Régime : stop à la torture !

Dire à quelqu’un en surpoids de « manger moins », de faire un régime « perte de poids », c’est comme dire à un dépressif de « penser positif ». C’est sans doute plein de bonnes intentions, mais cela ne sert à rien.

Regardez ce qui arrive à des hommes en pleine santé lorsqu’on leur impose de manger moitié moins pendant 6 mois.

C’est une expérience scientifique ahurissante réalisée aux États-Unis en 1944 . L’objectif était de préparer l’après-guerre : les Américains se demandaient à quel rythme les populations européennes pourraient se ré-alimenter, après toutes ces années de famine et de privation. [1]

Sous la houlette du Dr Ancel Keys, ils ont donc sélectionné 36 hommes volontaires, avides de se rendre utiles et prêts à beaucoup de sacrifices.

Le régime qui rend fou

Pendant 6 mois, ils ont reçu des rations de 1 600 calories, soit la moitié de leurs besoins normaux. Les repas étaient constitués essentiellement de glucides (pain, patates, rutabaga) et de rares morceaux de viande.

Naturellement, avec une restriction aussi drastique, la perte de poids a été immédiate : ils ont tous perdu au moins 3 à 4 kilos par mois.

Mais que croyez-vous qu’il arriva ?

• D’abord, la fatigue : ces hommes dans la force de l’âge se sont rapidement sentis léthargiques, apathiques. La libido dans les chaussettes.

• Puis, le moral en berne. Dépression légère, irritabilité, sautes d’humeur : au bout de quelques mois, ces hommes ne se reconnaissaient plus.

• Enfin, c’est leur santé mentale qui a été atteinte. La nourriture devint pour eux une obsession. Elle occupait toutes leurs conversations, nuits et jours. Deux participants ont même dû séjourner plusieurs fois au pavillon psychiatrique de l’hôpital !

Lorsqu’ils purent enfin se réalimenter normalement, ils se sont rués sur la nourriture. Ils faisaient des repas de 5 000 calories en moyenne. Il leur arrivait de dépasser les 10 000 calories en une seule journée !

Pendant des mois, ils ont ressenti une sensation de faim quasi-permanente, quoi qu’ils mangent. Certains ont raconté qu’ils ont été hantés pendant des années par la peur qu’on les prive à nouveau de nourriture.

Évidemment, tous ont rapidement regagné leur poids initial… et beaucoup ont gagné plusieurs kilos au passage.

Cela vous rappelle quelque chose ?

Ne vous trompez pas d’objectif !

C’est exactement la même chose qui se passe dans 9 cas sur 10 lorsqu’on entame un « régime » : le poids perdu est regagné au bout d’un an , souvent avec un petit « supplément ». [2] [3]

Attention, je ne suis pas en train de dire qu’il n’est pas bon de maigrir, bien au contraire.

L’obésité nuit gravement à la santé. C’est mécanique : elle aggrave l’arthrose du genou (le poids excessif pèse sur les articulations), l’apnée du sommeil (les tissus de la gorge se distendent et rétrécissent les voies respiratoires) ou le reflux gastro-œsophagien (la « bedaine » compresse l’estomac).

De façon plus pernicieuse, le surplus de graisse au niveau du ventre nourrit l’inflammation générale de l’organisme et augmente ainsi le risque de souffrir d’hypertension, de diabète, de cancer et de maladies cardiaques.

Éliminer le surpoids est donc une excellente chose. Mais comme vous allez le comprendre, le meilleur moyen d’y parvenir n’est pas de commencer par réduire les calories, et encore moins d’éliminer les graisses et les protéines (comme dans l’expérience du Dr Keys).

Avec ce genre de régime, vous obtenez la souffrance, l’échec… et trop souvent, la mise en danger de votre santé !

Cancer, ostéoporose : ce qui arrive en cas de « yo-yo »

Plus un régime vous promet une perte de poids rapide, plus vous devez vous en méfier.

Non pas qu’il soit impossible de perdre 10 kilos en un mois. Mais ce que vous voulez vraiment, c’est perdre du gras, pas perdre du poids. Et ce n’est pas du tout la même chose !

Pour perdre un kilo de graisse corporelle, il faut brûler environ 8 000 calories, soit environ 4 fois notre consommation quotidienne normale (entre 1800 et 2500 calories par jour). Faites le calcul : pour perdre 10 kilos de graisse, il faudrait s’arrêter purement et simplement de manger pendant pas moins de … 40 jours !

Si votre balance affiche une perte de poids rapide, cela ne devrait donc pas vous réjouir… mais plutôt vous alarmer ! Car vous n’êtes pas seulement en train de perdre du gras : vous êtes forcément en train de perdre de l’os et du muscle !

En fragilisant vos os, vous vous exposez au risque de fracture. Mais en perdant du muscle, c’est bien pire : c’est votre espérance de vie qui en prend un coup !

Car la musculature est le carburant vital de votre système immunitaire. Pour vous protéger des microbes, vos cellules immunitaires ont besoin de protéines, et le meilleur endroit s’en procurer est… votre tissu musculaire.

Si vous perdez du poids de façon répétée et inconsidérée, vous risquez donc de perdre du muscle durablement, ce qui vous rend plus vulnérable aux infections… et au cancer.

Et comme si cela ne suffisait pas, perdre du muscle est aussi le meilleur moyen de saboter l’efficacité de votre régime.

Car les muscles ont l’avantage de brûler beaucoup d’énergie. Plus vous êtes musclé, plus vous pouvez avaler de calories sans prendre de poids.

A l’inverse, si vous perdez du muscle pendant votre régime, et si vous avez le malheur de vous remettre à manger « comme avant », alors vous êtes certain de regagner rapidement votre poids perdu ET de vous retrouver avec plus de graisse qu’avant !

Et ce n’est pas le seul effet pervers des régimes irréfléchis :

Ce stress qui vous met au supplice de Tantale

Réduire la quantité d’aliments avalés est un stress pour l’organisme. [4]

Au départ, votre organisme sait comment se défendre : en cas de stress, il produit davantage de cortisol, une hormone qui vous donne un coup de fouet.

Mais ce stress complique votre objectif de maigrir !

Car la hausse du cortisol augmente mécaniquement votre sensation de faim et votre appétit. Votre organisme vous réclame davantage de nourriture pour « récupérer » du stress !

Les pics de cortisol vous donnent envie de vous jeter sur des aliments de « consolation », malsains et ultra-caloriques comme les frites, les bonbons ou les glaces.

Vous êtes soumis au supplice de la tentation… au moment même où vous cherchez à éviter les calories !

De plus, si ce stress devient répété, chronique, vous finissez par manquer de cortisol. Résultat : votre énergie et votre moral sont à plat. Vous êtes plus vulnérable à l’inflammation. Non seulement vous n’aurez pas maigri. Mais vous serez plus malheureux, et en moins bonne santé.

N’en demandez pas trop à votre « volonté »

Même avec la meilleure volonté, il est impossible de « manger moins » si toutes les cellules de votre corps ont décidé de vous en empêcher.

C’est pourquoi la bonne stratégie est la suivante :

Ne cherchez pas d’abord à réduire les calories : commencez par remplacer les mauvaises (fructose, céréales raffinées, huiles végétales industrielles) par les bonnes. Et ne vous focalisez pas uniquement sur la nourriture : maigrir implique aussi de gérer votre stress, de dormir suffisamment et de vous protéger des polluants.

Je reviendrai en détail sur ces derniers points dans une prochaine lettre. Et vous verrez : perdre du poids est d’abord la conséquence naturelle d’une vie plus saine et plus belle… et non le résultat d’une torture que vous n’avez certainement pas méritée !

Bonne santé !

Xavier Bazin

PS : cette lettre fait-elle écho à votre expérience ? N’hésitez pas à me faire part de vos éventuelles expériences des « régimes » ou de la perte de poids en commentaire de cet article.

Articles similaires

Sources

[1] They Starved So That Others Be Better Fed: Remembering Ancel Keys and the Minnesota Experiment, Leah M. Kalm and Richard D. Semba, The Journal of Nutrition

[2] Long-term efficacy of dietary treatment of obesity: a systematic review of studies published between 1931 and 1999, C. Ayyad and T. Andersen, Obesity Reviews

[3] Dieting and restrained eating as prospective predictors of weight gain, Michael R. Lowe et al, Front Psychol. 2013

[4] Low calorie dieting increases cortisol, Tomiyama AJ, Psychosom Med. 2010 May

[5] Stress may add bite to appetite in women: a laboratory study of stress-induced cortisol and eating behavior, Elissa Epel, The Official Journal of ISPNE



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

112 réponses à « Régime : stop à la torture ! »

  1. SYLVIE BILHAUT says:

    Bonjour. Je suis désolée mais vos articles sont déprimants et surtout d’une longueur impossible à terminer. Je rejoins une personne qui vous a écrit en vous demandant de nous citer ce qui n’est pas toxique à la santé et en faisant court. Cordialement

  2. Catherine Bonnet Coince says:

    Pertinent et intelligent comme tous vos articles.
    Les régimes font partie de notre environnement de gré ou de force ! Que ne nous apprend-t-on à nous accepter tels que nous sommes et surtout à déterminer notre poids de forme plutôt que de nous culpabiliser sans cesse ! Rondeurs ne signifient pas forcément dangers.
    De la mesure et du discernement, merci M Bazin

  3. Sandrine says:

    Bonjour,

    En lisant votre lettre j’ai relu tout mon parcours.
    J’ai fait mon premier régime à un poids de 77 kilos.
    Quinze après, avec une succession de régimes divers je suis arrivée à 112 kilos.
    J’ai repris il y a 8 mois une alimentation basée uniquement sur l’écoute de mes sensations alimentaires (faim, satiété, envie de manger émotionnelle) et le choix de bons produits bios et de saison, plus trois heures de sport par semaine et je suis arrivée à 103 kilos (en 9 mois), en mangeant de tout, sans torture, sans tabous, sans supplice.
    Donc oui comme vous le dite : stop à la torture des régimes.

  4. couteperoumal edouard says:

    Bonjour,
    Article très intéressant. J’ai 65 ans et je deviens un peu plus sédentaire que d’ordinaire. Assis au bureau puis le soir devant la tv, je dors très peu. Difficile d’avoir une alimentation correcte et suivi. C’est décidé, je me remets à la remise en forme. J’ai pratiqué Qi Gong et Taï Ji et j’attaque le viet vo dao. Ma question: comment gérer les calories à brûler ? ex: combien faut t-il de temps à faire du vélo en salle pour éliminer x calories; combien faut t-il de temps à faire du tapis roulant en salle, de la marche à pied etc…. je fume occasionnellement et mon médecin dit que j’ai un cœur de 20 ans. Bravo pour ce que vous faites.
    Merci de vos conseils. Très cordialement.

  5. Judith says:

    Bonjour, et merci pour toutes ces explications sur le fonctio de notre corps, et le régime.
    J’en ai fait,des régimes, certains imposés par des médecins, d’autres que j’ai fait seule.
    Chaque régime que j’ai fais, m’ont fait perdre beaucoup au début, puis plus rien, et ensuite bim! Je craque,je suis épuisée, sommeil casi nul, plus d’énergie. Alors je dévorais tout ce que je pouvais résultats, – 10kg + 15kg j’en suis arrivé à monter jusqu’à 130 kg, et à chaque fois j’entendais,que je n’avais aucune volonté…:-(
    Et puis un jour, j’ai décidé de réfléchir à mon assiette, et a comprendre ce que je devais mettre dedans, et surtout bouger, avec mon surpoids pas facile d’entamer un sport, j’ai choisi la Marche, en augmentant Petit à petit les km, je me suis aperçu, en comprenant d’avantage mon organisme que j’avais rarement faim, que je me mettais à table parce que il fallait se mettre à table, qu’on avait apprise, à finir mon assiette, et que même si je n’avais pas faim je devais me forcer. Seulement voilà, pourquoi manger quand mon corps ne veut rien? Et j’ai trouvé une meilleure façon de m’alimenter, un petit déj Riche en protéines, des produits de Saison, et de qualités. Des assiettes plus petite mais variées, pour le visuell. Plus de 0% ou alléger plus de sucre. Aujourd’hui – 40kg sans régime, sans fatigue, j’en ai encore à perdre environ 20kg sans prise de tête, j’écoute d’avantage mon corps, j’ai repris la marche, je suis passé de la T58 à la T46. En 8 ans pas en quelques mois.

  6. sylvie says:

    bonjour,
    c’est exactement ce que j’ai vécu…. tout le déroulé de cette lettre… a été la photocopie de ma vie.
    Aujourd’hui, je suis une épave….

  7. Forel Brigitte says:

    Exact j ai fait l expérience merci pour tout ce que vous publier

  8. clo says:

    Bonjour., tout le monde esr plus ou moins informé des causes de ce probleme de graisse pondérale mais attend toujours une solution réaliste, applicable et
    pas trop contraignant ! mais est-ce possible ?

  9. ATTOUMI says:

    Très interessant. C’est ce que ressentent tous les séniors. Bonne continuation.

  10. Daniel says:

    J’ai bien lu votre lettre je voudrais simplement dire que depuis deux ou trois ans j’ai perdu beaucoup graisse et de poid sans faire de régime restrictif sinon simplement en changeant un peu de régime,j’ai délesse les sucres au maximum sans me priver de quelques écart ,j’utilise le sucre de bouleau pour ce qui est de sucrer les aliments qui le demandent ,je mange normalement sans exes pratiquant un peu la diète chinoise qui consiste a se lever de table sans être bourre ,je marche beaucoup,jusqu’à 10 km par jours,bien entendu j’ai aussi perdu du muscle,mais dans l’ensemble,je me trouve dans une forme et une santé de fer maltées mes 75 ans,et pour le reste je n’ai aucun problème ni de prostate,ni de cholestérol ,ni de tension,ni d’infection,viral ou bactérienne,bref je ne surveil absolument pas mon poid,il reste stable,et proche de celui que j’avais a 20 ans,je ne soufre d’aucune douleur articulaire,bien quayant eu un accident important il y a quelques années,il est vrais que je surveille de très près ce que je mange,et la provenance des aliments,mes amis me donne toujours 10 ans de moins,et je reste très actif,dans tout les domaines,et chose surprenante c’est que j’ai toujours envi de travailler peut être que cela peu servir a quelques’un.

  11. Leclercq Martine says:

    Merci pour cette belle analyse; mais j’ai hâte de savoir la suite.

  12. Sylvie Galin says:

    J’ai 20kg à laisser partir et je ne sais pas par quel bout commencer… j’ai toujours été mince ( en faisant tout de même attention) et depuis la mort de ma mère je me suis gavee de chocolat , le sucre est ma principale faiblesse et je suis en décalage horaire ( je vis la nuit et dors le jour) je suis seule et la motivation est difficile……. pas facile tout ça

  13. FLORI says:

    Bonjour,
    Nous attendons avec impatience la suite !
    Merci.
    Suzanne

  14. Mme Bella says:

    Bonjour, pour ma part je voudrais poser une question et je souhaite que les médecins de santé corps esprit puissent me donner la réponse pour me soigner. Voilà j »ai 50 ans et je souffre d’herpès génital. Mais de plus en plus il récidive à l’approche des règles avec brûlures et sensations de se gratter. Celà dure presque 3 cycle et je ne sais quoi faire pour éviter celà et avoir une vie tranquille. Je vous prie de m »aider à travers des solutions naturelles si possible. Merci

  15. Lilibubu says:

    Bonsoir,
    En ce qui me concerne, c’est plutôt l’effet contraire.
    Ai été très sportive, jusqu’à un méchant accident en 2007…
    Ne mange que lorsque j’ai faim, c’est à dire pas très souvent.., ne grignote que du chocolat noir à 99%.
    Me force à faire un repas/jr, le soir ( ne mange aucun aliments de source Animale (végétalienne), j’oscille entre 42-47 kg pour 1.67, & suis au top de ma forme à 45 kg..Suis une buveuse de thé & fume..*
    Ma hantise est de devenir comme certaines de mes consoeurs qui ont dépassées allègrement les 50 balais & des brouettes, d’avoir de la cellulite, de la graisse (beurk !)
    En ai parlé avec des copains toubibs, ne suis ni anorexique, ni anorexie mentale..
    C’est mon mode de fonctionnement. Vis au grand air à la campagne avec des tas d’Animaux en tt genres..

  16. Marianne Murez says:

    Bonjour, étant souvent en surpoids avec ses conséquences comme cité dans cette lettre, j’ai enfin compris mon comportement jusqu’ici suicidaire, si je puis m’exprimer ainsi… suite à la torture dû aux régimes yo yo. ..
    J’attend avec impatience le mode d’emploi pour perdre ce surplus sans danger ni me torturer le corps et l’esprit!

  17. chrisstophe says:

    Belle lettre,personnellement je pratique le fasting depuis un an(https://www.fasting.fr/jeune-intermittent/)perdu la graisse du ventre et en parallèle je privilégie des séance de muscu courtes et intenses et globales (squats,fentes,burpees,pompes,tractions:excellents sites,100 pompes.com et 50 tractions.com)et je pratique la boxe française et anglaise 2x par semaine,sport qui alterne les phases rapides et lentees,souplesse,muscu.Surtout éviter les crunchs et privilégier le gainage statique ou actif pour les abdos.
    pour la perte de graisse:https://www.fasting.fr/perdre-uniquement-de-la-graisse/

  18. Salifou Mama Karyd says:

    J’aime bien !
    Question: mon taux de cortisone, prolactine tsh à baisser, et est devenu normal .j’ai donc arrêté les médicaments levothyrox et hydrocortisone.
    Est-ce que c’est grave? Il y à t-il un risque
    pour ma santé ??
    Existe t’il des médicaments naturels ?
    Merci de me répondre ?
    Recevez,mes cordiales salutations.
    Salifou.

  19. Gaudino says:

    En effet Je suis hyper stressée par les soucis et ne veux pas retomber dans la cadence infernale des antis dépresseurs Sans manger plus jai meme supprimer le sucre j’ai pris 10kg en 2 ans Que Puis Je faire Je suis désespérée et Dois maigrir de 15kg à cause de ma fibromyalgie

  20. Neubert Marie Claude says:

    Tout est très intéressant .je voudrai avoir des renseignements sérieux sur la maladie d’horton et je ne trouve rien dans les revues que je consulte .on m’a découvert cette maladie en septembre alors que je mangeais sans gluten à cause d’eczéma que je n’ai jamais fumé ni bu .evidament cortisone et gélules pour l’estomac pouvez vous m’indiquer un traitement plus maturel s’il y a bien-sûr merci

  21. Nadia says:

    C’est tout à fait cela et c’est une excellente nouvelle et cela fonctionne très bien !
    Je le vit tous les jours et c’est un plaisir !
    Faire attention au sucre, aux produits industriels, et surtout manger des bonnes graisses qui donnent la satiété
    J’aurai aimé pratiquer il y a 30 ans !
    Merci pour toutes les infos que je reçois jour après jour Et bonne Année 2018 !!

  22. Maartine says:

    Bonjour,
    Ce serait agréable d’avoir plus de conseils pour une perte de poids durable
    Merci

  23. CHATRY says:

    Tout à fait d’accord avec vous. Merci de le rappeler.

  24. Roger annick says:

    j’ai l’ostéoporose mais n’aie pas du au régime en 2016 j’ai eu l’ablation de la vésicule biliaire chose que j’aurai du refuser, déjà j’étais soigner pour l’ostéoporose en suivant tout cela j’ai perdu 14 kg
    j’arrive maintenant a ne plus savoir quo faire. Je regarde tout vos courriers que je reçois, que faire ;mon docteur me donne des médicaments 1 ampoule de vitamine D a prendre tous les 2 mois +Cacit’vitamine D3 que me conseiller vous je m’adresse au DR Ménat
    je suis un peu perdu Merci d’avance pouvez vous me conseiller MERCI

  25. Mizou says:

    une fois de plus on associe perte de poids et régimes même en disant qu’ils ne servent à rien Mais quand aura-t-on l’honnêteté de dire qu’il y a autant de cas de surpoids que de raisons à cela? Et que chaque cas est et doit être traité de façon individuel.

    il est temps de parler vrai!!!

  26. ACHAINTRE claudine says:

    Article très intéressant. J’attends le reste pour avoir plus de détails……Merci

  27. PhL38Fr says:

    Salut à tous.

    Je compatis à la souffrance de tous ceux qui veulent (sur la base de quoi?) perdre ou reprendre du poids. Lisant tout cela, je ne peux m’empêcher de penser qu’il y a un grave problème de formation et d’information quant aux besoins réels de l’être humain. Des précurseurs ont mis en place une approche _hygiéniste_ du corps et développé une compréhension des principes physiologiques à la base de toutes les manifestations dans le corps, insistant sur le fait que, bien souvent, l’on essaye de régler un problème en se concentrant sur le symptôme. Le poids est typique et, hélas, cet article ne donne pas plus de clés, abordant lui aussi le problème du côté du symptôme. Le site Régénère (www.regenere.org) offre un tas de vidéos gratuites (commencer par les plus récentes, il y en a accumulées depuis 5 ans!) qui permettent de comprendre les principes simples de la physiologie et d’éviter de se focaliser sur les symptômes (y compris poids en excès ou en défaut).
    Cela se résume à peu de choses:
    – compréhension des besoins du corps (respirer, assimiler, évacuer)
    – compréhension des lois de fonctionnement du vivant (gestion des équilibres par les glandes endocrines, loi d’homéostasie, loi d’ormèse, loi de gestion des stress, etc)
    – compréhension des mécanismes naturels permettant de faciliter le retour à une application saine de ces lois.
    Il est clair que, suivant cette approche, les malheureux volontaires qui se sont soumis à l’expérience décrite au début de l’article ont violé bon nombre de ces lois, mettant donc par ignorance leur santé en danger.
    Plagiant les livres de sagesse, je dirais « le peuple se perd faute de connaissance ». Aujourd’hui toutefois, la connaissance est largement accessible à tous ceux qui veulent la chercher et en particulier ceux qui ont comme vous accès à Internet. Souffrir de ces choses n’est plus une nécessité. Certains dans le fil de discussion ont donné des recettes personnelles et des pistes à explorer (jeûne par ex.). L’essentiel de tout cela existe dans des bouquins depuis longtemps. Avec le site régénère, chacun accède à l’autonomie dans sa démarche, sans avoir de maître à penser ni de béquille, par l’acquisition de savoirs éprouvés et la possibilité de mettre en place des changements simples qui peuvent beaucoup. Je parle d’expérience.
    Pas de vains souhaits de ma part pour 2018 ou plus tard mais un encouragement à commencer tout de suite la mise en place d’un régime… de compréhension du vivant et de mise en application de ses lois.
    En amitié.

  28. Bruno MASSON says:

    Prise de conscience OK et la suite ?

    Tout a fait, régler un « problème de Surpoids » c’est l’arbre qui cache la foret. Ça passe par ré harmoniser son métabolisme pas par aggraver le déséquilibre.
    Je présume que suivra une proposition pour rééquilibrer production et usage de l’insuline ?

    Juste « équilibrer apports caloriques vs effort physique » ne suffit pas dans 90% des cas, ceux que vous citez pour cause de métabolisme déréglé.

    PS : continuez vos newsletters; la prise de conscience des arbres ça aide a voir la forêt , en gros et en détail… après il reste du boulot.

  29. Michelle says:

    Merci infiniment de vous pencher sur ce problème car il est vrai que la prise de poids et avant tout un manque d’amour de soi et que dans ce cheminement pour retrouver son poids idéal, le moindre point observé et souligné, peut-être une aide qui va permettre d’avancer pas à pas vers plus de douceur et de compassion pour nous même…
    Avec toute ma gratitude…
    Michelle

  30. REMY SYLVIANE says:

    j ai peur de refaire un régime à cause de la reprise de poids. Si vous avez une solution à proposer j attends votre réponse

  31. ReGina STIGLIANI says:

    C’est tellement vrai ….maigrir durablement ne peut s’inscrire que sur du long terme et avec un changement pas seulement de nos habitudes alimentaires mais aussi par un changement de la façon dont nous gérons nos stress et angoisses diverses et variées…donc du long terme à coup sûr !

  32. Lou de Cara says:

    Cher monsieur
    Vous ne donnez aucune solution mais que les désavantages de perte de poids
    C’est tr es négatif votre article

  33. Bironneau says:

    Merci, merci mille fois pour tous les conseils que vous nous donnez, je me délecte de tous ces courriers que vous prenez la peine de nous envoyer. Grâce à vous je vois les choses différemment, mange aussi autrement, et me sens tellement tellement mieux….
    Quel bonheur des personnes comme vous!
    Une fidèle lectrice… Josi

  34. Losbar passionise says:

    Je trouves les conseils sont très valables j’ai moi-même fait cette esperience de perte de poids rapide ,l’effet yoyo et j’ai les conséquences
    Maintenant je m’applique à faire les que vous suggérez je perds lentement mais sûrement

  35. Bernd Heine says:

    J’apprécié bien votre lettre – mais reçue quatre fois , c’est trois fois en trop dans mon mail-box. Merci

  36. LIBERT MARGUERITE says:

    MERCI DE TOUT COEUR.. VOUS AVEZ TOUT A FAIT RAISON…. COMMENT FAIRE COMPRENDRE VOTRE MESSAGE… EN LE REPETANT SOUVENT…. FELICITATIONS POUR VOTRE COURAGE ET VOTRE PERSEVERANCE A INSTRUIRE L ETRE HUMAIN… C EST BIEN DIFFICILE… LES JEUNES N ECOUTENT PLUS.. MERCI.. MERCI ENCORE DE TOUT COEUR… ET BON COURAGE …. MARGUERITE

  37. chantal says:

    Bonjour
    Oui nous sommes champions de la consommation car lorsque notre corps va mal nous pensons immédiatement à contrecarrer cela en consommant un produit , qui enrichit les industriels , ceci dit en passant .
    Si chacun d’entre nous gardait son bon sens , il comprendrait que si prise de poids , il y a forcément une raison et c’est cette raison ( organique , psychique ou autre) qu’il fautt aller comprendre . Ensuite le rééquilibrage se fait en douceur tout seul .
    J’ai aidé beaucoup de gens et je suis surprise de constater comme les gens sont si éloignés de leur propre corps . Ne connaissent ni leurs points forts ni leurs points faibles , organiquement parlant . La plupart attendent cela des autres (médecins , thérapeute etc…) mais il est essentiel de bien se connaître , c’est la Pierre angulaire de notre santé car cela permettra à tout moment de rectifier nos différents soucis de santé dont le poids fait partie .
    Tout est à la portée de chacun , aujourd’hui avec les moyens de communications qui existent , c’est juste une question de volonté et d’amour pour son corps que nous maltraitons en pensant que nous pouvons manger n’importe quoi . Et nous sommes surpris ensuite qu’il y ait problèmes de santé . Mais ce n’est que justice .
    Comprendre son corps est affaire du quotidien et demande du courage , car si un aliment ne vous convient pas il faudra faire face au regard des autres et surtout à leur jugement . Mais la santé qui nous permet d’Etre , ne vaut elle pas ce prix ?

  38. Laure says:

    Même à l’age de la retraite, je n’ai aucun problème de poids. Pourquoi? c’est simple, je dépense autant de calories que je ne consomme en faisant de l’exercise tous les jours. Il y a plus de 30 ans que je ne mange plus de viande. Pas de sodas, de fast food, de plats préparés, de fritures. Ce ne sont pas des sacrifices mais des choix alimentaires qui portent leurs fruits si l’on peut dire ?

  39. Laurent says:

    Excellent article a suivre

  40. jouart says:

    déjà bonjour et bonne année 2018
    je me suis sentie concerner par votre courrier car j’ai fait plusieurs régime et on ma m’aime des fendue de manger je mangeait que des fruits et je pesait 45 kg mais je ne tait pas bien

  41. Pinson. Clémentine says:

    Très bon texte …..

  42. Nadine Sin sloim says:

    Merci pour vos courriers
    Mais trop long vous ne donnez pas de recettes !
    Quoi manger ou ne pas manger !
    Pour une durée dans le temps !
    Et pour éviter les régimes yoyo !
    Bonne année 2018

  43. Anne says:

    Le message de Claude Tallant m’émeut… Que de problèmes de santé dont vous souffrez, Claude… Je suis « descendue » dans les messages et ai lu celui de Mathilde de Suisse, qui m’a paru très censé… C’est ce que je pratique: régime sans gluten et sans lactose. Le gluten provoque une inflammation dans l’organisme et fait grossir… Vus trouverez quantité d’articles qui décrient le gluten, à juste titre, et le lactose – nous ne sommes ni des veaux, ni des agneaux, pour consommer le lait destinés à ces animaux ! Trop difficile à digérer, fait grossir, etc.
    Supprimez les féculents… Conservez les légumes, fruits, fruits secs… Devenez végétarien, car la viande fermente dans l’estomac, notre intestin n’est pas fait pour la digérer… Contient des graisses, est cancérigène… Ces restrictions sont peut-être contraignantes, au début… Mais on s’adapte et on est en meilleure santé…

    1. lemir says:

      tout à fait d’accord avec vous bien que , il me semble qu’il faut expliquer ! si on ne m’explique pas , je ne ferais pas ! alors le gluten, quand on en parlait tant, tout d’un coup alors que tout le monde en mangeait normalement depuis des années, il faut dire qu’ aujourd’hui les doses sont plus élevées qu’avant d’où l’intolérence ! c’est pour cela que je ne comprend pas pourquoi on en est venu là ! quand à devenir végétarienne, c’est aussi la mode et je ne vois pas pourquoi : dire que nous devons diminuer, c’est certain mais « dégouter » des personnes qui auraient envie de maigrir, en leur demandant de devenir végétarien , ce n’est pas normal ..

  44. coucou says:

    Bonjour

    et meilleurs voeux pour cette nouvelle annee
    Pour repondre au sujet , il est vrai que nous ne devons pas ceder aux diktats de la mode qui nous presentent des personnes anorexiques comme modeles a suivre
    La nouvelle année commence malheureusement par la generalisation des 11 vaccins .Quel abus de pouvoir de la part des autorites de sante bonne soirée à tous

  45. paoletti catherine says:

    merci tout d’abord car je suis très stressée et angoissée. j’ai du cholesterol et suis pre diabetique et arthrosique et d’un coup je dois commencer un régime.j’espère avoir d’autres conseils de Mr BAZIN que je suis avec plaisir .
    cordialement
    catherine

  46. Charles Trouverie says:

    C’est bien vrai. J’ai suivi plusieurs régime restrictifs – Les trois S (sel, sucres, sauces) et plus tard en plus les 3 P (pâtes, pommes de terre, pain), isoméride que j’ai vite arrêté. Régimes hyperprotéiné: – Un kilo de boeuf bouilli en 3 jours – Alburone ou Nesvital; Insoutenable dans la durée. On maigrit et regrossit + superbonus. J’ai 84 ans. A la retraite, Je mange de tout modérément et mon poids est 85 Kgs BMI 27. en bonne santé

  47. Tallaud Claude says:

    Je souffre d’artérite, de Lipomathose, j’ai du cholestérol, diabète, œdème post opératoire qui dure depuis + de ans et hypertension, évidemment , mon poids agit pour tout cela
    115kg pour 1.78m, j’ai déjà été opéré d’un pontage fémoral sur la jambe gauche et en attente d’1 autre sur la jambe droite, j’ai vu 3 chirurgien vasculaire qui me demande de perdre au moins 30kg pour résoudre mon problème de canal lombaire compressé par la graisse, avant de pouvoir faire le pontage sur la jambe. J’essaie depuis 1an , j’y mets de la volonté, mais la souffrance me fait souvent retombé dans la « mal bouffe ». Résultat : pas de perte de poids ! voyez vous une solution ? car Régime= torture, mais moi , moins je perds du poids et + longtemps je souffre, marche 80 m maxi, mollet qui se bloque, mal, de dos, dans les jambes, ….QUE FAIRE

  48. Normand says:

    je suis d’accord avec le developpement que vous avez fait . J’essaie de maigrir ,j’ai vu une diététicienne perdu 3kg puis plus rien,puis j,ai fait de l’hypnose perdu 5kg puis blocage de nouveau. Que faire ?

  49. sylvie says:

    meilleurs vœux a tous effectivement moi je tente un régime du tonnerre pour perdre du ventre et surtout ma cellulite bonne soirée a tous

  50. Benchamma says:

    Je suis bien d’accord avec vous car manger est un plaisir mais un excès de tout est nuisible.
    Par contre le régime méditerranéen avec une activité physique quotidienne font ménage.

  51. blanck says:

    Bonjour,
    Votre lettre est très juste. J’en ai fait l’expérience… Depuis des années, je fais des régimes et je n’arrive toujours pas a rester à un poids correct. Donc j’attends avec impatience votre prochaine lettre sur le sujet.
    Merci pour vos lettres.
    BONNE ANNEE A TOUS

  52. Brion André-Jean says:

    Oui ,il faut maigrir doucement très progressivement sans à coup et garder et une activité physique importante.En 2 ans je ai perdu 11kg (de 113kg à 102kg)
    sans souffrir de faim et autres stress.
    Mais il changer l’alimentation si on veut encore maigrir: plus de protéines et surtout pour moi, éviter de manger le soir. Se coucher avec une légère faim pour passer en dessous de 100kg cela doit encore être possible.

  53. louiselle Lamontagne says:

    Cette approche me semble être un bon départ.
    Je suis en train de lire: » Nutri-Émotion » de Nazrine Berez. C’est une approche très globale et spirituelle, c’est un mode de vie. Je le conseille fortement.

  54. annemarie Diais says:

    Merci
    Pour tous ces conseils.je vous souhaite une Bonne et Heureuse Année

  55. Jacques says:

    Merci de nous ouvrir l’esprit à cela.
    Le surpoids a été le combat de ma vie
    J’attend la suite

  56. erny janine says:

    Meri pour vo lettres

  57. breton viviane says:

    bonjour, moi aussi, j’ai lu votre mail, j’ai besoin de perdre du poids, je viens de recevoir ma premiere revue santé corps esprit du mois de janvier ou je suis abonnée, et la je lis retrouver son poids de santé, je trouve cela trés bien donc, je commence l’année avec motivation pour maigrir, et a bientot d’avoir vos bon conseils, je suis nouvelle abonnée, et je vous presente mes meilleurs voeux ,de bonheur et santé,

  58. breton viviane says:

    Bonjour, j’ai bien lu vos conseils, moi aussi je voudrais perdre du poids, j’ai plus de 10 kg a perdre, j’ai souvent fait des régimes un peu difficile, mais j’ai repris tous mon poids, je voudrais maigrir doucement , mais bien équilibré, je viens de mon premier numéro du mois de janvier 2018, ou je me suis abonnée a vos revues,et la cela parle de retrouver son poids de santé, merçi pour vos conseils et a bientot de vous lire

  59. Sabrina says:

    Bonjour,
    Entièrement d’accord avec le contenu de votre lettre.
    Bonne Année.

  60. Meunier says:

    On attend la suite avec impatience !
    Bonne année !

  61. lydie says:

    merci beaucoup pour cette lettre j’attend avec impatience pour savoir comment on peut manger et perdre pas surtout du poids mais des formes merci encore et bonne journée

  62. gautier marie-france says:

    j’attends la suite avec impatience !

  63. TEKO says:

    JE PARTAGE ENTIEREMENT VOTRE AVIS

  64. samira says:

    Merci docteur pour votre lettre. je vous souhaite une très bonne année pleine de santé. j’attends la suite. merci encore.

  65. Daniel says:

    Article tout a fait pertinent, bien souvent les gens ayant un BMI « standard » (par rapports a nos « saintes normes ») ne comprennent pas le calvaire que peuvent vivent les personnes en surpoids quand il s’agit d’en perdre… même avec toute la volonté…
    Ceux qui nous font des remarques sont habitué a perdre un ou deux killo, alors que la personne en face en à 15 a 20 (ou plus) a perdre pour correspondre « aux normes »…

    Je suis passé plusieurs fois dans ma jeunesse par des phases de régimes m’ayant fait perdre beaucoup… et reprendre beaucoup l’année d’après, cette sensation de privation me hante encore (car pour avoir du résultat… c’est plusieurs mois de privation, pas 3 semaine de légère diet comme le feraient certains après les fêtes…)

    il y a quelques semaines, je me suis retrouver au restaurant avec un coatch sportif/alimentaire en face de moi à ma table, passionné par ça, il m’a expliquer tout ce qu’il mettait en place, au niveau alimentation, diet, tout ce qu’il faisait lui et tout ce qu’il faisait faire a ses « élèves », en parlant de motivation, de travail acharné, de ses menus hypo calorique etc… (c’était super intéressant en soit).

    Le lendemain, à la seule idée de privation, d’efforts,… je me suis retrouvé limite dans un état de panique, j’avais tout le temps faim, je me suis retrouver à vider tout ce que je pouvais dans le frigo comme si j’allais me retrouver en période de vache maigre en plein nature et que je devais faire des stocks pour espérer survivre…

    Depuis que j’ai mon propre appart, j’ai réussi a diminuer mon poids moyen d’environ 8Kg ce qui est déja bien (gérant moi même totalement mes repas) mais j’ai encore a perdre… et chaque régime a l’heure actuel entraine chez moi ce moment de panique… je suis capable de perdre quelques killos de stabiliser plusieurs moi, de reprendre un rythme normal, et puis d’un coup j’ai cette sensation « je meurs de faim » pendant des semaines alors que je mange correctement, impossible de contenté ma satiété… et je reprend tout les kilos…

  66. maud willems says:

    pourtant dans les nombreuses revues de santé naturelle que nous recevons « le jeune » est à l’honneur on nous proposes même des vidéos et des plans à suivre pour réussir – vous devez les connaître? qui croire alors ?

    1. marie says:

      je pense que vous avez mal compris : le jeûne n’est absolument pas destiné à faire maigrir mais à se débarrasser de ses toxines et par là même guérir certaines maladies ; voyez les vidéos de Thierry Casanovas ; le jeûne ne constitue en aucun cas une cure d’amaigrissement

  67. Ar Gov says:

    Manger comme nous le faisons aujourd’hui est une addiction de plus qui nous a éloigné de la seule alimentation nécessaire : l’alimentation physiologique …
    Simple et totalement ignoré. A découvrir sachant que l’alimentation est aussi » des sensations de plaisirs » : toute autre approche est une erreur !!
    Voilà une ouverture !!!
    Bloavez Mat ha da c’henta
    Paol

  68. maud willems says:

    et le jeûne alors ? celui dont on nous vente les mérites dans les différentes revues de médecines alternatives c’est mauvais ? ce sont pourtant des spécialistes qui nous parlent qui croire enfin ?

    1. marie says:

      le jeûne n’est pas une cure d’amaigrissement,mais de détoxification ! ! !

  69. DELWAIDE Marc says:

    Bonjour et meilleurs vœux pour 2018.
    Merci pour votre lettre qui confirme ma pratique professionnelle depuis près de 30 ans. Il faut rappeler que perdre de la graisse est contre nature selon l’évolution de l’espèce humaine … et si l’on veut perdre de la graisse excédentaire, cela ne s’improvise pas, il vaut mieux s’adresser à un professionnel de la santé. La santé est le bien le plus précieux.

  70. Ferrasse says:

    J’attends la suite avec impatience !

  71. THEBAULT says:

    merci pour votre article
    personnellement je viens deperdre du poids en 4mois 11 kilos
    j’ai 74 ans je mesure 1,54 et je pesais 71 kilos d’où problèmes de fuites urinaires d’effort, pb gastriques et poids sur mes pieds. je m
    alors en mangeant de tout mais en petite quantité 400 calories par repas ( comme chez les autres) avec l’aide de probiotiques( avec accord medecin) et artishot (ce qui fait sourire mais sans danger parait il) je suis descendue sans fatigue et en dormant bien. je consomme en plus RELIV (complément alimentaire americain) et silicum organique végétal bio pour les os + salle sport et marche
    mais il le fallait. car je n’ai plus de fuites urinaires d’effort, ce qui m’évite une opération du périnée, plus de reflux gastrique et helas re-operation du pied droit hallux valgus

    je pèse 60 kilos à présent mais je ne veux pas descendre plus pour l’instant sur les recommandations du médecin . aussi si je fais un repas copieux à midi c’est le bouillon de légumes avec un peu de proteines vegetales le soir avec une pomme. et je ne bouge pas. mais je ne sais pas si c’est bien. on me contredit pas. je crois qu’il faut éviter de grignoter entre les repas, éviter de manger trop le soir. manger équilibrer et varier les repas. mais bin je n’ai pas la science infuse

  72. Moles Paul says:

    Bonjour et merci pour vos lettres.
    Meilleurs vœux à vous pour cette nouvelle année.
    J’ai bien lu vos conseils pour maigrir, mais on reste sur nôtre faim de savoir comment y arriver, on attend la suite très vite.
    Merci et bonne journée.
    Cordialement.

  73. Sylvia says:

    Je suis en train de lire Perte de poids, perte de soi, la grande illusion de la minceur de Francine Duret-Gossart et Pierre Peuteil. Le premier livre vraiment sensé sur la question.

  74. ACHAINTRE claudine says:

    Merci de ces conseils avisés…. surtout après les fêtes.
    J’attends la suite avec impatience, les détails sur la meilleure façon de perdre du poids.

  75. laclaverie says:

    Bonjour
    Merci de nous expliquer les dangers d’un régime,alors que faire,que manger pour perdre du poids?
    merci pour votre réponse.

  76. Agnès says:

    C’est bien gentil ces conseils pour les personnes qui veulent maigrir, il n’y a que ça partout!
    Et pour celles qui veulent grossir et qui n’y arrivent pas après 6O ans par exemple, n’y aurait-il pas quelques bons conseils? Surtout concernant la fonte musculaire
    et les problèmes qui suivent…
    Merci à vous et très heureuse année 2018!
    Agnès

  77. Lasia says:

    Bonjour
    Tout d’abord à mon tour de vous souhaiter une bonne santé et merci pour vos lettres qui me sont très utiles. Je suis moi même dans ce souci permanent de perte de poids et après avoir été jusqu’à la chirurgie bariatrique, je me retrouve encore 8 ans après avec 20 kg en trop. Aussi, j’attends avec impatiente votre prochaine lettre, étant passée par toutes les erreurs que vous citez pour pouvoir peut être espérer un changement. À bientôt de vous lire.
    Cordialement

  78. Taoufik says:

    Très bon article mais qui nous laisse sur notre faim !
    Les problèmes et les risques ont été bien exposés mais pas les solutions !

  79. Fuchs Colette says:

    Merci beaucoup pour cette lettre qui répond, comme toutes les vôtres, à nos préoccupations ! Mais après l’article paru dans le magazine « Que Choisir », auquel nous sommes abonnés (n° 565 de janvier 2018) p. 49 sous le titre « Alerter », nous nous posons beaucoup de questions. Vous, « Santé, Corps, Esprit » êtes vous fiable ou faudra-t-il, avec une énorme déception, vous ranger sous les critiques faites à SNI Editions ? Merci infiniment de nous répondre !

  80. LUC VAN DEN BROECKE says:

    ARTICLE FORT INTERESSANT, COMME LES AUTRES, mais pourait’on être plus court et éviter les redites qui remplissent les pages.
    A REFLECHIR,
    bàv

  81. Chirot says:

    En ce début d’année je vous offre mes voeux. Que vous puissiez encore longtemps dire les choses!
    C’est la périodes des bonnes résolutions et souvent le régime en fait partie. Merci de m’avoir rappelé qu’il ne falait pas.

  82. Doina Florescu says:

    Bonjour,
    Malade dálzhaimer, prends exelon, maigrit progressivement. Que manger? Que prendre? Comment vivre, combien dormir?
    Merci

  83. Allouh Rachida says:

    Bonjours je me suis réveillée avec l’idée de faire un régime, et ce que vous avez envoyé c’est exactement ce que je cherche, extraordinaire!!! Et Merci pour toutes les lettres que vous m’avez envoyé et merci pour vos informations cordialement

  84. de Ruffray says:

    Elle m’a plu car elle est plus courte que d’habitude

  85. Claudia says:

    Paroles très logiques et facilement acceptées..Merci!

  86. Burnotte says:

    bonjour,

    j ai perdu mes 5 kilos de trop en mangeant plus sain céréales légumes spiruline et goji à midi avec un mélange d huiles omega 3 et de la viande ou des œufs le soir avec des prises régulières de gingembre curcuma poivre en décoction

  87. NICOLE says:

    excellente lettre, mais que faut-il faire sans que cela nous coût un centime ( potion de perlinpinpin, etc…, regime Cohen ou autre ou il faut payer…) et personne ne s’occupe de vous.

  88. Benazzi says:

    Bonjour,

    Merci pour toutes vos lettres qui sont toujours lues et qui nous en apprennent beaucoup. Et je vous avoue que j’ attends toujours impatiemment les prochaines.

    Madame Benazzi

  89. Pierre buquet says:

    Hi merci pour certs belle leçon de bien vivre ..tout est vrai a 100%,et si je fais un bref commentaire c’est pour insister sur un point pas assez développé, la nécessité de bouger très régulièrement l’ensemble de votre corps. La marche de détente, le jardinage. Le nettoyage de la voiture etc etc il fzut vous bouger et boire de l’eau à la température de l’endroit où vous êtes. Bonne chance à tous et merci encore

  90. GIROUD says:

    Bonjour,
    Fidèle lecteur de vos news letter ainsi que celle du professeur Joyeux, je voudrais d’abord vous remercier de mettre ces informations à disosition de ceux qui veulent bien écouter et agir contre le dictat des multinationnales avides de profit.
    je souhaiterai savoir si vous pourriez m’indiquer des naturophates sur Lyon et ses environs qui travaillent suivant les conseils que vous indiquez dans vos nouvelles?
    Je suis en surpoids malgré une alimentation « saine » et relativement équilibré, je pense. J’ai typiquement les symptomes que vous avez décris pour les personnes ayant suivi le régimes du docteurs Key bien que n’ayant jamais fait ce genre de chose.
    Merci de vos conseils et informations.
    Bien amicalement

  91. PASSEDAT Marc says:

    Cinquante neuf euros ( 59 €) pour un livre électronique (que l’on n’aura jamais le plaisir d’avoir, tout imprimé, entre les mains !…), bonjour le coup de barre ! ! !
    Et sans jamais être sûr d’arriver à l’imprimer convenablement !…
    C’est hors de prix, l’hypothétique édition !…

  92. PASSEDAT Marc says:

    59 € pour un livre électronique (que l’on n’aura jamais le plaisir d’avoir, tout imprimé, entre les mains !…), bonjour le coup de barre ! ! !
    Et sans jamais être sûr d’arriver à l’imprimer convenablement !…
    C’est hors de prix, l’hypothétique édition !…

  93. Barraud Mathilde (Jean-François says:

    Cher Xavier,
    Je suis totalement d’accord avec vous que la plus part des régimes ne servent à rien sinon nous frustrer.
    Depuis 9 ans je suis intolérante au gluten et à la caséine du lait de vache, ce qui veut dire qu’il faut totalement changer d’habitudes.
    Au début c’est difficile mais finalement c’est enrichissant d’apprendre à connaître d’autres façons de se nourir.
    Pour perdre du poids à long terme il est important de changer d’habitudes. Les produits céréaliers surtout avec gluten et plus encore le blé ont tellement été modifiés qu’ils n’ont plus grand chose de nutritif mais plutôt de bourratif. Essayez des céréales qui n’ont pas ou peu été modifiées: le sarrasin, le teff et d’autres qui sont des pseudo céréales comme le quinoa, l’amarante et la canihua qui viennent duMexique et d’autres pays d’Amérique du Sud. On peut aussi remplacer avec des légumineuses: différentes sortes de lentilles et de haricots, pois chiches. Quand au produits laitiers de vache, là aussi il a eu bien des modifications dans la nourriture de la vache et dans la transformation des différents produits issus du lait de vache,c’est pourquoi ces produits sont pro-inflammatoires pour la plupart des gens sans qu’ils s’en rendent compte, donc pas adapté pour les personnes qui ont des maladies inflammatoires et qui ont souvent des problémes de digestion. D’autre part il est important de prendre le temps de bien mâcher, ce qui nous rassasie plus rapidement, donc on mange moins en quantité mais mieux en qualité. Il est aussi important de ne pas manger entre les repas et même de prendre un café relance la digestion au début et empêche l’intestin grêle de se reposer. La seule chose à avaler est de l’eau plate entre les repas. il faudrait respecter 3heures d’attente minimum après le petit déjeuner, quatres heures min. Après le déjeuner et manger léger le soir( si possible pas de féculents). Il est recommandé de prendre une collation vers 16h30-17h avec des fruits et ev.un yaourt ou un petit peu de chocolat noir ou un petit biscuit. Voilà comment j’ai pu perdre du poids et ne pas le reprendre sur le long terme. Apprenez à écouter votre corps, il vous parle pour autant qu’on l’écoute. Bien à vous Mathilde de Suisse. (Thérapeute en médecine naturelle).

    1. marie says:

      voilà enfin une réflexion intelligente ; je pesais à 60 ans 83 kg pour 1 m 58 ; j’ai maigri progressivement (60 kg actuellement) le jour où j’ai drastiquement réduit le gluten, supprimé presque tous les produits laitiers (sauf un peu de fromage chèvre ou brebis de temps en temps) , mangé bio avec beaucoup de légumes et fruits, pas mal de crudités et bougé un peu plus ; des livres qui m’ont été utiles :  » sauvez votre corps » de Catherine Kousmine ; « l’alimentation ou la 3ème médecine » de Jean Seignalet ; « si on changeait d’alimentation » du Pr Henri Joyeux ; « vous êtes fous d’avaler ça » et « je ne mange pas de produits industriels » ; j’ai oublié les noms des auteurs de ces 2 derniers ; les vidéos du Pr Joyeux qu’on peut voir sur internet sont aussi très utiles ; je salue son courage de nous révéler bien des vérités qu’on nous cache sciemment ; sachez enfin que manger bio ne revient pas plus cher car au bout d’un moment on mange moins, les produits étant plus nourrissants ; je l’ai constaté ; éviter le bio des super marchés qui vient de loin et manger local ; il y a plein de petits producteurs, il suffit de se renseigner

  94. elisabeth inard says:

    bonjour, merci pour vos ‘lettres’. est-ce que la fructose dont vous parlez dans votre lettre sur le poids est la même chose que les fruits? (c’est que je prends tous les matins au petit déjeuner depuis 4-5 ans avec graines moulues).
    merci pour votre réponse très attendue !
    Elisabeth

  95. Wenzel says:

    Bonsoir,
    Stress et besoins non assouvis car trop d empathie…
    Bref un grand vide interieur que comblait la nourriture prise de façon anarchique.
    Jusqu au jour où j ai décidé de me respecter et là les kilos s envolent depuis 2 mois..
    Etre à son écoute, s aimer et se remplir…autrement,
    Cordialement.

  96. Strhauss Michèle says:

    Mail intéressant pour ceux qui sont concernés….mais avec les « beaux jours » tous les médias ne parlent que de maigrir et je me sens gavée par ce trop-plein car j’aimerai au contraire prendre au moins 4 kilos ! Etant pré-diabétique , j’ai un régime adéquat ,du moins j’essaye….mais c’est dur .

  97. Jocelyne says:

    Bonjour, Mon proposn’est pas de commenter la lettre d’aujourd’hui puisque je ne suis pas concernée par ces problèmes de surpoids ni personne dans ma famille. Par contre j’aimerais savoir si vous pensez traiter, dans une lettre ou dans la revue, la DMLA. Ma mère, ma grand-mère en ont souffert, différentes vitamines sont conseillées mais je ne sais à qui faire confiance… et pourtant il faudrait que j’y pense sérieusement…
    Merci de vos bons conseils

  98. Bremond says:

    Bonjour
    Suite à une grosse perte de poids, mon médecin m’a ordonné une prise de sang : biochimie sanguine, enzymologie et hormonologie. il s’avère que pour mes hormones thyroïdiennes le T.S.H est de 0.03 pour de 0.40 à 3.70. Que faire avant de prendre de la biochimie qui soigne d’un côté et détériore de l’autre. Merci de me répondre.
    J’ai 80 ans et pèse actuellement 46kg pour 1m63

  99. Alexandra DE LA HOZ says:

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour ce que vous faites c’est très intéressant et utile je vous suis depuis peu de temps mais je suis déjà passionnée par vos lettres.
    Cependant, je suis étudiante donc avec peu de moyen et une nutrition de base presque à l’opposé de ce que vous recommendez. Malheureusement, lorsque j’essaye de suivre vos conseils (pas de glucides, céréales plus de légumes par exemple) ça commence vite à devenir cher. Auriez vous des solutions pour que les personnes dans ma situation financière puissent également bien se nourrir sans se ruiner.
    Autre petite question, cet article m’a beaucoup interressé, il se trouve que question poids je n’ai pas à me plaindre mais j’ai tout de même remarqué que j’étais très instable je peux varier de 2 kg par jour. A quoi cela est il du? Que puis je faire pour stabiliser mon organisme?
    Merci beaucoup

  100. Simoes says:

    Bonjour,
    Il y a 3 ans maintenant j’ai découvert le regime Montignac qui repose sur l’index glycémique des aliments. J’ai perdu sans difficultés une quinzaine de kilos en une petite année. Mais depuis deux ans je ne perds plus de poids et au moindre écart j’en reprend. Alors que je suis encore avec un IMC de 26.. D’après vous cela peut être dû à quoi?
    Cordialement.
    Patricia Simoes.

  101. SILVESTRE says:

    Bonjour,
    Doit on supprimer les fromages de chèvre et de brebis; pour le lait est ce que les laits  » végétals » de riz ,d’avoine ,de soja etc… sont à proscrire; et peut on les consommer le soir ainsi que les fromages de brebis et des laits « végétals ».
    Cordialement
    Guy

    1. marie says:

      les laits végétaux sont très bons ; le fromage de chèvre ou brebis de temps en temps ne peut pas faire du mal ; le lait de vache est bon … pour les veaux ; il contient tous les facteurs de croissance nécessaires pour faire prendre à un veau 300 kg en un an ! c’est pourquoi chèvre ou brebis sont meilleurs pour l’homme car ce sont des animaux plus petits ; regardez les vidéos du Pr Henri Joyeux sur internet ; il explique tout ça mieux que moi

  102. elisabeth inard says:

    bonjour, merci pour vos précieux conseils et, justement, je voudrais une précision : dans votre dernière lettre sur les régimes, vous parlez de fructose comme ‘mauvaises calories’ or je prends tous les jours un petit déjeuner de fruits +graines moulues ; est-ce synonyme de fructose, donc néfaste ? j’espère que non ! merci de me le préciser .
    amicalement, Elisabeth Inard .

    1. marie says:

      le fructose contenu dans des fruits frais ne vous fera pas grossir

  103. Sabine says:

    Merci . C’est très explicite et tellement vrai .

  104. Francoise chavanel says:

    Merci pour vos articles pleins de bon sens et d connaissances.
    Pour ma part n’étant une femme en bonne santé relativement âgée,
    La seule privation qui m,a fait perdre quelques kilos est la suppression du sucre en général…..le sucre que l’on trouve partout dans les aliments du commerce .

    .

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous !

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité