Cet été, essayez le jeûne intermittent

 

Voici ce qui est « arrivé » au Dr Kevin Gendreau, en seulement 18 mois :

Il a perdu 60 kilos… sans les reprendre !

Cela n’a pas été facile, évidemment.

Mais il y a un secret derrière cette réussite.

Le Dr Gendreau a découvert un « truc » simple et remarquablement efficace.

Pas seulement pour maigrir : sa méthode a quantité de bienfaits pour la santé démontrés scientifiquement[1], et notamment :

  • Elle élimine plus rapidement les « graisses de votre sang », les fameuses triglycérides de vos bilans sanguins – celles que votre médecin souhaiterait aussi basses que possible[2] ;
  • Elle améliore la vivacité de votre cerveau[3], et aide à lutter contre la dégénérescence cognitive[4] ;
  • Elle permet de réduire naturellement la tension artérielle[5;

Cette méthode, c’est le jeûne intermittent.

Mais avant de vous dire comment vous pouvez l’essayer vous aussi (attention, il y a des contre-indications !), revenons à l’histoire du Dr Gendreau.

Le secret des 60 kilos perdus du Dr Gendreau

C’est à l’adolescence que Kevin Gendreau commence à prendre du poids.

La cause ? La mort tragique de son père, emporté par un cancer de la peau.

Adolescent, Kevin se « venge » sur les aliments de réconfort – gras et sucrés.

Puis, sous le stress de ses études de médecine, il continue de prendre du poids.

Résultat : à 28 ans, il pèse 130 kilos.

Il souffre de tous les méfaits de l’obésité : hypertension, apnée du sommeil, foie gras non-alcoolique, etc.

Mais un autre drame familial lui donne soudainement la motivation pour changer.

Sa sœur est victime d’un cancer des ovaires très agressif… et meurt en quelques mois.

Kevin décide alors de rectifier sérieusement son alimentation. Il veut être un exemple pour les deux enfants orphelins de sa sœur décédée.

Il commence par réduire drastiquement les glucides. Il mange davantage de légumes, de fruits, de noix, de légumineuses.

Il approche des 100 kilos… mais… impossible de descendre en dessous !

Et pourtant, il sait qu’il en a encore 30 kilos à perdre.

Il ajoute alors un ingrédient clé à son « régime ».

Sur la base de ses recherches scientifiques, il décide de ne manger qu’entre 12h et 20h.

Dans ce « créneau » de 8h, il s’autorise à avaler autant de calories qu’il le souhaite (mais attention : uniquement des « bonnes calories », saines et nutritives).

Et le reste du temps, il « jeûne ». Il peut boire du café, du thé ou des bouillons, mais c’est tout.

Pendant 16 heures par jour, tous les jours, il n’avale aucune calorie !

Et quelques mois plus tard, il atteint son « poids idéal », à 70 kilos !

Mieux : il a arrêté tous ses médicaments et n’a plus le moindre problème de santé !

« Je suis sidéré que cela fonctionne aussi bien, a-t-il expliqué.

Il y a toujours des nouveaux régimes à la mode, mais celui-ci est fondé médicalement, et c’est pourquoi je l’ai essayé »[6].

Et vous aussi, vous gagneriez peut-être à l’essayer !

Mais il y a une ENORME ERREUR à éviter absolument[7].

Ne faites PAS comme ces moines bouddhistes de Thaïlande

Bouddha avait-il compris les bénéfices du jeûne intermittent il y a plus de 2 500 ans ?

C’est possible, car il recommandait aux moines de ne pas manger d’aliments solides après 12h, jusqu’au lever du soleil.

Et c’est ce que font scrupuleusement les moines de Bangkok.

Et pourtant… 50 % d’entre eux sont obèses… et 10 % sont diabétiques !

C’était une véritable énigme, car ces moines ne mangent pas plus de calories que la moyenne !

Mais des chercheurs ont découvert la clé de ce mystère.

Ces moines boivent énormément… de boissons sucrées !

C’est LA grosse erreur à éviter pour rester en bonne santé.

Il est important de boire beaucoup quand on jeûne… mais surtout pas de boissons sucrées, même des jus de fruits.

Pour faire du jeûne intermittent, il faut avoir une alimentation saine, pauvre en sucres.

Il faut éviter aussi les aliments à indice glycémique élevé (pain, pommes de terre, riz blanc, etc.) : sinon votre sucre sanguin fera le « yo-yo » et cela ruinera vos efforts.

Donc je répète : commencez par améliorer votre alimentation avant de vous lancer dans le jeûne intermittent !

Mais comme Kevin Gendreau, si votre alimentation est bonne, cela pourrait être le « coup de pouce » qui vous manquait pour retrouver une santé optimale.

Quel type de jeûne intermittent est le meilleur ?

Globalement, il y a 3 « méthodes » différentes de jeûne intermittent :

  • Se passer de dîner – et donc jeûner de 15h à 7h environ ;
  • Sauter le petit-déjeuner – et donc jeûner de 20h à 12h environ ;
  • Jeûner pendant 24 heures 2 fois par semaine ;

Et figurez-vous que toutes ces méthodes se valent.

C’est une chance, car cela vous permet de choisir celle qui est la meilleure pour vous !

Pour certains, il est très facile de sauter le petit-déjeuner – il n’ont pas faim le matin !

D’autres, au contraire, ne peuvent pas imaginer commencer la journée sans s’alimenter.

Alors faites confiance à votre corps, à votre ressenti – et choisissez ce qui vous convient le mieux !

L’important, c’est de commencer en douceur.

Avant de jeûner pendant 14h à 16h tous les jours, commencez par tenter l’expérience une ou deux fois par semaine, pour voir comment vous vous sentez.

Attention : ce régime est contre-indiqué à tous ceux qui ont besoin de beaucoup de calories et de bons nutriments : les enfants, les adolescents, les femmes enceintes et allaitantes.

Et si vous avez des problèmes de glycémie, le jeûne intermittent peut faire des merveilles, mais vous devez être très prudent pour commencer.

Et voilà, vous êtes paré… il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

Bonne santé,

Xavier Bazin

PS : si vous avez déjà essayé le jeûne intermittent, n’hésitez pas à apporter votre témoignage ici, en commentaire de ce message !

Articles similaires

Sources

[1] Intermittent fasting: Surprising update, Monique Tello, June 2018, Harvard Medical School 

[2] Intermittent v. continuous energy restriction: differential effects on postprandial glucose and lipid metabolism following matched weight loss in overweight/obese participants, Rona Antoni, Kelly L. Johnston, Adam L. Collins, M. Denise Robertson, March 2018, British Journal of Nutrition

[3] Chronic Intermittent Fasting Improves Cognitive Functions and Brain Structures in Mice, Liaoliao Li, Zhi Wang, Zhiyi Zuo, June 2013, Plos on

[4] Intermittent fasting protects against the deterioration of cognitive function, energy metabolism and dyslipidemia in Alzheimer’s disease-induced estrogen deficient rats, Shin BK, Kang S, Kim DS, Park S, February 2018, National Library of Medicine

[5] Effects of 8-hour time restricted feeding on body weight and metabolic disease risk factors in obese adults: a pilot study, Gabel Kelsey, Hoddy Kristin K, Haggerty Nicole, Song Jeehee, Kroeger Cynthia M, Trepanowski John F, Panda Satchidananda, Varady Krista A, June 2018, IOS Press

[6] Intermittent fasting helps doctor lose 125 pounds in 18 months, Meghan Holohan, July 2018, Today

[7] Thai Buddhist monks’ health suffering from sugary drinks, Liam Cochrane and Supattra Vimonsuknopparat, May 2018, ABC News



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

65 réponses à « Cet été, essayez le jeûne intermittent »

  1. marrocchi says:

    Bonjour, je voulais juste témoigner sur le jeûne intermittent. Je le pratique depuis plus d’un an, non seulement cela ma permis de perdre du poids, mais je me sent beaucoup mieux (mes analyses médicales se sont améliorés d’une façon extraordinaire, mes performances sportives mon permis d’améliorer mes résultats en compétitions de karaté et sur le triathlon d’une manière spectaculaire…). Je ne peux dire que du bien du jeune intermittent, mais il faut être accompagné par des personnes pouvant vous donner des conseils, car il faut y aller progressivement pour ne pas faire d’erreur pouvant être décourageant.

  2. Rousselet Serge says:

    Oui, le jeune intermittent fonctionne. Il ma permis de perdre environ 8kg en 4 semaines.
    Ma tension est revenu à la normale, ainsi que le taux de glycémie, les douleurs au foie et au pancréas se sont retiré, plus de brûlures d’estomac, ni l’inflammation du côlon, etc…
    Bien sur le bon sens doit jouer en même temps pour éviter les erreurs. Pour cela il n’y a pas mieux que d’écouter l’intelligence de notre corps. Ne jamais le forcer drastiquement, cela ruinerait les efforts fournis. En ralentissant tout doucement les aliments gras, salés, sucrés, puis progressivement les solides, puis les fruits pour ne finir que par des liquides, cela permet au corps de s’acoutumer.
    De cette manière, il est possible ensuite de jeûner régulièrement ou journellement par intermittence.
    Pour les jeunes plus longs il vaut mieux être aidé par un naturopathe ou une personne d’expérience. Mon dernier jeune de 28 jours à 65 ans, m’avait donné une forme exceptionnelle tant au niveau physique, que mental, que spirituel. Attention par contre à la reprise, plus délicate que l’entrée en jeune, car le corps ayant manqué, pourrait accentuer sa demande plus que nécessaire. Ici, la vigilance est de mise pour discerner la vrai faim du besoin de nourriture. Alors bon jeune pour tous ceux qui expérimentent les diverses méthodes. Serge

  3. Bonjour,
    j’ai commencé le jeûne intermittent dès que j’en ai eu connaissance par votre lettre, fin juillet. Car c’était la concrétisation que j’attendais de ce que je ressentais depuis longtemps. Je prenais des petits-déjeuners de plus en plus « royaux » et j’avais l’impression d’abuser. Homme de 68 ans, 1m78, j’ai pesé jusqu’à 107 kg en juin 2018. Malgré une nourriture la plus saine possible, à peu près bio, quasiment sans gluten et sans lactose et presque sans sucre conscient. Aujourd’hui, je pèse 98 kg et je ressens que la pente descendante de mon poids est en bonne voie. Je prends mon petit déjeuner « royal » voire « impérial » à 12h et déjeune/dîne vers 18h00/19h00. Je jeûne donc, de manière conforme aux préconisations de votre exemple (en buvant beaucoup, sans sucre, sans fructose), de 20h00 à 12h00. Je retrouve du dynamisme dans mes activités. Grâce à votre bonne nouvelle et grâce à d’autres aides également efficaces (compléments alimentaires, eau dialitique), j’économise chaque jour l’argent d’un repas et retrouve ma santé. Merci infiniment.

  4. Jarossay says:

    Bonjour. Je pratique le jeûne de 20h à 12h sans le savoir depuis une semaine et j ai perdu 3 kg. Je me sens mieux sans petit déjeuner et ai paradoxalement moins de fringale vers 11h , pouvant attendre plus facilement le repas de midi

  5. vialas says:

    désolé, ça ne marche pas. J’ai essayé de jeûner pendant des mois, tous les jours entre 20h et 12 h, pouvant bien me passer du ptitdej’. Une variation de 2 kg, à la baisse ou … à la hausse. Je pense que toutes vos formules miracles ne marchent que pour les gens qui ont 50 ou 60 kg à perdre, pas pour ceux comme moi veulent perdre 5 à 10 kg. Peut-être aussi que c’est parce que je suis diabétique de type 1 et que c’est l’insuline injectée qui empêche le miracle. des idées?

  6. Lagache says:

    Bonjour je suis un homme de 55 ans 180 cm pour 110 kg et je ne mange que le soir je ne mange ni le matin ni le midi car je n’ai pas le temps et donc je mange le soir à partir de 20 heures et je n’ai pas perdu 1 kg

  7. j44 says:

    bonjour. je veux bien croire que sa fonctionne cette métode. Comment se fait-il que les deux personnes sur votre PUB non pas les mêmes grains de beautés???????

  8. CONSTANT says:

    Bonjour je pratique sans le savoir le jeune intermittent car je n’ai jamais fain le matin et j’ai un poids stable entre 57 et 59 kilos pour 1m70 depuis des années

  9. ferkoul farida says:

    Bonjour Docteur
    voila je suis musulmane ,j’ai 60 ans et j’ai commencé à jeûner des l’age de 12à13 ans pendant un mois,selon notre religion,maintenant que j’ai pris de l’age je jeune souvent et je me sens très bien et je suis plus souple.
    les quelques vertiges qui commençaient à apparaitre ont disparu et hypertension ont disparu grâce au jeune
    nous jeûnons toute la journée de l’aube jusqu’au coucher.

  10. Julien says:

    Bonjour, mes parents sont adeptes à fond et ils sont en pleine forme! Cela s’apparente à de la chrono-nutrition non?

  11. kendrah-lucrece says:

    Je vais essayer juste pour voir. J’avais 70 kg grace á la réforme alimentaire j’ai reussi á enlever 4 mais il y a encore 6kg quu sont tenaces qui n’arrivent pas á partir. Alors avec ce jeûne j’espère que je pourrais atteindre mes 60kg tant attendus.

  12. Chérif Chérifa says:

    Avec les musulmans pratiquants le mois saint « Ramadan » est une formule de jêune intermittent,
    par période la rupture avec l’alimentation pourrait atteindre jusqu’à 18 heures (sans boire) , il y’a aussi la tolérance de jêuner 2 jours par semaines pendant toutes l’année et croyez moi cela fait beaucoup de bien à notre système corporelle…

  13. kz94 says:

    Bonjour,
    j’ai « une tâche »suspecte au foie que l’hépatologue n’arrive pas à qualifier malgré un douzaine de Scanners, d’IRM, d’échographies et une dizaine d’analyses biologiques,…….

    Cette tâche à été découverte lors d’un scanners de contrôle suite à un traitement d’antibiotiques pour soigner une infection pulmonaire maintenant guérie.
    Je n’ai aucune douleur, nulle part.
    Lorsque j’ai rencontrer cette hépatologue il y 3 mois de cela elle avais rejeté ma proposition de faire un biopsie hépatique pour savoir rapidement de quoi il s’agit. Elle m’avait répondu qu’il lui fallait d’abord savoir s’il n’y a pas une petite tumeur qui dort et qu’il ne faut surtout pas la réveillier.

    Maintenant, alors que nous en somme au même point qu’il ya 3 mois elle me propose, en désespoir de cause, de pratiquer une biopsie alors que les risques dont elle parlait sont les mêmes.

    C’est pourquoi j’ai besoin de votre aide pour faire un jeûne sec.

    Je dois dire que je pratique le jeûne du ramadan un mois tous les ans sans aucun problème depuis des années.

    Je souhaite connaitre:
    – la durée maximale de jours de jeûne sec consécutif à ne pas dépasser.

    -Les différentes étapes importantes, ce qui se passe au fur et à mesure que les jours de jeûne sec passent.

    – Les précautions à prendre à la sortie du jeûne sec.

    Merci d’avance pour votre aide.

    Bien cordialement.

    kz94

  14. PATRICIA says:

    Bonjour Xavier
    Je suis toujours très attentivement vos articles et vous remercie de tous vos conseils.
    En ce qui me concerne ,je n’ai pas choisi de pratiquer le jeûne intermittent ,en fait ,je me suis retrouvée à la retraite au début de l’année avec beaucoup moins que prévu et j’ai du m’adapter en conséquence pour remonter mes finances…alors je me suis mise à manger un jour sur 2 ,quand je parle de manger c’est juste un repas par jour le jour » »J » » le midi puis rien le lendemain et je reprends à nouveau le midi,donc pas de petit déjeûner ,pas de dîner ,il arrive que je puisse avoir un petit goûter le jour ou je mange mais avant 17H donc en fait par ce concours de circonstances je me sens bien mieux ,j’ai une hypothyroïdie et le changement de formule du Levothyrox m’a fait beaucoup de mal si bien que je suis entrain en même temps de me débarrasser du Levothyrox petit à petit en le remplaçant par le Thyregul du docteur Willem cela depuis janvier 2018 ,là j’en suis à un quart de la dose tous les 2 jours et d’ici la fin de l’année je serais totalement au Thyregul…
    Tout est ok ,suis en pleine forme ,ma TSH est de mieux en mieux ,j’ai perdu le peu de surpoids que j’avais et mes articulations sont soulagées …je me sens légère et pleine de vie!!!
    Donc ,j’en conclue que jeûner n’apporte que des bonnes choses en ce qui me concerne!!
    Bien-sûr il faut faire très attention quand même pour ceux qui ont des pathologies en contre-indications…

  15. Daniel Favarger says:

    Le jeûne intermittent ne fonctionne pas chez moi. Il est probablement nécessaire, mais pas suffisant.
    Parallèlement, une réduction de 30% de ma consommation de fromage et 50% de sucre n’a pas (encore) amené une perte de poids.
    Comme les conseils de spécialistes compétents ne convergent pas et même se contredisent, j’en déduis que personne n’a la vue d’ensemble et que je dois trouver mon chemin par moi-même.

  16. Brault-Théry Annie says:

    Voici 12 mois que je pratique le jeûne intermittent et j’ai perdu 13kg. J’avais depuis l’âge de 20 ans(76 maintenant) essayé TOUS les régimes existant sur le marché. Atkins, Dukan, jeûnes de plusieurs jours , spécialistes en amaigrissement, hyperprotéinés, cétogènes, monodiètes et toujours , après peu de temps, retour à la case départ et même plus. Pour ma part , les horaires que me conviennent , c’est 20h-midi.Je mange maintenant à ma faim, avec plaisir et j’ai retrouvé la plaisir partagé de bien manger sans l’arrière pensée de la balance du lendemain. Cela a été long au départ , plus de 2 mois avant que la courbe ne s’infléchisse. mais ne sachant plus à quel saint me vouer, j’ai persévéré et ce fut le miracle. Ce qui est extraordinaire, c’est que je n’ai jamais ressenti cette fatigue ressentie quand les kg s’en vont.Et que j’ai perdu d’où je devais perdre. Ventre, cuisses mais pas de poitrine ni de joues ce qui à mon âge aurait été catastrophique. Je suis en pleine forme, une analyse de sang que beaucoup de jeunes m’envieraient , plus de TA . un miracle vous dis-je . Bien sûr, j’ai supprimé ce petit déjeûner qui m’était si cher! C’était mon repas préféré. mais le sacrifice vaut vraiment le coup. Je m’amuse quand je vois des personnes autour de moi (je suis dans le spectacle) qui baillent de faim à 11h.après un petit-déjeûner pantagruélique alors que je n’ai plus jamais cette sensation de creux si pénible. Par contre, il faut veiller à manger assez les 8 h. suivantes .

  17. Hélène GONNET says:

    Bonjour Monsieur

    Le jeûne entre 7h du mat et 7h du soir, qui serait le plus facile en ce moment avec la chaleur, a-t-il été
    étudié ? Cela ferait 12h d’amplitude seulement,
    mais serait plus « tenable », me semble-t-il.

  18. le jeûne du vendredi dans la religion catholique, c’est bien cela! dommage qu’il soit devenu non-obligatoire ; tout le monde en profiterait.

  19. Héritier says:

    Ayant peu d’appétit, et n’ayant plus faim le matin depuis que ma thyroïde est défaillante, je jeûne de 20h à 12h sans effort: je suis mince de nature et le reste malgré l’hypothyroïdie. En effet, je me sens mieux avec ce rythme et je mange bio, équilibré, avec de temps en temps des écarts car je suis très gourmande !
    Merci pour tous vos conseils qui nous permettent de réfléchir, de choisir ce qui nous convient le mieux car il faut écouter son corps et son esprit, nous sommes si différents !

  20. Bonjour , n-y a t-il pas contradiction entre le Dr Gendreau qui mange entre 12 H et 20 h , et les moines boudhistes qui ne mangent pas dans ce créneau ? je ne comprends pas ?
    Merci de me répondre .

  21. KOUBAA ZOUHIR says:

    Bonjour*
    Je vous recommande la recette de notre prophète Mohamed, prophète de l’islam, prophète pour l’humanité entière
    Il jeune les lundi et les jeudi ainsi que les trois jours de la pleine lune
    Il dit : nous sommes un peuple qui ne mange que lorsqu’il a faim, et s’il mange il ne fait pas le plein
    NB : ne me parlez des pratiques des musulmans qui malheureusement on délaissé les fondements de la religion pour ne s’occuper que des apparences s’ils n’ont pas été acculturés

    Merci de répondre honnêtement de ce que vous en pensez

    Cordialement
    Zouhir KOUBAA

  22. Chouzour says:

    J’ai eu des résultats probants avec 15 jours de ramadan sans la riche alimentation qu’on s’autorise après le coucher du soleil…

  23. Gely says:

    Bonjour,
    Depuis plusieurs mois je ne déjeune plus le matin et je ne prends qu un jus de citron avec de l eau chaude et cela n a rien changer à mon poids !!!!

  24. Aoustin says:

    Bonjour, depuis que je le suis faites opéré de la vésicule en 2012 je digère mal. Alors c’est tout naturellement que je jeûne depuis de 16h à 6h. J’ai perdu 30 kilos et mais résultats sanguin sont au top. Je pète le feu, jamais fatiguée et toujours de bonne humeur. Je ne changerais cette méthode pour rien au monde.

  25. SANTE CORPS ESPRIT says:

    Bonjour :
    Merci pour ces bons conseils.
    Je gère mon poids (qui est donc idéal mais j’ai un naturel mince…)
    Sur la photo que vous publiez dans cet article, j’ai du mal à croire qu’il s’agit de la même personne : être aussi parfait après une telle obésité (surtout l’abdomen)
    Cordialement.

  26. Serge Le Cunff says:

    Merci Monsieur Bazin pour vos articles très intéressants.

    Celui-ci, sur les vertus du jeûne intermittent, c’est à dire de 14 à 16h chaque jour sans nourriture solide ni boissons caloriques, l’est particulièrement. Et avec la souplesse sur les plages horaires et même l’option d’un jeûne hydrique de 24h deux fois par semaine, que vous présentez comme apportant des effets équivalents, la méthode en est d’autant plus pratique et donc séduisante.

    Je me permets d’apporter mon témoignage très positif sur cette méthode, que j’applique sans difficulté et avec plaisir depuis plusieurs mois. Même si je n’avais pas vraiment de surpoids, j’étais relativement souvent pris d’envies compulsives de sucré (chocolat, miel, etc.). Je dois dire que je m’en trouve fort bien sur ce plan et que j’ai noté une nette amélioration de mes facultés de concentration et de mémorisation, même si sur ce dernier point, on n’est jamais vraiment satisfait!

    Je ne saurais qu’encourager vos lecteurs à tenter l’aventure, en respectant bien la précaution d’une transition douce que vous recommandez aux personnes diabétiques et pré-diabétiques.

    Encore un grand merci!

  27. MALAGANNE says:

    Bonjour, merci pour cet article ; j’ai pratiqué cette méthode, et la pratique encore, avec beaucoup de bénéfices ! je dîne à 18 heures, et prend un fruit le matin vers 10 H – 10 h 30. Cela me va TRES BIEN ! Par contre, aïe aïe aïe !… mon gendre fait ce type de jeûne….. en fumant, +++ buvant du café +++ et du vin ++ !!…. j’ai essayé de dire qu’il faisait fausse route, mais n’ai sûrement pas eu d’arguments assez percutants…. je suis preneuse de vos partages !! pour les lui partager à mon tour, car je l’aime bcp et je suis inquiète. MERCI

  28. Florence says:

    Bonjour,il y a plusieurs façons de jeûner alors!
    Moi et mon mari jeûnons régulièrement : 15h par jour.C’est à dire notre dernier repas termine à 18h jusqu’au lendemain 8h. Est ce aussi bien? Car dans ce laps de temps,on passe à dormir. Comme vous le soulignez,des repas sains et pauvres en glucides.
    Et lorsque nous avons des extras,nous sautons le ou les repas suivants. nous nous portons bien.
    Notre fille qui avait un « bidon » de femme enceinte, l’a complètement perdu grâce à cette méthode! C’est quand même incroyable; Je confirme donc votre théorie de jeûner régulièrement suivant notre rythme de vie:
    qu’on soit actif ou salarié. Bien à vous tous!

  29. Taylor says:

    Attention, normalement le jeune de 24 heures deux fois par semaine n’est pas un jeune absolu. Les hommes ne consomment pas plus de 600 calories alors que les femmes sont limitées à 500 calories pendant la période de 24 heures. Les autres jours on mange normalement (mais sainement sans excès). Je pratique ce régime depuis 4 ans en adoptons le ‘jeune’ une fois par semaine lorsque mon poids tombe en déça de la cible. J’ai perdu 8 à 9 kilos et je m’y maintiens.Cdmt. KJT

  30. Brun says:

    Pour la petite histoire, j’ai commencé à prendre du poids il y a dix ans. Il y a trois ans, j’ai commencé à changer mon mode d’alimentation et, aujourd’hui, je consomme bio, en circuits courts: plus de plats industriels préparés, chasse aux additifs malsains, 0 fast food, 0 sodas, et jamais de grignotages entre les repas. Il y a 6 mois, j’ai commencé à perdre du poids mais ça ne me suffisait pas (seulement 5 kilos). Sur les conseils de mon naturopathe, j’ai donc débuté le « jeûne intermittent » il y a trois semaines, et ça se passe plutôt bien. J’ai choisi de faire sauter le petit déjeuner et j’utilise un drainer spécifique, en plus, pour m’aider. Résultat: j’ai perdu 2 kilos de plus en 3 semaines. Donc, ça fonctionne!

  31. je pratique souvent le jeûne intermittent car depuis deux ans je ne supporte plus le jeûne complet même 1 jour entier. Mais je ne maigris absolument pas, par contre, il soulage mon appareil digestif : je me sens mieux

  32. Chantal Bosse-Vidal says:

    Bonjour,
    Quel hasard que votre publication arrive maintenant alors que je viens de décider de m’y remettre ! J’ai pratiqué le jeûne intermittent en sautant le petit-déjeûner pendant 2 ans et puis sur les conseils d’un ami naturopathe j’avais arrêté, tout en ayant pas très faim le matin… je viens de recommencer car cela me convient vraiment, j’ai l’impression de reposer mon corps pendant 15/16 h et cela me permet de me discipliner davantage en matière d’alimentation. Je n’avais pas spécialement besoin de maigrir quand j’ai commencé mais j’ai perdu 2 ou 3 kgs un peu superflus autour de la taille ! Je recommande !

  33. danielle says:

    c’est vrai, sauter le petit-déjeuner fait perdre ces kilos de trop, ce qui avait échoué avec les autres méthodes – je n’arrivais pas à descendre au-dessous de la barre de 70 kg, et avec quels efforts, pour 1m68 – jeune, à 1m70 je faisais 56 kg, mais… le matin rien d’autre que le café – puis mon entourage m’a poussé à déjeuner et j’étais arrivée à 75 kg! maintenant, après un mois où je ne bois que de l’eau chaude au réveil, 68 kg!

  34. LAI Dominique says:

    Bonjour,
    J’ai commencé hier, 76,3 pour 1mt 69 je vous informerai régulièrement.
    Cordialement Dominique

  35. boursicot Marie-Françoise says:

    Bonjour. le régime intermittent m’intéresse; je suis diabétique insulino-dépendant et en surpoids; puis je le faire? Quelle période puis je sauter? Petit déjeuner, déjeuner ou dîner?

  36. salmi fatiha says:

    SUPER ce message arrive ce matin alors que j`ai decide de faire ce jeune la precisement. Boire, boire et boire, jus de legumes et tisanes, eau plate mais boire pour nettoyer tout ce que le corps va eliminer. J`ai 20kgs a perdre qui ne se voient pas vraiment mais qui sont bien la, surtout la bedaine car plus de muscles a cause des operations chirurgicales. Alors courage a vous tous et bonne route vers une super sante

  37. Dubern says:

    Quid des problemes d hypothyroidie avec le jeune intermittent ?
    N est ce pas contre indique ?

  38. Boukef says:

    Bonjour ce jeune est t’il approprié pour une personne diabétique de 66ans et qui a arrêté la chimiothérapie il y a8mois?

  39. lamita says:

    les musulmans jeûnent une fois par an durant le mois de ramadan et 3 jours chaque mois ,il est plus efficace pour la santé .

  40. Nesrine says:

    Bonjour
    Je voudrai savoir votre avis a propos du jeûne des musulmans du lever de l’aube jusqu’au coucher du soleil pendant 1 mois une fois par an. Merci

  41. josette van der snickt says:

    merci pour votre article je pense que de manger entre midi et vingt heures me conviendrai et je vais essayer

  42. Mafloge says:

    Je pratique le jeûne intermittent le matin (16h) depuis plus d’une année et je suis ravie. Pas de kilos superflus depuis la ménopause, contrairement à mes amies qui déjeunent le matin… Il faut vraiment essayer car vraiment pas contraignant.

  43. gérard says:

    excellent et efficace ,
    la condition c’est de bien s’alimenter , légumes fruits mais protéines et corps gras y compris ,et peu de sucre ,,, c’est plus sain que le dangereux jeune prolongé qui conduit à l’anorexie et au désordre intestinal , merci

  44. bonjour, effectivement je mange le soir très léger et je ne déjeune pas le matin, je n’ai jamais faim. j’ai arreté le sucre,les produits sucrés, je nage , c’est facile en été, etant au bord de mer, et je me sens plus légère, avec quelques kilogs en moins à l’appui, je vais continuer comme ça, excellent pour me sentir bien ….. je n’ai pas reçu le petit livret quand je me suis abonnée, est ce possible de l’avoir gratuitement? merci pour vos conseils.

  45. Pierre Besançon says:

    J’ai commencé ce que vous appelez le jeune intermittent il y a 20 ans après avoir essayé toutes sortes de régimes tous aussi inefficaces les uns que les autres : j’ai tout simplement adopté votre solution N°1.
    Pourquoi ? parce que après des déjeuners et diners
    copieux au cours de mes activités professionnelles,
    et au seuil de l’obésité (IMC >30 – 92Kg/1m74)
    j’avais décidé de ne plus manger le soir et par contre de toujours faire un bon petit déjeuner.
    Aujourd’hui je pèse 67.7Kg (IMC 22.36 milieu de la fourchette 20-25) et suis en pleine forme avec un poids de « jeune homme » celui que j’avais au service militaire à 22 ans.
    C’est tout simple et quasi mathématique si on veut s’en donner la peine
    J’écris un livre pour témoigner et expliquer tous les détails du « comment faire »
    Bien cordialement
    Pierre Besançon
    Selon le métabomisme de chacun

  46. Et qu’en est-il des patients qui ne déjeunent pas, et jeûnent donc tous les jours de 9 heures à 20 heures ?
    car prendre un petit déjeuner avec protéines et un peu de pain aux noix (2 oeufs coque, 2 tranches de jambon et un peu de camembert), ne donne pas faim 3 à 4 heures plus tard.
    Merci par avance pour votre avis.

    PS : le dîner comporte souvent de la viande blanche, parfois rouge, alternant salades, riz basmati, ou rarement purée de pommes de terre, un yaourt bio et des fruits.

  47. mondain says:

    je pense que sauter le petit déjeuner n’est pas très bon car il faut quand mème un cerveau nourrit pour travailler efficacement le matin
    on peut sans problème sauter un repas celui du soir aide à dormir
    bonne journée

  48. de Crombrugghe Nathalie says:

    bonjour.
    je confirme que le jeune intermittent est pour ma part l’idéal. je viens de commencer. en 3 jours 1kg500 en moins.
    😉😉

  49. Suite à votre lettre je vais essayé
    Je vous dirai dans quelques mois ……………

    Merci

    Cordialement.

  50. Bonjour, depuis un an environ je suis un jeúne intermittent (de 20h à 12h), je mange beaucoup de légumes et fruits, pas de pain ni de riz, parfois des pâtes mais intégrales, je ne bois pas de boisson sucrée mais de l’eau et 1/2 verre de vin rouge ou rosé aux repas ( je pourrais m’en passer mais c’est un plaisir que je n’ai pas envie de bouder) et un jus de citron frais dans un grand bol d’eau tiède le matin, j’essaie au maximum de varier mon alimentation, je ne prends pas de médicaments, je ne suis pas sédentaire sans être pour autant une grande sportive et pourtant aucune perte de poids, et même 2 kilos en plus cet hiver. J’aimerais perdre entre 5 et 8 kilos. Je suis perplexe quand je lis vos témoignages, le mien vous interpellera-t-il ? Cordialement Ghislaine Prince

  51. Alarcon Christophe says:

    Bonjour personnellement ça fait depuis février 2016 que je fais le jeûne intermittent et je m’efforce de manger sainement le plus possible et vivant cru le plus possible.Au travail au début on plaisantait sur moi mais depuis plusieurs m’ont imité !!Avec je fais du sport 3fois par semaine.Je vous recommande le site « fasting.fr » les livres paleofit et du pr Grégoire Jauvais: »bien manger »et sa chaîne Youtube.

  52. Elisa says:

    Bonjour

    Je pratique le jeune intermittent depuis septembre 2016.
    Plus de problème de poids et plus besoin de medecin .
    J’ai opté pour le 20h-12h.
    Elisa (55ans)

  53. Adeline says:

    Bonjour,
    Pour ma part j’ai testé le jeûne intermittent sur un peu tous le créneaux et selon ma faim mais globalement si je veux être plus rigoureuse, je ne mange pas le matin . Je fais donc un jeûne 20H/12H voir 13H et je mange entre 12/13h et 20h donc ,ce qui est assez facile pour moi qui n’a pas grand appétit au lever. ( sauf si je fais un repas trop copieux la veille, mon estomac gargouille et me donne une sensation de faim parfois en matinée, j’évite alors de trop manger lourd après 18H. Le top pour moi est un bon repas bien nutritionnel en plein après midi entre 15 et 17 et un petit truc sympa avant 20H> pain-fromage/gâteau/etc, mais de préférence léger et nutritif)
    Le jeûne intermittent est entré dans mon quotidien très naturellement sans le chercher. C’est ensuite que je me suis renseignée davantage sur le sujet. Il me permet de me sentir en meilleur forme car plus d’énergie disponible pour mes activités. J’ai testé il y a peu de temps aussi le jeune hydrique sur seulement 24 à 36 heures. ET encore plus récemment j’ai aussi voulu tester le jeûne SEC et je dois dire qu’il a été pour moi plus facile à vivre dans le sens où ne rien ingérer me semble encore plus simple à mettre en pratique étrangement. ( ça me fait penser aux monodiètes également, où je peux vite me lasser et ressentir de la frustration car je suis encore dans la mécanique de me remplir. Ce qui me fait vite fantasmer sur un tas d’aliments déconseillés dans ce cadre précis…et en gros devient plus une souffrance qu’un plaisir)
    En terme de poids, je pense avoir environ 4 kg à perdre pour me sentir bien , mais pour le moment je n’ai pas l’impression que ça bouge… Ils sont là depuis un petit moment déjà aussi.
    Ce que je retiens dans toutes ces expériences de jeûne, c’est que le jeune SEC est vraiment une super découverte! C’est celui qui m’a le plus bluffé en terme de ressenti immédiat. J’avais la pêche, je me sentais émotionnellement et psychologiquement très équilibrée.sereine. L’esprit vif …Il est vraiment à tester au moins une fois ne serait-ce que pour déconstruire pas mal de nos croyances limitantes en lien avec l’alimentation , notre résistance physique , et aussi évidemment pour tous les bénéfices de détox +++ etc…
    Voili voilou pour mon retour d’expérience en bref!
    Je pense continuer à m’écouter et mixer un peu tous ces types de jeûnes. Mais l’idéal me semble quand même de réserver un temps une fois par semaine pour un jeûne sec de 24H en plus du jeûne intermittent. A suivre! 😀 Belle journée à tous pleine de vitalité! Joie!

  54. Mary says:

    Cela fait un an que je le pratique….par intermitence ! ….car ce n’est pas toujours facile a appliquer, tout depend des circonstances.
    J’ai choisi de jeûner le matin car je peux me passer de petit dejeuner : thé, café, eau citronnée me suffisent amplement. Alors que le diner si convivial et réconfortant en fin de journee me manquerait trop.
    Mon poids est resté stable malgré une alimentation libre les 8h. Enfin en meme temps je suis tres  » fruit-légumes et sans sucres » . Mais par contre mon peche mignon c’est l’apéro du soir : vin, chips, cacahuettes…..oh lala voila pourquoi je ne maigris pas mais par contre je n’ai plus cette tendance à grossir quand je me fais plaisir. Et quand je me decide à etre raisonable, je perds un peu.
    Avec cette méthode, moi qui suis gourmande et pleine d’appetit, je ne ressens aucune sensation de privation .

  55. Bonjour.
    J’ai déjà essayé de Jeûner de 18 heures à 10h, pendant environ 10 à 15 jours et mon poids ne baisse pas. Je n’ai cependant plus d’hypophyse c’est peut-être la raison pour laquelle ça n’a pas marché ?
    Je vous souhaite une agréable journée et vous remercie pour vos courriers toujours si intéressants
    Anne-France

  56. Sylvette.chazal says:

    Suite à un cancer de la thyroïde et du sein je fais un jeun une fois par semaine et je m en sens extrêmement bien tisane toute la journée

  57. Dutheil says:

    Bonjour,

    Je pratique cela depuis plus de trente ans parce que n’ayant aucune appétit au lever et, débauchant à 2h du matin, je me levais tard donc ne déjeunait pas non plus. Repas du soir pas plus important pour autant et je suis cependant en surcharge pondérale depuis des années ! Surcharge que tout le monde impute à mes mauvaises habitudes horaires alimentaires quoique bio et équilibrées !! Et pas de sucre…
    Pas si simple tout ca !

    Cordialement.

    dany Dutheil

  58. Pascale says:

    C’est excellent. J’avais pris 8 kg à la ménopause et souffrait d arthrose et douleurs musculaires. Tout a disparu en supprimant le petit déjeuner laitages et féculents la plupart du temps. Je suis plus en forme et même la capacité d’attention est meilleure.

  59. Maguy says:

    Bonjour j’ai jeuné une dix fois dans la semaine malheureusement je suis aide soignante je fais un travail physique et moral imaginer vous se réveiller le matin à 5hroo 6hroo arriver au travail vous commencez à bosser sans prendre de déjeuner à 10hr00des vertiges, à 3o dans les pommes.!!

  60. alleyron says:

    bonjour
    Etant en recideve de cancer, je suis le traitement du Docteur Schwartz et aprallèllement je pratique le jeune intermittent apres 21 h je ne mange plus rien jusqu’au lendemain 13 h, j’ai réduis ma consommation de sucre et finalement ayant perdu presque 15 kg, je me porte bien, mes cellules cancéreuses ont regréssées donc je recommande vivement

  61. Musitelli says:

    Bonjour depuis des années je ne manges pas le matin.et pour autant je grossis ???

  62. J’ai 70 ans, suis en bonne forme et très actif, je pratique le jeûne alternatif (pas de petit déjeuner) depuis des années. Parallèlement je prends quelques autres précautions le matin au réveil pour préparer mon corps et mon esprit à bien rentrer et vivre la journée. Je puis en parler si ça présente un intérêt.

  63. Sophie says:

    Oui j’ai moi aussi perdu une bonne dizaine de kilos avec le jeûne intermittent. Je mangeais sainement mais tout ce que j’aimais entre 17h et 22h. Quelques vertiges la première semaine et puis plus aucun effet désagréable.
    Maintenant je me contente de ne rien manger le matin, ça m’ est facile et je garde un poids stable. Mon ancienne « culpabilité de manger » a disparu. Et j’ai appris à différencier une simple « envie de manger » d’une vraie faim. Du coup, zéro grignotage! ☺

  64. Rouge Béatrice says:

    Bonjour Monsieur.
    J’ai fais 3 jeunes dans ma vie. Beaucoup bu. Le deuxième en Finlande. magnifique. Mais peut-être *trop* de jus de fruits. mais, j’avais quand même perdu un petit peu. Si j’ai repris du poids, c’est que je m’engraisse moi-même en grignotant. J’ai décidé de faire un jeûne d’une semaine, chez moi. Soupe aux légumes le soir, très liquide. Cela fait 15 jours. Pas perdu un yota Je vais essayer votre jeune intermitent. Mais, n’est pas encore choisi la formule. Le petit déjeuné est un rituel, plus que d’une nécessité.
    Merci pour vos lettres toujours intéressantes.

  65. Poiret says:

    Je suis d’accord sur l’intérêt du jeune intermittent mais pas sur vos conclusions.
    Je le pratique depuis environ 1 an et demi et je ne perds pas de poids. C’est juste extrêmement confortable au niveau de la glycémie – beaucoup plus stable. La 1ère semaine a été difficile puis je n’ai plus eu faim avant midi.
    Quand on nous dit que le petit déjeuner est impératif pour éviter l’hypoglycémie en milieu de matinée c’est faux – çà fait juste vendre plein de céréales.
    Mais pour ce qui est de l’amincissement…. J’ai environ 5 kilos à perdre et je ne perds rien !

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous !

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité