Disparition automatique des douleurs : la méthode du Professeur Sarno

Si, comme moi, vous avez l’esprit scientifique, la méthode du Professeur Sarno contre les douleurs risque de vous secouer.

Mal de dos, douleur au cou, aux bras, aux jambes et même fibromyalgie : aussi ancrées soient-elles, le Pr Sarno prétend guérir toutes ces douleurs définitivement, en quelques heures, quelques mois au plus.

Le plus incroyable est que vous n’avez pas besoin de le consulter : sa « thérapie » fonctionne à distance, vous pouvez la pratiquer chez vous, gratuitement, sans effort ni matériel.

J’ai conscience que cela paraît peu vraisemblable. Et comme vous, j’étais sceptique quand j’ai entendu parler de cette méthode.

Mais voici pourquoi j’ai changé d’avis :

88 % de patients totalement guéris

Le Pr John Sarno n’est pas un médecin isolé, quasi-clandestin ou en marge du système de santé conventionnel. Non : John Sarno est professeur de médecine orthopédique et de rééducation à la prestigieuse Université de New York.

En plus de 40 ans de carrière, il a obtenu des résultats objectivement époustouflants auprès de ses patients, tout particulièrement dans le traitement du mal de dos.

Il y a déjà presque trente ans, en 1987, il a réalisé une étude en sélectionnant les cas les plus lourds parmi ses patients, ceux qui avaient une hernie discale avérée par un scanner. Dans beaucoup de cas, ces patients avaient déjà consulté de nombreux médecins, sans résultat. Le verdict est éloquent :

« Nous avons ainsi interrogé 109 de ces patients choisis au hasard. Un à trois ans après le traitement, 96 (soit 88 %) n’avaient plus mal et menaient une vie normale, onze allaient mieux et seuls deux n’avaient pas été soulagés » [1]

Cela signifie que 107 sur 109 de ses patients allaient mieux ou n’avaient plus mal du tout, un taux de succès inimaginable de 98 % !

Et ses patients le confirment :

« Le meilleur médecin des États-Unis » (Forbes)

Il suffit de passer quelques minutes sur Internet pour se rendre compte de l’ampleur du « phénomène Sarno ».

On y trouve d’innombrables témoignages de personnes qui disent avoir été totalement guéries par le Pr Sarno, après des années de souffrance et d’errance médicale.

Un site Internet entier, ThankYourDrSarno.org, regorge de lettres touchantes de patients rendant hommage au Pr Sarno. « Merci de nous avoir rendu notre vie » est placé en exergue de ce site.

Sur Amazon.com, son premier livre, Guérir le mal de dos, compte pas moins de 1 226 critiques, avec une note moyenne de 4,5/5 ! Je vous encourage à aller les parcourir si vous lisez l’anglais. Quelques titres vous donneront une idée de l’ambiance générale :

– « Ce livre a changé ma vie »
– « Plus de douleurs depuis 12 ans »
– « Sarno est notre Galilée »
– « Cette approche a marché là où toutes les autres ont échoué »
– « Mon héros »
– « S’il vous plaît, s’il vous plaît, lisez ce livre »
– « 5 ans avec des douleurs de dos, plus de douleur depuis 6 ans »
– « Guéri par un miracle »

Je pourrais continuer sur des pages et des pages : toutes les histoires sont longues, détaillées, crédibles. Et je vous rassure, il n’y a aucun phénomène sectaire dans cette histoire. Le Pr Sarno est un médecin discret, l’opposé d’un gourou.

Plusieurs personnalités du spectacle (acteurs hollywoodiens, scénaristes, présentateurs TV) ont témoigné qu’ils devaient leur guérison au Pr Sarno.

Howard Stern, qui est sans doute le présentateur radio le plus connu en Amérique, a dédié son premier livre au Pr Sarno, tant il lui était reconnaissant d’avoir mis fin à ses douleurs.

En 2012, le magazine Forbes a déclaré que le Pr Sarno était « le meilleur médecin des États-Unis ». L’article qui lui est dédié vaut le détour, mais voici l’extrait qui m’a le plus frappé :

« Il relève du mystère qu’un médecin qui obtienne des résultats si bénéfiques pour ses patients, à un coût nul ou quasi-nul, puisse être considéré comme « controversé » alors que ceux qui pratiquent la médecine soi-disant conventionnelle, coûteuse et inefficace, sont, d’une certaine manière, considérés comme plus légitimes. »

Pas de méthode d’évaluation scientifique, mais…

L’idéal, dans un cas comme celui-là, serait de réaliser une étude dite « randomisée, contre placebo ».

Le principe est simple : vous prenez un groupe de patient, vous les divisez en deux groupes aléatoires (au hasard), et vous donnez à l’un de ces deux groupes le « vrai » traitement, tandis que l’autre ne reçoit qu’un placebo (un faux médicament).

Puis vous observez les résultats. Si le groupe réellement traité va mieux que le groupe sous placebo, on peut être certain que c’est grâce au traitement.

Cette méthode est le Graal de la rigueur scientifique. Mais cela ne veut pas dire qu’il faut rester les bras croisés, sans rien faire, lorsqu’ aucune étude de ce niveau n’a pu être conduite.

Car le traitement du Pr a beau ne pas avoir été validé avec ce niveau d’exigence, il présente l’immense avantage :

– De ne pas avoir le moindre effet secondaire ou indésirable ;

– D’être gratuit ou quasiment gratuit, pour le patient comme pour la société ;

– Et de traiter des douleurs chroniques face auxquelles la médecine conventionnelle reste souvent impuissante (la plupart des médecins se contentent de donner des anti-douleurs, dont les effets secondaires à long terme sont problématiques).

En fait, la méthode du Dr Sarno est tellement simple que ceux qui souffrent depuis longtemps ont tout à gagner à l’essayer. Au pire, c’est un peu de temps perdu.

Et vous pouvez vous-même essayer maintenant ! Prêt ? Alors allons-y :

Un seul accessoire, un seul médicament : votre cerveau

Le Dr Sarno explique : dans de très nombreux cas, les douleurs chroniques ne sont pas causées par un problème corporel, elles sont produites par notre cerveau.

Attention : il ne dit pas que les douleurs ne sont pas réelles. Elles s’incarnent bien dans notre corps, dans notre chair.

Mais selon lui, elles sont produites non pas par un dysfonctionnement physique (anomalies structurelle de la colonne vertébrale, disque déformé, musculature déficiente etc.) mais par un souci psychologique que le cerveau « répercute » sur le corps via une douleur physique.

Voici comment il formule sa thèse :

« Vers 1975, j’ai abouti à la conclusion que la majorité des syndromes douloureux au cou, à l’épaule et au dos, tout comme la douleur associée fréquente dans les jambes et les bras, étaient d’ordre psychologique. Concrètement, des facteurs émotionnels déclenchaient une réaction dans certains tissus du corps qui se manifestaient sous la forme de douleur ou d’autres symptômes neurologiques. » [2]

Et cette thèse serait valide même si vous avez une anomalie structurelle avérée. Car de nombreuses études ont en effet montré que certains patients ayant des déformations graves ne souffrent d’aucune douleur.

L’une d’entre elles, parue dans le New England Journal of Medicine, est particulièrement troublante : les chercheurs ont fait passer des IRM lombaires à 98 personnes n’ayant jamais eu mal au bas du dos ou à la jambe.
Et ils ont découvert que 74 d’entre eux présentaient une déformation ou une saillie de disques lombaires. [3]

Conclusion logique : ce n’est pas parce que l’on a mal qu’on a forcément une déformation, et ce n’est pas parce qu’on a déformation qu’on a forcément mal.

Pour guérir : abandonner la croyance en une cause « physique » de la douleur

La première étape du « traitement » du Pr Sarno consiste à se persuader que votre douleur chronique a une origine psychologique :

« La douleur ne cessera pas tant que vous ne serez pas capable de vous dire : ‘mon dos est normal, je sais désormais que la douleur est due à un problème somme toute anodin initié par mon cerveau (…) et que les anomalies structurelles trouvées sur une radio, un scanner ou une IRM sont des modifications normales liées à mes activités ou au vieillissement ».

Il est vrai que ce n’est pas évident, surtout lorsqu’on découvre effectivement une anomalie, révélée par un scanner ou une IRM. Difficile, dans ce cas, de se dire qu’il ne s’agit que d’une coïncidence…

Mais le jeu en vaut la chandelle.

Pour ceux qui y parviennent, la guérison est souvent à portée de main. Chez certains patients, l’effet est même immédiat : « Souvent, il suffit de reconnaître qu’un symptôme est d’origine émotionnelle pour qu’il disparaisse », nous dit le Pr Sarno.

Et il le prouve, en publiant le témoignage de nombreuses personnes ayant vu leur douleur s’arrêter, à peine avaient-ils achevé l’un de ses livres.

Mais dans la plupart des cas, cela prend un peu plus de temps, avec un travail d’introspection.

Trouver la rage refoulée

Le Dr Sarno recommande ainsi à ses patients de réfléchir aux « rages refoulées » qui pourraient causer leurs douleurs. Celles-ci peuvent être de plusieurs sortes :

– Colère, blessure émotionnelle ou traumatisme pouvant remonter à l’enfance ;
– Colère provenant de la pression qu’on s’impose à soi-même pour être « parfait » (le perfectionnisme exacerbé est un trait de personnalité qui revient souvent chez ses patients) ;
– Colère engendré par les pressions de la vie ;
– Culpabilité, honte, peur, insécurité, vulnérabilité.

En pratique, il recommande de faire une liste, très longue s’il le faut, de toutes les pressions ou contraintes que l’on a subies au cours de notre vie et qui pourraient susciter une forme de rage au fond de nous-mêmes.

Plus étonnant, le Dr Sarno conseille également de « parler à son cerveau » : « Des patients soignés avec succès disent que lorsqu’ils sentaient le signe annonciateur d’une crise, un élancement de douleur, ils se parlaient ou même se criaient dessus et la douleur disparaissait ».

Le cœur de sa stratégie est simple : penser « émotionnel » et pas « physique » ; ne plus se focaliser sur la douleur mais sur son origine potentiellement psychologique.

Et en accompagnement de ce « traitement », le Dr Sarno conseille de se préserver, chaque jour, une période de méditation. Il insiste enfin pour maintenir un bon niveau d’activité physique, en essayant d’oublier la douleur et de ne pas craindre de malmener un « dos fragile ».

Je crois avoir résumé l’essentiel de la méthode du Dr Sarno, mais si vous voulez l’essayer sérieusement, il est à mon avis indispensable de se procurer son livre, Le Meilleur anti-douleur, c’est votre cerveau.

Seul son récit complet, les cas cliniques qu’il décrit ou les détails qu’il offre vous donneront toutes les chances de guérir – et vous permettront de surmonter des doutes bien naturels.

Bonne santé !

Xavier Bazin

PS : J’ai beau recommander chaudement la méthode Sarno à tous ceux qui souffrent de douleurs chroniques, je précise que je ne le suis pas dans toutes ses affirmations pour autant.

Il est indiscutable que son « traitement » marche pour certains, là où tous les autres ont échoué.

Mais les raisons pour lesquelles il fonctionne nous sont largement inconnues. Le Pr Sarno reconnaît d’ailleurs que sa méthode lui a été dictée par son expérience uniquement.

Toutefois, après avoir vu que son approche fonctionnait, le Pr Sarno a essayé de l’expliquer.

Il pense, avec Freud, que le refoulement, par notre inconscient, de certaines émotions, conduit le cerveau à créer des douleurs, comme une forme de diversion pour éviter que notre moi conscient ne puisse accéder à ces émotions refoulées.

Mais ne vous sentez surtout pas obligé d’adhérer à cette thèse.

Certes, l’importance de l’interaction corps-esprit pour notre santé est considérable. Chaque semaine, de nouvelles études scientifiques montrent l’efficacité étonnante des techniques faisant appel à l’équilibre émotionnel comme la méditation, la cohérence cardiaque ou l’hypnose.

La méditation en pleine conscience, par exemple, aide à se débarrasser de douleurs de nature très diverses : douleurs abdominales , douleurs de l’arthrose , etc. [4] [5]

Mais nous sommes encore loin de comprendre le mécanisme par lequel cela fonctionne. La tentative d’explication du Pr Sarno est une hypothèse intéressante, mais seulement une hypothèse.

Plus ennuyeux, le Pr Sarno est affecté d’une forme d’intransigeance. Plutôt que de proposer sa méthode comme un complément utile des autres traitements naturels de gestion de la douleur, il les balaie tous d’un revers de la main.

Or l’apparition de douleurs chroniques justifient toujours une approche globale comportant notamment :

– une alimentation saine et anti-inflammatoire (moins de sucre et de produits industriels, plus de végétaux),
– des compléments alimentaires ciblés (omégas 3 et vitamine D),
– des plantes (curcuma et boswellia),
– des exercices physiques (yoga, pilates) et émotionnels (EFT, méditation, etc.).

Le Pr Sarno refuse même de reconnaître que notre mode de vie peut être une cause directe du mal de dos. Dans le cas de la position assise, c’est pourtant difficilement contestable. Il est clair que notre corps d’homo sapiens n’est pas bâti pour rester assis pendant 10 heures par jour.

Autrement dit, ce n’est pas parce que l’on reconnaît le rôle décisif de notre esprit qu’il faudrait s’empêcher de prendre soin de notre corps.

Un bienfaiteur de l’humanité

Malgré tout, le Dr Sarno reste un bienfaiteur de l’humanité, ne serait-ce que pour tous les patients qu’il a guéris.

La médecine conventionnelle est d’ailleurs en train de lui donner raison sur un point qu’il n’a pas cessé de marteler au fil des ans : l’inutilité de l’imagerie médicale, et plus encore de la chirurgie, dans la majorité des cas de douleurs lombaires.

Il est donc inutile de vous précipiter chez le radiologue, sauf dans deux cas : 1) un traumatisme avéré de la colonne et 2) des douleurs associées à d’autres symptômes inquiétants (qui peuvent signaler un cancer).

Gardez bien en tête que le vieillissement ou le tassement des vertèbres ne causent pas en eux-mêmes de douleurs lombaires. C’est pourquoi la chirurgie du dos est inutile et dangereuse dans la plupart des cas. Malheureusement, chaque année, des centaines de milliers de patients dans le monde subissent une opération de « soudure de leurs vertèbres » (arthrodèse) pour leurs douleurs lombaires, avec un taux d’échec de plus de 75 %. [6]

Quoi que l’on pense du Pr Sarno, il est donc essentiel, en cas de douleur chronique, de se tourner en priorité vers les approches naturelles.

Articles similaires

Sources

[1] Le meilleur anti-douleur, c’est votre cerveau, Pr John Sarno, Thierry Souccar Editions, 2015, page 25.

[2] Le meilleur anti-douleur, c’est votre cerveau, Pr John Sarno, Thierry Souccar Editions, 2015, page 19.

[3]  « Magnetic resonance imaging of the lumbar spine in people without back pain », Jensen M.C. et al., New England Journal of Medicine, 331, 1994, p. 69-73

[4]  Genomic and clinical effects associated with a relaxation response mind-body intervention in patients with irritable bowel syndrome and inflammatory bowel disease Kuo B, Bhasin M, Jacquart J, Scult MA, Slipp L, Riklin EI, Lepoutre V, Comosa N, Norton BA, Dassatti A, Rosenblum J, Thurler AH, Surjanhata BC, Hasheminejad NN, Kagan L, Slawsby E, Rao SR, Macklin EA, Fricchione GL, Benson H, Libermann TA, Korzenik J, Denninger JW. PLoS One. 2015 Apr 30;10(4):e0123861. doi: 10.1371/journal.pone.0123861.

[5] A comparison of mindfulness-based stress reduction and an active control in modulation of neurogenic inflammation, Melissa A. Rosenkranz, Richard J. Davidson, Donal G. MacCoon, John F. Sheridan, Ned H. Kalin, Antoine Lutz, Brain, Behavior, and Immunity, Volume 27, January 2013, Pages 174-184, ISSN 0889-1591, 10.1016/j.bbi.2012.10.013.

[6] Back Pain Treatments — What Works and What Doesn’t, Dr Mercola, in Peak Fitness



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

310 réponses à « Disparition automatique des douleurs : la méthode du Professeur Sarno »

  1. Marie-Noëlle Snider says:

    Bonjour,
    Votre texte se divise en deux parties : la première pour louer la méthode du Pr John Sarno, la seconde pour vous rétracter…
    En qui avoir confiance ?
    Cordialement,
    M-N. Snider-G.

  2. CHAYVIALLE says:

    Bonjour,
    Le meilleur thérapeute selon FORBES ???
    Non je n’y crois pas. Il y a tant d’autres et pas seulement aux USA, la Russie aussi en a.
    Arrêtons cette guerre « froide » dans le domaine de la santé et disons que nous sommes prêts à aider tous les humains, qu’ils soient blancs, noirs, réfugiés ou russes ou Cubains.

  3. Bonjour, pour moi une IRM me dit que j’ai des zones dans mon crane qui fait que j’ai des vertebres qui on des dépots et voila que je me sens tristes de prendre des pilules pour éclaircir mon sang. Et voila je ne pas plus infos . Seulement pour éviter des caillots de sang et faire un acv. pouvez-vous maider!!! Merci

  4. PETER POLIER says:

    J’ai acheté deux livres du Dr Sarno. Je les ai lus. Réussite presque totale!

  5. Roman says:

    C’est un document très intéressant mais puis-je émettre une petite critique? Je trouve que vos articles sont trop longs. Vous vous répétez un peu trop. Mais à part cela vos conseils son t les bienvenus. Bien à vous Jacqueline Roman

  6. diarrah sanogo says:

    c’est avec beaucoup d’attention que j’ai lu cette lettre. et vous ne pouvez pas s’avoir le degré de confiance qui m’anime. Nous dépensons souvent inutilement pour des maux qui ne guérissent jamais d’ailleurs. ce qui perturbe davantage le malade.

  7. Valouis says:

    Bonjour
    Suite à ma lecture je témoigne juste de mon experience : peut être 1 hasard mais apres avoir eu 1 traitement de ma tyroide presque 18 mois car 1 hypertyroidie detectee, avant de verifier de nouveau mon taux de tsh je me suis dite que je ne voulais plus avoir ce pb car j avais d autres choses à gérer et que le traitement avait assez duré…et ma tsh est normale depuis (on m a dit que ca pouvait se reproduire mais depuis plus de 2 ans je n ai rien eu …) et je me suis aussi fait la réflexion pour des douleurs passagères que ça devait cesser, sans medicaments, juste en me parlant à moi-même. Alors j ignore à quoi cela tient mais je vous crois. Merci.
    1 lectrice qui apprécie vos écrits.
    Bonne année ?

  8. Naili says:

    Je suis très heureuse d’avoir pris connaissance du contenu de cette lettre que je trouve très intéressante et enrichissante,un grand bravo

  9. Dion Marie-Gabrielle says:

    Bonjour,
    Il est certain que la chirurgie ne résout en AUCUN cas les douleurs de dos ,ni les médicaments ,inefficaces et PROVISOIRES mais L’ENTRETIEN de sa colonne par des exercices PHYSIQUES bien appropriés (par un kinésithérapeute) SOULAGENT ces DOULEURS ARTHROSIQUES (pas virtuelles) mais provenant de PORTAGES de POIDS LOURDS ou de MAUVAISES POSITIONS PRISES…
    Bien à vous,
    Marie-Gabrielle Dion.

  10. Patricia Risso says:

    Excelente el Método del Dr. Sarno, pero le agradezco a Ud. Xavier Bazin hacérnosle conocer. Muchas Gracias.

  11. Patricia Risso says:

    Me ha parecido extraordinario el artículo acerca del dolor de espalda y el poder de la mente. Me sumo a la gran tarea del eminente Dr. Sarno, su método me resulta por demás Superlativamente Interesante, es verdad, con fármacos y estudios convencionales, no se logra reparar el dolor de espalda, cuello, tensiones musculares, etc.
    Quiero felicitarlo a Ud. Xavier Bazin, por habernos presentado este excelente testimonio. Gracias.

  12. Colson Arlette says:

    J’ai moi-même fait l’expérience de supprimer une douleur uniquement en le demandant (à mon cerveau?? à l’univers?? à mon corps). Cela a marché et à l’heure actuelle je continue à penser « positif » et cela aide grandement à regarder en face le pourquoi d’une agression douloureuse. Bien sûr il y a des pathologies graves pour lesquelles l’intervention du corps médical est essentielle…mais encore.

  13. Brémond says:

    Bonjour
    Je vous remercie pour le livre du docteur Sarno oui je vai l’acheter, j’en ai besoin, j’ai été une 1é) fois opérée d’un nerf pincé, en bas du dos, puis Il y a deux ans de la colonne vertébrale, et depuis un certain temps je souffre de en plus en plus du bas du dos, de la jambe droite et du cou et des deux bras, je n’arrive plus à marcher je vous remercie
    bien cordialement .Mme Brémond

  14. Langlet Philippe says:

    j’ai eu 2 lumbago et 4 sciatiques à cause de deux
    érnies discales des disques vertébraux S1-L5 et L4-L5 provoqués par des chutes violentes de moto’
    depuis l’âge de 24 ans alors que j’ai 71 ans.
    j’ai résolu les problèmes depuis 20 ans en pratiquant une gymnastique anti-gravité , en me suspendant à un trapèze tous les matins avec des mouvements du bassin de gauche à droite et d’avant en arrière + des compléments
    alimentaires: Chondrostéo, Harpagophytum, vitamine B12 + une orthomorphologie quotidienne; semelles orthopédiques , sommier rigide et matelas ferme (futon) + chaises fermes avec dossier respectant la courbure lombaire +
    marche à pied quotidienne dans paris:
    je suis en peine forme aujourd’hui.

  15. Roselyne says:

    J’ai une fibromyalgie depuis 10 ans, j’ai été suivi par des médecins qui ne me parlaient que d’anti-douleurs, d’anti-inflammatoires … et d’antidépresseurs. J’ai toujours refusé tous ces médicaments. Je suis allée voir un homéopathe et une psycho-généalogiste. On a travaillé sur la détoxification de mon corps (vaccins faits trop tôt, métaux lourds, stress …) et sur mon arbre généalogique, les problèmes fibromyalgiques venant souvent de problèmes venant de la petite enfance. J’ai aussi fait des séances de sophrologie et des stages sur les états modifiés de conscience. Je peux ainsi passer mes douleurs quand elles deviennent trop fortes … au lieu de me retrouver aux urgences !
    Je fais du taichi et j’ai appris à contrôler beaucoup de choses (douleurs, émotions vives, stress …) avec cette discipline dont la méditation…
    Je sais maintenant que mon esprit est plus fort que mon corps et mes douleurs, ça ne vient pas du jour au lendemain, mais c’est réel. Au début, mon médecin me disait: « il n’existe rien contre la fibromyalgie ». et je lui répondais: » Vous ne connaissez rien contre la fibromyalgie, mais je trouverai ! » A présent, je peux en discuter avec lui et il admet que je m’en sors plutôt bien !

  16. Monique says:

    Que faire lorsque l’on a plus de cartilage entre deux vertèbres ?

  17. Renee says:

    Je suis persuadee que les maux dont nous souffrons, sont dus au stress, donc psychologiques. Il est donc logique que la meilleure facon de se soigner et de guerir de nos maux, est d’utiliser notre cerveau puisque nos « malaises » viennent de la. Tout comme le Dr. Joseph Murphy, le Dr. Sarno nous suggere d’utiliser LA PUISSANCE DE NOTRE SUBCONSCIENT. Nous sommes fait d’atomes et nous sommes magnetiques, ce que nous pensons, nous l’attiront. Alors pensons sante, bien-etre, relaxation, meditation, visualisation, tout ce qui peut nous amener a la sante physique et psychologique. Merci a SANTE CORPS ESPRIT de nous donner l’espoir que nous pouvons guerir et etre bien.

  18. henri smeyers says:

    Parmi les « hérésies » déclarées par la science officielle, on trouve la radiesthésie. Le hasard des événements de la vie (j’ai 75 ans) m’a permis de faire des expériences de radiethésie. Il faut faire abstraction du ridicule ! Il y a autant de théories qu’il y a de « praticiens ». Avant de condamner, il faut essqyer. Si le chercheur n’a pas une cinquantaire d’heures (pas en continu !) à essayer, après avoir fait une heure ou deux d’internet, tant pis. Je m’en suis servi en CACHETTE pendant presaque toute ma carrière, dont 25 ans de recherche appliquée sur les polymères et leur formulations dans le domaine industriel. Bonne chance ! ! ! H.Smeyers, ing.civil

  19. ELKINE NATHALIE says:

    Bonjour
    A la suite d’une opération de la cataracte
    j’ai eu un oedème dans l’œil droit qui a disparu probablement à la suite d’injection intravitréennes. A présent j’ai de la tension.
    Puis-je employer la méthode Sarno ?
    Cordialement.

  20. Mariska says:

    Il y a 2000 ans , quelqu’un a dit  » lève toi et marche « , la méthode Coué c’est de l’utopie et la science l’a prouvé

  21. dan says:

    toujours beaucoup de bla bla mais jamais de solutions proposées.Comme d habitude et comme l’ensemble des magasines de santé ( Santé Nature Innovation , Neo Nutrition etc etc ) la Santé avec vous n’est juste qu’une affaire de pognon ,de fric et de rentabilité.
    Si vous vouliez changer la situation de la Santé des gens face à la Médecine Allopathique et les convaincre réellement de changer leurs méthode se soin , pourquoi tout est toujours payant à ce moment la?La Santé dans les 2 cas est tjrs une affaire de fric…….Vos lettres sont en fait la plupart du temps des Publicités déguisées pour tel bouquins ou tel Laboratoire ou pour tel ou tel abonnement…..La santé au Naturel ce n est pas comme cela que je la conçoit.Et quand bien meme ce serait une Santé à 2 vitesse : une pour ceux qui ont de l’Argent et ceux qui n’en ont pas…..TRÈS DÉÇU ET BIEN ÉNERVÉ !!!!!!

    1. DOLINSKI says:

      JE SUIS D ACCORD AVEC JE LISAIS AVEC ATTENTION CETTE LETTRE QUAND J AI VU ACHETER CE LIVRE .JE N AI PAS D ARGENT DONC PAS DROIT AUX SOINS COMME BEAUCOUP.COMMENT LAVER SON ESPRIT QUAND ON VIT DANS DES PROBLEMES COMME CA.LA SANT2 AUX RICHES LES DOULEURS AUX PAUVRES.C EST CA LA M2DECINE ET VOUS EN FAITES PARTIE.JE ME DESABONNE

  22. Haeck says:

    bonjour,j ai eu un grave probleme d alcoolisme.enn 2011 j ai du me rendre aux urgences a l hosto et la j ai fait une hepatite alcoolique.on me donnait 14 jours a vivre.et la ca été un déclic,je me suis battue comme un beau diable,j ai tout subi,je n ai jamais été en crise de manque.gavage;biopsie,avec une equipe formidable de jeunes médecins.je suis sortie le 10 janvier.Mais comme je faisaisx beaucoup d ascite,tous les mois 2 jours d hosto pour ponction dans le ventre et finalement operée en juillet 2013,on m a mit un tips.je n ai plus jamais retouché a l alcool et c est une nouvelle vie.evidement controles tous les 6 mois et traitements a vie.Cest mieux qu un cerceuil.la,mon mental a suivi ma volonté et comme mon moral est toujours au beau fixe,tout va bien.Vive la vie.gigi

  23. Taite says:

    je suis dacord avec vous en ce qui conerne le cerveau mais j ai une spondylarthrite et je souffre du bas du dos dans le fessier et dans les jambes et j ai aussi des kystes poplités et donc je souffre derrière les genoux. Que faire rien ne me soulage??? Merci pur vos conseils

  24. Mire says:

    Bonjour,
    Merci pour cet article . Je confirme que le mal-être intérieur provoque des bloquages physiques.
    Il y a 1 an et demi, je ne connaissais pas Santé corps Esprit. Et je découvre aujourd’hui l’existence du Dr Sarno. Donc mon expérience n’est en rien liée avec cet article ……
    En bref. Pas de pub , juste mon vécus il y a 1 an et demi.
    J’avais les trapèzes complètement enflammés. Ce qui me provoquais des douleurs dans la nuque jusqu’à la tête. Des migraines fréquentes qui me forçaient à me coucher. Les douleurs etaient tellement forte que j’en vomissais. J’avais également des douleurs dans le bas du dos, qui se dépendaient dans les cuisses. Toutes ces douleurs m’empêchaient de dormir.
    J’ai une famille, j’aime la nature et vais souvent marcher. Inutile de vous dire que là, tout était devenu compliqué. Dès que j’avais un moment dans la journée je faisais une sieste. Juste pour puvoir ‘tenir’ jusqu’au soir.
    J’ai fini pas aller consulter mon médecin généraliste, en espérant qu’il me trouve quelque chose ! Que je puisse enfin me soigner ! Il m’a fait une analyse appronfondie du sang qui a révélé que je suis en parfaite santé!
    Suite à ce diagnostic plutôt réjouissant mon médecin m’a posé quelques questions:
    Avez-vous des soucis au travail? Du stress? Et à la maison? Comment ça va?
    Et là, a mis le doigt sur le problème.
    Pour faire court, des conflits relationnels entre ma fille et mon mari étaient la source de mes maux.
    J’ai débalé mes soucis, et mon médecin m’a conseillé de parler de mes tracas à mon mari. Et m’a dit ‘vous verrez, vous n’aurez plus mal et vous dormirez’ . Je n’y croyais pas vraiment ……
    Le soir même je parle de tout ça à mon mari, ce qui a engendré une grande discussion …. des pleurs….. des pardons …. et …..
    Au fil des jours, tous mes membres se sont détendus ! Depuis, je n’ai plus jamais eu mal ! Ni aux trapèzes, ni à la tête, ni au dos. Quant au sommeil, ce n’est pas encore 100% mais c’est beaucoup mieux! Plus besoin de sieste, j’ai de nouveau l’énergie pour aller marcher !
    Alors oui, l’esprit est lié au corps !
    Mireille

  25. Bahy mina says:

    Merci infiniment, rien qu en lisant votre lettre j ai sentie un soulagement, vraiment, depuis 5 mois je souffre des douleurs lombaires, sciatique et hernie discale, surtout apres l irm j etais aneantie je suis sportive, femme de 67 ans , le medecin m a prescrie une operation chirurgicale que j ai refuse de faire, un jour sur deux une kinesitherapie  » indiba » qq longueur de dos crowle m a soulagee ; et au fond de moi je pense que c est psychique car avant j ai vecu une periode dure que j essaie d oublier difficilement. Merci de me confirmer cette aproche j espere que j ai vu juste car les douleurs c est tromatisant surtout a 67 ans se dire vaincu est facile merci de m encourager.

  26. Marc says:

    Bonjour à vous amis de la santé
    Superbe page sur le professeur SARNO et ses études .Merci à vous de nous les faire partager et y réfléchir . Bien content de pouvoir vous lire.
    Bien cordialement

  27. DUJEUX says:

    Bonjour,
    je trouve comme bien souvent beaucoup d’ecriture, une fois lu, pas plus avancé qu’avant, et tout compte fait tout cela pour faire de la vente.
    faire plus court et plus direct sur le sujet ,ne serait t’il pas mieux.
    Merci.
    Bien Cordialement.

  28. Giraud says:

    Monsieur Bazin
    vos discours commencent par des informations gratuites, puis au bout d’un temps, chaque message appelle à une dépense…. mais vous ne touchez aucune commission bien sur….
    je m’en doutais un peu, merci de la confirmation, et je fais le pari que vous ne publierez pas ce commentaire
    je me trompe ?

    1. Corentin says:

      Il parle des travaux d’un médecin, c’est la moindre des choses que de citer l’ouvrage dont il parle et d’inviter à le lire. Je ne vois pas bien comment il pourrait toucher une commission. Il faut arrêter de voir le mal partout.

  29. BEGHIN DANIELLE says:

    Sans connaître le Pr SARNO, je peux vous dire que cette méthode est réelle et efficace, pour l’avoir utilisée sur moi après une recherche dans mon passé pour retrouver mes blocages avec l’aide d’un thérapeute. Exemples: un matin je me suis levée et je n’entendais plus du tout d’une oreille, la veille je m’étais disputée avec mon mari et le problème était que je ne pouvais plus supporter d’entendre certains mots, qui me ramenaient à de la violence subie lors de mon premier mariage, donc j’avais tiré le rideau en me disant: »je ne peux plus l’entendre » et étant presque sourde d’une oreille, j’ai psychologiquement bloqué l’autre. Quand j’ai réalisé ce que j’avais mis en place: ma surdité, je suis partie 3 jours me libérer de la source de ce raisonnement et j’ai entendu à nouveau normalement. Idem pour les ulcères à la cornée, je ne peut plus le voir était mon raisonnement et je perdais la vue, puisque on me parlais de greffe, alors j’ai quitté mon mari et en un mois plus rien!! Et pour les lombaires j’ai échappé à l’arthrodèse heureusement car le raisonnement est : qui suis je, car lorsqu’on subi des violences on perd toute personnalité. Merci pour vos lettres, heureusement qu’en ce monde où tout est régi par le profit, il y ai des personnes et médecins courageux pour nous aider.

  30. ARMENGAUD Yves says:

    BONJOUR !
    Je suis entièrement d’accord avec la méthode du Dr SARNO ! Il existe des ouvrages très anciens qui relatent des guérisons par l’esprit ! J’en ai fait l’expérience plusieurs fois et ça marche ! Je m’étais informé en lisant le livre du Dr Joseph MURPHY : « La puissance de votre subconscient » paru en 1987 Editeur le jour ! je suis également d’accord pour dire que la nourriture est aussi essentielle à une bonne santé ! Personnellement je ne consomme plus de produits laitiers ni gluten depuis 4 ans et je ne fais plus de rhume de cerveau ni bronchite alors que j’étais atteint 4 à 5 fois par an de ces soucis de santé ! Je suis ravi que vs ayez publié cette méthode SARNO? et j’espère que beaucoup de gens l’essaieront ! mais bon il faut être curieux et ne pas être aveugle de la médecine conventionnelle ! Les HE sont églement très importantes ainsi que les compléments alimentaires ! Cordialement et Merci pour vos publications !

  31. Andrieux F. says:

    Bonjour, j’ai su – APRÈS une opération (L4/L5) en 1995 – que j’aurais pu (j’aurais dû) ne jamais être opérée… Que d’essais divers et variés ensuite pour tenter d’améliorer mon sort! Par contre, je me suis rendue compte par moi-même, à l’époque, que la détente de l’esprit provoque la détente du corps! Je suis donc convaincue que le Professeur Sarno a raison. Reste que dans la vie courante, il n’est pas forcément facile de faire de la méditation… mais quelques respirations abdominales profondes provoquent déjà une décrispation musculaire et mentale intéressante pour un quotidien amélioré.

  32. popov says:

    super. bravo.merci à vous.

  33. Siegenthaler Marie-Claire says:

    La méthode du Pr. Sarno rejoint celle de L’EFT ou le magnétisme. J’aurais l’envie de l’associer au pouvoir de l’intention ou tout simplement aux vibrations communément appelées les bonnes ondes… en qualité de therapeute en reboutologie et par une formation basique du magnétisme et de EFT, j’ai pu voir des douleurs disparaitre alors que je n’avais en aucun cas toucher la personne puisque le soin s’est fait à distance. Et pourtant ça marche !
    Merci pour cet article qui me conforte encore un peu plus dans mes convictions.

  34. Huynen says:

    Félicitations ! Continuez à écrire vos articles !

  35. dellisse monique says:

    je suis en accord avec votre récit, quand l’athrose à mes mains me fait mal,je vais au jardin faire du petit
    bois pendant 1 heure et le mal disparaît, en 2000
    j’avais eu une fracture ouverte à ma jambe gauche
    dans ma tête je me disais sans arrêt je n’ai pas mal
    et cela marchait toujours pour ne pas souffrir.
    j’adore lire vos lettres.

  36. Van Brabant M. says:

    c’est a essayer, pourquoi pas.
    Si cela fonctionne.

  37. Marie Ieland says:

    Tout à fait convaincue que le corps parle, crie, hurle tout ce que mentalement, nous lui faisons supporter et surtout ce que nous avons dû supporter depuis notre naissance. Ecoutons le, apaisons le, alors qu’on nous a appris à ne pas nous écouter, à serrer les dents, à foncer, à se bien tenir. Ouf ! Apprenons à nous aimer, à nous détendre, à nous écouter. Les techniques de relaxation sont un sérieux atout.

  38. Laurence says:

    Bonjour, je confirme que ça marche pour avoir essayé cette méthode il y a environ 20 ans, mais avec un autre Professeur. La seule chose qui l’empêche de fonctionner, c’est le doute ! Notre cerveau est une grande puissance, encore faut-il savoir l’utiliser et avoir confiance en ses capacités. Avec cette méthode, non seulement je me suis sortie d’une dépression, mais j’ai réussi à trouver du travail, une maison, de l’argent, à me protéger d’une chef trop agressive et d’un petit ami trop violent… et cette liste n’est pas exhaustive. Il n’y a aucune limite aux pouvoirs de notre subconscient! et nous possédons tous ce pouvoir. Je ne connais pas ce professeur dont vous conseillez le livre, mais il semblerait qu’il donne les mêmes conseils que ceux que j’ai reçus.

  39. Thierry LE BARCH says:

    Bonjour,
    j’ai toujours cru que j’étais fou ! je n’en ai parlé à personne vous pensez bien ! Je suis impressionné par cette démarche du cerveau et je le mets en pratique depuis plus de 20 ans …
    En fait je crois que le cerveau pilote tout et qu’il est la tour de controle du corps … ainsi quand une douleur intervient dans mon corps, quelle qu’elle soit, je déclenche un système d’alerte mentalement du style militaire ou zone protégée : « Alerte ! alerte à toutes les cellules disponibles ! douleur à … (tel endroit) ! » puis toujours mentalement je cible la douleur et ça marche même sur un problème d’artrose d’épaule …
    Testez vous même !
    Thierry

  40. Christine DIDY says:

    En 2009, je boitais depuis 6mois, mon medecin pensait que c etait mon dos! mais apres plusieurs problèmes de santé qui se présentent et une infection urinaire, un ami me conseille d aller passer 1 IRM du bassin chez un urologue qu’ il connaît, il me prend rdv assez vite>> et on me decouvre un Myelome multiple av tumeur maligne de 9cm sur l os hiliaque à la jambe gauche…? je suis anéantie?.. ainsi que mes proches. Je vais devoir subir chimiotherapie, radiotherapie..et 2 greffes de moelle?.
    Mes amies m offre alors le livre du canadien Daniel SEVIGNI, Penser-Gerer-Gagner , sur LA PENSÉE POSITIVE >☺(comment comprendre ses souffrances et parler à son corps-se pardonner? ou accepter ce qui EST >LACHER PRISE)..etc .
    Ses lectures ainsi que la pratique journalière (parler à son corps) +meditations recommandées dans ses livres m ont vraiment aidée,? je me suis sentie protégée en faisant appel à l Univers infini, par des prières spécifiques recommandées ds son livre?.
    A présent, Je suis CERTAINE que nos pensées nous empoisonnent et la rendent malade! ?
    Par contre, le pouvoir de la pensée positive? peut nous aider à avoir moins mal et aussi à se guérir à la longue de persévérance!..je continue à faire ma méditation et remercie? l UNIVERS ts les jours pr la belle journée? que j ai vécu.
    Auj,en 2017, je suis en totale rémission et je revois ts les 6mois mon hématologie au ChU de LIEGE- BELGIQUE
    UN TOUT GRAND MERCI ???à la science, aux infirmières, aux chercheurs et au Dr BEGUIN, pr leur très bons soins mais… aussi à L UNIVERS INFINI ..QUI M ONT aidée à GUERIR??
    NAMASTE?

    1. Henri Grinda says:

      jr souffre ponctuellement de douleurs lombaires ou cervicales , j’ai 81 ans j’ai pratiqué avec le club de l’A.S.P.TT le VTT en montagne ou en ville comme a Toulon où depuis plus de 30 ans j’ai collaboré à la mise en place de voixs permettant aux 2 roues de se rendre à leur école , à leur travail ou simplement s’isoler du trafic routier .
      je suis actuellement au Porphyre une résidance pour personnes agées , entre 65 et plus qui me permet de faire du vélo d’appartement sur mon balcon … ce vélo étant tres perfectioné me permet de maintenir l’état de mes mollets…

  41. Emmanuel LATSAGUE says:

    Bonjour !
    Dans ma jeunesse, J’ai en effet développé une méthode de contrôle de la douleur. Le principe en est très simple et vous le livre volontiers même si ceux à qui je me suis ouvert se sont montrés peu réceptifs à ce jour. Il s’agit de prendre une position confortable (debout, couché, assis, peu importe …) et commencer à respirer doucement et profondément mais sans effort comme si on voulait s’endormir (ce qui arrive parfois). Ensuite, focaliser sa pensée sur le mouvement d’un objet, une personne, un lieu, un dessin, une peinture ou une sculpture, etc. … qui éveille en vous une sentiment de calme agréable et non violent. Ce pourrait être une chute d’eau, un pré agité par le vent, un grand soleil ou une personne souriante. Les sujets sont très nombreux et chaque personne a le sien particulier. Enfin, observez les mouvements du sujet choisi et laissez vous bercer par le plaisir qu’ils font naître en vous. Au bout de quelques instants, la douleur part toute seule.
    Aujourd’hui, à 60 ans, je suis perclus de problèmes divers dus essentiellement aux abus auxquels je me suis laissé allé étant plus jeune mais j’en maîtrise assez bien les symptômes.
    Voilà ! A vous de développer mon expérience à votre profit. Je l’ai reçu gratuitement, je le donne volontiers sans contrepartie.
    Sincèrement, Emmanuel.

  42. Kanoui says:

    oui , je suis depuis 6 ans , une méthode établit par le Dr Daniel Dufour, a Geneve, en Suisse. cette méthode m’a permis de sortir de ma dépression qui durait depuis 8 ans sous médications.
    vous pouvez aller voir les details sur son site Oge.biz
    Dr Daniel Dufour enseigne aussi a l’université au canada. il a écrit plusieurs ouvrage .

  43. marie jo says:

    On n imagine pas le pouvoir de l inconscient, le pouvoir de nos émotions etc . Pour cela il suffit d aller sur internet visionner des conférences sur différentes techniques tel que l eft, l ‘hoponopono, le reiki, le ra haraktys la relaxation, l auto hypnose, la méditation, le yoga, j en passe et des meilleures que l on peut pratiquer tout seul. (il suffit d’un peu d ‘entrainement et de volonté )
    Sans parler des thérapies magiques comme la kinésiologie, la psychokinésiologie etc etc. Il y en a tellement qui nous permettent de nous soigner tout seul en ouvrant notre conscience.
    Déja la première chose, arreter de mettre la faute de notre mal être sur les autres et prendre enfin nos responsabilités. Ca n ‘est pas toujours facile mais une fois qu on commence on ne peut plus s arrêter, c’est tellement interessant.
    Bien se connaitre aide a s ‘aimer, a aimer les autres et tout devient plus simple.

  44. Carlos Issa says:

    A vrai dire vous faites de la publicité et c’est tout . Vous écrivez vous écrivez vous écrivez sur le pr mais pas comment se guérir .vous nous faites croire que la solution est dans le paragraphe suivent mais non et même si on lit jusqu’au bout c’est pareil .en conclusion vous faites la pub pour des collègues car vous ne donnez pas de remède . Car si après la lecture du mail ou vous promettez de guérir le mal de dos , cette lecture n’a pas apporté de nouveau pour moi sauf faire parler du pr . Expliquez comment traiter le mal de dos est plus utile pour moi lecteur que de parler du pr ,or vou n’avez pas expliqué. Quand aux commentaires des patients, … je doute fort

  45. Herzog Marguerite says:

    Merci pour cette lettre et celles pour lesquelles je ne vous ai pas remercié. Ce livre m’intéresse car je pense que ce n’est pas que le dos que l’on peut guérir avec le cerveau mais cela donne une technique d’approche, ce qui est précieux.
    D’autre part, j’ai eu l’heureuse surprise d’imprimer cette lettre et de constater que les caractères sont juste un peu plus grand ce qui est parfait pour la lecture. Merci mille fois d’avoir corrigé cette approche qui pour moi est essentielle.
    Merci aussi pour tous les trésors que l’on trouve dans vos lettres.
    Margot

  46. marie therese denise rossaert says:

    j’ai eu deux grandes opérations du dos après etre tombée d’un escalier en marbre(à mon travail) en plus je été mis à la porte;, bien que je travaillais depuis 27 ans dans cette grande firme – mais c’est vrai : depuis que je fais ma méditation, le soir , je dors beaucoup mieux et mème pendant la journée j’essaie de me concentrer sur les (belles choses de la vie) le soleil, les fleurs, la belle musique classique etc et cela aide vraiment a me ddécontracter et alors j’ai beaucoup moins mal !!!

    1. Frankie A. says:

      Bonjour, il y a quelques lustres, on entendait parler de tous les petits bonheurs de la vie… c’est exactement ce que vous faites (moi aussi) Sachons apprécier et profiter de tout ce qui est beau et fait du bien. Toutes ces petites choses qui nous entourent et que beaucoup ne savent pas voir (entre autres les addicts aux jeux sur écrans divers)
      Savoir admirer une fleur, un oiseau, un joli dessin, une voiture ancienne aux cuivres rutilants etc. Savoir s’émerveiller à tout âge… Prendre un train qui sillonne la campagne au lieu de la « déchirer » à plus de 200KM/h! Laisser une guêpe marcher sur son doigt, au lieu de vouloir à tout prix l’écraser. Forcément, ça l’énerve! Mieux vaut lui mettre quelques miettes dans une soucoupe au bout de la table…

  47. Nicole Schatteman says:

    D abord merci pour les renseignements.
    Après avoir lu votre article je dois dire que je n ai pas d efforts à faire pour accepter le contenu .

    Je veux lire les commentaires sur le site même que vous annoncez

    Peut être même acheter le livre.
    Bien à vous

  48. marchand says:

    bonjour ayant a deux endroit le canal etroit l4 L5 ET S1 je pense que je dois passer par la chirurgie . j’ai une cruralgie depuis un certain temps je dois souvent m’asseoir

    1. Frankie A. says:

      Bonjour, s’il vous plait résistez au chant des sirènes qui vous incitent à vous faire opérer. J’ai « joué » en 1995 (L4/L5) et j’ai perdu! Je m’en sort très bien quand je prends le temps de respirer, je veux parler de respiration abdominale profonde. Visualisez un lieu ou une personne que vous aimez et respirez! Ou écoutez, en sourdine, un CD de Sylvie Roucoules et… respirez! Magique

  49. Rimet says:

    Après lecture de cet article, je puis réellement confirmer que le pouvoir de la pensée négative comme (la peur abandonnique ou autres peurs , les angoisses, carence affectives , solitude ..) entraine non seulement des maladies mais les entretient ,,,,,
    Le cerveau est très puissant et j’en sais quelque chose!
    il peut être merveilleux également dans les moments de bien être de la contemplation ou autres et , Tout se détend
    Très bon article « piqûre de rappel » .MERCI

  50. mr MAGAUD André says:

    j’approuve cette méthode ! elle m’a réussi ! un médecin m’a parlé de douleurs fantômes , souvenir de traumatismes passés ! et issues du cerveau ! il m’a prescrit des médicaments ! j’ai pris un comprimé !
    et je me suis que mon cerveau n’avait pas a décider tout seul sans mon accord !
    j’ai donc décidé de refuser les douleurs fantômes !
    en quelques jours, j’en ai éliminés plus de 8/10 !
    Ayant sélectionnées les douleurs nouvelles , j’ai entrepris de les analyser et de les refusées !
    et ça marche ! j’ai 84 ans et depuis 3 ans je n’ai plus vu de médecin et pris un seul comprimé anti-douleurs !
    j’approuve cette méthode ! elle est très efficace avec un minimum de volonté !
    en 60 ans d’activité professionnelle ! j’ accumulé beaucoup de de traumatisme très variés et plus ou moins graves ! tous on laissé des souvenirs !
    j’en suis débarrassé ! mais il faut maintenir la pression !
    ET CA MARCHE !!

  51. Lacoste Thierry says:

    Pour avoir été initié à l’auto-hypnose par le biais du Centre de prise en charge de la douleur du CHRU de Montpellier, je sais que la douleur est maîtrisable par la pensée… par l’écoute de son corps.
    Alors ce que dis ce praticien américain n’est pas faux.
    J’ai la chance d’être toujours suivi par le centre de Montpellier et par un médecin hospitalier. Si vous avez des douleurs « insupportables » je vous conseille d’aller voir votre généraliste et de vous rapprocher d’un centre hospitalier de la prise en charge de la douleur.

  52. Gasnier says:

    Je ne sais si ce qui va suivre a un rapport avec ce que je viens de lire sur le Prof Sarno, mais, à la question d’une mienne cousine concernant ma résistance à la maladie pendant ma période d’activité ( 45 ans ) , ma réponse a été : je n’ai pas le temps d’être malade…Réponse sans doute présomptueuse, mais, inconscienment j’ai l’impression d’appliquer depuis longtemps cette méthode et, pour l’instant, cela me réussi, mais cela ne veutpas dire non plus que je suis en aussi bonne santé que je le crois ….D »ailleurs, ne dit-on pas : un bien portant est un malade qui s’ignore ( malade ) ?

  53. Josef Drebitko says:

    Svp comment se procurer le livre en question?

    Merci

  54. Danielle dars says:

    Je suis convaincue que cette méthode peut fonctionner. J’ai de la rhizarthrose, donc de l’inflammation et comme je suis coupeur de feu, j’efface mes douleurs, c’est magique. Je lève aussi les brûlures de radiothérapie sur les malades du cancer. Les medecins ne savent pas pourquoi ça marche ni comment ça marche mais les malades ne sont pas brulés et cependant c’est efficace.

  55. Bouchery says:

    Je vais de ce pas acheter le livre du Pr John Sarno car j’ai de temps en temps des douleurs dans le bas du dos Merci de vos conseils

  56. néron george says:

    Bonjour,

    Je suis catholique et j’ai bien des doute sur :

    CORPS ESPRIT

    Dites-moi votre philosophie et votre spiritualité
    croyez vous en Dieu ?

    Je crains de vous suivre, donner-moi des exemples de ce que vous pratiquez
    merci

    1. Emmanuel LATSAGUE says:

      Bonjour !
      Être Catholique est une bonne chose car mettre sa confiance dans quelqu’un de plus grand que soit amène à grandir soi même. Vous êtes fait à l’image de Dieu, donc avec un pouvoir de création que vous ne pouvez même pas imaginer.
      Dans l’épître aux Hébreux (11:1), St Paul enseigne que « la foi est la ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas ».
      Reste à savoir dans quoi est-ce que vous mettez votre foi. En tant que Chrétien Catholique, certaines techniques ne vous sont pas interdites dans la mesure où tout ce que vous faites est au Nom de Jésus-Christ dans la gratitude et la reconnaissance, en accord avec la Bible, Parole de Dieu.
      Je vous invite à la relire et méditer les passages suivants : Romains 10:17 ; Proverbes 3:5-6 et 4:20-22 ; Psaumes 37:5 et 7 ; Philippiens 4:6-8 ; 1° St Jean 5:14-15.
      Renouez le dialogue avec votre Esprit dans le Nom de Jésus-Christ.

  57. vaunac says:

    comment se procurer le livre du doc. darno

  58. Garant Simone says:

    Bonjour,

    J’ai très mal aux vertèbres cervicales, aux lombaire, aux bras, enfin j’ai mal partout. Je serai très heureuse de pouvoir ces douleurs qui me pourrissent la vie. Comment se procurer cette méthode en Français. Merci

  59. lebon says:

    bonjour,

    je suis infirmier, merci pour cette lettre, par expérience je dois confirmer que la douleur n’est pas forcément mécanique , et que le cerveau joue un rôle capital dans l’intensité et le déclenchement de la douleur.J’ai fait une expérience en travaillant dans les thermes .Positionnez vos mains dans des étuves 49 ° ? en se focalisant sur la chaleur produite par saturation , on constate « diminution voire l’absence de douleur  » ressenties dans d’autres zones …….DE PLUS EN QUESTIONNANT DE FIBROMYALGIQUES ON TROUVE SYSTEMATIQUE UN CHOC EMOTIONNEL OU TRAUMATISME LIE AU POINT DE DEPART DE LA DOULEUR; je pense qu’on doit prendre en charge la douleur de façon globale (corps et esprit)
    j’ai hâte d’acheter le livre

  60. lebon says:

    bonjour,

    je suis infirmier, merci pour cette lettre, par expérience je dois confirmer que la douleur n’est pas forcément mécanique , et que le cerveau joue un rôle capital dans l’intensité et le déclenchement de la douleur.J’ai fait une expérience en travaillant dans les thermes .Positionnez vos mains dans des étuves 49 ° ? en se focalisant sur la chaleur produite par saturation , on constate « diminution voire l’absence de douleur  » ressenties dans d’autres zones …….DE PLUS EN QUESTIONNANT DE FIBROMYALGIQUES ON TROUVE SYSTEMATIQUE UN CHOC EMEOTIONNEL OU TRAUMATISME LIE AU POINT DE DEPART DE LA DOULEUR; je pense qu’on doit prendre en charge la douleur de façon globale (corps et esprit)
    j’ai hâte d’acheter le livre

  61. MORELLI says:

    j’ai lu votre dissertation avec intérêt ! mais alors, si je comprends bien…. les bébés ne souffriraient donc pas, si ??? ben non : puisqu’ils n’ont encore
    rien refoulé !
    Alors… quand je pense qu’on se réjouissait que le corps médical soulage ENFIN les tout petits par des antalgiques, alors qu’il y a moins de 50 ans on ne le faisait pas… avec votre raisonnement, ce sont nos anciens qui avaient raison ??? ça, désolée… je ne peux le croire.

    1. Frankie A. says:

      Une bébé nait « chargé » de toutes les émotions positives et négatives ressenties par sa maman pendant sa vie intra-utérine. C’est plus facile à « visualiser » quand il s’agit d’un nourrisson qui nait dépendant parce que sa maman n’a pas su – ou pas voulu – arrêter l’alcool ou la drogue pendant sa grossesse…

  62. AHOUA says:

    Bonjour Monsieur
    Juste merci pour votre lettre.Cette lettre m’a réconforté. Je vais acheter le livre pour en découvrir plus.

  63. Zénard Françoise-Marie says:

    Article très intéressant et juste. Les solutions proposées sont logiques de toute évidence. Dommage que les livres du Pr. Sarno ne soient pas traduits en français pour ceux qui ne connaissent pas l’anglais. Pour les incrédules, cela vaut le coup d’essayer sa méthode et ses conseils puisque la médecine conventionnelle est inefficace en l’occurrence et j’en sais quelque chose. On ne peut connaître qu’une amélioration notoire même si la guérison n’est pas totale. Celle-ci dépend aussi du sérieux à suivre la méthode ! Avis aux victimes du mal de dos : Foncez !

    1. Garant Simone says:

      Bonjour,
      Merci c’est bien de dire « foncez ». Comment faire si l’on ne connait pas l’anglais suffisamment pour lire ce livre. Il n’y a personne qui puisse le traduire. Dommage, on doit rester avec nos douleurs.

  64. Koumbi says:

    L’idée va dans le même sens que le docteur Sarno. Le mental guérit en vraie bon nombre de maladies.

  65. jambon says:

    Bjr, je viens de vous lire, et je penses que vous avez raison…… dur, dur à appliquer, et de savoir si çà vient bien des mauvaises pensées.
    Merci.

  66. Epée Martine says:

    bonsoir
    merci bien pour vos conseils qui m’ont vraiment touché

  67. bochet Jo says:

    Bonjour !

    J’ai cassé 4 vertèbres dans un accident de parapente il y a 6 ans. Ma L3 est broyée et les chirurgiens me conseillent de ré-opérer.
    Malgré tout je fait beaucoup de sport (ski, montagne, VTT, surf…) et je m’en sors très bien avec des étirements et surtout depuis que j’ai décidé que le mal de dos ce n’est pas pour moi !
    J’évite de regarder mes images médicales qui font peur et je m’imagine me redresser. Ca ne fait pas de miracles mais en tout cas je ne souffre pas alors que d’après les spécialistes « ce n’est pas possible ».
    Je me suis juste dit que je n’avais pas le choix, pas le droit d’avoir mal ! courage à vous

  68. Jay says:

    Cette théorie confirme ce que j’avais déjà relevé personnellement: souffrant d’une très forte arthrose de la hanche depuis plusieurs années, je me suis accidentellement déchiré deux tendons à l’épaule.
    Très douloureux !! Mais tout le temps de la récupération de cette déchirure … mes douleurs d’arthrose avaient totalement disparu !! Mon cerveau était concentré sur l’épaule, et « laissait en paix » la hanche.

  69. Sabin MAnne says:

    Bonjour,

    J’ai été très intéressée par cette lettre, qui me correspond !
    Ayant depuis 3 ans une douleur dans le bas du dos , suite à une hernie fiscale , je ne peux être soulagée ,ceci entraine d’autres douleurs musculaires …
    J’ai recours bien sûr aux anti douleurs, séances de Kiné ,etc
    Mais, je suis consciente que le cerveau à gérer le trop plein de soucis , en apportant ces douleurs…
    Donc , cette méthode , je vais l’essayer dès aujourd’hui! Car j’ai envie de vivre sereinement et d’apporter mon témoignage, qu’en j’aurais reussi!!!
    Merci encore,
    Cordialement,
    MAnne Sabin

  70. Zaaf says:

    Bonjour et merci

    Je suis parmis ceux qui ont des douleurs permanente lambaire et cervical donc tout le long de la colonne vertébrale
    Tout les medicaments n’ont pas apporté pas de soulagement
    Quel est le soins rapide pour soulage mon mal
    J’ai la maladie spondiarthid avec des conséquences de rougeurs sur les œils

  71. Arie says:

    Je donné des cours de « mon yoga » depuis plus de 50 -cinquante-ans et j ai vu beaucoup de personnes améliorés ( je dis pas soigné)et cela va dans le sens de votre article prudence-mode de vie-et SE PRENDRE EN CHARGE

  72. Arie says:

    Je donné des cours de « mon yoga » depuis plus de 50 -cinquante-ans et j ai vu beaucoup de personnes améliorés ( je dis pas soigné)et cela va dans le sens de votre article prudence-mode de vie-et SE PRENDRE EN CHARGE

  73. Dautherives Anne says:

    Bonjour,
    Je pense que nous méconnaissons trop nos propres pouvoirs et surtout celui de notre cerveau. Atteinte d’une maladie orpheline, j’ai découvert la méthode Silva basée sur le pouvoir de l’esprit, je me bats de cette façon.
    Cordialement.

  74. Philippe Lemaire says:

    J’ai lu deux livres du docteur Sarno . Je souffre de douleurs musculaires dorsales quand je suis allongé, et ce depuis pas mal d’années. Depuis que j’ai essayé d’adopter le point de vue en question mes douleurs ont nettement diminué sans pour autant avoir disparu.

  75. Malik says:

    Bonjour,
    Vos articles m’intéressent. Oui la pensée positive est importante. Pour information, en pensant que vous en avez déjà entendu parlé, Je vous invite à aller voir l’Universal healing TAO, du Maître Mantak Chia en Thaïlande. Cela peut être un outil complémentaire pour vos lecteurs. Sachant qu’il est à chacun de trouver ce qui lui convient. Ces pratiques sont enseignées dans le monde entier et touchent les 4 dimensions : le physique, l’émotionnel, le mental et le spirituel. Le secret c’est la pratique pas à pas, là où chaque individu est dans son moment de vie. Pas de juste, pas de faux; c’est l’accueil dans le moment présent de ce qui est en nous. Ancrage, alignement et cultivation de son énergie sexuelle. Regard vers l’intérieur de soi. Sur son propre chemin de guérison, arriver à calmer l’âme et l’esprit pour vivre en harmonie, dans la joie et la fluidité.
    Cordialement
    Caroline

  76. Mégard says:

    Je suis perplexe

  77. Lauze maurice says:

    Bonjour j’aimerais que vous me donner cette méthode miracle ça fait plus de 30 ans que j’ai des problèmes niveau des lombaires et cervicales . J’aimerais que le matin en me levant de plus avoir mal pour moi ça serait une renaissance. Merci cordialement Maurice

  78. Lorraine Gardiol says:

    effectivement rien ne vaut l’expérience personnelle pour confirmer ce que le DR Sarno avance. La mienne est surprenante: atteinte de 2 hernies discales que j’ai essayé de guérir par des soins d’acupuncture, de physiothérapie 2x /semaine pendant 2 ans, rien n’y faisait et une petite voix me disait:  »il n’y a personne qui peut me guérir ». Croyance presque inconsciente qui annulait l’efficacité de toutes interventions, on s’entend… ; Je marchais avec une canne à 40 ans, pensant que ma vie allait se réduire à ça! et pour finalement accepter, en dépit de mon aversion, pour une intervention chirurgicale délicate par un éminent chirurgien de Montréal. ( on dit que 75% des interventions dans la colonne n’améliorent en rien ! …) L’opération a été un succès d’après lui, mais je ressentais toujours même après un an de l’opération, une douleur du sciatique dans toute la jambe. Sa réponse était que la douleur était une douleur fantôme …ce qui ne me satisfaisait pas. Ayant peu après un nouveau conjoint dans ma vie et suite à mes plaintes, il m’a dit :  »tu n’as plus besoin d’avoir mal, je suis là!  » eh bien, je me suis sentie spécialement rassurée( tellement que je me rappelle exactement quand et à quel moment ça s’est passé), la douleur a disparut d’un coup . Cela s’est passé il y a maintenant 22 ans et je suis totalement guérie et pratique le yoga depuis tout ce temps et je suis, ha,ha toujours avec le même conjoint! Je sais aussi que la déclaration des hernies s’est déclarée alors que je manquais de support dans mes études et vivais beaucoup de stress et d’insécurité. L’abandon a été un sujet souvent abordé dans ma dépendance affective.
    Merci pour cet article qui fait tellement de sens ! on en connaît seulement la pointe de l’iceberg…

  79. Dom says:

    J’ai pu constater à plusieurs reprises que lorsque mon état d’esprit changeait, mon corps, la substance physique, changeait elle aussi. Les seules limites à ces changements sont les limites qui sont encrées​ dans notre esprit et plus l’esprit se libere moins il y a de limites…

    1. Lorraine Gardiol says:

      bonne constatation ! moins on reste victime et plus on peut se prendre en mains pour voir la source profonde de la douleur et ainsi la résorber.

  80. Christine Naef-Vincent says:

    MAGNIFIQUE!!!! Je crois à cette approche de la « mal
    a dit »! Merci

  81. PAPARIN says:

    Moi, c’est de l’allergie aux cyprès et au pollen dont j’ai guéri sans aucun médicament. Je n’en reviens d’ailleurs toujours pas ! C’est mon homéopathe qui m’a dit de me souvenir de la première fois où j’ai été allergique et de revenir la voir, pour en parler ensemble. Très étonnée, je la questionnais et appris que je pourrais me passer complètement d’antihistaminiques, moi qui en ai besoin chaque année de mi-février à fin avril ! Moi qui avait suivi, jeune, un traitement à base de piqures, qui n’avait fonctionné que tant que je suivais ce traitement… Bref, la 1ère fois où j’ai été allergique, c’était l’année de mon BAC, après avoir caressé tout un après-midi le chat de mon petit copain de l’époque, tout en révisant pour le Bac.
    Et je me suis dit :  » Alors, ces substances volatiles qui entrent en moi par mon nez, ne sont pas un poison pour moi ?!  » Et depuis, je les ai acceptées et lorsque je sens mon nez pris, je me concentre sur ma respiration et je chasse tout ça de mon nez sur les expirations. C’est un immense soulagement et j’espère que cela continuera de marcher, car je ne fais ça que depuis cette année, depuis mars 2017.
    Cela me fais plaisir de pouvoir partager mon expérience, mêle si cela paraît fou, car je suis à tout le monde de pouvoir se débarrasser de ses allergies.
    Très cordialement,
    Nadine

  82. Girard says:

    J’ai souffert dans les années 80 de douleur lombaire sciatique cruralgie et autre blocage et une thérapie comportementale à réussi à réussi à mieux reguler mes émotions ajouter à cela la pratique de l’eutonie la piscine la gymnastique. A 74 je ne souffre plus de tous ces mots. Et j adhère aux propos du professeur Sarno. Ré écoutez la tête au carré sur France inter du mercredi 17 mai c’est du même ordre…….

  83. NIEDERST Luc says:

    Le Pr Sarno a totalement raison et comme vous dites beaucoup de mal de dos et de nuque peuvent y trouver remède.
    Pour moi, un autre conseil a été très efficace. Psychologiquement j’allais très bien et pourtant vers 40 ans j’avais très mal au dos. Les radios on révélées des déformations de toute sorte de la colonne. On m’a conseiller d’entretenir fortement les muscles du dos et du ventre car plus tard j’aurai très mal au dos !
    je faisais effectivement moins de sport à cette époque.
    Un ami ostéopathe m’a dit de faire tous les jours 3 exercices comme le chien ou le chat : se mettre à genou parterre et sur les coudes. Bomber le dos au maximum en contractant très fort les abdos et maintenir une 20taine de secondes. Puis courber dans l’autre sens sans trop creuser le bas des reins. le mieux est d’étendre les bras et de chercher à creuser le haut du dos. Et répéter cela 3 fois tous les jours.
    Je l’ai fait au début sans conviction puis qu’après quelques semaines je ne constatais aucune amélioration. Mais j’ai continué car cela ne me coûtais qu’un peu de volonté. Quitte à avoir mal au dos autant poursuivre ! A force de persévérer je constatais que je contractais de mieux en mieux les abdos et la détente du haut du dos était plus efficace. Donc je contrôlais mieux mes mouvements.
    Et Oh surprise : au bout d’un an je n’avais plus mal au dos ! 1 AN ! L’espoir revenais !
    Je me suis inscrit au Karaté, j’ai passé ma ceinture noire à 58 ans et que je pratique toujours à 72 ans. Je fais mes exercices tous les matins (moins de 2 mn) car si je ne les fais pas plusieurs semaines les douleurs ont tendance à revenir.
    Aujourd’hui encore, j’aide mes enfants à déménager, je porte des charges et tout va bien.

  84. jbdv45 says:

    bonjour Xavier : kiné ostéopathe pratiquant la LSE (libération somato émotionnelle depuis 20 ans ) je ne puis qu’abonder dans ton sens sachant que JOHN UPLEGER avait déjà écrit beaucoup de choses là dessus dans (LIBERATION SOMATO EMOTIONNELLE ET AU DELA ) depuis plus de 30 ans …j’abonde aussi dans ton sens lorsque tu dis que ce n’est pas obligatoirement l’unique solution , en effet ,nombre de nos patients décrivent une simple acceptation des douleurs ou un soulagement comme une guérison (ce qui n’est pas le cas…) ce qu’on peut en retirer c’est depuis 5000 ans il existe des guérisons spectaculaires ….elles sont à mon avis plus souvent dues à la relation patient/thérapeute ( cf l’ARCHE D’ALLIANCE DE DOLTO) et pas à la thérapie elle même , voire à la persuasion apportée par la rhétorique du thérapeute ( cf DISCOURS DE PLATON SUR LA MEDECINE) ….Tout ceci pour être complètement d’accord avec toi sur le pouvoir du (NON CONSCIENT) sur la guérison … merci de te faire la voix écrite de ce grand mouvement pour que notre médecine évolue vers l’écoute et le soin global …
    je suis persuadé que dans un avenir proche toutes les thérapies se rejoindront dès lors que les intérêts et le profit ne sera plus directeur de l’évolution médicale …

  85. Marjorie says:

    J’y crois atteinte d’une polyarthrite rhumatoide je sais aujourd’hui que toutes mes douleurs sont psychologiques. Malgre une situation confortable, ça fais des annees que je ne suis pas bien moralement. A chaque coup dur une poussee de douleurs. Très nerveux je ne parking pas a controler mes emotions je prefere les refouler que les affronter. Je prefere la souffrance presque a la souffrance psychologique.

  86. marie-hélène Mahieu says:

    Une expérience quand j’avais 30 ans : je me suis trouvée paralysée complètement après blocage au niveau des lombaires. Transportée à l’hôpital, aucun traitement anti-inflammatoire n’a pu améliorer mon état, j’étais toujours incapable de bouger. Au bout de 15 jours, un matin, je me dis que ça ne pouvait plus durer et devant le médecin ébahi, je me suis levée comme si je n’avais jamais été bloquée !! C’est là qu’ensuite j’ai entamé une psychothérapie pour comprendre les raisons autres que physiques qui avaient déclenché ce phénomène. En effet, j’ai libéré beaucoup de colère et de rage, source de cette paralysie. Et depuis (j’ai maintenant 65 ans), plus de problème de dos. Je tiens à dire enfin qu’on peut agir mentalement sur toutes sortes de pathologies (j’ai ainsi résolu des ennuis intestinaux sérieux sans l’opération que la médecine voulait me faire). Merci pour vos articles et votre lutte contre une médecine, certes nécessaire, mais pas toujours indispensable…

  87. milou says:

    Merci aussi de parler des livres du docteur Philippe Dransart:
    7 questions sur le chemin de la guérison, La maladie cherche à me guérir tome 1 & 2.
    C’est la même démarche, et ses livres m’ont aidée à guérir seule.

  88. milou says:

    Bonjour, oui je confirme, j’ai été diagnostiquée pour une endométriose stade 4 il y a une dizaine d’années. Les deux gynécologues que j’ai consultés m’ont prescrit soit des injections pour le plus soft, soit une opération très violente pour le second (abaltion de l’utérus, des ovaires, d’une partie du rectum et de l’intestin…poches urinaire et de stomie, bref, la totale). je n’ai rien fait de tout cela, malgré les menaces du second, me prédisant le pire si je ne lui obéissait pas. J’ai pris une pilule quotidienne (progestérone) et j’ai écrit, écrit, écrit, pour me libérer. Je suis guérie aujourd’hui, sans aucune opération ni traitement lourd. Je ne prends plus la pilule, j’ai des règles régulières et sans douleur, et je considère que je me suis guérie seule à l’aide de mes propres ressources ? . Je souhaite bon courage à tous ceux qui souffrent.

  89. Sabine Bindschedler says:

    Oui tres interessant un grand merci pour toutes ces lettres je vais bientot m abonner

  90. Beal Édith says:

    J’adore à ces idées le soir pour reposer mon dos. Je m’allonge sur un fauteuil et depuis plusieurs mois j’ai intégré le curcuma à mon régime alimentaire c’est simple et n’abime pas l’estomac comme les médicaments. Édith

  91. BONDROIT BERNADETTE says:

    J’apprécie vos lettres et je vous remercie de me les envoyer. Celle-ci me parle^particulièrement, je suis en chaise roulante, je pesais 140 kg. je n’arrivais pratiquement plus à me bouger, tout était un suplice. Douleurs d »épaules de hanches etc… J’étais une éternelle déçue de la médecine conventionelle j’usqu’au jour (bèni) où je décidais de me tourner vers l’hypnose… Et voilà, mon hypnothérapeute a fait des merveilles, non seulement j’ai perdu + de 50 kg mais il m’a enlevé toutes les douleurs que je subissais depuis des années… Incroyable, je l’appelle « Mon sauveur » sans lui, je ne sais pas ce qu’il serait advenu de moi, je n’ose y penser… Ceci pour vous dire que moi je crois à cette force de l’esprit puisque j’en ai la preuve.
    Encore merci de m’envoyer vos lettres que je fais souvent passer à des amis et connaissances qui sont méfiant en ce qui concerne l’esprit et de l’hypnose en particulier. Cela m’a pris 3 ans pour la perte de poid car étant en chaise roulante, je ne bougeais pas beaucoup… Maintenant sauf marcher, je fais plein de chose que je croyais à jamais banies pour moi.
    Bien à vous et continez de nous donner conscience de notre esprit!
    Bernadette Bondroit

    1. ROBERTE Dominique says:

      Je veux répondre à Bernadette BONDROIT
      que je suis vraiment Heureuse pour elle..!
      La FORCE de notre propre ESPRIT est, probablement, ce que les CHRéTIENS appellent
      l’esprit SAINT….(on peut entendre SAIN…)
      Je vous embrasse pour avoir CRU votre Hypnothérapeute, et vous être assez aimée pour chercher un soulagement.
      Au moins vous n’êtes pas MASOCHISTE.
      Encourageons-nous les uns les autres….

  92. couvrat roseline says:

    bonjour !
    vous avez raison c’est un ami boudhiste qui m’a appris la méditation et vu l’état du bas de mon dos qui est atroce !! IRM et +++ et de mes jambes j’ai vu assez rapidement que l’effet de la méditation me soulagé ! je la pratique tout les jours depuis 5 ans et il n’y a que celà qui me soulage vraiment ! et je continue car je suis juste au début de la guérison entre guillemets ! je confirme votre courrier mais il y a beaucoup de gens qui me prenne pour une déjantée ! je m’en moque !!
    cordialement roseline !

  93. M.D.L. says:

    Bonjour,
    Merci pour vos lettres géniales .
    Cependant, puis je poser une question : j’ai été opérée d’un « hallux valgus  » pied Gauche, ..actuellement, je commence à souffrir du pied droit = même raison : est ce que vous connaitriez une « traitement naturel  » pour éviter une intervention ?
    Merci par avance .

  94. Denis says:

    J’adhère complètement à cette thèse.

  95. folleas says:

    Bonjour, j’ai lu attentivement votre lettre. En somme, tout est une question de raisonnement psychologique, et du mental. Nous ne vivons pas dans une bulle.
    En contre partie, il serait mieux de faire des séances de méditation (yoga…) Faut il développer ce domaine ?
    Merci de compéter mon message si je n’ai pas tout compris.

  96. Gilles Hardy says:

    P.S. C’est pour vous dire que dans ma missive de ce matin j’ai oublié de vous dire ce que ma grand-mère paternelle pensait de la dite méthode du Dr Sarno, communément appelé par elle  » Tiens un autre qui a le … MAL IMAGINAIRE  » pour désigner bien sûr, quelqu’un qui se plaignait de ses petits bobos quotidiens. Mais en réalité c’est un mécanisme tout simplement naturel, qui est à notre disposition, mais que la plupart ignore. G.H. Québec./. Qc

  97. Gilles Hardy says:

    Bonjour, c’est pour vous dire que j’applique la méthode du Dr Sarno depuis des années instinctivement sans le savoir, car le Dr Sarno je ne le connais pas, pas plus que ses livres d’ailleurs. Oui je gueule contre mon subconscient, car j’ai un caractère de chien, mais je dois vous dire que ça fonctionne très bien, car voyez-vous c’est moi le patron, autrement dit, ce n’est pas un esprit négatif qui va me conduire par le bout du nez. Merci de m’avoir lu. Cordialement, Gilles Hardy Québec./. Qc

  98. Aveillan Patrick says:

    Je faisais de la marche rapide 3 H/ sem jusqu’au jour où j’ai étais opéré d’une H.Discale Depuis 2 ans je souffre de douleurs style ankylosante sur ma jambe gauche, et mon Chir vient de me donner du Gabapantine 100 mg X 4 (neurotransmetteur). Malheureusement, c pas le Pérou …
    (c un prod chimique) mais, il n’y a que ça qui me soulage …

  99. Françoise DEKEYZER says:

    Je ne connaissais le Professeur Sarno. mais mon cas s’apparente à ce processus.
    J’ai souffert pendant cinq mois d’une double hernie discale avec sciatique, position à l’équerre, plus possible de me coucher ni de monter en voiture.
    Le premier médecin m’a conseillé une opération. Le second m’a demandé « qu’avez-vous fait pour être tellement délabrée ». Je traversais une période particulièrement douloureuse via mon fils aîné. Après m’avoir écoutée, il m’a dit « il faut apprendre à accepter les choses contre lesquelles vous ne pouvez rien et vous battre uniquement quand vous pouvez obtenir des résultats. A force de vous battre contre les montagnes, vous vous êtes cassée ». J’ai bénéficié d’une quarantaine des petites séances d’étirement. Cela remonte à quinze ans. Je suis droite. Je n’ai plus jamais eu de douleurs lombaires. Cerise sur le gâteau : je souffrais régulièrement de migraines et de crises de foie. Elles ont disparues.

  100. Gatto says:

    C’est juste notre cerveau , est le dieu de notre corps.
    Toutes les religions à travers de la méditation, les prières, font appel aux ressources de sois disant esprit, que n’est autre chose que notre cerveau. Nous ne connaisont pas tout sur cette partie fondamentale de tout forme de vie animal.
    Notre guérison, se trouve dans notre volonté de guerrier notre sois dissant esprit. L
    Je pense que ce type de médecine va pour un chemin juste.

  101. Moi.. says:

    Bonjour,
    Je suis via articles depuis peu. Celui est intéressant dans la mesure où ca me réconforte! !
    J’ai, avec mes 4 frère et soeur été élevée à la méthode douce, planté, huile essentielle, aucun médicament.
    On a tous compris que notre vie est dirigée par nos pensées lesquelles sont créatrices. Je crois fort que l’on est responsable de tous nos maux.
    En un exemple concret on a tous les maladies , cancer, .. en nous. Un événement extérieur, une blessure profondeur, un état d’âme nous fait sortir la maladie au niveau physique.
    Idem pour le mal de dos, nous en souffront , mais la c’est également un travail sur soi pour rechercher la cause, ce n’est ni la faute de l’autre ni celle à pas de chance !! Nos pensées, des fois pas belles. Pourquoi des personnes n’en souffriront jamais… faut il les interroger?
    Dans quel pays vivent ils ? Comment sont les comportements de chacun ? Jugent ils ? Sont ils de vrais méchants? D’un autre côté, ou que nous vivions … nous progressons , nous avançons avec chacun de vous ce qui nous rend plus fort
    Le plus important serait de se remettre en question à un moment donné dans sa vie, se dire que la vie que nous menons on ne se la doit qu’ a nous même.

  102. gauthier says:

    Bonjour
    Comme tous les commentaires qui suivent je suis une Fibromyalgique (( avec douleurs de pieds du talon au genou)) et douleurs de os actuellement en pleine crise je le suis depuis 15 ans de longues annees a mettre un nom puis les douleurs de pieds et des jours enfermes avec tout de meme les douleurs et le moral qui ne suit plus je n’etais pas prete a croire que psychologiquement je pouvais m »aider mais j’ai change d’aviis et voudrais essayer de voir plus clair en moi si cela est possible de m »aider je fais appel a vos services avec mes remerciements en vous souhaitant un bon dimanche le mien sera allonge les douleurs me font trop souffrir Merci beaucoup !!!

  103. Laure says:

    Bonjour, pour les intéressés, il y a les livres du Dr Thomas-Lamotte qui pourront vous aider à trouver l’origine de vos maux et maladie… Ainsi vous pourrez guérir grâce à la prise de conscience faite sur votre vie (émotion refoulée, non dits…)
    Ce docteur a fait le lien entre la maladie et l’esprit, en effet nous développons les maladies/maux en fonctions de notre vécu, le contenu de ces livres est vérifiable facilement étant donné que vous lirez forcément un « cas » que vous même, ou votre entourage a connu.
    Les éléments extérieurs ne sont que des « facteurs »
    Cordialement.
    Bonne guérison à vous

  104. CATHERINE Alain says:

    Bonjour,
    Je suis gêné des que que je suis allongé,par des impatiences dans les jambes et parfois dans les bras,au point de ne pas dormir de la nuit .
    Existe t’il une solution?
    Merci d’avance

  105. Baizeau says:

    J’ai essayé de mois sans vous connecter tout simplement un Kine ma fait comprendre que j étais douillette .je suis atteinte de la maladie de Parkinson je tremble pas +arthrose dos j’ai non ma fille qui psicologue ma dit qu’elle arrivait tout se passe dans ta tete maman et suite à . votre article je crois plus maintenant on essaye de metre sa douleur à côté lire faire du sport on l oublit on mange naturel se sévir des plantes cure voilà je sais pas trop m exprimé mais ji crois il faut se dire qu’on est plus fort que notre cerveau

  106. Marciane Varenne says:

    merci pour cette précieuse méthode que je vais mettre en application tout de suite. Depuis un an j’ai eu une rupture inattendue avec une amie en qui j’avais pleinement confiance, je me suis sentie profondément trahie. Et depuis j’ai de grandes douleurs à la nuque. je sui entièrement convaincue que j’ai empoisonné mon cerveau avec cette histoire . Merci à Santé Corps Esprit

  107. FRED says:

    OUI DCT VOTRE ARTICLE M A VRAIMENT INTÉRESSE ET J ADERE A VOTRE PERCEPTION ET POINT DE VUE..

    LE SUBCONSCIENT A CETTE FORCE QUE NOUS NOMMONS MIRACLE.
    JE VAIS TENTER CETTE EXPÉRIENCE ET JE VOUS DONNERAI LA SUITE.

  108. NOUHO KONE says:

    J’honore enfin ma promesse de vous écrire. J’ai passé 65 ans. Suis fonctionnaire à la retraite. Je n’ai jamais été sportif. Mais je bouge beaucoup. Je ne suis pas souvent malade, Dieu merci. J’ai souvent évité la médecine conventionnelle. Pour toutes les gênés passagères, je préfère les plantes,les écorces……Bref, vos articles m’intéressent. D’autant que vous abordez un des 2 problèmes de santé dont je souffre, LES DOULEURS de DOS!!! PROBLÈME ? De là où je suis comment entrer en possession du livre du Professeur? De même que certaines plantes d’origine Japonaise ou des îles ? auquelles vous faittes reference? En Afrique, en R. de CÔTE d’IVOIRE (ABIDJAN)??? Merci de me lire et de me répondre. ,(Adresses pour commandes).

  109. BRIGITTE says:

    Incroyable et vraiment réel tout ce que je lis
    Je viens de recevoir ma 1ere revue très explicite
    Je crois que je vais retrouver ma forme avec tout cela sans
    médicaments Merci

  110. Rolande CHARLOS says:

    Effectivement j’ai découvert grâce à l’aide d’un facia bio energéticien et de son épouse sophrologue que les plus grosses douleurs physiques avaient une origine psychologique. Et en trouvant la source on finit par supprimer la douleur. Je suis donc d’accord avec votre article. La méditation et la sophrologie accompagnées par des personnes compétentes sont de merveilleux outils. Cordialement

  111. Thireur Marianne says:

    Bonjour, L’esprit qui souffre somatise à un moment ou un autre sur un organe du corps pour nous signifier son mal être. Lorsque je ne suis pas satisfaite d’un événement dans ma vie (professionnelle-familiale ou personnelle) le lendemain je me lève soit avec une migraine ou bien un mal dans tout le corps qui m’empêche de faire quoique ce soit. Si je réfléchis au problème (pas toujours facile) et en discute avec mon moi , en général la douleur s’estompe, je me fais soit un Reiki ou une petite méditation (certains me disent qu’il me manque une case) mais je dois reconnaître que cela marche. Bien sûre, je regarde à mon alimentation et à mon hygiène de vie car cela est également très important. Donc, je pense que ce docteur est dans le vrai. Bonne journée à tous Marianne

  112. Marie says:

    Bonjour je voulais vus laisser un commentaire a propos de vos article mais aussi sur l’ensemble du travail que vous avait accomplie avec les médecins.. les plus compétent .Chaque jours j’attends avec impatience mon mail, je prend le temps de lire et le relire afin que rien ne m’échappe. Je prend en compte chaque conseil que vous proposer et j’essaie de les appliquer et de les faire partager auprès de ma famille pour que leur corps et leurs santé soit meilleure . Je voulais donc vous remercier vous et votre équipe pour ce magnifique travail qui pourras aider de nombreuses personnes a aller mieux de façon naturelle .

  113. verdon says:

    Le meilleur anti-douleur c’est le cerveau, je suis en accord avec tout ce que je lis . En ce moment je vis cela car ma belle-sœur est en phase terminale de cancer et ces douleurs viennent puis partent quand je réagis à cette situation….

  114. Guy Druez says:

    Bonjour,

    Votre Article concernant le mal de dos m’a touché.
    Il y a plus de 4 ans : douleurs dos : cervicales et dorsales
    Intensité : 9 (sur échelle de 0 à 10 )
    Il m’était impossible de m’allonger sur le lit pour dormir sans avoir avalé un somnifère le contact dos/matelas insupportable, de la journée la plus part du temps je restais debout et je marchais des heures durant car le contact fauteuil/postérieur amplifiait la douleur
    Remède (???) de mon médecin traitant anti-douleur, anti-inflamatoire. J’en avais « plein le dos »
    J’avais connu un travail physiquement et moralement pénible et j’avais eu une compagne toxique
    Je me suis reconstruit : il y a 4 ans initiation Reiki auto traitement Reiki chaque jour depuis l’initiation Reiki, j’ai recommencé à pratiquer Le Qi Gong chaque jour ( Qi Gong thérapeutique d’inspiration Taoiste, toilette énergétique, méditation cela me demande un investissement en temps de 2 heures chaque jour plus Aromathérapie, ostéopathie et homéopathie Je m’entoure de personnes positives, extraordinaires, j’ai changé de vie, j’ai beaucoup lu, il y a un an j’ai rencontré une dame formidable positive qui a lu les ouvrages de Daniel Sévigny Je continue à me soigner au niveau foie , sucre blanc (= poison, éliminé depuis 10 ans )
    J’ai déménagé, je vis à la campagne en Belgique
    Aujourd’hui douleurs = ZERO et je ne prends plus de remèdes allopathiques Je ne suis plus dans la vie active
    j’ai 65 ans je revis.
    Je vais m’abonner prochainement à votre revue
    Merci pour vos lettres
    Vivez une agréable journée, je vous envoie une gerbe de roses rouges ( cf Daniel Sévigny)

  115. RAUX Alain says:

    quand nos médias arrêteront de nous laver le cerveau peut-être que ça ira mieux.

  116. col renée says:

    Bonjour et Merci,
    probs de constipation = parler à son corps, lui dire qu’on l’aime, qu’il lâche prise, massage du ventre, demander à ses organes de se détendrent, à son vente & intestin : gros colon de se relaxer, de laisser partir tout ce qui doit s’en aller dans la terre, pour y être nettoyé, purifié, régénéré et donner vie à autre chose; être positif/ve, avoir de bonnes pensées, & visualisation : se voir jeune, beau/belle, en bonne santé…
    Encore merci au professeur Sarno
    Bonne fin de journée ensoleillée,
    Amicalement,

  117. loas says:

    Je pense qu’il y a quelques années de préparation pour le sujet cela doit être un mode de vie.je vais en parler avec mes petits enfants merci

  118. Danielle says:

    Bonjour, je viens de lire la lettre reçue ce matin et je conclus exactement que le cerveau est à l origine des processus de création de maladie avec des douleurs. J y crois fermement à cette hypothèse.
    En plus en lisant j avais une douleur à la tête (mal de tête), rien qu à dire que C illusoire, le mal à tout simplement parti.
    Lorsque je faisais du yoga à une période dans un passé récent je dépassai la douleur et elle disparais, comme quoi là une vérité. Merci pour ce post révélateur > souvenance .

  119. Crepy says:

    Bonjour pouvez vous me dire ce qu’il faut faire pour la tension dans les yeux vos mes sages sont toujours très intéressant et utile merci infiniment

  120. C. says:

    Bonjour,
    J’ai 19 ans et une double scoliose importante depuis 7 ans. Je n’avais jamais eu mal au dos jusqu’à ce que je me retrouve à porter un corset. Douleur physique ou créée par le psychique ? Certainement un peu des deux. Aujourd’hui les douleurs quotidiennes se sont plutôt dissipées, mais l’équilibre reste fragile.
    Je n’avais pas connaissance de la thèse du Pr Sarno, mais j’avais remarqué depuis quelques temps déjà que mon moral influait sur mes douleurs physiques. J’ai maintenant confirmation de mes intuitions et je vous remercie, car j’ai trouvé ici des conseils méthodologique pour pouvoir pallier aux douleurs qui surviennent encore de temps à autre, liées au stress et à la fatigue.

  121. belfils mth says:

    oui,j’ai lu le livre de dr Sarno et mis en pratique ses recommandations, les effets sur mes douleurs n’ont pas été très positives, mais je vais reprendre le livre et analyser ce que je n’ai pas su comprendre en 1ère lecture. j’ai une sep et beaucoup de paresthésies. Merci pour tous vos bons conseils. MTH

  122. belfils says:

    oui,j’ai lu le livre de dr Sarno et mis en pratique ses recommandations, les effets sur mes douleurs n’ont pas été très positives, mais je vais reprendre le livre et analyser ce que je n’ai pas su comprendre en 1ère lecture. j’ai une sep et beaucoup de paresthésies. Merci pour tous vos bons conseils. MTH

  123. Julé says:

    Merci pour votre lettre. Je suis atteinte d’une Fibro depuis 9 ans. Les 4 premières années les douleurs étaient insupportables. Depuis 5 ans je parle á mon corps á mon cerveau. C’est moins mal qu’au début, j’ai rarement des douleurs, mais je continue à avoir mal au ventre par moments, et un sommeil perturbé, et qqs douleurs dans les mains.

  124. Jacqueline Dondeyne says:

    J’ai recemment rejoins votre communauté et un grand merci pour tous les conseils et enseignements que je découvre et que je trouve tres intéressants et instructifs. Encore merci.

  125. Marie says:

    Merci de nous faire connaître le Pr Sarno ! Mes radios du dos montrent un pincement dernière lombaire – 1ère sacrée. Je ne souffre jamais mais voilà des décennies que je me répète que je n’ai jamais mal au dos et que j’ai beaucoup de chance…

  126. Mirabello says:

    Bonjour,

    Très volontiers, pour en avoir fait l’expérience dans diverses situations médicales, je confirme le pouvoir
    de la force du cerveau, et je vous remercie bien
    vivement pour vos messages.
    Très bonne journée.

  127. Beatrice Rauh says:

    J ai subit une arthrodese en 1997 suite à 2 hernies discales cela fait ,3ansque je souffre d’une syatique on ma diagnostiqué des lombalgie et fibromalgie qui me font énormément souffrir mais quand je fais abstractions de la douleur et que je me depense en faisant mais 4 km de marche mon cerveau fait le vide de mon stresse et je ne pense plus a mais douleurs

  128. Demoulin Murielle says:

    Bonjour,
    Je suis absolument d’accord avec toutes les informations de cet article. Je suis à la base ergothérapeute et ergonome. Voici quelques années que je travaille beaucoup avec l’énergétique. L’interaction corps-esprit est effectivement très importante pour notre santé. Notre santé dépend de la bonne circulation de l’énergie vitale dans notre corps, notre esprit et nos émotions. Les maux de dos ne sont pas une fatalité. La prévention est efficace. Chacun peut participer au bien être de son dos. Il existe différents types de traitements; 90% des maux de dos sont traitables non médicalement ! L’approche globale et holistique qui traite simultanément le corps, l’esprit et l’âme est très importante. Au lieu de se contenter de temporairement soigner les symptômes ou atténuer les douleurs, cette approche permet d’en traiter les causes et de ce fait absolument guérir jusqu’à ce que les symptômes ou douleurs disparaissent définitivement. Si vous souffrez de douleurs depuis longtemps, n’hésitez pas à aller sur mon site à l’adresse http://www.ressources-ergo.be où vous découvrirez que je peux certainement vous aider à vous défaire et guérir de vos douleurs. Les preuves scientifiques ne manquent plus pour savoir que VOUS êtes votre principal soignant ! C’est avec grand plaisir que je vous accompagnerai pour prendre conscience de vos ressources personnelles et apprendre à les utiliser au mieux afin d’entretenir un corps sain et sans douleur comme j’ai déjà pu le faire pour des centaines d’autres personnes.
    Avec mes sentiments les meilleurs.

  129. gnancadja says:

    Bonjour, Tant mieux si l’on trouve des remèdes aux personnes nombreuses qui souffrent du dos sans utiliser des médicaments souvent plus nocifs que soignants ; néanmoins, j’ai des difficultés à le croire notamment en ce qui concerne les personnes qui ont un métier qui demande beaucoup d’efforts physiques . MERCI POUR TOUTES CES INFOS QUI MERITENT REFLEXION ET MEDITATION. BRAVO DR SARNO.

  130. rousseaux says:

    neurophatie peripherique douloureuse,du a un traitement medicament pour soigner un myelome.doublée d arthrose genéralisé ,je souffre braucoup

  131. Christine Michiels says:

    Merci pour cet article qui prouve que la psychanalyse, trop oubliée et critiquée ds notre monde actuel a encore de l avenir. La plupart des douleurs chroniques sont effectivement le resultat de nos conflits emotionnels recouvert de déni ou de honte. Mais encore faut-il pouvoir les cerner et savoir quoi faire pour les lâcher et abandonner les benefices secondaires qu ils nous apportent. Or, cela ne se fait ni en quelques jours , ni en quelques semaine…
    Et n oublions pas que certain ministres de la santé ne prête qu un oreille ennuyée à ces voies de guérison qui ont pourtant fait leur preuve.

  132. BRIERE says:

    Je suis ravie d’avoir lu votre lettre à propos du mal de dos et enfin trouvé d’ou vient l’expression en avoir plein le dos. J’approuve totalement ce qui est expliqué par le Dr samo. Une situation difficile d’accompagnement d’un proche malade et l’aide et le soutien ont déclenché des douleurs, mon dos dit stop ! C’est la réaction logique du corps. J’essaye de me détendre et je consulte une ostéopathe. Merci pour vos lettres. Bien Cdt

  133. Monique reinle says:

    Merci pour cette lettre vos conseils son précieux. Je sais que notre cerveau joue un rôle important sur notre comportement. Il est bon d’extérioriser ses colères et frustrations,

  134. Maryse says:

    Bonjour ! Je ne suis pratiquement jamais malade mais, un jour, j’avais des brûlures d’estomac. Alors je me suis demandé pourquoi, ce qui avait changé par rapport aux jours précédents. Rien concernant la nourriture, alors je me suis demandé ce qui m’avait contrariée.
    Dès que je l’ai eu identifié, la douleur s’est arrêtée. ça m’a mise sur la bonne piste concernant l’influence des émotions et du cerveau.
    Depuis, chaque soir ou presque, je remercie chaque partie de mon corps de bien fonctionner. C’est un peu long et souvent, je m’endors avant d’avoir fini. Il vaut mieux commencer par l’endroit où il y a un problème. Ce n’est pas un système, juste une piste que chacun peut améliorer selon son ressenti.
    En tout cas, j’ai recommandé à mon petit-fils qui a maintenant 10 ans de remercier ses sinus de bien se dégager par l’intérieur du visage quand il a mal à la tête et ça marche !

  135. Pauline Simon says:

    Bonjour ! mon cas est un peu différent. J’avais de grosses douleurs de l’épaule. Mon généraliste me dit : ce sont les cervicales et prescrit une radio du cou et dix séances de kiné. Moi, en douce, je prends en même temps du soufre (oligo-élément) et de la prêle (silice). A la fin des dix séances, toujours mal et le bras peu mobile. Le docteur accepte enfin une radio de l’épaule ET CONSTATE QUE MES BECS DE PERROQUET AVAIENT DISPARU (et ma cellulite aussi !). J’ai donc eu droit à aller voir le rhumatologue. Maintenant, vingt ans après, quand cela menace de récidiver, je prends en homéopathie du Solanum, et tout baigne.
    Meilleure santé à tous !

  136. Delcros says:

    Il est incontestable que le mental influence notre état de santé. Il est difficile toutefois d’abolir ou même de minimiser les douleurs chroniques. La méthode Coué ne réussit pas toujours.

  137. ROUSSELOT says:

    OU ACHETER CE LIVRE SVP du docteur SARNO

  138. Dominique Dentz says:

    Lorsque je sens un symptôme apparaître,Je m adresse à mes défenses immunitaires les encourageant à se battre contre le virus ou les microbes qui s’attaquent à mon organisme.Cela fonctionne très bien et je parviens la grande majorité des fois à stopper le problème.

    1. Chantal says:

      Vous le trouverez chez Priceminister, Amazon, FNAC etc… Je l’ai acheté tout récemment et achève sa lecture, j’étais persuadée de l’impact du « psychologique » sur nos douleurs, et pas uniquement celles du dos, et je vais pouvoir avancer encore avec ses conseils.

  139. fatia says:

    BONSOIR, j aurais aimer savoir si l on pouvait
    guerir de la scoliose, merci a vous bonne soiree et bonne annee

  140. antoine bato says:

    bonjour
    je voudrais vous apportez mon témoignage pendant de longues année 10ans je faisait des colique néphrétique et j’ai fait plein d’examen toujours rien et je peut vous dire que j’avais mal j’urinais du sang enfin tout a été expérimenter jusqu’au jour ou j’ai rencontré un médecin africain chez lui en Afrique j’y ai habiter pendant 10ans et lui était moins diplomate que les autres il m’a dit ( tout ça c’est dans t’a tête ) pourtant je marchais courbé et il m’a expliquer ce que je devais faire la même chose que dans votre lettre il m »a aussi dit que je devais me parler je vous assure j’ai cru qu’il se moquais de moi ( il est devenu un ami depuis) et j’ai plus mal au rein plus rien c’était juste le directeur qui me posais problème il était alcoolique comme mon père !!!!! BONNE JOURN2E

  141. prunier says:

    Parfois avec un peu de chance, on se guérit facilement. Ex.1 J’avais comme une boule dans l’intestin et rien à la coloscopie. Quand je me suis dit: »Il me gonfle! » : il,c’était mon conjoint, la douleur a cessé. Ex2. une autre fois je me suis retrouvée le dos couvert d’eczéma et quand je me suis dit: »j’en ai plein le dos » (toujours de mon ex), mon eczéma a disparu ! Ex3 une fois je me suis mise à bégayer et un jour très énervée je me suis dit « Accouche! » et finis les bégaiements car c’était là mon problème !

  142. Paula Lopes says:

    Bonjour c est avec plaisir que je lis toutes vos lettres. J ai de petits bobos comme tout le monde mais mon plus gros problème c est le dos et douleurs musculaires. Les medecins ne comprenne pas et me dise de prendre du Paracetamol associé a des anti inflamatoires. Ca me soulage a peine. Alors j essaye de suivre vos conseilles. J ai pratiquement arreté les produits laitiers et le gluten. La meditation et ecouter ce que le cerveau nous dit me semble le prchain pas. Merci beaucoup.

  143. Diane Bertrand says:

    Heureux temps des Fetes….

    Je viens de lire votre article sur le Dr. Samo…
    Plus qu’interessant pour moi qui souffrent d’arthrose tout le long de ma colonne vertebrale….Je vais donc acheter son livre…j’espere bien le trouver….et aussi j’en ferai part aux ami(es) qui souffrent….

    C’est un cadeau de Noel que vous me faites.

    MERCI…HEUREUX NOE!…

  144. Gilles Tremblay says:

    Bonjour Xavier,
    Il me semble que le bon professeur Sarno a les deux pieds plantés dans la somatisation. Faudrait lire Joyce McDougall et son Théâtre du corps. Relire Winnicott et surtout Freud.
    La douleur est un outil. Il faut savoir s’en servir. Notre corps nous parle. Il est le siège de l’inconscient. Ce que le cerveau ne parvient pas à gérer, le corps le remplace en dernier recours. C’est bien beau les pulsions mais il y a aussi les instincts qui ne sont pas que pour les bonobos.

  145. régine says:

    Article très intéressant, surprenant mais je crois au pouvoir de l’esprit
    je souffre énormément
    comment fait on pour contacter ce médecin bienfaiteur
    merci pour votre retour

  146. SCHWEITZ Hugues says:

    Bonsoir Monsieur Bazin,

    J’ai trouvé votre article très intéressant. En ce qui concerne les douleurs de dos, je n’en ai plus que rarement depuis que je pratique le yoga régulièrement. J’ai 80 ans. Plus remarquable, j’ai eu le mois dernier une coloscopie en étant complètement vigile (sans anesthésie générale, ni même sédation). Ma gastro-entérologue m’a fait entrer en hypnose pendant environ 15 minutes, ensuite j’ai fait de mon mieux pour m’y maintenir. J’ai tenu ainsi jusqu’à la fin alors que mon colon a beaucoup de boucles, et que dans ce cas là la douleur est plus grande que pour un accouchement, d’après ma gastro-entérologue.

    Cordialement,

    Hugues

  147. GIRARDEAU says:

    Il pense, avec Freud, que le refoulement, par notre inconscient, de certaines émotions, conduit le cerveau à créer des douleurs, comme une forme de diversion pour éviter que notre moi conscient ne puisse accéder à ces émotions refoulées.

    Oui je connais cela , mon cerveau lui créées trous de mémoire depuis 15 ans, à la site d’un traumatisme, qui a bien duré 15 ou 20 minutes.

    je cherchais nue solution autonome et je partage l’avis du docteur américain, ma solution est dans mon cerveau , mon coeur dont vous parlez dans la lettre suivante et ma capacité à remettre mes synapses en fonction…
    bien à vous et merci
    dominique

  148. Zonca says:

    Bonjour,
    Je veux bien croire à cette méthode mais lorsque c’est trop tard, comme dans mon cas: grande usure du cartilage entre les vertèbres lombaires, la chirurgie est inévitables.
    Merci pour vos mail d’info, ils sont très constructifs …..!

  149. Collin Roselyne says:

    Bonsoir,J’ai fait une radio des mains , douleurs et problème du canal carpien d’une main, le Docteur m’a dit qu’il fallait me faire opérer et que j’avais beaucoup d’arthrose aux deux mains. Ayant une parente qui a ses mains déformées, j’ai refusé dans ma tête, cette issue. Il y à 3 ans de cela. Je me suis inscrite dans un cours de modelage ( je malaxe de l’argile) je ne me suis pas faite opérer du canal carpien et je ne ressent aucune douleur aux mains, j’ai 69 ans

  150. Colombe says:

    Bonjour ! Il y a une petite dizaine d’années (au début de ma retraite), je m’étais inscrite à un atelier « d’écriture automatique » qui, en fait, nous permettait une sorte d’introspection, d’étude de nos rêves, de visualisations et de méditation. Lors de ces visualisations j’ai d’ailleurs vécu des instants incroyables… On apprenait aussi à « diriger » (sans ménagement !) notre esprit pour qu’il contrôle notre corps et cela m’a permis plusieurs fois soit de faire diminuer des acouphènes un peu trop gênants (mais pas de les faire disparaître hélas), soit de demander à mon estomac de se tenir tranquille ou même, il n’y a que quelques jours, de « museler » une gastro débutante… Cet atelier n’existe plus, malheureusement, et je n’ai plus l’entraînement nécessaire pour contrôler tous les problèmes : heureusement pour moi, je suis en assez bonne santé…
    Merci pour vos conseils.

  151. trichot says:

    bonjour, souffrant d’une névralgie pudendale, j’ai appliqué la méthode Sarno pendant plus de mois ; je n’ai observé aucune amélioration ; j’adhère pourtant à sa théorie, la trouvant trop restrictive : il ne parle en effet pas de toutes les pollutions que ns subissons depuis plusieurs décennies;
    quand écrivez-vs sur ces pathologies douloureuses insoutenables et insoulageables ?
    merci

  152. TIDONA says:

    Merci pour cet article très intéressant ! Voilà un médecin qui a su par son observation et sa sensibilité apporter soulagement et rétablissement. Même s’il ne faut pas être aussi intransigeant comme vous le soulignez à la fin de votre article. J’espère que tous les thérapeutes dans le futur feront preuve de plus d’ouverture d’esprit à l’image de ce professeur.

  153. Scan Foiré says:

    Bonjour, merci pour cet article qui vient confirmer ce que je pratique depuis des années grâce au Yoga : dès l’apparition d’une douleur, quelle qu’elle soit, je me détends au maximum, concentre mon esprit et respirer à l’intérieur de la douleur à l’intérieur jusqu’à dissolution complète. Jusqu’à présent, je n’ai eu aucun échec.
    Cela soulage aussi les douleurs traumatiques, chûtes, tours de reins, etc., ça les rends plus supportables. mais il faut laisser un peu de temps au trauma pour qu’il se résorbe.

  154. baudson says:

    Merci beaucoup. Très intéressant

  155. hamel roland says:

    je suis en accord avec le pr samo depuis des années je
    pratique ,et fait pratiquer avec succés et des centaines
    de personnes retrouves la joie de vivre,sans douleurs.

  156. piquemal says:

    Cet article m’a beaucoup intéressé et il est vrai que nous somatison,mais il n’est pas toujours facile de prendre sur soi.Le plus dur c’est de se convaincre et de dire  » je vais bien ».Merci .

  157. cerumo@orange.fr says:

    Où rencontrer un médecin a paris

  158. Maurice Prévost says:

    Bonjour Docteur,,
    Je viens de lire sur mon ordi de votre texte et je suis ravi.
    Pour mon âge je me considère en santé malgré des petits anichroches qui m’ont forcé à faire un petit stage à l’hôpital.
    Merci de nous informer.
    Amicalement
    Maurice

  159. Fernand Daoust says:

    Bonjour Xavier, je suis moi-même un habitué des maux de dos depuis 1976. Depuis toutes ces années, je passe des périodes sans douleurs, mais à plusieurs reprises j’ai dû avoir des arrêts de travail prolongés. Pour ma part, je suis contre les médicaments dits chimiques. Par contre, la dernière occurrence de lombalgie a été tellement sévère que j’ai dû appelé l’ambulance car absolument incapable de me tenir debout. Depuis un bon bout de temps, je suis conscient que mon mal de dos reviens lorsque je m’inquiète de mes finances personnelles. D’après ce que j’ai découvert, à force de méditer et de m’observer dans mon fonctionnement au quotidien, je me suis aperçu que lorsque je ne me sens pas ancré à ma « Source » ou que j’ai de l’inquiétude pour mes finances, je me retrouve avec un mal de dos dans les heures ou les jours qui suivent. J’ai donc, parlé à mon corps et à mon cerveau, et plutôt que de passer plusieurs mois encore à me plaindre de mon mal de dos, après quelques jours je m’étais remis sur pieds. Je crois que cela va dans le même sens que ce que le Pr. Sarno enseigne, mais je dois avouer que cette fois-ci j’ai été obligé de prendre des médicaments afin de tolérer ma douleur. Voilà donc mon expérience personnel que je voulais partager avec vous. D’autant plus que je crois que nous créons tout ce qui nous arrive dans la vie, bon comme mauvais. Alors, C’est pourquoi depuis longtemps je m’observe dans toutes les situations afin d’apprendre à créer ce qui me convient le mieux et qui est le plus bénéfique pour moi. Je travaille toujours à m’améliorer et je crois que je n’aurai plus de problème de dos car je suis arrivé à comprendre ma cause qui l’engendrait. Je fais maintenant de brèves méditations pour me relier à ma « Source » le matin à mon réveil et je n’ai pas de mal, et ceci sans faire attention outre mesure à la manière dont je bouge en travaillant dans mon atelier. J’espère que ce témoignage pourra aider ceux qui ont des maux de dos à la colonne lombaire.

  160. Marité says:

    Depuis plusieurs mois je souffre d’une lombosciatique attestée par radio , confirmée par scanner, donc soins d’ostéo, kiné, ethopathe pas très efficaces, ET jamais de prise d’anti inflammatoire qui vous bousille l’estomac. Les douleurs restent vives ET pas psychologiques. Mais le plus comique est que depuis 24 heures je me suis mise à la méthode Coué qui me fait du bien et ce jour, en lisant votre chronique, je m’aperçois que seul le cerveau peut nous détacher effectivement de la douleur comme le confirme le Dr Sarno . Donc merci à vous de m’encourager de faire cet exercice mental en espérant guérir très vite .

  161. Veronique says:

    En effet, cela se rapproche de la technique TIPI. J’ai deja expérimenté qu’il faut se poser et penser juste là où on a MAL et respirer calmement en pensant uniquement à ce MAL tant qu’il est présent , cela peu durer plusieurs minutes…et ensuite IL va disparaître peu à peu. L’excercice est terminé une fois le MAL disparu. Ca marche, IL est important de prendre le temps nécessaire.
    MERCI de vos bons plans !! Mon Osteo m’a également conseiller de me procurer ce livre qui semble Super !!

  162. Celine says:

    Tout ces commentaires reviennent à appuyer ce qui est écrit depuis près de deux milles ans dans le livre des proverbes. Inspirer par notre Créateur le sage roi Salomon à écrit ce qui suit.  » Un coeur calme est la vie de l’organisme de chair, mais la jalousie est pourriture pour les os. » Proverbe 14:30. Les faits ne le prouvent-ils pas?

  163. yvette says:

    Bonsoir à tous, on m’a découvert une importante hernie discale après avoir souffert terriblement pendant 4 mois. Je suis allée voir une ostéopathe et après 3 séances et en me positionnant convenablement pour faire mon jardin les douleurs ont entièrement disparues. Elle m’a expliquée que parfois, les hernies se calcifiaient ou pouvaient disparaître. Je pratique également la puissance du subconscient et l’auto guérison, je dis tous les jours « La santé parfaite est à moi, ou à nous, les lois de l’Univers opèrent dans mon, notre esprits et dans mon, notre corps, chaque atome, chaque cellule se régénèrent selon l’ordre divin ». J’ai 68 ans, je suis des courts de danse, je bêche mon jardin, je l’entretien, je marche et je suis les conseils du pr Joyeux en ce qui concerne l’alimentation. Je suis végétarienne. Chaque jour, je remercie la vie. Bon courage à tous

  164. Catherine says:

    Merci beaucoup pour cet article. Je témoigne à mon tour d’une guérison de mon hernie discale par la sophrologie, et puis le renforcement doux et progressif des muscles profonds de mon dos, ajouté à des étirements grâce au pilates (stott pilates); Je suis professeur d’éducation physique et pendant mes séances de sophro, je me suis formée au pilates, l’ai pratiqué tous les jours 5-10′ au niveau basic tout doux en écoutant les limites de mon corps, j’ai pû récupérer force et santé de mon dos, je continue à le pratiquer tous les jours 10′. je l’enseigne depuis de nombreuses années et pratique la relaxation ou hypnose quotidiennement. j’ai crée un blog qui en parle avec vidéos afin de faire découvrir ces méthodes.
    http://unevieplussaine.com

  165. Michèle Chaudesaigues says:

    Bonjour Xavier,

    Vous avez demandé si nous avions une expérience d’amélioration de la santé par le mental.

    C’est mon cas. Fibromyalgique pendant 10 ans (dépressive pendant 14 et des bronchites chroniques depuis très petite), j’ai terminé les deux dernières années presque grabataire, restant à la maison et ultimement, rassemblant des médicaments pour me suicider.

    J’ai rencontré, en NZ où je vis, des personnes qui ont suivi une formation reposant sur la neuroplasticité et utilisant les capacités et compétences du cerveau afin de « reprendre le contrôle » de notre santé.

    Je vous avais envoyé un e-mail déjà mentionnant ceci. C’est complètement sans médicaments et la magie, comme pour le Dr Sarno, c’est que nous sommes indépendant et avons besoin d’aucun thérapeute (sur le long terme car bien évidemment, au tout début, il faut bien être formé). Mais je sais que vous avez reçu des milliers d’e-mail donc il est fort possible que vous ne l’ayez pas vu…

    Je suis devenue praticienne de cette méthode qui s’appelle le Lightning Process. Inventé en UK par un ostéopathe anglais, nous l’enseignons depuis plus de 15 ans maintenant avec les résultats fabuleux que vous avez mentionné pour le Dr Sarno.

    Nous avons plus de 80 % de réussite et les personnes utilisant cette méthode d’auto-guérison sont complètement autonomes et utilisent le LP pour tous les aspects de leur vie : physiques ou émotionnels.

    Je reviens en France deux fois par an pour aider les personnes qui me demandent de l’aide et je serai ravie si vous acceptiez de venir assister à cette formation afin de vous rendre compte par vous-même de la simplicité, puissance et efficacité de cette technique.

    Cordialement,

    Michèle

  166. Gérard Hess says:

    Je suis convaincu que cette « piste » est la bonne car nos capacités mentales sont encore trop ignorées (pour différentes raisons). J’en suis convaincu car depuis l’âge de 20 ans (j’en ai 73) j’ai été confronté à des douleurs invalidantes dans pratiquement toutes les parties du corps: j’ai subi des examens répétés de toutes sortes sans résultat pathologique! Heureusement d’un certain côté mais quelles souffrances supportées pendant des années!
    C’est à 20 ans qu’un chamboulement a eu lieu dans ma vie et qui a dû déclencher cette « extériorisation ». Aucun médecin n’a pu m’aider ou me donner une piste!
    C’est uniquement personnellement que j’ai pu arriver à une situation « supportable » et ce livre me confirme dans la voie engagée!

  167. DIVAY Françoise says:

    Article très intéressant, moi personnellement lorsque j’ai mal quelque part, je demande fermement à la douleur de partir quelque soit le niveau où elle se situe et elle s’en va.

  168. muriel lambert says:

    j’adhère à ce point de vue sur les douleurs.la pensée agit vraiment sur le corps.merci pour votre aide.

  169. Claudia Plante-Jourdain says:

    J’ai lu le livre du Dr Sarno (en anglais) à la suite d’une mention que vous faisiez de lui. Je pense qu’il a mis en lumière un aspect essentiel de notre fonctionnement psychique, je suis consciente de l’origine de mes colères, mais cela n’a pas diminué mes douleurs, je dois faire partie des 20% d’échecs. Vous avez parfaitement raison de mettre un bémol à sa méthode, il n’y a jamais de solution unique.

  170. boukrra says:

    bonjour a tous ceux qui souffrent moi meme ayant des douleurs inssuportables qui ne me laissent aucun repis j’aie de grosses douleurs aux intestins etant operee plusieurs fois mes douleurs sont toujours la meme plus fortes j’aie 66 ans j’en peut plus je reste cloitree chez moi et je pleure qui peut m’aider et m’apporter des réponses merci a ceux qui me lirons

  171. Piquemal Pastré Marie-Louise says:

    Thérapeute et animatrice d’ateliers collectifs pour le bien être depuis 30 ans, je travaille avec ces techniques (EFT: technique conforme à la théorie du Dr Sarno , Ho’oponopono…) qui prennent en compte l’empreinte de la réalité émotionnelle de notre être sur notre corps. Les résultats paraissent toujours magiques et bien au-delà de nos attentes même s’ils sont en fait explicables: toutes nos pensées s’archivent sous forme d’images dans notre subconscient. Certaines des ces images nous nuisent. Les techniques comme EFT permettent de s’en débarrasser, sans avoir besoin de retrouver l’événement d’origine, puisqu’elles nettoient nos émotions.
    EFT et autres techniques apparentées sont des petits bijoux de bien être.

  172. Bénédicte says:

    Je pratique l’EFT, technique de libération émotionnelle et cela donne des résultats bluffants. Cela rejoint la théorie du DR Sarno. Merci pour cet article, et tous les autres!

  173. Le Cocq Louise says:

    Bonsoir Monsieur Bazin,
    J’ai eu une grosse crise de douleurs presque insoutenable dans le bas du dos en 2011. J’ai essayé le qi gong et ai reçu 60 séances de kiné (ostéopathe) sans aucun résultat jusqu’en 2014. En 2015 je me suis mise
    a faire du yoga et de la méditation et en 3 mois je n’ai plus eu mal au dos. Le cerveau est un organe fantastique et un instrument exceptionnel pour aider à guérir non seulement des nos douleurs mais aussi de nos peines émotionnelles. Il faut savoir l’apprivoiser et ce n’est pas toujours facile. Mieux vaut être accompagné. Merci à vous de me conforter dans mes convictions. Louise

  174. anita gasnier roche says:

    Bonjour monsieur, je suis magnétiseuse-rebouteuse et spirituelle.
    J’utilise des méthodes ressemblantes pour écouter, les souffrances du monde. J’analyse les causes ,pour résoudre les douleurs. Aider et guider les personnes a prendre conscience de qui elles sont.
    Avec dévouement, compassion je continuerais à prodiguer mes soins ,dirigés avec AMOUR et Lumière Divine.
    merci, aujourd’hui je ne suis plus seule à le penser.

    Anita Gasnier Roche

    1. boukrra says:

      bonjourje viens vers vous pleine de chagrin pouvez vous m’aider?

  175. marc says:

    J’ai oublié un autre exemple de mal de dos facile à résoudre et qui va dans le sens de la méthode préconisée même si ce n’est pas tout à fait le cas. Je dormais sur le ventre et j’avais mal au dos au réveil. (je précise que je voyageais beaucoup à l’époque pour mon travail et que je devais faire avec les lits d’hôtels). Ce mal de dos disparaissait dans le courant de la journée. Donc, le problème se passait la nuit. Alors j’ai posé à mon kiné la question suivante: Y a t’il une position particulièrement adaptée pour dormir? Réponse avec un large sourire : Oui, la position du fœtus mais quand vous dormez c’est votre corps qui décide et vous , vous ne pouvez rien faire. Ce qui est à la fois tout à fait VRAI et … FAUX !
    Je m’explique:
    Je décidais alors de dormir dans la position du foetus. Résultat: impossible car de temps en temps on a besoin d’allonger les jambes. Aussi j’ai décidé d’essayer un intermédiaire. Une jambe repliée (foetus) et une jambe allongée. Tantôt d’un côté tantôt de l’autre. Et quand je me réveillais et que je n’étais pas dans ce type de position, je pensais et donc je disais à mon inconscient: « NON pas ça, je te veux comme cela » et je reprenais la position désirée. Et quand je me réveillais dans la bonne position je luis disais: « Oui, bravo, c’est ça que je veux. Tu es formidable, tu as tout compris ».
    En moins de 3 semaines mon inconscient avait parfaitement intégré cette instruction et depuis des années et des années je me réveille systématiquement dans la bonne position et, quelque soit le lit, quelque soit la dureté ou la souplesse du matelas, je n’ai plus jamais ce mal de dos au réveil!
    Alors j’espère que cela rendra service à quelques personnes. En même temps, cet exemple apporte la preuve formelle que l’on peut agir sur notre « inconscient », même si on veut nous faire croire le contraire.
    J’ai un autre exemple, non pas pour le mal de dos, mais pour les fibrillations auriculaires. 2 fois il a été question d’opération cardiaque (Mais 2 opérations totalement différentes) car mon traitement à vie ne suffisait plus. Suite à consultation chez un thérapeute spécialisé en décodage biologique (vraisemblablement il s’agit de la même technique que ce spécialiste du dos) j’ai été surpris que mon rythme cardiaque s’était considérablement amélioré alors que j’avais consulté pour un problème plus grave sans rapport. (Des effets secondaires de cette nature j’ai beaucoup aimé! on n’en a pas l’habitude.) Puis mon coeur battait si bien que j’ai eu le sentiment que je pourrais sûrement supprimer mon traitement à vie qui lui avait des effets secondaires néfastes sur ma vue et respiration. Et, j’ai diminué doucement et, en 3 ans je l’ai totalement supprimé! Je dois dire que j’ai eu des périodes où j’avais quelques petits problèmes mais en appliquant la cohérence cardiaque, la communication avec mon inconscient, aujourd’hui depuis quelques années, je ne prends plus aucun médicament.

  176. Christine Pinsolle says:

    Bonjour ,
    Le Dr John Sarno pense , comme Freud , que le refoulement par notre inconscient de certaines émotions conduit le cerveau à créer des douleurs , comme une forme de diversion pour éviter que le moi conscient , ne puisse accéder à ces émotions refoulées .
    Il est difficile de faire plus claire .
    Bonne continuation

  177. Jérôme says:

    Je crois sincèrement à cette thérapie psychologique pour l’avoir pratiqué et m’être soigné de douleur lombaires et divers maux physiologiques. Jérôme Valla, Pratiquant Sophrologue et thérapies brèves.

  178. ROGER Edith says:

    JE SUIS CONVAINCUE DE LA TENEUR DE CET ARTICLE.
    Je suis concernée par de l’arthrose au niveau de la hanche droite. Il y a deux ans on voulait m’opérer. Réticente je me suis tournée vers les médecines naturelles. Je ne souffre pas mais je suis très gênée pour marcher ayant des raideurs du genou jusqu’en haut de l’aine.Je prends régulièrement des compléments alimentaires afin de renforcer les ligaments. Puis-je espérer avec le temps une guérison où dois-je aller vers le chirurgien pour une prothèse ?
    Merci pour votre réponse.

  179. Baurens Ferrari says:

    Bonsoir à tous
    Je vais essayer la méthode du Dr Sarno mais des à présent je peux confirmer que la santé par l’esprit est une réalité
    Je suis encore sur terre à 73 ans grâce à mon esprit et la prière
    Ma vie n’à pas été comme beaucoup un long fleuve tranquille et la souffrance physique bien présente hélas dans ma vie
    Aussi, avant même de lire les livres du Dr Sarno, je peux dire que je vais y croire fortement pour me guéri de mes atroces souffrances de ma colonne vertébrale
    En toutes amitiés à tous
    Anne marie

  180. marc says:

    Un exemple de l’influence du mental.
    Je ne pouvais plus utiliser mon ordinateur: dès que ma main droite s’approchait à moins de 5 cm du clavier ou de la touch pad j’avais une vive douleur dans une articulation du majeur. Comme pour me dire: »ne touche pas à cela malheureux » (je dois ajouter qu’en d’autres circonstances qu’il me faisait mal, voire très mal notamment en fonction du temps)
    Le médecin m’a dit que je faisais de l’arthrose et qu’il ne pouvait rien pour moi car je ne voulais ni anti inflammatoires ni anti douleurs. Donc j’ai essayé d’utiliser la main gauche mais … je ne suis pas performant. Alors chaque jour, matin et soir je m’efforçais pendant quelques minutes, en fermant presque les yeux, de voir mon doigt qui se réparait tout seul, que l’articulation devenait de moins en moins enflammée, que je pouvais utiliser mon doigt avec plaisir et avec agileté. C’était formidable que mon corps se répare tout seul. J’ai pratiqué cela pendant 2 mois puis nous sommes partis en vacances. Et au retour, surprise, Je n’ai plus jamais mal à ce doigt quelles que soient les circonstances. (j’avais lu cette technique de visualisation dans un article)

  181. marc says:

    Je suis convaincu de la méthode mais je suis très surpris du % de réussite. Cependant il y a beaucoup de mal de dos différents. Par exemple: mal au cou qui fait que nous avons beaucoup de mal à trouvé une position pour pouvoir s’endormir. (c’était soi-disant de l’arthrose!) Je finissais par retirer mon oreiller car c’était sans oreiller que j’avais le moins mal. Après 3 ans d’handicap, j’ai découvert un livre sur les bains dérivatifs. J’ai essayé et … 10 jours plus tard c’était définitivement fini !!!!
    Pour le mal de dos, les lombaires, j’ai trouvé une astuce personnelle qui peut servir à d’autres. Je faisais un travail passionnant, je roulais beaucoup en voiture et voyageais en avion. Je n’avais pas le temps d’aller consulter d’autant que le médecin prescrit des inflammatoires et que je n’en veux pas et des séances de kiné mais avec mes voyages permanents c’était presque mission impossible et puis il y a kiné et kiné. la meilleure étant la microkiné. Donc il me fallait une solution que l’on peut faire au moment où on est disponible et là où on est. La voici: « Se glisser dans la baignoire pour prendre un bain bien chaud. La douleur s’atténue avec la chaleur. Puis forcer très fort avec les genoux contre les paroies de la baignoire comme si on voulait l’élargir pendant environ 20 secondes, puis mettre les 2 poings entre les genoux et les serrer très fort comme pour les écraser pendant 20 sec, puis répéter ces 2 opérations 3 fois de suite. Ensuite mettre les genoux sous le menton en forçant sur les genoux avec les bras de façon à avoir un dos bien arrondi, puis se détendre tout doucement pour se redresser et recommencer cette opération 3 fois de suite. Ensuite se mettre au lit et … le lendemain matin, tout est OK.
    J’espère que cela pourra servir à d’autres.
    Un autre mal de dos. Obligation de s’arrêter toutes les 30 à 45 minutes de voitures à cause d’ une douleur devenant insupportable de la colonne vertébrale jusque dans la jambe droite. (du genre sciatique). Par chance, il y avait un chiropracteur qui m’a accepté. Je lui ai dit que je devais absolument faire 4 heure de voiture le lendemain et que je comptais sur lui pour me remettre en état sans me faire mal . Il a dit: Vous avez le nerf sciatique qui est mal placé, je vais vous arranger cela mais … demain vous ne pourrez pas conduire! Il s’est trompé, le lendemain je faisais mes 4 heures de route d’une seule traite!

  182. Odile says:

    Bonjour
    Tout à fait d’accord avec cet article.
    J’avais déjà remarqué que les personnes qui ont fait une dépression se plaignaient très souvent de douleurs du dos..
    A une époque, on disait que des antidépresseurs soignaient le mal de dos ……
    Moi, je me soigne en MTC avec un acuponcteur et croit beaucoup aux maladies psychosomatiques.
    Je suis allée à une conférence à Lyon (mon lieu d’habitation) sur, l’intestin, mon 2 ième cerveau.J’ai pu vérifier sur moi , suite à une mauvaise nouvelle, la réaction de l’intestin ne s’est pas faite attendre et il a fallu des fleurs de Bach, qui jouent sur l’émmotionel , pour calmer tout ça.
    Merci pour vos articles
    Cordialement
    Odile

  183. Mango Sail says:

    Contrairement à ce qui est écrit plus haut, ne touchez rien à la longueur de vos articles. Développer sérieusement un thème prend du temps, l’intégrer également.
    D’autant plus qu’ils sont bien écrits donc plaisants à lire.

  184. Estelle says:

    Bonjour à tous,
    Je vous invite également à prendre connaissance du livre : LE GRAND DICTIONNAIRE DES MALAISE ET DES MALADIES de Jacques MARTEL, qui explique que toutes les douleurs ont une origine émotionnelle. Il propose pour chaque malaise ou maladie un texte détaillé dans lequel vous vous retrouverez certainement, ainsi qu’un message pour que votre cerveau se libère de cette douleur.
    Je vous souhaite à tous de retrouver une pleine santé !

  185. CHANTAL MEDURIC says:

    Bonjour,

    J’adhère tout à fait à votre article.
    Pour avoir géré un petit magasin de produits bio (avec compléments nutritionnels) pendant 9 ans, j’ai pu constater que dame Nnature a bien fait les choses. Mais, oui quand même il y a un mais: si la personne qui utilise ces produits n’y croit pas, le résultat est médiocre. Par contre une personne confiante verra des résultats positifs.
    J’ai une très grande confiance dans les produits de la ruche, dans l’aloé arborescens, et d’autres plantes bien sûr.
    Et je crois beaucoup également au rapport entre l’esprit et le corps. Là aussi il faut y croire très fort pour que cela fonctionne.
    J’avais des douleurs cervicales difficiles à supporter : j’ai réfléchi et chercher à comprendre d’où cela pouvait venir et j’ai apporté quelques améliorations telles que le yoga, changer mon oreiller (et surtout pas un mémoire de forme), et cela va beaucoup mieux, réduit énormément les produits laitiers.
    Quand on est pas bien dans sa tête, on est pas bien dans son corps: c’est ma conclusion.
    J’ai lu votre article que j’ai trouvé très intéressant.
    Avec tous mes remerciements,
    Cordialement C.M.

  186. didier renouvin says:

    Bonjour, peut-on faire un lien entre ce que dit le Dr Sarno et la micro-kiné, j’ai vécu une expérience où la praticienne a daté des traumas pour expliquer une douleur que j’avais? Cela me semble assez proche. (Je dois dire que cette séance m’a soulagé).

  187. Chantal says:

    Bonjour,

    Votre article est plus qu’intéressant. Où est-il possible de commander le livre ? Merci.

  188. Teresa Lagneaux Attout says:

    Tout d’abord, merci pour votre article. Pendant plus de 30 ans j’ai souffert de migraines, douleurs au cou et au dos. Plus rien maintenant que j’ai 71 ans! Je mène une vie plus saine et plus active physiquement. Je me suis rendue compte il y a deux ans qu’en effet c’et mon cerveau qui donnait les ordres chimiques pour que cela soit ainsi. Pas étonnant d’avoir des douleurs comme celle-là, surtout pendanr l’enfance et adolescence de mes quatre enfants, travaillant comme professeur dans l’équivalent à un lycée en Espagne et mon mari qui ne bougeait pas un doigt pou m’aider ni dans la maison ni avec l’éducation des enfants. Peu à peu et grace a ce que j’ai lu ça et là je me suis rendue compte que c’était , en effet la rage que je ressentait qui me faisait le plus souffrir physiquement et en me disant que je devais vivre en profitant de tout le bon a ma portée et ne pas me permettre de penser en negatif ni à ce qui ne me plaisait pas, que les maux de tête , etc ont commencer à disparaître. Je fais du yoga, je vais partout à pied, et je marche beaucoup à la campagne, ici à l’île de Gran Canaria cela signifie monter et descendre de 1900m au niveau de la mer continuellement. C’est il y a deux ans quand j’ai souffert une septicémie, suite à une colique nephrétique qui m’a presque tuée que j’ai mis à l’épreuve cette idée de la force du cerveau, oui les médecins à l’hopital m’on soignée à l’unité de soins intensifs et m’ont sauvée, mais à un certain moment jai eté consciente de moi-même et je me suis dit que c’était moi qui devait me prendre en main et prendre la décision de me guérir et tout d’un coup je me suis remise, tellement vite que les médecins n’en croyaient pas leurs yeux, ni leurs analyses! Ils s’en souviennent encore.

  189. Françoise says:

    Bonjour,
    Cet article confirme ce que je pense depuis pas mal de temps. Je suis douloureuse à 6 voir 7 au quotidien (sur MON échelle de 10) depuis des décennies. Cependant j’ai toujours refusé les traitements excepté un paracétamol lorsque ma tête veut exploser. J’ai toujours été intimement convaincue que les douleurs étaient liées à l’ambiance du moment (colère, déception, incompréhension,… ). En effet, j’avais pu observer ce phénomène de déclenchement de crise chez ma mère suite à des frustrations non surmontées.
    Aujourd’hui, après un cancer et un traitement par chimiothérapie, un médecin m’a rangée dans les « fibromyalgiques ». S’il est vrai que mes douleurs ont augmenté post traitement, je ne prends toujours rien pour me calmer et tente de les assimiler et vivre avec.
    Ma grande victoire sera de me libérer très bientôt définitivement de ce handicap car j’aurai réglé mes blocages émotionnels.
    Mon hygiène de vie a toujours été bonne : pratique très régulière de sport, alimentation équilibrée et bio (plus de lactose car intolérance, gluten limité car augmentation de la douleur, légumes du jardin) et malgré cet équilibre, je vis les montagnes Russes avec « mes » douleurs. Lorsque mes émotions prennent le dessus, la douleur crie pour moi !
    Grâce à votre article, je vais peaufiner ma démarche anti-douleur en me procurant ce livre.
    Merci et bonne santé à tous.
    Françoise

  190. Clot says:

    Le mental?
    Une force incroyable!!!
    J’en ai plusieurs exemples:
    – Réussir à stopper une « pathologie »: J’avais une chondropathie rotulienne dans l’enfance, de plus en plus douloureuse, et qui au bout de plusieurs années finissait par m’empêcher tout sport… Un jour, après des années de kinés, de radios, de stimulations électriques, et des années de douleurs, excédée, j’ai DECIDE que ça suffisait. Quelques semaines après, c’était TER-MI-NÉ.
    – Bloquer un accouchement: Enceinte de 7 mois, habitant Outre Mer depuis 4 mois à ce moment là, je devais finir ma grossesse « au calme » car menace d’accouchement prématuré. Avec déjà 2 enfants au dessus, j’avais demandé à ma maman de venir de métropole pour être là pour la naissance, pour garder les 2 plus grands. Situation compliquée, arrivée depuis peu, je n’avais vraiment personne à qui laisser les 2 grands pendant la naissance. La menace d’accouchement prématurée s’accentue…je demande à ma maman d’avancer son vol de 15 jours, mais impossible… Je serre les f… dents! Maman arrive, le jour prévu initialement, à 23h30. A 01h30 je partais à la maternité, petit bébé est né!
    Oui, le mental fait des merveilles! Ce qui, on est d’accord, ne doit pas empêcher de prendre soin de son corps!
    Merci pour vos lettres si intéressantes! (d’accord avec le commentaire de Renaud, le 3 juin à 9h01, si possible, aller droit au but, le début ressemble beaucoup au marketing d’un produite à vendre, peu intéressant) . Merci!

  191. Jobin says:

    Je suis convaincue que certaines douleurs comme les douleurs musculaires elles surviennent leurs d’un extrais,des contrariétés très durs, ou colères pas exprimes, ou de mauvaises ambiances, lieux de travailles ou familiale; je connais cela!

  192. ANGELE says:

    je vous recommande le livre du DR SAUVEUR BOUKRIS
    médecin généraliste qui enseigne à la faculté Bichat et Lariboisière et préside le collectif « Médecins, Malade, même combat » et la lecture de son livre « ENFIN GUERIR » (préface du professeur François -Bernard Michel président de l’Académie nationale de médecine ) Lorsque la médecine classique ne suffit plus . Je cite son livre :  » Il plaide pour un art médical plus ouvert qui redonne au patient une place centrale et demande aux autorités médicales de considérer ces pratiques différentes.Enquêtant sur les guérisons inexpliquées ou liées à des traitements non rationnels , il invite ses confrères et les patients à tenter ces thérapies alternatives qui font, que, parfois , la rémission ressemble à un miracle.  » Les guérisons spontanées ou autoguérisons sont une réalité que nos esprits cartésiens ne sont malheureusement pas encore prêts à admettre ; dommage car de plus en plus de scientifiques osent pourtant en témoigner.

  193. GIUNTA Françoise says:

    Je suis tout à fait d accord avec vous , pratiquant le yoga depuis 10 ans, Je suis tout à fait convaincu du pouvoir du cerveau sur le corps, et de la respiration . Je ressend un bien être physique et psychologique à la fin de la pratique incroyable. Je recommande vraiment à tous la pratique du yoga, pour prendre soin de soi , quelque soit son âge.

  194. vandenabeele marie-paule says:

    J’ai beaucoup apprécié la lecture de votre article et suis convaincue de l’efficacité de cette méthode pour l’avoir spontanément pratiquée il y a 20 ans! on m’avait diagnostiqué après radio C3/C4 écrasées et L4/L5 également, un avenir douloureux, handicapant!! j’ai opéré un déni total en pratiquant du yoga, du tennis, et actuellement du qi-quong.Je prends des compléments d’harpagophytum, de glucosamine, de condroïtine
    de temps en temps comme j’ai été ménoposée à 43 ans sans prendre de traitement de substitution hormonal.Merci d’exister je vous diffuse toujours un max.

  195. sophie d'Alsace says:

    bonjour à vous, je comprends maintenant les réflexions que je me suis faites quant à la pertinence de la méditation suite à mon accident; et je mets dorénavant des mots sur ces ressentis. Oui c’est JUSTE à 100%. Suite à une fracture de L2 je n’ai plus de douleurs depuis que je me nettoie- c’est le propre de la méditation

  196. René-Pierre says:

    Bonjour Xavier,
    Tout d’abord, merci pour votre rubrique enrichissante est pleine de vérités. J’ai été fonctionnaire dans un établissement hospitalier pendant 25 ans. Ma fonction était principalement l’hydrothérapie dans un service de rééducation ainsi que la formation des gestes et postures auprès de mes collègues et patients dans le cadre de la prévention des lombalgies.
    J ‘ai été confronté pendant des années à des patients atteints de pathologies chroniques avec des troubles psychologiques plus ou moins importants. En tant qu’hydrothérapeute, j’étais désarmé pour affronter les troubles psychologiques. J’ai décidé de m’orienter vers une formation qui m’aiderait à la compréhension de ces troubles. J’ai donc suivi une formation de plusieurs mois dans l’apprentissage de la sophrologie. Malgré l’aide de mon médecin chef, il m’a fallu plusieurs mois auprès de l’administration hospitalière pour faire accepter l’application de la sophrologie en tant que traitement complémentaire pour des patients atteints de douleurs et pathologies chroniques.
    Après plusieurs séances sur des patients souffrant de diverses pathologies (lombalgies, capsulites, syndrome cérébelleux, fibromyalgies, paraplégie)
    Les résultats furent impressionnants. Cette prise en charge permit de diminuer voir supprimer les troubles parasites liés à un état psychologique perturbé.
    La douleur amène des troubles psychologiques, les troubles psychologiques amènent des douleurs. Le cercle vicieux est amorcé.
    Voici quelques témoignages de patients ayants participés à des séances de sophrologie en milieu aquatique.
    « Mes migraines ont disparues , la dernière remonte à plusieurs semaines ; c’est formidable, je n’y pense plus . »

    « Je n’ai pratiquement plus d’acouphènes»

    «J’arrive a mieux maitriser mes mouvements et à marcher plus facilement»

    « Mon stress a diminué ainsi que mes douleurs cervicales. »

    « Au cours de la journée, chaque fois que je suis fatiguée , je pratique une auto-relaxation . En quelques minutes j ’en sors détendue et soulagée. »

    « De la même manière que j’utilise le sac poubelle , je pratique l’auto suggestion lorsque je souffre de douleurs physiques ; je me persuade que la douleur va diminuer et que la prise d’antalgiques est inutile . Ca marche ! »

    La sophrologie permet de neutraliser les somatisations par un mécanisme d’ auto suggestion. L a prise de conscience de l’importance du mental sur le corps est une démarche indispensable pour la participation du patient à l’amélioration de son état.
    La méthode du Pr Sarno est assez exceptionnelle. Cela demande une ouverture d’esprit qui est tout à son honneur. La plupart des médecins allopathes, refusent la médecine dite globale.
    Je suis heureux de constater que de plus en plus de médecins pratiquent ce courant pour augmenter l’efficacité thérapeutique et le bien-être du patient.
    Pour reprendre une citation de Walt Witman
    Le corps est l’expression de l’âme. Chasse donc de toi tout se qui trouble ton esprit, et ta chair même deviendra un grand poème.

    Mes salutations respectueuses Xavier
    René-Pierre

  197. Danielle Duperret ND PHD says:

    Je suis docteur naturopathe, Suissesse vivant à Las Vegas.
    Cela fait une vingtaine d’année que je recommande ce livre à mes clients aux Etats-Unis. J’ai fait ma thèse de doctorat sur la puissance de l’esprit dans la guérison et mes recherches m’ont amenée à conclure que le mental, l’émotionnel et le spirituel jouent des rôles importants, sinon primordials, pour la santé physique.
    A recommander absolument.

    1. yvette says:

      Tout à fait d’accord avec vous

  198. Alain de Crombrugghe says:

    J’ai 82 ans et j’en paraît plus de 10 de moins et je fais encore des travaux sur le toit. Il y a une trentaine d’années je suis tombé d’un chariot de foin à plat sur le dos, avec comme conséquence une fracture partielle ou fêlure d’une vertèbre. Cette fracture a heureusement décoincé le nerf sciatique (une condition congénitale); j’ai eu un corset de plâtre. Les exercices prescrits consistaient à faire les pieds sous un meuble des redressements. Comme cela augmentait mes douleurs j’ai commencé à soulever avec mes pieds un poids (coussins, ottoman, tec.) et je peux, encore aujourd’hui, tenir plus de 5 minutes sans temps de repos. Comme les douleurs n’avaient pas toutes disparus J’ai encore par hasard découvert en pelletant 3 camions de pierre concassée que la torsion que cela les dernières induisait dans mon tronc faisait disparaître les dernières douleurs de mon mal de dos. Le simple fait de soulever les talons lorsque l’on travaille assis ou en regardant la télé ou en lisant soulageait le mal de dos de plusieurs secrétaires. Plus les efforts sont répétés et prolongés plus le mal de dos disparaît de manière permanante. Facile à faire et sans effets secondaires.

  199. Combeau maryse says:

    oui ,moi aussi, je suis convaincu que notre cerveau »émotionnel » est la cause de bien de nos douleurs! Personnellement j’ai guéri une douleur dans l’épaule droite qui m’a empêchée pendant plusieurs mois de m’attacher mon soutien-gorge normalement! Je savais grâce à l’aide d’un micro-kiné que cette douleur représentait symboliquement le besoin de contrôler! A partir de là, j’ai essayé de comprendre ce que j’essayais de contrôler et progressivement ,j’ai lâcher prise! Méditation , qigonq, thérapie énergétique,pensées positives , visualisation créatrice continuent à faire partis de ma vie ;Actuellement,je suis en train de me guérir progressivement d’une douleur dans la hanche et la cheville droite…..plus ,rien à voir avec la douleur de départ ,très handicapante et surtout plus besoin d’antalgiques!!!

  200. Mado says:

    Bonjour,
    Merci pour cet espace de dialogue qui complète de manière agréable et utile les articles que vous proposez.

    dans les années 80 j’ai eu des lombalgies à répétition. La première fois j’étais en déplacement aux USA et j’ai du être rapatriée couchée! (C’était l’approche à l’époque).
    la médecine classique ne marchait pas et je m’en suis sortie par stretching postural et surtout piscine (dos crawlé), ceci ayant musclé mon dos et maintenant la colonne. (Le tout à mes frais).
    Des lustres plus tard, la fibromyalgie me guette, et l’aquagym me fait du bien.
    Je suggère la lecture du livre de David Servan-Schreiber (pocket évolution): Guérir le stress, l’anxiété et la dépression sans médicaments ni psychanalyse qui décrit en détail différentes méthodes qui peuvent aider comme: EMDR, cohérence cardiaque, acupuncture, exercice..
    A toutes fins utiles – M

  201. Elliant says:

    Le corps est un immense mystère; le cerveau encore plus… Une bonne respiration aide certainement à éliminer ou diminuer la douleur, surtout lors de l’expiration, qui doit être lente, profonde et pratiquée en pleine conscience. La méditation est certainement une bonne thérapie dans la mesure où elle apaise le mental, calme les ruminations et opère un retour au moi profond.
    Cela dit, il y a des maladies qui, objectivement, entraînent des douleurs. Les traiter est souvent nécessaire, ce qui n’empêche nullement d’accompagner les soins médicaux par des techniques mentales appropriées. On peut lire à ce sujet le livre de Phakyab Rinpoché : « La méditation m’a sauvé » (Poche Marabout). Etonnant témoignage !

  202. nadia says:

    Monsieur
    je suis atteinte d e syringomyélie et arachnoïdie, opérée pour
    implantation d’un drain. Je souffre atrocement du dos des jambes
    des pieds ; je suis sous LYRICA 400 .
    Que pouvez-vous me dire et me soumettre .
    Gratitude et à très bientôt .
    Nadia

  203. LUBRANO MARTINE says:

    bonjour Xavier !
    Je suis energeticienne et je fais du massage énergétique, que je qualifie (au regard de mon expérience) de « nettoyage émotionnel  » ou soins « d’ouverture de conscience », car mes patients se sentent « allégés  » sans toujours savoir de quoi (!). Cela a pour conséquence justement de supprimer des douleurs et de régler des problèmes récurrents ! Alors autant vous dire que votre article me parle !
    Je rajouterais que le gros problème c’est l’ »étiquette » que l’on se colle après certains diagnostiques qui se veulent sans appel: et c’est valable aussi pour d’autres pathologies plus graves…
    Je fais des conférences sur l’auto guérison et c’est la problématique centrale: comment peut-on déclencher son pouvoir d’auto guérison quand on est cassé par ailleurs ?
    Beaucoup de mes patients sont aussi « programmés par leurs gènes (« c’est normal que j’ai de l’arthrose puisque ma mère en avait…  » Pourtant on apprend avec l’hepigenetique que les facteurs environnementaux sont plus puissants que les gènes…
    Alors il faut déprogrammer…. Je passe mes journées à ça…
    Bon, on pourrait passer la journée à en parler…
    Belle journée à vous et merci de contribuer à ouvrir les consciences…

  204. thesy.refouvelet says:

    bonjour
    au fond de moi il y a longtemps que je suis convaincue de cette maniere de voir.
    mais est ce valable pour les douleurs dues au vieillissement (76 ans)?
    cordialement.

  205. roux salembien says:

    Merci de nous avoir proposé cet article sur le lien corps esprit. Il met en lumière des capacités humaines et nous conduit vers plus de lucidité sur le fonctionnement de notre être.

  206. Marie Mary says:

    Bonjour,
    Mon papa a 76 ans et souffre depuis plusieurs années de polyarthrite rhumatoïde. Pour cela il est traité à la cortisone. Or celles ci a des effets secondaires depuis bientôt deux ans : vertèbres fragilisées qui cassent, côtes qui cassent, douleurs insupportables très peu soulagées malgré une bonne dose de morphine quotidienne et des séances de kinésithérapie et massage chaque semaine.
    Pensez vous que la méthode du dr Sarno puisse être efficace dans ce cas de figure?
    Merci pour votre avis.

  207. moens pascal says:

    Bonjour, en plein accord avec ce que vous écrivez ! C’est souvent après avoir réalisé le parcours du combattant pour soigner son dos et de constater que rien n’y fait qu’enfin on va voir du coté de la médecine « douce » Pardon la médecine vraie et normale, celle qui se préoccupe de l’individu et non de la maladie, celle qui ne vous vend pas de « pilules contre ceci ou cela « , celle qui vous écoute et à laquelle on dit tout sans doute parce qu’on est à bout de ne pas trouver de solutions. C’est un ostéopathe qui m’a guérit de mon « mal de dos » en me soignant le foie ! C’est vrai que le stress externe et celui que l’on s’inflige finit par nous ronger et se poser sur un point sensible et que notre cerveau finit par nous mettre en accord avec « le je suis malade, c’est grave » J’ai fais du tri dans mon travail, dans mes investissements professionnels et je n’ai plus mal au dos «  » ou que très rarement mais maintenant je sais pourquoi «  » » Notre cerveau est capable du pire te du meilleur !!!Ordonnons-lui le meilleur ! Cordialement pascal

  208. Edith says:

    Merci pour votre article, surtout très heureuse de trouver un article concernant TOUTES les douleurs… (ce qui est assez rare) . En effet, suite à un accident (fracture colonne vertébrale L1) je suis paraplégique incomplète, donc handicapée (handicap dû à la compression de ma moëlle épinière) et je souffre au quotidien (sauf la nuit) de douleurs neurogènes , neuropathiques. Ce pendant je refuse les médicaments pour ces douleurs qui finalement vous soulage peu et vous procure nombre d’effets secondaires. Jusqu’ à présent j’ai essayé un grand nombre de choses dont certaines m’ont apporté beaucoup, si ce n’est pour les douleurs (atténuation sans effets secondaires), c’est sur ma récupération sensitive et motrice (yoga,acupuncture, massage,sons, curcuma, klamath etc), mais je suis de plus en plus convaincu du pouvoir par le mental. Je pense donc lire ce livre et le mettre en pratique, après avoir terminé le livre « le placebo c’est vous » du Dr Joë Dispenza qu’on vient de me prêter en m’incitant fortement à le lire, et qui semble être tout à fait dans la même lignée. je ne manquerai pas de vous informer de mon expérience et encore merci de pouvoir partager et échanger avec d’autres qui vivent plus ou moins la même chose, car pour moi le handicap est une chose à laquelle on s’habitue (difficilement) avec le temps mais y ajouter la douleur c’est beaucoup…et la médecine conventionnelle ne vous propose pas grand chose sinon des médicaments pour vous abrutir et vous » empoisonner » et vous donne surtout peu d’espoir et ne vous encourage pas à vous battre…Et pourtant j’ai toujours pensé et pense encore aujourd’hui : Aide toi le ciel t’aidera .

  209. Gina Flament says:

    Bonjour Docteur et toute l’équipe, merci pour vos lettres.
    En Hollande il y a un phénomène peut être que vous le connaissez.
    Wim Hof. Surnommé The Iceman. Il a decouvert une technique de respiration quibrenforce le système immunitaire. Ajoutez d’un.traitement par le froid. C’est quazi miraculeux. Des expériences prouvees positives ont été réalisées a l’hopital Rabo de Nijmegen. Enfin je vous laisse découvrir.
    http://www.innerfire.nl
    ?

  210. PELLISSARD says:

    Bonjour,
    Je lis vos lettres depuis que je suis inscrite à votre projet et celle-ci m’interpelle tout particulièrement car sans m’en rendre compte j’essaie de mettre en pratique cette méthode en me disant toujours cela ira mieux demain. Je fais de la gymnastique tous les jours cela me détend et alors j’oublie les petites douleurs du quotidien ai supprimé les statines que je prenais depuis 15 ans en accord avec mon cardiologue je fais attention à mon alimentation et me soigne avec les plantes
    et tout va très bien. Je lis avec plaisir vos courriers car il y a beaucoup de vrai dans ce que vous dites. Merci à vous

  211. moncharmont says:

    Opérée d’ un menisque, pour fissure il y a un an (etait ce necessaire??), j ai depuis des douleurs variées devenant violentes le soir et je ne supporte plus la position debout , immobile, au dela de 10 mn.
    le bilan RX donne des resultats différents : arthrose, algodystrophie. j’ai refusé l’ ac hyaluronique et les anti inflammatoires pour envisager l’ acuponcture… mais j’ en etais venue à penser que quelque chose dans ma vie est la cause de cette  » invalidation »

  212. corbier says:

    ha!!! CE cerveau avons nous vraiment connaissance de sa puissance?j’ai été moi-méme confronté a sa force par des guérisons surprenantes

  213. huguette cimatti says:

    MERCI pour tous VOS conseils qui nous redonnent de l’espoir et nous font réfléchir aux méthodes traditionnelles que nous essayons de réfuter par intuition ,par expériences médicales déçues , par conviction que nous possédons en nous un potentiel de guérison , par la lecture de vos articles et vos suggestions .
    Révoltée par les ordonnances passe-partout de mon ex-généraliste qui préconisait Doliprane pour une douleur qu’il n’essayait pas d’expliquer , de comprendre , qu’il ne savait pas évaluer, j’ai essayé l’auto-guérison par le Yoga (modestement . Cours collectif -que j’apprécie – hebdomadaire), la méditation qui ouvre sur l’intuition et une auto-hypnose m’a ouvert des perspectives de réconfort , de confiance en moi , d’enthousiasme .
    Récemment , je n’ai pas pu éviter Lamaline et un antiinflammatoire pour une tendinite sévère au poignet -qui semble guérie-mais toujours liée à ma scoliose , une douleur heureusement ponctuelle , tenaille un muscle de ma cuisse . Comme je ne pouvais suivre mon cours de Yoga , j’ai essayé de méditer chaque jour . Le nouveau médecin consulté aujourd’hui m’a proposé des antiinflammatoires oraux que j’ai refusés puisque je ne souffre pas en continu -il l’a reconnu- mais j’ai accepté un gel antiinflammatoire au cas où la douleur serait insupportable .
    J’ai ,après des années de Crestor donc de crampes refusé il y a deux ans de poursuivre ce traitement . MERCI pour les lettres du Professeur Joyeux et pour les informations qui nous mettent en garde contre les statines . Rétrospectivement , je suis révoltée par le comportement d’un cardiologue qui expliquait à deux internes en langage amphigourique devant moi le problème que j’ai simplifié : est-ce qu’on lui fait courir des risques vasculaires sans statines ou est-ce que on tente de les éviter avec statines ? Ca se discute . J’opte pour les statines !
    Je me demande d’ailleurs si mes douleurs musculaires , mes difficultés surprenantes devant mon corps raidi qui m’a conduite à demander l’aide d’ostéopathes (qui n’ont pas été le soutien que j’espérais . Une séance par mois et pas d’explications !) n’est pas le résultat ,les séquelles de ces soins inappropriés , des diagnostics inexistants ou défaillants . MERCI de m’informer . Je crois que nous sommes nombreux à nous sentir moins seuls et désarmés devant nos difficultés de santé . MERCI , avec ma reconnaissance , merci pour votre générosité et votre courage .

  214. ok says:

    en faisant de l’auto hypnose, je suis parvenue à guérir d’une luxation bilatérale de la mâchoire
    cela était irréversible

  215. Monica says:

    Heureusement qu’il n’est pas en France car il aurait l’ordre des médecins sur le dos !!!

  216. barral cervoni martine says:

    Pas de séparation entre le corps et l’esprit, ni entre soi et son environnement je suis Ok.
    Faire la liste de nos maux : blocages émotionnels, traumas, blessures de l’enfance etc..ok. La liste est tellement longue que j’ai décidé d’écrire un roman, non sans mal, car je me heurte à une résistance de taille. La mienne, face aux changements qui s’imposent quand on a pris conscience de ses doutes, de ses peurs, de ses manques, de ses frustrations. C’est un travail de longue haleine.
    J’ai arrêté de prendre le moindre médicament depuis plus de 15 ans. Je me traite par Homéopathie, phytothérapie, yoga, relaxation, prière (je suis bouddhiste), et je m’en porte mieux. Il y a un point important, c’est notre karma, et cela c’est une autre histoire qui vaut la peine de s’y attarder. Merci pour toutes vos précisions et conseils si précieux. Bon courage pour la suite. Nam myo ho rengué kyo. MBC

  217. elisabeth says:

    Merci pour cette publication. En effet, je ne partage pas entièrement cette façon de voir. Malgré tout, chacun d’entre nous peut « parler » à son esprit, son cerveau, ex-primer son émotionnel, le faire jaillir, pratiquer la méditation, etc… Celà ne coûte rien, hormis se prendre en charge, ce qui est déjà le début de la guérison…. Se prendre en charge plutôt que de croire que tout est de la faute… de l’autre…

  218. Eder says:

    J’ai des douleurs au dos et au cou.Je vais essayer ta methode.Merci pour toutes ces informations.

  219. FERNANDEZ says:

    Je pratique la méthode esprit , priére ,marche ,relaxation ,etre positif ,plantes (gélules) ,osteopathie et kiné et souvent mes douleurs disparaissent .Donc la guerison comme l’inque le Dr Sarno peut agir sur certaines personnes .
    Amitiés .

  220. Eder says:

    J’ai des douleurs au dos et parfois au cou.Je vais essayer ta method.Merci pour toutes ces informations.

  221. olivier barraillé says:

    je reste très circonspect car ce n’est pas parce que la douleur est générée par le cerveau que c’est psychologique loin s’en faut . Et que cela fonctionne ne signifie pas que le mal de dos trouve sa cause dans le cerveau : ceci est absolument faux .En tant que naturopathe, le mal de dos est une rigolade ce n’est pas du tout le mal du siècle pour autant qu’on en connaisse les causes : la douleur certes part du cerveau mais le cerveau envoie un signal de douleur parce que le dos lui a donné ces informations nociceptives .Trafiquoter dans le cerveau est digne de la médecine allopathique : c’est par exemple la stimulation électro transcranienne qui agit sur le système éfférent , ou l’implantation d’électrodes dans le cerveau ou encore la stimulation médullaire qui brouille le signal de la douleur tout cela n’a qu’un but : duper le cerveau sans s’attaquer à la cause réelle : ok avec Mr Sarno on reprogramme son cerveau centre de la douleur , le signal est donc coupé on a plus mal mais quand une patiente hurle est il judicieux de la bâillonner pour ne plus l’entendre gueuler ? c’est ce que vous faites quand vous reprogrammer le cerveau qui donne l’alerte: pendant ce temps le corps continue de s’user en sourdine .
    Si je pense que la méthode semble sans danger pour l’acouphène , l’algoneurodystrophie , un cancer métastasé ou un arrachage du plexus brachial je pense que dans le mal de dos et la fibromyalgie il vaut mieux traiter la cause jusqu’à ce que l’alerte soit levée .
    Olivier Barraillé
    naturopathe

  222. alain Besson says:

    Bonjour,
    Le Pr Sarno a parfaitement raison l’Esprit est tout.
    Vous vous rendrez compte de cela en avançant sur le chemin du
    médical et de votre propre évolution.Il est bon de donner des conseils et des remèdes pour les effets bien-sur,mais la cause c’est
    l’Esprit.Mais actuellement une extréme minorité de gens peut le comprendre et l’admettre.Cette démarche passe surement par le naturel,surtout celui de l’Homme.
    Bonne route

  223. Brigitte says:

    Bonjour, j’ai moi-même expérimenté un jour cette méthode de parler à mon cerveau et de lui dire que puisqu’il avait fabriqué mes blocages et douleurs, je lui demandais de me les supprimer. Ca a fonctionné car en 1 SEMAINE, je suis sortie sans médications et seulement avec ce dialogue entre moi et mon corps, d’une grosse crise de péri-arthrite de l’épaule, avec calcifications alors que par 2X dans le passé, j’avais vécu pendant 1 MOIS cette situation très douloureuse en suivant les traitements classiques (immobilisation avec bras en écharpe, kiné, physiothérapie, antalgiques puissants toutes les 4H, même infiltration-sans résultat- la 1ère X que j’ai été bloquée et aussi la proposition-refusée- d’opérer pour enlever les calcifications). J’y crois à la force de l’esprit… ça n’empêche pas de retrouver d’autres douleurs ou blocages au cours de sa vie ce qui me fait penser qu’il faut autre chose en plus. On doit se remettre en question car les douleurs, là où elles se logent, ont toute leur symbolique et elle nous font prendre conscience à force d’apparaître, qu’il y a quelque chose dans notre fonctionnement qui doit être revu et corrigé. La colère et la peur sont souvent des éléments déclenchants. Mais comment les contrôler???

  224. gauthier.paule says:

    merci votre article est très explicite il est tellement vrais
    tout ce passe dans la tete .
    je me suis toujours demandée ,lorsqu’on a une crise arthrose
    aigu ,il suffit de mettre de H.ESSe.,d’eucalyptus,de la menthe
    poivrée dans de huile d’amande douce. dans le creux de votre
    main masser le membre douloureux.
    respirer profondément tout en éclatant de rire.
    c’est un vrais miracle merci pour vos nombreux conseilles
    salutations

  225. Georges Da Costa says:

    Je pratique la méthode du Dr Sarno depuis plus de 20 ans avec un énorme succès. j’ ai même traduit le livre « Healing back pain » en Français, cela pour le faire lire à ma mère et à de nombreux amis qui ne pouvaient pas lire en Anglais. TOUS, je dis bien tous, ont vu leurs douleurs du dos, du cou, de l’épaule etc…. disparaître très vite après avoir lu (2 ou 3 fois) et bien compris le livre. J’ai de nombreux exemples incroyables. Moi même, j’ai beaucoup souffert du bas du dos pendant plus de deux mois au point d’en être pratiquement paralysé tellement j’avais peur de faire le moindre mouvement. Tous les neurochirurgiens consultés (Toulouse, Istanbul, Lisbonne), au vu de mes radios et IRM m’ont proposé une opération chirurgicale de disques intervertébraux saillants faisant « pression » sur le nerf crural. J’ai toujours refusé (je venais de subir une opération majeure au cerveau). Mon moral était très bas car je pensais que j’allais souffrir jusqu’à la fin de mes jours et qu’il n’y avait aucune solution. J’ai souffert de douleurs terribles jusqu’à ce que je lise le livre de John Sarno (c’était en 1993) qu’ une amie américaine m’avait envoyé. Combien je lui en suis reconnaissant!!! J’ai lu le livre quatre fois pour bien le comprendre et bien m’en pénétrer. J’ai compris que je devais croire absolument, sans douter, que mon mal était psychologique et surtout non pas physique. J’ai parlé à mon cerveau sans arrêt et quatre jours plus tard, j’avais oublié mes douleurs. Depuis, sachant que je suis susceptible au TMS, j’ai supprimé avec succès des douleurs très fortes dans la poitrine (douleurs intercostales) et même un eczéma que je « traînais » depuis plus de 2 ans.

    1. boukrra says:

      bonjour j’aie acheter le livre du docteur sarno je suis perdue j’aie de grosses douleurs intestinales qui m’empechent de vivre et qui me torturent le corp et l’esprit le sommeil perturbé je pleure tres souvent comment avez vous reussi a guerrir dites moi je suis perdue un grand merci pour vos bons conseils

  226. coquand christiane says:

    je suis actuellement victime d’un tassement vertébral de t9 avec des douleurs assez violentes ,ceci m’est arrivé la veille de travaux dans la maison qui me representaient pas mal d’efforts !aujourd’hui je me pose la question si mon mental ne s’est pas trouvé en difficulté face a ça ? je vais réfflechir a votre article !merci pour tout ça m’interesse bcp ! c.coquand

  227. Françoise says:

    Bonjour j ai testé laforce du cerveau lors de l accouchement de mon 2ème enfant. Présentant des risques d accoucher avant terme je n avais pas pu bénéficier de la préparation à l accouchement sans douleur. J avais lu dans un vieux magazine dans les toilettes au fond du jardin chez mes grands parents que des hommes arrivaient à se transpercer la main sans tenir compte de la douleur. Alors quand le moment est venu et que la douleur violente a menacé de m envahir, j ai parlé à mon bébé je lui ai dit : fais moi bien mal que je sache vite ce que tu es fille ou garçon. ..en quelques minutes mon fils était sorti après 3 ou 4 contractions que j ai ressenties certes mais sans souffrance…en revanche quand l infirmière est venue me retirer la perfusion sans me prévenir là j ai eu mal…elle m avait arraché quelques poils. Depuis j y repense quand l occasion se présente mais c est sans doute une maîtrise plus globale qu il faudrait avoir à l esprit j ai eu des douleurs violentes dentaires et lors d une diverticulite aiguë que je n ai pas réussi voire même essayé d occulter de la même façon

  228. Joanne says:

    Moi aussi je crois que, souvent nos douleurs sont lié avc des émotions refoulé, comme moi jai une douleur a l’epaule depuis 1an , et la physio ,l’ergo et lacupunture on pas reussi a faire taire cette douleur , je suis massothérapeute de métier et je dois mettre de coté mon métier que jadore car la doulleur est constament là!! Votre livre est t-il en vente au quebec???

  229. danielle says:

    Bonjour,
    Votre article,confirme ce que je pense depuis bien longtemps,j’ai 68 ans et il y a une trentaine d »années j’ai lu un bouquin écrit par un lama tibétain (je ne me souviens plus du titre) qui parlait justement de la force de notre cerveau ,et de notre corps ,capable du pire comme du meilleurs,selon notre état d’esprit et ce qu’on lui dicte.
    Souvent,je médite et demande a mon corps de « faire le ménage » et d »évacuer tout ce qui n’est pas bon pour son bon fonctionnement, en même temps je visualise une eau pure qui me traverse le corps entrainant avec elle toutes les cellules indésirables.
    Pour le moment je ne me porte pas trop mal ,il y a t’il un rapport
    dieu seul le sait!

  230. McNicoll Helene says:

    Bonjour,

    Je suis tout à fait d’accord avec votre article de ce jour, souffrant moi meme depuis 3 ans d’hernie discales au niveau du thorax. Je crois que ce médecin à raison, je vous remercie d’avoir si bien expliqué clairement comment se guerir, vous me donnez de l’espoir.

  231. TERRISSE Jean-Yves says:

    Médecin généraliste à l’Île de la Réunion durant 35 ans. Mon chemin de vie et les échecs de notre médecine m’ont doucement conduit vers des Médecines fascinantes où les résultats semblent parfois miraculeux si l’on apprend à les associer: Posturologie (regroupant Podologie+ Orthodontie+Orthopsie)—- Médecine des Groupes sanguins (Dr D’Adamo)—- Auriculothérapie et Acupuncture—- Orthobiotique et Corésonance—– Réharmonisation vibratoire basée sur le Magnétisme curatif…etc. Alors de nombreuses inconnues pour nos esprits cartésiens trouvent des chemins de compréhension que les Peuples Primitifs (au sens « Premier » du terme) empruntent avec simplicité et depuis tant de millénaires.

  232. Marie-Ange says:

    Je ne connaissais pas le Dr Sarno mais je pratique sa méthode quand même : quand je commence à avoir une douleur quelque part, je me dis qu’il va falloir que « je fasse le ménage là-haut ». Je réfléchis donc à « ce qui coince dans ma tête » et dans la plupart des cas, la douleur s’en va.

  233. langanay says:

    Je suis tout à fait convaincue. Torticolis, sciatique, poussée d’arthrose, arrivent après un souci, tension de tout ordre. Le malade tout à sa douleur ne fait pas le rapprochement avec la cause et au lieu de libérer son mental absorbe des médicaments, s’angoisse ce qui complique encore la situation.
    Tout ceci est encouragé par les médecins et laboratoires…

  234. sylvie boudon says:

    bonjour,
    la méthode Rosen va tout à fait dans ce sens la recherche par le biais du corps des émotions qui ont été à la source des tensions musculaires,en libérant l’émotion on parvient à libérer la tension et les douleurs disparaissent, je m’en trouve très bien.

  235. Vincent Rault says:

    Bonjour,
    Il y a une vingtaine d’année, alors que je me formais à la somatothérapie, je souffrais d’une névralgie cervico-brachiale. j’en cherchais le sens. Un soir après avoir lu un texte sur la symbolique de l’épaule, je m’endormi difficilement à cause de la douleur. Et puis après avoir enfin trouvé le sommeil, je me réveillai en sursaut. Tilt! la raison de cette douleur m’est apparue clairement, évidente: je m’empêchais d’agir selon mes besoins et aspirations profondes à cause de l’idée que je me faisait du regard de l’autre, en l’occurrence mon épouse. Au matin, la douleur avait disparu.
    Aujourd’hui j’utilise volontiers le décodage biologique , et propose cet outil à mes patients.
    Je crois aussi qu’une douleur, un symptome, est là pour nous alerter et même nous aider à réajuster ce qui à besoin de l’être dans notre relation à nous même et au monde.

  236. durafourg says:

    J’ai de l’arthrose et je ne ressens aucune douleur. J’ai 82 ans. Il y a une vingtaine d’années, lors d’une radio des genoux (je m’étais cassé la rotule), le chirurgien me dit  » vous devez avoir mal aux genoux avec l’arthrose que vous avez » et je lui réponds  » je ne sens rien » et il me rétorque  » mais vous devriez avoir mal ! « .
    Plus récemment, lors d’une IRM cérébrale (neurinome de l’acoustique) le radiologue me dit « vous avez de l’arthtrose cervicale  » même réponse  » je ne sens rien « .
    Ceci confirme que, concernant l’arthrose, ce n’est pas la cause physique qui provoque la douleur et que mon mental est adapté à ce genre de dégradation.

  237. dionne denise says:

    je suis tout à fait d’accord avec cette position
    j’ai suivi 10 ans de psychanalyse
    et suite à une paralysie infantile
    j’avais une santé fragile.
    Mais en comprenant comment
    ‘le corps suit les sentiments’
    j’ai pu gérer toutes mes somatisations à l’intérieur des 40 ans qui ont suivis
    et j’ai pu mener une vie active .
    Quand on comprend la cause profonde de la maladie
    on peut alors -vraiment trouver la solution et
    gérer la maladie vers une guérison

  238. CHRISTINE says:

    Bonjour,
    Je confirme que cette méthode fonctionne parfaitement. Je l’ai appliqué pour arrêter de fumer, cela fait 8 mois que je n’ai pas touché une cigarette, simplement en  » parlant à mon cerveau ». C’est le principe de l’hypnose. Merci pour tout ce que vous nous faites partager.
    Christine

  239. Renée AUPETIT says:

    Bonjour,
    Oui je partage la théorie du Dr Sano, je l’ai personnellement mise à profit et ça fonctionne. J’ai presque 70 ans et encore beaucoup d’énergie, moins de douleurs qu’à 40 ans.
    Un point non évoqué et qui me semble important à préciser (je le vis au quotidien) c’est le plaisir renvoyé par autrui de votre image quelle soit physique ou intellectuelle. J’ai repris une activité de consultante, le bonheur que cela me procure est dans le regard de mes clients. De fait j’ai plus d’énergie et je suis heureuse.
    Cordialement

  240. Rozé says:

    Bonjour,
    Quel que soit l’intérêt du livre, vous ne pouvez pas faire la publicité pour Amazone. Si vous pensez que la lutte pour un monde meilleur, une santé meilleure, une planète plus propre et plus heureuse n’a rien à voir avec l’économie, vous vous trompez. Les sociétés comme Amazone sont incompatible avec cette lutte. Si un livre ne se trouve que chez eux, c’est la preuve qu’ils écrasent les autres distributeurs, n’achetez pas leur livre.
    Cordialement.

    1. Edith says:

      Ne soyez pas « désagréable » avec Monsieur Xavier Bazin…
      Je pense que loin de lui l’idée de faire de la publicité pour amazon, c’est une manière de dire au contraire qu’on peut le trouver partout et surtout de voir les avis et commentaires sans pour cela l’acheter chez eux…
      Et dans l’incitation à lire ce livre il vous dirige directement sur le site des éditions Thierry Souccar, alors ne lui faites pas ce mauvais procès svp merci

  241. YACOBUCCI Sofia says:

    Bonjour ! Votre article m’interpelle car lors d’une visite à une jeune femme osthéopathe, pour mettre en ordre des tendons déplacés suite à une chute avec fracture du poignet, en m’examinant, elle m’a demandé si j’avais mal au dos. A ma réponse négative elle a ajouté, « cela est étonnant vu l’état de votre dos » ! Donc il est certain que nos modes de vie influent beaucoup sur nos douleurs et surtout notre état d’esprit ! Après des années d’introspection et de diverses thérapies, je suis dans un état de serenité et détente assez marqués et ça doit jouer sûrement sur l’absence de douleur malgré l’état de ma colonne. Et je prends soin aussi de me nourrir sainement. Votre article confirme quelque chose que j’ignorais. Merci pour toutes ces infos qui aident les personnes à mieux prendre en charge leur santé. Bonne continuation.

  242. Esposto marie says:

    je pratique une forme de méditation pour une douleur du nerf sciatique sans connaître le pr Samo entièrement convaincu depuis longtemps que l’esprit et le corps ne font qu’un …ma douleur à disparu ..en 3jours merci pour votre lettre qui confirme ce que j’ai toujours pensé

  243. le moult christine says:

    bonjour à tous , je souffre de deux pathologies génératrices de douleurs: séquelles de polio et coronaropathie , donc je n’ai pas droit aux anti-inflammatoires pourtant bien commodes les jours ou l’on a besoin d’être particulièrement en forme .Voici ma petite méthode : à côté des aides en complément alimentaire , la chondroïtine sulfate est assez efficace sur moi , je parle …à mes douleurs directement , quand elles surgissent je leur signifie qu’il est hors de question qu’elles m’envahissent et me pourrissent la vie , je les « décapite » pour limiter leur intensité , comme si je mettais un couvercle dessus pour les étouffer , cela marche assez bien , en bref je ne les laisse pas s’installer de façon aïgue afin de juguler leur intensité , c’est mental et cela marche , y compris sur les douleurs d’enfantement par exemple Ce qui me chiffonne un peu dans la méthode proposée aujourd’hui , c’est qu’il faut aller fouiller dans des evènements traumatiques et douloureux de son passé , cela les réactive alors que l’on est à peu près arrivé a les oublier , je ne dis pas qu’il faut les refouler , mais les mettre à distance ,loin , pour les minimiser et les relativiser , qu’en pensez-vous ? amitiés à tous

  244. guy chalverat says:

    excellente info pour débuter ou continuer de réfléchir et d’essayer
    de se soigner
    parlez vous de Ho’oponopono entre vous les envoyeurs de lettres santé ?
    guy

  245. pierre says:

    Bonjour ,
    Comment se peut il qu’il puisse y avoir autant de soient disant  » gens compétents voire bien plus compétent !! ?  » qui détermineraient sur la compétence de vrais DOCTEURS – Guérissant devant lesquels je m’ INCLINE .
    Comment se peut il que  » Nous  » donnions pouvoir à des usurpateurs qui uniquement cherchent au mieux à nous avaler tout cru  » par tous les moyens « officiels » quel est ce monde où  » le plus petit  » celui qui prouve le Vrai est forcément le menteur … l’incompétent … je ne cherche pas de réponse . Je trouve seulement Dommageable qu’il n’y ai pas Un Mouvement Grandissant pour non seulement dire STOP mais pour ne plus Jamais être en opposition avec le délictueux
    Ce qui devrait compter ici bas c’est l’évidence du ici Haut .. Soigne toi et Guérit toi et vis au plus loin que le temps te mènera dans la joie d’Etre , ici et maintenant .

  246. Dupla says:

    Bonjour
    Très curieusement cet article arrive juste à point pour confirmer mes réflexions sur la douleur

    Lorsque je vois une plaie j’ai une douleur violente dans les jambes
    Toujours la même

    Lorsque je suis occupée et positivement occupée
    Je n’ai aucune douleur
    Lorsque je m’ennuie ou qu’un problème me préoccupe
    Les douleurs surgissent

    J’en conclus que je suis une preuve vivante des propositions du Dr Sarno

    Merci pour ce message
    Rien n’est hasard
    Tout vous arrive parce que vous le cherchez!!

    Mireille

  247. barradeau Jean-Christophe says:

    bonjour et merci pour cet article parfaitement détaillé et aussi objectif que faire se peut.
    de mon côté, par une approche parfaitement empirique et non médicale, où seul le bon sens m’a guidé, j’ai publié une méthode que j’ai nommée OJP comme Oui, Je Peux ! dans laquelle je propose à chacun d’observer ses douleurs et de les « gérer ».
    je reste à votre disposition pour vous l’adresser si cela vous intéresse.
    Dans tous les cas, Un Grand MERCI pour votre article
    et pour les précédents, et pour ceux à venir…

  248. SCHROTZ Francis says:

    Etant guérisseur blanc (magnétisme) en Afrique pendant des années,je confirme que le mental contrôle le physique.Une dame m’a demandé de la soigner car elle avait une sciatique(elle marchait courbée en deux).Je me suis assis à côté d’elle et elle a commencé à me raconter ses malheurs.Au bout d’une demi-heure d’écoute elle m’a demandé de commencer les soins.Avec mon humour habituel je lui ai dis « Lève-toi et marche ».Elle s’est levée et s’est retrouvée debout,toute droite et pouvait bouger à volonté sans douleur.Donc le simple fait de s’épancher l’avait guérie.Je n’ais pas eu de soins à prodiguer.Je suis habitué à ce genre de phénomène et ne m’en étonne plus.

  249. fleury anne says:

    ay an t une hernie discal conpression du nerf sciatique depuis 6mois

  250. Marie-Claire says:

    Travaillant au jardin, j’étais sujette régulièrement à des sciatiques. Un jour j’étais alitée, la position debout était douloureuse. Il y avait une fête et j’adore danser. Par provocation je me suis dit : je ne vais pas me laisser voler mon plaisir et je suis allée danser. Au bout d’une danse je n’avais plus mal et j’ai pu retourner au jardin sans problème.

  251. kuhn danielle says:

    bonjour,

    merci de m’avoir fait connaitre le Pr Sarno.
    Mais je suis entièrement d’accord avec votre point de vue, la qualité de notre alimentation intervient ainsi que la prise de compléments alimentaires bien choisis (ceux que vous cités sont judicieux). L’impact du stress chronique, de notre vulnérabilité personnelle et de la qualité de notre sommeil sont aussi des facteurs à prendre en compte. Continuer à bouger, à vivre, sans craindre de se faire plus mal est aussi très important. S’étirer régulièrement comme dans la pratique du yoga, se forger un mental positif, optimiste, apprécier les petits bonheurs de chaque jour, être doux avec soi-même, s’accorder des moments de détente et de rires, souvent, et méditer ces paroles… :
    « Aussi étroit soit le chemin,
    Nombreux les châtiments infâmes,
    Je suis le maître de mon destin,
    Je suis le capitaine de mon âme. »
    ( William Ernest Henley) Poème préféré de Nelson Mandela.

  252. Laurence says:

    Bonjour
    J ai lu très attentivement votre article. La méthode du professeur ressemble à la metamedecine. ….. de Claudia Rainville ! !!!!! J’y crois oui mais c plus facile avec une douleur récente qui nous permet de déterminer la cause psychologique de cette douleur. Moi même j’ai eu recours à plusieurs reprise au livre de Mme Rainville pour expliquer mes douleurs qui ont disparus sitôt la cause trouver.
    Cordialement

  253. Claudine Aulen says:

    Bonjour
    J’ai adoré votre lettre car elle confirme ce qui m’est arrivé l’été dernier
    J’ai été bloquée par des douleurs atroces de sciatique. Le scanner a révélé deux hernies discales. Le radiologue m’a envoyée chez un neuro-chirurgien car je pouvais rester paralysée si je ne faisais rien.
    J’y suis allée car j’ai eu très peur. Mais mon expérience d’anesthésie très compliquée par trois fois mà permis d’éviter la chirurgie directe. Et j’ai eu de la kiné et de l’électro-stimulatIon. J’étais moi même en formation dans un cursus pour devenir professeur de Qigong. J’ai donc travaillé avec de la médistation et de la visualisation pour continuer mon entraînement
    J’ai repris mon cursus sans avoir perdu une seule séance mais en respectant mes capacités qui se sont améliorées tout au long de l’année
    C’est une expérience formidable que je compte bien transmettre dans mes cours de Qigong. Ça marche vraiment
    Merci pour vos lettres qui me confortent dans mes choix de santé depuis presque vingt ans
    Claudine

  254. Anne says:

    Je me permettrai de mettre en parallèle à votre article les livres « le placebo c’est vous  » de Joe Dispenza ( docteur qui a mis en application ses études suite à un accident et donnent de très bon outils de compréhension et de mise en application pour chacun ) ,  » le bonheur de la méditation  » de Yongey Mingyour Rinpotché ainsi que les écrits et vidéos de Mattieu Ricard ( et quelques reportages récents d’Arte ) .
    Il est heureux de voir cette « accélération  » qu’il y a dans l’approche plus globale du mal-être et par voie de conséquence du bien-être : ce ne sont plus des propos à la marge .
    Neanmoins ,je ne partage pas les propos tenus sur le côté uniquement « psychologique  » des douleurs (qui sous-entendrait qu’elles auraient un côté quasi imaginaire) je préfère le mécanisme des effets nocébo et placébo , dans une approche plus biologique de ces phénomènes .
    Articulant une pratique ancienne, mais plus toujours régulière, de Tai Chi , QiQong et méditations avec la lecture sur ces sujets d’interaction corps-esprit, j’ai repris de façon plus régulière et profonde la méditation et j’ai pu arrêté en trois semaines environ les antidouleurs que je prends depuis 2012- douleurs dus à une maladie lourde évolutive ainsi que les effets secondaires de traitements associés .
    Pour certains(nes) les transformations pourront être rapides mais je pense qu’il faut garder à l’esprit que pour la plupart ce sera un travail à long terme qui va s’engager, qui nécessitera d’effectuer des changements dans des façons de faire ou de vivre ( sans révolution pour autant) .
    Et de toute façon on se fera du bien , il y aura toujours une avancée, même si on pourra trouver que « ça ne va pas assez vite » ; une fois engagé c’est un processus qui avance et avance tout en procurant un véritable bien-être.

  255. Marie-Claire says:

    Bonjour,
    Je confirme, de par mon expérience, que la douleur peut être atténuée et même disparaître, en se concentrant sur notre cerveau dans le but de les occulter.
    Merci Xavier pour votre initiative de partages.

  256. SK says:

    bonjour, je suis heureuse de lire votre article. je vous raconte mon histoire : en 1996, après une opération à la base bénigne en GB, mon foie a été empoisonné par le produit anesthésiant utilisé dans ce pays : halothane, interdit en France, je dois ajouter. Suite à ce problème majeur, mes anticorps anti-nucléaires se sont élevés à 1150 avec hépatite auto-immune, la référence étant de 30 et j’en passe avec tous les désordres parallèles… Mon spécialiste de Valence pensait que je ne survivrais pas, à une semaine près. J’ai réussi à LACHER PRISE, complètement et cela m’a sauvée. Je suis en rémission depuis 15 ans. C’est un miracle me disait alors ce même spécialiste. J’ai mis du temps à m’en relever, avec aussi la maladie d’Hashimoto, maladie auto-immune de la thyroïde où je me suis soignée toute seule, plus aucun problème. Et pourtant, j’ai développé une fibromyalgie, cet hiver. Retour sur soi, quelles sont les causes profondes de ces douleurs ? Je dois donc revoir mes « exercices » lol. je les connais bien, ces causes terribles, liées à mon enfance, blessures profondes, et je dois donc aller plus intérieurement et continuer de vivre selon ce que je viens de lire dans votre article. Cela n’est pas facile, cela prend du temps, je suis retraitée et je vis dans un petit village tranquille, entouré de forêts, rivières, aussi, si je veux éteindre mes douleurs, il n’en tient plus qu’à moi, Maintenant. J’ai failli mourir et je tiens à la vie, guérir et m’amuser jusqu’à mon dernier jour… c’est-à-dire, sans contrainte, sans thérapie, juste écouter ce corps qui nous parle, qui nous fait signe d’un mal existant, auquel on peut parler, toucher et rassurer, simplement et en se disant tous les jours : TOUT VA BIEN. SK

  257. MILLET says:

    accidenté de la zone lombaire à l’âge de 18 ans,(aujourd’hui 71)avec hernie discal non opérable,j’ai eu dans ma vie 4 grosses crises durant de 2 à 3 semaines,sorti de c crises vie normal,pratiquant l’Aikido depuis 40 ans et professeur de cte art martial,j’ai toujours passé outre des douleurs,c pour cela que je suis en parfais accord avec cte article,je suis aussi animateur d’un club de gym douce et aïkitaïso et toujours en activité sportive.merci pour tout vos super articles

  258. blanchard says:

    tout à fait d’accord avec le dr sarno , ma fille était autiste,hemiplégique,elle est aujourd’hui guérie.. ,grace à mes recherches de mes propres traumatismes et des siens…également d’un nettoyage d’entités qui l’empêchaient de savoir qui elle était…à méditer…

  259. LISE MOREL says:

    Bonjour Xavier,

    Merci de tout ce que vous nous faites partager !
    J’apprécie vos lettres car elles abondent totalement dans ma conception de la santé.
    J’ai une formation de base d’infirmière, et après diverses autres formations, j’ai exercé dans différentes autres professions dans cette « lignée » (cadre, formatrice, consultante, directrice d’établissement médico-social), et, à la retraite dans quelques jours, quand je regarde en arrière et avec ce que j’ai découvert tout au long de ma vie, si c’était à refaire, je serais naturopathe ou dans une approche de ce genre.
    Il y a longtemps que j’ai pris conscience des interactions corps-esprit.
    Pour cela, j’essaie de vivre une vie la plus saine possible, y compris et surtout en travaillant sur mes états mentaux dits « négatifs », en les regardant comme ne faisant pas partie de mon vrai « moi », mais étant des parasitages temporaires, à bien reconnaître, car pour moi ils m’alertent sur des besoins non satisfaits, puis à laisser repartir.
    J’ai en mémoire un exemple significatif : j’ai eu il y a plusieurs années le syndrome correspondant à « avoir les boules », qui m’a inquiétée au point d’aller consulter mon médecin, craignant quelque chose du côté de la thyroïde.
    Celui-ci, homéopathe, m’a prescrit « Ignatia », ainsi qu’une scintigraphie de la thyroïde, pour le cas où ces « boules » n’auraient pas disparu au bout de 3 semaines.
    Je n’ai jamais fait faire la scintigraphie …
    Et bien sûr, pour moi c’est surtout, avec l’aide d’Ignatia, la prise de conscience de mon état de surcharge mentale et la mise au repos ont fait disparaître ce symptôme comme il était venu !
    Amicalement, et merci encore !
    Lise

  260. Marc says:

    Bonjour et merci pour cet article, qui est une ouverture de plus au-delà de la simple réalité physique, tangible.
    Cela me rappelle un livre que j’ai lu, où l’auteur raconte comment il a guéri de son cancer et de ses problèmes de vue, simplement par le changement de son mode de pensée et de sa manière de considérer la vie: Martin Brofman, Voir de mieux en mieux, février 2006, chez Indigo Montangero.

    1. Edith says:

      Effectivement, on peut mettre en parallèle, les livres de Martin Brofman, en particulier « tout peut être guéri » , le système corps/miroir
      Il y a d’ailleurs une fondation Martin Brofman (en Suisse) voir :
      http://www.healer.ch/fr/f-BMS.htm

  261. medit says:

    je pratique la « méthode Sarno » depuis longtemps!!! les indous, chinois, japonais, savent depuis de millénaires guérir « avec leur cerveau » !!!! le fameux PRANA, mélange de souffle et d’énergie- cerveau, force vitale, que l’on fait circuler dans tout le corps, en méditation, et qui « guérit  » non seulement les douleurs de dos, mais beaucoup d’autres….maux de tète, de ventre, etc…….. ce professeur Sarno n’a rien découvert!!!!!!

  262. Hélène says:

    Je suis d’accord, je pratique pour les petits maux du quotidien.
    Cela est indissociable d’une bonne hygiène de vie.
    Je n’ai pas « creusé » un peu plus personnellement, mais je suis quasi convaincue.
    De même, savoir méditer est aussi une clé pour accéder à son cerveau.

  263. Renaud says:

    Bonjour Xavier,
    J’apprécie beaucoup vos articles très enrichissants et pertinents.
    Une suggestion : pourriez-vous les faire plus court ? Le début ressemble trop à une interminable présentation marketing pour vendre quelque chose. Vous pourriez aller droit au but.
    Bien cordialement,
    Renaud

  264. Noor says:

    Bonjour, je suis tout à fait d’accord avec vous, notre cerveau a les ressources nécessaires à la guérison de notre corps. J’ai eu dernièrement des douleurs très fortes soudaines et lancinantes du coude au poignet, durant plusieurs mois, que j’avais mis sur le compte de prise de charge, et du téléphone portable, car j’envoyais beaucoup de sms. En revoyant mon médecin en urgence car les douleurs devenaient de plus en plus fréquentes (je suis suivie pour un cancer du sein dont une récidive qui était classé en « stade 4 »), je lui fais part de mon inquiétude car javais une métastase au coude à l’époque, qui n’a pas évolué depuis plusieurs années. L’oncologue me dit gentiment « avoir perdu la boule » vu qu’il ne s’agissait pas du bras où était la métastase ! En sortant de son cabinet, je n’ai plus ressenti aucune douleur à cet endroit !! Je crois que j’avais fait une fixation du jour où l’on m’a fait une scintigraphie osseuse pour contrôle, qui m’avait rappelée cette métastase (je l’avais carrément oubliée depuis 9 ans, et le fait d’en reparler m’a angoissée). Malgré toutes les souffrances dues aux effets secondaires du traitement (radiothérapie, chimio lourde..) j’ai plutôt gardé l’esprit positif, même avec le pessimisme du médecin qui s’est étonné de me voir en pleine forme après un an de lourd traitement et une tumeur qui était diagnostiqué en stade 4 (dernier stade dans la classification du cancer) !
    Je suis persuadée maintenant (après un cancer du sein et une récidive plutôt grave), que notre cerveau a les ressources nécessaires à notre guérison. Il suffit juste de les « activer ». J’espère que mon témoignage servira, et je vous souhaite une bonne santé « corps-esprit » !
    Cordialement,
    Noor

  265. Cornelia says:

    Bonjour Mr Bazin,merci pour votre article,
    je viens de commander le livre du
    Dr Sarno. Voilà plus de 40 ans que
    Je travaille le plan émotionnel avec
    mes clients, avec des résultats
    parfois spectaculaires, mais comme j’utilise
    aussi d’autres méthodes, je n’ai même
    pas osé penser que ce travail se
    suffisait à lui même! Un grand merci
    pour votre démarche, votre sensibilité
    et votre enthousiasme.

  266. Gbillard joelle says:

    pr Samo oui!!!!apres 2ans d’un A.V.C mon mari souffre du dos depuis 6 mois!c’est à chaque « emotion » (sa consequence avc)que cela se declenche!donc oui à Samo!Il commence un travail psy!

  267. GILBERT says:

    Je suis thérapeute et j’ai associé douleur et schémas de vie récurrents
    à des chocs émotionnels non exprimés,issus très souvent de la petite enfance voire de la période intra-utérine.Nous obtenons parfois des résultats bluffants qui m’étonnent encore aujourd’hui,comme la suppression de douleurs chroniques ou récentes,migraines,etc…
    Par contre lorsque nous ne sommes pas sur la bonne mémoire,l’effet
    peut être nul ou partiel.Idem pour les schémas de vie dont les origines peuvent aussi être transgénérationnelles.On pourrait en parler longuement.Ce sera la médecine de demain liée à l’information
    généré par l’émotionnel

    1. Volpi Marinette says:

      Bonjour,
      je suis à la recherche d’un thérapeute sensibilisé à la méthode Sarno. Pourriez-vous m’aider ou me conseiller un accompagnant ? Je me trouve dans les Alpes-Maritimes.
      Merci par avance.

  268. Gatto André says:

    Bonjour,
    je suis ancien kinésithérapeute. Je comprends parfaitement la démarche et méthode du Pr. J. Sarmon. Nous savons que certaines douleurs corporelles ont pour cause un ou des problèmes psychologiques.
    Certains prétendent que la douleur corporelle est le souvenir d’une douleur d’ailleurs.
    Le Pr. Christophe Dejours, ant d’enseigner la psycho dynamique, parlait de psycho pathologie.
    La différence essentelle entre les deux apporches, c’est que C. Dejours, prend en compte l’environnement du patient jusque dans son activité de travail.
    Merci pour vos informations toujours précieuses.

  269. DR DERNELLE says:

    spécialiste en médecine physique et installé en libéral depuis 25 ans , j’ai vu passer des milliers de patients souffrant de l’appareil locomoteur, coupable de les faire bouger, selon la théorie majoritaire actuelle. J’ai constaté après 15 ans de recherches expérimentales que leurs douleurs étaient en rapport avec une souffrance dont les sources n’étaient pas à l’endroit qui criait le plus fort. Une fois tous ces problèmes neutralisés, si la douleur persistait , elle était forcément psychosomatique, et le traitement du codage mental finissait par avoir raison de ces douleurs chroniques. Je confirme que l’aspect radiographique est secondaire dans la démarche diagnostique et thérapeutique ; tous ces signes pathologiques sur la radio ne sont que des conséquences obligatoires d’un réglage postural décompensé et trop longtemps vrillé .

    1. Volpi Marinette says:

      Bonjour,
      j’ai lu le livre par curiosité et parce que cette approche me parlait a priori. Maintenant, je suis convaincue que cela peut fonctionner. Cependant, j’aurais besoin d’un accompagnement car je sens bien que seule, je vais passer à côté de certaines choses bien enfouies au fond de moi. Pourriez-vous m’aider à trouver un accompagnant ? Je suis dans les Alpes-Maritimes.
      Merci par avance.

  270. robin says:

    A 50 ans, je me suis retrouvée avec les genoux bloqué : Arthrose sérieuse des genoux. Normalement j’aurais dû me faire opérer. Mais dans ma tête, je veux vivre jusqu’à 100 ans en bonne santé, un bon esprit etc. J’ai donc accepter dans un premier de faire des infiltrations à la cortisane (j’avais besoin d’être en forme pour mon travail) et suite à cela je me suis mise à faire de la gymnastique, à me rééquilibrer.
    J’ai la chance d’habiter dans la montagne et pour l’équilibre çà aide.
    Je ne me suis jamais décourager et maintenant je grimpe la montagne et je la redescends sans aucune douleur. J’ai adapté une nouvelle façon de marcher qui ne sollicite pas trop les tendons et çà marche.
    J’ai maintenant 58 ans et cet hiver j’ai même repris la randonnée à ski.

  271. Mamykitty says:

    Oui, on peut par sa force mentale faire taire la douleur, passer au dessus et la faire disparaître.
    Je suppose que pendant les guerres, certains héros l’on pratiqué pendant les tortures pour ne pas donner d’informations .

    J’y suis arrivée, en 1980 , quand j’ai accouché de mon 1er bébé. Je n’ai pas gémi, j’ai cherché à contrôler, et j’y suis arrivée, je ne sentais plus du tout la douleur des contractions.

  272. guedo says:

    bonjour
    je suis entièrement d’accord avec vous notre cerveau nous joue des tours sur notre santé sur nos maux de toutes sortes mais pour les découvrir ce n’est pas facile faut ruser
    c’est vrai je n’ai plus mal au dos uniquement en mangeant que des fruits le matin je suis sûr que c’est mon cerveau qui me l’a imposé mais peu importe je n’ai plus de douleurs et pourtant toute ma vie j’ai souffert et suis sûr que pour toutes chose c’est pareil encore faut-il l’admettre. tout le monde n’est pas prêt à l’entendre
    bonne journée

  273. Sophie Roche says:

    J’apprécie particulièrement votre commentaire sur le Pr Sarno.
    Ma petite expérience d’atteinte virale du labyrinthe, après une rééducation en règles pour libérer des vertiges assez handicapants, je me suis mise à faire de la voile en croisière hauturière. Contrairement à ce que je craignais , je me suis trouvée mieux, plus de vertiges, le cerveau s’est adapté et compense la défaillance.
    Aujourd’hui après presque 30 ans de cette neuronite vestibulaire, le labyrinthe est complètement détruit, mais je vis normalement, malgré des troubles de l’équilibre.

  274. Laurence La says:

    Bonjour
    Enfant comme maintenant (52 ans) je ne suis pas douillette, au point que je me suis demandée si il ne me manquait pas quelques nerfs qui avertissent mon cerveau de distfonctionnements. Comme je suis extrêmement sensible aux caresses et aux chatouilles, c’était un peu contradictoire. Je ne suis pas « une dure à cuire ». En lisant cet article tout s’explique !
    Les exemples dans ma vie où j’aurai « du avoir mal » alors que je ne sentais aucune douleur :
    Infection urinaire, infection dentaire, règles, bras cassé, manger 2 plaques de chocolat ou 1kg de bonbons, jamais de gueule de bois meme si j’ai bu 2 litres de vin, jamais mal à la tête, pas de mal au ventre ou ailleurs pendant mes 2 chimios, pas de douleur de coups de soleil.
    J’ai un tempérament très optimiste, qui aime la vie en société, qui va vers l’avant. J’ai eu l’été dernier une douleur de dents liée à un conflit professionnel, la place de la dent correspondait à celle donnée dans le livre La symbolique des dents. J’avais mal au ventre si je mangeais le muesli montagnard de mon ex petit ami, il m’irritait les intestins, maintenant j’en mange et tout va bien.

  275. Ginibre says:

    Moi aussi j’ai de très bons résultats avec la methode Ho’oponopono
    Je faisais des allergies tous les étés aux graminées et bien d’autres choses encore et l’été dernier j’ai fais cette methode toute une journée
    Et mon allergie c’est mise à diminuer aujourd’hui j’en suis à 90% de réussite je continue de temps en temps à me dire les 4 mots (désolé pardon merci je t’aime )
    Merci à vous pour vos lettres qui font beaucoup de bien à l’humanité
    Belle journée
    AMarie

  276. Fabienne says:

    Tout à fait d’accord avec les commentaires précédents. Dans mon cas, j’ai connu trois périodes de stress. La première, un licenciment a resulte en un eczéma du visage pendant un mois avant mon départ de l’entreprise, disparu dès le lendemain; un dépôt de bilan causant une spondylarthrite, disparue de même et maintenant, à l’occasion, une douleur dans la mâchoire . Ceci dit, la douleur est toujours un signal d’alarme.

  277. Mme M.G. Séré says:

    Beaucoup de bonnes idées, dans vos chroniques, vos lettres, etc. etc.
    Mais vous devriez être un peu plus concis.Il n’y a que des retraités qui peuvent lire tranquillement ces textes où vous répétez, développez, explicitez, reprenez, vantez, … inlassablement.

    D’ailleurs en vous lisant, on se demande comment on va faire pour mourir. La destruction lente des gens en bonne santé est quelque chose d’horrible. Je viens de la vivre avec ma mère qui est morte à 100 ans. J’en étais à lui souhaiter une pathologie qui la délivrerait ….

    Merci tout de même !
    Mme M.G. Séré

    1. AL says:

      Je partage tout à fait votre à fait votre avis et votre humour : « Comment va-t-on faire pour mourir » …
      Bien à vous

  278. Jeannine Tebbani says:

    D’abord un grand merci à toute l’équipe de Xavier Bazin.
    Moi aussi j’ai la faculté inné de m’hypnotiser instantanément pour ne ressentir aucune douleur traumatique ni post-opératoire ni d’accouchement d’ailleurs. Quand je me brûle je ressens tout de même la douleur qui me fait enlever le doigt par exemple mais cette dernière disparaît aussitôt. En fait j’ai l’impression que ces douleurs ne m’appartiennent pas, dans le cas où elles viennent. Un autre exemple, j’ai toujours été adepte de foulures sévères de la cheville en faisant du sport, même du genou au ski. Là la douleur est fu
    lgurante, mais je continue à bouger comme si de rien était. Toute douleur disparaît en 5mn max et je continue comme ci de rien n’était. Bien sûr personne ne croit dans mon entourage que tout ça est possible, mais moi je sais ce qui est.
    De même pour les décisions importantes, il suffit que je pense pour que ça se réalise…..
    Alors le Dr Sarno est dans le vrai….
    Bonne journée

  279. michel angelosanto says:

    La on touche un problème délicat et três dur a comprendre chez la plupart des gens. Non seulement le cerveau peut générer de la douleur mais aussi le mal. Voici mon exemple, j’ai eu un enorme stress et suite a cela, j’ai en quelques mois attrape deux glaucomes, des acouphènes qui me rendent sourd et une tumeur au poumon de la taille d’un ballon de rugby. Ma tension oculaire avait été prise quelques mois avant et était normale mon ophtalmo, un ami, persistait a me dire qu’il était impossible d’avoir des glaucomes aussi avances en quelques mois pourtant ce n’était pas une illusion ils étaient bien la. Donc dans cet exemple, le cerveau avait induit le mal physique (et les douleurs qui vont avec) Vous allez me dire pourquoi tu nous parles de cela vu que le sujet est l’inverse? Et bien pour la tumeur il a fallu opérer mais pour les yeux j’ai découvert que l’inverse fonctionnait aussi. J’ai pu retrouver la vue normale 10/10 aux deux yeux et donc arrêter les lunettes totalement (j’ecris ce texte sans lunettes) bien sur adieu les douleurs oculaires tout cela uniquement en comprenant les mécanismes et avec une bonne gestion du cerveau. Je ne prends jamais d’antidouleurs (ni aucun médicament)

  280. eOle says:

    Merci Soyez le plus bref possible car la longueur de vos lettres en décourage préalablement la lecture
    Hors elles sont intéressants .

    Voici mon témoignage
    Jeune mariée, je suis retrouvée avec de très violentes crises de spasmes au niveau du thorax et des douleurs dans les mâchoires, qui ressemblaient aux signes des crises cardiaques.Le temps d’aller consulter la crise était passée, elle m’avait épuisée mais à tous les examens réalisés y compris l’ablation de l’appendice on n’a rien trouvé .Sur les conseils de ma mère je suis allée consulter le Dr Pescarollo qui m’a demandé de parler de ces malaises et de ma vie au cours de la visite . Il m’a invitée à réfléchir sur ma vie : Voulais-je ou non y changer quelque chose. J’attendais un enfant mais j’étais insatisfaite de ma vie de couple, j’ai décidé de ne rien changer .Suite à cet entretien, Je n’ai plus eu de spasme pendant des années.
    En cas de gros stress ils sont de retour Je les stoppe et me calme et buvant un très grand verre d’eau .
    Cordialement
    eOle

    Je suis artiste ce sont mes liens avec l’Univers et la musique qui me stabilisent et m’épanouissent. J’ai besoin de participer à l’Harmonie de la vie en donnant le meilleur de moi-même.

    Préoccupés et cloisonnés dans la vie quotidienne, dans des conflits, la plupart des humains ne se situent plus dans leur rapport simple à l’Univers.
    Nous foulons sans respect la vie qui nous est donnée, comme l’herbe sur laquelle nous marchons. Nous rêvons d’un monde meilleur , de richesses…nous ne savons pas voir.
    Vivre est une chance extraordinaire et unique dont tout un chacun devrait pouvoir s’ émerveiller et partager le bonheur en apportant aux autres sa part d’originalité.
    C’est en modelant de la terre et en polissant des petits cailloux ramassés en chemin que j’ai repris racines
    eOle

    Je souhaiterais participer à un groupe de réflexion

    1. mapi says:

      Bonjour,
      Pouvez vous me dire qui est le docteur Pescarollo et dans quelle région il consulte ? Merci

  281. Amandine says:

    Bonjour ! Je viens de lire votre lettre. Je trouve ce sujet très intéressant d’autant que je suis très concernée par tout ça dans ma pratique au quotidien je suis ostéopathe et il est clair que bon nombre de douleurs viennent de la sommatisation des émotions refoulées . Je travaille moi-même beaucoup en émotionnel et il est vrai que les résultats sont stupéfiants sur les douleurs. Maintenant il n’est pas toujours facile de mettre le doigt sur l’émotion précise qui a déclenché la douleur. Car c’est uniquement en mettant le mot juste et l’émotion précise que la douleur disparaît .. Bonne journée Amandine

  282. mapi says:

    Bonjour,

    Est ce que cela fonctionne aussi sur la spondylarthrite et l’arthrose ? je souffre des 2 ! et en période de crise, je prends anti douleurs + anti inflammatoires…. j’aimerai tellement vivre normalement !

    Merci de me répondre et très belle journée à vous

    1. TERRISSE Jean-Yves says:

      Je me permets de vous répondre en tant que Médecin ayant évolué vers les Médecines douces. Pour ces deux pathologies (l’une Mécanique et l’autre inflammatoire), sur le plan thérapeutique simple, orientez vous vers un Posturologue (pour gérer les probables déséquilibres physiques à l’origine de votre arthrose) et des conseils alimentaires pour réduire les phénomènes inflammatoires (la méthode la plus performante à mes yeux: Médecine des Groupes sanguins du Dr D’Adamo).

  283. Alain says:

    Il y a une grande sagesse dans les propos du Pr. Sarno. J’ai remarqué aussi que mes maux de dos occasionnels étaient reliés à des états de refoulement émotionnels. Cependant comme vous le remarquez, il est important de ne pas être extremiste et de savoir concilier d’autres méthodes. Je pense en ce moment à la thèse du Dr Hamer (« la nouvelle médecine germanique ») concernant le cancer qui le considère lui aussi comme un refoulement d’une situation émotive. Malheureusement il est lui aussi extremiste dans son attitude et n’accepte aucune autre thérapie supplémentaire !
    De parler à nos cellules est aussi une recommandation très importante, car celles-ci nous écoutent !

  284. Patrick says:

    Bonjour,
    Au travers de ce que je lis dans votre article, il me semble simplement reconnaître la méthode Coué qui pourrait soi-disant s’appliquer à tout obligeant le cerveau à s’ exécuter et même à « provoquer » la situation recherchée… et donc pour les douleurs également, enfin certaines douleurs…. Méthode Coué qui me semble un peu plus vieille que celle de Sarno… là, je me pose question… A chacun d’en tirer ses conclusions…

  285. chapat says:

    Oui et oui, cela fonctionne, je pratique moi même l’EFT sur plein de douleurs physiques et mentale, je vis des choses compliquées et grâce à 10mn chaque jour en periode très difficile et 1 meditation chaque soir sur la pleine conscience, adieu medecins et medocs, je vous invite tous à tester l’EFT, je me suis achetée 1 bouquin et j’ai travaillé seule la technique, inutile de voir 1 specialiste sauf pour des personnes qui ne sont pas proches de tout ce qui est holistique.
    Bon courage et prenez vous en main , la secu s’en portera mieux.
    Anna

    1. boukrra says:

      bonsoir peut tu me dire le nom du livre je passe moi meme des moments tres tres difficiles et je suis dans une grande detresse merci pour la réponse au plaisir d’avoir une réponse merci beaucoup

  286. DELANGE says:

    L’an dernier j’ai eu une arthrose du genou sévère, qui me faisait souffrir malgré un traitement à l’acide hyaluronique. J’ai eu connaissance du livre du Pr SARNO que j’ai lu avec beaucoup d’intérêt
    et j’ai soudain compris la cause psychologique de la douleur : quelques mois auparavant j’avais décidé de me séparer de mon compagnon car je n’arrivais plus à avancer dans la vie avec lui. Dans les heures qui ont suivi, la douleur a commencé à s’estomper puis disparaître. J’ai acheté un ouvrage ‘dictionnaire des maux et malaises) qui fait le lien entre psychisme et maladie. Il y a un mois, je souffrais d’un gros point de côté, en permanence, qui ne cédait pas. J’ai consulté mon livre qui me disait de ralentir… Ce que j’ai fait. Au bout de deux jours, je n’avais plus mal… Dès que je sens une douleur, je parle à mon cerveau, et ça fonctionne. J’en ai parlé à mon médecin qui m’a dit que c’était la meilleure médecine !! Autour de moi je encontre des personnes qui vivent la même expérience.. et d’autres qui me regardent d’un air bizarre.. Merci Pr SARNO.

    1. Gérard Hess says:

      merci pour votre info!
      Je souhaite vous indiquer (en plus?) le livre de Michel Odoul: »Dis-moi où tu as mal – je te dirai pourquoi- Les cris du corps sont les messages de l’âme »:il fourni des explications et des pistes comme vous le décrivez!

  287. Barbée says:

    Je suis conscient et sur que cela marche, j’expérimente une méthode similaire depuis quelques mois avec succès . Moi je me traite par l’hypnose intégrale, qui ressemble assez bien a la méthode du Dr Sarno, le seul problème savoir faire le vide dans son cerveau, après c’est facile et ca ne m’a couté que le modeste prix de livres et quelques heures de lectures.
    A votre disposition pour des renseignements complémentaires sur mes résultats.
    josé Barbée.

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous !

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité