Arthrose : tendez l’oreille, j’ai un petit cadeau pour vous

Voyez ce que m’a envoyé Jacques, un fidèle lecteur :

Je m’appelle Jacques, j’ai 80 ans. Depuis environ 2 ans l’arthrose a progressivement envahi mon organisme et depuis quelques mois j’ai découvert l’association Glucosamine + Chondroïtine. J’ai essayé avec quelques compléments : vitamine C, Zinc, etc… .  Résultat : UN VRAI MIRACLE, je n’ai actuellement plus du tout d’arthrose !!!

Et ce petit mot personnel de Jacqueline :

J’ai moi même été soigné par « visco-supplémentation », (cela consiste à injecter une substance présente naturellement dans l’articulation, à savoir l’acide hyaluronique), dans le genou. Depuis je peux marcher sans douleur et sans prendre d’anti- inflammatoireCe fut magique.

Ou encore, ce message de Marie-Claire :

JE suis déjà abonnée à Santé Corps Esprit que j’apprécie beaucoup ; grâce aux compléments alimentaires avec lesquels je me soigne l’arthrose depuis plus de 10 ans j’ai obtenu la disparition des douleurs alors qu’étant allergique au doliprane je n’avais rien pour me soigner !

Savez-vous pourquoi ces messages sont précieux ?

Parce que le plus difficile, dans le combat contre l’arthrose… c’est d’y croire.

Croire que des solutions naturelles peuvent effectivement inverser l’arthrose, ou au minimum supprimer les douleurs.

Avez-vous la foi chevillée au corps ?

Ce n’est pas évident, car on entend constamment le contraire à la télé ou chez le médecin.

Beaucoup de rhumatologues disent (à tort) que l’arthrose est irréversible, que la dégénérescence articulaire est inévitable, parce que c’est une usure naturelle, liée à l’âge.

Ils se contentent donc de vous prescrire des médicaments pour masquer la douleur, comme le Doliprane, l’Ibuprofène ou le Diclofénac.

Et tant pis si le Doliprane est totalement inefficace contre l’arthrose, et provoque des dégâts considérables au foie (voir ma lettre à ce sujet).

Et tant pis si les anti-inflammatoires comme l’Ibuprofène doublent votre risque de crise cardiaque dès la première semaine (sans parler des trous dans l’estomac).

Le problème, c’est qu’il est difficile d’imaginer que votre médecin n’est pas au courant des meilleures solutions.

Et il n’est pas facile de croire qu’il existe vraiment des remèdes naturels efficaces contre l’arthrose, et sans effet secondaire.

Résultat : je connais beaucoup de personnes qui font l’essai, « sans trop y croire »… et qui se découragent trop vite.

Dans la plupart des cas, c’est parce qu’ils n’ont pas pris la peine de bien se renseigner : ils n’ont pas choisi les bons produits, ou pas pris les bons dosages.

Quand on prend de la poudre de perlimpinpin, il ne faut pas s’étonner qu’elle ne donne aucun résultat !

Ou alors ils ont été trop impatients – oubliant que certains traitements remarquables n’agissent qu’au bout de 2 ou 3 mois !

Au total, c’est un triste gâchis : des millions de personnes pourraient arrêter de souffrir, se passer de médicaments… et éviter la prothèse.

Mais elles ne le font pas, essentiellement parce qu’elles n’y ont pas CRU suffisamment !

Voilà pourquoi, aujourd’hui, j’ai décidé d’essayer de vous donner la foi.

Je crois avoir trouvé un moyen de vous transmettre une INTENSE MOTIVATION, pour vous décider à agir pour supprimer vos douleurs articulaires, pour de bon.

C’est très simple, il suffit d’écouter

Ecoutez-les : ils vous disent que c’est possible !

J’ai rassemblé pour vous des témoignages sur l’arthrose, que des fidèles lecteurs m’ont envoyé spontanément.

Lisez-les attentivement, et je suis sûr que vous serez regonflé à bloc ! :

Marie Delforge :

J’ai 64 ans, si vous saviez comme cela m’a fait du bien de vous lire depuis un an, comme j’ai suivi vos conseils et ceux de ces médecins que vous nous avez fait connaître !

Il y a une chose que je dois vous dire, cela ne vous étonnera pas : un jour, un de ces médecins que vous nous avez présentés (j’ai oublié son nom, pardon !) a dit que contre l’arthrose il y a un excellent remède : les jus de fruits et légumes frais. Les meilleurs sont la betterave, la carotte, la grenade, et tous les choux, principalement le brocoli et le chou vert frisé, et à cela on peut chaque jour ajouter un ou deux fruits ou légumes différents pour changer de goût. Au début j’étais sceptique, mais comme j’ai la hanche « en miette » selon l’expression du chirurgien que j’ai vu et que je n’ai pas envie de me faire opérer, j’ai essayé.

Je ne voulais pas vous en parler maintenant car je voulais attendre d’avoir fait d’autres radios et une IRM afin de voir si c’est « vraiment vrai », mais aujourd’hui il est urgent que je vous fasse part des résultats « partiels », sans examens, seulement ce que je ressens : ça marche !!!

J’étais une TRES GRANDE consommatrice d’anti-inflammatoires et d’antidouleurs, non, pas d’ibuprofène ne vous inquiétez pas, encore pire que ça : de la Codéïne et des extraits morphiniques ! Je prenais plus du double de la dose maxi par jour sinon je ne pouvais pas quitter mon lit ou mon canapé. J’ai donc commencé il y a deux mois une cure anti arthrose ainsi qu’une cure détox pour mon pauvre foie qui supporte ces médicaments depuis 18 ans que j’ai la fibromyalgie et une hernie discale ! Et bien oui, ça marche, j’ai diminué mes doses d’antidouleurs de moitié et mes doses anti-inflammatoires des deux tiers !

Marie-Hélène :

Il y a quelques années j’avais des réveils assez délicats. J’avais l’impression d’être toute cassée en me levant, je devais commencer par « me dérouiller ».

Après avoir entendu parler des méfaits des produits laitiers, je les ai supprimés au maximum ne conservant que le lait pour cuisiner et au bout de 1 ou 2 mois, j’en ai vite ressenti les bienfaits.

Maintenant je me permets de temps en temps un petit morceau de fromage mais je comprends bien vite quand je vais trop loin. Avec en plus la pratique du Taï Chi et du Qi Qong, plus de problèmes d’articulations enraidies.

F. Routier :

Agée de 63 ans je souffre moi-même d’arthrose! Après des mois sous Dafalgan et Apranax, j’ai demandé à mon pharmacien s’il existait, comme pour les chiens et les chevaux, un traitement à base d’harpagophytum. Sur ses conseils, je prends donc ces gélules de phytothérapie (curcuma et harpagophytum): les douleurs sont passées au bout d’une quinzaine de jours et ne sont jamais revenues!

LE MOIGN

J’ai 51 ans, J’ai une hernie discale aux cervicales et une hernie bi-latérale aux lombaires. J’ai donc souvent pris de l’ibuprophène ou de l’apranax ou des corticoïdes. Oups !

Depuis quelques mois, je prends à la fois de l’acide hyaluronique, de la chondroïtine et de la glucosamine. Les douleurs ont disparu au fur et à mesure. Parallèlement, j’ai fait 2 séances de thérapie somato-émotionnelle (c’est bluffant, tellement l’efficacité est redoutable).

Je revis, il n’y a pas d’autre mot. Et maintenant, je complète le tout par une petite cure de collagène marin pour retrouver une super mine.

J’ai l’impression de ne plus être la même personne et je préfère sans doute possible la nouvelle personne que je suis devenue. J’ai rajeuni et dans mon corps et dans ma tête, parce que la douleur lancinante 24 h / 24, c’est intolérable.

Dominique Georgelin :

je suis en invalidité depuis 18 ans pour de l’arthrose généralisée. ma vie s’est réduite de plus en plus et je prenais des médicaments antidouleur très forts en me demandant toujours jusqu’à quand mon corps allait les supporter.

et il y a 2 ans j’ai rencontré un jeune professeur de yoga thérapeutique avec qui j’ai commencé des cours individuels. au bout de 2 mois j’avais retrouvé souplesse et mobilité puis j’ai arrêté les médicaments car je ne souffrais plus. un vrai miracle qui aurait pu être possible bien avant si j’en avais entendu parler

depuis, un phytothérapeute m’a donné une préparation d’huiles essentielles à base de gaulterie, eucalyptus citriodura, raventsara, romarin, citron jaune et millepertuis que je frotte sur mon dos tous les matins une autre vie a commencé pour moi et mes limites reculent à vue d’oeil.

le bien-être peut être simple à condition d’avoir les bonnes informations….

Joly :

J’ai moi même, bien conseillé par mon médecin, utilisé un complément alimentaire à base de chondroitine, avec succès depuis plusieurs années. J’ai testé différents produits et pour être efficace il faut un dosage minimum des deux principes actifs …plus de 1000mg par jour de chaque ,et par ailleurs il s’agit d’un traitement au long cours…ne pas attendre de résultat avant au moins un mois de traitement

Arlette :

Je ne me souviens plus du début de mes douleurs d’arthrose au genou, un seul genou, le droit. Je n’étais pas riche, mais fondamentalement anti médicaments depuis mon cours de pharmacologie (hihi) . J’ai donc fouillé dans mon magasin bio préféré et suis tombée sur un complément de Glucosamine et chondroïtine + des plantes. Je savais que c’était intéressant ; l’ai pris… Et j’ai aussi adapté mon alimentation. Simple, non ? L’arthrose ? Ben non ! Je suis heureuse ; pas de médicament mais alimentation intelligente ! J’aurai 68 ans le mois prochain. Belle journée !

Annie Le Roux :

J’ai 65 ans et je souffre d’arthrose du dos et genou depuis quelques années. Plusieurs fois par an je prenais des anti-inflammatoires. Depuis que j’ai eu connaissance du régime contre l’arthrose, il y a 3 ans environ, c’est-à-dire glucosamine chondroïtine, curcumax si douleur, pas de lait ni de fromage de vache mais j’ai privilégié le fromage de chèvre, mangé sainement avec de bonnes graisses (huile d’olive bio, oméga 3 etc…) je peux témoigner que je vais NETTEMENT MIEUX.

D. Fourcart :

Personnellement, j’ai choisi mon camp, atteinte de spondylarthrite ankylosante, le verdict des médecins était : anti-inflammatoire à vie et aucune chance de guérir. Ne supportant plus les médicaments anti-inflammatoires, j’ai arrêté depuis quelques années, résultat, je vais mieux même si je ne suis pas complètement guérie, je ne souffre plus des effets secondaires.

Depuis, je revis. A 44 ans, j’ai repris des activités presque normales alors que de 35 à 40 ans, je ne pouvais plus travailler plus de 2 h par jour, je devais rester alitée ou assise une grande majorité du temps.

Lili-Anne :

Voici mon témoignage : l’arthrose a attaqué brutalement à l’âge de 49 ans avec douleurs violentes et déformations des doigts, puis plus tard, les genoux atteints semblaient me condamner au fauteuil, les épaules peu mobiles, etc.. et ce fut une longue dégringolade pendant 25 ans, en cure, intoxiquée d’anti-inflammatoires AINS, metotrexate, etc… et puis un jour j’ai lu un dossier scientifique très bien documenté, exactement comparable à ce que vous avez écrit. C’était le moment pour moi de me prendre en charge : chrono-nourriture choisie, abandon des médicaments agressifs, aromathérapie, complémentation alimentaire…

Je n’ai plus de douleurs estomac/ventre, j’ai maigri, j’ai repris la marche et la danse, j’ai 76 ans, je me tiens droite et j’ai le sourire.

A transmettre largement SVP au cas où d’autres personnes accepteraient comme nous d’écouter leur corps et de le respecter. Cordialement et vive la vie.

Ca y est, vous commencez à y croire ?

Vous comprenez que ce qui est possible pour eux l’est tout autant pour vous ?

Simplement, comme le dit si bien Dominique :

« le bien-être peut être simple à condition d’avoir les bonnes informations…. »

Alors renseignez-vous, prenez votre santé en main, et CROYEZ-Y !

Sources

Laissez un commentaire

53 commentaires

Daiboun sakina née Mallem 30 septembre 2017 - 10 h 15 min

Je devais me faire opérer des genoux il y a 2 ans de ça la priorité était pour le genou gauche d après le médecin le fortement des os de ce genou la était a l extrême de son inflammation c est dire plus de cartilage du tout. Grâce aux renseignements de la lettre de la sante que vous donnez vos conseils m ont été salutaires j ai pris de la glucosamine et chandroitine et une injection d acide yaluronique one m a été faite. Je cours dans les escaliers maintenant . merci la lettre de la santé et des que possible je me rends chez ma soeur pour faire tous les abonnements utiles a ma santé et celle de mon époux.

Répondre
Léa Garnier 29 septembre 2017 - 14 h 24 min

bonjour, vous ne nous apprenez rien de nouveau, glucosamine et chondroitine existent depuis longtemps dans le médicament CHONDROSULF;
Moi personnellement je ne le supporte pas, il me provoque des ennuis intestinaux. Alors rien de neuf sous le soleil …

Répondre
ramdi 20 octobre 2017 - 11 h 43 min

Bonjour Léa,

Je vous recommande de changer de marque, moi aussi je ne supporter pas les complément de CHONDROSULF, essayer d’autres marque de préférence sans le stéarate de magnésium c’est lui le responsable de vos malheurs intestinaux,

Répondre
Marianne 28 septembre 2017 - 17 h 56 min

Bonjour agée de 54 ans je suis concernée par l’arthrose un peu partout dans le corps justement je trouve qu’il y a trop d’informations dans ce domaine à savoir tout et son contraire y compris des charlatants qui vendent des produits sous dosés ou totalement inefficace.Top de sites vendent des produits anti arthrose mais impossible de savoir qui est fiable ou qui ne l’est pas .J ‘ai recemment acheté des gellules de plantes sur un site qui m’ont données des sensations de pesenteur sur l’estomac et en lisant les avis des utilisateurs et j’ai pris peur…de l’argent encore depensé pour rien et des gens qui profitent des douleurs des autres pour s’enrichir.Trop d’information tue l’information .en ce qui me concerne je ne souhaite pas me disperser et prendre tout et n’importe quoi ce que je souhaite c’est le produit fiable et efficace cordialement

Répondre
corbier 30 septembre 2017 - 15 h 08 min

madame,ne cherher pas le produit miracle,prenez conseil auprés de votre pharmacien s’il est honnéte compétant et ouvert au nouveauté il sera améme de vous orientée ,a titre indicatif voyez du coté des compléments alimentaires genre phi-talgics
chondrosteo mais ne croyez surtout pas a une guérison instantanée patience et longueur du temps prenez vos complements regulierement en permanence un an trois ans peut etre a vie comme moi

Répondre
Jean Denjean 19 décembre 2017 - 14 h 45 min

Comment savoir si mon Pharmacien est Honnête, compétent et ouvert à la Nutrithérapie ?

Répondre
sand 28 septembre 2017 - 17 h 07 min

J’ai essayer de prendre de la Glucosamine et chondroïtine en capsules et en liquide ,mais cela me donne des problemes d’estomac, Je suis tres réactive a bien des aliments Il y aurait -il une autre facon de le prendre ou en espacant la posologie?

Répondre
liliane Ferreri 28 septembre 2017 - 15 h 14 min

Oui merci, ces témoignages sont supers, c’est très encourageant… mais comment obtenir les coordonnées de médecins pour un suivi ? J’ai été suivie par le Dr Seignalet. Je suis toujours ses sages conseils sur ma correction alimentaire, mais depuis son deces je ne sais plus à qui m’adresser! Merci de bien vouloir me guider.

Répondre
sylvain 28 septembre 2017 - 11 h 39 min

Je prends les compléments conseillés depuis quinze ans ans et je suis les conseils sur l’activité physique.
Je croyais que ce traitement régénérerait le cartilage
Les symptômes se sont beaucoup améliorés. je n’ai pas souffert pendant quinze ans.
Mais il y a deux mois une récidive soudaine m’a cloué sur place.
Un IRM a démontré que le cartilage est beaucoup plus abîmé qu’il y a dix ans.
En ce moment, marcher plus de 200m m’est impossible. Et je ne me déplace qu’en scooteur, autrement ce serait impossible.
Le traitement améliore les conditions de vie et vous donne des sursis, mais à long terme on ne pourra pas échapper à la prothèse, surtout si on compte vivre longtemps. (j’ai 72 ans).
Si je ne le fais pas est parce que j’attends les résultats de la recherche sur les cellules souches.

Répondre
corbier 30 septembre 2017 - 15 h 19 min

peut-etre avez exagerer en activite phisique,ainsi vous avez depasser les facultes de regeneration du cartlage,j’ai moi aussi 72ans je consomme des complements depuis l’age de 50 ans régulierement
bien sur et je n’ai aucuns ennuis de rumathisme alors que mes fréres étaient devenues impotants

Répondre
Graziella Gilmont 28 septembre 2017 - 9 h 38 min

J’ai oublié de mentionner que zinc +B6 se sont aussi des orotates.

Répondre
Graziella Gilmont 28 septembre 2017 - 9 h 37 min

Moi je prends curcumin+poivre.
Je viens seulement de commencer donc on verra. En outre je prends des orotates de magnesium et de zinc + vitamin B6.

J’attends quelques mois pour voir la différence mais je ne prendrai pas des anti-inflammatoires ou autres médicaments.

Répondre
martinant 28 septembre 2017 - 8 h 54 min

vous nous annoncez un volume sur l arthrose gratuit mais on ne peut pas l avoir que si l on s abonne je suis déjà abonnée à beaucoup de vos revue je ne peux pas tout prendre sinon me désabonner à une merci

Répondre
Jean-Claude KEROMNÈS 27 septembre 2017 - 10 h 00 min

Intéressant, MAIS, où se procurer ce produit, quel nom, quelle adresse?
Une réponse circonstanciée serait la bienvenue, surtout si rapide. Merci.

Répondre
ramdi 20 octobre 2017 - 11 h 49 min

Arthrose Genou : Je vous recommande du collagene type 2 a prendre au coucher (espacer de 3h minimum avec le dernier repas.) c’est ce que je prends actuellement.
Et de la Glucosamine 1,5g la journée pour améliorer votre confort articulaire et ainsi protéger le reste du cartilage de l’usure.

En cas de douleur : Du curcuma phospholipides et non le curcuma avec le poivre noir.

Bon courage a tous.

Répondre
1 2 3 6