Arrêtez de manger du poisson (sérieusement)

Aujourd’hui, j’arrive avec de bien mauvaises nouvelles.

Si votre moral n’est pas au plus haut, mettez cette lettre de côté et lisez-la un peu plus tard (mais ne tardez pas trop quand même, c’est votre santé qui est en jeu !).

J’aurais aimé pouvoir vous rassurer sur le poisson… et vous encourager à profiter sans limite de ses excellentes protéines, vitamines, minéraux, et oméga-3.

Mais la réalité est que le poisson est devenu un des aliments les plus pollués qui existe.

Je sais d’avance que mon enquête ne plaira pas à tout le monde. Ceux qui me liront trop vite me trouveront « excessif », « catastrophiste ». « Avec vous, Xavier, on ne peut plus rien manger », me diront certains (à tort ! lisez bien, je vous dirai précisément quels poissons vous pouvez encore manger, et à quelle fréquence).

Mais il est plus que temps de mettre les points sur les i avec le poisson :

– Nous devons la vérité aux enfants et adolescents, qui pourraient se retrouver avec un diabète à 40 ans, simplement parce qu’ils ont mangé trop de poisson, croyant cet aliment sain et irréprochable ;

– Nous devons la vérité aux femmes enceintes, dont les enfants pourraient être irrémédiablement diminués, voire handicapés par les toxines contenues dans la plupart des poissons ;

– Nous devons la vérité à ceux qui ont une santé fragile : pour eux, même à faible dose, les métaux lourds et polluants des poissons pourrait les faire basculer du mauvais côté (dérèglement hormonal, maladie auto-immune, voire cancer) ;

– Et nous devons la vérité à tous ceux qui ont l’intention de vivre vieux, sans Alzheimer ni maladie chronique – et pour cela, il vaut mieux se protéger des toxines qui s’accumulent dans notre corps au fil des années, lentement mais sûrement…

Cette vérité sur le poisson n’est pas « cachée ». Ma lettre s’appuie sur des études scientifiques publiées dans des journaux de référence, et dont les médias se sont souvent fait l’écho.

Le problème est que les informations sur ce sujet sont comme les pièces d’un puzzle en désordre : elles sont dispersées, confuses, et peuvent sembler contradictoires.

Moi-même, j’ai mis du temps à réaliser l’ampleur du désastre (d’autant que j’adore le poisson !). Mais lorsque vous assemblez tous les éléments, le tableau qui apparaît est clairement inquiétant.

Découvrons-le ensemble, pas à pas.

L’étrange danse suicidaire des chats de Minamata

Tout commence en 1950 à Minamata, une petite ville côtière du Sud du Japon.

Les habitants assistent alors à un spectacle étonnant. Ce sont d’abord des poissons morts, qui s’échouent sur la plage. Puis des mouettes et des corbeaux, incapables de s’envoler.

Bientôt, les chats sont pris de spasmes. Beaucoup sont emportés dans une danse macabre qui les conduit directement dans la mer, à se suicider.

En mai 1956, quatre habitants de Minamata sont hospitalisés pour des troubles déconcertants : perte de parole, convulsion, hallucinations, incapacité à marcher, coma. Tous meurent. Et sont bientôt suivi par des centaines d’autres habitants, de Minimata et des villages de pêche aux alentours.

Les Japonais ont fini par découvrir qu’une grande usine locale rejetait dans la mer des quantités énormes de mercure. Ce mercure était ingéré par les poissons, qui a fini par contaminer les animaux puis les hommes.

Officiellement, 900 personnes en sont mortes. 2 265 ont formellement été reconnues victimes d’empoisonnement au mercure, avec de terribles séquelles.

Certaines femmes n’ont jamais présenté le moindre symptôme… mais ont mis au monde des enfants lourdement handicapés.

C’est une des plus graves catastrophes écologiques et sanitaires de l’histoire. Et je crains que nous ne soyons en train de la rééditer, à plus petite échelle.

Presque tous les poissons sont contaminés au mercure

Évidemment, vous ne trouverez jamais dans le commerce des poissons aussi contaminés que ceux de Minamata, loin de là – et fort heureusement ! Mais cela ne veut pas dire qu’ils sont inoffensifs.

Tous les poissons, sans exception, contiennent du mercure. En partie pour des raisons naturelles : il y a toujours eu un peu de mercure au fond des mers et des océans.

Mais surtout parce que l’homme a pollué les océans, les mers, les lacs et les rivières depuis plus d’un siècle. D’après les scientifiques du programme GEOTRACES, la concentration de mercure dans les océans a triplé depuis la révolution industrielle.

La faute en particulier aux usines de charbon et à l’incinération des déchets : le mercure émis dans l’air finit par retomber sur terre… et au fond des mers.

Il est alors absorbé par le plancton et les petites plantes des fonds marins. Qui sont mangés par les petits poissons, lesquels accumulent ce mercure dans leur graisse… et qui sont eux-mêmes mangés par les gros poissons carnivores, qui concentrent la plus forte dose de mercure.

Le classement « mercure » : attention aux prédateurs !

Le niveau d’empoisonnement au mercure est donc très variable selon les poissons.

Il y a aussi de grandes différences selon les lieux de pêche. Mais pour vous donner une idée générale, j’ai élaboré pour vous une synthèse des classements des agences de santé française, européenne, canadienne et américaine :

Poissons ultra contaminés : requin et espadon ;
Poissons hautement contaminés : thon rouge, thon albacore, marlin, et, dans une moindre mesure, thon blanc (germon), mérou et merlu ;
Poissons très contaminés : thon pâle en conserve (listao, thon mignon), bar, lotte, brochet, anguille, daurade, raie ;
Poissons moyennement contaminés : truite, hareng, la plupart des saumons, merlan, sole, cabillaud (morue), crabe ;
Poissons peu contaminés : sardines, anchois, maquereau, saumon sauvage d’Alaska, huîtres ;
Produits de la mer quasiment pas contaminés : coquilles Saint-Jacques, coquillages et crevettes.

Attention : je préfère vous prévenir tout de suite que certains de ces poissons contiennent d’autres polluants dangereux (le PCB en particulier, dont je vous parle plus loin).

Mais sur la seule base de leur contamination au mercure, il me paraît évident :

– Qu’il ne faut jamais manger du requin, de l’espadon, du thon rouge, du thon albacore ou du marlin : ils devraient tout simplement être retirés du marché, d’autant qu’ils regroupent des espèces en danger, à protéger ;
– Qu’il n’y a aucune bonne raison de prendre le risque de consommer du thon, du mérou, du merlu, du bar, de la lotte, de la daurade, de la raie (sauf festivité ou occasion particulière), et encore moins de l’anguille et du brochet ;
– Et qu’il faut limiter sa consommation de truite, crabe, hareng, saumon (sauf d’Alaska), merlan, sole et cabillaud.

Car personne ne sait à partir de quelle dose exacte le mercure commence à être toxique… Dans le doute, donc mieux vaut l’éviter autant que possible !

Vous ne pouvez jamais savoir la quantité de mercure dans votre assiette

Surtout que, pour une même espèce de poisson, la quantité de mercure qu’il contient peut varier du tout au tout selon l’endroit où il est pêché !

La truite, par exemple, a plutôt bonne réputation. Mais celle des lacs canadiens fait partie des poissons les plus contaminés en mercure au monde ! [1]

Même les petits poissons, qui contiennent le moins de mercure, ne sont pas épargnés par ces variations : on trouve 4 fois plus de mercure dans les sardines et anchois pêchés en Méditerranée que dans l’Atlantique [2] … et 10 fois plus de mercure dans les harengs de la mer du Nord que dans ceux de St Pierre et Miquelon !

Et notez bien que le « bio » ne vous protège en rien du mercure… C’est parfois même le contraire ! D’après une analyse réalisée par 60 millions de consommateurs, le saumon norvégien bio « Agir » contient sept fois plus de mercure que le saumon « Pescanova », pêché dans l’Atlantique et élevé au Chili. [3]

La palme du danger revient tout de même au thon en conserve : plusieurs boîtes de thon de nos supermarchés dépassent la moitié de la limite réglementaire de mercure, ce qui est considérable. [4]

Ne vous faites pas avoir par le discours sur le « bénéfice-risque »

Mais alors, pourquoi la plupart des autorités de santé recommandent-elles tout de même de manger deux portions de poisson par semaine ?

Tout simplement parce que les poissons gras (saumon, sardines…) contiennent de grandes quantités d’oméga-3, qui sont des acides gras indispensables pour la santé de votre cœur et de votre cerveau.

Et comme vous avez beaucoup plus de chances de mourir d’une maladie cardiaque que d’une maladie liée au mercure, les autorités préfèrent ne pas vous déconseiller ces poissons, car leur « bénéfice / risque » est plutôt positif.

C’est particulièrement vrai pour ceux qui se nourrissent toute la journée de pizza, de pâtes, de chips et de biscuits. Pour eux, consommer un peu de poisson est quoi qu’il arrive un progrès considérable.

Mais vous, mes chers et fidèles lecteurs, qui faites attention à votre alimentation, vous devez savoir qu’il existe une troisième voie.

N’aimeriez-vous pas avoir les bienfaits des oméga-3 sans les risques du mercure ?

Eh bien c’est tout à fait possible si vous mangez régulièrement des œufs « omega-3 », qui sont des œufs de volaille nourries au lin. En revanche, ne comptez pas uniquement sur les huiles de cuisine riches en oméga-3 (colza, lin, noix) : elles sont précieuses mais ne peuvent pas vous apporter les oméga-3 d’origine animale dont vous avez besoin.

Et dans tous les cas, vous pouvez aussi avoir recours à des gélules d’oméga-3 en complément alimentaire. [5]

Au total, il est clair que vous gagnerez toujours à manger des poissons gras si vous ne consommez aucun autre oméga-3. Mais si vous pouvez trouver ailleurs ces précieux acides gras, pourquoi prendre le risque du mercure ?

La triste leçon des enfants Inuits

Les femmes enceintes sont particulièrement concernées par ce dilemme.

Le cerveau du fœtus a absolument besoin d’oméga-3 pour se développer. Mais il doit aussi impérativement être protégé de la toxicité du mercure.

Jusqu’à récemment, on s’imaginait que les bienfaits des oméga-3 étaient supérieurs aux dégâts du mercure. [6] Mais ces « espoirs » ont été balayés par l’étude approfondie des tribus Inuit de Nunavik, qui consomment beaucoup de poissons riches en oméga-3 et en mercure.

D’abord, les chercheurs ont montré que les enfants Inuit qui avaient dans leur sang un taux élevé de mercure et de plomb à leur naissance étaient trois fois plus nombreux à souffrir du syndrome d’hyperactivité et de déficit de l’attention. [7]

Puis, ils ont découvert que, parmi ces mêmes enfants, ceux qui avaient un taux de mercure élevé à la naissance avaient en moyenne un QI inférieur de 5 points par rapport aux autres – ce qui prouve à quel point le mercure nuit au développement du cerveau du fœtus ! [8]

Et n’imaginez pas que ces enfants avaient des taux de mercure beaucoup plus élevés que chez nous. Les taux étaient globalement similaires à celui des populations occidentales qui mangent beaucoup de poisson. [9]

Voilà pourquoi je suis convaincu que les femmes enceintes devraient prendre des oméga-3 en gélule (comme la vitamine B9 qu’on leur prescrit systématiquement) et s’abstenir totalement de prendre des produits de la mer.

Et ce même conseil pourrait valoir pour tous ceux d’entre nous qui ont une santé fragile.

Manger du poisson… et attraper le diabète !

Il faut bien comprendre que, selon notre histoire personnelle et notre mode de vie, on est plus ou moins vulnérable au mercure.

Il est évident qu’un homme de 25 ans en parfaite santé, qui fait du sport 3 fois par semaine, s’expose au soleil régulièrement, mange quantité de légumes anti-oxydants et ne souffre d’aucun stress dans sa vie n’aura absolument aucun problème à se « détoxifier » de la faible dose de mercure contenue dans les sardines, s’il en mange 2 ou 3 fois par semaine.

Mais nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne.

Peut-être avez-vous l’intestin poreux, ou un foie en mauvaise santé. Ou peut-être avez-vous, sans le savoir, une vulnérabilité génétique qui vous empêche d’éliminer facilement les métaux lourds.

Prenez cette étude récente, dans laquelle des chercheurs ont sélectionné des jeunes adultes et les ont suivis pendant près de 20 ans… Ils ont découvert que ceux qui avaient le plus avalé de mercure avaient aussi 65 % de risque en plus de souffrir d’un diabète de type 2 ! [10]

Ces résultats font froid dans le dos, car ce sont ceux… qui avaient le mode de vie le plus sain ! Ils mangeaient « bien », faisaient du sport, ne connaissaient pas le surpoids. Mais ils mangeaient trop de poisson.

Et ce n’est pas tout : une autre étude publiée en 2015 a montré qu’une plus grande exposition au mercure est aussi associée à un risque plus élevé de maladie auto-immune. [11]

Bon, je vous avais dit que j’allais vous déprimer… Et ce n’est pas fini, hélas ! Car d’autres polluants plus méconnus viennent encore assombrir le tableau.

A commencer par les redoutables PCB…

Les PCB, grands polluants méconnus des poissons

Le grand paradoxe avec les biphényles polychlorés (PCB), c’est qu’ils continuent encore et toujours à nous intoxiquer alors qu’ils sont interdits depuis plusieurs dizaines d’années.

Jusqu’à la fin des années 1970, l’industrie a utilisé en masse ces composés chimiques complexes. Ils ont alors été rejetés dans les cours d’eau, contaminant les rivières et les côtes. Ils ont aussi été diffusé dans l’air… et sont retombés au fond des mers.

Le gros problème des PCB est qu’ils sont très peu biodégradables : une fois dispersés, ils s’accumulent dans l’environnement… et viennent servir de nourriture aux poissons. On en trouve un peu également dans les viandes et le lait, mais en moins grande quantité.

En France, ces poisons ont été interdits en 1987… mais comme ils étaient partout – dans les peintures, l’asphalte, les résines, les textiles, les adhésifs –, ils continuent de se disperser à petit feu… et à s’accumuler dans notre environnement !

Voilà pourquoi l’administration française comptabilisait en 2013 pas moins de 550 sites terrestres pollués aux PCB, contre « seulement » 437 en 2011. Une hausse de 25 % en deux ans, alors que cela faisait plus de 30 ans qu’ils étaient interdits !

La situation de nos rivières et de nos estuaires est dramatique. Dès 2010, un arrêté de la préfecture de la région Haute-Normandie interdisait la pêche à la sardine en baie de Seine, entre Dieppe et Barfleur, pour cause de PCB.

Le 1er novembre 2015, la France et la Suisse ont décidé d’interdire à la vente les grosses truites du lac Léman… là encore du fait de leur teneur trop élevée en PCB !

Car ces PCB ne s’accumulent pas seulement dans la nature : ils s’accumulent aussi dans votre organisme et mettent des années, voire des dizaines d’années à en être éliminés.

Voilà pourquoi l’Organisation Mondiale de la Santé classe les dioxines de type PCB comme des perturbateurs endocriniens avérés, des saboteurs du système immunitaire… et même des facteurs de cancer. [12]

Le classement « PCB » : malheur aux petits poissons gras !

Sans surprise, ce sont les poissons des rivières et des côtes qui sont le plus touchés par les PCB et autres dioxines. Les brochets, silures/poissons chats et les anguilles sont radicalement pollués, et sont donc définitivement impropres à la consommation. Aucun regret à avoir pour ces espèces déjà riches en mercure.

Le drame est que les poissons les plus sains – car épargnés en mercure et riches en oméga-3 – sont aussi les plus touchés par la pollution aux PCB.

C’est le cas en particulier des sardines : d’après une enquête de l’Agence Française de Sécurité Alimentaire (ANSES), les sardines sont le plus gros contributeur de PCB (et autres « polluants organiques persistants ») dans notre alimentation.

C’est malheureusement tout à fait logique : les oméga-3 sont des graisses… et c’est aussi dans la graisse que les polluants s’insèrent et s’accumulent le mieux.

Cela vaut pour les poissons (plus le poisson est gras, plus il accumule les PCB de son environnement), pour les mammifères (les toxines se concentrent dans la graisse de la viande et du lait)… et pour les humains (les polluants s’accumulent dans votre graisse, d’où l’intérêt de rester mince !).

Je tiens à vous citer le rapport de l’ANSES, car c’est un fait trop souvent passé sous silence :

« Il convient de préciser que ces espèces, en particulier le saumon, la sardine et le maquereau, sont des poissons gras et si elles sont de bons vecteurs d’oméga 3, elles présentent également de fortes teneurs en polluants organiques persistants (POP) et sont les principaux contributeurs à ces expositions. » [13]

Le rapport ne mentionne pas les autres petits poissons riches en oméga-3, harengs et anchois. Mais les harengs sont un choix risqué : un rapport de l’INRA de 2002 pointait une lourde pollution des harengs en dioxines et PCB. [14]

Restent les anchois, qui sont le choix le plus sûr, sans doute parce qu’ils ont un cycle de vie très court : ils meurent avant d’avoir eu le temps d’accumuler trop de toxines.

J’en ai presque fini avec les mauvaises nouvelles… mais pas tout à fait :

Plomb, Cadmium, pesticides, retardateurs de flamme : la cerise sur le gâteau

D’après l’ANSES, les sardines contiennent aussi des doses élevées de plomb [15], une raison supplémentaire pour les femmes enceintes de les éviter totalement. On a aussi trouvé des doses excessives de plomb dans la sole [16] et de cadmium dans la morue. [17]

Mais les produits de la mer qui contiennent le plus de ces deux métaux lourds (plomb et cadmium) ne sont pas des poissons : ce sont les moules, les coquillages et les calamars. [18]

Et oui, je n’avais cité les fruits de mer… et peut-être espériez encore pouvoir continuer à les manger régulièrement en toute tranquillité ? Mais non, surtout pas, d’autant que les moules sont par ailleurs considérablement polluées en PCB.

Autres polluants fréquemment retrouvés dans les poissons : les pesticides. Aux États-Unis, une analyse d’échantillons de supermarché à Dallas a retrouvé 24 pesticides (de type DDT) sur 32 dans le saumon et 17 sur 32 dans les boîtes de conserve de sardines – en plus des doses élevées de PCB qu’ils ont retrouvé dans ces échantillons. [19]

Enfin, on trouve aussi des « retardateurs de flamme » dans les poissons, parfois à haute dose. Ces substances toxiques sont particulièrement présentes dans les moules, les sardines, le saumon d’élevage et le poisson chat. [20]

Mes recommandations pour ne pas vous intoxiquer

Alors que faire ?

Cela dépend beaucoup de votre âge, de votre situation (femme en âge de procréer, etc.) et de votre état de santé.

Mais de façon générale, voici des recommandations qui me paraissent prudentes et de bon sens :

– JAMAIS de thon, espadon, anguille, brochet : ce sont des poissons à exclure de votre alimentation, notamment du fait de leur taux élevé de mercure ;
– EXCEPTIONNELLEMENT, pour des repas de fête (si vous les aimez !) : mérou, merlu, bar, lotte, rougets, daurade, raie, sole, calamars, cabillaud, saumon d’élevage (même bio), moules, coquillages, tourteaux ;
– UNE PORTION PAR MOIS, si vous y tenez, en vérifiant leur provenance : truite, crabe, hareng, merlan, maquereaux, sardines, huîtres ;
– UNE A DEUX PORTIONS PAR SEMAINE : anchois (d’Atlantique), crevettes (en évitant celles qui viennent d’Asie !), noix de coquilles Saint-Jacques, saumon sauvage d’Alaska.

Ah, et un dernier conseil : si vous êtes chez le poissonnier et que vous hésitez entre un petit et un gros poisson de la même espèce, choisissez le petit : moins âgé, il aura moins eu le temps d’accumuler des toxines dans sa graisse.

Au total, je suis bien conscient que je suis très restrictif, mais vous gagnerez à éviter d’accumuler dans votre organisme des métaux lourds et polluants chimiques pendant des dizaines d’années.

Et je répète qu’il est crucial de faire le plein d’oméga-3. Si vous ne mangez pas chaque semaine du saumon d’Alaska (très cher !) ou de bonnes quantités d’anchois (qui ne sont pas au goût de tout le monde !), mangez des œufs « oméga-3 » ou prenez des gélules en complément alimentaire.

Attention aussi à ne pas manquer de sélénium ou d’iode, des minéraux indispensables contenus dans les poissons (heureusement, les Saint-Jacques et les crevettes en sont de bonnes sources).

Et n’oubliez pas de garder le moral, c’est crucial pour conserver une…

Bonne santé !

Xavier Bazin

PS : Après vos nombreuses questions, voici mes réponses sur les produits de la mer :

• « La chlorella permet-elle d’éviter les dangers du mercure » ?

La réponse est oui, tout à fait ! Prendre un complément alimentaire de chlorella en même temps qu’un repas de poisson permet d’éviter le risque du mercure.

Car la chlorella est une micro-algue qui capte le mercure avant qu’il ne soit absorbé par l’intestin, puis qui l’évacue par les voies naturelles, en l’empêchant d’intoxiquer votre organisme.

Attention, toutefois : la chlorella ne peut rien contre les dioxines et PCB contenus dans le poisson.

• « La question des compléments en oméga 3 soulève le problème de la source en oméga 3 des compléments alimentaires. Peuvent- ils également être pollués ? »

Oui, bien sûr que les compléments alimentaires en oméga-3 peuvent être pollués, puisqu’ils sont réalisés à partir d’huile de poisson.

Et c’est pour ça qu’il ne faut s’en procurer que chez des fabriquant sérieux, qui ont une procédure de purification des métaux lourds et polluants.

Par exemple : Cell’innov, Supersmart, Nutrixeal, Lorica (je n’aime pas beaucoup citer des marques, mais vous êtes nombreux à m’en faire la demande). Ces laboratoires de qualité vendent des omega-3 certifiés sans polluant.

Sources

[1] Human Health Risk Assessment of Mercury in Fish and Health Benefits of Fish Consumption, Health Canada.

[2] Teneur en mercure dans quelques poissons de consommation courante, par Yves Thibaud.

[3] Tout n’est pas bon dans le saumon, article paru dans Le Figaro.fr rubrique santé, 2014

[4] Qu’y a-t-il dans nos boîtes de thon ? 60 millions de consommateurs avril 2016

[5] Personnellement, je prends les oméga-3 du laboratoire Cell’innov, après avoir longtemps pris ceux de Natural Energy (Omega 3+7), qui sont excellents également.

[6] On se rassurait à bon compte grâce à une étude menée dans les Seychelles, qui avait montré que les enfants ne souffraient pas de problèmes de santé si les poissons consommés par leur mère enceinte contenaient beaucoup d’oméga-3. Certains pensaient par ailleurs que le sélénium des poissons pouvait suffire à éviter les effets neurotoxiques du mercure.

[7] Prenatal Methylmercury, Postnatal Lead Exposure, and Evidence of Attention Deficit/Hyperactivity Disorder among Inuit Children in Arctic Québec, Olivier Boucher et al, 2012

[8] Relation of Prenatal Methylmercury Exposure from Environmental Sources to Childhood IQ, Joseph L. Jacobson et al, Environmental Health Perspectives, 2015

[9] Par exemple les enfants new-yorkais de mère chinoise, comme l’indique l’article.

[10] Mercury exposure in young adulthood and incidence of diabetes later in life: the CARDIA Trace Element Study, He K. et al, Diabetes Care. 2013 Jun

[11] Mercury Exposure and Antinuclear Antibodies among Females of Reproductive Age in the United States: NHANES, Somers EC et al, Environ Health Perspect. 2015 Aug

[12] Les dioxines et leurs effets sur la santé, OMS, mai 2014

[13] Etude des consommations alimentaires de produits de la mer et imprégnation aux éléments traces polluants et oméga 3. AFSSA

[14] Qualité de l’environnement et qualité des produits, Les dioxines et les PCB chez le poisson, S. Kaushik, 2002

[15] Etude des consommations alimentaires de produits de la mer et imprégnation aux éléments traces polluants et oméga 3. AFSSA

[16] Determination of toxic elements (mercury, cadmium, lead, tin and arsenic) in fish and shellfish samples. Risk assessment for the consumers, P. Olmedo et al, ScienceDirect, 2013

[17] Human exposure to lead, cadmium and mercury through fish and seafood product consumption in Italy: a pilot evaluation, Pastorelli AA et al, Food Addit Contam Part A Chem Anal Control Expo Risk Assess. 2012

[18] Mercury, arsenic, lead and cadmium in fish and shellfish from the Adriatic Sea, Juresa D et al, Food Addit Contam. 2003

       Human exposure to lead, cadmium and mercury through fish and seafood product consumption in Italy: a pilot evaluation, Pastorelli AA et al, Food Addit Contam Part A Chem Anal Control Expo Risk Assess. 2012

[19] Perfluorinated Compounds, Polychlorinated Biphenyls, and Organochlorine Pesticide Contamination in Composite Food Samples from Dallas, Texas, USA, A. Schecter et al, Environ Health Perspect. 2010 Jun

[20] Flame Retardant Found in Some Common Foods, Researchers Test 36 Food Samples, Detect Flame Retardant in 15, K. Doheny, WebMD, 2012



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3049 réponses à « Arrêtez de manger du poisson (sérieusement) »

  1. Irène Polivka says:

    Merci pour tout votre travail de recherche et de publication. Ceux qui ne veulent pas savoir n ont qu à pas le lire ! C est aussi simple que ça 😉
    Irène

  2. John says:

    Informer les gens sur les difficultés et problèmes est un exercice nécessitant courage et détermination. Mais également de la proportionnalité et un SENS DE l’HUMOUR. Même face à la mort, il faudrait garder un certain sourire. Tout ceci est un grand jeu à prendre avec un certain détachement et spontanéité. Sortir la tête de l’eau. Bonne chance à vous.

  3. Vang says:

    Bonjour,
    Il faut absoluement continuez votre travail exemplaire, même si cela demande beaucoup de temps. Toutes vos lettres, vos précieux conseils, informations sont primordiales pour le savoir et la santé de tous. Vous êtes notre lumière, notre unique vérité par rapport à tout ce qui est dit, vous êtes le messager de la bienveillance pour notre bien être. Vous n’avez aucune culpabilité à avoir par rapport aux précédents messages, votre travail est de nous dévoiler ce qui nous est caché et de nous orienter au mieux ….. dire la vérité, c’est être conscient,être au courant de….que le monde change….du danger de ce qui se passe dans le monde…..et vos lettres,votre site nous permet d avoir un maximum d informations et de conseils pour notre bien-être, pour notre longévité. Chacun doit faire ce quil faut pour préserver sa santé. Vivre dans la vérité est bien mieux que vivre dans le mensonge et de mourir à grande vitesse. La vérité nous permet de découvrir, de savoir/connaître, nous orienter, des précautions à prendre pour notre futur. Continuez votre travail exemplairement,c’est grâce à vous que l on devient plus conscient des dangers. Gros bravo pour tout votre investissement et pour ceux qui vous soutiennent sur le site. Chaque jour nous devenons plus intelligents.

  4. Riebert says:

    Bonjour,
    J’ai bien lu votre dernier mail sur les critiques.. pour ma part je souhaite continuer à être informé par vos recherches et vos informations enrichissantes, elles ne sont pas optimistes mais réelles par rapport au monde actuel, ce n’est pas vous qui polluez !, j’aime être informé pour ne pas « mourir » idiot et à moi de suivre ou pas au pied de la lettre. continuez ainsi ! Cordialment Bertrand

  5. Séverine Dhalenne says:

    Bonjour,
    Je modifie petit à petit mon alimentation et celle de ma famille, j’essaie de privilégier des aliments bio et limite les sucreries, viandes et poissons, en m’appuyant sur vos précieux conseils (et d’autres). Je suis fan de votre démarche et de vos mails d’information et je n’y vois aucun pessimisme, juste une grande connaissance et lucidité. Merci de continuer à nous informer ainsi, chacun restant libre de faire ou ne pas faire en fonction de ses convictions, contraintes, …
    Bien à vous,
    Séverine

  6. soghomonian says:

    Continuez votre travail d’information, nous vous en sommes très reconnaissant.

  7. Beisbardt says:

    Bonjour Docteur,
    Je suis personnellement très satisfaite de toutes vos recherches à égale hauteur d’intérêt quelqu’en soit la teneur..
    Votre mérite me paraît évident et à encourager dans sa continuité.
    Vous retirez nos doutes et nous permettez ainsi de choisir en connaissance de cause..
    Je vous remercie mille fois de votre constance dans vos recherches médicales approfondies.
    Bien cordialement Docteur,

  8. gallay eliane says:

    bonjour je vous remercie de nous faire part de vos conseique l on dit ls il est vrai que cela peut déranger mais cela ne concerne pas tout le monde d autant plus si on s informe un petit peu c est pas la premiere foi c est pas la 1ere fois que les médias nous informent au sujet des poissons alors si cela ne vous ennuie pas continuez a nous informer de façons aussi précises .MERCI

  9. Jean AMIC says:

    Impeccable: plus de sardines et maquereaux, la vie devient plus belle tout de suite !
    L’on m’avait dit que l’algue « Chlorella », prise avec le poisson, pouvait éliminer + ou – le mercure ??

    vrai ou faux ?

  10. Pierrès says:

    Bonjour Xavier,
    Vos commentaires et analyses sont très intéressants notamment sur la consommation des poissons
    Mais tout est question de dose , et on peut dire sans mentir que consommer modérément le poisson n’est pas dangereux
    À chacun de s’adapter à l’ environnement que nous avons créé ou hérité de nos parents et vous n’êtes en rien responsable
    Continuez donc comme cela et tenez à nous informer pour que nous puissions agir à notre échelle.
    Pierre

  11. Masnada says:

    Non continuez !!!!
    Vous êtes le seul à dire toutes ces vérités pour notre bien .

  12. Jacqueline says:

    J’ai deux questions :
    – Le saumon sauvage d’Alaska serait peu contaminé… qu’en est-il donc de tous les autres poissons sauvages d’Alaska ? sont-ils aussi peu contaminés ? J’ai trouvé du colin de ce type, pêché dans l’océan Pacifique (Nord donc) et je l’ai mangé ! j’aime tellement le poisson !….
    – Si on prend de la chlorella à chaque fois que l’on mange « un poisson au mercure » se met-on totalement à l’abri et à quelles doses faut-il la prendre ?
    Merci pour vos très bons conseils, même s’ils ne donnent pas forcément le moral ! la politique de l’autruche n’est pas bien maligne et, à moyen ou long terme, bonjour les dégâts 🙁
    Continuez !!!!

  13. Vivi says:

    Merci Monsieur BAZIN pour votre engagement, pour le travail que vous faites, merci de nous ouvrir les yeux. Tout le monde doit prendre conscience de tous ces dangers et des risques pour la santé et surtout celle de nos enfants. Et rappelons nous que : « La santé ça se mange ». Je vous encourage à continuer et encore merci.

  14. Malliart says:

    Merci pour ces vérités et précieux conseils même s’il est difficile de tout lire et comprendre quand on est déjà âgé et malade !
    Vous comprendrez que la fréquence et la longueur de vos lettres peuvent être un handicap.
    Je suis inquiète pour ma descendance que je mets donc en garde, plus que pour moi-même désormais et je continue à essayer de faire au mieux !
    Nous espérons que les politiques ouvriront enfin les yeux mondialement pour sauver la planète ! …

  15. JACQUELINE GREFF says:

    Bonjour ,merci pour tous ces renseignements que je me permet de copier ,très instructifs ,pour nous et notre famille continuez a dénoncez ces vilaines choses ,et ceux qui font leurs argent sur notre dos
    je leur dit barrez vous avec votre chimie qui rend MALADE, MERCI MRS BAZIN.

  16. Lagni says:

    Les poissons sont pollués nous le savions et vous avez bien fait de nous le rappeler.
    Je tiens compte de vos conseils et depuis ma santé s’est considérablement améliorée.
    Plus de remontées acides, plus de cholestérol et surtout une tension normale (12/7) alors que je frôlais les 16/9. Encore merci pour ce que vous faites.

  17. Sylvie S. says:

    Bonsoir
    Effectivement comme beaucoup d’autres lecteurs assidus j’ai ressenti à la lecture de votre lettre sur les poissons une profonde angoisse… que nous reste-t-il à manger…
    Mais je suis d’un tempérament positif et j’ai décidé de « faire au mieux »
    Si on voulait être perfectionniste et supprimer tout ce qui est néfaste pour nous, nous ne respirerions même plus !
    Il faut raison garder et en sachant s’adapter à ce qui existe ce à quoi on peut avoir accès en fonction de nos moyens et se dire que notre corps est aussi une machine fabuleuse qui est capable de s’adapter si elle est prévenue !
    Restons positifs c’est dans toutes les situations la seule attitude qui nous permettra de nous conserver une bonne santé !
    Juste pour terminer en donnant mon avis sur la fréquence de vos lettres que je trouve un peu trop rapprochées… ou trop longues…
    Du coup j’en saute quelques unes..
    Merci pour votre travail
    Sylvie S.

  18. Gautier says:

    Bonjour,
    Merci pour ces informations très pertinentes sur les techniques pour améliorer notre santé, même si certaines nous demandent une nouvelle approche pour faire les repas.
    Surtout continuer à nous informer car la peur n’évite pas le danger.
    Cordialement et bonne journée

  19. Re-belotte…
    Je me permets de vous poser cette question car vous avez nommé – En bien- le labo Cell’Innov. Je m’y servais en Max8 (articulations) entre autres quand j’ai été conseillé de m’orienter vers le labo « USANA » Vous serez t-il possible de m’ôter d’un doute svp ? Je vous en remercie,

    Ranarivelo michel

  20. ranarivelo michel says:

    Bonjour et merci… Je me permets de vous poser LA question car vous venez de nommer (en bien) le laboratoire Cell’Innov entre autre: Je m’y servais -specialement pour son « Max 8 » Mais une personne spécialiste m’a conseillé les produits USANA !

    Merci pour votre réponse,

    ranarivelo

  21. Yasmine says:

    Bonjour
    Non n’arrêtez pas vos lettre d’information.
    Elle sont instructives
    Cordialement

  22. gouzin says:

    Mr,
    Nous vivons dans une société où il faudrait que tout soit Bisounours: il ne faut pas effrayer nos enfants en leur montrant la vraie misère autour de nous, les fatiguer etc..pour les adultes, c’est pareil, il faudrait qu’ils entendent que l’on peut faire fortune facilement, ne pas se fatiguer, que la nature est vierge et pure, que la médecine qui nous soigne prend soin de nous et enfin que la nourriture que nous consommons est authentique! Vous connaissez la chanson: « celui qui dit la Vérité, il doit être exécuté » !! Continuez ainsi et laissez faire; si 2 aveugles marchent ensemble, ils finiront par tomber dans le même trou.

  23. Viviane COCHEZ says:

    Bonjour
    surtout n’arrêtez pas !
    Le monde et la société font la course au dieu « fric » et de cette façon ils « alimentent » automatiquement le besoin de se soigner ceux qui se ruent sur des produits très mauvais pour notre corps et… hop ! les grands laboratoires empochent des sommes phénoménales et c’est un cercle vicieux
    Bonne journée
    Merci

  24. Sacleux Elisabeth says:

    Beaucoup de nos compatriotes ne sont pas connectés à la réalité. Par confort, ils préfèrent se voiler les yeux et autres. Faire l’autruche, ç’est plus confortable. Mais……ils seront rattrapés sans le vouloir. Seule la conscience permettra leur éveil . L’émission de nos énergies les aidera. Alors continuez il est nécessaire d’avoir des précurseurs. Il y a ceux là et les autres. Merci

  25. Estelle says:

    Ldw personnes qui disent que ça leur met le moral à plat me font rire ! Le changement climatique est déprimant aussi non donc que faire, fermer les yeux, continuer tranquillement notre train de vie « confortable », acheter sa petite clim et espérer pour le mieux, devrais-je dire le « moins pire » pour ses 100 prochaines années qui vont sans doute déterminer l’avenir de notre planète et des être vivants ? Je ne supporte plus cette attitude égoïste de toute part, les gouvernements en premier, qui pourraient tout simplement forcer les gens en sanctionnant, créant des lois pour les entreprises… La réalité est qu’on ne peut changer qu’à l’échelle individuelle, et ce dès aujourd’hui, maintenant ! En d’autres mots c’est pareil pour la qualité que l’on ingère, à savoir qu’on ne peut tout supprimer mais qu’il faut faire des choix… Intelligents pour soi-même. Je n’appelle pas ça du pessimisme mais faire face à une réalité belle et bien présente, et c’est le seul moyen de faire avancer les choses alors… Courage et encourageons autour de nous ! 😊

  26. Vondousting says:

    Trop d’infos tue l’info… Je reçois en messagerie quantité de lettres de santé que je lisais toutes scrupuleusement mais face à un tel bombardement quotidien, j’ai tendance à « zapper » ou à classer ce genre d’envois car ils me stressent plus qu’autre chose et de plus on est toujours invité à s’abonner à telle revue ou à essayer telle pratique (payante) pour améliorer sa santé. Je conçois bien sûr que tout un chacun ait besoin de vivre et de vendre son travail mais comme en tout je le crois, le mieux est l’ennemi du bien. Personnellement, je n’ai ni les moyens ni le temps d’essayer mille et une choses censées améliorer la santé et je crois aussi qu’il y a une part de destinée dans notre existence et que ce qui marchera pour l’un ne fonctionnera pas forcément pour l’autre. Maintenant, que la nourriture et le mode de vie actuels soient nocifs, cela ne fait aucun doute. Nous vivons au siècle des marchands et cela n’est pas forcément garant de notre bonheur… En ce qui me concerne je m’efforce comme beaucoup sans doute de faire pour le mieux mais je n’ai encore une fois pas envie de passer mes journées à lire ces longues lignes trop souvent renouvelées.

  27. bonjour
    non il ne faut pas arrêter vos lettres informations
    cordialement

  28. Poey says:

    Bonjour
    Vos sujets sont intéressant et c’est bien d’être informé, vous devez continuer en étant un peu moins dans le catastrophisme et surtout en évitant de vous répéter et en écourtant vos courrier. J’ai envoyé votre lettre à la famille et des amis qui étaient effectivement inquiets et septiques à la fois et ils n’ont pas pu lire toute votre lettre car trop longue et trop alarmiste.
    Mais que pensez des centenaires d’okinawa dont le poisson est une base alimentaire ?
    Continuez à nous informer en synthétisant vos textes et en étant moins dans le catastrophisme, pour une meilleure digestion de ces infos qui nous touchent tous.
    Merci

  29. ISARD Jacqueline says:

    Bien sûr cette lettre est alarmante, mais le Question aujourd’hui: que devons nous manger? il n’y a plus rien de naturel, quand au BIO à 100% je reste septique.
    je souhaite continuer à lire vos lettres, qui sont pleines de vérités et très instructives, même si cela dérange l’esprit, il vaut mieux savoir.
    je souhaite bon courage.
    Cordialement.
    Jacqueline.

  30. DIDIER Nancy says:

    Bonjour
    Merci pour toutes les infos. Vous ne pouvez pas faire une sélection cela serait mentir à ceux qui veulent tout savoir et qui ont besoin de savoir.
    Par contre il faut nous donner si vous le pouvez le moyen de savoir quoi et/ ou comment manger.
    Vous l’avez fait pour le poisson (le saumon je crois … aïe il faut que je retourne à votre lettre) en nous disent en lengeg une fois par semaine ….
    C’est cela donner les bonnes nouvelles et les mauvaises mais en proposant la solution intermédiaire qui est allie les deux problèmes.

    Ce n’est pas votre style de saucissonner vos informations et c’est celui là que l’on apprécie celui de la vérité.
    Donner des noms de produits qui sont les meilleurs est une aide pour ceux qui se trouvent devant des emballages avec des noms incompréhensibles. Vous ne dites pas que les autres sont mauvais mais moins sur ! À eux d’etre
    clairs sinon c’est eux qui sont répréhensibles.

    Pour le curcuma j’avais acheté une marque assez chère mais j’avais profité d’un conditionnements et depuis je pense qu’elle est bonne (0lligold CurQfen). Je n’ai pas pu assister à votre présentation (conseil municipal de 20:15 à 23h …)

    Je ne peux pas prendre tous les abonnements et souvent je le sens un peu léser qd dans les «lettres» on parle du produit ou du légume miracle … mais c’est La vie.

    Je vous remercie du travail effectué.
    Cette phrase est courte mais sincère
    Continuez.
    🙏🙏🙏🙏

  31. Granier says:

    Je trouve votre lettre extrêmement intéressante, elle permet de réveiller les consciences sur notre monde avec ses atouts et aussi ses faiblesses et dérives.Écouter son corps est une démarche pour certains difficiles, mais ce n est pas pour autant qu il faut priver ceux qui ont cette évolution ou cette sensibilité. l interprétation est le regard que chacun porte sur la vie, et nos regards sont heureusement différents !
    À vous lire
    MEG

  32. ALLAIN says:

    Non n’arrêtez surtout pas, vos conseils sont forts précieux. Beaucoup nous mentent, alors une personne comme vous qui dit la vérité est indispensable.
    Je vous en prie continuez vos recherches, je suis toujours preneuse et impatiente de vous lire.
    Alors promis ? vous n’arrêtez pas.
    Bien cordialement

  33. ALLAM says:

    Non. Bien au contraire, votre Lettre me fait énormément du bien. D’ailleurs, à chaque réception, j’en parle à mes amis, ma famille.
    Les arguments que vous présentez sont très convaincants et vos conseils sont mon trésor « santé ».
    Je vous prie de continuer vos recherches et de nous faire profiter, si possible, de vos découvertes.

  34. riccardo says:

    Bonjour, mes vives felicitations et mes souhaits de longue vie a votre travail de divulgation, ouvriteur des yeux et de antennes des gens: moi meme qui suis un lecteur des informations traitant des patologies, du glyfosate et ses effects, et des Gmo’s, e plusieurs autres sujets, malgré je ne suis qu’un ingegneur en construction. Vos informations sont une source de reperes a suivre pour choisi un bon chemin moin dangereux desn cette planete endomagée. Seulement la prise de connaissance des consommateurs pourrat reorienter les producteurs animés par le profit.
    Apprendre que les oeufs pe poules alimentees avec des graines de lin (en italie http://www.deatechsrl.it/progetto-omega/ – je suis italien ) est une belle sonnette
    Mon encouragement a vous Xavier, salutations, Riccardo

  35. lassignardie says:

    C’est vrai que cet article met le moral à plat! Mais sur le moment, l’information est précieuse donc d’autant plus BRAVO+++ pour votre travail remarquable.MERCI

  36. RAVOLLET says:

    Bonjour,
    Pour survivre en ce monde,il faut avoir le courage de regarder les choses en face et en toute objectivité.
    C’est le seul moyen de vivre de la meilleure façon possible et de lutter pour améliorer la qualité de notre vie.
    Vous avez le courage de dénoncer ce véritable fléau que représente la pollution tous azimuts de notre environnent et je vous en félicite

  37. THIEBOT François says:

    Merci de nous renseigner et,tant pis pour les autruches !

  38. kerfort s says:

    bonjour,
    merci de bien vouloir continuer de nous informer par vos lettres.
    Il faut bien que quelqu’un le fasse !!
    et oui notre monde est détraqué mais si cela ne convient pas à certains car trop « pessimiste » alors qu’ils se désabonnent tout simplement au courrier …
    bon courage et merci pour vos recherches, nous nous en servons dans notre vie quotidienne, pour mes enfants, parents et amis alors tenez bon et ne vous laissez pas décourager par des commentaires négatifs.. à bientôt

  39. Decaestecker caroline says:

    Continuez SVP…..!!!!!
    Je oense profondement qu il faut etre informe… se voiler la face… c est leur probleme!!!
    Il est certain qu avec un comportement ainsi il est difficile de continuer mais c est votre tole… votre mission de nous informer de la triste realite des choses!! S ils veulent rester abrutis…. c est leur probleme!!! Je ne comprends pas cette manie qu on les gens zujourd hui de faire des posts à tout bout de champs!!! Ça leur plait: ils like… ça leur deplait… ils dislike mais n empechent et n embetent pas les autres avec leur etat d ame et leur negativite et surtout leur denie!!! OUI la veritte est difficile à entendre … mais elle nous eclaire!!!! Alors… svp ne les ecoutez pas et continuez!!!!! Merci

  40. BOYRIE René says:

    Bonjour,
    Je lis votre lettre régulièrement avec attention et je vous remercie de toutes les informations que vous arrivez ,à force de travail,a nous fournir.Quelle soit bonne ou mauvaise la réalité est la réalité.Nous vivons dans un monde empoisonné et vous nous aidés par vos écrits à subir le moins possible cet empoisonnement.La lettre sur les poisons est l’exemple même de ce que nous vivons .Merci pour cette lettre et merci de continuer.

  41. BRIFFA says:

    Merci pour toutes ces informations concernant les poissons. Lettre qui a particulièrement attirée mon attention. Ces informations apportent des réalités nouvelles et on souhaiterait continuer nos habitudes alimentaires et je comprends pour certains lecteurs de se sentir envahi d’angoisses. Je continue à lire vos lettres. cordialement Alain

  42. BOYRIE René says:

    Bonjour,
    Merci pour cette lettre (de rappel) et aussi pour toutes les autres de Santé Corps et Esprit,un petit bémol à mon avis.Sur vos conseils je mange un oeuf bio tout les matins,vous parlez souvent de la filière qui nourrit ses animaux au lin (Bleu Blanc Coeur)mais comment sont-ils soignés(vaccins,antibiotiques etc…),je mange régulièrement du lapin BBC et il y a quelques années je leur ai posé la question,ils ne m’ont jamais répondu,alors qu’en est-il exactement.Merci de nous informer.

  43. ROUGIER says:

    Bonjour Monsieur,
    Merci à vous de nous informer, n’arrêtez pas, vos conseils sont précieux.
    Soyons plus attentifs aux informations, souhaitons que ce monde de profit prenne fin rapidement, pensons aux futures générations….
    Merci de votre partage et honnêteté.

  44. Dujin says:

    Surtout n’arrêtez pas de nous informer. Nous vivons hélas dans un monde où le profit est au centre des préoccupations . On ne peut pas se voiler la face éternellement. Vous n’êtes pas le seul à nous informer les émissions d’investigations ne sont pas moins pessimistes mais c’est la triste réalité .
    Merci de votre engagement, du temps passé pour les autres, de vos partages.

  45. NaWei says:

    Continuez à nous informer. La vérité est parfois dure à entendre oui, mais nous ne pouvons plus vivre dans le mensonge. Je vous vois comme un lanceur d’alerte, alors merci à vous pour votre travail. Chacun est libre de vous lire. Moi je veux continuer !

  46. Phil says:

    En ce qui concerne les omega 3, je les consomme sous forme de gélule , ils proviennent des crevettes krill de l’antartique. En bout de chaîne alimentaire , ces micro crevettes sont encore dans des eaux Non polluées et sont en bout de chaîne alimentaire garantissant l’absence de métaux lourds. Une fois pêchées elles sont directement encapsulées Sur le bateau pour garder le maximum de qualité .

  47. Phil says:

    Je consomme de spiruline et de la phycocyanine sous forme hydrosoluble. Cultivée dans une eau de montagne osmosee, la micro algue est cultivée dans des photos bio réacteur empêchant toute pollution extérieure de l’eau. J’en suis pleinement satisfait et mes proches également

  48. Phil says:

    Continuez ! Continuez !
    C’est en s’informant qu’on peut se forger des avis et faire au mieux pour notre santé et celle de la planète’ !

  49. CHALLIER Vanni says:

    toute vérité n’est pas bienvenue !
    Continuez à informer sur le poisson-poison, comme on le nomme à l’UFC et à 30 millions, et sur tous les poisons et toutes les tromperies !
    Un catholique, mange du poisson une fois par semaine, c’est compatible avec vos conseils.

  50. Marsaudon says:

    Non, n’arrêtez pas de publier ces nouvelles! L’être humain, en général, ne veut pas se retrouver en face de la réalité dont il est en partie aussi responsable.
    Changer ses habitudes demande une certaine force de caractère et s’engager exige un engouement pour l’avenir de notre planète!
    Il faut faire comme Nicolas Hulot, ne plus servir ce système vicieux et continuer sur une voie positive qui contribue à évoluer dans le bon sens, même si le résultat n’est pas tout de suite visible!
    Bon Courage et ne vous laissez surtout pas désespérer par les Poltrons!
    Merci pour votre travail et vos recherches!
    Véronique

  51. Daniele France says:

    cher Xavier

    BIEN SUR il faut continuer !!!
    evidemment ce n’est pas agreable de recevoir ce genre de nouvelles, mais elles SONT NECESSAIRES, alors il faut continuer à les donner et ne pas ecouter les critiques, il y en aura toujours !!
    ce que vous pouvez faire c’est alterner, une lettre de bonnes nouvelles, puisqu’il y en a aussi, et une avec des mauvaises. mias SURTOUT n’arretez pas , on a besoin de gens comme vous dans ce monde de desinformation et bourage de crane !!!
    alors CONTINUEZ pour notre bien

  52. Thierry says:

    Bonjour,

    Continuez à informer, à nous informer. Chirurgien-dentiste, au cours de ma formation médical nous avons déjà dans les années 1996 été informé de la menace grave de l’antibioresistance. La situation nous était décrite comme alarmante en milieu hospitalier …toutes les lignes de défense étaient utilisées en vain face à certaines bacteries résistantes. Il faut absolument transmettre l’information réelle en insistant comme vous le faite si bien. Pourquoi ne pas essayer de mobiliser davantage de medecins qui partage votre analyse. Merci, Continuez

  53. Golaz says:

    Bonjour,
    Merci pour tout ce que vous faites.
    Rien à redire, cela est parfait.
    Il faut accepter la vérité même si elle n’est pas agréable.
    Courage, cela n’est pas facile, mais pensez à tous ceux qui sont heureux de vous lire et qui vous font confiance.
    Meilleurs vœux.

  54. CURTI says:

    Bonjour Monsieur.

    Merci pour vos informations sur la mal bouffe
    Merci pour vos lettres d’informations sur la santé.
    Nous avons tous besoin de vérité et d’honnêteté
    Merci encore et continuer à nous informer.

  55. callewaert says:

    récemment abonné, mais informé par d’autre source, conscient de la problématique de l’humain sur l’humain… je vous prie de continuer vos informations, qu’importe la douleur pourvu la Vérité. On ne sait que trop que la cupidité l’emporte souvent car derrière ce n’est que mensonge et manipulation pour le profit. je ne comprend pas les gens qui « pleure », nous devrions être content qu’il ai des gens comme vous pour être informé… MERCI

  56. María manzano says:

    Merci de continue à nous informé, connaître la vérité nous rend responsable de nos décisions, merci et continuez 🙏🏻👍🏼

  57. legrain-lagache says:

    Bjr, pour moi non n’arreetez pas car tout information est a prendre à nous de gerer notre alimentation avec rigueur.
    Continuez… bravo en tout cas

  58. André Legrand says:

    LE TRÈS GROS PROBLÈME est que nous sommes de plus en plus INONDÉS par des lettres du même style que la vôtre (je pourrais vous en citer au moins 6 ou 7 que vous connaissez sans doute puisque vous avez déjà travaillé en collaboration avec d’autres rédacteurs comme Antoine Harben et la revue Médecines extraordinaires à laquelle je me suis abonné).
    Vous détenez TOUS « LA » VÉRITÉ » …. on ne sait finalement plus qui croire …. c’est comme les religions, toutes détiennent aussi « LA » Vérité.
    Finalement, derrière une façade d’extrême bienveillance, tout cela aboutit au même but :
    proposer des abonnements, des vidéos etc. qui soi-disant coûtent très cher mais qui sont exceptionnellement bradées largement en-dessous du prix.
    De plus, TOUS utilisent le même style, en présentant les choses avec une longueur effrayante avec des répétitions sans fin pour bien sensibiliser les gens en pensant qu’en leur faisant bien peur ils voudront en savoir plus et donc s’abonner.
    Cela fait de nombreuses années que mon épouse et moi faisons le maximum pour une alimentation saine et une hygiène de vie la meilleure possible, mais là nous sommes prêts à nous désabonner de tout car on devrait passer une grosse partie de notre journée si on voulait tout lire.
    ALORS, PAR PITIÉ, si tout cela pouvait être CONDENSE cela irait déjà mieux.
    Désolé si j’ai pu choquer certains, mais c’est le raz le bol qui m’a entraîné à écrire tout cela, pas spécialement pour vous Monsieur Bazin, mais pour tous les autres.
    Bonne continuation quand même.

  59. SENAC says:

    Comment pourrait -t’on d’un côté vous reprocher de nous dire la vérité et ensuite continuer à nous instruire de vos précieux conseils en toute confiance?
    Dommage pour ceux qui préfèrent garder la tête dans le sable…
    Pour ma part je crois en votre objectivité.
    SVP, continuez!

  60. Docteur Bazin,

    continuez à être précis et rigoureux !

    Ma pratique correspond à vos conclusions, à l’exception de l’absorption des sardines dont je vais réduire ma consommation par quatre sur votre suggestion.

    Meilleurs sentiments.

    Alix BELLACHE

  61. ANSELME says:

    SURTOUT NE CHANGEZ RIEN ET CONTINUEZ A NOUS INFORMER JE VEUX SAVOIR C’est important car je consomme en connaissance de cause et du coup je mange moins et mieux ça me permet de faire un vrai repas frugal car je mangeais souvent par habitude sans avoir vraiment faim.

  62. jack says:

    Bjr
    Au risque de déplaire et de choquer une grande partie des lecteurs, continuez à nous instruire de vos précieuses enquêtes sur notre santé.
    Bien à vous
    Jack

  63. Ingrid De Glas says:

    SVP continuez a dire la verite parce que quand on sait on peut changer les choses! Merci pour votre courage. 😀

  64. Texier says:

    Bonjour,
    Mais bien sûr il faut continuer à publier vos informations ! A chacun de les lire ou non et de choisir les thèmes qui semblent importants !
    Merci pour tous ces sujets délicats et bonne continuation !
    Cordialement. ..

  65. Silvio forbice says:

    Bonjour à vous ,
    Merci d’abord pour votre travail et votre sincérité , dans un monde dirigé par l’argent arriver à acceder à la vérité devient compliqué. Continuer svp on a besoin de vous !!!

    Merci

    Silvio

  66. Fromentin says:

    Bonjour,

    Continuez à nous envoyer ces informations essentielles pour votre santé. Elles sont si précieuses .
    Vous avez toutes les clés en main pour nous dévoiler la vérité, si vous ne le faite plus alors nous serons d’avantage dans l’ignorance. Ceux qui veulent faire l’autruche libre à eux, mais cela ne dois pas priver les autres de la vérité.

    Continuez !! Nos enfants ont besoin d’une vie meilleure
    Merci

  67. Kubler Didier says:

    Un très grand MERCI pour vos conseils, svp merci de continuer.

  68. ROUX Claude says:

    Continuez ! Faire comme l’autruche (enterrer sa tête pour ne rien voir) n’est pas la solution

  69. Ovelacq says:

    tout d’abord merci pour vos courriers.
    il faut continuer… je connaissais le problème du poisson, d’ailleurs je n’en mange quasiment jamais, sauf ,il me semblais être le meilleur choix, la truite! mais je suis ravie d’avoir lu votre message cela confirme ce que nous pensions mon mari et moi, et nous avions déjà pensé la supprimer aussi.
    merci pour vos recherches pour notre santé.
    il est vrai que quelque fois c’est démoralisant de savoir tout cela , mais heureusement vous êtes là pour nous aider à savoir ce qu’il faut faire.

  70. Fornier says:

    Continuez à nous informer, s’il vous plait.
    Quand on nous dit la vérité je suis persuadée que cela nous rend plus forts et peut être aussi plus sages. On se sent soutenu et non abandonné.
    Encore faut il voir les ces choses du bon côté.
    Merci à vous.

  71. pouteau alain says:

    Je suis d’accord avec Jean-Claude que vous citez, votre travail mérite d’être salué et respecté. Continuez vos recherches et merci !

  72. Melissa says:

    Il est important que l’on connaisse ces informations qui semblent dérangeante et effrayantes pour certain.
    Mais l’ignorance n’a jamais aidé personne.
    Et si nous voulons vivre en meilleure santé et offrir ce savoir à nos proches pour les aider, ces enquêtes « explosives » sont essentielles !

    Merci pour votre formidable travail.

  73. carrette says:

    Oui c’est très alarmant… mais très salutaire de connaître tout cela… Un grand merci alors !
    Je m’en vais de ce pas quérir du saumon d’Alaska….
    merci encore… Je transmets l’info.
    mme C.

  74. COLOMBIER DOMINIQUE says:

    MERCI pour votre honnêteté !

    Arrêtons de faire la politique de l’autruche !

    Nous prenons compte de vos commentaires et essayons jour après jour de manger mieux .
    Nous suivons vos conseils.
    Depuis quelques temps nous préférons les petits poissons et arrêtons de manger du thon .

    CONTINUEZ CONTINUEZ S.V.P

  75. Laetitia says:

    Bonjour Informer est nécessaire et vous le faites très bien Mais je comprends aussi les réactions de certains de vos lecteurs. Jhésitais ce matin même encore à me désabonner de votre lettre et d’autres similaires comme vous je ne regarde plus les infos. A force de lire votre lettre je me mets à m’inquiéter de tout ce qui pourrait m’arriver en termes de maladies alors que je suis en pleine forme. Effectivement une part de la réalité est déprimante mais vous parlez très peu d’une autre part qui ne l’est pas du tout. Je pratique le yoga depuis quelques années et j’expérimente tous les jours l’importance d’une vision positive et joyeuse de la vie. J’ai appris qu’en cuisine ayurvedique l’état d’esprit de la personne qui cuisine va influencer cette cuisine autant que la qualité des ingrédients. ..Oui AUTANT.
    Bien sûr vos recherches sont utiles pour ouvrir les yeux. Mais notre corps physique ne réagit pas simplement à la nourriture que nous lui apportons. Nous formons un tout.
    Il est temps d’élargir le cadre.
    Merci

  76. VITAL Raymond-robert says:

    Ne pas faire l’autruche, la tête dans le sable !
    Il faut accepter de lire la vérité et agir en conséquence.
    Chacun sait que tout est à présent pollué, terre, mer, air. Il faut survivre, s’adapter ou mourir !
    Nous continuerons à lire vos messages. Merci.

  77. EISMANN Réjane says:

    Après lecture de vos lettres nous ne pouvons pas dire que nous ne savons pas. Pour le reste, chacun fait ce qui lui plait.
    Surtout, continuez à nous informer. Ceux que ça dérange n’ont qu’à arrêter de vous lire.
    Merci pour votre travail

  78. Choquet says:

    Bonjour,
    Le paradoxe de l’humain, il veut savoir lorsqu’il sait il refuse de voir. Vos lettres peuvent être dérangeantes, c’est vrai ! Je préfère savoir que de jouer à l’autruche. Maintenant que je sais, je me pose la question, à savoir comment je peux faire pour participer au changement ?
    Merci à vous pour votre travail. Bien cordialement.

  79. Dubois Raymond says:

    Quid de la cuisson à la vapeur pour éliminer tous ces métaux lourds et polluants ??????

  80. PASCALE says:

    C’est vrai que toutes ces informations sont un peu désespérantes, pour autant il nous faut bien affronter la réalité.
    C’est bien d’avoir le courage de le dire, à nous d’avoir le courage d’agir en conséquence. Cela est vrai par rapport à la nourriture, mais aussi pour notre rapport à la nature et à toute forme de vie…. changer nos pratiques pour TOUT est indispensable : moins consommer, mieux consommer, respecter la vie sous toutes ses formes, trier nos déchets, faire le plus possible pour polluer moins, chaque être humain est un colibri et chacun doit faire sa toute petite part, en prenant soin de sa santé et de celle des autres…même s’il faut pour cela renoncer à nos zones de confort …

  81. Marianne Rougé says:

    Je ne comprends pas vos recommandations, les crevettes comme les crabes sont les fossoyeurs de l’océan, donc en bout de chaine alimentaire et les gelules sont faites d’huile de foies de poissons? merci de nous aider à avancer dans cette jungle agroalimentaire

  82. ciblezone " yves" says:

    Bonjour Docteur Xavier.
    Depuis que je me suis abonne a vos etudes de recherche, je me suis apercut que j’etais dans les 95% de tres bonne solution et ca ma donner l’envie d’aller plus loin pour ma sante. je suis grand pere, a la retraite et je continue a travaille avec des jeunes dont la moyenne d’age varie entre 18 a 38 ans. Au travail, ces jeunes m’adore comme un dieu car je fais plus jeune qu’eux, jamais fatigue et je n’ai jamais rencontrer un docteur de ma vie.Je vie en californie du sud : USA : depuis 20 ans tout les jours je fais du sport le matin de 5h30 a 6 30, ensuite pour mon petit dejeuner j »avale 2 jaune oeufs plein,et un grand verre de rasberrie rouge mixer en puree. soupe de legumes plus 2 bananes pour mon lunch, et un bon diner le soir a 7h. je savoure 7 different plats pour la semaine et un bon verre de vin pour le coeur pour savourer les plats. Je vais au lit a 10 h tout les soir sans exeption depuis plus de 20 ans.
    je vous admire docteur Xavier de vous mettre en quatre pour des personnes qui ne sont pas bien dans leur tete et qui deconne a se plaindre a longueur de journee. Continuer Docteur dans votre entreprise car il as des gens comme moi qui qui ne demande qu’a vous ecouter et as sauver leur vie. Sous le ciel bleu de la californie, a tres biento Docteur Xavier pour vos nouvelles brochures.

  83. yves says:

    personellement, je me fous pas mal de toute votre romance. je prend le meilleur de vos recit et ca marche tres bien pour moi.de toute facon, les gens sont toujours a se plaindre, alors continuer vos ecrit bien ou pas bien, ca me derange pas. salut docteur et bon courage.

  84. Yperion says:

    NON NON et NON…il ne faut pas arrêter vos lettres d’information…NON surtout pas !
    ———————–
    Après lecture des commentaires, beaucoup de personnes vous encouragent comme moi à continuer, d’autres geignent car il faut lire, ou que ça les dépriment…mon Dieu…il faut lire ! Il est désormais reconnu qu’au-delà de la pollution des mers, ce sont les cerveaux qui le sont, à consommer des vidéos de pas plus de 30 secondes et à ingurgiter des louches trop pleines d’informations sur les réseaux sociaux. Prendre soin de sa santé deviendrait pénible, faire face à des réalités serait déprimant….hummmm serions-nous devenus des faibles ou déficients incapables de supporter le moindre écart dans une vie trop protégée ?
    Alors M. Bazin, vous êtes un des rares à être « cash » et à étayer vos propos à l’aide d’articles scientifiques (comme votre confrère Thierry Souccar) ce qui fait de vous un référent plus crédible que bon nombre de nutritionnistes diplômés d’état qui nous sermonnent toujours de boire du lait pour avoir du calcium ! Il est à noter que la science avance très vite depuis quelques années et comme pour le climat, on ne pourra pas dire que nous n’étions pas prévenus grâce à des gens comme vous qui se sont engagés corps et âme. Oui chers lecteurs on nous vend de la m….la plupart du temps, et seuls les plus nantis peuvent manger 100% BIO. Que faire ? Que peut-on manger alors ? Existe-t-il une solution ? C’est peut-être à nous, citoyens, de nous ériger contre le gouvernement qui ne fait rien pour arrêter ce déferlement de mal bouffe, ou à boycotter les produits indignes pour notre santé. Pas de solution miracle en vue.
    Donc OUI continuez à nous informer encore, et toujours, pour que nos consciences s’éveillent, pour que l’on puisse vivre mieux au lieu d’absorber des médicaments pour vivre vieux et en mauvaise santé. L’espérance de vie augmente mais à quel prix…
    C’est à nous de faire le tri de vos informations, personne n’est obligé de vous suivre, de vous lire, chacun possède son libre arbitre non…
    Merci de tout cœur pour ce travail unique et précurseur. Un jour, je l’espère, un thésard en nutrithérapie dans 100 ans vous citera comme un bienfaiteur !
    Bien à vous

  85. MR ANTHONY CHEAL PUGH says:

    Il semble, d’après le Président de la Brtish Medical Association, que quelques noix tous les jours suffisent en ce qui concerne l’omega-3. On peut donc éviter à la fois les suppléments et le poisson gras.

  86. Silvia says:

    La realité est triste, mais il faut la connaître. Merci!

  87. SKURATKO says:

    Bonjour,
    En ce qui me concerne, vous ne faites que votre travail, et vous le faites bien.
    Je n’ai jamais pratiqué la politique de l’autruche, et je ne vais pas commencer aujourd’hui.
    Merci pour votre excellent travail et bonne continuation dans cette entreprise.

  88. Manolitsas says:

    MERCI pour ce travail Précieux d’information que vous réalisez sans rien demander en retour
    GRANDE RECONNAISSANCE envers vous Monsieur !
    Quel dommage que certains ne reconnaissent pas cette chance de recevoir de telles informations .
    S’il vous plaît , ne vous découragez pas , nous attendons vos si précieuses informations
    MERCI

  89. DAGOIS says:

    Bonjour,

    C’est nécessaire de connaitre tous les dangers en connaissance de cause, même
    si ça déplait . Il faut pas se mettre la tête dans le sable.
    Continuez à nous informer et merci pour toutes vos recherches. Si ça déplait à certains ils n’ont qu’à se désabonner. bien cordialement

  90. D'ALESIO says:

    Je vais être succinct, il faut une décision politique à l’échelle mondiale pour éradiquer les pesticides, les PCB, etc…, et réduire drastiquement les trafics aériens et maritimes excessivement pollueurs, qu’on ne met pas en avant dans les médias. (voeu pieux ?)

  91. wilczeck says:

    bonjour xavier

    non il ne faut absolument pas arreter de nous ienvoyer vos courriers ;; vos informations sont très utiles;
    effectivement c est devenu très difficile de savoir ce que nous pouvons manger pour préserver notre santé; mais toutes vos informations m ont permise de faire un tri dans mon alimentation et après chacun fait comme il le veut avec vos conseils;
    merci pour votre travail qui doit etre très compliqué je pense;; et j espère de tout coeur avoir encore le plaisir de profiter de vos lettres;;

  92. muriel noury says:

    Naviguer contre-courant est le lot de persones qui travaillent à divulguer, malgré tout, les informations permettant de nous former un esprit critique, celui là même qui risquerait ensuite de devoir modifier tout notre mode de penser ( ou de non- penser)….ça fait peur, ça remet tout en question, jusqu’au plus petit geste quotidien, et non seulement sur l’alimentation et la médecine. Effectivement, le changement est un privilège de peu d’élus. La nature enseigne. Observons les saumons……merci.

  93. Ghislaine says:

    Il faut continuer à nous dire la vérité même si cela ne plait pas à certains,nous ne devons pas nier l’évidence et baisser la tête.Merci de ce que vous faites et heureusement qu’il y a des personnes comme vous,c’est aux lecteurs après de choisir ce qu’ils doivent faire.Bon courage…il vous en faut et à bientôt pour d’autres informations.

  94. Lucille Major says:

    Vous ne parlez pas du panguasius et tilapia . Est ce des bons poissons ? Merci

  95. Mille mercis de nous dire toute la vérité. Parmi les laboratoires qui certifient les compléments sans polluants pouvez vous citer NATURACTIVE (Ysoméga) et NUTRAVANCE (probiotiques) ??

  96. Yves Finet says:

    Oui, continuez à envoyer. Si c’est déprimant, ce n’est pas de votre faute, mais bien de ceux qui polluent ou fabriquent de la nourriture nuisible. Après, c’est à chacun d’entre nous de décider comment réagir. Ceux qui préfèrent ignorer et continuer à se faire plaisir, c’est bien aussi, s’ils en prennent la responsabilité en connaissance de cause …

  97. ma says:

    bonjour
    certains de vos propos sont intéressants (mais je rejoins celles et ceux qui trouvent vos post trop longs surtout quand il y a plusieurs sujets, pareil je survole) mais ils surfent sur une tendance alarmiste, et surtout, ils ne prennent pas en compte une vision globale.

    Ainsi sur l’article que vous venez de publier sur les poissons, en recommandant de manger des crevettes (sauf celles qui viennent d’Asie), vous oubliez que la plupart des pèches (pas qu’en Asie) de cette espèce est un véritable carnage écologique : filets qui raclent le fond, détruisant tout, ramassant des espèces qu’on rejette mortes, etc…

    d’accord, à la fin on ne sait plus quoi manger, alors stop au catastrophisme et surtout aux indications qui peuvent avoir d’autres effets pervers.

    Quand je lis qu’une dame arrête de boire l’eau du robinet et n’utilise plus que celle en bouteille, a-t-elle conscience que même en France, le plastique n’est pas entièrement recyclé et que cette matière ne se recycle pas à 100% (pour faire un objet en plastique recyclé, il faut apporter un certain % de plastique neuf).

    il faut permettre aux personnes de faire des choix raisonnés, pas les effrayer bêtement

  98. Fanfan PH says:

    Bravo !
    Continuez à nous informer !
    Votre démarche est plus qu’appréciable, et je l’apprécie à sa juste valeur.
    C’est si rare de nos jours d’entendre des vérités , la politique de l’autruche a ses limites.
    MERCI à vous, ne nous abandonnez pas !

  99. E. says:

    Poursuivez. Sans états d’âme. Ceux qui ne veulent pas voir la réalité en face ou qui se plaignent de la dureté de vos conclusions sont les mêmes ou les frères en déni qui, tout au long des 50 ou 60 dernières années, nous ont conduits collectivement au triste état où nous sommes aujourd’hui. Il me semble que cacher ou édulcorer la réalité et ses conséquences serait contraire aux objectifs de santé et de progrès qui sont les vôtres (et les nôtres qui vous lisons).
    Cordialement,
    E.

  100. MONNIER jean-marie says:

    C’est de votre devoir de dire la vérité sur vos recherches, même si vous vous adressez à des autruches! Il y en a qui ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre. COURAGE et DETERMINATION.

  101. FERREYROL says:

    Rien n’est plus beau que la « vérité », quand elle est bien dite……je préfère entendre cela, qui me conforte dans ce que je savais, déjà, que de se poser des questions, sans réponses véritables…..merci à vous .

  102. GOLİCHEFF says:

    Merci pour vos informations sur la mal bouffe et sur les produis de la mer. Il ne nous reste comme produits sains que les crevettes occidentales !
    Pour les déprimés, le vieil adage : un homme averti en vaut deux !
    Cordialement
    Igor

  103. Stephanie Jeandel says:

    En reponse au mail Dois-je tout arreter?
    Il y a un espace entre tout arreter et en faire un peu moins.
    Les informations sont interessantes mais il y a trop de messages et certaines informations reviennent en boucle dans des messages differents ce qui devient un peu envahissant.
    Merci en tout cas pour le partage d’information

  104. Cappé says:

    Je partage le sentiment de beaucoup de lecteurs sur le catastrophisme ambiant… qui devient pesant et anti productif à mon sens. Les articles sont très longs et je ne les lis presque plus du tout jusqu’au bout…Désolée.

  105. Michel says:

    Merci pour vos lettres d’informations sur la santé. Elles me sont précieuses, surtout lorsqu’elles sont des alertes comme dernièrement votre analyse sur la consommation de poisson. Ne pas les publier serait une politique de l’autruche face aux dangers qui nous menacent. Compliments et continuez !

  106. BOUTET says:

    Mon mari et moi faisons très attention à la qualité de notre nourriture………..donc merci de vos conseils.
    Nous avons très apprécié votre lettre sur le poisson.
    Surtout continuez à nous éclairer.
    Très cordialement
    F.B.

  107. Magnin-Petrucci says:

    Bonjour Monsieur,

    Vos newsletters sont très très intéressantes.
    Vraiment, je trouve vos sujets passionnants.

    C’est aussi expliqué d’une manière à la fois simple et accessible, et en même temps, détaillée.

    C’est un vrai plaisir de les lire.
    Un très très grand merci !

    Bonne continuation, donc
    Et surtout, n’arrêtez pas, svp !

    Meilleures salutations
    C. Magnin

  108. DARY N. says:

    Bonjour monsieur BAZIN,
    Tout d’abord, merci pour toutes les informations que vous nous donnez, elles sont vraiment précieuses pour moi. Personnellement, il y a bien longtemps que je ne mange plus de poissons, ni de viande et de produits laitiers d’ailleurs. En ce qui concerne l’eau du robinet, je l’ai banni. Lorsque je cuis des légumes à l’eau ou que je fais mon café, j’utilise que de l’eau de bouteille. Et là encore, vous avez parfaitement raison. Je ne tiens pas à empoissonner mon corps avec toute cette soit disant nourriture indispensable pour la santé. Consommant que des fruits et des légumes, je sais que je me protège contre beaucoup de maladies.
    Mais je tiens surtout à vous remercier pour votre lettre concernant les traitements contre le  » mauvais » cholestérol. Pendant plusieurs décennies, j’ai pris du crestor et depuis que je vous ai lu sur les dangers des statines, j’ai cessé dans prendre. Maintenant, j’espère que mon hypercholestérolémie ne va pas me jouer de mauvais tour… mais en attendant, j’ai moins de problèmes au niveau de mes chevilles, je ne sais pas encore si c’est lié à l’arrêt du crestor, mais cela me semble possible.
    Alors non, vous ne devez pas arrêter à nous informer de tout ce qui peut nuire à notre santé, mais aussi à tout ce qui peut lui être bénéfique.
    Je vous remercie infiniment de tous vos bons conseils tellement utiles.
    Très cordialement.

  109. Damien says:

    La vérité est parfois dure à entendre et souvent plus dure encore d’y faire face. Continer ne vous arrêter pas en si bon chemin le gouvernement, l’industrie pharmaceutique, la grande distribution, nous empoisonne et nous devrions être au courant de rien..
    Un homme Averti en vaux 2
    Un Homme diverti ne vaux rien.
    Bonne continuation Xavier et à tte l’équipe de Sante Corps Esprit. P

  110. Gabriel Bruni says:

    Continuez à informer affectueusement comme à votre habitude et, que les petites personnes sensibles, essayent de consulter leurs organes prévus de mort, s’ils se reconnaissent dans les critiques de leur premier de « corps dés »! La santé ne se joue pas au « 421 »!
    Merci, restez sur le chemin de l’Aide aux Autres, si certains ne se considèrent pas comme des autres, c’est qu’ils ne sont capables que de bénéfice et, non de partage.
    Gabriel Bruni
    Pace Salute
    Vous pouvez publier mon écriture, car je suis pour l’être qui se mouille… Moins pour les êtres qui s’essuient!
    Forza

  111. Adil Korchi says:

    Bonjour,

    Sincèrement je trouve le contenu de vos lettres intéressant et avertissant. Il est clair que cela est fruit de plusieurs heures voir jours de recherches dans un monde où le lobbying pharmaceutique fait pression sur les politiques et médias pour occulter certaines vérités catastrophiques. Continuez votre mission et informez au mieux vos lecteurs, ne vous souciez pas des réactions négatives infondées de quelques-uns. Une personne avertie en vaut deux ou plus.
    Enfin j’en profite pour vous remercier ainsi que l’équipe qui vous assiste dans ce périple où les zones de turbulences ne cesseront jamais.
    Bien à vous
    Adil Korchi

  112. BEUCHET Myriam says:

    Continuez de nous alerté il faut que l’on sache la vérité !

  113. Schnell Margot says:

    Merci pour votre honnêteté mais ce n’est pas une solution que de se mettre la tête dans le sable !! Les nouvelles ne sont guère réjouissantes mais c’est comme cela !!
    Continuez comme vous le faites … ! les critiques , vous en aurez toujours, malheureusement , car les gens injustes et stressés vont vous prendre pour bouc émissaire
    Nous avons tous besoin de vérité et d’honnêteté
    Bien sûr tout cela est triste…. pour nous tous …mais vous faites ,votre vrai travail d’information
    Et puis , il faudra bien faire des choix
    Merci pour tout
    Margot

  114. Verdier says:

    Totalement d’accord avec l’avis de jean-Claude que vous citez dans les dernieres lignes de votre lettre intitulee « Dois-je tout arreter? ».
    Continuez donc, meme si la verite peut parfois choquer certains.
    merci de tout!
    georges

  115. Anna says:

    Une seule chose est nécessaire : « Voir ce qui est ! » disait mon époux, en ajoutant qu’on ne doit qu’une chose à nos enfants : « Montrer l’exemple ! »

    Si les parents ne changent pas de manière de regarder le monde qui change, parce que le monde vit avec des hommes qui vivent et le changent sans cesse, alors les enfants seront rigides, fixistes, et iront droit dans le mur de la mort sans savoir où est la vie réelle.

    « Dire ce qui est » est simplement un dû honnête, nul n’a le droit de cacher ce qui aide à vivre. Ou alors c’est qu’il n’est pas capable de donner (de son temps, de sa vie, de ses forces) pour aimer les autres.

    Enfouir, nier, fermer 5 sens est refuser sa propre vie, son avancement vers sa destinée de joie, à travers les épreuves, les désagréments, et non malgré, mais grâce à ces moments destinés à nous faire faire nos preuves de vrai vivant.

    Merci des lignes justes.
    Baisser les bras, c’est peu ou prou lâcher les autres.

    Tant que vous pouvez, vous devez les écrire !
    A la prochaine, et encore merci à vous,
    Anna

  116. virginie Depardieu says:

    Bonjour Monsieur,
    Je vous écris sur mon vélo d’appartement 3x1heure par semaine le matin,et c’est là que je vous lis.
    Je pense que votre démarche est bonne,je vous lis de puis le début parce que je crois en vos articles.
    je vis dans une famille ou tout le monde a eu de latension,de mes grands parents des deux cotés , à mes parents,mon frère et moi je n’en ai pas,j’ai décidé il y a 20 ans(j’ai 53 ans) que je n’en aurais!
    Je ne prends pas de médicaments,si j’ai mal à la tete,je vis avec, je fais 3 fois 1h de vélo et bien sur beaucoup de vélo à l’extérieur à la belle saison et j’ ai perdu 15 kg an 1999 sans ne jamais les reprendre.
    Depuis que je vous lis, je fais attention au fromage que j’achète,j’achète plus de produits bio, fabrique mon pain le week end mais j’en achète dans la semaine car je travaille!
    L’article sur le poisson est la goutte d’eau qui a fait débordé le vase,vous avez raison,mais qui a le porte monnaie et le temps pour se nourrir comme vous le dites et chacun doit garder son libre arbitre,c’est peut être de cela d’on vous devriez parler,chacun a le choix,chacun peut appliquer à sa manière,
    demandez à chacun ce qu’il a changé dans ses habitudes depuis qu’il vous lit et vous serez étonné!
    Donnez quelques recettes,menus comme vous l’aviez fait pour le gâteau à la cannelle ,du coup maintenant je sais faire du beurre végétal,soyez plus pédagogique et CONTINUEZ,bonne journée à vous

  117. Setbon says:

    Voilà déjà plus de 15 années que mon instinct de consommateur m’a interdit la consommation de poissons.
    C’est un produit vivant et noble par excellence, mais une fois de plus le profit l’a massacré…
    Aucune réserve sur le droit d’information du consommateur éclairé, et sur votre information par Mail.
    Merci.

  118. Craig Jenkins says:

    J’aime votre travail et la vérité a toujours une valeur inestimable. Certains vont trouver certains vérité trop dure d’entendre et ils peuvent l’ignorer si ils veulent mais votre travail est pour les plus courageux qui veulent la vérité, toute la vérité et rien que la vérité. Merci de continuer de nous avertir sur la réalité dans lequel nous vivons.

  119. Lolita says:

    Lolita Bravo pour le poison du poisson….Je suis végétarienne depuis bientôt 13ans,mais je mangeais du poisson souvent….Maintenant j’en mangerai de temps en temps,et même le pain et le fromage….Mourir plus tôt cela ne me dérange pas…Nous vivons dans un monde fou à tout les points de vue,donc je suis sûre que l’autre monde sera meilleur,biensûr si on l’aura mérité….Ne plus manger les aliments qui sont “bons pour la santé “alors la dépression s’annoncera….Mais je vous remercie de votre travail sur le poisson…on est averti maintenant…continuez le bon travail!

  120. TRAORE says:

    Je suis ravie d’être de la famille.je compte sur vous.Santé corps esprit est la bénédiction en matière de Santé.
    Merci.

  121. bourgeois says:

    cher Monsieur ,ne vous découragez pas . bien sur la vérité fait mal mais il est nécessaire pour l’avenir de nos enfants et petits enfants de l savoir pour les rendre responsables de ce qu’ils mangent et responsables de participer le plus possible à l’amélioration des produits fabriqués dans l’alimentation .et ceci passe par la dénonciation des additifs chimiques et autres nuisibles à la santé dès que cela est découvert . Merci de faire ce que nous ne pouvons pas et surtout n’arrêtez pas votre magnifique recherche même si certains préfèreraient se boucher les oreilles et fermer les yeux pour s’envelopper d’une dangereuse tranquillité d’esprit à court terme .et puis vous pouvez être encouragé aussi par le fait que d’autres s’emploient à nous avertir des mêmes dangers et je pense aux journalistes de « Bon à savoir  » que je remercie en passant . Alors cher Monsieur persévérez , votre travail portera ses fruits tôt ou tard mais il en portera . merci encore .

  122. R.Bilodeau says:

    Bonjour,

    Tout est dans la façon de formuler vos textes d’après moi. Si vous formulez vos textes positivement, ça va bien mieux passer et moins déprimer les gens.
    Je m’explique : Au lieu d’affirmer directement, vous posez des questions et vous donnez les trucs et solutions. Exemple : Comment éviter de manger trop de sucre nocif pour la santé? Et vous donnez des solutions, des pistes. Ça va faire en sorte que les lecteurs vont être informés et surtout vont avoir des solutions aux problèmes posés.

  123. Jocelyne Laroche says:

    MERCI de nous donner l’heure juste… d’ailleurs, vos propos sur les poissons ne surprendront personne…
    Nous sommes libres de suivre vos conseils ou non, mais surtout, n’arrêtez-pas!

  124. SAUGEZ Michèle says:

    Bonjour Dr Bazin,
    Plutôt que de réagir aux réactions émotionnelles normales des gens, je dirais plutôt que vos lettres sont trop longues à lire car après une journée de travail, le temps est calculé. Pour une conclusion identique, je préfère 2 fois moins de texte.
    Voilà donc ma suggestion.
    Cordialement
    Michèle Saugez

  125. Christine T says:

    Bonjour, je suis très curieuse à chaque fois de lire vos lettres, une façon de s’informer en toute confiance. Merci de nous faire partager votre savoir !

  126. bourgeois says:

    .Heureusement il y a encore sur cette terre des gens comme vous qui ont le courage de travailler honnêtement pour avertir et dénoncer le mauvais rendu comestible !. C’est vrai que l’on a de plus en plus le sentiment de risquer de s’intoxiquer avec de plus en plus d’aliments et surtout d’intoxiquer nos petits enfants . Que vont’ils devenir dans ce monde de commerce irresponsable et surtout mercantile ? Quel fléau que le dieu Argent ! Dommage qu’il soit
    impossible de vivre en autarcie pour la plupart d’entre nous avec sa ferme ses légumes ses fruits ses céréales ses poules ses vaches etc et encore l’air étant aussi pollué rien n’est pur . !
    vous encouragez de manger les oeufs ,mais quels oeufs sont encore sains ?
    merci encore et persévérer jusqu’à ce que les grandes surfaces s’ inquiètent sérieusement et assez pour réviser leur vision de leur impact sur la santé des populations –
    Bien Sûr en attendant faisons tout ce qui est en notre pouvoir selon vos bons conseils pour nous protéger mais cela devient de plus en plus compliqué de contrôler tout ce qu’on achète .

  127. TRIPIER Gérard says:

    D’après le Professeur Henri JOYEUX,il suffit de cuire lepoisson à la vapeur pour le débarasser des polluants.

  128. jean claude legrand says:

    merci pour vos conseils documentés, auriez vous par hasard une étude sur les poissons vendus en pochette sous vide en France par hasard ?
    ils sont d une préparation facile en salade, peut on choisir des marques dont les produits sont issus de Bretagne ou de Normandie ??
    merci a vous . Mr Legrand

  129. SELME says:

    Que faire ? Dans un article précédent vous dites de manger des sardines pour leurs oméga et là vous dites de les évitez à cause du mercure et autres polluants

  130. Roland says:

    Lecteur fidèle de votre lettre, et j’ai l’intention de continuer..
    Qui mieux que vous et vos recherches nous transmettent l’INFO
    A nous de prendre ce qui nous convient
    MERCI ´S MILL

  131. cardi says:

    Cher Xavier.
    Merci pour votre dévouement à nous informer sur tous les dangers des aliments. maintenant à ceux à qui cela ne plaît pas, rien ne les oblige à lire ces messages, chacun est libre de les apprécier ou pas.
    Se voiler la face pour éviter de voir la réalité, a chacun de prendre ses responsabilités, mais pensaient bien à vos enfants et petits-enfants, en sachant qu’on est au courant des dangers de certains aliments et qu’on ne fait rien pour leurs santé a long termes !
    c’est sur qu’il est difficile de faire un choix tous les aliments sont pollués, chacun choisira selon lui celui qui présente le moins de contamination

    Merci encore et continuer à nous informer.

  132. Daniel BERNARD says:

    Bonjour Monsieur,
    Bien sûr, il faut continuer à informer car j’ai pour règle personnelle de ne jamais tuer le messager.
    Ensuite, chacun fait comme il peut…
    Bien à vous.
    Daniel

  133. Cathy B says:

    Bonjour, en réaction à votre question : « dois-je arrêter? » moi je vous dis non. Nous sommes tous responsables de nos choix et de nos actes. Nous pouvons donc penser par nous-mêmes. Pour moi vous êtes un éclaireur. Je prends donc le positif ainsi que les éléments qui m’intéressent dans vos lettres. Je comprends votre question, cependant pourquoi arrêter à cause d’une poignée de personnes qui ne réfléchissent pas par eux-mêmes et ainsi laisser dans l’ignorance celles qui sont intéressées ? MERCI pour le travail de qualité que vous fournissez. MERCI pour le temps que vous y passez et enfin MERCI pour votre aide précieuse dans mon acquisition de connaissances. Bien à vous.

  134. MICHEL says:

    Si l on suit vos préconisations que nous reste t il à manger ? Néanmoins c est toujours avec beaucoup d intérêt que je lis vos informations
    J adore les œufs mais même là je suis sceptique
    Cordialement

  135. RXXXXXXX says:

    Bonjour Monsieur, CONTINUEZ, oui CONTINUEZ à nous informer. J’apprécie vos lettres ainsi que votre travail et votre sérieux, vous aurez toujours des détracteurs, des insatisfaits, mais qu’importe !!! Nous avons besoin de conseils pertinents tels que les vôtres. Bien cordialement à vous.

  136. Abel Sylvie says:

    Continuez surtout continuez 🙂 certes la réalité n’est pas plaisante et je comprends certaines réactions cependant je suis certaine que ces mêmes personnes qui ont jugé votre lettre d’infos déprimante n’ont fait que réagir sur le coup ! Vis courriers sont intelligents lucides et apportent toujours des SOLUTIONS et heureusement il y en a! Un grand grand merci à vous et l’immense travail que vous faites 🌸

  137. Roland Goncalves says:

    Continuez à nous informer objectivement et même si ce n’est pas ce que l’on souhaiterait lire Ou entendre. C’est la réalité qui importe.
    Merci encore!

  138. Martine LE CORVIC says:

    Bonjour,
    Mon mari et moi-même sommes pour la vérité sur la santé que ce soit de bonnes nouvelles ou de mauvaises. Notre libre arbitre nous permet de juger de notre façon de vivre en conscience et pertinence. Nous avons déjà pris le parti de vivre loin de la ville et de ses pollutions et de manger bio et local pour lutter contre tout ce qui a pu porter atteinte à l’intégrité de notre santé dans les années passées.
    Continuez – nous vous y incitons – à nous informer car il y a peu de dossiers aussi complets qui nous permettent de l’être.
    Bien cordialement
    Martine & Christian Le Corvic

  139. Rose C says:

    Je vous remercie pour la qualité de vos lettres et de nous donner des conseils sur les meilleurs produits tant il y en a sur le marché.
    Personnellement rien ne m’étonne dans vos propos car j’ai déjà commencé il y a bien longtemps une démarche personnelle d’ouverture de conscience. Ce n’est pas vous qui êtes morose, c’est la réalité qui l’est. La prise de conscience sera dure voire impossible pour certains ce qui fait les choux gras de l’industrie pharmaceutique. Cela ne doit pas vous empêcher de poursuivre dans votre travail de transparence. A la décharge des personnes troublées par vos propos, plus d’un siècle de mensonges et d’empoisonnements ne se régleront pas en quelques mois et effectivement très peu sont ceux qui nous expliquent quoi manger d’ou le sentiment qu’il ne reste plus rien. C’est tout un système alimentaire qui est à revoir… et pas seulement un système de pensée également et retrouver son libre arbitre. Le choix de sa santé pour soi et les siens. L’ouverture des yeux englués de mensonges fait mal, mais elle est salutaire. Je relaie vos infos autour de moi et même aux plus jeunes. C’est notre responsabilité de les préparer à un monde plus sain. Merci et bonne continuation.

  140. danièle derouin says:

    MERCI DE CONTINUER A M ENVOYER TOUTES VOS LETTRES AVEC OU SANS BONNES NOUVELLES. CHACUN FAIT CE QUI LUI PLAIT MAIS J ESSAIERAIS D APPLIQUER LE PLUS SOUVENT VOS CONSEILS. IL Y A DE LA SANTE DE CHACUN. FINI LE POISSON. MERCI DE NOUS ECLAIRER.

  141. Dodane says:

    Merci pour vos informations toujours très utiles. Si ce n’est pour moi, déjà trop âgée, vous m’offrez la possibilité de protéger mes petits enfants.

  142. Penin Chantal says:

    Cher Monsieur,
    J’ai eu la même réaction que celle des lecteurs que vous citez au sujet de votre lettre sur le poisson dans un premier temps. D’autant que le soir même j’avais prévu un dîner poisson pour des invités auxquels je n’ai pas osé faire part de vos analyses et nous nous sommes régalés, avec du mercure en prime sans doute!
    Pour ma part, je suggèrerai que vous ne changiez pas le fond de vos alertes dont la solidité n’est pas en cause, mais que vous réfléchissiez à la forme à leur donner. Moins d’information à chaque fois serait plus pédagogique et une communication plus dynamique, interactive et moins dogmatique. En effet, certains articles sont des prises de tête et le lecteur moyen est tenté d’effacer le message. Le lecteur a son libre-arbitre bien sûr, mais quand on s’abonne à une newsletter c’est pour la suivre. Faire intervenir d’autres personnes, croiser les avis par exemple.
    Merci en tous cas pour votre remise en cause qui est le signe de votre intelligence et de votre probité. Cordialement,

  143. Mejishi says:

    Bonjour,

    pour ma part, je souhaite que vous continuiez à envoyer vos lettres informatives car, comme vous le dîtes, elles révèlent la vérité, et la vérité est pour moi la chose la plus importante.

  144. Christophe says:

    Bonjour,
    Moi je vous encourage à continué et à nous donner les vrais informations, nous vivons dans un monde de mensonges et malsains sur plusieurs points, moi si j’ai rejoins santé-corps-esprit c’est pour avoir la bonne information et ne pas vivre dans le déni et me permettre d’améliorer mon alimentation et être conscient de ce qui ce trouve dans l’assiette.
    Je veux connaître ce qui est bon pour mon organisme et ce qu’ils ne l’ai pas.
    Certe ce n’es pas simple de s’alliment sainement mais c’est comme un oiseau petit à petit on fait son nid.
    Merci de continuer et Bravo

  145. Elleaume says:

    Les personnes qui se plaigneent aujourd’hui d’être informées iront porter plainte quand elles ne le seront pas !!!!!!! Alors,n’en tenez compte que partiellement et continuer comme cela,à nous informer des bonnes et mauvaises info.Encore merci.

  146. Chantal Chabrier says:

    Cher ami,
    Surtout ne vous arrêtez pas sur quelques commentaires minoritaires de personnes qui prennent vos analyses comme un dictat.
    Vos textes sont justement bien rédigés car vous exposez les faits mais vous temporisez toujours en précisant qu’il ne s’agit pas d’éliminer totalement le poisson, mais d’éviter certaines espèces, et qu’un mangeur de mal bouffe aura toujours un bénéfice à manger un peu de poisson.
    Bref, perdurez dans vos analyses et vos synthèses pertinantes et très utiles.
    Cordialement

  147. Chris says:

    Bonjour,
    Suite à votre demande d’avis voici le mien
    Vos informations bonnes ou mauvaises sont importantes et les transmettre est primordial.
    Pour moi il faut que vous continuiez. Effectivement l’état des lieux est accablant, mais passé la découverte de ce fait : allons nous devoir nous laisser empoisonner sans rien dire et sans rien faire ?
    Ceci dit peut-être la forme est elle aussi importante car effectivement votre façon de présenter est alarmiste, je ne vais pas rentrer dans le détail voir les commentaires précédents.
    Un focus plus régulier sur des bonnes nouvelles pourrait améliorer la situation ..

  148. TRIPIER says:

    Il suffit de cuir les poissons à la vapeur douce
    pour éliminer les métaux lours!Par contre,ne pas boire l’eau de cuisson.Ou alors,préparer auparavant votre place au cimetière!

  149. Kevin says:

    Bonjour
    Demandez à tous les gens qui ont un discours alternatif quelle est la réaction de la population de masse et vous verrez qu’ils sont sévèrement critiqués.
    Ne vous arrêtez surtout pas et continuer à être un lanceur d’alerte magnifique.
    La bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe.
    Merci encore pour tout vos lettres et continue et n’oubliez pas que le peuple Marseillais vous aime

  150. moncomble says:

    Bonjour! il y a bien longtemps que j’ai arreté de manger la viande et le poisson, je mange des légumes de mon jardin ou bien biologiques. Merci à vous d’informer les gens de la mal bouffe, normalement on devrait faire confiance à nos dirigeants malheureusement ils ne font pas leur travail et inonde le marché de produits néfastes pour la santé. Merci à vous!!

  151. Rija says:

    Bonjour Xavier,
    Je lis avec assiduité vos lettres d’information que je trouve très intéressantes et vous encourage à continuer à les diffuser.
    Je ne peux malheureusement pas commander de livre car je ne vis pas en France.

  152. Berna says:

    Voici mon avis. Perso, je trouve les articles souvent forts longs et répétitifs… Et c’est vrai assez peu objectifs.Je les lis de ce fait rarement en entier. Plutôt que de mettre l’accent sur ce qui ne va pas… comme tous les journalistes, infos.. Il nous serait à tous beaucoup plus judicieux d’avoir plus d’infos sur que manger pour avoir tout ce dont notre corps a besoin…dans le respect de soi et de la nature. Quelles alternatives à ce qui est pollué ou toxique…
    Votre idée de départ est très bonne…et belle…Alliez responsabilité d’info et ouverture vers la nouveauté. Merci pour vos recherches et votre engagement… Toujours aller vers le positif… tout en étant LUCIDE. C’est cela qui sauvera la Terre et ses habitants…En un mot l’AMOUR.Merci

  153. xavier pourtau-cazalet says:

    Bonjour Monsieur, c’est avec le plus grand interet que je suis votre travail. Personnellement je resous progressivement tous ces problemes de malbouffe en produisant tout simplement notre alimentation. Un potager de 100 m2 cultive avec des methodes accessibles permet de produire entre 300 et 500 kg de legumes par an; vous avez bien lu ces chiffres. Si on ajoute un poulailler et quelques methodes eprouvees de conservation, on peut couvrir chez une famille de 4 personnes les 3/4 des besoins alimentaires. Pourquoi n’insisteriez-vous pas dans vos prochaines lettres sur ce point? Je me tiens a votre disposition au cas ou cette remarque attirerait votre attention.
    Et continuez a informer les personnes et faire ce que vous dicte votre coeur. Quoi que vous fassiez vous serez de toutes les facons critique.
    Une excellente journee. Xavier.

  154. Myriam says:

    Bonjour Xavier
    J avais essayé d envoyer un mail rempli de compliments mais il n est pas passé. Il fallait que je fasse une autre démarche et je n ai pas pris le temps. Alors je prends le temps ici puisque vous nous donner la chance de nous exprimer.
    Je réponds à la dernière lettre envoyée dans laquelle vous nous faites part de retours insatisfaits.
    Pour ma part, je trouve vos lettres d une très grande qualité, RARE et écrites d une façon simple, à la portée de tous. C est justement cela qui m a séduit. Continuez svp a nous informer tel que vous le faites! Vous le faites si bien avec toujours de la bienveillance et des alternatives. Je ne trouve pas que vos lettres sont accablantes. Certes, elles ne divulgent pas uniquement des bonnes nouvelles mais a mon sens c est ca la realite de la vie 🙂 et c est au lecteur de garder son esprit critique par rapport a sa propre tolérance. Pour ma part, j accepte ce que je suis en mesure d accepter a l instant où je lis les lettres et le reste je le laisse pour plus tard. Je suis egalment abonnée à la revue santé corps esprit: une mine d or d informations. Alors s il vous plait, continuez votre magnifique travail qui est de nous informer. Je vous souhaite beaucoup de courage dans votre belle mission et vous remercie énormément.Une fidèle lectrice depuis quelques mois seulement. Bien à vous
    Nb: j attends avec impatience votre lettre sur les amalgames dentaires qui j avoue me fait un peu peur mais j ai quand même envie de savoir et je sais qu il y a toujours des solutions. Excellente journee a vous et a toute votre équipe

  155. Cécile B says:

    Continuez de nous tenir informer !
    Je préfère manger mieux, éviter les médicaments
    Je préfère l honnêteté plutôt que ne pas savoir…

  156. LIONEL THEVENOT says:

    Bonjour Xavier,
    Non, n’arrêtez pas vos lettres…
    Beaucoup de français n’aiment pas qu’on leur dise la vérité quand cela risque de leur faire enlever leur lunettes roses…
    Il en est de même au sujet de la grave crise à venir…
    Cela n’empêche pas les choses d’arriver, mais cela les empêche de se préparer…
    Depuis 2005 j’annonce à mes amis et proches ce qui arrive maintenant, et ce qui va arriver… je passe de moins en moins pour un fou…
    Merci pour votre travail… on n’avance pas en écoutant les défaitistes. Si cela dérange certains, il n’ont qu’à se désabonner. C’est aussi simple que cela.
    Pour que notre société évolue, il faut beaucoup plus de personnes conscientes de la réalité. Vous participer à ce travail d’évolution des consciences.

  157. thierry CANTEGRIL says:

    merci pour vos conseils et merci pour les vérités que personne ne veux dire.
    cordialement

  158. HAAS philippe says:

    merci pour ces vérités issues des études(on le sait: les vérités,sur tous sujets,ont toujours dérangés!, (beaucoup pour s’ètre fait un devoir d’en informer leurs semblables y ont laissé leurs vies !:suffit d’étudier l’histoire de l’humanitée »civilisée »!.).Continuez,cela va nous aider à corriger nos habitudes(et abattre 1 à 1 les remparts de nos préjugés que nos médias se sont astreints à subtilement nous convaincre de « vérités »).C’est bon pour notre santé et meilleure vie.
    PS: Pourriez vous par contre nous dire dans quel partie de l’Océan Atlantique la peche est la moins polluée(Atlantique Nord.Est.?? car sur les étalages français c’est presque toujours là que viennent les poissons gras.Vous n’avez pas parlé du colin dAlaska(pas cher,pour les « prolétaires »comme moi,ni non plus du Lieu Noir pas cher non plus)
    Merci pour tout

  159. Beatriz says:

    J’admire votre honnêteté et je remercie pour vos précieuses lettres.
    Vous fournissez les informations à bon escient, cela est laissé à la discrétion de la personne qui les lit pour décider de continuer ou non de manger du poisson. Si les consommateurs préfèrent rester aveugles, ce n’est pas vos problème, cher Xavier.
    Merci beaucoup

  160. Strickaert Georges says:

    Bonjour.
    Jean-Claude et la majorité de tous les autres ont tout bien écrit.
    Comme eux, un autre « Merci », poursuivez ainsi »
    Quelle horreur que d’apprendre ce que vous nous apprenez, mais – comme d’autres l’ont écrit – la vérité DOIT être dite, pour nous et ceux qui vont nous suivre. Et forcer nos Maîtres à revenir dans le droit chemin. A propos , que mangent-ils ?
    Si d’autres ont peur de la vérité, qu’ils s’empoisonnent, mais en assumant ..
    Triste époque mais heureux les lucides, et ceux qui instruisent. Georges

  161. Casta Odile says:

    Où trouverons-nous des informations libres, même démoralisantes, si vous cessez de nous les transmettre ? Vous n’empêchez personne de consommer à sa guise. Pour ma part, j’en tiens compte, et de loin en loin je fais des écarts, pour ne pas me priver totalement d’une belle sole par exemple… Je comprend pourquoi mon corps a plus souvent envie de crevettes que de cabillaud ! Merci à vous !

  162. Madeleine says:

    Continuez a nous informer comme vous le faites et laissons chacun prendre ses responsabilités
    Sur ce qu’il fera …ou pas
    Merci du travail effectué pour nous

  163. Christine Canals-Frau says:

    N’arrêtez surtout pas!!! Ce que vous faites est d’une importance capitale. Les informations que vous diffusez ne plaisent peut-être pas à tout le monde, mais la vérité plaît-elle toujours?
    Merci, et bon courage pour la suite!

  164. Mazur says:

    Heureusement qu’il existent des hommes aux savoirs, comme vous, pour éclairer ceux qui non pas la connaissance sur bien des sujets.
    Merci docteur.

  165. Paula says:

    Vos articles sont excellents car c’est la vérité. Je fais très attention à la provenance du poisson que je choisis sauvage mais pas de n’importe quel région. J’ai toujours pensé que les humains se détruiront eux-mêmes ! puisque c’est dieu le fric à tout prix ! Mes paroles sont dures ? pas du tout ! car quoique l’on fasse même en bon citoyen (tri des déchets, recyclage, etc…) c’est une goutte d’eau dans l’océan hélas.
    Merci pour votre travail, je vous y encourage.

  166. Ribiere says:

    Bonjour,
    J’ai reçu votre lettre il y a quelques jours mais je m’aperçois que vous l’avez déjà publiée plusieurs fois depuis 2016 . De même à chaque fois, une seconde lettre intitulée ‘que dois-je faire ? ‘
    Pouvez-vous m’expliquer ce fonctionnement ? je ne comprends pas bien .
    Clt

  167. Jean-Louis DEDRIJ says:

    Cher Mr. Bazin, c’est avec intérêt que je lis tous vos articles. Ils ne sont pas pessimistes mais réalistes. C’est malheureusement la vérité. Notre environnement est polué. Il faut le savoir et agir en conséquence. Je vous félicite et vous invite à continuer dans cette voie.
    Cordialement.

  168. Montreau says:

    Bonjour,
    Je vous encourage à continuer de nous informer, même si la vérité est parfois dérangeante. Il est toujours nécessaire de connaitre les enjeux afin de pouvoir faire ses choix en toute connaissance de cause. rien n’est pire que de faire l’autruche.
    Merci de votre travail.

  169. yveline Laouami says:

    surtout n’arretez pas!
    habitants des pays riches, nous avons été habitués à consommer trop et sans reflechir aux conséquences pour notre santé et celle de la planète. vos précieuses informations permettent à ceux qui le désirent de faire des choix et « d’ajuster le tir ». quand on se trompe de route , le bon sens nous fait rebrousser chemin ou en chercher un autre… mème si c’est fatigant…
    encore merci

  170. Bachelet says:

    Bonjour, je lis vos messages que je reçois chaque jour, en résumé, il ne faut plus manger de poisson à cause des métaux lourd, il ne faut plus manger de viande pour les anti-biotiques et les hormones, il ne faut plus manger de légumes ni de fruits pour les pesticicides, que nous reste t’il ? rien. J’ai 74 ans et je suis en pleine forme et je mange de tout comme j’en ai envie et cela depuis toujours. Car de nos jours nous n’avons pas trop le choix, sous la pression de la politique de l’argent, cela n’est pas pret de changer. Votre démarche est tout à fait louable, mais quoi que l’on fasse, nous courons tous un risque, même en respirant. Cependant, Je ne peux que vous encourager à informer la population.

  171. Calou says:

    Bonjour,
    C’est vrai qu’il est dur d’entendre que nos habitudes ne sont pas forcément les bonnes. Cela permet de rectifier un petit peu le tir. Ce que je trouve dommage c’est de ne pas pouvoir poser une question style sur un forum pour avoir vos réponses ou un échange avec d’autres personnes.
    Cordialement

  172. ANDRIANARISOA Tiana says:

    Bonjour! Je vous remercie de tout cœur pour votre lettre. Elle m’intéresse beaucoup.

  173. ANDRIANARISOA Tiana says:

    J’apprécie beaucoup votre lettre

  174. Jean Christophe GUARY says:

    Excellent article ! Continuez ! Nous savons qu’il est aujourd’hui difficile et parfois dangereux de donner l’alerte !
    Au risque de passer pour « complotiste » cela vaut la peine de continuer, vu que les « parties adverses » ne font que dénigrer sans jamais apporter la preuve du contraire …
    Courage ! Nous avons besoin de vous …

  175. Isabelle says:

    Bonjour
    Je suis lectrice de vos « lettres info»oui,je dis bien info…j’aimerais répondre à votre inquiétude.Ce sont de véritables infos, dépourvues de sens publicitaires (ce qui est déjà très appréciable)..chacun est responsable de ce qu’il en fait…donc question stress , pessimisme et autres inquiétudes, les lecteurs devraient peut être se pencher sur leurs propre problèmes de discernement…pourquoi prendre ces infos au pied de la lettre?..et en faire une ligne de conduite ?..nous savons déjà tous qu’il serait préférable (pour ne parler que de ça)de consommer les petits poissons de la chaîne alimentaire, c’est depuis que je suis petite que j’entend cette info,(et j’ai 60ans)..et faire confiance à notre corps, l’écouter,..il sait se manifester et aussi…. s’adapter….et oui, il fait aussi avec ce qui se passe.Nous ne pouvons malheureusement pas vivre autrement qu’avec ce qui nous entoure, NOTRE pollution.La nature nous rend bien ce que nous lui donnons. Nous pouvons « améliorer « …déjà chacun devant chez soi…(jardin sans produits chimiques,consommation locale,ect….) une petite goutte d’eau,c’est comme ça que l’on commence à éteindre un incendie..(l’histoire du colibri 😊)
    Donc…CONTINUEZ…et dommage pour les pessimistes, …ce monde est comme ça,
    À bientôt pour vos infos…

  176. Beatriz says:

    Cher Xavier.
    pour ma part, j’apprécie beaucoup votre dévouement à informer vos lecteurs de tant de problèmes de santé.
    Le sujet de la pêche est une décision individuelle. Vous nous avez fourni ces informations précieuses, il nous appartient d’agir en conséquence ou non.
    Se couvrir les yeux pour éviter de voir la réalité est une sottise. Merci encore!. Beatriz

  177. Galliot says:

    Continuez continuez vous êtes courageux, pourquoi l’ensemble des médecins ne s’expriment t’ils pas ??? Ils se cachent !!!
    A nous de chercher les moyens de trouver le bon
    et nous regrouper pour nous défendre mais c’est très difficile nos votes ne sont pas pris en compte face à l’argent.

  178. René Flatt says:

    Cher Monsieur,
    Ne vous laissez pas décourager par ces commentaires critiques à l’égard de vos lettres !
    Je vous encourage vivement à continuer d’en rédiger de nouvelles.
    Connaissez-vous le dicton: « Nul n’est prophète dans son pays » ? Peut-être en êtes-vous une victime. Qu’à cela ne tienne.
    Bravo pour tous vos efforts, et bonne continuation !

  179. Gautier Simone
    À :Xavier Bazin – Santé Corps Esprit
    1 avr. à 21:34
    Cher Monsieur,
    Non, au grand jamais, n’arrêtez pas.
    Votre article ne m’a pas surprise. Ma fille vit en Polynésie depuis de longues années et ils savent sur l’île combien il se faut se méfier du poisson et de ce funeste mercure. Vous n’avez fait que confirmer ce que ma fille me répète.
    J’attends avec impatience votre conseil pour choisir un médecin, je suis incapable d’être mon propre médecin.
    Je suis restée une vieille dame très infantile par rapport aux problèmes de santé

    Encore merci
    Avec toute ma gratitude, sincèrement à vous.

  180. Ali says:

    Je suis abonnée à vos lettres depuis peu. Elles m’inquiètent tout comme elle m’intéressent, elles me dépriment tout comme elles me servent, petit à petit, à manger mieux. Selon moi vous devriez continuer à informer, mais en proposant des alternatives, pour ne pas avoir l’impression qu’on ne peut rien manger aujourd’hui

  181. Zélia says:

    Bonjour,
    Cela ne fait pas longtemps que je lis vos lettres d’information mais je vous remercie pour tout le travail que cela vous demande. J’ai un petit garçon de 2 ans et je voudrais essayer de limiter les risques pour sa santé futur (ainsi que la mienne et celle de mon conjoint).
    Je vous remercie vraiment car avec toutes les informations que l’on trouve partout et facilement qui se contredisent largement on ne sais pas qui croire.
    Vous nous exposé la vérité avec de vrai comparaison qui nous permette de bien nous rendre compte de la véritable situation de nos assiette.
    Alors encore une fois merci pour votre travail.

  182. DIANE says:

    Bonjour, personnellement, je suis très heureuse de vos lettres. Elles sont bien réfléchies et très utiles. Surtout, continuez à nous parler avec autant d’honnêteté. Il est vrai que l’alimentation est un sujet difficile à traiter où peu de gens sont d’accord (il suffit de voir tous les différents régimes qui se contredisent). De plus, à l’heure actuelle, beaucoup d’aliments sont pollués. Moi-même, je suis très malade et j’étudie activement le sujet pour devenir naturopathe et me soigner. C’est difficile de faire la part des choses, mais je pense que les gens qui lisent vos lettres doivent arrêter de prendre tout au pied de la lettre et tester ce qui leur convient vraiment en étudiant les réactions de leur corps. Une information reste une information, à eux de faire preuve de discernement dans la pratique. Pour le côté plus positif, vous pourriez aussi écrire sur les aliments qui soignent en fonction des diverses pathologies (il y a matière à recherche). Je vous souhaite une bonne continuation. Au plaisir de vous lire

  183. Annie BION says:

    Xavier,
    Pour ma part je lis vos lettres avec la plus grande attention car je suis à 100% avec ce que vous écrivez.
    J’ai la chance pour ma part de faire tout les légumes sur un sol longtemps préservé de tout produit chimique, j’ai un verger avec quasi tous les fruits et j’évite d’acheter des produits transformés.
    Plus de lactose, plus de gluten, quel bonheur….
    Je comprends que pour certaines personnes c’est un vrai chamboulement, car il faut qu’ils pensent autrement et changent toutes leurs habitudes, mais lorsqu’on y parvient on sent vraiment la différence et le bien être arrive. (bien sur plus de médicaments, moi qui est travaillée dans la chimie je sais de quoi je parle).
    Encore MERCI pour votre travail.

  184. JONAS says:

    Bonjour
    J’ai découvert depuis assez peu de temps vos lettres et je pense en avoir tiré un grand profit notamment en arrêtant les médicament anti-acide que me prescrivaient sans modération les médecins.
    J’ai aussi décidé de surseoir avant de prendre des médicaments contre l’hyper tension et j’attends avec impatience vos préconisations sur ce sujet. Pour ce qui concerne le poisson, toute vérité est bonne à dire et ce n’est certes pas en faisant l’autruche qu’on améliorera la situation. Une petite question , savez-vous ce qu’il en est des poissons d’élevage ?
    En tous cas , bravo pour ce que vous faites !

  185. Catarina C. says:

    ​Bonjour,

    Vos travaux de recherche sont impressionnants et passionnants. Il est vrai qu’en lisant vos articles, il y a de quoi déprimer un peu: à mon âge avancé de 35 ans, je me pose réellement la question de savoir de quoi je vais bien pouvoir me nourrir ces prochaines années car, il faut bien se l’avouer, cette situation n’est pas prête de s’améliorer: entre les nombreux lobbys et la polution de la terre et de la mer, il y a de quoi s’inquiéter. La solution serait-elle de ne manger que ce que nous produisons nous-même? Et ce, en étant conscients que nous ne savons pas vraiment à quel point notre environnement est sain? Continuez vos recherches, n’oubliez pas de nous apporter vos précieux conseils sur les meilleures alternatives, et au final, il nous restera, à nous lecteurs, de faire le plus important: choisir ce que nous consommons ou pas, en toute connaissance de cause. Encore merci.

  186. Djamel says:

    Bonsoir,
    Je pense que les personnes qui ne veulent pas connaître la vérité n’ont qu’a se désabonner de votre lettre, vous n’aller pas arrêter d’aider les gens juste parce que certains ne supportent pas d’entendre la vérité.
    Ce n’est pas à vous de vous poser la question c’est à eux de partir …c’est mon avis
    Djamel.

  187. courvoisier says:

    Bonjour, continuez!
    De toutes façons, quoiqu’on dise, il y aura toujours
    des mécontents. C’est comme çà. Bon courage.

  188. Mt says:

    Bonjour
    Vos lettres sont une source d’information nécessaire! La santé passé par ce que nous mettons dans notre estomac et si on ne connaît pas les aliments dangereux pour la santé comment pouvons-nous prévenir plutôt que guérir? Je pense que vos lettres sont plus qu’ utiles. Merci pour vos recherches et vos partages.

  189. Scherrer says:

    Bonjour Xavier Bazin,

    Premièrement, je vous félicite pour toutes les belles recherches que vous synthétisé chaque fois parfaitement dans tous vos articles.
    Je suis tous les jours ravie de pouvoir en apprendre sur le monde qui nous entoure et ses dangers pour mieux nous en extraire et choisir des voies plus saines et bénéfiques pour notre organisme.

    Je suis triste de voir à quel point certains lecteurs préfèrent se voiler la face au profit du plaisir ressenti par la consommation de certains aliments… oui le rapport est alarmant mais celui ci est réaliste et largement représentatif du monde actuel.

    Plutôt que de se sentir attaqué et dérangé dans son petit confort, pourquoi ne pas réagir et aller chercher, chacun dans notre quotidien, des actions salutaires pour l’environnement…

    Alors la réponse est non, ne cédez pas sous la pression de ces quelques commentaires qui dérangent. Toutes vérités dérangent. Chaque personne est libre de choisir les articles qu’ils lisent. Mais ceux qui veulent savoir et prendre conscience ont la chance de vous avoir. Vos enquêtes nous réveillent simplement d’un monde de bisounours qui n’est pas aussi beau qu’on veut nous le faire croire.

    J’étais aussi triste quand on m’a annoncé que le père noel n’existait pas… nous ne sommes plus des enfants.

    Soyons adultes et responsables. C’est notre planète et le futur de nos enfants.

    Bien à vous,

    Victoria S.

  190. Virginie says:

    Bonjour, même si je peux comprendre que tout le monde en raz le bol de lire et entendre que tout est poison aujourd’hui et que cela engendre la colère, il ne faut pas se tromper « d’enemi ». On ne tire pas sur le messager…
    Je crois que même si la vérité est désagréable à entendre, elle doit être dite, que chacun puisse faire ses choix en connaissance de cause.
    Conclusion: continuez! Merci 😊

  191. OUF says:

    Bonjour,
    je rebondis sur votre lettre et je vais vous donner une réponse à ce questionnement:
    Il faut évaluer les risques dans leur intensité mais aussi dans leur véracité. Même les meilleures études épidémiologiques comportent des biais!
    Je suis chirurgien dentiste, très tôt sensibilisé à l’approche globale et à la toxicité des produits utilisés. cela fait 30 ans que je ne pose plus d’amalgames!
    En 1998, j’ai été le 1er dentiste tabacologue de France;
    Et donc je me permettrai de tempérer 2 de vos affirmations sur les liens entre dents et santé:
    1 Le mercure des amalgames est beaucoup plus toxique …..pour le dentiste que pour le patient. Car il est le plus toxique à la pose et à la dépose.
    Mais entretemps, une fois qu’il est fixé en bouche, il ne peut plus se déliter, sauf en cas de bimétallisme majeur(et rien que ce sujet mériterait 30 pages) et chez les mangeurs de chewing gum compulsifs. C’est un résumé car c’est très compliqué.
    2 A propos des dents dévitalisées; bien entendu, il vaut mieux une dent vivante! mais si on ne peut plus garder la vitalité, une dent dévitalisée (mais dans les règles de l’art), cela vaut mieux qu’une extraction qui elle désorganise des fonctions très bien huilées et avec des incidences à distance.
    3 Et enfin, comparées au tabac, les incidences de ces 2 premiers points sont sans commune mesure.
    C’est pourquoi, je pense que le bon sens est de tempérer et évaluer. j’ai passé toute ma carrière(je termine en juin), passez moi l’expression, le c.l entre 2 chaises, à calmer les ardeurs des ésotérapeuthes et à les défendre auprès de mes confrères.
    Alors continuez de nous donner des infos, comme vous faites, si et seulement si elles sont vérifiées et si les conséquences sur la santé sont possibles à évaluer (dernier exemple: bien sûr que la cigarette électronique n’est pas 100% inoffensive mais comparée à la vraie cigarette c’est réellement peanuts).
    Très cordialement,
    Dr Patrick OUF

  192. Bonjour,
    Vous n’êtes en aucun cas responsable pour toute cette pollution et oui, continuez à nous informer afin d’avoir cette prise de conscience (même si elle nous dérange).
    Toutefois, terminer avec une note d’espour serait plus enrichissant et motivant pour nous tous… n’y a t’il pas toujours une solution qui suit le problème…!
    Je vous remercie pour votre engagement et vous envoie mes plus douces pensées.
    Brigitte

  193. Stephanie says:

    Bonjour,
    Bien entendu il faut continuer votre démarche. Nous sommes adultes dotés d’un cerveau capable de bon sens et de faire ce qu’on appelle “la part des choses”. Je prends vos lettres comme des guides et conseils pour améliorer le quotidien et pas comme un haro sur tout notre environnement. Moi-même enceinte de mon 3e enfant à l’âge de 40 ans, et consommatrice de poisson de façon hebdomadaire, j’ai été désagréablement surprise de ne plus avoir un choix énorme de consommation, mais la vie continue, je continue à cuisiner du poisson mais je suis contente d’avoir ce type d’information qui m’aidera encore mieux à faire mes choix dans le futur, tout simplement. Donc n’arrêtez rien, continuez largement. J’attends impatiemment la lettre sur la tension pour éviter les traitements car cela concerne la santé de nos parents qui malheureusement sont souvent difficiles à persuader de ne pas se fier “qu’à” l’avis de leur médecin…sachant que nous savons que les effets secondaires sur traitement au long cours peuvent être lourds de conséquence.
    Merci de continuer à nous éclairer.
    Stephanie

  194. EPRINCHARD says:

    Bonjour,
    Bravo pour le courage dont vous faites preuve en nous communiquant toutes les informations dont nous avons besoin pour faire nos propres choix afin de préserver notre santé, même si elles ne sont pas toujours très rassurantes.
    Merci avec cet article de me donner enfin de bonnes raisons de ne plus manger de poisson (et d’aller chercher mes omega 3 ailleurs !), moi qui est été violemment contrainte d’en avaler pendant toute mon enfance, sous prétexte que c’était bon pour la santé 😉
    En vous lisant, à chaque fois, je me sens enfin respectée, car vous n’imposez rien, mais ne cachez rien non plus.
    Chacun doit pouvoir connaître la vérité sur ce qu’il mange et ce qu’il risque.
    Je vous suggérerais juste deux choses :
    – Montrez-nous aussi le verre à moitié plein ! Car si j’ai bien compris, il y a des bénéfices à manger des petits poissons, des anchois, des crevettes, des noix de Saint-Jacques ou du saumon sauvage d’Alaska… Alors, dites nous lesquels AUSSI !
    – Et globalement, ne nous faites pas peur ! Les longues tirades sur tout ce qui ne va pas ou n’est pas bon pour nous terrorisent un peu, c’est vrai. Peut-être qu’il faudrait nous en dire moins, juste les 2 ou 3 messages les plus importants et nous donner 1 ou 2 pistes/espoirs… qui nous donneront envie de continuer à rester vigilant, tout en pensant que nous avons aussi la possibilité de faire des choses positives pour préserver notre santé physique et morale.
    Et merci encore une fois pour toutes les informations que vous nous communiquez, c’est un vrai trésor !
    Bien cordialement

  195. Guilloux says:

    Merci de nous ouvrir les yeux ! Bien sûr, la vérité n’est pas toujours belle à entendre.
    Cela m’aide à faire plus attention sur mon alimentation et à mon capital santé qui est si précieux

  196. PERRON says:

    Réponse:
    Je n’ai pas le temps de tout lire, parce que je suis aidant familial de deux parents (Alzheimer et psychisme). J’ai du mal à prendre du temps pour moi. Mais je suis d’accord avec vous, c’est vrai que sa peu-être pessimiste, mais c’est la réalité et surtout la vérité. Je pense qu’il faut l’écrire peut-être d’une autre façon, que sa soit moins directe, dans la façon de leurs dirent. Si les gens lisaient la Bible, il serait déjà qu’il est écrit: l’homme domine l’homme à son détriment », L’amour du grand nombre se refroidira », que pour l’instant quoi qu’ont fassent, ont tombe malade, vieilli et meurt. Le côté positif; c’est qu’il existe la résurrection et l’éternité pour ceux qui apprennent ce que Jésus appelle la vérité, en connaissant le vrai Dieu et avoir la vie éternelle. En attendant, ils sont pessimistes parce qu’ils ne savent pas tout ça et que ce qui arrive dans tous ce que vous dites, c’est qu’ils prennent peur ne sachant qu’il y a longtemps que Dieu les avertit que tous va aller de plus en plus mal. Mais que enfin sa sera le paradis ou ont aura plus jamais ça. Ont vivra avec de la bonne nourriture, + de vieillesse, + de malades + de mort, + de méchant profiteur détruisant les autres avec leurs pesticides et ont en passent, tellement y a tout à revoir. Donc pour moi, si j’ai le temps et y a tellement à lire et à faire, vos messages ne me pose pas problème. Patricia

  197. BALLY says:

    bien sûr, le résultat de toutes ces études nous rend très pessimistes mais comment agir si nous ne connaissons pas la vérité… nous avons une responsabilité et nous sommes tous des consommateurs et nous détenons un pouvoir : celui de choisir notre alimentation -la moins nocive possible- merci de nous faire partager vos connaissances et continuez s’il vous plait

  198. Domie says:

    Continuez à nous donner des informations, les gens choisiront. Donnez aussi des conseils et des applications simples et peu onéreuses
    Merci

  199. Olivier says:

    Votre article est parfait même s’il est catastrophique à souhait. Bien documenté il nous apprend des choses passionnantes sur la nature humaine et les destructions qu’elle engendre sur son environnement sans se rendre compte qu’en bout de ligne c’est sa propre destruction qu’elle programme.
    Le seul défaut qu’il a cet article c’est qu’il balaye d’un revers de main le rapport benefice/risque.
    En fait cette question est fondamentale surtout en fonction de l’âge que l’on a. Si l’on vient de passer ses 10 ans ou si l’on a 60 ans le risque à manger des sardines n’est pas le même sur la durée ! Et je ne vous parle pas de l’inégalité de la grosseur du porte monnaie devant les rayons de votre fourneuseur alimentaire…
    Alors que faire ?
    Utiliser ce savoir extraordinaire que vous avez, vous et votre équipe pour faire bouger notre monde en matière de santé publique.
    À quoi ça sert de dépenser des milliard pour envoyer des homme sur mars si nous ne sommes pas capable de prendre soin de notre terre. Il suffirait de presque rien, comme disait le poète, pour que ce monde redevienne ce qu’il était il n’y a pas si longtemps. Un peu de solidarité et beaucoup de pression sur nos élus pour que l’intérêt de chacun ne prévale pass sur l’intérêt général.
    C’est principalement en ce sens que ‘nos combats d’ aujourd’hui se fourvoient dans une impasse destructrice.
    Relisons Pierre Rabbi ou Mathieu Ricard avant de s’affubler de jaune, car le vrai combat il est du côté de la couleur Verte et non pas de savoir si demain notre téléphone sera pliant ou non.

  200. Ch says:

    BONJOUR , ,
    JE ne peux vous encourager à continuer vos mails d’informations, qui sont pour moi de vrais piqûres de rappel . Bien sûr le moins que l’on puisse dire c’est qu’elles ne pas toujours débordantes de sujets positifs, mais c’est justement la leur utilité. C’est à nous adulte de gérer nos émotions et nos peurs, et par conséquent savoir profiter de vos connaissances sans en faire une psychose.
    Bonne continuation et un grand merci

  201. le garf says:

    bonsoir, oui comme beaucoup de lecteurs j’ai été perplexe en lisant votre article sur la nocivité que contiennent nombre de poissons, mais , je préfère sincèrement SAVOIR, et de ce fait, je pense que je vais réduire ma consommation de poisson, grâce à vous!
    certes, sans gluten, sans trop de laitages, sans tous les légumes qui irritent mon intestin, cela devient un peu difficile , mais bon, il reste encore quelques légumes, amandes, noix, et quelques fruits….
    je vous dis merci pour votre article, il est bon de savoir !

  202. Thomas says:

    Tout d’abord, je souhaite vous apporter tout mon soutien dans votre démarche d’information très précieuse. Nous sommes tous sur le même « bateau » qui tangue de plus en plus dangereusement, c’est pour cela qu’il faut se serrer les coudes et s’entraider quelle que soit la méthode, la votre me convient parfaitement, elle me permet de faire des choix de consommation(même si ils deviennent de + en + restreints) en âme et conscience.
    Merci pour votre aide….

  203. laffilay says:

    Bonjour, Ok ça nous prévient des dangers de certains aliments, mais si nous sommes raisonnables nous comprenons que vous avez une bonne démarche. Je vis au bord de la mer au Portugal, et nous avons surpris de avoir que nous achetions au marché local du poisson d’elevage, alors vous avez raison de nous mettre en garde. Grand merci pour vos informations. Amitiés

  204. POPO says:

    Je suis d’accord que les nouvelles peuvent être alarmiste, mais c’est aussi un moyen de le savoir afin, justement, de changer les choses. Car si nos dirigeants (politiques, industriels, …) ne le feront pas d’eux même, ils le feront quand ils verront que nous, nous changeons notre manière de consommer et de voir, la preuve voir l’ampleur du bio qui avant n’était que mode et maintenant devient une durée importante et une référence, car tout le monde s’y met. La vérité est parfois dure à entendre, mais elle reste la vérité. se mettre la tête dans le sable ne l’enlèvera pas. Continuer à nous informer comme vous le faites. A nous de prendre nos responsabilités en suivant ou pas. Merci.

  205. J’ai une intoxication aux métaux lourds due aux amalgames dentaires que j’avais depuis l’enfance. Cela a commencé avec la langue qui me faisait mal comme si je m’étais brûlée. J’en avais parlé à mon dentiste qui m’a tout de suite dit que cela provenait de mes plombages. Ils ont été retirés mais le mal est fait. Je suis toujours fatiguée, le moindre effort me fait mal musculairement. Je fais des cures de chlorella, de marque Iswari que j’achète en magasin bio, sur conseil de mon ostéopathe.
    Vos lettres sont très utiles. Il ne faut pas se voiler la face.
    Je mange le plus possible bio. J’ai lu récemment que les légumes et fruits bio présentaient des traces de pesticides. De même que le thé, résidus de pesticides et métaux lourds. ( Article dans Maxi n° 1690 du 18 au 24 mars 2019.)

  206. RIGAUX Claude says:

    bonjour,
    non n’arretez pas, je lis toutes vos lettres.
    important d’alerter, d’informer
    très bon travail, très interessant
    merci
    Mort à l’alimentation générale, tous aux gelules, aux pilules, aux compléments alimentaires à base de plantes naturelles, le véritable avenir, rapides, efficaces, plus de perte de temps

  207. COLOMBO says:

    Bonjour, Je réponds à votre lettre d’aujourd’hui (20 mars) pour vous dire qu’il faut continuer ce que vous faîtes même si la vérité est parfois dure à lire. Mais on ne peut pas faire l’autruche ! Et puis, peut-être que parmi vos lecteurs, certains décideront faire des actions ou pas. On peut toujours faire notre part, même si cela parait minime, tel le colibri…

  208. Pierrot Wamungu Rwaka says:

    Bonjour, XB et merci pour toutes vos sincères infos. Franchement, vous ne pourrez jamais contenter tout le monde, c’est un fait. Votre argumentation est claire, nette, n’en déplaise aux détracteurs qui ne donnent pas la leur, pour vous contredire. Vous faites votre part, aux autres de faire la leur, et n’arretez surtout pas. Continuez, pour le bien, des positivistes. Eh oui! la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie, dit-on. C’est à prendre ou à laisser, à chacun son choix. Merci encore, pour tout.

  209. Laudat says:

    Il est indispensable que des personnes comme vous tiennent les Français au courant de la réalité, d’ou en est la pollution particulière des retombées sur notre alimentation.
    Ceux qui ne supporte plus font la politique de l’autruche et continue comme si rien n’était.
    Chacun est libre de penser et de nier l’evidence.
    Toutefois c’e En niant l’evi que rien ne sera fait et que doucement l’hu Va s’empoi de plus en plus.
    Les looby financiers qui s’enri au détriment de notre santé, de la leur, de celle de leurs enfants vont ainsi continuer.
    Je pense qu’i faut au contraire s’unir derrière des personnes comme Vous pour aider à l’arret de cette pollution, ce manque de respect de la nature, du Vivant tout entier l
    MERCI 😊 de continuer malgré tout et Tous !!!!

  210. cecile FOISNEAU says:

    informations intéressantes. Par contre la démarche commerciale me gêne. Je n’ai pas les moyens d’acheter.
    Cordialement.
    Cécile

  211. Cebjm says:

    Bonjour,

    Continuez à faire connaître les détails que personne d’autre ne publie.
    C’est aux gens de faire le tri et d’utiliser ces données pour se diriger.
    Ce n’est pas parce qu’il y a des morts sur la route qu’on ne prend plus la voiture. Idem pour l’avion, bateau etc.
    Par contre avec plus de données on pilote mieux…
    A +

  212. christel donnat says:

    Bonjour,
    Vous conseillez la chlorella mais attention au choix du produit. Comme dans le corps, la chlorella dans son environnement naturel, capte aussi les métaux ce qui fait qu’elle peut être fortement polluée elle aussi ! la marque échlorial est intéressante car elle cultive en tube a essai ce qui évite la contamination de l’algue. J’avais demandé les analyses en métaux, ce produit était en effet quasiment pas contaminé en mercure en revanche pour l’aluminium c’était moins bon du fait du procédé de fabrication. Mais cela restait très correct.

  213. christel donnat says:

    Bonjour,
    Votre lettre est tout ce que j’attends, déjà très avancée dans la nutritherapie, ce genre d’information m’évite des tonnes de recherches que je n’ai pas le temps de faire ! pour ma part je pense comme vous que faire l’autruche est une mauvaise solution. De nombreuses personnes ne sont tout simplement pas prêtes à recevoir ce genre d’information car le chemin n’est pas encore fait voire ne le sera jamais car se nourrir correctement demande trop de sacrifices je l’expérimente tous les jours autour de moi. Vous pourriez peut être mettre ce genre de lettre « alarmiste » à disposition en donnant l’information de où aller les chercher. Si les personnes font l’effort d’aller chercher l’information elles ne pourront pas vous reprocher d’avoir été « polluées » par le stress d’une mauvaise nouvelle. Si j’ai une chose à vous reprocher ce serait plutôt votre façon de communiquer vos information notamment les « produits » payants. J’aimerais parfois pouvoir réagir mais malheureusement on se retrouve confronté à un retour de message automatique qui ne laisse aucune place à l’échange, c’est très regrettable. Pour ma part j’estime que cela vous dessert fortement, et le plus grave c’est que cela décrédibilise la médecine naturelle et alternative.

  214. JOLY says:

    Et le klamath votre algue miracle meilleure que la spiruline ……

    Et quid des produits nutrixeal ? Sans lactose sans gluten ….?

  215. Maud says:

    Bonjour, ces informations sont indispensables pour quelqu’un comme moi qui ne mange que du poisson. Je vis dans un département où l’on pratique de l’orpaillage clandestins avec l’utilisation du mercure, comment faire avec ce problème de pollution des fleuves et rivières. Ne mangeant plus de viande quoi manger d’autres ??.
    Je vous remercie pour toutes ces informations.

  216. Christian says:

    Bravo dr. pour ce travail d’information complet rare à trouver ailleurs. Continuez à bien noys informer. A nous d’en faire la synthèse dans notre alimentation quotidienne en fonction de vos précieux conseils.

  217. formento says:

    bonjour, je lis attentivement vos lettres successives, et je suis perplexe !! il faudrait prendre une multitude de compléments alimentaires pour bien se porter !! est-ce bien raisonnable !!

  218. Cottet Nicole says:

    Bonjour, merci de continuer de nous informer. Oui nous vivons dans un monde qui se dégrade et cela est une triste réalité! Mais, je préfère d’être informée sur ce qui se passe que de vivre dans une illusion édulcorée! Au moins cela nous fait prendre consciense de voir ce qu’il y a de bon dans chaque jour qui passe et de vivre dans le moment présent.

  219. Fitoussi says:

    La réalité est ce qu’elle est et donc incontournable. Il vaut donc mieux ne pas se voiler la face et et s’orienter vers une alimentation beaucoup plus végétale, qui a en plus l’avantage d’etre plus écologique…en attendant, peut-être, des temps meilleurs.
    Donc, ne changez rien, continuez à nous informer. Il est toujours possible de ne pas lire, si l’on ne veut pas savoir…
    Merci à vous

  220. Marie claude Marie A. says:

    Plutôt une question. Et la silure d’elevage dans les étans cruises à cet effet.
    Merci

  221. Michelle Wendrickx says:

    Bonjour,
    Moi j’apprécie beaucoup tous vos commentaires (tellement intéressants), qu’ils soient positifs ou négatifs. Nous devons pouvoir faire la part des choses, libres à nous de les appliquer totalement, partiellement ou pas du tout, l’important est D’ETRE INFORME.

  222. FG Nadia says:

    Bonjour,
    Non n’arrêtez surtout pas de nous informer via vos lettres, on m’a moi même décelé il y a 10 ans une allergie au mercure, on a du me remplacer tous les amalgames de plomb que j’avais dans les dents. Par contre, je sais qu’il y en a également dans certains poissons et que quand j’en mange je suis malade, mais je ne peux pas arrêter d’en manger, j’aime trop le poisson, mais je n’en mange pas tous les jours. Une fois par semaine au maximum, on ne peut pas arrêter de vivre à cause de toutes ces choses négatives. Merci en tous les cas de continuer à nous informer et à tout un chacun, d’en faire l’usage qui lui convient.

  223. ousseini kassatia says:

    c’est merveilleux ce que vous faites : vous aidez les humains à s’humaniser en bien faisant attention à ce qui leur est le plus cher, à savoir leur bonne santé. eh oui. Très grand merci Docteur Xavier et toute la plus merveilleuse équipe de santé du monde. Que Dieu vous guide. Bon courage et excellente santé à vous.

  224. Nathalie ROUSSEAU says:

    Bonjour et merci !
    Grace à vous, nous sommes informés, et oui, ça n’est pas toujours positif, mais c’est très important ! Je ne comprends pas les gens qui se voilent la face ! La réalité est la réalité. Continuez de nous informer et si nous pouvons vous aider, nous le ferons ! Merci encore pour ce que vous faites ! C’est beaucoup de temps et d’énergie ! Bravo !

  225. Jackie says:

    Je suis pour la vérité, même si ça peut compliquer la vie .
    Merci à vous, continuez

  226. Ricci Sophie says:

    Bonjour, merci pour votre message sur les poissons. Je voudrais que vous nous expliquiez ce que contient donc les Oméga 3 en comprimé ? D’où provient cette vitamines ? À mon avis, ils sont aussi mauvais que le poisson ou alors de synthèse ????

  227. MABIALA Jean says:

    Merci de continuer, un homme averti en vaut deux. Vraiment stressant mais c’est la vérité. Quelque soit la durée de la cachotterie la vérité apparaîtra. Ceci va nous aider à étudier comment lutter contre la pollution marine

  228. Frédéric DAYRE says:

    Bonjour,
    Bien sur que vous devez continuer à nous informer et nous aider à préserver notre santé. Car c’est bien ça qui est très important, pouvoir, autant que possible, éviter les pièges de l’industrie alimentaire pour ne pas, dans 5 ans, 10 ans, 15 ans avoir de sérieux problème de santé. Certaines personnes n’ont pas encore compris que pour manger saint, il n’y a malheureusement pas d’autre choix que de se détourner de tous ces produits de ces grands industriels. Il faut repenser la manière de gérer sa vie, un peu comme autrefois.

  229. Corrion says:

    Bravo….continuez a nous informer…
    Vous êtes formidable…

  230. françois says:

    Continuez à nous donner des informations ; les gens choisiront de les lire ou non. Et si possible, donnez aussi des conseils et méthodes simples et peu onéreuses
    Merci à vous

  231. Rabourt says:

    Merci pour tout ce que faites. Vos recherches et votre travail d’information nous sont précieux. Continuez, nous avons besoin de vous.

  232. LABORIER says:

    Dans votre article Detox, vous citez cependant le poisson :
    •De vitamines du groupe B, que vous trouvez notamment dans les feuilles vertes des légumes ou dans le poisson ;
    •Du zinc, disponible en quantité dans la viande et les fruits de mer ;
    •Du magnésium – dans les noix ou graines ;
    •De la choline – disponible dans les œufs et le foie ;
    •De la glycine – l’acide aminé des bouillons d’os de nos grands-mères ;
    •De polyphénols contenus dans les fruits et légumes ;
    •Et d’oméga-3, contenus dans les petits poissons gras comme les anchois

  233. Malvaux says:

    C’est facile de fermer les yeux mais la réalité est là et il faut l’assumer. Vous dites tout haut ce que certain pense tout bas. Moi, je valide tout à fait votre mode de fonctionnement. Bonne continuation.

  234. Ursula says:

    Votre travail est plus que parfait. N’arrêtez surtout pas de nous informer comme par le passez. Ceux qui ne veulent plus vous lire n’ont qu’à se désinscrire !

  235. Ursula says:

    Surtout n’arrêtez pas de nous informer honnêtement, de façon claire et précise !

  236. Séverine says:

    Merci pour votre article qui nous permet de prendre conscience de la possible dangerosité du poisson… je n’en avais pas spécialement conscience et oui, c’est très préoccupant de se demander quotidiennement: est-ce que je fais bien d’acheter tel produit? Est-ce bon pour ma fille de 3ans ? Cependant, je vous remercie et vous soutient sans aucun doute car ces informations même déprimantes nous permettent de SAVOIR quel est l’impact de notre mode de consommation sur notre santé et a fortiori sur notre planète… merci mille fois!

  237. Caumartin says:

    Bonjour,Pour ma part je souhaite que vous continuez à nous Renseigner Car pour ma part j’ai beaucoup appris et cela me permettra d’organiser ma vie de préserver ma santé et celle de ma fille.

  238. triton says:

    Merci pour vos articles!!
    Et SVP, continuez à nous informer ainsi « en vérité ». Au moins nous sommes au courant, et cela permet d’éviter de manger (et faire manger à nos enfants) des choses nocives en croyant « Bien faire »…

  239. Sophie Van Stevens - Pechon says:

    Bonjour,
    Continuez à m’envoyer les lettres, j’apprécie beaucoup

  240. LAETITIA says:

    Cher Xavier Bazin,
    Je tenais à vous remercier pour vos investigations et votre travail afin de nous prévenir des nombreux risques qui guettent notre santé. Nous avons besoin de ces informations. Alors ne vous arrêtez pas et continuez de partager vos connaissances avec nous, même si celles-ci sont pessimistes… D’autant que vous apportez également de nombreux conseils pour améliorer notre santé ! Même si vous nous informez des risques, je trouve votre discours très positif: grâce à vous, j’ai compris que souffrir n’était pas une fatalité et j’ai pris conscience qu’il y avait toujours une lueur au bout du tunnel …
    Merci
    Laetitia

  241. Lobet says:

    Mais cher Monsieur il est impossible que vous arrêtiez de nous transmettre ces informations si précieuses …
    Personne n’est obligé de suivre vos conseils si pertinents. Adepte depuis longtemps de thérapies « parallèles » ou plutôt complémentaires, je sais qu’il est difficile d’échanger avec beaucoup de personnes (surtout du milieu médical ce qui est mon cas dans la famille)sur tous les sujets que vous traitez .Mais finalement j’ai opté de ne plus essayer de convaincre les autruches, c’est trop épuisant. En revanche nous continuons nos enfants et nous dans cette voie d’une alimentation réfléchie. Nous ne voyons plus de médecins pour tous les problèmes qui étaient notre quotidien puisque moins de soucis de santé…
    Vos informations sont très précieuses .
    Surtout continuez de nous les faire parvenir !
    Bien à vous
    Catherine

  242. SAGNIEZ says:

    Bonjour
    Non il ne faut surtout pas arreter les informations
    Elle nous désole parfois, mais permette aussi de nous alerter
    Nous sommes responsables de notre corps, donc faisons ce que nous voulons, mais ne fermons pas les yeux

  243. claire viel says:

    Bonjour Monsieur,
    Tout d’abord, merci pour vos lettres qui nous donnent de précieuses informations.Je tenais seulement à préciser que parfois vous nous donnez des conseils impossibles à réaliser.En effet, vous parlez de choix du médecin!! c’est incroyable quand on sait que trouver un médecin qui vous accepte est un vrai parcours du combattant!! la pénurie actuelle et la désertification de beaucoup de régions par les médecins font que l’on est déjà bien content quand un médecin nous accepte, alors le choisir??Cela relève de l’utopie!!
    Bien cordialement.
    MMe VIel.

  244. Cher Xavier Bazin,
    Merci de solliciter l’avis de vos lecteurs, cela fait preuve d’une réelle ouverture d’esprit.
    Vous parlez de « regarder la réalité en face » et c’est justement là qu’est le problème, Car à l’époque d’internet, « la » réalité se fait encore plus évasive qu’autrefois. Sur tant de thèmes, et surtout dans le domaine de la diététique, vous avez tant d’opinions qui circulent, toutes se référant à une autorité crédible. Donc vos opinions sur la consommation de poissons, c’est votre sens le plus élevé de la vérité, compte tenu de vos sources d’informations qui sont -soyons généreux – une dizaine, mais il y en a encore tant d’autres. « La » réalité (si même elle existe sur le plan des observations matérielles) nous échappe de plus en plus.

  245. François-Xavier LEMOINE says:

    Non, je ne suis pas plus pessimiste après avoir lu votre article sur la pollution des poissons car je me doutais bien de cette situation après avoir déjà lu ou entendu des informations, à ce sujet.
    Je comprends, de plus en plus, que se nourrir correctement devient un véritable défi quotidien. Les produits « purs », c’es-à-dire non pollués du tout, n’existent pour ainsi dire plus. Et les produits nutritionnels de haute qualité, sont sensiblement plus chers. Cela me fait penser que la santé naturelle, le recul de l’espérance de vie personnelle appartient davantage à une minorité de gens ayant des moyens financiers supérieurs à une grande majorité de gens.

    Votre article sur la pollution du poisson m’amène à une autre réflexion :
    Est-ce que le poisson d’élevage, surtout s’il n’est pas intensif, (à condition qu’il puisse exister en tant que tel) ne sera-t-il pas plus favorable à la santé naturelle que le poisson vivant dans son milieu naturel, dans quelques années, compte tenu de l’avancée de la pollution ?

    L’élevage de poisson ne pourrait-il pas se faire individuellement et naturellement, dans la mesure où l’on dispose d’un terrain suffisamment grand ?

    Non, je pense que votre article est très instructif et doit orienter la consommation de ceux qui sont soucieux de leur santé. Je vous remercie pour votre précieux article qui vient nous éclairer.

  246. DELABROUSSE says:

    BONJOUR,
    meme si certaines lettres sont pessimistes je pense qu’elles sont utiles et que c’est à chacun de reflechir et de faire la part des choses.Merci pour ces bons conseils

  247. Abdel Jalil says:

    Bonjour, ce que vous faites est bien et ça vient du cœur, on le sent quand on vous lit. Bien sûr, le progrès et les recherches ne s’arrêteront pas et les corrections auront lieu. Que le bon Dieu vous récompense. Amen. Abdel Jalil.

  248. Michel BURLOT says:

    NON NON etNON…..
    Ne changez rien, et si ce mot vous met du baume au coeur, tant mieux.
    Tout en partageant de prime abord les réactions négatives du genre « Marre des mises en garde contre ceci et cela,et maintenant plus de poisson!… », J »ai apprécié la classification et le distingo entre les différentes espèces.
    Je voudrais quand même ajouter que j’ai vécu un temps où l »alimentation était moins sous la loupe des observateurs tatillons, les règlementations bien moins strictes qu’aujourd’hui. Les pollutions probablement moindre, c’est certain, mais que j’ai in- gurgité pas mal de trucs industriels ou naturels au cours de ma vie, et que ( a un autre propos ) enfant, j’avais « piqué » dans le labo de chimie de mon école un flacon de MERCURE avec lequel j »ai joué des heures, ravi de voir toutes ces gouttelettes rouler sur le sol; d »où je les regroupais pour créer à nouveau une énorme boule. tout cela sans aucune précaution. J’ai comme toute ma génération eu des plombages « au mercure », bu de l’eau véhiculée dans des tuyaux en PLOMB, probablement utilisé des peintures au plomb, vu ma mére et moi-même cuisiner dans des casseroles en ALUMINIUM et bien entendu manger beaucoup de pain si dangereux par son APPORT GLYCEMIQUE et bien entendu son horrible GLUTEN.
    Mes parents sont morts à 85 et 87 ans, et je viens d »avoir 81 ans et je me porte très bien, et je suis loin d’être une exception.
    Précision: à cet age avancé je suis beaucoup plus attentif à ma nourriture et évite au maximum d’avaler des médicaments, leur préfèrant des compléments alimentaires que j’espère judicieusement choisis et les plantes que je c^toie depuis bien longtemps (premiers livres de Mésségué pour êtr exact)
    Bien cordialement Michel

  249. Bonjour, je n’ai pas encore eu le temps de lire votre article sur la consommation de poisson.
    Nous savons tous très bien que nos mers étant une véritable déchetterie (malheureusement), on ne peut pas être étonné que nos poissons soient eux même pollués.
    Donc, pour répondre à votre question : devez vous continuer a nous informer le plus honnêtement possible même si cela ne nous fait pas toujours plaisir ? Je réponds OUI et vous remercie de tout ce travail que vous nous faites partager. A chacun son libre arbitre comme l’a dit si bien un de vos abonnés.
    En résumé, OUI coninuez et MERCI

  250. virginie Bunet says:

    C ‘est vrai que vous commencez à me prendre la tête avec tous vos articles ! Arrêtez de vous prendre pour le superman de la santé ! Non manger un peu de pain complet n’est pas mauvais pour la santé ! Oui les poissons sont pollués mais c’est mieux que de bouffer des gélules ! Non les aliments ne guériront jamais des maladies comme le cancer ou Alzheimer ! Depuis le temps cela se saurait et tous les médecins ne sont pas des vendus ! Oui certains vaccins sont importants pour lutter contre certaines maladies ! Et on n’a encore rien trouvé de mieux ! Vous dites parfois des choses justes, mais vous avez hélas trop souvent tendance à raconter n’importe quoi en citant des extrait d’articles sortis de leur contexte ! Simplement pour vendre vos bouquins ou vos magazines ! C’est un manque d’honneteté Vis à vis de gens peu éduqués ou peu informés qui vont prendre tous vos dires pour monnaie comptant ! Donc dites moi simplement comment je vais pour me désabonner parce que jusqu’à maintenant je n’ai pas réussi ! Et essayez d’etre Un peu objectif si vous me répondez !

  251. Mimaud Philippe says:

    Il faut continuer, je dirais hélas… car, à mon avis, il vaut mieux savoir qu’ignorer !
    C’est vrai que ça peut être dur à lire et à entendre mais c’est la « réalité ». Il ne faut pas se cacher derrière son petit doigt pour ne pas avoir mal.
    A chacun de juger et de décider ce qu’il fait, au moins il ne pourra pas dire « je ne savais pas » !
    Bon courage, continuer.
    Bien cordialement
    Philippe Mimaud

  252. tramzal says:

    Bonjour
    Continuez ainsi,chacun est libre de lire ou non car prévenu.
    Merci d’avoir ce courage, de marcher à contre sens, nous sommes derrière vous.

  253. JMR says:

    Je vous remercie pour les informations que vous donnez, même si elles sont pessimistes. Surtout n’arrêtez pas car personne d’autre ne peut nous éclairer. Bravo pour votre travail et votre courage.

  254. Cosse-Manière says:

    En tant qu’ancienne journaliste scientifique, je connaissais déjà les risques liés à la consommation de poisson, sauf pour les petits poissons comme les sardines : j’avais oublié les PCB et le plomb… Et je connais bien aussi une de vos sources, la revue « Nature », dont j’apprécie le sérieux.
    En ce qui concerne le gluten et le lactose, j’avais déjà beaucoup diminué leur consommation avant de vous connaître et.. je m’en porte bien mieux !
    Merci donc pour vos informations qui nous mettent en garde. A nous d’en faire bon usage.

  255. Heraud says:

    bonsoir,
    je lis vos lettres avec attention et respect.
    Je suis d’un naturel positif et je cherche en permanence à préserver mon corps, à l’entretenir
    etc
    aussi je prends vos informations comme des conseils, je m’en inspire sans m’imposer d’interdit.
    heureusement la palette de produits comestibles est encore bien fournie !!!
    cordialement

  256. François-Marie says:

    Bonjour Monsieur,
    Oh que non n’arrêtez surtout pas, ce genre d’information ne nous sera jamais donné par les industriels ou autres. C’est à nous lecteurs de la « «gérer «  , à nous de lire ou pas vos lettres, de manger ou pas du poisson, du gluten de l’alcool de fumer……
    Encore merci pour ce que vous faites

  257. Blandine Madec says:

    Qu’en est-il des gélules d’huile de foie de requin ? Qui sont paraît il un excellent reconstituant. Contiennent elles du mercure aussi ?

  258. François-Marie says:

    Bonjour,
    Continuez c’est à nous de faire le choix de lire vos lettres donc « de manger du poisson ou pas…« !!!!. Encore merci pour le travail que cela demande

  259. BERTHET says:

    Bonjour
    Chercheur en écotoxicologie pendant 40 ans, je sais ce que cela peut avoir de démotivant de se battre contre tous pour essayer de susciter un embryon de prise de conscience…. mais IL FAUT CONTINUER, au moins nous avons notre conscience pour nous !
    Bravo pour vos publication, même si je ne suis pas d’accord sur tout….

  260. Pellerin Marie-Jeanne says:

    L’algue unicellulaire appelée chlorelle doit ses propriétés dépolluantes à sa paroi si particulière riche en sporopollenine, molécule qui constitue également la parois des spores et des grains de pollen. C’est une molécule extrêmement solide qui protège les spores, les grains de pollen et les chlorelles qui doivent voyager dans des conditions très difficiles pour arriver intact pour disséminer l’espèce dont ils sont issus. Les chlorelles sont des algues d’eau douce que j’ai longtemps élevées afin de réaliser des expériences sur la photosynthèse pour mes élèves et elles sont très résistantes car elles ont toujours bien passé les périodes de vacances sans personne pour s’en occuper. Si elles sont élevées en milieu libre comme un bassin, elles peuvent recevoir des pollutions du monde extérieur et donc avoir leurs parois déjà contaminées par des métaux lourds . Pour la dépollution aux métaux lourds lorsque je mange du poisson, je les achète élevées en tube de verre clos et alimentées par une eau contrôlée. Si vous voulez accéder uniquement aux nutriments exceptionnels apportés par cette algue, des algues élevées en milieu extérieur de qualité bio peuvent suffire, mais pour la dépollution, l’élevage en milieu clos contrôlé est indispensable. Personnellement je me fourni chez Echlorial ou au laboratoire Lescuyer dont les chlorelles sont élevées en milieu clos sous tube de verre. Inutile de dire que je n’ai aucun intérêt dans ces entreprises. Pour l’annonce des mauvaises nouvelles concernant la pollution importante des poissons, il est toujours très utile de le savoir, se confronter à la réalité même si elle est difficile vaut toujours mieux que faire l’autruche. Vivre en étant conscient de la dangerosité du milieu extérieur a toujours fait parti de la condition humaine à tous les siècles sans exception. Heureusement, il nous reste la possibilité de rire, ce qui est particulièrement déstressant, « pour ce que rire est le propre de l’homme », comme l’écrit Rabelais dans Pantagruel. Merci pour votre travail d’information si utile…

  261. Sohet says:

    Continuez à nous informer , c’est Vital !

  262. julie jacquey says:

    Des années que je vous suit et c’est toujours un plaisir, et une grande source d’information. Surtout n’arrêter pas pour quelques fragiles ,) La vérité peut être difficile à entendre..Bonne continuation et au plaisir de vous lire!

  263. Annie WIRTZ says:

    Je viens de lire une grande partie des commentaires et je m’aperçois avec bonheur qu’il y a beaucoup de personnes qui pensent comme moi que vous devez continuer à nous informer avec authenticité même si cela en contrarie certains. C’est extrêmement important de savoir ce qui est bon ou pas pour notre santé et cela nous permet de reléguer les informations autour de nous pour qu’il y ait de plus en plus de personnes au courant de ce qui peut être ameliorer. Merci infiniment pour ce que vous faites et merci de continue NLr à nous informer.

  264. Aurélien says:

    Bonjour,
    Il est vrai qu’aujourd’hui, entre faire attention à ses intolérances, prendre soin de sa santé en générale, éviter les produits chimiques et vivre selon des principes de non souffrance animale, on en vient à se demander « qu’est-ce qu’il nous reste à manger? ». Mais vous n’êtes pas responsable de ce constat, ce sont des décennies de mauvaises habitudes alimentaires qui font le bonheur des lobbyistes, et j’ai tendance à croire que dans tout ça, le pire reste l’ignorance.
    Alors merci à vous pour vos lettres, elles sont certes parfois teintées de pessimisme, mais la vérité est telle qu’elle ne peut être présentée autrement. Vous faites cependant toujours en sorte de proposer des solutions alternatives dans un but constructif et à chacun ensuite de prendre ou de laisser ce qu’il souhaite.
    Pour cela j’aimerais beaucoup continuer à lire vos lettres dans le style qui vous est propre, et selon les principes que vous défendez.
    Il est évident que vous ne pouvez contenter tout le monde, mais selon moi le pessimisme ne se trouve pas dans vos écrits mais dans la façon dont ils sont lus. Je préfère me dire que prendre conscience des aberrations alimentaires de notre siècle est le 1er pas vers une ère meilleure, un peu comme un malade qui ne peut guérir tant qu’il nie sa maladie.
    Un grand merci, continuez s’il vous plaît! 🙂

  265. roulleau says:

    Bonjour Monsieur

    Je suis d’accord avec le commentaire précédent. Excellent travail, et continuer à ne dire que la vérité. Soyons informés ! J’aurais de mon coté juste un commentaire sur la fréquence des lettres, qui est pour moi trop élevée. Je n’ai pas le temps de digérer la première qu’une seconde arrive. Finalement j’en viens à arreter de les lire. Mais surtout continuez. C’est fondamental ce que vous faites!

  266. Cher monsieur,
    Bravo et grand merci pour votre excellent travail !
    Continuez à ne dire QUE la vérité, quelle qu’elle puisse être.
    Je vous encourage à continuer vos recoupements d’une valeur inestimable !
    Vous avez déjà changé ma vie !
    MERCI !

  267. Olivier R says:

    Et si vous foutiez la paix aux poissons, qui sont des êtres sentients et qui préfèrent vivre que vous servir de nourriture (polluée de surcroît)!

  268. riki says:

    La peur n’empêche pas le danger.
    Préférons nous le dénie ou la lucidité ?
    Grace à vous, vous donnez à chacun la possibilité d être informé.
    Beaucoup recherche à taton pourquoi ils ont des problèmes de santé, c’est un déclencheur…mais savent -il qu’ils sont empoisonnés ?
    La connaissance donne des responsabilités et des choix à faire….et c’est vrai dans tous les domaines.
    Après l’équilibre et la déontologie fait le reste !
    Une meilleure présentation de l’information et un peu d’humour de la part de la rédac évite pour le lecteur tous catastrophisme et erreur d’interprétation.
    Continuez, c’est courageux !!!! je dis bravo.

  269. Melet says:

    Au sujet des algues, elles sont effectivement potentiellement concentrées en polluants. Il n’y a pas de bibliographie exhaustive à ce sujet mais des bribes d’etudes, pas nécessairement publiques d’ailleurs. En tous cas, pour ce qui est des algues de provenance française, elles sont issues des zones côtières où il y a beaucoup de courants marins, ce qui limite donc la pollution par principe.
    En revanche, pour les micro-algues du type spiruline et chlorelle, qui sont cultivées, la pollution en métaux peut être très importante et venir du processus de production. De nombreux lots de chlorelle sont ainsi pollués en aluminium à des doses très élevées. Les analyses de métaux lourds effectuées en routine et communiquées par les producteurs ne dosent malheureusement pas l’aluminium…

  270. Melet says:

    Excellent article qui me permet d’informer mes proches autrement que par ma bouche sur les précautions à prendre vis à vis des produits de la mer. P.S. : je reçois aussi souvent des retours négatifs de mon entourage pour mes alertes en matière de santé… c’est souvent une réaction temporaire de « protection » vis à vis de ce monde où même nos gestes du quotidien les plus basiques sont à réfléchir pour éviter l’omnipresence des polluants, je ne pense pas pour autant qu’il ne faille pas relayer ces informations, au contraire ! Courage donc et continuez !

  271. BETATA says:

    Bonjour,

    Malgré les commentaires déprimant de certains lecteurs (c’est leur opinion et avis), personnellement je souhaite continuer de recevoir vos lettres que je trouve très instructive et informatives. Je vous encourage à persévérer. Bonne continuation.
    Cordialement.
    Sidali

  272. Marie-Claude says:

    S’il vous plait, continuez. Je ne vous lis pas depuis tres longtemps, mais avec beaucoup d’attention. Il est difficile de trouver des informations alternatives a la medecine traditionelle et qui tiennent la route. Je suis impatiente de laisser derriere moi les medicaments que je prends pour l’hypertension et le reflux gastrique, et c’est grace a vous si je suis capable d’envisager de faire cela. Merci pour vos conseils, continuez!

  273. lola says:

    bonsoir, je suis abonnée chez vous et je suis satisfaite, car je fais moi même des recherches pour la bonne santé et ce que vous annoncez je le savais déjà et ça me conforte dans mes idées et mes recherches avec le dr Mercola par ex etc… Cependant ma famille s’abonnerait aussi si vous faisiez moins de cadeaux mais que sur papier, pas des livres électroniques qu’on ne lira jamais, car lire sur écran c’est fatiguant et mauvais pour les yeux! C’est tellement bon de lire au soleil sur son bureau ou au lit avant de s’endormir… ALORS FAITES DES CADEAUX OUI MEME DES TOUT PETITS LIVRES COURTS MAIS SUR PAPIER QUITTE A MEME FAIRE UN PEU PAYER LES FRAIS SUPPLEMENTAIRES ET VOUS AUREZ PLUS D’ABONNES.

  274. lola says:

    OUI LE POISSON EST DEVENU NOCIF AVEC LA POLLUTION ET ON A TOUS UN TAUX DE MERCURE ASSEZ ELEVE DONC VAUT MIEUX EN PRENDRE RAREMENT. GAIA LA PAUVRE A ETE DETRUITE PAR L’HOMME ET L’HOMME EN RECOIT LE BOOMERANG EN RETOUR…

  275. rogui says:

    Je ne suis pas d’accord avec les remarques faites par les lecteurs que vous citez, j’appelle cela du réalisme et non du pessimisme….j « espère pour ma part que vous continuerez à nous informer comme vous le faites ,à chacun ensuite d’avoir l intelligence de puiser dans vos conseils.
    merci

  276. gourrion says:

    Cher Docteur,
    je souhaite vraiment lire encore vos lettres, alors il est vrai que l’on se demande ce que nous pouvons manger qui ne soit pas pollué, parfois je me dit « de toute façon, nous sommes tous contaminés à quoi bon rectifier maintenant il est trop tard! Mais non! Grâce à vous Docteur, je reprends espoir et depuis peu je suis nouvelle lectrice, je me dis que tout n’est pas perdu, continuez s’il vous plaît, merci…

  277. Faÿs Jean-Luc says:

    Bonjour Xavier,
    Merci donc d’avoir le courage d’exprimer ce qu’il doit être dit à notre époque de mensonges.
    Je ne peux que vous encourager à continuer cet œuvre de déconstruction des fausses croyances généré par le dieu argent. Xavier,
    Merci donc d’avoir le courage d’exprimer ce qu’il doit être dit à notre époque de mensonges.
    Je ne peux que vous encourager à continuer cet œuvre de déconstruction des fausses croyances générés par le dieu argent.

    Je reprends ce commentaire pour vous faire part d’une technique d’élimination des toxines liposolubles (PCB, dioxine etc.) Il s’agit d’une
    « technique de dialyse buccale » :
    Mâcher pendant trois minutes une cuillère à soupe d’huile bio (tournesols ou au mieux huile de coco.) À recracher après trois minutes , Recommencer 3 fois de suite, puis rincer la bouche avec un verre d’eau contenant un tiers de cuillère à café de bicarbonate de soude.
    Merci de bien vouloir publier ce commentaire dans votre lettre, si vous trouvez cela opportun et pertinent.
    Bien cordialement, Dr Faÿs JLuc.

  278. Faÿs Jean-Luc says:

    Bonjour Xavier,
    Oui sortir de l’Ignorance est souvent douloureux, car il faut remettre en question de fausses croyances, ainsi que les dogmes établi sur lesquels on a fondé sa réalité depuis longtemps…
    Mais se libérer de l’ignorance amène à la liberté D’exister en devenant autonome, indépendant, et libre d’être soi-même.

    Je suis un ancien médecin militaire à la retraite depuis 20 ans, au sortir de l’armée, J’ai fait une formation d’ostéopathe et de naturothérapeutes à l’université de médecine de Paris XIII à Bobigny.
    Pour moi aussi, la remise en question de toutes mes études de médecine a été un choc mais dans le sens positif.

  279. CLAUDETTE BARBO says:

    Bonjour
    C est toujours mieux de savoir que de se voiler la face
    Apres chacun fait en son ame et conscience car tout nous empoisonne meme les infos sur les ondes ,moi je suis ravie de vous lire et vos articles apportent de l eau a mon moulin
    Merci mille fois

  280. Heijselaar Corinne says:

    Bonjour de Hilversum, Pays-Bas!
    Désolée d’utiliser la rubrique poisson pour la remarque suivante:
    Intéressant pour beaucoup de femmes: les coiffeurs qui n’ utilisent que des plantes pour teinter les cheveux, sans produits chimiques. Effet de masque bénéfique pour la santé des cheveux + teinture réussie qui dure aussi, voire plus longtemps que la teinture chimique.

  281. christian says:

    bonjour,
    comme dit le proverbe, « un homme averti en vaut deux. »
    Savoir et comprendre est fondamental, mais ce que l on fait de l information est ensuite une affaire personnelle, et chacun assumera ses choix en connaissance de cause.

    merci de nous fournir la synthèse de cette information précieuse à notre santé.

  282. Olivia M says:

    Bonjour M. Bazin,

    Ne vous attardez pas sur les commentaires négatifs. Les personnes sont libre de lire ou non vos articles, si elles continuent et qu’elles se plaignent, c’est qu’elles sont potentiellement masochistes ou qu’elles s’ennuient.
    Pour ma part, mon père m’a signalé quelques jours avant cette lettre de ne surtout pas manger de poisson quel qu’il soit. Je lui fais confiance donc j’ai pris note de ses recommandations. Quand j’ai lu votre lettre, cela à confirmé ses dires. Alors merci. Merci pour ma santé, pour celle de mon entourage et surtout, pour celle de mon fils qui va naitre dans 3 mois.

    Continuez à écrire noir sur blanc ce que l’industrie nous cache sans honte.

    Bien cordialement,

    Olivia M.

  283. Évelyne Poinlane says:

    Pleinement d’accord avec le commentaire rationnel et élogieux de Jean-Claude.
    Merci de vos précieuses informations qui nous avertissent des dangers comme des solutions efficaces. Votre travail est indispensable dans notre monde pollué et cupide.
    Bravo pour votre conscience lucide et critique qui nous permet de réfléchir et nous ouvre l’esprit à d’autres médecines qui ont fait leurs preuves!

  284. Maria-Luisa López Martín says:

    Il est vrai que s’alimenter bien devient de plus en plus difficile, mais mieux vaut être informée et pouvoir éviter des erreurs. Continuez, donc, à nous renseigner. J’en suis reconnaissante, car une bonne alimentation est liée à une bonne information.

  285. GOURAT says:

    Bonjour,

    La vérité m’intéresse. Je vous remercie de continuer à m’informer.
    Cordialement.
    Sylvie Gourat

  286. Olivier Bélair says:

    Merci beaucoup pour votre lettre sur le poisson. J’en mangeais tous les jours et j’ ai arrêté de m’ intoxiquer sans le savoir. Ne vous préoccupez pas de ceux qui se complaisent dans le suicide pourvu qu’ on leur laisse leur bonne conscience illégitime. Plusieurs personnes de ma famille sont mortes de cancers, certaines en quelques semaines. Grâce à vous je ne ferai pas partie de cette triste liste. Si vos lettres tombent dans différents terrains et qu’il s’ opere une sélection naturelle, réjouissez vous toujours de ce que vos recommandations sont suivies avec fidélité par ceux qui aiment la vie et se jugent digne d’ une santé éclatante. Je suis prêt à payer le prix avec reconnaissance pour ce qui m’est cher.

  287. Dumoulin-Joostens says:

    Une recommendation aussi longue mériterait un résumé rapide et facile à lire en magasin et à la cuisine

  288. LE GALL PASCALE says:

    Merci de nous faire partager le fruit de ce travail de recherche et rédaction . A chacun d’en tirer les conclusions sur la façon dont il veut intégrer ou non cette réalité à son mode de vie ! il y a les autruches (qui peuvent se désabonner) et les autres qui veulent savoir , agir , lutter et adapteront leur alimentation à ces nouvelles données . Ce n’est pas si difficile de changer ses habitudes mais il faut juste avoir un peu de souplesse . A chacun de prendre en charge sa santé , l’etat ne le fera pas pour nous !

  289. Puzzuoli Joëlle says:

    Tous vos articles sont très intéressants
    Continuez à nous informer comme vous le faites et continuez à nous ouvrir les yeux sur les problèmes, comme sur le poisson
    Merci à vous
    Bien cordialement

  290. Aubrie says:

    Bonjour, ne vous laissez pas abattre, la politique de l’autruche n’a jamais rien donné.
    Amicalement

  291. Jean-François Masure says:

    Monsieur,
    Je ne veux pas être rassuré, mais informé.
    A moi de voir ce qui peut être appliqué ou non.
    Le yoga ne m’intéresse pas du tout, les méditations que je pratique sont des méditations catholiques. Vais-je pour cela vous demander de ne plus parler du yoga ?
    N’oubliez pas que l’auto-censure est une des grandes causes de la désinformation journalistique. Alors, ne tombez pas dedans.
    J.F. Masure

  292. LOULOU says:

    Bonjour Xavier , je lis tous les jours vos lettre d’INFORMATIONS !!!! reçues comme vous dites si bien il ne faut pas vous rendre coupable on est libre de faire ce que l’on veut sur les aliments que l’on veut consommer ou pas c’est à nous de choisir ce qui est le meilleur pour notre organisme et santé . Je tiens à vous remercier pour tout ces conseils de nutrition ou médicament naturels pour être mieux
    Merci merci merci continuez ainsi pour l’implication que vous donnez tous les jours pour essayer de sauver des personnes qui vont mal sur leur santé

  293. MARCEL LECOMTE says:

    Bonjour,
    Suite aux commentaires dont vous nous faites part, je n’ai qu’une chose à dire : CONTINUEZ !
    La vérité est cruelle mais elle vaut mieux que tout ce qu’on nous cache, soit par appât du gain à n’importe quelles conséquences (les industriels de la chimie et de l’alimentation qui nous empoisonnent), soit par incompétence ou ignorance (mon médecin qui dit « se référer aux consignes de la Sécurité Sociale »). Mon épouse et moi-même avons été intoxiqués au mercure par des amalgames dentaires posés par des dentistes incompétents. Cette recherche de la vérité cachée devrait être aussi une revendication des « gilets jaunes ».
    Cordialement

  294. BRA MBAYE says:

    Je suis sénégalais aujourd’hui âgé de 70 ans.
    Depuis ma tendre enfance jusqu’à présent, je consomme tous les jours au petit déjeuner ma bouillie de mil avec du yaourt de lait cru. Ma mère est décédée à 94 ans et avait le même mode de consommation que moi. A part des problèmes d’arthrose, elle n’a jamais consulté un médecin. Je consomme presque TOUS les jours du poisson et régulièrement du poulet et du lapin. Depuis une dizaine d’années, je prends quelques compléments alimentaires pour la prostate et les articulations. Je fais régulièrement du sport et dors moins de six heures voire cinq heures par jour. Dieu Merci. Je contrôle tous les trois ou quatre ans ma prostate, le scanner n’a rien relevé et il ny a pas de résidus d’urine après miction. Côté articulations, je n’ai aucun problème à part des problèmes sur le genou droit il y a un an du à un excès d’étirement (j’avais posé le dos du pied sur un muret et avais appuyé un peu trop fort) et vite réglé. Le médecin orthopédiste m’avait juste recommandé, d’étirer (en contractant les muscles) plusieurs fois la jambe malade et au bout de 45 jours la douleur est partie.
    Quand vous avez abordé la consommation du poisson, je me suis dit peut être que c’est surtout dans les mers polluées par l’activité industrielle (pays développés ou dits émergents) que le poisson peut être dangereux pour la santé.
    Ma conclusion est que l’on peut consommer TOUT ce que l’on veut. L’essentiel est de respecter l’équilibre alimentaire et d’éviter les abus. Même l’eau de …source si on en abuse.

  295. marie-paule girard melteur says:

    continuez cher xavier c’est à nous a avoir assez de jugeotte pour faire éventuellement le tri bravo pour tout le travail d’information que vous faite, pratiquant le yoga aautrefois maintenant trop vieille et trop handicapée je continue de méditer chaque jour depuis des décennies tout va bien presque tjrs, ah! que ne le saait on pas haut les coeurs!!!

  296. Thomé Henri says:

    Merci de continuer à nous tenir informés .
    A chacun ensuite de s’adapter.

  297. Moreau says:

    Merci pour ces informations sur le poisson. C’est très important que nous soyons informés. Alors continuez, même si cela ne plait pas à tout le monde…

  298. Imelda says:

    Je vous prie de ne pas arrêter de nous informer tant sur les bonnes que les mauvaises nouvelles. Savoir est plus utile qu’ignorer. Il nous appartient d’être fort psychologiquement pour gérer cela.

  299. Lhermitte Claude says:

    Bien sûr ces informations ont de quoi troubler notre façon de vivre et générer de l’inquiétude mais vous devez continuer à dire la vérité…cela fait des années que nous le savons mais nous refusons de voir la réalité en face…Avez vous vu le reportage télé de cette semaine avec les taux de glyphosate dans les urines de nombreuses personnalités…encore une mauvaise nouvelle mais c’est de votre responsabilité de les mettre en évidence même si cela ne fait pas plaisir.
    Bon courage.

  300. Anna Lischke says:

    Bonjour.
    Merci pour ces précisions.
    Il me semble, qu’il n’est pas indispensable de consommer les oeufs de poules nourries au lin.
    A mon souvenir les oeufs FÉCONDÉS issus de poules ayant accès à faune et flore sont également riches en oméga 3 et 6.

  301. DURAND pierre says:

    Merci des informations sur le mercure concernant le poisson. C’est une information que j’avais eu il y a plusieurs dizaines d’années par des cours de faculté le soir. Le Professeur de fac avait dit que lui-même ne mangeait jamais de poisson à cause du mercure car il était certain qu’un jour on serait empoisonné. Il ne mangeait que du SARRAZIN.

  302. ALJ Zinebe says:

    Bonjour M Bazin, je ne vous cache pas que dès que j’ai vu le titre, j’ai renoncé aussitôt, je suis de nature curieuse et pourtant je ne voulais pas me plomber l’esprit, de nouveau un aliment à éviter aujourd’hui la plupart sont nocives;
    Certes ,il faut trouver la juste mesure donner des conseils sans pour autant être radical ainsi même si votre intention est bonne,désolée ,vous avez une foi inébranlable mais a force d’interdire vous n’allez pas faire adhérer à vos idées ,je pense que vous avez une avance de longueur sur votre génération
    A vous de distiller votre savoir avec précaution et bienveillance sans donner pour autant des titres chocs
    Merci pour toutes les informations Merci pour votre implication Merci pour votre sincérité
    Soyez indulgents avec nous
    Excellente année !

  303. Sauvourel says:

    Bonjour, continuez d’écrire pour ceux qui veulent connaître et savoir la réalité. Et pour les autres à eux de s’en protéger d’une manière ou d’une autre.

  304. PARAIN says:

    Monsieur, merci pour vos lettres si bien informées et dont l’originalité en outre consiste à considérer l’être humain dans sa globalité corps esprit et dans sa relation avec le cosmos ; j’ai comme certains de vos lecteurs considéré tout d’abord comme une surprise désagréable et décourageante vos informations sur la plus ou moins grande nocivité des poissons (en effet je supprime déjà gluten laitages viande rouge et mange très peu de céréales qui me conviennent mal) mais il me semble qu’ayant dans un deuxième temps « digéré » l’information je ne peux que vous encourager et vous remercier pour ce travail de recherche et d’information nécessaires et dont chacun peut et doit tirer à sa manière les conséquences qui lui importent ; merci donc et s’il vous plaît continuez!!

  305. Madi says:

    bonjour je vous remercie de nous informer peux de gens on l’audace de dir les choses , alors là politique de l’autruche ne sert à rien en médecine , il y a un changement en tout , nous vivons des moments crucials à tous les niveaux , il y a un dénie la nature nous rappelle qu’ils faut agirent,
    Cordialement.

  306. paul manon says:

    Bonjour,

    J’admire vos travaux de recherche. Je suis très contente d’avoir trouvé une revue qui parle de santé mais aussi et surtout du lien entre le corps et l espris.
    Vous êtes passionné ça se ressent.
    Cependant je dois avouer que j émet toujours une réserve lorsque je lis vos articles.
    D’abord car vous êtes un perfectionniste (c’est très bien pour nous, moins pour vous haha) je le suis aussi et je sais que cella peut être épuisant.
    Ensuite je pense que vous parler trop avec votre coeur. C est cella qui peut faire peur aux lecteurs. J’avoue avoir pensé plus d’une fois (ça ne va pas vous plaire) que tout ce mouvements peut s’apparenter à une secte. Mais perso je m’en fiche j ai assez de caractère pour faire le tri dans les informations qui me sont utile ou non.
    Je prend beaucoup de pincettes aussi vos articles car ils sont très détaillés (parfait) et beaucoup d’informations sont alarmante. J ai pas envie de me créer un stress en plus je sais bien qu’on s empoisonne tous les jours rien qu en respirant haha. Mais il faut bien mourir de quelque chose alors je me prend pas la tête. Je garde vos précieuses informations dans un coin de ma tête pour essayez de limiter les dégâts quand je peux/veux.

    Mon seul conseil serais de faire attentions à vos tournure de phrases. Elles ne doivent pas choquer ou alarmer vos lecteurs. Les informations concrète que vous nous donnez sont largement suffisantes à nous alarmer.
    Sinon je trouve vos lettre parfaites. Bravo pour votre travail. J adore ce format écrit. Gardez courage.

  307. simone constancin17630 says:

    merci de nous tenir informes de vos recherches et de vos decouvertes Bravo pour votre courage car nous ne devons pas ignorer tout cela que chaque consonmateur en fasse son affaire en toutes connaissanses de causes MERCI il faut continuer d’informer

  308. Valentina says:

    Bonjour je voulais vous remercier pour tout ce que vous faites. Je partage complètement les commentaires de Jean Claude et je voudrai vous encourager à continuer ce que vous faites avec ferveur. Je prends la Chlorella depuis pas mal d’années pour faire face a bp de problèmes alimentaires. J’ai arrêté de manger la viande depuis 3 ans, je mange les legumes de mon jardin, je me suis mise à la permaculture, je n’ai plus pris un seul médicament depuis des années, je fais bp de sport et me suis mise à la meditation.
    Tout ça pour mon bien être et de celui de mes proches, et je peux vous dire que ça marche. On vie dans une époque très néfaste et si on veut changer cela il faut que tout le monde mette un peu de bon sens et arrête de tout le temps critiquer. Merci et bonne continuation dans votre projet 😊

  309. Claudine MONHARDT says:

    Continuez. Heureusement que à travers vos recherches, votre temps donné et vos lettres je puis m’informer. A nous de prendre notre santé en main. A nous de choisir, à nous de chercher ce qui est bon pour notre corps. Nous devons à la lumière de ce que vous écrivez faire de nous des consommateurs intelligents et actifs.
    Bonnes fêtes à vous et MERCI pour votre travail.

  310. Verbelen Micheline says:

    Bonjour,

    J’apprécie certaines informations mais à chaque fois on demande der s’abonner aux diverses revues!
    Si l’on doit suivre toutes les infos, on ne mange plus rien, je prends certains compléments alimentaires et je trouve que c’est très bien, les résultats de ma prise de sang sont excellents.
    Je ne sais pas dépenser de l’argent pour toutes les revues!!!!!!!

  311. Brigitte says:

    Bonjour,
    Je vous écris depuis la Belgique. En lisant vos infos cela me touche certainement et je me demande quel effet cela vous fait à vous.
    Les pionniers n ont jamais eu tâche facile!
    Peut-être ne pas ‘overanalyzing’ car cela angoisse les gens.
    Je vous lis avec un ‘open mind’ et je reste mon propre juge. Personnellement cela fait 31 ans que je mange bio, que je suis un chemin ‘alternatif’ au niveau de soins etc.
    Pourquoi pas ‘bénir’ nos repas avant de les consommer ?!
    J ai appris que, quand une personne ‘m attaque’ de me questionner si cela me parle ou si cela concerne l autre !
    Grand merci pour les recherches et l énergie que vous mettez dans votre travail, votre passion !
    Je vous souhaite de belles et joyeuses fêtes ainsi qu à vos collègues.
    Brigitte

  312. Emma Derennes says:

    Bonjour,
    Votre article « Arrêtez de manger du poisson » est effrayant. D’autant que suite à des problèmes de santé, j’en consomme une fois par jour depuis le mois de juillet 2018 sur les conseils du naturopathe (maquereau, sardines, saumon ou morue). Toujours bio. J’ai aussi pris un complément alimentaire pendant 1 mois de la marque Solgar « Full Spectrum omega » qui fait, j’espère partie des marques contrôlées que vous pourriez recommander ??? Puis 1 mois d’huile de foie de morue « Solgar » ou « Rosita » sur des sites de produits naturels.
    Dois-je envisager aujourd’hui de prendre de la chorella pour me nettoyer de ces poisons ? Décidément, même lorsque l’on décide d’améliorer ses habitudes alimentaires, on se trouve confronté à d’autres problèmes, et pas des moindres à vous lire ! C’est décourageant…
    Je vous remercie pour vos informations précieuses et envisage sérieusement de m’abonner à votre revue. J’attends avec impatience votre réponse. Bien cordialement, Emma.

  313. Candice says:

    Fidèle lectrice de vos lettres d’informations. Je tenais à vous remercier pour le temps que vous passez à vous documenter pour nous informer et nous aider à vivre mieux.
    Certes les nouvelles ne sont pas toujours bonnes et on peut parfois se demander comment faire face à tant de dangers autour de nous, comment s’alimenter encore correctement quand tout devient toxique …
    Même si la réalité est démoralisante et fait peur, vous avez parfaitement raison de nous informer des dangers des aliments ! Ce genre d’informations doit être partagé pour permettre à un maximum de personnes d’être au courant et de décider de ce qu’il y a de mieux pour eux et leurs proches.
    Continuez avec vos lettres passionnantes ! Merci !

  314. Quatzyeux says:

    Bonjour Xavier,
    Au contraire, ton don de soi est bénéfique.
    Il ne faut pas se fermer les yeux et refuser de prendre ses responsabilités et d’y faire face.
    Il y a des solutions, comme remplacer le poisson par les oléagineux. Manger cétone principalement (= Légumes et oléagineux) et rejeter les produits transformer, les menus à additifs et leurs sucreries et être quiet ainsi des maladies chroniques et cancers. Il y a aussi les régimes doux de détoxination que l’on peut faire et les régimes forts des jeûnes, de préférence les jeûnes secs qui travaillent trois fois plus forts. A faire par exemple, deux fois par an ou suivant ce que l’on ressent en son corps. Une bête malade pratique le jeûne. Le jeûne permet de stopper le travail de digestion qui consomme beaucoup d’énergie pour permettre aux métabolismes de se donner à 100% sur le nettoyage interne de notre corps.

    Il est vrai que tout est pollué: l’air, l’eau, la terre aux engrais chimiques, les chemtrails dans le ciel qui nous empoisonnent (surtout en mai et en octobre), …
    C’est flagrant que l’on n’a rien à faire des gens et que les gens malades engraissent les industries pharmaceutiques qui entretiennent le mal au lieu de supprimer les causes qui rendent les gens malades, cancéreux. De même, on produit des aliments transformés produits industriellement où il n’y a plus rien de vivant car parfaitement pasteurisé et avec des produits de conservation pour les garder en stock plus longtemps avec en contenu des pollutions provenant des cultures d’agriculteurs qui déversent des produits chimiques.
    De même dans les produits alimentaires bio, ils acceptent une tolérance de 5% de produits NON bio.

    Voila le programme des « soi-disant » élites pour se remplir les poches sur ceux qui se voile la face ou sur l’ignorance des gens qui vivent de « soi-disant » bonnes paroles que l’on nous abreuve mais en final on ne respecte plus notre HUMANITE et on ne cherche en final qu’à la réduire pour se créer un monde paradisiaque d’égoïstes.

    Qui refusent de voir que tous les signes sont là pour la fin des temps ?

    Raffermissez vos coeurs, il faut s’entraider, se guérir avec ce que la nature nous offre, se détoxiner, se nourrir des produits de producteurs locaux (soit, directement du producteur au consommateur) qui font leur possible de produire des aliments sains et/ou de faire son potager et de prendre des produits bio avec le moins ou sans produits toxiques.

    Bien à vous

  315. Manifacier says:

    Bonjour et merci pour votre dévouement à nous informer au mieux.
    Les critiques faciles existenteront toujours ne serait ce que par ceux qui ont peur.
    Continuez svp. Grand merci.

  316. royer says:

    Bonjour Jean Claude. Je tiens a vous remercier pour votre travail énorme dénonçant sans relâche tous ces dysfonctionnements de ceux qui gouvernent et veulent nous imposer leurs profits économiques… Evidemment cela est vraiment triste de constater toutes ces errances par rapport a notre s santé, soit dit en passant les mêmes en politique et tous les domaines ou l’argent a tout pouvoir…, mais continuez de nous informer, les humains finiront bien par s’éveiller à autre chose et pour le bien de tous. Encore un grand merci pour votre travail.

  317. Haniotis elisabeth says:

    Et qu’en est-il des poissons d’eau douce, notamment les truites et les saumon pêchés en Auvergne ?

  318. Perelli Christiane says:

    Oui, Oui, continuez, je suis entièrement d’accord avec Jean-Claude. Oui ça fait mal mais c’est la réalité.
    Encore merci.Christiane Perelli

  319. Isabelle says:

    Bonjour,
    Je tenais à vous remercier pour toutes ces informations sur la santé que vous partagez.
    En effet, tout n’est pas « rose », mais je pense qu’il est mieux de savoir que d’ignorer la vérité même si celle-ci est parfois dérangeante.
    Je vous remercie donc de continuer à nous informer afin que nous puissions vivre en conscience.
    Bonne journée.

  320. VERNE says:

    Bonjour
    Je ne me permettrais pas de critiquer toutes les informations que vous publiez ! vos lettres sont très intéressantes, on apprend beaucoup de choses, même si ce n’est pas toujours « sympathique », mais il faut être réaliste. Mille mercis pour ces trésors d’information. Cordialement. MARIE

  321. Mireille Helme says:

    Non, cher Monsieur, surtout n’arrêtez pas de nous informer, nous avons besoin de savoir ce qui est généralement caché au public ! Étant donné l’ambiance plus que pessimiste qui déteint sur à peu près tous les Français, il était prévisible que des gens vous fassent des reproches, mais passez outre, je vous en prie ! À chacun de nous de faire ce qu’il veut de vos informations, en ce qui me concerne, je vous lis avec beaucoup d’intérêt, car c’est indispensable à ma connaissance. Merci de nous transmettre vos lettres d’information qui vous demandent certainement beaucoup de travail de recherches !

  322. Annie Aubrun Patrix says:

    Continuez, ce qui n’empêche pas de trouver d’autres possibilités. Des amies m’ont rapporté d’un petit port de Normandie, de belles soles. Achetées et cuisinées avec amour, je vais les manger de la même façon et suis certaine qu’elles me feront du bien.

  323. Sonia Vandooren says:

    Non, non et non , continuez de nous informer, c’est très intéressant, chacun(e) y retirera les enseignements qu’il veut , et agira comme il l’entend , en connaissance de cause. On nous cache tant de choses, on nous berne à tous les niveaux, politique, médicaments etc… Bon courage pour la suite. Bien à vous Sonia Vandooren
    Brabant Flamand -Belgique.

  324. FLORENCE says:

    Vous arrêter parce que les nouvelles ne sont pas bonnes ? Certainement pas. Comment serons-nous alertés alors si tout le monde joue à l’autruche ?
    Il me semble essentiel de continuer à recevoir une information éclairée et surtout indépendante des diverses contingences politiques…et autres.

  325. ROBIN says:

    Je lis les commentaires de vos nombreux lecteurs et lectrices dont je fais partie. Je veux simplement vous dire de continuer car il est indispensable que nous ayons les meilleures informations et que tout cela puisse nous faire avancer dans un monde qui semble nous échapper mais que nous pouvons rendre meilleurs.
    Je ne lis pas tout dans votre lettres car cela dépend de mon humeur, de ma disponibilité etc. mais soyez certains que je n’arrêterai jamais de m’informer. Merci pour tout. Laurence

  326. Chevrot says:

    Bonjour
    Bravo!! votre lettre suite à la réaction très pessimiste des lecteurs est courageuse. Je vous suis depuis longtemps et vos informations recoupées par d’autres sources sont justes.
    C’est à nous de choisir notre nourriture en fonction de tous ces éléments, et nous avons l’impression que tout est pollué.L’espérance est que la société en a pris conscience et que des produits sains apparaissent sur les marchés. Producteurs locaux n’utilisant plus de pesticides, par exemple. Vous pourriez joindre à vos lettres des nouvelles de ce genre montrant que les choses bougent. J’ai vu à la télévision sur la 5 je crois, trois petits films montrant trois types de cultures maraîchères (avec ou sans traitements) c’était magnifique et plein d’optimisme.
    Courage montrez nous aussi ce qui change et nous réjouis. Merci de continuer. Pierre Chevrot

  327. Naud says:

    Je suis personnellement très satisfaite de vos informations très pertinentes sur notre alimentation. Il faut effectivement accepter de se rendre compte que tout est pollué et qu’il nous faudrait TOUS réagir sérieusement pour envisager une amélioration…pour nos enfants et les leurs car pour nous .. hélas ! Cela semble bien compromis si ce n’est impossible.
    Énormes mercis

  328. Charp says:

    Bonjour Monsieur,
    Merci pour vos précieuses informations qui nous permettent de mieux « ajuster » notre alimentation!
    bien sûr, on peut se mettre la tête sous le sable et ne rien vouloir voir, mais est-ce cela être adulte ???
    Je ne le crois pas pour ma part….
    Continuez à nous informer s’il vous plaît !
    Merci pour vos écrits d’utilité publique.
    Mary

  329. Liliane Billaux says:

    Merci pour ces infos importantes, et s’il-vous plait continuez.

  330. Yvette Brossier says:

    J’ai 81 ans bientôt 82, mon mari également, je n’ai pas lu votre messagerie sur le poisson, je vais le faire
    mais il est vrai que nous ne savons plus quoi acheter pour manger sainement. Nous avons un jardin, pas très grand mais suffisant car bien mené. pas de produits chimiques, notre compost, et nos mains pour désherber. Hélas tout le monde n’habite pas à la campagne. de plus il faut s’en donner la peine !!

  331. FREIRE says:

    Personnellement, je lis toujours vos mails. Vous nous prévenez des substances dangereuses dans notre alimentation quotidienne. A nous de savoir gérer, continuez. Merci.

  332. COURTOY says:

    Bonjour,
    .
    Personnellement, je ne me sens pas découragée par tous ces avertissements de danger. Cela me permet de mieux varier « mes poisons ». Si je pense que quelque chose est bon, je risque plus de manger toujours ce produit. J’essaie aussi de produire quelques légumes sur ma terrasse.
    grand merci pour toutes ces informations.

  333. DESPLATS says:

    bonjour,
    C’est vrai, a la longue, que l’on ne sait plus quoi manger. N’arrêtez pas vos lettre aussi pessimistes soit-elle mais peut être que davantage de solutions, de contre attaques, seraient les bienvenues.
    Merci

  334. BERNEDE says:

    Oui tout cela paraît bien pessimiste, mais c’est la réalité et rien ne sert de se voiler la face. Au contraire, je préfère savoir à quels dangers nous sommes exposés pour agir correctement. Je lis avec intérêt toutes vos recherches, car je n’ai pas le temps de les faire, surtout n’abandonnez pas. Un grand merci à vous et bravo !

  335. Perus says:

    Bonjour, non continuez de nous avertir de tous les dangers de notre alimentation actuelle. Plus de gens seront avertis, moins se laisseront avoir par le système.
    Personnellement je fais un peu le tri , et conserve ce dont je suis sure… Oui je fais encore des erreurs, mais il vaut mieux savoir. Ceux qui ne veulent plus savoir n’ont qu’a sauter vos informations.
    Merci de tout cœur de ce que vous accomplissez. Martine.

  336. JED says:

    Salut, continuez s’il vous plaît à sauver des vies et ne tenez surtout pas compte des messages non édifiants.
    Vous avez ouvert les yeux de pas mal de gens autour de nous et vous avez également soulever des lièvres par rapport à la manière dont on gère notre santé.
    MERCI du fond du coeur.

  337. myriam masselin says:

    surtout n arretez pas !si vous ne le faites qui le fera , bien que maintenant les medias commencent a nous informer et c’est bien
    courage , ne lachez rien

  338. JEAN-PIERRE CAVAGNINI says:

    Bonjour Monsieur,

    Je suis avec intérêt vos lettres, avertissements, commentaires,etc…
    Mais il est vrai que, sans verser dans le péssimisme ambiant, le lecteur s’y perd un peu et s’agace même quelque fois beaucoup.
    Pensez que je reçois quasiment tous les jours des informations de Santé Corps Esprit, Santé Nature Innovation, Gabriel Combris Contenu Information, Dr Willem Lettre Médecine Santé, IPSN Alertes Santé, Pure Santé. Journaux, lettre et informations très intéressants.
    Se perd un peu car sur certains sujets, les avis ne sont pas uniformes, voire même contradictoires.
    Sur le poisson, sur le pain, sur la viande, sur l’exposition au soleil, sur tel ou tel aliment à absorber pour lutter contre telle ou telle affection.
    Agacé car, la plupart des titres que j’ai cités, font apparemment partie du même groupe de presse.
    L’information délivrée sur tel ou tel sujet est fort intéressante, mais fini très souvent par une démarche commerciale.
    « Si vous souhaitez recevoir tel ou tel ouvrage, gratuitement, en cadeau, abonnez-vous à XXX.
    A droite de l’encadré dans lequel je vous écris en ce moment, il y a une pub qui me propose de recevoir gratuitement la newsletter du projet Santé Corps Esprit. En cadeau,dossier spécial « 10 trésors de la santé naturelle … » Probablement à condition de m’abonner à je ne sais quelle lettre d’information.
    Personnellement je suis déjà abonné au journal de la Médecine Anti Aâge et à La Pharmacie de Dame Nature. Je ne vais pas m’abonner aux 6,7 ou 15 autres revues. Aucun intérêt ! En revanche, plutôt que de me proposer des trésors « gratuits », rien n’est gratuit bien sûr, je préférerais que l’on me propose des ouvrages, très intéressants au demeurant, contre une juste rémunération.
    Je préfère payer pour avoir une information pertinente plutôt que de me faire « balader » jusqu’à la fin d’un article, dans le cadre d’une démarche commerciale grossière.
    Ce serait beaucoup plus clair et plus sain pour nos relations.
    Ne vous méprenez pas, je ne critique pas vos articles, bien au contraire. Mais, d’une part, il serait bien venu que les journalistes du même groupe se mettent d’accord sur les mêmes sujets.
    Et d’autre part, j’aimerais que vous cessiez cette démarche commerciale grossière qui agace profondément plutôt que de convaincre. Si réellement vous souhaitez aider vos lecteurs à conserver une bonne santé, faites leur payer directement le prix des ouvrages proposés, sans détour.
    Bon courage pour la suite.

  339. Jac Tremblay says:

    Oui, bien sûr, continuez…

  340. Esparza says:

    Ben non ça nous aide au quotidien. Après libre choix de la personne de faire ce qu’elle veut c’est déjà bien on apprend beaucoup par vous et du négatif yen a puisqu on en est pollué. Vous nous tenez au courant. Pourquoi arrêter ?

  341. EON Nelly says:

    Continuez, vos précieux conseils nous permettent
    de faire très attention, et de bien choisir notre nourriture : j’ai supprimé peu à peu tout ce qui
    contient du gluten, et les produits laitiers de
    vache, cela a fait disparaître des petits malaises
    à 81 ans c’est appréciable !
    N’arrêtez surtout pas, vous êtes un guide sur
    lequel nous appuyer. MERCI. MERCI.
    .

  342. gerard NEY says:

    Bonjour, continuer.Merci.

  343. Bernard Leroux says:

    Mais non, il faut continuer… Bien d’accord avec tout ce que vous dites, tellement d’accord que je ne manifeste pas, ce que vous dites rend un immense service à tous, surtout par exemple pour le poisson nous étions quand même déjà informés. Heureusement que vous êtes là pour rappeler ces chose maintenant évidentes et qu’il faut redire pour que nous l’ayons bien en tête. Félicitation et un grand merci.

  344. Corinne Delguste says:

    Nous vivons dans une société duale avec une face claire et une face obscure. Il est donc indispensable de parler du positif comme du négatif au risque d’occulter une partie de la réalité. Vivre dans le déni est une forme de consentement et n’améliorera en rien l’avenir de l’homme et de la planète. Chacun est libre de continuer à vous lire ou pas. Moi, je choisis de vous soutenir dans votre mission d’information et je vous en remercie

  345. Mathilde says:

    Cher Xavier Bazin, en réponse à votre lettre, surtout n’arrêtez rien!! Nous avons BESOIN de personnes comme vous qui nous informe de facon réaliste. Si nous voulons un réel changement dans notre vie, nous ne pouvons pas nous contenter de mettre un diffuseur avec une huile essentielle et fermer les yeux sur tout le reste. La CONSCIENCE a un prix. Ceux qui ne sont pas prêts à recevoir ces informations continueront leur chemin sans vous. Mais voter travail est de grande qualité et d’une grande den écésité pour beaucoup d’entre nous. Tous mes encouragements et toutes mes félicitations, continuez!

  346. morgant says:

    Bonjour,n’arrèté surtout pas d’alerter l’opinion publique,car si un homme du moyen age revenait actuellement à Paris il mourrait avec la pollution actuelle,nous nous adaptons forcément à la situation,nous aurons une grosse tète avec un petit cul!
    Cordialement,Daniel.

  347. J.M. Keulers says:

    Monsieur Bazin, je crois que le problème est un peu le ton de vos lettres, un peu trop dramatique, même dans la mise en forme avec beaucoup de soulignage, d’italiques et de caractères en gras. Ca nous fait un peu perdre l’haleine. Mais nous devons tous regarder certaines vérités en face… rien à faire… c’est la seule solution. Cordialement,

  348. garot says:

    Il est évident que cela déroute de se dire que même lorsque l’on croit faire le nécessaire pour vivre mieux et bien, chaque fois on constate qu’on est encore et quand même dans l’erreur.
    Mais l’avantage de vos communications, c’est que chacun est libre de faire ou de ne pas faire et que personne ne pourra dire : « je ne savais pas ».
    Vous êtes très utile, vous faites réfléchir. Continuez.
    Avec mes remerciements.

  349. Danielle Dutheil says:

    Bonjour Bonjour
    NonNon Non Non Non poursuivez ce merveilleux travail ! Et merci.
    J’ai un hygiène alimentaire rigoureux certes mais tellement bénéfique. De plus je conseille utilement mes enfants et petits-enfants.
    Je n’absorbe aucun médicament et me soigne par la phytothérapie l’homéopathie les huiles essentielles l’acupuncture, etc
    Bien à vous

  350. Ariane Boelens says:

    tant pis si ces informations sont déprimantes, elles ont surtout l’avantage de nous alerter et de nous faire réagir. Merci et j’espère que vous continuerez dans ce sens

  351. Anne JEHAN says:

    Bonjour Xavier,
    J’ai 69 ans quelques problèmes de santé et je suis toujours vos lettres avec un grand intérêt. Je vous remercie pour toutes ces informations et même si elles apportent parfois le doute par rapport à ce que l’on peut manger, il est important d’avoir les renseignements que vous nous donnez pour éviter le pire. Personnellement, je vous encourage à continuer avec franchise et bienveillance comme vous le faîte toujours, et tan pis pour les râleurs et les éternels insatisfaits…
    Merci infiniment pour votre travail.
    Anne

  352. Dominique KINTZINGER - LAURENT says:

    Bonjour,
    Merci pour vos précieuses informations et continuez à nous alerter et à nous éclairer de vos conseils. Bien sûr que ça ne nous fait pas plaisir ( moi qui ne mange plus de viande ) mais, je me doutais bien vu l’état de pollution de la mer que les poissons ne pouvaient pas en être indemnes.
    C’est d’une logique imparable…
    N’abandonnez pas, on a besoin de vous.
    Cordialement.

  353. BARBER GEORGES says:

    Bonjour,
    Parmi les enseignants, les professeurs, qui ont laissé une trace dans ma vie d’étudiant, de la maternelle au doctorat du troisième cycle, ce sont ceux qui prônaient la pédagogie par répétition, par métaphores voire caricature modérée, afin, disaient-ils, qu’il en reste quelque chose dans les mémoires. Ils ont toute ma gratitude.
    Alors continuez, le bon lecteur doit être avide de connaissances tout en gardant son libre-arbitre.
    Respectueusement.
    G.B.

  354. Pierre BERTHIER says:

    merci pour ces informations. Il parait qu’associer de la chlorella au poisson permet de contrer le mercure, (je ne sais pas pour les pcb) et donc de bénéficier des avantages de cet aliment et d’en minorer les inconvénients.

  355. Ega Nicole says:

    Bonjour
    Je suis atteinte d une Sclerose en plaques alors la réalité si terrible et tragique soit elle
    Je veux la connaître je suis heureuse que vous soyez là pour nous apprendre tous ce qui nous est caché par les autres
    Merci d exister et bonne continuation
    Nicole Ega

  356. arbus says:

    Continuez !!! nous avons besoin de savoir la vérité.
    Merci pour tout ce que vous faites.

  357. Gilbert Philippe says:

    Continuez.
    Ceux qui se plaignent envoient-ils des récriminations à RFI s’il annonce un attentat terroriste ?
    Il faut savoir que nous vivons dangereusement face aux Monsanto, Big Pharma et citoyens pollueurs pour tenter de se préserver.

    Cordialement

  358. Mylène says:

    Vous faites partie des quelques irréductibles qui ne pratiquent pas la langue de bois. Les informations que vous nous apportez sont importantes pour nous, même si parfois, elles font peur… N’arrêtez surtout pas, nous avons besoin de vous… Merci

  359. Lapp-Thiebaud claudine says:

    Non, surtout n’arrêtez pas. Votre lettre présente un grand intérêt, même si parfois elle affole. On en tient compte ou pas… c’est l’important de de savoir et de faire un choix en connaissance de cause. Un grand merci pour toutes ces infomations.

  360. RAMET Janine says:

    non vous ne devez pas tout arrêter. Pour ma part j’en retire de l’intérêt mais c’est sur la longueur de vos écrits que j’ai à redire, je ne peux pas aller jusqu’au bout qu’el qu’en soit l’intérêt d’ailleurs. je n’ai pas réussi à m’inscrire pour le livre gratuit que vous offrez pour se soigner naturellement, j’ai été bloqué avant la fin. dommage. Je vous demande de faire plus court si possible. merci

  361. richard says:

    Bonjour Xavier,
    bien sur qu’il faut continuer à nous informer!!
    Nous ne sommes pas obligés de suivre vos recommandations, chacun est libre!
    mais un homme averti en vaux deux!!!!!!
    Merci

  362. Rahal says:

    Tout est pollué alors que faire ?

  363. GENEVIEVE DUMESGNIL D'ENGENTE says:

    Bonjour,
    Je pense qu’il est important d’être informé, libre à nous d’en tenir compte ou pas, chacun son libre arbitre…libre à nous de lire ou pas en fonction de la forme du moment, j’avoue que les jours de stress ou de fatigue, vos titres de rubriques étant très éloquents, je zappe!!
    Et je finirais par: merci par vos courrier de nous permettre de prendre conscience de l’état de notre planète, il est temps de réagir individuellement et quotidiennement.
    Geneviève

  364. Dalila says:

    Bonjour,

    je partage totalement l’avis de jean-Claude que je me permets de recopier ici car il synthétise parfaitement ce que je pense et je n’aurai pas exprimé mieux que lui mon opinion.

  365. Antoine Carême says:

    Bonjour,
    Je viens de lire votre lettre « dois-je tout arrêter ? »
    A mes yeux la réponse est bien évidemment NON.
    Je conçois que ces informations puissent être désagréables pour certaines personnes. Mais ce n’est pas en faisant l’autruche que l’on sera mieux informé et que l’on s’évitera des problèmes de santé bien plus désagréables que ces mauvaises nouvelles. Je ne peux donc que vous encourager à continuer. Et c’est toujours un plaisir de vous lire. En vous souhaitant bonne continuation et bonne santé.

  366. cricri says:

    Non surtout n’arrêtez pas! Nous avons besoin de ces informations. Merci à vous.

  367. Marianne says:

    Merci infiniment de cet article très instructif et bien
    détaillé. Un travail de titan. Sait-on ce qu’il en est
    des algues dites comestibles ?? laitue de mer, irish
    moss etc. ??? Merci pour votre engagement !

  368. Marianne says:

    Merci pour cet excellent article, vraiment très complet et détaillé ! Un travail de titan …….en fait
    sait on actuellement ce qu’il en est des algues, irish
    moss etc. ?? Est-ce que des études ont été faites à
    ce propos. Merci encore pour votre sérieux et engagement.

  369. GARNERO says:

    oui, nous allons vers des catastrophes sanitaires évidentes, mais n’oublions pas que nous avons la chance d’avoir de vrais bonnes informations. Si l’on se donne la peine de les chercher. Et merci à vous de nous éclairer dans ce sens.
    A nous, de garder notre sens critique, et d’en faire bon usage.
    Continuez à nous informer, je vous en remercie.

  370. Monteremal says:

    Pour ma part, je préfère continuer à savoir la vérité. Je veux etre au maximum maitre de ma santé et de ma vie et non d autres personnes qui me l imposent.
    Continuez à informer
    Merci pour ce que vous faites

  371. Monique gazil says:

    lettre très intéressante! il faut continuer à nous informer

  372. Bourion Dominique says:

    Bonjour, le proverbe dit « toute vérité n’est pas bonne à dire » mais quand il s’agit de notre santé , il est préférable d’affronter les réalités. C’est vrai qu’on ne sait plus quoi manger mais je ne vois pas en quoi cela serait votre faute. Votre seul « tort » est de vouloir nous aider à y voir clair et surtout à y voir la vérité.
    Chacun peut faire l’autruche, manger (ou pas) ce qu’il veut mais il ne pourra pas dire qu’il n’était pas informé. je pense donc qu’il faut continuer à nous informer tel que vous le faites . Il est certain que nous saurons de toute façon obligés de manger certains aliments à risque car nous n’avons pas le choix ; l’essentiel est d’essayer d’en diminuer la quantité pour diminuer ces risques. Encore merci et continuez !

  373. mandrille says:

    Bonjour,
    Je comprend la réaction de certaines personnes car elle a été un peu la mienne dans un premier temps (court) mais je voulais vous dire que j’apprécie le travail que vous faites et je lis avec intérêt vos courriers ; donc merci infiniment de continuer pour notre plus grand bien

  374. Bernard BROCHE says:

    Merci de continuer à nous informer sur les aliments qui sont en vente souvent très pollués par les pesticides, métaux lourds et autres… Même si c’est triste à constater, on peut, avec votre aide, limiter nos achats de ces produits toxiques, voire les remplacer par autre chose. Notre santé est mise à mal par l’industrie alimentaire et bien autre chose comme les épandages des avions…

  375. SCHOONBROODT says:

    Je marque mon approbation à la réponse de Jean-Claude.
    Il ne sert à rien de faire l’autruche ; au contraire c’est l’information correcte, précise, et riche de références qui nous permet de prendre conscience des défis de notre mode de société…
    Depuis (par exemple) la publication de « Printemps silencieux », de Rachel CARSON, en 1962, il n’est plus possible d’ignorer la destruction massive de la Vie par l’industrie chimique.
    Et cela continue depuis plus de 50 ans, sans prise en compte du danger par nos représentants politiques qui ne pensent que : croissance…
    Merci à vous de nous tenir éveillés…
    Claude.

  376. Hurel says:

    Merci pour votre transparence et en même temps, pour rendre vos lettres moins stressantes, essayez de panacher bonnes et moins bonnes nouvelles. Cela évitera ou modérera le stress des lecteurs.
    Bien cordialement.

  377. Bonjour Dr j’ai moi même eu Une petite expérience avec ma rage de dents d’ont la douleur ne c’est pas calmé qu’avec un clou de girofle comme par magie merci beaucoup j’apprends beaucoup avec vous.

  378. Alexia D. says:

    M. Bazin,

    Vos lettres sont vraiment une source d’inspiration, l’erreur serait d’ecouter ceux qui ne veulent pas entendre la verite !

    Personnellement, je lis chacune de vos lettres avec grand enthousiasme. Il ne faut pas se concentrer que sur les « mauvaises nouvelles » : a seulement 26 ans, je ne vais certainement pas me laisser demotiver par les actualités !

    Se respecter soi-meme, la planete et faire des choix en fonction de ses valeurs : cela n’a pas de prix.

    Je pense qu’il n’est pas facile pour tout le monde de changer ses habitudes, mais a un moment donné il faudra bien faire un choix…

    Il est tellement rare de trouver des informations qu’on peut lire avec confiance, precises et argumentees. N’arretez surtout pas 😉

    Bon courage et merci pour votre travail!

    Alexia

  379. Dufour says:

    Bienn d’accord avec jean-claude, l’information est très importante. À chacun son libre arbitre… Merci merci merci…

  380. Paulet says:

    Bonjour
    Il ne faut pas arrêter ce serait dommage.
    Ces études sont très importantes.
    Nous avons besoin d’être informé.
    Merci pour tout

  381. Paulet says:

    N’arrêtez Rien s’i Vous plaît
    Il est primordial d’être informé. Vos informations sont précieuses
    Merci pour toutes vos recherches

  382. Chabanne says:

    Que vaut il mieux : être ignorant et bienheureux ou éclairée et triste ? On ne peut satisfaire tout le monde et la réalité de notre monde n’est pas des plus réjouissante. On peut manger sainement si on fait son propre jardin et que l’on élevé ses propres animaux. Mais on ne peut pas tout faire. Il faut faire des choix, établir des priorités de vie. On ne peut pas appliquer tous les conseils à la lettre. Il est important de savoir ce que l’on mange et ainsi aller sur du moins pire. Continuez à nous informer. Vous faite un travail remarquable. Ces heures de travail ne sont pas vaine. Merci.

  383. Olivia et Mehdi says:

    Bonjour.

    Nous tenons à vous soutenir !!
    car évidement la vie est ce qu elle est

    et le fait de blâmer les personnes qui passent du temps à croiser les sources n’est pour nous pas la solution

    Nous pensons que vous devez continuer.

    Ce sont des constats, des faits relatés, vous ne pouvez pas être blâmé mais uniquement félicité !

    Bravo et merci pour vos recherches

    Nos modes de consommation doivent évoluer, et grâce à vous nous pouvons être informé (si après lecture des titres nous lisons l’article )

    Encore merci

    Olivia, Mehdi et leurs enfants

  384. Arlette Benhaim says:

    Je partage totalement les avis que je viens de lire
    Je crois en effet que je préfère lire des informations honnêtes et crédibles plutôt qu’être anesthésiée par des nouvelles qui me maintiennent dans l’ignorance et me berce de mensonges
    La réalité est ainsi, réveillons nous pour défendre ce que l’on peut encore préserver
    Bravo pour votre courage

  385. Philippe says:

    Merci de nous communiquer les résultats de vos études sérieuses. Depuis longtemps le saumon norvégien ne figure plus à mon menu, tout comme les poissons de la mer baltique et la perche du Nil. J’avais appris que le poisson était un filtre des produits toxiques de la mer, en particulier des métaux lourds, et votre article, très bien documenté, en précise l’importance. Je vais faire encore plus attention, et être plus vigilant dans mes choix. Encore merci, et je souhaite vous voir continuer ce travail d’information très important, et même vital.

  386. Sabri says:

    Colibris tire son nom d’une légende amérindienne, racontée par Pierre Rabhi, son fondateur :

    Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu !  »

    Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »

  387. Joël Paris says:

    Depuis quelques années, je ne mange plus de poissons issus de l’AQUACULTURE (ASC). Ils grossissent plus vite mais en mangeant QUOI et ils polluent les fonds marins? Il ne me reste que les sardines, le cabillaud, la lotte, le carrelet et parfois un peu de saumon péché en Atlantique nord (MSC).
    Tout le monde devrait-être conscient de la pollution des mers suite aux reportages diffusés, pollution qui influe sur le réchauffement climatique et les catastrophes qui s’en suivent.

  388. fifille says:

    et le colin : vous n’en parlez pas : colin en croquettes surgelées peche durable ….merci de dire ce que vous en pensez.

  389. Finck says:

    Continuez surtout à nous informer
    Vous faites un travail de titan et nous ne pouvons que vous remercier pour ce que vous faites pour nous aider à comprendre ce qui se passe à l’encontre de notre santé
    Les personnes qui vous blâment sont des personnes qui refusent de se remettre en question. N’en tenez pas compte
    Courage et mille mercis pour la richesse de vos informations

  390. LE BOULEISE says:

    Bonjour,
    Je suis satisfait de savoir tout ce qui est mauvais à manger mais effectivement il faudrait peut-être faire un long paragraphe dans chaque lettre sur ce qu’il est bon de manger en remplacement de ces nombreux ingrédients mauvais. Vous en parler un peu mais pas suffisamment.
    Continuer vos efforts et vos lettres.
    Un grand merci à vous pour nous ouvrir les yeux de ce qui est mauvais. Il reste juste à écrire un peu plus souvent sur ce qui est bon (même s’il est très difficile de trouver de bon aliments).
    Bonne continuation

  391. BAWILA says:

    Saut très fraternel!
    Pour ma part, je reste très attaché au principe que « Le mal, c’est l’ignorance ». Vous ne faites que éclairer cette zone d’ombre de ce que nous ignorons. Merci pour cette tâche et puisse la Divine Matrice vous combler de ses biens faits.

  392. Arnold says:

    Bonjour,
    Merci pour vos informations, elles me sont très utiles, continuez à être honnête, je préfère la «moche » réalité qu’un très beau mensonge,
    je comprends très bien les commentaires que vous avez reçu, c’est vrai qu’il est très difficile de si retrouver, personnellement je ne vais pas arrêter de manger du poisson, je connaissais déjà cette information avant de lire votre lettre, j’ai tout simplement réduit ma consommation et je choisis aujourd’hui les poissons les (moins) pollués, (pour le thon rouge ou autres espèces en voie de disparition j’avais arrêté avant de savoir que c’était « mauvais » pour la santé, c’était une question de bon sens, j’avais pas envie de participer à l’extinction d’une espèces).
    si vos lecteurs n’arrivent pas à faire la part des choses dites leur de ne plus vous lire et de regarder les propagandes des lobbyistes… ils n’ont que l’embarras du choix : bfmtv TF1 france2….. là au moins tous est plus beau et rose (un peu comme sur l’île enchantée dans Pinocchio) ils seront heureux et ne risqueront pas de déprimer « au moins a court terme ».
    Donc ne changez rien.
    Bon dimanche à vous
    Arnold

  393. Mechali says:

    Surtout je vous en supplie n’arrêtez rien !!!
    Le seul maître mot c’est VÉRITÉ !
    Les gens qui ne veulent pas voir et savoir n’ont qu’à se désinscrire.
    De toute façon il faut être idiot , si on regarde seulement la télé, et je ne parle pas si on s’intéresse à l’écologie, pour ne pas comprendre que notre planète est gangrenée tous les jours un peu plus par la pollution quelle qu’elle soit, et de ce fait, ne pas se douter que cette pollution puisse avoir des impacts catastrophiques sur notre alimentation.
    Les gens qui veulent savoir mais pas trop, et qui veulent qu’on les ménage, sont dangereux et libres, libres de rester dans leur connerie et leur ignorance mais ils n’ont pas le droit de priver les autres de la Vérité, à partir du moment où elle est étayée et fondée sur des études sérieuses et fiables.
    Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir…..avec vous ils ne pourront jamais dire qu’ils ne pouvaient pas savoir

  394. Cayeux says:

    Bonjour
    Plutôt silencieuse habituellement, je viens vous féliciter pour ce partage extraordinaire de vos études. Vos lettres, même si elles sont pessimistes, sont facile à lire et si riches, merci de nous ouvrir les yeux un peu plus sur les dérives de notre monde. Surtout ne lâchez rien!
    Encore merci !

  395. LAI-CHI J-B says:

    Bonjour
    C’est très bien votre enquête. Malgré le temps que vous passer pour faire ces lettres de santé, vous m’apprenez beaucoup d’informations. Merci pour vos lettres.
    Bien Cordialement
    LAI-CHI

  396. OSTER Gérard says:

    Poissons-Poisons en somme…
    (En seine aussi ).

    Etes vous vraiment certain qu’ un petit poisson contiendrait
    une moindre quantité de PCB que la même variété avec un sujet plus gros ?
    Après tout ces deux là on mangé la même chose…
    L’ un est plus petit , l’ autre plus gros , mais les deux sont constitués des mêmes choses.
    Si vous trouvez la réponse , j’ apprecierai une réponse.

    Cordialement.
    Gérard OSTER

  397. Kévin Luce says:

    Cher Xavier,

    J’ai assez peu l’habitude de réagir sur internet. Mais là, il me semble important de vous faire connaître mon sentiment…

    Alors, oui, votre lettre sur les dangers du poisson peut avoir un effet un peu déprimant, c’est vrai. Je dois même reconnaître que, recevant vos lettre d’information depuis plusieurs mois, je me suis parfois, moi aussi, demander ce qu’on pouvait encore manger, mis à part les œufs (que j’adore sous toutes les formes, fort heureusement pour moi !)

    Néanmoins, les choses sont ce qu’elles sont, et il me semble que ce n’est pas faire preuve de pessimisme que d’en avoir conscience. C’est plutôt, me semble-t-il, une formidable opportunité pour nous de changer ce que l’on peut, à notre niveau, en fonction de ce qu’il nous paraît possible, et toujours dans l’amour et le respect de soi-même, et des autres.

    Entre la politique de l’autruche et agir en conscience, pour ma part, j’ai fait mon choix. Je sais bien que je ne mange pas toujours ce qu’il faudrait, et le savoir est déjà un premier pas qui pourra me permettre de changer mes habitudes si je le souhaite.

    Alors, pour répondre à votre question : surtout n’arrêtez rien !

    Un grand merci pour toutes ces informations précieuses que vous nous transmettez dans vos lettres. Leur valeur est inestimable, et c’est à chacun d’en faire ce qu’il estime juste pour lui. (et si certaines personnes ne veulent plus les lire, rien ne leur interdit de se désinscrire, n’est-ce pas ? Il faut parfois faire des choix dans la vie…)

    Bien sincèrement,

    KévinLuce

  398. Legrand says:

    il est vrai que ces informations nous donnent le bourdon mais je préfère savoir plutôt qu’ignorer ce qui existe réellement
    merci pour vos lettres

  399. Pierre Ed MANGIN says:

    Bonjour,
    Globalement, bonne enquête. Vous listez vos sources. Très bien. Mais vous donnez le sentiment de les lire « dans votre coin ». Une fois l’enquête bien avancée, il serait bon de rebondir sur les questions et incertitudes en donnant la parole à vos sources, comme Yves Thibaud ou autres spécialistes. Vous ne citez jamais personne. C’est toujours vous qui affirmez (« je », et des états d’âme..), tel un gourou, tel un arbitre reclus dans sa chambre qui accumule des infos… et fais des synthèses /compilations, mais éditées envoyées sans avoir été partagées, discutées. Et pourtant avec des conclusions de ‘rapporteur’…

    Par ailleurs, on s’interroge sur votre modèle économique, vos recettes. Quelle est votre ‘organisation’ « SCE » quel chiffre d’affaires , quel statut ? On doit se méfier, à juste titre, des philanthropes. Vous recommandez CellInnov : conflit d’intérêts? etc.
    Reste beaucoup de questions, soulevées, sans réponse:
    – élimination des métaux lourds par l'(les) organisme(s)
    – les taux acceptables, pour chacun .. mercure, plomb… aluminium (cf substrat de vaccins) et les effets selon les doses (un peu évoqué cf. Japon)
    – quels organismes, fiables ou discutables (tout est discutable) tiennent ces chiffres à jour de façon objective (cf financement des études ), en France, en Europe (UE, etc.)

    – les huitres (coquillages? ) : assimilable aux coquilles StJacques?
    – les algues (non animal, donc pas le même sujet, il est vrai) : substitut…
    – les mesures prises par les parties prenantes (administration Santé, pécheurs, associations consommateurs, …)
    – les solutions ou approches citoyennes, solidaires » ?
    – la relativisation des risques : abordée avec allusion au compromis entre Omega 3 versus métaux lourds : vaste sujet qui commande la modestie, la distance, dans l’attente de travaux plus avancés

    Bien cdt, PEM

  400. MUGNIER E. says:

    Bonjour,
    Il est vrai que vos lettres sont assez pessimistes, mais c’est à nous, lecteurs, de faire la part des choses, et d’appliquer vos conseils dans la mesure de nos capacités et nos réflexions ! En tout cas, moi c’est ce que je fais. Et depuis que je me suis abonnée à votre newsletter, je m’enrichis chaque jour de vos infos, qui sont loin de me polluer l’esprit, bien au contraire ! Je suis vos conseils, quand ils sont applicables pour moi, je transmets autant que possible à mon entourage les infos importantes qu’ils contiennent, et je me sens très utile, pour moi et les autres. La peur n’empêche pas le danger, alors se voiler la face, c’est la politique de l’autruche ! A vous, les personnes qui pensez que ces lettres sont négatives, je vous conseille de vous désinscrire, mais laissez notre mentor continuer de nous dire la vérité. Merci !

  401. Saladin Jean says:

    bonjour, selon Guilhem Lux 1833
    pour donner un rétablisseur (qui élimine toute pollution) faire des autoisothérapies à base de salive ou urine à des ou une, dilution korsakovienne que chacun peut préparer devant l’évier…
    donc dépolluer son être (nettoie toutes les pollutions énergiquement)
    l’auto iso thérapie : Utilisées en France depuis 200 ans pour
    les animaux.( Mr le Dr Denys Collet missionnaire dominicain l’avait comme thérapie ) Le Dr Vétérinaire W ; Lux l’a inventée vers 1820 .( Genre « vaccine «  du Dr JENNER pour la variole).
    – faire le protocole…durée d’usage 3 semaines, en campagne,
    dés les premiers symptômes ( diarrhée).Sans alcool fixant les
    Demandez pour les dilutions au médecin, infirmier.voisin ou
    seul… Commencer par faire 2 dilutions .
    du Dr G. Leborgne France, téléphone 00.. 0140550232…
    site internet : http://www.wordpress.com
    DES AUTO ISO-THERAPIES. A FAIRE MANUELLEMENT dilutions
    simples…
    1/Préparer le flacon en verre 1/ 2 Litre ou 1 litre,, le bouchon
    – liège- ou avec le pouce propre, pas en plastique.
    Ebouillanter ~70°C.
    2/ Mettre de l’eau pure ¼ de litre, (ou bouillie), ( ou celle du robinet … dans le flacon, que dans la première eau.) une trace (quelques grammes) de la salive.
    Ou Mucus ou urine –pas la première du matin-
    3/ aller « secouer fort bercez ou balancez… », des deux
    côtés, ou de bas en haut…30 fois au moins, chacune.
    4/ a- videz, remplissez et, refaire/ « secouer fort de bas en
    haut 30 FOIS c’est VOTRE 1ére dilution Korsakovienne
    aller jusqu’à la quatriéme.
    *1/, ( En mettre 2cl –une gorgée- sous la langue 3 minutes ) quels effets ? recommencez 6 fois dans la journée,
    et faites la dilution 5 ou 6 ou 7 pas plus semble-t-il pour action physique immédiate. Voyez vos « autorégulations … » (comment réagissez-vous…) .Les hautes dilutions sont pour les maux anciens…

  402. NICOLAS Christine says:

    Bonjour
    je trouve votre travail formidable et indispensable.
    Si les ronchons ne sont pas d’accord ils n’ont qu’à pas lire vos mails , ils n’y sont pas pas obligés, mais qu’ils laissent aux autres l’information que vous divulguez.
    MERCI encore de faire tout ce boulot

  403. Martin Carla says:

    Bonjour, j’apprécie vos remarques sur la pollution et autre, je peux montrer à ma famille que ce n’est pas pour rien que je fais mon jardin bio pour qu’ils aient de bon légumes…et fruits….que je ramasse les noix pour faire de l’huile pour les oméga 3…et que j’utilise l’huile de Colzas et Olives….ils veulent que je me repose…. ce n’est pas dans mes habitudes…..et quand je mange des sardines je change l’huile de tournesol pour mettre de l’huile d’Olive de bonne qualité et prends de la Spiruline…pour capter les métaux lourds….A+ et Merci pour recherches….!

  404. Koreen says:

    merci de bien vouloir continuer

  405. darzacq says:

    Bonjour et merci ! Je pense que vos conseils sont justes
    et de bonne source ; il est difficile de plaire à tout le
    monde et vous n’obligez personne à vous écouter !
    Il appartient à chacun de faire son choix. Pour moi,
    vos conseils sont judicieux et pas faits et pour nous faire plaisir, effectivement. Mais que veut on ? des conseils ou un aval de nos habitudes ? En tout cas, merci, oui !

  406. Herdt Anne says:

    Merci pour tous vos articles qui nous font prendre au sérieux la façon de nous alimenter dans ce monde qui est le nôtre ! Mais c’ est de plus en plus difficile de trouver les bons produits… Faut il cultiver notre propre jardin, élever nos animaux, seul ou en petites coopératives ? Est ce notre mode de vie qui est complètement à revoir ???

  407. Bonjour, je trouve très bien que vous vous nous préveniez pour ce genre de chose…… Après, c’est à nous de faire comme nous le jugeons…. en l’occurrence pour moi, je vais simplement faire attention aux poissons que je mange, plus de gros poissons. J’en profite pour vous demander si il est exact que prendre une gélule de Chorella quand on mange du poisson atténue les méfaits des métaux lourds sur l’organisme ?
    Merci pour vos conseils et vos articles…..

  408. Jocelyne says:

    Continuez il vaut mieux être informé. Après chacun fait ceux qu il veut.

  409. Wittig Catherine says:

    Bonjour,
    Que ce soit la lettre sur le poisson ou les autres, je les trouve beaucoup trop longues. Je n’ai souvent pas le temps/ envie de les lire parce que ça me mange un temps trop important. Peut-être moins s’attarder sur des cas particuliers mais aller à l’essentiel. Des conseils pour compenser ces mauvais poissons ou autres aliments négatifs peuvent éviter le rejet, je suppose.
    J’ai la sclérose en plaques depuis 10 ans. Elle n’est quasiment pas active (pas de poussées) mais je souffrais d’inflammations sur les tendons de plus en plus envahissantes qui me faisaient souffrir de jour et de nuit (la douleur m’empêchait de m’endormir ou me réveillait. Je suis passée il y a 10 mois au régime du paléolithique. La différence est flagrante. J’ai encore mal de temps à autre quand je mange quelque chose dont j’ignorais qu’elle ne me convenait pas ou une chose qui a déjà commencé à fermenter. Deuxième récompense: j’ai perdu 14 kg en un an! Troisième récompense: j’ai plus d’énergie, même si j’ai encore toujours besoin de ma sieste quotidienne. Régime à faire connaître pour les patients SEP donc.

  410. pauline says:

    https://www.facebook.com/Scie
    Les images parlent mille mots !
    Atteint par les intolérances alimentaires depuis presque 28 ans – moi aussi j ai fait les recherches sans cesse! La vérité ça fait mal – et les gens ont souvent mal à y croire – ou changer vraiment leurs habitudes. On doit faire face à une réalité . Les Américains payent chers actuellement pour les années quand ils n’ont pas voulu écouter la vérité – mais également ils sont maintenant parmi les premières à sonner l’ alerte pour changer nos habitudes alimentaires . La France – et les Français avec un record d’excellence par rapport la nourriture, sont en retard pour comprendre la réalité. Les pionniers ont toujours un chemin difficile – Continuez!

  411. Davant says:

    CONTINUEZ !

    Merci pour os informations éclairées !

    Je lis mais pour bcp je sais déjà mais d’autres ignorent…donc…CONTINUEZ !

    Bravo !

  412. Gilles says:

    Toute vérité aussi gênante soit elle doit être dite.
    La lucidité et l’honn Sont toujours douloureux. Continuez

  413. Si, correcte, la lettre sur le poisson, il faut faire attention, mais malheureusement, comme toute info en générale, ou bourrée de conneries ou trop longue ou en effet incomplète ! Pourquoi ne parlez-vous pas du Sélénium ??? J’ai 70 ans, cela fait des années que je mange du poisson à haute dose, merci, cela a bien ! ! !

  414. maix joelle says:

    cher Xavier; non , je vous en prie , continuez à nous informer comme vous le faites ….c’est à nous à décider si nous mangerons ou pas du poisson…d’autant plus que cette information sur les gros poissons contenant du mercure était passée à la TV …et si nous voulons des oméga 3, en effet , il reste le choix des huiles et compléments alimentaires…. merci beaucoup ….

  415. Roy, Johanne says:

    Moi je dis, si aucune alarme n’est déclanchée qui sera sauvé de la catastrophe? On doit faire face à une réalité des plus décevante. L’argent a tuer le monde, on a maintenant l’obligation de voir le monde différemment.
    On doit se réorganiser et entre deux maux on choisi le moindre! On a plus le choix!
    Merci de nous guider dans cette jungle, et tentons ensemble de trouver des solutions durables.
    Retournons vers l’auto suffisance

  416. C’est très intéressant pour ma part j’apprends pleins de choses, vous pouvez continuer chacun fait son trie et prends ce qui lui convient, merci encore, vous êtes une personne qui aider les gens ,bravo!

  417. Lafon says:

    CONTINUEZ, PAS DE SOUCI _ BIEN INFORME EN VAUT DEUX….

  418. Martine Tavernier says:

    j’ai trouvé très utile de savoir sur le poisson. On peut aussi trouver les oméga3 dans les végétaux comme les graines de chia par exemple. Il faut continuer ce beau travail car vos recherches sont de précieuses informations qu’on ne retrouve nulle part ailleurs.
    Merci du fond du coeur
    Martine

  419. SCAGNETTI says:

    C’est vrai que cela finit par être déprimant mais merci de nous tenir informé, c’est essentiel !!!
    Vous n’êtes en rien responsable de cette situation catastrophique…
    Donc un grand merci pour la peine que vous vous donnez, pour les informations…

  420. Vous avez parfaitement raison, continuez, il ne faut pas jouer les autruches!

  421. Viel says:

    Merci sincèrement pour toutes les informations que vous nous transmettez honnêtement. Je préfère être au courant et essayer de limiter les dégâts, dans la mesure de mes possibilités.
    C’est vrai, la réalité est difficile à accepter, vous n’êtes pas responsade la situation.
    Merci pour vos lettres et le travail de recherche que cela représente.

  422. Nicole says:

    Il est important de partager les informations de bonnes sources telle que les vôtre. On nous mets trop de fausseté dans les médias alors continuer de dire les choses tel quelles sont aujourd’hui avec la pollution de l’homme sur la planète. La vérité fait mal et les mensonges tuent.
    Merci pour ces nuances et bonne route!

  423. busuttil says:

    Merci de continuer

  424. Mambrun says:

    Bonjour Xavier,
    Je lis vos messages depuis peu (quelques semaines). Vous essayez d’éveiller les consciences mais tout le monde n’est pas prêt à entendre la vérité. Cela génère de la peur (mais que doit on manger… ?) Mais aussi de la culpabilité (si je continue de manger les aliments qui sont dans les articles, que va t il se passe ?)

    Peut être (et ce n’est qu’un conseil… en toute bienveillance ) pourriez vous alterner plus d’articles positifs pour moins de négatifs…
    Ou bien donner des conseils sur comment vivre sans poisson…. ou comment je mange moins de poisson mais je vais chercher les oméga 3 dans un autre aliment…
    Des petits conseils pour « dédramatiser  » la situation et indiquer aux lecteurs qu’ils peuvent continuer à vivre en faisant autrement….
    L’éveil des consciences est une tâche compliquée, qui peut entraîner stress, incompréhension… veiller à y intégrer du positif ou des solutions pour mieux vivre malgré les difficultés, peut peut être aider certaines personnes à recevoir le message plutôt que de le rejeter…

    Pour ma part, j’ai du thon en boîte à la maison et j’avoue que je ne sais pas quoi en faire… je culpabilise de le manger…. mais je ne vous en veux pas de m’avoir éclairé, bien au contraire…

    Je vous souhaite bon courage pour la suite.
    Bien à vous,
    Stéphanie

  425. cynthia carenzi says:

    j’ai trouvé très utile de savoir sur le poisson. Il y aura toujours des gens pour grogner car c’est une dure réalité à accepter et souvent on doit taper sur quelqu’un. Pourquoi pas sur celui qui nous met la réalité en pleine face. Il faut continuer ce beau travail. Merci du fond du coeur <3

  426. Boutin says:

    Bonjour, Ne vous laissez pas impressioner par les commentaires négatifs et continuez à nous informer sur ce que nous ne savons pas faute de clarté et d’honnêté des médias !
    Merci de poursuivre vos messages car c’est tres volontiers que nous trirons ce qui nous plait ou pas! Ca nous appartient !!
    Isabelle

  427. Rytz says:

    Continuez!!!

    Merci

  428. RICHIER says:

    Bonjour
    Il me semble très important d’être informé même si cela n’est pas toujours agréable !!!! Faire l’autruche ne fais rien avancer.
    Merci pour toutes ces infos
    Cordialement

  429. Toutes les publications et informations que vous rendez accessibles sont d’une très grande importance. Merci infiniment!!! Concernant les personnes qui préfèrent se mettre la tête dans le sable et demeurer dans l’ignorance, tant pis! C’est leur choix et notamment celui de ne pas lire 🙂 C,est aussi notre choix que de vouloir être informés et continuer de vous encourager. Merci encore pour votre excellent travail

  430. MASCAUD Philippe says:

    Même si elle est souvent dérangeante (pour ceux qui veulent préserver le « système » ou ne veulent pas se priver un peu en changeant leur mode de « vie »), pas toujours bonne à dire et difficile à écouter, la vérité sera toujours meilleure que le consensus mou, certes politiquement correct, (quel terme affreux de bobos décadents) mais qui ne mène à rien sauf la catastrophe (probable hélas) pour nos enfants et surtout nos petits enfants.
    Quand l’homo « sapiens » aura coupé le dernier arbre, pêché le dernier poisson et mangé le dernier animal autre que lui, il se rendra compte alors, mais trop tard, que l’argent n’est pas comestible !!!

  431. Bonjour,
    Je lis vos lettres d’information très régulièrement même si leur rythme est un peu difficile à suivre. Vous sollicitez nos réactions en rapport avec votre lettre sur la consommation de poisson. Je vous approuve totalement! D’ailleurs, je n’en consomme pratiquement jamais. Dans mon entourage, je connais plusieurs cas de cancer colorectal chez de grands consommateurs de poisson (que l’on dit être mieux que la viande!). Le simple bon sens permet de comprendre la supériorité de la viande sur le poisson: ce dernier ne reçoit que bien peu d’énergie solaire, en comparaison avec les animaux terrestres; il est donc un mauvais transmetteur d’énergie solaire, ce dont nous sommes faits en définitive (par la photosynthèse, la vitamine D, etc. Ce n’est pas une idée saugrenue… Elle fut exposée clairement il y a déjà un siècle par le Docteur Paul Carton, puis reprise par les médecins continuateurs de sa doctrine diététique. Mon ex-femme faisait des crises de colibacillose à chaque fois qu’elle en consommait… En clientèle, je déconseille toujours le poisson en priorité sur la viande, dont certains ne peuvent se passer complètement, surtout en cas de dysmicrobisme intestinal… Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que le poisson est une chair très putrescible, bien plus que la viande! Si on y ajoute la pollution marine, ce qui est le sujet de votre lettre, on ne fait qu’aggraver la situation, évidemment…

  432. Yahel says:

    Bonjour Xavier, je pense qu’être bien informé c’est connaître les bonnes et les mauvaises choses. M’intéressant aux plantes sauvages comestibles, je dois également connaître celles qui sont des poisons potentiels. Sinon le risque est grand de se retrouver à l’hôpital. Il en va malheureusement de même avec notre nourriture polluée. Ce n’est pas de votre faute si les océans, les rivières, la terre et l’air sont pollués par toutes sortes de polluants mis là par l’homme. Peut-être pouvez-vous alterner bonnes et mauvaises nouvelles? Trois bonnes pour une mauvaise? Et présenter les mauvaises sobrement? La pillule semblera alors moins amère. Merci Xavier, de vouloir nous informer.

  433. Vincent M says:

    Bonjour,
    Nous avons besoin de ces informations et de votre travail, merci beaucoup. CONTINUEZ svp !

    Je demanderais idéalement d’avoir des notions de chronobiologie en complément car cela peut tout changer…

    Les personnes qui parlent de changements climatique et d’effondrement de notre société sont confrontés aux mêmes réactions, peut-être même plus fortes. Cela pourrait être intéressant pour vous d’écouter Pablo Servigne, auteur de « Comment tout peut s’effondrer » parler des différentes réactions des gens qu’ils ont rencontré et de ce qu’ils en ont déduit.
    Bien cordialement

  434. La bonne nouvelle dans tout ceci est que nous progressons quand même lentement mais sûrement dans le sens de la dépollution de notre planète: prenez par exemple ce jeune dépollueur des plages en Tunisie qui faisait la une de France 24 hier… quel formidable exemple pour nous tous!! Un des problèmes est la génération des « enfants gâtés » de l’après-guerre que constituent encore malheureusement beaucoup trop de baby-boomers (pas tous heureusement, il y en a aussi beaucoup qui sont formidables!!) qui ne veulent/peuvent pas changer leurs habitudes de confort alors que tous les signaux de la planète sont au rouge… Générations X et suivantes, gardons le cap pour nos enfants et les générations futures. À force d’y croire et d’y travailler, nous pouvons encore inverser la vapeur de la pollution des océans et des poissons, mais il faut que tout le monde s’y mette vraiment; on ne réussira pas à diminuer notre empreinte carbone sur la planète sans diminuer notre petit confort moderne occidental, chacun à sa mesure. Il faut y penser à chaque geste que l’on pose et trouver des alternatives écologiques!

  435. Lydia LANGE/BAUDOIN says:

    Merci à vous infiniment pour toutes vos informations si précieuses pour la santé et pour les mises en garde ! C’est colossal ! Je lis assidûment vos articles et les partager avec un maximum de personnes pour les aider dans la prévention. Je ne suis pas de nature pessimiste même si l’avenir n’est pas rose, en tout cas je ne ferai jamais la politique de l’autruche ; et je suis très fière de vous quand vous avez toutes les occasions de nous prévenir de toutes les dangerosités et que vous le faîtes très honnêtement auprès de vos lecteurs fidèles ! Vous êtes comme un bon médecin qui prévient avant de guérir ! Votre tache n’est pas facile, mais nous vous sommes reconnaissants, ma famille et mes amis, d’obtenir tous vos renseignements si précieux. SURTOUT CONTINUER malgré les critiques (même si elles sont sensées) car nous devons être plus que prudents pour notre santé face à cette société de consommation dévorante où nous sommes leurs cobayes de tous les jours ! Mille fois MERCI !!! Lydia BAUDOIN.

  436. Laetitia says:

    Bonjour Monsieur,
    Non, non, non, non et NON !
    Je rejoins toutes les personnes qui vous disent de ne pas arrêter.
    Pourquoi ?
    Parce que l’information est un libre choix.
    Parce que les personnes qui ne souhaitent plus vous lire, sont libres de se désabonner de vos lettres et qu’il serait injuste de priver tous les autres (moi comprise). Oui c’est parfois (souvent) effrayant, déprimant,…
    MAIS !
    Vos recherches sont de précieuses informations qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Personnellement, j’avoue ne pas m’y tenir à la lettre mais étant jeune maman de famille, je me « nourris » de vos lettres pour faire consommer à ma famille les meilleurs aliments possible !
    (Je vous avoue que, je me sens peu concerné par votre lettre sur le poisson même si j’en ai pris connaissance car nous en mangeons très très peu voir pas du tout.)
    Bref, de grâce, n’arrêtez pas !
    Merci pour toutes vos recherches et votre travail acharné, pour votre altruisme car vous agissez sans contrepartie. Merci de tout ce que vous faites pour nous.
    Laetitia

  437. LEGRAND says:

    Bonjour,
    Je vous remercie pour la sincérité de vos propos et le courage que vous déployez.
    Ce monde est sous hypnose et s’éveiller est parfois douloureux. Ça me semble pourtant essentiel, de retrouver la lucidité. De Tout temps un petit nombre a voulu tirer la masse vers le haut. Les médias pratiquent la suggestion avec acharnement et endorme ceux qui les écoutent.
    J’écoute aussi avec attention les propos de Thierry Casanova et son organisation régénère.
    Il énonce avec talent des principes de santé.
    J’aimerais encore recevoir vos lettres avec plaisir sachant que connaître permet de vivre plus sainement sans faire l’autruche.
    Avec mes remerciements 🙏

  438. Grazi says:

    Bonsoir,
    Je réagi par rapport aux critiques que vous avez reçues.
    Peut-être serait-il judicieux d’alterner le bonnes et les mauvaises nouvelles…car il est vrai que par ces temps difficiles, un peu raz-le-bol des « bad News »…mais vos lettres sont à mon sens très instructives ainsi qu’elles nous permettent de rester en alerte face à toutes les couleuvres qu’on voudrait nous faire avaler !!!
    CONTINUEZ SVP ET MERCI 😺

  439. M.-R. Ripoll says:

    Bonjour, merci pour votre travail. Votre message sur la dangerosité du poisson ne m’étonne pas. Nous vivons dans un monde dangereux. Tout n’est que façade. Certains êtres humains ne pensent qu’à l’argent, devenu le dieu suprême. Je pense que c’est à chacun(e) de faire la part des choses, de prendre partie, de s’engager sérieusement dans une démarche qui vise la vérité.

  440. Jocelyne Lheureux says:

    je suis tout à fait d’accord avec les plaintes des lectrices. C’est vrai que si l’on veut suivre vos conseils, on ne mangerait plus rien…,moi, je lis et j’essaye d’en tirer ce qui m’intéresse. en plus, il faudrait s’abonner à toutes vos publications, ce n’est pas rien ! Bien sur c’est toujours l’abonnement que nous avons qui n’est jamais le bon ! On se laisse tenter car tout est intéressant mais on n’en fini pas..

  441. molinari says:

    monsieur,
    vous faites partie des gens avisés et qui ont le devoir de partager leur information à l heure des fakes news ; avec courage et brio, vous alertez une quantité de gens et si parfois votre parole tombe dans le désert, vous n’y êtes pour rien et ne seriez pas le premier . Seule votre conscience doit vous guider dans l’alarme de la planète : eh oui, nous savons que nous n’aurons plus rien de bon à manger de notre faute ; tant pis pour l humanité et dommage pour ceux qui préfèrent avoir des oeillères mais ce que vous dites est la triste réalité

  442. HOLYST Jeanne Marie says:

    Souvent, je me dit que c’est une chance d’avoir accès à toutes ces informations sur la santé. Chacun est ensuite libre d’en faire ce qu’il veut : agir en conséquence ou ne pas s’en occuper. Il est bien facile de se désinscrire si les lettres ne nous conviennent pas. Il ne faut pas arrêter la diffusion pour une poignée de râleurs. Pour ma part, il m’arrive de passer peut-être un peu vite sur certains sujets, mais dans l’ensemble, ces lettres me sont précieuses. Merci de continuer comme ça, c’est un cadeau !
    Jeanne Marie.

  443. pourquoi les gens mouraient-ils d’une intoxication au mercure contenue dans le poisson et que le poisson lui même n’en décède pas ??? Bizzare!!!
    Arrêtez de faire les éloges de l’huile de colza , c’est un énorme allergène, un véritable poison pour l’organisme même à de faibles doses , problème d’intestins , diarrhée violente , nausée, vomissement… beaucoup de personnes en souffre sans savoir que la cause est le colza !!!!

  444. Bonsoir,
    Non que les réactions de certains ne vous découragent pas, vous ne faites que nous informer de façon honnête sur ce que l’on sait déjà plus ou moins avec d’excellents conseils à l’appui.
    Merci encore pour votre précieux travail.

  445. COHEN ALBERT says:

    Bonjour; surtout continué même si des fois cela m’arrive de ne plus savoir sur quel pied danser .
    Vos articles me permet de découvrir des infos que je ne connais pas .
    Merci et bravo

  446. Ponsin says:

    Monsieur.Un seul mot: »CONTINUEZ! Beaucoup préfèrent ne pas savoir. C’est tellement paniquant! René Char disait: » La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil ». A méditer. Je suis maintenant fidèle au labo Dynveo, huile de krill, curcumine, maca…Pour compléter vos infos données dans votre article, j’ajouterai l’Afa Klamath, algue endémique du lac Klamath dans l’Oregon. Si vous tapez Afalg romans, sur votre clavier, vous verrez en haut de page, un mémoire de 12 pages, realisé par une naturopathe de Romans dans l’Isère…Hyper complet! A mettre entre toutes les mains!!! Merci de faire circuler. Bien à vous. Eric.

  447. Clarisse says:

    Bonjour Monsieur,
    Vos lettres sont précieuses et tellement réalistes malheureusement et heureusement.
    S’il vous plaît continuez à écrire !
    C’est vrai que la dernière sur le poisson ne m’a pas mise l’eau à la bouche… Mais peut-être pourriez vous alterner un courrier « bon pour le moral » et un autre plus alertant ?

    Je vous remercie pour le temps que vous y consacrez.

    Bien à vous

  448. Marianne Johansen (Danemark) says:

    Merci pour vos articles et tout ce que vous partagez avec nous. C’est un travail très important et nécessaire et c’est une grande aide dans le choix des aliments à mettre et surtout ne pas mettre dans son panier de courses. Malheureusement notre planète a tant été polluée à cause de l’égoïsme et l’ignorance des humains. Plus les gens connaissent la vérité, plus les choses sont susceptibles de changer. N’oublions pas qu’à chaque fois que nous mettons un produit dans notre panier de courses, nous faisons un choix qui a de l’impact sur l’environnement et sur notre santé. Continuez le bon travail et continuez de dire la vérité :-).

  449. clasby says:

    Bonjour,
    Bien sur qu’il faut que vous continuiez à nous éclairer sur tous les dangers de la « malbouffe » , la peur n’écarte pas le danger et il est temps que l’on prenne conscience (grâce à vous notamment) que l’on nous empoisonne gentiment
    Merci mille fois pour vos lettres…..ne nous abandonnez pas!!!!

  450. KANGNI says:

    Bonjour,
    Surtout n’arrêtez pas de nous abreuver de vos informations qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Nous ne vivons, hélas, pas dans un monde de bisounours. Afin de nous protéger au mieux il est essentielle d’en savoir plus, toujours plus, même si se sont de mauvaises nouvelles. C’est en connaissant son ennemi que l’on peut le vaincre 🙂 en plus l’union et la synergie finissent toujours par payer. Et se n’est certainement pas en pratiquant la politique de l’autruche ou en mettant des œillères que l’on s’en sortira. En outre, dans la vie il n’y a pas de problème mais que des solutions.
    Donc surtout continuez vos recherches afin de nous protéger et de nous permettre de lutter contre cet environnement que des gens sans scrupules (je ne citerai pas de nom car cela n’est pas nécessaire) s’efforcent de conserver pour s’enrichir.
    Bon courage à vous et soyez fort

  451. Muriel says:

    Bonjour,
    Je lis vos lettres depuis plusieurs mois et les trouve passionnantes. Je trouve très important d’être informé de manière neutre et impartiale, même si l’information peut être déprimante. Personnellement je préfère savoir à quoi m’en tenir et modifier mon mode de vie en conséquence plutôt que de vivre dans l’ignorance et risquer d’attraper des maladies graves. Merci pour votre action.

  452. parcero says:

    bonjour,
    MERCI ! pour toutes ces informations, pour le travail long et difficile que vous nous transmettez. MERCI pour tout ce que vous faites pour nous tous, grâce à vous j’ai tellement appris ! Laissez les critiques de coté, l’essentiel n’est pas là.

  453. Boissonnade says:

    Bonjour,
    Ce dont vous nous apprenez en divulguant vos lettres nous aide à faire un choix. Mieux se nourrir ou continuer la malnutrition sans se soucier des risques connus. C’est vrai que vos messages véhiculent du pessimisme mais au moins nous avons l’information sur les dangers que contiennent certains aliments qui de plus sont plébiscités. Personnellement je suis satisfait de pouvoir continuer de lire vos lettres. J’ai une question concernant le poulpe, est ce que produit est aussi pollué ? Avec mes remerciements pour votre travail. Cordialement. Yves

  454. Beatrix LAFFITE says:

    Merci pour ces info’s hautement intéressants.
    Je n’aime pas faire l’autruche, donc je tiendrai compte
    (avec quelque modération) de vos précieux conseils.
    Encore MERCI !
    Il n’y a que le Yoga que je ne reprendrai pas (j’étais prof. formée par Sw. Gadradial Mahes ) car il nous retourne sur notre nombril et nous coupe du « Tout Autre », Créateur et vrai Vie…

  455. DROUET Martine says:

    Rien de pire que « la politique de l’autruche » ! Il y a suffisamment d’informations diffusées sous la pression des lobbies en tout genre pour ne pas refuser les informations indépendantes.
    Merci pour toutes vos recherches.
    Au plaisir de vous lire, même s’il ne s’agit pas de bonnes nouvelles.

  456. kouame jean jacques says:

    Merci pour cette information continuez toujours a nous informer mieux vaut l être que ne pas l être
    Toutes sources de maladies de cette planète est dues par le manque d’information merci encore pour toutes informations gratuites

  457. Lucie CHATEL says:

    Bonjour,

    Je tiens à vous remercier pour toutes ces informations. Cela représente des heures de recherches afin de pouvoir nous avertir sur ce qui est sain ou ne l’est pas.
    Vos lettres sont parfois difficiles à lire comme celle du poisson parce que effectivement, on se demande ce que l’on peut bien manger aujourd’hui, mais elles sont tellement importante je trouve.
    Après chacun à le choix de suivre ou non vos conseils, mais au moins nous sommes informés.
    Et pour ça je tiens à vous remercier.
    Je vous souhaite une très belle continuation dans cette voix. Ne désespérez pas. Il est important d’informer le plus de personnes possible. Libre à elles de choisir ce qu’elles ont l’intention de faire ou non.
    Encore merci

  458. morel says:

    oui oui comtinuer,s’il y a des personnes que ça dérange,c’est leurs affaire! il ne sont pas près d’entendre la véritée!

  459. Poulet says:

    Surtout continuez votre travail d investigation et d informations.
    Des parutions comme les votre aident tellement de malades ou évitent tellement de nouveaux malades . Libre à ceux qui préfèrent l allopathie aveuglément de ne pas vous lire!
    Un grand merci pour votre travail
    Marie Noëlle

  460. Picq says:

    Bonjour Xavier,
    Oui c’est difficile d’entendre la vérité, faut il pour autant faire l’autruche ?, je ne crois pas que cela soit la solution … vivre en conscience voilà ce que je crois et ma manière de vivre … malgré tout ce que vous dites dans vos courrier, notre espérance de vie (en bonne santé cad en étant capable de se gérer de façon autonomie) n’a fait qu’augmenter par rapport à nos parents et grand parents…
    Alors oui soyons optimiste et pessimiste l’un n’existe que parce que l’autre existe aussi ( c’est une relation d’equilibre Yin Yang impermanent et toujours en opposition)
    Devons nous tout accepter pour autant !! Non…
    Et vos courriers même s’il y en a quelque uns difficile à ingérer (du à leur contenu qui balayent de façon radical nos acquis) sont la pour vivre pleinement en conscience… alors continuez à éclairer ce qui nous est caché (ou tus)… pour vivre de façon optimiste …. une Vie d’humain, notre Vie…

  461. lise says:

    Merci beaucoup pour vos articles plus qu’intéressant!!! continuer ainsi!!!

  462. CB says:

    Merci de continuer à nous informer ! Ce n’est pas vous qui êtes pessimiste, c’est notre monde qui devient fou. Ne changez rien. Merci pour tous ces articles et découvertes que vous nous apportez.

  463. Tània says:

    Je suis une jeune lectrice (pas française, je ne sais pas si mon orthographie le laisse au découvert) et je lis avec attention vos e-mails. J’ai appris plein de choses dernièrement et je suis très contente d’avoir un peu plus de conscience de ce qui est bon et pas bon pour la santé. Je trouve que c’est éffectivement un peu pessimiste ce que vous expliquez, mais c’est la réalité de nos jours comme vous l’avez bien precisé. C’est, en partie, de la faute de tous, et maintenant il faut faire avec! En plus, moi je suis contente de lire vos informations mais après je ne vais évidemment pas tout faire comme vous le dites parce que c’est impossible de manger bien à 100% sauf si on est riches ou qu’on a tout le temps du monde à consacrer à notre alimentation… Moi j’essaie de prendre les idées les plus importantes en compte et d’intégrer de plus en plus de bonnes habitudes.. comme je peux! Je pense que, au fond, on vous lis tous parce que vous dites la verité, des verités que même les docteurs ne nous disent pas. Du coup non, il ne faut pas arrêter de dire la vérite! 😉

  464. Pierrik says:

    Bonjour et Merci pour votre travail !
    Je suis ravi de pouvoir bénéficier de votre expertise, c’est très généreux et altruiste, ça fait du bien 🙂
    Vos constats sont parfois difficiles à « digérer » mais tellement importants à connaître et comprendre pour essayer d’agir sur sa santé du mieux possible, grâce à vos conseils !
    Continuez s’il vous plait :))
    Merci encore
    Pierrik

  465. Esnault says:

    Entièrement d accord avec votre article.Minterressant à la nutrition depuis fort longtemps, j étais déjà au courant et cela depuis quelque temps.Les personnes qui vous trouvent pessimistes mangent t elles sainement? Je comprends leur désarroi mais malheureusement il nous faut faire des choixquant à notre nourriture.Surtout continuez à nous informer.

  466. bonjour,
    merci pour toutes ces infos. il nous faire face à ces nouvelles menaces, de fait ce n’est pas de bonnes nouvelles, c’est bien en mettant en avant les risques qui nous feront avancer vers un meilleur, les consommateurs ont le pouvoir de changer les choses, à nous de le faire, prenons notre avenir et ceux de nos enfants, et surtout ne pas mettre la tête dans le seau !

  467. Odile says:

    Mieux que la politique de l’autruche…merci pour vos lettres !

  468. MAILLOT says:

    Merci pour tout ! C’est judicieux et tb renseigné… très utile ! ne pas se décourager… il est préférable de regarder la réalité en face. Merci pour les « lunettes » ! cordialement, Mamiefrance.

  469. Bonjour,
    Merci de continuer à nous informer comme vous le faites. La planète se meurt… trop de bouffe ici… trop de malnutrition là… Des paradoxes qui font froid dans le dos… Et on continue à nous empoisonner… On passe du temps (trop) dans des choses qui n’apportent rien à notre développement personnel… Pourquoi ne pas employer une bonne partie de ce temps à être plus vigilant sur la manière dont nous mangeons et surtout savoir ce que nous mangeons… Ne nous laissons pas nous abêtir… Encore merci pour vos courrier. Philippe

  470. Christelle Gagno says:

    Même s’il s’agit de mauvaises nouvelles continuez à nous informer coûte que coûte. Malheureusement tout autour de nous nous empoisonne et heureusement que des personnes comme vous nous informe. Merci beaucoup

  471. Pauline says:

    Continuez svp!
    On ne lit pas votre lettre pour se conforter dans nos croyances et nos habitudes, mais bien pour ajuster notre mode de vie afin de rester en bonne santé (ou bien la retrouver). L’intérêt de cette lettre est justement qu’elle n’est pas « politiquement correcte », qu’elle ne va pas chercher à ménager l’industrie de la pêche ou aucune autre… Ceux qui ne voudraient lire que des choses réconfortantes n’on qu’à prendre un abonnement à un magazine grand public quelconque, qui ne fera rien pour les prévenir des dangers auxquels ils s’exposent des années durant…
    Merci pour ce que vous faites. Merci pour ces informations qui nous aident à faire des choix alors qu’il est souvent difficile de démêler le vrai du faux dans ce monde de lobbies.

  472. dehon says:

    Bonjour et merci pour vos écrits .
    Certes, il est vrai que l’on croit mieux faire en mangeant du poisson sous toutes ces formes et en boîtes…
    En ce qui concerne le thon Albacore, je pensais moi aussi être plus « préservée » suite à une étude comparative (50 millions de consommateurs d’il y a quelques années) d’avec des marques concurrentes.
    Il n’en est rien !
    Quel que soit l’aliment, il y a à redire , et oui c’est décourageant, frustrant , stressant.
    Les produits ne sont plus de qualité , comme la farine
    par exemple (gluten) etc … c’est un fait
    Trop d’intérêts sont en jeu !…pas celui de la santé ou si peu.
    Ceci étant , l’évolution des mentalités et le changement de sa façon de vivre et de s’alimenter prend du temps et de l’énergie !
    Mais OUI ! continuez Mr Bazin vos partages d’infos, de connaissances , de suggestions .
    Libre à nous lecteurs de décider , même si cela bouscule nos habitudes . Effectuer ses courses devient  » le parcours du combattant »….
    En ce qui me concerne, je ne dois pas consommer de laitages , de gluten, de sucre. On trouve bien en bio ces produits mais « bonjour  » le sucre !!!
    Par contre aujourd’hui « trop d’infos tuent l’info »…
    Les livres affluent de plus en plus pour nous « protéger », mais attention aux arnaques …
    Je comprends le mécontentement grandissant .
    La prise de conscience devrait elle aussi grandir tant du côté des consommateurs que des fournisseurs producteurs…
    Pour en revenir au poisson et autres produits néfastes , il faut manger de tout ou presque, raisonnablement.
    Et que dire de l’industrie pharmaceutique !!!….
    je nous encourage nous lecteurs à faire les bons choix!.
    Xavier Bazin poursuivez ce qu’il vous semble être juste.
    Merci
    Martine

  473. HOUSSE says:

    Bonjour,
    Merci de continuer à nous informer clairement.
    Cordialement

  474. Dominique Dupré says:

    Bonjour. Je reste persuadée que vous devez continuer à alerter vos lecteurs des dangers potentiels des différents aliments selon leur mode d’élevage ou de cultures etc. Ce n’est certainement pas en faisant l’autruche que nous irons mieux. Personnellement j’ai supprimé le gluten et le lactose autant que faire se peut: je continue à manger du fromage mais du brebis et du chèvre principalement et je privilégie le pain à la farine de châtaigne/quinoa/sorgho qui est excellent mais cela ne m’empêche pas de manger parfois des biscottes ou un morceau d’une bonne baguette artisanale si j’en ai envie. Tout est une question de dosage pour continuer à se faire plaisir sans excès. Quant à la viande, au poisson et aux légumes, je privilégie les producteurs locaux. Par contre je n’achète pas de produits transformés industriellement, je cuisine et ainsi je sais ce que je mange. Nous devons avoir conscience que rien n’est vraiment BIO aujourd’hui parce que toutes les nappes phréatiques sont contaminées, mais il y a malgré tout des régions moins polluées que d’autres et c’est celles là qu’il faut privilégier. Et puis il faut encourager les producteurs à travailler sans pesticides et autres poisons en boycottant les mauvais élèves qui devront alors soit se conformer à ce que le consommateur demande soit disparaître. N’oublions pas qu’au final c’est nous en tant que consommateur qui avons le pouvoir en achetant ou pas un produit. A votre santé 🙂

  475. Ronget says:

    Bonjour,
    Je lis régulièrement vos lettres d’information et je suis toujours stupéfait de la qualité des contenus ! C’est un travail incroyable que vous faites et vous mériteriez nettement plus de considération et de soutien. Malheureusement, nous sommes dans un monde où les pionniers dérangent !
    Persévèrez…
    Patrick

  476. Valerian nelly says:

    Pour ma part, c’est un grand merci, merci de passer du temps pour notre santé, merci de nous ouvrir les yeux sur tous ces dangers. C’est grâce à des gens comme vous, que petit à petit je l’espere les gens prendront conscience de leur façon de s’alimenter, leur façon de vivre…
    Et pour tous ces gens mécontents qu’ils passent leur chemin et qu’ils restent dans leur ignorance
    Encore merci et une bonne et douce journée

  477. GUIGNARD Christine says:

    Bonsoir
    Effectivement en lisant votre lettre, nous pourrions nous demander « quoi manger » d’un côté il faut manger moins de viande et plus de poisson et de l’autre côté cet aliment qui semble être plus sain pour notre santé est pollué. Je ne vais pas vous accuser de nous mettre en garde. Malheureusement si nous en sommes arrivés à ce stade c’est uniquement de la faute des hommes : la pollution c’est la notre. J’espère que les consciences vont se réveiller avant que nous ne soyons obligés d’avaler des pilules pour se nourrir et ne plus avoir la chance de manger varié.

  478. REBOLLO Martine says:

    Mais OUI !!! Continuez à nous informer !
    il faut des gens comme vous pour nous ouvrir à toutes ces problématiques . et même si je n’ai pas toujours le temps de tout lire, je sais que je peux retrouver tel ou tel article ; à chacun après de faire ses propres recherches et se faire sa propre opinion. Merci.
    Perso j’attends avec impatience votre lettre sur l’hypertension Artérielle et comment ne pas s’intoxiquer aux médicaments, je Lutte pour ne pas en prendre depuis 3ans….

  479. Monsieur , je vous remercie pour votre engagement dans le domaine de la santé et de partager largement vos informations . Il est vrai qu’il est pénible d’apprendre que notre monde est de plus en plus à risques dans tous les domaines et particulièrement dans celui de la santé .
    Nous savons tous que nous allons mourir . L’important est de bien vivre à tous les niveaux .
    Faisons les bons choix qui nous conviennent en fonction de nos expériences et assumons les conséquences .
    Cordialement .

  480. mado says:

    Bonsoir

    il faut continuer certes nous ne savons plus quoi mangée mais on ne peut pas se voiler la face non plus
    et nous sommes des adultes responsable si les articles ne nous plaises pas ou si on les trouves déprimants ne pas les lires
    et relisé les un jour ou vous vous sentirez prêt
    merci a vous

  481. Bien sûr que non…! Il ne faut pas arrêter d’informer…même si c’est déplaisant et que ça fait mal…!!!
    Mon épouse et moi-même sommes au courant de ce danger de consommer les gros poissons qui sont au bout de la chaine alimentaire depuis une vingtaine d’années… Bravo et merci de dire la vérité à tous les consommateurs soucieux de leur santé.

  482. Paule Bordes-Haegelin says:

    Bonjour,
    Effectivement, votre lettre sur le poisson n’est pas très optimiste, mais je pense que, comme beaucoup de gens, je ne me suis pas inscrite à votre lettre d’informations (et aux autres associées) pour « être brossée dans le sens du poil » ! Libre à chacun.e, ensuite, de modifier ses modes de vie et d’alimentation : c’est de notre responsabilité.
    Continuez donc !
    J’avoue que je suis davantage gênée par le fait de recevoir, en plusieurs exemplaires et de façon répétée, des offres d’envoi de livres « gratuits » … en échange d’abonnements (payants) à des revues auxquelles je suis déjà abonnée !
    Bien à vous

  483. Carbonell Monique says:

    bonjour
    oui il faut continuer de nous informer, c est vrai la vérité est parfois déprimante et stressante, mais il faut que les personnes sont au courant de toutes les catastrophes alimentaires ou autres …….. continuer c’est très courageux , c’est très bien , cordialement Monique

  484. Rongier says:

    Juste un petit mot pour vous encourager car je suis contre la « langue de bois » et si certains lecteurs (on ne peut pas plaire à tout le monde) sont offusqués par ces vérités, qu.ils se désabonnent et continuent à se cacher la réalité, ce sera leur choix.
    Merci et bonne continuation
    Bien cordialement

  485. Jeannine B. says:

    Bonjour,
    Je persiste à penser que nous sommes responsables de ce que nous savons, libres à nous d’en tenir compte ou pas. La connaissance n’a jamais tué quelqu’un, l’ignorance oui.

    Continuer d’informer; ceux qui soit disant vous trouvent pessimisme n’ont qu’à se désinscrire. Voilà .

    Je continuerai de vous lire tant que votre vérité rejoindra la mienne.

    J’admire ce que vous faites!

    Merci!
    JB

  486. Delègue Patricia says:

    Bonjour,
    Votre position est certes délicate. Il fallait s’attendre à toutes ces réactions ; je peux compendre.
    Il est vrai qu’il y a des vérités difficiles à entendre, mais il faut savoir ce que l’on veut : entendre la Vérité, ou faire l’autruche.
    J’ai toute confiance en vous. Poursuivez votre mission d’information.
    Cordialement

  487. Moi quand j’ai lu l’article, j’ai fait le lien avec les vidéos que je vois passer à l’occasion sur les tonnes et les tonnes de déchets dans l’océan et je me suis dit: C’est vrai caline, c’est logique que les poisson soient toxiques.
    La triste réalité n’est pas facile à accepter mais c’est quand même cela. On doit se supplémenter. Guylaine. Je vais continuer de lire vos articles

  488. Celine says:

    Je compatis. Ce n’est pas la faute du messager si, grâce à l’etre humain, il y a beaucoup plus de mise en garde à faire que de bonnes nouvelles à annoncer.
    Si cettains veulent mettre la tête dans le sable, qu’ils se désabonnent. Personnellement j’ai arrêté les médias habituels pour cause de matraquage, fake news et alarmisme/sensationnalisme. Vous, vous informez de façon pragmatique sur des sujets dont on entend peu de choses. Merci d’etre là pour le faire et surtout, continuez!

  489. Bonjour

    Evidemment il FAUT CONTINUER
    oui il y a des gens qui vont se plaindre, mais vous ne pourrez jamais satisfaire tout le monde.
    s’il n’y a plus de gens comme vous qui nous dise la verité, meme quand elle est desagreable à lire ou à entendre, alors ou va t-on ??
    il faut des courageux comme vous.
    et vous pouvez alterner les bonnes et les mauvaises nouvelles.
    Mais il est tres important de SAVOIR, et apres on est libre de choisir.
    Alors continuez
    Daniele

  490. MARTIN says:

    Bonjour,
    Je tiens simplement à vous adresser un profond et vif remerciement. Pour tout votre travail, si délicat et important.
    Vous n’êtes pas la personne responsable des graves problèmes alimentaires que nous subissons.
    Vous avez, au contraire, l’immense mérite d’essayer de nous informer et nous éclairer sur les très dures dérives de nos comportements, si préjudiciables à notre santé.
    Personnellement je ne ressens qu’une seule chose en vous lisant : le grand merci que je vous dois pour ce travail si colossal que vous fournissez pour l’ingrate tâche de nous alerter et informer.
    Quel courage !
    Alors en core merci à vous.
    Mille mercis et tous mes souhaits que vous puissiez « tenir » face à ceux qui accumulent la mauvaise foi quand ce n’est pas le mensonge.

  491. HELIE says:

    Bonjour Monsieur,
    J’ai commencé le végétarisme il y a 30 ans et je suis végane aujourd’hui.
    J’ai beaucoup souffert de l’ostracisme car j’ai choisi cette philosophie de vie pour préserver TOUT.
    Alors, ne désespérez pas. Des détracteurs, il y en aura toujours ! Mais lorsque l’on croit à ce que l’on dit et que l’on est en adéquation avec nos paroles, l’harmonie chante.
    Isabelle

  492. senez says:

    c’est bien d’alerter la population, mais je pense que malgré tout nous en sommes conscients sans pour autant avoir d’armes pour arrêter le processus.
    donc continuer d’alerter, mais donnez également les clefs pour soir compenser soit éviter, sans pour autant faire du démarchage commercial pour vos partenaires.
    j’avais suivi vos conseils pour phyt innove et après une facture de 180e ils m’ont déduit 10e sur un produit à 46e sous prétexte de frais administratifs…
    cela n’est pas acceptable, d’autant que ces produits chers ne sont pas garantis pour leur efficacité…

  493. Roux says:

    Bonjour Xavier, pour ma part ça fait très longtemps que je ne mange plus de poissons et très peu de viande, et pour votre lettre sur le poissons je trouve qu’elle est réaliste et plein de vérité continue il y a de bon tuyaux dans tes courriers et ceux qui n’y crois pas ou plus ils n’ont cas se désabonner

  494. MERCI a vous pour toutes ces informations, oui si vous le pouvez , continuez car nous avons tous besoin d’être informés. oui il est vrai que l’alimentation choisie devient couteuse , le prix des légumes bio, mais il vaut mieux acheter lkg de fruits bio que de manger du poisson pollué ou des bonbons sur les marchés (les gens font la queue au stand). merci à vous et poursuivez SVP.

  495. VIALETTE Elise says:

    Bonjour
    Je trouve remarquable les recherches approfondies et argumentées que vous faites et de les partager gracieusement avec nous. Et rien que pour ça, un grand merci.
    Cependant, afin d’éviter de trop nous déprimer avec tant de mauvaises nouvelles, peut-être pourriez-vous davantage les contrebalancer par des bonnes nouvelles afin de nous aider à orienter nos choix .
    Cordialement

  496. Gene says:

    Merci pour vos infos.
    Simplement sur la forme…. un peu de concision serait rendrait la lecture plus rapide 😊
    Ou bien ne traiter qu un sujet à la fois.
    Poisson et oméga 3
    Poisson et mercure
    Poisson et PCB
    C’est une idée.
    Merci de penser aussi aux habitants des DOM.
    J’habite à la Réunion : qu’en est il des poissons dans cette partie de l’océan indien Madagascar Réunion Maurice.
    Quand vous dite Dorade … laquelle : la Coriphene de l’océan Indien au même titre que celle de méditerranée ? ?
    Et la légine : poisson de l’Antarctique Qu’en est il ?
    Merci de vos réponses.

  497. Aline says:

    Contrairement à bcp moi j’apprécie vos lettres qui confirme ce que je sais déjà oui le poisson et tout ce qui viens de la mer est extrêmement polluer, oui les fruit et légumes le sont aussi doivent être lavé pelé…. Nous somme tous intoxiquer! Et nous donnons à nos enfant une partie de notre toxicité in utero! Un simple test métaux lourds y a 6 mois m’a ouvert les yeux et fait comprendre beaucoup de choses qui Concorde avec toute vos lettres et j’attends avec impatience vos prochaines lettres et surtout celle sur les amalgames et le mercure qu’ils contiennent et nous pollue au quotidien !
    Donc non ne vous arrêtez surtout pas

  498. Rosman MF says:

    Moi je trouve votre avis intéressant.
    Libre à tous un chacun de vérifier et d’en tenir compte ou pas.
    J’avais déjà eu l’info qu’il était meilleure de consommer des petit poissons plutôt que les gros…
    Et plutôt des poissons des océans froids.
    Je pense que c’est bon pour la santé de consommer sans excès une grande variété d’aliments  » sains , ,sans produits chimiques, sans OGM, cultivés dans le respect des acteurs.

  499. Marchal says:

    BIEN sûr que NON,il NE faut pas arrêter….
    Ce n est pas simple pour vous ( on sait que le premier
    qui dit la vérité sera exécuté)
    C est très grave de vouloir cacher ce qu il se passe…
    Ce n est pas démocratique…..et on n arrive un jour à la
    catastrophe….
    Il est temps que les consommateurs se prennent en charge et usent de leur pouvoir qui est plus grand qu ils ne pensent..c est comme cela qu on arrivera à améliorer la situation.bon courage pour la suite. On est de tout cœur avec vous.

  500. Lezot says:

    Monsieur, la vérité est difficile à lire pour certains, oui vous devez continuer car savoir et se taire n’est pas concevable pour moi. Qui croit encore aujourd’hui nos politiques qui passent leur temps à mentir et les journalistes qui sont aux ordres et nous désinforment ! C’est un devoir civique que de dire la vérité et vous le faites bien alors je vous en prie continuez. Ceux qui vous critiquent aujourd’hui ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas lorsque le malheur les touchera !

  501. Françoise H says:

    J’apprécie beaucoup vos lettres d’information. Bien sûr, il faut sélectionner ce qui nous concerne.
    Tout le monde n’a pas tous les problèmes et affections que vous citez.
    A titre d’exemple, j’ai constaté que je suis intolérante aux produits laitiers (caséine). Après 6 mois sans produits laitiers, je ne suis plus constipée, je n’ai plus de crise d’arthrite, j’ai perdu 3 kilos sans faire de régime. ..
    Donc, merci de nous informer et bravo pour vos recherches.

  502. CLAUDIO SCADUTO says:

    HELLO …..PREMIEREMENT .. POURQUOI VOUS PARLEZ DES ANNEES PASSEES ET PAS DE 2017.2018
    L’ON A FAIT DE GRANDES ETUDES DES PAYS QUI
    ONT LE PLUS DE VIEILLARDS EN BONNE SANTE QUI MEURENT A 100..105..110 ..ANS……ET QUI SONT CES PAYS…LE PREMIER EST LE JAPON QUI MANGENT DU POISSON CRU TOUTE LEUR VIE….

    ET TOUT EST CONTAMINE A CE JOUR..VOUS NE PARLEZ PAS DES VIANDES????? TOUTE SORTE DE BOISSONS….MOI J’AI FAIT DE LONGUES ETUDES DE RECHERCHE SUR LA NOURITURE ET LES EAUX
    EN BOUTEILLE…..J’AI VECU EN AMERIQUE JUSQU’EN 2017,,,,,J’AI AUSSI VECU AU MAROC..EN ALGERIE…EN ISRAEL…EN ALEMAGNE…EN ITALIE
    EN ESPAGNE….ET JE PARLE CES LANGUES……J’AI
    85 ANS…EN BONNE SANTE…MAIS J’AI MANGE TOUTE MA VIE PLUS DE POISSONS QUE DE VIANDES

    STAY WELL
    CLAUDIO

  503. Michel says:

    Bonjour Xavier,
    Non, non et non ! Vous ne devez pas arrêter !
    Voici ma réponse.
    Votre travail impressionnant de recherches, de recueil et de partage de ces informations est louable et on ne saurait que trop vous remercier pour tout ça.
    Qui aujourd’hui est capable de consacrer son temps à ce type de recherches ?
    Tout est fait pour noyer l’information à chaque niveau des décideurs, exploitants, vendeurs.
    Il serait bien difficile de connaître les tenants et les aboutissants comme on dit, de chaque domaine sur lesquels vous nous informez.
    Un grand grand merci donc et j’espère que vous recevrez un maximum d’avis comme le mien pour vous convaincre que votre travail n’est pas vain, et qu’il constitue une base de données essentielles sur laquelle s’appuyer peut-être dans un proche avenir.

  504. Ricaut says:

    salut ! j’ai pas trop le temps de lire mais un peu au hasard et je pense qu’il vaut mieux être informé. on peut y revenir plus tard…

  505. Godet says:

    Bonjour
    Je viens de lire vos lettre « reproches » Oui c est pas facile à lire mais être au courant du négatif et du positif nous permet de faire un choix après
    Le libre choix devient de plus en plus difficile
    Je pense que vous devez continuer ne pas savoir c est pire
    Claire

  506. Aline says:

    J’ai trouvé cet article très utile!! C’est vrai que c’est parfois déprimant et surtout frustrant de voir que presque tout ce que l’on mange est en fait pollué. Mais c’est important d’avoir une source d’information qui regroupe les différentes études dont on n’aurait pas connaissance sinon! Et puis vos conseils pratiques à la fin de votre message contrebalançaient l’aspect négatif. On n’est pas laissés sans solution! J’ai deux enfants en bas âge et j’aimerais leur donner le meilleur et vos lettres m’aident beaucoup. Alors un grand MERCI !! Surtout continuez!! Vous pourriez par exemple alterner avec des messages positifs comme celui sur le yoga qui m’interesse particulièrement :-).

  507. CHRISTINE Abbadie says:

    Bonsoir
    J’avais déjà entendu cela !Vous avez approfondi l’explication! La nature ,l’Univers a certainement tout prévu et à condition de ne pas abuser notre corps saura se défendre ! Faisons lui confiance !
    Continuez même si la réaction de ces personnes se comprend.
    Christine

  508. MERCI XAVIER
    J’ai 45 ans… Enfant, on m’a dit que j’étais « allergique » au mercure car je faisais immédiatement des réactions importantes aux traitements utilisés à l’époque et contenant du mercure (mercurochrome et bien d’autres).
    C’est pourquoi votre lettre sur la contamination des poissons au mercure m’a bcp intéressée.
    J’attends avec impatience celle sur les amalgames dentaires car je pense que l’épilepsie nocturne que j’ai déclarée à l’adolescence en est la principale cause.
    J’habite en Nlle-Calédonie, dans le Pacifique Sud, j’aimerai savoir si le poisson de nos lagons est aussi contaminé???
    Encore merci de toutes vos lettres.
    Virginie

  509. marie says:

    bonjour,bien sûr qu’il faut continuer mais c’est vrai qu’ on se désole,on voudrait faire au mieux en étant responsable de nos actes. On subit cette pollution,ces diktats de madame la ministre de la santé (du porte monnaie des labos), le compteur électrique linky ,Mosanto , les 80km/h…….et personne ne nous ou ne vous écoute. Comment peut on être acteur si on n’est pas libre de choisir? alors oui l’info sur les poissons ça en remet une dose. Rien de gai au bout de la route.

    Conclusion, par cette chaleur je vais me jeter sur une glace au lait de vache pollué avec des arômes artificiels ou naturels MAIS pollués (y’a pas chez Cell’inov) ,tant pis ,j’aurai mal au ventre mais ça va me remotiver pour continuer à vous lire !! au moins je mourrai (le plus tard possible)informée .

    merci pour ce que vous faites

  510. Céline says:

    Bonjour,
    Moi je suis contente d’avoir ces informations, je comprends mieux pourquoi mon corps va mal, je suis vos recommandations et ma santé s’améliore. Il n’y a pas de hasard….
    Merci, continuez !

  511. Ponaire says:

    Belle occasion de réagir!
    Vos envois pour informatifs qu’ils soient souvent sont dilués dans un tel flot de boniments dignes des meilleurs publicitaires que ça devient insupportable.
    Hier encore une amie me disait qu’elle allait cesser tous ses abonnements!
    Si l’intérêt des personnes vous importe, cessez de faire miroiter adroitement des informations que l’on ne peut obtenir qu’en s’abonnant. Même les livres « gratuits » y sont soumis.!!!
    De plus les formulations sont ambigües et plusieurs se se font piéger.
    Dommage que l’argent soit encore ici le Maitre.

  512. DENIS says:

    Bien sûr que non, svp, je vous en prie, ne cessez pas de nous tenir informés du fruit de vos recherches.
    Sur le sujet précis du poisson, pour ma part. J’avais déjà adapté mes achats en tenant compte de mes lectures.
    Vendredi dernier, j’ai opté pour : coquilles St-Jacques, anchois à l’huile d’olive et harengs (non fumés) à l’huile d’olive, et du saumon fumé (c’est très peu fréquent, et cela ne me crée pas d’inquiétude). Dès que je verrai à l’étal du saumon d’Alaska, je n’hésiterai pas.
    Je sais que, très ponctuellement, je nous ferai un petit plaisir gustatif avec une darne de petit maigre, ou un poisson de la mer du Nord, en le sélectionnant de petite taille.
    Continuez surtout de nous tenir informés, c’edg Infiniment précieux pour nous et maintient notre réflexion.
    Je demeure persuadée que l’écart occasionnel ne peut pas nuire gravement à notre santé.
    D’autrès part, ces enseignements que vous nous apportez permettent à la mère de famille que je suis de passage le message éducatif indispensable aux enfants.
    Grand merci à vous, cher Monsieur.

  513. Anne Marie SCHIFAUER says:

    bonjour vos lettres sont très perspicaces, mais je pense ne pas être la seule à me poser la question : « que dois je manger ? » Je pense que nous devons manger de tout, mais raisonnablement. Essayez de trouver des aliments cultivés sans pesticides par ex. De toute façon, comme vous le décrivez, tout est pollué. Notre ancêtre le plus lointain est apparu il y a 4 millions d’années, nous avons tenu le coup jusqu’à maintenant, peut être que notre corps à la merveilleuse possibilité de s’habituer à son environnement, à toutes les choses négatives.
    Je pense qu’il l’a. J’espère du moins, car sinon pourquoi continuer ????

  514. Marchal says:

    MERCI POUR ces infos franches et honnêtes
    NE faisons pas l autruche……
    JE me pose une question : JE cuis le poisson à la vapeur douce ( vitaliseur DE Marion ) EST ce qu il perd un peu
    de ces toxines ,mercure et autres…..

  515. ckp says:

    Cher Xavier
    Certes vous nous dites des choses qui peuvent à priori sembler pessimiste mais en ce qui me concerne je préfrère de loin entendre la verité aussi dure qu’elle puisse être que de vivre avec des illusions. J’apprecie le fait que vous nous mettez en face de l’ampleur de l’ignorance imposée dans laquelle les consommateurs sont tenus.

  516. Lejeune monique says:

    Continuez à nous informer, chacun fait ce qu’il veut. C’est peut être déprimant de savoir tout ce qu’il y a dans notre assiette de plus ou moins mauvais mais mieux vaut être avertis.
    Grand merci de vos investigations.

  517. Boubakour says:

    Merci pour votre travail et continuez de nous éclairer!!

  518. GADRÉ Dominique says:

    Très cher Xavier Bazin,
    Bien évidemment, votre lettre concernant le poisson n’est pas des plus optimistes !
    Mais actuellement, tout ce qui concerne la vie sur terre est malheureusement dans la même mouvance, que ce soit la nourriture, l’environnement (qu’il soit animal ou végétal), l’atmosphère et j’en reste là, ma liste n’etant pas exhaustive !
    Les seules réelles informations que nous pouvons avoir dans ce fatras des nouvelles commerciales médiatiques, c’est en vous lisant !
    Ce n’est déjà pas si mal ! Un peu démoralisant peut-être, mais finalement pas tant que ça !
    Au moins, on est au courant des dérives !
    À nous d’adapter !
    Aussi, je vous en prie, continuez de nous informer d’une manière honnête et préventive des dérives nutritionnelles actuelles !
    Bien cordialement
    DoMinique Gadré

  519. Boubakour says:

    Bonjour, en deux mots : Ne changez surtout pas et continuez nous informer!!!!!!
    Merci de tout cœur

  520. DEVILDER says:

    Des nouvelles pas faciles parce que je suis une grande mangeuse de poisson et légumes. Je vais donc faire encore une fois attention. Nous vivons vraiment dans un monde de fou. merci pr tout votre travail. AD

  521. Encore une mauvaise nouvelle ! ! Je me demande si je ne vais pas arrêter de vous lire ……… Tout est pourri, cela fait de nombreuses années qu’on le dit et personne ne fait rien ! Désespérant !

  522. DEVILDER says:

    Lettre terrible, je mange bcp de poissons car je n’ aime pas la viande , de la rouge 1 fois par semaine. Bien sur poulet ect Que vais je faire??? Que des légumes que j’ aime bcp????? Merci tout de meme pour toutes vos recherches.

  523. Melanie says:

    Bonjour!

    Alors moi, mais ça ne représente qu’une voix, je vous dis vivement un grand merci parce que nous sommes ce que nous mangeons et nous avons une enorme chance d’avoir directement accès à ces infos, réjouissantes ou mauvaises. Elles sont telles quelles que vous nous les transmettiez ou pas. À chacun d’en faire selon sa compote. Et peut importe ce qu’on peut dire de vos articles, de toute façon c’est comme dans toutes choses même les bonnes malheureusement, il y a toujours des râleurs ou des gens jamais contents et qui ne voient pas la chance d’avoir l’info. Vous ne nous en auriez pas tout dit, on vous l’aurait reproché en l’apprenant peut être par la suite. J’espère pour moi et le bien de mon entourage également, que vous continuerez à transmettre vos recherches et savoirs. Et merci qu’il y ait des gens encore comme vous! 🙏 J’admire votre travail!

    Bien à vous,

    Mélanie C.

  524. Liliane Dal Colletto says:

    Continuez.
    Etre informé est très important, chacun est libre de faire ce qui lui convient.
    Merci.

  525. Bonjour,

    Au contraire, continuez. il n’y a rien de mieux que la vérité.

    La politique de l’autruche ne peut pas nous aider.

    Il est vrai que c’est un peu décourageant de s’apercevoir qu’il y a tant de problèmes dans la nourriture qui nous est proposée dans les super marchés.

    mais avec votre aide, et dans les boutiques  » bio », nous trouverons bien ce dont nous avons besoin et qui nous fera plaisir aussi.

    Merci encore pour tout ce que vous faites pour nous.

    (Ce n’est pas vous qui êtes décourageant mais la nourriture industrielle et les fruits et légumes proposés en grandes surfaces).

  526. KELLENS says:

    Bonjour
    Surtout , n’arrêtez pas de nous informer comme vous le faites si bien !!!
    Il est vrai que ce n’est pas toujours réjouissant mais , je pense sérieusement que nous devons arrêter de faire l’autruche !
    Ce n’est qu’en « boycotant » ,certains aliments , devenus dangereux pour notre santé que nous pourrons , petit à petit changer les choses !!!
    Il est grand temps qu’on arrête de nous intoxiquer et de nous rendre malade !!!
    Que de personnes atteintes du cancer autour de moi , et , je ne dois pas être la seule dans ce cas !!!
    C’est devenu presque normal d’avoir un cancer aujourd’hui !! c’est navrant !!!
    C’est grâce à des médecins tels que vous que nous pourrons faire avancer les choses et faire prendre conscience à chacun qu’il est responsable de sa santé et de sa vie !!!
    Merci pour votre précieux travail !
    Patricia

  527. Moreau says:

    « Il n’y a de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre »dit-on;je suis effarée du nombre de sourds et d’aveugles qui courent de par le monde,alors que des courageux comme vous,Xavier,(et ce depuis combien de dizaines d’années?)nous informent honnêtement des énormes catastrophes qui sont là,à notre porte.Quand ouvriront -ils les yeux pour que tous ensemble nous puissions nous en sortir?Merci.

  528. Tieleman says:

    Bonjour Xavier, pour répondre à votre interrogation (je laisse rarement de commentaires, c’est même là première fois que je le fais), NON ! Un grand non, il faut continuer. Continuer à pousser les gens à être informé. C’est le principal défaut aujourd’hui de notre système, personne ne sait, tout le monde ignore car ceux de « là haut », les hauts-placés cachent volontairement tout cela. Je suis perofessionnelle de santé et nous, nous savons tout ça. Mais personnellement je n’ai le temps de me former profondément donc vos lettres me sont d’une aide généreuse.
    Les gens font l’autruche, se voilent la face. Ils préfèrent manger mal et fermer les yeux. Mais une fois qu’ils sont malades ils viennent se plaindre. Je refuse personnellement et professionnellement de faire le mouton. La vérité est toujours difficile à entendre mails il est important que tout le monde l’entende et que tout le monde se bouge. Courage Xavier, une période de doute mais je vous soutiens et sais que vous ne lâcherais pas.
    Caroline

  529. SANSONETTI Lucrèce says:

    Et bien oui, il est certain qu’on s’amuserait mieux à lire Spirou mais moi, je vous remercie de prendre la peine d’écrire de tels articles pour éviter qu’on ne vieillisse avec des oeillère et que surtout qu’on soit parfaitement éclairé sur ce qui met en danger notre santé. J’ai tjrs eu une santé fragile et je suis encore là parce que j’étais informée de pas mal de choses déjà que vous dites également mais surtout, j’en apprends davantage et c’est pour vieillir au mieux, le plys longtemps possible, en redressant la barre le mokns tard possible. Etre informé, c’est essentiel et après c’est un choix. On n’est pas obligé de s’abonner. Nous aider à voir la réalité en face afin de mieux se préserver et préserver les générations futures, pour moi c’est primordial et je vous suis reconnaissante de l’énorme travail et de la peine que vous vous donnez pour celà.
    Une vraie reconnaissante qui vous souhaite longue vie, vous remercie et vous encourage à poursuivre. Les mécontents peuvent se déconnecter, comme lorsqu’ils n’aiment pas un film à la télé, ils éteignent ou changent de chaîne. C’est aussi simple !

  530. BOSANO says:

    Bonjour et avant tout MERCI de nous informer.
    Que ceux qui préfèrent se voiler la face continuent de le faire. Vous êtes presque unique à nous tenir ces discours réalistes alors que nous sommes en permanence désinformés par les publicités, les étiquettes, les informations partiales, les médecins généralistes, etc, soit des milliers d’informations tronquées ou mensongères reçues quotidiennement et pour lesquelles ces mêmes personnes ne bronchent pas… Alors surtout ne vous laissez pas décourager, nous sommes une majorité silencieuse à vous soutenir. Bon courage et à bientôt!

  531. imbert says:

    Merci pour vos infos; par exemple:celles concernant les amalgames me seront bien utiles car je n »arrive pas avoir de renseignements auprès des dentistes.

    J’imagine que recevoir des critiques n’est pas très encourageant,les personnes septiques peuvent tjs se désinscrire,c’est surtout dommage pour elles.
    merci encore

  532. Vincent Eliane says:

    Merci pour vos lettres, surtout n’arrêtez pas de nous informer, il faut arrêter de se voiler la face. Je suis toujours intéressée de lire vos lettres. un très grand MERCI.

  533. Claudia says:

    Bonjour,
    moi j’aime bien vos lettres car il y a toujours des pistes pour faire évoluer les choses, même lorsque le fond est réalistement pessimiste. Perso ce qui m’agace ce sont vos mots soulignés de façon catastrophiste : ça n’ajoute rien au fond, ça donne juste une atmosphère inquiétante, c’est dommage.

  534. SCIPI says:

    Bonjour Xavier, tout d’abord MERCI pour toutes vos recherches et ces informations primordiales que vous nous offrez chaque jour !!!
    N’ARRÊTEZ surtout pas svp, par contre ceux qui ne peuvent supporter la vérité peuvent eux ARRÊTER de vous lire mais ça n’est certainement qu’une minorité qui ne doit surtout pas vous décourager !!

  535. Marcel says:

    Bonjour, aucun souci pour moi, j’aime bien la vérité, même si et surtout si elle nous interpelle, des poisons sur toute la planète ou presque. Un seul responsable ! l’homme et après il voudrait que tout soit clean, tout le monde est concerné, par le choix de ses courses, (porter des bijoux en or par ex.et sans le savoir on vient de larguer du mercure dans la nature), son mode de vie, ses méthodes de recyclage…Maintenant les gens commencent à ouvrir les yeux, mais c’est bien parce qu’ils ne savaient pas que l’on en est arrivé là. A chacun, au quotidien par ses habitudes de vie de faire bouger les choses, obliger les industriels à être plus respectueux, mais si on continue à acheter du bas de gamme il continuera à se fabriquer, ils ne sont donc pas les seuls responsables. La connaissance que vous et vos pairs essayaient de généraliser est la seule arme dont nous disposons. Faire l’autruche n’empêche pas de prendre un mauvais coup. Mais lever la tête pour voir d’où vient le danger me semble plus salutaire. Alors oui çà déprime de voir notre planète dans cet état mais on a tous une part de responsabilité et se voiler la face n’y changera rien, bien au contraire, il faut penser à notre descendance et au moins se battre pour eux. Leur apprendre des choses est le meilleur cadeau que l’on puisse leur faire. Merci encore. Marcel

  536. Bonjour Monsieur Bazin Xavier, je lis toutes vos lettres et elles me sont bien utile. Dans le monde dans lequel nous vivons, parfois il faut taper fort avec un marteau pour que le clou rentre bien idem pour les informations que vous nous donnez sur l’alimentation, le système dans lequel nous sommes voudrait que nous mangeons n’importe quoi et tant pis si les gens sont malades il y a les médocs traditionnels qui ne font qu’empirer les choses. Pour une partie de la population cela les arrangent de faire l’autruche mais pour nous vos informations sont importantes car nous voulons préserver notre vie et rester en bonne santé. Alors S.V.P. continuez de m’envoyer vos lettres j’en ai besoin et tant pis pour ceux et celles qui ne veulent pas ouvrir leurs yeux et comprendre que vos messages sont importants. D’avance un tout grand merci. Bien amicalement Isabelle

  537. Tawess says:

    Bonjour,
    Je vous remercie grandement pour les informations que vous nous transmettez.
    Votre lettre est toujours très claire et accompagnée d’exemples qui permettent de mettre en lumière vos propos et affirmations.
    Je ne les trouve pas du tout pessimiste mais au contraire vous faites de la prévention et de l’information, ce qui nous permet de pouvoir agir en toutes connaissances de cause, et ce qui nous permet également d’avoir des informations qui ne sont pas divulguées dans les médias de masse.
    Donc un GRAND merci pour votre travail de recherche et rédactionnel !!!!

  538. poignot laure-anne says:

    bonjour, surtout n’arrêté pas de nous envoyer vos lettres qui sont très riche d’information, essentielle pour notre survie même si certaines personnes sont stressées, je pense que d’être au courant des catastrophes autour de nous est vraiment important donc je vous remercie mille fois pour vos lettres

  539. Evelyne Nanga says:

    Cher ami
    Dabord merci beaucoup pour toutes ces informations, je les lis, je les digère et j informe de mon côté.
    Ceci dit TOUT LE MONDE SAIT MAIS EXERCE LA POLITIQUE DE L AUTRUCHE !!!
    Tu aa le courage et le coeur à ton ouvrage tu nous dis les vérités (ce que beaucoup reprochent aux politiques de ne pas faire) et quand les infos fusent, les gens critiquent parce qu’ils ont peur de changer leurs habitudes alimentaires et/ou de vie.
    Des produits plus ou moins sains, on en trouve dans les commerces de proximité. Bien sûr il faut faire différents magasins et ca prend du temps de faire des courses, de rendre les déchets aux magasins et de changer son train train quotidien.
    Hé oui tes articles font peur mais ils sont la vérité face à ces grandes entreprises qui nous tuent à petit feu pour leur bénéfice. Et c’est à nous de diriger nos vie avec le savoir que l’on cumule. On prend ou on ne prend pas. Chacun a le choix

    JE TE REMERCIE BEAUCOUP DE PARTAGER TON SAVOIR
    Evelyne

  540. lefevre françoise says:

    bonjour Monsieur Bazin,
    Je pense que les abonnés à votre lettre doivent s’attendre à de telles révélations, il est temps de ne plus faire l’autruche. Nous sommes allés tellement loin dans notre quête du pouvoir, de l’argent que nous avons occulté de nous préoccuper de la sauvegarde de nos ressources. Nous faisons aujourd’hui l’expérience de toutes années d’inconscience, comment s’en étonner. Un grand merci pour votre courage

  541. Bonjour,
    Oui, c’est vrai c’est parfois difficile d’accepter la réalité, c’est pourquoi je lis vos lettres et n’envoie que ce qui me parait incontournable à mes enfants.
    Mais si vous et vos collègues ne faisiez pas ce travail, comment pourrions-nous être informés ?
    Je vous remercie infiniment pour ce travail minutieux et précieux que vous faites pour nous.
    Bien cordialement.

  542. Bonjour Xavier,

    Merci pour votre travail. Il est intéressant, et important.

    Voici des suggestions, et je pense que vous avez compris déjà!

    1. Faire des emails plus court. Par exemple partager les informations « poissons » en 3 envois.
    Le lecteur est vite saturé (et occupé).

    2. Présenter un problème, et une solution.
    Par ex. 60% du mail sur le problème, 40% sur les solutions et alternatives. Si vous creusez pour les solutions avec autant d’enthousiasme que pour les problèmes nous allons apprendre des choses!

    3. Présenter une bonne nouvelle aussi. Par ex. les produits bio dans les supermarchés se sont multiplié par 100+ depuis que j’achète du bio. (Oui le bio n’est pas parfait, mais c’est déjà ça)

    La vie est belle!

    Et surtout continuez votre super boulot!

    Avec mes remerciements sincères,
    Shelley

  543. Boyer says:

    Continuer à nous informer, il y a toujours quelque chose à faire pour se comporter respectueusement envers nous-mêmes, les autres et la nature.
    Non le monde n’est pas un gigantesque super marché où on peut faire, produire, acheter, consommer tout et n importe quoi sans conséquences. Merci

  544. oli dox says:

    Votre travail est d’une importance que peut comprennent !

    Nous sommes en pleine phase d’éveil collectif, dans tous les domaines, la vérité est en train d’éclater, il faut être fort mentalement et prêt à entendre ces « troublantes » vérités. A chacun ses choix.

    Si ils ont peur par rapport à la santé, je me demande ce qu’il va se passer quand ils vont apprendre comment nous avons été manipulés dans les autres domaines (politiques, éducations, système financier,etc…).

    Les personnes vous ayant écrit ces mots sont en pleine peur, peur de la vérité, peur de changer leurs habitudes, peur de s’apercevoir que le monde ne tourne pas comme on nous l’a décrit.

    Il ne faut pas tirer sur le messager mais plutôt sur les responsables, nous. Car oui, NOUS sommes tous responsables d’avoir accepté cela, d’avoir accepté que nos gouvernements ait pris des décisions qui allaient à l’encontre de notre santé. Oui nous sommes responsables de tout cela et voilà pourquoi certains vous écrivent de la sorte, car ils ne sont pas encore prêts à accepter cette terrible vérité.
    Pour ceux-là le message est clair, ils ont le choix de ne plus vous lire mais il n’est en aucun cas acceptable de punir ceux qui veulent savoir car certains ont peur. Les peurs maintiennent l’être humain en basse vibration et les empêchent de devenir leur meilleure version.

    Continuez à informer les personnes qui ont travaillé sur eux même, qui ont augmenté leurs vibrations et qui n’ont plus peurs des vérités.

    Je vous envois toutes ma gratitude, amour et paix. Votre travail est REMARQUABLE !!

    Oli DOX.

  545. Oudart Camille says:

    Bonjour, un grand merci pour ce travail et cette retranscription. C’est important de savoir, c’est même le principal. Après libre à chacun de faire ses choix, d’avoir ces propres recherches / opinions ; mais quand on sait, on peut agir !
    Je reviens sur la partie où les femmes enceintes se font prescrire systématiquement de la vitamine B9 … on ne m’en a jamais parlé. Je dois dire que depuis le début de ma grossesse et les grossesses de mes amies autour de moi, personne n’a le même suivi médical (bilan sanguin pour les carences, test glucose, compléments alimentaires). Cela m’en vient à vous demander, avez vous (déjà fait ou pas) prévu de faire une lettre exclusivement (ou pas) pour les femmes enceinte ? Des choses que l’on découvrirai … des recommandations ?
    Je vous lis depuis 15 mois, il ne me semble pas (sauf erreur de ma part) en avoir vu. Je vous remercie. sachez que votre travail est remarquable et je n’hésite jamais à partager vos lettres autour de moi, et je suis ravie que certaines personnes de mon entourage prennent vos précieux conseils. À bientôt
    Camille

  546. Rol grun says:

    Je ne peux dire qu’une chose vous avez raison informez les gens et dite leur la vérité c’est vrais nous vivons une époque difficile en tout mais essayons de trouver et prendre le meilleur tout est basé sur le profit et non sur la sante ….. Votre journal est instructif et reel alors continuez ……merci à vous ……

  547. Marc Joliey says:

    Bonjour Xavier.

    Tout d’abord, merci pour votre travail et vos recherches, c’est très éclairant pour moi.

    Je fais de plus en plus attention à ce que je mange, bio ou non traité bien évidemment et je mets de côté ce qui n’est pas approprié ou dangereux pour ma santé. Avec modération évidemment car je suis souvent au restaurant (là aussi je sélectionne beaucoup) et c’est quasiment impossible de savoir d’ou viennent les produits…

    Ce message en réponse à votre interrogation : devez-vous arrêter de diffuser des mauvaises nouvelles ? Non bien sûr ! Et quand bien même des lecteurs vous le demanderaient, vous continueriez sans doute car je vous sens investi d’une mission, au sens d’informer les gens !

    Si certaines personnes se trouvent démoralisées à la lecture de vos travaux, c’est bien normal ! Le monde dans lequel nous nous trouvons est pollué à tous les niveaux (air, terre, mers, eau, nourriture, vaccins, propagande, mind control, etc). Dès lors que nous commençons à nous éveiller, à prendre conscience des enjeux et des dangers, il ne nous reste plus que deux choix possibles : le premier est de se plaindre que c’est terrible, qu’on ne peut plus rien faire, dire ou manger et rentrer la tête dans le sable à la manière de l’autruche pour faire autant que possible cette triste réalité…

    Le deuxième choix est de prendre ses responsabilités et d’avancer : continuer de s’informer, changer nos modes de consommation et d’alimentation (et c’est ok aussi d’accueillir la gourmandise !) et enfin prendre soin de nous-mêmes ! Chaque personne qui cesse d’acheter de la junk-food et des produits transformés a un impact direct sur le monde : c’est un.e client.e de moins pour les supermarchés, Monsanto et MacDo. Chaque personne qui se fournit de manière locale et responsable a un impact direct sur la vie des acteurs de proximité. Chaque personne qui réduit sa consommation de viande à un impact direct sur l’ensemble de la production abominable de ces animaux d’elevage, violentés, mutilés et bourrés d’antibiotiques et d’hormones de croissance. Chaque personne qui filtre son eau cesse d’alimenter le commerce absurde de l’eau potable et a un impact direct sur les milliards de tonnes de déchets plastiques que nous produisons. Chaque personne qui cesse de mettre de l’essence sans plomb dans sa voiture et qui roule à l’ethanol a un impact direct sur son porte-monnaie, sur la pollution et sur le monopole des lobbies pétroliers (l’ethanol ne connaît pas de hausse !).

    Bref, les exemples sont nombreux. Et cela prend des années et beaucoup de courage et de ténacité pour mettre tout cela en pratique et l’intégrer dans son quotidien… Depuis que je développe cette prise de conscience, cet éveil (c’est comme le corps, ça s’entretient et ça se travaille !), je suis fier de mes choix et de mes prises de position, je participe de manière active et directe à un monde meilleur et surtout, je suis en excellente santé !!!

    Alors merci encore Xavier. Continuez !!!

  548. Roll says:

    Bonjour,
    Pour moi il est très important qu’il y a une petite voix qui nous informe Hélas sur tout ce que l’on nous cache . Il y a 40 ans déjà que j’ai eu une méfiance total sur ce qu’il se passer en médecine à savoir sur les vaccins… Ma fille a eu toute petite de gros problèmes O.R.L. qui n’ont été j’ai vu les que grâce a l’homéopathie voilà déjà 35 ans. Mon fils né en 77 quand il a déclaré une hépatite la médecine conventionnelle n’a rien pu pour lui mais par contre l’homéopathie à enrayer C’est hépatite. Je vous remercie de tout mon cœur je suis un petit particulier qui essaye de faire attention et qui ne gobbe pas tout ce qu’on veut nous faire avaler, Merci encore même si c’est déprimant continuer.

  549. Bonjour, vos lettres sont pleines d’informations très utiles et si certains sont dérangés par le contenu, ils n’ont qu’à s’abstenir de les lire, et à chacun de faire le tri. Pour ma part je continuerais à vous lire, et merci de vos bons conseils.
    A bientôt et bon courage.

  550. Denoyelle Francis says:

    En gros, la responsable de tous nos désordres endocriniens, c’est quand même bien notre société capitaliste pour qui le « PROFIT » est le vrai moteur.
    La pollution est bien née de cette recherche absolue et impérative de bénéfices financiers – produire plus, gagner plus, donc: engrais , pesticides, insecticides, mercure pour recueillir l’or, etc…-, cette pollution est organisée et protégée par la société capitaliste planétaire responsable de tous nos déboires de santé.
    Merci quand même à M.Bazin et au Dr Willem de nous avertir des dangers de cette « hyper » consommation. Vais-je déguster mon poison cru à la tahitienne que viens de préparer (thon albacore, lait de coco d’asie, citron vert et échalottes »traités etc.. » quel dilemme! La gourmandise est aussi une forme de pollution de l’esprit , je crois , et bien encouragée par les médias et pubs … capitalistes.
    Bien à vous
    F.D.(abonné à la revue)

  551. memerepaulette says:

    Bonjour
    Je suis nouvelle lectrice de votre lettre et je me dois de vous féliciter pour tout ce travail fourni et de vous encourager à continuer. Heureusement que des gens comme vous existent pour prendre soin de nous. J’ai 50 ans et durant toutes ces années j’ai fait confiance aveuglément à nos empoisonneurs, c’est maintenant que je sors la tête du sable , et ce, grâce à vous, vos recherches et vos lettres. Alors , je n’aurai qu’un seul mot à vous dire : MERCI.

  552. Oriane Di says:

    Bonjour Xavier,

    Je suis une jeune étudiante en Naturopathie et vous remercie pour vos lettres. Les informations que vous partagez peuvent certes être anxiogènes mais elles offrent la connaissance et le pouvoir d’agir/reagir. Et surtout, si vous aimez écrire ces articles, que cela vous fait vibrer, n’arretez jamais. Ne doutez pas de leur utilité, ils en decourageront certains, en inspireront d’autres, et en aideront beaucoup !

  553. Sara says:

    BONJOUUUUUR !!

    Je m’appelle Sara, j’ai 21 ans, et je lis vos lettres depuis… Longtemps !

    Meus Deus, ej viens de lire cette lettre par rapport aux critiques que vous recevez. C’est tout à fait normal d’ailleurs, lorsqu’on atteint un large publique d’en avoir, personne ne peut être d’accord sur tout (heureusement dans ce monde).
    Je sais que votre lettre était destinée à nous faire réagir mais aussi à nous faire comprendre que vous faites ce merveilleux travail pour informer les gens, pas pour les déprimer.
    Personnellement j’ai toujours eu un sourire au coeur après avoir lu votre courrier, car j’ai conscience de plus de chsoes, et il m’arrive de manger au resto italien un plat de pâtes de temps à autre, ou bien de consommer cette cochonnerie qu’est Starbucks. Mais en pratiquant des jeûnes parfois, en consommant tout le reste du temps des aliments biologiques, souvent du cru (surtout par cette chaleur), je suis en superbe santé, grâce à des gens comme vous, aux praticiens de santé naturelle, qui sont là pour nous informer avant que l’on se laisse aussi embobiner par cette société qui vit souvent dans la peur, et dans la surconsommation massive (extrême).

    ALORS MERCI BEAUCOUP ! Ne lâchez rien, énormement de personnes ici vous aiment très fort, rien que pour ce travail de dingue que vous fournissez. C’est incroyable, chacune de vos lettres, j’ai l’impression d’assister à un cours, et j’aimerais pouvoir tout retenir par coeur !

  554. Fougerouse Christiane says:

    Monsieur,
    Permettez-moi de vous féliciter du travai énorme que vous effectuez pour nous nous informer des découvertes récentes. Quant à moi, je ne suis pas du tout pessimiste. Il n’y a que la vérité qui blesse. J’apprécie la clarté de vos propos. Aujourd’hui je sais à quoi m’en tenir et je fais en sorte d’être vigilante. La vie continue et il appartient à chacun de nous d’apporter sa participation pour un monde meilleur. Le colibri a fait sa part. A chacun de nous d’en faire autant…
    Un grand merci à vous. Je vous encourage à partager vos découvertes que j’apprécie beaucoup.

  555. Piii says:

    Mon Cher Ami,
    Tu as fais tour ça dans quel objectif ? Celui d’AIDER ton prochain. Tu travailles dur pour aider tout le monde.
    Mais on ne peut aider ceux qui ne veulent pas apprendre. Oui tout est mauvais… Mais tout est bon. Le pouvoir de l’imagination. Il y a encore beaucoup à apprendre.
    Tu sais… il y en aura toujours, des mécontents. Mais il y a d’autres comme moi J en suis sûre, qui te remercie pour ton dur travail.
    Ne te laisse pas abattre. Fais ce que tu AIMES.

    Joie – Vérité – Amour

  556. Davy says:

    D’abord merci et continuez de suivre votre bon sens il semble bien être votre force.
    Davy

  557. corinne says:

    ne baissez pas les bras et continuez à écrire des articles

    ceux qui veulent les lire le feront et les autres doivent être conscients qu’ils ne sont pas obligés

  558. Laurence says:

    Bonjour Xavier, continuez, ne lâchez pas. Je préfère être bien informée même si la vérité fait mal, mais au moins je la connais et suis alors en mesure de prendre mes décisions. C’est mieux que de faire l’autruche ou de ne pas être informée. Merci pour votre courage

  559. terrifiant ce message! comme si nos transgressions agro alimentaires avaient atteint le point de non retour. Ainsi que les animaux domestiques bien soignés, nous allons bientôt devoir nous nourrir de croquettes soigneusement dosées pour remédier à la pollution généralisée de ce qui était autrefois notre gastronomie.

  560. DERBENT says:

    Arrêtons de faire l’autruche. Bien sûr ne plus savoir quoi manger est stressant mais les dommages sur la santé lorsque on n’est pas informé le sont encore plus. Donc merci pour toutes les infos même pas bonnes à entendre, et continuez sur votre lancé c’est parfait.

  561. FARON Zaïda says:

    Monsieur, merci pour tous vos recherches, car je sais comme il est difficile de trouver de détail, de vérité, dans le monde de l’internet, les livres,… c’est vrai aussi que nous sommes tous différents pour la nourriture, on se nourris en fonction de nos besoin, de nos moyens, quitte à faire une petite dérapage, Monsieur, continue à faire vos recherche, j’aime lire vos mots, malgré ce qui est démoralisant, ça me permet de comprendre le monde entier des finances, les dirigeants, et surtout notre planète. Monsieur , le peu que j’ apprend c’est souvent par la lecture, car je suis sourde de naissance. Mes yeux sont fatigués à force de lire par internet, alors vos résumés m’arrangent beaucoup. Je dis , qu’il faut que quelqu’un poursuit ces recherche au point de pourvoir laisser les traces. Merci pour votre courage

  562. Nathalie says:

    Bonjour
    Je pense qu’il faut continuer à communiquer toutes ces infos meme si elle ne nous plaisent pas !!!! On nous cache tellement de choses que l’on ne va pas fermer les yeux sous peine de non Information!
    Si cela dérange, les personnes n’ont qu’ à faire les autruches! Je sais que ça plombe bien le moral, mais pas facile de positiver après tout cela mais malheureusement c’est une triste réalité et OUI cela peut déranger. Courage il rest plein de bonnes choses à manger.

  563. LARRIVE says:

    Merci beaucoup pour vos recherches …..
    Vos informations pertinentes et votre belle conscience…
    Continuez……

  564. Ikhlef Sylvie says:

    Merci ! Et encore Merci pour tous vos courriers !
    Vos bons conseils, j’en fais profiter toute ma famille déjà plus ou moins avertie !
    Je souhaite que vous continuez vos articles qui sont toujours très intéressants et qui nous permettent de rester vigilants et de préserver notre santé à tous……

  565. alalal says:

    Merci pour tous vos précieux conseils, même pour les adresses, mais comme par hasard, c’est Cell’inov le meilleur, et jamais pratiquement cités les laboratoires PILEJE et LESCUYER !!
    Nous ne savons plus quoi penser !
    Bonne continuation.
    Annick LECOT

  566. Tipaka says:

    Merci pour ces informations en fait j’avais déjà lu il y quelques mois les problèmes avec la consommation de poisson! Je trouve vos articles très intéressant et il faut surtout pas arrêter! C’est important d’informer les gens et a nous de décider quoi faire. Je suis persuadée que nous mangeons trop et que notre nourriture est polue et grace a ce type d’information les choses peuvent peut être changer 😊

  567. je me demande ce que l’on peut manger ? Et je me fait du soucis pour notre descendance…..
    Parfois je suis bien contente d’être sur le chemin du retour….j’ai 73 ans et je me demande ce que vont
    devenir ceux qui restent….. Bon courage les amis !
    oui mais quand je me réincarnerai ?

  568. Uzzan Patrick says:

    Continuez !
    Et merci !
    Patrick

  569. […] Arrêtez de manger du poisson (sérieusement) […]

  570. Je n’y COMPRENDS RIEN, ma nutritionniste m’a dit qu’il FALLAIT que je MANGE BCP DE POISSON, c’est à n’y RIEN COMPRENDRE !
    Mais peut-être qu’il y en a de bons non ?
    Mes enfants et moi-même avons bcp pêché ds la
    Manche des Maquereaux, Bars etc… Et cela concerne -t-il aussi les crustacés ?

  571. stirling says:

    Bonjour cher Monsieur Xavier Bazin

    Il faut continuer à nous envoyer ce type d’informations et nous informer honnêtement.
    Ceux qui veulent faire l’autruche c’est leur problème, mais qu’ils ne dégoutent pas les autres, et qu’ils ne viennent pas pleurer après et dire qu’ils ne savaient pas.

    C’est tout en votre honneur vous avez bonne conscience vous pouvez être fier, vous êtes extraordinaire vous êtes formidable.

    Un Grand merci pour vos lettres d’informations, elles méritent une haute considération, vous avez toute ma reconnaissance et mon admiration.

    Bonne santé et cordiales salutations
    Claudius

  572. Pascal Gallois says:

    Faire la politique de l’autruche n’est pas un service à rendre aux lecteurs.
    Merci de nous informer de ce qui fait du bien, mais aussi et surtout, de ce qui fait du mal à notre organisme déjà bien malmené par la vie du 21ème siècle.
    Ne changez rien. Cordialement.

  573. Tony says:

    Bonjour .
    Très intéressant même si cela est vrai , que sais de plus en plus difficile de s’alimenter .
    Continuer à nous envoyez vos articles , vous êtes géniales meme si sais pas toujours rose
    Cdt
    Tony

  574. LAUDE marie-hélène says:

    Bonjour, ne vous laissez pas décourager par certains commentaires. Si la vie et les aliments sont pourri c’est la faute de tout le monde. Le moderne n’apporte pas souvent de bonnes choses. J’aurais voulu rester à l’époque de nos grands-mères ou tout était plus sain. Vous nous informez, je vous remercie, après on met en pratique ou pas. Merci beaucoup vos conseils m’ont beaucoup aidés. Je suis soulagés de mon arthrose et douleur merci de tout cœur et continuez

  575. Giobe says:

    Concernant votre article sur le poisson vous n’avez pas parlé du poisson d’élevage, bio par ex.
    Qu’en est-il ? Pouvons-nous faire confiance ? Est il plus sûr et sain que le poisson sauvage ?
    Merci d’en dire un peu plus sur cette sorte de poisson.

  576. Cottarel Françoise says:

    merci de continuer à nous informer….
    on nous cache tellement de vérités,on nous raconte n’importe quoi:le cholestérol qui bouche les artères…
    le sucre soit disant bon pour les enfants…les produits laitiers qui sont nos amis pour la vie…on nous bourre le crâne pour les bénéfices de Big Pharma…
    merci mille fois pour votre courage…..

  577. DEGEE Michelle says:

    merci de nous avertir des tous ces dangers
    c’est plus clair pour moi
    je e contrains a manger de mieux en mieux

  578. Louis Legrand says:

    Bonsoir,
    personnellement je pense que vous devez continuer à informer le public de tout ce qui nous est caché et de tout ce que nos magnifiques gouvernants et chefs d’entreprises essaient de nous faire croire! Vous faites votre métier courageusement, bravo.
    Vous n’êtes pas responsable des faiblesses psychologiques des lecteurs! c’est en fait a cause d’eux qu’ils en sont la aujourd’hui! le refus de voir la réalité en face depuis des dizaines d’année les a conduit a mourir à petit feu. Nous avons oubliez depuis bien longtemps la loi de Darwin. C’est à ces pauvres âmes sensibles à décider si elles veulent vous écouter et provoquer le changement qu’il FAUT impérativement opérer ou si elles préfèrent continuer à faire l’autruche! cela ne vous appartient pas. Continuez à informer celles et ceux qui le veulent. Bien faire et laissez dire. Merci à vous et bon courage. Louis

  579. Chantal Corbignot says:

    Continuez à nous informer sur ce que nous avons à notre disposition pour nous nourrir, ce ne sont pas les médias classiques qui le feront…
    Chacun est libre de choisir ce qui lui convient !
    Pour ceux qui le peuvent, faites un jardin, vous limiterez les dégâts sur votre santé et celle de vos proches.
    L’homme est en perpétuelle évolution,il saura muter et s’adapter comme il l’a toujours fait !
    Le monde n’a jamais été idyllique, il faut vivre avec et ne pas sombrer dans le pessimisme.
    Un grand merci pour tout votre travail !
    Chantal

  580. Raymond says:

    bonjour, vous dite pas d’anguille, perso j’en prend dans les rivières,, alors ma question est «  » sont elle polués elle aussi » » idem pour les carpes élevé en étang et idem pour les truites elle aussi élevé en étang.

  581. GUYOT.B says:

    Bonjour, Monsieur,
    MERCI mille fois pour vos mises en garde, afin de protéger au mieux notre santé ! Libre à tout un chacun d’en tenir compte. Rien ne sert de faire l’autruche, soyons conscient des choses.
    Encore merci, Monsieur Bazin, de veiller sur nous.

  582. Ménard says:

    Bonjour Xavier,

    Bravo pour vos travaux et votre courage ! il est certain qu’a la lecture de vos lettres, il y à de quoi ce faire peur….sauf que tout ce que vous dites….on en parle par bribe depuis des années ; le mérite de vos travaux est que vous recensé toutes les donnée disponible avec beaucoup de précision ; cela n’as pas de prix ! je vous dit bravo et continuer à nous informer aussi précisément.

    Laurent

  583. Bonjour,

    Personnellement je vous remercie de vos recherches et de votre honnêteté même si tout cela n’est pas réjouissant mais vous n’êtes pas là pour faire plaisir à tous ceux qui se masquent encore un peu la face pour garder l’espoir!
    Informer c’est être juste, vrai mais pas forcément gentil!
    Concernant les algues il y a une algue qui me parait très bonne, c’est l’algue KLamath sans transformation ni rajout qui est sauvage et pousse dans le lac Klamath , lac d’altitude dans l’Orégon, alimenté par les eaux de glacier et dont l’eau se renouvelle 4 fois par an.
    Il y a un livre qui est intéressant d’Anne marie Pietri: « L’aliment le plus complet de la planète, l’algue bleue vert AFA » éditions Lanore

    Merci pour votre courage, en espérant que tous se réveillent et fassent les bons choix
    Chantal R.

  584. mangeot says:

    J’ai lu et relu votre lettre ; j’avoue ne plus savoir quoi ajouter sur ma liste de courses ; mais alors que faut-il manger ?

  585. Dan Aurel says:

    Bonjour, vous ne citez pas les homards et langoustes, je suppose que ce n’est pas mieux ? Bonne journée !

  586. Gaëtane de Busschère says:

    Comme Jean Claude, je confirme ce qu’il vous a dit.
    « Merci de vos lettres d’informations toujours très précises. Certaines personnes vont critiquer ce travail de mise en garde qui complique la vie mais à chacun son libre arbitre. Des gens comme vous méritent notre reconnaissance et notre admiration. » (Jean-Claude) »  »
    J’apprecie de connaitre la vérité , pour pouvoir avoir le droit de choisir en conséquence . La vérité me rend libre. l’omission et le mensonge m’engoissent. Merci pour votre courage. merci pour votre préocupation didactique. Merci.
    Laissons ceux qui ne veulent pas de la verité. De toute facon elle est lá.
    Gaetane (Danemark)

  587. Sombret says:

    Sur quoi vous basez vous pour écrire autant de conneries. Vous avez oublié l’arsenic dans votre inventaire à la Prévert !

  588. marie says:

    bonjour,
    je vous remercie pour toutes ces informations qui nous font réfléchir. il faut vraiment continuer. ce qui me désole vraiment c’est que les gens qui nous gouvernent ne font rien ! rien qu’un exemple pour les pesticides qui tuent nos abeilles.
    bien a vous

  589. Alain says:

    Bonjour Professeur,

    Merci tout d’abord pour votre courage, qui devient comme la fraise des bois de plus en plus rare à nos jours, du moins non polluée, ainsi que toutes ces bonnes informations nous démontrant que nous devons nous prendre en main et ne plus se laisser guider par des autorités qui elles même se laisse dépasser par des enjeux peu noble.
    Merci encore d’être une sentinelle de nos assiettes et surtout de notre santé, pour nos enfants. Alain

  590. touati says:

    bonjour monsieur BAZIN.Je savais que certains poissons comme le thon contenaient du mercure(frais ou en boite) mais après avoir lu votre courrier je reste stupéfaite .Je mange du poisson mais maintenant je vais diminuer les doses.Je comprends maintenant pourquoi mon papa est décédé de la leucémie lui qui a énormément manger toutes sortes de poissons;Merçi ,merçi encore.

  591. Ahlam Ani says:

    Bonjour Docteur, vous êtes parmi les rares médecins qui nous disent la vérité et J’apprécie vraiment vos recherches , , par contre je voudrais juste savoir comment peut on nous procurer les solutions que vous nous proposez, comme par exemple le saumon d’Alaska ou les crustacés de la nouvelle Zélande , tout en sachant que j’habite dans le nord d’Afrique,merci de penser à nous donner des remèdes proches de nos régions .

  592. serenitee says:

    j’ai 86 ans et donc j’ai mangé « propre » dans mon enfance, l’argent a tout pourri et notre planête va finir par nous empoisonner avant de mourir elle même, Avant hier nous avions des moustiquaires,
    aujourd’hui plus besoin il n’ y a plus de mouches, dans mon jardin ,sans pesticide, plus d’oiseaux qui chantent,plus de vers luisants, plus de crapaux, plus de limaces, tristesse devant tous ces dégâts a cause de la cupidité assassine qui nous environne , allez bonne santé si vous pouvez. et nos enfants et petits enfants, mon coeur saigne a cause des risques que la vie leur offre, la vie? non les salopards criminels qui nous ruine mais qui eux aussi n’auront qu’une vie et n’emporteront pas leurs sous dans la tombe. Stupidité de l’homme en cette époque, idiotie même….

  593. Héritier says:

    Non, non continuez à nous informer malgré toutes les vérités qui nous font peur ! Il faut bien savoir la réalité cachée et agir au mieux pour nous préserver. Les peureux peuvent ne pas lire vos lettres. Mais, nous autres, peureux aussi mais un peu moins, voulons savoir. Merci pour votre courage d’oser dire ……..
    J’avoue que j’ai très peur ( j’ai des soucis de santé liés sûrement aux perturbateurs endocriniens) mais je préfère savoir qu’être ignorante !! Je mets beaucoup de temps à faire mes courses, je mange peu et mieux. Mais je ne peux pas me protéger de tout alors je m’en remets au hasard, à la force de la nature, à l’optimisme, à l’amour de mes proches …
    Il va bien falloir réparer toutes nos erreurs, bêtises réalisées depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Quelle tristesse !! Mais vos lettres rassurent aussi car nous allons pouvoir dire la vérité autour de nous ( à notre jeunesse) et agir pour faire pencher la balance du bon côté, celui de la Vie et non de l’argent.
    Donc au plaisir de vous lire pour pouvoir partager toutes vos connaissances avec autrui avec courage …

  594. SERRA says:

    Merci Xavier BAZIN !
    Il est évident que de notre temps, il est difficile de ne plus se rendre malade par la nourriture, entre autres.
    Cette nourriture nécessaire à la vie ainsi qu’à bien des plaisirs …
    Mais heureusement que des personnes comme vous existent pour remettre « les choses » à leur juste valeur.
    Merci Monsieur. Merci de bien vouloir continuer.
    Bien cordialement à vous.
    Jean.

  595. SIMONUTTI says:

    Oui, continuez à informer le public de la mauvaise qualité des aliments que nous ingérons.

    Oui, continuez à dénoncer l’abus des laboratoires qui s’enrichissent sur notre manque de connaissances.

    Oui, continuez à ouvrir les yeux de vos lecteurs.

    Que chacun se nourrisse comme il le veut en ayant son libre-arbitre, en connaissance de tous les mensonges du système commercial alimentaire et pharmaceutique.

    Merci infiniment pour toutes vos recherches et pour avoir le courage de les divulguer.

    Cordialement

  596. bazin Annic says:

    Merci toutes ses informations et surtout continuez à nous informer des bons conseils avec en plus quelques recettes pour une meilleure alimentation.

  597. CMS says:

    Bonjour,
    IMPOSSIBLE de ne pas réagir aux réactions des lecteurs, stressant … négatif …
    Contrairement à certaines personnes, je préfére être au courrant !!! Et ensuite je fais ce que je veux!!!
    Avoir quelqu’un qui prend le temps de s’informer, et ensuite le partager n’est pas positif ???
    Consernant le poisson, personnelement je ne cuisine que du poisson d’élevage Bio, pas parfait mais au moins avec plus de contrôles et dans le respect des éleveurs (de l’environement) et donc de nous mêmes!
    Merci pour vos infos et surtout pour le trillage de toutes les « nouvelles » possibilités …
    Avec mes meilleures salutaions
    CMS

    PS Avait vous quelques infos sur la maladie de Lyme et ses traitements, antibitioques compris …

  598. Mon says:

    Très bon article sur des informations vitales.
    Juste une remarque concernant les crevettes: j’adore les crevettes, mais si l’on veut préserver la faune marine, c’est un aliment à proscrire (si elles proviennent de la pêche), car 1 kg de crevettes = jusqu’à 14 kg de prises accessoires. Pour moi, il est inadmissible de tuer 14 kg d’êtres vivants pour manger 1 kg de crevettes.
    Idem pour les huiles de krill (pour les oméga 3), car nous privons les animaux marins de leur subsistance. Il existe des oméga 3 DHA provenant des algues, car c’est là que vont les chercher les poissons (qui ne produisent pas plus d’oméga 3 que nous). Des algues cultivées dans des bioréacteurs, donc sans polluants.

  599. Mc Donald says:

    Merci Monsieur Bazin pour toutes ces informations qui rongent le moral. Voici à quoi l’on est réduit par la faute de tous ces grands groupes qui ne pensent qu’à leur profit et non à l’avenir de la planète. Je vais diffuser votre lettre au plus grand nombre de mes connaissances. Bien à vous.

  600. Esther says:

    Bonjour !

    Petit commentaire pour vous donner mon humble avis concernant votre dernier mail « Dites-moi : dois-je tout arrêter ? ».
    Alors, non, s’il vous plaît, n’arrêtez pas de nous informer !!!

    Certes, ces informations sont souvent négatives mais elles nous permettent de prendre conscience du monde et de notre environnement, de notre société et ses « gérants », de ce que nous infligeons à notre corps et à celui de nos enfants.
    En temps que mère de famille, j’ai soif d’apprendre et de comprendre pourquoi telle ou telle façon de me nourrir est bonne ou mauvaise pour moi et ma famille.
    On ne vit pas dans un monde sans mensonge bien au contraire et selon moi, fermer les yeux sur ce qui se trame autour de nous n’est pas la solution.

    Merci de passer du temps à recueillir de précieuses informations et de nous les faire généreusement partager.

    Bonne continuation !

  601. Bonsoir,
    Votre lettre reflète hélas la vérité mais, continuez, il faut bien se tenir au courant de tout ce qu’on ne nous dit pas pour pouvoir y remédier quand c’est possible. Me rci de toutes ces lettres qui améliorent notre quotidien.Bonne soirée.

  602. BECKER says:

    Ces infos sont toujours très intéressantes, merci.
    Et pour cette dernière, c’est sûr je ne mangerai plus que du maquereau, des sardines ou des anchois … ça tombe bien ce sont ceux que je préfère.

  603. Frébault says:

    Bonjour et un grand merci pour vos articles toujours très bien documentés. Hélas oui ils sont souvent très pessimistes mais qu’y pouvez vous? C’est la vie moderne et ses « grands groupes commerciaux ou autres » qui a transformée notre si belle nourriture fournie par notre si belle terre en « machine à sous », au détriment de notre santé! Continuez, surtout ne vous arrêtez pas, vous êtes trop important pour que ceux qui ne se « bouchent pas la vue » puissent se passer de vous!
    Merci de continuer à nous aider à garder les yeux ouverts. Cordialement,

  604. Je suis une lectrice récente de vos informations. Je suis ravie d’avoir trouvé quelqu’un qui nous informe sur la triste réalité de ce que nous avons à notre disposition à mettre dans nos assiettes. J’aime le poisson mais je le consommerai différemment. J’apprecie également tous les journalistes engagés,notamment une femme bien connue qui n’hésite pas à démonter tous ces industriels qui nous empoisonnent. Emission du 27 février sur les pesticides dans le bordelais. Je suis bordelaise et apprecie beaucoup le bon vin. Je suis moi même exposée au pesticides. Il s’est planté des vignes à 4 mètres de chez moi. Je suis inquiète de ce que nous allons laisser à nos enfants et petits enfants. Il est essentiel que les population soient informées afin de pouvoir évoluer dans le bon sens. Tant pis pour ceux que cela dérange. Que chacun prenne ses responsabilités. Alors continuez. Bien cordialement. Annick Poumeri

  605. NUTTA says:

    bonjour
    je prends régulièrement des omega 3 par un labo dieti natura que vous ne citez pas ! cela sous entends que leur omega n est pas de bonne qualite pour ma santé !
    merci d avance

  606. hoang says:

    merci pour cet article

  607. ARNAL says:

    Je peux comprendre votre désir d’informer sur les dérives alimentaires polluées mais reste questionnée sur le titre de votre revue SANTE CORPS ESPRIT où je ne trouve nulle part l’impact des facteurs psychiques sur le système immunitaire et la morbidité bien connue du développement fœtal à la vie d’adulte. Je trouve vos propos bien trop catastrophiques pour des sujets fragilisés par la vie qui risquent d’accentuer les phénomènes paranoïdes. Tous les jours nous pouvons entendre que la planète est polluée, il y a d’excellentes émissions quotidiennes sur les dangers de l’alimentation industrielle et les choix raisonnés vers une meilleure façon de s’alimenter dans les circuits courts. Vos propos me questionnent sur le sens que vous donnez au mot ESPRIT.  » l’équilibre est un tout »

  608. Suite à vos précieux conseils sur le poisson, je me joins à Jean Claude pour vous remercier de nous avertir de ces dangers.Effectivement depuis des années on sait que les animaux d’élevage sont bourrés d’antibiotiques, donc on a cru bon de se tourner davantage vers le poisson ! ce n’est guère mieux mais la souffrance du maquereau est moins longue que celle du veau ou de l’agneau .

  609. debourdeau says:

    Merci de partager le fruit de toutes ces recherches. Ou sont donc les sources saines pour se nourrir ? en qui avoir confiance ? comment s’y retrouver dans les labels , les ingredients ?
    Il est fatiguant d’avoir l’impression de ne plus savoir a quel ‘ sain ‘ se vouer . Il semblerait que les anciens pouvaient se fier a leur savoir et a leur intuition mais aujourdhui pourquoi ne savons nous pas intuitivement ce qui est bon pour nous ?
    Vos lettres sont informatives et semblent honnetes et bienveillantes mais n’oubliez pas, si vous le pouvez, de fournir en conclusion les mode d’emploi et solutions precises sinon ce ne sera qu’une ‘mauvaise nouvelle’ de plus. merci !

  610. TarikBen says:

    Bonjour Mr Xavier,
    Je trouve que cette lettre, ainsi que toutes les autres, sont très intéressantes, très importantes, très informatives et aussi argumentés. Continuez comme ça et surtout n’arrêtez pas et ne découragez pas. Au contraire, on veut que vous abordez beaucoup d’autres sujets comme ce-ci. Bien sûr, vous trouverez toujours des personnes qui ne veulent pas voir la vérité en face, qui veulent rester aveugles, et peut-être des personnes qui travaillent dans le secteur agro-alimentaire ou pharmaceutique ou médecine et qui vont essayer de te déprimer et te décourager pour que vous arrêtez et ça serai la joie pour eux.
    Donc, continuez sur votre route et votre voix, je trouve que vos lettres, ainsi que les lettres santé nature innovation et néo-nutrition sont les meilleurs lettres sur le net, on fait confiance à vous.
    Merci.

  611. vERNEAU says:

    Bonjour, merci de continuer cette lettre si précieuse. Nous avons besoin de recevoir ces renseignements que nous ne pouvons pas trouver facilement nous-même. A nous de faire le tri de nos besoin. J’ai perdu du poids et réduit fortement mon diabète sans efforts délirants mais en lisant les étiquettes et en tenant compte de IG des aliments. L’information sur le poisson est capital. Bon courage à vous.

  612. Pirault says:

    Bonjour
    Très bon article . Il faut continuer
    Vous n’êtes pas le seul à tirer la sonnette d’al’arme
    Récemment plusieurs émissions sur des chaînes scientifiques ont conclues comme vous
    Bon courage bien sûr
    Cordialement

  613. Madeleine says:

    Cher monsieur, je peux vous dire que j’approuve tout à fait le commentaire de jean Claude, vos recherches et articles sont très appréciés, ce sont pas vos articles qui sont pessimistes , mais il faut se rendre compte de la dégradation réelle de notre environnement et des risques qui s’en suivent ! Et à chacun d’en tirer une conclusion. Pour ma part , je vous remercie beaucoup pour tout ce travail de recherche et d’aide.

  614. mouly says:

    TOUT EST POURRI!!!!
    vous voulez bien manger alors sucez votre pouce
    tout est fait pour sur consommer pour enrichir les lobbies meme si c’est pourri meme le bio(les terres sont infectées de produits bien avant le passage au bio
    tous des rigolos

  615. Isabelle Martin says:

    Merci bcp pour cet excellent résumé sur une situation bien complexe !!!!
    Heureusement que nous vous avons pour nous alerter des situations aussi GRAVES , et meme S’il est énervant pour certains de les lire, nous avons toujours notre libre arbitre pour suivre ou non vos bons conseils !!!
    Je suis sidérée par cette triste information…….quelle planète allons nous laisser à nos enfants ??
    Continuez vos efforts et mille mercis !!

  616. maupas says:

    ou va t-on? catastrophique. On ne saura plus quoi manger. pourras t’on arreter toute cette pollution??
    Cest trés grave. Merçi de nous informer.

  617. Lucien Pirson says:

    Merci pour tous vos efforts afin de nous informer le mieux possible et sans nous cacher la vérité. A nous d’être réalistes et de comprendre que le monde dans lequel nous vivons est un monde qui meurt et qu’il est impossible de ne pas mourir avec lui, d’une manière ou d’une autre. En outre, il est illusoire de croire que les choses pourraient changer. Plus exactement, je crois que tout va changer, mais personne ne sait dire quand cela se passera. Pour comprendre, il faut avoir l’humilité de se tourner vers Dieu et Le reconnaître comme tel … Celui qui peut tout !

  618. galibert says:

    pour moi je crois qu’il vaut mieux continuer à nous informer même si cela est dur à entendre, plutôt que de faire l’autruche.

  619. GRANDPIERRE Michel says:

    Ne soyez pas perplexe, vos informations sont du plus grand intérêt et vous êtes le seul à nous apporter ces informations, lesquelles ne sont pas publiées par les services sanitaires dont ce devrait pourtant être le rôle.
    Remerciements et salutations.

  620. Claudine BERTEAU says:

    merci pour tous vos articles
    et surtout continuez

  621. Ruault de Beaulieu Muguette says:

    Merci merci et encore merci, depuis longtemps nous voyons bien que tout se dégrade et particulièrement dans l’alimentation agricole intensive, avec répercussion sur les produits de la mer, même l’air que l’on respire tout va de plus en plus mal, rien d’étonnant lors que l’on voit la déchéance du genre humain….. c’est désespérant…… il ne faut pas se le cacher !!! Continuez a nous rendre compte et c »est a chacun de prendre ses responsabilités en toute connaissance de cause. Vous n’avez pas à vous reprocher de dire la stricte réalité. Oui c’est désagréable a entendre mais malheureusement c’est la VÉRITÉ dommage pour nous. Continuez SVP MERCI

  622. Merci pour votre engagement : continuez !!!

  623. Martin says:

    Récent lecteur de votre lettre, qui m’intéresse, je me pose deux questions :
    – les zones littorales françaises, qui doivent normalement consommer plus de poisson que les autres zones françaises, ont-elles des pourcentages de maladies ou de mortalité, ou des problèmes de natalité (dus au mercure et aux pesticides) plus forts que les autres ?
    – pourriez-vous préciser les chiffres de pollution par le mercure, et les pesticides, par rapport aux normes internationales (ou françaises)?

  624. Claudia says:

    Votre lettre ne m’a pas choquée, car je savais déjà que le monde aquatique est également fortement pollué ! ainsi que l’air que nous respirons, la terre…. Mais cela ne m’empêche pas de profiter de ce que la mère nature met à notre disposition pour quand même jouir de la vie ! il est nécessaire d’être au courant de la réalité, c’est à chacun de gérer comme il peu et du mieux qu’il peu. Nous sommes responsables de ce que nous en faisons du stress qui nous entoure, nous avons le pouvoir de l’entretenir, l’empirer, le diminuer…etc. Que ces gens stressés se renferment dans leur cave et cessent d’accuser les autres d’être la cause de leur mal d’être et de tous leurs malheurs !!!

  625. Itam says:

    j’apprécie vos lettres et espère que vous les continuerez.

  626. Allaf says:

    Bonjour,
    Sincèrement, vous faites un travail remarquable et qu’ il faudrait continuer dans ce sens. Les problèmes de santé sont très importants pour <> devant les points négatifs que contiennent les informations que vous nous divulguez. Nous devons savoir encaisser les bonnes et les mauvaises nouvelles. Mes chaleureuses salutations.

  627. Michelle Fournier says:

    Merci Mr Bazin pour vos recherche, continuez à nous informer des poisons que nous trouvons dans nos magasins et tant pis pour les personnes qui, ne voulant pas se prendre en main pour la nourriture font confiance à la publicité. il faut savoir que tout ce qui est vendu dans les supers marchés est toxique. Alors mangeons local pour tout.
    Michelle

  628. ROGER 76 says:

    que pensez vous des produits laitiers , de la viande et des œufs produits par des animaux nourris avec des aliments contenants des oméga 3 naturels , tel la démarche bleu blanc cœur ?

  629. Dupin says:

    Bonjour MR Bazin,

    Nous sommes très reconnaissant de votre énorme travail de chercheur (de vérités). Vraiment mille mercis, vous faites partie de ces êtres courageux qui font tout pour que la vie s’améliore sur notre chère planète. J’essaie de faire de même à ma petite échelle (la part du colibri).
    Après, chacun peut accueillir la vérité sans tomber dans la peur ou la frustration. Il est quand même mieux de savoir ou sont les écueils pour prendre soin de la Vie qui habite tous les humains et tous les règnes.

    Sur notre Terre règnent le mensonge et les chercheurs de vérité ont une dure mission mais tellement belle.

    Que le meilleur soit pour vous et tous ceux que vous aimez.
    Très cordialement .
    Marie

  630. Boucontet MC says:

    Bonjour ,
    J’ai bcp de symptômes à gérer et je m’appuis sur le contenu de vos lettres pour aller mieux et ça
    marche .Infinimment Merci
    Marie -Christine

  631. Brigitte says:

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour ce dossier. Bien sûr, je suis un peu triste car j’aime le poisson, et je vais baisser sérieusement ma consommation. Je suis heureuse d’avoir les bonnes informations, et de faire au mieux ensuite… en gardant le plaisir de manger! Surtout continuez!

  632. Figués Mireille says:

    Bonsoir, après avoir lu votre dossier sur le poisson voilà mon commentaire : dois-je devenir végétarienne pour protéger ma santé ?

  633. Roland Faivre says:

    Tout à fait d’accord avec Jean Claude. L’information objective dérange et moins que jamais nous devons nous appuyer sur des habitudes non remises en question. La situation actuelle nous force non à un pessimisme stérile et mortifère mais à opérer des changements dans nos vies. Les potentiels énergétiques disponibles sont beaucoup plus impressionnants que les difficultés annoncées mais celles ci, quand elles ne sont pas ignorées, induisent la découverte de ceux-ci.

  634. MARTINE NATUROPATHE says:

    Il est capital de savoir ce que nous mettons dans nos assiettes et ce que nous offrons tous les jours à nos cellules pour les nourrir. La contamination de notre alimentation est une triste réalité mais l’information donnée par Xavier est nécessaire pour faire réagir et agir collectivement, pour faire évoluer et éveiller les consciences, il faut sortir de cette torpeur collective, arrêter de subir passivement tout ce que l’on nous impose dans tous les domaines et notamment dans celui de la santé (pesticides, colorants, conservateurs… vaccins, dépendance aux médicaments…). Il ne sert à rien de se mentir à soi-même, il faut réagir chacun à notre niveau et surtout connaître les liens de cause à effet, la santé est un fragile équilibre. La prévention santé n’existe pas en France et tous ceux qui veulent la promouvoir sont sévèrement attaqués et controversés. Alors réfléchissez et sachez de quel côté vous vous rangez, celui de la santé ou celui de la maladie.

  635. Dominique Zufferey says:

    Toute information est bonne à prendre. Nous recevons tellement de désinformations et de matraquages de la part de l’agro-alimentaire et des industries pharmaceutiques qu’un peu d’informations contraires nous font du bien… Continuez à nous informer, même si cela fait mal ou dérange… Merci de tout coeur!!

  636. Giroudon Maria says:

    Mon Dieu vôtre letre est une cathastrophe
    C’est bien d’alerter les gens mais à vos lire ont va tous mourrire par cause pollution que se soit dans les airs ou dans les océans
    Alors ont fait quoi Mr?
    Plus de poisson plus de viandes plus de rien ?
    Ha si des oeufs ha oui des oeufs.
    Mais faudrait ancore que ses poules se nourrissent de graines de lin. ….
    Non sans blague arrêtez ont sais tous que la planète va mal
    Mais comment faîtes vous pour vs alimenter donc?
    Le porte monnaie n’es pas lourd pour les gens le vôtre oui!!!

  637. christian LAURENT says:

    Oui il vous faut continuer à nous informer, merci à toute l’équipe qui vous soutient et qui vous aide. Le travail de recherche et d’analyse de toutes les informations scientifique et médicales est énorme et fondamental pour porter un jugement le plus objectif possible sur la situation actuelle de notre système de santé. Bien sûr vos analyses paraissent démotivantes est catastrophistes, mais elles montrent l’ampleur de la tâche pour revenir à une information honnête. Depuis de nombreuses années, il était difficile de trouver des informations sur l’impact des produits médicaux (avec effets secondaires) et alimentaires sur notre santé, maintenant vous êtes parti en « croisade » et vous nous devez de continuer. Merci

  638. L. Zinno says:

    Je lis vos lettres depuis longtemps; j’y puise l’information qui me semble la plus sensée et je laisse le reste pour plus tard…
    J’ai un exemple à vous citer: je suis pour le bio donc je cherche de plus en plus des produits bio dans ma région et, quand il n’y en a pas, j’essaie de m’en procurer d’ailleurs en faisant plutôt confiance aux producteurs se déclarant tels. Or, j’ai eu la très désagréable surprise à Noël d’avoir été très malade après avoir mangé des huitres bio, expédiées le jour avant mon achat et d’aspect et d’odeur totalement innocents au moment de l’ouverture, que j’ai faite moi-même juste avant de passer à table ! Donc, tout est pollué d’après les dernière recherches sauf le bio. Et si le bio nous rend malades qu’allons-nous manger si nous n’avons pas un lopin de terre sur lequel faire pousser nos propres légumes et fruits sans pesticides/insecticides/herbicides et nourris pas l’engrais naturel de nos vaches qui ne mangeraient que l’herbe de notre pré !
    Et si vous changiez de tactique ? Si au lieu de nous épouvanter vous vous en preniez à ceux qui produisent ces aliments pollués ? C’est sûr que ce ne seront pas eux qui souscriront à vos lettres d’information mais vous rendriez un vrai service à vos lecteurs que vous tenez en grande estime.
    Chiche !