Alzheimer et dépression : un colloque passionnant à Toulouse

 

Quel week-end !

J’étais à Toulouse pour un formidable congrès de santé naturelle…

…et j’y ai appris des choses sensationnelles !

Je suis encore tout excité de ce grand moment, et je tiens à partager avec vous mes plus belles découvertes :

Le secret d’un des meilleurs neurologues français contre Alzheimer

Cela a commencé très fort, avec l’intervention d’un des plus grands neurologues français, le Dr Bernard Aranda.

Il a osé le dire publiquement : prévenir Alzheimer passe d’abord par l’alimentation.

C’est une déclaration d’autant plus incroyable que le Dr Aranda était au départ un neurologue tout ce qu’il y a de plus « classique ».

Mais tout a changé quand il a découvert le pouvoir de l’alimentation… sur lui-même !

Il souffrait de migraines… et il a réussi à les supprimer totalement en arrêtant les produits laitiers.

Aujourd’hui, il conseille à tous ses patients :

  • D’éviter les aliments contenant des protéines à risque comme le gluten – et attention si vous êtes intolérants à d’autres protéines, comme celles des œufs ou des noix ;
  • De limiter la consommation de pommes de terre – il a observé que beaucoup de ses patients vont mieux lorsqu’ils arrêtent d’en manger ;
  • Et de limiter aussi les céréales, en particulier quand elles sont ultra-transformées (pain, riz, pâtes, etc.)

De façon plus spécifique, il recommande aussi de faire une prise de sang pour vérifier son taux d’homocystéine.

Si ce taux est trop élevé (supérieur à 10, voire 15 µmol/L), il est temps de réagir !

Non seulement c’est mauvais signe pour votre cœur… mais c’est aussi l’indication que votre cerveau est en train de vieillir trop vite, faute de vitamines B6, B9 et B12.

De fait, le Dr Aranda a rencontré énormément de patients en graves carences de vitamines B9 et B12 (souvent des végétariens).

Prendre ces vitamines en complément alimentaire est alors un moyen très simple de protéger son cerveau !

Pour les patients atteints de la maladie d’Alzheimer, le Dr Aranda recommande fortement le régime cétogène, dont je vous parlais récemment.

Cela ne marche peut-être pas pour tout le monde, mais il nous a raconté l’histoire étonnante d’un de ses patients, suivi à l’hôpital de la Salpêtrière à Paris.

Ce patient avait Alzheimer, et quand il s’est mis au régime cétogène, il a eu des résultats époustouflants en seulement 2 mois !

Figurez-vous qu’il a amélioré de 2 niveaux sa mémoire et ses capacités cognitives.

Du jamais vu, ou presque, nous a dit le Dr Aranda !

Le seul malheur, nous a-t-il confié, c’est qu’aucun de ses collègues de la Salpêtrière n’a cherché à savoir ce qui avait causé ce petit « miracle ».

Il en faudra du temps avant que les médecins ne s’intéressent à la nutrition, mais on y arrivera !

Devant nous : la fille du fondateur de la SOPHROLOGIE

Autre intervention marquante de ce congrès…

…celle de Natalia Caycedo, médecin neuro-psychiatre et fille du fondateur de la sophrologie !

La sophrologie vise à l’équilibre de la conscience, via notamment des techniques de relaxation. C’est l’origine même du terme inventé par le Dr Alfonso Caycedo en 1960 :

  • Sos = équilibre
  • Phren = conscience
  • Logos = étude

Natalia Caycedo nous a expliqué que le sommeil est le point de départ FONDAMENTAL.

Impossible « d’équilibrer votre conscience » si vous n’avez pas un sommeil réparateur.

Si vous vous réveillez fatigué, elle vous recommande cette technique « de base », à faire le soir avant de vous coucher !

Natalia nous l’a fait pratiquer en direct, avec sa voix merveilleuse et son charmant accent espagnol… et toute la salle s’est sentie formidablement bien, d’un seul coup !

Par chance, vous pouvez trouver sur Internet une vidéo de Natalia qui décrit cette technique, alors n’hésitez pas à la découvrir en vous rendant ici.

Et si cela ne suffit pas, vous pouvez compléter ce conseil par un remède naturel assez fabuleux, la mélatonine.

C’est un remède très connu, mais souvent utilisé à tort et à travers, comme nous l’a expliqué un autre intervenant, le Dr Philippe Tournesac.

Pour le Dr Tournesac, la mélatonine est très efficace pour vous recaler :

  • si vous tombez de fatigue trop tôt (vers 20h ou 21h),
  • ou au contraire si vous n’arrivez pas à dormir avant minuit ou 2h du matin.

Si vous souffrez de ce décalage, c’est probablement parce que la mélatonine produite par votre cerveau se déclenche trop tôt… ou trop tard !

Dans ce cas, il suffit de prendre 0,5 à 1 mg de mélatonine le soir, 1h30 avant de vous coucher… et cela permet de vous « remettre en phase » facilement !

Et contrairement à ce qu’on entend parfois, il n’y a strictement aucun risque à essayer !

Notre « troisième cerveau », et les nouveaux PROBIOTIQUES

Autre intervention fascinante : celle du Dr Patrizia d’Alessio (eh oui, il y avait beaucoup de femmes, cela change de la plupart des congrès de médecine !)

Tout le monde sait que notre intestin est notre « deuxième cerveau ».

Mais le Dr D’Alessio nous a fait découvrir notre troisième cerveau : la PEAU !

Car la peau perçoit de nombreuses sources de stress, comme la lumière ou la chaleur… et elle est directement connectée à notre cerveau.

Surtout, la peau est une des trois barrières les plus importantes de notre corps :

  • Il y a la barrière intestinale, qui doit laisser passer les bons nutriments mais empêcher les toxines de passer dans le sang (gare à vous si vous avez un « leaky gut » ou « intestin qui fuit » !) ;
  • Il y a la barrière hémato-encéphalique, qui protège votre cerveau des toxines du sang… tout en laissant passer des nutriments essentiels ;
  • Et on oublie trop souvent la barrière de notre peau, qui bloque les microbes pathogènes, tout en laissant passer des substances bienfaisantes dans notre sang !

Et pour avoir une belle et bonne peau… il faut avoir les bonnes bactéries dessus !

Oui, comme notre intestin, nous avons des milliards de bactéries sur notre peau…

…comme dans notre intestin, ce « microbiote » est essentiel à la santé de la peau…

…et comme pour l’intestin, un des meilleurs remèdes pour réparer notre peau abîmée est d’utiliser des probiotiques !

Vous connaissez les gélules de probiotiques à avaler… et vous allez bientôt connaître les probiotiques à tartiner sur la peau !

C’est clairement LE remède du futur pour les problèmes de peau… mais le Dr D’Alessio nous a rappelé que c’est aussi un remède très ancien !

Figurez-vous que dans la Rome antique, on confectionnait des crèmes « anti-âge » à base de probiotiques… tirés d’excréments d’alligators (mélangés à du lait d’ânesse, quand même) !

Voilà les premiers probiotiques appliqués sur la peau, mais rassurez-vous, la technique est en train de s’améliorer, et vous aurez bientôt d’excellentes crèmes à votre disposition.

La pollution est-elle en train de DÉTRUIRE notre cerveau ?

Après ces exposés remplis d’espoir pour l’avenir, nous sommes redescendus sur Terre avec le Dr Souvet.

Le Dr Pierre Souvet est le co-fondateur de la formidable Association Santé-Environnement France (http://www.asef-asso.fr).

C’est un homme extraordinaire : simple, drôle, mais en même temps dévoué et décidé à changer les choses pour notre santé !

Son livre récent a même été préfacé par Nicolas Hulot (mais comme ce qu’il explique va contre l’intérêt des lobbys industriels, les médias en ont peu parlé, hélas – rendez-vous ici si vous voulez l’acquérir).

Sur les particules fines, le Dr Souvet nous a parlé d’une étude canadienne qui prouve que vous avez plus de risques d’avoir une démence précoce… si vous habitez à côté d’une route principale !

Mais ce qui enrage le plus le Dr Souvet, c’est qu’on autorise encore le diesel en ville.

Au Japon, la ville de Tokyo a interdit les voitures au diesel en 2003… et les résultats obtenus 10 ans plus tard sont ahurissants[1].

Comparé à Osaka, une ville qui n’a pas supprimé le diesel, les habitants de Tokyo ont subi :

  • 5 % de morts par cancers du poumon en moins ;
  • 10 % de morts par crises cardiaques en moins ;
  • Et au total, 6 % de morts en moins toutes causes confondues !

Qu’attendons-nous pour faire pareil en France, en Belgique, en Suisse, au Canada ???

Agissons ensemble, et si vous voulez faire quelque chose, n’hésitez pas à aider cette formidable Association Santé-Environnement France.

Ils viennent aussi de publier un document remarquable sur les perturbateurs endocriniens, et je vous encourage à le lire et le diffuser partout autour de vous.

Ce guide est destiné au départ aux médecins, mais il est accessible à tous et vous y découvrirez des trésors de conseils contre les « grands méchants toxiques » de notre époque :

  • Bisphenols – où ils se cachent, comment s’en protéger ;
  • PCB – peut-on encore manger du poisson ?
  • Phtalates – votre déodorant en contient-il ?
  • Pesticides – pourquoi vous avez vraiment intérêt à manger BIO ;
  • Etc.

Vraiment, lisez et diffusez autour de vous ce guide gratuit, il peut sauver des vies.

Et savez-vous qui est le représentant d’Association Santé-Environnement France dans le Sud-Ouest ?

Le Dr Eric Ménat, dont je vous parle souvent !

Il était là, lui aussi, et il nous a fait un formidable exposé sur les remèdes naturels contre la dépression (et cela tombait bien après ce que nous a raconté le Dr Souvet sur notre environnement…).

Des plantes inattendues contre LA DÉPRESSION

Comme Natalia Caycedo, le Dr Ménat commence généralement par essayer de limiter le stress et d’améliorer le sommeil.

Voilà pourquoi il nous a parlé des plantes contre l’anxiété comme :

  • La passiflore, pour ceux qui souffrent d’une agitation anxieuse ;
  • La valériane, idéale pour ceux qui ont des ruminations anxieuses ;
  • L’aubépine, si vous avez des palpitations (c’est la « valériane du cœur » !)
  • La mélisse, si vous avez des symptômes digestifs (boule dans l’estomac).

Ce que j’ai trouvé le plus passionnant dans l’exposé du Dr Ménat, c’est sa description des « dépressions à dopamine ».

Dans ces dépressions-là, on manque d’envie de se lever le matin, on a du mal à « démarrer », à se « motiver »… et on ressent plus de fatigue le matin que le soir !

C’est un peu différent des « dépressions à sérotonine », où il y a surtout de l’irritabilité, une attirance pour le sucré ou des compulsions (tabac, alcool, sport intensif, etc.).

Et ce qu’il faut savoir, c’est que pour les dépressions à dopamine, il y a une « plante reine », dont on ne parle pas assez, et c’est… la rhodiola !

Je ne peux pas ici vous retranscrire toute la richesse de l’intervention du Dr Ménat, et encore moins tous les exposés fabuleux de ce colloque.

Mais je voudrais finir en beauté, avec la merveilleuse Elske Miles :

Des Huiles Essentielles contre Alzheimer – et un test à faire d’urgence !

Elske Miles nous a expliqué quelles huiles essentielles utiliser en cas de dépression et d’Alzheimer.

Je connaissais bien ces précieux conseils, pour avoir suivi sa formation aux huiles essentielles.

Mais ce qui m’a le plus surpris, c’est que les huiles essentielles peuvent aussi être un outil diagnostic.

Oui, car la plupart des malades d’Alzheimer ou de Parkinson commencent à perdre l’odorat bien avant que la maladie ne se déclare.

Comme nous l’a expliqué Elske Miles, il peut y avoir un décalage entre ce que vous sentez par la narine gauche et la narine droite !

Car figurez-vous que la narine gauche est liée au cerveau gauche… et la droite au cerveau droit… et que la dégénérescence atteint d’abord le cerveau gauche.

Alors n’hésitez pas à faire le test, avec un flacon d’huile essentielle de lavande. Placez-le à 10 centimètres de votre nez, et observez si vous sentez aussi bien de la narine gauche que de la narine droite !

Attention, nous dit Elske Miles, ne paniquez pas si le résultat n’est pas bon. Ce n’est pas un diagnostic parfait… mais il peut quand même vous être utile, et vous alerter au bon moment !

Peut-être cela vous donnera-t-il la motivation pour réduire le sucre et les féculents au maximum… et bien veiller à nourrir votre cerveau avec tous les micro-nutriments et vitamines dont il a besoin !

Et voilà, je m’arrête là pour ne pas être trop long, mais je tenais vraiment à partager avec vous toutes ces merveilleuses découvertes du week-end.

Et si vous voulez revivre par vous-même la totalité de cet extraordinaire congrès, vous pouvez commander la totalité des vidéos des interventions en vous rendant ici (je ne touche aucune commission).

Bonne santé !

Xavier Bazin

PS : je vous recommande d’autant plus de vous procurer les vidéos de ce Congrès que vous ferez une « bonne action », car l’organisatrice Jacqueline Iché est totalement bénévole et s’est mise en risque financier pour organiser ces deux journées.

Parmi les « pépites » de ce colloque dont je ne vous ai pas parlé, je signale aussi :

  • L’exposé passionnant du Dr Michel Neunlist sur les dernières découvertes du MICROBIOTE intestinal – des résultats très prometteurs ont notamment été obtenus sur l’autisme !
  • Les révélations du Dr Tournesac sur la plante Griffonia (5 HTP), la glutamine, le GABA et la valériane ;
  • La musique peut-elle guérir ? C’est ce que nous a présenté Jean-Louis Fargier, qui étudie l’impact des vibrations sonores sur notre santé ;
  • Les incroyables résultats du « bol d’air Jacquier » : oui, l’oxygène est essentiel à la santé de notre cerveau ;
  • Comment la « méditation en pleine conscience » peut vous faire rajeunir ! Le Dr Kac a révélé qu’une pratique intensive augmente de 30 % la télomérase, l’enzyme de la longévité !
  • Et les trésors de la Médecine chinoise pour votre cerveau, racontés par le grand Michel Odoul.

Alors profitez-en, les 13 conférences du colloque sont encore disponibles, ici !

Articles similaires



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 réponses à « Alzheimer et dépression : un colloque passionnant à Toulouse »

  1. ALTIBELLI says:

    Merci. Très intéressant je pense que la marche est un complément à tout cela. Le corps est capable de réparer beaucoup de chose de l’intérieur et de se protéger.

  2. anonyme says:

    Le docteur Aranda n’a jamais été « un neurologue classique » Je l’ai consulté en 2010 j’ai tout de suite remarqué qu’il cherchait là où aucun autre médecin cherchait il me faisait faire des analyses que personne ne demandait . Il s’intéressait à tous les domaines et regardait vers la gériatrie ce qui était bien puisque j’avais 62 ans et surtout et là cela tient du miracle lisez bien la suite ! Quand je l’ai rencontré j’avais 42 ans de boulimie derrière moi .
    42 ans passés à manger comme un ogre et à me faire vomir 3 à 5 fois par jour .
    Je n’avais jamais gardé un seul repas en 42 ans !
    J’avais passé ma vie à essayer de guérir j’ai tout fait ! 15 ans de psychanalyse , 2 ans de thérapie de groupe, la PNL , l’auriculo thérapie , les ondes électriques sur le lobe frontal du cerveau, 5 ou 6 anti-dépresseurs, l’hypnose, la sophrologie, etc etc .. J’ai vraiment tout essayer même les prières à Dieu, Marie et même aux boudhas lors d’un voyage en Chine !!!! RIEN ! absolument aucun résultat et puis , venue pour des fourmillements dans les mains la sympathie jouant j’en ai parlé au Dr Aranda et là loin de baisser les bras il m’a dit « on va essayer quelque chose  » et c’était EFT pour laquelle il avait du suivre une formation et il s’est mis à me tapoter les doigts…En moi-même je rigolais en pensant « si tu crois qu’il suffira de me tapoter alors que j’ai essayé absolument toutes les thérapies qui existent! » Je suis rentrée chez moi sans plus y penser… Et le soir même …. oui ! le soir même pour la première fois depuis 42 ans je n’ai pas vomi mon dîner !!! Et cette étape exceptionnelle m’a fait passer à un autre mode de fonctionnement : je gardais tous mes repas et ne vomissais plus que mes crises intermédiaires.. Puis une ou deux années ont passé et je me suis prise de passion pour la nutrithérapie , je me suis abonnée à de nombreuses revues et je suis totalement guérie de ma boulimie , ou plus exactement je ne me fais plus vomir qu’une fois par an pour le repas de Noêl qui ne contient que des choses contraire aux règles nutritionnelles !
    Je profite de l’occasion qui m’est offerte ici pour dire BRAVO et MERCI au Dr Aranda et sa curiosité intellectuelle exceptionnelle. ( je vous autorise à publier ce mail )

  3. de Lapomarede says:

    c’est bien beau le 2° cerveau,mais qd on a plus ni côlon,ni rectum,on fait comment????
    PS:j’ai déjà posé plusieurs fois la question sanss jamais de réponse

  4. De Reynal says:

    Un mot:MERCI!!!!!!!!!!!

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous !

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité