Arrêtez de manger du poisson (sérieusement)

Aujourd’hui, j’arrive avec de bien mauvaises nouvelles.

Si votre moral n’est pas au plus haut, mettez cette lettre de côté et lisez-la un peu plus tard (mais ne tardez pas trop quand même, c’est votre santé qui est en jeu !).

J’aurais aimé pouvoir vous rassurer sur le poisson… et vous encourager à profiter sans limite de ses excellentes protéines, vitamines, minéraux, et oméga-3.

Mais la réalité est que le poisson est devenu un des aliments les plus pollués qui existe.

Je sais d’avance que mon enquête ne plaira pas à tout le monde. Ceux qui me liront trop vite me trouveront « excessif », « catastrophiste ». « Avec vous, Xavier, on ne peut plus rien manger », me diront certains (à tort ! lisez bien, je vous dirai précisément quels poissons vous pouvez encore manger, et à quelle fréquence).

Mais il est plus que temps de mettre les points sur les i avec le poisson :

– Nous devons la vérité aux enfants et adolescents, qui pourraient se retrouver avec un diabète à 40 ans, simplement parce qu’ils ont mangé trop de poisson, croyant cet aliment sain et irréprochable ;

– Nous devons la vérité aux femmes enceintes, dont les enfants pourraient être irrémédiablement diminués, voire handicapés par les toxines contenues dans la plupart des poissons ;

– Nous devons la vérité à ceux qui ont une santé fragile : pour eux, même à faible dose, les métaux lourds et polluants des poissons pourrait les faire basculer du mauvais côté (dérèglement hormonal, maladie auto-immune, voire cancer) ;

– Et nous devons la vérité à tous ceux qui ont l’intention de vivre vieux, sans Alzheimer ni maladie chronique – et pour cela, il vaut mieux se protéger des toxines qui s’accumulent dans notre corps au fil des années, lentement mais sûrement…

Cette vérité sur le poisson n’est pas « cachée ». Ma lettre s’appuie sur des études scientifiques publiées dans des journaux de référence, et dont les médias se sont souvent fait l’écho.

Le problème est que les informations sur ce sujet sont comme les pièces d’un puzzle en désordre : elles sont dispersées, confuses, et peuvent sembler contradictoires.

Moi-même, j’ai mis du temps à réaliser l’ampleur du désastre (d’autant que j’adore le poisson !). Mais lorsque vous assemblez tous les éléments, le tableau qui apparaît est clairement inquiétant.

Découvrons-le ensemble, pas à pas.

L’étrange danse suicidaire des chats de Minamata

Tout commence en 1950 à Minamata, une petite ville côtière du Sud du Japon.

Les habitants assistent alors à un spectacle étonnant. Ce sont d’abord des poissons morts, qui s’échouent sur la plage. Puis des mouettes et des corbeaux, incapables de s’envoler.

Bientôt, les chats sont pris de spasmes. Beaucoup sont emportés dans une danse macabre qui les conduit directement dans la mer, à se suicider.

En mai 1956, quatre habitants de Minamata sont hospitalisés pour des troubles déconcertants : perte de parole, convulsion, hallucinations, incapacité à marcher, coma. Tous meurent. Et sont bientôt suivi par des centaines d’autres habitants, de Minimata et des villages de pêche aux alentours.

Les Japonais ont fini par découvrir qu’une grande usine locale rejetait dans la mer des quantités énormes de mercure. Ce mercure était ingéré par les poissons, qui a fini par contaminer les animaux puis les hommes.

Officiellement, 900 personnes en sont mortes. 2 265 ont formellement été reconnues victimes d’empoisonnement au mercure, avec de terribles séquelles.

Certaines femmes n’ont jamais présenté le moindre symptôme… mais ont mis au monde des enfants lourdement handicapés.

C’est une des plus graves catastrophes écologiques et sanitaires de l’histoire. Et je crains que nous ne soyons en train de la rééditer, à plus petite échelle.

Presque tous les poissons sont contaminés au mercure

Évidemment, vous ne trouverez jamais dans le commerce des poissons aussi contaminés que ceux de Minamata, loin de là – et fort heureusement ! Mais cela ne veut pas dire qu’ils sont inoffensifs.

Tous les poissons, sans exception, contiennent du mercure. En partie pour des raisons naturelles : il y a toujours eu un peu de mercure au fond des mers et des océans.

Mais surtout parce que l’homme a pollué les océans, les mers, les lacs et les rivières depuis plus d’un siècle. D’après les scientifiques du programme GEOTRACES, la concentration de mercure dans les océans a triplé depuis la révolution industrielle.

La faute en particulier aux usines de charbon et à l’incinération des déchets : le mercure émis dans l’air finit par retomber sur terre… et au fond des mers.

Il est alors absorbé par le plancton et les petites plantes des fonds marins. Qui sont mangés par les petits poissons, lesquels accumulent ce mercure dans leur graisse… et qui sont eux-mêmes mangés par les gros poissons carnivores, qui concentrent la plus forte dose de mercure.

Le classement « mercure » : attention aux prédateurs !

Le niveau d’empoisonnement au mercure est donc très variable selon les poissons.

Il y a aussi de grandes différences selon les lieux de pêche. Mais pour vous donner une idée générale, j’ai élaboré pour vous une synthèse des classements des agences de santé française, européenne, canadienne et américaine :

Poissons ultra contaminés : requin et espadon ;
Poissons hautement contaminés : thon rouge, thon albacore, marlin, et, dans une moindre mesure, thon blanc (germon), mérou et merlu ;
Poissons très contaminés : thon pâle en conserve (listao, thon mignon), bar, lotte, brochet, anguille, daurade, raie ;
Poissons moyennement contaminés : truite, hareng, la plupart des saumons, merlan, sole, cabillaud (morue), crabe ;
Poissons peu contaminés : sardines, anchois, maquereau, saumon sauvage d’Alaska, huîtres ;
Produits de la mer quasiment pas contaminés : coquilles Saint-Jacques, coquillages et crevettes.

Attention : je préfère vous prévenir tout de suite que certains de ces poissons contiennent d’autres polluants dangereux (le PCB en particulier, dont je vous parle plus loin).

Mais sur la seule base de leur contamination au mercure, il me paraît évident :

– Qu’il ne faut jamais manger du requin, de l’espadon, du thon rouge, du thon albacore ou du marlin : ils devraient tout simplement être retirés du marché, d’autant qu’ils regroupent des espèces en danger, à protéger ;
– Qu’il n’y a aucune bonne raison de prendre le risque de consommer du thon, du mérou, du merlu, du bar, de la lotte, de la daurade, de la raie (sauf festivité ou occasion particulière), et encore moins de l’anguille et du brochet ;
– Et qu’il faut limiter sa consommation de truite, crabe, hareng, saumon (sauf d’Alaska), merlan, sole et cabillaud.

Car personne ne sait à partir de quelle dose exacte le mercure commence à être toxique… Dans le doute, donc mieux vaut l’éviter autant que possible !

Vous ne pouvez jamais savoir la quantité de mercure dans votre assiette

Surtout que, pour une même espèce de poisson, la quantité de mercure qu’il contient peut varier du tout au tout selon l’endroit où il est pêché !

La truite, par exemple, a plutôt bonne réputation. Mais celle des lacs canadiens fait partie des poissons les plus contaminés en mercure au monde ! [1]

Même les petits poissons, qui contiennent le moins de mercure, ne sont pas épargnés par ces variations : on trouve 4 fois plus de mercure dans les sardines et anchois pêchés en Méditerranée que dans l’Atlantique [2] … et 10 fois plus de mercure dans les harengs de la mer du Nord que dans ceux de St Pierre et Miquelon !

Et notez bien que le « bio » ne vous protège en rien du mercure… C’est parfois même le contraire ! D’après une analyse réalisée par 60 millions de consommateurs, le saumon norvégien bio « Agir » contient sept fois plus de mercure que le saumon « Pescanova », pêché dans l’Atlantique et élevé au Chili. [3]

La palme du danger revient tout de même au thon en conserve : plusieurs boîtes de thon de nos supermarchés dépassent la moitié de la limite réglementaire de mercure, ce qui est considérable. [4]

Ne vous faites pas avoir par le discours sur le « bénéfice-risque »

Mais alors, pourquoi la plupart des autorités de santé recommandent-elles tout de même de manger deux portions de poisson par semaine ?

Tout simplement parce que les poissons gras (saumon, sardines…) contiennent de grandes quantités d’oméga-3, qui sont des acides gras indispensables pour la santé de votre cœur et de votre cerveau.

Et comme vous avez beaucoup plus de chances de mourir d’une maladie cardiaque que d’une maladie liée au mercure, les autorités préfèrent ne pas vous déconseiller ces poissons, car leur « bénéfice / risque » est plutôt positif.

C’est particulièrement vrai pour ceux qui se nourrissent toute la journée de pizza, de pâtes, de chips et de biscuits. Pour eux, consommer un peu de poisson est quoi qu’il arrive un progrès considérable.

Mais vous, mes chers et fidèles lecteurs, qui faites attention à votre alimentation, vous devez savoir qu’il existe une troisième voie.

N’aimeriez-vous pas avoir les bienfaits des oméga-3 sans les risques du mercure ?

Eh bien c’est tout à fait possible si vous mangez régulièrement des œufs « omega-3 », qui sont des œufs de volaille nourries au lin. En revanche, ne comptez pas uniquement sur les huiles de cuisine riches en oméga-3 (colza, lin, noix) : elles sont précieuses mais ne peuvent pas vous apporter les oméga-3 d’origine animale dont vous avez besoin.

Et dans tous les cas, vous pouvez aussi avoir recours à des gélules d’oméga-3 en complément alimentaire. [5]

Au total, il est clair que vous gagnerez toujours à manger des poissons gras si vous ne consommez aucun autre oméga-3. Mais si vous pouvez trouver ailleurs ces précieux acides gras, pourquoi prendre le risque du mercure ?

La triste leçon des enfants Inuits

Les femmes enceintes sont particulièrement concernées par ce dilemme.

Le cerveau du fœtus a absolument besoin d’oméga-3 pour se développer. Mais il doit aussi impérativement être protégé de la toxicité du mercure.

Jusqu’à récemment, on s’imaginait que les bienfaits des oméga-3 étaient supérieurs aux dégâts du mercure. [6] Mais ces « espoirs » ont été balayés par l’étude approfondie des tribus Inuit de Nunavik, qui consomment beaucoup de poissons riches en oméga-3 et en mercure.

D’abord, les chercheurs ont montré que les enfants Inuit qui avaient dans leur sang un taux élevé de mercure et de plomb à leur naissance étaient trois fois plus nombreux à souffrir du syndrome d’hyperactivité et de déficit de l’attention. [7]

Puis, ils ont découvert que, parmi ces mêmes enfants, ceux qui avaient un taux de mercure élevé à la naissance avaient en moyenne un QI inférieur de 5 points par rapport aux autres – ce qui prouve à quel point le mercure nuit au développement du cerveau du fœtus ! [8]

Et n’imaginez pas que ces enfants avaient des taux de mercure beaucoup plus élevés que chez nous. Les taux étaient globalement similaires à celui des populations occidentales qui mangent beaucoup de poisson. [9]

Voilà pourquoi je suis convaincu que les femmes enceintes devraient prendre des oméga-3 en gélule (comme la vitamine B9 qu’on leur prescrit systématiquement) et s’abstenir totalement de prendre des produits de la mer.

Et ce même conseil pourrait valoir pour tous ceux d’entre nous qui ont une santé fragile.

Manger du poisson… et attraper le diabète !

Il faut bien comprendre que, selon notre histoire personnelle et notre mode de vie, on est plus ou moins vulnérable au mercure.

Il est évident qu’un homme de 25 ans en parfaite santé, qui fait du sport 3 fois par semaine, s’expose au soleil régulièrement, mange quantité de légumes anti-oxydants et ne souffre d’aucun stress dans sa vie n’aura absolument aucun problème à se « détoxifier » de la faible dose de mercure contenue dans les sardines, s’il en mange 2 ou 3 fois par semaine.

Mais nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne.

Peut-être avez-vous l’intestin poreux, ou un foie en mauvaise santé. Ou peut-être avez-vous, sans le savoir, une vulnérabilité génétique qui vous empêche d’éliminer facilement les métaux lourds.

Prenez cette étude récente, dans laquelle des chercheurs ont sélectionné des jeunes adultes et les ont suivis pendant près de 20 ans… Ils ont découvert que ceux qui avaient le plus avalé de mercure avaient aussi 65 % de risque en plus de souffrir d’un diabète de type 2 ! [10]

Ces résultats font froid dans le dos, car ce sont ceux… qui avaient le mode de vie le plus sain ! Ils mangeaient « bien », faisaient du sport, ne connaissaient pas le surpoids. Mais ils mangeaient trop de poisson.

Et ce n’est pas tout : une autre étude publiée en 2015 a montré qu’une plus grande exposition au mercure est aussi associée à un risque plus élevé de maladie auto-immune. [11]

Bon, je vous avais dit que j’allais vous déprimer… Et ce n’est pas fini, hélas ! Car d’autres polluants plus méconnus viennent encore assombrir le tableau.

A commencer par les redoutables PCB…

Les PCB, grands polluants méconnus des poissons

Le grand paradoxe avec les biphényles polychlorés (PCB), c’est qu’ils continuent encore et toujours à nous intoxiquer alors qu’ils sont interdits depuis plusieurs dizaines d’années.

Jusqu’à la fin des années 1970, l’industrie a utilisé en masse ces composés chimiques complexes. Ils ont alors été rejetés dans les cours d’eau, contaminant les rivières et les côtes. Ils ont aussi été diffusé dans l’air… et sont retombés au fond des mers.

Le gros problème des PCB est qu’ils sont très peu biodégradables : une fois dispersés, ils s’accumulent dans l’environnement… et viennent servir de nourriture aux poissons. On en trouve un peu également dans les viandes et le lait, mais en moins grande quantité.

En France, ces poisons ont été interdits en 1987… mais comme ils étaient partout – dans les peintures, l’asphalte, les résines, les textiles, les adhésifs –, ils continuent de se disperser à petit feu… et à s’accumuler dans notre environnement !

Voilà pourquoi l’administration française comptabilisait en 2013 pas moins de 550 sites terrestres pollués aux PCB, contre « seulement » 437 en 2011. Une hausse de 25 % en deux ans, alors que cela faisait plus de 30 ans qu’ils étaient interdits !

La situation de nos rivières et de nos estuaires est dramatique. Dès 2010, un arrêté de la préfecture de la région Haute-Normandie interdisait la pêche à la sardine en baie de Seine, entre Dieppe et Barfleur, pour cause de PCB.

Le 1er novembre 2015, la France et la Suisse ont décidé d’interdire à la vente les grosses truites du lac Léman… là encore du fait de leur teneur trop élevée en PCB !

Car ces PCB ne s’accumulent pas seulement dans la nature : ils s’accumulent aussi dans votre organisme et mettent des années, voire des dizaines d’années à en être éliminés.

Voilà pourquoi l’Organisation Mondiale de la Santé classe les dioxines de type PCB comme des perturbateurs endocriniens avérés, des saboteurs du système immunitaire… et même des facteurs de cancer. [12]

Le classement « PCB » : malheur aux petits poissons gras !

Sans surprise, ce sont les poissons des rivières et des côtes qui sont le plus touchés par les PCB et autres dioxines. Les brochets, silures/poissons chats et les anguilles sont radicalement pollués, et sont donc définitivement impropres à la consommation. Aucun regret à avoir pour ces espèces déjà riches en mercure.

Le drame est que les poissons les plus sains – car épargnés en mercure et riches en oméga-3 – sont aussi les plus touchés par la pollution aux PCB.

C’est le cas en particulier des sardines : d’après une enquête de l’Agence Française de Sécurité Alimentaire (ANSES), les sardines sont le plus gros contributeur de PCB (et autres « polluants organiques persistants ») dans notre alimentation.

C’est malheureusement tout à fait logique : les oméga-3 sont des graisses… et c’est aussi dans la graisse que les polluants s’insèrent et s’accumulent le mieux.

Cela vaut pour les poissons (plus le poisson est gras, plus il accumule les PCB de son environnement), pour les mammifères (les toxines se concentrent dans la graisse de la viande et du lait)… et pour les humains (les polluants s’accumulent dans votre graisse, d’où l’intérêt de rester mince !).

Je tiens à vous citer le rapport de l’ANSES, car c’est un fait trop souvent passé sous silence :

« Il convient de préciser que ces espèces, en particulier le saumon, la sardine et le maquereau, sont des poissons gras et si elles sont de bons vecteurs d’oméga 3, elles présentent également de fortes teneurs en polluants organiques persistants (POP) et sont les principaux contributeurs à ces expositions. » [13]

Le rapport ne mentionne pas les autres petits poissons riches en oméga-3, harengs et anchois. Mais les harengs sont un choix risqué : un rapport de l’INRA de 2002 pointait une lourde pollution des harengs en dioxines et PCB. [14]

Restent les anchois, qui sont le choix le plus sûr, sans doute parce qu’ils ont un cycle de vie très court : ils meurent avant d’avoir eu le temps d’accumuler trop de toxines.

J’en ai presque fini avec les mauvaises nouvelles… mais pas tout à fait :

Plomb, Cadmium, pesticides, retardateurs de flamme : la cerise sur le gâteau

D’après l’ANSES, les sardines contiennent aussi des doses élevées de plomb [15], une raison supplémentaire pour les femmes enceintes de les éviter totalement. On a aussi trouvé des doses excessives de plomb dans la sole [16] et de cadmium dans la morue. [17]

Mais les produits de la mer qui contiennent le plus de ces deux métaux lourds (plomb et cadmium) ne sont pas des poissons : ce sont les moules, les coquillages et les calamars. [18]

Et oui, je n’avais cité les fruits de mer… et peut-être espériez encore pouvoir continuer à les manger régulièrement en toute tranquillité ? Mais non, surtout pas, d’autant que les moules sont par ailleurs considérablement polluées en PCB.

Autres polluants fréquemment retrouvés dans les poissons : les pesticides. Aux États-Unis, une analyse d’échantillons de supermarché à Dallas a retrouvé 24 pesticides (de type DDT) sur 32 dans le saumon et 17 sur 32 dans les boîtes de conserve de sardines – en plus des doses élevées de PCB qu’ils ont retrouvé dans ces échantillons. [19]

Enfin, on trouve aussi des « retardateurs de flamme » dans les poissons, parfois à haute dose. Ces substances toxiques sont particulièrement présentes dans les moules, les sardines, le saumon d’élevage et le poisson chat. [20]

Mes recommandations pour ne pas vous intoxiquer

Alors que faire ?

Cela dépend beaucoup de votre âge, de votre situation (femme en âge de procréer, etc.) et de votre état de santé.

Mais de façon générale, voici des recommandations qui me paraissent prudentes et de bon sens :

– JAMAIS de thon, espadon, anguille, brochet : ce sont des poissons à exclure de votre alimentation, notamment du fait de leur taux élevé de mercure ;
– EXCEPTIONNELLEMENT, pour des repas de fête (si vous les aimez !) : mérou, merlu, bar, lotte, rougets, daurade, raie, sole, calamars, cabillaud, saumon d’élevage (même bio), moules, coquillages, tourteaux ;
– UNE PORTION PAR MOIS, si vous y tenez, en vérifiant leur provenance : truite, crabe, hareng, merlan, maquereaux, sardines, huîtres ;
– UNE A DEUX PORTIONS PAR SEMAINE : anchois (d’Atlantique), crevettes (en évitant celles qui viennent d’Asie !), noix de coquilles Saint-Jacques, saumon sauvage d’Alaska.

Ah, et un dernier conseil : si vous êtes chez le poissonnier et que vous hésitez entre un petit et un gros poisson de la même espèce, choisissez le petit : moins âgé, il aura moins eu le temps d’accumuler des toxines dans sa graisse.

Au total, je suis bien conscient que je suis très restrictif, mais vous gagnerez à éviter d’accumuler dans votre organisme des métaux lourds et polluants chimiques pendant des dizaines d’années.

Et je répète qu’il est crucial de faire le plein d’oméga-3. Si vous ne mangez pas chaque semaine du saumon d’Alaska (très cher !) ou de bonnes quantités d’anchois (qui ne sont pas au goût de tout le monde !), mangez des œufs « oméga-3 » ou prenez des gélules en complément alimentaire.

Attention aussi à ne pas manquer de sélénium ou d’iode, des minéraux indispensables contenus dans les poissons (heureusement, les Saint-Jacques et les crevettes en sont de bonnes sources).

Et n’oubliez pas de garder le moral, c’est crucial pour conserver une…

Bonne santé !

Xavier Bazin

PS : Après vos nombreuses questions, voici mes réponses sur les produits de la mer :

• « La chlorella permet-elle d’éviter les dangers du mercure » ?

La réponse est oui, tout à fait ! Prendre un complément alimentaire de chlorella en même temps qu’un repas de poisson permet d’éviter le risque du mercure.

Car la chlorella est une micro-algue qui capte le mercure avant qu’il ne soit absorbé par l’intestin, puis qui l’évacue par les voies naturelles, en l’empêchant d’intoxiquer votre organisme.

Attention, toutefois : la chlorella ne peut rien contre les dioxines et PCB contenus dans le poisson.

• « La question des compléments en oméga 3 soulève le problème de la source en oméga 3 des compléments alimentaires. Peuvent- ils également être pollués ? »

Oui, bien sûr que les compléments alimentaires en oméga-3 peuvent être pollués, puisqu’ils sont réalisés à partir d’huile de poisson.

Et c’est pour ça qu’il ne faut s’en procurer que chez des fabriquant sérieux, qui ont une procédure de purification des métaux lourds et polluants.

Par exemple : Cell’innov, Supersmart, Nutrixeal, Lorica (je n’aime pas beaucoup citer des marques, mais vous êtes nombreux à m’en faire la demande). Ces laboratoires de qualité vendent des omega-3 certifiés sans polluant.

Sources

[1] Human Health Risk Assessment of Mercury in Fish and Health Benefits of Fish Consumption, Health Canada.

[2] Teneur en mercure dans quelques poissons de consommation courante, par Yves Thibaud.

[3] Tout n’est pas bon dans le saumon, article paru dans Le Figaro.fr rubrique santé, 2014

[4] Qu’y a-t-il dans nos boîtes de thon ? 60 millions de consommateurs avril 2016

[5] Personnellement, je prends les oméga-3 du laboratoire Cell’innov, après avoir longtemps pris ceux de Natural Energy (Omega 3+7), qui sont excellents également.

[6] On se rassurait à bon compte grâce à une étude menée dans les Seychelles, qui avait montré que les enfants ne souffraient pas de problèmes de santé si les poissons consommés par leur mère enceinte contenaient beaucoup d’oméga-3. Certains pensaient par ailleurs que le sélénium des poissons pouvait suffire à éviter les effets neurotoxiques du mercure.

[7] Prenatal Methylmercury, Postnatal Lead Exposure, and Evidence of Attention Deficit/Hyperactivity Disorder among Inuit Children in Arctic Québec, Olivier Boucher et al, 2012

[8] Relation of Prenatal Methylmercury Exposure from Environmental Sources to Childhood IQ, Joseph L. Jacobson et al, Environmental Health Perspectives, 2015

[9] Par exemple les enfants new-yorkais de mère chinoise, comme l’indique l’article.

[10] Mercury exposure in young adulthood and incidence of diabetes later in life: the CARDIA Trace Element Study, He K. et al, Diabetes Care. 2013 Jun

[11] Mercury Exposure and Antinuclear Antibodies among Females of Reproductive Age in the United States: NHANES, Somers EC et al, Environ Health Perspect. 2015 Aug

[12] Les dioxines et leurs effets sur la santé, OMS, mai 2014

[13] Etude des consommations alimentaires de produits de la mer et imprégnation aux éléments traces polluants et oméga 3. AFSSA

[14] Qualité de l’environnement et qualité des produits, Les dioxines et les PCB chez le poisson, S. Kaushik, 2002

[15] Etude des consommations alimentaires de produits de la mer et imprégnation aux éléments traces polluants et oméga 3. AFSSA

[16] Determination of toxic elements (mercury, cadmium, lead, tin and arsenic) in fish and shellfish samples. Risk assessment for the consumers, P. Olmedo et al, ScienceDirect, 2013

[17] Human exposure to lead, cadmium and mercury through fish and seafood product consumption in Italy: a pilot evaluation, Pastorelli AA et al, Food Addit Contam Part A Chem Anal Control Expo Risk Assess. 2012

[18] Mercury, arsenic, lead and cadmium in fish and shellfish from the Adriatic Sea, Juresa D et al, Food Addit Contam. 2003

       Human exposure to lead, cadmium and mercury through fish and seafood product consumption in Italy: a pilot evaluation, Pastorelli AA et al, Food Addit Contam Part A Chem Anal Control Expo Risk Assess. 2012

[19] Perfluorinated Compounds, Polychlorinated Biphenyls, and Organochlorine Pesticide Contamination in Composite Food Samples from Dallas, Texas, USA, A. Schecter et al, Environ Health Perspect. 2010 Jun

[20] Flame Retardant Found in Some Common Foods, Researchers Test 36 Food Samples, Detect Flame Retardant in 15, K. Doheny, WebMD, 2012

3 295 commentaires

ROUX Maurice 10 septembre 2020 - 10 h 22 min

Je vous invite à continuer à m’adresser vos textes quotidiens (dont la longueur me conduit parfois à une lecture accélérée).
J’y tiens d’autant plus que je me permets parfois, au cas par cas, de les faire suivre pour les transmettre aussi à des amis ou connaissances que je sais sensible à tel ou tel sujet.
D’avance grand MERCI.

Répondre
Litteri 6 septembre 2020 - 19 h 33 min

C’est déprimant

Répondre
annie VIGOUROUX 2 septembre 2020 - 14 h 53 min

Je prends des gélules OM3 depuis 3ans quotidiennement 3par jours .Je les achète aux Laboratoires Pilege.Elles sont enrichies en DHA ou en EPA …J’ai un peu peur car vous ne voyez pas la marque …Puis. Je faire confiance ?ou pas? Un simple petit oui ou non me conviendrait bien….

Répondre
philippe barrois 31 août 2020 - 12 h 46 min

Je mange du poisson 1,5 fois par semaine(en moyenne, donc)j’aimerai éviter de m’intoxiquer. J’ai bien lu votre classement, je suis plutôt content, je n’aime pas le thon! p.e. 2 fois/an, à l’huile.
Mais pour le reste, ce n’est pas évident.
Raie ,saumon ,maquereau, dorade, lotte, dois-je m’abstenir?
Ne pourriez-vous pas nous communiquer un 2e classement pour consommateur modéré, qui alternerait ses poissons, de façon à ne plus être stressé quand je mange? les anchois, j’aime, mais je me lasse vite, les coquilles, c’est très bien, mais bon, et pas tte l’année (congelées, peut-être???)
Serait-il possible de moyenner? svp
En gros peut-on negocier?
A suivre!

Remerciements
NB: je sais que j’ingurgite, par ailleurs, qques (ou pas mal) de cochonneries, je suis donc assez ouvert!

Répondre
BRUDER C 28 août 2020 - 16 h 05 min

Bonjour,
Nous vivons dans un monde brutal et traversons une période particulièrement anxiogène et difficile.
Mais pour autant , se tenir informé est essentiel et c’est à chacun de faire ses choix alimentaires ou autres avec tous les éléments en main.
Ce n’est pas vous qui êtes catastrophiste mais bien le monde dans lequel nous vivons.
Pour ma part, je ne vais pas vous jeter à la pierre. Si vos parutions gênent, pourquoi ne pas se désabonner.
Je vous invite donc fortement à continuer de m’informer.
Bonne continuation

Répondre
Marie 28 août 2020 - 10 h 09 min

Continuez à donner vos conseils même négatifs car ils peuvent aider à comprendre la nature dans le bon ou mauvais sens.

Répondre
marie 27 août 2020 - 10 h 26 min

Oui, je vous suis reconnaissante de vos informations « explosives » pour les non-initiés, mais déjà plus ou moins « connues » par ceux qui se soucient leur santé, essaient de regrouper des infos (de manière prudente et vigilante) avant de se soigner, de prendre des remèdes ou de subir une intervention, dans le but de RESTER MAITRE DE LEUR DOSSIER MEDICAL.

Répondre
geneviève 25 août 2020 - 10 h 43 min

Je trouve vos lettres intéressantes , bien qu’un peu longues. Merci pour vos recherches bien étayées. Bonne continuation.

Répondre
Cauvi Annabel 25 août 2020 - 8 h 03 min

Bonjour,
Pour ma part je préfère savoir et travailler l’anxiété que la lecture de vos lettres peuvent engendrer….
Bien cordialement

Anna

Répondre
Méhauden 24 août 2020 - 19 h 33 min

Cher Monsieur,
Vos informations sont très intéressantes mais c’est la manière de les fournir qu’il faudrait peut-être modifier.
Nous recevons beaucoup de mails professionnels et privés. Donc si je peux me permettre, soyez plus concis et mettez une astérix ou des petits chiffres à côté de certaines informations (comme cela, ceux qui ont du temps ou le souhaitent peuvent trouver les détails et/ou la source de vos informations à la fin du mail).
Rester sincère, honnête, comme vous l’êtes mais ne soyez pas trop alarmistes car cela fera fuir des lecteurs.
Etre trop alarmiste diminue aussi votre crédibilité..même si vous avez raison!
La génération de mes parents a utilisé des pesticides puissants( ce que je regrette et qui a engendré certaines maladies) des médicaments et pourtant les gens de cette génération ne meurent pas jeunes et de plus en plus de gens vivent plus vieux! Les médicaments peuvent tous engendrer des effets secondaires, surtout en association et mal ou trop utilisés( comme certaines plantes ou huiles..etc) mais ils ont aussi sauvé des vies. Donc il faut être critique mais se limiter; si non, on a plus envie d’écouter ou de lire. Trop de mauvaises nouvelles peuvent engendrer un DENI ou UNE FUITE.
Je trouve aussi que recevoir une lettre tous les 15 jours est suffisante.
Merci encore pour toutes les infos. Et j’espère que mon avis pourra nuancer votre inquiétude. En résumé: N’arrêter pas mais améliorer la MANIERE de nous informer. On aura plus envie de s’abonner.
Cordialement

Répondre
wap.google.com 24 août 2020 - 10 h 29 min

Do you have any video of that? I’d care to find out
some additional information.

Répondre
Dominique ANDRE 19 août 2020 - 18 h 35 min

Surtout n arrêtez pas vos publications ; elles sont instructives et passionnantes. C est aussi à nous de faire la part des choses. Rien n est tout gris ou tout rose et il faut bien se dire qu avec tout ce qui est jeté en mer ses produits sont plus ou moins pollués… Au contraire, on a besoin d être honnêtement informés loin de tout ce que l on nous fait croire à la volée mais c est parfois effectivement dur à entendre.. merci à vous et surtout continuez 👍

Répondre
Dom 19 août 2020 - 18 h 22 min

Il ne faut faut surtout pas arrêter vos publications ; elles sont passionnantes et très instructives. À nous de faire aussi la part des choses ; rien n est tout gris ou tout rose et vivre c est risquer… Avec vos précieux conseils cela nous permet d être plus clairvoyants et moins naïfs sur ce qu on nous fait croire à la volée. Merci à vous et surtout continuez 👍

Répondre
HOCHARD 19 août 2020 - 14 h 50 min

Bonjour,
Je viens de lire votre dernière lettre. Oui cela peut être démoralisant. Mais il ne faut pas être aveugle, nous subissons les effets négatifs de la surproduction depuis longtemps. Je souhaite que vous continuer à nous informer. C’est à nous de décider en notre propre conscience, et notre vécu de ce que nous souhaitons faire pour notre santé. Depuis 7 ans (une opération et deux récidives du cancer du pancréas), j’apprends à m’informer de différentes façons. Avec mon optimisme, ma volonté de vaincre ce cabre, le soutien de mes proches, la modification de mon alimentation, de profiter du moment présent : je suis vivante !!! Alors oui Mr BAZIN, merci pour votre travail d’information, ne baisser les bras, il y aura toujours des personnes dans le doute, la peur…
Je reste consciente que le plus grand ennemi de l’homme est L’HOMME.
Cordialement,
Tanie

Répondre
HANTALALAO RAKOTOARIMANGA 19 août 2020 - 8 h 58 min

merci de continuer a nous informer

Répondre
Joële Ronceray 19 août 2020 - 8 h 46 min

Bonjour Xavier,
On dit : Toutes vérités n’est pas bonne à dire.
Mais, est-ce la vérité qui dérange ?
Est-ce les personnes qui veulent croire que tout est beau dans un monde que nous détruisons et qui refusent la responsabilité de ce qu’elles font ?
Merci à vous, pour le travail que vous nous offrez.
Travail qui m’accompagne, qui me permet de modifier ma ligne de conduite et d’offrir à mon tour ces informations. Et si la personne ne veut pas changer, cela lui appartient mais elle oublie une chose : Elle est responsable de ce qu’elle dit, fait et pense.
Encore MERCI.
Que la Lumière accompagne chacun(e) de nous.

Répondre
Patrick Ouimet 17 août 2020 - 16 h 53 min

Pour éliminer les métaux lourds une supplementation en acide fulvic et humus de 75 minéraux est très utile Patrick Ouimet disponible sur Amazon Ou EBay.

Répondre
Martine 16 août 2020 - 10 h 45 min

Bonjour
Pour ma part, je pense que les lettres, jugees deprimantes par beaucoup apparemment, sont surtout pleines d informations et ont l avantage de porter a notre connaissance ce qui nous est tu par ailleurs
Je lis attentivement chacune d entre elle mais dans notre monde, on sait qu il est tres difficile d échapper complètement aux dangers que ces lettres decrivent avec surement justesse
J ai pris le parti d essayer de beneficier autant sur faire se peut des conseils prodigués, sans me culpabiliser si mon comportement n est pas parfait, il sera toujours moins pire qu avant que je decouvre ces lettres
Alors oui ca peut etre deprimant mais Voulons nous la verite? N est ce pas a chacun de nous de « gerer » ce qu il decide de lire et du profit qu il veut en tirer?
Pourquoi remettre en question l auteur des lettres?
Chacun est libre d exploiter comme il l entend ces informations, aussi « deprimantes » soient elles😊

Répondre
Lemée 15 août 2020 - 13 h 29 min

Bonjour , en ce qui me concerne, je préfère connaître la vérité pour faire mes choix en toute connaissance de cause. Je trouve que c’est une chance que des professionnels comme vous partagent leurs connaissances. Pour moi qui ne suis pas médecin mais qui s’intéresse au bon fonctionnement de cette machine merveilleuse qui est notre corps: c’est très important. On entend tout et son contraire, là au moins j’ai le sentiment d’avoir de vrais informations. Je vous remercie pour ça, vous faites honneur à votre métier …
Merci encore pour tout cela.

Répondre
Lor Favre 15 août 2020 - 7 h 34 min

Merci de continuer et merci de votre travail, pour ma part, j’ai assez de bon sens pour prendre et agir avec l’alimentation selon vos conseils, avec intelligence. Manger, bouger, éliminer, faire au mieux en réfléchissant, de faire plaisir et éviter les abus, rien de plus facile ! Après, ce qui doit arriver arrivera, mais pas de regrets si on fait attention : c’est la vie d’aujourd’hui…. merci de votre aide

Répondre
RODIER 12 août 2020 - 8 h 08 min

Comme Jean Claude que vous citez, je vous remercie! Continuez!

Répondre
Gaby 7 août 2020 - 13 h 04 min

Bonjour, je vous remercie pour toutes vos lettres à caractère instructif et critique en même temps. Je vous félicite pour votre travail de recherches approfondies et vous encourage à continuer à nous instruire et à nous donner de bons conseils. Ne fermons pas les yeux devant la vérité.

Répondre
BOMBAERTS 7 août 2020 - 10 h 05 min

Bonjour,
C’est comme pour tous les aliments que l’on met dans nos assiettes aujourd’hui, il vaut mieux privilégier les circuits courts.
J’ai 65 ans et j’ai peur pour mes enfants et mes petits-enfants, sur une planète en perdition au nom de l’argent et des profits, et des profiteurs qui ne se posent jamais de questions ??????

Répondre
Isabelle 7 août 2020 - 9 h 56 min

Merci pour votre article sur le poisson. Je trouve que c’est utile d’être informé du danger de cette consommation. N’arrêtez pas de nous informer. Merci

Répondre
FRANCOIS GOUNON 30 juillet 2020 - 11 h 28 min

Je suis forcement d’accord avec plein de nuances car vous n’entrez pas dans les détails, alors les novices se disent outrés de découvrir ce ravage … (si on vous écoute on va manger du saumon qui lui ne mange rien de naturel) mais ça je peux vous expliquer ou vous n’êtes pas bon pour vous améliorer, vous me semblez un peu amateurs et tributaires d’éléments qui vous ont été rapportés, donc votre légitimité est remise en question. Mais je suis à disposition pour vous aider car vous me semblez une équipe qui peut avoir de l’avenir.
Par contre dans votre analyse vous semblez ne parlez que de poissons de mer, dont la truite (peu exposée comme vous dites) .. mais les poissons de rivière ?, bien sûr pas le Rhône riche en PCB, mais mes truites de l’Ardèche qui sont nourries avec seulement des produits naturels ? Vous en faites quoi ? Je demande une rectification de votre lettre qui se veut réductrice et très incomplète avec des copiés collés vus de partout..je vais pas en rester là. J’attends de pieds ferme

Répondre
Beaurepaire 30 juillet 2020 - 9 h 12 min

J’ai été surpris par votre lettre sur le poisson. Néanmoins je vous en remercie. Et je souhaite la poursuite de ce genre de lettres.
Cela nous alerte c’est à chacun de nous de faire la part des choses

Répondre
Tif chollier 27 juillet 2020 - 8 h 11 min

Bonjour
Si vos informations dépriment certaines personnes, libre à elle de ne plus les lire.
Nous préférons savoir que de se voiler la face.
Merci à vous pour votre travail précieux

Répondre
christophe jarry 25 juillet 2020 - 20 h 23 min

bonjour.
il est vrai que c’est avec déplaisir que j’ai lu votre lettre sur le poisson car je ne mange plus de viande depuis 20 ans mais, je mange encore du poisson de temps a autres.
cela dit, tout ce que vous dites est absolument logique car lorsqu’on voit l’état des océans et des cours d’eaux, on ne peut qu’arriver a la même conclusion.
j’avais décidé dernièrement de prendre de moins en moins de poisson, j’en mangeais déjà peu mais je vais carrément arrêter des maintenant….autant par précaution que par conviction.
en ce qui me concerne, je ne raillerais jamais quelqu’un qui nous dit juste la vérité et ce, même si elle est déplaisante.
certains sur cette terre n’ont pas compris qu’il va nous falloir vivre différemment, et voient leur paradigme s’effondrer.
au plaisir de vous lire.
cordialement.

Répondre
Neyroud Alain 24 juillet 2020 - 11 h 01 min

Bonjour,
Je ne comprends même pas pourquoi des gens qui ne veulent rien changer à leurs habitudes ni accepter avec circonspection vos analyses très pertinentes, continuent à lire vos lettres. Poursuivez votre chemin d’information, et ne prêtez pas attention à ceux qui ne veulent pas évoluer dans ce monde où ils y trouvent leur petit confort de conditionnement finalement préférable à une remise en question. C’est leur choix, ce n’est pas forcément le nôtre : continuez pour nous. Merci infiniment. Namasté. Alain

Répondre
HENRICH Marie Laure 23 juillet 2020 - 9 h 46 min

Toute vérité n’est pas bonne à dire, certes, mais faut-il pour autant se voiler la face ? je ne crois pas, nous avons encore notre libre arbitre ! alors c’est à nous de choisir notre façon de vivre ! et de lire ! vos conseils sont précieux, et après libre à nous d’en tenir compte ou pas ! Merci d’être là et de nous prodiguer vos conseils.

Répondre
Allomello Marika 16 juillet 2020 - 1 h 06 min

Bonjour,
Il vaut mieux savoir. Toujours.
Même douloureuse la vérité est la voie correcte

Répondre
Bernd 15 juillet 2020 - 22 h 52 min

Bonjour, surtout n’arretez pas de dire la realité,si il y a pollution c’est pas votre faute… parmis ceux qui se plaignent se trouvent probablement beaucoup de gens qui ont vecu à l’aveugle,consommé et acheté n’importe quoi ils ont donc participé à tout pourrir et peut-etre meme tiré à boulets rouges sur ecologistes et autres personnes engagés… vous vous trouvez dans la situation du « trouveur d’un tas de merde » lequel alerte pour la debarasser,or 1 sur 10 sera prête à prendre une pelle pour vous aider à la debarasser,mais les 9 autres feront tout pour vous la fermer,pour que on n’en parle plus de la merde..;mais elle y serais toujours… donc continuez,merci! Bernd

Répondre
NICOLE LANG 15 juillet 2020 - 14 h 52 min

Bonjour,
Je suis une fidèle lectrice depuis que je me suis inscrite et malgré tous les dangers qui nous entourent au niveau alimentaire et autre. Je suis très contente d’être informée et je continuerai de vous lire. Vous avez un grand mérite de collecter autant d’information chose que nous ne faisons pas et que nous devrions faire. Je préfère savoir et avoir le choix.

Merci et continuez surtout

Répondre
chachay 12 juillet 2020 - 16 h 38 min

Bonjour
Merci pour votre travail d’information : il est préférable d’etre averti plutot que de rester dans l’ignorance.
Courage !
Bien cordialement

Répondre
Boiteux Raymonde 12 juillet 2020 - 13 h 16 min

Bonjour, je suis tout à fait de votre avis ,il faut continuer à nous informer et rester honnête même si cela provoque des réactions de ce genre ! Après chacun est libre d’adopter ou d’exclure si cela les démoralise !!ou les stresse ….
Merci pour toutes ces informations .
Boteux Raymonde.

Répondre
Joachim 12 juillet 2020 - 11 h 06 min

Continuez. En vouloir au messager de la mauvaise nouvelle est tout à fait humain, à défaut d’être sage. S’adapter est la Loi fondamentale de la biologie.

Répondre
Claire 11 juillet 2020 - 7 h 26 min

Monsieur Bazin,
S’il est vrai que votre lettre est un peu radicale, si elle reflète la réalité elle est nécessaire et je vous en remercie. Ça devient difficile de se nourrir et j’habite la Bretagne ! Alors le poisson sous toutes ses formes… Mais j’ai un frère parisien qui mange énormément de poissons et je m’en inquiète.
Alors continuer ainsi à dire ce qui doit être dit. Après chacun prend ses responsabilités.
Cordialement
Claire

Répondre
THENE 9 juillet 2020 - 16 h 36 min

Bonjour
Il est bien connu que le peu de gens mécontents répondent ou votent 100 fois plus que les autres.
Je fais partir des autres et croyez moi je suis absolument d’accord avec vos articles.Je vous remercie et vous félicite pour vos prises de décision.
Surtout continuez et ne vous laissez surtout pas abattre par les lobis de l’industrie pharmaco-medicale et agricoles.
Encore BRAVO et MERCI

Répondre
Virginie Kanefu 9 juillet 2020 - 6 h 00 min

Je lis régulièrement vos conseils et avoue qu’ils sont
très utiles pour la société et vous en remercie infiniment. Les gens ont développé l’oreille aux mensonges, c’est ainsi que la vérité fait mal. Heureusement que tout le monde ne ment pas.
Continuer votre travail remarquable et soyez bénis.

Répondre
soulignac soulignac 8 juillet 2020 - 18 h 23 min

Bonjour il faut continuer a nous informer vraiment la déprime de choisir quoi manger,j’ai une question pour la glande thyroïde il faut des crustacés mes analyses de sang sont bonne mais j’ai un nodule sur la glande thyroïde quoi faire ? quoi manger ? merci de répondre a ma question et peut etre bientôt une lettre sur les nodules. Merci pour tout cordialement. Chantal

Répondre
Garat 7 juillet 2020 - 12 h 59 min

Bonjour
Il faut continuer à informer les gens. Je lis tous vos articles et c’est vrai qu’on finit par penser : qu’est-ce qu’on peut encore manger, boire….
Mais se taire n’est pas la solution.
Petit reproche : vers quelles marques peut on se tourner pour avoir moins de risques ? Et là on n’a pas de réponse. Ce n’est pas évident de lire les étiquettes et comme vous l’avez sûrement constaté tout est écrit en tout petit.
Encore merci pour vos articles.

Répondre
Anne-Lise 5 juillet 2020 - 8 h 40 min

Bonjour Monsieur Bazin,
Je suis plusieurs newsletters pour la santé et les remèdes naturels. La votre se distingue à mon regard scientifique par les sources, les articles scientifiques sur lesquels elle se base.
Du point de vue stylistique, mon affinité personnelle me rend un peu allergique aux formules « marketing » (du genre « vous n’en croirez pas vos yeux ! », « laissez-moi vous délivrer… le remède miracle ! ») malheureusement trop présentes dans beaucoup de newsletters de ce genre, pourtant si importantes.
Mon avis : continuez à vous inspirer de recherches scientifiques, et peut-être présentez les faits de manière sobre. Un exemple : des tests ont été faits sur des rats et montrent l’accumulation d’aluminium dans le cerveau ; bien que ce ne soit pas encore prouvé, les scientifiques pensent possible que ces résultats s’appliquent à l’Homme, et cela pourrait contribuer au syndrome d’Alzheimer. D’aucun pourrait être tenté d’écrire cela : « votre déodorant vous donne Alzheimer ! » (ce qui peut être très vrai).
Je crois que se désengager d’un style d’écriture passionné, évite également des réactions de rejet, stress ou peur des lecteurs.
Je finis en vous disant merci pour toutes vos recherches, merci pour votre rigueur, et vous avez tout mon encouragement pour continuer !

Répondre
Marie elisabeth Perigaud 5 juillet 2020 - 7 h 49 min

merci pour la frousse enorme que vous nous avez communiquée!

Répondre
Grobety 3 juillet 2020 - 12 h 26 min

Merci de vos messages, il a été dit de manger des petits poissons pour avoir des Omégas, Si à l’heure actuelle avec de petits poissons 1 à 2 / par semaine, on ne va pas s’en priver pour de la négation de son organisme!!!!!!!Mais c’est un peu exagéré!!! Merci, ( excusez moi, si cela vous agace, tout de même!!!

Répondre
Philippe TILLOY 1 juillet 2020 - 18 h 08 min

Bonjour Monsieur,
vous semblez un peu désemparé au vu du désappointement de certains lecteurs de votre article sur les poissons qui vous trouvent trop pessimiste
alors juste un grand merci pour votre discours de vérité même si cela nous dérange
et félicitations pour tous vos articles

Répondre
BAUDEMONT 1 juillet 2020 - 13 h 23 min

La vérité est toujours dure à entendre , après il appartient à chacun de l’accepter , d’en croire le fondement , et de modifier ou non son comportement en conscience, cela s’appelle le libre arbitre.
Mais sans information , il ne peut y avoir de libre arbitre….
Amors merci de poursuivre notre information

Répondre
De Potter 1 juillet 2020 - 9 h 06 min

Bonjour Mr Bazin,
De fait, que de tristes nouvelles . Il n’y a vraiment pas d’élevages « naturels » où des poissons comme la plie par exemple seraient plus sains ? Vu le nombres d’années écoulées depuis certaines études et donc prise de conscience de la nécessité de remédier à ces fléaux .
Autre sujet et une question : avez-vous des infos sur la consommation d’insectes, s.v.p.? Rapport nutrition bien sùr et lesquels ?
Merci pour toutes vos recherches et votre partage. C’est fastidieux et heureusement que des personnes telles que vous s’y  » collent « . Merci.
Paule De Potter

Répondre
Yves 30 juin 2020 - 21 h 41 min

Continuez a nous dire la verite bonne ou mauvaise.
C’est essentiel, mais peut-etre finir par une bonne nouvelle a la fin pour compenser.

Merci pour tout ce que vous faites pour nous!

Répondre
Fabienne Jahard 30 juin 2020 - 17 h 01 min

Merci de continuer, cela permet de faire des choix de santé en toute connaissance de cause.

Répondre
Leuenberger 29 juin 2020 - 18 h 37 min

Cher Monsieur,

Il vous faut absolument poursuivre votre action!!

C est à nous heureux bénéficiaires de votre lettre Santé, de prendre nos responsabilités d accepter la triste vérité et de ne pas juste vouloir entendre que ce qui nous arrange dans nos vies!!!
Surtout ne changer rien et MERCI!!! 🙏

Répondre
Phil Posse 29 juin 2020 - 7 h 39 min

Bonjour Santé, Corps, Esprit,
Mon est Phil et je vis en Alberta,Canada.
Une transfusion sanguine de 1983, à la suite d’un accident de voiture, m’a transmis le virus de l’hepatite C. Depuis environ 3 ou 4 ans la cirrhose est apparue et actuellement mon foie a atteint le stade 4 (final).
Auriez-vous un traitement naturel à me proposer afin de terminer ce voyage sur terre sérieusement et en paix, s’il-vous-plait.
Dans l’attente de vous lire, meilleures salutations.
Phil

Répondre
BAHAERGULI EP XIAOHERETI 28 juin 2020 - 16 h 22 min

Bonjour,
Je vous remercie pour les lettres que vous envoyées,
Vos lettres sont plus qu’intéressantes!
Toujours un plaisir de lire vos lettres!
Merci de nous informer honnêtement sur les risques pour notre santé.

Répondre
Fabien DEBARRE 26 juin 2020 - 10 h 59 min

Je voudrais réagir à votre dernière lettre où vous partagiez les réactions de vos lecteurs. D’accord c’est difficile de voir tous ces avertissements, mais comme dit Jean-Cmaude que vous citez en fin d’articles, à chacun de prendre ses responsabilités. Et voter soit en tant que citoyen (par le choix d’un parti ou homme politique) soit en tant que consommateur (en choisissant ses sources d’approvisionnement) fait partie des choix de chacun. D’autres actions (individuelles ou collectives), d’ailleurs sont possibles pour améliorer notre monde.
Merci pour votre travail et votre transparence.

Répondre
Marie-Christine 26 juin 2020 - 8 h 45 min

Je vous remercie de vos informations qui permettent à chacun d avancer mieux informé. Ainsi tout en gardant raison , en choisissant et en adaptant nous sommes en mesure d avancer mieux. On peut fort bien demeurer optimiste sur sa santé en naviguant au gré des informations.
Savoir nous à faire des choix .

Répondre
braconnier 25 juin 2020 - 17 h 39 min

continuez à nous informer completement meme si çà ne nous fait pas toujours plaisir; la vérité vaut mieux que tout et encore merci pour toutes ces informations précieuses. cordialement.

Répondre
Irène Legrand 25 juin 2020 - 12 h 43 min

S’il y avait une grande passoire pour  » passer » la mer et pouvoir récupérer le poisson sans le poison mercure ou autres… Et n’est-ce pas trop tard ? Quand on ‘ donne’ les pleins pouvoirs aux financiers actionnaires industriels comme un chèque en blanc et en mettant la tete dans le sable telle l’autruche , alors il se fait n’importe quoi !!!

Répondre
chichi 21 juin 2020 - 20 h 29 min

Merci de nous informer honnêtement sur les risques pour notre santé.
Certains font l autruche, mais la chair toxique des poissons est un fait admis depuis de nombreuses années. Tant pis pour ceux qui font l autruche en se voilant la face…
Continuez a nous informer !

Répondre
Martin Roselyne 21 juin 2020 - 17 h 15 min

Non n’arrêtez pas vos investigations elles sont précieuses car on m’a toujours dit » qu’un homme averti en vaut 2″ après c’est à chacun de voir si il peut faire quelque chose pour améliorer le quotidien Merci de vos recherches

Répondre
safi 21 juin 2020 - 10 h 58 min

bonjour, je vous écris d’Algérie, moi je mange beaucoup de poissons, mais je partage votre avis.
salutation

Répondre
Florence 20 juin 2020 - 17 h 11 min

Bonjour,
Je vous remercie pour les lettres que vous m’envoyées, je ne les vois pas de manière pessimiste, je suis contente d’être informée, après chacun en tire les conclusions qu’il souhaite appliquer.
Je vous remercie sincèrement, vos lettres sont très instructives, je dirais même très précieuses.
Cordialement

Répondre
Fraysse 20 juin 2020 - 8 h 16 min

Bonjour,
Non non continuez vos articles sont des mises en gardes et je préfère connaître la vérité scientifique que de ne pas savoir même si c’est un peu anxiogène.
Le meilleur moyen pour les problèmes d’hypertension et ce qu’on doit manger sans psychoter c’est déjà manger local privilégier
Les circuits courts.
Voir une diététicienne pour réapprendre à équilibrer ses repas
Résultat perte de 12 kg et tension redevenue
Normal
Manger de l’ail ognons persil à foison
Ne pas boire de jus de fruits mais préférer
Les fruits frais 2 par jour pas plus
Le fructose est source d’hypErtension
Étude canadienne à ce sujet
Et surtout rester zen yoga chikong sofro
En même temps le corps s’habituE aussi
A son environnement même dégradé
Positivons et encore merci pour vos articles

Répondre
Herbet 16 juin 2020 - 8 h 43 min

Bonjour Docteur,
Dans votre lettre, vous dites: pourquoi il faut absolument se préoccuper de sa tension artérielle – et tout faire pour éviter d’être obligé de prendre des médicaments. Or je viens de lire ceci: MILAN – La prise de médicaments contre l’hypertension artérielle aurait aidé les personnes âgées les plus fragiles (65 ans et plus) à vivre plus longtemps, et les personnes âgées les plus saines à améliorer leur chance de survie, selon une grande étude réalisée dans le nord de l’Italie et publiée le 08 juin 2020 dans le journal Hypertension, une revue de l’American Heart Association (DOI : 10.1161/HYPERTENSIONAHA.120.14683).
Qui dois croire…

Répondre
Corinne B. 15 juin 2020 - 22 h 06 min

Bonsoir Mr Bazin ,
N’oubliez pas et ne doutez jamais que vos lecteurs qui ont le courage de vous lire ( oui vos lettres sont parfois longues car si denses !!!) sont animés du désir de savoir , de connaître , d’ apprendre et cela tombe très bien car vous êtes animé du désir d’informer , de transmettre , d’alerter vos contemporains :
c’est parfait nous sommes en phase !!!
Continuez de nous mettre en garde si vos sources sont indiscutables .
Sans Informations , point de Liberté !!!
Je vous remercie pour votre générosité , votre altruisme et votre sincérité .

Répondre
Cabrera 14 juin 2020 - 16 h 49 min

Je vous donne entièrement raison et Côme toujours il n’y a que les vérités qui blessent.Assez de la pollution, assez des aliments transformés, une bonne éducation à La Santé , la c’est pas assez.Un mot : continuez …

Répondre
Denise 13 juin 2020 - 19 h 03 min

Bonjour,
J’apprécie votre honnêteté et vos doutes sur le fait de continuer ou pas. Votre position permet de croire en votre honnête et cela mes rassuré.
Il est vrai que ces informations sont pessimistes mis il s’agit de la réalité et j’aime avoir des informations vraies mêmes si elles ne sont pas réjouissantes car elles peuvent nous protéger en adoptant un comportement différent dans notre manière de nous nourrir, en adoptant ce qui nous manque cruellement, de la prévention.
Alors moi, je vous encourage à continuer et vous remercie sincèrement à la fois pour toutes ces informations précieuses, pour votre altruisme et sincérité et de nous permettre de nous exprimer.

Répondre
Herrmann 13 juin 2020 - 13 h 07 min

Pour moi, cela ne me choque pas du tout. Je trouve bien de votre part de révéler la vérité sur ce qu’on mange. Et ainsi nous avons encore le choix de suivre vos conseils ou de ne pas suivre, chacun étant libre.
Continuez…….la santé avant tout.

Répondre
Lakhal Kawtal 9 juin 2020 - 8 h 05 min

Il est important que vous continuiez! Vos lettres sont plus qu’intéressantes! Vous nous apportez tellement! Votre mission est de continuer! Pour tous ceux qui aiment ce que vous faites et qui comme moi ne vous l’ont jamais dit! 😃

Répondre
T moreira 9 juin 2020 - 7 h 46 min

BONJOUR je lis toutes vos lettres avec attention et je vais être honnête vous touchez du doigt systématique toute seule mes inquiétudes . Donc je continuerai de vous lire . Libre à moi Adulte de faire la part des choses tout en étant informée . Oui le pessimisme fait peur mais il évite aussi bien des dangers et répond souvent à nombre de questions que je me pose . Donc MERCI

Répondre
devigne 8 juin 2020 - 7 h 55 min

Tout à fait d’accord avec votre analyse( gros poissons,poissons d’embouchure,..).Il est dommage que ces infos ne sont pas suffisamment publiées.Pour ma part je ne prend que des merlans et des limandes.Merci pour vos interventions.

Répondre
Simon 7 juin 2020 - 17 h 42 min

Vos lettres sont d’une longueur….
L’intérêt serait boosté si elles étaient plus courtes.
Enfin, le ré filage entre confrères ne fait pas toujours très sérieux

Répondre
martine reynaud 6 juin 2020 - 15 h 08 min

dîtes va t on enfin réfléchir comment pallier à la famine qui arrive y a besoin d’être prophètes pour voir que tout est mort….ah on est des adultes hein?… à votre avis…bien alors il faut que tout s’éteigne ou alors on construit enfin un devenir meilleur….il est vrai qu’on est jamais aussi bien que lorsque on mange très peu et qu’on jeûne mais enfin…il va falloir nourrir les humains…

Répondre
martine reynaud 6 juin 2020 - 14 h 57 min

eh bien c’est surtout très triste …un sentiment de tristesse nous envahit avec cette question permanente qui m’alimente depuis toujours : qu’a ton fait avec l’aide de la foi pour un devenir meilleur pour l’homme dieu avait fait une belle planète bleue un jardin d’éden en ne respectant rien vous vous êtes tués dîtes nous plutôt comment rattraper tout ce désastre…l’homme ne pourra continuer ainsi une urgence est là allons …le soja réponse à tout et non cela n’est pas prouvé que restra t il donc ? je voudrais qu’on se plonge sur l’aliment des Indous qui sont végétariens depuis toujours…ont-ils moins de maladies que nous ?

Répondre
d'Hendecourt 6 juin 2020 - 11 h 56 min

Bonjour merci pour vos articles sur les dangers que nous procurent beaucoup poissons c’est hélas la vérité comme beaucoup d’autres produits et nourriture , je vous remercie de nous en faire part et de nous informer évidement ce n’est pas toujours rose mais il faut malheureusement faire le constat qui n’est pas positif mais c’est comme cela soyons un peu positifs et il y des alternatives pour qui veut comprendre et ne prenez pas cela du mauvais côté et soyons contents que l’on nous informe de tout ce qui ne va pas.

Répondre
L 4 juin 2020 - 22 h 24 min

on ne peut pas plaire a tout le monde , et souvent les porteurs de mauvaises nouvelles sont décapités ! mais faut bien les donner ces mauvaises nouvelles !!! si nous en sommes arrivés la c’est a cause de ce genre de personnes qui mettent des œillères et détournent le regard face a ce genre d’alertes catastrophiques ! mais la réalités est la ! nous avons pollué et fatigué notre planète et si personne ne bouge les esprits et les habitudes rien ne changera ! si ça ne leur va pas qu’ils arrêtent de lire ce genre de lettre et continuent a croire ce que nous disent les élus et les lobbys qui marchent main dans la main ! et continuons a avancer comme des moutons qui ne réfléchissent plus d’eux même et gobent tous ce qui peut leur remonter le moral et surtout ne changeons rien a nos salles habitudes et fermons les yeux ! ils s’en foutent quand tout ira mal , ils ne seront peut être deja plus la , mais cette terre malade nous la laissons a nos enfants et petits enfants ! alors moi je dis MERCI a des personnes comme vous qui avez le courage de dire la vérité et surtout celle qui n’est pas bonne a dire ni a lire ou a entendre , ça nous fait regarder dans quelle état nous avons mis la terre et notre santé juste en n’étant pas un tout petit peu critique et en ne pensant plus par nous même , certaine chose désastreuses auraient pu être évitée juste avec un peu de bon sens , de savoir vivre , et d’intelligence alors je vous le répète encore MERCI d’être la pour nous tous malgré les critiques ! il n’y a que ceux qui ne font rien qui seront tranquilles sur ce point la ! et encore !!! il y aura toujours des mécontents pour les critiquer eux aussi . c’est tellement facile de dire ce genres de choses méchantes caché derrière son pc ! je suis moi aussi derrière mon pc mais je vous en pris reprenez courage et ne pensez plus a ces critiques gratuites

Répondre
Isabelle 4 juin 2020 - 15 h 46 min

Non, n’arrêtez surtout pas de nous informer. Cela fait très longtemps que je suis au courant de ces faits mais d’autres peut-être pas. Et il y a toujours une solution intéressante et des conseils joints à votre lettre. Donc je me suis empressée d’imprimer le paragraphe concernant les espèces à consommer et leur lieux de pêche, car j’adore le poisson et je ne souhaite pas arrêter complètement.
Ainsi, chacun peut choisir en son âme et conscience.
Merci pour votre travail et continuez.

Répondre
Françoise 3 juin 2020 - 13 h 52 min

Bonjour,
Il est très important de continuer à nous alerter honnêtement sur tout ce qui ne nourrit pas correctement notre santé !
Nous sommes déjà bâillonnés, alors ne nous mettons pas de bandeau sur les yeux et de boules Quies dans les oreilles !
Un grand Merci

Répondre
patrick stas 3 juin 2020 - 8 h 06 min

Ce n’est pas par ce que vous dites des verites qu’on va arreter de manger du poisson ou de boire du coca ou de bouffer des friandises ! Avec vos articles , on est au courants du ou des manquemants et dangers. Pour critiquer l’évangile il faut au moins l’avoir lu une fois !

Répondre
martine reynaud 6 juin 2020 - 15 h 03 min

oh celui qui insulte en disant vous n’avez pas lu l’évangile et je te dis que JESUS ne juge pas non on va se mettre face à nos réalités je voudrais que l’on parle de la bonne santé de nos amis Indous qui prônent le végétarisme depuis toujours puisque ça a l’aire de devenir la seule solution pour notre futur…VOUS AVEZ peur….pour la perdre il faut se mettre en route vers un autre devenir

Répondre
nappey veronique 2 juin 2020 - 11 h 57 min

j’ai envie de vous dire de faire ce que votre coeur vous dit, Comme ça quoique disent les autres vous êtes au poins en accorda ve vous même.
en ce qui me concerne j’ai décidé de ne plus faire l autruche même si oui il est difficile de faire face à la réalité , et ça me fait du bien de voir que je ne suis pas toute seule…et puis parfois on ronchonne un peu qd on découvre l’ampleur des dégâts, c’est vrai qu il y a de quoi, et puis on fait face, vous permettez à certains de faire cela…Merci à vous

Répondre
Maesa 2 juin 2020 - 10 h 35 min

Bonjour,

Personnellement je pense que vous ne posez pas la bonne question à vos lecteurs ce qui fait que vous êtes dans une situation inconfortable.
La question que vous devez leur poser est la suivante :
 » Souhaitez-vous être informés de la réalité de ce monde où bien continuer bien gentiment de rester dans l’ignorance afin de préserver votre vision fondée sur la propagande étatique au service de nos bourreaux ? »
Car si tel est le cas alors continuez d’être un mouton (masqué) et suppliez Big pharma pour qu’il vienne vous piquer pour le covid et toutes les autres chimères qu’ils inventèrent d’ici là.
Et donc acceptez votre statut d’esclave dans ce système mortifère dans lequel on veut vous engluer.
Oui c’est bien de cela qu’il s’agit car la grande majorité silencieuse qui n’ose ni agir ni parler a en fait déjà fait son choix !
A vous cher Monsieur de faire le votre, plier au courant dominant pour ne pas effrayer le troupeau ou avoir le courage de vos opinions et informer réellement de la réalité de ce monde.
Je pense qu’au fond de vous votre Moi supérieur sait déjà ce qu’il veut faire, écoutez le et agissez en conséquence.
Le monde a aujourd’hui plus que jamais besoin de bergers pour tous ces moutons appeurés face aux loups qui les convoitent avec avidité.
Bonne journée

Répondre
Claire 11 juillet 2020 - 7 h 32 min

Je n’aurais pas mieux dit. Merci.

Répondre
Alexandre Engelen 2 juin 2020 - 0 h 42 min

On ne peut pas suffisamment avertir pour ne jamais dire qu’on ne savait pas. Toujours un plaisir de lire vos lettres!

Répondre
Denis Bigeard 31 mai 2020 - 11 h 34 min

Aucun problème, je préfère TOUTE la vérité, même si ça doit déranger un peu qqes envies et confort acquis…
Merci de continuer.
Denis

Répondre
Mme Irina M 31 mai 2020 - 7 h 35 min

Bonjour Xavier,
Pour réagir à votre dernière lettre titrée : « Dites-moi : dois-je tout arrêter? », personnellement, de toute ces catastrophes sanitaires, je ne suis pas surprise… cependant, lorsqu’un médecin pose un diagnostique, il propose un protocole curatif. Alors vous serait-il envisageable de réfléchir à des solutions naturelles viables à proposer pour nous informer sans nous accabler et nous affaiblir? Ces solutions doivent bien exister car la Nature dont nous faisons partie, prévoit toujours des recours à nos erreurs… Merci!

Répondre
Jean-claude DEYMES 30 mai 2020 - 16 h 50 min

Pour vivre en bonne santé , il faut manger de tout avec modération . Pour avoir navigué sur toutes les mers du monde et mangé toute sorte de poisons , je puis vous certifier que vous pouvez manger du thon rouge ou de la bonite si vous la pêché en plein Pacifique . Je vous déconseille par contre de consommer TOUS les poissons d’élevage d’où qu’ils viennent, ils sont nourris aux farines animales , ils beignent sur des dizaines de cm de leurs d’excréments . Evitez donc TOUS les élevages . Evitez de consommer tout ce qui est pêché dans les pays du tiers monde , tout ce qui est pêché dans les fleuves de chine , bien que de dizaines d’autres grands fleuves soient des bouillons de cultures . Petit conseil d’un frontalier de l’Espagne ne consommez pas un seul fruit et légumes espagnol. Il y a des filières BIO en Espagne mais seulement réservées à une élite ou aux resto gastronomiques . . Mais dites vous bien une chose , c’est l’infirmier qui vous parle , vous pouvez tout contrôler , vous priver de tout et à 65 ans vous faire écraser devant chez vous par un bus vert conduit par un chauffeur végan ….!

Répondre
Ariane 30 mai 2020 - 11 h 33 min

Merci pour vos lettres, peut-être déstabilisantes pour certains mais tellement bienvenues et utiles pour la plupart! J’aime personnellement que vous abordiez tous ces sujets que je ne trouve pas déprimants car ils offrent des solutions B ou des portes de sortie. Vos lettres nous permettent d’être maîtres de notre santé, en faisant des choix et donc des renoncements. Cela est par définition vivre: apprendre à renoncer, faire des compromis, des sacrifices. Nous ne sommes pas des ânes à qui nous avons mis des œillères, au contraire; plus nous voyons, plus nous savons, plus nous connaissons, plus nous pouvons prendre les meilleures routes pour nous-mêmes.
S’il-vous-plait, continuez d’écrire avec la même transparence, la même honnêteté et la même transgression de ce qui est « acceptable ».

Je suis devenue végétalienne il y a presque 10 ans maintenant, ayant vu ma santé et celle de mes proches s’améliorer comme magiquement en arrêtant certains aliments. Je n’ai donc jamais pu en remanger, je ne suis jamais tombée malade en 10 ans, ai mis fin aux petits soucis que j’avais avant et qu’aucun docteur n’avait réussi à soigner, j’ai vécu une grossesse idéale, ai un petit garçon de 3 ans en parfaite santé et ai influencé mes parents et beaux-parents qui se sentent mieux aujourd’hui qu’il y a 10 ans. Il y a du vrai même si cela dérange.

Répondre
Montgaillard 28 mai 2020 - 19 h 41 min

Merci , justement , de nous informer avec autant d’investissement et de recherche, même si l’on peut être déstabilisés , non par vous-même (!) , mais par la situation sanitaire générale ! . . .
Nous préférons souvent tourner le dos à la vérité dérangeante pour une tranquillité trompeuse mais plus facile à vivre .

Répondre
Zoubovitch 28 mai 2020 - 13 h 30 min

Bonjour,
J’ai deux commentaires.
Premièrement, tout dépend de l’endroit d’où le poisson provient. J’ai passé 15 jours à la Tchoukotka, en Russie. La-bas, les gens mangent du poisson cru directement de l’océan Arctique. C’est 100° pour cent bio. Jamais aucun cas d’empoisonnement ou d’un problème avec le poissons. J’imagine que les habitants locaux ont la chance de manger le poisson sans mercure ni toxines.
Deuxième remarque: d’après les témoignages des spécialistes, c’est surtout la tête du poisson qui contient du mercure. Les autres parties n’en ont presque pas. Je me demande sur les autres toxines se localisent également dans la tête.

Répondre
CLAUDE CORTIAL 28 mai 2020 - 7 h 44 min

Bonjour
Quid du poisson d’élevage. Pa exemple, les dorades élevées en Grèce ?
Cordialement

Répondre
Hermann 27 mai 2020 - 9 h 09 min

Merci Xavier
Pour toutes vos lettres pertinentes !!!
Il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut entendre

Répondre
Bernard GUILLON 26 mai 2020 - 9 h 54 min

Merci pour toutes vos lettres qui ont le mérite de dire la vérité, continuez à nous informer même si parfois cette vérité est compliquée pour certains, il ne faut pas se voiler la face,
cordialement.

Répondre
Coralie 26 mai 2020 - 7 h 26 min

Bonjour,
Suite à votre article sur le poisson, vous nous demandez « Dois-je continuer à vous informer honnêtement ? »
Je réponds OUI, CONTINUEZ.

Répondre
sonia 25 mai 2020 - 8 h 06 min

Bonjour
Je lis toujours vos lettres avec grand plaisir !
Dans ce monde de mensonges il est toujours agréable d’etre informé au mieux, certaines vérités dérangent c’est vrai !
Mais pour ma part je pense qu’il ne sert à rien d’edulcorer les faits .
Au moins on ne pourra pas dire: on ne savait pas !
À chacun de prendre ses responsabilités et d’agir en son âme et conscience.
Continuez ainsi !

Répondre
Jolivot Roselyne 22 mai 2020 - 17 h 31 min

Un grand merci pour ce travail d’information. Bien entendu vous serez critiqué pour toutes ces nouvelles qui nous compliquent la vie mais chacun son libre arbitre. En ce qui me concerne, je suis à la recherche de tout ce qui peut améliorer mon état général sans exiger la lune, mais je serai dans l’incapacité de trouver les pistes, les études … continuez si vous le pouvez .

Répondre
Anselme 22 mai 2020 - 13 h 12 min

Bonjour,
Surtout continuez votre bon travail. Tous les sujets sont bien traités et détaillés. Nous payons des années de non-respect de l’environnement, et de l’homme.
Tout pour l’argent, quelles qu’en soient les conséquences…sur des générations ! Je ne vois pas comment vous pourriez en tirer un beau tableau, optimiste.
Faire l’autruche ne nous mènera que de Charybde en Scylla.
Merci ! et surtout, continuez !!!

Répondre
Pierre 21 mai 2020 - 21 h 12 min

Merci pour vos articles. La cuisson a la vapeur permet elle d eliminer une bonne partie des problèmes car le dit Professeur Joyeux?

Répondre
Sylvia RIERA 20 mai 2020 - 17 h 09 min

Bonjour
Vous ne parlez pas des sulfites contenus dans les crevettes quelle que soit leur provenance
Merci de donner votre conseil et merci infiniment de nous alerter sur la contamination des poissons

Répondre
Joanne Gosselin 20 mai 2020 - 14 h 11 min

merci d’informer les gens je ne mangeais pas beaucoup de poisson parce que en étant en désaccord sur la pêche et même sur ceux qui sont élevés à cause de l’alimentation qui leur ai donné. Les gens n’ont pas envie de savoir cela leur évite des choix éthiques

Répondre
Sylvie M. 19 mai 2020 - 0 h 32 min

Bonjour à vous,

Je vous lis depuis près de 2 mois et personnellement je trouve que vos lettres sont très explicites, nous informe de beaucoup de choses et sont très intéressantes.

Il y aura toujours des personnes plus négatives que d’autres, plus impatientes et toujours insatisfaites de tout pour rien. Ces personnes s’attendent à des miracles, mais ne font pas l’effort nécessaire pour parvenir à leur bien. C’est tellement plus facile d’en blâmer les informateurs et les personnes qui les conseillent. Je trouve que ce que vous faites est extraordinaire et que cela ne doit pas être facile, surtout de plaire à tout le monde, c’est un défi extrême!!!!!

C’est tellement important de s’informer et d’en savoir plus que pas assez, pour moi c’est ma philosophie, mais c’est à nous seul d’en prendre et d’en laisser passer. Comme vous le mentionnez bien, c’est la même chose qu’avec les nouvelles, mais c’est tellement du cas par cas dans tout. Effectivement, aujourd’hui nous sommes plus sensibilisés à ce que nous mangeons, avec l’effet de la pollution, de tous les produits de conservation, de produits insecticides et j’en passe… mais faut pas en devenir fou également. Si l’on mange en général de bons aliments tout en s’informant de leur bienfait et qu’on se gâte (c’est très important) sans en abuser bien sûr!, c’est parfait et génial! Mais l’important dans tout ça, c’est ce qu’on élimine qui compte de beaucoup. L’activité physique est essentielle au bon maintien de notre santé en général, tant mentale que physique. Nous éliminons plus les mauvais gras…..

C’est important d’être honnête dans la vie, que cela choque ou non les gens, vous n’avez pas à douter de votre sincérité en étalant les pour et les contre. Souvent la vérité en choque certains.

Continuez votre bon travail et votre excellente rédaction!

Sylvie M. 🙂

Répondre
Martinez 18 mai 2020 - 10 h 01 min

Cher Xavier,
Surtout ne vous découragez pas pour enquêter et dire toute la vérité scientifique sur l’alimentation !

C’est justement ce qui fait votre force, et ce qui nous poussent nous consommateurs ainsi éclairés a ne choisir que de bons produits…

Si tous les consommateurs agissaient de concert,
il y a longtemps que nous n’aurions plus de mauvaise
bouffe en rayons et que les pollutions se seraient
curieusement dissipées !

C’est votre passion et votre cœur de métier d’enquêter et d’informer, surtout restez fidèle à vos
motivations !

Bien sincèrement. Thierry

Répondre
LAMBERT 16 mai 2020 - 21 h 43 min

Continuez à nous informer. On continuera à vous lire. Ne vous arrêter pas aux critiques de ceux qui continueront quoiqu’il arrive à développer leur business quitte à ce que ce soit au détriment de la santé des autres.
Bonne recherche avec les équipes de votre Revue.
Merci.

Répondre
Gobba 16 mai 2020 - 7 h 40 min

Je suis d’accord avec tous ces commentaires qui reproche le pessimisme de vos lettres. Être informés c’est bien, mais le ton que vous employez est très anxiogène particulièrement en cette période compliquée où nous avons plus que jamais besoin de conseils, de positif et d’amour . Pourquoi ne pas faire des lettres recommandant plutôt ce qu’il faut manger c’est-à-dire inverser la tendance et nous encourager à manger les bonnes choses. Il y a quand même des aliments plein de vitamines d’oméga, une alimentation vivante est bénéfique. Or, la lecture de votre dernière lettre sur les poissons on a l’impression qu’on va mourir si on continue à manger du poisson. Pour ma part je ne je suis plus intéressée par ce genre de lecture. Je vous remercie pour le travail considérable les recherches que vous faites mais là je n’en peux plus !

Répondre
Marie 15 mai 2020 - 1 h 37 min

Merci de nous prévenir des dangers et aussi de nous faire part de vos recherches. Sans vos observations, il nous faudrait plus d’une vie faire ces découvertes. Nous avons besoin de savoir mais nous ne sommes pas toujours «équipés» pour ce genre de travaux et surtout trop «occupés» !
Bonne continuation!

Répondre
Michaël MANDL 13 mai 2020 - 8 h 12 min

Bonjour,
Je vous remercie pour vos articles qui, il est vrai, ne sont pas toujours rassurants, mais je vous invite chaleureusement à poursuivre: les informations que vous communiquez sont importantes et le messager que vous êtes n’est pas responsable du fait qu’elles soient bonnes ou mauvaises.
Merci.

Répondre
Thérèse R 12 mai 2020 - 11 h 48 min

Bonjour,
Vous avez pas nommer le goberge saveur de crabe
que j’aime avec de l’ail, mais j’ai remarquer qu’il ont ajouté du merlu,
J’aimerais connaitre votre opinion sur ce poisson.
J’ai beaucoup aimer cet article sur le poisson.
Merci!

Répondre
Riffaud Pierrette 12 mai 2020 - 8 h 18 min

Continuez sans hésiter à nous livrer vos informations avec votre sincérité habituelle.
Elles sont très utiles… Après il reste à chacun de nous de faire la part des choses et à rechercher la part de vérité que nous sommes capables d’accepter ou non. Et cela dépend de la capacité de chacun de se remettre en question. Le poisson en un exemple typique de l’endoctrinement de masse et vous avez eu raison de faire cette mise au point. Merci

Répondre
Biha 11 mai 2020 - 15 h 35 min

Ce que vous faites est merveilleux, continuez SVP! Car vous nous donnez des informations et conseils précieux qui touchent à notre santé . Un travail qu’i Soit bon ou mauvais sera toujours critiqué ,,, Mieux vaut une vérité qui fait mal qu’un mensonge qui réjoui 😊. Merci 🙏

Répondre
Brocvielle Pierre 11 mai 2020 - 3 h 29 min

À ébranler l’échafaudage de nos croyances, nos convictions, nos habitudes, il fallait bien s’attendre à quelques réactions mais heureusement la vérité ne s’appuie pas sur les opinions les plus bruyantes. Cependant, pour un profane, établir un critère de sélection confiable dans cette inondation d’information reste quand même une opération délicate. Merci de nous aider par vos alertes et vos conseils à explorer les chemins de la santé.

Répondre
Laura Lamontagne 11 mai 2020 - 3 h 07 min

Bonjour, si je me suis abonnée c’est parce que je désire être informée et VOUS FAITES CELA TRES BIEN. Ma responsabilité à moi est de faire des choix et vos chroniques m’y aident. Mon corps est mon guide par excellence. Lui il sait toujours ce dont j’ai besoin et les synchronicités de la vie arrivent au bon moment. S’V’P’ continuez à nous surprendre. Ceux qui n’ont rien d’autre de positif à dire, pourraient se désabonner au lieu de critiquer. MERCI. Longue vie à vous.

Répondre
jean christophe 10 mai 2020 - 18 h 39 min

Continuez votre travail d information, nous sommes libres de nous (dé) connecter, libres de se confronter ou pas en choisissant son moment.. A chacun de trouver sa limite de protection émotionnelle face aux évènements.

Répondre
deschamps colette 9 mai 2020 - 9 h 55 min

Horrible message!….déprimant , pour ceux qui en(du poisson) mangent régulièrement, croyant bien faire.Est-ce vrai aussi pour le poisson d’eau douce? où trouver les oméga 3 dont nous avons besoin?

Répondre
Ponsin 9 mai 2020 - 7 h 55 min

J’ai lu votre lettre jusqu’au bout, comme d’habitude et je les garde bien précieusement dans un dossier. Je suis tout à fait d’accord avec Jean Claude et en profite pour vous remercier grandement pour toutes ces informations que vous nous partager, bravo pour votre travail.
En ce qui concerne le poisson, je savais déjà que celui-ci était pollué ( je mangeais plutôt du cabillaud et du saumon et truite) mais je n’avais pas autant d’infos, et je suis bien malheureuse de voir vos conclusions; ravie car je sais maintenant quel poisson je vais privilégier.Vive la crevette !! Bon courage et bonne continuation 🙏🏼

Répondre
villacampa 4 mai 2020 - 7 h 22 min

continuer a dire la vérité, de toutes façons si on est honnete , nous savons que l’homme pourrit tout et que cela continuera, on ne respecte rien , le paradis est sur terre et on ne le voit pas .le pire c’est que la flore et la faune subissent et disparaits a cause de nous , la devise de l’homme c’est je mange pour moi et je chie pour les autres , sur ce bonne continuation et encore une fois , continuer comme ça

Répondre
DUBY 2 mai 2020 - 13 h 00 min

Certe l’ information dérange .Il est plus difficile de manger sans risque .Le bio local est impératif ,pour limiter les risques .Faire l’autruche est contreproductif .De trop nombreuses personnes ne commence à penser à l’ alimentation ,quand elles sont malades !!
La prévention commence par l’exemple et l’éducation des enfants .Modération, qualité !
Bon courage , mais continuez à informer .
Merci

Répondre
Lamy 2 mai 2020 - 10 h 39 min

Bonjour vous réalisez un travail considérable, avec objectivité, rigueur et constance sur tous les sujets touchant à la santé. Ceci est précieux et nécessaire, car où trouverions nous ailleurs (certes pas avec la médecine allopathique) de telles informations ? Bravo et un grand merci pour cela ! Merci aussi de continuer à nous informer, face à la désinformation et aux si nombreuses critiques de toutes parts.

Répondre
Arbinot 2 mai 2020 - 7 h 49 min

Bonjour monsieur Bazin
Bien sûr il faut continuer d’informer vos lecteurs sur les dérives de l’activité humaine
Les sujets ne sont pas facile à traiter je vous le concède
Vos informations sont utiles et si elles dérangent certains de vos lecteurs ou lectrices cela a peu d’importance.
Les informations fournies par vous sont très utiles.
Il est toujours bon de savoir.

Répondre
Sandra Borgeaud 26 avril 2020 - 17 h 01 min

Merci Xavier pour vos informations fiables, honnêtes et utiles. Vous n’êtes pas responsable du fait qu’elles sont mauvaises.
Le monde doit prendre conscience… ou pas. Ceux qui ne veulent pas savoir n’ont qu’à passer leur chemin, mettre la tête dans le sable ou garder les yeux fermés.
Vous êtes là pour informer, aider ceux qui veulent savoir. Vous êtes une des meilleures sources d’informations que j’aie trouvée. Votre travail est juste, documenté, sincère.
Il est important que des personnes comme vous oeuvrent au service des autres et je vous en remercie sincèrement.
Continuez à nous dire la vérité, même si elle est difficile à entendre ou à croire et merci d’éveiller nos consciences.

Répondre
sylvie SJOBERG 26 avril 2020 - 10 h 26 min

RE
A lire les autres, j’ose vous dire cependant que oui moi aussi je trouve trop fréquentes et trop longues vos lettres. Mais cela ne retire rien au positif que je viens de laisser juste avant.
Sylvie

Répondre
sylvie SJOBERG 26 avril 2020 - 10 h 22 min

Bonjour,
C’est vrai en ce moment, je me sens un peu plombée par vos lettres. Nous vivons déjà dans un pessimisme ambiant qui pèse et je pense que vos lettres plus optimistes, ou seulement moins lourdes seraient plus faciles à « digérer ». Rien d’étonnant à ce que vous receviez ces commentaires maintenant, en cette période indigeste.
Mais continuez à nous faire bénéficier de vos recherches : elles sont précieuses, et nous avons toujours la possibilité de « jeter » certains titres avant de les lire. Je l’ai fait parfois. Et surtout respectez bien les demandes de désabonnement qui sont si souvent (ailleurs) peine perdue.: on a beau cliquer , on reçoit toujours. Qu’en est-il pour votre lettre ? Je ne me risque pas à essayer !
Cordialement
Sylvie
65 ans

Répondre
Philippe 26 avril 2020 - 8 h 37 min

Rien de meilleur pour la santé que le poisson !
Et c’est bon !!!

Répondre
NORBERT JAILLET 25 avril 2020 - 15 h 27 min

Bonjour Monsieur, bonjour à toutes et tous. Abonné à diverses revues scientifiques, je regrette de ne pas y voir figurer la cause commune à l’ensemble de nos problèmes. En tant qu’êtres vivants, nous ne nous appliquons pas à nous-mêmes ce que nous concevons d’appliquer à toutes les autres espèces (animales et/ou végétales) qui nous entourent. Nous gérons à notre guise tout ce qui ne nous regarde pas, en saccageant, en massacrant, en polluant,… et ne gérons pas notre population. Osons parler de la surpopulation, abordons ce problème sérieusement et nous réglerons tous les autres problèmes…mais l’économie avant tout, avant la survie de l’humanité. Pour ce qui est des conseilles alimentaires que vous nous transmettez, j’aimerais ne pas à avoir à utiliser des ingrédients qui font le tour de la planète mais pouvoir me débrouiller avec ce qui est à ma portée et dont vous connaissez certainement les secrets. Bien cordialement

Répondre
Nadine 24 avril 2020 - 10 h 33 min

Non non n’arrêtez pas de nous informer !
La vérité peut être difficile à entendre mais c’est comme ça… Si les lecteurs choisissent de vous lire c’est pour apprendre comment vivre plus longtemps et surtout en meilleure santé, et vous leur rendez service par vos recherches.

Répondre
Natalia 24 avril 2020 - 5 h 11 min

Merci beaucoup pour cette article!

Mais s.v.p. soyez plus court. Nous ne sommes pas tous à la retraite, la plupart de nous sont très occupés toute la journée. C’est seulement la nuit on peut lire quelques minutes. Si on va lire toute cette information chaque nuit nous serons malades au lieu d’être guéris.

Merci

Répondre
BOUSSEAU 22 avril 2020 - 8 h 55 min

Bonjour Monsieur Bazin,
Je pense que toutes ces personnes qui en ont marre » de ces nouvelles négatives, il serait intéressant de leur demander ce qui les gênent exactement, qu’avez-vous touché chez eux ? Il me semble évident (mais je peux me tromper) qu’elles ne sont pas prêtes à franchir un cap, peut-être celui d’acheter tout bio, par exemple, à cause du prix.
Je suis malgré tout assez d’accord que nous recevons trop de messages de votre part, qu’ils sont longs mais il n’en reste pas moins que vous devez continuer.
Merci beaucoup pour ce que vous faites

Répondre
Julien 21 avril 2020 - 18 h 00 min

Bonsoir

C’est la 1ère fois que je laisse un commentaire et je le fais car j’ai pu constater dans votre lettre que vous êtes attristé des commentaires de certaines personnes. Du fait que vos lettres sont soit disant en grande partie déprimante/négative enfin vous choisirez vous même le bon terme à employer ici.

Personnellement, c’est vrai que par moment quand on lit le début de la lettre on sait si la suite va plutôt être positive ou négative.
Mais :
1) vous n’obligez personne à toutes les lire. Moi quand je sens que ce n’est pas le moment je range le mail dans un dossier et quand je le sens je le lis
2) ça ne sert à rien de cacher la vérité. On est quand même content de l’apprendre.
3) si vous alterniez positif et négatif, je pense que tout le monde serait très certainement ravi !!

Ce n’est que mon opinion 🙂

Passez une belle soirée.
Virginie

Répondre
Olivier 20 avril 2020 - 8 h 40 min

Bonjour.
Je lis avec attention la grande majorité de vos articles qui sont au demeurant, fort intéressants. Je sais que toutes les vérités ne sont pas toujours bonnes à dire mais quand il s’agit de notre santé, io n’y a pas lieu de prendre des gants. J’ai beaucoup lu sur la nébuleuse de Bigpharma et ses acolytes qui ne font que spéculer sur notre santé que je vous invite à ne pas arrêter à nous ouvrir les yeux sur ce que nous mangeons. Mais je peux comprendre également que la fréquence de vos courriers et surtout vos vidéos qui se ressemblent et qui sont trop longs à écouter finissent par lasser le lecteur (et l’auditeur). Aussi, je pense que les parutions doivent être plus espacées, ce qui contribuerait peut-être à mieux les appréhender. Merci pour toutes vos informations et au plaisir de continuer à vous lire.

Répondre
Elise 19 avril 2020 - 14 h 37 min

Salut Xavier!
En réponse à tes doutes quant à continuer de nous envoyer toutes ces informations non seulement utiles mais essentielles, je t’invite à arrêter de douter de toi et de ta mission. Ces informations sont disponibles pour tout le monde… toi tu prends le temps de les condenser pour nous faciliter la vie face à la prise en charge de notre santé, de notre bien-être! Laisse aux gens décider s’ils veulent lire tes lettres ou non. Bien sûr que ce sont des sujets alarmants… notre Terre est empoisonnée, notre système est pourri, il est oui très difficile de s’alimenter correctement, sans poisons et produits chimiques. Tes lettres nous y aide, sans contredit. Merci du fond du coeur.
Elise

Répondre
fabienne botella 15 avril 2020 - 17 h 56 min

Bonjour,j apprécie énormément vos commentaires sur l alimentation sur les mises en garde de certains produits au moins on est au courant après à chacun de prendre ses décisions . Vous êtes là pour nous donner des conseils et libre à chacun de les utiliser ou pas. Je suis dans le médical mais ne suis pas du tout pour l’allopathie mais plutôt pour la phytothérapie, l aromathérapie et j espère en apprendre beaucoup notamment sur la chute de cheveux quand on a la thyroide atrophiée car cela m’a atteint les cheveux (secs) la peau, constipation… Vous faites un magnifique travail.
merci
Fabienne

Répondre
duval 14 avril 2020 - 20 h 25 min

je suis toujours impatiente de vous lire
vous faites un travail formidable
continuez pour notre plus grand plaisir
merci
laurence

Répondre
Patrick PIAT 11 avril 2020 - 8 h 43 min

Pour choisir une attitude que l’on considère comme bonne encore faut-il avoir une vision la plus complète possible du problème. Et vous participez grandement à cette prise de position. Le problème n’est pas que vous attiriez notre attention sur la pollution dont est victime le poisson mais que les mers soient polluées à ce point : ne déplaçons pas le problème. Merci à vous pour ce que vous faites pour nous, ensuite à chacun de choisir la façon dont il dirige sa vie.

Répondre
Jacqueline Schwartz 4 avril 2020 - 7 h 30 min

Oui ! Merci !
Svp continuez vos recherches, continuez à nous transmettre ces précieuses informations !
En effet, tant de situations ne pas « toutes belles et toutes roses »…
Mais grâce à vos lettres nous connaissons enfin la vérité. Et dans ce monde où l’on nous cache tant de choses, où l’on nous ment au nom de la politique capitaliste, vos lettres d’information sont très précieuses.
Merci a vous pour vos recherches et merci à vous de nous transmettre ces informations

Répondre
KIBONGUI 3 avril 2020 - 14 h 48 min

Bonjour, j’ai commencé à lire votre article sur les poisons et je me suis vite arrêtée en chemin car quoi vous dire! Doit-on arrêter de manger? Dans des moments difficiles comme ceux que nous vivons, avons nous le choix de notre alimentation? L’on prend ce que l’on trouve et enfermée que nous sommes, vous appuyez sur la gâchette en ajoutant du stress au stress pour profitez toujours de ces moments pour vendre vos produits, livres et autres. Courage à vous car il faudra trouver le juste milieu pour apaiser nos esprits. Je vous remercie d’avoir diffusé quelques messages.

Répondre
Daniel Rocray 2 avril 2020 - 21 h 04 min

Je lis attentivement chacune de vos lettres. Même vos nouvelles les plus pessimiste sont pour moi une source bénéfique car il m’aide à faire des choix éclairés.

Merci et poursuivez vos précieux conseils.

Daniel

Répondre
Carine Vierendeels 2 avril 2020 - 10 h 49 min

Bonjour Monsieur Bazin,
Suite à votre dernière lettre, je me permets de répondre : « S’il vous plait, continuez !!! »
Je suis victime d’un cancer et j’ai refusé de continuer l’immunothérapie (Keytruda) car beaucoup trop d’effets secondaires et très douloureux. Je recherche donc d’autres solutions, et vos lettres me sont très utiles.
Vous faites un boulot formidable. Merci beaucoup.

Répondre
Vito Cosentino 2 avril 2020 - 10 h 00 min

Depuis fort longtemps je sais que tout est pollué sur terre et dans la mer, j’essaie de suivre vos précieux conseils pour la nourriture.
Mais vous devez continuer à dire la VÉRITÉ sur tous les sujets dont vous avez accès.
Bonne journée.
Cordialement.

Répondre
Huguette Auger 1 avril 2020 - 22 h 58 min

SOS Monsieur Bazin, ne baissez pas les bras, il existe au moins 1 solution et certainement plusieurs autres. Je vais vous donner la mienne et envoyez valser les mécontents, qui seront de plus en plus nombreux. La simplicité, tous ceux qui peuvent faire pousser leurs propres légumes faites-le et pour les autres, achetez-les des petits fermiers locaux qui ont des légumes et fruits BIO. La viande pas de problème on peut s’en passer les poissons aussi. Il existe une grande panoplie germinations, de graines, de noix, de fèves, de céréales etc.. L’être humain n’est pas sensé manger de la viande, son système digestif est semblable aux grands singes, et de quoi se nourrissent-ils? de fruits de graines et de noix et peut-être quelques feuilles comme laitue. Tout ce qu’ils mangent est vivant et le vivant nourrie, regardez comme ils sont forts et vigoureux. Moi depuis que j’ai compris que toutes les viandes sont mortes, donc des cadavres, ça ne doit pas être nourrissant. À LIRE ABSOLUMENT……..

Répondre
Virginie 31 mars 2020 - 11 h 19 min

Comme beaucoup (et heureusement), je vous remercie de vos lettres d’information qui sont très précieuses. Effectivement toute vérité n’est pas toujours facile à entendre mais vous nous donnez aussi des alternatives. Il suffit de s’adapter. Moi-même je me suis toujours présentée comme une « viandarde » et en quelques mois je suis passée à une alimentation de légumes bio, crus la plupart du temps, plus de lait (remplacé par du lait d’amande), plus de blé (remplacé par du sarrazin ou des farines type lupin ou châtaignes) et la différence est sans appel ! Je suis en pleine forme :-))
Continuez votre travail remarquable, le monde a besoin de gens comme vous.
Merci encore !

Répondre
Julie 29 mars 2020 - 7 h 37 min

Moi, personnellement je me fais un plaisir de lire vos recommandations … même si c’est parfois décourageant de voir à quelle point nous devons tout surveiller 😬, pour faire attention à notre santé. Je vous félicite pour vos recherches et je suis bien contente de pouvoir en profiter 😘
Julie

Répondre
Alain 28 mars 2020 - 18 h 01 min

Bonjour

Merci pour les nouvelles et conseils que vous nous donnez
Depuis longtemps intuitivement je pensais qu’il y avait une autre alternative au médicament chimique..
Mais sens connaissance médical ou
Naturelle
Il est bien difficile de prendre la bonne rout
Mais avec vôtre lettre
C’est comme quand j’ai u mon permis
Libre à chacun de prendre la route qu’il veut mais en sachant lire les panneaux du Bon ou du mauvais…!!
Ne changer rien encore bravo et merci pour tout ceux qui ne savent pas le dire …simplement

Répondre
BL 27 mars 2020 - 15 h 23 min

Ne lâchez pas.

Répondre
Emmanuel Rukundo 25 mars 2020 - 12 h 31 min

Je lis vos lettres régulièrement et vous remercie d´offrir une information basée sur des recherches scientifiques et qui met en exergue des pratiques commerciales qui ne se soucient aucunement de notre santé. Je trouve légitime d´être critique en ces temps qui courent où les prophètes du malheur sont nombreux. Mais être allergique aux informations de mise en garde contre les dangers menaçant notre santé n’est pas la meilleure manière de prendre sa responsabilité. Merci de nous fournir des informations et des résultats des recherches nous permettant ainsi de nous orienter et prendre soin de notre santé.

Répondre
Ruth Martine 23 mars 2020 - 15 h 54 min

Bonjour , vous ne pouvez pas arrêter de nous informer, la vérité ne pas toujours facile à digérer. Merci

Répondre
Fouquet Annie 23 mars 2020 - 10 h 30 min

SVP Continuez à nous ouvrir les yeux !!
Nous avons tant besoin de vérités quelle qu »elle soit !!!
Merci sincèrement pour tous vos efforts et vos dossiers vraiment complets !!

Répondre
Yveline 22 mars 2020 - 17 h 24 min

Ne pas arrêter . C’est important de savoir et après chacun e. Fait ce qu’il veut. Vous informez vous n’interdisez pas.

Répondre
Fleur 21 mars 2020 - 11 h 19 min

Pour ma part, je trouve cela important d’être informé de tout, aussi bien du négatif que du positif, ca fait partie de notre société. A nous à prendre du recul sur les informations que l’on reçoit. A nous de de faire évoluer ou pas dans notre quotidien ce que nous recevons comme information, nous sommes responsable de nous-meme, personne ne nous oblige.
Merci pour tout ce travail, il me donne un avis éclairé sur pas mal de sujet qui me passionne.
Souvent, il me confirme et me donne plus d’arguments et de sens à nos changements du quotidien.
Alors, oui pour recevoir encore vos lettres avec tous les sujets qui vous (me) passionne! 🙂
Belle journée, vie à vous!

Répondre
jo 21 mars 2020 - 10 h 13 min

CONSEIL SANTE POUR TOUS POUR LES PERDUS :
iL Y A 50 ANS ans le beurre était l’aliment à éliminer, maintenant, la science dit l’inverse !!😂
Retenez les leçons du passé ! E t arrêtez de suivre ce qu’on lit ici ou là.
Le café est le meilleur exemple :
Il ralonge la vie de 2 ans (3 tasses par jour)
sauf qu’il est en même temps cancérigène !😂
Ce qui est bon « est mauvais aussi » pour votre santé et c’est VALABLE POUR TOUT !
Alors prenez de tout.
Maintenant c’est le sucre l’aliment honni ..😁 Je me sens faible plus faible quand je n’en prend pas.
Oui je sais l’insuline.. et ben prenez de la crème, beaucoup de crème pour ralentir la production d’insuline !! Ou du bon beurre pour le pain !
Vous privez d’un aliment .. pour le bénéfice d’un élément de votre corps c’est bien, sauf que c’est au détriment aussi d’un autre élément de votre corps !

Répondre
Farineau 20 mars 2020 - 8 h 15 min

Continuez vos informations, même si les mauvaises nouvelles sont plus nombreuses que les bonnes. De toute façon, il est inutile d’attendre de ceux qui créés les problèmes de les résoudre. C’est à chacun de faire ce boulot, et des sites tel que le votre contribue à y parvenir. « Au bon sens citoyen ! »
Christophe

Répondre
Manon 19 mars 2020 - 11 h 52 min

Continue ton bon travaille!!
Je lis tout ce que tu écris et je fais mes choix!

Bravo

Répondre
Garibian 19 mars 2020 - 8 h 14 min

Continuez c’est intéressant. Malheureusement c’est vrai tout est pollué vous ne fait que dire tout haut ce que les autres nous cache

Répondre
Pierre Boulanger 18 mars 2020 - 12 h 34 min

Bonjour, je suis triste de lire autant de méchanceté envers vous qui donné énormément et gratuitement en plus. moi je suis impressionné par vos connaissance et la quantité industrielle d’information que vous donnez. je vous lève mon chapeau Monsieur! Je suis travailleur autonome
qui subit présentement la crise. tout mes client ont annulé les jobs. aussitôt que j’ai une entrée d’argent je vais m’abonné. ce n’est pas juste d’en recevoir autant gratuitement.
encore merci! et bravo! que Dieu vous bénisse!
Pierre Boulanger

Répondre
Danis John M 16 mars 2020 - 14 h 02 min

Non, vous vous devez de continuer votre mission! Abandonner signifierait que vous êtes tomber dans le piège de ceux qui désirent que vous vous taisiez.
Vous expérimentez le courage dans l’adversité, la vérité est exigeante mais essentielle dans l’atteinte des objectifs que vous vous êtes donnée et que vous nous avez proposée dès le début. Le mal ne se combat pas par lui-même.

Répondre
Ruxy D. 12 mars 2020 - 19 h 37 min

Bonjour Xavier,
Oui, effectivement certains de vos articles sont lourds et nous laissent très pensifs. Mais au fond c’est l’envers de la médaille pour la vie qu’on mène aujourd’hui et il faut qu’on en soit conscients de toutes les facettes. On va dire, mais  »on n’a pas été mis au courant, on ne savait pas ». On ne savait pas que rouler en voiture, ça allait polluer l’atmosphère, manger de la viande 5 jours par semaine allait avoir les conséquences que ça a etc, etc, mais on est complices et partie prenante dans tout ce jeu, faut pas nier notre part de responsabilité. Au fond on a accepté et on s’est impliqué a outrance dans la surconsommation a tous les niveaux sans se poser trop de questions. Continuez a nous tenir informé de tout, on doit savoir, on a peut-être aussi la capacité de modifier notre système d’aborder la nature et la vie. Merci

Répondre
Doris 12 mars 2020 - 8 h 35 min

Bonjour, je vous encourage à continuer d’informer les gens sur les dangers qu’ils encourent à consommer certains aliments. Certaines personnes ne supportent pas, car elles doivent trop se remettre en question sur leur façon de se nourrir. Personnellement je ne consomme plus de viande, ni de poisson, ni de produits animaux depuis des années et n’ai aucune carence, au contraire, je n’ai plus de migraines, très rarement une grippe et surtout pas de problèmes de surpoids à 64 ans. Alors continuez et faites fi des critiques, un jour ces gens reviendront vers vous en disant que vous aviez raison. Belle journée

Répondre
PREJEAN Patrick 11 mars 2020 - 17 h 26 min

Comment peut on vous en vouloir, souvenez vous de Guy Béart qui chantait « le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté »! Ainsi vont les humains et leur principe de ne pas vouloir regarder la vérité, parce que çà les dérange. Alors on crée de nouvelles normes de miss obèse, on se vidange la tête avec des télévisions débiles, on se rassure avec l’espoir de vacances plus chaudes sur les plages, on écoute les associations de bobo qui nous vantent les flux migratoires comme l’avenir de nos civilisations… et j’en passe.
Alors mon avis Xavier, quitte à perdre des lecteurs, tentez de sauver ceux qui le veulent, pour les autres, il ne manque pas de faux messie pour eux!
Prenez quelque vitamine pour surmonter ce petit coup de blues.
ON A BESOIN DE VOUS
Patrick

Répondre
Cholewa 11 mars 2020 - 15 h 17 min

Le malheur dans cette UE à la botte des USA, c’est que chez ces maîtres du monde, toute la viande est empoisonnée et que ici, les agriculteurs sont presque obliger, surtout en France, d’obéir à « bigpharma » pour leur cultures, parce que nos gouvernements « mondialistes » n’osent pas s’opposer au maître, alors qu’en Europe, il y a un pays où il est interdit d’utiliser le moindre produits chimiques dans les cultures, la Russie de Poutine. Quand aux poisson, pourquoi l’envoie-t-on en Chine pour le « préparer » c’est à dire le gonfler à l’eau et peut-être d’autre produits, en avion, bonjour la pollution, mais là personne ne se plaint et qui aurait cru que le plastique provoquerait une telle pollution sur un délais aussi court et empoisonnerait tout les produits de la mer et je pourrais aussi parler de Fukushima, qui a rendu une grande partie du Pacifique radio-actif. Vous vouliez des commentaires !

Répondre
Stéphane T. 10 mars 2020 - 8 h 56 min

Bonjour,

L’état de ce que nous trouvons dans nos assiettes reflète peut être l’état de notre mode de vie. Si nous voulons changer il faut bien regarder les choses en face et ne pas se voiler la face. Ces nouvelles ne me font pas déprimer mais me renforce dans l’idée de faire pousser mes propres légumes, de produire mes propre oeufs … de mieux savoir ce que mange. D’apprécier le soleil et ses bienfaits, d’être au grand air le plus souvent possible et de pratiquer quelques activités physique à l’extérieur. Bien que la situation semble alarmante il faut bien l’analyser et voir les choses tels qu’elles sont et éventuellement les dénoncer. Bien sur que la lettre du poisson est alarmante mais j’aime autant le savoir et diminuer ma consommation … Mais les métaux lourds dans des espèces marine ne sont pas nouveaux … Alors c’est bien que votre lettre a plus sensibiliser les lecteurs que les médias « classiques » qui en ont parlé ! Alors oui il faut continuer et merci pour vos conseils !

Répondre
mara merolli 7 mars 2020 - 9 h 44 min

Merci pour l’article. J’aimerais toutefois savoir si les poissons d’élevage (daurades, saumons etc.) posent le même problème du mercure.

Merci et bonne journée

Répondre
Michèle 4 mars 2020 - 18 h 18 min

Merci pour vos précieuses informations. La mise en garde est très apprécié. C’est une bonne réflexion que j’ai faite. C’est vrai qu’il faut se méfier. La modération en tout.

Répondre
DELAHAYE Marina 4 mars 2020 - 8 h 54 min

Un pt’it coup de main suite à votre lettre « déprime »:
non non ça va, seul l’idiot croit que tout est mauvais ou tout bon; un bâton à toujours deux bouts.
Ecoutez tous aussi les enseignements de la sagesse polpulaire et des différentes sagesses enseignées worldwide, elles disent tout. C’est vous qui choisissez le côté du point de vue, pas le point de vue lui-même.
Par contre, nous avons tous les moyens dans notre vie d’augmenter ou pas le brouillard, le trouble, soit par inaction vis à vis de ceux qui nous écoutent, soit par incompétence, je pense au travail mal fait qui ne repecte pas le bon sens ou dont l’objectif n’est pas équilibré, mais seulement orienté vers son propore profit; là on appuie sciemment sur un côté de la bascule. Il faut penser équilibre, reconnaître l’équilibre et si vous vous en émeveillez, alors vous agirez juste et cela sera connu et reconnu.
La loi de l’équilibre est la loi universelle, mais pour cela il faut un minimum d’humilité et de volonté de se remettre en cause.
Allez, continuez, ça gaze.

Répondre
Jacques Corriveau 3 mars 2020 - 15 h 59 min

Vous faites un travail utile, et je vous en remercie.
La réalité vaut mieux que les illusions…

Répondre
Aline Yee 1 mars 2020 - 23 h 22 min

Bonjour M. Bazin, Merci beaucoup pour toutes les infos que vous nous donnez et je vous en suis très reconnaissante. Je comprends que les infos que nous recevons de vous sont parfois décourageantes mais vous nous dîtes la vérité et aussi, vous avez pris beaucoup de temps à faire des recherches sur ces poissons. Surtout ne vous arrêtez pas de nous informer et je vous remercie encore pour tout ce que vous faîtes. Alors, Courage! Cordialement

Répondre
CANAT Guy 1 mars 2020 - 9 h 45 min

Merci pour vos informations qui vont le bon sens et tant pis pour tous ceux qui se mettent la tête dans le sable, ne voulant pas voir la réalité actuelle.
Certes tout ceci est très démoralisant et on ne sait sait plus que manger car tout est plus ou moins pollué. L’important est de savoir ce qui l’est le plus pour s’en détourner, au profit de ce qui l’est moins et c’est là que vos informations sont essentielles.
Bon courage
Bien cordialement

Répondre
MATOUADI Gilbert 21 février 2020 - 12 h 13 min

Arrêter de nous informer, ce n’est pas la bonne option, que chacun lise et prenne ce qui lui est favorable. Vous dites beaucoup de choses pour la prévention, un adage dit »mieux vaut prévenir que de guérir ». Ici en Afrique, il y a certaines choses surtout des plantes que vous nous conseiller ne se trouvent pas mais nous nous contentons de lire et à la mesure du possible essayer cela. Merci continuer

Répondre
Vinet 20 février 2020 - 13 h 49 min

Pour faire court je dirais que vous n’êtes pas pessimiste mais réaliste et continuer à vouloir vivre c’est grâce à des gens comme vous.
La vérité a mauvaise presse et tant pis pour ceux qui ne peuvent y faire face.
Merci d’être vous et continuez votre chemin pour nous aussi.
Claude-Catherine. La psy

Répondre
Sylvie T 20 février 2020 - 12 h 02 min

Bonjour Mr BAZIN
C’est vrai que votre lettre m’a laissé un peu septique sur que devons nous manger.
J’apprécie vos lettres mais celle-ci fut un peu mordante, déconcertante, juste elle confirmait ce que l’on savait déjà, mais qu’il fallait crier haut et fort.
Ne vous arrêtez pas d’écrire, mais si je peux vous donner un conseil, c’est d’être plus concis (vos lettres sont souvent longues) et de mettre une solution en face de chaque problème évoqué.
Mon livre de chevet est le celui du Dr JP Willem « POLLUTIONS ET SANTE faire face à toutes les pollutions et les enrayer », il propose des solutions à chaque problème, peut être que tout n’est pas facile à mettre en œuvre, mais c’est à chacun de décider ce qu’il veut faire pour sa propre santé.
L’information est primordiale mais s’il vous plait mettez un peu plus d’optimisme, tout n’est pas perdu et avec un réseau comme celui que vous avez constituer on peut y arriver, un échange de trucs et astuces pour améliorer nos achats sécurisés (compléments de bonne facture etc..).
Bonne journée
Sylvie

Répondre
herve 18 février 2020 - 9 h 53 min

merci de nous informer sur les dangers dans l alimentation!!!il vaut mieux savoir et mener sa vie en sachant tout ca que l inverse et se plaindre apres!!!lol merci et continuer car on se garde bien de nous dire la vérité!!!

Répondre
fraysse 16 février 2020 - 9 h 21 min

Bonjour,
De tout coeur avec vous pour les informations que vous publiez…Comment « nous » à notre niveaux savoir tous ces dangers pour la nourriture de tout les jours.
Il est indispensable que vous devez continuer vos publications…On ne contente jamais tout le monde.
Au plaisir de vous lire. Ne tombez pas dans le pessimisme de certains. Encore Merci.
R.F.

Répondre
Rouletabille 14 février 2020 - 12 h 45 min

Si je comprend bien il ne faut rien manger et devenir des purs esprits.
Bon, problème avec les poissons, mais la viande que nous consommons est « polluée » par les pesticides contenus dans leur alimentation.
Quant aux légumes, même bio, ils n’échappent pas à la critique.

La solution? Cultiver son jardin, nourrir nos animaux avec les produits de notre ferme où nous ne planterons que des graines sélectionnées et garanties sans pesticides.

Mais nom d’un chien! J’avais oublié. Nous sommes une société de plus en plus citadine. Nos vaches, cochons, moutons, nous les mettons où? Dans notre balcon?

Mais il existe un miracle inexplicable d’après cet article: nous vivons de plus en plus longtemps et
en meilleure santé!

Répondre
Gilles Loutenbach 11 février 2020 - 9 h 06 min

le problème est toujours le même. On a foi en ce que l’on fait ou prend. Les médocs par exemple: on s’en est gavé quand on nous a convaincu qu’il n’y avait rien de meilleur. L’alimentation en est bientôt au même stade et pour longtemps quand on sait la réserve de pesticides, fongicides etc… qui stagnent dans le sol. C’est vrai que c’est un réel problème et que ça peut être déprimant mais au moins on est au courant.
Ne déprimez pas à votre tour et trouvez nous de bonnes choses à manger et à faire
Merci.

Répondre
Claude Blanc 5 février 2020 - 11 h 05 min

N’écoutez pas les esprits chagrins qui préfèrent faire l’autruche plutôt que de voir la réalité de face!
Explosion de maladies chroniques, cancers ,etc…il y a bien un sérieux problème avec notre environnement et notre alimentation polluées qu’il faut dénoncer sans cesse, n’en déplaise à ceux qui ne veulent rien changer!
Merci pour votre précieux travail.

Répondre
Kircher Jean 27 janvier 2020 - 9 h 51 min

La chose la plus difficile à changer sont nos habitudes alimentaires et l’industrie agro-alimentaire avec la grande distribution s’appliquent depuis trop longtemps à nous enfermer dans la logique des DLC longues, le packaging et l’industrialisation de la chaîne alimentaire. Les produits que nous mangeons sont devenus toxiques mais hygiéniquement propres! Par contre ils sont chimiquement pollués et s’éloignent de plus en plus de leur modèle traditionnel. A cela s’ajoute la recherche du prix bas avec pour conséquence la dégradation du produit car la technologie tue les savoir-faire et les terroirs!
Carlo Petrini, leader charismatique de Slow Food parle de « pornographie alimentaire ».
Que ceux qui dépriment en vous lisant fassent la seule chose à faire: cesser de vous lire!!!
Bravo pour votre travail: ne changez rien…

Répondre
Christelle Gadron 26 janvier 2020 - 10 h 11 min

MERCI pour cet article très précis, et précieux !
Vous aviez déjà posté une lettre à ce sujet et justement j’aurais voulu me le rappeler. Et voilà ! Vœu exaucé !. Il serait intéressant d’avoir un tableau à afficher.
Je vais le faire pour me souvenir rapidement de quels poissons encore manger et surtout de leur provenance !

Répondre
JACQUES 17 janvier 2020 - 9 h 51 min

Bonjour,
Bien sûr que la vérité vraie n’est pas toujours facile à écouter et surtout à accepter, mais j’estime que nous avons déjà beaucoup de chance à avoir accès à vos publications pertinentes et complètes, que chacun de nous reste malgré tout libre de les lire ou non, et que ces piqures d’information et parfois de rappel nous sont devenues indispensables et précieuses dans notre société actuelle.Un grand merci à vous pour votre travail qualitatif!Continuez ainsi!

Répondre
Lauret 17 janvier 2020 - 8 h 53 min

Bonjour,
Perso, je trouve vos articles très intéressants et m’efforce à me conformer aux restrictions alimentaires qu’ils imposent. Certes, pas facile de se priver d’aliments tant appréciés, mais si cela nous permet de gagner quelques années en bonne santé sur notre vie, alors, oui, j’adhère ! Merci, pour votre aide. Bien cordialement. JML

Répondre
Pierre Fleury 13 janvier 2020 - 8 h 51 min

J’attends votre lettre avec impatience tous les matins. Comme dans la vie de tous les jours, nous sommes anesthésiés par le politiquement correct. Ici, ce n’est pas la morale érigée en valeur absolue par la bien-bien-pensance qui sert de paravent mais les intérêts industriels. Votre courrier, sans aucune concession, est une oeuvre de salut public. Il mériterait d’être financé par le Ministère de la santé. Merci pour votre courage et votre lucidité.

Répondre
Maisonneuve 11 janvier 2020 - 17 h 01 min

Il est bon de savoir ce que l’on mange . a chacun de prendre les décisions qui lui semble le plus important pour sa santé. Merci pour vos renseignements.

Répondre
Bonet 6 janvier 2020 - 10 h 17 min

Bonjour,
Mieux informé, mieux protégé !! merci pour votre travail qui nous éclaire et nous montre la réalité de ce monde moderne. Je suis devenu un fidèle lecteur de votre News-letter qui est devenue ma référence Santé. Encore bravo pour votre travail et continuez ainsi pour le bien-être du plus grand nombre.

Répondre
Bombaerts 27 décembre 2019 - 15 h 59 min

Mon commentaire c’est qu’il faut absolument continuer à nous informer, car nous sommes pratiquement contraint de vivre ce siècle dans une « débauche alimentaire » à cause des profits de tous ces grands groupes mondiaux qui nous empoisonnent quotidiennement.
La vérité doit être transmise par des hommes (comme vous) et des femmes qui font un travail formidable, arrêter c’est renoncer, et les personnes qui ne sont plus intéressées par vos messages n’ont qu’à passé par la phase de désinscription
MERCI XAVIER

Répondre
Areal Alain 24 décembre 2019 - 9 h 14 min

Vous devez continuer, la face cachée n’est toujours pas admise par le commun des mortels.

Répondre
Philippe Leduc 19 décembre 2019 - 17 h 28 min

Bonjour Xavier,

Je te comprends tout à fait de te sentir incertain face à l’avalanche de critiques. Pour ma part, j’apprécie énormément ton travail, et je trouve tes info-lettres hyper informatives, crédibles et utiles. J’ai réellement l’impression que tes constats sont basés sur des réalités et non sur du pessismisme. Je comprends que ça doit être dur de te faire attaquer chaque fois que tu sonnes l’alarme, et j’applaudis ton courage. J’espère sincèrement que tu poursuivras ton travail. Joyeuses Fêtes!

Philippe, de Montréal

Répondre
Sylvain 17 décembre 2019 - 16 h 38 min

Concernant l’épisode de Minimata il s’agissait d’une population paysanne

– qui habitait à quelques centaines de mètres de l’usine
– que cette usine rejetait dans la mer des tonnes de mercure
– que cette population ne mangeait QUE du poisson en quantnté extrème, péché dans son rivage

Répondre
Selva 16 décembre 2019 - 19 h 21 min

Il serait illusoire de vouloir que tout le monde réagisse de manière responsable et constructive face à l’hécatombe planétaire qui s’abat sur nous. La désinformation y est pour quelque chose, mais il ne faut pas oublier que jusqu’à récemment il n’y avait presque pas de sources traitant de médecine naturelle en français. Pendant des années, la plupart des publications étaient en anglais et il nous fallait partager cela en traduisant ou en parlant avec des amis.
En fin, on dispose de publications qui permettent au plus grand nombre d’être mis au courant de la situation sur le plan alimentaire ! Cela aura une répercussion certaine sur la responsabilisation de chacun dans la sauvegarde de l’environnement, de la biodiversité et de la planète.

Répondre
Magdelain 3 décembre 2019 - 10 h 46 min

Bonjour, Surtout continuer à nous informer comme vous le faites. Bravo à tous les chercheurs de vérité indépendant de big pharma. je défends depuis longtemps ces médecines alternatives.
Juste un conseil bienveillant: Soyez plus concis et aller directement au fait concret et pratique car notre temps est précieux et vous êtes trop long à lire. Merciiii merci, tout le meilleur à vous et à ce que vous défendez courageusement.

Répondre
Johann 2 décembre 2019 - 8 h 48 min

L’UE nous avais promis tant de bonnes choses lors de sa création et on s’aperçoit de tout le contraire. Pour ce qui est du stress, nous sommes comblés avec ces mondialistes corrompus jusqu’à la moelle:
– CETA-TAFTA-MERCOSUR
– Glyphosate et 1000 autres poisons dans nos aliments, médicaments, parfums/maquillage, produits d’entretien, produits industriels chimiques, jouets, …
– Évasion fiscale, dumping social, chômage, baisse des pensions, baisse du pouvoir d’achat, augmentation fulgurante du coût de la vie, …
– Submersion migratoire, islamisation, perte identité souveraineté
– Mensonges d’État
– Etc…
Pour ma part je prend les alertes de « Santé, Corps, Esprit, non pas contre une angoisse, mais comme étant les meilleurs remèdes pour me « déstresser », me soigner, faire face aux problèmes immenses de la vie, et ainsi vivre le plus longtemps possible pour pouvoir protéger ma famille… et puis surtout combattre les traitres et crapules mondialistes qui ne nous prennent plus que pour des simples « consommateurs », des numéros, … au bénéfice des plus riches.
Oui, Xavier Bazin, continuez à nos informer comme vous le faites, pour ma part j’en ai besoin pour survivre et pour lutter contre le triste avenir que nous préparent les « zélites » (encore pour peu de temps) au pouvoir …
Merci à vous
Johann

Répondre
Gille Stéphane 30 novembre 2019 - 8 h 30 min

BONJOUR, malheureusement beaucoup de gens ne savent pas faire la part des choses et encore moins entendre ou accepter la vérité …

Oui, c’est toujours mieux d’avoir de bonnes nouvelles, ou de se cacher derrière des choses positives …

Mais, qu’en est il de notre vie, notre planète aujourd’hui … et spécialement … quelle sera la vie de nos enfants demain ?

Tout est trop grave aujourd’hui, et déjà s’annonce catastrophique pour demain … géopolitique, migrations massives, ressources naturelles épuisées, polluées …

Au contraire, si rien est perdu totalement aujourd’hui, c’est le moment de nous réveiller de façon efficace et d’arrêter de dormir sur nos  « deux oreilles » en nous disant que ce sera loin tout ça et que nous ne serons pas concerné …

C’est faux … 2050 c’est demain pour nous … 2100 c’est demain pour nos enfants … ces dates sont butoir d’après Les scientifiques pour notre avenir et les impacts de nos négligences passées.

Oui, continuez de nous dire les choses, là où ça fait mal … et peut-être que la plupart d’entre nous prendrons conscience de la situation … et mieux encore … réfléchirons pour trouver des solutions, se mobiliserons … mais pas pour casser des monuments, brûler des voitures … mais plutôt intelligemment pour des actes constructifs au quotidien …

On peut toujours espérer, non ?? Ou est l’intelligence de l’homme ? Ou sont passée les grandes idées ?

C’est devant l’adversité que l’on trouve la force de se battre et se relever … et c’est le moment où jamais … pour nous, nos enfants … nos amis, nos voisins … et tout ceux dans ce monde qui n’ont rien demandé à personne … et qui subissent nos méfaits, nos négligences … notre indifférence.

R.I.P

Répondre
Dounia 23 mai 2020 - 7 h 48 min

Bonjour, pour répondre à votre question, Non je ne souhaite pas que cela s’arrête et au passage Merci beaucoup de prendre la peine de nous prévenir de tout potentiel danger , grâce à vous j’en ai appris beaucoup . Encore merci ! 🙂
N’oubliez pas que l’humain est complexe (si vous ne dites rien les gens diront que vous pourriez quand même nous prévenir, et si vous nous prévenez les gens râleront car ils n’aiment pas les mauvaises nouvelles…)
Enfin , ils peuvent bloquer les mails s’ils n’aiment pas le contenu, mais pour ma part Un Grand Merci à vous !

Répondre
Joël LECOEUR 29 novembre 2019 - 15 h 41 min

Surtout, ne changez rien; distes nous la vérité et les bons conseils.
Merci

Répondre
Catherine Briet 29 novembre 2019 - 7 h 51 min

Bonjour Xavier,
Vous devez continué à nous tenir informé la politique de l’autruche n’est pas souhaitée.
Votre lettre sur les poissons est dure mais réelle .
Cette information nous permet de réaliser la nécessité de parer aux métaux lourds en mangeant conjointement avec le poisson de la chlorella Bio.
Ce que personnellement je ne faisais pas je la prenais par cure en dehors des repas.
Encore merci

Répondre
Fbiaf 27 novembre 2019 - 10 h 19 min

Bonjour

A propos des algues….je conseille le Echlorial…site de vente…produit en Allemagne..spiruline et chlorella cultivés sous tubes de verre…donc non polluées…et perso, je consomme du Klamath de chez Nutrixeal….

Répondre
Élisabeth Peeters 25 novembre 2019 - 9 h 39 min

Bonjour à vous, j’ai rejoint les lecteurs de votre new lettre depuis peu et vous remercie pour toutes ces infos précieuses qui confirment bien souvent ce que je savais déjà mais y donnent un éclairage toujours plus précis sans oublier les meilleurs choix que vous nous proposez.
Concernant les toxines des poissons, ayons tous l’honnêteté de dire que nous le savions ou du moins nous nous en doutions. Les informations plus précises que vous nous avez données ne peuvent que nous interpeler dans le choix que nous ferons à l’avenir. Ce n’est certes pas confortable mais de notre seule responsabilité!
Quant au mercure, n’oublions pas la coriandre précieuse pour aider à l’élimination de celui-ci! Et pour toutes les toxines , nettoyons notre foie pour qu’il travaille au mieux!
Merci à vous
Élisabeth

Répondre
Runacher 21 novembre 2019 - 21 h 27 min

C ‘est mieux de nous informer même si le contenu est déprimant.A nous de choisir cordialement

Répondre
BLOUZARD Jean Michel 21 novembre 2019 - 9 h 14 min

Il vaut mieux être au courant qu’ignorant !
À nous de faire ce qui nous semble bon.

Répondre
Hubsch 18 novembre 2019 - 19 h 38 min

Bonjour, j’apprécie vos informations, je comprends les lecteurs qui les trouvent trop chargé de négatifs. Il faut savoir relativiser, vous pourriez dans le même courrier donner l’information pour se protéger de ces effets comme cette algue contre le mercure a manger en même temps !

Répondre
luc le berre 18 novembre 2019 - 19 h 21 min

Bonsoir,
Vous avez parfaitement raison de dénoncer les pratiques dangereuses pour la santé, dont la mise en doute de la consommation des poissons.
La politique de l’autruche empêche de stresser, certes, mais quand ça fait « boum ! », on stresse et on n’a plus que ses yeux pour pleurer…
Après, c’est à chacun de faire la part des choses; je mangeais moins de poissons, je vais restreindre encore un peu plus, mais j’y prendrait encore plus de plaisir !
Vous donnerez sans doute des solutions pour compenser ces restrictions alimentaires.
Pour ma part : « continuez, je m’occuperai du reste ! »
Merci

Répondre
deso 18 novembre 2019 - 9 h 49 min

Pour les omega 3 il y a l’algue Odontella originaire du Japon et cultivée dans des fermes françaises.
Cette algue est la nourriture des petits poissons des mers froides et profondes.
C’est fait chez nous et bien fait. Algosud si je me souviens bien.
Cordialement
Sam

Répondre
quentin 18 novembre 2019 - 9 h 44 min

Merci pour vos précieux conseils, et s’il vous plait continuez à nous informer, même si on ne sait plus quoi manger !! et même si c’est déprimant et stressant. Il faut absolument que ces messages soient audibles pour le plus grand nombre.
Je vous encourage fortement à continuez, malgré les critiques que vous recevez. D’autant plus que chacun est libre de vous lire, ou non !!!

Répondre
Michelle DuSablon 18 novembre 2019 - 8 h 14 min

Enfin quelqu’un qui ose le dire et mettre en garde. Quand je dis que je ne mange pas de poisson mon entourage me regarde comme si j’étais suicidaire. Mais je suis entièrement d’accord avec ce que vous dites. Et même les autres sujets à 90%. Vous dites ce qui doit être divulgué mais n’empêchez personne de continuez leur mode de vie. Merci et longue vie!

Répondre
lavigne monique 17 novembre 2019 - 19 h 59 min

le laboratoire USANA (salt lake city) fabrique des gelules dhuile de poissons, garanties pures à 99%, car l huile n’est pas extraite du foie, mais de la chair des petits poissons, et subit une double filtration

Répondre
Isabelle Doyon 15 novembre 2019 - 17 h 11 min

Bonjour Xavier,
J’aimerais continuer à recevoir vos belles lettres précieuse. Car elle nous donne de très bon conseil de santé. Je ne vis aucun stress par la lecture de vos lettres, au contraire j’ai hâte des lire . Continuer votre beau travail . Je suis certaines que plusieurs personne les apprécie beaucoup. SVP n’arrêter pas de nous dire toute la vérité, c’est important. Je crois beaucoup aux effets des produits naturelle, c’est la base pour moi.

Répondre
Chris 14 novembre 2019 - 2 h 22 min

Ne pas vous alarmez pour les commentaires que vous n’auriez pas souhaités recevoir.Ces personnes découvrent la réalité et par peur font l’autruche.Mais demain ces mêmes personnes vous rejoindront, si non les problèmes de santé les ramèneront à l’évidence. On ne peut pas faire prendre conscience de la dure réalité de notre monde sans recevoir des éclats.Et encore vous n’avez parlé que de la plus mince couche de noirceur, donc je n’en rajouterai pas.De toutes façons vivre heureux autant que l’on peut et suivre la majorité de vos conseils ne pourront qu’être salutaires.L’ouverture d’esprit fera le reste.Et bonne chance à chaque un de nous.

Répondre
Joanna Giermanska 13 novembre 2019 - 14 h 16 min

Nous sommes vraiment dans la situation ou nous avons pollué les terres et les eaux et cela impacte notre alimentation. C’est donc un auto suicide et si nous tous ne prendrons pas conscience de cela et ne disons pas stop ça va continuer. Il faut donc informer et pas fuir les infos. C’est la même chose pour la politique les gens préfère entendre des mensonges que accepter la réalité et aller vers les vrais solutions. Merci pour votre travail et partage des infos.

Répondre
roy camille 13 novembre 2019 - 1 h 07 min

Je fais juste une remarque à propos du chlorella: certes détoxiquante mais qui justement se chargerait en métaux lourds par absorption c’est du moins ce que j’ai lu…
Si vous avez les moyens et le temps d’en savoir plus…? la réponse m’intéresse même si elle doit désespérer vos lecteurs

Répondre
Rock Doré 12 novembre 2019 - 19 h 45 min

Moi je préfère être informer, par la suite je prend une décision éclairé sur la façon que je réagirai suite à l’information.

Répondre
rigaud 9 novembre 2019 - 7 h 45 min

bonjour bien sur je suis etonnee de ces decouvertes sur les danger de consommer ces poissons mais continuer a nous informer ne baisser pas les bras vous etes au top pour toutes ces infos je vous reste fidele bravo
a bientot

Répondre
Caroline 8 novembre 2019 - 12 h 48 min

Merci beaucoup de nous dire la verité!
Ceux qui ne sont pas contents ils n’ont qu’à se désinscrire!!

Répondre
CORNET ALAIN 6 novembre 2019 - 11 h 51 min

Merci pour vos informations sur les toxiques contenus dans les poissons. Ce n’est pas de votre faute si nos aliments sont pollués, c’est une grande chance d’avoir quelqu’un qui nous informe sur les risques qu’il y a à manger tel ou tel aliments.
Félicitations et surtout continuer.

Répondre
G Martel 5 novembre 2019 - 18 h 24 min

C’Est très important de se dire et se partager la vérité

On parle de faits et si on veut pouvoir faire quelques choses, tant pour nous meme ou pour l’envi, il faut continuer pour évoluer et changer pour le mieux

Merci de partager vos connaissances pour le bien de l’humanimé et de la planète

Répondre
philippe 5 novembre 2019 - 9 h 54 min

Continuez! votre travail est utile et édifiant!
Je suis né en 1945. Dans ma jeunesse on mangeait bio sans le savoir. C’était naturel. Il n’y avait pas d’emballage plastique, c’était du papier ou du carton (qu’on ne recyclait pas encore il est vrai). J’allais chercher le lait (qu’on croyait alors bon pour la santé) avec un récipient que le laitier remplissait de sa boille avec une louche. Les poissons étaient sains. la viande aussi mais elle était rare.
Bref en doublant la population mondiale durant ma propre vie, le monde est devenu pollué par la folie et l’inconséquence des hommes. On guérit plus de cancers mais il en vient encore plus. Pourquoi?
Que les pessimistes deviennent réalistes! Faut-il vivre bien sans s’inquiéter et mourir mal, ou s’informer, faire attention, se satisfaire de moins et vivre sainement pour finalement mourir de vieillesse et non de maladie?
A chacun de répondre selon sa philosophie.
Encore merci et bravo pour votre travail!
Philippe

Répondre
SENEJOUX MARIE-ANNE 4 novembre 2019 - 19 h 04 min

Je viens de lire votre lettre d’aujourd’hui dans laquelle vous nous confiez votre découragement devant les réactions suscitées par votre lettre sur le poisson. Surtout n’arrêtez pas, je vous le demande, vos lettres nous donnent des informations essentielles qu’on ne trouve nulle part ailleurs et qui sont très importantes ! Si c’est sombre et déprimant, vous n’y êtes pour rien, c’est la réalité de notre monde devenu fou qui est en cause ! Il est vrai qu’on ne sait plus quoi manger, mais grâce à vos conseils, personnellement, je modifie peu à peu ma façon d’alimenter ma famille et c’est très utile tant vos lettres sont documentées, précises et complètes. Ne changez rien, si certains veulent fermer les yeux, libres à eux, qu’ils le fassent mais moi je pense qu’être bien informé est essentiel. Comme Jean- Claude j’ai pour vous estime et admiration ! Merci pour le travail dont vous nous faites profiter et continuez s’il vous plaît ! Amicalement Marie-Anne

Répondre
Paume 3 novembre 2019 - 12 h 21 min

la vérité ne peut être nié ou ignorée par des considérations psychologiques. « Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté » chante Guy Béart. J’aime par dessus tout la vérité même si elle déchante le monde enchanté auquel nous voulons croire inconsciemment.

Répondre
FELIX 3 novembre 2019 - 12 h 00 min

Je reviens sur les commentaires de ces articles passionnants. J’ai lu sur l’un des commentaires que le chlorella diminuait le risque d’absorption des métaux lourds. Que peut-on prendre comme complément pour détoxifier le foie de ces métaux.
Merci de votre réponse et j’attends avec impatience les prochains articles.

Répondre
de grove 3 novembre 2019 - 10 h 08 min

merci de nous communiquer ces nouvelles, vrai c’est tristes que nous avons tout pollué, mais svp, n’arrêter pas, tant de gens sont encore inconscients et ont besoin de vos conseils
encore merci

Répondre
FELIX 2 novembre 2019 - 19 h 51 min

Merci de cet article instructif. Personnellement je suis atteint d’une SPA. j’ai une alimentation équilibrée qui me permet de ne plus prendre d’anti-inflammatoires. Plus de sucre, pas de céréales, peux de légumineuses (lectines) et donc viandes, surtout blanches, poisson (maqueraux, sardines, anchois) des œufs (4 par semaine) et beaucoup de fruits et légumes et des oléagineux. Je consomme de l’huile de colza, de Cameline (oméga 3) et d’olive. Bien sur le tout bio.
Suivant vos conseil je vais me limiter aux anchois, quelques huîtres, bulots…
Continuez à nous dire la vérité, même si elle est dure. Chacun en fera ce qu’il voudra.

Répondre
TRICOCHE 2 novembre 2019 - 16 h 19 min

Et j’ai oublié de mentionner: peut-être y a-t-il moyen de conseiller des compléments qui permettent de limiter les effets néfastes des métaux lourds, et autre agents polluants?

Encore merci!

Répondre
TRICOCHE 2 novembre 2019 - 16 h 17 min

Merci Xavier!

Surtout ne changez rien! Depuis 10 ans je mange de vrais repas au petit déjeuner, et très souvent sardines + salade. Grâce à vous, je vais penser à modérer ma consommation de poissons.
Et contrairement à ce que souhaite un lecteur, ne faites pas plus concis, je trouve vos lettres très claires et très bien faites, continuez sur cette belle lancée!

Répondre
pic 30 octobre 2019 - 13 h 27 min

question de forme : mettez plutôt en avance des solutions plutôt que les problèmes qui prennent le plus de place
par exemple : conseillez des le départ le poisson à manger avec la chlorella , ou les algues super.
ne pas commencer par l’alerte, l’alarme, le négatif, mais d’abord les conseils. En 2 colonnes ? par exemple à gauche en vert la solution en face du problème alors solutionné en rouge. Sans trop de texte et plus d’annexe pour ceux motivés par les explications et les références des études

Répondre
Gérard Jayet 29 octobre 2019 - 10 h 18 min

Monsieur,
Vous avez raison ! continuez à nous faire savoir tout ce que d’autres, pour plein de bonnes, ou de mauvaises raisons nous cachent soigneusement. Oui ! Les meilleurs produits alimentaires, ceux qui protègent notre santé, renforcent notre système immunitaire, contiennent aujourd’hui des pesticides, des insecticides notamment et bien d’autres. La lutte contre cet empoisonnement passe par le consommateur. Mais voilà, ce dernier préfère semble-t-il ignorer la réalité. Seule, aujourd’hui, l’agriculture bio et sa promotion systématique nous aide à rester en forme mais il faudra encore des milliers de malades victimes de l’activité des pollueurs planétaires pour que la masse des consommateurs deviennent des consomm`?acteurs et engagent le combat. Idem pour le poisson, la viande, les produits laitiers etc,etc. Réveillons-nous ! Arrêtons de combattre la maladie, combattons pour garder la santé. Gérard, fils de paysan, observateur de l’appauvrissement des sols devenu consomm’acteur par nécessité et par conviction. Salut à tous!

Répondre
Patrick 28 octobre 2019 - 16 h 19 min

Récent abonné de Belgique, je vous suis reconnaissant pour le flot d’informations que vous diffusez, surtout continuez… même si le « messager » essuie les critiques des sots et des aveugles… air connu depuis l’antiquité !
Ceci posé, il n’en reste pas moins que se nourrir s’élève au niveau de l’art, et de ressources financières supérieures, et ça, c’est affligeant !

Répondre
lg 26 octobre 2019 - 14 h 13 min

bonjour,
si certains veulent fermer les yeux sur la triste réalité, ce n’est pas mon cas. c’est vrai que cela fait un peu peur, donc vaut mieux en etre informer.
il est vrai qu’une lettre d’information par semaine serait peut etre suffisante ( le temps que l’on digere
l’info )
je vous encourage donc à continuer, et merci pour votre travail.pat

Répondre
Mann 23 octobre 2019 - 8 h 18 min

Je comprends votre dilemme et préfère faire des choix informés: je vous encourage donc à continuer MAIS j’apprécierais une certaine concision, afin de passer moins de temps avant d’arriver à l’essentiel du contenu… Merci du travail important que vous faites pour nous. Je vous suis depuis l’Angleterre et ne puis rien acheter de vos offres cependant…

Répondre
Vilrus 22 octobre 2019 - 0 h 41 min

En ce qui me concerne, je vous encourage, car je préfère que la vérité soit révélée. IL est important d’avoir l’esprit éveillé, car on est trop endormi, manipulé .

Répondre
DUBOURG 20 octobre 2019 - 14 h 37 min

Bonjour,
je souhaite vous informer sur une gamme française qui va nous permettre de retrouver de l’optimisme quant à notre consommation quotidienne et notre santé. Pouvez vous me contacter sur mon adresse mail? j’attends votre retour,
Françoise

Répondre
mondeentier 17 octobre 2019 - 10 h 02 min

Vous avez peu traité les méfaits de certaines catastrophes nucléaires, rejets de centrales…

Répondre
delaigue 17 octobre 2019 - 8 h 05 min

Bonjour et MERCI de dire la REALITE,d’informer sur la réalité ici et maintenant.
Oui,autrefois ,le poisson était 1 excellent aliment.
Aujourd’hui,on a le choix de réfléchir,en connaissance de cause.
C’est plus facile de consommer sans se poser de question,sans lire les informations sur les étiquettes et mème d’aller plus loin (car tout n’y apparait pas!).
On peut vouloir rèver la réalité.
On peut vouloir regarder la réalité telle qu’elle est.
C’est notre choix,notre responsabilité,notre liberté d’ètre,de percevoir,de rechercher (la vérité)…
Nul besoin d’agresser l’autre quand on se sent en insécurité soi -mème,quand on a peur,quand on se sent agressé.
L’autre informe,j’en tire les informations que je veux.

Merci de diffuser des informations réelles,actuelles,mème si ça peut déranger,inquiéter.A nous de prendre ou de laisser ,comme on peut entendre ,comprendre.

Répondre
yogi dee 16 octobre 2019 - 18 h 48 min

Non t’inquiète mec continue ton job!!!

Répondre
Isa 16 octobre 2019 - 13 h 47 min

En réponse à votre dernier mail, je me permets de vous inciter à…
NE SURTOUT PAS ABANDONNER VOS RECHERCHES ET CONTINUER A NOUS INFORMER !
En effet, vos informations sont très précieuses, absolument d’utilité publique.
Ne vous découragez pas.
Mieux vaut paraître parfois « alarmiste », voire « déprimant », que de laisser s’assoupir les esprits… Les vérités dérangeantes, révélées au grand jour, ne plaisent pas toujours.
Persévérez, s’il-vous-plaît.
Vous êtes INDISPENSABLE.

Répondre
ESTEPHAN 16 octobre 2019 - 11 h 12 min

Bonjour Mr Bazin

Je voudrais vous dire d’abord chapeau, vous êtes un être exceptionnel, surtout, n’arrêtez pas vos mails , je les attends impatiemment tous les matins, au sujet du poisson, ça m’a ouvert les yeux, et je vous en remercie, je vous remercie pour tout , vous êtes altruiste dans un monde de nombrilismes, courage….

Répondre
Fanfan 16 octobre 2019 - 10 h 05 min

J’étais déjà au courant pour les poissons et leurs toxicités. En même temps on s’attendait à quoi avec la négligence humaine quand à nos divers déchets . Mon fils ayant participé à des recherches en bio m’avait déjà averti, vu que je ne mange plus de carne. Il est vrai que je mange de moins en moins de poisson aussi, leur goût a changé , moins savoureux , je choisissais déjà leur provenance mais votre lettre m’aidera ar choisir lesquels. Par contre oui, pour les moules que j’adore, là j’en mangerais a l’occasion mais cest vraiment navrant . Le monde est fou et entre comprendre l’information, la … digérer, l’intégrer et la partager , il arrivera un moment où les gens réagiront . En sera-t-il trop tard pour les règnes animal ou végétale …

Répondre
Carole 14 octobre 2019 - 15 h 40 min

Je reste perplexe face à votre article
Effectivement vous osez dénoncer tellement de dysfonctionnements et nous vous en sommes tellement reconnaissants
Mais quand est ce que les labos ne feront plus la loi ?
Comment faire face à des médecins qui veulent pas entendre nos propos
Depuis 10 ans je me.bats face à 1 errance diagnostique. Je ne rentre pas dans les cas symptômes diag et protocole correspondant avec son lot de TRAITEMENTS
Par contre pour accéder à vos recommandations plus poussées comment faire
Nous n’avons tous pas les moyens de payer abonnements compléments etc…
Ne dit on pas que les stars sont soignées pas des médecins parfois homéopathes chinois etc…
Est ce que cette médecine non dépendante des labos est élitiste et uniquement accessible à ceux qui ont le portefeuille bien rempli ?
Mais continuez car les combattants comme vous sont rares

Répondre
du Crest 5 octobre 2019 - 10 h 10 min

Continuez coûte que coûte , encore et encore , nous avons un besoin prégnant de ces informations pour savoir , commenter etcétéra informer , divulguer …
Merci ! ON VOUS SOUTIENT .
Benoît

Répondre
Françoise 28 septembre 2019 - 8 h 49 min

Je voudras vous encourager à continuer. Il y a 70 ans, mon père a été un précurseur de beaucoup de sonneurs d’alarme d’aujourd’hui. Juste, un peu trop en avance sur son époque ! Enfant, j’ai souffert d’être différente de tous mes camarades, parce que je mangeais du blé germé, très rarement de la viande, etc. Mais maintenant, âgée de 74 ans, je suis reconnaissante pour les choix de mon père qui m’ont permis d’arriver à cet âge en parfaire santé. Alors, ne soyez pas trop affecté par les commentaires négatifs, et pensez à vos enfants !!! Soyez encouragé !

Répondre
Benedetti 28 septembre 2019 - 7 h 28 min

Non. BRAVO continuez ainsi nous sommes adultes et devons savoir où nous allons .
La tête dans le sable n’a jamais rien construit d’intelliGent.
Vos enquêtes sont parfaites ne vous laissez pas influencer par les mauvais coucheurs qui préfèrent ne pas savoir ….libre à eux de ne pas lire
Merci d.avance

Répondre
ROY 27 septembre 2019 - 15 h 12 min

Bravo pour vos lettres et vos informations. Continuez: ce n’est pas souvent que l’on rencontre des gens courageux qui osent dire la vérité dans leur domaine. Et tant pis pour les râleurs, il y en a toujours eu et il y en aura encore.
Ne vous arrêtez pas, l’honnêteté vous pousse à travailler et à partager vos connaissances. La nôtre nous oblige à nous informer et à partager en famille ou amis .

Répondre
Nicole Morier-Genoud 27 septembre 2019 - 14 h 39 min

Merci pour vos articles fort intéressants et tant pis s’ils dérangent certaines personnes. La vérité n’est pas bonne à dire, ne dit-on pas!
Alors oui il faut informer. Merci!

Répondre
Etszayit Pere 26 septembre 2019 - 7 h 40 min

Bonjour Monsieur.

Vous avez raison dans vos observations et conclusions … mais vous ne comprenez pas les véritables causes … non, le yoga ne sauvera personne du cancer.

Croyez-vous qu’en mettant différents métaux et plastiques dans une centrifugeuse pendant 1 million d’années, il en sortira des Airbus A 380 et des ordinateurs? Non, bien sûr. Ces objets ne sont pas que le produit de matières. Ils sont avant tout le produit d’une pensée … Un univers composé essentiellement d’hydrogène, de bêtes électrons sottement en orbite autour de protons ne produit pas par génération spontanée des plantes, des animaux, des êtres humains … une intelligence supérieure est à l’oeuvre …

Le vase dira-t-il au potier “qu’as-tu fait là?”. La métaphore est ancienne. Tout va mal et de mal en pis parce que nous allons au bout de la rébellion, la rébellion des cruches et des vases contre le potier.

Mais, ceux qui connaissent le potier, même s’ils mesurent la noirceur du temps, gardent espoir car il y a un potier et il contrôle.

Êtes-vous un fils de la rébellion? Voulez-vous connaître le potier et ne pas être de ceux qui lui disent “qu’as-tu fait là? C’est facile.

Cherchez et vous trouverez.

Rien n’a changé. Tel était le potier hier, tel il est aujourd’hui.

Les pots et les cruches mal en point? S’ils viennent à lui, il en fait son affaire.

Documentez-vous, par exemple, sur Katheryn Kuhlmann.

Si on laisse le potier reprendre la situation en main, il n’y a rien à craindre.

Bien à vous

Sendt fra min iPhone

26. sep. 2019 kl. 08:02 skrev Xavier Bazin – Santé Corps Esprit <xavier.bazin@sante-corps-esprit

Répondre
delphin 25 septembre 2019 - 7 h 10 min

bonjour
oui il faut arreter de faire croire a un livre gratuit quand c est faux!

Répondre
SOETE 24 septembre 2019 - 14 h 55 min

Je partage le message de Jean-Claude :

« Merci de vos lettres d’informations toujours très précises. Certaines personnes vont critiquer ce travail de mise en garde qui complique la vie mais à chacun son libre arbitre. Des gens comme vous méritent notre reconnaissance et notre admiration. »
L’essentiel est d’avoir accès à ces précieuses informations et non celles des lobbies (fausses et biaisées), après, en pratique, chacun fait ce qu’il peut (temps, argent, niveau de confiance, niveau de santé et de prévention, …). MERCI pour le passé et merci d’avance pour la continuité. Philippe

Répondre
Marion Fabre 24 septembre 2019 - 3 h 54 min

Bonjour,
Votre article est très intéressant, mais il parle que des poissons en mer, qu’est il des poissons d’élevage ? Seraient ils une solution ?
Cordialement
Marion

Répondre
LAD69 23 septembre 2019 - 22 h 55 min

Bonjour,

Non, surtout n’arrêtez pas…! On devrait vous déclarer « d’utilité publique »! Je me joins à Irène: personne n’est obligé de lire vos lettres. Laissez les grincheux râler (ce sont peut-être des intervenants de l’industrie agro-alimentaire…? ;-).
Perso je préfère vivre en sachant, même si ce n’est pas facile d’éviter les pièges… et faire de mon mieux, à chaque fois que c’est possible sans sacrifice énorme. Trouver l’équilibre…

Vive la prochaine lettre!
Laurent

Répondre
MICHELINE 23 septembre 2019 - 14 h 17 min

Merci pour vos alertes toujours pertinentes

Répondre
Schori Natacha 22 septembre 2019 - 20 h 19 min

Bien le bonjour,
Nooon, tout simplement nooon !!! N’arrêtez pas de nous faire parvenir votre lettre; même pleine de « mauvaises » nouvelles, elle rend service à tout le monde, nous apprend un tas de choses et nous ouvre les yeux (encore plus) sur le monde actuel ! A nous, si on le désire (ou pas) d’en tenir compte et faire le nécessaire à notre niveau pour essayer d’améliorer et de sauver ce qui peut encore l’être.
Merci,merci mille fois pour vos lettres que je lis toujours avec beaucoup d’attention et d’intérêts.

Répondre
Hamamsi 21 septembre 2019 - 8 h 07 min

Bonjour,
Merci pour tous vos conseils,mais pourriez-vous me dire qu est ce qu on peut manger sans s intoxiquer?quel serait un le menu d un repas type?
Je vous remercie.

Répondre
Catherine 20 septembre 2019 - 8 h 36 min

Je vous remercie pour vos articles. Effectivement, on peut se poser des questions quant à ce que l’on peut encore manger ou pas mais c’est malheureusement le monde dans lequel nous vivons !!! Je tiens juste à préciser qu’il appartient toujours en dernier lieu au lecteur de décider ce qu’il doit faire d’un article. Il a un esprit critique et libre !!! Et il doit être responsable ! Donc continuez de nous délivrer vos informations, à nous de décider quoi en faire!

Répondre
Derbal Mounia 19 septembre 2019 - 13 h 13 min

Bonjour Monsieur,
Merci pour toutes les informations que vous nous apporter tous les jours par le biais de votre lettre et tant pis pour ceux dont les horizons sont étroits, certes les nouvelles ne sont pas très alléchantes et pour cause toute la planète est polluée mais grace à vos recherches et votre perspicacité vous avez ouvert les yeux de beaucoup de lecteurs et éviter à beaucoup de gens de continuer sur les mêmes erreurs. Moi même je suis fan de poissons et j’ai deux petits enfants que je ne voudrais absolument pas intoxiquer au mercure c’est pourquoi depuis que j’ai lu votre lettre sur les poissons j’ai diminuer la ration et chercher des alternatives.
Je vous dit BON COURAGE continuez vous êtes sur la bonne voie.

Répondre
PAYET 17 septembre 2019 - 16 h 22 min

Bonjour.
Courage et Merci pour ce travail d’éveil des consciences. Tel un messager, il faut continuer ce laborieux combat. La situation est grave. Si parmi les plus récalcitrants, certaines consciences se réveillaient, votre travail sera doublement gratifié. J’ai une sincère conviction.
Cordialement

Répondre
Beroual 17 septembre 2019 - 10 h 03 min

Bonjour,
À travers l’histoire des temps, toutes les personnes qui ont pu apporter du bien à l’humanité ont souffert pendant leurs parcours , ils étaient des saumons : ils nageaient contre le courant, ils remontaient les pentes agressives , ils fuient les prédateurs et tout ça pour atteindre leur objectif final .
Monsieur, en choisissant un tel parcours, vous avez choisi la souffrance, mais sachez que l’histoire se rappellera de toi et les enfants de vos enfants seront fiers de vous.
Bon courage
M.Beroual

Répondre
Irène Polivka 15 septembre 2019 - 12 h 26 min

Merci pour tout votre travail de recherche et de publication. Ceux qui ne veulent pas savoir n ont qu à pas le lire ! C est aussi simple que ça 😉
Irène

Répondre
John 15 septembre 2019 - 11 h 13 min

Informer les gens sur les difficultés et problèmes est un exercice nécessitant courage et détermination. Mais également de la proportionnalité et un SENS DE l’HUMOUR. Même face à la mort, il faudrait garder un certain sourire. Tout ceci est un grand jeu à prendre avec un certain détachement et spontanéité. Sortir la tête de l’eau. Bonne chance à vous.

Répondre
Vang 11 septembre 2019 - 7 h 54 min

Bonjour,
Il faut absoluement continuez votre travail exemplaire, même si cela demande beaucoup de temps. Toutes vos lettres, vos précieux conseils, informations sont primordiales pour le savoir et la santé de tous. Vous êtes notre lumière, notre unique vérité par rapport à tout ce qui est dit, vous êtes le messager de la bienveillance pour notre bien être. Vous n’avez aucune culpabilité à avoir par rapport aux précédents messages, votre travail est de nous dévoiler ce qui nous est caché et de nous orienter au mieux ….. dire la vérité, c’est être conscient,être au courant de….que le monde change….du danger de ce qui se passe dans le monde…..et vos lettres,votre site nous permet d avoir un maximum d informations et de conseils pour notre bien-être, pour notre longévité. Chacun doit faire ce quil faut pour préserver sa santé. Vivre dans la vérité est bien mieux que vivre dans le mensonge et de mourir à grande vitesse. La vérité nous permet de découvrir, de savoir/connaître, nous orienter, des précautions à prendre pour notre futur. Continuez votre travail exemplairement,c’est grâce à vous que l on devient plus conscient des dangers. Gros bravo pour tout votre investissement et pour ceux qui vous soutiennent sur le site. Chaque jour nous devenons plus intelligents.

Répondre
Riebert 6 septembre 2019 - 10 h 59 min

Bonjour,
J’ai bien lu votre dernier mail sur les critiques.. pour ma part je souhaite continuer à être informé par vos recherches et vos informations enrichissantes, elles ne sont pas optimistes mais réelles par rapport au monde actuel, ce n’est pas vous qui polluez !, j’aime être informé pour ne pas « mourir » idiot et à moi de suivre ou pas au pied de la lettre. continuez ainsi ! Cordialment Bertrand

Répondre
Séverine Dhalenne 5 septembre 2019 - 15 h 44 min

Bonjour,
Je modifie petit à petit mon alimentation et celle de ma famille, j’essaie de privilégier des aliments bio et limite les sucreries, viandes et poissons, en m’appuyant sur vos précieux conseils (et d’autres). Je suis fan de votre démarche et de vos mails d’information et je n’y vois aucun pessimisme, juste une grande connaissance et lucidité. Merci de continuer à nous informer ainsi, chacun restant libre de faire ou ne pas faire en fonction de ses convictions, contraintes, …
Bien à vous,
Séverine

Répondre
soghomonian 4 septembre 2019 - 8 h 07 min

Continuez votre travail d’information, nous vous en sommes très reconnaissant.

Répondre
Beisbardt 3 septembre 2019 - 14 h 00 min

Bonjour Docteur,
Je suis personnellement très satisfaite de toutes vos recherches à égale hauteur d’intérêt quelqu’en soit la teneur..
Votre mérite me paraît évident et à encourager dans sa continuité.
Vous retirez nos doutes et nous permettez ainsi de choisir en connaissance de cause..
Je vous remercie mille fois de votre constance dans vos recherches médicales approfondies.
Bien cordialement Docteur,

Répondre
gallay eliane 22 août 2019 - 15 h 29 min

bonjour je vous remercie de nous faire part de vos conseique l on dit ls il est vrai que cela peut déranger mais cela ne concerne pas tout le monde d autant plus si on s informe un petit peu c est pas la premiere foi c est pas la 1ere fois que les médias nous informent au sujet des poissons alors si cela ne vous ennuie pas continuez a nous informer de façons aussi précises .MERCI

Répondre
Jean AMIC 21 août 2019 - 18 h 50 min

Impeccable: plus de sardines et maquereaux, la vie devient plus belle tout de suite !
L’on m’avait dit que l’algue « Chlorella », prise avec le poisson, pouvait éliminer + ou – le mercure ??

vrai ou faux ?

Répondre
Pierrès 20 août 2019 - 12 h 05 min

Bonjour Xavier,
Vos commentaires et analyses sont très intéressants notamment sur la consommation des poissons
Mais tout est question de dose , et on peut dire sans mentir que consommer modérément le poisson n’est pas dangereux
À chacun de s’adapter à l’ environnement que nous avons créé ou hérité de nos parents et vous n’êtes en rien responsable
Continuez donc comme cela et tenez à nous informer pour que nous puissions agir à notre échelle.
Pierre

Répondre
Masnada 20 août 2019 - 7 h 17 min

Non continuez !!!!
Vous êtes le seul à dire toutes ces vérités pour notre bien .

Répondre
Jacqueline 18 août 2019 - 17 h 17 min

J’ai deux questions :
– Le saumon sauvage d’Alaska serait peu contaminé… qu’en est-il donc de tous les autres poissons sauvages d’Alaska ? sont-ils aussi peu contaminés ? J’ai trouvé du colin de ce type, pêché dans l’océan Pacifique (Nord donc) et je l’ai mangé ! j’aime tellement le poisson !….
– Si on prend de la chlorella à chaque fois que l’on mange « un poisson au mercure » se met-on totalement à l’abri et à quelles doses faut-il la prendre ?
Merci pour vos très bons conseils, même s’ils ne donnent pas forcément le moral ! la politique de l’autruche n’est pas bien maligne et, à moyen ou long terme, bonjour les dégâts 🙁
Continuez !!!!

Répondre
Vivi 16 août 2019 - 2 h 51 min

Merci Monsieur BAZIN pour votre engagement, pour le travail que vous faites, merci de nous ouvrir les yeux. Tout le monde doit prendre conscience de tous ces dangers et des risques pour la santé et surtout celle de nos enfants. Et rappelons nous que : « La santé ça se mange ». Je vous encourage à continuer et encore merci.

Répondre
Malliart 14 août 2019 - 9 h 54 min

Merci pour ces vérités et précieux conseils même s’il est difficile de tout lire et comprendre quand on est déjà âgé et malade !
Vous comprendrez que la fréquence et la longueur de vos lettres peuvent être un handicap.
Je suis inquiète pour ma descendance que je mets donc en garde, plus que pour moi-même désormais et je continue à essayer de faire au mieux !
Nous espérons que les politiques ouvriront enfin les yeux mondialement pour sauver la planète ! …

Répondre
JACQUELINE GREFF 13 août 2019 - 9 h 43 min

Bonjour ,merci pour tous ces renseignements que je me permet de copier ,très instructifs ,pour nous et notre famille continuez a dénoncez ces vilaines choses ,et ceux qui font leurs argent sur notre dos
je leur dit barrez vous avec votre chimie qui rend MALADE, MERCI MRS BAZIN.

Répondre
Lagni 12 août 2019 - 17 h 41 min

Les poissons sont pollués nous le savions et vous avez bien fait de nous le rappeler.
Je tiens compte de vos conseils et depuis ma santé s’est considérablement améliorée.
Plus de remontées acides, plus de cholestérol et surtout une tension normale (12/7) alors que je frôlais les 16/9. Encore merci pour ce que vous faites.

Répondre
Sylvie S. 11 août 2019 - 21 h 26 min

Bonsoir
Effectivement comme beaucoup d’autres lecteurs assidus j’ai ressenti à la lecture de votre lettre sur les poissons une profonde angoisse… que nous reste-t-il à manger…
Mais je suis d’un tempérament positif et j’ai décidé de « faire au mieux »
Si on voulait être perfectionniste et supprimer tout ce qui est néfaste pour nous, nous ne respirerions même plus !
Il faut raison garder et en sachant s’adapter à ce qui existe ce à quoi on peut avoir accès en fonction de nos moyens et se dire que notre corps est aussi une machine fabuleuse qui est capable de s’adapter si elle est prévenue !
Restons positifs c’est dans toutes les situations la seule attitude qui nous permettra de nous conserver une bonne santé !
Juste pour terminer en donnant mon avis sur la fréquence de vos lettres que je trouve un peu trop rapprochées… ou trop longues…
Du coup j’en saute quelques unes..
Merci pour votre travail
Sylvie S.

Répondre
Gautier 10 août 2019 - 9 h 47 min

Bonjour,
Merci pour ces informations très pertinentes sur les techniques pour améliorer notre santé, même si certaines nous demandent une nouvelle approche pour faire les repas.
Surtout continuer à nous informer car la peur n’évite pas le danger.
Cordialement et bonne journée

Répondre
ranarivelo michel 7 août 2019 - 23 h 20 min

Re-belotte…
Je me permets de vous poser cette question car vous avez nommé – En bien- le labo Cell’Innov. Je m’y servais en Max8 (articulations) entre autres quand j’ai été conseillé de m’orienter vers le labo « USANA » Vous serez t-il possible de m’ôter d’un doute svp ? Je vous en remercie,

Ranarivelo michel

Répondre
ranarivelo michel 7 août 2019 - 23 h 13 min

Bonjour et merci… Je me permets de vous poser LA question car vous venez de nommer (en bien) le laboratoire Cell’Innov entre autre: Je m’y servais -specialement pour son « Max 8 » Mais une personne spécialiste m’a conseillé les produits USANA !

Merci pour votre réponse,

ranarivelo

Répondre
Yasmine 7 août 2019 - 8 h 50 min

Bonjour
Non n’arrêtez pas vos lettre d’information.
Elle sont instructives
Cordialement

Répondre
gouzin 5 août 2019 - 15 h 35 min

Mr,
Nous vivons dans une société où il faudrait que tout soit Bisounours: il ne faut pas effrayer nos enfants en leur montrant la vraie misère autour de nous, les fatiguer etc..pour les adultes, c’est pareil, il faudrait qu’ils entendent que l’on peut faire fortune facilement, ne pas se fatiguer, que la nature est vierge et pure, que la médecine qui nous soigne prend soin de nous et enfin que la nourriture que nous consommons est authentique! Vous connaissez la chanson: « celui qui dit la Vérité, il doit être exécuté » !! Continuez ainsi et laissez faire; si 2 aveugles marchent ensemble, ils finiront par tomber dans le même trou.

Répondre
Viviane COCHEZ 5 août 2019 - 11 h 00 min

Bonjour
surtout n’arrêtez pas !
Le monde et la société font la course au dieu « fric » et de cette façon ils « alimentent » automatiquement le besoin de se soigner ceux qui se ruent sur des produits très mauvais pour notre corps et… hop ! les grands laboratoires empochent des sommes phénoménales et c’est un cercle vicieux
Bonne journée
Merci

Répondre
Sacleux Elisabeth 4 août 2019 - 12 h 41 min

Beaucoup de nos compatriotes ne sont pas connectés à la réalité. Par confort, ils préfèrent se voiler les yeux et autres. Faire l’autruche, ç’est plus confortable. Mais……ils seront rattrapés sans le vouloir. Seule la conscience permettra leur éveil . L’émission de nos énergies les aidera. Alors continuez il est nécessaire d’avoir des précurseurs. Il y a ceux là et les autres. Merci

Répondre
Estelle 3 août 2019 - 8 h 33 min

Ldw personnes qui disent que ça leur met le moral à plat me font rire ! Le changement climatique est déprimant aussi non donc que faire, fermer les yeux, continuer tranquillement notre train de vie « confortable », acheter sa petite clim et espérer pour le mieux, devrais-je dire le « moins pire » pour ses 100 prochaines années qui vont sans doute déterminer l’avenir de notre planète et des être vivants ? Je ne supporte plus cette attitude égoïste de toute part, les gouvernements en premier, qui pourraient tout simplement forcer les gens en sanctionnant, créant des lois pour les entreprises… La réalité est qu’on ne peut changer qu’à l’échelle individuelle, et ce dès aujourd’hui, maintenant ! En d’autres mots c’est pareil pour la qualité que l’on ingère, à savoir qu’on ne peut tout supprimer mais qu’il faut faire des choix… Intelligents pour soi-même. Je n’appelle pas ça du pessimisme mais faire face à une réalité belle et bien présente, et c’est le seul moyen de faire avancer les choses alors… Courage et encourageons autour de nous ! 😊

Répondre
Vondousting 1 août 2019 - 13 h 22 min

Trop d’infos tue l’info… Je reçois en messagerie quantité de lettres de santé que je lisais toutes scrupuleusement mais face à un tel bombardement quotidien, j’ai tendance à « zapper » ou à classer ce genre d’envois car ils me stressent plus qu’autre chose et de plus on est toujours invité à s’abonner à telle revue ou à essayer telle pratique (payante) pour améliorer sa santé. Je conçois bien sûr que tout un chacun ait besoin de vivre et de vendre son travail mais comme en tout je le crois, le mieux est l’ennemi du bien. Personnellement, je n’ai ni les moyens ni le temps d’essayer mille et une choses censées améliorer la santé et je crois aussi qu’il y a une part de destinée dans notre existence et que ce qui marchera pour l’un ne fonctionnera pas forcément pour l’autre. Maintenant, que la nourriture et le mode de vie actuels soient nocifs, cela ne fait aucun doute. Nous vivons au siècle des marchands et cela n’est pas forcément garant de notre bonheur… En ce qui me concerne je m’efforce comme beaucoup sans doute de faire pour le mieux mais je n’ai encore une fois pas envie de passer mes journées à lire ces longues lignes trop souvent renouvelées.

Répondre
martin-hardy 1 août 2019 - 9 h 06 min

bonjour
non il ne faut pas arrêter vos lettres informations
cordialement

Répondre
Poey 1 août 2019 - 8 h 57 min

Bonjour
Vos sujets sont intéressant et c’est bien d’être informé, vous devez continuer en étant un peu moins dans le catastrophisme et surtout en évitant de vous répéter et en écourtant vos courrier. J’ai envoyé votre lettre à la famille et des amis qui étaient effectivement inquiets et septiques à la fois et ils n’ont pas pu lire toute votre lettre car trop longue et trop alarmiste.
Mais que pensez des centenaires d’okinawa dont le poisson est une base alimentaire ?
Continuez à nous informer en synthétisant vos textes et en étant moins dans le catastrophisme, pour une meilleure digestion de ces infos qui nous touchent tous.
Merci

Répondre
ISARD Jacqueline 30 juillet 2019 - 11 h 01 min

Bien sûr cette lettre est alarmante, mais le Question aujourd’hui: que devons nous manger? il n’y a plus rien de naturel, quand au BIO à 100% je reste septique.
je souhaite continuer à lire vos lettres, qui sont pleines de vérités et très instructives, même si cela dérange l’esprit, il vaut mieux savoir.
je souhaite bon courage.
Cordialement.
Jacqueline.

Répondre
DIDIER Nancy 24 juillet 2019 - 8 h 14 min

Bonjour
Merci pour toutes les infos. Vous ne pouvez pas faire une sélection cela serait mentir à ceux qui veulent tout savoir et qui ont besoin de savoir.
Par contre il faut nous donner si vous le pouvez le moyen de savoir quoi et/ ou comment manger.
Vous l’avez fait pour le poisson (le saumon je crois … aïe il faut que je retourne à votre lettre) en nous disent en lengeg une fois par semaine ….
C’est cela donner les bonnes nouvelles et les mauvaises mais en proposant la solution intermédiaire qui est allie les deux problèmes.

Ce n’est pas votre style de saucissonner vos informations et c’est celui là que l’on apprécie celui de la vérité.
Donner des noms de produits qui sont les meilleurs est une aide pour ceux qui se trouvent devant des emballages avec des noms incompréhensibles. Vous ne dites pas que les autres sont mauvais mais moins sur ! À eux d’etre
clairs sinon c’est eux qui sont répréhensibles.

Pour le curcuma j’avais acheté une marque assez chère mais j’avais profité d’un conditionnements et depuis je pense qu’elle est bonne (0lligold CurQfen). Je n’ai pas pu assister à votre présentation (conseil municipal de 20:15 à 23h …)

Je ne peux pas prendre tous les abonnements et souvent je le sens un peu léser qd dans les «lettres» on parle du produit ou du légume miracle … mais c’est La vie.

Je vous remercie du travail effectué.
Cette phrase est courte mais sincère
Continuez.
🙏🙏🙏🙏

Répondre
Granier 22 juillet 2019 - 8 h 06 min

Je trouve votre lettre extrêmement intéressante, elle permet de réveiller les consciences sur notre monde avec ses atouts et aussi ses faiblesses et dérives.Écouter son corps est une démarche pour certains difficiles, mais ce n est pas pour autant qu il faut priver ceux qui ont cette évolution ou cette sensibilité. l interprétation est le regard que chacun porte sur la vie, et nos regards sont heureusement différents !
À vous lire
MEG

Répondre
ALLAIN 21 juillet 2019 - 14 h 45 min

Non n’arrêtez surtout pas, vos conseils sont forts précieux. Beaucoup nous mentent, alors une personne comme vous qui dit la vérité est indispensable.
Je vous en prie continuez vos recherches, je suis toujours preneuse et impatiente de vous lire.
Alors promis ? vous n’arrêtez pas.
Bien cordialement

Répondre
ALLAM 13 juillet 2019 - 8 h 12 min

Non. Bien au contraire, votre Lettre me fait énormément du bien. D’ailleurs, à chaque réception, j’en parle à mes amis, ma famille.
Les arguments que vous présentez sont très convaincants et vos conseils sont mon trésor « santé ».
Je vous prie de continuer vos recherches et de nous faire profiter, si possible, de vos découvertes.

Répondre
riccardo 11 juillet 2019 - 10 h 26 min

Bonjour, mes vives felicitations et mes souhaits de longue vie a votre travail de divulgation, ouvriteur des yeux et de antennes des gens: moi meme qui suis un lecteur des informations traitant des patologies, du glyfosate et ses effects, et des Gmo’s, e plusieurs autres sujets, malgré je ne suis qu’un ingegneur en construction. Vos informations sont une source de reperes a suivre pour choisi un bon chemin moin dangereux desn cette planete endomagée. Seulement la prise de connaissance des consommateurs pourrat reorienter les producteurs animés par le profit.
Apprendre que les oeufs pe poules alimentees avec des graines de lin (en italie http://www.deatechsrl.it/progetto-omega/ – je suis italien ) est une belle sonnette
Mon encouragement a vous Xavier, salutations, Riccardo

Répondre
Katryn Chardin 5 juillet 2019 - 7 h 51 min

?

Répondre
lassignardie 3 juillet 2019 - 8 h 56 min

C’est vrai que cet article met le moral à plat! Mais sur le moment, l’information est précieuse donc d’autant plus BRAVO+++ pour votre travail remarquable.MERCI

Répondre
RAVOLLET 2 juillet 2019 - 10 h 24 min

Bonjour,
Pour survivre en ce monde,il faut avoir le courage de regarder les choses en face et en toute objectivité.
C’est le seul moyen de vivre de la meilleure façon possible et de lutter pour améliorer la qualité de notre vie.
Vous avez le courage de dénoncer ce véritable fléau que représente la pollution tous azimuts de notre environnent et je vous en félicite

Répondre
THIEBOT François 1 juillet 2019 - 21 h 03 min

Merci de nous renseigner et,tant pis pour les autruches !

Répondre
kerfort s 1 juillet 2019 - 11 h 33 min

bonjour,
merci de bien vouloir continuer de nous informer par vos lettres.
Il faut bien que quelqu’un le fasse !!
et oui notre monde est détraqué mais si cela ne convient pas à certains car trop « pessimiste » alors qu’ils se désabonnent tout simplement au courrier …
bon courage et merci pour vos recherches, nous nous en servons dans notre vie quotidienne, pour mes enfants, parents et amis alors tenez bon et ne vous laissez pas décourager par des commentaires négatifs.. à bientôt

Répondre
Decaestecker caroline 30 juin 2019 - 8 h 02 min

Continuez SVP…..!!!!!
Je oense profondement qu il faut etre informe… se voiler la face… c est leur probleme!!!
Il est certain qu avec un comportement ainsi il est difficile de continuer mais c est votre tole… votre mission de nous informer de la triste realite des choses!! S ils veulent rester abrutis…. c est leur probleme!!! Je ne comprends pas cette manie qu on les gens zujourd hui de faire des posts à tout bout de champs!!! Ça leur plait: ils like… ça leur deplait… ils dislike mais n empechent et n embetent pas les autres avec leur etat d ame et leur negativite et surtout leur denie!!! OUI la veritte est difficile à entendre … mais elle nous eclaire!!!! Alors… svp ne les ecoutez pas et continuez!!!!! Merci

Répondre
BOYRIE René 29 juin 2019 - 18 h 45 min

Bonjour,
Je lis votre lettre régulièrement avec attention et je vous remercie de toutes les informations que vous arrivez ,à force de travail,a nous fournir.Quelle soit bonne ou mauvaise la réalité est la réalité.Nous vivons dans un monde empoisonné et vous nous aidés par vos écrits à subir le moins possible cet empoisonnement.La lettre sur les poisons est l’exemple même de ce que nous vivons .Merci pour cette lettre et merci de continuer.

Répondre
BRIFFA 28 juin 2019 - 7 h 54 min

Merci pour toutes ces informations concernant les poissons. Lettre qui a particulièrement attirée mon attention. Ces informations apportent des réalités nouvelles et on souhaiterait continuer nos habitudes alimentaires et je comprends pour certains lecteurs de se sentir envahi d’angoisses. Je continue à lire vos lettres. cordialement Alain

Répondre
BOYRIE René 27 juin 2019 - 18 h 40 min

Bonjour,
Merci pour cette lettre (de rappel) et aussi pour toutes les autres de Santé Corps et Esprit,un petit bémol à mon avis.Sur vos conseils je mange un oeuf bio tout les matins,vous parlez souvent de la filière qui nourrit ses animaux au lin (Bleu Blanc Coeur)mais comment sont-ils soignés(vaccins,antibiotiques etc…),je mange régulièrement du lapin BBC et il y a quelques années je leur ai posé la question,ils ne m’ont jamais répondu,alors qu’en est-il exactement.Merci de nous informer.

Répondre
ROUGIER 27 juin 2019 - 16 h 48 min

Bonjour Monsieur,
Merci à vous de nous informer, n’arrêtez pas, vos conseils sont précieux.
Soyons plus attentifs aux informations, souhaitons que ce monde de profit prenne fin rapidement, pensons aux futures générations….
Merci de votre partage et honnêteté.

Répondre
Dujin 27 juin 2019 - 8 h 35 min

Surtout n’arrêtez pas de nous informer. Nous vivons hélas dans un monde où le profit est au centre des préoccupations . On ne peut pas se voiler la face éternellement. Vous n’êtes pas le seul à nous informer les émissions d’investigations ne sont pas moins pessimistes mais c’est la triste réalité .
Merci de votre engagement, du temps passé pour les autres, de vos partages.

Répondre
NaWei 27 juin 2019 - 7 h 42 min

Continuez à nous informer. La vérité est parfois dure à entendre oui, mais nous ne pouvons plus vivre dans le mensonge. Je vous vois comme un lanceur d’alerte, alors merci à vous pour votre travail. Chacun est libre de vous lire. Moi je veux continuer !

Répondre
Phil 26 juin 2019 - 7 h 37 min

En ce qui concerne les omega 3, je les consomme sous forme de gélule , ils proviennent des crevettes krill de l’antartique. En bout de chaîne alimentaire , ces micro crevettes sont encore dans des eaux Non polluées et sont en bout de chaîne alimentaire garantissant l’absence de métaux lourds. Une fois pêchées elles sont directement encapsulées Sur le bateau pour garder le maximum de qualité .

Répondre
Phil 26 juin 2019 - 7 h 33 min

Je consomme de spiruline et de la phycocyanine sous forme hydrosoluble. Cultivée dans une eau de montagne osmosee, la micro algue est cultivée dans des photos bio réacteur empêchant toute pollution extérieure de l’eau. J’en suis pleinement satisfait et mes proches également

Répondre
Phil 26 juin 2019 - 7 h 29 min

Continuez ! Continuez !
C’est en s’informant qu’on peut se forger des avis et faire au mieux pour notre santé et celle de la planète’ !

Répondre
CHALLIER Vanni 24 juin 2019 - 16 h 00 min

toute vérité n’est pas bienvenue !
Continuez à informer sur le poisson-poison, comme on le nomme à l’UFC et à 30 millions, et sur tous les poisons et toutes les tromperies !
Un catholique, mange du poisson une fois par semaine, c’est compatible avec vos conseils.

Répondre
Marsaudon 23 juin 2019 - 18 h 46 min

Non, n’arrêtez pas de publier ces nouvelles! L’être humain, en général, ne veut pas se retrouver en face de la réalité dont il est en partie aussi responsable.
Changer ses habitudes demande une certaine force de caractère et s’engager exige un engouement pour l’avenir de notre planète!
Il faut faire comme Nicolas Hulot, ne plus servir ce système vicieux et continuer sur une voie positive qui contribue à évoluer dans le bon sens, même si le résultat n’est pas tout de suite visible!
Bon Courage et ne vous laissez surtout pas désespérer par les Poltrons!
Merci pour votre travail et vos recherches!
Véronique

Répondre
Daniele France 23 juin 2019 - 18 h 46 min

cher Xavier

BIEN SUR il faut continuer !!!
evidemment ce n’est pas agreable de recevoir ce genre de nouvelles, mais elles SONT NECESSAIRES, alors il faut continuer à les donner et ne pas ecouter les critiques, il y en aura toujours !!
ce que vous pouvez faire c’est alterner, une lettre de bonnes nouvelles, puisqu’il y en a aussi, et une avec des mauvaises. mias SURTOUT n’arretez pas , on a besoin de gens comme vous dans ce monde de desinformation et bourage de crane !!!
alors CONTINUEZ pour notre bien

Répondre
Thierry 23 juin 2019 - 17 h 22 min

Bonjour,

Continuez à informer, à nous informer. Chirurgien-dentiste, au cours de ma formation médical nous avons déjà dans les années 1996 été informé de la menace grave de l’antibioresistance. La situation nous était décrite comme alarmante en milieu hospitalier …toutes les lignes de défense étaient utilisées en vain face à certaines bacteries résistantes. Il faut absolument transmettre l’information réelle en insistant comme vous le faite si bien. Pourquoi ne pas essayer de mobiliser davantage de medecins qui partage votre analyse. Merci, Continuez

Répondre
Golaz 22 juin 2019 - 20 h 36 min

Bonjour,
Merci pour tout ce que vous faites.
Rien à redire, cela est parfait.
Il faut accepter la vérité même si elle n’est pas agréable.
Courage, cela n’est pas facile, mais pensez à tous ceux qui sont heureux de vous lire et qui vous font confiance.
Meilleurs vœux.

Répondre
CURTI 22 juin 2019 - 15 h 11 min

Bonjour Monsieur.

Merci pour vos informations sur la mal bouffe
Merci pour vos lettres d’informations sur la santé.
Nous avons tous besoin de vérité et d’honnêteté
Merci encore et continuer à nous informer.

Répondre
callewaert 22 juin 2019 - 13 h 23 min

récemment abonné, mais informé par d’autre source, conscient de la problématique de l’humain sur l’humain… je vous prie de continuer vos informations, qu’importe la douleur pourvu la Vérité. On ne sait que trop que la cupidité l’emporte souvent car derrière ce n’est que mensonge et manipulation pour le profit. je ne comprend pas les gens qui « pleure », nous devrions être content qu’il ai des gens comme vous pour être informé… MERCI

Répondre
María manzano 22 juin 2019 - 8 h 53 min

Merci de continue à nous informé, connaître la vérité nous rend responsable de nos décisions, merci et continuez 🙏🏻👍🏼

Répondre
legrain-lagache 21 juin 2019 - 10 h 12 min

Bjr, pour moi non n’arreetez pas car tout information est a prendre à nous de gerer notre alimentation avec rigueur.
Continuez… bravo en tout cas

Répondre
André Legrand 20 juin 2019 - 17 h 48 min

LE TRÈS GROS PROBLÈME est que nous sommes de plus en plus INONDÉS par des lettres du même style que la vôtre (je pourrais vous en citer au moins 6 ou 7 que vous connaissez sans doute puisque vous avez déjà travaillé en collaboration avec d’autres rédacteurs comme Antoine Harben et la revue Médecines extraordinaires à laquelle je me suis abonné).
Vous détenez TOUS « LA » VÉRITÉ » …. on ne sait finalement plus qui croire …. c’est comme les religions, toutes détiennent aussi « LA » Vérité.
Finalement, derrière une façade d’extrême bienveillance, tout cela aboutit au même but :
proposer des abonnements, des vidéos etc. qui soi-disant coûtent très cher mais qui sont exceptionnellement bradées largement en-dessous du prix.
De plus, TOUS utilisent le même style, en présentant les choses avec une longueur effrayante avec des répétitions sans fin pour bien sensibiliser les gens en pensant qu’en leur faisant bien peur ils voudront en savoir plus et donc s’abonner.
Cela fait de nombreuses années que mon épouse et moi faisons le maximum pour une alimentation saine et une hygiène de vie la meilleure possible, mais là nous sommes prêts à nous désabonner de tout car on devrait passer une grosse partie de notre journée si on voulait tout lire.
ALORS, PAR PITIÉ, si tout cela pouvait être CONDENSE cela irait déjà mieux.
Désolé si j’ai pu choquer certains, mais c’est le raz le bol qui m’a entraîné à écrire tout cela, pas spécialement pour vous Monsieur Bazin, mais pour tous les autres.
Bonne continuation quand même.

Répondre
SENAC 20 juin 2019 - 13 h 08 min

Comment pourrait -t’on d’un côté vous reprocher de nous dire la vérité et ensuite continuer à nous instruire de vos précieux conseils en toute confiance?
Dommage pour ceux qui préfèrent garder la tête dans le sable…
Pour ma part je crois en votre objectivité.
SVP, continuez!

Répondre
Alix BELLACHE 20 juin 2019 - 10 h 43 min

Docteur Bazin,

continuez à être précis et rigoureux !

Ma pratique correspond à vos conclusions, à l’exception de l’absorption des sardines dont je vais réduire ma consommation par quatre sur votre suggestion.

Meilleurs sentiments.

Alix BELLACHE

Répondre
ANSELME 20 juin 2019 - 9 h 38 min

SURTOUT NE CHANGEZ RIEN ET CONTINUEZ A NOUS INFORMER JE VEUX SAVOIR C’est important car je consomme en connaissance de cause et du coup je mange moins et mieux ça me permet de faire un vrai repas frugal car je mangeais souvent par habitude sans avoir vraiment faim.

Répondre
jack 20 juin 2019 - 8 h 49 min

Bjr
Au risque de déplaire et de choquer une grande partie des lecteurs, continuez à nous instruire de vos précieuses enquêtes sur notre santé.
Bien à vous
Jack

Répondre
Ingrid De Glas 20 juin 2019 - 8 h 24 min

SVP continuez a dire la verite parce que quand on sait on peut changer les choses! Merci pour votre courage. 😀

Répondre
Texier 20 juin 2019 - 7 h 27 min

Bonjour,
Mais bien sûr il faut continuer à publier vos informations ! A chacun de les lire ou non et de choisir les thèmes qui semblent importants !
Merci pour tous ces sujets délicats et bonne continuation !
Cordialement. ..

Répondre
Silvio forbice 20 juin 2019 - 3 h 13 min

Bonjour à vous ,
Merci d’abord pour votre travail et votre sincérité , dans un monde dirigé par l’argent arriver à acceder à la vérité devient compliqué. Continuer svp on a besoin de vous !!!

Merci

Silvio

Répondre
Fromentin 19 juin 2019 - 16 h 32 min

Bonjour,

Continuez à nous envoyer ces informations essentielles pour votre santé. Elles sont si précieuses .
Vous avez toutes les clés en main pour nous dévoiler la vérité, si vous ne le faite plus alors nous serons d’avantage dans l’ignorance. Ceux qui veulent faire l’autruche libre à eux, mais cela ne dois pas priver les autres de la vérité.

Continuez !! Nos enfants ont besoin d’une vie meilleure
Merci

Répondre
Kubler Didier 19 juin 2019 - 14 h 07 min

Un très grand MERCI pour vos conseils, svp merci de continuer.

Répondre
ROUX Claude 19 juin 2019 - 10 h 50 min

Continuez ! Faire comme l’autruche (enterrer sa tête pour ne rien voir) n’est pas la solution

Répondre
Ovelacq 19 juin 2019 - 10 h 27 min

tout d’abord merci pour vos courriers.
il faut continuer… je connaissais le problème du poisson, d’ailleurs je n’en mange quasiment jamais, sauf ,il me semblais être le meilleur choix, la truite! mais je suis ravie d’avoir lu votre message cela confirme ce que nous pensions mon mari et moi, et nous avions déjà pensé la supprimer aussi.
merci pour vos recherches pour notre santé.
il est vrai que quelque fois c’est démoralisant de savoir tout cela , mais heureusement vous êtes là pour nous aider à savoir ce qu’il faut faire.

Répondre
Fornier 19 juin 2019 - 9 h 55 min

Continuez à nous informer, s’il vous plait.
Quand on nous dit la vérité je suis persuadée que cela nous rend plus forts et peut être aussi plus sages. On se sent soutenu et non abandonné.
Encore faut il voir les ces choses du bon côté.
Merci à vous.

Répondre
pouteau alain 19 juin 2019 - 8 h 38 min

Je suis d’accord avec Jean-Claude que vous citez, votre travail mérite d’être salué et respecté. Continuez vos recherches et merci !

Répondre
Melissa 19 juin 2019 - 8 h 11 min

Il est important que l’on connaisse ces informations qui semblent dérangeante et effrayantes pour certain.
Mais l’ignorance n’a jamais aidé personne.
Et si nous voulons vivre en meilleure santé et offrir ce savoir à nos proches pour les aider, ces enquêtes « explosives » sont essentielles !

Merci pour votre formidable travail.

Répondre
carrette 19 juin 2019 - 7 h 57 min

Oui c’est très alarmant… mais très salutaire de connaître tout cela… Un grand merci alors !
Je m’en vais de ce pas quérir du saumon d’Alaska….
merci encore… Je transmets l’info.
mme C.

Répondre
COLOMBIER DOMINIQUE 19 juin 2019 - 7 h 12 min

MERCI pour votre honnêteté !

Arrêtons de faire la politique de l’autruche !

Nous prenons compte de vos commentaires et essayons jour après jour de manger mieux .
Nous suivons vos conseils.
Depuis quelques temps nous préférons les petits poissons et arrêtons de manger du thon .

CONTINUEZ CONTINUEZ S.V.P

Répondre
Laetitia 19 juin 2019 - 6 h 44 min

Bonjour Informer est nécessaire et vous le faites très bien Mais je comprends aussi les réactions de certains de vos lecteurs. Jhésitais ce matin même encore à me désabonner de votre lettre et d’autres similaires comme vous je ne regarde plus les infos. A force de lire votre lettre je me mets à m’inquiéter de tout ce qui pourrait m’arriver en termes de maladies alors que je suis en pleine forme. Effectivement une part de la réalité est déprimante mais vous parlez très peu d’une autre part qui ne l’est pas du tout. Je pratique le yoga depuis quelques années et j’expérimente tous les jours l’importance d’une vision positive et joyeuse de la vie. J’ai appris qu’en cuisine ayurvedique l’état d’esprit de la personne qui cuisine va influencer cette cuisine autant que la qualité des ingrédients. ..Oui AUTANT.
Bien sûr vos recherches sont utiles pour ouvrir les yeux. Mais notre corps physique ne réagit pas simplement à la nourriture que nous lui apportons. Nous formons un tout.
Il est temps d’élargir le cadre.
Merci

Répondre
VITAL Raymond-robert 18 juin 2019 - 18 h 37 min

Ne pas faire l’autruche, la tête dans le sable !
Il faut accepter de lire la vérité et agir en conséquence.
Chacun sait que tout est à présent pollué, terre, mer, air. Il faut survivre, s’adapter ou mourir !
Nous continuerons à lire vos messages. Merci.

Répondre
EISMANN Réjane 18 juin 2019 - 15 h 33 min

Après lecture de vos lettres nous ne pouvons pas dire que nous ne savons pas. Pour le reste, chacun fait ce qui lui plait.
Surtout, continuez à nous informer. Ceux que ça dérange n’ont qu’à arrêter de vous lire.
Merci pour votre travail

Répondre
Choquet 18 juin 2019 - 14 h 33 min

Bonjour,
Le paradoxe de l’humain, il veut savoir lorsqu’il sait il refuse de voir. Vos lettres peuvent être dérangeantes, c’est vrai ! Je préfère savoir que de jouer à l’autruche. Maintenant que je sais, je me pose la question, à savoir comment je peux faire pour participer au changement ?
Merci à vous pour votre travail. Bien cordialement.

Répondre
Dubois Raymond 18 juin 2019 - 11 h 48 min

Quid de la cuisson à la vapeur pour éliminer tous ces métaux lourds et polluants ??????

Répondre
PASCALE 18 juin 2019 - 11 h 35 min

C’est vrai que toutes ces informations sont un peu désespérantes, pour autant il nous faut bien affronter la réalité.
C’est bien d’avoir le courage de le dire, à nous d’avoir le courage d’agir en conséquence. Cela est vrai par rapport à la nourriture, mais aussi pour notre rapport à la nature et à toute forme de vie…. changer nos pratiques pour TOUT est indispensable : moins consommer, mieux consommer, respecter la vie sous toutes ses formes, trier nos déchets, faire le plus possible pour polluer moins, chaque être humain est un colibri et chacun doit faire sa toute petite part, en prenant soin de sa santé et de celle des autres…même s’il faut pour cela renoncer à nos zones de confort …

Répondre
Marianne Rougé 17 juin 2019 - 8 h 07 min

Je ne comprends pas vos recommandations, les crevettes comme les crabes sont les fossoyeurs de l’océan, donc en bout de chaine alimentaire et les gelules sont faites d’huile de foies de poissons? merci de nous aider à avancer dans cette jungle agroalimentaire

Répondre
ciblezone " yves" 17 juin 2019 - 3 h 04 min

Bonjour Docteur Xavier.
Depuis que je me suis abonne a vos etudes de recherche, je me suis apercut que j’etais dans les 95% de tres bonne solution et ca ma donner l’envie d’aller plus loin pour ma sante. je suis grand pere, a la retraite et je continue a travaille avec des jeunes dont la moyenne d’age varie entre 18 a 38 ans. Au travail, ces jeunes m’adore comme un dieu car je fais plus jeune qu’eux, jamais fatigue et je n’ai jamais rencontrer un docteur de ma vie.Je vie en californie du sud : USA : depuis 20 ans tout les jours je fais du sport le matin de 5h30 a 6 30, ensuite pour mon petit dejeuner j »avale 2 jaune oeufs plein,et un grand verre de rasberrie rouge mixer en puree. soupe de legumes plus 2 bananes pour mon lunch, et un bon diner le soir a 7h. je savoure 7 different plats pour la semaine et un bon verre de vin pour le coeur pour savourer les plats. Je vais au lit a 10 h tout les soir sans exeption depuis plus de 20 ans.
je vous admire docteur Xavier de vous mettre en quatre pour des personnes qui ne sont pas bien dans leur tete et qui deconne a se plaindre a longueur de journee. Continuer Docteur dans votre entreprise car il as des gens comme moi qui qui ne demande qu’a vous ecouter et as sauver leur vie. Sous le ciel bleu de la californie, a tres biento Docteur Xavier pour vos nouvelles brochures.

Répondre
yves 16 juin 2019 - 8 h 03 min

personellement, je me fous pas mal de toute votre romance. je prend le meilleur de vos recit et ca marche tres bien pour moi.de toute facon, les gens sont toujours a se plaindre, alors continuer vos ecrit bien ou pas bien, ca me derange pas. salut docteur et bon courage.

Répondre
Yperion 15 juin 2019 - 8 h 16 min

NON NON et NON…il ne faut pas arrêter vos lettres d’information…NON surtout pas !
———————–
Après lecture des commentaires, beaucoup de personnes vous encouragent comme moi à continuer, d’autres geignent car il faut lire, ou que ça les dépriment…mon Dieu…il faut lire ! Il est désormais reconnu qu’au-delà de la pollution des mers, ce sont les cerveaux qui le sont, à consommer des vidéos de pas plus de 30 secondes et à ingurgiter des louches trop pleines d’informations sur les réseaux sociaux. Prendre soin de sa santé deviendrait pénible, faire face à des réalités serait déprimant….hummmm serions-nous devenus des faibles ou déficients incapables de supporter le moindre écart dans une vie trop protégée ?
Alors M. Bazin, vous êtes un des rares à être « cash » et à étayer vos propos à l’aide d’articles scientifiques (comme votre confrère Thierry Souccar) ce qui fait de vous un référent plus crédible que bon nombre de nutritionnistes diplômés d’état qui nous sermonnent toujours de boire du lait pour avoir du calcium ! Il est à noter que la science avance très vite depuis quelques années et comme pour le climat, on ne pourra pas dire que nous n’étions pas prévenus grâce à des gens comme vous qui se sont engagés corps et âme. Oui chers lecteurs on nous vend de la m….la plupart du temps, et seuls les plus nantis peuvent manger 100% BIO. Que faire ? Que peut-on manger alors ? Existe-t-il une solution ? C’est peut-être à nous, citoyens, de nous ériger contre le gouvernement qui ne fait rien pour arrêter ce déferlement de mal bouffe, ou à boycotter les produits indignes pour notre santé. Pas de solution miracle en vue.
Donc OUI continuez à nous informer encore, et toujours, pour que nos consciences s’éveillent, pour que l’on puisse vivre mieux au lieu d’absorber des médicaments pour vivre vieux et en mauvaise santé. L’espérance de vie augmente mais à quel prix…
C’est à nous de faire le tri de vos informations, personne n’est obligé de vous suivre, de vous lire, chacun possède son libre arbitre non…
Merci de tout cœur pour ce travail unique et précurseur. Un jour, je l’espère, un thésard en nutrithérapie dans 100 ans vous citera comme un bienfaiteur !
Bien à vous

Répondre
MR ANTHONY CHEAL PUGH 11 juin 2019 - 8 h 44 min

Il semble, d’après le Président de la Brtish Medical Association, que quelques noix tous les jours suffisent en ce qui concerne l’omega-3. On peut donc éviter à la fois les suppléments et le poisson gras.

Répondre
Silvia 9 juin 2019 - 12 h 27 min

La realité est triste, mais il faut la connaître. Merci!

Répondre
SKURATKO 9 juin 2019 - 7 h 36 min

Bonjour,
En ce qui me concerne, vous ne faites que votre travail, et vous le faites bien.
Je n’ai jamais pratiqué la politique de l’autruche, et je ne vais pas commencer aujourd’hui.
Merci pour votre excellent travail et bonne continuation dans cette entreprise.

Répondre
Manolitsas 8 juin 2019 - 11 h 39 min

MERCI pour ce travail Précieux d’information que vous réalisez sans rien demander en retour
GRANDE RECONNAISSANCE envers vous Monsieur !
Quel dommage que certains ne reconnaissent pas cette chance de recevoir de telles informations .
S’il vous plaît , ne vous découragez pas , nous attendons vos si précieuses informations
MERCI

Répondre
DAGOIS 6 juin 2019 - 10 h 38 min

Bonjour,

C’est nécessaire de connaitre tous les dangers en connaissance de cause, même
si ça déplait . Il faut pas se mettre la tête dans le sable.
Continuez à nous informer et merci pour toutes vos recherches. Si ça déplait à certains ils n’ont qu’à se désabonner. bien cordialement

Répondre
D'ALESIO 6 juin 2019 - 8 h 27 min

Je vais être succinct, il faut une décision politique à l’échelle mondiale pour éradiquer les pesticides, les PCB, etc…, et réduire drastiquement les trafics aériens et maritimes excessivement pollueurs, qu’on ne met pas en avant dans les médias. (voeu pieux ?)

Répondre
wilczeck 6 juin 2019 - 7 h 35 min

bonjour xavier

non il ne faut absolument pas arreter de nous ienvoyer vos courriers ;; vos informations sont très utiles;
effectivement c est devenu très difficile de savoir ce que nous pouvons manger pour préserver notre santé; mais toutes vos informations m ont permise de faire un tri dans mon alimentation et après chacun fait comme il le veut avec vos conseils;
merci pour votre travail qui doit etre très compliqué je pense;; et j espère de tout coeur avoir encore le plaisir de profiter de vos lettres;;

Répondre
muriel noury 6 juin 2019 - 7 h 23 min

Naviguer contre-courant est le lot de persones qui travaillent à divulguer, malgré tout, les informations permettant de nous former un esprit critique, celui là même qui risquerait ensuite de devoir modifier tout notre mode de penser ( ou de non- penser)….ça fait peur, ça remet tout en question, jusqu’au plus petit geste quotidien, et non seulement sur l’alimentation et la médecine. Effectivement, le changement est un privilège de peu d’élus. La nature enseigne. Observons les saumons……merci.

Répondre
Ghislaine 4 juin 2019 - 11 h 19 min

Il faut continuer à nous dire la vérité même si cela ne plait pas à certains,nous ne devons pas nier l’évidence et baisser la tête.Merci de ce que vous faites et heureusement qu’il y a des personnes comme vous,c’est aux lecteurs après de choisir ce qu’ils doivent faire.Bon courage…il vous en faut et à bientôt pour d’autres informations.

Répondre
Lucille Major 3 juin 2019 - 12 h 45 min

Vous ne parlez pas du panguasius et tilapia . Est ce des bons poissons ? Merci

Répondre
Leonhardt denise 1 juin 2019 - 8 h 21 min

Mille mercis de nous dire toute la vérité. Parmi les laboratoires qui certifient les compléments sans polluants pouvez vous citer NATURACTIVE (Ysoméga) et NUTRAVANCE (probiotiques) ??

Répondre
Yves Finet 30 mai 2019 - 16 h 49 min

Oui, continuez à envoyer. Si c’est déprimant, ce n’est pas de votre faute, mais bien de ceux qui polluent ou fabriquent de la nourriture nuisible. Après, c’est à chacun d’entre nous de décider comment réagir. Ceux qui préfèrent ignorer et continuer à se faire plaisir, c’est bien aussi, s’ils en prennent la responsabilité en connaissance de cause …

Répondre
ma 30 mai 2019 - 8 h 49 min

bonjour
certains de vos propos sont intéressants (mais je rejoins celles et ceux qui trouvent vos post trop longs surtout quand il y a plusieurs sujets, pareil je survole) mais ils surfent sur une tendance alarmiste, et surtout, ils ne prennent pas en compte une vision globale.

Ainsi sur l’article que vous venez de publier sur les poissons, en recommandant de manger des crevettes (sauf celles qui viennent d’Asie), vous oubliez que la plupart des pèches (pas qu’en Asie) de cette espèce est un véritable carnage écologique : filets qui raclent le fond, détruisant tout, ramassant des espèces qu’on rejette mortes, etc…

d’accord, à la fin on ne sait plus quoi manger, alors stop au catastrophisme et surtout aux indications qui peuvent avoir d’autres effets pervers.

Quand je lis qu’une dame arrête de boire l’eau du robinet et n’utilise plus que celle en bouteille, a-t-elle conscience que même en France, le plastique n’est pas entièrement recyclé et que cette matière ne se recycle pas à 100% (pour faire un objet en plastique recyclé, il faut apporter un certain % de plastique neuf).

il faut permettre aux personnes de faire des choix raisonnés, pas les effrayer bêtement

Répondre
Fanfan PH 28 mai 2019 - 1 h 06 min

Bravo !
Continuez à nous informer !
Votre démarche est plus qu’appréciable, et je l’apprécie à sa juste valeur.
C’est si rare de nos jours d’entendre des vérités , la politique de l’autruche a ses limites.
MERCI à vous, ne nous abandonnez pas !

Répondre
E. 27 mai 2019 - 13 h 39 min

Poursuivez. Sans états d’âme. Ceux qui ne veulent pas voir la réalité en face ou qui se plaignent de la dureté de vos conclusions sont les mêmes ou les frères en déni qui, tout au long des 50 ou 60 dernières années, nous ont conduits collectivement au triste état où nous sommes aujourd’hui. Il me semble que cacher ou édulcorer la réalité et ses conséquences serait contraire aux objectifs de santé et de progrès qui sont les vôtres (et les nôtres qui vous lisons).
Cordialement,
E.

Répondre
MONNIER jean-marie 26 mai 2019 - 23 h 11 min

C’est de votre devoir de dire la vérité sur vos recherches, même si vous vous adressez à des autruches! Il y en a qui ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre. COURAGE et DETERMINATION.

Répondre
FERREYROL 26 mai 2019 - 15 h 21 min

Rien n’est plus beau que la « vérité », quand elle est bien dite……je préfère entendre cela, qui me conforte dans ce que je savais, déjà, que de se poser des questions, sans réponses véritables…..merci à vous .

Répondre
GOLİCHEFF 26 mai 2019 - 14 h 06 min

Merci pour vos informations sur la mal bouffe et sur les produis de la mer. Il ne nous reste comme produits sains que les crevettes occidentales !
Pour les déprimés, le vieil adage : un homme averti en vaut deux !
Cordialement
Igor

Répondre
Stephanie Jeandel 26 mai 2019 - 11 h 40 min

En reponse au mail Dois-je tout arreter?
Il y a un espace entre tout arreter et en faire un peu moins.
Les informations sont interessantes mais il y a trop de messages et certaines informations reviennent en boucle dans des messages differents ce qui devient un peu envahissant.
Merci en tout cas pour le partage d’information

Répondre
Cappé 26 mai 2019 - 9 h 59 min

Je partage le sentiment de beaucoup de lecteurs sur le catastrophisme ambiant… qui devient pesant et anti productif à mon sens. Les articles sont très longs et je ne les lis presque plus du tout jusqu’au bout…Désolée.

Répondre
Michel 22 mai 2019 - 7 h 34 min

Merci pour vos lettres d’informations sur la santé. Elles me sont précieuses, surtout lorsqu’elles sont des alertes comme dernièrement votre analyse sur la consommation de poisson. Ne pas les publier serait une politique de l’autruche face aux dangers qui nous menacent. Compliments et continuez !

Répondre
BOUTET 20 mai 2019 - 9 h 26 min

Mon mari et moi faisons très attention à la qualité de notre nourriture………..donc merci de vos conseils.
Nous avons très apprécié votre lettre sur le poisson.
Surtout continuez à nous éclairer.
Très cordialement
F.B.

Répondre
Magnin-Petrucci 20 mai 2019 - 7 h 18 min

Bonjour Monsieur,

Vos newsletters sont très très intéressantes.
Vraiment, je trouve vos sujets passionnants.

C’est aussi expliqué d’une manière à la fois simple et accessible, et en même temps, détaillée.

C’est un vrai plaisir de les lire.
Un très très grand merci !

Bonne continuation, donc
Et surtout, n’arrêtez pas, svp !

Meilleures salutations
C. Magnin

Répondre
DARY N. 19 mai 2019 - 21 h 31 min

Bonjour monsieur BAZIN,
Tout d’abord, merci pour toutes les informations que vous nous donnez, elles sont vraiment précieuses pour moi. Personnellement, il y a bien longtemps que je ne mange plus de poissons, ni de viande et de produits laitiers d’ailleurs. En ce qui concerne l’eau du robinet, je l’ai banni. Lorsque je cuis des légumes à l’eau ou que je fais mon café, j’utilise que de l’eau de bouteille. Et là encore, vous avez parfaitement raison. Je ne tiens pas à empoissonner mon corps avec toute cette soit disant nourriture indispensable pour la santé. Consommant que des fruits et des légumes, je sais que je me protège contre beaucoup de maladies.
Mais je tiens surtout à vous remercier pour votre lettre concernant les traitements contre le  » mauvais » cholestérol. Pendant plusieurs décennies, j’ai pris du crestor et depuis que je vous ai lu sur les dangers des statines, j’ai cessé dans prendre. Maintenant, j’espère que mon hypercholestérolémie ne va pas me jouer de mauvais tour… mais en attendant, j’ai moins de problèmes au niveau de mes chevilles, je ne sais pas encore si c’est lié à l’arrêt du crestor, mais cela me semble possible.
Alors non, vous ne devez pas arrêter à nous informer de tout ce qui peut nuire à notre santé, mais aussi à tout ce qui peut lui être bénéfique.
Je vous remercie infiniment de tous vos bons conseils tellement utiles.
Très cordialement.

Répondre
Damien 18 mai 2019 - 20 h 03 min

La vérité est parfois dure à entendre et souvent plus dure encore d’y faire face. Continer ne vous arrêter pas en si bon chemin le gouvernement, l’industrie pharmaceutique, la grande distribution, nous empoisonne et nous devrions être au courant de rien..
Un homme Averti en vaux 2
Un Homme diverti ne vaux rien.
Bonne continuation Xavier et à tte l’équipe de Sante Corps Esprit. P

Répondre
Gabriel Bruni 18 mai 2019 - 17 h 06 min

Continuez à informer affectueusement comme à votre habitude et, que les petites personnes sensibles, essayent de consulter leurs organes prévus de mort, s’ils se reconnaissent dans les critiques de leur premier de « corps dés »! La santé ne se joue pas au « 421 »!
Merci, restez sur le chemin de l’Aide aux Autres, si certains ne se considèrent pas comme des autres, c’est qu’ils ne sont capables que de bénéfice et, non de partage.
Gabriel Bruni
Pace Salute
Vous pouvez publier mon écriture, car je suis pour l’être qui se mouille… Moins pour les êtres qui s’essuient!
Forza

Répondre
Adil Korchi 18 mai 2019 - 12 h 40 min

Bonjour,

Sincèrement je trouve le contenu de vos lettres intéressant et avertissant. Il est clair que cela est fruit de plusieurs heures voir jours de recherches dans un monde où le lobbying pharmaceutique fait pression sur les politiques et médias pour occulter certaines vérités catastrophiques. Continuez votre mission et informez au mieux vos lecteurs, ne vous souciez pas des réactions négatives infondées de quelques-uns. Une personne avertie en vaut deux ou plus.
Enfin j’en profite pour vous remercier ainsi que l’équipe qui vous assiste dans ce périple où les zones de turbulences ne cesseront jamais.
Bien à vous
Adil Korchi

Répondre
BEUCHET Myriam 16 mai 2019 - 13 h 41 min

Continuez de nous alerté il faut que l’on sache la vérité !

Répondre
Schnell Margot 15 mai 2019 - 18 h 54 min

Merci pour votre honnêteté mais ce n’est pas une solution que de se mettre la tête dans le sable !! Les nouvelles ne sont guère réjouissantes mais c’est comme cela !!
Continuez comme vous le faites … ! les critiques , vous en aurez toujours, malheureusement , car les gens injustes et stressés vont vous prendre pour bouc émissaire
Nous avons tous besoin de vérité et d’honnêteté
Bien sûr tout cela est triste…. pour nous tous …mais vous faites ,votre vrai travail d’information
Et puis , il faudra bien faire des choix
Merci pour tout
Margot

Répondre
Verdier 14 mai 2019 - 15 h 24 min

Totalement d’accord avec l’avis de jean-Claude que vous citez dans les dernieres lignes de votre lettre intitulee « Dois-je tout arreter? ».
Continuez donc, meme si la verite peut parfois choquer certains.
merci de tout!
georges

Répondre
Anna 13 mai 2019 - 7 h 43 min

Une seule chose est nécessaire : « Voir ce qui est ! » disait mon époux, en ajoutant qu’on ne doit qu’une chose à nos enfants : « Montrer l’exemple ! »

Si les parents ne changent pas de manière de regarder le monde qui change, parce que le monde vit avec des hommes qui vivent et le changent sans cesse, alors les enfants seront rigides, fixistes, et iront droit dans le mur de la mort sans savoir où est la vie réelle.

« Dire ce qui est » est simplement un dû honnête, nul n’a le droit de cacher ce qui aide à vivre. Ou alors c’est qu’il n’est pas capable de donner (de son temps, de sa vie, de ses forces) pour aimer les autres.

Enfouir, nier, fermer 5 sens est refuser sa propre vie, son avancement vers sa destinée de joie, à travers les épreuves, les désagréments, et non malgré, mais grâce à ces moments destinés à nous faire faire nos preuves de vrai vivant.

Merci des lignes justes.
Baisser les bras, c’est peu ou prou lâcher les autres.

Tant que vous pouvez, vous devez les écrire !
A la prochaine, et encore merci à vous,
Anna

Répondre
virginie Depardieu 13 mai 2019 - 5 h 30 min

Bonjour Monsieur,
Je vous écris sur mon vélo d’appartement 3x1heure par semaine le matin,et c’est là que je vous lis.
Je pense que votre démarche est bonne,je vous lis de puis le début parce que je crois en vos articles.
je vis dans une famille ou tout le monde a eu de latension,de mes grands parents des deux cotés , à mes parents,mon frère et moi je n’en ai pas,j’ai décidé il y a 20 ans(j’ai 53 ans) que je n’en aurais!
Je ne prends pas de médicaments,si j’ai mal à la tete,je vis avec, je fais 3 fois 1h de vélo et bien sur beaucoup de vélo à l’extérieur à la belle saison et j’ ai perdu 15 kg an 1999 sans ne jamais les reprendre.
Depuis que je vous lis, je fais attention au fromage que j’achète,j’achète plus de produits bio, fabrique mon pain le week end mais j’en achète dans la semaine car je travaille!
L’article sur le poisson est la goutte d’eau qui a fait débordé le vase,vous avez raison,mais qui a le porte monnaie et le temps pour se nourrir comme vous le dites et chacun doit garder son libre arbitre,c’est peut être de cela d’on vous devriez parler,chacun a le choix,chacun peut appliquer à sa manière,
demandez à chacun ce qu’il a changé dans ses habitudes depuis qu’il vous lit et vous serez étonné!
Donnez quelques recettes,menus comme vous l’aviez fait pour le gâteau à la cannelle ,du coup maintenant je sais faire du beurre végétal,soyez plus pédagogique et CONTINUEZ,bonne journée à vous

Répondre
Setbon 12 mai 2019 - 12 h 46 min

Voilà déjà plus de 15 années que mon instinct de consommateur m’a interdit la consommation de poissons.
C’est un produit vivant et noble par excellence, mais une fois de plus le profit l’a massacré…
Aucune réserve sur le droit d’information du consommateur éclairé, et sur votre information par Mail.
Merci.

Répondre
Craig Jenkins 11 mai 2019 - 13 h 14 min

J’aime votre travail et la vérité a toujours une valeur inestimable. Certains vont trouver certains vérité trop dure d’entendre et ils peuvent l’ignorer si ils veulent mais votre travail est pour les plus courageux qui veulent la vérité, toute la vérité et rien que la vérité. Merci de continuer de nous avertir sur la réalité dans lequel nous vivons.

Répondre
Lolita 10 mai 2019 - 15 h 33 min

Lolita Bravo pour le poison du poisson….Je suis végétarienne depuis bientôt 13ans,mais je mangeais du poisson souvent….Maintenant j’en mangerai de temps en temps,et même le pain et le fromage….Mourir plus tôt cela ne me dérange pas…Nous vivons dans un monde fou à tout les points de vue,donc je suis sûre que l’autre monde sera meilleur,biensûr si on l’aura mérité….Ne plus manger les aliments qui sont “bons pour la santé “alors la dépression s’annoncera….Mais je vous remercie de votre travail sur le poisson…on est averti maintenant…continuez le bon travail!

Répondre
TRAORE 9 mai 2019 - 11 h 44 min

Je suis ravie d’être de la famille.je compte sur vous.Santé corps esprit est la bénédiction en matière de Santé.
Merci.

Répondre
bourgeois 9 mai 2019 - 10 h 31 min

cher Monsieur ,ne vous découragez pas . bien sur la vérité fait mal mais il est nécessaire pour l’avenir de nos enfants et petits enfants de l savoir pour les rendre responsables de ce qu’ils mangent et responsables de participer le plus possible à l’amélioration des produits fabriqués dans l’alimentation .et ceci passe par la dénonciation des additifs chimiques et autres nuisibles à la santé dès que cela est découvert . Merci de faire ce que nous ne pouvons pas et surtout n’arrêtez pas votre magnifique recherche même si certains préfèreraient se boucher les oreilles et fermer les yeux pour s’envelopper d’une dangereuse tranquillité d’esprit à court terme .et puis vous pouvez être encouragé aussi par le fait que d’autres s’emploient à nous avertir des mêmes dangers et je pense aux journalistes de « Bon à savoir  » que je remercie en passant . Alors cher Monsieur persévérez , votre travail portera ses fruits tôt ou tard mais il en portera . merci encore .

Répondre
R.Bilodeau 8 mai 2019 - 17 h 10 min

Bonjour,

Tout est dans la façon de formuler vos textes d’après moi. Si vous formulez vos textes positivement, ça va bien mieux passer et moins déprimer les gens.
Je m’explique : Au lieu d’affirmer directement, vous posez des questions et vous donnez les trucs et solutions. Exemple : Comment éviter de manger trop de sucre nocif pour la santé? Et vous donnez des solutions, des pistes. Ça va faire en sorte que les lecteurs vont être informés et surtout vont avoir des solutions aux problèmes posés.

Répondre
Jocelyne Laroche 8 mai 2019 - 16 h 56 min

MERCI de nous donner l’heure juste… d’ailleurs, vos propos sur les poissons ne surprendront personne…
Nous sommes libres de suivre vos conseils ou non, mais surtout, n’arrêtez-pas!

Répondre
SAUGEZ Michèle 8 mai 2019 - 10 h 45 min

Bonjour Dr Bazin,
Plutôt que de réagir aux réactions émotionnelles normales des gens, je dirais plutôt que vos lettres sont trop longues à lire car après une journée de travail, le temps est calculé. Pour une conclusion identique, je préfère 2 fois moins de texte.
Voilà donc ma suggestion.
Cordialement
Michèle Saugez

Répondre
Christine T 7 mai 2019 - 10 h 02 min

Bonjour, je suis très curieuse à chaque fois de lire vos lettres, une façon de s’informer en toute confiance. Merci de nous faire partager votre savoir !

Répondre
bourgeois 7 mai 2019 - 9 h 11 min

.Heureusement il y a encore sur cette terre des gens comme vous qui ont le courage de travailler honnêtement pour avertir et dénoncer le mauvais rendu comestible !. C’est vrai que l’on a de plus en plus le sentiment de risquer de s’intoxiquer avec de plus en plus d’aliments et surtout d’intoxiquer nos petits enfants . Que vont’ils devenir dans ce monde de commerce irresponsable et surtout mercantile ? Quel fléau que le dieu Argent ! Dommage qu’il soit
impossible de vivre en autarcie pour la plupart d’entre nous avec sa ferme ses légumes ses fruits ses céréales ses poules ses vaches etc et encore l’air étant aussi pollué rien n’est pur . !
vous encouragez de manger les oeufs ,mais quels oeufs sont encore sains ?
merci encore et persévérer jusqu’à ce que les grandes surfaces s’ inquiètent sérieusement et assez pour réviser leur vision de leur impact sur la santé des populations –
Bien Sûr en attendant faisons tout ce qui est en notre pouvoir selon vos bons conseils pour nous protéger mais cela devient de plus en plus compliqué de contrôler tout ce qu’on achète .

Répondre
TRIPIER Gérard 7 mai 2019 - 4 h 20 min

D’après le Professeur Henri JOYEUX,il suffit de cuire lepoisson à la vapeur pour le débarasser des polluants.

Répondre
jean claude legrand 6 mai 2019 - 17 h 56 min

merci pour vos conseils documentés, auriez vous par hasard une étude sur les poissons vendus en pochette sous vide en France par hasard ?
ils sont d une préparation facile en salade, peut on choisir des marques dont les produits sont issus de Bretagne ou de Normandie ??
merci a vous . Mr Legrand

Répondre
SELME 6 mai 2019 - 15 h 40 min

Que faire ? Dans un article précédent vous dites de manger des sardines pour leurs oméga et là vous dites de les évitez à cause du mercure et autres polluants

Répondre
Roland 6 mai 2019 - 14 h 57 min

Lecteur fidèle de votre lettre, et j’ai l’intention de continuer..
Qui mieux que vous et vos recherches nous transmettent l’INFO
A nous de prendre ce qui nous convient
MERCI ´S MILL

Répondre
cardi 4 mai 2019 - 9 h 14 min

Cher Xavier.
Merci pour votre dévouement à nous informer sur tous les dangers des aliments. maintenant à ceux à qui cela ne plaît pas, rien ne les oblige à lire ces messages, chacun est libre de les apprécier ou pas.
Se voiler la face pour éviter de voir la réalité, a chacun de prendre ses responsabilités, mais pensaient bien à vos enfants et petits-enfants, en sachant qu’on est au courant des dangers de certains aliments et qu’on ne fait rien pour leurs santé a long termes !
c’est sur qu’il est difficile de faire un choix tous les aliments sont pollués, chacun choisira selon lui celui qui présente le moins de contamination

Merci encore et continuer à nous informer.

Répondre
Daniel BERNARD 3 mai 2019 - 9 h 52 min

Bonjour Monsieur,
Bien sûr, il faut continuer à informer car j’ai pour règle personnelle de ne jamais tuer le messager.
Ensuite, chacun fait comme il peut…
Bien à vous.
Daniel

Répondre
Cathy B 2 mai 2019 - 10 h 47 min

Bonjour, en réaction à votre question : « dois-je arrêter? » moi je vous dis non. Nous sommes tous responsables de nos choix et de nos actes. Nous pouvons donc penser par nous-mêmes. Pour moi vous êtes un éclaireur. Je prends donc le positif ainsi que les éléments qui m’intéressent dans vos lettres. Je comprends votre question, cependant pourquoi arrêter à cause d’une poignée de personnes qui ne réfléchissent pas par eux-mêmes et ainsi laisser dans l’ignorance celles qui sont intéressées ? MERCI pour le travail de qualité que vous fournissez. MERCI pour le temps que vous y passez et enfin MERCI pour votre aide précieuse dans mon acquisition de connaissances. Bien à vous.

Répondre
MICHEL 1 mai 2019 - 14 h 23 min

Si l on suit vos préconisations que nous reste t il à manger ? Néanmoins c est toujours avec beaucoup d intérêt que je lis vos informations
J adore les œufs mais même là je suis sceptique
Cordialement

Répondre
RXXXXXXX 30 avril 2019 - 7 h 29 min

Bonjour Monsieur, CONTINUEZ, oui CONTINUEZ à nous informer. J’apprécie vos lettres ainsi que votre travail et votre sérieux, vous aurez toujours des détracteurs, des insatisfaits, mais qu’importe !!! Nous avons besoin de conseils pertinents tels que les vôtres. Bien cordialement à vous.

Répondre
Abel Sylvie 29 avril 2019 - 8 h 28 min

Continuez surtout continuez 🙂 certes la réalité n’est pas plaisante et je comprends certaines réactions cependant je suis certaine que ces mêmes personnes qui ont jugé votre lettre d’infos déprimante n’ont fait que réagir sur le coup ! Vis courriers sont intelligents lucides et apportent toujours des SOLUTIONS et heureusement il y en a! Un grand grand merci à vous et l’immense travail que vous faites 🌸

Répondre
Roland Goncalves 29 avril 2019 - 7 h 17 min

Continuez à nous informer objectivement et même si ce n’est pas ce que l’on souhaiterait lire Ou entendre. C’est la réalité qui importe.
Merci encore!

Répondre
Martine LE CORVIC 27 avril 2019 - 11 h 13 min

Bonjour,
Mon mari et moi-même sommes pour la vérité sur la santé que ce soit de bonnes nouvelles ou de mauvaises. Notre libre arbitre nous permet de juger de notre façon de vivre en conscience et pertinence. Nous avons déjà pris le parti de vivre loin de la ville et de ses pollutions et de manger bio et local pour lutter contre tout ce qui a pu porter atteinte à l’intégrité de notre santé dans les années passées.
Continuez – nous vous y incitons – à nous informer car il y a peu de dossiers aussi complets qui nous permettent de l’être.
Bien cordialement
Martine & Christian Le Corvic

Répondre
Rose C 27 avril 2019 - 8 h 21 min

Je vous remercie pour la qualité de vos lettres et de nous donner des conseils sur les meilleurs produits tant il y en a sur le marché.
Personnellement rien ne m’étonne dans vos propos car j’ai déjà commencé il y a bien longtemps une démarche personnelle d’ouverture de conscience. Ce n’est pas vous qui êtes morose, c’est la réalité qui l’est. La prise de conscience sera dure voire impossible pour certains ce qui fait les choux gras de l’industrie pharmaceutique. Cela ne doit pas vous empêcher de poursuivre dans votre travail de transparence. A la décharge des personnes troublées par vos propos, plus d’un siècle de mensonges et d’empoisonnements ne se régleront pas en quelques mois et effectivement très peu sont ceux qui nous expliquent quoi manger d’ou le sentiment qu’il ne reste plus rien. C’est tout un système alimentaire qui est à revoir… et pas seulement un système de pensée également et retrouver son libre arbitre. Le choix de sa santé pour soi et les siens. L’ouverture des yeux englués de mensonges fait mal, mais elle est salutaire. Je relaie vos infos autour de moi et même aux plus jeunes. C’est notre responsabilité de les préparer à un monde plus sain. Merci et bonne continuation.

Répondre
danièle derouin 26 avril 2019 - 17 h 32 min

MERCI DE CONTINUER A M ENVOYER TOUTES VOS LETTRES AVEC OU SANS BONNES NOUVELLES. CHACUN FAIT CE QUI LUI PLAIT MAIS J ESSAIERAIS D APPLIQUER LE PLUS SOUVENT VOS CONSEILS. IL Y A DE LA SANTE DE CHACUN. FINI LE POISSON. MERCI DE NOUS ECLAIRER.

Répondre
Dodane 25 avril 2019 - 16 h 57 min

Merci pour vos informations toujours très utiles. Si ce n’est pour moi, déjà trop âgée, vous m’offrez la possibilité de protéger mes petits enfants.

Répondre
Penin Chantal 25 avril 2019 - 13 h 02 min

Cher Monsieur,
J’ai eu la même réaction que celle des lecteurs que vous citez au sujet de votre lettre sur le poisson dans un premier temps. D’autant que le soir même j’avais prévu un dîner poisson pour des invités auxquels je n’ai pas osé faire part de vos analyses et nous nous sommes régalés, avec du mercure en prime sans doute!
Pour ma part, je suggèrerai que vous ne changiez pas le fond de vos alertes dont la solidité n’est pas en cause, mais que vous réfléchissiez à la forme à leur donner. Moins d’information à chaque fois serait plus pédagogique et une communication plus dynamique, interactive et moins dogmatique. En effet, certains articles sont des prises de tête et le lecteur moyen est tenté d’effacer le message. Le lecteur a son libre-arbitre bien sûr, mais quand on s’abonne à une newsletter c’est pour la suivre. Faire intervenir d’autres personnes, croiser les avis par exemple.
Merci en tous cas pour votre remise en cause qui est le signe de votre intelligence et de votre probité. Cordialement,

Répondre
Mejishi 25 avril 2019 - 7 h 32 min

Bonjour,

pour ma part, je souhaite que vous continuiez à envoyer vos lettres informatives car, comme vous le dîtes, elles révèlent la vérité, et la vérité est pour moi la chose la plus importante.

Répondre
Christophe 24 avril 2019 - 9 h 25 min

Bonjour,
Moi je vous encourage à continué et à nous donner les vrais informations, nous vivons dans un monde de mensonges et malsains sur plusieurs points, moi si j’ai rejoins santé-corps-esprit c’est pour avoir la bonne information et ne pas vivre dans le déni et me permettre d’améliorer mon alimentation et être conscient de ce qui ce trouve dans l’assiette.
Je veux connaître ce qui est bon pour mon organisme et ce qu’ils ne l’ai pas.
Certe ce n’es pas simple de s’alliment sainement mais c’est comme un oiseau petit à petit on fait son nid.
Merci de continuer et Bravo

Répondre
Elleaume 24 avril 2019 - 7 h 30 min

Les personnes qui se plaigneent aujourd’hui d’être informées iront porter plainte quand elles ne le seront pas !!!!!!! Alors,n’en tenez compte que partiellement et continuer comme cela,à nous informer des bonnes et mauvaises info.Encore merci.

Répondre
Chantal Chabrier 23 avril 2019 - 8 h 30 min

Cher ami,
Surtout ne vous arrêtez pas sur quelques commentaires minoritaires de personnes qui prennent vos analyses comme un dictat.
Vos textes sont justement bien rédigés car vous exposez les faits mais vous temporisez toujours en précisant qu’il ne s’agit pas d’éliminer totalement le poisson, mais d’éviter certaines espèces, et qu’un mangeur de mal bouffe aura toujours un bénéfice à manger un peu de poisson.
Bref, perdurez dans vos analyses et vos synthèses pertinantes et très utiles.
Cordialement

Répondre
Chris 22 avril 2019 - 16 h 08 min

Bonjour,
Suite à votre demande d’avis voici le mien
Vos informations bonnes ou mauvaises sont importantes et les transmettre est primordial.
Pour moi il faut que vous continuiez. Effectivement l’état des lieux est accablant, mais passé la découverte de ce fait : allons nous devoir nous laisser empoisonner sans rien dire et sans rien faire ?
Ceci dit peut-être la forme est elle aussi importante car effectivement votre façon de présenter est alarmiste, je ne vais pas rentrer dans le détail voir les commentaires précédents.
Un focus plus régulier sur des bonnes nouvelles pourrait améliorer la situation ..

Répondre
TRIPIER 22 avril 2019 - 2 h 55 min

Il suffit de cuir les poissons à la vapeur douce
pour éliminer les métaux lours!Par contre,ne pas boire l’eau de cuisson.Ou alors,préparer auparavant votre place au cimetière!

Répondre
Kevin 21 avril 2019 - 8 h 16 min

Bonjour
Demandez à tous les gens qui ont un discours alternatif quelle est la réaction de la population de masse et vous verrez qu’ils sont sévèrement critiqués.
Ne vous arrêtez surtout pas et continuer à être un lanceur d’alerte magnifique.
La bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe.
Merci encore pour tout vos lettres et continue et n’oubliez pas que le peuple Marseillais vous aime

Répondre
moncomble 20 avril 2019 - 10 h 59 min

Bonjour! il y a bien longtemps que j’ai arreté de manger la viande et le poisson, je mange des légumes de mon jardin ou bien biologiques. Merci à vous d’informer les gens de la mal bouffe, normalement on devrait faire confiance à nos dirigeants malheureusement ils ne font pas leur travail et inonde le marché de produits néfastes pour la santé. Merci à vous!!

Répondre
Rija 19 avril 2019 - 9 h 03 min

Bonjour Xavier,
Je lis avec assiduité vos lettres d’information que je trouve très intéressantes et vous encourage à continuer à les diffuser.
Je ne peux malheureusement pas commander de livre car je ne vis pas en France.

Répondre
Berna 18 avril 2019 - 14 h 04 min

Voici mon avis. Perso, je trouve les articles souvent forts longs et répétitifs… Et c’est vrai assez peu objectifs.Je les lis de ce fait rarement en entier. Plutôt que de mettre l’accent sur ce qui ne va pas… comme tous les journalistes, infos.. Il nous serait à tous beaucoup plus judicieux d’avoir plus d’infos sur que manger pour avoir tout ce dont notre corps a besoin…dans le respect de soi et de la nature. Quelles alternatives à ce qui est pollué ou toxique…
Votre idée de départ est très bonne…et belle…Alliez responsabilité d’info et ouverture vers la nouveauté. Merci pour vos recherches et votre engagement… Toujours aller vers le positif… tout en étant LUCIDE. C’est cela qui sauvera la Terre et ses habitants…En un mot l’AMOUR.Merci

Répondre
xavier pourtau-cazalet 18 avril 2019 - 9 h 54 min

Bonjour Monsieur, c’est avec le plus grand interet que je suis votre travail. Personnellement je resous progressivement tous ces problemes de malbouffe en produisant tout simplement notre alimentation. Un potager de 100 m2 cultive avec des methodes accessibles permet de produire entre 300 et 500 kg de legumes par an; vous avez bien lu ces chiffres. Si on ajoute un poulailler et quelques methodes eprouvees de conservation, on peut couvrir chez une famille de 4 personnes les 3/4 des besoins alimentaires. Pourquoi n’insisteriez-vous pas dans vos prochaines lettres sur ce point? Je me tiens a votre disposition au cas ou cette remarque attirerait votre attention.
Et continuez a informer les personnes et faire ce que vous dicte votre coeur. Quoi que vous fassiez vous serez de toutes les facons critique.
Une excellente journee. Xavier.

Répondre
Myriam 18 avril 2019 - 8 h 44 min

Bonjour Xavier
J avais essayé d envoyer un mail rempli de compliments mais il n est pas passé. Il fallait que je fasse une autre démarche et je n ai pas pris le temps. Alors je prends le temps ici puisque vous nous donner la chance de nous exprimer.
Je réponds à la dernière lettre envoyée dans laquelle vous nous faites part de retours insatisfaits.
Pour ma part, je trouve vos lettres d une très grande qualité, RARE et écrites d une façon simple, à la portée de tous. C est justement cela qui m a séduit. Continuez svp a nous informer tel que vous le faites! Vous le faites si bien avec toujours de la bienveillance et des alternatives. Je ne trouve pas que vos lettres sont accablantes. Certes, elles ne divulgent pas uniquement des bonnes nouvelles mais a mon sens c est ca la realite de la vie 🙂 et c est au lecteur de garder son esprit critique par rapport a sa propre tolérance. Pour ma part, j accepte ce que je suis en mesure d accepter a l instant où je lis les lettres et le reste je le laisse pour plus tard. Je suis egalment abonnée à la revue santé corps esprit: une mine d or d informations. Alors s il vous plait, continuez votre magnifique travail qui est de nous informer. Je vous souhaite beaucoup de courage dans votre belle mission et vous remercie énormément.Une fidèle lectrice depuis quelques mois seulement. Bien à vous
Nb: j attends avec impatience votre lettre sur les amalgames dentaires qui j avoue me fait un peu peur mais j ai quand même envie de savoir et je sais qu il y a toujours des solutions. Excellente journee a vous et a toute votre équipe

Répondre
Cécile B 17 avril 2019 - 7 h 12 min

Continuez de nous tenir informer !
Je préfère manger mieux, éviter les médicaments
Je préfère l honnêteté plutôt que ne pas savoir…

Répondre
LIONEL THEVENOT 17 avril 2019 - 2 h 28 min

Bonjour Xavier,
Non, n’arrêtez pas vos lettres…
Beaucoup de français n’aiment pas qu’on leur dise la vérité quand cela risque de leur faire enlever leur lunettes roses…
Il en est de même au sujet de la grave crise à venir…
Cela n’empêche pas les choses d’arriver, mais cela les empêche de se préparer…
Depuis 2005 j’annonce à mes amis et proches ce qui arrive maintenant, et ce qui va arriver… je passe de moins en moins pour un fou…
Merci pour votre travail… on n’avance pas en écoutant les défaitistes. Si cela dérange certains, il n’ont qu’à se désabonner. C’est aussi simple que cela.
Pour que notre société évolue, il faut beaucoup plus de personnes conscientes de la réalité. Vous participer à ce travail d’évolution des consciences.

Répondre
thierry CANTEGRIL 16 avril 2019 - 14 h 59 min

merci pour vos conseils et merci pour les vérités que personne ne veux dire.
cordialement

Répondre
HAAS philippe 14 avril 2019 - 21 h 48 min

merci pour ces vérités issues des études(on le sait: les vérités,sur tous sujets,ont toujours dérangés!, (beaucoup pour s’ètre fait un devoir d’en informer leurs semblables y ont laissé leurs vies !:suffit d’étudier l’histoire de l’humanitée »civilisée »!.).Continuez,cela va nous aider à corriger nos habitudes(et abattre 1 à 1 les remparts de nos préjugés que nos médias se sont astreints à subtilement nous convaincre de « vérités »).C’est bon pour notre santé et meilleure vie.
PS: Pourriez vous par contre nous dire dans quel partie de l’Océan Atlantique la peche est la moins polluée(Atlantique Nord.Est.?? car sur les étalages français c’est presque toujours là que viennent les poissons gras.Vous n’avez pas parlé du colin dAlaska(pas cher,pour les « prolétaires »comme moi,ni non plus du Lieu Noir pas cher non plus)
Merci pour tout

Répondre
Beatriz 14 avril 2019 - 18 h 55 min

J’admire votre honnêteté et je remercie pour vos précieuses lettres.
Vous fournissez les informations à bon escient, cela est laissé à la discrétion de la personne qui les lit pour décider de continuer ou non de manger du poisson. Si les consommateurs préfèrent rester aveugles, ce n’est pas vos problème, cher Xavier.
Merci beaucoup

Répondre
Strickaert Georges 13 avril 2019 - 13 h 02 min

Bonjour.
Jean-Claude et la majorité de tous les autres ont tout bien écrit.
Comme eux, un autre « Merci », poursuivez ainsi »
Quelle horreur que d’apprendre ce que vous nous apprenez, mais – comme d’autres l’ont écrit – la vérité DOIT être dite, pour nous et ceux qui vont nous suivre. Et forcer nos Maîtres à revenir dans le droit chemin. A propos , que mangent-ils ?
Si d’autres ont peur de la vérité, qu’ils s’empoisonnent, mais en assumant ..
Triste époque mais heureux les lucides, et ceux qui instruisent. Georges

Répondre
Casta Odile 13 avril 2019 - 9 h 12 min

Où trouverons-nous des informations libres, même démoralisantes, si vous cessez de nous les transmettre ? Vous n’empêchez personne de consommer à sa guise. Pour ma part, j’en tiens compte, et de loin en loin je fais des écarts, pour ne pas me priver totalement d’une belle sole par exemple… Je comprend pourquoi mon corps a plus souvent envie de crevettes que de cabillaud ! Merci à vous !

Répondre
Madeleine 12 avril 2019 - 12 h 33 min

Continuez a nous informer comme vous le faites et laissons chacun prendre ses responsabilités
Sur ce qu’il fera …ou pas
Merci du travail effectué pour nous

Répondre
Christine Canals-Frau 12 avril 2019 - 8 h 57 min

N’arrêtez surtout pas!!! Ce que vous faites est d’une importance capitale. Les informations que vous diffusez ne plaisent peut-être pas à tout le monde, mais la vérité plaît-elle toujours?
Merci, et bon courage pour la suite!

Répondre
Mazur 8 avril 2019 - 15 h 46 min

Heureusement qu’il existent des hommes aux savoirs, comme vous, pour éclairer ceux qui non pas la connaissance sur bien des sujets.
Merci docteur.

Répondre
Paula 8 avril 2019 - 15 h 18 min

Vos articles sont excellents car c’est la vérité. Je fais très attention à la provenance du poisson que je choisis sauvage mais pas de n’importe quel région. J’ai toujours pensé que les humains se détruiront eux-mêmes ! puisque c’est dieu le fric à tout prix ! Mes paroles sont dures ? pas du tout ! car quoique l’on fasse même en bon citoyen (tri des déchets, recyclage, etc…) c’est une goutte d’eau dans l’océan hélas.
Merci pour votre travail, je vous y encourage.

Répondre
Ribiere 7 avril 2019 - 15 h 25 min

Bonjour,
J’ai reçu votre lettre il y a quelques jours mais je m’aperçois que vous l’avez déjà publiée plusieurs fois depuis 2016 . De même à chaque fois, une seconde lettre intitulée ‘que dois-je faire ? ‘
Pouvez-vous m’expliquer ce fonctionnement ? je ne comprends pas bien .
Clt

Répondre
Jean-Louis DEDRIJ 6 avril 2019 - 11 h 58 min

Cher Mr. Bazin, c’est avec intérêt que je lis tous vos articles. Ils ne sont pas pessimistes mais réalistes. C’est malheureusement la vérité. Notre environnement est polué. Il faut le savoir et agir en conséquence. Je vous félicite et vous invite à continuer dans cette voie.
Cordialement.

Répondre
Montreau 6 avril 2019 - 11 h 07 min

Bonjour,
Je vous encourage à continuer de nous informer, même si la vérité est parfois dérangeante. Il est toujours nécessaire de connaitre les enjeux afin de pouvoir faire ses choix en toute connaissance de cause. rien n’est pire que de faire l’autruche.
Merci de votre travail.

Répondre
yveline Laouami 6 avril 2019 - 8 h 03 min

surtout n’arretez pas!
habitants des pays riches, nous avons été habitués à consommer trop et sans reflechir aux conséquences pour notre santé et celle de la planète. vos précieuses informations permettent à ceux qui le désirent de faire des choix et « d’ajuster le tir ». quand on se trompe de route , le bon sens nous fait rebrousser chemin ou en chercher un autre… mème si c’est fatigant…
encore merci

Répondre
Bachelet 5 avril 2019 - 11 h 15 min

Bonjour, je lis vos messages que je reçois chaque jour, en résumé, il ne faut plus manger de poisson à cause des métaux lourd, il ne faut plus manger de viande pour les anti-biotiques et les hormones, il ne faut plus manger de légumes ni de fruits pour les pesticicides, que nous reste t’il ? rien. J’ai 74 ans et je suis en pleine forme et je mange de tout comme j’en ai envie et cela depuis toujours. Car de nos jours nous n’avons pas trop le choix, sous la pression de la politique de l’argent, cela n’est pas pret de changer. Votre démarche est tout à fait louable, mais quoi que l’on fasse, nous courons tous un risque, même en respirant. Cependant, Je ne peux que vous encourager à informer la population.

Répondre
Calou 4 avril 2019 - 16 h 52 min

Bonjour,
C’est vrai qu’il est dur d’entendre que nos habitudes ne sont pas forcément les bonnes. Cela permet de rectifier un petit peu le tir. Ce que je trouve dommage c’est de ne pas pouvoir poser une question style sur un forum pour avoir vos réponses ou un échange avec d’autres personnes.
Cordialement

Répondre
ANDRIANARISOA Tiana 4 avril 2019 - 9 h 25 min

Bonjour! Je vous remercie de tout cœur pour votre lettre. Elle m’intéresse beaucoup.

Répondre
ANDRIANARISOA Tiana 4 avril 2019 - 9 h 19 min

J’apprécie beaucoup votre lettre

Répondre
Jean Christophe GUARY 4 avril 2019 - 8 h 24 min

Excellent article ! Continuez ! Nous savons qu’il est aujourd’hui difficile et parfois dangereux de donner l’alerte !
Au risque de passer pour « complotiste » cela vaut la peine de continuer, vu que les « parties adverses » ne font que dénigrer sans jamais apporter la preuve du contraire …
Courage ! Nous avons besoin de vous …

Répondre
Isabelle 4 avril 2019 - 7 h 37 min

Bonjour
Je suis lectrice de vos « lettres info»oui,je dis bien info…j’aimerais répondre à votre inquiétude.Ce sont de véritables infos, dépourvues de sens publicitaires (ce qui est déjà très appréciable)..chacun est responsable de ce qu’il en fait…donc question stress , pessimisme et autres inquiétudes, les lecteurs devraient peut être se pencher sur leurs propre problèmes de discernement…pourquoi prendre ces infos au pied de la lettre?..et en faire une ligne de conduite ?..nous savons déjà tous qu’il serait préférable (pour ne parler que de ça)de consommer les petits poissons de la chaîne alimentaire, c’est depuis que je suis petite que j’entend cette info,(et j’ai 60ans)..et faire confiance à notre corps, l’écouter,..il sait se manifester et aussi…. s’adapter….et oui, il fait aussi avec ce qui se passe.Nous ne pouvons malheureusement pas vivre autrement qu’avec ce qui nous entoure, NOTRE pollution.La nature nous rend bien ce que nous lui donnons. Nous pouvons « améliorer « …déjà chacun devant chez soi…(jardin sans produits chimiques,consommation locale,ect….) une petite goutte d’eau,c’est comme ça que l’on commence à éteindre un incendie..(l’histoire du colibri 😊)
Donc…CONTINUEZ…et dommage pour les pessimistes, …ce monde est comme ça,
À bientôt pour vos infos…

Répondre
Beatriz 3 avril 2019 - 21 h 47 min

Cher Xavier.
pour ma part, j’apprécie beaucoup votre dévouement à informer vos lecteurs de tant de problèmes de santé.
Le sujet de la pêche est une décision individuelle. Vous nous avez fourni ces informations précieuses, il nous appartient d’agir en conséquence ou non.
Se couvrir les yeux pour éviter de voir la réalité est une sottise. Merci encore!. Beatriz

Répondre
Galliot 3 avril 2019 - 14 h 10 min

Continuez continuez vous êtes courageux, pourquoi l’ensemble des médecins ne s’expriment t’ils pas ??? Ils se cachent !!!
A nous de chercher les moyens de trouver le bon
et nous regrouper pour nous défendre mais c’est très difficile nos votes ne sont pas pris en compte face à l’argent.

Répondre
René Flatt 3 avril 2019 - 9 h 39 min

Cher Monsieur,
Ne vous laissez pas décourager par ces commentaires critiques à l’égard de vos lettres !
Je vous encourage vivement à continuer d’en rédiger de nouvelles.
Connaissez-vous le dicton: « Nul n’est prophète dans son pays » ? Peut-être en êtes-vous une victime. Qu’à cela ne tienne.
Bravo pour tous vos efforts, et bonne continuation !

Répondre
Gautier Simone 1 avril 2019 - 20 h 57 min

Gautier Simone
À :Xavier Bazin – Santé Corps Esprit
1 avr. à 21:34
Cher Monsieur,
Non, au grand jamais, n’arrêtez pas.
Votre article ne m’a pas surprise. Ma fille vit en Polynésie depuis de longues années et ils savent sur l’île combien il se faut se méfier du poisson et de ce funeste mercure. Vous n’avez fait que confirmer ce que ma fille me répète.
J’attends avec impatience votre conseil pour choisir un médecin, je suis incapable d’être mon propre médecin.
Je suis restée une vieille dame très infantile par rapport aux problèmes de santé

Encore merci
Avec toute ma gratitude, sincèrement à vous.

Répondre
Ali 1 avril 2019 - 14 h 23 min

Je suis abonnée à vos lettres depuis peu. Elles m’inquiètent tout comme elle m’intéressent, elles me dépriment tout comme elles me servent, petit à petit, à manger mieux. Selon moi vous devriez continuer à informer, mais en proposant des alternatives, pour ne pas avoir l’impression qu’on ne peut rien manger aujourd’hui

Répondre
Zélia 1 avril 2019 - 12 h 33 min

Bonjour,
Cela ne fait pas longtemps que je lis vos lettres d’information mais je vous remercie pour tout le travail que cela vous demande. J’ai un petit garçon de 2 ans et je voudrais essayer de limiter les risques pour sa santé futur (ainsi que la mienne et celle de mon conjoint).
Je vous remercie vraiment car avec toutes les informations que l’on trouve partout et facilement qui se contredisent largement on ne sais pas qui croire.
Vous nous exposé la vérité avec de vrai comparaison qui nous permette de bien nous rendre compte de la véritable situation de nos assiette.
Alors encore une fois merci pour votre travail.

Répondre
DIANE 30 mars 2019 - 14 h 50 min

Bonjour, personnellement, je suis très heureuse de vos lettres. Elles sont bien réfléchies et très utiles. Surtout, continuez à nous parler avec autant d’honnêteté. Il est vrai que l’alimentation est un sujet difficile à traiter où peu de gens sont d’accord (il suffit de voir tous les différents régimes qui se contredisent). De plus, à l’heure actuelle, beaucoup d’aliments sont pollués. Moi-même, je suis très malade et j’étudie activement le sujet pour devenir naturopathe et me soigner. C’est difficile de faire la part des choses, mais je pense que les gens qui lisent vos lettres doivent arrêter de prendre tout au pied de la lettre et tester ce qui leur convient vraiment en étudiant les réactions de leur corps. Une information reste une information, à eux de faire preuve de discernement dans la pratique. Pour le côté plus positif, vous pourriez aussi écrire sur les aliments qui soignent en fonction des diverses pathologies (il y a matière à recherche). Je vous souhaite une bonne continuation. Au plaisir de vous lire

Répondre
Annie BION 29 mars 2019 - 13 h 44 min

Xavier,
Pour ma part je lis vos lettres avec la plus grande attention car je suis à 100% avec ce que vous écrivez.
J’ai la chance pour ma part de faire tout les légumes sur un sol longtemps préservé de tout produit chimique, j’ai un verger avec quasi tous les fruits et j’évite d’acheter des produits transformés.
Plus de lactose, plus de gluten, quel bonheur….
Je comprends que pour certaines personnes c’est un vrai chamboulement, car il faut qu’ils pensent autrement et changent toutes leurs habitudes, mais lorsqu’on y parvient on sent vraiment la différence et le bien être arrive. (bien sur plus de médicaments, moi qui est travaillée dans la chimie je sais de quoi je parle).
Encore MERCI pour votre travail.

Répondre
JONAS 29 mars 2019 - 10 h 52 min

Bonjour
J’ai découvert depuis assez peu de temps vos lettres et je pense en avoir tiré un grand profit notamment en arrêtant les médicament anti-acide que me prescrivaient sans modération les médecins.
J’ai aussi décidé de surseoir avant de prendre des médicaments contre l’hyper tension et j’attends avec impatience vos préconisations sur ce sujet. Pour ce qui concerne le poisson, toute vérité est bonne à dire et ce n’est certes pas en faisant l’autruche qu’on améliorera la situation. Une petite question , savez-vous ce qu’il en est des poissons d’élevage ?
En tous cas , bravo pour ce que vous faites !

Répondre
Catarina C. 29 mars 2019 - 8 h 28 min

​Bonjour,

Vos travaux de recherche sont impressionnants et passionnants. Il est vrai qu’en lisant vos articles, il y a de quoi déprimer un peu: à mon âge avancé de 35 ans, je me pose réellement la question de savoir de quoi je vais bien pouvoir me nourrir ces prochaines années car, il faut bien se l’avouer, cette situation n’est pas prête de s’améliorer: entre les nombreux lobbys et la polution de la terre et de la mer, il y a de quoi s’inquiéter. La solution serait-elle de ne manger que ce que nous produisons nous-même? Et ce, en étant conscients que nous ne savons pas vraiment à quel point notre environnement est sain? Continuez vos recherches, n’oubliez pas de nous apporter vos précieux conseils sur les meilleures alternatives, et au final, il nous restera, à nous lecteurs, de faire le plus important: choisir ce que nous consommons ou pas, en toute connaissance de cause. Encore merci.

Répondre
Djamel 28 mars 2019 - 20 h 33 min

Bonsoir,
Je pense que les personnes qui ne veulent pas connaître la vérité n’ont qu’a se désabonner de votre lettre, vous n’aller pas arrêter d’aider les gens juste parce que certains ne supportent pas d’entendre la vérité.
Ce n’est pas à vous de vous poser la question c’est à eux de partir …c’est mon avis
Djamel.

Répondre
courvoisier 28 mars 2019 - 18 h 51 min

Bonjour, continuez!
De toutes façons, quoiqu’on dise, il y aura toujours
des mécontents. C’est comme çà. Bon courage.

Répondre
Mt 28 mars 2019 - 9 h 33 min

Bonjour
Vos lettres sont une source d’information nécessaire! La santé passé par ce que nous mettons dans notre estomac et si on ne connaît pas les aliments dangereux pour la santé comment pouvons-nous prévenir plutôt que guérir? Je pense que vos lettres sont plus qu’ utiles. Merci pour vos recherches et vos partages.

Répondre
Scherrer 27 mars 2019 - 20 h 04 min

Bonjour Xavier Bazin,

Premièrement, je vous félicite pour toutes les belles recherches que vous synthétisé chaque fois parfaitement dans tous vos articles.
Je suis tous les jours ravie de pouvoir en apprendre sur le monde qui nous entoure et ses dangers pour mieux nous en extraire et choisir des voies plus saines et bénéfiques pour notre organisme.

Je suis triste de voir à quel point certains lecteurs préfèrent se voiler la face au profit du plaisir ressenti par la consommation de certains aliments… oui le rapport est alarmant mais celui ci est réaliste et largement représentatif du monde actuel.

Plutôt que de se sentir attaqué et dérangé dans son petit confort, pourquoi ne pas réagir et aller chercher, chacun dans notre quotidien, des actions salutaires pour l’environnement…

Alors la réponse est non, ne cédez pas sous la pression de ces quelques commentaires qui dérangent. Toutes vérités dérangent. Chaque personne est libre de choisir les articles qu’ils lisent. Mais ceux qui veulent savoir et prendre conscience ont la chance de vous avoir. Vos enquêtes nous réveillent simplement d’un monde de bisounours qui n’est pas aussi beau qu’on veut nous le faire croire.

J’étais aussi triste quand on m’a annoncé que le père noel n’existait pas… nous ne sommes plus des enfants.

Soyons adultes et responsables. C’est notre planète et le futur de nos enfants.

Bien à vous,

Victoria S.

Répondre
Virginie 27 mars 2019 - 8 h 22 min

Bonjour, même si je peux comprendre que tout le monde en raz le bol de lire et entendre que tout est poison aujourd’hui et que cela engendre la colère, il ne faut pas se tromper « d’enemi ». On ne tire pas sur le messager…
Je crois que même si la vérité est désagréable à entendre, elle doit être dite, que chacun puisse faire ses choix en connaissance de cause.
Conclusion: continuez! Merci 😊

Répondre
OUF 26 mars 2019 - 15 h 22 min

Bonjour,
je rebondis sur votre lettre et je vais vous donner une réponse à ce questionnement:
Il faut évaluer les risques dans leur intensité mais aussi dans leur véracité. Même les meilleures études épidémiologiques comportent des biais!
Je suis chirurgien dentiste, très tôt sensibilisé à l’approche globale et à la toxicité des produits utilisés. cela fait 30 ans que je ne pose plus d’amalgames!
En 1998, j’ai été le 1er dentiste tabacologue de France;
Et donc je me permettrai de tempérer 2 de vos affirmations sur les liens entre dents et santé:
1 Le mercure des amalgames est beaucoup plus toxique …..pour le dentiste que pour le patient. Car il est le plus toxique à la pose et à la dépose.
Mais entretemps, une fois qu’il est fixé en bouche, il ne peut plus se déliter, sauf en cas de bimétallisme majeur(et rien que ce sujet mériterait 30 pages) et chez les mangeurs de chewing gum compulsifs. C’est un résumé car c’est très compliqué.
2 A propos des dents dévitalisées; bien entendu, il vaut mieux une dent vivante! mais si on ne peut plus garder la vitalité, une dent dévitalisée (mais dans les règles de l’art), cela vaut mieux qu’une extraction qui elle désorganise des fonctions très bien huilées et avec des incidences à distance.
3 Et enfin, comparées au tabac, les incidences de ces 2 premiers points sont sans commune mesure.
C’est pourquoi, je pense que le bon sens est de tempérer et évaluer. j’ai passé toute ma carrière(je termine en juin), passez moi l’expression, le c.l entre 2 chaises, à calmer les ardeurs des ésotérapeuthes et à les défendre auprès de mes confrères.
Alors continuez de nous donner des infos, comme vous faites, si et seulement si elles sont vérifiées et si les conséquences sur la santé sont possibles à évaluer (dernier exemple: bien sûr que la cigarette électronique n’est pas 100% inoffensive mais comparée à la vraie cigarette c’est réellement peanuts).
Très cordialement,
Dr Patrick OUF

Répondre
Castellazzi 26 mars 2019 - 8 h 28 min

Bonjour,
Vous n’êtes en aucun cas responsable pour toute cette pollution et oui, continuez à nous informer afin d’avoir cette prise de conscience (même si elle nous dérange).
Toutefois, terminer avec une note d’espour serait plus enrichissant et motivant pour nous tous… n’y a t’il pas toujours une solution qui suit le problème…!
Je vous remercie pour votre engagement et vous envoie mes plus douces pensées.
Brigitte

Répondre
Stephanie 25 mars 2019 - 16 h 41 min

Bonjour,
Bien entendu il faut continuer votre démarche. Nous sommes adultes dotés d’un cerveau capable de bon sens et de faire ce qu’on appelle “la part des choses”. Je prends vos lettres comme des guides et conseils pour améliorer le quotidien et pas comme un haro sur tout notre environnement. Moi-même enceinte de mon 3e enfant à l’âge de 40 ans, et consommatrice de poisson de façon hebdomadaire, j’ai été désagréablement surprise de ne plus avoir un choix énorme de consommation, mais la vie continue, je continue à cuisiner du poisson mais je suis contente d’avoir ce type d’information qui m’aidera encore mieux à faire mes choix dans le futur, tout simplement. Donc n’arrêtez rien, continuez largement. J’attends impatiemment la lettre sur la tension pour éviter les traitements car cela concerne la santé de nos parents qui malheureusement sont souvent difficiles à persuader de ne pas se fier “qu’à” l’avis de leur médecin…sachant que nous savons que les effets secondaires sur traitement au long cours peuvent être lourds de conséquence.
Merci de continuer à nous éclairer.
Stephanie

Répondre
EPRINCHARD 24 mars 2019 - 16 h 28 min

Bonjour,
Bravo pour le courage dont vous faites preuve en nous communiquant toutes les informations dont nous avons besoin pour faire nos propres choix afin de préserver notre santé, même si elles ne sont pas toujours très rassurantes.
Merci avec cet article de me donner enfin de bonnes raisons de ne plus manger de poisson (et d’aller chercher mes omega 3 ailleurs !), moi qui est été violemment contrainte d’en avaler pendant toute mon enfance, sous prétexte que c’était bon pour la santé 😉
En vous lisant, à chaque fois, je me sens enfin respectée, car vous n’imposez rien, mais ne cachez rien non plus.
Chacun doit pouvoir connaître la vérité sur ce qu’il mange et ce qu’il risque.
Je vous suggérerais juste deux choses :
– Montrez-nous aussi le verre à moitié plein ! Car si j’ai bien compris, il y a des bénéfices à manger des petits poissons, des anchois, des crevettes, des noix de Saint-Jacques ou du saumon sauvage d’Alaska… Alors, dites nous lesquels AUSSI !
– Et globalement, ne nous faites pas peur ! Les longues tirades sur tout ce qui ne va pas ou n’est pas bon pour nous terrorisent un peu, c’est vrai. Peut-être qu’il faudrait nous en dire moins, juste les 2 ou 3 messages les plus importants et nous donner 1 ou 2 pistes/espoirs… qui nous donneront envie de continuer à rester vigilant, tout en pensant que nous avons aussi la possibilité de faire des choses positives pour préserver notre santé physique et morale.
Et merci encore une fois pour toutes les informations que vous nous communiquez, c’est un vrai trésor !
Bien cordialement

Répondre
Guilloux 24 mars 2019 - 12 h 53 min

Merci de nous ouvrir les yeux ! Bien sûr, la vérité n’est pas toujours belle à entendre.
Cela m’aide à faire plus attention sur mon alimentation et à mon capital santé qui est si précieux

Répondre
PERRON 24 mars 2019 - 0 h 37 min

Réponse:
Je n’ai pas le temps de tout lire, parce que je suis aidant familial de deux parents (Alzheimer et psychisme). J’ai du mal à prendre du temps pour moi. Mais je suis d’accord avec vous, c’est vrai que sa peu-être pessimiste, mais c’est la réalité et surtout la vérité. Je pense qu’il faut l’écrire peut-être d’une autre façon, que sa soit moins directe, dans la façon de leurs dirent. Si les gens lisaient la Bible, il serait déjà qu’il est écrit: l’homme domine l’homme à son détriment », L’amour du grand nombre se refroidira », que pour l’instant quoi qu’ont fassent, ont tombe malade, vieilli et meurt. Le côté positif; c’est qu’il existe la résurrection et l’éternité pour ceux qui apprennent ce que Jésus appelle la vérité, en connaissant le vrai Dieu et avoir la vie éternelle. En attendant, ils sont pessimistes parce qu’ils ne savent pas tout ça et que ce qui arrive dans tous ce que vous dites, c’est qu’ils prennent peur ne sachant qu’il y a longtemps que Dieu les avertit que tous va aller de plus en plus mal. Mais que enfin sa sera le paradis ou ont aura plus jamais ça. Ont vivra avec de la bonne nourriture, + de vieillesse, + de malades + de mort, + de méchant profiteur détruisant les autres avec leurs pesticides et ont en passent, tellement y a tout à revoir. Donc pour moi, si j’ai le temps et y a tellement à lire et à faire, vos messages ne me pose pas problème. Patricia

Répondre
BALLY 23 mars 2019 - 13 h 03 min

bien sûr, le résultat de toutes ces études nous rend très pessimistes mais comment agir si nous ne connaissons pas la vérité… nous avons une responsabilité et nous sommes tous des consommateurs et nous détenons un pouvoir : celui de choisir notre alimentation -la moins nocive possible- merci de nous faire partager vos connaissances et continuez s’il vous plait

Répondre
Domie 23 mars 2019 - 12 h 22 min

Continuez à nous donner des informations, les gens choisiront. Donnez aussi des conseils et des applications simples et peu onéreuses
Merci

Répondre
Olivier 22 mars 2019 - 19 h 01 min

Votre article est parfait même s’il est catastrophique à souhait. Bien documenté il nous apprend des choses passionnantes sur la nature humaine et les destructions qu’elle engendre sur son environnement sans se rendre compte qu’en bout de ligne c’est sa propre destruction qu’elle programme.
Le seul défaut qu’il a cet article c’est qu’il balaye d’un revers de main le rapport benefice/risque.
En fait cette question est fondamentale surtout en fonction de l’âge que l’on a. Si l’on vient de passer ses 10 ans ou si l’on a 60 ans le risque à manger des sardines n’est pas le même sur la durée ! Et je ne vous parle pas de l’inégalité de la grosseur du porte monnaie devant les rayons de votre fourneuseur alimentaire…
Alors que faire ?
Utiliser ce savoir extraordinaire que vous avez, vous et votre équipe pour faire bouger notre monde en matière de santé publique.
À quoi ça sert de dépenser des milliard pour envoyer des homme sur mars si nous ne sommes pas capable de prendre soin de notre terre. Il suffirait de presque rien, comme disait le poète, pour que ce monde redevienne ce qu’il était il n’y a pas si longtemps. Un peu de solidarité et beaucoup de pression sur nos élus pour que l’intérêt de chacun ne prévale pass sur l’intérêt général.
C’est principalement en ce sens que ‘nos combats d’ aujourd’hui se fourvoient dans une impasse destructrice.
Relisons Pierre Rabbi ou Mathieu Ricard avant de s’affubler de jaune, car le vrai combat il est du côté de la couleur Verte et non pas de savoir si demain notre téléphone sera pliant ou non.

Répondre
Ch