Ce qu’on ne vous dit pas sur le diabète

Je ne suis pas adepte de la théorie du complot, mais il n’y a pas d’autre manière de le dire : on vous ment sur le diabète de type II (le plus fréquent).

Et ce n’est pas un petit mensonge, de ceux que l’on pardonne facilement. C’est un mensonge grave et de grande ampleur :

– D’abord, on vous dit que c’est une maladie incurable – alors que c’est faux ;

– Ensuite, on vous conseille un régime alimentaire qui amplifie votre diabète au lieu de l’améliorer ;

– Et enfin, on minimise le danger des médicaments que l’on vous prescrit… et dont vous pourriez vous passer si l’on vous donnait de bons conseils !

En France, cette désinformation enferme 3 millions de diabétiques dans une triste situation : ils sont assistés à vie par des traitements médicaux, et condamnés à subir une dégradation lente et continue de leur état de santé… en risquant l’infarctus, l’amputation ou la cécité, trois complications courantes du diabète.

Et pourtant, le diabète n’a rien d’une fatalité.

La preuve : il arrive qu’il disparaisse… après une simple opération chirurgicale !

Passer sur le billard… et ressortir sans diabète

Vous avez peut-être déjà entendu parler des opérations de chirurgie « bariatrique ». Elles consistent à réduire la taille de l’estomac, ce qui force à manger moins.

Ces opérations sont risquées. Je ne les recommande évidemment pas… sauf dans des cas très particuliers : lorsque quelqu’un souffre « d’obésité morbide » (50 ou 100 kilos en trop) et qu’il a déjà vraiment tout essayé pour maigrir, sans succès.

Car les médecins se sont aperçus que ces opérations ont des résultats spectaculaires contre le diabète de type 2 – une maladie que l’on disait incurable.

Au bout de trois ans, un tiers des diabétiques opérés n’ont plus le diabète, contre 5 % chez ceux qui suivent les traitements classiques. [1]

Et ce n’est pas tout : tous les patients opérés voient leur état s’améliorer de façon spectaculaire. Seuls 5 à 10% prennent encore de l’insuline (le traitement le plus violent) 3 ans après, contre 55 % des autres patients.

C’est bien la preuve que le diabète n’est pas incurable ! Et la bonne nouvelle est que vous n’avez pas besoin du bistouri pour y arriver.

Car si les patients opérés ont eu de tels résultats, c’est simplement parce qu’ils ont perdu 5 fois plus de poids que les autres.

Perdre du poids est bien sûr plus facile à dire qu’à faire… mais c’est toujours possible, même sans opération !

Un simple régime peut guérir le diabète de type II

C’est ce qu’ont prouvé à deux reprises des chercheurs de l’université de Newcastle, dirigés par un médecin visionnaire, le Professeur Roy Taylor.

En 2011, il avait déjà montré qu’un régime très restrictif (600 calories par jour) permettait d’inverser le diabète chez 11 malades en seulement 8 semaines. [2]

Trois mois après la fin du régime, 64 % des participants ne présentaient toujours aucun symptôme de la maladie. Leur glycémie à jeun (taux de sucre dans le sang avant un repas) était revenue dans les normes.

Cette étude publiée dans la revue médicale Diabetologia avait suscité beaucoup d’excitation… mais il restait à prouver que cette guérison apparente pouvait durer plus de trois mois.

C’est chose faite depuis mars 2016 et la publication d’une nouvelle étude, par la même équipe. [3]

Elle a fait suivre à nouveau ce régime restrictif à 30 diabétiques pendant 8 semaines. Mais cette fois, ils ont enchaîné avec une phase de « stabilisation » pendant 6 mois, conçue pour éviter qu’ils ne reprennent du poids (pauvre en glucides).

Pendant toute cette période, ils ont totalement arrêté leurs médicaments ou leurs injections d’insuline (mais attention : ils étaient sous surveillance médicale constante, en aucun cas vous ne devez arrêter votre traitement sans l’accord de votre médecin).

Les résultats ont dépassé les espérances : 40 % des patients ont retrouvé une glycémie à jeun inférieure à 1,26 g/L. Cela signifie que, médicalement parlant, ils n’étaient plus considérés comme diabétiques. Ils avaient vaincu la maladie !

C’est la preuve qu’il est possible d’inverser le diabète en modifiant son alimentation.

Je dis bien modifier, car manger mieux est selon moi plus important que manger moins.

Changer d’alimentation fonctionne aussi !

Car contrairement à ce que l’on vous raconte, il existe bien une catégorie d’aliments qui entretient et aggrave votre diabète… et ce n’est pas du tout ceux qui sont « gras » !

Ce sont les sucres de toutes sortes, et en particulier ceux qui font monter trop rapidement votre taux de sucre sanguin (on dit qu’ils ont un « indice glycémique » élevé). C’est le cas du sucre de table, bien sûr, mais aussi de la plupart des féculents comme le pain ou les pommes de terre.

Quand vous savez comment fonctionne le diabète, l’intérêt de réduire les glucides relève du bon sens. La définition même de cette maladie est d’avoir un taux de sucre dans le sang anormalement élevé.

Mais c’est aussi ce que prouvent d’innombrables études scientifiques depuis des années. [4]

Je vais vous en détailler deux – les plus récentes – pour que vous mesuriez à quel point le discours « officiel » sur le diabète est dépassé.

Plus de bonnes graisses, moins de glucides (sucres et féculents)

En 2014, des chercheurs de l’Université de Californie de San Francisco [5] ont sélectionné 34 patients obèses, pré-diabétiques ou diabétiques. Ils les ont divisés en deux groupes :

– Le premier groupe devait suivre les recommandations officielles américaines : un régime limité en calories, riche en glucides (165 grammes par jour, soit 45 à 50 % des calories) et pauvre en graisse ;

– Le second groupe devait suivre une alimentation riche en graisse et très pauvre en glucides, avec environ 20 à 50 g de glucides par jour. Contrairement à ceux du premier groupe, les participants avaient le droit de manger autant qu’ils le voulaient.

Après trois mois, le groupe suivant un régime pauvre en glucides (appelons-le « le groupe graisse ») a battu à plate couture le groupe qui suivait le régime officiel (appelons le « groupe glucide ») :

Perte de poids : le groupe « graisse » a perdu deux fois plus de poids que le groupe « glucide », alors que ses participants n’avaient pas pour consigne de manger moins de calories ;

Sucre dans le sang : le glucose sanguin avait diminué dans le groupe « graisse », alors qu’il n’avait pas bougé d’un pouce dans le groupe « glucide » ;

Traitements médicaux : 44 % des personnes du groupe « graisse » ont pu arrêter un ou plusieurs de leurs médicaments, contre 11 % seulement dans le groupe « glucide ».

Ces résultats sont impressionnants. Le seul bémol est que le régime « graisse » en question est très contraignant, puisqu’il exclut même les fruits les plus sucrés.

Faites comme nos ancêtres chasseurs cueilleurs

Heureusement, il existe un régime alimentaire plus simple, qui fait lui aussi des merveilles contre le diabète… et que vous pouvez facilement tenir toute votre vie.

Il consiste à manger comme nos ancêtres chasseurs cueilleurs : légumes, fruits, noix, œufs, viande, poisson, coquillages, etc. Seuls les aliments apparus avec l’agriculture, il y a 10 000 ans, sont interdits, en particulier les céréales et les laitages.

C’est le délicieux régime « paléo ». Il supprime par définition les aliments à indice glycémique très élevé que sont les produits céréaliers (pain, céréales du petit-déjeuner, pâtes, pizza, etc.).

C’est la raison pour laquelle il est particulièrement bénéfique aux diabétiques, comme l’ont montré plusieurs études. [6]

La dernière en date, publiée en 2015 a montré qu’il suffisait de seulement deux semaines de cette alimentation pour améliorer la totalité des marqueurs sanguins du diabète. [7]

Là encore, ces résultats étaient largement supérieurs à ceux du « groupe de comparaison », qui, lui, devait suivre à la lettre le régime « officiel », incluant des céréales complètes, des légumes secs et des produits laitiers maigres.

Les autorités françaises sont en retard sur la science

Pourtant, malgré l’accumulation des preuves scientifiques, les autorités françaises continuent de recommander aux diabétiques :

– De consommer une quantité énorme de glucides (plus de 50 % des apports énergétiques journaliers), ce qui est manifestement contre-productif ;

– De consommer des féculents (pain, pâtes, patates) à chaque repas, alors que ces aliments font augmenter fortement le sucre sanguin et sont directement impliqués dans l’épidémie de diabète et de surpoids que les pays occidentaux connaissent depuis 30 ans !

Vous comprenez pourquoi je parle de mensonge.

Avec un régime pareil, perdre du poids sera un parcours du combattant… et vous n’avez quasiment aucune chance de guérir votre diabète.

Et pourtant, ce sont bien les recommandations du Programme National Nutrition Santé (PNNS). Vous les retrouvez même sur le site de la Fédération Française des Diabétiques, sur la page « Le régime anti-diabète ». [8]

Le triste poids des conflits d’intérêt

Une désinformation de cette ampleur est difficile à comprendre.

Sauf si l’on prend en compte les lobbys de l’industrie agro-alimentaire et de l’industrie pharmaceutique.

Les premiers ont intérêt à ce que les gens mangent du lait, des céréales, du sucre, dont le secteur agricole français est en surproduction permanente (d’où les prix qui chutent).

Les seconds ont intérêt à ce que les diabétiques n’arrêtent pas de prendre leurs médicaments.

Leurs intérêts sont donc les mêmes, maintenir en l’état les recommandations officielles sur le diabète.

Je n’ai pas de preuves directes, mais voici deux coïncidences plus que troublantes :

– Parmi les experts du PNNS, la plupart ont eu des liens d’intérêt avec les industriels du blé ou du lait… qui perdraient beaucoup d’agent si la population se mettait à adopter un régime « paléo » ;

– La Fédération Française des Diabétiques reçoit chaque année des centaines de milliers d’euros des laboratoires pharmaceutiques, comme Lily ou Merck. [9] Les médicaments contre le diabète se prennent à vie… imaginez le manque à gagner pour les labos si l’efficacité du régime se savait !

Et le plus grave, c’est que ces médicaments contre le diabète sont beaucoup moins anodins que ce qu’on essaie de vous faire croire.

Des médicaments anti-diabète tout sauf inoffensifs

Il faut bien comprendre une chose : trouver une molécule qui réduit le taux de sucre dans le sang n’est pas compliqué. Beaucoup de laboratoires y parviennent.

Ce qui est difficile, c’est d’obtenir ce résultat sans détraquer l’organisme.

Car ce n’est pas pour nous embêter que notre corps se met à maintenir un taux de sucre sanguin élevé. On ne sait pas exactement pourquoi, mais c’est la meilleure « solution » qu’il a trouvé pour faire face aux agressions qu’il subit, notamment l’ingestion d’aliments trop riches en sucre, amidon et fructose.

N’oubliez pas que notre corps est d’une grande intelligence. Il sait mieux que personne comment produire le meilleur état de santé, y compris dans l’adversité.

La régulation du sucre sanguin est un équilibre sophistiqué, qu’il est quasiment impossible de modifier à un point de la chaîne sans créer des dégâts à un autre endroit.

Les laboratoires pharmaceutiques en sont donc réduits à essayer des molécules, souvent un peu au hasard, et à prier pour qu’elles produisent plus de bienfaits que de catastrophes.

Inévitablement, dans la plupart des cas, cela se termine mal :

– Les médicaments « sulfonylurées » (les sulfamides hypoglycémiant) couramment utilisés contre le diabète, augmentent de 58 % le risque de décès par rapport au médicament de référence (ils risquent aussi de vous plonger dans le coma) ; [10]

– L’Avandia, un antidiabétique lancé en fanfare en 2002, a été retiré en catastrophe du marché en 2010 par l’Agence Européenne du médicament parce qu’on s’est aperçu (un peu tard) qu’il augmentait considérablement le risque d’infarctus ;

– Les injections d’insuline, difficilement évitables lorsque le diabète est très avancé, ont de graves effets indésirables, dont celui… de faire grossir, un comble lorsqu’on souffre déjà de diabète ! [11]

Quant au médicament de référence, le Glucophage (Metformine), il a beau être de très loin le plus recommandable, il n’est pas sans risque.

Même s’il a été isolé à partir d’une plante médicinale, la Galega Officinalis, lui aussi comporte des effets secondaires non négligeables.

Il crée des carences en vitamine B12, une vitamine dont votre cerveau a grandement besoin pour fonctionner. [12] Il provoque aussi des troubles digestifs permanents, très désagréables. Et dans de très rares cas, il tue le patient en provoquant une acidose lactique.

Même un médicament 100 % efficace et sans risque devrait être évité

Tous ces effets secondaires sont connus et répertoriés. Mais le plus inquiétant dans ce médicament, c’est que personne ne comprend vraiment pourquoi et comment il parvient à réguler le sucre dans le sang.

Ce n’est pas très rassurant : qui sait si l’on ne découvrira pas de nouveaux effets indésirables dans quelques années ?

Mais au fond, les effets secondaires ne sont même pas le plus gros problème.

Même si l’on trouvait une molécule « miracle » qui parvenait à stabiliser le sucre sanguin des diabétiques sans désagrément, il faudrait tout de même éviter de succomber à la facilité.

Parce que le diabète n’apparaît jamais par hasard.

C’est la conséquence d’une hygiène de vie problématique (stress, manque de sommeil, manque d’activité physique) et d’une mauvaise alimentation (trop de sucre, de fructose, de féculents, de produits industriels et d’huiles riches en oméga-6) qui produisent une inflammation de l’organisme.

Le diabète n’est qu’une des manifestations de cette inflammation – la plus visible. Mais ses effets délétères sur votre santé vont bien au-delà.

Par conséquent, si vous vous contentez de stabiliser votre excès de sucre sanguin par une pilule magique, vous ne résoudrez pas le problème de fond qui vous a mené au diabète… vous continuerez à malmener votre organisme… et donc à ruiner votre santé !

« Je n’y peux rien, le patient ne veut pas changer »

Beaucoup de médecins savent bien tout cela.

Mais ils disent qu’ils n’ont pas le choix… qu’ils sont obligés de prescrire la Metformine car ils sont confrontés à des patients qui refusent de changer leurs habitudes.

Cela arrive fréquemment, en effet. Et dans ce cas, le médicament est précieux et inévitable.

Mais je prétends qu’un nombre beaucoup plus grand de patients serait prêt à faire les efforts nécessaires si on leur tenait ce discours de vérité :

– Ne croyez pas que le diabète est incurable. Il est possible de le vaincre naturellement, et les habitudes que vous prendrez pour y parvenir amélioreront aussi votre forme, votre énergie et votre santé ;

– Ne suivez pas les recommandations nutritionnelles officielles. Elles sont datées. Les dernières études scientifiques montrent qu’il est possible de perdre du poids et de stabiliser votre sucre sanguin avec beaucoup moins de sacrifices que vous ne l’imaginez ;

– Essayez à tout prix de vous passer de médicaments : même les pilules les moins dangereuses ont des effets secondaires sérieux et ne s’attaquent pas aux causes réelles de la maladie.

Bonne santé !

Xavier Bazin

Articles similaires

Sources

[1] Bariatric surgery versus intensive medical therapy for diabetes–3-year outcomes, Schauer PR, N Engl J Med. 2014 May

[2] Reversal of type 2 diabetes: normalisation of beta cell function in association with decreased pancreas and liver triacylglycerol, E. L. Lim et al. Diabetologia, 2011 Oct

[3] Very Low-Calorie Diet and 6 Months of Weight Stability in Type 2 Diabetes: Pathophysiological Changes in Responders and Nonresponders. Steven S et al, Diabetes Care,  2016 May

[4] Comparison of low- and high-carbohydrate diets for type 2 diabetes management: a randomized trial, Jeannie Tay et al, The American Journal of Clininal Nutrition, 2015

[5] A Randomized Pilot Trial of a Moderate Carbohydrate Diet Compared to a Very Low Carbohydrate Diet in Overweight or Obese Individuals with Type 2 Diabetes Mellitus or Prediabetes, Laura R. Saslow et al, PLoS One, 2014

[6]  A Palaeolithic diet improves glucose tolerance more than a Mediterranean-like diet in individuals with ischaemic heart disease. Lindeberg S. and al. Diabetologia. 2007 Sep;50(9):1795-807. Epub 2007 Jun 22.

     Effects of a short-term intervention with a paleolithic diet in healthy volunteers. Oesterdahl M. and al, Eur J Clin Nutr. 2008 May;62(5):682-5. Epub 2007 May 16.

    Beneficial effects of a Paleolithic diet on cardiovascular risk factors in type 2 diabetes: a randomized cross-over pilot study. Jönsson T. and al, Cardiovasc Diabetol. 2009 Jul 16;8:35.

    Metabolic and physiologic improvements from consuming a paleolithic, hunter-gatherer type diet. Frassetto L. A. and al. Eur J Clin Nutr.2009 Aug;63(8):947-55. Epub 2009 Feb 11.

[7] Metabolic and physiologic effects from consuming a hunter-gatherer (Paleolithic)-type diet in type 2 diabetes, Masharani U et al, Eur J Clin Nutr. 2015 Aug

[8] Voir le « Le régime anti-diabète » sur le site web de la Fédération Française des Diabétiques

[9] Voir l’article du site Dur à Avaler qui traite des liens entre la Fédération Française des Diabétiques et l’entreprise Coca-Cola

[10] European Association for the Study of Diabetes. Abstracts 200 and 201, presented Thursday, September 26, 2013

[11] Effect of patients’ risks and preferences on health gains with plasma glucose level lowering in type 2 diabetes mellitus, Vijan S et al, JAMA Intern Med, 2014 Aug

[12] Increased risk of cognitive impairment in patients with diabetes is associated with metformin, Moore EM et al, Diabetes Care, 2013 Oct



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

174 réponses à « Ce qu’on ne vous dit pas sur le diabète »

  1. Mercedes Terol says:

    Bonsoir.

    Je viens de lire votre article sur le régime Paleo pour réduire le diabète.

    Je l’ai suivi pendant maintenant presque deux ans et j’ai effectivement perdu 12kg sans effort mais cela n’a pas réduit mon diabète. Alors je prend de la Berberine qui est naturelle et n’a pas d’effet secondaire, contrairement à la metformine que je prenais.

    Je suis suivie par mon médecin qui est d’accord que je ne prenne plus de médicament mais de la Berberine et je me porte super bien !

    Naturellement l’assurance maladie ne prend pas en charge mais je le paye avec plaisir car c’est pour ma santé.

    Je vous souhaite une bonne soirée.

    Mercedes Terol

  2. Philippe KARCZEWSKI says:

    Extrêmement interessant pour les diabétiques mais pouvez-vous nous donner le régime alimentaire permettant de maigrir et de diminuer la glycémie.S’agit-il du régime cétogène ? Dans ce cas où se le procurer ?Merci.

  3. MICHELE SIMON says:

    Merci de ces informations –un diabète de type 2 soigné avec stagid 2 c matin et soir, répaglinide 1 c matin et soir- j’ai totalement supprimé ces 2 médicaments le soir, et les résultats sont 6.5 qui étaient pareils en les prenant le soir !!!! – mais continue cpdt insuline xultophy 40ul chq soir – je veux signifier par là, qu’effectivement . . . . . qqc cloche !!!
    Par ailleurs j’ai supprimé de par moi-même un diurétique qui me provoquait une crise de goutte – depuis tranquille !!!
    Quant à la nourriture, c’est à revoir – où trouver les menus spécifiques pour diabétiques à moindres kalories ? – d’avance merci –

  4. Helène says:

    Merci beaucoup pour toutes les informations pour nous éclairer afin de prendre notre responsabilité pour notre mieux être. J e souffre de glaucome et en 2017, j’ai fait une infection oculaire due à l’épanchement du sinus dans l’œil gauche selon l’hôpital où’j’ai eu à séjourner pendant un mois. l’œil gauche n’a pas pu être sauvé. Depuis janvier de cette année, j’ai un implant sur l’œil droit;.Merci de me procurer vos conseils en ce qui concerne l’alimentation et la liste des médecins susceptible de m’éclairer à prendre en main ma santé . Gratitude et Reconnaissance. Je nous souhaite le meilleur

  5. jacques says:

    bonjour!
    j’ai eu une emochromatose silencieuse,mon père et gand père etaient diabetique,je n’ai jamais exagéré sur la nourriture,mais parait-il que trop de fer dans le sang tue les ilots de languerans ,je suis sous insuline avec pompe
    qu’en pensez vous Jacques

  6. Triat says:

    Bjr. Suite à une prise de sang mon docteur m’a à déclaré pré diabétique. M a donné les indications ce que je risquait si je ne modifiait pas certaines choses. M a conseillé de changer mon alimentation. Juste 60 grammes de pain le matin et c’était la dose du jour. Pas de patate ni pâtes. Et de faire du sport. Juste çà me a fait perdre le ventre que je avais. Et surtout j ai échappé à prendre une gélule contre le diabète. Donc je confirme. Revoir son alimentation et un peu de sport. Et pour les accros de fromage. Ne prendre que de la chèvre ou de la brebis. Et il y a de très bons yaourt aussi. Portez vous bien. Car se voir sans ventre proéminent juste en diminuant le pain. C’est encourageant. Et tellement bon pour le moral.

  7. Guélennec says:

    Merci pour les informations données,j admire votre courage.avez vous des conseils pour la maladie skizofreni.merci pour toutes ces vérités c est tellement rare de nos jours.

  8. Joe says:

    Totalement d’accord : je n’ai jamais compris si ce n’est de maintenir une glycémie élevée le fait d’apporter 50% en glucide. Le journal Amelie Sophia propagé aux diabétiques par la SS donne des recettes abhérentes avec du riz blanc et du sucre en particulier! Personnellement j’avais consulté un nutritionniste désigné par le médecin traitant car je grossissais (sans diabète alors) qui a estimé que je ne mangeais pas assez…. puisque je ne mangeais ni pain et féculents. J’ai suivi ses recommandations; je continuais à grossir et in fine le diabète s’est installé alors qu’en considérant la THS les 3 médecins qui m’ont donné ces conseils auraient dû me donner de l’iode. Maintenant je suis sous insuline retard uniquement et je ne mange plus ni céréales etc. Avec une Hab1 de 6.
    En complément je prends des probiotiques qui ont fait chuté le nbe de UI instillée.

  9. Bonjour,
    Suite à plusieurs analyses avec un taux de glycémie un peu trop élevé (le maxi 1.40g) le médecin a d’office prescrit de la Metformine a mon mari. Alors qu’il avait changé beaucoup de choses au niveau alimentaire. Le médecin n’a même pas voulu recontrôler avant de prescrire. Mon mari ne l’a jamais pris. Il fait des petits contrôles 1 fois par semaine au niveau des doigts, et il a retrouvé un taux dans la normalité: entre 0.96 et 1.04. Il n’avait pas de surpoids, a perdu quelques kilos au début, mais grâce à l’alimentation+ de l’activité physique il est en pleine forme.

  10. Vautier says:

    Bonjour et merci pour toutes ces infos.
    Je suis tout à fait ok en ce qui concerne les conseils sur l’alimentation.
    Je pense aussi que les personnes doivent prendre conscience du pourquoi ils n’arrivent pas à modifier leurs habitudes. Pourquoi compensent ils par les aliments sucrés, la boulimie….etc. Un accompagnement psy, un travail sur leurs émotions devraient leur être proposé. Je pense que certains médecins le font mais pourriez vous aussi en parler ?
    Merci.

  11. mignan says:

    Alors dites-moi comment faire quand on est en hypo ?
    là, il faut bien manger du sucre rapide et lent !

    Votre message me paraît dangeureux, La question est : comment garder l’équilibre et le bon taux de glycémie.
    Si l’on applique à la lettre votre conseil, on se retrouvera au mieux à l’hôpital au pire au paradis !
    Je ne vois que des avis favorables et les autres ?

  12. FLEUR says:

    Merci pour vos informations toujours interessantes pertinentes et precieuses je lis votre lettre avec bcp d’attention et j’en retire de precieux enseignements. Je vais donc faire suivre cette lettre sur le diabète. Une question cependant sur le taux de glycemie à jeun. Passé un temps il etait de 2g/l puis à 1,30g/ puis à 1,26g/l aujourdhui on parle de 1,10g /l
    Pourquoi tous ces changements.qu’en est-t-il vraiment ? Et que penser de la berberine preconiser par mon angiologue ?
    Merci de votre réponse.
    Tres courtoisement.
    Danielle

  13. Michaelle Wilmart says:

    Le Moringa biologique aide votre corps pour :
    Équilibrer les niveaux de sucre dans le sang
    La protection antioxydante
    Augmente votre énergie
    Vous donne une meilleure digestion fonctionnelle
    Aiguise vos capacités mentales et la concentration
    Améliore un état diabétique
    Aide à mieux dormir
    Soutien la fonction hépatique A
    Augmente la libido masculine et féminine
    Santé globale améliorée et la nutrition facilitée
    Équilibre le taux de cholestérol
    Pour lutter contre le diabète et réguler votre cholestérol
    La haute concentration de zinc dans les graines aide à réguler la sécrétion d’insuline, ce qui permet de réguler le taux de sucre sanguin et donc de lutter contre le diabète.
    Un cholestérol trop élevé peut entrainer des risques de maladies cardiovasculaires. La production d’acides gras mono-saturés, facilitée par les graines de Moringa, est utile à la prévention de caillots et de maladies cardiaques.

  14. Mondon Joëlle says:

    Je lis avec attention toutes vos lettres. Mais ne serait-il pas possible que vous me communiquiez une liste de médecins de la région Aquitaine en accord avec vous afin que j’aie un référent compétent pour me soigner ? Trop d’infos pour cibler tout ce qui me concerne directement : cholestérol, triglycérides, mais hypoglycémie, ostéoporose, arthrose, allergies multiples, hypersensibilité aux medocs…Je me perds dans la jungle de vos conseils. Merci.

  15. Pour le diabète, il faut manger du concombre amer le soir ( en vente dans les magasins asiatiques) Il faut le congeler et en découper une cuiller et l écraser. Le matin, le taux est bas.

  16. BARTHELET says:

    Je viens de prendre connaissance de votre message sur le diabète. Comme la longue liste des personnes qui ont posté des commentaires, je souhaite savoir s’il y a en France une équipe ou des médecins sensibles et formés pour aider les malades atteints du diabète de type II avec cette alimentation car il faut un suivi.. Merci de ce que vous faites. Cordialement

  17. marianne says:

    Merci pour cet article ! Je remarque que tout est juste au regard de ce que je sais sur le diabète, ses causes et ses traitements .
    A tous ceux qui disent : -« Que manger » ? je réponds: des proteïnes , des graisses et très peu de glucides . Manger des légumes-feuilles : choux, laitues , haricots verts épinards etc … peu de fruits . Abandonnez les céréales et les légumineuses .
    Tapez LCHF, Céto (ou kéto) cela vous donnera des idées .

  18. Goislot says:

    Bonjour monsieur Xavier bazin je suis entièrement d’accord avec vous j’ai changé toute mon alimentation et mes analyses sont toutes en dessous de 1.10 j’ai perdu 23 kilos en mangeant beaucoup de légumes vapeur et de la viande blanche et j’ai repris le sport vélo natation jogging la marche rapide

  19. TESTARD says:

    vos conseils sont très enrichissant pour notre santé merci

  20. Henry says:

    Bonjour,
    J’aimerais mettre en pratique le régime que vous préconisez contre le diabète de type II et changer mon alimentation.
    Comment faire concrètement ?
    Merci de votre réponse.
    Marie henry

  21. abouzit sylvie says:

    diabétique type 2 cela fait longtemps que je partage votre avis sur les différents régimes alimentaires et différents traitements. vous me confortez pour dire que la prise de metformine à des inconvénients j’ai fais la triste expérience de prendre de la metformine associée a des anxiolytique qui m’a conduit avoir un comportement d’Alzheimer cogné!! heureusement j’avais encore un peu de lucidité et de reste de connaissance (j’étais infirmière avant la retraite) pour arrêter de moi même progressivement les anxiolytiques que j’avais depuis plus de 15 ans!! la cause des angoisses n’étaient plus a l’ordre du jour ! ok il me reste des troubles de sommeil mais je préfère être »en vie » et non pas en mort apparente!! le problème des lobbies et des labos pharmaceutique et le même pour les traitement du cancer que l’on peut guérir avec de la vitamine C a très grosses doses qui va stimuler les défenses immunitaire et des noyaux d’abricots qui va tuer les cellules cancereuses

  22. court says:

    merci pour cette lettre elle m a ouvert les yeux sur
    la façon que l on a de nous mener en bateau
    on nous faisons croire bien des choses qui en realité sont que de la poudre aux yeux
    merci beaucoup de votre analyse

  23. DOMINIQUE DELSOCORO says:

    Bonjour, excellent article, merci. Celui ci est venu conforter ce que je pensais. En effet comment peux t on dire que le régime anti diabète propose dans les hôpitaux (j y ai fait un séjour en HPDD) composé de pain, riz ou pomme de terre pour 50 % est anti alors que ce sont les sucres lents qui augmentent la glycémie ??? Juste pour vous faire avaler un médoc qui abaissera votre taux de sucre, et rapportera beaucoup d argent à Big Pharma (9 milliards par an). J ai stoppé mon traitement et j ai change mon alimentation, je mange beaucoup de légumes crus ou cuits, un peu de protéines, et surtout une petite tranche de pain le matin, puis PLUS aucun sucre lent. Résultats glycémie à jeun sans traitement 1,26 au lieu de 1,58 (avec traitement et ingestion de riz, pâtes, etc…) Et miracle j ai perdu du poids. Je surveille mais pour le moment ça va. Je prenais de l innexium depuis 25 ans, et je l ai arrête car GROS effets secondaires (il vient d être interdit au Canada). Bonne journée à tous

  24. porte says:

    le lait bon pour diabette 2 et combien par jour en ctl

  25. Sy says:

    Intéressant mais il faut nous indiquer exactement les aliments qu’il faut pour les différents repas

  26. daponte says:

    bonjour j ai lu vos commentaires avec grand interet.
    je suis diabetique type 1 depuis 10ans et dont on en parle peu, j ai travaille dans un labo fabricant des anti diabétiques. sans aucun doute ils ont interet a ce q il y ai de + en + de diabétiques. je connait beaucoup de diabétiques un seul a reussi a baisser son indice a 90 et en maigrissant de 25 kg en ce qui me concerne il n y a pas de guerison possible pour le diabete typ 1 ou 2 et je suis tout a fait d accord avec mr Ledoux en clair quel est votre regime miracle qui gueri le diabete je li beaucoup de revues concernant le regime anti diabètes et tous se contre disent. a savoir que qoique vous mangez il y a du sucre partout ou presque exemple que doit on manger le matin qui n ai pas du tout de sucre. je m arrete ici et vous souhaite a tous bon regime non sucre et sportif l enemi du diabete cdt daponte

  27. LEGBA Jean Herve says:

    Un article très intéressant et très instructif. Je voudrais un article sur les effets des fruits sur le diabète. Est-il conseillé au diabétique de manger des fruits? Il paraît que les fruits produisent un milieu alcalin dans notre organisme. Et enfin est-ce vrai que le jeûne peut inverser la résistance à l’insuline. Il suffit de savoir quoi manger et quand les manger après le jeûne

  28. SAFARI says:

    Merci beaucoup pour cet arcle qui vient de nous aider encore et nous donner encore une orientation a suivre pour vaicre la diabete.

  29. Christian JACOB says:

    Bonjour,
    Vos écrits sont bien documentés et en grande partie réalistes mais j’aime assez le message d’Olivier Le Roch du 19 octobre 2017.
    Prudence donc !
    J’ajoute une réflexion intéressante d’Albert WILLEMETS :
    « La science du médecin n’est-elle pas de découvrir, chez un patient, un mal dont les deux puissent vivre ? ».
    Salutations cordiales.

  30. Zauber JJ says:

    Bonjour
    Entièrement d’accord avec vous.
    Depuis environ trois mois j’ai adopté un régime à bas indice glycémique. Que du bonheur !
    J’étais en surpoids, 85 kgs pour 1.68m.
    Je perds environ 2 kgs par mois et suis actuellement autour de 76. J’ai réduit ma dose de Metfornine de moitié et le matin je me retrouve tous les jours avec un taux entre 85 et 100. Chez moi je suis un régime assez sérieux mais , lorsque je vais chez des amis ou au restaurant, je mange ce que l’on me propose en évitant pain, déssert et alcool. Cela ne se remarque pas du tout.
    J’ai retrouvé du plaisir à marcher une ou deux heures par jour.
    J’espère arriver à 70 kgs et supprimer tout médicament (en continuant bien sur à contrôler diabète et tension journellement).
    J’ai donc complètement changé mon alimentation et cela sans aucune privation. Si on m’avait dit cela il y a six mois, je ne l’aurais jamais cru.
    Encore merci de vos conseils
    Cordialement
    Jean-Jacques

  31. Sophianne says:

    Le médecin américain Dr. Joël Fuhrman a publié le livre « how to prevent and reverse diabetes » comment prevenir et guérir le diabete « . Il parle tres souvent a la television américaine, et donne de nombreuses conferences afin d’informer et eduquer le public sur le fait que seule une nutrition saine et riche en nutriments, une alimentation basée sur les produits naturels et non industrialisés (legumes, fruits, noix, grains) protègent contre les maladies telles que le diabète, le cancer, l’obésité, etc. Aux Etats-unis, ce mouvement se développe de plus en plus, et on trouble de plus en plus de restaurants et de cafes « vegetaliens » qui servent d’excellents produits. La clé de la santé: manger naturel.

  32. martinant says:

    c est très bien votre article et cela fait un moment que j entends ce discours mais le plus judicieux serait aussi de nous donner des exemples de repas cétogène comme vous préconisez je ne suis pas contre le fait d adopter cette alimentation mais des repas et journée de repas serait beaucoup mieux j attends avec impatience car moi toute seule je n y arrive pas merci quand même pour vos publications

  33. TALAL YAFI says:

    C est un tres bon article mais je suppose que etre sauve du diabete2 il faut l attraper des son debut n est ce pas? J AI BIENTOT 75 ANS ET JE SUPPOSE QU IL EST TROP TARD. Merci

  34. Narayanin Maurice says:

    Merci pour tous les explications du pourquoi et comment.
    Il manque des exemples de repas type pour 500 calories. Ces exemples sont bien venus.
    Merci

  35. LEDOUX says:

    Bonjour, je diabétique de Type 2, et je viens de lire votre lettre. Très bien, mais, vous ne dites pas quoi manger. J’ai été en Clinique, pour réapprendre à manger et faire un peu d’activité physique. Avant mon taux était de 1,50g avec metformine 850mg, actuellement je suis a 1 à 1.10 selon mon activité physique. Je continue les repas qui m’ont été donnés par la diététicienne. La cure est prise en charge par SS si vous êtes diabétique, des problèmes cardiaques ect. Renseignes-vous.

  36. NOEL says:

    Un tout grand merci pour vos renseignements super
    intéressants. Bien à vous.
    Mme NOEL

  37. GUELLIER ALAIN says:

    merci de vos conseils, mon cardiologue m’a justement conseillé aujourd’hui un opération gastrique.
    Mais en supprimant tout féculent, on le remplace par quoi ?

  38. Fiorente Nicolas says:

    Je suis diabétique de Type 2 vous parlez constatant de personne en surpoids moi personnellement j’ai un poix normal alors pourquoi? je mange environ 150g de féculant par jour et malgré je prend 2 caches de metformax mais j’arrive difficilement a tenir ma glycémie correcte pourquoi?

  39. boulay hubert says:

    Vous faites des constats,mais ne donnez aucune solution !!!! En plus vos laïus sont interminables et lassants.

  40. Olivier Le Roch says:

    Bonjour,

    Je tiens à vous faire part de mes impressions à la lecture de votre lettre :

    1. Pour avoir bosser le sujet depuis quelques mois, je partage les conclusions que vous mettez en avant sur le caractère curable du Diabete de type II. Je partage également le décalage constaté entre les dernières avancées scientifiques et les préconisations des médecins et des nutritionnistes. Il faut sans doute tempérer le propos par le nombre encore limité de cohortes sur lesquelles s’appuie ses études.

    2. Je vous invite toutefois à faire attention au ton complotiste que vous utilisez, qui peux nuire à la diffusion du message. Vos écrits mélangent curieusement un fond juste et argumenté (j’apprécie beaucoup les références de bas de page) avec un argumentaire digne du gérant d’un système de Ponzi.

    Au global, je retiens malgré tout un formidable effort pédagogique !

    Merci

    Olivier Le Roch

    1. Lago says:

      Merci pour tout j ai une question vous savez très bien que ceux qui ont le diabète veulent absolument s en débarrasser parcequ ils veulent vivre mais s ils vous plait dites moi exactement qui elle aliments consommer pour guerire de ce diabète qui est une très sale maladie et durant combien de temps je dois utiliser ces aliments c est important pour moi que vous soyez précis bien a vous

  41. Adrien says:

    Bonjour pourriez vous me donner des recettes pour m aider merci

  42. gilberto says:

    je voudrais bien suivre un régime supplémentaire mais lequel?

  43. vieira says:

    bonjours moi j aimerais avoir des recettes ou du moin quoi mangé pour faire disparaitre le diabete car en centre diabetique on nous donne des feculent ,des legumes et de la viande ou du poisson mais toujours en sauce

  44. pierre Andre says:

    vous etes bien seul a repandre toutes ces infos med.
    pourquoi la grande majorite des medecins ne prennent pas de position sur vos affirmation. Etes vous un gourou? A bon entendeur salut.Pierre

  45. Mesnard jacqueline says:

    Bons conseils.

  46. BACHIR DIOUBI says:

    Bonjour, Un GGGGrand MMMMMerci pour cette article. A bientot. BACHIR.

  47. Pode says:

    Vous done de bons conseils et je vous en remercie. Mais que faisons-nous quand on est déjà diabétique ? nous pouvons changer d’alimentation mais nous ne pouvons pas arrêter de prendre les médicaments qui nous sont prescrits. nous pouvons décider de changer d’alimentation et constater l’évolution de notre mal. Mais pa arrêter sans crier garde.
    merci.

  48. Siegrist Ginny says:

    Bonjour,
    Merci pour vos infos sur le diabète, je suis touchée par ce problème, pourriez vous me dire quels sont les aliments qui devraient faire partie de ma panoplie culinaire et alimentaire pour arriver à résoudre et tordre le cou aux glycémies élevées du matin au lever?
    Car même si je suis un régime alimentaire sans féculents, sucre, cela ne suffit pas malheureusement… tout n’est pas aussi magique qu’il n’y paraît ! Merci pur votre réponse … Ginny

  49. FIXARY Sylvie says:

    Incroyable vérité sur le diabète !!
    Les médecins se moquent des malades diabétiques !! Et font vivre leur profession.

    Mme FIXARY Sylvie

  50. Rivet says:

    Bonjour Monsieur Bazin et merci mille fois pour vos lettres claires et précises. Auriez vous le même genre de lettres sur le diabète de type I et le cholestérol nécessitant la prise de statines..(e.G Crestor) . Merci d’avance.
    Bien cordialement.
    Eric Rivet.

  51. MEISTER says:

    Depuis que je fais attention à mon régime alimentaire je suis stable dans mon indice gliqué, mais toujours sous mettformine;
    J’ai entendu dire que la « berbérine » aurait des effets spectaculaires dans la guérison du diabète en complément du régime.
    Qu’en pensez-vous
    Cordialement Meister

  52. fel says:

    je voudrais savoir vraiment ce qu’il faut faire pour guerir du diabète type 2 sans médicament !vous ne le dites pas!!et les médocs donnent des effets secondaires donc je voudrais m’en passer!!merci!

  53. thicou says:

    Vous êtes proche de l’assassin: vous auriez dû mettre dans votre titre diabète de type II car le type I est incurable et touche souvent des enfants et adolescents qui s’ils vous lisent et ne regardent que le titre et les qques premiers paragraphes, ils vont arrêter leur traitement de leur diabète de type I et leur vie est vraiment en danger . merci d’apporter rapidement la nuance à votre titre

  54. CLEMENT Josette says:

    Bonjour,Je suis vivement intéressée par votre article sur le diabète. En effet, après avoir fait une double embolie pulmonaire + une phlébite au mois de Janvier dernier, ce qui me met en traitement d’anti coagulant à vie, à la suite duquel j’ai un taux de glycémie qui vient de grimper et mes deux rétines abîmées…..
    Je dois faire une nouvelle analyse de sang plus poussée d’ici quelques jours pour savoir si je fais dorénavant partie des diabétiques confirmés ou non, et si oui hélas m’attendre à ce que mon médecin traitant me prescrive des médicaments en conséquence ….
    Je suis donc vivement intéressée par tout autre traitement approprié qui m’éviterait de tomber dans la spirale des traitements de laboratoires pharmaceutiques ….
    A l’avance je vous remercie pour votre réponse.

  55. Hemmerle says:

    Bonjour,
    Pour appliquer 95 % le régime paléo qu’a adopté ma femme, j’ai constaté ceci (diabétique depuis 30 ans minimum).
    Il y a trois mois, j’ai changé d’insuline lente pour une nouvelle a deux composants. Il me reste de mon alimentation « d’avant » qu’une tranche de pain de mie bio, 15 g de beurre et une tasse de lait sans lactose.
    Plus de céréales, viande carbonisée au feu de bois , chasse au sucre caché un peu partout, adieu pizza et quiche lorraine, alimentation bio à 95%, le régime Seignalet permet de manger normalement.
    Résultat, de mes anciens doses d’insuline rapide comprises entre 20 et 30 U par repas, je suis passé à une moyenne de 8/16 grand maximum.
    Autre observation qui mériterait confirmation, la viande de boeuf bio. Il semble que le gras soit plus assimilable que celui d’une vache de réforme piquée aux antibiotiques. Je soupçonne la grande distribution de leur faire prendre du gras au dernier moment, mais celui-ci serait instable dans l’organisme.

    Le matin, c’est spectaculaire. De 28 avec un bout de baguette ou un croissant, ma tranche de pain bio m’a permis de passer à 8, avec arrivée vers midi vers 80/90 mg dans le sang.
    Seul problème, si je me déplace en voiture pour un rendez vous, il faut mieux baisser encore pour éviter l’hypoglycémie.
    C’est à dire divisé par TROIS minimum !.
    J’ai, il me semble une meilleure régulation de la glycémie, comme si mon organisme commençait à reprendre un peu la main.
    Le seul problème, je ne sais pas des deux facteurs modifiés il y a trois mois celui qui a été déterminant.
    On verra lors de la prochaine analyse si je serais en dessous de 7, comme le laisse prévoir mon FreeStyle.
    A vos régimes !!

  56. Pierre Ergo says:

    Bonjour Monsieur Bazin. Diabétique depuis 11 ans, (j’en ai 70) et traité par comprimés (Uni Diamicron), je suis extrêmement intéressé par votre lettre « Ce qu’on vous cache sur le diabète ». Problème: j’ai eu beau chercher sur le site de la Fédération française des diabétiques, je n’ai rien trouvé qui s’intitule « Le régime anti-diabète », ni qui contienne les recommandations que vous faites dans votre lettre du 04/08, « Ce qu’on vous cache sur le diabète ». Au contraire, je trouve par exemple le passage suivant, je cite: « Y a-t-il un régime pour les personnes diabétiques ? Aujourd’hui, on ne parle plus de régime pour personnes diabétiques mais d’une alimentation équilibrée, dans laquelle chacun des groupes alimentaires aura sa propre importance. » De même, dans un article sur les périodes de fête, ils déconseillent tout régime drastique et recommandent d’éviter les aliments gras.
    Bien à vous,
    Pierre Ergo.

  57. Valentine says:

    Merci , je connais et constate vos dires, mais je ne tiens pas la journée . Glucophage et inuline .
    Que faire ? J’essaie en permanence d autres méthodes mais en vain .

    1. Malko says:

      Bonjour,
      Allez voir un endocrinologue spécialiste du diabète et suivez ses instructions.
      Cordialement

  58. Marylou says:

    Bonjour,
    Ma soeur infirmière m’a fait passer votre mail le mois dernier. Je suis en sur-poids (84 kg pour 158 cm). Je ne suis pas diabétique mais mon taux de sucre augmente régulièrement. Maman est sous insuline. Je suis à la retraite depuis le 1er juillet avec moins de stress et plus de temps pour préparer les repas, et j’ai perdu 5 kg.
    Vos articles sont très intéressant et je suis consciente que le marché des médicaments est une obenne pour les laboratoires.
    Pouvez vous m’aider pour l’établissement des repas. Par quoi je peut remplacer le sucre dans le café.
    Merci de vos réponses.
    Marylou

  59. Lise sauve says:

    Je constate que les gens posent beaucoup de questions mais je ne vois aucune réponse nulle part…..que passa M.Xavier??

  60. Lise sauve says:

    Merci x 1000 fois…..je n’ai pas le diabète mais ma docteure me dit pré-diabète,donc elle me dit que je suis « border line », merci tellement pour ces infos qui arrivent au bon moment,je commençais justement ce matin un menu équilibré qui me fera perdre mes livres en trop (kilos en trop)

  61. zanelli says:

    Bonjour,

    Je suis surprise de connaître tout cela !!!!

    Que faut-il manger???

    Pourriez vous établir des exemples de repas???

    Merci d’avance.

    Bien à vous

  62. clement says:

    Bonjour Xavier
    Votre discours sur le diabète ma appris que se n’était pas une maladie incurable.
    Je n’arrive pas à bien le contrôlé ,je suis aussi en surpoids et me faudrait perdre pas mal de kg mais pas de plan d’action et ne connaît pas de remède par les plantes pour perdre du poids en plus de l’exercice physique.
    Si vous avez des conseils de nutrition avec des complément alimentaire je serait intéresse.
    Continuer à donner de bon conseil et de nous aide à se libéré de tous ses médicament nuisible à la santé de tous.
    Cordialement

  63. Taskesen says:

    Bonjour Xavier,
    Je vous remercie pour votre article sur le diabète, car jusqu’à maintenant je pensais que c’était une maladie incurable ma mère en souffre mais elle n’a jamais pris le traitement prescrit par son médecin. C’est vrai que les médecins ne nous informe pas comme il faudrait sur cette maladie et nous cache parfois la vérité comment se faire soigner correctement si on ne peut pas leur faire confiance. En tout merci pour ces informations je vais pouvoir en faire part à ma mère.

  64. Jeff says:

    Je suis persuadé qu’il existe des liens délétères entre certains médecins et les labos. je suis prêt à témoigner.
    En France, on ne fait pas assez de prévention. P
    Pourquoi?

  65. ydier jean rené says:

    Bonjour Madame, Monsieur, je souhaiterai recevoir le dossier complet sur le diabète: de type deux, ma dernière H. G était de 7, 8, contre 6,7 habituellement; je pense avoir compris les raisons, mais je souhaite me prendre en charge à l’avenir, le mieux possible; un grand merci à vous, cordialement jr. ydier. abonné.

  66. Garin says:

    Article très intéressant, et le traitement pas bien compliqué. Juste un petit effort pour plus de bien être. Merci

  67. Sophie Durand says:

    Très intéressant cette page on apprend beaucoup de choses continuez à nous renseigner sur toutes sortes de maladies et comment les combattre naturellement si possible…merci merci

  68. Claudine Bellanger says:

    Monsieur Bazin, vos lettres m’intéressent. J’ai envie de suivre tous vos conseils, mais le sujet est trop vaste. Je fais attention aux glucides. Je lis les étiquettes. Mon taux de glycémie est un peu élevé mais je n’ai pas de diabète. Je veille. Une demande, une requête, un souhait : un mois et demi de Flagyl et de Tavanic. Ce dernier a chamboulé mon corps. Tendinites, bursites, aux 2 bras. Douleurs articulaires diverses et variées. Si vous pouviez écrire un article sur les Quinolones et comment se débarrasser de leurs effets dévastateurs, ce serait… juste… inespéré. Merci par avance.

  69. GELOT says:

    Je suis d’accord avec ce que vous dites, mais ceci n’est pas valable pour Le diabète insu lino-dépendant et pourtant tout ce que vous préconisez dans vos différents courriers sur les plantes et certaines méthodes je les pratique depuis une quarantaine d’année ,je mange méditerranéen ,je prend des fruits à coque,beaucoup de légumes ,des huiles saines et je mange surtout bio .Mais malgré tout ca je commence à 62 ans à ressentir des douleurs sous mes métatarses et sinon dans l’ensemble je vais bien pour un diabète contracté à 24 ans et merci pour tous ces bons conseils qui nous font du bien

  70. RUIZ Marie Paule says:

    Mon mari est soigné pour un diabète de type II, il prend 2 comprimés de Metformine par jour . Sa mère était diabétique, vous ne parlez du facteur hérédité dans votre article . Mais il ne prend pas que ce médicament, il est suivi aussi pour un infarctus qu’il a eu il y a une trentaine d’années . Pour moi il prend trop de médicaments, pensez vous qu’il faille revoir tout cela . Je suis suivie par un homeopathe et j’aimerais beaucoup qu’il le voit, mais……. Mon mari a 71 ans. il est suivi aussi pour de hypertension, héréditaire elle aussi…
    Peut-être allez vous me conseiller. Par avance merci
    Marie-Paule RUIZ

  71. Echarkaoui says:

    Merci, pour cet article qui je l’espère ouvrira les yeux aux personnes atteintes de cette pathologie et qui par ignorance ou manque de savoir se laisse porter dans un mal qui les consume à petit feu!!!!!
    Comme disait hyppocrate:
    « Que ton aliment soit ton seul médicament ».

  72. foucher jean loup says:

    Bonjour,
    Mon médecin me prescrit de la Metformine depuis 2 ans (sans effets secondaires) pour un diabète de type 2, dont le taux à baissé, et c’est d’après lui un traitement à vie…j’ai supprimé le sucre, changé mon alimentation (végétarienne), et repris une activité sportive raisonnable à 67 ans..Merci pour vos infos je vais m’abonner à votre lettre, si elle évolue vers une information constructive et pas sur une terreur permanente de la médecine.

  73. ISABELLE says:

    très bon article sur le diabète.
    Très instructif, j’ai appris beaucoup de choses que j’ignorais totalement. Je ne comprends pas les raisons des médecins qui ne transmettent pas les vraies informations aux patients malades du diabète. Pourriez vous lors d’un article sur les régimes nous donner tous les détails sur le régime  » PALEO  » ?? je dois perdre 30 kg très rapidement et je n’y arrive pas. Merci à l’avance .

  74. Serge Boyer says:

    Voici une omission sur mon commentaire précédent un lien par rapport mon commentaire
    Se guérir par le végétarisme
    https://jmagazine.ca/fr/blog/renverser-le-diabete-de-type-2-est-ce-possible

  75. Serge Boyer says:

    J’ai vu de personnes guérir du diabète type II tout simplement en faisant un virage au végétarisme.

  76. Irène says:

    Je vais me désabonner de votre lettre – vos informations sont parfois intéressantes, mais le ton alarmiste, parano et complotiste est insupportable, de fait enlève de la crédibilité à tout ce que vous dites, et donc ne peut que rendre méfiant : vous auriez toutes les réponses et le monde entier essayerait de nous tromper, grâce à vous le salut ! je suis moi-même une scientifique, et un discours scientifique se construit sur l’argumentation et l’échange, par sur la rhétorique de la peur qui est une posture d’intimidation et d’affirmation d’un pouvoir.

  77. Lecomte says:

    Bonjour et merci pour toutes vos lettres intéressantes. J’ai 54 ans et toujours eu un taux de glycémie limite. Aujourd’hui j’avoisine les 1,55 et je suis contre les medicaments depuis tres longtemps, je prends un médicament pour l’hypertension et honnetement il n’y a pas de difference. Je suis une personne tres anxieuse, la moindre contrariété je rends malade, j’ai vu psy et eu pendant 6 ans des neuroleptique que j’ai arreté seule. Je m’en suis relativement bien sortie malgré des épreuves difficiles de la vie. Je ne sais plus trop comment faire, entre hypertension, ménaupose et maintenant diabete. Je fais déja tres attention a mon alimentation mais je n’ai pas un appétit d’oiseau et si je dois préviligier les légumes aux feculents j’ai peur d’etre plutot derangée au niveau intestins et avoir faim.
    Merci encore pour ce que vous apportez aux autres.
    Yannique

  78. Noël Le Hesran says:

    Bonjour, ben oui mon medecin m’a prescrit Xelevia, mais comme je n’aime pas les médocs, après les avoir ingurgités un an, j’ai arrêté il y a un mois, j’ai fait une analyse de sang et waouuu 6,2% hemoglobine glyquée 1,28 de glycémie ajeun, j’ai tout bonnement privilégié les légumes cuits a la vapeur, pris du pain bis, 30g de fromage le midi, des fruits de temps a autre viande et poissons, des pates a base de farine de poids chiche ou lentilles une fois par mois, je choisi aussi les IG bas, bien cordialement a tous

    1. jean loup foucher says:

      Bonjour,
      J’ai lu votre commentaire très intéressant, j’ai une glycémie à jeun de 1.27, et une h glyquée de 6.2, j’ai une alimentation végétarienne et je vais suivre votre exemple alimentaire, j’ai un traitement à la Métformine depuis deux ans à vie? oui d’après mon médecin.
      Cordialement.

  79. Mike Clet says:

    Très intéressant merci, que les mentalités puissent changer….

  80. Burssens says:

    Tous vos conseils sont super MERCI

  81. Denise COROSINE-HERMANTIN says:

    Bonjour,
    On m’a trouvé un diabète de type II après une ablation de ma vésicule biliaire en 2004.
    Depuis, je suis suivie par un diabétologue. Je dois prendre « tous les jours » des médicaments et une piqûre de Victoza (fausse insuline). J’en ai assez des régimes privatifs et des médicaments. Quant à mon alimentation, je ne sais plus où j’en suis entre les « interdits  » et les « permis » qui s’entrechoquent et me déstabilisent. Je peux suivre un régime à index glycémique bas, mais c’est le « goût sucré » qui me manque le plus souvent. Ou, les édulcorants sont presque tous prohibés et j’ai horreur de l’amertume !
    En fait, je suis malheureuse !

  82. Mariem says:

    Bonjour, merci pour toutes ces informations que je trouve pour dire très intéressant. J’ai une question à poser qui n’a rien à voir avec le sujet, il s’agit du traitement à l’isotretinoine pour l’acné sévère. Je me pose pas mal de questions sur ce traitement. N’a til aucune conséquence sur la fécondité de la femme ? L’organisme n’a til pas besoin de bcp de temps pour l’évacuer après les 12mois de traitement ? Merci d’en parler si vois avez quelques conseils.

  83. Arnaud Chanal says:

    Bonjour Mr Bazin Xavier. Où puis-je trouver le régime paléo pour arréter de prendre metformine et répaglinide, mes médicaments pour le diabète de type 2 ?
    J’apprécie beaucoup vos lettre qui sont remplie de bon conseils pour améliorée notre santé

    Merci pour votre réponse Bien à vous C.Arnaud

  84. DAUM says:

    tout cela parait un miracle surtout pour moi qui a un diabète depuis l’âge de 10 ans j’en est aujourd’hui 62 amputations de 2 doigts pieds mes yeux mes reins mon intestin et un déséquilibre du a mon système nerveux touché j’ai de l’insuline et de la méformine et vous dites que grâce a un régime tout cela pourrait disparaître ?????????????????????????????????????????????????????

  85. Arnaud Chanal says:

    Bonjour Mr Combis. Où puis-je trouver le régime paléo pour arréter de prendre metformine et répaglinide, mes médicaments pour le diabète de type 2 ?
    J’apprécie beaucoup vos lettre qui sont remplie de bon conseils pour améliorée notre santé

    Merci pour votre réponse Bien à vous C.Arnaud

  86. Remaud says:

    je pese 80kg l’hiver 78 l’ete pour 1m 80 je suis diabetique type2 de 34 a 36 unitée d’insuline par jour avec metformine 1000 regime alimentaire normal viande oeufs poissons fruits .je suis en forme sauf quelques fringales no cturnes lorsque j’ai une grosse activité la journee

  87. SOLANS says:

    Vos conseils sont les bienvenus. Merci. Je suis diabêtique et fatigué de prendre des médicaments

  88. SOLANS says:

    Merci pour vos informations. Je suis diabétique aussi vos conseils sont les bienvenus

  89. Type I says:

    Tout ceci s’adresse effectivement au Diabete de Type II car le diabete de Type I n’a rien a avoir avec un mauvais regime de depart et d’ailleurs les malades insulino-dependants des le depart sont souvent tres minces et perdent souvent trop de poids. En revanche il est interessant de voir que le regime qu’on leur prescrit inclut une bonne dose de feculents (pain, pasta, riz, pommes de terre) presentes comme des sucres lents. Mais pourrait-on sans danger les diminuer et surtout cela presenterait-il un interet quelconque pour le malade?

  90. Samir Sami says:

    pour un diabète de type2, il faut seulement éliminer les céréales du régime alimentaire et le tour sera joué.

  91. FILLATREAU says:

    bonjour
    et merci pour toutes ces infos intéressantes
    même question que GILLET
    d’avance merci

  92. gillet says:

    Merci pour les infos mais a qui s’adresser si je voulais en savoir plus sur le régime du Pr Roy Taylor ?

  93. abdelaziz says:

    Bonjour
    Merci pour vos conseils. Entièrement d’accord avec vous. vous nous confortez !

  94. roland sabben says:

    J’ai guerri du diabete de type 2 depuis 1 an mais je suis atteints de bipolarité.

  95. Pierre says:

    Fustiger les medecins, medoc, etc OK…. Mais pourquoi vous ne mentionnez pas les raisons du diabète ? (clientèle visée par un livre?)
    Faut il entendre diabète ou diabètes dans texte ?

  96. FerDEx says:

    Suite à cet article La Lettre de Xavier Bazin,
    Ce qu’on vous cache sur le diabète,
    Par quoi remplacer les féculents pour apaiser la faim ?
    Peut-on manger des fruits ?

  97. dujardin says:

    Bonjour,
    J’ai lu avec beaucoup d’attention votre article sur le diabète.
    Je suis moi-même diabétique de type II, et perdre du poids est un parcours de combattant. En parallèle, j’ai arrêté le traitement classique, la metformine, pour le remplacer par un complément alimentaire, la Berbérine. Ce dernier est efficace et n’a aucune effet indésirable, si ce n’est le prix !
    Lorsque je lis qu’il est possible d’enterrer le diabète grâce à un simple régime, j’ai bien envie d’y croire. Mais où trouver les bonnes recettes et par qui se faire suivre ? Les médecins généralistes n’y entendent rien et les diabétologues vous inondent de fausses informations.
    Je tiens à vous remercier pour vos dossiers qui sont pertinents et personnellement m’aide à avancer.
    Bien à vous.

  98. Mulangu mimi Justine says:

    Bjr mr Xavier Bazin.J’ai un problème d’insomnie,et l’hypertension artérielle depuis ma 1ère fille.je prends du lercanidipine,pour le sommeil lexomil et theralene 15gouttes depuis 1an .mais j’essaie d’arrêter .merci

  99. Arlette - Antoinette JULES says:

    La metformine : effet super, mais brûlures d’estomac. Le stagid supprimé. Je prends, le seul que je supporte ! ! ! :
    3 novonorm à 2mg et Galvus 2 . Eucréas : super mais brûlures d’estomac. Et une gélule zinc, chrome, complément alimentaire (pas en pharmacie). Je déteste la viande depuis des mois et des mois et je mangerais du cochon, mais je veux garder un bon cholestérol donc je n’en mange pas non plus….FIN et excusez la longueur…..

  100. Arlette - Antoinette JULES says:

    J’ai été opérée d’un vulgaire polype en 1995. Ma prise de sang avant l’intervention était super nickel : sucre, thyroïde, bilan enzématique, PARFAITS. L’anesthésie me colle le VHC. En 97,l’enfer commence, les problèmes commencent (et là je résume…). Aussitôt prédiabète, la thyroïde s’en mêle, début de douleurs arthrose. Aujourd’hui, je suis passée par tout ! 20 ans d’horreur. En 2016, un traitement de 3 mois (enfin supporté) tue le virus. Mais je ne vais pas guérir de toutes les pathos héritées. En faisant un scanner du côlon, on s’aperçoit que j’ai fait un infarctus côté gauche pointe du VG : coroscanner : résultat sur la coronaire droite mais RIEN SUR LA GAUCHE ! Et léger décollement du péricarde. Si vous saviez mon chemin de croix. Pour preuve : le virus a bouffé complètement ma thyroïde ! Il adore les glandes, il s’attaque au pancréas et bonjour le sucre, puis au cerveau, oublis, pertes, trous de mémoire (IRM positif). Ce matin, je fais le régime, et j’ai 1.54 de sucre : encore l’horreur ! Un jour, vous avez parlé d’une plante qui viendrait à bout du sucre : la berbérine. Qui allait faire trembler les officines. J’ai les genoux arthrosiques. La glucosamine et la chondroïtine, super, comme de l’huile dans les rouages rotules. Or, je commence à avoir une faim insatiable et je prends 3kg en 10 jours. Obligée d’arrêter ! Mon généraliste magnifique qui m’a suivie le long de mon parcours « médical » ne négligeant aucun symptôme, prend sa retraite en 2011. Le suivant ne me soigne pas. Le radiologue qui m’a rendu les clichés du coroscanner m’a dit : votre coeur durcit : folle de joie la fille. Je prends un comprimé bêta bloquant depuis 15 ans pour des extrasystoles et pour suite d’infarctus : QUE DALLE. Et les fluidifianfs, les vasodilatateurs…Un petit patch de trinitrine, NON, RIEN. QUE DALLE. Votre coeur est fatigué dixit mon nouveau généraliste. Comment ??? Je vais en changer mais avant je dois régler les genoux. Je suis en train. Mi-mars, je vais voir un Pr cardio à l’hôpital…Que de croix, que de croix. Il y a des jours, je ne ferais plus rien ! Lassitude, fatigue. Voilà un aperçu…

  101. munier yves says:

    Bonjour,
    je viens de lire votre lettre concernant le diabète, qui peut me conseiller une alimentation pour enfin réduire mon diabète. JE suis prêt à respecter ce régime si il a une chance de au moins réduire le taux de mon diabète . Merci

  102. Mr et Mme ALBEAUX François says:

    Bonjour,
    Merci pour vos conseils, mon mari est diabetique de type II
    Il a suivi un regime strict alors qu il avait un poids correct pour sa taille, 1m78 pour 82 kg.
    Il se retrouve maintenant avec un poids de 70 kg .
    Nous avons arreté les médicaments ( stagid ) avec l accord du cardiologue et du médecin.
    Après trois mois et une analyse de sang tout est remonté malgré le régime.
    Que faire, nous sommes un peu perdus.
    Merci pour la réponse, Cordialement.
    Mme ALBEAUX

  103. rachesboeuf minique says:

    Je voudrais connaitre le type de régime a faire ce n’est pas facile, et je ne connais pas bien tous les aliments nécessaires face à la maladie du diabétique type 2 merci de votre réponse qui m’aidera

  104. Jamel says:

    C très convaincant ce vous dite bien que je suis pharmacien je suis très touché par votre texte. Merci beaucoup.

  105. Lucille Lessard says:

    Bonjour M. Bazin ! On m’a diagnostiqué Diabétque , il y a De ça 7ou 8 Ans ! J’ étais à l’hôpital Roland Saucier quand ils ont dit qu’il faut Mme que vous preniez un médicament pour le Diabète ! J’ai dit; oui ? il y a plusieurs personnes dans ma Famille qui font du Diabète ! Donc, aujourd’hui je prends des  » Metformines  » ! Pour moi, je crois qu’avec une bonne alimentation , comme manger beaucoup de fruits & de légumes ?; Le tout se résorbera !
    Je ne mange presque Pas De Viande seulement Du Poulet ?! Par contre , je mange du sucre ! Je suis une bibitte à sucre ! Je consomme mon petit mille – feuilles au Souper , ça m’a Contente, comme collation , je mange une pognée de noix de cajou ! Donc, je crois que je me nourris trèsbien ! Surtout que dernièrement , je tiens un Journal Alimentaire , pour savoir ce que je mange dans une journée ! Je n’ai pas besoin d’opération , je ne suis pas d’une obésité morbide ! Je pèse 158 livres ! Çe n’est pas énorme ! J’aimerais perdre 20 livres ! Ce serait mon poids normal ! J’y arriverai ! Pourriez – Vous me dire ce que vous pensez de  » Garcinia Cambigio  » ! La femme De Trudeau a pris ça , c’est une plante asiatique qui fait maigrir , elle a perdu 30 livres dans un mois ! Est – ce que c’est bon pour la Santé ? Est – çe qu’il y a des effets secondaires à ça ?
    Je connais plusieurs personnes qui se traitent avec cette plante , c’est un produit naturel ! On peut maigrir aussi avec les huiles essentielles , aussi avec les oligo- éléments ! J’en suis convaincue ! Merci ? de me lire !

  106. Tahar says:

    On ne peut lire tous ces beaux articles écrits par vos soins, sans vous remercier du fond du coeur. Car, le personnel de la santé qui nous bernent avec des médicaments juste pour leur intérêt personnel en étant liés en complicité avec les laboratoires et toutes ces industries qui fabriquent ces poisons, ce personnel dit « de santé », mais que je qualifie de « maladie », est dénué de conscience. Ils n’ont pas le sens de l’humanisme car ils préfèrent tuer des gens juste pour s’enrichir…
    Vous, cher monsieur, que Dieu vous bénisse et vous garde., vous nous apportez des remèdes sûrs sur notre santé en général. Votre nom sera inscrit sur les tableaux d’honneur du monde de la médecine.
    Merci beaucoup.
    Tahar

  107. Lucienne Boudet says:

    Merci pour ce commentaire trés bien formulé. Je vais suivre vos conseils.

  108. Brard anne marie says:

    Vous ne parlez pas du diabète qui provient d’une prise médicamenteuse indispensable pour les problèmes de santé que l’on a

  109. Counil Evelyne says:

    Merci de rappeler encore et encore que beaucoup de maux sont dus à une mauvaise alimentation.
    Bravo pour vos lettres qui sont très claires et nous font réfléchir.
    Nous sommes acteurs de notre vie et non spectateurs. Merci encore.

  110. Counil Evelyne says:

    Merci pour cette lettre. V

  111. MAMOU says:

    LES MOLÉCULES ARRIVENT À DESSÉRER LE RÉGIME Q POURRIT LA VIE,QUI EST SÛR Q D’ENLEVER 1PARTIE DE L’ESTOMAC C’EST …RIEN❓❓❓AU CONTRAIRE LES 2FAMILLES DE MOLENCULES ANTIDIABÉTIQUES DEVRAIENT ÊTRE REMBOURSÉES AUX GENS EN SURPOIDS

  112. BERARD GERMAIN says:

    article très intéressant car je commence à avoir du diabète 1.30 et les médecins veulent me mettre sous traitement que j’ai bien sûr refuser!!! cette article confirme bien ma décison

    merci

  113. MIELI says:

    j’ai lu avec attention votre lettre mais malheureusement je ne peux rien faire pour mon fils de 44 ans qui a un taux de diabète énorme et qui ne veut pas faire ni régime, ni faire attention à ce qui mange (tout ce que vous décrivez dangereux pour lui) il ne veut pas prendre ses médicaments contre le diabète, je les retrouve dans la poubelle, en plus il est épileptique et ça n’arrange rien !!!!!!!!!!!! il est buté et fait ce qu’il veut et moi je me détruis car je ne peux rien faire pour tout ça !!! c’est bien triste d’assister à cette déchéance sans pouvoir rien faire !!!!!

  114. Nicole Boissy says:

    Bonjour, et pour le diabète de type 1 .ma fille souffre de cette maladie dépit 30ans ?

  115. COLLIN DENYS says:

    Que pensez vous de la berbérine en remplacement de la Metformine???puis je le suggérer a mon médecin traitant?sans me faire incendier?suite a mon message précédent je rajoute:mon poids 100kg-mon age:72ans..suis considéré comme prédiabetique!

  116. COLLIN DENYS says:

    J’ai lu votre commentaire sur le diabète!
    J’ai été opéré en 2009 on m’a changé une valve au cœur ils m’ont posé une valve mécanique..je suis suivi par un généraliste qui me prescrit entre autres de la metformine…vous pensez que ce serait mieux que j’arrete d’en prendre??
    Dans mon traitement il y a du Previscan,lercan,hyperium,coolmetec,ezetrol,
    fludex….d’avance merci de bien vouloir me renseigner!
    COLLIN Denys
    zarroid666@gmail.com

  117. ALBERTINI says:

    bonjour,
    Votre lettre est tres intéressante mais quel est le produit naturel qui peut remplacer la METFORMINE.On m’a parlé de la BERBÉRINE(L’ÉPINE VINETTE) deja utilisé e aux USA.
    Quelle serait la quantité à prendre /jour et pour combien de temps.
    Je prends du KOMBOGLYZE.Par quoi le remplacer.J’en ai marre de m’empoisonner.merci et bonne année 2017.

  118. armelle juteau says:

    moi-même étant du type 2 du diabète, j’aimerais prendre contact pour tester pour ne plus être aussi grosse j’ai un indice morbide de 30%

  119. zouini says:

    article rationnel et documenté à poursuivre….

  120. Christiane Bick says:

    MERCI POUR CETTE SERIEUSE
    EXPLICATION

  121. Zenete says:

    Et comment que ça me plaît, c’est tout simplement plein de bon sens, j’ai moi-même agit dans cette direction et j’ai arrêté METFORMINE mais je continue à manger avec bon sens sinon retour à la case départ . Zenete

  122. GUILLERM joel says:

    Bonjour Docteur,
    merci de vos renseignements très clairs sur le diabète ou plus exactement les diabètes car il en existe plusieurs.
    Qu’en est-il des problèmes liés à la glande thyroïde par
    exemple ?

  123. Rahir Jacques says:

    Bonjour, je viens de lire votre exposé, je suis tout à fait d’accord avec vous, mais je regrette que vous ne proposez pas un exemple de régime pratique . ex. matin: manger ceci, midi: manger cela , soir repas léger avec çà …etc..et ces menus pour toute une semaine . Il faut aussi que les nourritures proposées soient disponibles dans nos régions.
    Je veux bien faire régime, et même strict, mais les exemples pratiques manquent ainsi que l’expérience . Merci quand même, c’est déjà positif .

  124. FADILA FALOUTI says:

    bonjour je suis diabetique et ont est plusieur dans la famille a l avoir ma mere et ma petite soeur sans decedées par rapport a des complications jai demandé a faire cette operation mes ont me demande 2500E a payer car les mutuelle rembourse rien es normale ?

  125. Leblond says:

    Fort clair les explications mon époux est depuis peu sous insuline suite à un coma diabétique et je galère un peu pour les menus….. difficile de changer ses habitudes et en particulier le fromage, mais je tiens le cap! et merci pour cet article.

  126. Makéla Thomas -godefroy says:

    J’en suis ravi des informations dont vous nous données et croyez Monsieur que de tout cœur je suis for aisé de vous dire un grand merci car pour les personnes de diabète 2 il y’a une sonnette d’alarme que vous vous êtes engagé avec Brio et nous osons croire que ces genres d’informations se feront avec le concours de L’ o.m.s

  127. laurence says:

    J’ai souffert de diabet gestationnel mal soigne qui a degenere en dabet type 2 , mais je sus ne avec une ernie ombilical qui a dsparue avec le temps. j’ai tjr des problemes de disgestion, de ballonnement , de contipation, il est tres difficile que je troue un equilibre avec mon allimentation. je veux abandonner le metheformin qui estnocif pour ma sante . Que faire

  128. Weber Monique says:

    Enfin une lettre qui fait chaud au cœur.
    Que de questions auxquelles personne ne me donne de réponse dans le milieux médical.
    Je marche dans ce sens. Après avoir perdu 13 Kilos, mon diabète de type 2 vas mieux, mais on refuse de ma baisser
    mes médicaments. Allez comprendre quoi que ce soit !!!

  129. Elisabeth De Grauwe says:

    Merci infiniment de tous ces bons conseils, qui renforcent mes convictions qu’ils faut changer ses habitudes alimentaires pour être en bonne santé et/ou la retrouver!

  130. Joelle says:

    Bonjour
    Seuls médicaments : Lantus (30 ui/jour) et granulés homeopathiques pour traiter le foie. Depuis que je prends du chardon marie et desmodium pour detoxifier le foie j’ai réduit mon insuline et surtout 4kg en 2 mois.
    Je suis surprise que malgré les mauvaises analyses de mon foie le Pr chef du service hépatologie de l’hôpital que j’ai vu ne m’ait donné aucun traitement pour régénérer mon foie.
    Je précise que j’ai refusé les statines malgré que le chef du service diabetologie de l’hôpital m’ait affirmé que  » j’avais tort car c’est pour dans 20 ans.  » je précise que j’ai 70 ans. Et ne riez pas car c’est la triste vérité puisque mes dopplers et autres echographies sont impeccables

  131. zingarelli says:

    bonjour
    j’ai essayé l’acuponcture et ça marche,bien sûr il faut impérativement d’éviter le sucre,pomme de terre,pas trop de pâtes,de pain blanc,les jus de fruits industriel, etc etc consommer de la patate douce,jus de fruit avec pulpe que l’on presse soit même et remplacer les médicaments par la BERBERINE,que j’ai trouvé en vente sur la toile…n’étant pas un médicament,pas remboursé par la sécu ….il existe un complément alimentaire qui maintien une glycémie normale « les granions de chrome en ampoule buvable » vendu en pharmacie non remboursé par la sécu

  132. Benedicte francois says:

    Bonjour. Fidèle lectrice merci pour ces attentions envers nous les moutons….. experimention qui ne servent que les laboratoires. Diabétiques depuis 10ans. Type 2
    Météorite 850 par deux prises. J en ai marre et désire faire le régime de 8 semaines
    Je soutiendrais toujours vos actions et préventions. Bravo pour votre courage et détermination.
    Merci

  133. paul S says:

    Entièrement d’accord avec votre approche concernant le diabète. J’étais moi même diabétique, avec un poids de 135 kg. J’ai décidé de subir une intervention chirurgicale bariatrique et 48 h après, le diabète avait totalement disparu ! J’ai été opéré il y a maintenant 3 ans, j’ai perdu 47 kilos en 20 mois environ et mon indice glycémique à jeun tourne à ce jour entre 8.0 et 8.9 avec une hémoglobine glyckée à 5.0. Je ne prends plus de médicament antidiabétique depuis 3 ans et je m’en trouve fort aise, ayant même retrouvé une certaine jeunesse aux dires de mes connaissances. Oui, le diabète n’est pas invincible, j’en suis une preuve !

  134. Monique R says:

    j’ai lu votre article avec intérêt. Mais vous ne parlez que des malades en surpoids, et là j’adhère au fait qu’il faille maigrir. Mais que peut faire un diabètique type II qui n’est absolument pas en surpoids? (IMC 22)?
    Nourriture saine équilibrée et faite maison avec des produits Bio OK. Marcher, bouger, oui, avec des problèmes de mobilité, dus à l’arthrose, ce n’est pas toujours évident.
    et le diabète est toujours présent…

  135. carmen esteban says:

    Je lis tous vos articles avec intérêt .Je suis assez troublée par cette lecture SUR LE DIABETE:mon diabète a été décelé il y a 35 ans pendant une séance de gym…(49 Kg pour 1,68M à l’époque) J’ai eu une forte corticothérapie à mon adolescence,risques de néphrite etc ;donc souvent pris mes repas sans sel et presque toujours sans pâtisseries,et sans sucres……..et je ne suis pas la seule!!!
    Insulinée lente et rapide (que j’adapte moi-même) c’est alors que j’ai pris du poids!( j’ai+71 ans) Impossible de régler les glycémies sans féculents aux repas à heures régulières et je marche tous les jours.Beaucoup de personnes de mon entourage sont plus « fortes » que moi,mangent avec fantaisie et ne sont pas diabétiques.
    Je ne consomme pas de produits transformés-ni avant- je fais tous mes repas moi-même mais l’agro-alimentaire ne facilite pas ma tâche.!!! Vous l’avez compris ,je suis un peu « démoralisée » ce jour par ce couple »diabète= malbouffe trop de bouffe »
    Par contre,oui les effets du stress (comme ceux de la culpabilisation) déséquilibrent la glycémie!!!
    Que pouvons- nous faire concrètement contre les dérives de l’agro-alimentaire et pharmaceutiques aux intérêts liés??? Tous les malades n’ont pas les moyens d’aller à l’étranger se ressourcer à d’autres méthodes!
    Que me conseillez-vous et que puis-je demander à mon diabétologue de concret possible pour arrêter les insulines et cortèges d’hyper-tenseurs,anti-cholestérols etc?
    Merci;

  136. Dalila says:

    Bonjour,

    Tout d’abord, je souhaite vous remercier pour tous les efforts que vous faites pour nous apporter vos lumières, vos pistes de reflexions…
    Ce que je trouverai intéressant d’explorer, ce serait la piste du travail psychologique en plus des précieux conseils diététiques apportés, car pour beaucoup d’entre nous, finalement, savons ce qui est bon à manger et ce qui ne l’est pas… Le travail psy accompagné notamment en thérapie brève tel que l’hypnose, l’IMO/EMDR, permettrait également de perdurer dans sa façon de manger, de prendre conscience de soi, de son corps pour en prendre soin le plus longtemps possible en alliant plaisir à sa démarche.
    Pour se réconcilier avec son corps, on reconnecte l’esprit à son corps et à son coeur. Lorsque ces 3 éléments sont reliés alors, la façon de s’alimenter et d’être aligné avec soi devient un plaisir et non pas une corvée :-))
    L’idée est de retrouver un équilibre qui repasse par l’émotionnel, pour retrouver du calme et de l’apaisement interne dans tous les compartiments de sa vie.

    Au plaisir de vous lire
    Dalila

  137. Jahl Corrine says:

    Merci pour ce dossier ainsi que les autres rempli d’informations de qualité : claires, cohérentes, précises et concises. Cette qualité de communication nous offre des explications accessibles pour comprendre la cohérence de fonctionnement de notre corps ainsi que le lien direct existant entre l’hygiène alimentaire, le style de vie et l’état de santé avec ce qui le maintien ou ce qui l’affecte. Ces propos honorent le lecteur et restitue au centre du débat la responsabilité de chacun dans la gestion et la prise en main de sa propre santé. Ceci par contraste avec le langage médical officiel qui traite le public et le patient comme un ignorant irresponsables, se gardant bien de lui donner les clés pour prendre en main sa propre santé et de son corps. Merci aussi de jeter quelques lumières en informant le public sur les conflits d’interets qui existent au sein de ceux en place qui détiennent l’autorité et décident des politiques sanitaires. Des conflits d’intérêts qui faussent complètement l’orientation du système de santé officiel actuel dans l’ensemble de son fonctionnement. C’est donc doublement un intérêt vital pour le public et le patients de prendre en main leur santé.

  138. GEGE says:

    Bonjour,
    vouloir améliorer la santé de nos contemporains est un but élogieux, et vous avez raison de dénoncer tout ces mensonges qu’on essaie de nous faire avaler. Au « paléo » ou du temps des cueilleurs-pécheur on vivait tellement mieux.
    A l’inverse de ces « mauvais » médecins, de l’industrie pharmaceutique , des fabricants de compléments alimentaires et d’autres charlatans qui ne s’intéressent qu’à notre portefeuille, vous, au moins, ne vous intéressez qu’au vôtre…..

  139. aude lessig says:

    si j avais eu connaissance de la chirurgie bariatrique je me serais faite operee 10 ans plus tot pour eliminer mon diabete apres l operation je suis revenue a la vie sans diabete juste 2 jours apres l operation j ai perdu 50kg sans effort et sans souffrir je ne prend aucun medicament juste des vitamines et la vie est belle

  140. micheline.lemeulle@orange.fr says:

    merci pour la revue SCE,intéressante,documentée,agréable et précieuse : que de choses à utiliser.
    Très bien aussi ce rappel sur le diabète ds la lettre d’aujourd’hui.
    Merci de votre action,continuez.

  141. micheline.lemeulle@orange.fr says:

    merci pour la revue Santé Corps Esprit.intéressante ,documentée,agréable et précieuse:que nde choses à utiliser.
    Très bien aussi ce rappel sur le diabète.
    Merci,bon courage ,continuez.

  142. Léone BOUCAUT says:

    Bonjour à tous et merci pour ce merveilleux travail que vous faites pour nous tous.
    Dans vos différentes publications vous donnez des renseignements très importants sur les aliments à éviter et ceux à consommer; mais pouvez vous nous donner des exemples de menus à privilégier pour tel ou tel pathologie.
    Dans mon cas je souffre d’un diabète type 2, je ne suis pas grosse, (1m74 pour 78 kgs) je fais et j’ai toujours fait du sport et j’ai une alimentation acceptable, Je ne consomme pas de lait.
    Pouvez vous m’aider à établir un menu du genre dont vous parlé dans votre article me permettant de régler ce souci désagréable.
    Merci.

  143. Busson says:

    je vous remercie pour ces informations précieuses.
    j’aurai juste une question que vous n’évoquez pas dans votre article. Je suis végétarienne, je mange des yaourts au lait de brebis et fromages tels que comté, emmental.
    Si je suis vos conseils je ne mangerai plus que des oeufs comme proteines. avec les fruits et légumes… Je veux bien, mais n’est-ce pas un peu limité ?
    Que préconisez-vous pour les végétariens ?
    j’aurai beaucoups de mal à manger de la viande ou du poisson. En espérant que vous donnerez suite à ma question.

  144. mohamed yazid says:

    voila un article qui stabilise le sucre dans le sang
    merci beaucoup

  145. MALOT Danièle says:

    Bonjour à tous,

    Pour moi qui suis diabétique de type 2, cette lettre de Xavier BAZIN est d’une importance primordiale, et je l’en remercie chaleureusement.
    Mais, je me sens perdue dans toutes ces considérations, car je me demande quoi manger à chacun de mes repas, du petit-déjeuner au dîner, en évitant le pain, les céréales, les fruits sucrés et/ou acides (RGO), les pâtes, le riz etc… Que reste-t-il ?
    De plus, mon taux de glycémie fait le yoyo et provoque des hypo ou hyperglycémies.
    Où trouver les bonnes références pour s’alimenter de façon optimale, selon les préconisations évoquées par Xavier BAZIN ? (livres ou médecins pour assurer le suivi du régime adéquat en France)
    Un grand merci à ceux ou celles qui auront à cœur de me répondre.
    Danièle

  146. BOYER says:

    cet article est très intéressant et reflète bien la vérité. A la Réunion où le taux de diabétiques est le plus important de France (le diabète touche surtout les femmes à la Réunion), on fait de temps en temps une campagne contre le diabète (pour la forme bien sûr), alors qu’une vraie politique efficace de lutte contre le diabète pourrait être mise en place facilement, mais cela serait à l’encontre de l’intérêt financier de l’industrie agro-alimentaire et pharmaceutique dont les commerciaux sont aujourd’hui la plupart des médecins.

  147. possimato maguy says:

    que pensez vous de la barberine et pourquoi personne n’en parle ?

  148. Hélène Jautée says:

    Je vous remercie grandement de votre article sur le diabète 2 . J’ai lu depuis longtemps que le problème est le sucre et les féculents. Mais je me demande si les pommes de terre cuites à l’eau avec leur peau assaisonées avec de l’huile d’olive par ex. et des herbes fraîches ne sont pas ok. Car les pommes de terre sont basiques et non acides. Qu’en dites Vous? Avec mes saluts les meilleurs Hélène

  149. martinant says:

    je suis diabétique depuis l age de 38 ans suite au décès de mon père lui-même diabétique aussi tous vos articles m intéresse , mais j ai 70 ans et je voudrais savoir si je ne suis pas encore abonnée à santé corps esprit !!!!!! sinon je j ai m abonnée mais uniquement par internet car je ne veux plus en papier MERCI DE VOTRE REPONSE CORDIALEMENT /

  150. magnin jacqueline says:

    Je trouve très Interessant vos conseils sur l alimentation et surtout de nous prévenir des médicaments dangereux pour la santé merci pour vos informations l

  151. kerrien rené says:

    Il y a certainement des choses à étudier dans cette optique. Je suis diabétique depuis au moins 30 années pour le début. Dans les 20 dernières années , suivi par une diabétologue, je suis passé par un anti-diabète , puis de l’insuline lente (lanthus) et ensuite de l’insuline rapide avec des doses de plus en plus importantes, jusqu’à 4 piqures par jour de 36 unités chacune ( il y a même eu un épisode médiator que j’ai eu la chance d’arrêter moi même car je le trouvais sans intérêt ). Dans ces années j’ai pris au moins quinze kilos et j’étais sans cesse essoufflé. J’ai eu de la chance de partir en vacances 1 mois , il y a 3 ans en thailande où je vivais différemment ( 2h de marche par jour , nourriture saine et surtout avec presque plus de pain. J’ai perdu 20 kilos et j’ai été obligé de supprimer l’insuline rapide ( trop hypoglycémie ). En rentrant j’ai continué à faire attention et je n’ai plus pris d’insuline rapide , ni de kilos. La nouvelle diabétologue qui me suis , me soutient mais n’a pas d’explication précise. Elle a même eu l’humour de me dire que mes voyages en thailande (j’y retourne tous les ans) devraient être remboursés par la CPAM , car c’est mon meilleur médicament. Bonne réception et suivez la piste. l

  152. Michèle Petitjean says:

    une question :je vais me faire opérer du genoux,ma glycémie est de 0’89 g/l et les triglycérides à 3’55 g/l.Le chirurgien m’a dit qu’il faudrait peut être me faire de l’insuline.Qu’en pensez-vous ? actuellement je ne prend aucun médicament allopathique contre le diabète,je fait attention à mon alimentation mais ce n’est pas facile .1m55 pour 94 kg.Merci par avance .J’ai reçu le premier numéro,très interressant

  153. mazouz stephane says:

    bonjour ,pour moi j ai supprimer insuline et metformine en faisant le regime du docteur seigneleit sans gluten et sans lactose

    1. BOUCLY says:

      Et ou trouve t’on le  » régime du Docteur Seignelet  » comme l’indique quelqu’un dans une de ces colonnes ? Merci

  154. Viviane Collet says:

    Mon mari souffre de diabète de type 2. Pendant des années il a pris des medicaments pour le « traiter ».
    Puis il a commence des crises, de plus en plus violentes de pancréatite. La dernière en date, il y a 3 ans, a eu lieu pendant un voyage d’affaire en Afrique du Sud. Et la, un médecin lui a dit que la cause des crises pouvait être les medicament anti-diabete et anti-colesterol. Rentrant aux Etats-Unis, en accord avec son médecin, il a tout arrêté et ne prend plus que de l’insuline, avec un regime plus ou moins bien suivi. Il n’a plus eu de crises !!!
    Bien a vous, Viviane

  155. Vermeulen M.O. says:

    Après avoir lu votre article j.’aimerai savoir en quoi consiste votre régime paleo ??? et où le trouver ….J .’attends une réponse concrète et non une littérature. Merci

  156. PERVANCHON says:

    Pourquoi vous ne parlez pas de la Berbérine? Ne remplace t-elle pas la Metformine sans les effets secondaires?
    Merci pour tout vos conseils très utiles.
    Cordialement.

  157. Umuline says:

    Je pense sincèrement qu’un diabete de type 2 à un stade avancé n’est pas curable, juste améliorable.
    Je suis depuis une dizaine d’années un régime cétogène strictement observé, avec pour conséquence d’avoir pu diminuer fortement mes doses d’insuline.
    Je precise que je suis mince et en pleine forme, sans problèmes cardiaques, ni visuels, ni rénaux…
    Mais il ne faut pas rêver, sans insuline, je reste diabétique, et fortement diabétique. ( j’ai essayé).

  158. courrier says:

    Je suis bien d’accord avec vous concernant les restrictions alimentaires, mais celles-ci peuvent elles s’appliquer aux sportifs pratiquant une activité sportive régulière.

  159. Valou says:

    Bonjour,

    Cet article est très intéressant. Un de mes proches a été pendant une période en pré-diabète et là son médecin lui a conseillé de réduire les sucres de son alimentation (je ne sais plus si cela couvrait les féculents cela dit) et de perdre un peu de poids.
    Je confirme que cela a fonctionné. Elle continue de se surveiller mais peut continuer de manger normalement.

    Une autre piste dont je n’entends jamais parler est celle des thérapies manuelles comme l’étiopathie. Pourtant, elles peuvent grandement accompagner et stimuler le corps dans son travail de régulation. Le petit coup de pouce qui pourrait relancer l’organisme, ce n’est pas négligeable.

  160. Crépu Georges says:

    Bonjour
    En 1990 Le virus de l’hépatite B s’est attaqué à mon foie. 5 ans plus tard en 1995 je suis devenus diabétique type2. On a découvers que mon foie était fibrosé à 80% et que c’est à cause des 20 % qui me reste que le dialoque pancréa et foie ne se passe pas si bien, d’ou mon diabéte. De plus cela m’a induit une résistance musculaire à l’insuline. Ce cas là vous n’en avez pas parlé! Je mesure 1,78 m et je pése entre 78 et 80 kg.
    Ce n’est donc pas une question de poid.
    Cordialement.

  161. LAMBERT says:

    Super article mais UNE QUESTION
    Vous parlez d’opération OK Mais quelle opération, dans quel hôpital,
    Pour l’instant Tous les médecins questionnés ce matin IGNORENT tout de cette opération
    Merci de vos réponses

  162. LORET Marie says:

    Bonjour,
    Cet article est très intéressant. Cependant si vous abordez le diabète de type II assez régulièrement, je ne vois jamais d’article sur celui de type I. Il est certes moins courant, mais existe-t-il des moyens naturels de le soigner?
    merci de votre réponse.
    Cordialement

  163. GERARD Odile says:

    bonjour, je viens témoigner sur le traitement d’un diabète de type 2 naissant ! on m’a bien sûr prescrit la metformine que je n’ai pas supportée car je ne pouvais plus sortir de chez moi tellement j’étais prise de diarrhées ! j’ai arrêté ce traitement et je prends maintenant de la berbérine : super pas de pb, j’ai perdu 3 kg en 10 jrs, et cela a même amoindri mes troubles du rythme cardiaque pour lesquels on voulait me prescrire un médicament ! j’attends la prochaine analyse sanguine pour voir ma glycémie, mais j’y crois ! j’avais toujours été « sans sucre » et maintenant j’essaie « sans glucides » bien que j’en mangeais déjà peu ! merci pour vos conseils et si mon commentaire peut aider …….

  164. marche says:

    bonjour votre article est tres interessant. que préconisez vous aux personnes qui adore le gout sucré. que faut il faire pour se defaire de celà car c’est infernal . merci de votre réponse

    1. marche says:

      comment faire pour supprimer ce sucre dont on est adepte?

  165. JMFromont says:

    L’évocation du modèle paléo est une excellente initiative, tant il peut servir de référence dans le domaine diététique, voire plus généralement dans une approche philosophique du mieux-vivre s’émancipant des lobbies et de l’opinion majoritaire gravitant notamment autour de l’industrie agro-alimentaire.
    A titre plus personnel, j’atteste ici de son efficience.

  166. Michel Messy says:

    Bonjour,
    Votre article est très intéressant, mais je m’étonne que vous ne parliez pas d’un autre remède naturel et très efficace : la BERBERINE que l’on trouve chez S.Smart.com .
    J’ai du diabète, mais depuis 10 ans je ne prends plus de remèdes chimiques et toutes mes analyses se trouvent au milieu de la fourchette de analyses, à savoir à 0 ou presque .
    Tout cela à toutes fins utiles .
    Cordialement .
    M. Messy

  167. Michel says:

    Je suis tout-à-fait d’accord que le diabète n’est pas irreversible et que les glucides representent un paramètre des plus important dams sa causalité, cela est aujourd’hui incontestable. Par contre il ne faut pas tomber dans l’autre extrême! Au delà des spéculations romantiques sur la vie humaine avant la sédentarisation, il faut considérer que (i) nos organes se sont adaptés dans une certaine mesure à notre nouveau régime et que (ii) les chasseurs cueuilleurs mangeaient essentiellement CRU. Ainsi, alors que la viande cuite contient en énorme quantité des composés toxiques, et est reconnue pour être dangereuse pour le système cardiovasculaire, notre pancréas ne permet plus de la manger crue en quantité suffisante pour un régime paleo cru sans subir des dommages graves. Pour ces raisons, le régime paleo ne devrait jamais être suivit trop longtemps et ne consiste pas en une finalité, mais en un instrument temporaire. Il devrait être suivit par un régime consistant principalement de végétaux, crus de préférence, pauvre en viandes, fortement reduit en glucides.

    1. JMFromont says:

      Je conteste l’approche consistant à affirmer que le régime paléo ne peut être suivi durablement.
      Je vous invite à lire le « Modèle paléo » de M. Sisson – Editions T. Souccar.

  168. Leblay says:

    Bonjour,
    Autant je suis d’accord avec vous dans le fait qu’on puisse améliorer ou même guérir du diabète de type 2,autant je suis gêné par ce texte qui donne l’impression que seuls les personnes en surpoids sont atteints de diabète or j’ai 2 exemples très proches:un frère et un beau-frère qui n’ont jamais été en surpoids mais qui ont déclaré un diabète de type 2 l’un vers 30 ans ,l’autre vers 60 ans.Si je leur montre ce texte tel quel ;le simple fait qu’ils n’aient pas été en surpoids risque de ne pas les convaincre d’essayer de suivre les conseils donnés.
    Bonne journée ,merci de bien vouloir m’éclairer.

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous !

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité