Les secrets d’une digestion anti-reflux et anti-ballonnements

4 millions de Français souffrent quotidiennement de brûlures d’estomac accompagnées de régurgitations acides.

Ce sont les symptômes typiques du « reflux gastro-œsophagien (RGO) ».

D’autres, presque aussi nombreux, sont touchés par cette pathologie sans le savoir.

C’est probablement le cas si vous vous réveillez régulièrement le matin avec la voix enrouée, si vous avez une toux persistante ou si vous avez régulièrement mal à la gorge ou le nez encombré.

Dans tous les cas, avoir du reflux n’est pas un motif de réjouissance.

Le reflux classique est douloureux et finit par causer des cancers de l’œsophage. Quant au reflux silencieux, il peut obstruer vos voies respiratoires et miner la qualité de votre sommeil.

Et pourtant, avoir un peu de reflux peut aussi être la chance de votre vie.

Ce pourrait être le coup de pouce décisif pour vous motiver à prendre soin de votre digestion, à renoncer à vos mauvaises habitudes, et bénéficier ainsi d’une cascade de conséquences positives pour votre forme, votre santé et votre longévité.

Ne cherchez pas la pilule miracle !

Car de toute façon, il n’existe aucune pilule miracle contre le reflux.

Les laboratoires pharmaceutiques aimeraient vous faire croire le contraire. Mais la vérité est que les chercheurs sont loin, très loin d’être capables de fabriquer un remède susceptible de guérir un phénomène aussi complexe que le reflux.

Dans le meilleur des cas, ces médicaments soulagent vos symptômes. Souvent, ils sont inutiles. Et dans tous les cas, ils sont dangereux lorsqu’ils sont pris à long terme.

Contre le reflux, les médicaments les plus prescrits (les « IPP », inhibiteurs de la pompe à protons) ont un seul effet : réduire drastiquement l’acidité de l’estomac. Ils soulagent la douleur… mais ne risquent pas de vous guérir, car le reflux n’est pas causé par un estomac trop acide. Surtout, les IPP causent de graves maladies et des décès prématurés lorsqu’ils sont pris au long cours. [1]

Heureusement, il existe des substances naturelles qui réduisent correctement l’acidité de l’estomac sans les effets secondaires des IPP, comme la mélatonine ou le gingembre . Il existe aussi des plantes qui soulagent efficacement l’œsophage irrité, comme la réglisse, la mélisse, la guimauve ou l’aloe vera (vous pouvez consultez aussi d’autres astuces qui m’ont été envoyées par de fidèles lecteurs, en bas de ce message). [2] [3]

Mais ces substances ont beau être naturelles, elles doivent rester elles aussi des solutions temporaires… utiles sur une courte période, le temps de faire les ajustements que votre corps demande.

Car votre premier réflexe ne devrait pas être de vous demander « comment éteindre le feu », mais « qu’est-ce que mon corps cherche à me dire ? ».

Vous avez mal ? Votre corps essaie de vous dire quelque chose !

Comprenez bien que votre corps ne vous veut pas de mal. Si vous avez une douleur quelque part, c’est généralement qu’il essaie de vous envoyer un signal, dans l’espoir que vous fassiez quelque chose.

Si vous mettez votre main sur une plaque brûlante, la douleur vous oblige à la retirer immédiatement. Ce n’est pas pour vous embêter, c’est pour vous protéger : si vous n’agissez pas immédiatement, vous risquez rapidement de ne plus avoir de main.

C’est la même chose avec la plupart des problèmes chroniques : si vous en souffrez, c’est généralement parce que vous faites subir à votre corps quelque chose qui ne lui convient pas.

Bien sûr, il existe des maladies purement génétiques. Bien sûr, des personnes naissent plus vulnérables que d’autres vis-à-vis des maladies.

Par exemple, vous avez plus de chances de faire du reflux si vous avez une hernie hiatale. Mais tous ceux qui ont une hernie hiatale ne font pas de reflux, loin de là !

En réalité, dans la plupart des cas, on peut vaincre les brûlures d’estomac en modifiant ses habitudes, plutôt qu’en cherchant à tout prix à les soulager après coup.

Cela passe par des conseils très simples pour améliorer la digestion.

Interdiction de s’allonger après les repas

Une digestion normale, vous le savez, va de haut en bas : de la bouche vers l’œsophage, puis de l’estomac au duodénum, puis de l’intestin grêle au colon.

Le problème du reflux est qu’une partie du liquide acide de l’estomac remonte vers l’œsophage… et lui cause de sérieuses brûlures.

Pour l’éviter, la première chose à faire est de profiter de la loi de la gravité : plus la pente est raide, moins il est facile pour le liquide gastrique de remonter.

C’est pourquoi on déconseille toujours de s’allonger juste après le repas. Le soir, mieux vaut se coucher deux à trois heures minimum après avoir dîné.

Parce que le reflux se manifeste souvent la nuit, vous pouvez aussi surélever le haut de votre lit de 10 à 20 centimètres à l’aide de simples cales. Là encore, cela augmentera vos chances d’empêcher le contenu de votre estomac de remonter.

Faites attention également à la position dans laquelle vous dormez. D’après l’équipe du Dr Lauren Gerson de l’université de Stanford, dormir sur le ventre aggrave nettement les symptômes du reflux. L’idéal serait de dormir sur le côté gauche (cela dit, si vous êtes comme moi, et que vous changez constamment de position pendant la nuit, il vous sera difficile de suivre ce conseil !).

Arrêtez de compresser votre ventre !

Il n’y a pas que la position allongée qui favorise les remontées acides. Pour des raisons tout aussi mécaniques, le reflux s’aggrave lorsque votre ventre est comprimé.

Or il y a des façons très simples de réduire cette pression. Il faut éviter :

– De porter des vêtements trop serrés ;
– De se pencher en avant après un repas ;
– De prendre des repas trop gras ou trop copieux ;
– Et d’être en surpoids.

Si vous avez des kilos en trop, le reflux est une excellente raison de les perdre !

Car le surpoids, surtout au niveau abdominal, peut être vecteur de maladies sérieuses comme le diabète et les maladies cardiaques !

C’est pourquoi les brûlures d’estomac peuvent être une chance : ce problème relativement bénin pourrait vous donner un surplus de motivation pour maigrir.

Pour la même raison, le reflux pourrait vous motiver à attaquer de front un autre vecteur de maladies : le stress chronique.

Relâchez la pression sur votre estomac… et dans votre vie

Le stress est « l’explication » standard des gastro-entérologues lorsqu’ils ne savent pas trop pourquoi vous avez mal (pendant des années, les médecins ont expliqué à leurs patients que leur ulcère était causé par le stress… jusqu’à ce qu’on découvre le principal responsable en 1984, la bactérie Helicobacter Pylori).

Mais il est incontestable que le stress aggrave le reflux. Il provoque des spasmes de l’estomac et a tendance à ralentir la vidange de l’estomac en bloquant la petite porte qui le sépare du duodénum (le pylore).

Plus profondément, le stress perturbe la digestion du début à la fin… en commençant par diminuer la sécrétion de salive.

Or si vous salivez à la vue d’un repas délicieux, ce n’est pas par hasard : c’est tout simplement indispensable à la digestion.

C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle le tabac est fortement déconseillé aux victimes du reflux : parmi ses innombrables défauts, il réduit la sécrétion salivaire ! A l’inverse, des études ont montré que mâcher un chewing-gum (sans sucre) après un repas, pendant 30 minutes, réduit les symptômes du reflux. [4]

Retenez donc que la gestion du stress est une arme indispensable contre tous les problèmes digestifs.

Si vous êtes stressé ET victime de reflux, c’est le moment ou jamais de vous mettre au yoga, à la cohérence cardiaque, à la sophrologie ou à la méthode que vous préférez.

Faites particulièrement attention pendant le repas : essayez d’en faire un instant privilégié, voire un instant de méditation. Prenez quelques instants avant de commencer, salivez tranquillement. Puis mâchez doucement, en pleine conscience. Cela aidera considérablement votre digestion.

Prenez soin de vos intestins – et dites adieu aux ballonnements

Les gaz et ballonnements, eux aussi, compriment votre ventre et favorisent le reflux. C’est une raison parmi beaucoup d’autres de prendre soin de vos intestins !

Commencez par vous méfier des produits laitiers : si vous souffrez de ballonnements ou crampes d’estomac inexpliquées, c’est peut-être que, comme 40 % de la population française, vous ne supportez pas le lactose ! Essayez de l’exclure totalement de votre alimentation pendant quelque temps.

Si cela ne fonctionne pas, faites la même chose avec le gluten : son éviction peut avoir des résultats miraculeux sur les douleurs digestives. Et plusieurs études confirment qu’une diète sans gluten peut résoudre définitivement les problèmes de reflux. [5]

Dans les deux cas (lait et gluten), n’ayez surtout pas peur de supprimer durablement les aliments qui en contiennent.

Car non seulement ils ne contiennent rien d’essentiel d’un point de vue nutritif, mais leur éviction peut soulager près de 91 maladies majeures dont les maladies auto-immunes (psoriasis, sclérose en plaques, polyarthrite, thyroïdite de Hashimoto), les allergies, l’asthme, l’arthrose, les maux de tête, les dépressions, les insomnies, en plus des troubles gastriques et intestinaux. [6]

Mais attention : on peut aussi avoir des ballonnements sans être intolérant au lactose ou sensible au gluten. Dans ce cas, c’est le signe d’un déséquilibre général de la flore intestinale.

Et pour y remédier, il n’y a pas de secret : il faut soigner son alimentation, dans la durée.

Je ne peux pas ici détailler ce que cela signifie précisément, mais retenez deux choses essentielles : pour avoir des intestins en bonne santé, il faut augmenter très nettement sa consommation de légumes, et diminuer drastiquement sa consommation de produits industriels et de sucres rapides : sucre blanc, pain, pâtes ou pommes de terre.

En faisant ces changements, ce n’est pas « seulement » votre reflux que vous soignerez : vous réduirez au passage drastiquement votre risque de souffrir un jour d’une maladie chronique, que ce soit le cancer, l’arthrose ou encore le diabète ou l’hypertension.

Trop de gens attendent d’être victimes de ce genre de maladies pour se décider à changer leurs habitudes. C’est dommage, mais c’est logique : comment se motiver quand on n’a pas de problème de santé ?

Mais si vous avez du reflux, cela peut vous faciliter la tâche.

C’est pourquoi je vous conseille de ne pas vous contenter de masquer ses symptômes, même par des remèdes naturels. N’essayez pas à tout prix de faire taire votre corps. Commencez par l’écouter : s’il se plaint, c’est probablement que vous devez changer quelque chose.

Sa mise en garde est une chance : saisissez-là, et vous ferez le plus grand bien à votre santé.

Et un jour, peut-être, vous remercierez le ciel… d’avoir eu cette maladie bénigne !

Bonne santé,

Xavier Bazin

PS : suite à ma lettre sur les médicaments anti-acides, beaucoup de lecteurs ont partagé leurs secrets pour se débarrasser du reflux, et je les en remercie.

Certains ont changé leurs habitudes, et je ne peux que vous encourager dans cette voie. D’autres donnent leurs « trucs » pour soulager la douleur, cela ne règle pas le problème de fond mais c’est toujours bon à savoir !

Voici donc des témoignages qui pourraient vous aider, si vous avez du reflux :

Je suis médecin, sous Inexium depuis 2 ans au moins, prescrit à 80 mg par jour, avec cependant des accès de toux importants et des fausses routes. Je ne suis pas en surpoids, mais j’ai une hernie hiatale, des ballonnements, une colopathie fonctionnelle et un Crohn. Mais, grâce à l’élimination complète des produits laitiers, associée à une diminution des aliments contenant du gluten, j’ai retrouvé un ventre plat, et j’ai diminué de plus de moitié la posologie d’Inexium dont l’espère me sevrer complètement très prochainement. (Annette)

J’ai ete moi-même une fois utilisateur d’ipp. En vérité reflux et acidité n’ont définitivement disparus que du jour où j’ai adopté le régime méditerranéen et veillé à d’avantage d’activité physique. (Oscar)

J’ai pris pendant 3 ans de l’Inexium pour un problème de reflux, et lassée d’être dépendante de ce médicament, j’ai voulu tester un « régime » sans gluten. Dans mon cas particulier, rien que le fait de manger du pain et des pâtes sans gluten m’a permis d’arrêter les IPP 15 jours après. Cela va faire presque 1 an que cette nouvelle formule me convient tout à fait. (Agnès)

J’ai une intolérance aux produits laitiers en provenance des vaches, je les ai donc supprimés de mon alimentation et n’ai plus ni ballonnements, ni brûlures .
Toutefois en dehors de chez moi, je mange ce qui est préparé et suis à nouveau souvent perturbée et brûlée Pour remède je bois un jus de citron sans eau ni sucre et tout s’apaise très rapidement. C’est un remède efficace. (eOle)

Ayant souffert d’un asthme sévère doublé d’un ulcère dans la zone du cardia durant 44 ans, mes médecins me prescrivaient souvent des IPP au point que je ne pouvais plus vivre sans. Heureusement pour moi tout s’est arrêté lorsque j’ai découvert une allergie au gluten et au lactose. Depuis mon alimentation est bio, végétarienne et tout est rentré dans l’ordre: Je ne prends plus de médicaments alors que j’étais lourdement médicalisée. (Loubna)

J’ai bien connu ça et j’ai pris des rennies longtemps a cause du reflux et en fait j’ai trouvé la solution et je n’ai plus de reflux gastrique ; il a suffit que je pose des cales de 13 cm sous les pieds de mon lit du côté de la tête de lit et de se coucher surtout en se tournant du côté gauche. (Heraime)

Pendant 20 ans ma vie a été un enfer : ballonnement, gaz, diarrhées, vents nauséabonds, brûlures d estomac, reflux… La liste est impressionnante ! J ai vraiment tout essayé pour guérir de ces maux violents qui empoisonnaient ma vie et me menaient à la dépression. La dizaine de médecins et spécialistes consultés ont essayé de soigner mon ulcère et hélicobacter pylorî avec ces médicaments dont vous parlez. Mais je continuais à souffrir au point que je redoutais de sortir de chez moi car j avais constamment besoin de toilettes à proximité. Le dernier gastro-entérologue que j ai vu m a assuré que j allais devoir prendre ces médicaments à vie et que tant que cela ne se transformait pas en cancer tout allait bien !!!! Imaginez mon désespoir !!! Il y a 2 mois j ai découvert toute seule le sans gluten ! Hallelujah ! Je suis miraculeusement et totalement guérie. J ai juste entièrement revu mon alimentation : sans gluten, sans lactose et cuisson vapeur ! et c est une totale renaissance… Plus aucun mal ! Je perds doucement du poids, je retrouve un ventre plat, le goût de la vie et le sourire ! Merci professeur Joyeux ! Merci mon Dieu, les anges et tous les saints !! (Nadine)

Vos découvertes sont devenues mes préoccupations à un moment où je vivais un post trauma et les brulures d’estomac ont apparus. Après quelques consultations avec un naturopathe mes remèdes; aubier de tilleul et basilic en tisane, capsule de yogourt sans lactose avant les repas, méditation, yoga. Bref prendre conscience que le niveau de stress vécu a crée un déséquilibre corps mental de ça a découlé plusieurs réactions dont les brulures d’estomac. Une fois conscientisée, j’ai appris à reconnaître les brulures d’estomac comme un indicateur d’un déséquilibre. A moi de ré équilibrer avec mes moyens (Corinne)

J’ai également pris des oméprazones pendant des années: début d’ulcère, mais j’ai décidé d’arrêter tout médicament depuis deux ans après plusieurs chutes et maladies auto-immunes, et depuis mon estomac se ports bien mieux, ma dernière fibroscopie montre un estomac sain, bien sûr, j’ai aussi changé mon mode d’alimentation. (Annie)

Plus aucun reflux gastriques depuis que je mange régulièrement du miel et fais des cures de propolis (Spicy)

Bonjour à tous, je suis un adepte des solutions alternatives depuis longtemps. Pendant un temps, j’ai utilisé avant le repas le plus copieux de la journée un comprimé de Omeprazole 20mg pour contrer les reflux acides. Depuis deux ans, je me suis attelé à prendre ce problème en main.
(1) D’abord, je mange sain (bio/naturel) et léger, je lave et cuis mes aliments en ajoutant du bicarbonate de soude culinaire.
(2) je prends tous les matins avant toute autre chose une cc de vinaigre de cidre naturel dans un petit verre d’eau avec du miel.
(3) je prends régulièrement 2 cc de curcuma et 1 cc de gingembre naturels frais râpé dans un lait végétal tiède.
(4) je fais tous les 3 mois une cure d’un mois avec du pollen frais congelé de saule le plus souvent.
RESULTAT : plus de reflux, meilleure santé générale, plus de fatigue persistante, meilleure transition intestinale etc..(Philippe)

Agé de 64 ans, je prends des IPP régulièrement depuis l’age de 35 ans. Ce fut d’abord de l’azantac puis mopral, puis oméprazole. Lorsque j’en manque, inconsciemment et afin de ne pas souffrir, je supprime l’alcool, le café, les viandes en sauce, l’alimentation trop grasse et ça va bien. Je vous remercie vivement pour votre article qui va changer ma façon de m’alimenter: c’était si simple d’absorber un comprimé pour continuer les bonnes bouffes … (Pierre)

Pour soulager les brûlures en cas de crise :

Souffrant régulièrement de reflux et de gastrite, j’ai longtemps pris ce type de poison. De plus je me prépare un petit mélange : 2 c à soupe de vinaigre de cidre+2 c à soupe de sirop d’érable + 25 cl d’eau.
Et j’en bois deux gorgées qq minutes avant chaque repas.
Bien sûr j’ai encore parfois des crises acides en cas de stress mais c’est beaucoup moins invalidant qu’avant. (Perrier)

Contre l’acidité gastrique, je prends du jus de citron et du bicarbonate de soude dans un demi verre d’eau. (Raphaëlle)

Lors de mes quelques remontées gastriques (brûlures eosophage) je prends 1/2 c à café de bicarbonate de soude (alimentaire) diluée dans un verre d’eau pour moi c’est radical et une seule prise ! (Solange)

Personnellement j’utilise du Bicarbonate de sodium officinal
1 cuillère à café de Bicarbonate mélangé à deux cuillères à soupe de citron bio dans un grand verre d’eau.
Simple et efficace.
2 semaines de cette mixture,puis 1 semaine d’arrêt,ainsi de suite pendant 3 mois. (Igor)

Je souffre d’une gastrite depuis quelques années et je n’ai pas échappé aux IPP. Mon médecin m’a « rassurée »en me disant que le traitement pouvait causer des problèmes au delà de 7 comprimés par jour (j’en prenais 2). J’ai trouvé une alternative naturelle qui me va parfaitement : l’aloe verra. Depuis j’ai totalement arrêté les IPP. (Frédérique)

En Afrique du sud j’ai connu l’aloe vera .J’ai arrêté l’inexium dont je ne pouvais plus me passer ;cela fait plusieurs années que je prenais ce médicament et c’était devenu indispensable .Je l’ai remplacé par la gelée d’aloe vera et choisis une vie moins stressante (arrêt du bridge entre autre ). Au début cela a été difficile car j’étais devenue accroc mais maintenant au bout de 6 mois j’ai maigri de 7 kg (avant j’étais ballonnée et n’arrivais pas à maigrir )et me sens beaucoup mieux ;je prends encore quelquefois du gaviscon mais de plus en plus rarement (Michelle)

Ayant pris connaissance des méfaits de ce produit (omeprazole) et des graves interactions avec d’autres médicaments…j’ai arrêté ce faux traitement il y a 5 ans…J’ai réussi à vaincre les rgo en prenant du vinaigre de cidre de pommes bio, non filtré et non pasteurisé à raison d’une cuillère à soupe dans un verre d’eau un quart d’heure avant chaque repas et…plus aucune douleur… (Alain)

On m’a détecté 3 ulcères dans l’œsophage, une hernie hiatale avec une œsophagite et un début d’ulcère au duodénum. J’ai suivi un traitement au « Inexium 40 » pendant 5 semaines. Fin octobre 2013 au contrôle, tout est normal, il reste la hernie hiatale. Le médecin me dit que je devrais prendre du Inexium toute ma vie ….
Sauf que début octobre ne prenant plus de Inexium, les douleurs vives sont revenues la nuit. J’ai donc pris un risque mesuré 10 jours avant le contrôle. J’ai bu chaque nuit 40 cl de vinaigre de cidre BIO (non pasteurisé et peu filtré). En 30 minutes je n’avais plus mal. Je n’ai rien dis au gastroentérologue. Depuis toutes les nuits je bois un peu de vinaigre de cidre BIO et je n’ai plus mal à l’estomac, et plus de remonté d’acide. Je prends une ou deux pilules que lorsque je fais un peu trop la fête. En plus je prends tous les après midi un jus de citron Bio (avec le zeste). En ce qui concerne l’hernie hiatale, je vois une fois par trimestre un étiopathe, et je n’ai plus de problème !!! Il m’arrive de souffrir de sensations de brulant, je suppose qu’il s’agit de reflux aérophagique. Ma solution, simple; rapide, peu onéreuse: un peu d’argile verte diluée dans un verre d’eau; c’est efficace quasi instantanément.(John)

Début 2015, j’ai eu à gérer un problème de RGO survenu d’un coup.
En cherchant sur des sites de soin par les plantes, j’ai découvert que la sarriette était préconisée pour ce mal.
Je m’en suis procuré dans un magasin bio(la vie claire) et j’ai fais des tisanes que je buvais tout au long de la journée, même pendant les repas .
En 15 jours le symptôme avait disparu et depuis, plus de gêne.
J’ai arrêté les tisanes, plus de RGO…(Marty)

Articles similaires

Sources

[1] Voir ma précédente lettre sur ces médicaments.

[2] Inhibition of gastric H+, K+-ATPase and Helicobacter pylori growth by phenolic antioxidants of Zingiber officinale.Siddaraju MN1, Mol Nutr Food Res. 2007 Mar;51(3):324-32.

Pour la mélatonine, on peut essayer 1 mg par jour par voie orale, le soir au coucher. Regression of gastroesophageal reflux disease symptoms using dietary supplementation with melatonin, vitamins and aminoacids: comparison with omeprazole. Pereira Rde S1. J PinealRes. 2006 Oct;41(3):195-200. The potential therapeutic effect of melatonin in Gastro-Esophageal Reflux Disease.Kandil TS BMC Gastroenterol. 2010 Jan 18;10:7. doi: 10.1186/1471-230X-10-7.

[3] Essayer par exemple la combinaison réglisse-mélisse en extrait de plante standardisée, éventuellement associée avec de l’aloe vera en gel.

[4] The effect of chewing sugarfree gum on gastro-esophageal reflux. Moazzez R, Bartlett D, Anggiansah A. J Dent Res. 2005;84:1062–1065

[5] Gastroesophageal reflux symptoms in patients with celiac disease and the effects of gluten-free diet Nachmann F. Clin GastroenterolHepatol 2011 Mar ;9(3) :214-9

Effect of gluten-free diet on preventing recurrence of gastroesophageal reflux disease-related symptoms in adult celiac patients non erosive reflux disease Usai P. J GAstroenterolHepatol 2008 Sep ;23(9) :1368-72

[6] Voir « Gluten, comment le blé moderne nous intoxique » de Julien Venesson



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

201 réponses à « Les secrets d’une digestion anti-reflux et anti-ballonnements »

  1. Sacré Ginette says:

    Merci pour tout vos bons conseils.

  2. Franck says:

    Bonjour,
    J’aimerai vous partager le remède qui soulage mes brulures instantanément. C’est un comprimé à croquer. Ca s’appelle GASTRO GEL, je l’achète sur ONATERA mais on en trouve sur plusieurs sites. C’est un produit naturelle qui apparait « fait une barrière de mousse pour empêcher le reflux ». C’est hyper efficace sur moi, un peu moins sur ma copine… A essayer donc..

  3. raymond65 says:

    tout viens d’un déséquilibre alimentaire .
    il faut un juste équilibre ente les aliments acidifiants et les aliments alcanisants .
    réduire sa consommation de tomate , de café , de tout ce qui contient du lait de vache qui est un poison pour l’organisme ( la cellule de la vache est 7 fois plus grosse que la cellule humaine ) un bébé a la naissance pèse environ 3,5kg . un veau c’est 60kg . a 6 mois , un enfant pèse environ 8 kg . un veau c’est 200 kg ! j’évite le vin lui préférant la bière bien moins agressive pour l’estomac . le matin , c’est thé vert ou chicorée bio . ne mangez pas trop de pain surtout la mie . réduisez , le riz et les pates par contre la pomme de terre , c’est excellent pour le système digestif . limitez aussi le sucre . stoppez le coca et les sodas qui abaissent le ph . l’eau de vichy celestins est miraculeuse pour le système digestif .
    évitez le canapé après les repas faites plutot de la marche a pied .
    Raymond 65

  4. Sarah says:

    Bonjour Xavier,

    Tout d’abord merci pour vos lettres, elles m’intéressent beaucoup.
    Je m’interroge à propos du gluten. Est-ce lui le problème ou sont-ce les céréales modifiées utgénétiquement pour qu’elles en contiennent plus?
    Je m’explique. Je sais que le blé n’est plus ce qu’il était à l’origine car modifié pour qu’il contienne plus de gluten. Mais que dire des blés anciens comme l’epeautre ou le kamut ? Il m’a semblé qu’ils avaient été préservés (gluten non modifié) car délaissés par l’industrie à cause de leur faible rendement?? Non? Aussi à banir ?

    Merci.

  5. Isabelle AUDY says:

    bonjour, j’ai une amie qui souffre énormément d’un lupus erythémateux, et d’une leucemie, suite me dit elle au vaccin de l’hépatite B 3 injections.
    Vos conseils m’ont l’air tellement judicieux, je voudrais l’aider, mais comment faire.
    Que lui conseilleriez-vous ? par avance merci
    très cordialement

  6. Samra says:

    Comme tous ces témoignages sont super importants !
    Pour le reflux/ gastrite/ulcers
    Un jus frais de choux blanc pendant 30 jours
    Tous les matins !
    Ensuite du jus d’Aloe +Réglisse en comprimés
    et Slippery Elm c’est un Arbre qui produit une substance gélatineuse qui appaise les douleurs
    De reflux et aussi le miel de Propolis !

    Je vis aux États Unis et je dois dire que pour éviter
    Les visites chez le médecin fréquentes il faut soigner son alimentation pas de produits laitiers
    Pas de gluten, et cuisson à la vapeur !
    Car hélas la cuisine américaine “fastFood” est un vrai poison pour certains !

  7. CHEDOR says:

    J’ai une hernie hiatale et je souffre de remontées gastriques. Après examens on m’a prescrit de l’esoxx mais ça ne me soulage pas toujours. Si je prends un dessert sucré, je suis sûre de ne pas dormir avant 2 ou 3 heures du matin à cause des remontées. Je ne supporte pas le sucre.

  8. Ugaglia says:

    Bonsoir,
    Je vous remercie pour vos passionnants conseils et votre générosité. Mon pb ne sont pas les brûlures d’estomac car apparemment je n’en ai pas. En revanche je digère très mal surtout le soir alors que je fais des repas légers (pas de produits industriels mais des légumes crus ou cuits) et non carnès (sans gluten et laitage). De toute façon quoi que je mange, je ne réveille avec ma bouche en carton, la langue chargée brune, mauvaise haleine (j’ai souvent mauvaise haleine) comme si j’avais fait un repas pantagruélique. Que faire ?

  9. Bernard Brassac says:

    J’ai 74 ans et depuis 5 ans je n’ai plus eu un seul problème de digestion ou de reflux à partir du jour où j’ai supprimé totalement le GLUTEN (ce poison) de mon alimentation. Mon épouse m’a suivi avec les mêmes résultats stupéfiants. Et je ne compte plus les personnes dans mon entourage qui ont connu avec bonheur les mêmes effets miraculeux sur leur organisme.

    Mais attention il y a deux sortes de personnes : celles qui comme moi ont pris la décision courageuse d’abandonner le Gluten à vie, c’est à dire de ne plus jamais absorber la moindre portion de GLUTEN et de s’y tenir. Et puis il y a les personnes qui abandonnent le GLUTEN pendant X jours ou mois et qui de temps à autre replongent dedans car attention c’est dur, très dur surtout pour un Français de ne plus jamais toucher à une pizza, à un croissant, à une baguette croustillante et autres pains délicieux.

    Mais franchement l’arrêt total du GLUTEN a tellement changé ma vie, m’a redonné un tel bien-être et un dynamisme que je n’avais plus à 69 ans, que jusqu’à mon dernier soupir je n’avalerai plus ce poison.

    Je dis à ceux qui sont circonspects : Faites donc une expérience de trois mois sans GLUTEN et vous verrez le résultat. Et je suis prêt à parier que vous n’y reviendrai pas.

  10. Sylvia says:

    Il serait intéressant de parler des associations alimentaires dans un m^me repas. Certains aiments ne sont pas digestes lorsqu’ils sont associés.
    J’ai eu de terribles maux de ventre qu’aucun médecin ou spécialiste n’a réussi à comprendre (2 ans de recherches). Et bien je me suis rendue compte que terminer un repas par un yaourt était la cause de mes douleurs.
    Terminer un repas par un fruit (surtout orange) provoque des difficultés digestives aussi. Les fruits devraient être consommés soi avant le repas soi 2 heures après.
    Le pain est devenu indigeste aussi, malheureusement.
    Il y aurait tant à dire sur la manière de manger pour éviter des mauvaises digestions… à commencer par la qualité des aliments. Comment peut-on imaginer être bien nourri et digérer des aliments bourrés de produits chimiques, qui plus est, ne contiennent plus les éléments nutritifs? Manger BIO est vital.
    Ne jamais stresser pendant un repas et prendre son temps pour manger, bien mastiquer (1ère étape d’une bonne digestion). 

  11. elisabeth says:

    mon commentaire n’est pas tout à fait approprié car je souffre le colopathie dûe entre autre à des diverticules, des adhérences suite à une opération et à une radiothérapie enfin un intestin trop long
    j’aimerai que ce sujet soit traité : je souffre et ne sait plus quoi manger
    merci

  12. Marina says:

    j’ai lu la lettre et je me demande si je vais réussir à me passer d’ Innexium étant déjà à 20 mg pour une hernie hiatale on est passée à 40 mg après un AIT me faisant prendre du kardégic à 160mg mais je vais essayer la méthode plantes et je vous dirais si c’est réussi car je voudrais me passer de tous ces IPP.

  13. S.P. says:

    Merci docteur pour tous ces bons conseils et révélations très importants; c’est en semant le bien pour tous que, tous pourront le transmettre.

  14. Marie Noelle says:

    Ah les fêtes de fin d’année !!!!
    Pendant ces repas copieux, j’ai mis à disposition de mes invités une tisane de :
    1 litre de thé vert au jasmin ( de bonne qualité)
    + 1 litre de tisane : pomme orange ginseng
    + 1 litre d’eau légèrement sucrée + le jus de 3 fruits de la passion
    + 2 oranges bio + 2 citrons bio tranchés
    Tout le monde m’a remercié. C’est délicieux et tellement digeste.
    Tout cela, suite à vos différents conseils. MERCI

  15. PIERRE TSHIMPI says:

    Merci docteur pour ces conseils et révélations très importants

  16. Patricia Risso says:

    Estimado Xavier Bazin, en mi comentario anterior, obvié lo más importante, me indicaron la Prohibición del Alcohol, en cualquiera de sus formas. Le agradeceré lea este anexo a mi comentario anterior, dado que sin esta salvedad, el mismo no tendría valor.
    Una vez más, Gracias.

  17. Patricia Risso says:

    Xavier Bazin, gracias por su artículo sobre la acidez y reflujo estomacales,es exactamente de lo que yo venía transitando, hasta que tuve un agudo y severo dolor en la boca del estómago, me diagnosticaron gastritis y una dieta estricta.
    Junto con la dieta me indicaron el consumo de alcohol o de bebidas que lo contengan. Al cabo de 2 semanas comencé a sentir mejoría, y hasta pude bajar algo ( no mucho ) de peso.
    Hoy me siento bastante mejor, y he dejado de consumir azúcares y pasteles.
    En fin Xavier Bazin, debo agradecerle sus inmejorables consejos, a la mano de cada uno de nosotros y de fácil accesividad.
    Gracias, gracias, gracias por toda su tarea, lo estimo muy sinceramente. Lo saludo con todo mi afecto, hasta pronto. Patricia Risso.

  18. Soubeyrand Jean says:

    Depuis que je prend tout les matins de tartine de miel soupoudrer de cannelle le soir un yaourt nature avec cannelle et miel je n’ai plus de remonter gastrique trouver sur les bien fait du miel
    Soubeyrand Jean

  19. arnoux says:

    je soufre de remontée acide depuis très longtemps,j’ai pris des ipp mais j’ai parlé de mon inquiétude dû à ce produit.J’ai décidé d’avoir un autre comportement avec mon estomac.Je retrouve dans cette étude des réponses qui sont dificile à mettre enoeuvre car cela passe par le moral

  20. Brigitte says:

    je viens de lire vos commentaires sur INEXIUM
    et me suis reconnue. En effet depuis des années je prends ce médicament et en suis devenue dépendante. J’ai une grosse intolérance au lactose que l’on a découvert il y a deux ans. Depuis je fais très attention et évite le lactose. Mais comme vous le
    savez il n’est pas facile de dire non quand l’on est reçu. Dernièrement après un excès de table j’ai eu une grosse crise. Le médecin a doublé la dose d’INEXIUM pendant un mois.
    Mais après avoir lu votre article et les témoignages je vais mettre a profit vos conseils et changer mes habitudes. je vous tiens au courant

  21. Marguet says:

    Merci bp .Je vais suivre vs conseils et vs dirai .

  22. Mimine says:

    Bonjour depuis 2015 je tousse beaucoup mal à respirer poumons,nef encombrante du mal à avancer jais consulter un allergologue qui dit je suis allergique au chiens est à la poussière les médicaments prescrits ne me conviennent pas jais remarqué lorsque je ne mange pas du pain complet ,céréales , des gâteaux la viande rouge ,je me porte bien , je viens juste de supprimer le repas du soir je dormais bien sans tousser , je mesure 155 le poids 64kg je suis trop stressé dans la vie car je suis la maman de toutes la famille l’es frère est sœur , mes trois enfants jais toujours mes 2 chiennes depuis 2010 , le problème je déteste les médicaments jarrive jamais à l’eprendre à long terme , veuillez m’excusez pour mes fautes d’ortographe merci

  23. Laetizia Pasquini says:

    J’ai reconnu tous les symptômes et est lu attentivement tous les remèdes . Merci beaucoup

  24. Martine B says:

    Bonjour, moi aussi j’ai été des années sous IPP ! Puis un jour, lasse de prendre ces médicaments que j’oubliais très souvent (mon inconscient devait protester ?) , ayant remarqué que lorsque je ne mangeais plus de fromage blanc, je n’avais plus ou moins de brûlures d’estomac ! Gourmande, j’ai également fais l’impasse de la baguette aux repas pour un pain au maîs (depuis j’ai encore changé!) EUREKA ! plus de brûlures sauf quand je fais un écart et là c’est 1/2 citron bio dans 1 verre d’eau tiede et 1 petite c à café de miel de lavande , cela complètement à jeun. Mais je me demande combien de temps il va nous falloir à tous pour éliminer ces IPP de notre organisme ? si quelqu’un a 1 idée ??? En tous les cas merci de tous ces témoignages et je sui ravie de m’être abonnée à votre revue formidable.

  25. Jenny FERILLI says:

    Très instructif ! Je cherche à me débarrasser des IPP.
    Je ne prends plus de produits laitiers de vache. C’est très bien contre l’inflammation en général. Le sans gluten ne m’a rien apporté sinon me soulager de diarrhées chroniques mais pas réellement . C’est me débarrasser de l’hélicobacter pilori ( avec 2 traitements antibiotique successifs et un traitement aux huiles essentielles cf Ma bible des huiles essentielles) qui m’a soulagée ainsi que des nombreuses gastro-entérites que je subissais deux à trois fois par an depuis mon adolescence.

  26. jacqueline Mottier says:

    Très bien ces commentaires.. pour moi, le citron est la base, l’ail également..
     » Mais je connais le « reflux » pour avoir mangé des « sardines en boite »… ma salive s’épaissi, peine très grande à avaler voir difficultés à respirer… j’ai arrêté complètement les sardines et dernièrement j’ai mangé du thon en boite bio, et pour la première fois, j’ai eu les mêmes symptômes… c’était avant hier; j’ai donné le reste à mes chats qui ont adoré. Je soupçonne une substance de…conservation mais je ne sais ce que c’est.
    bien à vous
    jacq.

  27. lust says:

    Oméprazole tous les jours depuis des années en raison d’une volumineuse hernie hiatale et reflux gastriques. Resultats: perte de fer et globules rouges!!!J’ai arrêté ce médicament et mes analyses de sang sont revenues normales!

  28. Lembré says:

    Bonjour,
    Abonné depuis très peu ) la lettre, je ne sais pas si vous aviez des recommandations à faire sur la prostatite chronique. Auriez vous des conseils pour m’aider à soigner cette maladie?
    Je vous remercie pour ce que vous faites.

    Bernard Lembré

  29. brigitte says:

    Candidose candidose

  30. Christian Durand says:

    Vous me reprochez un doublon.
    C’est que l’affaiRe est importante !
    Le Docteur Joyeux est un charlatan.
    Je suis conciliateur de justice assermenté.
    Évitez de me censurer.
    Cordialement
    Christian
    Juriste

  31. Barbara Le leuch says:

    Bonjour, très intéressantes ttes vos lettres. J’ai eu parfois un RIO, mais je n’ai pratiquement jamais pris les médicaments prescrits. En lisant votre missive et, les témoignages, je me rends compte que j’ai bien fait. Actuellement je me suis pris en main : l’alimentation hypotoxique du Dr seignalet. C’est formidable. Merci encore pour tous vos courriers.

  32. Benjamin. says:

    C’est toujours agréable de vous lire. Quelque soit le sujet que vous traitez, vous le faites d’une façon rationnelle. ( A common sense en anglais. ) Bravo à vous tous. Je savoure vos récits tous les jours, et bien entendu je les partage avec des amis et membres de la fa famille.
    Un bravo de Montréal ( Quebec ).

  33. Jacques Rodolphe says:

    Et l’alcool comme cause du reflux, vous n ‘en parlez pas
    L’alcool et le vin bousillent l’estomac et l’oesophage
    Oubli volontaire ?

  34. Jacques Rodolphe says:

    Reflux oesophagien :
    Vous n’évoquez pas les causes
    Ue des plus importantes est la consommation d’alcool sous toutes ses formes, dont le vin. L’alcool bousille l’estomac et l’oesophage
    Pour corriger le reflux, il faudrait au moins en parler; vois ne le faites pas.
    Mais c’est tabou en France d’accuser notre principale richesse culturelle, le bon vin qui guérit tout…
    Je considère donc que votre discours perd beaucoup en crédibilité.
    J B

  35. Passera Caroline says:

    Ayant une malformation du duodénum j’ai subi de nombreuses opérations dont une anastomose entre le grêle et l’estomac et une vagotomie.
    Depuis 30 ans je prends de l’Ogast pour limiter mes crampes d’estomac (pas de remontées par contre). Mon alimentation est saine.
    Quelle solution alternative serait envisageable ?
    Mon père a la maladie d’alzeimher…

    1. Pouliquen says:

      Bonjour Caroline. L’anostomose est l’anneau cicatriciel après opération du tube digestif. J’ai moi même subi deux interventions chirurgicales pour, péritonite aiguë et, rechute, cinq ans après. Donc, coloctomie au niveau du digmoïde. … En outre, je souffre d’un reflux gastro oesophagien, cause: béance au clapet anti retour au duodénum. … IPP depuis vingt-cinq ans… Bonne soirée. Jacqui ?

  36. BARBEAU says:

    Pourriez-vous me dire si les pommes (crues ou cuites) seraient responsables des gaz et ballonnements ? (même en culture bio)
    J’en consomme régulièrement 3 par jour environ
    et j’ai des doutes … Sain ou pas ce fruit ?
    Merci de me répondre

  37. Mohamed NASRI says:

    Contre l’acidité gastrique et le reflux, mon médecin m’a conseillé de prendre 2 à 3 verres d’eu chaude « ramener à la température acceptable du Thé ou café  » le matin avant 3/4 à 1 heure avant le petit déjeuner . Et bien j’ai essaie cette recette et dieu merci j’ai oublié le reflux et l’acide gastrique.

  38. Mahistre nicole says:

    Merci c’est vraiment les conseils que j’avais besoin …perdue avec 20 ans d’inipomp ..si j’arrêté mes brûlures et l’acidité reviennent au galop ..sans compter le cholesterol medicament depuis des années……. que j »ai remplacée par de la levure de riz rouge…. mais nocif aussi.. a part réduire les graisses cuites ….que faire?….. des conseils vite. Merci infiniment

  39. Orepse says:

    J’ai commencé la lecture de cette lettre, et, comme pour toutes les autres, j’ai rapidement été assommé par les détails et la longueur du texte, ce qui fait que je n’ai pas dépassé le dixième de son contenu.
    Je ne me désabonne pas par solidarité car votre intention est bonne, mais je ne lirais pas vos lettres qui sont, pardon de me répéter, TROP LONGUES et trop touffues !

  40. Naud Françoise says:

    Bonjour et merçi pour vos articles passionnants .C est très intéressant. Je souffre d un très gros problème dentaire pour lequel je dois trouver une solution chirurgicale donc une grosse intervention pour tout enlever et tout changer .Avez vous des coordonnées à me donner sur Marseille. Ensuite je souffre de ballonnements importants d acidite gastrique et d hemmoroides.Pensez vous dr que ce soit relié et que faire ?Pouvez vous me répondre .Je vous en remercie. Françoise

  41. Awad Georges says:

    Bonjour
    que peut on faire pour l’ hernie hiatale , est ce que une opération de nissen (réparer l’ hernie ) est toujours indispensable ou bien y a t il un moyen naturel pour guérir, et d’empêcher le reflux de faire des dégâts a l’ œsophage.surtout que dans mon cas je n’ain pas mal a l’estomac mais apres avoir manger je sens toujours une congestion nasale et du spasme nasale .
    merci pour votre réponse et votre aide

  42. beauvillain says:

    que de bons conseils avec toutes ces lettres merci

  43. hamen says:

    je suis tres satisfais merci je vais faire un essai

  44. COSTANTINI says:

    Ma question est la suivante et de plus très importante à mes yeux – j ai toujours plus ou moins mal au ventre – est ce dû à ma prothèse dentaire que je mets depuis des années et l enlève le soir – pouvez me donner une réponse parce que je ne veux plus vivre comme ça – car mon moral même si je suis toujours positive dans la vie – cette situation entame mon moral – donnez moi svp une réponse claire – merci d avance pour vos conseils – Mme Costantini joêlle

  45. radia says:

    Merci beaucoup docteur, je serai reconnaissante si vous nous faîtes une lettre sur l’hernie hatiale et son remède, car mon mari vi un enfer et nous aussi. Merci du fond du coeur.

  46. bachelet says:

    Monsieur Bazin ,

    Je lis partout que les produits laitiers contiennent du lactose.
    C’est vrai pour le lait : environ 65 g par litre de lait de vache , idem pour lait de brebis et un tout petit peu moins pour le lait de chèvre.
    Mais le yaourt , le fromage , qu’il soit frais ou affiné n’en contiennent plus ; tout le lactose a été transformé en acide lactique pendant la phase d’égouttage.
    Alors cessez , SVP , de toujours incriminer les produits laitiers pour leur teneur en lactose.
    D’avance merci

  47. dora says:

    Bonjour Xhavier , j’aurais du lire cet article , avant
    l’ intervention d’un gastro-coloscopie à 82 ans , que j’ai subit il y a 5 jours, avec la préparation de Moviprep. L’intervention s’est bien déroulé et on m’a dit , que tout est impeccable, pas de problèmes.
    Mais …depuis 3 jours je fais une terrible réaction sur le ou les produits employés . Pendant l’intervention , on m’a mis un baxter d’un litre avec l’ antibiotique Augmentin, pour protéger un problème de valve de cœur également et maintenant chez des démangeaisons douloureux , qui brûlent, à hurler autour de l’ anus et vulve.
    A défaut d’un produit naturelle , je viens d’accepter du Daktarin. mais j’ai lu , que cela soulage , mais peut rendre chronique le problème. Peux tu me l’expliquer ? Je te confie tout ceci, car il y a peut être d’autres personnes , qui ont eu le même problème.
    Bravo pour tes conseils . Bien à vous dora

  48. Sarite says:

    A un certain âge il faut ingurgiter du CALCIUM.
    D’où l’importance de manger du fromage. Par contre les comprimés de calcium, ça constipe !!
    L’hépar où les amandes ne me paraissent pas suffisants.
    Merci de votre réponse

  49. Gorêt says:

    Mme Mr, j’ai 73 ans et je souffre d’hypertension, d’estomac, digestion difficile, diabète entre autre, avez vous un avis sur la « magnéto-thérapie !! ou est ce un outil peu efficace. J’ai hâte de recevoir la revue SANTÉ CORPS ESPRIT

  50. gorêt says:

    Je viens de lire votre lettre et je suis d’accord avec vos propos et les commentaires, vous parlez d’un régime « méditerranéen » pouvez vous m’en dire plus, suppression du gluten et de laitages, difficile il y en a partout. J’ai hâte de recevoir la revue santé corps esprit.

    PS j’habite l’est de la Belgique plutôt du côté Allemand on ne parle pas beaucoup de régime « méditerranéen.

  51. Valantin says:

    Je pense que les remontées sont dues car nous ne mangeons pas ce dont le corps a besoin.

    Le corps, donc le ventre vous dit: aille aille aille.

    Donc, il suffit de faire attention a l’alimentation, en quantité et en qualité…

    Et essayer de faire comme un chien, un chat. Ils mangent de l’herbe pour se faire vomir et donc vider là où il y a la douleur.

  52. Harimanana says:

    Merci beaucoup pour cette lettre sur RGO car j’en souffre. J’ai supprimé tout aliment à base de laitage et je vais en faire pour le gluten. Les témoignages aident. Merci encore.

    Solange.

  53. Mamadou Akhmed Amar says:

    Excellents articles et témoignages sur le RGO
    Je souffre de ça et les nombreux témoignages de ceux qui en souffrent vont certainement m’aider

  54. MORIN Bernard says:

    Votre avis sur le produit GASSERI qui traite un peu la même chose

  55. Jago78 says:

    J’ai 64 ans, une gastrite. J’ai rencontré une gastro pour trouver une solution. Changer ma nourriture a été son premier conseil et des probiotiques. Je ne fais confiance qu’aux toubibs qui préfèrent le naturel aux médoc. Ca fait quelques jours et je me sens déjà mieux.

  56. MORIN Bernard says:

    ballonnement,ventre gonflé, surpoids abdominal etc…. CELL’INNOV indique 2 produits qui correspondent à mon envie MAIGRIR DE 10kg Agé de 77ans POIDS 88kg 1,68m
    Que le conseillez vous ,?
    formule MINCEUR et Lactobacillus Grasseri
    Merci
    j’ai transmis 2 courriers !

  57. mathilde says:

    SYNERSTIN : Description Détaillée :

    • Réparation et régénération de la muqueuse intestinale

    • améliore la cicatrisation de la paroi intestinale

    • réduire les réactions inflammatoires

    • redonner à l’intestin son rôle de barrière de protection.

    • Ingrédients 100 % naturels.

    http://syner-j-health.e-monsite.com/pages/produits/synerstin-180-gelules.html

  58. Dind Claudine says:

    Merci pour vos excellents commentaires sur le reflux, et surtout pour les idées variées et naturelles données par les internautes, chacun-e devrait être capable de trouver ce qui convient à son style de vie.
    De mon côté, j’évite les interdictions ( gluten , lactose,viande, etc. dont je n’abuse simplement pas) je varie beaucoup ma nourriture. Il y a deux ans, j’avais rapporté à la pharmacie les IPP donnés par mon médecin, sans même les tester ! Puis, intuitivement, j’avais déjà suivi une bonne partie de vos conseils. Depuis peu, je prends un jus de citron le matin avec un peu d’eau , au lever … et depuis deux ans je n’ai pris qu’une ou deux fois une pastille anti acidité gastrique. Vive le naturel intelligent
    Claudia

  59. COULOMB says:

    je vais attaquer le régime sans lactose et sans gluten dès aujourd’hui et je vous communiquerais mon ressenti dans quelque temps,merci d’avance car j’y crois fermement.

  60. gillet says:

    3 pages de blabla ba pour accoucher d’une souris que de temps perdu dite plutôt aller voir votre médecin c’est direct et plus sain

  61. Labens says:

    Bonjour ,
    Ayant été kinésiste , et ayant fait une formation complète d ‘ ATM à Louvain La Neuve en Belgique , je vous déconseille vivement De chiquer. Tout cours. Vous allez user vos ménisques de l articulation temporise mandibulaire et les patients iront chez Le dentiste régulièrement. De + , certains patients auront des douleurs faciales. Donc , surtout pas préconiser le chewing gum pour la  » digestion  » vous allez créer d autres problèmes de santé.
    Cordialement
    Madame Labens.

  62. Marion says:

    Ne voulant pas prendre de médicaments, J’ai réglé ce problème de reflux gastrique par un complément alimentaire qui marche très bien BASONORM. Uniquement deux gelules le soir. Après deux ans de traitement, n’ayant plus aucun rejet je fais une pose d’une semaine tous les mois et ça va super bien.

  63. ducerf says:

    je vs remercie pour cet article
    pour moi ts ces facteurs m ont ete tres favorables surtout le vinaigre de cidre le bicarbonate le miel le pollen
    je l ai fait parvenir a mes ami
    merci encore

  64. gALLAND says:

    ET POUR UNE HERNIE HIATALE QUE FAIRE ?

    1. Didier says:

      Bonjour
      pour ma part l’ostéopathie a été très bénéfique, 6 mois que je n’ai plus de RGO
      cdt

  65. Gauthrin Michel says:

    Je ne comprends pas certains commentaires . Si on a une Hernie Hiatale , il faut la réparer d’une manière chirurgicale , sinon les aliments et la bile continueront de remonter dans l’estomac, malgré les médicaments bio ou pas .Ai je raison ?
    M.G

  66. Deltour Jeannick says:

    Moi aussi je souffre de brûlures gastriques. Je n’ai jamais pris d’IPP, mais régulièrement je fais appel à Gaviscon (à base d’alginate de sodium et bicarbonate de sodium et carbonate de calcium). Je ne mage ps de produits laitiers ni de pain (quelquefois de pâtes), mais j’ai récemment expérimenté l’élimination des crudités (radis, concombre, salade…) sauf l’avocat. Je me sens beaucoup mieux tant au point de vue des douleurs d’estomac que des ballonnements. Et quand je peux je prend un verre d’eau chaude avant le repas (surtout si je mange froid).

  67. pastoureau says:

    bonjour vous etes aussi charlatant que les autres vous n avez aucun remede

  68. REYRE Marie France says:

    Souffrant de RGO, j’ai consulté il y a environ 7 ans un gastro-entérologue. Après gastroscopie, diagnostic: EBO. Je suis depuis sous Oméprazole 20mg, un comprimé le soir au coucher. Effectivement cela soulage, mais depuis que je suis abonnée à vos lettres, je ne sais plus… j’ai arrêté le traitement. Dois-je en parler au spécialiste qui me laissait entendre que cela ne s’était pas dégradé grâce au traitement? Dois-je continuer à passer des gastroscopies tous les deux ans? je viens de m’abonner au programme sans lait-sans gluten, mais je n’ai pas encore attaqué (cela date d’hier).
    Merci de vos conseils.

  69. Chichi samir says:

    Je suis médecin et vous recommande une carotte râpée en fin de repas.antireflux redoutable.

  70. stany says:

    Merci pour vos témoignages.

  71. Champy Liliane says:

    Pour ma part, quand j’ai des remontées gastriques, je mâche deux petits cornichons au vinaigre et je suis délivrée presque aussitôt.

  72. Dussoulier Jean Claude says:

    Je souffre de reflux gastriques qui ont augmenté avec le temps. Seule réponse de mon médecin : esomeprazole, que je prends journellement depuis env. 1 an. Suite à la lecture de votre article, j’ai stoppé ce médicament. Depuis 10 jours, je subis des brûlures gastriques en plus de ces reflux .Je prends depuis 4 jours le jus d’un 1:2 citron le matin, et du bicarbonate après le repas : le résultat en est pour l’instant spectaculaire !

  73. Capy says:

    Bonjour
    Tout d’abord merci pour ces conseils et mises en garde. Mon cardiologue m’a prescrit un traitement
    anti cholestérol : Atorvastatine 80mg et …Esoméprazole 20mg justement. Dois-je sans risque suspendre la prise d’IPP.
    Merci de votre réponse
    Clodio

  74. Barbazon says:

    Bonjour,

    Je suis d’accord avec l’ensemble de vos arguments prônant une santé dirigée vers le naturel.

    De manière générale, je tiens à ajouter que ce monde du XXI ème siècle, dans lequel nous devons vivre n’arrange pas les problèmes de santé. Il est anxiogène et malsain. L’adage du passé disant que le travail c’est la santé serait plutôt devenu le travail nuit à la santé.

    Ce monde privilégie le travail renfermé assis devant un écran. Personne n’a été ‘fabriqué’ pour fonctionner ainsi. Cela, à lui seul, est un nouveau facteur d’obésité.

    Les jeunes ne bougent plus, ils se contentent de voguer sur internet, jouent aux jeux vidéos et basculent de ci, de là sur leur smartphone à tout va !!! On est en train de fabriquer des zombies, qui associé au monde virtuel se gavent de la malbouffe de cette réalité.

    J’espère que vous pourrez changer tout cela mais j’ai quelques doutes tant le conditionnement est puissant.

    Bien à vous.

  75. Jacques says:

    Bravo et merci pour tous ces conseils et témoignages

  76. Aude JOOS says:

    Bonjour,
    ma fille de 7 ans souffre probablement d’un reflux, mais n’a pas l’air de souffrir de brûlures. Par contre elle a le nez qui coule, mal à la gorge quand elle se couche, beaucoup de caries et elle est de petite taille.
    Que pensez-vous des méthodes naturelles pour elle? S’il y a une cause mécanique, est-ce suffisant pour arrêter le reflux?
    Merci d’avance pour votre éclairage.
    Aude JOOS

  77. GILBERT says:

    J’ai un remède très simple,qui ne coute pratiquement rien et sans effets secondaires: un morceau de craie blanche que je croque et l’efficacité est immédiate.Mes brûlures arrivent quand soit je fais des excès ou quand mon alimentation contient trop de produits acidifiants.

  78. Angoué says:

    bonjour je suis jean Marie je suis au Gabon je souffre depuis des douleurs d’estomac depuis 1 ans le médecin ma prescrit inexium 40 mg peridis sirop les douleurs ne persiste que faire ces douleurs me pourrissent la vie

  79. Danielle Lurquin says:

    Merci de votre aide.
    Grâce à vous, j’ai arrêté le Pantomed (IPP) que le gastro-entérologue m’avait prescrit à vie!
    Vos conseils pratiques sont précis et faciles à suivre.
    Un grand merci

  80. DENNIS says:

    Merci pour toutes vos informations
    Pour ce qui est de presque tout le tube digestif il me semble par expérience personnelle que le curcuma est bénéfique : bouche,œsophage, estomac, colon

  81. Edouard GUESSENGUE says:

    Bonsoir Dr Xavier, je vous remercie infiniment des informations sur le reflux dont j’en souffre de temps en temps. Mais je ne pense pas que mon cas fait allusion au canser de l’oesophage mais qu’après le diner, je vais au lit sans digerer, pour la simple raison que je travaille beaucoup la journée et une fois rentré, la fatigue me gagne et fais des efforts pour manger puis je m’allonge. Il ya deux semaines j’ai suivi des conseils sur internet conseillant de ndormir suir le coté droit, et désormais , je ne sens plus le reflux.
    Désormais je vais mettre à profit vos conseils. Je vais attendre désormais quelques heures après le diner avant d’aller au lit. Merci infiniment pour vos conseils

  82. QUENARD says:

    Depuis quand le pain , les pates et les pommes de terre font partie des sucres rapides ? ne sont ils pas des sucres lents ?

    1. elene says:

      je me suis posée la même question que vous, pour moi les pâtes sont des sucres lents, et pour des gens qui ne fixe pas le sucre c’est bien de manger des pâtes, je ne comprends pas qu’ils soient indiqués comme sucres rapides

  83. MECCAROSA says:

    Bonjour,

    Merci pour votre lettre, car je prends de l’Inexium depuis des années, sans savoir que je m’empoissonnais, toux persistante mise sur le dos de l’asthme et prise d’antibios sur une durée illimitée sans résultat. Je vais appliquer les conseils donnés, et reviendrais vers vous pour vous tenir au courant

  84. Orlane AGIER says:

    Comme toujours ces lettres sont un bain de jouvence

  85. Lasio Paolo says:

    Trés intéressant.Je prenais du pantaprazole depuis 25 ans .
    suite a vos articles et meme si mon medicin me dis qu’il ni a pas de danger a en prendre toute sa vie ,j’ai arrêté tout doucement et surtout j’ai écouté mon corps .Plus de bière et du vine , oui meme si je ne buvais pas beaucoup ca venait de la ,car je ne suis plus stressé et en plus je pratique la gratitude .Je dors du coté gauche.Merci a vous tous et a santé corps esprit de nous aider avec bienveillance et amour.Paolo

  86. ️️️️Lise St Pierre says:

    Cher dr.Sarno,j’ai lu votre livre:le meilleur anti-douleur,c’est votre cerveau
    Je fais de la méditation 2 fois/jour et parle à mon cerveau tout en récapitulant mes blocages refoulés,colère et Stress et je souffre toujours de douleurs dorsales et lombaires suite à des hernies,maux de tête et estomac.j’essaie de suivre vos conseils mais……
    Vous semblez faire des miracles pour tous alors pourquoi çà ne marche pas pour moi…je vais commencer à lire comment guérir les maux de dos….
    Avez-vous des conseils à me donner?

    1. Lasio Paolo says:

      Tu dois pratiquer la gratitude ou moins 5 fois par jour
      toujours dire du bien des autres .Faire du sport( Marche rapide)et stretching léger ,tout ca en pleine nature.
      Bonne chance a toi et aux gens que tu aimes.

  87. Beatrice says:

    Merci pour votre lettre.
    Que préconisez-vous pour éliminer l’hélicobactère?

  88. Elisa says:

    Merci merci beaucoup ??

  89. Gilles GERON says:

    Bonjour,j ai beaucoup apprecié tous ces temoignages,mais moi je prends du kardegic 75 suite a un ait en 2014 et j ai essayé de ne plus prendre d omeprazol mais ca n a pas marché et j aimerais savoir s il y a des plantes qui pourraient remplacer le kardegic ca reglerait les 2 problemes a la fois.Cordialement Gilles

    1. Fouquart cecile says:

      Mon problème est le même que le votre
      Que vous a t on répondu?
      merci

  90. LEROUX Michel says:

    j’ai une oesophagite stade 1, une hernie hiatale , pour éviter les reflux gastrique je prends Ranitidine 300mg, mieux que rennie, mais le lait, les yaourts, a base de produits laitiers me donnent des reflux acides du genre de l’acétone, donc j’ai supprimé ces produits et tous les repas sans sauces, de ce faite presque la suppression totale de Ranitidine, de plus je dois prendre des précautions après avoir subis 4 radiofréquences sur les oreillettes et le (toit) des oreillettes Merci de vos infos.

  91. EVAS says:

    grande lectrice de sites  » nature , bio etc  » ( je suis nutritionniste retraitée ) : je peux affirmer en toute objectivité que votre lettre d’information est la plus sérieuse , documentée et sobre mais essentielle dans ses observations et solutions

    Si ces médecins pouvaient en prendre connaissance !!!

  92. OTTAVI LOISEAU Mireille says:

    bravo pour ce témoignage tres interessant et plein de bons conseils de produits naturels…

  93. Louise Belanger says:

    Merci, tres bon article, pertinent, et instructif.

  94. Huguette mayrand says:

    Je vais essayer un remède avec du bicarbonate de sodium mélangé avec de l,eau

  95. Bastien Allain says:

    Crohn svp plus information

  96. Patrick says:

    Ne pas. Regarder la télé pendant les repas .

  97. Dalba Rosette says:

    Je suis très heureuse d’être abonnée à vos courriers. Ils sont très intéressants et utiles. Je me soignais déjà avec les plantes , huiles essentielles et autres produits naturels comme l’argile verte, blanche. Mais vous donnez des détails très intéressants. Merci pour votre honnêteté et vos bons conseils désintéressés. Continuez votre bon travail. Bravo.

  98. vilain Rosette says:

    Je suis très heureuse d’être abonnée à vos courriers. Ils sont très intéressants et utiles. Je me soignais déjà avec les plantes , huiles essentielles et autres produits naturels comme l’argile verte, blanche. Mais vous donnez des détails très intéressants. Merci pour votre honnêteté et vos bons conseils désintéressés. Continuez votre bon travail. Bravo.

  99. Lavalleye says:

    Bonjour, vos publications sont intéressantes, je les lis avec attention. Pourriez vous toutefois aller directement au but, vu la longueur des écrits il faut lire en diagonale . .. Sorry je ne veux pas vous blesser mais je crois que certaines choses sont répétitives
    Bien à vous.

  100. Marie José DAVIAU says:

    ma petite fille de 12 ans a la maladie de crohn , que pensez vous de la transplantation fécal, avez vous quelques conseils.
    Merci beaucoup pour les réponses et joyeux nöel.
    A bientôt de vous lire

  101. PATRICIA says:

    bonjour
    Suite a oesophagite gastrite hypokiésie oesophage dus a Helicobacter Pilori j ai eu droit aux IPP sans effets notables sur RGO une intervention était meme prévue mais depuis quelques mois je prends un complément alimentaire a base de Lithotamne et la suppression de produits laitiers et je constate une nette amélioration
    cordialement a tous

  102. Chappy says:

    BONJOUR?
    J’ai une hernie hiatale et souffre ou plutôt souffrais de RGO ,restant parfois un mois d’affilé sans pouvoir boire d’alcool ou manger épicé/assaisonné très handicapant professionnellement (je travail en œnologie et restauration…) .
    Depuis que je prends 2 cuillères à soupe d’huile d’olives (BIO) chaque matin au réveil je n’ai plus aucun soucis et ce depuis quelques années.
    Les 1eres fois paraissent dures mais on s’y fait et à la longue cela devient un réflex matinal.

  103. SAFFARI says:

    Bonjour,
    pouvez-vous ajouter sur cette page les références correspondant aux renvois [1] [2] [3] … indiqués au sein du texte ?
    Merci

  104. ONATE-BALALAS Dany says:

    comme toutes les personnes souffrant de RGO on m’a diagnostiqué « une petite » hernie hiatale par une gastroscopie, j’ai pris pendant quelques jours des IPP « inipomp », mais j’ai arrêté après avoir lu tous les mauvais effets qu’ils donnaient ; je ne sais plus que prendre – le bicarbonate avec un peu de citron- je mange un peu de fromage, je bois du lait le matin et « pense » bien le tolérer, mais je me pose la question : est-il responsable de mes inconvénients nocturnes ballonnements- toux – nez bouché Etc…

  105. Barbara Nowakowski says:

    Il y a deux ans, le médécin constata lors d’une gastroscopie une gastrite et du reflux. Il m’ordonna des IPP que je refusais immédiatement. Il me promettait d’y revenir, car c’est la seule solution… Moi par contre, je prenais une cuillérée de café de terre médicinale le matin et des minéraux basiques comme on trouve entre autres sous le nom de Basica. 15 jours après, j’étais guérie complètement, et depuis je n’ai plus de problèmes.

  106. Cohen says:

    Je souffrais de RGO depuis plusieurs années gastrites œsophagite , hernie hiatale ulcère de l’estomac ancien
    Ma vie devenait un enfer nuits de douleurs
    Moral, gaviscon ect
    Les tisanes ne me soulageaient pas ni l’aloès Vera ni le gingembre
    Je ne consommais pas de produits laitiers depuis +de 20 ans
    Depuis un mois j’ai supprimé le gluten tout est rentré dans l’ordre à peine qques brûlures soignées par le bicarbonate et le citron
    Plus de crampes ni de ballonnements transit normalise
    Mon homéopathe m’a également conseillé un traitement pour régulariser l’acide base
    J’ai constaté également que le diabète dont je souffre depuis 8ans traite à la metformine 2×1000 jour est pratiquement régule aussi sans médicaments
    Mes douleurs de fibromialgie diminuent aussi
    Par contre le sommeil est encore très perturbé
    J’ai apporté ce témoignage pour encourager ceux qui n’ont pas encore essayé

  107. Francine Rahier says:

    La nature nous offre tous les remèdes nécessaire pour nous soigner…j’en suis une adepte convaincue !
    Toutefois , soigner les symptômes c’est bien mais si nous négligeons d’aller en amont du problème que va t’il se passer à votre avis sachant que le corps s’exprime ?

    Francine

  108. scholtes says:

    bonjour! Ces témoignages m’ont fortement intéressée , étant moi-même sous XINéMIUM , ou ESOMOPRASOLE , le générique; ceci depuis mon ablation de l’estomac , il y a 8 mois ! j’ai surtout remarqué une grande fatigue qui devient chronique au fil des semaines de la prise de ce médicament; = lire LA NOTICE!! j’ai arrêté ce traitement , fais très attention à mon alimentation , et bien que ma vie n’est plus la même qu’avant l’opération , je ne ressens plus cette grande fatigue , ou beaucoup moins! je vais tenir compte de tous ces témoignages , tout en évitant = ciron ;; vinaigre (même de pommes BIO!) et en privilégiant le bicarbonate de soude ; ce Cancer de l’estomac est dû , en grande partie d’un stress enduré toute ma vie durant; j’ai 76 ans ; je n’ai jamais bu , ni fumé .. cherchez l’erreur !! COMMENT êTRE ¨SUR QUE MON COMMENTAIRE CI DESSUS , SERA BIEN PRIS EN COMPTE ET LU PAR DE NOMBREUX LECTEURS ;? Vos articles sont toujours passionnants et instructifs . MERCI Au fait , je mange 2 bananes par jour qui font une très bonne protection sur l’oeusophage , donc , plus d’INEXEMIUM !!

  109. didi BA says:

    jai 47 ans je souffre de ballonnement qui est accompagne de flatulences, j’ai aussi des constipations, des maux de ventre plus des maux de tête je dors mal je ne suis pas tranquille dans ma tête j’ai essaye beaucoup de type de traitement mais rien jai remarque quand meme si je jeûne et que je bois beaucoup d’eau j’ai un ventre plat

  110. Sylvain says:

    Je prends des IPP depuis 18 ans.
    J’ai tout essayé, l’aloe vera qui marche un peu. Le vinaigre de cidre qui marche un peu mieux.
    La seule solution est de ne rien manger après 20 h.
    Je ne suis pas un grand mangeur. Je mange frugal.
    N’empêche qu’-après une bronchite, la toux asthmatique est revenue. J’avais des signes avant coureur depuis deux mois.
    Je repris les IPP, Symybicort, cortisone et antibios.
    Au bout de cinq jours tout est revenu à la normale.
    On décrie les IPP, mais c’est une bénédiction.
    Les recettes de grand mère sont trop contraignantes. J’ai 73 ans et je n’ai jamais eu du problème ni avec les IPP, la cortisone quand j’ai eu besoin et les antibiotiques.
    Vive la science. Je ne comprends pas toute cette haine contre les médicaments qui soulagent, qui améliorent la qualité de vie et qui la prolongent.

  111. wallet christiane says:

    Je souffre de reflux gastroesophagien et j ai arrêté l omeprazole.je bois le matin à jeun une cuillerée de bicarbonate de soude avec du jus de citron bio j ai moins de reflux depuis

  112. Georgette Mottier-Stoppani says:

    Bonjour !
    Quand on a une hernie hiatale très mal placée qui réagi au moindre passage de nourriture et qui vous provoque des brûlures comment faire ?
    Cordialement !

  113. JEAN-JACQUES ENGLER says:

    bonjour merci pour cette lettre ,j’ai appris beaucoup de choses pour me soigner.

  114. madeleine says:

    Très intéressant car je souffre d’acidité depuis plusieurs années je me prends en main dès demain merci pour ces bons conseils

  115. Ginette Gibeau says:

    Je n’ai presque plus de reflux gastrique par contre depuis un an je me lève tous les matins avec un mal de cœur débilitant qui perdure toute la journée.Mon médecin m’a prescrit différents médicaments qui n’ont aucun effet positif.Je vais essayer la melatonine comme mentionné dans votre lettre.Je vais arrêter les produits laitiers et je vais essayer de trouver du pain sans gluten.Si vous avez d’autres suggestions j’apprécierais beaucoup.

  116. Patrice DUBES says:

    Bonjour,
    J’ai souffert depuis plus de 30 ans de douleurs abdominale et des reflux depuis plus de 10 ans. J’ai réussis à me délivrer de tous ces problèmes grâce à des compléments nutritionnel en 2 semaines je me suis débarrassé de plus de 30 ans de soucis!!!

  117. Chris says:

    Que de bon conseil merci à tous .
    Mais une question y a t il quelqu un qui pourrais me dire qu elle traitement naturel pour une endobrachyosophage de 3cm …. avec rgo constant et douleur projeté dans le dos ….
    cela dure depuis 4 ans…..

  118. mouad says:

    Nous dormons sur le cote droit pour ne pas peser sur le coeur mais nous retournons regulierement pour libere les autres organes et ce depuis des millenaires

    1. maud says:

      Et maud dit la meme chose, le foie libère sur le coté droit, et l’endormissement est rapide, confirmé avec un ami marocain c’est une expression employée pour dire tout va bien aller : vous pouvez dormir sur votre coté droit donc soyez tranquille, tout se passera bien, je trouve cela joli cette connaissance Universelle, merci Maoud

  119. Bouvier says:

    Bonjour à tous , lu conseils et témoignages , merci Et un appel au secours .Aimerais aider ..ne sais pas .Juste résume ma situation : autrefois digestion fragile et risque de remontées + hémorroïdes dès vin ou poivre par exemple, à présent contenues et bien-être digestif/ Ai suivi livre « équilibre acido-basique » de Ch.Vazey , lu explications du mécanisme acide quand non « tamponné » par alcalins, et suivi conseils .Presque tout vient de l’alimentation donc y retourner / à ce jour ,ai accru légumes , pommes de terre (apport d’alcalins++)bananes , amandes /reduit viandes vins pains fromages .De plus quand repas non géré (resto ou invits.) prise préventive ou curative de compléments basiques genre Alcaflore ou Erbasit .Au lever : juste verre d’eau tiède/Citron ok car seul fruit de saveur acide qui lutte contre acidité ! (sauf si faiblesse métabolique face aux acides /Ecoute réactions du corps à ceci ou cela .Le suit /ce qu’il ne supporte pas : supprimé ou modéré .

  120. SANCHIS Richard says:

    PS : je précise que je n’ai pas de brûlures gastriques ni remontées d’acide chlorhydrique ou de bile, mais une pesanteur douloureuse niveau gastrique et intestin grêle qui occasionne une rétractation douloureuse de l’estomac vers l’intérieur et/ou de l’intestin grêle, douloureuse car permanente nuit et jour et qui tire sur les muscles dorsaux qui me font souffrir. Je ne vomis pas, je n’ai pas de nausées, je n’ai pas de sang dans les selles. Je suis constipé depuis 1 mois et demi alors que je ne l’ai jamais été auparavant, et je prends du psyllium pour arriver à évacuer un peu de temps en temps. Il n’y a pas d’ulcère, pas de tumeur selon la fibroscopie de a semaine dernière après mon séjour aux urgences. Une fibroscopie couplée à une coloscopie en décembre 2015 avait découvert une gastrite érosive (sans doute due à l’aspirine prise pour des douleurs dentaires en octobre. 2015) sans HP. Seule différence avec décembre 2015, c’est la découverte de cette boue (sludge) dans la vésicule biliaire et l’excès de bile dans l’estomac… Est-ce cà le problème et peut-on le soigner en urgence sans opération chirurgicale ? MERCI DE ME REPONDRE LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE, C’EST UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT. Richard

  121. SANCHIS Richard says:

    Rien n’est dit sur ce dont je souffre soit de l’ A chlorhydrie ou l’HYPO chlorhydrie, sans RGO ni helicobacter pylori et de la « boue » (sludge) dans la vésicule biliaire avec du reflux de bile uniquement dans l’estomac. Il y a aussi une oesophagite basse au niveau gastrique (après très récent scanner, en urgence, échographie abdominale et fibroscopie sans anesthésie hyper douloureuse). J’ai des douleurs nocturnes niveau épigastre y compris dorsales gauches avec migraine gauche dues à de l’aérogrêlie permanente dues à la stagnation de bile qui fait fermenter le peu de nourriture avalée (amaigrissement rapide de plus de 10 kgs en un mois sur juillet et août 2016 et je dors très peu en raison des douleurs que rien ne peut calmer (ni spasfon, ni météospsamyl, ni débridat 200, ni paracétamol (seule l’aspirine me calmerait mais est non recommandée pour l’estomac). Je ne mange presque plus à cause de ma maladie actuelle et je maigris à vue d’oeil avec mon moral en berne. AU SECOURS , Y A T-IL UNE SOLUTION, UN THERAPEUTHE QUI POURRAIT COMPRENDRE MON PROBLEME ? Ceci alors que le gastro entérologue voulait que je prenne un IPP et du Kéal Gé avec du Débridat et que rien ne me convient dans ce traitement où on fait abstraction complète de cette boue vésiculaire qui doit être une des causes de mon état préoccupant de santé. Comment faire, qui voir pour me sortir de ce piège mortel. J’habite tout seul en Lot et Garonne, près d’Agen, et je désespère de trouver une solution pour sauver ma vie… AU SECOURS !
    Richard
    martel49@free.fr

  122. Meeschaert Cynthia says:

    Bonjour,

    Depuis un mois maintenant j’ai découvert votre action par l’intermédiaire d’un proche en bonne santé. Se sentant démuni face à ma souffrance il s’est mis à chercher des solutions pour moi.
    Ce que vous dénoncez sur l’effet délétère des thérapeutiques chimiques, je suis tout à fait d’accord avec vous.
    Je veux également bien entendre que de nombreux produits que nous consommons sont néfastes à notre corps et notre santé. Lactose, gluten, sucre, tout cela m’avait déjà été dit.
    Mais par pitié arrêtez de dire que notre corps veut nous faire comprendre qu’on lui fait du mal, ce n’ est pas si simple.
    J’ai divisé à peu près par 10 ma consommation de produits laitiers, par 5 ou 6 celle de produits contenant du gluten. depuis des mois.
    Tout cela me coûte énormément car je prends très peu de plaisir à consommer des fruits et légumes et j’adore les pâtes, les glaces et les yaourts.
    Depuis 2 semaines bien que celle ci était déjà raisonnable par rapport à la plupart de mes connaissances j’ai également diminué la consommation de produits sucrés.
    Résultat prise de sang de jeune fille, ce que je suis de toute façon mais les douleurs (abdominales, articulaires), la fatigue, les troubles du sommeil eux sont toujours là.
    Et ce malgré un traitement de fond par homéopathie (au passage ces bouboules sont pleines de sucre, quelle contradiction, je me prive de produit sucrés que j’aime et pour me soigner j’en ingurgite ) et huiles essentielles.
    Alors bien que votre action soit très intéressante et louable, je pense que je ne suis pas là seule à ressentir cela est-ce que nous faire culpabiliser en nous disant que notre corps ne se plaint pas pour rien même quand on fait tout ce qu’on peut pour lui nous aidera à aller mieux ?

  123. hueber says:

    que pensez-vous de l’usage de l’aubier de tilleul du roussillon pour les problèmes d’acidité et de ballonnements

  124. faure says:

    bonjour
    je suis aussi sujet a ses problèmes ballonnements; remontées acides; digestion qui pèse ; ET DE GROS PROBLEME POUR AVALER LA NOURITURE mon médecin ma dit que j avais une hernie hiatale et ma prescrit des IPP je voudrait etre soigner autrement
    pouvais vous n aider avec de précieux conseils merci

  125. moens pascal says:

    Bonjour, merci d’avoir publié tous ces messages des gens qui ont modifié leurs pratiques alimentaires ou médicales pour avoir moins ou plus de remontées acides… Personnellement je prends depuis très longtemps du bicarbonate (1 cuillère à café dans un verre d’eau) dès que je sens que ma digestion me pèse ou que j’ai le moindre retour d’estomac. Le citron est également efficace pour le foie en cure de 8 jours 1 citron pressé le matin à jeun … cordialement et merci pour vos lettres d’informations. pm

  126. de Montet Nicolas says:

    Un moyen simple et très efficace contre le reflux gastro-oesophagien est de prendre le jus d’une demie patate crue ou carrément mâcher celle-ci entièrement.

  127. Christine berger says:

    J’ai pris pendant trois ou quatre mois de la ranitidine (après plusieurs années de prise d’eupanthol), pour soulager mon rgo dû à une hernie hiatale, et me suis retrouvée avec une diarrhee microscopique appelée aussi diarrhée collagène que j’ai eue pendant cinq semaines jusqu’à ce que j’arrête ce médicament. Mais depuis, mon transit ne s’est pas rétabli (il n’a jamais été très bon !). Mon gastroenterologue m’a prescrit un traitement à base de cortisone, Nikicort, que je n’ai pas pris, car j’en redoute les effets secondaires. Je souffre de ballonnements et flatulences, de selles molles, suis obligée d’aller à la selle trois à cinq fois par jour. Depuis cet épisode de diarrhée, j’ai modifié mon régime alimentaire, supprimé le fromage et diminué drastiquement le pain. Je mange plus de légumes et de fruits. J’ai perdu plus de cinq kilos en neuf mois et me sens mieux, sans pour autant que mes problèmes intestinaux ne s’améliorent. Je prends aussi des comprimés de gingembre pour calmer le reflux acide. Cela semble être efficace. Existe t il un remède naturel pour remettre mes intestins en ordre de marche ? Merci vivement des précieux conseils que dispensent vos lettres !

    1. dr Philippe Rousseau says:

      Bonjour Christine.

      Pensez à prendre des probiotiques chaque matin pendant un mois pour tester…

  128. Aupert says:

    Bonjour
    Pensez vous que l argile verte soit efficace contre le RGO
    Je vous remercie

  129. autin max says:

    BONJOUR
    D accord avec vous sur la stupidité des IPP.Je les ai utilisés 3 jours et ai compris le danger de ce produit.J ai pris un extrait de feuilles d olivier qui a supprimé mes malaises en 48h…( D-éléonate de Ca)
    J’avais déjà une vie saine et alimentation saine avec très peu de viande (>=5 Kg/an)

  130. santacreu serge says:

    Pendant plus de 30 ans j’ai souffert d’indigestion surtout le soir jusqu’à dormir presque assis avec RGO brulures etc ….
    j’ai arrété le gluten et l’effet fut immédiat ,retour à une digestion normale quand au lait je l’ai banni depuis longtemps. Pour les brulures 2 cueillères à café de vinaigre de cidre avant le repas au coup par coup et le problème est vite réglé bien mieux qu’avec le bicarbonate de soude et le citron.
    Autour de moi je constate invariablement ces problèmes réglés à coup de drogues comme les IPP et c’est lamentable pour ne pas dire plus et rester poli.

    1. toto says:

      j’ai essayé de prendre une cuillère de vinaigre de cidre et eu des fortes douleurs acides après.

      1. Elisabeth says:

        Vinaigre de cidre de pomme dans un grand verre d’eau tres bon pour l’estomac le matin à jeun

  131. syham tazi says:

    pour les brûlures d’estomac une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée et le soulagement est presque instantané.
    J’en ai tjr dans ma poche au cas ou

  132. Pierrette Paiement says:

    Oui, j’aimerais m’abonner non pas à la lettre, mais à votre nouvelle publication payante celle-là. Mais voilà , je ne peux y avoir accès par le biais de la lettre où il est inscrit de s’abonner. Que faire docteur? Y a-t-il un autre accès. Je vous écris d’outre-mer. J’apprécie grandement vos longs textes bourrés d’informations pertinentes. Merci infiniment.
    Pierrette P.

  133. Danielle de Nouvelle Calédonie says:

    Bonjour à tous,
    Pour apporter mon humble pierre à l’édifice, j’ai lu tous les témoignages de toutes les lettres, et noté tous ceux qui ont eu un soulagement quelconque de quelque inconfort qu’il soit.
    Donc : classés en ordre alphabétique des « mots » (maux) énoncés par les personnes elles-mêmes, en évitant les doublons (sauf s
    i la personne ne donne pas le même nom à ce qu’il a, alors on retrouve la même technique pour la même chose nommée différemment). Chaque point correspond à un témoignage différent. Ce n’est qu’un résumé quelques fois la personne a donné des précisions mais souvent non ; cela devra être complété par une recherche sur le « remède » proposé. Cela ne tient pas compte de tout ce que fait d’autre la personne psychiquement ou spirituellement pour s’en sortir (au choix de chacun). La constante qui est donnée dans tous les témoignages est un changement d’alimentation (avec ou sans précision). Si ce changement n’est pas spécifiquement cité comme faisant partie de la technique de soulagement, je ne l’ai pas noté spécifiquement (bien qu’il existe dans chaque témoignage).
    Ce message étant déjà assez long c’est dans les commentaires de la toute première lettre que vous trouverez tous les messages concernant vos :
    Maux (avec vos mots) – vos solutions trouvées pour vous soulager
    Bon courage,
    fraternellement,
    Danielle

  134. Françoise C says:

    Bonjour
    Suite à votre dossier sur les IPP, j’ai arrêté l’oméprazole que je prenais ( le soir ) plus ou moins régulièrement depuis 2-3 ans pour un RGO. Le résultat n’a pas tardé, les brûlures sont revenues très vite. Je prends depuis plusieurs mois le matin à jeun un jus de citron, bio de préférence, mélangé avec de l’eau chaude, celui de la bouilloire dont je me sers pour mon thé du petit déj. Cela réduit l’acidité de l’estomac. Après l’arrêt du mopral j’ai rajouté du lait d’amande après chaque repas, ou si des brûlures surviennent, et surtout le soir avant le coucher. Pour l’instant je n’ai pas repris d’IPP, les symptomes règressent. Je vais tenter de rajouter le sans gluten selon vos conseils.
    Merci pour vos publications
    Françoise

  135. sophie says:

    Pour calmer les brûlures d’estomac, remontées acides, ballonnements, etc dus à la chimiothérapie, mon mari prend avant chaque repas une cuillérées d’huile d’olive (de très bonne qualité, bien sûr) et sa nouvelle cure de chimio se passe avec beaucoup moins de douleurs du côté stomacal et oesophagien.

  136. cauchie jean luc says:

    bonjour, moi aussi il a fallu que j’attende + de 50ans pour me dire que je faisais la maladie de coealiaque et un docteur qui soigne comme le professeur JOYEUX m’a soigné et j’ai perdu 13kgs en 4 mois en supprimant les produits laitiers et le gluten au maximum:, par contre il m’arrive 1 ou 2 fois dans l’année de faire une crise de goutte au pied,mon docteur m’a dit que malheureusement il n’y avait que le colchimax pour soulager??, j’aimerais savoir si vraiment aucune plante ne pouvait remplacer ce médicament??,si vous pouviez m’en indiquer une plante j’en serais très soulager,mais merci à toute l’équipe du professeur JOYEUX ET Mr DUPUIS CORDIALEMENT.

  137. ZADEH says:

    Bonjour,

    je vous remercie pour vos conseils. Je trouve particulièrement intéressant les témoignages.
    Bien cordialement

    Pierre

  138. alberto lafranchi says:

    Je souhaiterai recevoir tout ce qui pourrait intéresser nôtre santé corps et esprit merci

  139. Paul says:

    INUTILE de mélanger du bicarbonate et du jus de citron. Le bicarbonate neutralise l’acide citrique du jus de citron (ça mousse !). Et l’acide citrique du jus de citron est…un acide qui ne peut en aucun cas neutraliser…de l’acidité !
    Le bicarbonate seul neutralise l’acide chlohydrique de l’estomac, donc calme les brûlures d’estomac.

    1. toto says:

      Je crois que l’on voulait éviter de neutraliser l’acidité de l’estomac, ce que fait les IPP. Je pense qu’avec le bicarbonate, à la longue, on aura les même problèmes qu’avec les IPP. En cure temporaire, d’accord

  140. rené zeender says:

    Il faut savoir que les ballonnements sont dus au fait que la vésicule biliaire ne fait pas son travail , la bile ne s’évacuant pas normalement…Ce sont les sucs biliaires qui neutralisent le méthane du bol alimentaire.
    Nombre de problèmes digestifs dépendent du mauvais fonctionnement de la vésicule biliaire, fonctionnement perturbé par le stress , les problèmes cervicaux avec leur incidence sur le nerf vague.

  141. PA Tulasne says:

    Bonjour
    Je suis médecin et j’ai été étonné de lire qu’il fallait dormir sur le côté gauche pour diminuer les reflux. Si ma mémoire de l’anatomie est bonne, l’estomac se vide dans le duodénum du côté DROIT. Il est donc logique de se coucher de ce côté là pour s’endormir.
    Autre remarque: vos articles sont intéressants mais gagneraient à être un peu plus synthétiques.
    Enfin les auteurs des  » témoignages  » gagneraient à être précisés.., sinon cela ressemble à des affirmations gratuites.
    Merci cependant de tout ce travail.

    1. LEROUX Michel says:

      Vous avez raison, mais effectivement j’ai constaté que sur le côté gauche le brûlant s’atténuait est ce le faite d’avoir un petite hernie sur le duodénum, mais sur le dos impossible de persister dans cette position, merci à toutes ces personnes pour leurs informations instructives les médecins nous rendraient bien des services et soulageraient leur charges de travail vu la pénurie de médecins nous consulterions pour des contrôles.

  142. Béatrice says:

    Bonjour,
    Merci pour tous ces renseignements.
    Par contre, je tenais à vous faire connaître que mâcher du chewing-gum est très mauvais car cela muscle un seul des muscles de l’oreille (travaux du Dr Tomatis, ORL) et entraîne des problèmes de concentration entre autre. De plus, existe-t-il des chewing-gum sans sucre ni édulcorants ???
    Béatrice

  143. Jacqueline says:

    Végétarienne à plus de 90%, mon alimentation est bio à 80 % et j’ai quasiment arrêté le lait, fromage et yaourts de vache depuis des années.
    Ayant des ballonnements accompagnés de flatulences bien gênantes, j’ai récemment diminué fortement les produits à base de blé (gluten à chaine longue), je les ai remplacés par du pain au pur petit épeautre (gluten à chaine plus courte) à petite dose ou bien des galettes de riz ou de sarrasin (c’est à dire sans gluten). Les symptômes ont très fortement diminué, mais n’ont pas complètement disparu. A noter : je n’ai pas COMPLÈTEMENT arrêté le gluten, les biscuits quand je suis invitée sont parfois un peu trop tentants (!!!).
    L’autre jour j’ai eu envie d’une purée de pommes de terre, j’ai donc acheté une petite bouteille de lait de vache, chose que je n’avais pas faite depuis des années, j’ai mangé cette purée avec délectation (souvenir de mon enfance !) et j’en ai subit les flatulences et autres ballonnements pendant deux jours. Conclusion : non seulement le gluten, mais aussi le LAIT DE VACHE sont apparemment responsables de mes petits ennuis, je viens d’en prendre conscience en lisant votre article et les commentaires. (Je n’avais pas fait la relation entre les symptômes et ma consommation de 25 centilitres de lait de vache).
    Un grand merci pour votre travail d’informations.
    Jacqueline

    1. Deltour Jeannick says:

      Pour ma part, en plus de ce que vous faites aussi, j’ai supprimé les crudités de mon alimentation (radis, concombre, salade) sauf l’avocat et les douleurs gastriques ont été vraiment diminuées et les ballonnements ont pratiquement disparus.

  144. Deutch Kchouk says:

    Je souhaiterai recevoir tout ce qui pourrait intéresser nôtre santé corps et esprit merci

  145. Anne Tahar says:

    Merci pour tous ces témoignages.
    Mais, j’aimerais avoir plus de renseignements concernant l’arrêt des IPP.
    Mon mari en prend depuis 7 ans, ESOMEPRAZOLE pour une hernie hiatale et en prévention des anti coagulants….
    Pour les cardio, c’est à vie. Aucun ne nous a informés des risques, au contraire, pour eux, aucun problème il peut le prendre à vie sans aucun souci. A plusieurs reprises je leur ai demandé l’arrêt : arrêter quand vous le voulez, et reprenez si cela brûle, mais sans risque pourquoi arreter.
    Alors, seule je gère l’arrêt depuis 9 mois.
    1 Comprimé 20 mg par jour.. Chaque mois je diminue,1 jour/3 pas de prise, puis 1/2, puis espace encore les prises…
    Aujourd’hui il en prend 1 tous les 5 jours.
    Aucune brûlure tout se passe bien.
    Je continue dans ce sens en diminuant, ou l’espace 4 jours sans prises permet d’arrêter ???
    MErci pour vos expériences….
    Quant à moi, j’ai arrêté le gluten, même toutes les céréales, le lait, et j’ai résolu tous mes soucis de santé (inflammation dans l’abdomen, avec syndrome d’alcoock) qui m’ont cloué allongé pendant 2 ans.
    Aujourd’hui, j’ai retrouvé tous mes gestes du quotidien, je fais du sport tous les jours, j’ai perdu 8 kg sur 1 an et demi.
    Mon mari change tout doucement sa façon de s’alimenter, il me suit, vu mes résultats…
    L’alimentation est la seule façon de garder son capital.
    Je conseille également des jeûnes courts pour reposer le système digestif.

    1. brochet says:

      J’ai fait une angine de poitrine il y a deux ans. (facteurs psychoaffectifs évidemment). Il y a 6 mois que j’ai arrêté tout médicament « prescrit à vie »… ça va curieusement beaucoup mieux ! Petit soutien de 9531 : 9 doses de curcuma, 5 doses de gingembre, 3 doses de bicarbonate de soude, 1 dose de poivre noir (on peut n’en prendre qu’1/2 dose)… bien mélanger, lier avec un peu d’huile d’olive vierge…. 1/2 petite cuiller /jr. On peut avantageusement compléter avec de l’aloe vera.

  146. claudine says:

    j’ai réglé mes problèmes de reflux en soignant mes intestins….CURE DE PROBIOTIQUES ET VITAMINE d3;dEPUIS TOUT VA BIEN A CONDITION DE SURVEILLER AUSSI MON ALIMENTATION….

  147. Aimée Bour says:

    J ai très peu de reflux , mais je prends 3 granules de nux vomica que je renouvelle une ou deux fois à un quart d heure d intervalle .

  148. Claudine says:

    J’ai une hernie hiatale avec RGO et quelques points d’irritation de l’œsophage. Le médecin me propos de prendre du Lithothamne comme anti acide et de l’argent colloïdal. Qu’en pensez-vous ? Les méthodes naturelles sont à mon avis essentielles.
    Merci de votre avis

  149. Catherine Bony-Brandt says:

    Je vous remercie infiniment d’avoir également publié toute une série de témoignages. Cela a admirablement complété votre texte.
    Chacun (et chacune) a fait son propre cheminement, parfois inattendu (avaler 40 cl de vinaigre !!!).
    Ayant également des problèmes de flux, je sais qu’il n’y a une chose qui marche avec moi : l’alimentation asiatique, sans gluten et sans lactose. Grâce au Professeur Joyeux et à vous, j’ai déjà beaucoup appris (le jus de citron dans l’eau chaude), et je continue.
    Merci pour ce travail pédagogique, dont nous avons tous bien besoin, et qui n’est pas enseigné réellement dans les facultés de médecine (puisque cela ne rapporte rien à « Big Pharma »).
    Catherine Bony-Brandt
    Retraitée – 64 ans

  150. Marie says:

    Merci pour toutes ces infos très intéressantes.
    Ayant une hernie hiatale et des brûlures d’estomac, je n’ai pas échappé aux Ipp que j’ai pris pendant deux ans (j’aurais dû en prendre à vie selon le médecin !) . Mais j’ai alors souffert régulièrement de violentes douleurs abdominales. J’ai alors diminué le pain et les féculents de mon alimentation et j’ai pu très rapidement arrêter les Ipp. Voilà maintenant plus d’un an que j’ai arrêté ce poison (pour moi) et je n’ai plus de douleurs au ventre. Plus de brûlures non plus. Et quand elles surviennent, je croque quelques amandes (bio) et elles se calment dans les minutes qui suivent ! Malheureusement, la plupart des médecins n’écoutent pas leurs patients et ne jurent que par leurs sacro-saints médicaments.

    1. brochet says:

      Dernière phrase de votre post : normal, c’est leur fonds de commerce !
      Mon frère pharmacien me disait que sur les 40 000 « médicaments  » qu’il vendait, à peine 40 étaient réellement efficaces…. Nous le savons tous, d’ailleurs, mais c’est une industrie comme une autre ! Heureusement que pour ceux et celles qui veulent rester des hommes et des femmes il existe Santé Corps Esprit !

  151. Olivier Christine says:

    Bonjour et merci pour cet article!
    Vous signalez que l’éviction de lactose et gluten est efficace dans la thyroïdite de Hashimoto ; où puis-je trouver des compléments d’information à ce sujet? Bravo à vous et à toute l’équipe !
    Ch. Olivier

  152. campagne-ibarcq annick says:

    Je lis toujours et avec beaucoup d’intérêt toute vos lettres , par contre j’attend avec impatience de savoir si vous avez une solution pour :

    1 – l’impatience dans les jambes

    2 – les acouphènes
    et
    3 – surtout la maladie de parkinson

    merci pour vos bons conseils

  153. Gildo says:

    Le reflux gastrique ne vient-il pas simplement du fait que les gens ne mastiquent pas suffisamment longtemps leur nourriture, un minimum étant de 30 mastications (les « macrobiotiques » ou adeptes de la macrobiotique mâchent jusqu’à 100 fois chaque bouchée…). Une astuce pour y arriver est de déposer ses couverts entre chaque bouchée qui est mastiquée jusqu’au stade « liquide »: « on devrait boire ses aliments et mastiquer les boissons »!

  154. Pierre Hamon says:

    Bonjour, Merci pour toutes ces infos fort utiles. Je prenais du Moral, puis de l’inexium puis maintenant un comprimé de Rabeprazole Teva 20mg… chaque matin + un comprimé de Nebivolol 5mg because tachycardie : qu’en pensez-vous ?
    Puis réduire là 10 mes le Rabeprazole ? ou même le supprimer ?
    Je viens d’être traité pour un EBO avec dysplasie de haut grade qui aurait été supprimée ? J’attends la confirmation.
    J’ai stoppé les laitage il y a trois ans avec comme résultat la disparition des calculs.
    Je prends un vere de citron pare jour ou 1 kiwi.
    Le bicarbonate semble efficace d’après les commentaires précédents ?
    Merci

  155. Monique says:

    Bonjour Liliane ,
    Merci pour votre réponse sur le gluten
    Je vais l’arrêter complètement
    Je lis beaucoup sur le gluten avec tous ces inconvénients et les maladies qui apparaissent de plus en plus ..
    Les produits laitiers de vache et de chèvre ne font plus partie de mon alimentation
    Je vais surtout arrêter le chocolat qui fait du bien au moral certes mais mauvais pour RGO d’après ce que je viens de lire v
    Merci à vous
    Cordialement
    Monique …

  156. Jacqueline says:

    Prendre du gel d’aloe Vera bio à 99,39 d’aloe
    3 à 4 cuillère à soupe avant et après chaque repas pour protéger l’œsophage.
    Cela fonctionne.

  157. Chantal Brasseur says:

    Merci pour tous ces bons conseils qui me donnent plein d’espoir pot un soulagement prochain. Y aurait-il moyen de changer la typographie de votre lettre ? Les phrases ne sont pas suffisamment aérées et sont souvent presque mêlées l’une dans l’autre…peut -être est-ce à cause des caractères qui sont fort grands ? En tous cas, je suis heureuse de cheminer avec vous !
    Bien à vous
    Chantal Brasseur

  158. corbier says:

    d’accord avec vous tous,mais avez vous essaye les infusions de thym avec verveine pour les maux d’estomacs cela fait 20 ans que je l’utilise et bien sur je sucre avec du miel,depuis plus de bobo,

  159. Piret says:

    Bonjour,j’aime beaucoup vos lettres,elles sont très instructives mais beaucoup trop longues… ça n’en fini pas et sûrement beaucoup de lecteurs ne vont pas jusqu’au bout ! dommage

    1. ALMERAS Josiane says:

      Detrompez -vous je pense que la plupart des gens lisent la lettre jusqu’au bout , comment bien comprendre si l’explication est un résumé ? Je pense que tous ceux qui trouvent trop long marquent leur peu d’intérêt et feraient mieux de se désabonner.

  160. claire says:

    Bonjour,
    Pourriez-nous un jour nous donner votre sentiment sur les cures thermales.
    Tous en continuant un régime sans lactose et sans gluten mais moins strict, mes cures à Chatel-Guyon ont sauvé mon intestin et donc ma vie!!

  161. Olivier says:

    Bonjour,
    Pour lutter contre les reflux nocturnes qui me faisaient tousser depuis plusieurs années, j’ai relevé la tête mon lit.
    Le problème de la méthode que vous indiquez (mettre des cales sous les pieds du lit) c’est que le lit penche et on se retrouve toujours en bas du lit !
    J’ai donc acheté un sommier électrique qui permet de relever seulement la tête, juste à la hauteur nécessaire.
    Je dors très bien et je ne tousse plus !

  162. Berenger says:

    Bonjour.
    Mon homéopathe m’a prescrit du Robinia Pseudo AC, en 5CH de chez Rocal, 3 granules 15min avant les 2 repas principaux.
    Je n’ai plus de reflux!

  163. Kiki says:

    J’ai eu du reflux après prise d’un anti-inflammatoire (AINS) il y a quelques années. Je suis venue à bout du problème avec le médicament MINACID(E). Sans ordonnance. Disponible seulement dans quelques pharmacies (entre autre rue Geoffroy St Hilaire près du Jardin des Plantes, Paris Ve).

  164. Jacqueline says:

    Apres apparition de brûlures importantes dans la gorge et toux chronique, l’endoscopie a montré une oesophagite de grade 1.
    Prescription d’Inexium 40. Au bout d’un an, j’ai recommencé les crises de brûlures. J’ai compris ce que mon corps me demandait.
    Après m’être informée dans la presse, j’ai arrêté : la viande rouge (juste une fois par semaine), les sauces, le chocolat, les gâteaux à la crème, les salades de tomates, tous les alcools et le café.
    Je me soigne avec une naturopathe afin de diminuer les IPP. J’en suis maintenant à prendre Inexium 20 mg tous les 4 jours.
    Avant et aprés chaque repas, je prends du gel d’Aloes bio afin de protéger mon œsophage. En cours d’après midi de la poudre d’écorce d’orme rouge en bouillie afin de protéger encore le système digestif (produit utilisé par les Amérindiens)
    A la place de l’Inexium, des comprimés à base de produits naturels pour diminuer le reflux.
    Le pain, mon mari le fait lui même avec de la farine d’epeautre bio (moins de gluten), le lait je l’ai remplacé par des laits végétaux, le café par de la chicorée bio.
    Je vais beaucoup mieux, si tout va bien dans quelques mois j’aurai arrêté complètement l’Inexium.
    Mais je pense que je continuerai toujours à faire attention à ce que je mange ainsi que les quantités. Également le gel d’aloés et la poudre d’orme seront à prendre à vie.
    Je fais également des cures de pollen frais de cyste.
    Je mange plus tôt le soir vers 7 h et mon lit est redressé.
    Si mon cas peut aider quelqu’un, c’est avec plaisir.
    Jacqueline

    1. ALMERAS Josiane says:

      Attention pour le pain il faut prendre de la farine de petit épeautre, car il contient peu de gluten et surtout 7 paires de chromosomes, donc bien mieux assimilé c’ est le seul blé n’ayant pas subit de transformation depuis environ7500 ans qu’il existe .

  165. GEOFFRAY says:

    Merci pour votre article et tous les autres.
    Je voulais apporter ma propre expérience sur le reflux gastrique. Je prends des algues brunes depuis 2 ans, plus aucun problème! Avant, j’étais sous médicament pour la pompe à proton, j’avais déchirure de l’œsophage ulcéré, etc….pendant 30 ans. Je précise que les algues gonflent, remontent et bloquent toutes les remontées. Si cela peut servir, je peux donner les coordonnées pour en obtenir. Bon journée à Tous.

    1. ROLLIN Chantal says:

      Bonsoir, je viens de lire votre commentaire au sujet du RGO, et Je suis très intéressée par votre traitement à base d’algues brunes, pourriez vous m’indiquer comment se les procurer et comment vous les prenez.
      Un grand merci d’avance.
      Cordialement
      Chantal

      1. Marie Bacq says:

        je suis intéressée par l’algue brune , je ne sais comment me la procurer car je désire arrêter les IPP que je prends depuis de nombreuses années . J’ai déjà essayer plusieurs fois sans résultat , là je vais essayer avec des béquilles . Merci beaucoup

  166. philippe lemaire says:

    Le plus pénible de mes RGO nocturnes, c’était les ‘fausses routes’ qui me réveillaient vers 2h du matin et j’étouffais pendant une ou deux minutes. C’est terrible et terriblement angoissant. Aussi je fais attention maintenant. En mangeant avec modération (peu d’alcool et pas trop de gras) j’évite ces RGO. Je devais aussi avoir une hernie hiatale qui entraînait des difficultés respiratoires en dormant, mais cela semble être rentré en ordre.

  167. Mona says:

    Je suis étonnée que vous ne fassiez pas référence au travail du Dr Pourtalet qui explique très clairement l’origine des problèmes digestifs et intestinaux.
    Son dernier livre: « le côlon, notre 2ème cerveau? » une autre explication, une remise en question.
    Ses quelques conseils nutritionnels sont simples et pertinents.
    Lorsqu’on comprend le fonctionnement du système, il est plus facile d’adapter son propre comportement.
    A bon entendeur, salut.

  168. VERNON says:

    Bonjour! Cela fait + de 40 ans que je prends du mopral20 prescrit « à vie » par mon gastro-entérologue de l’époque. Consultant un autre gastro-ent. , le précédent parti en retraite, est-il trop tard pour arrêter? Qui consulter sur Paris? Je lis tous les commentaires, notamment le « sans gluten » et le demi-verre de citron pressé, etc… dans mon cas que faire? Merci de votre réponse.

  169. dereudre says:

    Bonjour.J’ai lu,avec beaucoup d’intérét, votre lettre sur les secrets de la digestion.Or vous ne faites aucune allusion aux régurtations du nourrisson que l’on rencontre de+en+ chez nos petits,et qui inquiétent les mamans sur leur devenir et sur les inconvénients.Avez-vous la solution pour pallier à ces inconvénients vu que ce sont des nourrissons?Merci pour vos conseils que je lis toujours assiduement.Martine Dereudre

    1. Marie says:

      Mon petit fils de 6 mois régurgitait beaucoup après chaque biberon
      2 séances chez un ostéopathe pour bébé et tout est rentré en ordre

  170. Liliane says:

    Bonjour Monique,

    Quand on souffre vraiment à cause du gluten, sans maladie cœliaque, on a envie de l’arrêter. La théorie…. Il faut passer par ces douleurs pour comprendre. Et personnellement, j’avais développé une fybromialgie. J’ai supprimé le gluten et après 6 mois, je dis bien 6 mois, plus de douleurs. Mon allergologue m’a confirmé que l’arrêt du gluten résout souvent ce problème.

  171. Liliane says:

    J’ai souffert de gastrite il y a quelques années. J’ai bu un verre d’eau argileuse un quart d’heure avant chaque repas et j’ai appliqué un gros cataplasme d’argile sur l’estomac la nuit. Après 2 semaines de traitement, je ne souffrais plus. Évidemment, je surveillais en même temps mon alimentation et je suis passée à la pratique de la pensée positive. J’étais assaillie de plein de soucis familiaux a cette époque. Pas facile de positiver mais j’y suis arrivée.

  172. Denyse M says:

    Bonjour pouvez me dire si le reflux gastrique peut provoquer des infections rhino pharingees voire des laryngites avec des toux nocturnes qui induisent des problèmes de sommeil d avance merci

  173. Monique says:

    Bonjour et merci pour vos conseils
    Moi j’ai arrêté ts les produits laitiers et pas encore le gluten
    Je vs le faire ms pas facile parfois
    Mais lors d’une émission médicale un grand professeur en gastro-entérologie et d’autres médecins Uderzo médecine naturelle ,ont dit qu’il ft vraiment faire la maladie cœliaque pour arrêter le gluten ??
    Que faut’il en penser ?
    Merci à vous !!

    1. dr Philippe Rousseau says:

      Bonjour Monique.

      Souvent mes confrères confondent allergie au gluten ( maladie coeliaque ) et intolérance au gluten due à la porosité intestinale. Lire l’excellent livre du Dr Michel Lallement  » Les clés de l’alimentation santé « .

  174. Clouzeau Thérèse says:

    Pourriez-vous nous faire une lettre sur l’aloé vera, car il a l’air de guérir beaucoup de maux….où l’acheter, sous quelle forme, pour quels maux?
    Bio sans doute, mais on en trouve sous beaucoup de formes et cela fait peur de se tromper.
    Merci pour vos lettres et pour votre réponse.
    T Clouzeau

  175. Véronique M. says:

    J’ai une hernie hiatale et fait donc très attention.
    Mais comment faire pour l’acidité de la langue et sensation de bouche sèche?
    Si quelqu’un peut me conseiller. Merci

  176. Madeleine Hautson says:

    je souffre de RGO depuis longtemps. Je viens de lire que certaines personnes prennent de l’aoe vera pour se soigner. Je l’utilise moi-même comme cosmétique en le prélevant directement sur une feuille d’ aloès. Quelqu’un peut-il m’indiquer comment le prendre soulager le RGO?

    Merci

  177. Alain says:

    Dans le cadre de l’article présent, j’aimerais tout simplement indiquer l’utilisation du bicarbinate de soude qui neutralise les acidités du corps ! Une petite cuillère le matin dans un ou deux verres d’eau. Le bicarbonate de soude a en plus énormément de bienfaits.

    1. ALAOUI MAROC says:

      Au contraire le bicarbonate malgré qu’il un très bon remède contre l’acidité gastrique il très dangereux lorsqu’il utilisé à long terme puisqu’il est à l’origine de la formation des lithiases urinaires un calcul urinaire qui nécessite une opération délicate appelée urétéroscopie. L’urétéroscopie est une procédure qui se réalise sous anesthésie générale (ou rachidienne) et nécessite le plus souvent un à deux jours d’hospitalisation. L’urétéroscope est introduit par voie naturelle et doucement poussé jusqu’à l’uretère ou jusqu’à la cavité rénale, si le calcul est situé très haut dans l’appareil urinaire. Il est doté d’une caméra et d’un canal de travail au travers duquel le médecin peut introduire divers instruments chirurgicaux. Cette opération est très douloureuse ce qui vous donne une idée claire sur l’utilisation prolongée du bicarbonate.

  178. Martine H says:

    il faut lire « je mange » des amandes, et non pas je manque…

  179. Martine H says:

    Bonjour, J’ai depuis de nombreuses années une hernie hiatale et suivant ce que j’ai mangé et/ou si je suis stressée, j’ai fréquemment des reflux la nuit. Quand je sens que cela ne va pas, je manque des amandes (bio bien sûr) en les mâchant longuement : cela forme comme un pansement dans l’estomac, absorbe l’acidité et plus de problèmes de réveils brutaux en pleine nuit. Cela calme la crise, mais je pratique à côté la Sophrologie et ces crises sont de plus en plus éloignées, pour peu que je mange des aliments qui me conviennent.

    1. olivier says:

      Attention au Maalox et aux pharmaciennes incompétentes :
      je me souviens en 1997 on voyait tout azimut des pubs pour le Maalox contre le reflux mais déjà j’avais commencé mes études de naturopathie et je savais que l’hydroxyde d’aluminium du Maalox le même que l’on retrouve dans les vaccins de l’hépatite était dangeureux . Depuis 1998 et les travaux de Gherardi et ses fameux macrophages pleins d’aluminium qui induisent la myofascite à macrophages on sait que l’aluminium est un poison mais à l’époque les pharmaciennes prétendaient que
      l’aluminium du Maalox était sans danger : elles n’en savaient évidemment rien mais tant que le tiroir caisse s’ouvre …

      olivier Barraillé
      naturopathe iridologue

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous !

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité