Prenez-vous l’une de ces 10 substances dangereuses ?

 

Enfin une bonne nouvelle dans notre lutte (pacifique) contre le « tout médicament » !

Figurez-vous que les médecins de terrain commencent à faire leur propre révolution !

J’en veux pour preuve la publication récente d’un article choc sur le site Medscape. Son titre :

« 11 médicaments que vous devriez sérieusement penser à déprescrire »[1]

C’est un « coup de tonnerre », car le site Medscape est « le premier site d’information pour les médecins et les professionnels de santé dans le monde »[2].

L’application Medscape à elle seule compte 4 millions d’utilisateurs, presque tous médecins !

Alors évidemment, ce site de médecins est très « médicalement correct ».

Son éditeur a supervisé pendant 17 ans le journal de l’establishment médical américain, le JAMA (Journal of the american medical association).

Medscape reçoit même de l’argent de Big Pharma !

En 2010, ils ont reçu pas moins de 20 millions de dollars de l’industrie pharmaceutique, sous la forme de revenus publicitaires[3] !

Donc si Medscape dit aux médecins qu’ils doivent déprescrire des médicaments, c’est VRAIMENT qu’ils sont inutiles et dangereux !

Voici la « liste noire » de ces médicaments, à connaître par cœur :

10. Les médicaments contre la constipation

Medscape déconseille les médicaments anti-constipation comme docusate de sodium (Colace®, Regulex®, Soflax®…), globalement inefficaces.

Le site rappelle que le psyllium, une magnifique plante indienne, est plus efficace contre la constipation, et sans effet indésirable.

Mais la plupart des Français n’en savent rien !

Chaque année, ils achètent 50 millions de boîtes de médicaments laxatifs.

Le plus vendu en pharmacie est le Ducolcax, qui finit par vous irriter le côlon et vous fatiguer… alors que des remèdes naturels comme le psyllium font mieux, et sans risque !

Et puis je rappelle qu’il n’est pas normal d’être constipé : il est toujours préférable de chercher ce qui « cloche » plutôt que d’essayer de faire taire vos symptômes de force, avec un médicament.

9. Les anti-acides de type IPP (inhibiteurs de la pompe à protons)

Ces médicaments contre le reflux et les brûlures d’estomac, je vous en parle régulièrement.

La marque la plus connue est Inexium. Mais il en existe d’autres : Nexium (esoméprazole), Lanzor, Ogast, Ogastoro (lanzoprazole) ainsi que Mopral et Zoltum (omeprazole).

En France, ces médicaments « pèsent » au moins 1,3 milliard d’euros de chiffre d’affaires, dont 900 millions sont remboursés par la sécurité sociale.

Comme beaucoup de médicaments, les IPP peuvent être utiles dans des cas très précis, sur courte période – quelques semaines maximum.

Mais pris sur le long terme, c’est une vraie catastrophe.

Ils causent des crises cardiaques, des maladies d’Alzheimer et des maladies rénales graves[4].

Au total, d’après une étude récente, ils causent 10 000 morts en France chaque année[5].Bref, si vous avez un problème de brûlures d’estomac ou de reflux, faites tout ce qui est en votre pouvoir pour arrêter progressivement ce médicament[6].

8. Les antibiotiques avant une intervention dentaire

Les dentistes prescrivent encore trop souvent des antibiotiques « préventifs » avant de vous opérer – surtout si vous avez une prothèse du genou ou de la hanche (contre le risque d’infection).

Mais des études scientifiques ont montré que ces antibiotiques préventifs étaient parfaitement inutiles[7].

Et quand on connaît les ravages que font ces médicaments sur votre microbiote intestinal, il est clair qu’il ne faut les prendre qu’en cas de vraie nécessité !

Au moins, vous serez prévenu !

7. Les statines (anti-cholestérol) en prévention primaire

Près de 7 millions de Français sont sous « statines » parce qu’ils ont un cholestérol élevé.

Et pourtant, tous les médecins indépendants sont d’accord sur un point : ces médicaments sont totalement inutiles (et dangereux) en prévention « primaire », si vous n’avez pas eu de crise cardiaque[8].

Et je tiens à ajouter une chose que Medscape ne vous dit pas :

C’est que ces médicaments sont également inutiles et dangereux après un incident cardiaque, en prévention « secondaire »[9].

Je rappelle que la « théorie » selon laquelle le cholestérol bouche les artères et cause des crises cardiaques est aujourd’hui totalement discréditée[10] – et qu’il est au contraire très dangereux de faire baisser son taux de cholestérol artificiellement.

6. Les benzodiazépines (somnifères et anxiolytiques)

Cette classe de médicaments est sans doute l’une des pires qui existe au monde.

Il y a les anxiolytiques, comme xanax, valium, lexomil.

Et il y a les somnifères, dont le plus connu est le blockbuster « Stilnox » (Zolpidem).

Cette pilule-là est particulièrement sournoise, parce qu’elle vous plonge dans un « faux sommeil » : vous « perdez connaissance », mais vous n’êtes pas vraiment en train de dormir !

Du coup, votre corps et votre cerveau ne se régénèrent pas, bien au contraire !

Au total, les benzodiazépines sont responsables d’au moins 16 000 à 32 000 nouveaux cas d’Alzheimer en France chaque année[11].

Et pourtant, encore 14 % des Français en prennent régulièrement… surtout dans les maisons de retraite, hélas.

5. Les bêtabloquants pour ralentir votre cœur

Plus un médicament est violent, contre-nature, plus il est risqué.

Et les bêtabloquants sont très violents.

Comme leur nom l’indique, ils bloquent vos récepteurs d’adrénaline.

Vous connaissez l’adrénaline : c’est une substance produite naturellement par votre corps pour vous donner de la force et de la motivation à agir.

Quand vous avez un stress, une excitation, un défi à relever, vous avez une « décharge d’adrénaline » et votre cœur s’accélère.

Évidemment, si vous bloquez les récepteurs avec les « bêtabloquants », votre cœur bat plus lentement.

Cela peut être utile à très court terme, si on vous opère le cœur ou les artères par exemple…

…mais dans les autres cas, c’est très dangereux !

Et pourtant, les médecins continuent de prescrire massivement des bêtabloquants après un accident cardiaque grave, alors que les études récentes montrent que cela ne sert à rien[12] !

Ils continuent aussi d’en prescrire pour faire baisser la tension artérielle… alors que ce sont les médicaments les moins efficaces contre l’hypertension[13].

Et comme si cela ne suffisait pas, ils augmentent votre risque de dégénérescence maculaire (DMLA)[14] et même votre risque de diabète de type 2[15] !

4. Les médicaments contre l’asthme et les maladies pulmonaires

Le gros problème avec l’asthme de nos jours, c’est que la médecine joue au Dr Knock !

Dès que vous avez le souffle court, vous risquez d’être diagnostiqué asthmatique (ou pire, victime d’une maladie pulmonaire obstructive chronique)…

…alors que vous n’avez pas forcément ces maladies !

Une étude récente a montré qu’au moins un tiers des patients diagnostiqués asthmatiques… n’avaient pas d’asthme du tout !

Ces patients ont pu arrêter leurs médicaments sans le moindre problème[16].

Et cela peut leur sauver la vie, car beaucoup de médicaments contre l’asthme contiennent des molécules anticholinergiques, qui provoquent la maladie d’Alzheimer[17] !

3. Les traitements contre l’incontinence urinaire

Ces médicaments sont également anticholinergiques, donc à risque de provoquer la maladie d’Alzheimer.

Et pourtant, comme l’explique Medscape, ils ne servent à rien, et peuvent causer de nombreux problèmes de santé[18].

À éviter totalement, donc, comme les autres.

2. Les médicaments contre Alzheimer

Même notre Ministre de la Santé l’a reconnu récemment : les médicaments contre Alzheimer sont inutiles et dangereux[19].

RIEN, vraiment RIEN ne justifie qu’on continue à les prescrire.

Je ne développe pas, car je vous ai souvent parlé de ces « médicaments de la honte »[20].

Un détail tout de même : Medscape rappelle qu’un des effets secondaires de ces médicaments est… l’incontinence urinaire.

Quand cela arrive, les médecins prescrivent les médicaments contre l’incontinence dont je viens de vous parler… alors qu’ils sont inefficaces et ne font qu’aggraver la maladie d’Alzheimer !

C’est un terrible cercle vicieux !

Vous voyez que je n’exagère pas quand je vous dis que notre système de santé est parfois fou.

Et aujourd’hui, ce n’est pas moi qui le dit mais Medscape, LE site de référence des médecins !

1. Les « relaxants musculaires » et médicaments contre le mal de dos

Il faut le dire haut et fort : les « relaxants musculaires » ne marchent pas contre le mal de dos chroniques, et peuvent être dangereux, surtout si vous prenez de l’alcool[21].

Medscape aurait pu aussi vous rappeler que le paracétamol (Doliprane, Efferalgan, Daffalgan) n’a aucun effet non plus contre les douleurs lombaires[22].

À propos du paracétamol, dont on parle beaucoup ces derniers temps, je vous rappelle qu’il est :

  • Inférieur à l’aspirine contre les maux de tête (et beaucoup plus dangereux pour le foie) ;
  • Inefficace contre les maux de dos, on vient de le voir ;
  • Et inefficace également contre les douleurs de l’arthrose[23] !

Les rares cas où vous DEVEZ prendre des médicaments

Vous connaissez ma position : il y a peu de situations où il est justifié d’avaler des médicaments.

Si vous mettez de côté les cas d’urgence (infarctus, cancers, infections graves, opérations chirurgicales), les douleurs insupportables et certaines maladies rares[23]

…eh bien il ne reste quasiment plus aucun cas où il est utile de prendre des médicaments !

Même pour des maladies comme le diabète et l’hypertension, vous avez vraiment intérêt à modifier votre mode de vie, réduire peu à peu votre prise de médicaments… puis réussir à vous en passer totalement (oui, c’est possible !).

Les médecins finiront par le comprendre, j’en suis convaincu.

Mais cela prendra du temps, beaucoup de temps.

Et voilà pourquoi il faut connaître cette « liste noire » de Medscape, un site reconnu mondialement.

Si vous êtes déjà convaincu par tout cela, n’hésitez pas à transférer cette liste à vos proches, ou même à votre médecin, peut-être réussirez-vous à le convaincre !

Bonne santé !

Xavier Bazin

PS : Si vous êtes surpris que ma liste ne contienne que 10 médicaments alors que le titre de l’article de Medscape en annonçait 11, sachez que le 11ème « médicament » n’en était pas un, il s’agissait de certains compléments alimentaires comme le calcium, un complément que je déconseille également.

Articles similaires

Sources

[1] 11 Drugs You Should Seriously Consider Deprescribing, Douglas S. Paauw, MD, September 2017, Medscape

[2] Qui sommes-nous?, Medscape

[3] Medical Communication Companies and Industry Grants, Sheila M. Rothman, Karen F. Brudney, Whitney Adair, David J. Rothman, December 2013, JAMA Network

[4] Brûlures d’estomac : attention à ce médicament !, Mai 2016, Santé Corps Esprit

[5] Risk of death among users of proton pump inhibitors: a longitudinal observational cohort study of United States veterans, Xie Y, Bowe B, Li T, Xian H, Yan Y, Al-Aly Z, July 2017, BMJ Open

[6] Les secrets d’une digestion anti-reflux et anti-ballonnements, Mai 2016, Santé Corps Esprit

[7] Dental procedures as risk factors for prosthetic hip or knee infection: a hospital-based prospective case-control study, Berbari EF, Osmon DR, Carr A, et al, January 2010, US National Library of Medicine

[8] Prévention cardiovasculaire primaire par statine : beaucoup d’incertitudes à long terme, Avril 2018, Prescrire.org

[9] Vous avez du cholestérol ? Bonne nouvelle !, Juillet 2016, Santé Corps Esprit

[10] La théorie du cholestérol détruite… par son meilleur médicament!, la rédaction de l’AIMSIB, Janvier 2018, L’Association Internationale pour une Médecine Scientifique Indépendante et Bienveillante

[11] Benzodiazepine use and risk of Alzheimer’s disease: case-control study, Billioti de Gage S, September 2014, BMJ

[12] Beta-blockers and mortality after acute myocardial infarction in patients without heart failure or ventricular dysfunction. J Am Coll Cardiol, Dondo TB, Hall M, West RM, et al., June 2017, US National Library of Medicine  et Clinical outcomes with β-blockers for myocardial infarction: a meta-analysis of randomized trials, Bangalore S, Makani H, Radford M, et al, October 2014, The American Journal of Medicine

[13] Les bêta-bloquants contre l’hypertension, Wiysonge CS, Bradley HA, Volmink J, Mayosi BM, Opie LH, Janvier 2017, Cochrane

[14] Some high blood pressure drugs may be associated with increased risk of vision-threatening disease, May 2014, AMERICAN ACADEMY OF OPHTHALMOLOGY

[15] Cardioprotection with beta-blockers: myths, facts and Pascal’s wager. F. H. Messerli, June 2009, US National Library of Medicine

[16] Reevaluation of diagnosis in adults with physician-diagnosed asthma, Aaron SD, Vandemheen KL, FitzGerald JM, et al., Juanary 2017, JAMA Network

[17] Cumulative use of strong anticholinergics and incident dementia: a prospective cohort study, Gray SL et al., March 2015, JAMA Intern Med, US National Library of Medicine

[18] Benefits and harms of pharmacologic treatment for urinary incontinence in women: a systematic review, Shamliyan T, Wyman JF, Ramakrishnan R, Sainfort F, Kane RL, June 2012, Ann Intern Med., US National Library of Medicine

[19] Nonsurgical treatments for urinary incontinence in adult women: diagnosis and comparative effectiveness. Comparative Effectiveness Review No. 36. April 2012, Agency for Research Healthcare and Quality

[20] A savoir si vous êtes touché par Alzheimer, Août 2016, Santé Corps Esprit

[21] Muscle relaxants for nonspecific low back pain: a systematic review within the framework of the cochrane collaboration, van Tulder MW, Touray T, Furlan AD, Solway S, Bouter LM; Cochrane Back Review Group, September 2003, US National Library of Medicine

[22] Efficacy and safety of paracetamol for spinal pain and osteoarthritis: systematic review and meta-analysis of randomised placebo controlled trials, Gustavo C Machado, March 2015, BMJ

[23] Effectiveness of non-steroidal anti-inflammatory drugs for the treatment of pain in knee and hip osteoarthritis : a network meta-analysis. Bruno R da Costa, Mars 2016, The Lancet

[24] Miracle de la science: un simple comprimé soigne une maladie rare, Septembre 2018, 7sur7.be



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

71 réponses à « Prenez-vous l’une de ces 10 substances dangereuses ? »

  1. Marie-France Robert says:

    Tellement révélateur! Merci pour cet article.

  2. RICARD Brigitte says:

    bonjour,
    mon mari souffre d’hypertension artérielle. devant la liste impressionnante de pillules qu’il prend chaque jour, je cherche un thérapeute pouvant le soigner plus naturellement . Mais où m’adresser !!
    d’une façon générale, je suis abonnée à différentes revues comme « santé corps esprit ». J’y vois beaucoup de bonnes solutions pour se soigner naturellement , mais comment trouver les thérapeutes ???? merci pour votre réponse

  3. léraillé says:

    bonjour, pourriez vous me dire ce qu’il en est de l’ARAVA prescrit lors de PR. j’en ai eu pendant 4 mois et des tas d’effets secondaires m’ont fait l’arrêter. y a t-il d’autres témoignages sur ce médicament? merci

  4. Bonjour , quand vous parlez des dégâts que le Zolpidem peut provoquer , pouvez vous me préciser pour quelle dose journalière ? ou est-ce pour n’importe quelle dose : un quart de cachet par exemple .
    Merci d’avance pour votre réponse .

  5. forestier marie annick says:

    les gouttes contre le glaucome sont des béta-bloquants? et si je lis bien ,,,çà me prépare une DMLA ???

  6. je suis convaincue que l on peut se passer de mèdicaments ce que je suis entrain de faire.je prenais LOSARTAN50mg et avec la chaleur de l’été ma tension avait baisssè j ‘ai donc suspendu ma dose journalière .on ‘a conseillé de manger du réglisse et ça me réussit puisque je ne reprends pas de LOSARTAN.de plus j’ai appris à me relaxer (depuis plus de 20 ans je prenais un antidépresseur Paroxetine 20mg) j’ai réduit moi meme ne prenant que la moitiè du comprimé et me trouve bien .je vais peu à peu le supprimer également. je fais du sport et de la méditation je me nourris sainement.j’habite en Italie approche les 80 ans.j’ai bien entendu une vie sociale et reste active .j ai eu une vie tres difficile (mari alcoolique )et mes enfants sont fragiles…votre revue m interesse beaucoup j ‘en parle autour de moi.merci à toute votre èquipe de toutes ces infos qui nous améliorent la vie -j ai oubliè d’ajouter que je n’ose pas encore supprimer le médicament pour l’hypothiroide TIROSINT75 mg -j aimerais une réponse à cette dernière remarque .

  7. jojo24 says:

    Merci pour ces conseils. Mais j’ai peur. Que faire pour dormir alors ?

  8. vous critiquez le calcium en complément alimentaire dites moi ce qu’il faut prendre quand on vous a enlevé les 4 parathyroïdes qui étaient cancéreuses conséquence d’un cancer de la thyroïde sorti (non diagnostiqué à temps) et que vous perdez CHAQUE JOUR énormément de calcium et que vous avez de l’ostéoporose ( verteb lombaires dans le rouge ) merci de votre réponse!!!

  9. Tiget says:

    Bonjour,
    Je prends un médicament comme l hypertension bisoprolol, il y a maintenant 10 ans que j en prends, j en ai parlé à mon médecin mais il m à dit que je ne peux pas arrêter moi j aimerai bien !!
    Est ce qu on peut arrêter ce genre de médicament ?
    J ai ma maman qui a pris ce médicament pendant longtemps puisqu elle a 90 ans actuellement et elle souffre de DLMA elle ne voit presque plus rien
    Conseiller moi svp ?
    Cordialement

  10. perpere says:

    bonjour
    et quoi penser pour les biphosphonates pour l’osteoporose. car je prends ce remède à contre coeur.
    cordialement

  11. bernont says:

    A la suite d’une sténose coronarienne, le service cardiologie m’a placé sous bêtabloquant. Je n’ai pas eu le choix. Vous parlez de risques DMLA et diabète II. Que puis-je alors faire pour me sauver ? A nouveau : par quoi remplacer ce médicament que je prends depuis 10 ans à contre-coeur ? Merci.

  12. Miquel says:

    Bonjour.
    Que faut il arrêter comme médicaments quand on a fait un infarctus.(7steins, 7 ballonnets) en août 2017. Je suis très essoufflé. Gratouille, vertige, fatigué.etc…Évidemment Statine recommandée. + tous les médicaments que vous énumérez. ( tous ces poisons). Comment mieux se soigner ? J ai 83 ans en pleine santé ( si cela ne
    m’handicapait pas). Merci pou votre dévouement. Bien cordialement. André

  13. lola says:

    bjr je prends aucun médicament et j’ai la chance de ne pas en avoir besoin!! Cependant, pourquoi vous ne donnez pas des solutions pour les personnes qui souffrent sans qu’elles soient abonnées. Vous pouvez quand même sans vous étaler donner des solutions du style constipation = pruneaux Douleurs = gelules de curcumine dosée fortement tumeurs kystes = gelules de bromelaine dosée fortement (sauf si allergique à l’ananas) pour certaines maladies auto-immunes = déjà arrêt du gluten et des produits laitiers surtout de vache etc etc…. c’est peu de travail , peu de choses et ça peut aider des personnes qui peuvent pas acheter vos revues et qui n’ont pas le temps de lire…

  14. Nowak says:

    En principe d’accord, mais quelquefois on n’a pas de choix. J’ai plus de 70 ans et je prends 11 medicaments par jour+ 2 – 3 supplements. J’ai l’hypertension, l’arythmie ,morbus Menieri, des articulations degenerees, je prends Controloc 20 mg par jour, pour proteger mon estomac contre les effets secondaires de 3 autres medicaments absolument necessaires et je n’observe pas des effets nuisibles. Je na sais pas quel est l’etat de mes reins, on ne le controle pas, le medecin ne le recommande. En general je me sens suffisamant bien.

  15. brossaud says:

    Bonjour
    Merci pour vos articles . J’ai une insufisance cardiaque qui est stabilisée depuis 6 mois , je prends du Ramipril 2.5 mg et un béta bloquant 2.5 mg et de l’éliquis .
    Je pense que je ne peux pas faire autrement que de les prendre !
    Camille

  16. Marcelat says:

    Oui depuis 2 ans j’ai arrêté traitement anti cholestérol et hypertension : je fais beaucoup de marche nordique, je surveille mon alimentation suivant vos conseils et tout va bien (lors de mon traitement j’avais des douleurs au tendon d’Achille, dans les mollets) et depuis l’arret des traitements je n’ai plus rien et je suis en pleine forme.

  17. duchesne says:

    par quoi ou comment diminuer le taux de cholestérol si on ne doit pas prendre de statine ? merci pour votre conseil et réponse

  18. Louise Jura says:

    Bonjour,
    Et bien cette fois-ci vous avez vraiment fait mouche, avec de bons arguments.
    Dans tout ce que vous citez, c’est surtout les benzodiazépines et les somnifères qui m’interpellent car les gens ne sont pas au courant et le sevrage est infernal, tout comme les effets secondaires.
    Ces traitements systématiques dans les hôpitaux et les maisons de retraite, souvent pour le confort du personnel soignant, sont ignobles.
    Cependant si j’étais hospitalisée en chirurgie, je me vois mal refuser tous les médicaments sauf s’ils me sont clairement et personnellement contre-indiqués.
    C’est incroyable le cercle vicieux avec Alzheimer que vous décrivez!

    merci de la bibliographie que vous mettez à notre disposition, pour ceux qui veulent approfondir!

    Beaucoup disent vouloir vivre le plus longtemps possible; ceci ne tient la route que pour les personnes en bonne santé!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    J’aimerais connaître le % bonne santé / malade par tranche d’âge.

    Bon week-end – Louise Jura

  19. Daniel SERVATY says:

    Les statines ont sauvé de l’infarctus du myocarde des milliards de personnes.
    Votre « théorie » sur les statines et le cholestérol n’est absolument pas partagée par la toute grande majorité du corps médical mondial.
    Vous le savez très bien pourtant !
    Alors pourquoi continuez-vous à propager cette théorie fausse et extrêmement dangereuse?

  20. Secorro says:

    Merci pour ces infos qu on retrouve souvent ds vos articles !
    Le problème : vous dites «  il ne fait pas prendre … » mais que faut-il prendre alors ??
    Dommage de ne pas proposer de solutions pour positiver … Merci

  21. Henri de Rouvre says:

    quand on souffre d’une dépression sévère à tel point que l’on ne peut plus s’alimenter l’estomac se contractant, la prise journalière de témestat (lorazépam) permet de manger et évite de se suicider.
    En présence de céphalées de tension aiguës ( autrefois appelées névralgies) le Rivotril (clonazépam) est très efficace.
    IL est donc irresponsable d’écrire que les benzodiazépines sont à proscrire absolument

  22. sophie JACQUES-ROLAND says:

    Bonjour , je suis dentiste et je ne peux vous laisser dire que nous prescrivons inutilement des antibiotiques: le cas de figure dont vous parlez fait référence au 2gr de pénicilline (ou autre antibiotique si allergie…) prescrits 1 heure avant chaque soin chez les patients à risque d’endocardite ou ayant une cardiopathie , et ce sont les cardiologues qui l’exigent (la plupart des patients le demande même spontanément car ils sont bien informés du problème) ; quant aux autres circonstances de prescription regardez un peu les chiffres et statistiques : les chirurgiens-dentistes ne sont pas de gros prescripteurs de médicaments ,et à fortiori d’antibiotiques. Moi-même je propose d’emblée l’utilisation de mélanges d’huiles essentielles (Eubiarom bronches) à la place des antibiotiques…
    Le rapport bénéfice/risque est notre souci constant , et sachez que nos prescriptions excèdent rarement 10 jours de traitement !
    Cordialement;
    Sophie Jacques

  23. maaouni says:

    bonjour
    nous evoluons dans un monde sans scrupiles a tous les niveaux .alors retournons a la mere nature pour puiser nos remedes ail oignons huile olive comme antibiothiques
    thalasso therapie et kinesitherapie solution ainsi que l’aponconture et aromatherapie et homepathie

  24. LUCIEN PATTOGLIA says:

    Bonjour M. Bazin.
    Très bon article, Bravo.

  25. PAYEN says:

    Bonjour
    Tout a fait d’accord sur la parasetamol j’en prends trop souvent, mais j’ai des problèmes d’arthrose
    Mal en bas du dos et aux cervicales
    Je ne sais plus vers qui me retourner!!
    Quel autre médicament ou autre me conseillez-vous

  26. Mothe says:

    atteinte de parkinson et /ou tremblements essentiels puis-je me passer de Modopar?..; ce serait mon plus grand désir ….d’autant que je ne vois pas de ralentissements de mes tremblements !!!

  27. houi says:

    pourquoi n’avoir pas cité les médicaments mis en cause dans votre description ….
    car par exemple les béta bloquant pour certaines personnes cela ne parle pas!!!

  28. bernadette BARRERA says:

    Je prends des betabloquants et mon coeur bat à 58 au lieu de 70 comme avant . »Votre coeur se repose  » m’a dit le cardio , « je teste les médicaments sur mes clients » !!!
    Sur les conseils du généraliste, j’essaie de les diminuer petit à petit et je me sens mieux !!!!

  29. Lachaise says:

    Mr Mme je ne vois pas comment peut on faire le médecin généraliste continu a prescrire ces mes médicaments j ai été hospitalisé Doliprane omeprosale celecobix ……au moins d amener sa propre phytothérapie ……dès que vous parlez acupuncture huiles essentielles etc les médecins n attendent pas …… heureusement qu ils y en a certains qui sont plus ouverts…..bon courage a tout ceux qui font des recherches sur les plantes

  30. kriss says:

    Bonjour ayant eu un accident il y a maintenant 7 ans je prends de l’Inexium ainsi que l’oxycodone du lyrica du paracétamol parfois du bi-profenid une vraie usine a médicaments quand je lis ça ça m’inquiète réellement avez-vous des solutions pour freiner ma consommation merci

  31. Mireille Dunn says:

    J’ai eu un très lourd traumatisme crânien, lors d’un très grave accident il y a 25 ans il est diagnostiqué que mon crâne ne produit plus de mélatonine, substance qui favorise le sommeil, chez les gens « normaux » Je prend donc des somnifères depuis ce jour, j’ai même déjà tenté de pas les prendre, mais après 72 heures sans dormir et sans avoir sommeil, j’ai choisis de cesser mon expérience et de prendre mes habituels somnifères… J’ai plus récemment tenté de les remplacer en essayant un médicament homéopathique, de phyto santé nommé, ESCHOLTZA T.M. lot 04082, posologie de 20 à 40 gouttes, mais essayé avec jusqu’à 80 gouttes sans aucun petit effet, sachant que c’est fait avec du pavot, j’ai stoppé là mes tentatives… Avez vous de meilleures suggestion comme somnifère naturel, mais efficace ? Je prend en ce moment mon ZOPICLONE 7.5 mg, il me fait effet après mes 2-3 heures d’attente… Je serais plus joyeuse de me trouver une solution pour mon sommeil, que me garderait en santé comblé d’une nuit réparatrice avec mes « trazodone » à 400 mg par nuit, eux était efficace merveilleusement, eux, fonctionnait en 5 minutes mais comme un jour ça a pas march, ils ont prétendu qu’après 15 c’était normal que cela faiblisse en rendement le doc. m’a avisé que nous devions les changé. je me suis ramassé avec une prescription de ZOPICLONE À 7.5 MG QUI LUI A BESOIN DE MINIMUM 2HRS AVANT DE M’ENDORMIR,,,
    Voilà mon histoire réel et triste d’un robot qui aimerais dormir naturellement apes avoir tete ma chance avec tout ce que j’ai trouvé de ‘potable » à la pharmathie ou à des magasin BIO qui vendent aussi des solution aidante pour leur client … Je garde espoir a vous réponses

  32. maria says:

    pour le traitement substutif de la menopause sourtout avant 45 ans et avec des bouffeé de chaleurs insopportable

  33. Georges Vuille says:

    Fort bien, je suis aussi convaincu que les médicaments sont à manipuler avec des pincettes, mais lorsqu’on a à faire avec Hashimoto, que pensez-vous de la prise de comprimés d’Euthyrox?
    Peut-on vraiment faire l’impasse???

  34. Gervais Gagnon says:

    J’adore vos articles je voudrais cesser mes pilules que je prend pour ma tension élevée je prend des coversil 8 mg comment puis-je les remplacer

  35. Arlette Jean says:

    Que
    Que feriez-vous en cas de tuberculose caverneuse ???
    Est-ce pour vous un cas d’urgence et de maladie grave nécessitant la prise des médicaments prescrits ?
    NB : votre réponse n’aura pas d’incidence sur la personne qui prend les médicaments et qui habite en Asie, c’est juste pour moi, à titre indicatif.
    Merci.

  36. Etienne says:

    Et la trithérapie dans tout ça ? inutile aussi ?
    Ma question est sérieuse !

  37. PARASKIOVA says:

    J’ai une hernie hiatale depuis 20 ans traitée au Mopral pendant 2 ans j’ai arrêté ce médicament, j’ai essayé l’acupuncture, sans résultat, les conseils tel que boire du vinaigre de cidre avec un peu d’eau, un peu efficace mais à renouveler 2 à 3 fois par jour, finalement les remontées acides se sont faites plus précises et j’ai pensé que cela pourrait avoir des conséquences sur le tube digestif, on m’a parlé de cas de cancer du tube digestif dû à ces remontées acides quelle est votre position ?
    malheureusement je reprends du Mopral en essayant d’espacer les prises de 2 ou 3 jours.
    Je vous remercie pour votre réponse.

  38. Rident says:

    Quid du gaviscon contre les brûlures d’estomac

  39. LEPETIT says:

    Bonjour M. Xavier BAZIN,

    Fidèle lecteur de vos lettres d’informations dont je vous suis reconnaissant et que je lis avec grande attention car nous sommes attachés mon épouse et moi-même à une vie la plus naturelle possible.
    Nous avons aujourd’hui 75 ans et nous nous portons assez bien, nos analyses ne révèlent aucune anomalie.
    Notre médecin réfèrent homéopathe me disait en début d’année : M LEPETIT , vous êtes en bonne santé.
    Sauf que notre tension artérielle se situait aux environs de 160 / 90.
    A ce sujet, notre homéopathe nous a prescrit  » coversil 5mg « .

    Question : que risquons-nous sur le long terme ?

    Merci et bien cordialement à vous.

    Jacques LEPETIT.

  40. Dion Marie-Gabrielle says:

    Malheureusement TOUT est FACILITER pour la prise de ces médicaments :les POUVOIRS PUBLICS les SOUTIENNENT =EMPLOIS NOMBREUX dans LABORATOIRES PHARMACEITIQUES+PROFIT EXPONENTIEL de ces laboratoires , les PATIENTS les aiment :ils N’ont ainsi PAS BESOIN de FAIRE des EFFORTS POUR CHANGER LEUR MODE de VIE=BOIRE de L’ALCOOL+++MANGER +++ « FAST FOOD »=PAS ou PEU de légumes +fruits /PAS de SPORTS etc. TOUT le monde est CONTENT :SAUF le COÛT de la Sécurité Sociale (hôpital etc.) qui NE veut PLUS REMBOURSER les médicaments « PEU COUTEUX » et à LONG TERME dits « homéopathiques » …!!! Y avez-vous vu 1 LOGIQUE …??? Il N’Y en a PAS :les LOBBIES SONT les PLUS FORTS+++!!!

  41. Cervera says:

    Que faites vous des malades chroniques !! Un peu de compassion. Vous ne faites que rajouter du stress, en autre, en agitant l’épouvantail de la démence sénile ou autre dégénérescence.
    Il y a peut-être des gens qui prennent des ipp ou de lefferalgan par inconscience ou plaisir..
    Il y a ceux qui les prennent pour que leur journée ne soit pas que douleurs et ce n’est pas faute d’avoir essayé et d’essayer encore d’autres choses. Quand on a besoin de travailler pour manger, pour s’occuper de sa famille, pour se soigner car les médecines douces sont très chères, oui on prend des efferalgan et des pansements gastriques, on arrête les ipp , on en reprend pour vivre. Merci tout de même pour vos lettres mais pensez à ceux qui n’ont pas les moyens de faire autrement et qui souffrent.

  42. Chantal RAVEL-CHAPUIS BIANCHI says:

    bonjour ! Je viens de lire votre article sur les substances dangereuses. Personnellement j’ai arrêté depuis 3 ans les benzodiazépines que je prenais depuis 20 ans ! Je n’ai plus de vertiges !! étonnant non ? et je suis beaucoup moins dépressive !!! étonnant aussi ! Je refuse de prendre aussi les IPP que me prescrit mon médecin pour soi-disant un reflux alors que je n’ai aucune manifestation de cette sorte (j’ai eu une fibroscopie qui a mis en évidence une malposition à l’entrée de l’estomac, sans plus !) En revanche à cause de migraines tenaces je suis depuis plusieurs années (je ne les compte plus … 10, 18 ??) sous bétabloquants (propanolol en traitement de fond, et j’aimerais arrêter mais mon médecin refuse. Alors que faire contre ces migraines invalidantes ?

  43. Haemmerlin says:

    Bonjour Si on a pris des benzodiazepines pendant 20 ans mais qu on a arreté, les dommages sont ils réversibles?
    merci

  44. VASSOU says:

    Le filon est bien trouvé, mais que faites-vous de plus que les laboratoires….oui ce n’est pas la même échelle allez-vous me dire….cependant vous ne donnez que de bons conseils à conditions….d’être abonné …et en sepia ( le comble ) ….la soupe est bonne n’es-ce pas ??? . Et ceux qui non pas d’argent pour ce payer vos publications ? vous en faites cadeau ? La honte est sur vous.

  45. FEROUZ LOUAIL says:

    Je souffre de gastrite je prends du panthoprazole et stilnox que me conseillez vous pour les gastrites et je suis fybromialgique il me faut un somnifère qui me fait dormir car beaucoup trop de douleurs pouvez vous me conseillez svp

  46. Dubois Martine says:

    Qu’en est-il des médicaments contre l’arythmie cardiaque style Flécaïne 15mg LP ?

  47. BERNEDE says:

    Tout d’abord, je vous remercie sincèrement pour la source d’informations que l’on peut trouver dans vos lettres et dans vos dossiers qui répondent à mes attentes. Je reviens vers vous pour une question sur les médicaments dangereux. Je suis actuellement sous Levothyrox nouvelle formule qui me provoque des effets secondaires. Peut on remplacer ce médicament par quelque chose de plus naturel ? Je vous remercie par avance.
    Christine BERNEDE

  48. GAY says:

    Par quoi remplacer les IPP « Inexium » pour éradiquer
    les brulures d’estomac et le long du tube digestif ?

  49. CELINE says:

    bonjour,
    Merci pour votre lettre .
    Vous nous conseillez de ne pas prendre ces médicaments et je suis coplètement d’accord avec vous .
    Mais vous ne dites pas par quoi les emplacer ??!
    Merci pour votre réponse.
    Bien amicalement,

  50. Bernadette RAYMOND says:

    Peux t-on se passer de prendre du calcium en sachet (calcidose ) chaque jour ?

  51. Paule says:

    Comment peut on éviter de prendre des antibiotiques et anti inflammatoires en cas d’infection? Ils sont automatiquement prescrits par les médecins généralistes. Quelles sont les alternatives à ces médicaments dont les effets secondaires sont redoutables. Sans parler des anticholinergiques et corticoïdes en cas d’asthme, par quoi peut-on les remplacer?
    Merci pour votre réponse

  52. joseph says:

    Merci de continuer à dénoncer ces médicaments qui nuisent à notre santé.

  53. Pierre Henri Renevey says:

    Article intéressant mais un peu extrême ! Bien sûr qu’il y a des médicaments inutiles, voire dangereux, mais il y en a aussi qui peuvent rendre la vie plus confortable dussent-ils réduire l’espérance de vie. Je préfère vivre confortablement jusqu’à 75/80 ans que de devenir centenaire en ayant été en proie à toutes sortes de maux, de douleurs, de sensations bizarres, etc. Je prends des benzodiazepines ponctuellement quand nécessaire. Par exemple lors du décès d’un de mes parents, ça m’a beaucoup aidé à passer ce cap, non pas au niveau du chagrin mais au niveau de tout le cortège psychosomatique très désagréable qui l’accompagne. Je prends aussidepuis 15 ans le bétabloquant bisoprolol à cause de crises de tachycardies nerveuses récurrentes, des tachycardies pouvant aller jusqu’à 180 battements par minute et ce plusieurs fous par semaines. Alors entre ne plus oser aller en forêt, ou en voyage, ou marcher, ou en avion de peur que cela arrive, je préfère avoir un certain confort de vie avec des bétabloquants plutôt que de rester cloîtré chez moi ou à proximité d’un service d’urgences aucas où. Et j’ai essayé la valériane, l’aubépine, l’avoine… Je prends aussi depuis au moins 20 ans différents sels de magnésium. Tout ça ne m’a jamais aidé le moins du monde.

  54. GONZALEZ says:

    ayant été pontée en 2006 je prends depuis un bêtabloquant, une statine et inexium
    comment faire pour arrêter
    merci

  55. Isabelle BUMBA says:

    Alors, que doit on faire quand on a trop de cholestérol et un taux de triglycérides qui flambe si on ne doit pas prendre de statines ? Quel est le remède efficace naturel ?

  56. Christopher Adekoya says:

    bonjour pourqua il vendre encore ce medicament quand il ce que ce dengeraux, votre consiel est bon le novice comme moi merci

  57. Marchand says:

    L’article original inclut la vitamine D avec le calcium comme complément alimentaire potentiellement néfaste.
    Qu’en est-il exactement?

  58. Nat says:

    Sublime et tellement vrai ! Épileptique, mon intestin est broyé/medics. Si je savais comment baisser ss créer/crises, je chercherai à me soigner par le naturel

  59. broncin says:

    Bonjour,

    contre la constipation il faut manger des pruneaux

  60. bruno parent says:

    bonjour,
    même demande que monsieurEN HAYOUN says: 7 septembre 2018 à 6 h 34 min concernant l’arrêt des médocs pour hypertension
    merci

  61. claire le duff says:

    bonjour
    c’est bien gentil tout cela mais vous ne donnez pas de solutions, sauf, pour la constipation.
    Je suis insomniaque depuis de nombreuses années. J’ai tout essayé et rien ne marche. Mon médecin vient de me prescrire du stilnox !!! que faire ???
    le manque de sommeil est pire que de ne rien prendre.
    Alors, que me conseillez vous ?

  62. Mafra says:

    Bonjour,
    Il est vrai que si l’on peut se passer de molécules chimiques que sont les médicaments et pratiquer une autre forme de soins plus naturelle ce serait formidable…., mais ce n’est hélas dans certains cas pas toujours réalisable.
    J’ai essayé de substituer certains médicaments par des compléments alimentaires à base de plante mais ceux-ci ne sont non plus sans danger (allergies violentes dans mon cas) et en ce qui concerne le manger sainement, cela aide bien sûr, mais ne résoud pas le problème quand il est bien installé. Je prends 2 des substances indiquées dans votre mail, même si le nom du médicament n’est pas cité, depuis 40 ans et ne peux pas du tout les arrêter car le résultat serait encore bien pire !
    Tout ça pour vous dire que je ne suis pas d’accord à 100% avec ce que vous préconisez, bien qu’il y ait quand même des vérités, mais le choix appartient à chacun.

  63. Aeby-Demeter says:

    Pourquoi déconseillez-vous la prise de Calcium ?
    Par quoi le remplacer et qui fonctionne vraiment?
    Le lait et les produits laitiers sont aussi à proscrire, alors que reste-t-il ?

  64. FASSETTA Martine says:

    Bonjour,
    Votre lettre est très intéressante!
    Mais vous ne dites pas par quoi remplacer les médicaments, quels sont les produits « sains » à utiliser ?
    Que pensez-vous des « compléments alimentaires » et lesquels utiliser sans risque ?
    Que faites-vous de la peur que nous ressentons à arrêter un traitement prescrit depuis des années ? Merci de votre réponse.

  65. Veyret says:

    J’ai été opérée d’un cancer du sein hormono-dépendant avec radiothérapie comme traitement postopératoire. Sur les conseils de l’oncologue, je suis sous arimidex depuis 18mois ……avec les effets secondaires pénibles. Pouvez-vous aborder dans un prochain article cette thématique « ,cancer du sein: effets secondaires des traitement anti oestrogènes. Est il possible de s’en passer? » Bien cordialement

  66. saunier pierre says:

    bonjour,
    Je viens de lire en tant que médecin vos commentaires sur les produits déconseillés par Medscape.
    Il y a des choses que je partage mais sur d’ autres, vous êtes en total désaccord avec la revue Prescrire qui n’ a pourtant pas l’ habitude d’ être tendre avec les médicaments en général,qui ne dépend en rien de l’ industrie pharmaceutique et qui base ses conclusions sur les résultats de grandes métaanalyses .
    Elle recommande par exemple toujours le paracétamol en 1ere intention notamment dans les
    lombalgies!!
    Certes il n’ y a pas de médicament parfait sans EI,certes il ne faut rien prendre si ce n’ est pas nécessaire mais tout de même,faites attention à ce que vous affirmez!
    Merci d’ avance
    P Saunier

  67. Gontier says:

    Tres interessant. Un grand merciiiii….

  68. JEANNIN says:

    Pour la constipation, je préfère manger des pruneaux nature ; de plus, ils peuvent faire office de fruits à un repas par jour !

    Merci pour toutes ces informations.

  69. Lemouchi Benazouz says:

    Au sujet des « faux diagnostiques » de l’asthme. Que preconisez-vous pour s’assurer que le diagnostique est bon ou mauvais? Mon fils a ete dignostique comme atteint de cette maladie qui lui pourrit la vie depuis maintenant 25 ans. Il prend des dilatateurs bronchiques et parfois des corticoides en tratement local. Il a ete examine par de nombreux medecins et rien n’a change. Eclairez-moi. Je vous remercie de sonner l’alerte sur les effets secondaires des traitements mais quelle est l’alternetive? Je precise qu’il fait du sport regulierement mais ne peut tout simplement pas ne pas prendre son medicament pour soulager ses detresses respiratoires.
    Merci

  70. BEN HAYOUN says:

    Je remets un commentaire concernant le paracetamol. J en prends quotidiennement depuis 20 ans et c est certain que cela me fait peur mais le probleme c est qu iml est associe à la codeine alors comment puis-je faire ? Vs ne precisez pas ce probleme là.

  71. BEN HAYOUN says:

    Bonjour, je viens de lire votre mail et je suis tres etonnee que vs disez que l on peut arreter un medicament pour l hypertension tout doucement. Mon medecin et mon cardiologue m ont dit que c etait à vie. Evidemment je reve de stopper ce medicament mais je voudrais savoir quand meme qui est dans le vrai. est-il dangereux de l arreter ou pas ?

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous !

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité