Le café est-il la nouvelle « potion magique » ?

Pour ou contre le café ?

Drogue dangereuse ou remède miracle ?

Pendant 40 ans, le débat sur le café a fait rage dans le monde médical.

Mais aujourd’hui, quand on lit les gros titres des journaux, on a l’impression que cette question est définitivement « réglée ».

À en croire l’accumulation d’études scientifiques, le café serait un « super médicament » !

Une avalanche de « bonnes nouvelles » sur le café

Prenez cette gigantesque recherche, publiée tout récemment.

Des chercheurs ont suivi pendant des années plus de 520 000 adultes venant de 10 pays européens différents (dont la France). [1]

Et ils ont découvert que les grands buveurs de café avaient 12 % de risque de mourir en moins que les non-buveurs.

Les mêmes résultats étonnants ont été trouvés sur 185 000 personnes issues d’Afrique, d’Amérique latine ou du Japon : 18 % de risque de mourir en moins pour ceux qui buvaient au moins 2 ou 3 tasses par jour. [2]

Même le café décaféiné aurait cet incroyable bénéfice pour la santé !

D’autres études récentes vont exactement dans le même sens :

  • Selon une grosse analyse de l’Ecole de santé publique de Harvard [3], 3 à 5 tasses de café par jour (caféiné ou décaféiné !) pourraient suffire à réduire fortement le risque de décès par maladie cardio-vasculaire, de maladie neurologique ou même de diabète ;
  • D’autres chercheurs ont rassemblé les quelque 10 000 études sur le café déjà publiées (excusez-du peu) et en ont conclu que la consommation de 4 tasses de café par jour n’avait aucun effet négatif sur la santé [4] – et plutôt de réels bénéfices !

Soyons honnêtes : tout cela semble un peu trop beau pour être vrai – et je vais dire dans un instant ce que je pense réellement de toutes ces études « miracles ».

Mais vous devez savoir qu’on a trouvé encore d’autres vertus au café :

Boire du café contre le cancer ?

À en croire les dernières « découvertes », le café serait aussi une superbe boisson anti-cancer :

  • Pour ces messieurs, boire 4 à 6 tasses par jour conduirait à une baisse de 60 % de cancers avancés de la prostate ! [5] [6]
  • Pour ces dames, plus de 5 tasses de café protégeraient des formes les plus agressives du cancer du sein [7], et 2 tasses réduiraient le risque de récidive [8];
  • Même le cancer de la peau serait impacté par le café : 4 tasses de café sont associées avec 20 % de risque en moins [9]!
  • Pour le cancer de la gorge (oropharyngé), 4 tasses de café par jour sont associées à un risque réduit de 49 % de décès [10]!

Et n’oublions pas que le café réduit le risque de cancer colorectal : moins 50 % de risque pour ceux qui boivent plus de 2,5 tasses de café par jour [11] !

En apparence, que des bonnes nouvelles pour les buveurs de café, non ?

Surtout que ce n’est pas fini :

Même la sexualité !

Je ne veux pas vous assommer d’études, mais sachez qu’il y en a d’autres qui vantent les bienfaits du café sur le foie et le cerveau.

On a même trouvé un impact impressionnant… sur la sexualité !

Amis lecteurs masculins, même si cela ne vous est jamais arrivé (clin d’œil), sachez tout de même que 3 tasses de café réduiraient de 40 % le risque de dysfonction érectile – les fameuses « pannes » [12].

L’effet pourrait venir d’une augmentation du flot sanguin dans le bas-ventre, une région qui en a fort besoin en cas d’activité sexuelle !

Bref, si vous lisez la presse, on dirait que vous n’avez pas le choix : même si vous détestez le café, vous devriez vous y mettre sans attendre !

Cela paraît évident, non, avec tous ces bénéfices miracles ?

Eh bien non, car ce n’est pas si simple :

Ce qui se cache derrière les titres à sensation de la presse

Ce que je vais vous expliquer est un tout petit peu technique, mais cela vaut VRAIMENT le coup de le savoir.

Car après cela, je vous assure que plus jamais vous ne lirez les titres santé de la presse de la même manière !

Vous devez savoir que TOUTES les études dont je vous ai parlé sont des études « d’observation ».

Cela veut dire qu’on s’est contenté « d’observer » ce qui se passe dans la société : c’est ainsi qu’on a découvert que les buveurs de café ont moins de risque de décès et de certains cancers.

Mais cela ne prouve pas que ce soit bien le café qui cause tous ces bienfaits !

Peut-être tous ces gens auraient-ils eu la même santé et longévité sans boire la moindre goutte de café !

Pourquoi ? Tout simplement parce que les buveurs de café ont peut-être des caractéristiques personnelles différentes des non-buveurs.

Peut-être font-ils en moyenne plus de sport, ou font-ils plus attention à leur assiette.

Dans ce cas, ce n’est pas le café qui expliquerait tous les bienfaits trouvés dans les études… mais leur mode de vie plus sain !

Par la même logique, il est possible aussi que ces études sous-estiment l’impact positif du café.

Imaginez que les grands buveurs de café aient plus tendance à fumer des cigarettes que les non-buveurs.

Dans ce cas, les grands buveurs de café devraient avoir plus de maladies en moyenne… pas à cause du café, mais de la cigarette !

Vous voyez le problème ?

Avec des études « d’observation », on ne peut jamais être sûr des résultats trouvés !

Si on vous dit que les végétariens sont en meilleure santé que les non-végétariens, n’en concluez pas immédiatement que vous devez arrêter la viande : peut-être que les végétariens ont un mode de vie plus sain en général que les non végétariens !

C’est pourquoi vous devez toujours vous méfier de ce que vous lisez.

Cela dit, les chercheurs connaissent parfaitement ce biais. Et ils cherchent toujours à le contourner autant que possible.

C’est pourquoi les statisticiens demandent aux buveurs de café (ou aux végétariens) s’ils fument, s’ils ont du diabète, de l’hypertension, etc.

Ils s’efforcent de comparer des populations comparables : la santé de buveurs de café qui ne fument pas avec celle de non-buveurs non-fumeurs, etc.

Le problème, c’est qu’ils ne peuvent pas TOUT demander aux gens. Ils ne peuvent jamais tout savoir de leurs habitudes.

Et c’est pourquoi vous ne pouvez jamais croire une étude d’observation « sur parole ».

La seule méthode scientifique qui donne des résultats vraiment solides, ce sont les études « d’intervention ».

Là, on ne se contente pas « d’observer », on « intervient » activement.

Typiquement, on prend 50 ou 100 personnes volontaires, on les divise en deux groupes tirés au hasard, et on donne pendant plusieurs mois du café à l’un des deux groupes et un placebo à l’autre groupe.

Si le groupe « café » est en meilleure santé à la fin de l’étude, on est sûr que c’est bien grâce au café !

Malheureusement, on a peu d’études de cette qualité sur le café (ça coûte cher !).

Mais il faut reconnaître que celles qui existent sont plutôt encourageantes.

Oui, le café a des bienfaits, vraiment prouvés

D’abord, vous ne serez pas surpris d’apprendre que le café est excellent contre la constipation.

On n’avait sans doute pas besoin d’études pour le savoir, mais cela ne fait plus aucun doute grâce à des études d’intervention [13].

Cela rend d’ailleurs assez crédible l’effet du café contre le cancer du côlon : le simple fait d’aller à la selle plus régulièrement (plutôt que d’être constipé) protège de ce cancer-là.

De même, il ne fait aucun doute que le café a des effets très positifs sur le foie. [14] [15]

Même chez des patients touchés par une hépatite C, la consommation de café permet d’améliorer nettement les marqueurs de la maladie. [16]

Et puis, d’après une petite étude d’intervention, le café pourrait même protéger votre ADN contre les dégâts qui lui sont causés au quotidien. [17]

Voilà qui pourrait expliquer son impact positif sur la santé en général, car la dégradation de l’ADN est une des causes les plus directes du vieillissement accéléré de l’organisme.

Au total, vu l’unanimité incroyable des nombreuses études d’observation… et les conclusions favorables des rares études d’intervention…

…eh bien je suis tenté de croire moi aussi aux réels bienfaits du café !

Reste une question clé : qu’est-ce qui, dans le café, pourrait avoir cet effet positif ?

Le secret santé du café – ce n’est pas la caféine !

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est probablement pas la caféine.

La caféine est un stimulant qui augmente les performances sportives et intellectuelles… mais ses vertus s’arrêtent sans doute là !

À mon avis, les effets positifs du café sont attribuables très majoritairement aux précieux « polyphénols » qu’il contient.

Pourquoi ? Parce que ces polyphénols nourrissent les « bonnes bactéries » de votre intestin et améliorent la santé de votre fameuse « flore intestinale » ou « microbiote ».

Et avoir un bon microbiote, c’est l’une des garanties les plus intéressantes pour vivre longtemps et en bonne santé.

Voilà pourquoi je suis assez convaincu que le café, y compris décaféiné (puisqu’il contient autant de polyphénols que le « vrai » café) est plutôt bon pour la santé, en général.

Mais attention : ce n’est pas la fin de l’histoire.

Même le meilleur aliment pour la santé a des défauts – il n’existe pas d’aliment 100 % parfait.

Et surtout, aucun aliment n’est adapté à 100 % des gens – car nous sommes tous différents !

Un aliment qui convient à la plupart des gens peut être mauvais pour un petit nombre.

Mais attention si vous êtes dans une de ces catégories !

Voici les cas où je vous conseille fortement d’éviter le café :

  • La caféine augmente légèrement la tension [18] – alors si vous êtes hypertendu(e) et que vous adorez le café, mettez-vous au déca ! Même conseil si la pression de votre œil est élevé et que vous risquez le glaucome [19];
  • Vous manquez de fer ? Ne prenez jamais du café (ou du thé) avec vos repas, car ils empêchent la bonne absorption du fer alimentaire ! En revanche, vous pouvez continuer à en prendre à deux heures au moins de distance des repas ;
  • Même chose si vous manquez de calcium ou de magnésium : faites attention car le café pourrait accélérer leur fuite par les urines. Prudence aussi si vous souffrez d’arthrose ou de polyarthrite, car le café est acidifiant ;
  • Bien entendu, il faut réduire le café au maximum si vous êtes enceinte : il ne semble pas y avoir d’effet négatif avec 1 ou 2 tasses par jour, mais par précaution pour le fœtus, il me semble mieux de l’éviter totalement ;
  • Souffrez-vous de reflux ou de maux d’estomacs ? Arrêter le café pourrait vous aider, car il peut stimuler l’acidité de l’estomac, via la sécrétion d’histamine.
  • Maux de tête, migraines ? La caféine pourrait être le coupable : elle fait du bien, sur le coup, pour soulager une migraine… mais elle peut aussi causer des maux de tête par un phénomène d’addiction, le jour où vous n’en prenez pas !
  • Écoutez votre corps : si vous vous sentez nerveux, surexcité ou que vous avez des palpitations, c’est le signe que vous avez pris trop de caféine !

Enfin, ne « carburez » surtout pas au café pour « tenir le coup » professionnellement ! C’est le meilleur moyen de vous épuiser physiquement et de courir au « burn-out ».

Voilà, en dehors de toutes ces situations…

Vous pouvez déguster sans culpabilité votre café quotidien, si vous l’aimez.

Enfin, presque.

Car il y a tout de même quelques petites conditions à respecter.

Les 3 règles d’or pour bien boire votre café

Faut-il vraiment vous dire, chers amis de la Santé, qu’il faut le boire sans lait ni sucre ? Faut-il préciser qu’il vaut mieux le choisir BIO (car le café conventionnel est aspergé de pesticides) ?

Je suis convaincu que vous le savez déjà, et c’est pourquoi je passe donc directement aux 3 règles les plus importantes pour bien boire votre café :

  1. Ne buvez JAMAIS du café caféiné 6-8 heures avant le coucher

Je sais ce que vous allez me dire : « oui mais moi le café ne me fait rien, ne m’empêche pas de dormir ».

Eh bien si : même si vous êtes peu sensible à la caféine, il a été prouvé que le café pris dans les heures précédant le coucher dégrade la qualité du sommeil et décale votre horloge interne ! [20]

Alors imaginez l’impact sur ceux qui sont très sensibles à la caféine ! Eux doivent vraiment privilégier le « déca », ou ne prendre de la caféine qu’au matin au réveil.

  1. Évitez autant que possible le café en CAPSULE – et les filtres en papier

Ce n’est pas seulement mauvais pour l’environnement : le café en capsule comporte des risques… dont celui de laisser des traces d’aluminium dans votre breuvage !

Même les cafés « filtre » ne sont pas l’idéal [21], à moins d’acheter des filtres « organiques » dans les  boutiques bio – mais cela finit par revenir cher.

Personnellement, mes cafés (presque toujours décaféinés), je les prépare avec une cafetière à l’italienne (en inox) : c’est écologique, économique et sans risque pour la santé !

  1. Ne buvez jamais votre café BRÛLANT

Si vous buvez votre café trop chaud, c’est le cancer de l’œsophage qui vous guette ! [22]

Et c’est vrai, d’ailleurs, de toutes les boissons chaudes : tisanes, thés, ou décoctions. Alors ne gâchez surtout pas les vertus de ces merveilleuses boissons en vous brûlant l’œsophage !

Bonne santé, et bon café !

Xavier Bazin

PS : j’ai oublié de vous parler d’un mythe qui a la vie dure : contrairement à ce qu’on lit souvent, le café n’a pas d’effet diurétique [23]. Donc vous pouvez en boire sans craindre la déshydratation !

Articles similaires

Sources

[1] Coffee Drinking and Mortality in 10 European Countries: A Multinational Cohort Study, M. Gunter et al., Annals of Internal Medicine, juillet 2017

[2]Association of Coffee Consumption With Total and Cause-Specific Mortality Among Nonwhite Populations, SY. Park et al., Annals of Internal Medicine, juillet 2017

[3] Association of Coffee Consumption with Total and Cause-Specific Mortality in Three Large Prospective Cohorts, M. Ding et al., Circulation, 2015

[4] Why review caffeine safety? International Life Sciences Institute, juin 2017

[5] Coffee Consumption and Prostate Cancer Risk and Progression in the Health Professionals Follow-up Study, K. Wilson et al., Journal of the National Cancer Institute, 2011

[6] Reduction by coffee consumption of prostate cancer risk: Evidence from the Moli-sani cohort and cellular models, G. Pounis et al., International Journal of Cancer, avril 2017

[7] Coffee consumption modifies risk of estrogen-receptor negative breast cancer, J. Li et al., Breast Cancer Research, 2011

[8] Caffeine and Caffeic Acid Inhibit Growth and Modify Estrogen Receptor and Insulin-like Growth Factor I Receptor Levels in Human Breast Cancer, A. Rosendahl et al., 2015

[9] Coffee Drinking and Cutaneous Melanoma Risk in the NIH-AARP Diet and Health Study, E. Loftfield et al., Journal oft he National Cancer Institute, 2015

[10] Coffee, Tea, and Fatal Oral/Pharyngeal Cancer in a Large Prospective US Cohort, J. Hildebrand et al., American Journal of Epidemiology, 2012

[11] Coffee Consumption and the Risk of Colorectal Cancer, S. Schmit et al., Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention, 2016

[12] Role of Caffeine Intake on Erectile Dysfunction in US Men: Results from NHANES 2001-2004, D. Lopez et al., NCBI, 2015

[13] Effects of coffee consumption on gut recovery after surgery of gynecological cancer patients: a randomized controlled trial, K. Güngördük et al., NCBI, février 2017

[14]  Effects of coffee consumption in chronic hepatitis C: a randomized controlled trial, R. Cardin et al., NCBI, 2012

[15] Inverse associations of total and decaffeinated coffee with liver enzyme levels in NHANES 1999–2010, Q. Xiao et al., NCBI, 2014

[16] Effects of coffee consumption in chronic hepatitis C: a randomized controlled trial, R. Cardin et al., NCBI, 2012

[17] Effects of coffee consumption in chronic hepatitis C: a randomized controlled trial, R. Cardin et al., NCBI, 2012

[18] Acute effects of coffee consumption on self-reported gastrointestinal symptoms, blood pressure and stress indices in healthy individuals, E. Papakonstantinou et al., NCBI, 2016

[19] Effects of caffeinated coffee consumption on intraocular pressure, ocular perfusion pressure, and ocular pulse amplitude: a randomized controlled trial, AZ. Jiwani et al., NCBI, 2012

[20] Effects of caffeine on the human circadian clock in vivo and in vitro, T. Burke et al., Science Translational Medicine, 2015

[21] Paper-filtered coffee increases cholesterol and inflammation biomarkers independent of roasting degree: a clinical trial, TA. Corrêa et al., NCBI, 2013

[22] La consommation de boissons très chaudes provoque probablement le cancer de l’œsophage, selon l’OMS, Centre d’actualités de l’ONU, 2016

[23] No Evidence of Dehydration with Moderate Daily Coffee Intake: A Counterbalanced Cross-Over Study in a Free-Living Population, S. Killer et al., Plos, 2014



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

46 réponses à « Le café est-il la nouvelle « potion magique » ? »

  1. Maryse says:

    Je voudrais réagir à cette lettre sur le café. Je ne buvais du café qu’exceptionnellement. Et il y a 5 ans je devais me lever tous les matins de bonne heure pour partir en randonnée. J’ai commencé à boire régulièrement du café pour ne pas m’endormir. Quelques semaines plus tard, j’ai commencé à souffrir de tremblement au point de ne plus pouvoir écrire. examens, radios, analyses n’ont décrété aucune maladie neurologique, mais le fait est là. Dès que je reprends du café très épisodiquement depuis, mes tremblements augmentent. Ensuite sur l’aspect diurétique : Comment expliquer qu’après la prise de café je doive uriner 5 à 6 fois dans la matinée ? Alors que ce n’est pas le cas lorsque je m’abstiens de café. Et ensuite si j’en bois le midi, je ne dors plus de la nuit, si j’en bois le soir, au contraire, je dors très bien ! Donc, il y a des explications à tout cela ?

  2. larquier says:

    Bonjour j’ai lue votre lettre je prend mon grand bol de café le matin, tous les jours, on me déconseille de mettre du lait mais, je ne le bois jamais sans !!! beaucoup de café et très peu de lait j’ai 84 ans j’avoue que cela me donne la pêche pour toute la journée ,la première chose au lever mon CAFE et me voilà en forme !!

  3. Sherry says:

    Je pense que le café déca f est pas bon car la torrification peux donner le cancer ainsi que pour le Nescafé qui est également torréfier.
    merci

  4. le clainche says:

    MA BOISSON PRÉFÉRÉE EST LE BON CAFÉ ET À CELUI DE MIDI J’AJOUTE UN PEU DE CRÈME…

  5. Pellizzoni says:

    Bonjour,
    Quelle est la méthode pour décaféïner le café ?
    Pas toujours recommandable pour la santé, selon ce que j’ai pu lire !
    Peut être certaines, au jour d’hui, sont sans danger?
    Il serait bon de savoir si elles existent et en quoi consistent- t- elles ?

  6. Coué Annick says:

    Bonjour et merci pour cette étude sur le café, depuis 2 jours je ne prends plus mes 2 tasses de café allongé, je culpabilisais par rapport à tout ce que j’ai pu lire. Et bien je les reprendrai demain et les jours à venir. Pour moi déguster mon petit café est un moment de bonheur. Merci Infiniment ….

  7. Brigitte says:

    J’ai commencé à avoir des douleurs articulaires, aux genoux entre autres. Le fait d’arrêter de boire du café m’a rapidement et durablement soulagée de ces douleurs et j’ai retrouvé une plus grande souplesse.
    (Je ne buvais que du café bio et seulement le matin). Le café reste une boisson très acidifiante.

  8. Nathalie Marty says:

    Bonjour Xavier,
    Je commence bien à m’habituer à ce site et j’ai découvert ton article top. En tout cas merci, je suis moi même une grande fan du café, j’en raffole tellement que c’est devenue presque une drogue perso. Si je prend pas matin, midi et soir mon corps souffre, je me sens pas bien du tout, il est temps de songer à y remédier donc. A bientôt

  9. Jade says:

    « Et ils ont découvert que les grands buveurs de café avaient 12 % de risque de mourir en moins que les non-buveurs. »

    Donc on a plus de chance d’être immortel en buvant du café ?
    Sérieusement, il y a souvent ce genre d’affirmation imprécise dans vos articles et à chaque fois je me demande quel est le sens réel de la phrase. Pouvez-vous être un peu plus précis à l’avenir ?

    1. baudin says:

      je suis d’accord avec ce commentaire, un peu plus de précision svp

  10. Grimm Bachki says:

    Bonjour,
    Il faut dire que l’explication est convaincante et bien détaillée…
    Je souhaiterai recevoir plus d’informations à ce ou d’autres sujets….
    Merci bcp

  11. Herbecq says:

    Le café est un produit brûlé et ce que l’on boit est noir comme le noir de la viande du barbecue qui a brûlé.

    1. baudin says:

      et les africains, il sont noir aussi ? ou pour autant que je sache il ne sont pas brulé !
      il y a vaiment des idiots qui ferai mieux de se taire !

  12. Franc says:

    Bonjour le café est bon pour la santé ? Chauffé par torréfaction à très haute température y a t’il encore quelque chose de vivant ? Le café est acide et diurétique . Arrêter le café après plusieurs jours rends la journée difficile mais les nerfs sont plus beaucoup plus calmes et on dort mieux . Essayez sur une semaine d’arrêt pour vérifier par vous même. Concernant la caféine pour le mal de tête je pense que surtout le café favorise beaucoup la digestion . Essayez en remplaçant par du thé voir du thé vert à la menthe façon marocaine et vous jugerez par vous même. Ne pas oubliez plus d’études favorables et plus de café vendu .

    1. baudin says:

      il faut connaitre le café avant de dire n’importe quoi ! Un café bien torréfié n’est pas brulé, mais pour cela il faut acheté son café chez les torréfacteurs artisan qui torréfi eu mème leur café ; les café industriel, eux effectivement sont souvent trop torréfié et brûlé et de mauvaise qualité. Ensuite si vous buvez du café filtre ou du café allongé, là vous ingurgité un maximum de caféine, car il faut savoir que la cafeine se libère avec l’eau, plus le café est long et plus il est fort en caféine, un café trés court (comme en italie par exemple) sera fort en gout mais trés trés peu chargé en caféine, ce café là vous pouvez en boire 10 par jour, il ne vous excitera pas et ne vous empêchera pas de dormir.
      Ma femme est torréfacteur, donc je connais bien le sujet.

  13. Detragiache Michel says:

    Monsieur Xavier Bazin,
    Un très grand merci pour votre article fort bien conçu et qui m’a appris beaucoup de choses sur le café. Perso je me suis mis au café à peu près en novembre 2016 et j’en bois (raisonnablement) tous les jours depuis. Cependant, je ne prépare pas ce café chez moi(n’ayant pas l’équipement idoine) , car j’ai choisi de le prendre à l’extérieur. Je ne savais pas que le café(comme d’ailleurs pas mal de végétaux) contenait des polyphénols qui nourissent les probiotiques de l’intestin. C’est toujours bon à savoir (prévention du cancer colorectal, …) Quelles sont vos idées par rapport au mode de consommation du café que j’ai choisi? Merci beaucoup!

  14. jacqueline bonnard says:

    toutes les cafetières à l’italienne que je connais sont en aluminium, ….

    1. LERNOULD says:

      … De toutes façons, même l’inox est réputé allergisant, & aucun métal, ni aucunes nanoparticules ne sont sans doute inoffensives lors d’un usage régulier… sans études sérieuses préalables !

  15. Sd says:

    Bonjour,
    Article très intéressant mais qui omet de parler du café decafeiné alors qu’il le prône ! Comment l obtient t on ? Longtemps il nous a été dit que les procédés étaient nocifs ! Qu en est t il ?
    Cdlt

  16. monney says:

    Une bolivienne crédible m’a dit, il y a deux ans: tout passe par la communication et par la publicité. On peut tout faire dire et son contraire.
    Mes parents sont producteurs de café et ils gagnent difficilement leur vie.
    Aussi, Mo Santo va « payer » des études scientifiques internationales car le café n’est pas si mauvais qu’on le prétend scientifiquement, actuellement. Il apportera au monde une nouvelle donne scientifique.
    Après communications, pubs…. la consommation de café augmentera dans le monde et on pourra augmenter nos prix du café et gagner honorablement notre vie en tant que producteur de café.
    .

  17. martinant says:

    et si l on aime l odeur du café mais pas le boire que remplace le café ?

  18. BIDI Bido says:

    Le café n’a pas livré tous ses secrets, on a pour l’instant réussi à identifier et synthétiser 150 composants du café. C’es la synergie entre ces composant qui font les bienfaits du café. Ramené le café à la seule caféine ( je ne parle pas de tous les polyphénols actuellement identifiés mais aussi minéraux, vitamines etc) est réducteurs.
    Une étude publiée en Australie par un docteur en science spécialiste du café l’affirme

  19. J. Deslouis says:

    Désolée, mais je fais partie de ces personnes qui ne supporte pas le café qui me tape sur le foie et depuis que je n’en prends plus je ne suis plus constipée.

  20. Mariane Duport says:

    Je connais plusieurs personnes qui utilisent le café comme SOMNIFERE.
    J’ai voulu en avoir le coeur net.
    J’ai fait l’expérience de boire un ou deux cafés à 22h pour faire la route sans m’endormir et de me coucher une heure plus tard pour sombrer dans le sommeil comme une pierre sombre dans une marre.

    Pour ma part, j’aime le goût amer du café et depuis quelques temps j’y joins de la chicorée, ce qui amplifie cette saveur et me fait boire moins de café, qui, disons-le, fait pas mal de km avant d’arriver dans notre cafetière, donc pas très écologique.

    Je suis quelqu’un qui est plutôt en hypotension, donc le café ne risque pas de me faire battre le coeur trop violemment, sauf si il est très fort et que je ne mange rien avec.

    Dans tous les cas, c’est une question très personnel étant tous différents.

    Et oui, nous ne sommes égaux devant le café!!!!!!!!!!!!!

  21. moreil fadéla says:

    bonjour,
    merci très intéressant comme d habitude….
    et pour le thé c est la même chose ?

  22. Hoendervangers Joanna says:

    Les cafetières italiennes en métal, ce n’est pas de l’alu ? Sinon en quoi ?
    Et oui c’est économique mais est ce si important ?
    J’en ai bu il y a longtemps et j’ai trouvé ce café imbuvable !
    Moi je suis au Nespresso et oui capsules en alu, mais le cafė est extra mais cher…
    J’ai lu dernièrement que mettre les bouteilles d’eau en plastic au frigo c’était très mauvais?
    Que peut-on encore faire…juste mourir ou être malade?
    Suicidons nous !!!

  23. ALARY says:

    effet diurétique : Pour moi, si …. preuve à l’appui

    donc tout dépend encore de la personne !

  24. Franck BOYER says:

    Bonjour, je me souviens avoir lu dans une lettre d’un de vos confrère IPSN (mais je ne me souviens plus qui) que le café bouilli étais un formidable remède contre les radicaux libres

  25. januel says:

    Bonjour. Certains urologues disent aux femmes de arrêter le café car des 50 ans problèmes de fuites urinaires …

  26. jean-luc says:

    bonjour,

    des avis différents existent. Michel Dogna qui semble avoir une excellente culture de naturopathie dit que le seule utilisation positive du café, c’est en lavement. J’ai effectivement entendu parler de traitements de cancers par des lavements au café.

    Bien à vous.
    Jean-Luc

  27. Pétunia says:

    Il y a peu de réponses à certaines questions posées dans les commentaires …
    J’en pose 2 :
    – est-il vrai que le café annule les effets de certains compléments alimentaires ?
    – le  » déca  » l’est-il avec un traitement au bromure ?
    Qui peut me répondre, car je me prive de café pour garder tous les bénéfices des compléments alimentaires …
    Merci !

  28. MoMo says:

    Perso,je pratique 3X par semaine,des lavements au café vert,intention 1ère,régresser les douleurs.Grave accident de la route en 74.

  29. Eugène H. Wehrli says:

    Voici mon expérience et ma conviction après 3 ans d’études avec mon homéopathe, dans les années 1970. Et j’en bois 3 à 4 tous les jours.

    Il ne faut que boire un café EXPRESSO ou RISTRETTO d’une machine automatique, donc faichement moulu, avec une bonne eau (év. vitalisée), non sucré, sans lait ou crème dans envorions 5 (cinq) minutes (pour éviter que les arômes se mutent en gouttelettes d’huile). Eviter les cafés qui laissent une goût acide.

  30. Denise Benetton says:

    Mon mari dit qu’il a lu que pour supprimer la caféine du café, on utilise de formol

  31. claire says:

    J’adore le café mais mon homeo m’a dit de ne pas en prendre car c’est acidifiant. Je fais de l’osteoporose.
    Bien dommage pour moi. Comment compenser pour les polyphenols ?
    Merci pour tous vos bons articles.

  32. Basecqz Christiane says:

    Oui, votre analyse sur les bienfaits et les inconvénients du café me semble très pertinente.
    Merci.

  33. Brigitte says:

    Bonjour,
    Est-ce que le café décaféiné empêche aussi l’absorption du fer, magnésium, calcium etc.?

  34. Plée Dominique says:

    On peut aussi mentionner une différence entre le déca et le café normal. On éliminait la caféine par extraction avec du dichlorométhane (DCM). Je le sais car j’ai fait un stage chez NESTLE à Marseille, fin des années 70, et je réalisais les analyses de reste de DCM dans le produit.
    C’est moins vrai qu’autrefois, puisque les procédés par CO2 supercritique sont arrivés dans les usines, mais je suis sûr que certains décas importés d’on ne sait où, et qu’on trouve dans nos supermarchés. le sont toujours selon ce procédé.

  35. MAUFROY says:

    Merci pour cet excellent article sur le café car il se dit tout et n’importe quoi… C’est clair et net ?

  36. DEPARIS says:

    Article intéressant…. et pour une fois on n’essaie pas de nous vendre en même temps du papier, c’est une bonne surprise !

    Juste une remarque concernant la fin : j’espère pour vous que votre cafetière  » à l’italienne  » n’est pas en aluminium, ce qui le cas le plus courant pour ce type d’appareil ….
    Je préfère personnellement le type « bodum » : uniquement verre et inox …

    Bonne journée

  37. capitaine Hadock says:

    OUI M Bazin le café dans la cafetière à l’italienne est un pur bonheur mais je crois que vous oubliez de dire que ce n’est pas non plus bon pour la santé car je crois que c’est fabriqué en aluminium non?
    Otez moi d’un doute et je cours chez Mémé récupérer la sienne…!!
    MERCI mille milliard de sabords de fois.

  38. OkITATO KOY Christine says:

    Merci de rétablir les choses sur le café. Je ne savais plus trop quoi en penser. Je vais donc continuer à en boire le matin et peut-être le midi. Je n’ai pas vu de contre indication avec la candidose, la symbiose intestinale…..

  39. MEFIRE PATRICE MAO says:

    Je suis ravi pour ces eclaircissements. Encore Merci et Dieu vous benisse et vous protege. Encore meri et qu’il vs donne d’avantage de nous instruire afin que notre santé en profite!

  40. Partdiap says:

    Bonjour
    Merci pour vos articles toujours aussi intéressants.
    Personnellement je bois une tasse de café après mangé le midi. Café à l’italienne et je garde le marc pour me faire une beauté. Je rajoute de l’huile d’olive et je me frotte le corps avec sauf le visage. Puis je rince avec du savon. Ma peau sent le café et est toute douce.

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous !

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité