Le pain complet ? Pire que le pain blanc !

Si vous lisez tant de conseils contradictoires sur ce qu’il faut manger, ce n’est pas seulement parce que la plupart des nutritionnistes ont 20 ans de retard sur les découvertes scientifiques…

…C’est aussi parce que ce qui vous convient à vous ne convient pas forcément à votre voisin.

Les recommandations « officielles », par exemple, sont destinées en priorité aux personnes qui ont la pire alimentation, celles qui risquent donc de contracter les maladies les plus graves.

Sauf que… ce qui est un bon conseil pour M. Dupont, qui se nourrit toute la journée de chips, de frites, de charcuterie et de biscuits, ne l’est pas forcément pour Mme Durant, soucieuse de sa santé et de son alimentation.

Le pain est l’exemple type de ce sérieux problème.

On entend partout dire que le pain complet est nettement préférable au pain blanc (la baguette classique).

Mais ce n’est pas vrai pour tout le monde. En réalité, pour vous, mes chers lecteurs, le pain complet classique est probablement pire pour votre santé.

Voici pourquoi :

Avantage au pain complet pour les fibres et vitamines

Certes, le pain complet a un avantage incontestable sur le pain blanc. A portion égale, il offre : [1]

– 2,5 fois plus de fibres ;
– 3 fois plus de magnésium, 2,5 fois plus de potassium et 2 fois plus de fer ;
– 3 fois plus de vitamine B3 et 2 fois plus de vitamine B6.

Mais cela clôt-il le débat pour autant ? Pas vraiment, comme nous allons le voir.

D’abord, ces apports ne sont pas très impressionnants.

Même en avalant cinq morceaux de pain complet (100g), vous ne dépasserez pas le quart des apports recommandés en fibres. Vous ne couvrirez que 18 % des apports journaliers recommandés (AJR) en magnésium, 16 % en potassium, 14 % en fer. Pour le reste, c’est encore plus négligeable.

Une grosse poignée d’amandes (50 g) vous apportera plus de magnésium et de potassium, et autant de fibres et de fer que ces 5 portions de pain complet.

Avec cet avantage que les amandes n’ont quasiment que des bienfaits pour la santé. Le pain, au contraire, a de nombreux défauts :

Pain blanc ou pain complet : des sucres plus rapides que le Coca Cola !

La pain blanc est de plus en plus pointé du doigt parce qu’il est riche en « sucres rapides ».

C’est vrai : son indice glycémique est autour de 70, comme le sucre de table (l’indice glycémique mesure l’intensité avec laquelle un aliment augmente votre taux de sucre sanguin).

Il est même plus élevé que celui du Coca Cola, qui n’est « que » de 63 !

Mais ce qu’on oublie presque toujours de vous dire, c’est que l’indice glycémique du pain complet est tout aussi élevé que celui du pain blanc.

Je sais que c’est difficile à croire.

Aussi je vous suggère d’examiner le tableau des IG établi par la prestigieuse Université d’Harvard. [2] Vous pouvez aussi consulter cette étude scientifique réalisée en 2013 qui a montré que la farine complète produit une élévation du sucre sanguin tout aussi forte que la farine blanche. [3]

Or, réduire votre consommation d’aliments à indice glycémique (IG) élevé est un des gestes les plus importants pour votre santé.

Lorsque votre taux de sucre dans le sang augmente fortement, votre pancréas est forcé d’intervenir brutalement pour le ramener à la normale, via la production d’insuline.

Problème : la dose d’insuline nécessaire pour « éteindre le feu » est si forte qu’elle vous conduit, au bout de deux heures, à manquer de sucre dans le sang : vous ressentez alors une légère hypoglycémie, avec une sensation de fatigue et le besoin de manger sucré.

C’est pourquoi les sucres rapides sont l’ennemi de ceux qui veulent perdre du poids. Pire : sur le long terme, ils accélèrent le vieillissement de l’organisme et peuvent déclencher un diabète de type II. [4]

Et ce n’est pas le seul défaut du pain complet :

PAS MOINS de gluten dans le pain complet que dans le pain blanc

On tend à l’oublier, mais il contient la même quantité de gluten que le pain blanc.

Or les preuves s’accumulent pour montrer qu’une part significative de la population est sensible au gluten , et a tout intérêt à l’éviter. [5]

Attention, je ne parle pas des personnes qui y sont intolérantes : celles-là ne peuvent pas ingérer un gramme de gluten sans une réaction violente et immédiate de leur organisme (c’est la « maladie cœliaque »).

Non, je parle bien des sujets « sains », sans maladie cœliaque. Eh bien même chez eux, le gluten peut endommager la paroi de l’intestin, ce qui cause douleurs, troubles digestifs et fatigue. [6]

Une étude récente a même montré qu’une protéine du gluten, la gliadine, augmente la perméabilité intestinale chez tout le monde, y compris ceux qui ne sont ni intolérants, ni sensibles au gluten. [7] Avec, à la clé, un risque accru de maladies intestinales et auto-immunes.

Egalité, donc, entre pain blanc et pain complet sur l’indice glycémique et le gluten.

Mais ce qui est beaucoup plus surprenant, c’est que sur trois autres critères, le pain complet est pire que le pain blanc pour votre santé.

PLUS de pesticides dans le pain complet que dans le pain blanc

Votre pain complet (non bio) contient plus de pesticides que la baguette classique.

La raison est simple. Le pain complet est réalisé à partir d’une farine qui incorpore les trois éléments du grain de blé : le son (l’enveloppe extérieure du grain), l’endosperme (la couche du milieu) et le germe (la couche intérieure). La farine blanche, elle, ne contient que la couche du milieu.

Or l’enveloppe externe du grain (le son) est par définition plus exposé à l’épandages de pesticides. L’endosperme de la farine blanche en est au contraire bien protégé, car logé à l’intérieur du grain.

Résultat : les chercheurs ont en effet constaté que les pesticides se concentrent sur le son du blé, dont est fait le pain complet. [8]

Est-il vraiment nécessaire de préciser qu’il vaut mieux éviter les pesticides ? Pour mémoire, parmi leurs effets délétères, on note une hausse du risque d’inflammation, des maladies cardio-vasculaires et de la maladie de Parkinson. [9] [10]

Et le problème ne s’arrête pas là.

PLUS d’acide phytique dans le pain complet que dans le pain blanc

Le blé, comme la plupart des céréales, contient beaucoup d’acide phytique, concentré dans son enveloppe externe (toujours le son !). L’acide phytique est néfaste car il empêche votre organisme d’absorber correctement les minéraux essentiels que sont le zinc, le calcium, le fer ou le magnésium. [11]

C’est particulièrement grave dans le cas du zinc, car la plupart des Occidentaux en sont légèrement carencés, en raison notamment du dramatique appauvrissement des sols de ces cinquante dernières années.

Or le zinc est vital : essentiel au système immunitaire (il contribue à éviter la grippe et les rhumes l’hiver), il participe à la bonne santé de votre cerveau, de vos yeux, de vos cheveux et d’autres fonctions essentielles. Une carence, même légère, nous rend plus vulnérable aux infections, réduit la fertilité, et alimente les dépressions.

En cas de carence radicale (rare, fort heureusement), les conséquences sont même gravissimes.

En 1964, on s’est aperçu que des garçons iraniens et égyptiens avaient des testicules insuffisamment développés, en raison d’une carence extrême en zinc. Pourtant, l’alimentation locale ne manquait pas de zinc. Mais le pain qu’ils consommaient en masse contenait énormément d’acide phytique et leur empêchait d’absorber ce zinc ! [12]

PLUS d’acrylamide dans le pain complet que dans le pain blanc

Dernier problème du pain complet : son niveau élevé en acrylamide.

L’acrylamide est LE sujet qui alarme les autorités de santé en ce moment. Pas plus tard qu’au mois de juin 2015, l’EFSA, l’Autorité Européenne de Sécurité Alimentaire, a émis l’avis suivant :

« Sur la base d’études animales, l’EFSA confirme les conclusions des évaluations précédentes selon lesquelles l’acrylamide dans les aliments augmente potentiellement le risque de développement d’un cancer pour les consommateurs de tous les groupes d’âge. »

L’acrylamide est une substance massivement présente dans les frites, les chips et les biscuits, qui sont de toute façon des aliments à éviter.

Mais on en trouve également dans des aliments supposés « sains » comme le café et… le pain ! Selon l’EFSA, le pain est responsable d’un quart de l’exposition à l’acrylamide d’un adulte européen moyen. [13]

Et vous devez savoir que le pain complet contient presque deux fois plus d’acrylamide que le pain blanc. [14]

En effet, l’acrylamide se forme à haute température à partir de différents sucres et acides aminés, dont principalement l’asparagine. Or on trouve nettement plus d’asparagine dans les farines complètes que dans les farines blanches car cette substance se situe, elle aussi, principalement dans l’enveloppe externe du blé.

Mais alors que faut-il faire ?

Si, à ce stade, vous en arrivez à la conclusion décourageante que, une fois de plus, il est bien compliqué de savoir ce qui est vraiment bon pour la santé, j’ai une bonne nouvelle pour vous : votre choix est en réalité très facile à faire.

Tout dépend de la qualité de votre alimentation et de vos objectifs :

1. Si votre alimentation est riche en végétaux (donc riche en fibres, vitamines et minéraux), mieux vaut choisir la baguette classique plutôt que le pain complet « standard » – vous aurez moins de pesticides, d’acide phytique et d’acrylamide.

2. Si, au contraire, votre alimentation laisse à désirer, alors le pain complet vous est recommandé pour les fibres, les vitamines et les minéraux qu’il vous apporte. Malgré ses défauts, il vaut largement mieux consommer du pain complet que des chips !

3. Et si vous cherchez une alimentation idéale, parfaitement saine : mieux vaut éviter à la fois le pain blanc et le pain complet. Les deux contiennent de toutes façons trop de sucres rapides et trop de gluten.

La solution optimale pour la santé, selon moi, est donc de se tourner vers les autres options :

Les meilleurs pains pour votre santé

L’idéal, vous l’avez compris, serait d’avoir un pain riche en fibres et en vitamines, pauvre en sucres rapides et en gluten, et dénué de pesticides, d’acide phytique et d’acrylamide.

Si vous tenez à la farine de blé, il est impossible de réunir tous ces critères. Mais on peut tout de même s’en rapprocher.

Car il existe un pain complet au blé beaucoup plus intéressant que les autres : le pain bio au levain.

Le bio, par définition, permet d’éviter les pesticides. Quant à la fermentation au levain (qui remplace l’utilisation de la levure), elle est triplement intéressante car elle :

Abaisse l’indice glycémique de votre pain, ce qui réduit les effets délétères pour votre poids et votre santé des sucres trop rapides ;

– Active la phytase, l’enzyme de destruction de l’acide phytique, ce qui vous permet de mieux absorber les minéraux comme le zinc ;

Hydrolyse partiellement le gluten ce qui rend le pain un peu plus digeste.

Et vous pouvez encore améliorer la qualité de votre pain en choisissant ceux qui contiennent des blés anciens, moins riches en gluten que les blés modernes.

Et pour réduire votre consommation d’acrylamide, évitez de faire griller excessivement votre pain, et mettez de côté la croûte, surtout si celle-ci est foncée ou brûlée.

Bonne santé !

Xavier Bazin

Vous aimerez sans doute ...

N'oubliez pas de laisser votre note sur l'article
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 4,32 / 5



[1] Site de « l’Observatoire du pain, le centre d’information scientifique sur le pain »

[2] Glycemic index and glycemic load for 100 foods

[3] L’étude a été réalisée auprès de diabétiques, mais il n’y a pas de raison de penser qu’on trouverait des résultats différents que chez des non diabétiques. Diabetes Educ. 2013 May-Jun;39(3):376-86. doi: 10.1177/0145721713479675. Epub 2013 Mar 12. Glycemic, insulinemic, and appetite responses of patients with type 2 diabetes to commonly consumed breads. Breen C1, Ryan M, Gibney MJ, Corrigan M, O’Shea D.

[4] Protein glycation and oxidative stress in diabetes mellitus and ageing, Simon P. Wolff et al. Science Direct

[5]  Julien Venesson, Comment le blé moderne nous intoxique, Thierry Souccar Editions, 2014.

[6] Gluten causes gastrointestinal symptoms in subjects without celiac disease: a double-blind randomized placebo-controlled trial, Biesiekierski JR et al., Am J Gastroenterol. 2011 Mar

[7] Hollon J, Puppa EL, Greenwald B, Goldberg E, Guerrerio A, Fasano A. Effect of gliadin on permeability of intestinal biopsy explants from celiac disease patients and patients with non-celiac gluten sensitivity. Nutrients. 2015 Feb 27;7(3):1565-76. doi: 10.3390/nu7031565

[8] Etude Abarac d’Henri Joyeux et Mariette Gerber – Inserm, 2000.

[9] Diana Teixeira, Diogo Pestana, Cristina Santos, Luísa Correia-Sá, Cláudia Marques, Sónia Norberto, Manuela Meireles, Ana Faria, Ricardo Silva, Gil Faria, Carla Sá, Paula Freitas, António Taveira-Gomes, Valentina Domingues, Cristina Delerue-Matos, Conceição Calhau, Rosário Monteiro. Inflammatory and Cardiometabolic Risk on Obesity: Role of Environmental Xenoestrogens. The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, 2015; jc.2014-4136 DOI: 10.1210/jc.2014-4136

[10] Rafik Masalha, MD, Ella Kordysh, MD, PhD, Gershon Alpert, MD, Maher Hallak, PhD, Mohammad Morad, MD, Muhammad Mahajnah, MD, PhD, Peter Farkas, MD and Yuval Herishanu, MD.The Prevalence of Parkinson’s Disease in an Arab Population, Wadi Ara, Israel. IMAJ 2010: 12: January: 32-35

[11] Phytic acid in health and disease, Zhou JR et al, Crit Rev Food Sci Nutr. 1995 Nov

[12] DiCyan, E. « Beginners Introduction to Trace Minerals » McGraw-Hill/Contemporary Books, 1984.

[13] Fiche explicative de l’EFSA sur l’acrylamide dans les aliments 

[14] « White bread had a lower mean acrylamide content (15 μg/kg) compared to wholemeal bread (24 μg/kg), which the FSA marks as a result of the lower asparagine content of white flour » In Food Standards Agency

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

150 réponses à “Le pain complet ? Pire que le pain blanc !”

  1. follon guy dit :

    Il y a toujours un GRAND scientifique pour dire le contraire

  2. Bruno Peyrou dit :

    Bonjour,
    en fait ce n’est pas un commentaire mais une question ! Que pensez-vous du pain de seigle et du pain de sarrasin ?
    Merci !

  3. andre sam bourque dit :

    le pain complet est-ce le nom du pain si non donnez
    moi les noms des pains que vous appelé pain
    complet
    merci

  4. Lacombe gérard dit :

    Bonjour.
    Je ne suis absolument pas d’accord concernant vos idées sur le pain. Peu importe ce qu’en disent certains nutritionnistes mal informés. Le « bon » pain est, et restera toujours un aliment nécessaire pour l’organisme. Il ne faut pas suivre ces « modes » d’alimentation trop souvent irresponsables et néfastes pour la santé.

  5. Marie Charon dit :

    Bonjour,

    J’aime beaucoup les amandes et j’en consommais très régulièrement jusqu’au moment où j’ai fait un oedème de Quincke… (Amandes bio)
    Que pourrais-je prendre pour remplacer ?
    Bonne journée

  6. JOUETTE dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec Annick Manteaux.
    La mode est axée sur les amandes, mais ces dernières sont mauvaises pour l’écologie.
    Donc je préfère manger moins bien mais économiser l’eau et notre planète pour les générations futures.
    Cela ne n’empêche pas de lire les diverses études faites sur les nouvelles méthodes de bien se nourrir, mais j’en prends et j’en laisse.

  7. Lauer dit :

    Bonjour,
    Je croyais y trouver un bel intérêt mais ce n’est que phrasage , beaucoup trop long et c’ en est pénible. Je choisis donc de me desinscrire .

  8. vexenat florence dit :

    Bonjour votre article est fortement intéressant et vrai en parti ! un point cependant a méditer vous préconisez un pain Bio mais vous n’êtes pas sans savoir que votre mode « bio » autorise des pesticides !!!!
    Je suis meunière et fabrique une farine pure avec des blés issues de l’agriculture raisonnée je ne rajoute pas de gluten contrairement au farines utilisées par l’ensemble de la profession ! De plus vous préconisez des pains sans gluten revoyez votre copie il ne faut pas bannir le gluten naturel il est nécessaire. Commençons par retrouver des farines types 65 comme avant et cela accommodera bon nombre de plat !

  9. Heyse Marco dit :

    Bonjour Monsieur,

    c’est un réel plaisir d’avoir accès à une mine de renseignements dont la plupart étaient déjà accessible voilà 50 ans par le biais de vie & action, Hidegarde et autres groupements qui préconisaient l’agriculture bio et le pain complet au levain. En ce qui concerne le pain il serait sans doute intéressant de parler du pain d’épeautre et petit épeautre qui est fort intéressant pour les intestins en diminuant les douleurs intestinales; Cela a été démontré chez les chevaux ou une étude universitaire a prouvé que les risques de coliques ont été fortement diminués. C’est avec grand intérêt que je prendrai connaissance de vos commentaires

  10. JOLY frédéric dit :

    Le pain complet de la vie Claire est à mon avis un pain qui a toutes les caractéristiques pour être un bon pain.
    Et le pain poilâne n’est-il pas aussi un pain de référence pour une bonne nutrition ??…
    Quant au pain blanc je ne suis pas sûr qu’il soit d’une qualité qui lui confère une bonne note .
    Tout cela mérite débat …

  11. Gobron dit :

    Aucun fondement scientifique sérieux !
    Quel dommage de diffuser des informations de ce type !

  12. Annick Manteaux dit :

    Les amandes, c’est bien mais c’est aussi un problème écologique. Pour y réfléchir voici les 4/5ème de la lettre néo-nutrition de votre collègue Éric Müller reçue le 6-08-17 – comparaison des amandes et cacahuètes:
    L’amandier est un arbre méditerranéen, mais les 82 % de la production mondiale provient de Californie [1], suivie de loin par l’Espagne – production 8 fois inférieure. que les amandes sauvages soient toxiques… l’amandier fut l’un des premiers arbres domestiqués dans l’Antiquité

    Les amandes sont compliquées à produire.

    Par exemple, il est indispensable que les fleurs soient fécondées par des pollinisateurs (abeilles). En Californie, l’industrie a besoin de 1,4 millions d’essaims d’abeilles [2] ! On les fait venir de partout. Or de nombreux essaims sont décimés par les pesticides agressifs.

    De leur côté, les fleurs d’arachide se pollinisent toutes seules.

    Ensuite, il faut 4 litres d’eau pour produire une amande [3] ! Et dans les régions où poussent les amandiers, l’eau est rare.

    Enfin, la demande mondiale a explosé. Les Américains consomment 10 fois plus d’amandes qu’en 1965 !

    Il y a plusieurs raisons :

    des études ont montré leurs bienfaits pour la santé (cœur, peau, cheveux)

    la découverte des intolérances aux produits laitiers

    la découverte de l’intolérance au gluten

    l’aversion généralisée pour la viande et le soja OGM

    les amandes sont utilisées dans les produits cosmétiques.

    Beaucoup se mettent à substituer la farine de blé par de la poudre d’amandes.

    Les ventes de lait d’amande ont augmenté de 79 % en 2013 au Royaume-Uni.

    Le prix des amandes a doublé en 5 ans.

    C’est de la folie !

    À tel point que des malfrats s’attaquent désormais aux camions, dont la cargaison d’amandes peut valoir jusqu’à 135 000 euros ! Beaucoup se mettent à substituer la farine de blé par de la poudre d’amandes.

    L’ingrédient caché du beurre de cacahuète

    Un bon beurre de cacahuètes ne contient qu’un seul ingrédient : des cacahuètes grillées.

    Quand les cacahuètes sont moulues très finement, elles libèrent leur graisse. Cette graisse va se mêler à la poudre de cacahuètes pour former une pâte onctueuse.

    Voici comment on reconnaît un beurre de cacahuètes sans additifs : la graisse finit par se séparer de la pâte si vous ne touchez pas au pot pendant quelques semaines. Pour retrouver un beurre uniforme, il suffit de mélanger pour fusionner l’huile et la pâte.

    Si le beurre de cacahuète ne se sépare pas au repos… c’est que le fabricant a ajouté un ingrédient caché : une graisse solide à température ambiante et indétectable au goût. Parfois ce sera de l’huile de palme (bonne pour la santé, mauvaise pour l’environnement). Mais le plus souvent, c’est une graisse végétale hydrogénée (donc solide) et raffinée (pour obtenir un goût neutre) :

    huile de soja hydrogénée

    huile de colza hydrogénée

    huile de coton hydrogénée [4]

    Ce sont les pires graisses qui soient.

    Pour améliorer le goût, les fabricants ajoutent aussi du sel et du sucre. C’est donc à vous de lire l’étiquette.

    La purée d’amandes s’obtient exactement de la même manière. Et on retrouve le même inconvénient de séparation de l’huile. La seule différence est qu’on n’est pas obligé de griller les amandes pour obtenir une purée qui a du goût.

    Alors, quelle est la meilleure ?

    Voici un comparatif [5] pour 1 cuillère à soupe pure (sans sucre, sans sel, sans graisses ajoutées), soit 16 g :

    – Beurre de cacahuètes-Purée d’amandes
    Calories 99,5 kcal 106,5 kcal
    Glucides 2 g 0,8 g
    Fibres 1,2 g 1,9 g
    Protéines 4,5 g 3,5 g
    Graisses totales 7,8 g 9,4 g
    Graisses mono-
    insaturées 4,1 g 6,4 g
    Graisses poly-
    insaturées 2,4 g (98% oméga-6) 2,2 g (95% oméga-6)
    Graisses saturées 1,3 g 0,8 g

    La différence n’est pas flagrante.

    Le beurre de cacahuètes est plus riche en protéines, en glucides et en graisses saturées. Et la purée d’amandes plus riche en graisses monoinsaturées et en nutriments essentiels.

    La purée d’amandes est donc meilleure – mais à peine…

    Antinutriments dans les cacahuètes ?

    Beaucoup évitent les cacahuètes car elles contiennent des antinutriments (comme l’acide phytique) qui réduisent l’absorption de minéraux. La réalité est que les amandes contiennent aussi ce genre d’antinutriments [6].

    De plus, certaines études ont montré que les antinutriments n’ont pas que des inconvénients. L’acide phytique aurait une action antioxydante qui protège des cancers [7].

    Cacahuètes moisies ?

    Certains auront lu que les cacahuètes sont moins bonnes car elles contiennent des aflatoxines (des substances toxiques produites par les moisissures dans les fruits crus). En réalité, on retrouve tout autant d’aflatoxines dans les amandes [8].

    L’amande est-elle pour les snobs ?

    Nous avons établi que la cacahuète et l’amande ne sont pas si différentes que ça.

    Pourtant l’amande c’est la vie saine. Et la cacahuète, c’est « la pire des noix », la fausse-noix… limite malbouffe.

    Or vous me connaissez… j’ai toujours de la sympathie pour l’opprimé.

    À mon avis, si l’amande jouit d’une meilleure réputation, c’est surtout parce qu’elle coûte deux fois plus cher que la cacahuète.

    Et ça, cher lecteur, ça s’appelle du snobisme !

    En somme, l’amande c’est la noix du bobo…

    Et la cacahuète c’est la noix du prolo !

    Comprenez-moi bien : L’amande a tout à fait sa place dans le nougat, le massepain et les macarons. Mais le beurre de cacahuètes reste plus goûtu que la purée d’amandes. C’est sans appel.

    Bien à vous,

    Eric Müller

  13. jc dit :

    Bonjour,
    Je tiens a réagir non seulement à cet article mais à tous les articles publiés. Je me demande même parfois si ce sont de vrai médecins qui écrivent, tant certains articles sont dangereux pour certaines personnes qui vont prendre tout cela pour argent comptant et se détourner de la médecine traditionnelle qui en quelque siècles a plus que doublé notre espérance de vie. Certes il existe un lobby des laboratoires pharmaceutique et que l’argent est le principal objectif, mais sans ces laboratoires qui ne font la plupart du temps que synthétiser les molécules existantes dans la nature dans des plantes connues depuis des siècles comment pourrait-on guerrir certaines maladies ? Avec l’équivalant d’une tonne de plantes médicinales pour une personne? Il faut rester lucide et ne pas profiter de la cupidité des gens avec des effets de mode pour leur soutirer d’une autre manière de l’argent, car finalement ici aussi le principal intérêt… c’est la finance….:-)

  14. jerome j dit :

    Bonjour
    Jai 82 ans mange du pain et de la baguette toute ma vie c’etait la nourriture de base de mes parents et grands parent decedes tous apres 75 ans
    Alors?? chercher l’erreur

  15. henri vanlancker dit :

    Bonjour
    C’est bien gentil tout ça.faut pas manger de fromage plus de pain plus de pate plus de sucre.plus de lait.moi qui fait du velo
    Comment je fais pour mes sortie quotidiennes de 100 klms. Je mets des carottes et autre legumes dans les poches de mon maillot.et sans mes bidons pas de sucre. Je mets quoi alors vous qui avez la science infuse.
    Ayez le courage de vos articles et de me repondre.c’est un monologue

  16. Sensique Anne dit :

    marre de cette publicité pour le sans gluten, à croire que l’humanité entière est intolérante… il y a là aussi des lobbies et du fric à se faire sur le dos de personnes faibles et croyants tout et n’importe quoi.
    J’ai essayé pendant 4 mois ces saletés de sans gluten sans résultats ni bienfaits promis, seulement un dégoût, des privations et le coût financier car les prix sont honteux, on se moque du monde. Je laisse ces cochonneries aux vrais malades coeliaques et les plaints sincèrement. j’y pense parfois quand je mange des croissants ou un bon Parie-Brest. Arrêtez un peu votre bourrage de crâne s.v.p.

  17. MIREILLE SPINELLI dit :

    Merci pour ce passionnant article très sérieux sur le pain, je suis végétarienne depuis 45 années et consomme très modérément du pain complet à base de farine de blé bio, acheté en magasin bio ou fait par moi-même principalement, en machine, avec du levain bio déshydraté. D’ailleurs que pensez-vous de ce pain avec ce type de levain, en fait ils ne l’appellent plus levain mais lev’blé car il y a un peu de levure dedans maintenant (marque Priméal). D’ailleurs je voudrais apprendre à le faire à la main et au levain pur. Pourriez-vous me dire où je pourrais m’adresser pour un atelier qui me guiderait. Merci d’avance. Cordialement

  18. lesuisse dit :

    merci M. Bazin pour vos articles. Mon boulanger prétend que le levain c’est la même chose que la levure : de la levure avec de l’eau et du temps. Alors ?
    Merci d’évoquer alors des alternatives comme le pain complet bio, le pain de seigle, la farine de sarrazin, petit épautre, etc. Et la farine courante T45, T55, quel problème spécifique et trouve-t-on des pains T90 ou T110 ?

    • Hihaho dit :

      Excusez-moi, mais votre boulanger est un imbécile…
      Le levain se n’est pas de la levure avec de l’eau et du temps, mais de la farine avec de l’eau auquel un peu de temps qui adjoint de levures présentes dans l’air au mélange et qui vont trouver ici un substrat intéressant. Par ailleurs, un vrai et bon pain au levain est fait dans un laboratoire qui n’utilise pas de levure.
      Allez belle journée à vous en essayant de trouver un vrai boulanger 🙂

    • vexenat florence dit :

      Bonjour monsieur votre boulanger se trompe le levain c farine et eau uniquement que l’on laisse fermenter et oui celà est bien meilleur que la levure seulement les boulanger d’aujourd’hui ne savent pas travailler comme celà ! désolée mais votre pain n’est pas le meilleur

  19. Debord dit :

    Cet article sur le pain est intéressant, en particulier pour le ré-équilibrage entre pain blanc et pain complet.
    Mais pourquoi alimenter le tourbillon anti-gluten à la mode, dont toutes les marques et enseignes s’emparent pour nous vendre du sans gluten en installant dans les esprits l’idée qu’ainsi on se protégerait, comme si 90% de la population était allergique au gluten. Les vraies allergies au gluten sont assez rares pour qu’on cesse d’alimenter cette mode qui permet de créer des rayons spécialisés dans les magasins dans l’intérêt des marques !

  20. Hubert William dit :

    Merci pour ces informations moi j’aime le pain et j’ai un diabète de type 2 j ai trouvé du pain à la farine épeautre qui a un indice glycémique bas ex que je fais une erreur aussi
    Cordialement à vous

  21. Ruelle dit :

    Bonjour je voulais avoir votre avis sur le pain azim je vous remercie pour vos conseils

  22. Barbara56 dit :

    Le pain est éminemment culturel, voir (pain azyme, hostie, Cène, tradition de faire une croix sous le pain avant de le couper etc.). Il symbolise, en terres d’Occident, le besoin alimentataire fondamental (notre pain quotidien). Ok pour le pain au levain, mais il n’est pas accessible facilement.
    Quant à nous proposer un pain aux amandes, ou de manger 50 gr d’amandes ( inconfortable pour les « sans dents ») connaissez-vous le prix?
    Je n’aime pas cette a-culturation au prétexte de notre santé, qui devient un but, alors qu’elle n’est qu’un moyen ( de vivre chacun NOTRE vie dans ses 4 dimensions)

  23. Gilbert dit :

    Comment le levain agit il pour baisser l indice glycémique du pain ainsi réalisé.

    • vexenat florence dit :

      bonjour c’est la fermentation longue du levain qui permet de baisser l’index glycémique du pain car un pain au levain a une mie moins aérée et les acides organiques générés ralentissent les flux gastriques. De fait un pain au levain est plus recommandé pour les personnes hypersensible au gluten a condition que le levain soit rélaisé avec une farine type 65 ou 80 à la meule de pierre et oui rien de plus naturel que la fabrication d’antan !!

  24. Javier dit :

    Vraiment di on suit tous vos articles on fait tout faux… vous peignez tout le temps le diable sur la muraille. Je suis un professionnel de la santé et ce que je sais et que vous ne dites pas ce que les gens vivent de plus en plus longtemps et avec une bonne qualité de vie. En Suisse par exemple En 30 ans on a passé de quelles centenaires a des millliers de centenaires. Et nous spécialistes en santé publique disons qu’il ne faut pas ajouter des années á la vue mais de la vie aux années. Il ne faut pas oublier le plaisir si on se prive de tout ce qu’on aime autant mourir tout de suite. Il ne faut pas être si catégorique et extrémiste. Je dirige un hôpital gériatrique et je constate que di lis grands pères arrivent si âgés c’est qu’ils n’ont pas mangé si mal que cela. Ce n’est pas á nous à leur donner des leçons. Ça leur fait plus de mal de regsrder ces contemporains manger une fondue sans pouvoir goûter que de faire une petite extorsión à leur régime et en goûter. Je pense que tout, le pain blanc et complet et tout, même le beurre et le lard est bon avec modération. Une des premières choses que j’ai appris dans mes études de médecine c’est la fameuse devise de Crlui qui fut le grand prêtre. De la fsrmacopee, Paracelse : « rien est poison tout est poison tout dépend de la dose » et cela c’est ma devise…

  25. Lacène dit :

    Bonjour,
    Encore merci pour ces infos, cela fait un moment que je ne mange plus de pain, pourtant je suis d’origine algérienne( 1er pays consommateur de pain au monde) mais du coup cela vaut-il pour les pâtes? Même complètes?
    Merci.

  26. KRAMO dit :

    Un GRAND MERCI à vous et votre équipe. DIEU MERCI qu’il existe encore des personnes comme vous pour le bien de l’humanité

  27. THOLL dit :

    bonjour, pouvez vous me donner votre avis sur le pain à la farine d’épeautre , acheté en boulangerie artisanale.
    Grand merci pour votre réponse et la qualité de vos lettres
    Cordialement

  28. Nat dit :

    La recette de pain plus sain que vous proposez me laisse perplexe ; en effet 2 grosses cuillères à soupe de miel me paraissent être en pleine contradiction avec un indice glycémique bas préconisé !

  29. Gillot dit :

    Pas d’accord, je mange du pain complet depuis 30ans et j’en suis très contente. Très bon pour le transit et il ne fait pas grossir. Moi je le conseille il fait partie d’une alimentation saine mais attention aux faux pains, le vrai doit avoir une mie presque noire, un délice

  30. Clavé-Coudeyras Catherine dit :

    Vous ne parlez pas du pain de seigle ?

  31. fouminet dit :

    je mange un peu de tout …du pain blanc et du complet en alternance… de tous les fruits et tous les légumes en alternances… a vous écouter on ne mangerait plus rien

    • Javier dit :

      Je suis d’accord avec vous👍Tout avec modération est bon. Si on doit se priver de tout ce que nous mangeons d’habitude.. autant mourir tout de suite. Il faut ajouter de la vie aux anées pas des années á la vie. D’ailleurs les centenaires on augmente incroyablement en moins de 20 ans. Ils n’ont pas mangé si mal que cela… ce n’est pas á nous à leur donner des leçons. Comme disait Paracelse : rien est mauvais tout est mauvais tout dépend de la dose.

  32. marchesseau dit :

    Merci pour votre article très bien documenté
    en revanche merci de vérifier l’orthographe :
    la maladie céliaque n’existe pas
    la maladie cœliaque oui

    Bien cordialement
    Gérard Marchesseau

  33. Jotz Marianne dit :

    BJr, j’aurais aimé avoir plus de détails sur le sarrasin le pain au sarrasin qui aurait paraît-il énormément de bien fait bonne journée

  34. piette dit :

    vos articles sont beaucoup trop longs à lire!!!!!!!!!!!!!! Allez plus vite à l’essentiel
    Bien à vous

  35. flevaris Savvas dit :

    vos sujets sont toujours pertinents et riches d’enseignement.C’est un réel plaisir de lire vos
    commentaires .

  36. Maignan dit :

    Bonjour mon mari a pris du poids et je lui donnait du pain complet je pensais que c’était mieux grâce à vos réponses j’en sais un peu plus merci beaucoup nathalie

  37. Elisabeth Méra dit :

    Bonjour, je suis abonnée à votre lettre, je reçois les dossiers mensuels, et j’essaie de corriger mon alimentation en fonction de certains de vos conseils.
    On est toujours très bien renseigné sur ce que chaque ingrédient a de bon ou de mauvais, mais là où je ne comprends pas, c’est qu’il est fait référence, pour chaque produit de base, aux valeurs nécessaires pour UNE JOURNEE : l’indice glycémique, les vitamines, les graisses…. et tant d’autres choses. Mais jamais il n’apparaît que le pain par exemple peut n’être qu’une infime partie de l’alimentation journalière (une tranche de pain par jour, par exemple) auxquels se rajouteront bien d’autres aliments dans la journée ? Doit-on établir un tableau général de références d’une journée pour atteindre le niveau idéal de tous les bons apports ?
    Autre question : une fois qu’on a éliminé au maximum tous les glutens et mauvais nutriments et qu’on a habitué son corps à ne manger que le sain du sain, un plat ou un repas moins bio, moins gluten, plus sucré… ne va-t-il pas rendre malade, avec une digestion plus difficile, une réaction presqu’immédiate épidermique par exemple ? Finalement, ne deviendrions-nous pas en quelques sortes intolérants à tous les produits consommés auparavant et progressivement délaissés pour une alimentation meilleure ?
    Mon discours est très généraliste, il n’est que le résultat d’un constat perpétuel, face aux informations très pertinentes que vous distillez, comme à celles que nous renvoient tous les emballages des produits que nous achetons.
    Merci pour votre réponse.

  38. fouquet jacqueline dit :

    je mange du pain aux céréales, le matin au petit déjeuner,

    sinon, je ne mange pas de pain dans la journée

  39. frappe dit :

    .Merci pour les infos et conseils car parfois nous avons des maladies graves alors qu’ on ne fume pas boissons très occasionnels avec modération vos explications sont claires et accessible à tous et non un langage médical que l on ne saisit pas quant on est pas dans le milieu médical. Prenez soin de vous

  40. Neïde LibDS dit :

    Merci pour votre travail en défense de notre organisme, en donnant ces bonnes informations qui, selon mon expérience, tiennent tout à fait debout.

    Merci aussi pour votre lutte précieuse contre les laboratoires pharmaceutiques, et en faveur du Bio.

    Bien à vous.

  41. Martine dit :

    Merci pour cet article. Je consomme depuis deux mois du pain sans gluten suite a un diagnostique santé. Les premiers temps ce fut compliqué de trouver ce pain, a présent je fais meme mes patisseries sans gluten. Je peux dire que je me sent mieux.

    • Javier dit :

      Les produits sans gluten c’est une sacrée opportunité pour les entreprises. Appart ceux qui ont vraiment besoin de l’éviter qui est une proportion vraiment infime les autres auront tort de s’dn priver.avez vous regardé que est cd qu’ils mettent à la place pour comoenser l’absence du gluten? Plein de salooeries qui sont bien plus nocives que le gluten. Depuis des siècles on en a consomme et on est toujours vivant !!!

  42. lachaux dit :

    sauf erreur de ma part,vous ne parlez pas des pain a l epautre
    est il intéressant a consommer
    merci

  43. Lucille Lessard dit :

    Bonjour !
    Alors , quel sorte de pain doit – on manger ?
    Le pain 14 céréales est – il bon pour la Santé ? Le pain de Seigle ? Le pain de Chia ?
    Une réponse serait appréciée ! Merci !

    • Javier dit :

      De tout, mangez de tout avec modération . Tout est bon c’est un professionnel de la santé spécialiste en santé publique. Vivez et donnez vous du plaisir . Tout est mauvais rien est mauvais tout dépend de la dose. Si vous buvez en grande quantité même de l’eau c’est mauvais. Si vous prenez ce que vous en avez besoin c’est bon.

    • vexenat florence dit :

      Je me permets de vous répondre le meilleur pain viendra d’un boulanger qui travaille une farine pure type 65 sans additif avec un levain naturel les pains que vous citez sont des pains produits a partir de farines composées contenant du gluten rajouté désolé…

  44. Nanou dit :

    Oui on trouve du pain d epautre dans les
    Boulangerie qui font l’épaisseur Lemaire
    On contacte la marque et ils nous oriente
    Vers celle qui est au plus près de chez vous

  45. Bastin Michel Louis dit :

    Eh bien, il n’est jamais trop tard mais il est temps de changer de plus en plus nos habitudes. Café, pain, confiture, fromage, à moins de déjeuner à l’anglaise avec des oeufs et des tomates, cela rétrécit fort les possibilités.
    Quand j’étais en Belgique sud, gros producteur d’épeautre, j’avais un pain merveilleux au goût de noisette, mais en Espagne, surtout du blanc saupoudré de graines pour faire plus sain. J’ai quand même trouvé UN pain au levain, mais du bio vrai ici aussi pas facile. Merci de vos conseils, reste la solution abordable

  46. JIOUA dit :

    Bonjour, j’ai trouvé une recette de pain de pain à la farine de lin, en fait c’est la même que celle à la farine d’amande mais vous remplacez les amandes par des graines de lin.
    Qu’en pensez-vous ?

  47. Pierrat Robert dit :

    Que pensez vous du pain de seigle?

    • Javier dit :

      Mangez de tout ce qui vous fait plaisir avec modération. Tout est bon si vous avez du plaisir. Ajoutez de la vie aus années et non des années á la vie… c’est un spécialiste de la santé qui vous le dis..

  48. dufour dit :

    merci bon a savoir maintenant trouve le boulanger qui le fait sil existe

  49. malfacie dit :

    D’accord , essayons de supprimer le pain blanc et le pain complet mais pouvons nous avec confiance nous tourner vers le pain des fleurs ( farine de sarrasin) ou vers les galettes de sarrasin que nos grands parents surtout la grand mère faisait cuire à la cheminée avec sarrasin levure de boulanger sel..et ce travail quotidien ne s’est arrêté que lorsque son mari s’est chargé de la cuisson des tourtes de pain de seigle dans le four
    Il faut bien comprendre que ces ersatz ont aidé et aident à trouver la sensation de satiété …..
    Qu’en pensez-vous?

  50. GUELY Bernard dit :

    Je viens de lire attentivement vos « infos » sur le pain.
    J’ai également lu les » méfaits » du lait et dérivés…
    J’ai souvent pris connaissance des » méfaits » des viandes…
    Quant aux légumes et fruits… bourrés de pesticides…
    Que nous reste-t-il donc ànous:pauvres consommateurs??
    Même en consommant BIO (trés onéreux et pas garanti!) nous resterons ‘victimes »de l’agroalimentaire et des producteurs puisque seul le PROFIT les intéresse…
    Il en est de même des effets indésirables et adjuvants des produits pharmaceutiques…
    Tous les articles correspondants sont rationnels mais utopiques..
    Que doit donc faire le consommateur(et contribuable!) moyen???
    Le « pauvre » s’en moque(et pour cause!) le « riche » s’en « fout » (et pour cause!)…La classe moyenne continue à « espérer » en ayant parfaitement compris que la solution est politique… Bernard GUELY.

    • MIGNOT dit :

      Bonjour,
      Oui, vous avez raison que la solution devrait être politique. Mais que faire quand depuis 40 ans le pays n’est plus dirigé? Gardons quand même dans un coin de la tête que c’est l’acheteur qui doit avoir le pouvoir. Nos achats participent ou pas à permettre que l’on nous empoisonne en toute quiétude.J’ai une petite retraite et pour arriver à acheter intelligemment je mange moins (donc économies) mais mieux (oui,plus cher) et je suis en équilibre budgétaire. La prise de conscience est en marche et c’est à nous les plus anciens à pousser, surtout chez nos jeunes qui ont la « tête dans le guidon » et pensent que tout cela c’est du blabla. Cordialement

  51. Nad dit :

    Bonjour Monsieur Bazin,

    Cet article sur le pain complet plein d’incohérences dans sa structure et son contenu, me déçoit. Il n’est malheureusement pas le premier.

    Si je résume ma lecture. Le pain blanc est mauvais vu son index glycémique. (C’est certain).
    Mais dans un premier temps le pain complet est meilleur.
    Puis ce dernier est encore pire que le pain Blanc !
    Et pour couronner le tout, l’avantage du pain complet bio au levain serait une conservation plus longue… (c’est vrai) mais conservé dans un film plastique !!! Quel bon conseil quand on connaît les dangers des échanges chimiques entre aliments et une matière plastique chargée de polluants.

    Vous qui alertez, devriez savoir et tenir compte de tout cela pour écrire et arrêter de semer le doute chez des lecteurs qui viennent certainement chercher dans vos revues et articles, des pistes pour mieux se soigner ou mieux vivre tout simplement pendant ou après une maladie.
    Ils ont besoin de conseils réalistes et rassurants sans avoir peur de tout ce qu’ils mangent ou respirent.

    Comme beaucoup, je connais les avantages des produits bios et je connais le danger des sucres et autres ingrédients générés par des cuissons élevées. Les explications et conseils alimentaires du Dr Seignalet suffisent largement à la mise en place d’habitudes alimentaires saines et qui permettent une vie malgré tout riche et « joyeuse ».

    N’oubliez pas le titre de votre revue : Santé CORPS ESPRIT. Vos informations tapageuses, très techniques et certes documentées ne font que semer une « graine » négative dans un cerveau, surtout s’il est fragilisé par la maladie, qui peut être bien plus dangereuse et capable de déclencher une pathologie qu’un simple morceau de pain complet avec tout ce qu’il contient de « mauvais ».
    Et se faire plaisir dans tout ça, indispensable à une bonne santé, qu’en faîtes vous ?

    Il serait souhaitable que vous vous côtoyiez réellement des vrais professionnels de la médecine, de la nutrition et de la psychologie avant de rédiger vos articles d’alerte car ils finiront par faire plus de mal que de bien.
    …Et que chacun reste à sa place dans son domaine de compétence et visiblement, le vôtre n’est ni la médecine ni la psychologie. C’est le business et mon propos n’est pas ici de le juger. Soyez tout de même plus respectueux de vos lecteurs et des objectifs que vous revendiquez. Merci pour nous.
    Une lectrice et abonnée de la revue.

    • KRAMO LOU Pauline dit :

      C’est bien beau toutes ces discussions vaines dont le but est de protéger des intérêts. Mais, que dites-vous de la santé des personnes??? PRÉVENIR NE VAUT-IL PAS MIEUX QUE GUÉRIR??? OU ALORS PRENDRE DES PRÉCAUTIONS NE VAUT-IL PAS MIEUX QUE FAIRE DES ERREURS??? ÊTRE INFORMÉ NE VAUT-IL PAS MIEUX QU’ÊTRE IGNORANT ET EN MOURIR???
      POUR LE BIEN DU PUBLIC: DES ÊTRES HUMAINS, UNISSEZ-VOUS!!! CHERCHEURS SCIENTIFIQUES NUTRITIONNISTES PRODUCTEURS BOULANGERS-PÂTISSIERS. UN PEU DE COMPASSION D’HUMANISME ET DE RESPECT POUR LES ÊTRES HUMAINS. UN GRAND MERCI À CELLES ET CEUX QUI S’INQUIÈTENT ET S’INTÉRESSENT À LA SANTÉ PUBLIQUE.

    • Javier dit :

      Je suis un professionnel de la santé spécialisé en santé publique. J’adhère totalement à votre article. Vous avez entièrement raison et je vous félicite. N’oublions pas le plaisir. Tout avec modération est bon. On a de plus en plus des des centenaires en mangeant comme toute la vie. Tout est mauvais rien est mauvais tout dépend de la dose. Si on dois se priver de tout autant mourir tout de suite. Il ne faut pas ajouter des années á la vie mais de la vie aux années .

    • Javier dit :

      Votre réponse évite la mienne. Je suis spécialisé en santé publique et psychiatrie et je suis sbsolumment d’accord avec vous. Ajouter de la vie aux années et non des années á la vie. Si on doit se priver de tout sec qui nous ont légué nos ancêtres et de tout ce qui nous fait plaisir autant mourir tout de suite. Paracelse disait : rien est poison tout est poison tout dépend de la dose. Si vous buvez même de l’eau en excès vous pouvez mourir. Si vous prenez ce fui vous convient c’est bon. Et le plaisir fait partie des bonnes habitudes pour être en bonne santé. Il vaut mieux vivre dix ans heureux que 30 malheureux… en tout cas c’est mon opinion.

  52. Marie Calone dit :

    Très intéressant
    Qu en est il du germe de blé conseille par les nutritionnistes ?

  53. ANGRAND Francis dit :

    super enrichissant bravo heureusement qu’il reste des personnes qui aiment leur semblable

  54. ANGRAND Francis dit :

    Supers j’ai fort apprécié votre courrier car très instructif et enrichissant merci pour vos recherches que vous mettez à notre disposition

  55. Wohlgroth dit :

    C’est bien beau tout ça, mais vous connaissez une boulangerie qui vend du bio au levain ? Je veux dire une boulangerie « du coin », à deux pas de chez soi ?

  56. Corinne dit :

    Un grand merci pour cette lettre des plus complète sur les apports qui éclaircie mes connaissances !!!
    A vous lire 🙂

  57. Roba Guy dit :

    Bonjour,
    je lis attentivement vos lettres.
    Depuis tout un temps, il me semble qu’il y a confusion entre sucre rapide et sucre lent.
    Vérifiez, mais je crois que les aliments :pâtes, pommes de terre, riz et autres céréales sont  » des sucres lents  » demandant l’intervention d’insuline et rendus selon les besoins après stockage.

  58. Fouqueau Serge dit :

    Bonjour,
    Comment trouver le menu idéal ?
    Pas de lait, pas de fromage, pas de pain, pas de sucre, pas de pommes de terre, pas de viande, Pas de vin, etc….. etc… Ou est le choix ?

    Mon père a vécu jusqu’à 102 ans en mangeant de tout.

    Dans les informations que nous suivons en détail, il y tout et son contraire, C’est démoralisant !

    • MIGNOT dit :

      Bonjour,
      Oui, on peut penser que nos anciens n’ont pas fait attention à tout cela. Mais même s’ils ne mangeaient pas de manière très équilibré et parfois pas en quantité suffisante, ils ne consommaient pas de pesticides, de phtalates, d’aluminium et j’en passe…Donc ils mangeaient plus sainement que nous. Cordialement

  59. Bernet Ginette dit :

    Bonjour,
    Je mange BIO et de ce fait,du pain demi-complet donc je pense sans pestide.
    Qu’en pensez-vous?
    Quant au pain sans gluten,il ne m’a rien apporté.

    Merci de m’apporter un éclaicissement

  60. Beaudan Henri dit :

    Ces articles devraient également pouvoir être téléchargés sur PDF, à l’instar de ce qui se pratique sur d’autres sites. La forme actuelle de cette lettre est insuffisante.
    Souhait: améliorer la lisibilité.

  61. roux dit :

    Article concis, précis et instructif……et ….qui fait réfléchir…
    3 achetées la 4 ème GRATUITE…

  62. Eliza dit :

    Du bla bla bla…… pendant 1 page. à décrier tous les mauvais effets de tous les aliment qu’on a l’habitude de consommer

    Pour donner en fin de compte 1 solution assez coûteuse , et quasi introuvable …….. pour les riches quoi…….(en mag. ou boulangerie diététiques????
    introvables dans les petites communes…….
    et le pain de seigle est-il MOINS MAUVAIS ou plus ??????????

    • Javier dit :

      Mais mangez de tout et faites vous plaisir. Tout est bon avec modération, tout est mauvais en excès. Si vous ne pouvez plus rien manger.. autant mourir tout de suite: le lait mauvais, le pain mauvais, les légumes ont des pesticides après lire tout cela vous soupez et vous appelez après le centre de toxicologie » allo? Centre de toxicologie? J’ai soupé … »😂😂😂

  63. Gilles Poullain dit :

    Cette lettre m’a plu mais il faut surtout la lire en entier car seulement vers la fin vous parlez en bien du pain complet bio au levain ( j’ai un ami dans l’Orne qui en fabrique avec des blés anciens )

  64. Elisa dit :

    Le pain sans gluten que je mange est composé de farine de maïs et de sarazin un peu de levure et huile d’olive.
    Est-il bon ou pas.

    • Javier dit :

      Nos ancêtres depuis ds siècles ont mangé des produits avec gluten et ils ont survécu en nous ont légué le tout. Par contre grosse niche pour les entreprises alimentaires.avez vous regardé ce qu’ils mettent pour remplacer la consistance qui donne le gluten? Bien de saloperies et cela oui c’est moins bon… et… ils doublent le prix. Alors faites leur leur affaire….

  65. Gérard Montagne dit :

    Vous ne parlez que du pain réalisé avec de la farine de blé. Je fais mon pain avec de la farine de Petit Epeautre complète suivant les conseils de Sainte Hildegard de Bingen, est-ce la panacée?
    Bien cordialement
    Gérard Montagne

    • Javier dit :

      Oui c’est la panacée. Vous allez vivre deux cents ans angoissée inquiete pour ce qui est bon et mauvais plutôt que dix Vingt, voir plus en vous faisant du plaisir. Alors choisissez….

  66. edilbert leleu dit :

    Merci pour ces informations qui me rassure continuer comme ça bravo

  67. Alpage dit :

    Dans son livre « Changez d’alimentation » le professeur Joyeux recommande plutôt le pain complet. Il cite aussi de nombreuses analyses révélant plus de produits douteux dans des aliments classiques que des aliments bio. Alors qui croire ? Parfois je me demande si le but n’est pas de prendre le contrepied de la théorie qui a le vent en poupe, sans apporter des arguments concrets, des analyses irréfutables! Un lecteur déçu.

    • Javier dit :

      Mangez de tout ce qui vous fait plaisir avec modération et arrêtez de vous tourmenter. Écouter votre corp et vos envies. C’est un spécialiste en santé publique que vous le dit.

  68. jph9 dit :

    Votre réponse prête à confusion. Il faut être clair, quel pain complet, quel pain blanc. Comme la plupart des gens ne vont pas jusqu’au bout de l’article, leur information est donc fausse… Je fais du pain depuis plus de vingt ans au levain, bio avec des variétés anciennes, épeautre et petit épeautre ou engrain … Je pétris à la main et je laisse lever deux fois avec un levain rafraîchi… eau de source etc… Ce pain se conserve une semaine sans problème et il accompagne mon petit déjeuner sans confiture ni sucre…

  69. FRANK dit :

    Et que doit on manger alors lorsque l’on fait des allergies alimentaires notamment aux fruits à coques (noisettes amandes, noix, arachides etc…) et que l’on doit tout cuire parce que les fruits et légumes crus nous conduisent directement aux urgences avec un oedème de quincke ?
    J’ ai hâte d’avoir une réponse sur ce sujet, merci.

  70. PASCOT JACQUES dit :

    que des questions sans réponses ça commence mal !!!!

    êtes-vous sérieux ?

    les analyses de sang fautent de façon rigoureuses

    apportent des réponses que vous n’apporter pas !!!!

  71. Carole ABRAHIM dit :

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour vos utiles et précieuses information sur le pain blanc où complet. A mon avis, mieux vaut faire son pain soit mème avec de la farine bio et ne pas trop en consommer. Voilà!
    Carole.

  72. Mélanie dit :

    oui bon voila quoi….. et quand est ce quoi se fait plaisir sans angoisser ? j’ai perdu 30kg depuis janvier en ayant une alimentation équilibrée, j’ai éliminé petit à petit toutes les viandes et poissons et là je suis devenue végétarienne depuis 2 semaines (je mange juste les oeufs de mes poules)… je me sens bien, je mange de tout à part ce qui vient des animaux (lait, beurre, fromage etc) et je ne m’en porte pas lus mal ! Ma fille de 13 ans est végétalienne aussi depuis septembre et elle est en parfaite santé… je fais mon pain, parfois j’en achète, du bio ou pas, du aux céréales, de la baguette, au levain ou pas, blanc, noir, complet ou pas…
    J’ai envie de dire : faisons nous plaisir tout en respectant notre corps, la planète et ses habitants et advienne que pourra…. 🙁

  73. Jenny dit :

    Les questions sont intéressantes mais apparemment personne ne répond!! Faites un petit effort svp, donnez au moins une réponse générale car votre article suscite forcément des réactions. Franchement avec du levain naturel la « biochimie » du pain est déjà beaucoup plus acceptable non?

    • MOUSSY dit :

      Bonjour. Je ne vais pas répondre à la question mais la compléter; Je fais mon pain au levain (bien sur) depuis 30 ans. J’ai appris par un boulanger bio que si on laisse lever le pain une douzaine d’heures le gluten est bien dégradé. Est ce exact?
      Si oui, il y a peut être là un début de solution

      • Javier dit :

        Eh bien moi je réponds à vos questions, mangez de tout avec modération, faites vous plaisir et écoutez votre corps et vos envies.tout en excès est mauvais si vous buvez trop d’eau c’est mauvais, trop de n’importe quoi. Pour avoir une bonne santé c’est important de se faire plaisir. On appelle cela se faire des cadeaux à soi même. C’est un professionnel spécialisé en santé publique qui vous le dit

  74. […] Le pain complet est souvent pire que le pain blanc; […]

  75. LEBOURG Philippe dit :

    « La lettre Santé Corps Esprit » Ou « comment faire du vent (mauvais) avec des mots ».
    Je comprends très bien les personnes qui répondent ci-dessus, en particulier celles qui se sentent en grand désarroi devant un afflux d’informations contradictoires. Il faut dire que cette « lettre » ne fait rien pour arranger les choses, en réservant pour la fin les informations pertinentes pour comprendre (si l’on arrive au bout) les informations (volontairement?) parcellaires du début. Quelqu’un de bien a dit « il y a trois façons de mentir: le mensonge par omission, le mensonge délibéré et les statistiques ». On pourrait presque dire que prise morceau par morceau, cette lettre réunit les trois.
    Cela dégoûte quelque peu le lecteur honnête qui essaye de raison garder et de ne pas succomber aux sirènes de l’émotion superficielle provoquée artificiellement.
    Pourquoi ce style de rédaction et de titrage? Est-ce le goût de la « provoc' »? Celui des affirmations paradoxales? Celui du « journalisme » à sensations? Le besoin de répondre aux besoins (présumés) du public pour les sensations fortes? Ou celui de déstabiliser son lecteur? On se perd en conjectures…
    En tous cas, encore quelques numéros dans ce genre (le précédent n’était pas mal non plus, dans un autre genre) et je résilie mon abonnement à cette lettre.
    Au moins, si Thierry Casasnovas a tendance à beaucoup se répéter dans ses vidéos (cf. son site regenere-point-org ou sa chaîne sur YouTube, mais la répétition n’est-elle pas la base de la pédagogie?) et être assez affirmatif, il reste cohérent et somme toute humble, et ne commence pas par vous perdre avec des affirmations sans repère contextuel pour vous délivrer la « Vérité » à la fin. Surtout quand celle-ci s’appuie sur « La Science » qui, chacun peut le constater chaque jour, n’arrête pas de faire des découvertes qui infirment la vérité scientifique de la veille (au reste, c’est très bien que les scientifiques affinent leur modèle, c’est juste l’utilisation qui en est faite par tout un chacun avec des objectifs plus ou moins clairs qui est nettement plus hasardeuse…).
    Bon, assez de négativisme, il y a assez d’endroits sur Internet où l’on peut avoir de l’information de bonne foi, complète et « objective » pour passer plus de temps sur cette réponse.
    Au plaisir de lire un autre style de lettre!

    • jph9 dit :

      EN effet je vous rejoins car je trouve que ce genre de réponse qui débute dans le flou artistique n’apporte rien… J’explique pourquoi plus bas. On respire quand on lit enfin en bas de l’article, une partielle définition de ce qu’est un pain digne de ce nom…

    • Penelope dit :

      Une lettre accablante, écrite de façon digne des sites conspirationnistes, contenant quelques vérités mais souvent tronquées, et quelques contre-vérités. La nutrition est bien plus complexe que l’indice glycémique, heureusement!
      Ce ne m’intéresse pas de recevoir des lettres pareilles. Je pense bientôt résilier mon abonnement.

    • Javier dit :

      Mais comment vous posez vous encore cette question? Il veut vendre son profuit , l’abonnement…!

  76. Cabotin dit :

    Bonjour,
    pourriez-vous rajouter vos sources.
    Merci beaucoup.

  77. STEICHEN JACQUES dit :

    J’ai 84 ans et déjà vers les 40 ans je faisais des crises d’hypoglycémie. Je suis très étonné de lire que le coca-cola a un taux de glycémie si bas et qu’il apporte relativement lentement son sucre. Certaines remarques faites par les lecteurs sont intéressantes car elles apportent un complément d’information utile. Cela devient quand même difficile de trouver une réponse équilibrée sur la question de l’alimentation.

  78. STEICHEN JACQUES dit :

    J’ai 84 ans et déjà vers les 40 ans je faisais des crises d’hypoglycémie. Je suis très étonné de lire que le coca-cola a un taux de glycémie si bas et qu’il apporte relativement lentement son sucre. Certaines remarques faites par les lecteurs sont intéressantes car elles apportent un complément d’information utile. Cela devient quand même difficile de trouver une réponse équilibrée sur la question de l’alimentation.

  79. STEICHEN JACQUES dit :

    l’hypoglycémie

  80. Delaloye Joséphine dit :

    D’accord pour les amandes , mais cela est aussi contesté par le Dr Thierry Herthogue qui recommande de les faire tremper et d’en consommer seulement une fois par semaine.
    Penchez-vous là-dessus et apportez-nous une réponse.

    Merci beaucoup

    • Javier dit :

      La médecine comme l’alimentation ce n’est pas une science mais une religion. Il faut avoir la foi et y croire…!!!!😂😂😂

  81. Heymann Gisèle. dit :

    Ces lettres sont très intéressantes. on y retrouvent les conseils de Jean pierre WILLEM, Pr WENDT et de son fils thomas et bien d’autres encore. G Heymann

  82. Gallois Isabelle dit :

    Je confirme : passée du pain bio blanc au pain complet bio, les flatulences ont plutôt augmenté… En revanche me passer de pain (et du beurre qui allait avec !) et me voilà débarrassée du problème et je me sens tellement plus légère !
    Et pourtant combien de fois ai-je entendu vanter le pain complet !
    Merci une nouvelle fois !

  83. Cousseau Jean dit :

    Vous nous expliquez que le pain blanc est plus sain que le pain complet car le son contient des pesticides alors que « L’endosperme de la farine blanche en est au contraire bien protégé, car logé à l’intérieur du grain ».
    En affirmant cela vous écartez l’absorption des pesticides par les racines et les feuilles. Selon vous, la pollution du grain ne se ferait donc que par contact.
    Or, qui observe de près un grain de blé sur l’épi remarque qu’il est très bien protégé par les glumes pendant toute sa croissance.
    Ainsi donc, lorsque le grain est chargé de pesticides ce n’est pas par suite de traitements agissant exclusivement par contact, mais bien la conséquence de l’utilisation de substances systémiques (mal adaptées et à rémanence trop longue) qui sont transportées par la sève dans toute la plante, dont le grain, sans en épargner aucune de ses composantes.
    J’ajoute que qui connaît bien le monde paysan sait qu’un nombre en nette progression rejette le productivisme excessif, sait adapter, doser et protéger la plante, pour produire une alimentation saine, sans passer par le label bio pour des raisons très prometteuses, trop longues à développer ici.
    Gardez-vous donc de diffuser des informations fausses qui induisent en erreur.

    • Javier dit :

      👍j’appuie absolument votre réponse. C’est un professionnel de la santé spécialisé en santé publique qui vous donne raison . Bravo.

  84. REYNET Jeanine dit :

    Bonjour,
    Ou puis-je trouver la recette du pain « œufs et farine d’amande » ?
    Merci, cordialement

  85. DESJEUX Claire dit :

    Je trouve dommage que vous ne citiez pas, parmi les céréales pouvant remplacer avantageusement le blé, l’épeautre (non hybridé), qu’on trouve sous forme de grains, de semoule, de farine, de pâtes, etc…
    L’épeautre est vivement conseillé par Sainte Hildegarde, une abbesse allemande du Moyen-Âge.

  86. sophie dit :

    C’est intéressant, mais même dans cette lettre, je n’ai jamais entendu parler de la méthode pour réduire l’acide phytique dans les céréales; elle est pourtant simple, il suffit de faire tremper au moins 7H les céréales dans une solution acidifiée avec par ex. du petit lait ou du vinaigre.
    C’est la méthode traditionnelle pour consommer les céréales, telle que décrite par W. Price et aussi par Sally Fallen dans son excellent livre « Nourishing Tradition ». Ce livre a révolutionné notre manière de préparer les céréales et les soupes.

  87. Catherine Estebe dit :

    J’ai plus une question qu’un commentaire. J’ai du diabète. Dans la mesure où le pain est levain, y a t il une importance à choisir un Pain par rapport à un autre : petit epautre, epautre etc…Merci pour votre réponse

  88. BIRGY Marie-Françoise dit :

    Bonsoir,
    Merci pour vos lettres toujours instructives et intéressantes. Ce qui me gêne, c’est qu’elles finissent souvent par une incitation à souscrire à un nouveau programme. J’ai laissé Santé Nature Innovation pour cette raison, et suis désolée de constater la même tendance chez vous.
    Cordialement.

  89. Nedelec dit :

    Bonjour,
    je trouve que ce serait plus clair donc plus simple si vous précisiez d’emblée que vous parlez tout d’abord du pain complet non bio.
    Ensuite, le lien avec le document de Santé Nature Innovation est décevant : je n’ai pas besoin d’une longue page de marketing comme j’en reçois trop souvent. Il me suffirait d’un bon livre de recettes, même si je participe dans la modeste mesure de mes moyens à la lutte contre les diverses déforestations.

  90. Dan dit :

    Je fais moi-même mon pain avec de la farine de grand-épeautre bio type 80, et au levain.
    Qu’en pensez-vous ?
    différences entre le blé et l’épeautre ?
    Merci.

    • Yves dit :

      La farine de blé est avec du gluten, le grand epautre aussi.
      Le grande epeutre est une farine ancienne avec du gluten.
      Le petit epautre est une ancienne farine avec très peu de gluten, mais avec du gluten.
      En réalité, ce n’est pas le pain qui doit être mise en cause, mais les intestins, il manque un « produit » issu de la nature, si les intolérants le prennent, plus d’allergie au gluten ou autre. Je laisse Mr Bazin en parler, il semble tout savoir.
      Voir aussi une autre piste, les métaux lourds.

    • Goeres jean-pierre dit :

      Ne pas confondre grand épeautre dont le pourcentage de gluten est égal au blé et petit épeautre qui contient deux fois moins de gluten,

  91. anita dit :

    On est vraiment un peu perdu, le pain complet ou semi complet a bcp plus de gout que le pain blanc. Je crois que si l’ on es pas un gros mangeur de pain, avec 2 tartines le matin, on ne va pas tomber malade….

  92. DESPONTS dit :

    QUE PENSER DU PAIN À LA FARINE DE PETIT EPAUTRE ?

  93. Maëlla dit :

    Depuis un certain temps je mange des cracottes sans gluten que j’achète Á la cobio .
    Bon pas bon allez savoir !!!!!! .
    Le matin je mange une assiette Miami deFRANCE GUILLAIN
    Midi crudité plus un fruit
    Le soir que des fruits
    Je me porte à merveille
    J’ai oublié l’argile que je prends le matin á jeu

  94. Cathy dit :

    Et le pain fait avec plusieurs dortes de graines germées bio, vous n’en parlez pas.

  95. jacques TURCHET dit :

    Bonjour,

    L’acrylamide dont il est question ici est connu de puis quelques années déjà, sous la dénomination de molécules de Maillard que l’on retrouve dans pratiquement tous les produits torréfiés mais dont ont ne parle pratiquement jamais ou très peu. Ces molécules naissent de la réaction des sucres avec des acides aminés chauffés à haute température comme expliqué dans le sujet traité et des effets désastreux sur l’organisme.
    J.TURCHET

  96. charlier dit :

    Décidément le Professeur est un merveilleux transmetteur. Sur ce qu’il développe sur le pain, les qualités distinctives et les défauts du pain complet et du pain blanc. Pour ma part je souffre d’intestins fragile et d’un colon en Zig-Zag qui se laisse accaparé par des colytes lymphocytaires. Diarrhées chronique depuis 6 mois. Je’ ne consomme que du pain de sarazin ou au chataîgnes. Soulignant que je serais particulièrement Je serais particulièrement heureux d’avoir l’avis du Professeur Joyeux. Que je soutiens ardemment dans son implication Ô combien courageuse et tellemnt salutaire pour notre société. Immense mérite que le sien, qu’elle générosité déployée, et à quel prix….Pour ma part j »ai déjà assisté à deux de ses conférences et cela ne s’oublie pas. D’autant qu’au terme de l’une d’entre elles, il m’avait accordé un instant qui compte dans ma vie Il ne s’oublie jamais. Un quart d’heure magique. Ne pourra jamais être oublié par l’intervenant de l’instant, quand tout se conjugue émotion et plaisir Puis ses lettres sur le site santé innovation auquel je suis abonné. Cela dit, inutile d’ajouter encore que je serais heureux et profondément reconnaissant s’il le peux, dans son emploi du temps surchargé, me donner un avis sur mon trop présent, et plus stimulant et « pressant » problème digestif « accéléré…. »
    Vous remerciant de votre attention veuillez agréer je vous prie mes sincères et amicales salutations.

  97. Gwénaëlle dit :

    C’est à devenir fou ! On lit tout et son contraire sur l’alimentation ! Comment fait-on avec celle de nos enfants car il me semble qu’ils doivent être notre priorité en terme d’éducation, y compris alimentaire ? Je n’ai encore rien lu à leur sujet. Comment fait-on pour faire son pain lorsque l’on travaille et que le week-end est en grande partie consacré aux tâches ménagères et sachant qu’une machine à pain, qui permettrait de faire autre chose pendant son temps d’utilisation, possède une cuve recouverte de téflon ? Comment fait-on, quand on se situe en-dessous du salaire moyen français, pour faire ses courses dans un magasin bio dont les prix sont beaucoup plus élevés ? Comment fait-on pour ne pas culpabiliser face à sa famille lorsque l’on n’est pas capable d’appliquer ces conseils au quotidien ? Comment fait-on lorsque l’on ne peut pas s’offrir ces compléments alimentaires qui sont très certainement une réponse aux carences de notre alimentation moderne ? Je ne viens pas ici me plaindre ou chercher de la pitié, non. J’aimerais qu’on m’explique comment faire lorsque l’on est français dits moyens, du bas de cette tranche, et que l’on veut manger sainement sans se ruiner, selon de vrais bons conseils basés sur de vrais bons constats qu’on ne remettra pas en question dans quelques années (le nouveau né doit dormir sur le côté … sur le ventre … sur le côté…) ???

    • Javier dit :

      Mais non Madame guidez vous par votre instinct écoutez votre corps faites vous plaisir de tout ce que vous avez envie avec modération. Quand je faisais mes études de medicine on nous disait: ne mangez pas des sardines ou du poisson bleu ils ont trop d’acide urique et maintenant: mangez du poisson bleu c’est riche en Oméga 3… avant: prenez des légumes frais pour compenser les vitamines que Vous ne trouvez pas ailleurs : maintenant,: achetez du congelé pour compenser les vitamines perdues sur les produits frais qui ont emmagasiné plusieurs jours… alors je vous dit: la médecine comme l’alimentation n’est pas une science c’est une religion. Il faut avoir la foi et y croire… mangez de tout faites vous plaidir et honorez les aliments qui nous ont légué depuis de siècles nos ancêtres. Ils sont bons, la preuve c’est que l’être humain survit et s’adapte et on vit de plus en plus vieux et en bonne santé…. pensez vous que les centenaires regardaient si il fallait manger du pain complet ou du pain blanc?

  98. Mme BARBILLON dit :

    Bonjour,

    J’aimerais avoir votre avis sur le pain que je consomme. Je fais mon pain moi-même à partir de farine d’épeautre bio contenant déjà de la levure et ce depuis quelques mois. Il contient du gluten , certes mais il semble digeste et a un goût agréable.je me suis renseignée sur ses qualités nutritives qui semblent très satisfaisantes en comparaison avec du pain blanc. Je précise que je n’aime pas la mie de pain (que je trouve difficile à digérer) et que je la retire à chaque fois quel que soit le pain et ce depuis plusieurs années déjà.
    Cordialement,

  99. Blay dit :

    Je savais déjà que le pain complet était moins bon que le pain blanc. En effet, selon une étude du Dr Servan-Schreiber (mort d’un cancer), une fois la farine du pain complet obtenue, donc au moulin, elle est conservée avec des produits qui s’avèrent plus nocifs que ceux utilisés pour la farine blanche. Si on utilisait immédiatement les farines, on pourrait se passer des conservateurs toxiques. Mais ce n’est pas le cas et je suppose que ces mauvaises pratiques perdurent toujours aujourd’hui. Je pose donc la question suivante : est-il absolument nécessaire de manger du pain ? A vous de me répondre… et merci pour la réponse.

    • Javier dit :

      L’escalade japonais , que je connais bien, ne mangent pas du pain ni d’autres produits dur à mâcher. Alors ils ont de graves problèmes dentaires. Alors mangez de tout avec modération

  100. Manou. Feulvarch dit :

    Merci de ces conseils judicieux , le pain bio complet, tel le kamut, l. épeautre ou le petit épeautre sont excellents.

  101. Roussy dit :

    Je suppose que le pain complet dont vous parlez et produit par un boulanger qui n’utilise que de la farine issue de l’agriculture classique type 45 ou 55 et ne fabrique sa pâte qu’avec de la levure de bière, avec ajout de sons.
    Dès lors que la farine est d’origine Bio et la pâte qui peut être blutée avec des tamis de 80, 110 ou 150 microns, est fabriquée exclusivement au levain naturel la qualité du produit fini est différente de ce que vous annoncez.

  102. Bonnet dit :

    Le pain d’épeautre non hybridé contient un gluten qui est bien supporté par ceux qui sont intolérants au gluten de la farine de blé.
    Avec une farine complète moulue à la meule de pierre et un pain fait au levain (uniquement !), le problème de l’acide phytique est résolu.
    Et le pain d’épeautre cuit très bien à 200 degrés.
    Je mange beaucoup de ce pain-là chaque jour depuis des années et je m’en porte très bien, bien mieux que quand je mangeais du pain de blé blanc qui ne me rassasiait pas vraiment. Ce pain-là cale pour plusieurs heures même si vous n’avez mangé que ça !

  103. Jean Claude dit :

    Vous ne parler pas du pain au petit épeautre? qui est sans traitement j’aimerais avoir votre opinion sur celui-ci

    merci

  104. Lucy dit :

    Et que pensez-vous des pains faits de grains biologiques germés?

  105. Françoise dit :

    Je suis bien d’accord avec vous sur tout ce que vous abordez sur la nutrition, mais une question essentielle pour moi se pose, car nous sommes tous différents et chacun n’a pas la même capacité à assimiler les mêmes produits. Donc m’intéressant au groupe sanguins depuis de très nombreuses années je voudrais vraiment avoir votre point de vue.
    Merci

  106. Charlotte dit :

    GRAND MERCI POUR TOUTES CES INFORMATIONS CAPITALES!!!!!

  107. Latifa dit :

    Super article. Merci car contrairement à beaucoup vous ne soulevez pas que les problèmes, vous nous apportez des réponses, des solutions claires et concrètes. Merci

  108. Guénot virginie dit :

    Monsieur
    A force de lire il ne faut pas manger ceci ni cela mais plutôt cela ou ceci, j’ai le sentiment que nous ne devrions plus rien manger du tout et je n’exagère qu’à peine. Je fais la cuisine TOUS les jours et je finis par ne plus savoir que mettre dans les assiettes de mes enfants, de mon époux ni dans la mienne. La solution ne serait-elle pas plutôt dans de bonnes recettes saines et équilibrées plutôt que dans une liste toujours non exhaustive et changeante du bon/pas bon. Cela nous simplifierait bien la vie à nous tous, femmes et hommes, qui souhaitons manger et bouger avec plaisir. Je reste preneuse de livre de référence à ce sujet.
    Bien cordialement
    V Guénot

  109. flavie dit :

    et j’ajoute que les centenaires actuels ont mangé beaucoup de pain dans leur jeunesse
    ne stressons pas trop c’est mauvais pour la santé aussi

  110. flavie dit :

    je suis que en partie ok avec votre raisonnement:
    pain complet =pesticide =ok
    mais index glycemique tres haut si le pain est mangé seul !mais si c’est modérément au cours d’un repas complet et equilibré, là on descend l’index glycémique du « mélange » donc un sandwich classique :non
    par ailleur cà devient difficile de trouver du pain au levain!!!!!

  111. theodora van der sloot dit :

    bonjour, je fais mon pain moi-même avec de la farine intégrale bio du petit épeautre, et au levain. j’ai vendu (sur les marchés) du pain bio pendant 20 ans. je ne suis pas du tout d’accord pour l’emballage du pain avec du film plastic et non plus de le garder au frigo : le pain peut moisir facilement. le mieux c’est de garder le pain dans une boîte à pain en métal ou en bois, éventuellement emballé dans un sac en papier. je garde mon pain une semaine au moins comme ça. la congélation est une bonne solution également. Encore une chose : ne mangez pas les pains trop frais – en général je ne le mange pas avant le 3me jour !

  112. DE GENST dit :

    C’est vraiment ahurissant quand on lit votre article. A vrai dire, PLUS RIEN n’est vraiment pour la santé !!!

    Pour ma part, je ne mange presque plus de pain, mais j’avoue que cela me manque. Donc, de temps en temps, je me fais du bien en mangeant un petit pain aux céréales 1 à 2x/semaine.

  113. Martine CRENN dit :

    Excusez moi d’intervenir pour un tout autre sujet, je suis abonnée à vos lettres et n’ai pas souvenir d’avoir lu un dossier sur « la polyarthrite rhumatoïde ». J’ai vu récemment une amie atteinte de cette maladie et lui ai donné en premier conseil de supprimer tout lait et laitage de vache mais que peut-elle faire de mieux pour enrayer ce poison ? Sa maladie vient d’être tout juste diagnostiquée. Elle est traitée mais avec sans doute des effets secondaires. Merci de me répondre.

  114. Edith Rey du Boissieu dit :

    Bonjour! Il est certain que l’on ne sait plus que croire! Surtout lorsque vous-même donnez des indications différentes (dans le N° 2 de votre revue « Santé, Corps, Esprit ») sur les indices glycémique des aliments, à savoir 90 pour la baguette de pain blanc et 55 pour le pain complet!! De toutes façons , chaque tableau d’index glycémique donne des valeurs différentes, alors à qui se fier?
    belle journée à vous!

  115. Jacqueline dit :

    Bonjour Merci pour ces explications claires (mais décourageantes). J’achète du pain complet et même, le dit intégral (la totale !) de préférence bio car je me doute bien, comme vous le soulignez, que le taux de pesticides est plus élevé. J’ai essayé le pain de seigle, de sarrasin mais le goût me parait bien fade. Pouvez vous nous dire s’il vous plait si c’est meilleur pour la santé et aussi les galettes bio sarrasin, maïs, riz… Merci d’avance.

  116. Janine dit :

    Bonjour, j’ai eu très peur en lisant votre article, mais bon, arrivée à la fin, je suis finalement rassurée… j’utilise de la farine bio T80, je fais moi-même mon levain et mon pain… je le fais cuire sans le faire brûler, environ 30 minutes, en hiver il se conserve 8 jours en film plastique et l’été, par contre, je préfère le congeler en tranches… Je pense avoir bon en le faisant ainsi… Merci pour vos articles que j’apprécie tout particulièrement. Je suis abonnée à la revue. Bien à vous.
    Janine

  117. Neeser Jacqueline dit :

    Monsieur,
    Franchement on ne sait plus à quel saint se vouer! Je suis abonnée à plusieurs magazines ou lettres de santé et ils et elles se contredisent parfois. Je dois dire que le pain sans gluten est un peu étouffe-chrétien et j’en ai goûté toutes sortes et il faudrait que je sois vraiment intolérante au gluten pour m’y mettre. Je ne consomme que du pain bio (semi-complet, intégral ou blanc) le matin seulement au moins 2 ou trois tranches et j’ai une alimenttion saine et pratiquement bio. J’ai aussi découvert que les pommes de terre et les pâtes devaient être jetées aux orties et je les adore. Je dois dire que j’ai maigri de 12 kgs (en 1 an) en mangeant mes 3 tranches de pain le matin!! et des tonnes de légumes et de steaks végétaux sans vraiment me priver.

    Bien à vous.

    Jacqueline Neeser

  118. Leprevost dit :

    Bonjour et merci pour votre article.
    Cependant vous ne parlez pas du pain sans gluten, fait maison, avec d’autres farines comme le sarrasin , le riz, le Millet, le teff, la châtaigne, le quinoa etc… Ces pains de farines mélangées sont délicieux, mais sont ils nocifs?
    Charlotte Leprevost

  119. Bernard le Barbier dit :

    Depuis bien longtemps je fais mon pain moi-même avec de la farine d’epautre non hybridee et Bio cela me parait une bonne solution et c’est bon
    Que pensez-vous pour le cholesterol faut-il arreter de prendre le proactive de fruit d’or ou autre qui fleurissent dans les magasins Merci pour tout ce que vous faites
    Bernard le Barbier

    • Doc Léonard dit :

      à Bernard le Barbier:

      Vous avez mis le doigt dessus: les margarines « bonnes pour le cœur » (vous m’avez bien compris) ont pour but de baisser votre cholestérol – ce qui s’est avéré être une profonde hérésie – le cholestérol n’ayant pas d’effet du tout sur la santé cardiaque ( par contre, pas mal de médicaments sont des « assassins » du cœur )
      Le cholestérol est indispensable à l’homme et au système nerveux en particulier. On pourrait écrire « le cholestérol m’a tuer » …qu’en pensez-vous ?
      – quand aux graisses de tournesol, on en trouve PARTOUT ( c’est l’huile la moins chère du marché qu’utilisent les industriels ) et ces graisses ne sont pratiquement constituées QUE d’oméga 6 qui sont toxiques à haute dose – alors la pub du (malheureux) professeur Tournesol, quel Fo***** de Gu**** !
      – Votre idée d’utiliser de l’épeautre: excellent ! Il s’agit en fait d’une ancienne espèce de blé ( les nouvelles sont génétiquement modifiées par sélection ) qui est très bonne mais qui a le défaut de ne pas convenir aux viennoiseries comme la farine « moderne » …
      Ma femme, ignorant la chose, s’était empressée d’en faire un gâteau – béton ! –
      Votre recette pour le pain pourrait m’intéresser…
      Bien à vous. Léonard

ATTENDEZ !

Êtes-vous sûrs de vouloir passer à côté des 9 secrets naturels qui protégeront votre cerveau de la maladie d'Alzheimer ?

 

 

Voici les 3 premiers conseils à appliquer :

✓ Ne pas se priver de café ou de thé vert

✓ Gorgez-vous de myrtilles

✓ Privilégiez les Oméga 3

  

Et 6 autres secrets à retrouver dans ce dossier inédit !

 

Téléchargez dès maintenant ce dossier GRATUIT et recevez les meilleures informations de Santé Corps Esprit directement dans votre boite emails