Quel est votre principal problème de santé ?

En vous inscrivant aujourd’hui, vous recevez également :


Un dossier gratuit
sur la maladie qui vous préoccupe

Des remèdes
validés scientifiquement

Des lettres d’informations
totalement GRATUITES

Vous avez un nez dans l’intestin (et il peut vous guérir !)

Les médias n’en parlent pas, mais les scientifiques viennent de faire une découverte qui pourrait révolutionner la médecine.

Grâce au séquençage du génome, les chercheurs se sont aperçus que nous avions des récepteurs olfactifs partout dans notre corps : sur la peau, dans notre foie, notre prostate ou nos intestins. [1]

C’était une surprise de taille.

Jusqu’à une période récente, on croyait qu’il n’y en avait que dans notre nez. C’était logique, puisque les récepteurs olfactifs, comme leur nom l’indique, servent d’abord à nous faire percevoir les odeurs, agréables ou repoussantes.

C’est parfois une question de vie ou de mort, par exemple si ça sent le brûlé dans votre cuisine…

Mais les récepteurs olfactifs que l’on a trouvés dans le reste de notre corps jouent un rôle totalement différent.

Et vous allez voir, cette découverte ouvre la voie à une méthode révolutionnaire pour soigner et guérir… grâce aux odeurs et aux molécules aromatiques !

Constipation, intestin irritable : mangez-vous assez « odoriférant » ?

Commençons par l’intestin, le roi de tous nos organes.

Cela fait à peine 10 ans que l’on sait qu’il contient des récepteurs olfactifs.

Et il se trouve que ces récepteurs modulent la production de sérotonine dans l’intestin. [2]

Pourquoi c’est intéressant ? Parce que de nombreux problèmes de santé sont liés à un problème de sérotonine dans l’intestin : diarrhées, constipation, nausées, intestin irritable… et même diverticules et cancer du côlon !

Peut-être suffirait-il d’activer ces récepteurs olfactifs pour mieux agir sur ces problèmes ?

C’est exactement ce que les chercheurs ont essayé de faire, avec des molécules odorantes de thymol (thym), d’eugenol (clou de girofle) et de bourgeonal (muguet).

Et le résultat a dépassé leur espérance : grâce à ces odeurs, ils ont observé une multiplication par 10 de la production de sérotonine dans l’intestin !

Voilà qui confirme au minimum l’intérêt d’ajouter des épices et aromates à vos repas !

Mais ce qu’on a découvert tout récemment sur la peau est encore plus spectaculaire.

Sauvez votre peau grâce aux odeurs

En 2014, une équipe de chercheurs allemands a cherché à activer les récepteurs olfactifs que nous avons sur la peau – car nous en avons sur la peau aussi ! [3]

Pour cela, ils ont utilisé une odeur extraite du bois de santal, un arbre précieux de la médecine ayurvédique (l’huile essentielle de bois de santal est d’ailleurs une des plus utilisées au monde, pas seulement pour son parfum envoûtant ou sa puissance antivirale, mais aussi pour soigner… des problèmes de peau !)

Eh bien quand les scientifiques ont appliqué leur extrait de Santal sur des cellules de la peau, ils ont observé un phénomène remarquable : les forces d’auto-guérison de la peau se sont immédiatement activées !

Ils ont rapporté une hausse de la prolifération cellulaire de 32 % et une migration plus rapide des cellules de la peau de près de 50 %… deux phénomènes qui accélèrent la guérison des blessures !

Et vous savez à quoi ce petit miracle me fait penser ?

À ce qui est arrivé à René-Maurice Gattefossé, le fondateur de l’aromathérapie française.

L’histoire est célèbre : ce chimiste a été victime en 1910 d’une explosion dans son laboratoire, et s’est retrouvé gravement brûlé.

Atteint de gangrène, il n’a dû sa survie qu’à une idée lumineuse : appliquer de l’huile essentielle de lavande vraie sur ses plaies.

En quelques semaines, ses blessures étaient guéries, sa peau était réparée… et il a consacré la fin de sa vie à vanter la médecine par les huiles essentielles, qu’il a baptisé « aromathérapie » !

Je suis sûr que ce grand visionnaire aurait sauté de joie s’il avait su que, 100 ans plus tard, on découvrirait des récepteurs olfactifs sur la peau et partout dans notre corps.

Mais ce qu’il y a de vraiment révolutionnaire, c’est que ces récepteurs pourraient aussi être une clé pour vaincre le cancer !

Des molécules aromatiques pour vaincre le cancer ?

Cela fait quelques années que les chercheurs observent avec sidération l’impact des huiles essentielles sur les cellules cancéreuses : dans une éprouvette, elles stoppent leur prolifération.

Mais on ne savait pas pourquoi, ni comment.

Désormais, on sait que ce petit miracle est dû au moins en partie… aux récepteurs olfactifs de nos cellules… et de nos cellules cancéreuses !

En 2015, une équipe menée par le Pr Hanns Hatt a appliqué du « citronellal » sur des cellules cancéreuses du foie.

Le citronnellal est une molécule aromatique qui appartient à la famille des « terpènes » et que l’on retrouve massivement dans l’huile essentielle de citron.

Très vite, le citronellal a fortement augmenté la concentration de calcium de ces cellules cancéreuses, grâce au récepteur olfactif OR1A2.

Et savez-vous ce qui se passe quand une cellule cancéreuse reçoit une entrée massive de calcium ? Eh bien elle s’arrête de proliférer… et peut même être forcée de se suicider (on appelle cela l’apoptose) !

Et c’est exactement ce que les chercheurs ont observé : au contact du citronnellal, beaucoup de cellules cancéreuses se sont arrêtées de proliférer et se sont suicidées.

Et la bonne nouvelle, c’est que cela ne concerne pas seulement le citronnellal… et pas seulement le cancer du foie non plus !

En 2016, des chercheurs ont étudié l’impact de l’arôme de Santal (encore lui !) sur les cellules d’un cancer très grave, la leucémie myéloïde chronique (LMC). [4]

L’arôme de santal a activé les récepteurs olfactifs OR2AT4… et là aussi, cela a réduit la prolifération des cellules cancéreuses et conduit au suicide (apoptose) de bon nombre d’entre elles !

Pour les chercheurs qui ont mené l’étude, cela ne fait aucun doute : « Ce mécanisme offre de nouvelles options thérapeutiques pour le traitement de la leucémie myéloïde chronique » – un cancer jusqu’à présent incurable !

C’est d’autant plus remarquable que tous les cancers sont potentiellement concernés.

Vous comprenez mieux mon enthousiasme !

Déjà en 2009, on avait découvert qu’un récepteur olfactif de la prostate était activé par le beta-ionone, un composé chimique de la famille des terpènes, que l’on trouve dans beaucoup d’huiles essentielles, dont celle de rose de Damas. [5]

Avec exactement le même phénomène prometteur : une augmentation rapide du calcium dans la cellule cancéreuse, ce qui stoppait sa progression. [6]

Cela commence à faire beaucoup pour ne pas être une simple « coïncidence », non ?

Vous comprenez pourquoi je m’emballe depuis plusieurs semaines sur le pouvoir incomparable des huiles essentielles !

Car elles sont précisément constituées de « molécules odorantes » puissantes, capables d’activer nos récepteurs olfactifs partout dans notre corps.

C’est un effet qu’aucun autre médicament ou remède naturel ne peut avoir !

Et le plus incroyable, c’est que l’activation des récepteurs olfactifs n’est qu’une voie parmi d’autres de leur efficacité.

C’est par d’autres modes d’action biochimiques plus « classiques » qu’elles produisent tous les bienfaits qu’on leur connaît déjà : anti-infectieuses, antibactériennes, anti-inflammatoires, antidouleur, etc.

Voilà pourquoi je suis convaincu que c’est une médecine incomparable.

Vraiment, je vous invite de tout cœur à apprendre à les utiliser (ou à mieux les utiliser), si vous ne le faites pas déjà.

Bonne santé,

Xavier Bazin

Vous aimerez sans doute ...

N'oubliez pas de laisser votre note sur l'article
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 4,32 / 5




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

50 réponses à “Vous avez un nez dans l’intestin (et il peut vous guérir !)”

  1. ANGERAS Sonia dit :

    Et les épileptiques? Vous êtes très gentils mais jamais vous ne précisez jamais qu’il leur est interdit de se soigner avec des HE .
    Néanmoins je vous remercie pour le reste de vos informations.

  2. durand M dit :

    Bonjour,
    Merci pour vos bons conseils, vos lettres sont toutefois longues et fatiguantes à lire. Le coté marketing me dérange . Cordialement.

  3. Anne dit :

    Bonjour je voudrais vous faire partager un remède miracle pour guérir les crevasses ou autre blessure après avoir nettoyer la plaie cela va s’en dire
    l’application d’un peu de miel de manuka un pansement et une bonne nuit la crevasse sera fermée les propriétés de ce miel un peu cher il est vrai mais combien efficace désinfectant cicatrisant pour plus d’info j’invite toute personne à se renseigner sur le net bravo pour vos articles sur l’efficacité de l’aromathérapie le Dc. Valnet en a fait son cheval de bataille

  4. RIBE dit :

    C’EST TROP LONG ; VOUS NE SAVEZ PAS ÊTTRE CONCIS

  5. Fabienne Roux dit :

    Merci pour vos messages toujours passionnants.

    Depuis que je suis à la retraite j’habite dans le Tarn et je recherche un naturopathe soit à Gaillac ou encore Albi…
    pourriez-vous m’aider sur ce point Je vous en remercie d’avance

    Cordialement

    Fabienne Roux

  6. BLANC Huguette dit :

    bonjour et merci pour toutes vos informations sur la santé naturelle.
    pouvez vous également expliquer dans une de vos lettres ce qu’il faut faire lorsqu’il y a eu abus d application d HE en quantité voire différentes sortes, et qu’il y a allergies
    MERCI POUR VOTRE REPONSE

  7. SANCHEZ dit :

    Merci de vos conseils et indications qui … ont changé ma vie.

  8. MCD dit :

    Je ne lis nulle part la notion de groupe sanguin sur la santé et tout particulièrement l’alimentation. Le livre du Dr Peter J. D’Adamo « 4 groupes sanguins 4 modes de vie » explique que selon notre groupe sanguin, il y a des aliments que nous ne supportons pas et d’autres qui nous sont profitables. Grâce à ce livre, fini les intestins qui gargouillent et les gaz qui vont avec. Un exemple simple j’ai appris que les champignons de Paris – que pourtant j’aimais bien- ne me conviennent pas :-). Et j’ai pu en faire le constat par le biais de mes intestins. Ceci dit, merci pour vos chroniques/lettres.

  9. […] Et bien sûr, prenez le plus grand soin de votre intestin : cet organe produit lui aussi de la mélatonine et de la sérotonine, deux hormones indispensables au bon sommeil (n’hésitez pas à relire ma lettre à ce sujet) […]

  10. […] Et bien sûr, prenez le plus grand soin de votre intestin : cet organe produit lui aussi de la mélatonine et de la sérotonine, deux hormones indispensables au bon sommeil (n’hésitez pas à relire ma lettre à ce sujet) […]

  11. TASSERIT dit :

    Bonsoir,

    Quelles solutions pour utiliser les huiles essentielles lorsque l’on est mal voyant ou non voyant?
    Merci.

  12. ataroff dit :

    bonjour,
    Je vais être un peu longue dans mes explications mais il me semble que ma lettre vous rendra curieux.

    ravie des découvertes concernant les huiles essentielles.
    Parce que : je cherche depuis 1960 à amélioré ma santé. Ayant découvert le bio vers ces années j’ai contribué à son évolution,depuis.
    Je possède le livre du Dr Willem.
    je suis depuis plusieurs année 1981 soutenue par un homéopathe médecin naturopathe qui a prescrit pour mes problèmes de santé souvent des huiles essentielles
    .J’ai renoncé depuis à l’allopathie sauf exception,
    j’ai des allergies et intolérances avec plusieurs médicaments (opérations et, cystites récidivantes opiniâtres depuis 10 ans environ.)
    Mais je n’avance pas . Pourquoi? j’ai mon idée mais elle est peut-être erronée. Je me présente:
    Je suis âgée de 86 ans .En 1944 , ‘âgée de 13 ans 1/2 j’ai eu les intestins perforés par des éclats d’obus + 6 cicatrices corporelles et des aggravations dont le trauma de guerre, reconnues au fil des années
    .Pendant la guerre nourritures presque absentes et indigestes comme le pain moisissant …les stress!
    A partir de 1945 des colites importantes soignées avec du charbon . Dans les écoles étaient cuisiné des plats de petits pois cassé ,haricots secs, vieux(avec des charançons) un pain meilleur (ticket de pain jusqu’en 195O, oui! ) Je tombe bien malade (je suis orpheline de guerre) personne pour me soigner.Une dysentérie difficile à soignée ,survient suivie ensuite les coliqueset colites jusqu’à en être hospitalisée en 1981.
    Maigreur et problèmes d’asthénie,suivent. L’alimentation -conseils n’était pas aussi bien connue que maintenant.
    je suis soignée en 1965-70 avec TEMESTA, LEXOMYL. j’ai lu une de vos lettres à ce sujet . j’étais ne zombie je ne tenais plus debout je ne mangeais presque plus!
    Ma solution était que je ne mange presque plus sauf ce que je pouvais.
    Plus de fibre,ni crudités,ni fruits,ni féculents.Hospitalisée en 1986 un médecin compatissant ,bienveillant me prescrit DEBRIDAT qui change un peu ma vie.
    Voici 10ANS,une mauvaise immunité, des soucis concernant cystites ,et, suite à un stress récent 2013 (fracture col du fémur droit -jambe gauche blessée par éclats entrainant un déséquilibre ) un psoriasis se déclare et douloureuse dans mon corps . Sciatique, lombalgie ( 2cicatrices lombaires par éclats)
    Bon , j’ai suivie avec une assiduité les conseils de vous tous. avec le régime du Dr SEIGNALET qui semble depuis 1 an réussir à m’éviter les colites à répétitions,c’est énorme.
    Résultats
    :j’ai annulé le lait et les annexes ,le pain,le gluten et la LEVURE qui sous toutes les formes me provoque colite et flatulences. Certaines fibres dures.Ne mangeant pas trop de viande, ni de poisson j’ai ajouté le soja et plus de volailles. Les liquides en soupe me donnent parfois des crises de colites.Une pomme crue même râpée peut provoquer une crise!!
    Cher Monsieur votre lettre est séduisante et bravo pour nos chercheurs mais j’aimerai bien en profiter et Comment? car s’est rudement difficile de se faire comprendre sans trop vexer. Les HE çà ne se manipulent pas n’importe comment.
    Le thym ,le clou de girofle, je connais pour nous en servir. Mais en soins pour mes problèmes comment?
    Le Pr JOYEUX (je reçois ces lettres) qui a participé à une conférence au MAROC ( s’agit du miel) dit à un collègue médecin :
    le miel est extraordinaire il peut aider à soigner la peau et le psoriasis mais,nous n’avons pas fait de recherche encore.
    La guerre ,les guerres laissent les gens courageux,les ,soldats du feu seuls dans leurs angoisses toute leur vie.On ne sait pas soigner cette pathologie parce que c’est une cicatrice qui ne se referme pas .
    Comment DORMIR rien ne marche pour moi.Le DR Joyeux peut-être me fera dormir.
    Ma doctoresse vient de m’ordonner SAFREN je dors maintenant quelques heures après minuit jusqu’à 4h du matin au lieu de m’endormir vers 3h ou 4 h du matin . C’est inversé ,
    La MELATONINE semble m’aider avec 1 g 5 ^pas plus sinon, je ne dors plus de la nuit! PASSIFLORE composé parfois m’aide associée.VALERIANE presque pas!!
    Voilà je ne sais si vous avez eu une grande invalide guerre ou un grand invalide qui vous a raconté les souffrances de guerre mais ce que je peux dire c’est que les médecins comme pour tous les autres problèmes de santé il n’y a pas de progrès et, parfois des erreurs médicamenteuses comme GLIFANAN interdit ensuite m’a rendue allergique ou bien PROTOLOS (ostéoporose). Merci de me lire et de bien vouloir aussi parler du psoriasis, cystites comment les soigner.
    C’est toute une tête que nous avons dans notre VENTRE!

  13. concordia dit :

    bonjour, le manque de source et le matracage publicitaire nuisent à l’information.

  14. Lucet liliane dit :

    Merci pour toutes ces intéressantes informations.
    Concernant la formation proposée, 47€/mois, que l’on arrête quand on veut… Et sinon combien de mois dure cette formation complète?
    Enfin les ebooks sont pour une matière appelée à être consultée régulièrement , un vrai casse-tête . Rien ne vaut un livre papier que l’on feuillète tellement plus facilement.
    Donc pour ma part pas intéressée par les ebooks et fiches.
    J’ai plusieurs ouvrages sur les HE, très pratiques à consulter.
    Mais je suivrai ce soir avec beaucoup d’intérêt l’émission à laquelle vous nous invitez.
    Merci

  15. Patricia Maurin-Maillot dit :

    …Utilisatrice des HE depuis de longues années, je suis agréablement surprise à la lecture de votre article…c est excitant de voir d autres portes s;ouvrir vers une meilleure connaissance de notre corps et comment le soigner…Merci!

  16. PARAT Michelle dit :

    Les huiles essentielles, c’est formidable, mais malheureusement, je suis allergique à certaines huiles dont la lavande. Depuis je n’ose plus les essayer ! Par contre, certaines comme la gaulthérie ou l’encens me conviennent parfaitement…. pour soigner les douleurs d’arthrose.
    Je reste très intéressée par vos conseils que je transmets à mes enfants et petits-enfants…
    Merci.

    • Barbara56 dit :

      Bonjour🌞 Pouvez-vous me dire qu’elles HE, quantité/jour et mode d’administration pour une arthrose hanche? J’ai refusé l’opération. Autonomie de marche sans canne : 300 m. Ensuite, douleur vive et sévèrte claudication. Je prends 1,5 gr de gingembre poudre/ jour, positif, mais pas parfait… (73 ans). J’accepte, mais si on peut faire mieux… 🦋🌺🐬🌸

  17. CIMA Ivana dit :

    je vous remercie pour tous les conseils. Aujourd’hui je découvre les bienfaits des extraits du bois de santal.
    merci pour ce travail et ce partage.

  18. Eveline BERTRAND dit :

    Bonjour,
    Votre lettre est absolument passionnante , par ses révélations extraordinaires !!!
    Vrai je suis « bleuffée »(je doute de l’écriture , veuillez m’en excuser)
    Je vous remercie pour cette nouvelle étonnante !!
    Eveline Bertrand

  19. De Kuyssche Frans dit :

    Les huiles essentielles (que j’utilise par ailleurs) seraient-elles capables de freiner voire guérir la démence frontotemporale due à une perturbation du métabolisme de l’hippocampe ?
    Merci pour votre réponse et félicitations pour votre courage et votre persévérance à prôner les thérapies parallèles à l’allopathie.

  20. MERLET dit :

    le médecin vient de me découvrir un cancer du sein.
    Quel HE puis-je utiliser? Faut-il en parler au médecin, en
    plus du traitement qu’il va ( avec son équipe) décider dans une quinzaine de jours?

  21. frcb dit :

    Bonjour,
    Une amie m’a parlé de votre lettre et je m’y suis abonnée. Mais je me sens bien réticente quand je vous lis. Pourquoi combattre un système pour employer des méthodes publicitaires qui jugent, tranchent et incitent à la peur et au rejet ? Les titres de vos chroniques sont construits de la même façon que les titres des sites commerciaux qui nous enjoignent à la méfiance, au plaisir et nous ordonnent d’être libres.
    Vous êtes très habile pour convaincre, certes, mais je ne suis pas sûre de pouvoir adhérer à tant d’emphase et d’habileté.
    Bien à vous.

  22. Ingrid Martel dit :

    Adepte d’un style de vie équilibré tant sur le plan mental, physique et psychique, les huiles essentielles en font partie depuis un bon moment. Elles sont de véritables trésors que la nature nous offre, par exemple en diffusion dans nos habitats, la lavande permet de mieux dormir, quelques gouttes de la menthe poivrée pour la digestion, le cumin noir pour purifier la peau. Les effets sont fabuleux !
    Aucun danger et du vrai bonheur……

  23. blancher dit :

    Mon numéro d’abonné à au moins 5 publications papier : 000069085473

    Je suis abonné notamment à « Santé Corps Esprit » que je reçois chaque mois sous version papier. Par contre, je déplore que les lettres reçues par électronique débouchent (après un alléchant début d’informations, ici sur les H.E.) depuis quelques temps systématiquement sur un programme de formation avec inscription à des vidéos (alors que nous passons déjà beaucoup trop de temps devant des écrans « bleus », c’est ce que vous déclarez par ailleurs !). Je serai certainement séduit par vos projets s’ils se concrétisaient par de vrais livres ou des communications « écrites » !

  24. BLANC Huguette dit :

    Bonjour mr Bazin. Merci pour vos recherches, vos lettres de mise en garde, d espoir et surtout de nous tenir réveillés.
    Pour ma part, ayant eu un pb existentiel majeur, je n’ai cessé de faire des expériences psy et alimentaire souvent extrêmes mais je suis tjrs debout, fatiguée mais heureuse de trouver des réponses ou plutôt des chemins qui me correspondent. Je vous fais totalement confiance. Ce que j’ai compris avant tout, c’est qu il faut apprendre à se connaître, sa personnalité, son corps etc. pour bien comprendre vos lettres d information afin de bien se les adapter. Bien sûr c’est plus facile à dire qu à faire mais c’est je crois, pour moi en tous cas, le vrai sens de la vie et que ce n’est que part le chemin que l on se choisi que l on se guéri. Le but étant de savoir au moins qui on est avant de s en aller
    Qu en pensez vous ?
    Merci d’avance pour votre réponse
    Youguette

  25. EVELYNE DISSEAU dit :

    Y aurait-il aussi des huiles essentielles qui pourraient aider à améliorer le Parkinson ?
    Merci!

  26. RIBE dit :

    vos textes manquent de concision

  27. WYM dit :

    j’ai beaucoup aimé aussi cet article qui nous éduque dans le bon sens …. l’intestin est vraiment cet organe à protéger et à « écouter ». pour limiter les dégâts !
    Merci

  28. Marytza dit :

    En 2004 j’ai eu l’occasion d’assister à une formation d’Olfactotherapie (Gilles Fournil) et nous avons eu l’occasion de tester que de l’huile essentielle peut produire des effets même contenue dans son flacon (ni ingérée, ni diffusée !!).
    D’autre part, mon ressenti corporel est assez important.
    Je souffre de soucis d’intestins et je sais, mon intestin sait, dès que je mets la nourriture en bouche si elle sera acceptée par l’intestin! Je dis en riant que mes récepteurs buccaux sont en lien direct avec mon intestin !
    Votre article fait écho avec mon vécu « cellulaire » si je peux dire !!!!

  29. Dusseaux dit :

    Bonjour, je partage à 100% votre avis sur les HE ! J’avais depuis plusieurs semaines une crevasse sur le pouce qui ne cicatrisant pas, malgré l’application d’homeoplasmine. J’ai découvert, grâce au magnifique programme « maîtriser les HE, le pouvoir cicatrisant de l’HE de lavande vraie, et au bout d’une semaine, à raison d’une goutte sur ma crevasse 3 fois par jour, elle a complètement disparu ! C’est spectaculaire, et je pense qu’effectivement nous n’en sommes qu’au début de la découverte de leurs pouvoirs extraordinaires 🙂 un grand merci pour votre partage de toutes ces études !

  30. Francoise Jordan dit :

    Cher Xavier,
    Encore une fois, vous prouvez que la clé de tous nos maux se trouvent en nous. Les mystères et pouvoirs du corps humain ne cessent de se révéler grace a vos recherches.
    Pour ma part, je decouvre en ce moment avec intérêt les bienfaits de la camomile en huile essentielle et compresses d’infusion, sur une dermatite d’origine psycho-somatique!
    Je vous encourage a continuer votre travail concernant la recherche et diffusion au grand public des vertus incontestées de la médecine naturelle.
    Vos publications sont pour moi de véritables baumes au coeur! Vous et vos confreres etes des vraies lumières pour l’humanité!

  31. Claudie dit :

    Merci Xavier pour cette extraordinaire nouvelle! J’utilise les huiles essentielles depuis toute petite vu que nee dans une pepiniere, il etait tout naturel de se soigner par les plantes. Mais une telle nouvelle de recepteurs olfactifs dans tous le corps, voila de quoi s’y mettre encore plus assidument. Merci encore.

  32. Denis Dalien dit :

    Merci docteur pour cettre lettre,Vous avez raison d’etre excite par cette decouverte et l’excitation certaines fois ext communicative ou invite a l’action. Je vous felicite parce que vous rendez un grand service non seulement a des pauvres souffrants mais a toute l’humanite

  33. Dominique Roussel Stawarz dit :

    Arretez de vouloir vendre à tous prix des recettes, ds methodes…Vous êtes pareil que les laboratoires pharmaceutiques !!!

    • jolly dit :

      il faut reconnaitre que les huiles essentielles sont tres cheres , et que cela ne peut etre à la portée de toutes les bourses .
      , je pense aussi que c est un marketing comme un autre .
      l ‘avantage des medicaments, c est qu iliss sont remboursés .
      et l utilisation ds huiles essentielles n a pas permis au Dr Valnet (fervent adepte de mourir assez tot (72ans )..

  34. Monique MARECHAL dit :

    J’aime toutes vos lettres ! Je pratique en autodidacte les huiles essentielles depuis plusieurs années.
    J’aurai une question à vous poser qui n’a rien à voir avec les huiles essentielles. Que pensez-vous de ce produit soit disant miraculeux pour maigrir : Wild Rasberry Ketase de Ultra pur (un laboratoire ?)
    Un grand merci pour votre réponse
    Monique

  35. hamonic christiane dit :

    Un grand merci pour ces informations
    vraiment très interessant

  36. dom dit :

    Le gros problème – et de taille – est d’avoir l’adresse d’un VRAI MEDECIN AROMATHERAPEUTE et non pas n’importe qui……. Il ne suffit pas d’avoir un pharmacien qui est familier de la chimie aromathérapique, un naturopathe qui s’y connaît…. devant les problèmes graves, il faut aussi un médecin qui justifie entre autres auprès des autorités de santé que vous suivez bien un traitement pour une maladie à déclarer……

  37. berard daniel dit :

    bonjour
    je lis avec intérêt toutes vos lettres , aujourd’hui je porte un regard différent sur les huiles essentielles et je voudrait savoir si elles agissent essentiellement par le canal du cerveau via le nez ou,et par la peau, car je souffre de dysosmie totale suite à un traumatisme crânien.
    bien cordialement

  38. durand dit :

    Mr Bazin,vous dites être excité,il est vrai que l’article est intéressant mais moi…..je suis atterrée par votre « Verbe »,
    vous écrivez ,la LMC ,maladie très grave et vous le soulignez:quand des personnes malades lisent cela ,vous leur rajoutez du stress inutile car elle n’est pas plus grave
    qu’un autre cancer .d’ailleurs,il n’y a rien de grave dans la mal a dit .Cherchons à comprendre ce qu’elle dit de nous la Maladie qui ,n’est pas à vaincre ni à combattre!!

  39. gerspacher dit :

    je souhaiterais me procurer les deux ouvrages mentionnés
    veuillez bien m’indiquer la démarche à suivre; merci

  40. Nadia Wahl dit :

    Merci pour ce beau message !
    Que de possibilités en perspective …
    Et nullement surprise que les huiles essentielles soient encore plus extraordinaires que prévu !
    Je suis la formation d’Elske Miles avec grand bonheur Et un grand merci pour vos courriers toujours aussi intéressants et Utiles
    NW

  41. DUBIER ANNE dit :

    bonjour, je suis abonnée à votre lettre (papier) que je garde et lis et relis, savez-vous si certaines huiles essentielles aident pour les personnes atteintes de la maladie de Charcot???? et si oui lesquelles..
    merci pour votre aide. cordialement.Anne

  42. HENRY Bernard dit :

    Message pour M. Xavier Bazin.
    Merci de ces informations « essentielles ».
    Je me demande à vous lire si elles ne suggèrent pas une piste pour traiter l’anosmie (et l’agueusie) absolues dont je suis affecté depuis 4 ans, et dont tous les médecins disent qu’elles sont sans remède…
    Avez-vous une idée ou suggestion à ce sujet?
    Meilleures salutations.
    Bernard HENRY 13590 Meyreuil

  43. Vignals dit :

    Bonjour et merci pour votre partage.
    Je lis votre article qui me parait effectivement très prometteur pour notre santé à tous. Cependant je me pose la question suivante.
    Quels risques y a t il pour les personnes dont le taux de calcium dans le sang est déjà élevé. Avec une hypercalcemie peut on prendre des huiles essentielles comme vous l’indiquer sans voir son calcium s’élever ?
    A l avance mervi de votre réponse et bravo pour cette lettre quotidienne.
    Pascale

  44. SALVAN dit :

    Ayant des problème de constipation la découverte de notre besoin de sérotonine m’a beaucoup intéressé. Peut-on en trouvé sous forme de cachets? En tout cas merci pour l’information.

  45. baita dit :

    Merci pour votre lettre qui offre des perspectives enthousiasmantes ; reste a savoir comment concretement appliquer ces HE si l’on est atteint soi-meme d’un cancer… Je suis la formation huiles essentielles avec grand interet ! Merci.

  46. Guillaudeau dit :

    Merci pour cette excellente nouvelle !!!
    Comment peut-on administrer les HE en cas de myélome ? J’aimerais en faire profiter ma mère qui est en recidive !!
    Je suis inscrite à la formation depuis peu
    Merci

  47. BEGON dit :

    Bonjour
    Cette découverte sur les récepteurs olfactifs est une avancée considérable. De plus les huiles essentielles dans cette perspective sont et seront une thérapie précieuse et non invalidente comme certains médicaments.
    Pour ma part j aimerai savoir quelle HE je pourrais pour traiter mon surpoids en corrélation avec une candidose
    Merci de votre réponse

  48. Daniel Goujon dit :

    Bonjour
    Oui c’est intéressant, mais
    votre matraquage marketing est fatiguant.
    Par contre j’apprécie de recevoir « Santé corps esprit » et de le faire découvrir à voisins et amis.
    Merci

ATTENDEZ !

La merveilleuse Elske Miles, experte en aromathérapie et en phyto-énergétique vous révèle les 10 huiles essentielles à détenir dans son armoire à pharmacie :

 

✓ L'huile essentielle de Lavande fine pour vaincre le stress,

✓ L'huile essentielle de Menthe poivrée contre le mal de tête,

✓ L'huile essentielle de Gingembre pour combattre les maux de l'hiver,

✓ L'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus pour vaincre les bronchites.

 

Et 6 autres huiles essentielles à retrouver dans ce dossier inédit !

 

Téléchargez dès maintenant ce dossier GRATUIT et recevez les meilleures informations de Santé Corps Esprit directement dans votre boite email.