6 conseils pour sauver votre intestin (et vous avec !)

Ça y est, on a trouvé le chaînon manquant !!

À partir des années 1970, des médecins visionnaires ont obtenu des résultats éblouissants avec leurs patients… simplement par des changements d’alimentation.

Contre toute attente, ils ont réussi à soigner des maladies comme l’arthrose, l’hypertension, le diabète, la dépression, l’anxiété, les problèmes de peau et même des maladies respiratoires. Bref, des pathologies qui n’ont rien à voir en apparence avec la nutrition !

Le problème, c’est qu’on ne comprenait pas bien pourquoi et comment cela marchait.

Même les grands pionniers, comme le Dr Kousmine, le Dr Seignalet ou le Pr Joyeux (dont le best-seller, Changez d’alimentation est paru pour la première fois en 1985 !) ne savaient pas précisément comment la nutrition parvenait à guérir.

Mais aujourd’hui, tout a changé.

Cela ne fait plus de doute à présent : ce qui rend votre alimentation aussi capitale pour votre santé… c’est d’abord son impact sur l’armée de microbes qui peuple votre gros intestin.

Un quasi-organe trop longtemps négligé par la médecine moderne 

Des milliers de milliards de micro-organismes fourmillent dans votre côlon. C’est ce qu’on appelle la flore intestinale ou microbiote.

C’est un « quasi-organe » : tous ces petits organismes vivants pèsent 1,5 à 2 kilos quand on les rassemble, ce qui donne un poids comparable à celui de votre cerveau !

Et encore, je ne parle ici que de votre intestin.

Car on trouve des bactéries à peu près partout : elles colonisent aussi votre bouche, votre nez, vos oreilles, vos parties génitales et chaque centimètre de votre peau.

Au total, on a recensé au moins 10 000 espèces de microbes, chacune avec leur propre ADN !

Et ce qui est réellement extraordinaire, c’est que ces bactéries ne se contentent pas de « cohabiter » avec nous, comme des passagers plus ou moins clandestins.

Non, elles ont un rôle central dans le bon fonctionnement de notre organisme.

On sait aujourd’hui que les bactéries de votre flore intestinale participent à la digestion, vous protègent contre les parasites, soutiennent votre système immunitaire, vous aident à gérer votre stress, votre sommeil et réduisent l’inflammation globale de votre organisme.

Elles étaient là bien avant nous

Si cela vous étonne, rappelez-vous que les bactéries étaient la première forme de vie sur terre.

Nous sommes arrivés bien après… et notre physiologie s’est adaptée à leur présence. Nous avons même co-évolué avec elles, en bonne intelligence.

La preuve la plus fascinante de cette symbiose est logée au cœur de chacune de nos cellules.

Vous avez peut-être déjà entendu parler des « mitochondries » : ce sont les petites « centrales énergétiques » qui produisent 90 % de l’énergie dont nos cellules ont besoin pour fonctionner… et nous maintenir en forme !

Lorsque ces mitochondries fonctionnent mal, vous êtes fatigué. Leur dégradation est ainsi la principale raison pour laquelle on se sent plus fatigué à 80 ans qu’à 20 ans.

Eh bien ces mitochondries si précieuses pour notre vitalité… étaient à l’origine des bactéries ! Elles étaient extérieures à nos cellules… puis ont fini par faire partie intégrante de leur fonctionnement, après des millions d’années de coévolution.

Voilà pourquoi les bactéries qui nous colonisent sont si importantes pour notre santé : parce que notre corps et nos organes se sont développés sous leur influence.

Les bactéries sont vos amies… si vous les traitez bien !

Pourtant, quand on parle de « bactéries », on pense d’abord à des êtres nuisibles qui nous font tomber malade.

Otites, angines, infections de la peau (panaris, abcès…), diarrhées, infections urinaires et génitales, voilà des maladies dites « bactériennes », c’est-à-dire causées par une bactérie.

Mais c’est une simplification un peu grossière !

Prenez la bactérie Clostridium Difficile, redoutée pour les graves diarrhées qu’elle provoque… si graves qu’elles peuvent être mortelles.

Eh bien on a retrouvé cette bactérie dans les intestins de 63 % des nouveau-nés. Presque tout le monde l’héberge à un moment ou à un autre, sans dommage pour la santé.

Ce n’est que lorsque vous laissez cette bactérie prospérer et se multiplier qu’elle commence à poser problème.

Même chose pour la bactérie Helicobacter pylori, responsable des ulcères à l’estomac : elle ne devient nuisible que lorsqu’elle se multiplie de façon désordonnée.

Lorsqu’elle se maintient dans des quantités équilibrées, non seulement elle ne vous fait pas de mal, mais elle est même une alliée de poids pour votre santé !

Elle vous permet notamment de mieux réguler votre appétit… et vous empêche de trop manger ! Beaucoup de personnes obèses souffrent de ne pas avoir assez de bactéries Helicobacter dans leur intestin. [1]

Au total, votre vie peut changer du tout au tout, lorsque vous passez d’une flore déséquilibrée à une flore saine.

C’est ce qui explique le succès spectaculaire d’une nouvelle thérapie, pas très appétissante mais 100 % naturelle.

Les incroyables résultats de la « transplantation fécale »

Le principe de cette « thérapie » est simple : il s’agit de transplanter la flore intestinale d’une personne « saine » chez une personne « malade ».

Et pour cela, il n’y a pas trente-six solutions : il faut se servir du plus gros réservoir naturel de bactéries intestinales que sont… les selles, et les introduire dans l’intestin du patient malade (je vous expliquerai une prochaine fois comment ça marche, mais sachez que cela n’a rien d’invasif).

Et les résultats sont impressionnants.

Même la médecine conventionnelle a déjà adopté cette technique pour traiter certaines infections (à Clostridium difficile).

Mais de façon plus étonnante encore, cette thérapie semble fonctionner sur des maladies aussi diverses que le côlon irritable, les hépatites, la sclérose en plaque, etc.

Tout récemment, lors du symposium sur la flore intestinale à Harvard, le Dr Nieuwdorp a sidéré l’assistance par sa découverte.

Il a expliqué qu’il avait transplanté le matériel fécal de patients non diabétiques minces et en bonne santé chez plus de 250 patients atteints de diabète de type 2.

Et cette simple opération est parvenue à améliorer nettement leur glycémie, jusqu’alors totalement déréglée ! [2]

Plus spectaculaire encore : le Dr Pearlmutter, un neurologue de renom, a rapporté plusieurs cas de quasi-guérison… de patients autistes ! [3]

C’est dire à quel point votre flore intestinale impacte votre santé !

Comment soigner sa flore naturellement

Le problème est qu’il faudra attendre des années avant que cette nouvelle thérapie ne soit totalement intégrée aux protocoles de la médecine.

Alors en attendant… que vous soyez malade ou en bonne santé… vous avez tout intérêt à prendre le plus grand soin de votre flore intestinale par vous-même.

Cela commence par augmenter drastiquement votre consommation de fruits et légumes (surtout les légumes) et d’avaler régulièrement des noix, noisettes, amandes.

Vous le savez, manger davantage de bons végétaux est LE conseil alimentaire de base pour être en meilleure santé.

Mais cela ne suffit pas forcément. Voici mes 6 conseils principaux pour conserver ou regagner une flore intestinale en pleine santé :

Conseil n°1 : faites-vous plaisir – café, thé, vin rouge et chocolat noir

Réjouissez-vous si vous les aimez : consommés avec modération, ces aliments font partie des meilleurs remèdes pour votre intestin !

Car les feuilles de thé, les graines de café et de cacao et la peau du raisin sont bourrés des précieux « polyphénols », qui favorisent les « bonnes bactéries » de votre intestin.

Par exemple, le thé vert augmente le nombre de bifidobactéries (bonnes bactéries) et réduit en même temps le nombre d’espèces néfastes. [4] Mêmes résultats pour les polyphénols du cacao[5], le café et le vin rouge.

Tout ceci a été confirmé de façon spectaculaire par la plus large étude jamais réalisée sur la composition de la flore intestinale, publiée en avril 2016 dans le journal Science. [6]

Les chercheurs ont analysé le microbiote de plus de 1 000 personnes en bonne santé (aux Pays-Bas) et ont examiné le lien avec leurs habitudes alimentaires.

Sans surprise, ceux qui consommaient le plus de fruits, légumes et oléagineux avaient une flore intestinale plus riche et plus diverse.

Mais juste après, les aliments les plus associés à une flore saine étaient… le café, le thé et le vin rouge (le chocolat n’a pas été testé dans cette étude) !

Tant que vous n’en abusez pas, n’hésitez donc pas à vous faire plaisir !

Conseil n°2 : Mangez des aliments pré et pro-biotiques

Autre nutriment clé : les « prébiotiques », qui sont des fibres spécifiques. Vos bonnes bactéries en raffolent, car elles assurent leur croissance et leur activité !

On en trouve dans tous les végétaux, d’où l’importance des fruits, légumes et noix.

Si vous voulez en consommer un maximum, sachez que les prébiotiques sont particulièrement concentrés dans les aliments suivants : topinambour (cru), chicorée, oignon, banane, ail cru, poireau cru et asperge crue (si vous vous demandez comment les consommer, pensez aux marinades !).

Les probiotiques sont une autre merveille de la nature. Mais il ne faut pas les confondre avec les prébiotiques !

Les prébiotiques ont une action indirecte : elles nourrissent les bonnes bactéries qui sont déjà dans votre intestin.

Les probiotiques, eux, sont des bactéries bénéfiques à votre santé qui enrichissent directement votre flore intestinale.

On les trouve massivement dans les aliments fermentés – ce qui explique pourquoi ils font partie de très nombreuses traditions culinaires.

Il y a déjà 6 000 ans, les Chinois faisaient fermenter du chou. La choucroute, elle, (une forme particulière de chou fermenté) est consommée depuis des siècles en Europe centrale. Idem pour les yaourts, qui sont des produits laitiers fermentés.

Pour le bien de votre flore, consommez donc davantage d’aliments fermentés !

On parle souvent des produits laitiers fermentés, comme le yaourt grec ou le kéfir. Mais si vous ne supportez pas les produits laitiers, pensez aux yaourts à base de noix de coco ou aux kéfirs réalisés à partir de lait de coco.

Les probiotiques peuvent être aussi de simples fruits et légumes marinés dans de l’eau salée (« saumure »), comme les cornichons que l’on trouve en supermarché.

Mais l’aliment probiotique le plus bénéfique reste sans doute le chou fermenté. Et la bonne nouvelle, c’est que vous pouvez le faire vous-même, chez vous (c’est très facile, regardez par exemple cette recette).

Conseil n°3 : Limitez les sucres et féculents !

Savez-vous quels aliments sont le plus associés statistiquement à une flore intestinale déplorable ?

Ce sont les « carbohydrates », c’est-à-dire les sucres (glucides) de toutes sortes, ainsi que les snacks. [7]

Plus vous consommez de sucre (sucre et fructose ajoutés, mais aussi le sucre contenu dans les céréales), plus vous déséquilibrez votre flore intestinale.

C’est logique : jusqu’à l’apparition de l’agriculture (donc pendant 99,9 % de l’histoire de l’humanité), l’homme s’est nourri d’aliments pauvres en sucre : viande, poisson, légumes, petits fruits, noix…

Notre flore intestinale est donc parfaitement adaptée à ces aliments… et pas du tout préparée au régime occidental moderne, bourré de féculents et sucres ajoutés.

Pour couronner le tout, tous les biscuits sucrés et féculents à base de blé (pain, pâtes…) contiennent du gluten, une protéine qui malmène la paroi de votre intestin et contribue indirectement à perturber votre flore.

Conseil n°4 : Fuyez les édulcorants industriels !

Si le sucre est si mauvais, il pourrait sembler logique de se rabattre sur des produits « sans sucre », contenant des « édulcorants » qui maintiennent le délicieux goût sucré.

C’est ce qu’ont fait des millions de consommateurs de Coca Cola, qui se sont rués sur le « Coca Light », pensant qu’il était inoffensif.

On sait aujourd’hui que c’est une lourde erreur : il ne faut boire ni l’un ni l’autre, ni boisson sucrée, ni boisson avec édulcorant !

Une étude publiée dans la revue Nature en 2014 en a fourni la meilleure preuve : des souris abreuvées de saccharine, sucralose ou aspartame ont vu leur flore intestinale encore plus ravagée que celles qui ont consommé de vrais sucres ! [8]

Cette modification de leur flore intestinale les a même rendues incapables d’assimiler convenablement le sucre… ce qui est la première étape vers le diabète !

Et cela ne concerne pas que les souris, hélas.

Des chercheurs français ont suivi plus de 66 000 femmes depuis 1993. Et ils ont observé que les femmes qui buvaient des boissons contenant des édulcorants (Coca light, etc.) avaient deux fois plus de diabète que celles qui prenaient des boissons sucrées ! [9]

Conseil n°5 : Mangez viandes, fruits et légumes BIO

On sait que les antibiotiques font par définition beaucoup de mal à la flore intestinale (leur objectif est de tuer les bactéries, et ils ne font pas toujours la différence entre les « bonnes » et les « mauvaises »).

Mais ce qu’on ignore souvent, c’est que l’on consomme tous les jours des petites doses d’antibiotiques… via les viandes ou poissons d’élevage !

De fait, les éleveurs (non bio) utilisent massivement les antibiotiques. Pas seulement pour éviter les épidémies… mais de façon plus sournoise, pour faire grossir plus vite veaux, vaches, cochons…

Pour éviter toute trace d’antibiotiques dans vos viandes et volailles (ou dans le lait), le plus sûr est donc de les choisir bio, ou auprès d’un producteur local dans lequel vous avez confiance.

Même chose pour les fruits et légumes : mieux vaut les manger bio ! Pas pour les antibiotiques (ils n’en contiennent évidemment pas), mais pour les pesticides.

Car les pesticides visent eux aussi, par définition, à « détruire la vie » (les mauvaises herbes, généralement). Et parmi les vies qu’ils détruisent, il y a les micro-organismes bien vivants contenus dans votre flore intestinale.

Conseil n°6 : Protégez-vous des poisons du quotidien

Saviez-vous qu’on trouve aussi des traces d’antibiotiques … dans l’eau du robinet ?

C’est un de ses défauts. Mais son vrai problème, c’est le chlore qu’elle contient, utilisé pour la désinfecter.

Car le chlore tue les bactéries… et c’est bien pour cela qu’il est utilisé pour purifier l’eau.  Cela permet d’éviter de graves contaminations… mais cela endommage aussi la diversité de votre flore intestinale.

Privilégiez donc l’eau filtrée ou l’eau de source pour éviter ce risque (vous pouvez aussi laisser reposer votre eau du robinet dans une carafe pendant quelques heures, le chlore s’évapore).

Autre poison pour votre flore : le bisphénol A, décidément dans tous les mauvais coups. Non seulement il perturbe l’action de vos hormones, mais il est suspecté de favoriser une prolifération de certaines bactéries et de déséquilibrer votre flore.

 

En fait, la plupart des poisons de notre environnement quotidien ont certainement le même effet délétère, et je vous invite à relire ma lettre sur « l’alerte pollution… dans votre salon » pour vous en protéger autant que possible.

Chouchoutez votre intestin… sans vous stresser !

J’ai bien conscience qu’il est très difficile de manger la quantité idéale de pré et probiotiques, de se protéger de tous les poisons qui nous entourent, ou même de manger bio en permanence (ne serait-ce que parce que ça coûte très cher !).

Ne cherchez donc pas forcément à faire tout « parfaitement » d’un seul coup. Essayez simplement de vous approcher autant que possible d’un mode de vie favorable aux gentils microbes de votre intestin.

Et surtout, ne vous stressez pas si vous ne faites pas « tout bien » !

Car le stress chronique endommage lui aussi la paroi de votre intestin… et contribue à malmener votre flore intestinale !

Alors prenez-soin de votre flore… tout en restant zen.

Bonne santé !

Xavier Bazin




[1] The effect of H. pylori eradication on meal-associated changes in plasma ghrelin and leptin. Françoise F et all. BMC Gastroenterol. 2011 Apr

[2] Insights into the role of the microbiome in obesity and type 2 diabetes. Hartstra AV, Bouter KE, Bäckhed F, Nieuwdorp M. Diabetes Care. 2015 Jan

[3] Lire L’intestin au secours du cerveau, Dr David Perlmutter, Editions Marabout, 2015.

[4] Green tea increases the survival yield of Bifidobacteria in simulated gastrointestinal environment and during refrigerated conditions. Vodnar and Socaciu et al.; licensee BioMed Central Ltd. 2012

[5] Benefits in cognitive function, blood pressure, and insulin resistance through cocoa flavanol consumption in elderly subjects with mild cognitive impairment: the Cocoa, Cognition, and Aging (CoCoA) study. Desider G et al.; Hypertension 2012 Sept.

[6] Population-based metagenomics analysis reveals markers for gut microbiome composition and diversity. Alexandra Zhernakov et al.; science.sciencemag April 2016

[7] Population-based metagenomics analysis reveals markers for gut microbiome composition and diversity. Alexandra Zhernakov et al.; science.sciencemag April

[8] Artificial sweeteners induce glucose intolerance by altering the gut microbiota. Jotham Suez et al.; Nature, Sept 2014

[9] Consumption of artificially and sugar-sweetened beverages and incident type 2 diabetes in the Etude Epidemiologique aupres des femmes de la Mutuelle Generale de l’Education Nationale-European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition cohort. Fagherazzi G, Vilier A, Saes Sartorelli D, Lajous M, Balkau B, Clavel-Chapelon F. Am J Clin Nutr. 2013 Mar


250 réponses à “6 conseils pour sauver votre intestin (et vous avec !)”

  1. Elida dit :

    N’oublions pas non plus les multiples « candidas » et « virus » qui peuvent coloniser nos intestins. Ils sont à surveiller et à garder dans des proportions gérables.

    « L’inflammation peut résulter des effets d’agents infectieux tels que les bactéries, les champignons ou même les virus. Elle peut aussi résulter de l’exposition à des produits chimiques, d’une brûlure, d’un traumatisme… »

    http://www.mauxdeventre.org/centre-information/sujets-de-a-a-z/maladie-inflammatoire-de-lintestin-mii/

  2. CEAGLIO Martine dit :

    J’apprécie énormément vos lettres et vous remercie pour toutes ces informations. Grand MERCIIII
    Bien à vous
    Martine CEAGLIO Marseille

  3. Du Parc dit :

    Que prendre pour contrebalancer de hautes doses d’antibiotiques ? Quels sont les probiotiques recommandés?

    • Odile Civitello dit :

      Merci de votre infolettre que je lis toujours avec un immense intérêt. J’aimerais savoir ce que vous pensez de l’hydrothérapie du colon.

      D’avance merci.

  4. David Barrillon dit :

    Bonjour Professeur,

    Merci pour tout ce que vous faites et tout ce que vous dénoncez !!!

    Bien à vous.
    David

  5. Martine Bouvier dit :

    j’essaye de suivre ce mode de vie!!!mange le plus possible bio,pas si cher si on se sert dans des Amap et si on cuisine soi même!!!! mais comment réagir lorsqu’on vous prescrit des antibiotiques suite a un abces dentaire??

  6. Martine Bouvier dit :

    merci

  7. hugon dit :

    Merci Monsieur Bazin pour ces conseils avisés et pour l’espoir de guérison qu’ils suscitent chez les malades.

  8. Balissat dit :

    Merci pour tous ces conseils, je viens d’être opérée et j’essaie d’être vigilante sur mon alimentation et mon stress

  9. PIERROT dit :

    Bonjour,
    Depuis longtemps ,je me soigne pour un cancer de prostate et je joins les médecines naturelles et une diététique très suivie pour enrayer ce problème-Je consommais des fruits crus à 11 heures (mon petit déjeuner) tous les jours et je déjeunais à 12 heures-Cependant il m’a semblé que je me portais mieux en supprimant ces fruits crus depuis une dizaine de jours-Je continue à manger des compotes (pommes de mon jardin)après les repas avec beaucoup d’amandes- J’ai supprimé les produits laitiers, le gluten sous toutes ses formes et donc j’espère aidé par une naturopathe et certains compléments alimentaires que je vais pouvoir m’en sortir-En effet l’hormonothérapie a généralement une duré de sept ans ,après on est fichu-Le Docteur Joyeux l’a bien confirmé-Merci de me confirmer mes positions – J’ai supprimé aussi tout alcool et jus de fruit-Cordialement-

  10. Michelle Capt dit :

    Mille mercis pour cette lettre !
    Elle est claire, explique bien le rôle des bactéries et l’interaction des aliments et elle est optimiste et encourageante, Je vais la diffuser autour de moi.
    Michelle Capt
    praticienne en techniques douces de santé

  11. SYLVIE BOYER dit :

    Et que penser des « bonnes bacteries » vendues en pharmacie ?

  12. Claire BIET dit :

    merci Monsieur BAZIN!!!! j’ai 78ans et lorsque je peux
    réunir mes filles je leur parle de vos conseils!!!! et je transmet vos messages si intéressants!!!!!! a quand des médecins formés aux conseils si utiles pour notre santé
    ????????????????????

  13. Pisteur dit :

    Votre lettre et vos conseils sont très intéressants, captivants et sages. Merci de ne pas nous stresser si il est difficile de tout consommer en »bio » car ce n.est pas toujours facile et le stress n’est pas bon pour les intestins. En tout cas MERCI et bien à vous

  14. Jean-Pierre Marguaritte dit :

    Et le foie, dont le poids correspond justement à celui de ces micro-organismes ? Cet organe omnipotent régit toutes les fonctions de l’organisme et plus particulièrement la digestion qui détermine avec la qualité des aliments l’équilibre de la flore intestinale. Sa situation anatomique favorise la perte d’amplitude du diaphragme et par voie de conséquence l’oxygénation et la compression du système artériel qui distribue le sang aux oranges digestifs. Malheureusement, il ne peut se manifester cliniquement car il ne dispose pas de fibres nerveuses sensitives… Cette information me semble fondamentale car aucun trouble fonctionnel en peut être durablement corrigé en cas d’insuffisance hépatique.
    Un livre à recommander :  » Le mal de dos est dans l’assiette  » http://www.sosmaldedos.fr

  15. Géraldine dit :

    Je suis très contente d’avoir lu cette lettre. Enfin des conseils en accords avec mon parcours personnel. Manger cru, manger des oléagineux, un maximum de légumes crus, un peu de légumes cuits, des fruits, de la choucroute, tout cela est un vrai plaisir. Pour toutes les personnes qui se demandent comment y parvenir, sachez que sommes déjà plusieurs personnes à avoir empruntés cette voie. Pour ma part cela fait presque 20 ans.

  16. domi dit :

    Bonjour Docteur
    Merci pour tous ces précieux conseils. Mes intestins et moi vous remercions car colopathe depuis 20 ans. J’en ai à peine 35…

    Petite question hors sujet: avez vous des informations conseils  » naturels » concernant l endometriose svp (endometriome me concernant découvert il y a peu ) on m’a prescrit du lutheran en continu. … Je vous remercie d’avance. Cordialement. D

  17. Elisabeth dit :

    Je trouve votre article très intéressant…
    Sur les conseils de ma pharmacienne, cela fait déjà longtemps que je fais attention à mon alimentation, que je mange beaucoup de fruits et légumes, de la viande blanche, fais des cures de probiotiques, mange bio… mais sans réel succès. Je souffre de colopathie fonctionnelle et cela me pose beaucoup de problèmes….
    Parfois je n’arrive pas à manger tellement mes intestins dysfonctionnent ! Que faire ? Il m’arrive parfois de désespérer ! Merci pour les conseils que vous pourrez me donner…

  18. Colette Lafon dit :

    Depuis bien des années, je pratique ces conseils, et je m’en trouve très bien. A la suite d’une grave affection par staphylocoque doré (américain), 7 antibiotiques avaient fini par venir à bout de la bactérie<…et des intestins de mon époux. 35 ans de bio, pas toujours facile car les boutiques n'existaient pas.La santé n'a pas de prix, la maladie en a un.

  19. Teyssandier isabelle dit :

    Merci pour ces explications précises et claires .l’aurai une question que pensez vous des carafes brita ? .Bonne journée. Isabelle

  20. BERTHAUD dit :

    Bonjour,
    Je ne sais pas qui m’a abonné à votre lettre mais globalement excellente au moins pour son questionnement sur son propre fonctionnement.

    En ce qui concerne le sujet, j’abonde dans votre sens. Je me suis battu avec médecin, nutritioniste et autres pour leur faire admettre sans succès, alors qu’ils l’ont constaté, qu’à « quantité égale », lorsque mon transit intestinal est trop rapide (selles molles au moins tous les jours) alors je grossi malgré des régimes (ou non) adaptés (très peu restrictifs et équilibrés suivant les normes internationales de santé), alors que lorsqu’il est lent (selles fermes tous les 2-3 jours) alors je maigri. Ce dernier était mon fonctionnement avant un voyage de plusieurs semaines en afrique. Il avait fallu un an pour trouver le parasite plus 2 pour l’éliminer (j’espère) et j’avais pris pratiquement 20 kilos!!! Pas un médecin ne crois qu’un parasite peut faire grossir, mais, comme nombre que je mange trop ou parce que je prends la bedaine de l’age. Pourtant, il y a un « avant » et un « après » et je n’ai pas changé d’habitudes alimentaires. Seul mon médecin familial me croit, mais il est bien démuni face aux spécialistes qui ne me croient pas.

    Bref, juste un témoignage pour vous dire que, oui la flore et la faune (rires) intestinale sont très importants pour notre équilibre général. J’en fait l’amère constat.

    Bonne continuation.

    • Vasseur dit :

      Bonjour,
      Je viens de lire votre témoignage et je découvre des similitudes avec moi. Depuis quelques années je vais à la selle chaque jour, des selles molles et je pensais que c’était bien d’éliminer chaque jour voir plusieurs fois par jour. En parallèle j’ai pris 20 kg en 20 ans et continue de grossir. J’ai de plus en plus de gaz et un ventre qui commence vraiment à me gêner. J’ai 49 ans, j’étais toujours autour de 54 kg et aujourd’hui j’arrive à 74 kg. Je suis extrêmement stressée et même actuellement soignée pour dépression. Épuisée, je suis incapable de travailler. Preneuse de votre vécu et de votre propre expérience. Tous mes voeux de bonne santé et merci pour vos précieux conseils.

    • Sergio dit :

      Bonjour, peut-être essayer un « zapper » Hulda Clark pour se débarrasser des parasites…

  21. raymonde Nicolas dit :

    pour ma part j’ai commence depuis 1 an a prepare du kefir de fruits régulièrement et du komboucha ces 2 boissons sont fermentees de plus je m’essaye a la lacto fermentation cet ete j’ai prepare poivrons et tomates pourcet hiver et je viens de recuperer une preparation coreenne de fruits melanges a faire fermentees et consommer un peu chque jour je peux vous communiquer la recette si cela vous interesse

  22. Teyssandier isabelle dit :

    Très bon article que tout le monde devrait lire .Merci pour ces explications précises et claires.J’aurais une question que pensez vous des carafes Brita ?.Bonne journée.

  23. sandra Sbahi dit :

    Bonjour,

    Merci pour toute cette information capitale pour chacun de nous, je lis chaque lettre avec beaucoup d’intérêt et j’apprend à chaque fois, aujourd’hui je suis heureuse de
    recevoir une confirmation que les noix sont recommandés
    il y a sans arrêt des controverses même par des spécialistes rencontrés lors de congrès comme ce weekend du 1 octobre. 2016.

    Merci pour la richesse de vos courriers.

  24. Bertrand dit :

    Bonjour, ces conseils recoupent ceux que j’avais pu lire sur d’autres études & merci de diffuser ces informations basées sur des études scientifiques (on trouve de tout sur le web…..!!).
    Souffrant d’une pathologie digestive avec des effets particulièrement douloureux, je peux dire que la médecine conventionnelle ne m’apporte aucune solution alors que la phytothérapie & un (drastique ) changement d’alimentation ont grandement amélioré mes symptômes même si c’est encore imparfait .
    Je tiens à préciser qu’il est difficile au début de changer son alimentation (surtout quand pour son travail l’on va souvent au restaurant….), mais les aliments participant à une bonne santé ne sont pas une punition & avec un peu d’imagination on réalise des recettes (simples) particulièrement goûteuses ….quels délices 🙂
    Bonne santé à toutes & à tous

  25. Chris dit :

    Merci pour vos conseils qui sont en parfait accord avec ma pensée. Je consomme à la manière Seignalet et je vois énormément de pathologies, chez plein d’individus, disparaître ou mise en silence. Asthme, arthrose, otites, allergies acariens, pollens, poumons retrouvant leurs utilités, Crohn, lupus… la logique de la nature soigne tandis que l’idiotie de l’être humain qui se croit super intelligent rend malade. Revenir aux fondamentaux de la vie, une priorité pour la Terre et ses habitants.

  26. Parent MC dit :

    Merci pour vos conseils ! nous vivons le plus sainement possible (local , bio ) nous avons notre petite vigne , car certains raisins (et autres fruits ) sont pulvérisés jusqu’à 30 fois (dixit un représentant de produits chimiques agro-alimentaires passé par mes chambres d’hôtes!) et je pourrai vous parler ainsi pendant des heures , une dernière chose : le jus d’orange n’est plus proposé lors des petits déjeuners , remplacé par un jus de pommes/poires local sans sucres ajoutés , les gens reviennent avec plaisir pour le calme et les bons petits déj. , . Passez une belle journée , Marie Claire

  27. Hoppe dit :

    Très bien merci pour ces informations

  28. Amanda dit :

    Je lis cette lettre et vos conseils un peu tard à mon grand regret ! Atteinte de diabète 2 depuis 5 ans je souffre aujourd’hui de gastroparesie , vomissant presque tout ce que je mange . Maux de ventre , constipation , vomissements sont mon lot quotidien et je ne peux pas manger cru ! Les docteurs ne savent que donner des médicaments que je ne veux plus prendre , de toute façon la gastroparesie ne se soigne pas .
    Appliquer vos conseils me seraient ils bénéfiques dans l,une ou l,autre de mes pathologies ? Merci a vous .

  29. Massoutier Ginette dit :

    votre lettre est claire et compréhensible. Merci. Pas facile de trouver de bons produits bio, on essaie. J’ai le syndrome de l’intestin irritable, j’en ai énormément souffert pendant trois ans, je vais mieux et les crises se sont espacées et rares. J’ai pris des probiotiques pendant près de trois mois.
    Cordialement

  30. Rolle dit :

    Merci pour tous ces conseils.Il est vraie que depuis que j ai nettement diminuer le sucre je ne souffre plus de brûlures d estomac.J ai l intention de continuer.
    Cordialement
    Genevieve

  31. Martin M m dit :

    Merci pour ce développement très intéressant .
    Le sujet étant important pour commencer de prendre en charge sa santé . Les medecins sont incapables de nous expliquer manque de temps ?? Ou ignorance !

  32. Dominique Le Roux dit :

    Merci pour vos bons conseils. Pas évident tous les jours mais petit à petit, les résultats st là. Merci encore, continuez.

  33. Troy Marie - Thérèse dit :

    Merci

  34. D.Garcia dit :

    merci pour tous ces bons conseils , je me demande si le chlore de l’eau du robinet disparait quand on fait bouillir l’eau ?

  35. ERMISSE dit :

    Si seulement les médecins généralistes prenaient bonne note de ces informations capitales, au lieu de nous gaver dangereusement de médicaments, résultat nous sommes encore plus mal.
    Continuez à nous informer ainsi.
    Et remerciements, cordialement.
    Jocelyne.

  36. RENAUT Eréna dit :

    J’ai vraiment apprécié cet article. Une seule chose sur laquelle je ne suis pas de votre avis : « manger bio, c’est très cher ». Personnellement j’ai des moyens financiers assez limités, mais je mange (la plupart du temps) bio depuis 40 ans, et quand je vais chez les producteurs locaux, j’en sors avec un gros panier de légumes pour la semaine, qui me coûte moins que ce que je paie en grande surface pour quelques babioles moins saines.

  37. Arnould Jocelyne dit :

    Merci pour cet article que j’ai lu avec attention sauf que pour moi les problèmes viennent de mon estomac avec un hernie hiatale de 3 cm et pas de clapet ,remontes acides et donc prise de médicaments style pantaprazole que j’arrive à limiter ( avec un changement de nourriture végétarien et bio ) à un comprimé de 20 Mg tout les 6 ou 7 jours et entre temps des pansements style Maalox . Ce qui m’inquiète dans ce dernier l’aluminium qui s’y trouve sous différentes forme hydroxyde ou oxyde
    Que faire …si vous pouviez y répondre j’en serai heureuse préférant de loin me soigner le plus naturellement possible . Merci d’avance

    • Ayral dit :

      Bonjour
      Par expérience, vous êtes entrain de vous empoisonner!!! Avez-vous fait un test pour vos allergies et intolérences alimentaires? Il y a de fortes chances que tout vienne de là. Nos médecins ont des poisons à vous vendre!!! Ils ne connaissent rien, surtout les spécialistes. Croyez moi, j’étais comme vous.

    • MALAGANNE dit :

      Bonsoir, je vous conseille de chercher sur internet les infos suivantes : DYSBIOSE – DR. Bruno DONATINI, vous allez découvrir des tas de choses très intéressantes ! jeviens de faire les « tests respiratoires » qui montrent quelles sont les bactéries pathogènes, c très intéressant. Amicalement.

  38. evelyne rosset dit :

    Merci pour toutes ces informations bien utile

  39. Lepers Dejehansart Francoise dit :

    Excellent Merci je diffuse +++
    Sans oublier….Microcosme / Macrocosme !!…..
    ….Bien dans sa tête bien dans son Corps aussi médecin
    Magnifique Nature : RESPECT !!
    … La médecine traite la nature guéri …
    « EnJeux/Pass-Ages=Ré-conciliation »

  40. mengarelli dit :

    Conseils de base mais conseils indispensables à la bonne forme. Malheureusement ignorés par beaucoup, il y urgence à les diffuser. Simples à mettre en oeuvre, et des effets constatés dans un délai relativement court en principe.

  41. Dr.j.Lonsdorfer dit :

    Excellente synthèse et bien documentée.
    Merçi pour les références bibliographiques.
    Je transmets .

    PS je fais partie des adolescents post-guerre (né en 1939..) qui ont pris l’habitude de consommer tous les matins ..un yaourt..gràce à la  » vulgarisation  » des yaourtières …et m’en porte bien..

  42. Marc ABLON dit :

    Merci de vos articles plein de bon sens. J’enseigne le yoga et la méditation et parle de l’importance de l’alimentation en général auprès de mes élèves. L’élimination du pain et produits laitiers (surtout le lait de vache) me semble un facteur contribuant à un bon équilibre de la flore intestinale et par la-même de santé.
    Je ne connaissais pas la thérapie par transplantation de selles. Est-ce pratiqué en France ?
    Bien chaleureusement

  43. Daniellre ROUSSEL dit :

    Bonjour Monsieur Bazin ! Votre lettre est bien mais totalement incomplète. Vous oubliez de dire (entre autres) que les oléagineux (plantes qui contiennent des fruits ou graines riches en matières grasses, comme les amandes, les noix, les graines de tournesol et de sésame etc…) contiennent un inhibiteur d’enzyme qui empêche leur bonne digestion. Et qu’il faut donc les faire tremper… Que l’on peut manger les semi-céréales (millet, quinoa, amarante, sarrasin), que les produits laitiers sont toxiques pour les humains, etc. Et surtout pourquoi ne pas expliquer la lacto-fermentation ? Il n’y a pas que le chou et les cornichons ! Bref, bonne info, mais partielle et qui laisse sur un manque, quelque chose que l’on ne comprends pas…
    Cordialement
    Danielle

  44. neim dit :

    Génial ! Votre lettre est complète et pleine de bons conseils , réalisables..
    Un des pré biotique que j utilise qui donne de très bons résultats assez rapidement et qui rebooste notre système immunitaire est la plante d aloe vera . Elle chouchoute notre 2eme cerveau émotionnel qu est notre intestin . Je souhaiterais qu on en parle dans une prochaine lettre…

  45. altair dit :

    Tres instructif et pedagogique. Mille fois MERCI.

  46. jacqueline dit :

    c’est plus une question que je pose qu’un commentaire. j’ai fait il y a 8 mois une sigmoïdite, transformée en péritonite, puis en septicémie j’ai eu 2 stomies (une colo et une iléo) on vient de me retirer la 2ème stomie. le redémarrage est douloureux.
    puis-je prendre des pro et des prébiotiques ? Merci d’avance de bien vouloir me répondre.

    • Ayral dit :

      Bonjour
      Les bienfaits des pré et probiotiques ne sont que du marketing construit par les labos. On n’y trouve que 4 bactéries différentes alors que dans notre intestin il y en a plus de cent. Comment voulez-vous que ce soit éfficace?! C’est inutile, voir dangereux. J’en ai fait la triste expérience. Quand nous avons un problème intestinal, il y a obligatoirement prolifération de candidas. Les gélules que j’ai prise ne sont pas entrées dans l’intestin à cause des candidas et sont restées dans mon estomac. Après 2 mois de prises journalières, j’ai peu à peu sombré dans une dépression terrible que je n’avais jamais connu. Les bactéries s’étaient multipliées dans l’estomac qui avait gonflé en exerçant une pression sur l’intestin et le nerf vagal. Après 10 jours d’arrêt le ciel bleu fût de retour. Je vous conseille le Docteur Donatini sur le Web.

  47. Camélia dit :

    très intéressant !!!

  48. Dabeaux dit :

    Tous ses conseils sont très bon, et nous devrions être informé encore plus.
    Ce que vous faites est très bien. Continuer ….
    Nous avons besoin d’entendre ce genre d’information.
    Merci…

  49. RENE MACE dit :

    Merci beaucoup pour vos conseils si benefiques.

  50. CASTAN dit :

    Les informations contenues dans cette lettre comme dans les autres sont précieuses même si l’on est déjà un peu informé.
    Je vous remercie pour la clarté des explications en espérant que de plus en plus de personnes les liront pour bien se les approprier

  51. Deschamps Annick dit :

    Merci de tout coeur,Monsieu

  52. Deschamps Annick dit :

    Merci de tout coeur,Monsieur Bazin

  53. martine ducret dit :

    Bonjour
    Merci pour ces précieuses informations.
    Je voudrais juste réagir au manger bio coûte très cher.
    Depuis quelques temps déjà, j’ai complètement changé ma façon de faire mes courses.
    Je ne frequente les grandes surfaces uniquement pour les produits d’entretien.
    Je constate que je ne dépense pas beaucoup plus maintenant ( je privilegie les producteurs locaux, je vais au magasin bio, j’ai considérablement diminué ma consommation de viandes ) .
    Donc en faisant mes courses de cette façon, je ne suis plus tentée par le tout préparé, par le superflus ( dessert en tous genres , etc…. ).
    En ce qui concerne la viande, je ne suis pas encore végétarienne, mais en passe de l’être.
    Et bien je vous l’assure je ne m’en porte pas plus mal, et mon porte monnaie non plus

    • Aude Scalabre dit :

      Bonjour Martine,
      Pour moi qui n’ai pas les moyen d’acheter de la viande ( et de toutes façons comme vous, même les exceptions vont se distancer encore plus et peut-être serai-je bientôt végétarienne), et qui ne consomme jamais de plats préparés, la différence entre les produits bios des boutiques et les autres produits est bien trop importante pour que je puisse y accéder. Pour les habitants des grandes villes, pas de petits producteurs à proximité, pas évident. J’habite maintenant une petite ville et en effet je recherche des producteurs oeufs et légumes ; ceux qui paraissent sur internet sont déjà trop installés pour être bon marché, il faut trouver plus petit et pas trop loin pour le coût de déplacement et la pollution pour la planète!!
      Le bio n’est pas facilement accessible pour certains

  54. DUCLOS dit :

    Excellente synthèse, très claire et didactique. Merci

  55. Melfi; Adriana dit :

    Merci pour toutes ses informations que confirment scientifiquement les principes dans lequel j’ai grandi et que j’ai pratique encore. Je lit avec plaisir vos messages car il sont claire et précis. Continuez, nous arriverons à revenir à une meilleure santé pour tous et a réduire l’utilisation des médicaments. Grand Merci pour l’Humanité et la Terre. Adriana

  56. guy chalverat dit :

    1935 depuis cette année là j’ai entendu et mangé de la façon que vous décrivez continuez et bravo.je cultive mon jardin et bois de tisanes de grand maman.et d’autres nectars vins whisky vodka alcools blancs distillés de mes fruits

  57. Bordes Marie-Louise dit :

    très instructif merci pour cet article, il est clair et pleins de conseils utiles. Merci

  58. Isabelle D. dit :

    Tout simplement merci pour ces précieuses informations, j’aime toujours en apprendre d’avantage.

  59. Mélanie Perrin dit :

    Merci pour toutes ces informations. J’ai la chance d’adorer le thé (surtout vert), le chocolat noir et le vin rouge.
    Je vais continuer à résoudre les problèmes du quotidien de la flore en suivant vos conseils.

  60. de Camaret Anne dit :

    Merci de tous cœur pour tous ces conseils vitaux , que je m’empresse de partager avec mon entourage. Nous avons besoin de vous tous : » gardiens de bonne santé.. ». Vous nous êtes devenus indispensable .Bravo pour ces merveilleuses recherches qui nous aident à gérer notre santé.

  61. murielle dit :

    Bonjour, Merci pour vos précieux conseils. J’attendais depuis fort longtemps une explication à mes problèmes de santé et je commence à y voir plus clair !! C’est toujours un plaisir de vous lire..

  62. Baradat dit :

    cette lettre est facile à lire (articulée), assez courte (allant à l’essentiel et peu technique) . C’est ce qui me permet de la parcourir rapidement et d’en tirer où porter mon effort.
    Merci

  63. ROSANVAL FRANCOIS dit :

    ETANT DÉJÀ PROFESSIONNELLEMENT CONCERNE ? JE M’INTERROGE SUR L’INFLUENCE DES PROBIOTIQUES SUR LA QUALITÉ DE L’ABSORPTION INTESTINALE DES ALIMENTS … QUI VARIE BEAUCOUP D’UN SUJET A L’AUTRE.. D’OÙ DES EFFETS SECONDAIRES QUELQUE FOIS INATTENDUS.

  64. Capata dit :

    Merci pour tout ce que vous écrivez, pour vos recherches,pour votre souci de partage et bienveillance Vous lire est un réel plaisir et même si j’ai très peu de temps libre ..je le trouve pour parcourir vos lettres

  65. Daniel Dumoutier dit :

    Monsieur Xavier Bazin,

    J’ai souscris un abonnement à votre revue en ligne selon
    l’offre que vous faisiez pour 24,00 € pour l’année avec un cadeau d’un livre , il y a environ 3 semaines je vous ai transmis un chèque à la maison d’édition mais je n’ai jamais reçu d’accusé de réception ni de revue ?
    Pouvez-vous me répondre que devient cette affaire ?
    On ne sait pas comment vous joindre dans un cas semblable ni à qui s’adresser, c’est compliqué….

  66. Tasserit dit :

    Bonjour,

    Et le miel ? Que pensez-vous de cet aliment à part que le Professeur Joyeux vente tout particulièrement?
    C’est tellement bon!!

    Existe t’il de bons compléments alimentaires pour renforcer notre flore intestinale?

    Merci pour tous vos conseils précieux que je partage avec mes enfants.

  67. PARIZEL René dit :

    Bonjour,
    Merci pour cette intéressante synthèse !
    Dans le même contexte, pouvez-vous svp me donner votre avis (et/ou celui de praticiens s’impliquant dans l’étude de la flore intestinale, avec un esprit ouvert) sur la consommation quotidienne du produit YAKULT ?
    Merci d’avance.

  68. Wetter Micheline dit :

    Très intéressant …Merci
    Devrait être placardé sur tous les murs c’est si facile d’être à l’écoute de son corps… après tout on est les mieux placés…

  69. Elly Blommaert dit :

    SUPER ARTICLE

  70. PALMA dit :

    très intéressant, le problème est de trouver du choux bio, on ne le trouve pas en rayon bio du super marché.
    Du bon sens et des habitudes alimentaires faciles à corriger. j’ai déjà échappé au diabète de T2, en écoutant et suivant vos conseils. merci pour vos excellents conseils, continuez !

  71. innocente dit :

    MERCI !

  72. Claire Schockert dit :

    Un grand merci pour tous ces conseils. Il est vrai que cela est difficile de se protéger de tout mais cela nous permettra de nous remettre en question mais on ne change pas les mauvaises habitudes du jour au lendemain.

  73. Yvette Ziviani dit :

    Bonjour, j’ai des soucis avec mes intestins, je suis une constipée chronique et j’aimerais par dessus tout trouver quelque chose qui me permette d’aller déféquer tous les jours comme tout le monde. Merci de lire mon message.

  74. thibonner dit :

    Merci pour cette lettre qui nous expose très clairement les bienfaits d’une alimentation saine et l’extrême importance de la flore intestinale, du microbiote. Je vous lis très attentivement et apprécie votre engagement et vos conseils.
    Encore un grand merci dans l’attente de votre prochaine lettre.

  75. GERARD GRIMARDIA dit :

    A propos du Dr Lemoine;j’ai presque tous ses livres,y compris le dernier sur le sommeil.A propos de l’hormone de croissance,soit-disant indispensable selon lui,voir les propositions du Dr André GERNEZ & du Dr Pierre Delahousse.

    Meilleurs souhaits,

  76. FLORENCE dit :

    Merci beaucoup pour cet article très intéressant. J’ai énormément de problèmes intestinaux dus à de nombreuses allergies alimentaires diagnostiquées par un allergologue et également des intolérances. Malheureusement tous les aliments annoncés font partis de ceux que je ne peux pas manger. Dans ce cas, comment obtenir une bonne flore intestinale qui m’aiderait vraiment dans la vie de tous les jours.

    • Ayral dit :

      Bonjour
      Je suis dans la même situation que vous. Je ne sais pas vers qui me tourner; ils sont tous aussi nuls les uns que les autres. J’ai découvert que l’homéopathie que je prenais depuis des années était constituées de sucre de lait et de lactose. Attention aux granules!!! Nous avons des dangers partout qui nous guettent, à nous d’être attentif. Pas de probiotiques, pas de yaourts, attention aux aliments fermentés qui ne peuvent pas être pris par tous, ou bien à petite dose hebdomadaire.

  77. Mercier dit :

    Le Kefir de lait peut être consommé sans problème par les intolérants au lactose

  78. therese trinel dit :

    merci article super intéressant ! je reçois également votre revue ! très instructifs tous ces articles et la mise en page est claire et classe.

  79. brethes sylvie dit :

    c est un article tres interessant je dirais meme essentiel et surtout facile à lire et à comprendre.

  80. breton dit :

    Bonjour, j’ai refusé de me faire opérer d’une inflammation de mon Sigmoide, je mange des légumes, fruits, yoga des intestins pour les nettoyer, thé, yaourts brebis avec rapadura ou soja, viande très occasionnelle et uniquement volailles,je marche, je fais du yoga,vin occasionnel, je prend des épices conseillés par consultations Ayurvédique, pain petit épeautre,sarrazin,des oeufs, qu’en pensez vous ? Merci

    • sylvie dit :

      bojour,

      a mon avis suite à mon expérience, ce n’est pas suffisant il faut supprimer tous les laitages d’animaux qui sont absolument toxiques pour l’humain.

      Vous verrez que vous vous en porterez BEAUCOUP MIEUX

  81. Thévenin Catherine dit :

    TB article!
    Juste une réserve quant au poireau, cru en plus…..pas terrible;

  82. LE GAC-BIENNE dit :

    Merci beaucoup pour cette lettre notamment. Je vais pouvoir faire du chou fermenté à partir de la recette que vous proposez, particulièrement bien détaillée, pour la réussir à tous les coups!
    Je lis avec grand intérêt toutes vos lettres
    Merci encore
    Philo

  83. CAUDRON dit :

    cet article est absolument remarquable. Puissiez vous continuer. Fantastique. CC

  84. roche dit :

    POUR ULCERE AVEC TROU DE 8 MM QUE CONSEILLEZ VOUS

  85. Michel Kurz dit :

    Merci pour les informations sur les édulcorants industriels, mais qu’en est-il de la stévia, notamment sous sa forme concentrée (comprimés ou poudre) ?

    • Aude Scalabre dit :

      Je me souviens avoir lu que la stevia, miraculeuse à l’origine, est désormais produite de façon intensive vu son succès et donc son rapport financier, et qu’ainsi elle sort sur le marché totalement vidée de ses qualités.
      Malheureusement je ne me souviens plus de la source, et je me demande si les magasins bio-diététiques peuvent vraiment se procurer de la stevia sauve…

  86. sylvie dit :

    Merci beaucoup pour ces précieux conseils mais étant moi même très atteinte, par la force des choses je me suis mise au régime et grâce à une gastroentérologue hors pair je revis. Donc tout ce qui est indiqué dans votre documentation n’a fait que confirmer tout ce que je sais déjà.
    C’est un excellent article, continuez avec d’autres.

  87. DEWITTE dit :

    Bonjour et merci encore pour ces précieux conseils , le besoin d’informations pour notre bien être est primordial dans notre société où on nous ferait avaler tout et n’importe quoi…!
    J’ai moi même modifié mon alimentation en privilégiant certains fruits et légumes bio tels que pommes , tomates , carottes , pommes de terre car ils sont beaucoup plus goûteux et beaucoup moins chargés en pesticides et autres
    De ce fait je déguste ceux-ci nature , sans sauce ou autre , c’est un réel plaisir ; il n’est pas nécessaire de les accomoder autrement et c’est meilleur pour la ligne ….pourquoi toujours vouloir coller à des recettes …? la nature quand on la respecte nous offre suffisamment de bonnes choses à consommer tel quel +++
    ….retournons un peu ….au temps de la cueillette par exemple et surtout à cet état d’esprit et aux joies que cela nous procure ….

  88. Monreal dit :

    Merci de vos précieux conseils, je les suis à peu près comme vs le dites, il m’a été conseillé des probiotiques IKI (40M). La flore intestinale ne semble pas s’améliorér, car ne fonctionne ,pas d’elle meme, et ça devient pénible. (I. trop long et des boucles après interventions) les fibres n’agissent pas . je finis par craindre une occlusion. Si vs avez un conseil supplémentaire, j’apprécierais. J’ai pris des notes de la choucroute mais je ne peux utiliser d’aliments acides (RGO) d’avance un grand merci D.M.

  89. Michèle LAURENT dit :

    Mes intestins et surtout moi-même, nous vous remercions infiniment pour cette lettre si utile et prometteuse. Excellente synthèse ! Merci encore.

  90. Rerbal dit :

    Je viens de prendre connaissance de vos informations sur la flore intestinale, et je veux vous féliciter pour la simplicité des explications. Continuez .
    Kheira

  91. Noirjean dit :

    OH oui .tous vos documents me passionne .Vous êtes génial …. vous nous apportez TELLEMENT de connaissances.
    Un grand merci .

  92. Renaud dit :

    BONjour Hervé,
    vos lettres sont bien, bravo !
    et merci !

    – un peu longues et trop fréquentes, je suis noyé entre les vôtres et celle du Prof. Joyeux.

    – autre remarque concernant
    « ou même de manger bio en permanence (ne serait-ce que parce que ça coûte très cher !).  »
    ben non, je ne suis pas d’accord. Je n’achète quasiment que des fruits et légumes bio dans les magasins bio. Certes, c’est plus cher qu’au marché ou que dans les hyper, donc pour les familles modestes avec des enfants, c’est pas évident.
    mais, en étant sélectif : fruits et légumes de saison, il y a des surprises tous les mois !!
    par ex : je viens d’acheter des mangues bio d’espagne (!) à 1,5€/kg !

    Bien Cdlt

    • Aude Scalabre dit :

      Bonjour Renaud,
      Je me demande ce qu’en pense Hervé mais pour moi la mangue n’a aucune chance d’être bio du fait même que ce n’est ni un fruit de saison actuellement, ni un fruit qui pousse en France naturellement. Certes l’Espagne n’est pas loin et le transport pas trop long ( transports pas bons pour la planète!) mais peuvent-ils faire mûrir les mangues naturellement et les cueillir mûres?

  93. Andrisson dit :

    Très bon article bien étudié

  94. Jean-Mary Harriau dit :

    Bonjour,
    J’ai lu comme d’habitude votre article et je suis un peu dérouté. Je suis adepte de l’alimentation dissociée. Donc je mange des féculents quasiment tous les midis avec des légumes (jamais avec des protéines animales). J’ai bien entendu votre message, mais que manger en dehors des féculents le midi sans avoir un coup de mou vers 17-18 heures ?
    J’espère que vous aurez le temps de me répondre. Merci.
    JMH

  95. JeanR dit :

    Article intéressant mais pourquoi aucune référence au kéfir et à la stévia , dont l’usage parait bien utile dans ce type de préoccupation ?

  96. mattei dit :

    Ce dont vous ne tenez pas compte c’est que l’intestin s’adapte et Ce a quoi il réagit mal c’est au changement brutal de nourriture J’ai pu constater en voyageant que les aliments qui provoquaient chez les touristes la bien connue « tourista  » c’est a dire de violentes coliques ne provoquaient aucun troubles chez les habitants du lieu Le corps,le cerveau et nos genes s’adaptent ,et ce que nos ancêtres mangeaient n’est pas forcement bon pour nous De plus, la conservation était très mauvaise (vers chez tous les enfants ,té
    nia avec le porc , et botulisme dans les charmantes conserves familiales )

  97. brigitte bonnal RUTILI dit :

    Votre lettre tombe à pic ! je suis en pleine gastro- entérique et carabiné, mon médecin traitant m’ a prescrit un traitement pour 5 jours . il m’ a conseillé de prendre des probiotiques à la fin de mon traitement . j’ai donc apprécié tous vos conseils dans cette lecture ; comme d’ habitude , j’ en parlerais à mon entourage et penserais à faire de la choucroute !!

  98. Morel Michel dit :

    Bonjour,
    Je suis retraité
    je ne voudrai pas me faire opérer d’une inflammation de mon Sigmoide, je mange des légumes, fruits, thé, yaourts, viande très occasionnelle et uniquement volailles,du poisson 2 fois par semaine,des œufs,du pain , je marche beaucoup vin occasionnel,
    Malgré cela je ressens souvent des douleurs côté gauche . Que me conseillez-vous?
    Merci de me répondre

    • Ayral dit :

      Bonjour
      Moi aussi j’ai de gros problèmes et je connais par cette expérience ce qui est bon ou pas. Il est conseillé d’arrêter le thé et le café et surtout les yaourts. C’est le marketing de l’agroalimentaire qui nous a mis ça dans la tête!!! Les protéines du lait sont trop grosses pour être digérées et causent d’énorme blessures sur la paroi intestinale, pour ensuite la rendre poreuse. SVP arrêter!!!!

  99. jacquemard dit :

    Un grand MERCI à Vous pour ces précieux conseils.
    Je pense qu’il faut être déjà éclairée pour pouvoir les
    suivre.Suite à un cancer du sein.j’ai suivi vos conseils
    mais je me sens désocialisée…
    Que pensez-vous des produits BELJANSKI ?
    Je vous remercie par avance de votre réponse.
    Salutations et sincères remerciements

  100. Stéphane dit :

    Bonjour Docteur,
    Merci pour tous vos bons conseils avisés.
    Préconisez-vous une thérapie ou un régime particulier contre la prolifération du candida albicans, si actif dans les problèmes de peau et l’irritation du gros colon ?
    Merci par avance.

  101. Vrabié Marie-José dit :

    merci beaucoup de ces informations ou rappels de santé

  102. MANCEL Sylvette dit :

    Merci pour vos conseils

  103. Selma dit :

    Excellent article! Merci beaucoup. À beaucoup d’autres j’espère!

  104. Charbonnelle dit :

    pour aller plus loin et « plus profond », je vous conseille de lire ça : le charme discret de l’intestin, tout sur un organe mal aimé de Giulia ENDERS

  105. Malika Chafik Tahiri dit :

    Merci de la part de mon intestin, qui était zen pendant la lecture de votre lettre. Merci de ma part, également, car je ne savais plus quoi faire et surtout je ne savais plus comment ni quoi manger… J’étais perdue, ayant un estomac fragile et une flore intestinale instable on m’avait dit de blanchir les légumes et les fruits aussi en compotes avant de les consommer. Et cela a malheureusement réduit ma consommation de fruits et légumes, j’en suis devenue stressée, je ne savais plus comment et quoi manger. Merci de m’avoir éclairé ainsi que des personnes soucieuses de leur bien être intérieur.

  106. chetaille dit :

    bonsoir et merci pour ces très bons conseils

    *manger bien oui, mais mastiquer bien, est ce aussi important (comme cuire doucement aussi)?

    pourriez vous nous indiquer quels sont les effets , à long terme, d’une mauvaise mastication de nos aliments,

    au quotidien, sur nos organes digestifs?

    *la mastication…80% de la digestion est ce exact?

    *mastiquer 15 fois une bouchée, est ce suffisant?

    d’avance merci

    bien sincèrement

    sylvie chetaille 75019

  107. RIK dit :

    ses progrès mais il faut être plus concis ;
    tout message de plus d’une page A4 a peu de chance d’être lu .

  108. de ROUX ghilaine dit :

    cet article sur les intestins est particulièrement clair, concis et nous aide à choisir vraiment comment se nourrir ce dnt les médecins ne parlent jamais et me bourre d’antibiotiques entre autre! merci de cet article vraiment important pour moi et tant d’autres, votre équipe est exceptionelle!

  109. Gaspart dit :

    Merci pour votre article .

    Permettez moi une question :

    Qui a dirigé l’évolution : le hasard ou une personne tres
    intelligente ?

  110. Dr HEIM Bernard dit :

    long certes mais bien écrit et détaillé;et à l’honneur de la choucroute, ce qui est très rare, et de l’Alsace en particulier
    un alsacien convaincu et qui en a fait l’apologie hier!! dans un groupe de marche à 1500 m d’altitude, prémonitoire? et qui a conseillé de l’acheter en seau de 1 kg bio chez Biocoop par ex ! une choucroute roborative conséquente a été prévue dans la sem.!

  111. millereux dit :

    bonsoir,

    je lis tous vos articles avec grande attention et j’essaie de me nourrir correctement , mais à propos des pré- et pro- biotiques que l’ on peut prendre en gélules , le problème est de savoir lesquelles choisir et où se les procurer pour être sûr de leur qualité .pourriez-vous nous guider ,
    merci par avance et merci pour vos articles.
    mhmill

    • Ayral dit :

      Bonjour
      Les bienfaits des pré et probiotiques ne sont que du marketing construit par les labos. On n’y trouve que 4 bactéries différentes alors que dans notre intestin il y en a plus de cent. Comment voulez-vous que ce soit éfficace?! C’est inutile, voir dangereux. J’en ai fait la triste expérience. Quand nous avons un problème intestinal, il y a obligatoirement prolifération de candidas. Les gélules que j’ai prise ne sont pas entrées dans l’intestin à cause des candidas et sont restées dans mon estomac. Après 2 mois de prises journalières, j’ai peu à peu sombré dans une dépression terrible que je n’avais jamais connu. Les bactéries s’étaient multipliées dans l’estomac qui avait gonflé en exerçant une pression sur l’intestin et le nerf vagal. Après 10 jours d’arrêt le ciel bleu fût de retour. Je vous conseille le Docteur Donatini sur le Web.

  112. THERVILLE dit :

    Tout cela est plein de bon sens avec un fort parfum de vérité !
    * Une feuille de route ? … des menus types ? …. voilà qui seraient des outils pragmatiques , efficaces et probablement suivis .

  113. MAILLET NICOLE dit :

    JE VOUS REMERCIE POUR CES INFORMATIONS QUI ME SONT TRES UTILES ETANT ATTEINTE DEPUIS QUELQUES ANNEES DE TROUBLES INTESTINAUX ET D UNE INTOLEANCE AU GLUTEN. MERCI ENCORE

  114. dupin dit :

    Merci pour vos informations et votre courge de dénoncer les abus de la médecine commerciale

  115. Labat dit :

    Que ça fait longtemps que je n’avais pas lu un article de la sorte! Je suis pourtant abonné à pas mal de newsletter (santé corps esprit, santé nature innovation, la lettre du professeur joyeux, protection de la santé naturelle) et malgré des articles plus ou moins intéressants, le votre m’a particulièrement plu car il regroupe tout ce que j’attends de ce type de newsletter:
    – une introduction contexte qui situe bien de quoi on parle
    – une information sur les dernières connaissances /études
    – des conseils très pratiques, concrets, réalisables, et à la portée de tous
    – pas de mise en haleine puis un renvoi vers une offre ou autre payante
    – pas de renvoi vers un congrès ou autre pour nous dire de venir le découvrir

    Un régal cette lettre! Et j’ai fait quelque chose que je n’ai pas fait depuis longtemps: j’ai diffuser largement votre lettre!

    Au plaisir de lire d’autres articles de la sorte!

    Thierry Labat

  116. Ferdin Liçaj dit :

    Merci beaucoup!
    Bien sur, cet article est très intéressant, et ça, parce qu’il contribue pratiquement et valablement vers le maintien de nôtre santé. Les conseils merveilleux donnés par Vous, M. docteur, sont vraiment très utiles pour la protection de nôtre organisme au cours de nôtre vie.
    Encore une fois, MERCI!

  117. Losser Germaine dit :

    Merci pour ces sages conseils
    J’en pratique
    rarement malade, je n’arrive pas à me défaire de ce rhume depuis 8 jours
    Que faire?
    MERCI

  118. Marthe Gentet dit :

    Merci de nous donner des informations sur les nouvelles recherches, je pense à changer mon alimentation tranquillement.
    J’ai lu l’intestin le 2e cerveau, tres intéressant.

  119. Elhassen ELASKERI dit :

    Merci pour vos conseils et vos efforts; Malheureusement, les médecins ont, déjà, dégradé mes intestins et ma muqeuse; N’empêche que j’essaierai de profiter, au maximum, de ce que vous présentez
    Continuez, SVP, ces efforts méritoires qui nous font oublier la méchanceté du quotidien et nous permettent de souffler un air sain à l’endroit de toutes les races, toutes les religions, toutes les couleurs et toutes les envies.

  120. jean-marie lanthier dit :

    très intéressant et confirme beaucoup de choses sur la nutrition que je savais déjà! Merci.

  121. Michel Ecarot dit :

    Si seulement j’avais pu avoir accès à une telle lettre d’information il y a 40 ans. Je ne serais pas aussi en mauvais état du au médicaments que je prends avec les problèmes de l’âge et les erreurs du passé.

  122. Béatrice cauwet dit :

    Bonjour merci pour tous ces bons conseils d’hygiène alimentaire
    Concernant les glucides, dont il faut éviter la consommation, qu’en est il du miel ? C’est un produit naturel que hommes et animaux consomment depuis la nuit des temps ….
    Doit on limiter également la consommation de fruits ( riches en sucre, le fructose )
    Merci de votre attention. Cordialement

  123. GALET René dit :

    Une communication hyper intéressante. Avant de donner un avis, j’ai besoin de relire le tout, et d’y réfléchir paisiblement.
    Bon courage. Amicalement. R.G.

  124. nathalie pelletier dit :

    merci de vos bons conseils, qui semblent logiques, lorsque l’on a pris conscience, de tous les polluants, qui sont autour de nous

    C’est une remise en cause de toutes ses habitudes alimentaires, cela demande un grand effort, mais est prioritaire, si on veut vivre bien et en bonne santé….
    une ancienne IDE, qui s’est fait « avoir »comme tout le monde

  125. Elisabeth dit :

    Merci pour vos lettres qui , bien qu’elles soient souvent trop longues – il faut être très motivé pour prendre le temps de les lire jusqu’au bout! – sont pleines de bons conseils.
    Une fois de plus vous confirmez ce que je pratique depuis toujours: manger des choses simples, variées, de qualité en essayant de garder la tête froide par rapport à notre société de consommation. Etre responsable de son corps et de sa santé, voilà qui devrait être prioritairement enseigné. C’est tellement bon pour le moral!!!!

  126. Lafontaine dit :

    Oui, j’ai bien aimé votre lettre et vous remercie aussi du lien pour faire soi même sa choucroute. Merci aussi pour toutes vos lettres que j’apprécie même si leur longueur exige de prendre du temps.

  127. Veronique de Ledinghen dit :

    tres bien ! merci beaucoup!

  128. Veronique de Ledinghen dit :

    avez vous la recette du kefir ?
    merci beaucoup

  129. Ferrer Bernard dit :

    Trés bonnes indications à suivre de près.. Merci de tous vos bons articles médicaux. Auriez vous des posologies concernant les soins de l’hypertension avec des produits naturels. Merci d’avance si cela fait parti de votre prochaine publication.

  130. SABAT dit :

    salute
    merci pour toutes ces infos

  131. Mireille dit :

    Bonjour,
    j’ai lu avec attention votre lettre sur les conseils pour sauver votre intestin.
    Vous ne parlez pas des gènes qui peuvent être à l’origine de problème de santé.
    En effet, à l’âge de 47 ans j’ai subi l’ablation du colon sigmoïde suite à la découverte d’un polype cancéreux. Je n’avais aucune douleur, un transit très régulier. Je suis allée passer une coloscopie car mon père a eu la même chose. J’ai une alimentation plutôt saine (bio), fais du sport, ne bois pas, ne fume pas. Mais voilà les gènes sont là !
    Aujourd’hui je me demande ce que je peux faire pour éviter une récidive (quel complément ou cure pourrait aider mon colon, peut-être ?)
    Voilà si vous avez des conseils à me donner, je suis très intéressée par votre point de vue.
    Bien cordialement.

  132. ;. Osmond dit :

    Bonjour, Oui, j’ai bien aimé votre lettre et tous ces bons conseils, simples et pratiques. Je trouve qu’elle donne beaucoup de pistes pour s’adapter au quotidien à une nourriture moins délétère pour la santé. Merci.

  133. BERNARD Sabine dit :

    Bonjour Monsieur Bazin,
    c’est avec grand intérêt que je prends connaissance de tvos lettres d’infomation et je vous en remercie vivemen Pour vos conseils si précieux. Depuis plus d’une vingtaine d’années, je souffre d’une rectocolite hémorragique peu sévère, traitée par les Mésalazines. J’aimerais savoir en suivant vos conseils alimentaires, si cette pathologie peut être complètement enrayée. Y a-t-il des contrindications pouvant irriter le côlon? Encore merci.

  134. Michel Petit dit :

    Merci de vous préoccuper de notre santé, et de vos conseils avisés, même si l’on peut se demander ce que l’on peut encore manger. Mais être informé autrement que par les médias ayant pignon sur rue vaut vraiment la peine de vous lire. Continuez et nous vous lirons!

  135. magnan dit :

    vrai et de bon conseils mon médecin me dit l’intestin c le cerveau. après l’antibiotique prenez modérément du rochefort pour refaire la flore intestinal.supprimer le pain et manger tartine sarrazin bio et vos douleurs seront plus calme

  136. magnan michel dit :

    prenez le temps de penser a de bonne résolution la suite d’être en bonne santé ne sera que du bonheur

  137. essertel dit :

    Des gestes simples, une habitude alimentaire, et surtout une connaissance suffisante sur les impacts « des mauvais
    produits » aide naturellement à bien s’alimenter. Merci pour tous ces conseils …

  138. Robert M.M. dit :

    Superbe lettre qui remet les choses en place: tout faire petit à petit sans stress!

  139. abdoulaye fall dit :

    Merci pour vos précieuses informations relatives aux bonnes pratiques alimentaires pour une meilleure santé!Nous tombons malade souvent par ignorance des comportements alimentaires positifs/ou négatifs pour notre bien-être ,en général.

  140. Herrmann-Auclair dit :

    Votre lettre me conforte dans ce que je sais déjà et m’en apprend plein d’autres, C jubilatoire, MERCIIIIIIII!

  141. Aude Scalabre dit :

    Merci pour tous vos travaux, pour votre volonté de nous en communiquer les résultats.
    Quand on pense aux tonnes d’aliments impropres à une bonne santé qui se répandent de plus en pus vite dans le monde entier sur des étalages et rayons immenses, ces produits qui ne cessent d’évoluer vers des mixtures infernales bourrées de sel, sucres et bien d’autres poisons aux couleurs, textures et goûts qui rendent dépendants, et idem pour les produits d’entretien, ça craint et on se demande si les petites fourmis que nous sommes avec vous pourront entamer l’édifice…. par le nombre peut-être, grouillons ensembles!!

  142. Viotti dit :

    Merci pour tous ces très bons conseils, j’ai beaucoup de difficultés car j’ai de l’hypertension, je ne digère pas les légumes et fruits crus, plein d’autres problèmes mais j’ai commencé à prendre des probiotiques et je m’aperçois que je peux (très petite quantité de crudités) commencent à « passer » je vais essayer de faire de mon mieux en suivant vos conseils qui me permettent de m’accrocher » à réussir. Merci

  143. Annik dit :

    Un grand merci pour ces infos précieuses.

  144. PREZCHENDZENSKY dit :

    Des informations comme les vôtres sont les bienvenues dans ma boîte mail.
    Merci pour votre investissement nous informant de judicieuses astuces permettant de garder une meilleure santé (étant atteinte de Sclérose en Plaques depuis 28 ans elles me sont primordiales).
    Je fais de mon maximum pour suivre vos recommandations.
    Restant en attente de votre prochaine étude.
    Très cordialement

  145. Nany dit :

    Merci de tout coeur pour vos précieux conseils qui nous aident dans la vie quotidienne et nos choix.
    Car la télévision, avide d’argent avec les publicités malsaines nous désorienté totalement. Respect et nous sommes de tout coeur avec notre professeur Joyeux

  146. Viguier Marilou dit :

    Merci pour vos lettres d’informations si instructives.
    Difficile de trouver le bon chemin pour rester en bonne santé tant les produits alimentaires et autres sont remplis de toutes sortes de « cochonneries ». Il faut informer et informer encore pour que les gens prennent conscience qu’ils se font avoir par toute la publicité mensongère. J’essaie le plus possible de manger bio, mais est-ce encore le vrai bio. Et puis, j’ai la chance de tester au pendule le taux de vitalité de ce que je mets dans mon assiette, c’est un plus ! Merci pour votre travail, continuez à nous informer !

  147. Florence Delvigne dit :

    Merci pour ces informations précieuses, pratiques et encourageantes ! J’ai un colon irritable depuis 20 ans.
    Je cherche constamment et intuitivement à le soulager en choisissant mon alimentation. Vous m’avez éclairée et confirmé la raison de mes préférences alimentaires ! Merci encore de divulguer ces infos !

  148. Francoise Chavanel dit :

    Lu àvec grand intérêt…..je l’ai mise avec mes mails à garder pour la relire de temps en temps…ce qui me perturbe dans tout ça ce sont les poissons……que faire?Pouvez nous donner la liste d ceux à peu près inoffensif pour notre pauvre intestin.
    A bientot .

    AA

  149. DUBOIS dit :

    J’ai une fille devenue intolérante gluten et lactose.Si on revient en arrière lorsqu’elle était nourrisson et buvait ses biberons elle ne faisait pas ses rôts et lorsque je la couchais après 1 h elle régurgitait une partie du lait.Elle pleurait souvent et avait ses fesses très rouges (le lait lui provoquait des urines acides).Lorsqu’elle est passée à l’alimentation normale elle allait mieux.Mais elle a toujours eu quelques problèmes de constipation toute sa vie.Puis elle a fait un kyste à l’ovaire à 15 ans une hépatite vers 21 ans.Maintenant on comprend pourquoi et la cause c’est le lait et laitages qui ont détruit sa flore intestinale, les vellosités de son estomac et de ses intestins.Elle accumulait le gluten, n’arrivait plus à l’éliminer et il s’est accumulé dans le sang, le foie(d’où hépatite), les cellules etc…Rappelons que le bébé animal tête sa mère jusqu’à ses 2 mois et après il mange normalement donc ne consomme plus de lait.Pour l’humain c’est pareil il ne devrait plus en prendre

  150. LE BERRE jean-René dit :

    Bonjour et merci de nous ouvrir les yeux sur les mille et une manière de nous empoisonner en mangeant et ceci sans le savoir !!! Vos conseils sont très explicites et nous alertent bien sur les dangers que comporte notre alimentation moderne. Tout est chimique et polluant ! Hélas très peu de personnes peuvent acheter bio !!! Et l’air que nous respirons l’est aussi, pas étonnant de voir les cancers proliférer à une vitesse exponentielle…. alors essayons de suivre vos directives ….et encore merci de nous guider !

  151. sophie martin demonti dit :

    En vous lisant, en observant par moi-même l’impact de certaines habitudes alimentaires, en accompagnant des personnes atteintes d’affections chroniques, et notamment d’obésité, et en constatant la qualité sans cesse décroissante de ce qui nous est proposé sur les étals et en rayons, je m’interroge sur la chirurgie bariatrique qui offre une réponse mécanique (certes avec un léger accompagnement psychologique ) au pb d’obésité mais qui mutile un appareil digestif sain , « simplement » mal nourri. Notre humanité va-t-elle si mal qu’elle perde ainsi l’intelligence & l’instinct de prendre soin de sa vie ?

  152. Bretelle dit :

    Merci pour la clarté de votre lettre pour les conseils très simples à suivre et pour la différence méconnue entre les prébiotiques et les probiotiques !

  153. collet dit :

    Merci de tout coeur pour toutes ces informations. Elles nous seront utiles dans notre quotidien. Gr^ace à des personnes comme vous, nous savons enfin en qui et en quoi nous povons avoir confiance. Alors, pour l’amour du ciel continuez à nous rendre service avec votre grand savoir.
    Paola

  154. VESQUE Gérard dit :

    Bonjour.
    Merci pour cette lettre.
    Enfin, les choses avancent. On commence à regarder de près comment fonctionne l’intestin et ses sympathiques occupants.
    J’ai 66 ans et depuis l’enfance j’ai toujours souffert de troubles intestinaux importants avec alternance perpétuelle de diarrhée et de constipation. J’ai vu beaucoup de médecins qui me proposaient des drogues qui n’ont jamais résolu le problème de manière pérenne.
    Pourtant, j’ai fini par résoudre moi même le problème après avoir lu, sur le conseil d’une psychanalyste, « Les combinaisons alimentaires et votre santé. Pour bien digérer : les menus dissociés » de HERBERT M. SHELTON. (Le Courrier du Livre).
    Je ne me prive de rien mais je ne fais plus certains mélanges en suivant scrupuleusement les recommandations du livre. Ma vie s’en ait trouvé transformée comme par miracle.
    Un exemple typique parmi d’autres : Chez mes parents on mangeait le melon à la fin du repas. En ce qui me concerne je devais m’abstenir car la moindre bouchée me donnait la diarrhée. Quel dommage, c’est si bon …
    Aujourd’hui, si je veux manger du melon, je le mange seul. Pas de mélange du tout et ainsi j’ai fait plusieurs fois l’expérience d’en manger un entier sans avoir le moindre problème intestinal. Ainsi j’ai retrouvé goût à plein de choses : melon, orange, chocolat …
    Bien cordialement.
    Gérard Vesque

  155. Laurence ROBIN dit :

    Bonsoir,
    Ma belle-soeur est atteinte de DLMA sèche. J’avoue que je ne sais pas quoi lui dire car apparemment les ophtalmo ne savent pas trop quoi faire. Pouvez-vous faire une lettre à ce sujet? Merci.

  156. Béatrice Vieujean dit :

    C’est non seulement très intéressant, indispensable à notre vie et survie et comme c’est bien exposé et facile à comprendre, ça devrait être dit et commenté à des jeunes dans les écoles. Ils sont et seront encore plus impactés que nous. Ils peuvent ensuite développer ce qu’ils veulent.
    Merci.

  157. MAZUEL Catherine dit :

    merci pour toutes ces infos très précieuses, heureusement
    que des personnes comme vous aidez les gens à mieux
    se prendre en main car la médicine traditionnelle nous ment et nous intoxique.

  158. Sophie Rouby dit :

    Bonjour,

    Dans votre lettre du 25 octobre sur l’intestin, vous dites que les produits bio sont très chers. Je ne suis pas tout à fait d’accord sur ce point.
    Je suis paysanne bio, je produis des légumes distribués en AMAP et de la viande en petite quantité.
    Pour consommer bio à des prix raisonnables, il faut choisir des circuits courts.
    Je pense que dans tous les cas de figure, notre santé n’a pas de prix…

  159. chedeville dit :

    Merci pour ce thème de premiere importance et très très bien traité.
    Une seule chose me gêne, les yaourts. Je ne consomme plus de produits laitiers de vache depuis 2 ans, u iquement du fromage de chèvre ou de brebis.

  160. Marie Andrée Bélanger dit :

    Très instructif

    Merci

  161. Dien dit :

    Merci à nouveau pour cette information, vos articles sont toujours aussi intéressants et permettent de voir les choses sous un autre angle

  162. Agnès ROBERT dit :

    Allons jusqu’au bout du raisonnement et arrêtons de prendre des tas de médicaments, mangeons correctement : sans laitages, sans céréales, à base de grandes quantités de légumes et fruits crus, peu de viande et poissons et autres protéines animales, il en faut mais pas trop. Quant aux guérisons du cerveau, c’est logique puisqu’on sait qu’une énorme proportion de neurotransmetteurs est fabriquée dans le côlon ! Allez, revue Santé Corps Esprit, il faut expliquer aux gens qu’ils peuvent se prendre en charge eux-mêmes et qu’ils cessent d’écouter leur médecin comme s’il était Dieu. C’est tout une mentalité qu’il faut changer, c’est intérieurement qu’il faut se changer, ainsi à l’extérieur, tout va mieux, y compris le relationnel avec les autres et avec soi. Révolution alimentaire = révolution de soi, en soi. Si chacun fait ça, le monde pourra réellement changer.

    Par pitié ! Stop aux produits laitiers et aux céréales ! Stop aux produits préparés du commerce ! Il faut faire soi-même les recettes, ne pas les acheter déjà faites car elles contiennent des tas de choses extrêmement mauvaises pour nous.

  163. lhamparian jean pierre dit :

    Ou l’on va de surprise en surprise!
    Lorsque j’ai commencé à travailler dans le batiment,jeune apprenti,nous mangions un peu n’importe quoi, dans des gargotes souvent meme , les anciens compagnons,tout le monde digérait bien,il n’y avait pas d’obèses dans nos métiers les légumes ,au marcher étaient emballés dans du papier journal, alors que maintenant! jamais on a mangé autant de m… mais qu’est ce qu’elle est bien emballée!

  164. béatrice VALERIO dit :

    merci pour tous ces merveilleux conseils qui m confortent dans mes choix de vie… et me donnent encore plus envie d’y adhérer… et tout cela en écoutant juste a petite voix intérieure… et sans stresser! LA VIE EST BELLE Merci

  165. MALAGANNE dit :

    Bonsoir, Merci pour cette lettre très intéressante, merci pour tout ce que nous partagez.
    en 2012, maladie d’Hashimoto + maladie de lyme. Depuis plein de problèmes, jusqu’à ce que je découvre des articles sur la DYSBIOSE, sur les recherches du Dr Bruno DONATINI, et les tests respiratoires. Cela m’a BCP parlé, j’ai passé les tests : inflammation chronique de l’intestin, de l’oesophage, pb estomac, etc… Je mangeais bcp CRU + céréales, légumineuses, bio depuis des années et voilà : pas bon pour moi au vu de mes intestins : plus de cru, de céréales à part le riz, de légumineuses, une liste de légumes « à éviter », etc…. mais quelle Joie, plus de brûlures, bcp moins de ballonements, de maux de tête, etc… après 2 semaines de « régime » et traitement. Je partage. MERCI !

  166. Rachel DESMUR dit :

    Bonjour,

    Un grand merci pour la qualité de cet article : détaillé, clair, illustré par des recettes et des recommandations motivées.
    C’est important de démystifier un sujet aussi important que l’alimentation qui est à mon sens aussi au coeur de notre santé.

    Suite à des problèmes de santé (fatigue chronique, irritabilité, insomnie…) depuis des mois, et après avoir épuisé les différentes possibilités médicales (et moi-même), j’ai consulté un médecin nutritionniste professionnel qui m’a invitée à faire des analyses de sang pour détecter une éventuelle intolérance alimentaire.

    Bingo ! Une intolérance aux produits laitiers !(vache et surtout chèvre et brebis – moi qui croyais que c’était meilleur pour ma santé, j’en consommais en priorité ! -).
    Donc exit le beurre, la crème fraîche,le lait, les fromages et yaourts que j’ai remplacés par du beurre végétal (St Hubert bio), des yaourts au soja, du lait d’amandes et de noisette.
    Intolérance aussi aux oignons (je remplace par des échalotes) et poivrons.

    Je ne suis pas, selon les résultats, intolérante au gluten, cependant lorsque je consomme des pâtes et du pain non bio, j’ai immédiatement après, au moment de la digestion, des problèmes intestinaux.

    J’essaie de faire attention mais ce n’est pas toujours simple lorsque je déjeune ou dîne à l’extérieur.
    Comme vous le dîtes très bien, il est important de se faire plaisir tout en préservant autant que possible sa santé.

    Encore merci à vous et bonne journée.

    Rachel DESMUR

  167. Gérard J.Novel dit :

    Bonsoir,
    J’ai lu attentivement vos propos sur l’alimentation et je dois vous féliciter cars c’est un travail remarquable qui nécessite un moment de réflexion.
    Je suis entièrement d’accord avec vos propos.
    Avec mes plus cordiaux messages

    Gérard Novel

  168. deligne hervé dit :

    Que penser des lavements au café qui auraient des propriétés « miraculeuses »…?

  169. CHRISTIANE CHAPALAY dit :

    Bonjour,
    Pour ma part, après des années de troubles intestinaux, ce sont des probiotiques de grande qualité, sous forme de comprimés à prendre à raison d’un chaque matin, en continu, qui ont « sauvé » mon intestin. Je ne citerai pas la marque, mais on les trouve en pharmacie.
    Depuis, je peux remanger tout ce que je désire sans maux de ventre et ballonnements.
    Cordialement à vous

    • Marythe dit :

      C est vraiment dommage que vous ne donnez pas le nom des probiotiques que vous utilisez. J aurai suivie volontier votre exemple peut etre me le ferez vous savoir? Merci d avance

  170. Charles dit :

    Certains d’entre vous ont ils essayé le Kéfir?
    cette boisson fermentée à base de graines de kéfir peut donner d’excellents résultats sur votre flore intestinale.
    et les bénéfices sont nombreux.
    La préparation nécessite de suivre une recette spécifique disponible sur le web, mais les graines de kefir sont moins facile à trouver.

  171. bourge dit :

    Merci de nous faire prendre conscience que notre santé dépend de nous … et surtout de nous donner tous ces conseils judicieux. Je suis votre précédent conseil sur l’importance de montrer sa gratitude envers les personnes qui nous ouvrent les yeux. MERCI.
    Qu’en est-il des produits de la ruche…que j’adore

  172. Florence Gauthier dit :

    On nous recommande l’eau en bouteille, mais elle est contenue dans des bouteilles en plastiques. Ne risquons nous pas alors d’absorber du bisphénol A ?
    Merci de votre réponse.

  173. marie dit :

    Oui , il est urgent de réagir et je vous remercie pour vos articles.Celui-ci me paraît particulièrement important . On peut au moins commencer à bien faire sans stresser comme vous le suggérez.Cela va être dur pour le sucre!!!

  174. Lamour Nelly dit :

    dès que j’ai arrêté le gluten et le lactose il y a 3 ans 80% de mes problèmes de santé ont disparu je reste toutefois très sensible aux gastros car le plus dur pour moi c’est de refaire ma flore intestinale c’est très long merci pour votre article j’ai vu que j’ai presque tout bien dans mon alimentation ça me rassure même si c’est contraignant

  175. Lamour Nelly dit :

    merci pour vos articles complets surtout sur celui qui parle de transplantation fécale car cela m’intéresse

  176. martin dit :

    Merci beaucoup pour ces précieuses informations.
    bonne fin de soirée.
    Milène.

  177. Lucie dit :

    Tellement bien expliqué et intéressant votre article. Accessible pour Monsieur et Madame tout le monde. Merci beaucoup de toutes ces informations

  178. coste dit :

    Bonjour,
    d’abord merci pour vos recherches diverses !

    dans le conseil n°6 vous proposez ceci :
    « Privilégiez donc l’eau filtrée ou l’eau de source pour éviter ce risque (vous pouvez aussi laisser reposer votre eau du robinet dans une carafe pendant quelques heures, le chlore s’évapore). »
    OR, le seul fait de laisser reposer l’eau du robinet n’enlèverait que le goût et pas la molécule de chlore…
    merci aussi de le vérifier.

  179. jf demaille dit :

    Bravo !

  180. Liliane COFFINET. dit :

    Bonjour,
    J’ai 82 ans et je m’efforce de suivre un régime équilibré qui me permet de garder ma ligne (52 kg pour 1m,60) sans contrainte et surtout sans fatigue. J’ai cherché longtemps, en tâtonnant, ce qui était bon pour mon organisme et ce qui ne l’était pas. J’ai été obligée de supprimer des aliments qui me plaisaient et que mon corps refusait souvent. Le régime, que je suis, est très proche de celui que vous préconisez. Aujourd’hui je regrette de ne pas vous avoir lu plus tôt. J’aurais évité
    bien des déboires. Vos conseils sont bons et j’espère que beaucoup de personnes les suivront. Bien sincèrement vôtre.

  181. KEPPENNE Claude dit :

    Quel plaisir de lire ces conseils, non seulement judicieux, mais aussi et surtout mis à la portée de tout qui n’est pas de cette confrérie d’Hypocrate !
    C’est une vraie valeur ajoutée que ces informations que vous nous apportez……… Et qui un jour ou l’autre peuvent être de première importance pour un soin, voire une guérison ! Et la gratuité de ces dernières remet les pendules à l’heure vis à vis de tout qui profite honteusement d’un système médical douteux avec une médication trompeuse .
    Que vous et votre équipe puissent continuer le plus longtemps possible dans cette voie.
    Un grand merci et …… Respect !
    Un lecteur assidu
    Claude K.

  182. Dubois dit :

    Merci Mr Bazin de vos bons conseils.
    C’est à peu près ce que je fais, sauf en ce qui concerne le bio,car ce n’est pas toujours possible d’être sûr à 100pour 100 ( ex saumon) . Mais dans l’ensemble ça va.
    Sincères salutations
    Marie-Chantal

  183. JUDLIN dit :

    Bonjour M. BAZIN:
    Vos lettres d’information sont toujours très intéressantes et explicites et je vous en remercie très sincèrement. Je me permets de vous parler de mon cas personnel notamment en ce qui concerne la prise d’antibiotiques. Je suis parfaitement conscient qu’ils sont néfastes pour la flore intestinale. Je suis porteur d’une prothèse valvulaire aortique biologique depuis 2007. A chaque fois, que j’ai une infection, rhume, trachéite, bronchite, pour ne citer que les plus courants, le médecin traitant me prescrit des antibiotiques. Bien sûr, il faudrait que j’évite toute infection mais ce n’est malheureusement pas toujours évident. Est ce que vous pourriez me donner un avis à ce sujet. Merci de votre compréhension.

  184. Lude dit :

    Très intéressé par vos publications. Jais une question dont j’espère une réponse, que faire pour lutter contre le syndrome de jambe sans repos,avec prise de médicaments ( 4×0.25 de Pramipexole Mepha Teva ) Mon sommeil et de 3 a 4 heure par nuit. Merci encore pour vos informations. Sincères salutations. Jeef

  185. Quintin Nicole dit :

    Voilà un article des plus intéressant et vrai. Vous avez entièrement raison.
    Bravo et j’espère que plein plein de gens le liront pour leur plus grand bien.

  186. Guy Fache dit :

    C est bidon ce que vous dites car moi quand je bois ce que vous dites ça me brûle l estomac pareil pour la nourriture exemple vin poireau café chocolat noir noix etc

  187. Gaudion dit :

    Tous vos conseils me sont utiles. J’aime votre étude et c’est vrai qu’il faut faire attention a ce que l’on mange.
    je vous félicite pour toute l’aide que vous nous donnez.
    Moi qui suis touchée par des soucis intestinaux je peux vous dire que je fais très attention a tout j’achète. En plus de vous j’ai un Pharmacien qui est très fort en herboristerie. et je fais le complément par lui. Plus de maux de ventre plus de diarrhée. mais tout est dans l’alimentation est le apprendre a vivre autrement que par le stress. Je l’applique au maximum

  188. J. dit :

    Bonjour M. Bazin,

    Merci pour vos éclairages pour entretenir sa santé.
    J’apprécie beaucoup aussi le fait, que vous rappeliez que de ne pas tout faire « comme il faudrait », mais plutôt « comme on peut « , garde une dimension HUMAINE de votre courriel.
    MERCI, Cordialement,
    Isabelle.

  189. Marythe dit :

    Moi je trouve que tout ce dont vous dites est juste. Bravo

  190. jeanne dit :

    super article mais un peu long
    mais je reviendrai sur votre site

  191. Eva dit :

    Un merci général pour vos messages, un tout particulier pour celui d’aujourd’hui.
    J’ai de plus en plus de difficultés à accepter le ton des messages de certains de vos confrères, dramatiquement alarmiste et catastrophiste… que dis-je sensationnaliste à la manière par exemple des célèbres torchons d’une certaine catégorie de la presse anglaise… bref, nous sommes des humains faillibles, et nous faisons de notre mieux pour nous bonifier et mieux traiter notre précieux organisme! Mes intestins se rappellent trop souvent à mon souvenir, et ce aussi loin dans l’enfance que je puisse me souvenir.
    Merci pour eux, je n’ai rien appris de foncièrement nouveau pour moi, mais vous me donnez -en douceur- une conviction supplémentaire pour suivre vos conseils.
    Merci d’être ainsi. Vraiment.
    Eva

  192. Pierreton-Mazzotti dit :

    Un très grand merci, après la lecture de cet article, nous nous sentons prêts à véritablement changer notre mode d’alimentation même si cela va nous contraindre à bien des changements et erreurs. Votre aide nous est très précieuse!!!.

  193. najiba dit :

    Merci, je suis ravie des précieuses informations et recommandations, je vous lis toutes les lettres , merci beaucoup

  194. Françoise Courbon dit :

    Merci de ces précieux conseils qui , s’ils ne sont pas nouveaux pour moi , sont présentés de façon claire , synthétique et un brin ludique!!! Une bonne piqûre de rappel qui conforte la démarche déjà entreprise notamment après la lecture du « charme discret de l’intestin »!

  195. LOUIS REGENT dit :

    Depuis 1970 ???? HUM HUM….et le travail du Dr. BACH (celui des Fleurs)qui disait déja que tout venait de nos intestins !!!!!! et avait mis au point tout un protocole pour en corriger l’équilibre bactérien !

  196. Mottin dit :

    le parcours du combattant pour moi dans ma région pour trouver un docteur qui vous aide et qui vous soigne et j ai mis un an à trouver ce que j avais et tout est dit dans votre article la .bravo à vous car c est très bien expliqué ,rien est oublié .merci ,je partage un max car des tas de gens ignorent tout ceci et je suis l exemple même d un changement de mode de vie et d alimentation est la clé de notre guérison :bonnes fêtes à vous

  197. nicollet chantal dit :

    bonjour , je crois que vous avez raison car il y a malheureusement de plus en plus de maladies digestives et autres et elles atteignent les gens de plus en plus jeunes . J ‘ étais infirmière dans la vie active et j ‘ ai pu le constater .On nous conseille de manger du bio et beaucoup de légumes et fruits mais les prix ne cessent d ‘ augmenter . Difficile a faire pour des familles ou des retraités ,surtout quand vous habitez en ville

  198. Francine melka dit :

    Exposé très clair, riche, plein d’idées. Merci.

  199. Bodart Lucien dit :

    Cet article est très intéressant. Merci,

  200. BALDO dit :

    J’ai la chance d’avoir un potager donc des légumes bio ,je mange beaucoup de fruits pas tjours bio,je ne bois pas de lait de vache,qui m’a détraqué pendant des années,thé avec 1/2 citron,fromage de brebis ,miel, lait de chèvre font mon petit déj. Mais mon cas pourrait vous intéresser: j’ai une aide respiratoire la nuit;pendant 17 ans cette aide m’était fournie par un appareil à pression continue depuis 96, En 2002 j’ai été pris de douleurs abdominales violentes qui se sont poursuivies pendant de nombreuses années,tous les traitements se sont avérés inutiles ; après deux ou trois ans ,j’ai dit à mon médecin et à mon pneumologue que le coupable était mon aide respiratoire:j’ai eu 3 hernies ombilicales en 3 ans et mon ventre a grossi peu à peu ,je signalais également que depuis le début je n’avais plus de reflux gastrique et pour moi c’est l’air comprimé qui était à l’origine de tout cela ,d ‘autant plus que je souffrais surtout le matin( la douleur me réveillait)j’ai eu beau expliquer que c’était de la physique plus que la médecine la colonne d’air repoussant le flux gastrique rien n’y a fait; jusqu’au jour ou j’ai appris que mon appareillage était contre indiqué pour cause d’hernie hiatale ( 8 cm). Ce problème ni le médecin ,ni le pneumologue,ni l’organisme qui m’équipe n’en a tenu compte alors que je leur signalais à chaque visite. Je suis équipé d’un appareil à 2 pressions depuis 3 ans,mes douleurs ont disparu mais mon ventre est reste bien rond,ce qui n’arrange pas ma respiration. J’ai voulu vous entretenir de cela pour le cas ou d’autres personnes se trouvant dans le même cas sans en connaitre la cause venaient à vous contacter .

  201. pascaline dit :

    super vos conseils car moi jai beaucoup de demangeaisons a cause du sucre et du ble et du gluten aussi je vait essayer vos conseils encore un grand merci

  202. PIDOUX dit :

    Bonjour

    J’ai apprécié votre article,mais je pense qu’il serait bon d’insister davantage sur les produits fermentés du type Kéfirs comme le kéfir lacté car ce dernier est même utilisé par des personnes ayant des maladies auto-immunes comme la maladie de Crohn ou le lupus car la fermentation décomposent une proportion importante de molécules allergisantes. Les allergiques peuvent d’ailleurs commencer prudemment par une cuillerée à soupe par jour pour tester leurs réactions.De nombreuses études ont été publiées sur les bienfaits du kéfir lacté; nous le recommandons souvent aussi aux eczémateux car il s’avère être un excellent « immuno-modulant » (et non immuno-supresseur comme la cortisone). Probiotique beaucoup plus riche que le yaourt, il était recommandé autrefois dans le livres de pédiatrie.Facile à réaliser soi-même à partir de lait frais pasteurisé, les ferments (appelés « grains de kéfir lacté » ) peuvent être acquis facilement auprès de consommateurs en mettant une petite annonce dans des magasins bio car ces grains se multiplient au fur et à mesure des fermentations. Même l’Oréal avait incorporé autrefois du kéfir dans une gamme de produit de beauté !
    Michel Pidoux, Biologiste, cofondateur du journal L’Impatient en 1976 (ex_Alternative santé)

  203. francine dit :

    Toujours intéressant de vous lire, merci.

  204. Murielle Nadeau dit :

    Cet article sur la santé des intestins était des plus intéressants. Merci, je crois que ça va m’aider avec mes problèmes !!

  205. […] la totalité des conseils pratiques, je vous renvoie à ma lettre sur la meilleure façon de soigner votre intestin, mais retenez que vous aurez tout à gagner à intégrer des aliments fermentés à votre […]

  206. Lucille Lessard dit :

    J’adore votre revue Santé Corps Esprit !
    LES informations données sont précises & exactes !
    J’aime vous lire tous les jours ! Tout est pertinent !
    Merci 😊 aux médecins compétents !

  207. Leslie Broughton dit :

    Concernant le saumon d’élevage la charte bio impose d’utiliser au moins 30% de farines végétales dans leur alimentation. Les 70% restants sont des farines de poissons (contaminés). C’est pourquoi les poissons des élevages non bio nourris avec une proportion beaucoup plus importante de farines végétales sont nettement moins chargés en substances contaminantes. Source: france télévision, reportage d’Elise Lucet.

  208. DELEVALLEE Pascale dit :

    je vous remercie de ces conseils simples et naturels
    Médecin moi même j’ai souvent regretté l’utilisation abusive des médicaments qui comme les IPP ont des indications précises et surtout limitées dans le temps
    Comment faire pour que toutes ces informations et conseils soient diffusés?

  209. cerisier mélina dit :

    J’aime votre communication mais j’y retrouve le travers commun aux messages de santé : on ne sait pas comment agir positivement. D’une part la nourriture de qualité est inaccessible à une majorité(argent) d’autre part et surtout, la notion de plaisir est encore absente (merci notre culture judéo-chrétienne). J’ai aimé votre suggestion de laisser s’évaporer le chlore de l’eau courante mais comment ( et où) trouver des prébiotiques accessibles et qui peuvent donner un plaisir proche de la nourriture tentante. Merci de m’avoir donné la parole.

  210. Bouysse dit :

    Merci pour ces précieux conseils.
    Tous mes voeux pour 2017.
    bien à vous
    Marie.

  211. HALL Marie-Gabrielle dit :

    Certains produits ,tel le chou fermenté,recommandé dans vos préconisations,par exemple ,m’est déconseillé par mon médecin puisque j’ai une colite latente que je dois soigner,le café aussi à cause de légères palpitations.
    Donc ce qui est bon pour la flore intestinale est déconseillé pour d’autres pathologies !
    Que faire?

  212. Noëlla dit :

    Merci Xavier pour l’aide que vous m’apportez. Enfin, les vraies choses nous sont transmises grâce à vous. MERCI !
    C’est très apprécié 🙂

  213. Noëlla dit :

    Merci Xavier de prendre le temps pour nous transmettre si généreusement ces informations et conseils qui ne sont pas publiées généralement dans les médias.
    C’est infiniment apprécié! 🙂

  214. Jean-Marie Hernandez dit :

    Cher Monsieur Bazin,
    C’est avec grand intérêt que je lis vos recommandations. Il y a longtemps que je me suis éloigné de la médecine moderne qui traite les gens à coup de poisons chimiques et de vaccinations non seulement inutiles mais dangereuses. Fort heureusement, je vis à la campagne depuis 20 ans et je peux ainsi, connaissant les producteurs, profiter de certains produits naturels mais aussi de ce que peut m’offrir la nature. je suis un adepte de phytothérapie et des huiles essentielles. Il faudrait aussi que le public sache qu’il n’existe pas de bons champignons, car ce sont des « nettoyeurs » du sol. Merci pour vos publications que je ne manque pas de faire connaître à me amis et connaissances.

  215. Hernot dit :

    Merci infiniment pour vos conseils, ils sont précieux pour moi et mon entourage.

  216. Chablat dit :

    Bonjour,
    Depuis 3 ans, peut être suite au décès de mon épouse ou une intervention chirurgicale pour une hernie inguinale , j’ai une constipation chronique, 5 jours sans aller aux selles… J’ai toute essayé, renforcement de la faune intestinale , consultation chez étiopathe , rien de concluant…avez vous un conseil , merci

  217. pierre camelio dit :

    ET TOUJOURS RIEN SUR L ALIMENTATION DES POISSONS BIZARE !!! pourtant il y a beaucoup de personnes qui mange cet aliment , mon dernier commentaire n apparais pas POURQUOI !!!!

  218. Garcia dit :

    Trés interressant cet article ! quand je pense à toutes ces années où j’ai « sagement » remplacé le sure par la saccharose suivant les indications de la Médecine !!!

  219. Bauffe dit :

    Très intéressant voire à appliquer dans les écoles pour les cours celà peux motiver nos enfants

  220. Tarin dit :

    Ce n’est pas un commentaire mais un appel à l’aide. J’ai 84 ans , souffre de constipation chronique qui provoque des douleurs hémorroïdaires épouvantables

  221. Jean-Claude dit :

    Pas d’accord avec « le bio coûte très cher » !
    Si l’on gère bien sa manière d’acheter et si l’on considère qu’il faut généralement moins de quantité en bio pour bien s’alimenter, ce n’est pas plus cher.
    Si l’on prend en compte les médications nécessaires pour corriger les méfaits du « non-bio », on finit par estimer que « manger bio est moins coûteux ».

  222. Esteve dit :

    Fascinant et très utile. Et tellement loin de ce que l’on sait et surtout qu’aucun médecin généraliste ne pense en donnant des médicaments au lieu d’indiquer des recettes et comment éviter d’abîmer notre organisme.
    J’adhère complètement et ça me rassure.
    merci

  223. Perrin dit :

    Merci beaucoup pour ces informations très utiles

  224. Dominique dit :

    Très bien votre article mais que faire lorsqu’on a une constipation chronique chose que vous ne parlez pas dans votre article ,vous nous dites acheté bio ,le bio n’existe pas c’est une marque commerciale ,les fruits et légumes bio n’existent pas car il y aura toujours ce petit grain de sable soulevé par le vent ou cette petite pluie qui tombe du ciel comme tombent le kérosène où déchets des avions et qui se déposeront sur les fruits et légumes « récoltés en plein air » ou cette petite mouche ou autres insectes qui viennent du champs voisin,champs traité car pas de pesticide mauvaise récolte ou les fruits et legumes bio venant d’autres pays qui ne respectent pas les mêmes règlements phytosanitaires de la France et en plus on paye plus chers pour ces produits là et après on s’étonne d’avoir tel ou tel maladie Répondre

  225. Christine chaignon dit :

    Intéressant mais aucune source d’études menées qui soit citée en référence. A croire sur parole donc, ce qui est très dommage.

  226. Dr Dieng Bokar dit :

    Le contenu est intéressant.

  227. alain sanchez dit :

    Bonjour, je ne suis pas pour le filtrage de l’eau avec les carafes filtrantes.
    Elles dénaturent l’eau et pour moi font trop travailler les reins.

  228. raymaekers dit :

    merci pour vos bons conseils en espèrent en avoir beaucoup d’autres

  229. Johanne dit :

    Vous êtes tellement intéressant à lire..MERCI pour tous vos conseils

  230. Mirabello dit :

    Oui, cet article est intéressant, comme tous ceux
    publiés.

    Soyez-en remerciés.

    Bonne fin de semaine.
    Isabel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *