Pontages, stents, opérations… C’est inutile dans beaucoup de cas !

Une méga-étude dévoilée ce week-end devant l’Association Américaine de Cardiologie (AHA) a stupéfié les cardiologues[1].

Elle confirme ce que je vous dis depuis des années : dans la majorité des cas, les « pontages » et la pose de stents ne servent à RIEN.

C’est un énorme pavé dans la mare !

Aux États-Unis comme en France, les cardiologues ont la mauvaise habitude de se lancer un peu trop facilement dans ces opérations risquées.

Et pourtant, la science est désormais claire, nette et précise.

A moins que vous ne soyez à deux doigts de subir un infarctus, ces opérations sont globalement inutiles.

Attention : je dis bien qu’en cas d’urgence, la pose d’un stent peut vous sauver la vie.

Si vous êtes en train de faire une crise cardiaque, il faut absolument déboucher l’artère par tous les moyens !

Même chose en cas d’angine de poitrine instable – et c’est ce qui est arrivé à mon grand-oncle de 87 ans.

Un exemple d’urgence assez clair de pose d’un stent : mon grand-oncle

Cela s’est passé l’été dernier.

Mon grand-oncle a soulevé une tondeuse et a eu soudainement une vive douleur dans la poitrine.

Dans les jours qui suivent, la douleur est soulagée par un médicament (la trinitrine, très utile dans ce cas).

Mais bientôt, les douleurs reviennent, plus intenses encore, et il se rend droit à l’hôpital.

Les médecins lui font alors une angiographie, pour vérifier l’état de ses artères.

…et en effet, l’une de ses artères était bouchée à 90 % !

Immédiatement, ils ont décidé de lui poser un stent pour déboucher son artère.

Pour rappel, le stent est un petit grillage qui permet d’élargir une artère un peu bouchée.

L’opération se présente comme dans l’image ci-dessous : le petit ballon bleu de l’image permet d’élargir la paroi de l’artère, et le stent est le grillage qui la maintient bien ouverte :


Et depuis cette petite opération, mon grand-oncle se porte très bien !

C’est un cas d’école de l’EFFICACITÉ de la médecine moderne, et il faut le saluer.

 (Ce que je regrette, soit dit en passant, c’est qu’on ait ensuite placé mon grand-oncle sous un cocktail de médicaments dont il n’avait pas besoin : deux anti-hypertenseurs, alors qu’il n’a pas de tension artérielle, une statine, alors qu’il n’a pas de cholestérol, et même un IPP, un médicament anti-acide aux effets indésirables graves – c’est un protocole absurde, non testé scientifiquement, mais un « protocole » que les cardiologues appliquent à tout le monde, pour se couvrir).

Au total, donc, les stents ou les pontages sont utiles en cas d’urgence claire.

Mais ils sont INUTILES dans les autres cas.

Et c’est ce que l’étude ISCHEMIA vient de démontrer :

Cette étude qui démontre des cas d’inutilité de pose de stents et de pontages !

En fait, cela fait au moins 10 ans qu’on sait que les stents sont inutiles en dehors des cas d’urgence.

Mais beaucoup de cardiologues continuaient à n’en faire qu’à leur tête.

Sauf que cette fois-ci, ils vont être obligés d’écouter.

Car ISCHEMIA est un essai clinique gigantesque, comprenant plus de 5 000 patients !

Tous avaient des artères bouchées : parfois modérément, parfois sévèrement.

La plupart avaient les symptômes d’une angine de poitrine stable, avec des douleurs à la poitrine, en cas d’activité physique.

Ces patients ont été séparés en trois groupes :

  • 50 % ont reçu uniquement des médicaments à avaler ;
  • 40% environ se sont vu poser un stent ;
  • Et 10 % ont eu droit à un pontage via une opération chirurgicale.

Résultat des courses ?

Au bout de 4 ans, il n’y avait aucune différence de mortalité entre ces groupes.

Pourtant, la Dr Judith Hochman, l’une des auteurs de l’étude, s’attendait à voir un impact positif du stent ou du pontage chez les patients les plus gravement atteints[2].

Mais non : les stents et pontages ne sauvent pas la moindre vie, y compris chez ceux qui avaient les artères les plus bouchées, ou ceux qui avaient de vives douleurs de poitrine.

La raison est simple à comprendre.

Quand une artère est bouchée, c’est généralement un problème généralisé.

Cela veut dire que la plupart des artères sont endommagées, et chacune peut se boucher, sans qu’on sache laquelle.

Quand un médecin voit une artère bouchée, son premier réflexe est de la déboucher, comme le ferait un plombier.

Mais dans la plupart des cas, il vaut mieux s’attacher à soigner son cœur et ses artères de façon globale !

Cela passe parfois par des médicaments qui fluidifient le sang.

Mais cela marche encore mieux, et sans effet indésirable, avec des pratiques naturelles :

Voici comment vous préparer un « pontage » naturel

Je sais que je me répète, mais c’est un fait incontestable :  un mode de vie sain et protecteur est le meilleur des remèdes pour vos artères.

Figurez-vous que la nature a même un système extrêmement sophistiqué pour vous sauver la vie lorsque vos artères sont largement bouchées.

Oui, votre organisme est capable de faire tout seul une sorte de « pontage naturel », similaire à celui des médecins.

Pour mémoire, un pontage consiste à créer un petit « pont » autour d’une artère obstruée. C’est une sorte de dérivation pour que le sang puisse circuler sans encombre, en contournant le passage difficile. Un peu comme lorsque l’on crée une déviation sur une route pour éviter un passage en travaux.

Eh bien en quelques mois, votre organisme est capable de créer lui-même un petit réseau artériel qui contourne l’obstacle.

Cela marche à une condition : que vous ayez une activité physique régulière ! Il faut bouger !

L’autre grande clé pour déboucher ses artères naturellement, c’est bien sûr la nutrition.

Prenez soin de votre cœur, il vous le rendra bien !

Bonne santé,

Xavier Bazin

PS : dans l’étude ISCHEMIA, la pose d’un stent ne sauve pas de vie mais semble avoir un effet positif : diminuer les douleurs du patient.

En réalité, c’est sans doute un effet placebo, lié à l’intervention.

C’est ce qu’a montré une étude de novembre 2017, publiée dans The Lancet[3].

Dans cette étude, les chercheurs ont fait quelque chose d’assez « osé ».

Ils ont sélectionné un groupe de 200 patients ayant une artère coronaire quasi-bouchée, avec de réelles douleurs à la poitrine en cas d’effort.

Puis ils ont fait subir à chacun de ces 200 patients une opération chirurgicale…

…mais seule la moitié d’entre eux se sont vu poser un stent !

Pour l’autre moitié, l’opération était purement « placebo ». Ils ont reçu les mêmes gestes chirurgicaux, mais sans avoir de stent !

Bien sûr, les patients ne savaient pas s’ils avaient eu la « vraie » ou la « fausse » opération.

Et au bout de 6 semaines, on leur a demandé de courir sur un tapis de course.

Résultat : ceux qui avaient un stent n’avaient pas moins de douleur que les autres !

Cela a beaucoup surpris les cardiologues, qui auraient juré que la pose d’un stent soulageait leurs patients… mais c’était uniquement dû à l’effet placebo de l’opération !


Sources

[1] https://www.acc.org/latest-in-cardiology/clinical-trials/ischemia

[2] https://www.nytimes.com/2019/11/16/health/heart-disease-stents-bypass.html

[3] http://www.thelancet.com/pdfs/journals/lancet/PIIS0140-6736(17)32714-9.pdf



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 réponses à « Pontages, stents, opérations… C’est inutile dans beaucoup de cas ! »

  1. YOLANDE HENNION says:

    AVEC UN PACEMAKER, LORSQUE LA PERSONNE EST TRIBUTAIRE DE CETTE PILE A 100%. QUELS SONT VOS CONSEILS ? ELLE NE PEUT S’EXPOSER DEVANT DU WIFI, DES PORTIQUES ANTI-VOLS, MICRO-ONDES etc. SINON ELLE RESSENT DES PETITES DOULEURS AU COEUR OU DES VERTIGES… suite à un contrôle, les cardiologues diagnostiquent aussitôt un début d’infarctus, les résultats de la prise de sange sont négatifs. Qu’en pensez-vous ?

  2. Hilfiker says:

    Bonjour Monsieur Bazin…….merci pour votre article……Habituellement ,je pense, comment savoir qu’une coronaire se bouche ou est déjà bouché à 80-90% si ce n’est par une douleur progressive voir soudaine.Seul moyen de créer de l’espace..le stent. Connaissez vous un autre moyen ? Par ailleurs sachent qu’on a une coronaire ou artère bouché avez vous la solution miracle pour diminuer ,nettoyer les plaques d’athéromes? A ma connaissance ,aucun produit , malgré des dizaine de produits miracles mentionnés dans le livres de spécialistes et sur internet n’ont un effet « sûr » et garantie. Cordialement Robert

  3. mialon says:

    vos arguments sont des mensonges .doubles pontages il y a 13 ans et je me porte tres bien ??????

  4. Fartoukh says:

    Bonjour ,j’ai bien lu votre commentaire mais dans mon cas je n’ai pas eu le choix car après mon infarctus en 2016 ,on n’a pas pu me placer un stent à cause de l’état de mes coronaires. Il y avait un caillot et pourtant je ne bois pas et je n’ai jamais fumé et en plus je sortais de la salle de sport .Vous voyez bien que cela arrive quand même. Aujourd’hui je continue le sport et j’ai un régime sans aucun produit laitier ni viande rouge .Bonne journée

  5. Godfroid Nicole says:

    C’est vraiment n’importe quoi vos articles…. et en plus vous y croyez,enfin, vous faites semblant d’y croire….vous êtes un dangereux personnage….
    Vous oubliez tous ceux qui meurent parce qu’ils n’ont pas été opérés !!!!😡

  6. Bonjour suite artères bouchées 90% pose 3 stents tout va bien vous affolez les gens avec votre article…Dites aussi que le suivi par un bon CARDIO est important le mien est passé à côté de mon problème. VOILA Et si cela m ‘a évité un pontage que j ‘aurais ou pas ben c ‘est toujours ça de gagné J’ ai évideemment le coktail DUOPLAVIN ANTI CHOLESTEROL CACHETON POUR LA TENSION ……. je support mal LES ANTICHOLESTEROLE Mais on me di pas lec choix donc si vous avez une solution pour ça suis preneuse.

  7. Jean pierre Hoffner says:

    Il y a qq années, mon médecin m’a prescrit une angiographie qui a révélé l’artère iliaque droite bouchée. Consultation chez le cardiologue qui souhaite opérer soit en posant un stent sinon faire un pontage entre les 2 iliaques. Je refuse pour raison personnelle et il me prescrit Aspirine 100. Après contrôle, le corps a créé son propre pontage et tout va bien !

  8. Rance says:

    J’ai été opéré d’un quintuple pontage il y a 5 ans suite à toute une série d’investigations préalables montrant une obstruction à + de 70% de 5 artères coronaires.
    Suite à la lecture de votre article, je vais demander quelques explications à mon généraliste ainsi qu’à mon chirurgien.

  9. Louis says:

    bonjour
    Vous pouvez en rajouter une couche sur ce thème
    en évoquant L étude COURAGE sur L utilité ou L inutilité des stents à outrance
    étude réalisé au Canada étalée sur plusieurs année

  10. Bornot says:

    Cher monsieur
    Justement j’ai une amie dans cette situation on lui a posé un stent avec le cocktail médicamenteux que vous évoquez : les antiagreant, l’aspirine ,mes ipp les hypotenseurs et les hypoglycemiants et les statines
    Elle est sortie de l’hôpital avec une fuite de potassium qui a nécessité une suplementation
    Eh bien tous ces médicaments ont comme effets indésirables des diarrhées dont elle a été atteinte au point de ne plus pouvoir sortir de chez elle
    Il a fallu deux mois pour que le traitement hypoglycemiant soit changé
    Manifestement le traitement est trop lourd pour elle elle est très fatiguée donc elle ne bouge pas ,hors on sait que l’inactivité est néfaste elle est couverte de bleus la réponse des médecins : » on verra dans un an »
    Je viens de la voir elle est d’une couleur jaune cireuse aucun des médecins ne lui a prescrit de bilan hépatique
    Une anémie à été détectée on lui dit ça commence à remonter
    Et ce tableau dans un ģrand hôpital parisien
    Moi ancienne IDE je suis atterrée

  11. Aida says:

    Bonjour
    Encore une fois Mr Bazin un peu de moderation ne serait pas de trop:
    Vous dites que votre grand mère a eu un cocktail de médicaments inutiles après son stent
    Et c est ce meme cocktail qui a été testé dans l etude ischémie et qui a permis aux patients d avoir une survie identique à celle de ceux qui ont eu la pose d un stent
    Dont – les antigagreagants plaquerttaires, aspirine plavix, brilique pour maintenir le stent ouvert (si certains patients vous écoutent et les arrêtent ça pourrait leur coûter la vie !)
    -Les statines après un syndrome Coronaire (infarctus ou angine instable ) ont des preuves formelles d amélioration de la survie , les IEC aussi qui sont à la fois des anti hypertenseurs mais qui ont des preuves sur le remodelage après infarctus
    L étude Ischémia vient confirmer des
    Résultats qu on savait déjà (etude courage ) cad que le traitement Medical (que vous dénigrez) fait aussi bien qu une revascularisation par stent ou chirurgie
    Le traitement medical!!
    Ne jetez pas svp le bebe avec l’eau du bain

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous !

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité