUSSEAU 18 décembre 2017 - 13 h 32 min

Ce mail est un véritable scandale.
Que l’on vienne menacer de la suppression de l’aide européenne un(e) agricultrice qui fait correctement son travail, qui plus est soigne ses bêtes avec des produits sains et naturels comme peuvent l’être les plantes et les Huiles Essentielles, c’est tout simplement inacceptable.
Je n’ai qu’un conseil à lui soumettre pour berner et contourner la législation pro-pharmaceutique ainsi que l’intérêt de certains vétérinaires hypocrites, mais à sa place, je disposerai d’une pharmacie conventionnelle avec quelques remèdes médicamenteux délivrés sous ordonnance par un véto et ailleurs je conserverai mes plantes et huiles essentielles que seuls j’utiliserai.
Hélas, on vit maintenant dans un monde pourri où seul l’intérêt financier prévaut …
Tout comme toi, Xavier, je suis encore plus écoeuré !!!

Répondre
Charvieux 18 décembre 2017 - 7 h 47 min

On croit marcher sur la tête ! Eh bien au pire, qu’ils laissent donc le choix au consommateur avec un étiquetage complet faisant état des produits avec lesquels les animaux ont été traités. Que ceux qui veulent manger des antibiotiques le fassent sans empêcher ceux qui n’en veulent pas de s’en protéger !

Répondre
CorinneSavary 17 décembre 2017 - 19 h 12 min

Halte à la dictature des mastodontes de l’industrie pharmaceutique!
Il est honteux d’interdire le soin des humain et des animaux avec des remèdes à base de plantes et d’huiles essentielles.

Répondre
Nadia 17 décembre 2017 - 9 h 01 min

C’est purement scandaleux !!! J’ai connu un problème semblable avec mes abeilles : pour lutter contre le varoa, cette arachnide qui détruit les colonies, pratiquement tous les apiculteurs utilisent de l’acide, qui est ingéré par les abeilles et au bout de la chaîne : nous !!! Je me suis beaucoup renseignée et j’ai trouvé un moyen de  » traiter » avec les huiles essentielles. Le scepticisme de l’inspecteur en disait long sur sa pensée ! Heureusement, en Suisse, les huiles ne sont pas interdites et je n’ai pas plus de perte que mes collègues, mais je peux me vanter d’avoir un miel sans acide! Dans un autre domaine, j’utilise aussi à très petites doses les huiles pour mes chats depuis des années et aucun n’en est mort, pourtant j’ai été viré d’un groupe sur Facebook. Je suis ravie de lire les avis de gens qui ont les mêmes convictions que moi!

Répondre
Obert 16 décembre 2017 - 10 h 39 min

Bonjour, nôtre village à récemment obtenu le permis de construire pour une porcherie industrielle, malgres la résistance de l’association de l’ARPE,pour l’élevage intensif, entre les mains du tribunal admistratif ,si on leur donne un accord positif ,bonjour l’environnement, les nuisances,la santé publique(l’argent)non le ministre de l’environnement ne répond pas aux courriers, bonne chance à vous

Répondre
HEITZ Corinne 16 décembre 2017 - 9 h 39 min