Vérifiez vite votre frigo et vos placards !

Aujourd’hui, on va rigoler un peu.

Je vais vous parler des combines hallucinantes des industriels de « l’alimentaire » pour nous faire avaler de la m…. (au sens propre, parfois, vous allez voir !!).

Bon, d’accord, vous allez rire jaune. Mais heureusement, ce sont des produits que vous devriez de toute façon ne jamais consommer !

80 % des produits alimentaires de votre supermarché sont faits à partir de plantes bourrées de pesticides… à partir d’animaux élevés dans des conditions exécrables… et sont ensuite trafiqués dans tous les sens, avec l’ajout d’additifs chimiques potentiellement dangereux.

Et ça… c’est quand « tout va bien » !

Dans un livre explosif, intitulé Mais vous êtes fou d’avaler ça, un ingénieur qui a travaillé des années dans l’industrie agro-alimentaire fait des révélations stupéfiantes sur l’envers du décor…. Et ce qu’il y a réellement dans votre assiette.

Vous avez le cœur bien accroché ? Alors c’est parti :

Des crottes de rat dans votre paprika !

Et ça commence fort. Voici l’une des affaires les plus choquantes racontée par cet ingénieur :

« On a un problème, m’annonça mon boss d’une mine déconfite un matin à mon arrivée au bureau. On s’est fait enfler par un Indien sur un lot de piment »

100 tonnes de piment qui ont été mal stockés. Les rats et les souris s’en sont données à cœur joie. En plus de quelques cadavres de rongeurs desséchés, on a retrouvé des poils et des crottes un peu partout, une véritable catastrophe.

La marchandise est pleine de crottes de rat. Et maintenant on a 100 tonnes de cette merde sur les bras. »

Là, vous vous dites sans doute qu’ils n’ont pas d’autre choix que de tout détruire, n’est-ce pas ?

Mais non, pas du tout : ce serait très mal connaître l’industrie agro-alimentaire !

« Tu crois qu’on te paie pour baisser les bras au moindre problème, me dit mon boss. Il me faut une solution. Hors de question de jeter 80 000 euros de came »

Et que croyez-vous qu’il arriva ? Ils ont fini par trouver une « solution ».

D’abord, ils ont renommé la chose. « Crotte de rat », cela ne fait pas bonne impression sur une liste d’ingrédients. Ils l’ont donc appelé officiellement « matière étrangère ».

Et ça tombe bien, car les industriels ont droit à 0,5 % de « matière étrangère » dans les produits comme le piment !

Ensuite, ils ont fait subir au piment un « traitement thermique » de choc, pour tuer les bactéries dangereuses. Mieux vaut éviter l’empoisonnement d’un client, ce ne serait pas bon pour l’image de marque de l’entreprise.

Puis, ils ont broyé le tout, le plus fin possible… pour que personne ne puisse faire la différence à l’œil nu entre les minuscules particules de crottes ou de poils et la poudre de paprika.

Et enfin, ils ont mélangé tout cela à d’autre lots « propres » pour que, en cas de contrôle, la fameuse « matière étrangère » ne dépasse pas les 0,5 %.

Et le tour est joué ! Avec cette terrible conclusion :

« J’aimerais vous dire que cette opération de « nettoyage » est un cas isolé, mais il nous est arrivé à de très nombreuses reprises de recevoir des lots d’épices de Turquie ou d’Egypte contenant des fientes d’oiseaux, du poivre d’Inde ou de Chine avec ces mêmes crottes de rat et de souris, des mégots de cigarettes et divers déchets. »

Cela vous étonne ? Alors vous n’êtes pas au bout de vos surprises :

Du miel fabriqué en usine… sans la moindre abeille !

Ces dernières années, plusieurs enquêtes ont montré que 10 à 30 % des pots de miel commercialisés sont gravement trafiqués.

La plupart viennent de Chine… et il se trouve que notre ingénieur connaît sur le bout des doigts les « techniques » chinoises :

« Au début, ils ont commencé à couper le miel avec un peu d’eau. Le miel étant un antibiotique naturel, il peut contenir jusqu’à 18 % d’eau sans s’altérer.

Mais certains, trop gourmands, ont eu la main lourde sur le robinet et des lots de miel ont commencé à fermenter lors du transport. La solution a été d’ajouter une bonne dose d’antibiotiques de synthèse. »

Heureusement, ce pot aux roses a été découvert, et le miel chinois a été banni d’Europe en 2002.

Mais cela n’a pas duré longtemps. Dès 2004, les importations de miel ont repris, avec de nouveaux « tours de magie » :

« Nos amis chinois ont alors ajouté discrètement des « sucres exogènes ». Ils ont commencé par ajouter le sucre industriel le moins cher, du sirop de glucose liquide.»

Mais pour ne pas se faire « attraper » en cas de contrôle, il leur fallait garder la proportion naturelle de fructose et de glucose dans le miel (40 % contre 30 %). Ils ont donc ajouté du fructose liquide de céréales.

Et bientôt, le miel n’a plus rien eu de naturel : « il n’était en réalité qu’un assemblage artificiel de sirops de glucose et de fructose industriels, coloré avec du caramel, le tout subtilement aromatisé ».

Problème : comme il n’y avait plus un gramme de vrai miel… les analyses ont révélé que ces miels ne contenaient pas de pollen.

Qu’à cela ne tienne : les Chinois ont alors décidé d’ajouter un peu de pollen à leur mélange de sucres et d’arômes artificiels… Et on trouve ce « miel » aujourd’hui dans nos supermarchés :

« Aujourd’hui, certaines sociétés chinoises, mais pas seulement, fabriquent un « miel » comme n’importe quel produit industriel. C’est pratiquement indétectable si la fraude et faite intelligemment, c’est-à-dire en respectant les ratios glucose/fructose naturels, en ajoutant la bonne dose du bon pollen, le bon colorant et le bon arôme.

Ce n’est pas 10 % de la fraude, mais bien davantage en réalité, croyez-moi ».

Il faut dire que, pour un industriel, le miel chinois a tout pour plaire : grosses quantités, petits prix… et une production stable, qui ne dépend ni de la météo… ni même des abeilles, dont le nombre se réduit d’ailleurs comme peau de chagrin en Chine.

Ah, et au cas où vous vous diriez qu’il suffit d’éviter le miel chinois, sachez qu’il n’est jamais mentionné tel quel ! Il se cache sous des termes vagues comme « hors Union européenne ».

Faites bien attention, donc, au miel que vous mettez dans votre thé. Et à propos de thé :

Des thés bourrés de pesticides… y compris du thé bio !

Comme le raconte notre ingénieur, même le thé bio industriel peut être frelaté :

« On a un problème avec le thé bio au citron, m’annonça mon boss. On a retrouvé de l’imazalil, du thiabendazole, du pyriméthanil et du carbendazime dans les derniers lots fabriqués.

On a 50 000 boîtes de sachets qui posent problème (…) Ils ne peuvent pas tomber du ciel ces pesticides !»

Non, pas du ciel… Après enquête, ils ont découvert que ces pesticides venaient des arômes de citron ajoutés au thé.

La raison est simple : les arômes naturels sont produits avec des méthodes qui concentrent les molécules aromatiques… mais qui concentrent aussi les polluants !

Résultat : « des citrons conventionnels ont de grandes chances de donner un extrait de citron parfaitement « naturel » mais pourri en pesticides, fongicides et autres molécules de traitement des cultures ».

Évidemment, notre industriel s’est bien gardé de jeter ces 50 000 boîtes de thé bio remplis de pesticides. Il les a écoulées, « comme si ce rien n’était ».

Attention : ce n’est pas une raison d’éviter le thé bio, car le thé conventionnel est bien pire !

Voyez plutôt cette autre histoire hallucinante, qui commence au bureau :

« – Tu n’as pas l’air dans ton assiette, Dany ? Un truc qui cloche ?

– C’est à cause des pesticides. J’ai 300 tonnes de thé vert de Chine en stock et c’est pourri en pesticides, des doses à tuer un cheval.

– Et alors ? C’est pas nouveau, dis-je, surpris qu’il s’inquiète pour si peu. On a toujours trouvé plein de pesticides dans les thés chinois, largement au-dessus des normes en général, tout le monde le sait et personne n’a jamais rien trouvé à redire.»

Sauf que cette fois, c’est différent.

Car c’est la brigade de détection des fraudes elle-même qui a découvert cette surdose de pesticides.  « Si on doit détruire 300 tonnes de came, je vais me faire lourder », s’inquiétait donc Dany.

Mais, à la surprise générale, Dany apprendra quelques jours plus tard que les Fraudes l’autorisent finalement à mettre ce thé toxique sur le marché !

« J’ai reçu un coup de téléphone de l’inspecteur hier soir qui m’a dit qu’on pouvait y aller… mais qu’ils ne feraient pas d’écrit. Il ne veut pas nous autoriser officiellement à vendre un produit hors normes, mais ils fermeront les yeux. »

Par quelle magie ? Notre ingénieur l’apprendra de la bouche même de l’inspecteur qui a pris cette décision ahurissante :

« Sur le ton de la confidence, il me dit que tous les importateurs de thé vert de Chine avaient été contrôlés en France et partout ailleurs en Europe, et que, bien entendu, le niveau de pesticides était trop élevé chez tout le monde.

L’information était remontée aux plus hautes instances des Etats et il avait été décidé qu’il était urgent… de ne rien faire. Surtout ne pas fâcher la Chine, pour qu’elle continue à nous acheter quelques avions et ne bloque pas le vin français, les voitures allemandes, ou l’edam de Hollande à ses frontières. »

Voilà une bonne raison de boire du thé bio… sans arôme ajouté… et sans miel industriel !

Mais aussi d’éviter autant que possible les aliments « transformés » ou « cuisinés »… Car vous ne pouvez jamais savoir ce qu’ils contiennent réellement !

Comment ils vous refourguent des champignons… bleu vif !

Un beau matin, notre ingénieur doit trouver une solution pour écouler des champignons de Paris surgelés, venus de Chine.

C’est un vrai défi, car il se trouve que ces champignons sont… bleus vif !

Personne n’accepterait donc de les acheter comme cela, surtout qu’on ne sait pas s’ils sont dangereux. C’est d’ailleurs la principale inquiétude de notre ingénieur :

 « – On ne sait pas quel produit a donné cette couleur, fis-je remarquer.

– Qu’est-ce que ça peut foutre ? s’exclama mon boss, comme si je venais de dire une grossièreté. Je ne te demande pas de les bouffer ces champignons, juste de les vendre !

– Mais, si c’était dangereux ?

– Regarde les analyses dans le dossier, elles sont parfaites.

– Oui, j’ai bien vu, mais ce ne sont que des analyses de routine, personne n’a vraiment recherché ce qui clochait, insistai-je.

– Et alors ? S’il y a un problème, ce sera pour le fabricant et l’importateur. On n’est qu’un simple intermédiaire. Je me fous de tes états d’âme, je te demande simplement un moyen pour faire disparaître cette coloration afin qu’on puisse les vendre.»

Notre ingénieur se gratte alors la tête. Ce que lui demande son patron est d’autant plus difficile qu’il n’est pas possible de les cuire. La raison ? « Les Chinois ont gavé les champignons de flotte. Si on les fait frire, ils vont se ratatiner et on va trop perdre en poids ».

C’est lors qu’il a une idée de génie : pourquoi ne pas les enrober à froid, avec une espèce de panure ? Triomphe de son patron :

« Comme ça, on ne verra plus du tout la couleur et on garde toute l’eau à l’intérieur, commenta mon boss avec un léger rictus trahissant une profonde joie intérieure. »

Le marché était conclu le lendemain. Et évidemment, cette habile « manip » n’a pas manqué d’être réutilisée par la suite :

« J’ai croisé assez régulièrement des lots de champignons qui avaient tourné à la suite d’une panne de compresseur frigorifique, étaient oxydés, plus marron que blancs, voire totalement noircis. C’est également arrivé avec d’autres légumes, chou-fleur, brocolis ou poivrons, par exemple. Dans ce cas, l’enrobage à froid reste la meilleure solution que nous avons trouvée. »

Le livre de Christophe Brusset est truffé d’histoires de ce type… à ne plus jamais vous faire remettre les pieds dans un supermarché.

En voici deux derniers exemples, pour la route :

Yaourt Frankenstein, confiture de fraises sans fraise…

Pour faire baisser le coût de production du yaourt, une solution fréquente est d’y ajouter de l’eau, de la gélatine et des amidons modifiés… puis d’appeler ça « préparation laitière ».

Le seul problème est que si l’on met trop d’eau, le produit se conserve moins bien. Heureusement, l’industrie a une solution : elle rajoute des sulfites !

Les sulfites ont l’avantage d’être antifongiques et anti-levures…. Mais peuvent rendre malade ceux qui y sont allergiques ou intolérants !

Autre exemple : vous voyez les confitures de fraise qu’on vous sert dans certains hôtels au petit-déjeuner, dans de petites coupelles en plastiques ?

Bon, eh bien elles ne contiennent pas la moindre fraise :

« La recette : sirop de fructose et de glucose (avec la même proportion qu’on retrouve dans le fruit, en cas d’analyse), eau, jus concentré de fruits rouges (pour la couleur), petites graines de fraise dont se débarrassent les fabricants de jus (pour faire authentique), pectine

Je pourrais multiplier les exemples, mais le plus important est de prendre conscience de l’incroyable danger venant de l’accumulation de tous les ingrédients toxiques.

Après avoir parlé des jambons roses bourrés d’additifs, notre ingénieur explique :

« Imaginez la dose d’additifs qu’ingurgite le consommateur de mon croque-monsieur s’il l’accompagne d’un verre de soda light (acide citrique, sulfate de magnésium, lactate de calcium, chlorure de calcium, sorbate de potassium, gomme d’acacia, esters glycériques de résine de bois, acésulfame) de carottes râpées d’une marque française qui fleure bon le terroir (acide citrique, disulfite de potassium, gomme de guar, gomme xanthane, gomme tara, sorbate de potassium) et d’un yaourt aux fruits à la marque d’un distributeur (amidon modifié, pectine, citrate de sodium, sorbate de potassium).»

Et le pire, c’est que les pièges ne viennent pas que des supermarchés.

La plupart des boulangers ajoutent du gluten sec à la fabrication de leur pain, ainsi que des « améliorants » pour qu’il soit toujours plus brillant et gonflé.

Les vendeurs de glace vous proposent presque toujours des produits bourrés de colorants et additifs toxiques … et gonflés avec 50 % d’air !

Et ainsi de suite…

Que faire dans cette jungle alimentaire ??

C’est la jungle, il n’y a pas d’autre mot.

Tout récemment, on a retrouvé des métaux lourds dans les pots pour bébé. On a aussi réalisé que certains emballages alimentaires donnent le cancer. [1]

Et n’oublions pas que les supermarchés sont également remplis d’aliments pleins de sucre, à éviter de toute façon, même s’ils sont « bio » et « naturels » : galettes de riz soufflé, gâteaux industriels, céréales sucrées du petit-déjeuner, etc.

C’est bien simple : nous sommes cernés par la malbouffe !!!

Heureusement, il existe une solution, et elle est très simple. En fait, tout se résume à un choix entre le temps et l’argent.

Si vous avez le temps : n’achetez que des produits entiers (fruits, légumes, etc.) et cuisinez !

Faites-vous-même votre pain, votre houmous, vos soupes, vos glaces, vos bouillons etc. Privilégiez évidemment la production locale et « raisonnée », bio si possible.

Cela prend évidemment beaucoup plus de temps de tout faire soi-même, mais quel plaisir de faire soi-même de bons petits plats et de les déguster ! Tout en préservant son portefeuille !

Si vous n’avez pas la chance d’avoir le temps, alors vous n’avez pas le choix : vous devez dépenser plus d’argent pour vous nourrir correctement. Et économiser sur d’autres dépenses.

C’est ennuyeux, je sais, mais il n’y a pas de miracle : si les produits alimentaires sont aussi bon marché aujourd’hui, c’est qu’ils sont fabriqués dans des conditions invraisemblables.

Voici donc quelques règles simples à respecter si vous achetez des produits industriels :

  • Fuyez les premiers prix, c’est généralement ce qu’on fait de pire. Évitez les promotions étonnantes, car les bonnes affaires dans l’alimentaire n’existent pas. Et si vous avez à choisir entre une grande marque et une marque « distributeur » (Carrefour, etc.), choisissez la grande marque, elle sera toujours de meilleure qualité ;
  • Vérifiez bien la liste d’ingrédients : elle doit être aussi courte que possible et avec le moins d’additifs (colorants, conservateurs, aluminium, etc..) ;
  • Privilégiez le bio, évidemment. Le bio « industriel » n’est pas toujours parfait, mais c’est tout de même une excellente garantie pour éviter les produits chimiques. Et il y a des produits bourrés d’additifs, comme les bouillons, qu’il est hors de question d’acheter non bio.
  • N’achetez jamais de poudres et purées, car les industriels peuvent facilement masquer les « défauts » des aliments utilisés au départ. Choisissez donc votre poivre en grain plutôt qu’en poudre, des pommes entières plutôt qu’en compote. Et votre paprika en poudre, achetez le bio !
  • Surveillez les origines en choisissant le local et le national en priorité. Mais attention aux « faux amis » : les « Cèpes de Bordeaux » sont une espèce, pas une origine géographique… et peuvent donc venir directement de Chine !

Peut-être saviez-vous déjà tout cela, vous qui vous intéressez de près à la santé.

Mais pensons également aux autres, à ceux qui ne sont pas aussi bien informés. Si vous avez une minute et que vous avez trouvé cette lettre instructive, n’hésitez pas à la transférer et à la partager autant que possible.

Car c’est par nos choix, par nos décisions individuelles que nous réussirons à lutter contre l’omniprésence de la malbouffe.

À mon avis, tant qu’il y aura des gens prêts à avaler de la « m… » à moindre prix, il y aura toujours des industriels pour la fabriquer.

Mais si nous changeons nos habitudes, si nous sommes prêts à dépenser un peu plus de temps et d’argent pour privilégier les petits producteurs locaux ou les produits bio de qualité, tout peut changer !

Je compte sur vous et vous souhaite une…

Bonne santé !

Xavier Bazin





190 réponses à “Vérifiez vite votre frigo et vos placards !”

  1. Delacour dit :

    Merci pour cette lettre que j’ai transféré à mon entourage. J’ai lu ce livre et en effet il est bon de nous rappeler des conseils simples que nous aurions comme réflexes dans une autre société. En effet le temps est malheureusement un paramètre précieux qui bien souvent prend le pas sur le plaisir et le bien être que nous procure une alimentation saine et équilibrée. Merci encore et continuez de nous envoyer vos lettres qui nous rendent responsables, conscients des situations et modes de consommations nécessaires pour nous pour les générations futures et également pour l’environnement

  2. Peyron dit :

    J’ai lu ce livre depuis presque un an,cela donne envie de vider ses placards et on a beaucoup de mal à trouver quelque chose à acheter au supermarché…. dès l’instant que c’est industriel on a des doutes et encore plus quand on vous propose des lots à prix canon!
    Cela m’a laissé un état d’ecœurement général vis à vis de tout ce que l’on ne cuisine pas soi même…

  3. Prothon dit :

    Nous sommes qu’une poigné à réagir ? Comment atteindre cette foule qui remplit leur cadi en début de mois. C’est pratique tout est à réchauffé ou à manger sans cuisiner ? Ça n’arrive qu’aux autres ……LA maladie .

    • olivier dit :

      pourquoi ? vous voulez que nous soyons 20 milliards de pékins dans 20 ans ?? Le jour viendra où nous saluerons la mémoire du corps médical mafia émérite qui prévenait la surpopulation mondiale grâce aux morts nosocomiales et iatrogéniques ainsi que la mémoire de l’agroalimentaire qui lentement euthanasiait les consommateurs . Que ferons nous quand tout le monde vivra 120 ans genre jeanne Calmant ?
      De la même façon tout le monde ne doit pas gagner au loto sinon la part allouée à chacun se comptera en centimes d’euro ,

  4. NADINE AMIEL et MARCEL AMIEL dit :

    Comment fait-on pour que cette hérésie alimentaire qui nous empoisonnent cesse?
    Comment les pouvoirs publics acceptent-ils de pareils trafics. ou sont les contrôles sanitaires.
    Faudrait-il lancer une pétition? ou une autre action?

  5. Jacqueline Boët dit :

    Merci de nous faire connaitre toutes ces horreurs !
    Je suis votre courrier régulièrement et petit à petit depuis au moins 2 ans j’ai éliminé tout plat cuisiné industriel !
    je prends le temps de faire ma cuisine avec des produits locaux au maximum et mes dépenses restent raisonnables !
    C’est un réel plaisir que de cuisiner avec des bons produits, çà me donne l’impression de protéger mon entourage…

  6. Jenny dit :

    La télévision publique devrait relayer ces informations de santé pour ceux qui ignorent encore la capacité de nos industriels de l’agroalimentaire à nous rendre malades et ainsi de nous éviter de passer dans les mains de leurs « amis » les lobbies pharmaceutiques !
    Merci pour vos lettres positives et d’avenir.

    • Jaio dit :

      Tant qu’une télévision vit de publicité, elle est soumise à des pressions. Si elle se met à faire des articles pareils, elle n’aura plus d’annonceurs.

  7. L'hadji dit :

    Bonjour Xavier je suis pharmacien de profession et boxeuse professionnelle en anglaise double championne de France je suis ravie que vous preniez le temps de faire prendre conscience aux gens que l industrie agro alimentaire détruisait notre santé j’ai exercé 21 ans en officine et ces 10 derniers années je n’ai jamais autan vu de personnes malade et mourir de  » cancer » « diabète  » hypertension  » dépression  » obésité  » « atteinte oculaire  » « problème thyroïdien « etc … j’ai décidé d’arrêter d’exercer ma profession car consciencieusement je ne pouvais cautionné le lobbying pharmaceutique ma dernière année d’exercice mes clients repartaient avec des recettes de smoothies que j’avais au préalable testé pour palier au problème de constipation, les médecins ne jouent pas leurs rôles et la prévention n’est pas remboursée par la sécurité sociale tout comme vous j’ai décidé d’aider les gens et j’interviens auprès d’écoles,d’associations afin de sensibiliser les personnes à préserver leur santé mais s’il n’y avait que l’agroalimentaire se serait formidable ,tout les perturbateurs endocriniens que les gens utilisent tous les jours ,les cochonneries qu’ils nous balancent au dessus de nos têtes ,la pollution et sans compter l esclavage moderne dont nous sommes victimes,la manipulation etc …. je vous soutiens dans votre combat et sachez que forte heureusement beaucoup de personnes sont conscientes et agissent.
    À très bientôt.
    Taouss.

    • olivier dit :

      pourquoi vous a t-il fallu 21 ans pour décrocher ?
      vos remords trop tardifs ne vous dédouanent pas d’avoir lentement suicidé les patients du fond de votre officine surement le temps que vos enfants grandissent aux dépends de la santé des autres , n’est ce pas ?
      Délivrer des médicaments qui tuent tels le vioxx ,talidomide et même acétaminophène pendant 20 ans après en avoir étudié à la fac de pharmacie tous les effts indésirables je suis désolé mais je ne vous comprend pas …

      • L'hadji dit :

        Olivier mieux vaut tard que jamais et sachez que pendant 21 ans contrairement à ce que vous pensez je ne me suis pas contentée de vendre des médicaments avant d’avoir un air accusateur sachez à qui vous parlez en attendant j’espère que vous faites de même dans votre entourage
        Cordialement

  8. Bernard Weislinger dit :

    Hé oui dans les années 1970 le film de Louis De Funes avec Coluche l’aile et la cuisse est devenu une triste réalité. Cela fait des années que je dénonce cette imposture.

  9. Jaio dit :

    A quand le panettone chinois?
    Que dire du panettone que l’on trouve desormais dans tous les supermarchés du monde? C’est pratiquement devenu un symbole de Noël industriel même à Pâques. Faut dire qu’à 3€ les 500gr il y a de quoi agrémenter une fin de repas ou une pause café à très bon prix. L’arôme y est, la saveur y est, l’aspect toujours frais aussi même si vous le gardez un mois. J’ai découvert du panettone espagnol avec une liste d’additif qui comprenait 12 lignes au lieu des 4 lignes des panettoni italiens. J’ai pu comparer la saveur, la couleur,la fraicheur, la consistance…Tout y était mais avec trois fois plus d’additifs. Il fut un temps où l’Europe sanctionnait les copies mais cela semble n’être plus le cas et on copie dans tous les pays, en Allemagne, en Hollande, au Danemark et même en France les fromages tels que le parmesan, la feta, le gorgonzola, la mozzarella…En Espagne on n’y va pas de main morte non plus aussi bien pour la mozzarella que pour la mortadella et maintenat le Panettone.Sans doute que bientôt on verra encore pire avec les accords signés entre l’Europe et le Canada et c’est pas des scandales comme le lait chinois fait avec du plâtre qui vont calmer le marché. En Espagne on ne trouve nulle part de l’huile de colza. Cela est du à une fraude massive qui fit scandale il y a quelques années: On y ajoutait des huiles minérales! Notez que le colza c’est reputé comme étant un typique produit OGM et que même ailleurs, bio ou pressé à froid, cela ne vous garantit rien de plus.

  10. evelyne calmel dit :

    Merci pour toutes ces informations et votre travail pour nous les communiquer.
    Je fais suivre…

  11. CORSO Brigitte dit :

    Comment les pouvoirs publics peuvent-ils accepter cela?
    Pour de l’argent… Mais alors quelle hypocrisie d’organiser des journées sans voiture lorsque la pollution est à son comble, d’inventer les paquets de cigarettes neutres pour que nos enfants ne fument pas…
    Sans parler du déficit de la S.S.
    Mais on nous tue avec ce que l’on ne peut pas se passer: la nourriture.
    Et même lorsque les produits sont bio il y en a certain de « pourris »
    Que faire? Punissons financièrement et très fortement ces empoisonneurs.
    Voilà une tâche que devrait se fixer le futur gouvernement.

  12. Bonifacio dit :

    Bonjour,
    J ai lu ce livre lors de sa sortie et je l ai conseillé à tout mon entourage.
    Personnellement je n ai pas trop le temps de cuisiner, donc oui je depense plus, c est un choix à faire…
    Je vous conseille « la ruche qui dit ou », il y en a un peu partout. Vous trouverez des produits bio et non bio, mais surtout locaux, donc qui ne viennent pas de Chine… ou autre pays !

  13. Isabelle Tremmery dit :

    Très intéressant à savoir, que je ne suis pas la seule à avoir des doutes sur notre alimentation, même bio.

  14. Denis Barré dit :

    Bonjour, cela devient compliqué de se nourrir sans être malade et on le voit auprès des enfants qui sont bourrés de maladies d’intolérances et les innombrables allergies sur l’alimentation. Cela sont bien la preuve que l’alimentation n’est plus présent pour nous nourrir, mais bien pour enrichir un système sans scrupule, du moment que l’argent coule à flot.
    Comme je donne souvent des conférences, je suis avide de vos informations.
    Ce qui me manque à ce jour, ces l’information de ce qui est encore bon à manger dans le réseau de l’agro-alimentaire.
    IL faut bien être conscient que peut de personnes vive dans les zones rurales par le travail, que peut de personnes ont du temps pour bien se nourrir par la vie active entre le travail et les enfants.
    Alors peux t’on avoir des noms de produits à ce jour qui puisse être consommable. Afin de détourner les marques les plus pires pour se rapprocher des marques à ce jour les moins pires et cela pourra faire baisser la vente de certain produits des marques les plus belliqueuses. Un moyen à mon sens de donner faillite aux entreprises qui ne respecte pas l’être humain.
    Expl : Boites de Sardines à l’huile d’olive pour les omégas 3 quelle marques serait numéro 1 et numéro 10.
    Merci à l’esprit « Santé corps esprit »

  15. GAMEIT Akwasiwa dit :

    Je ne peux que vous remercier beaucoup car Dieu sait faire la part de choses pour susciter des personnes comme vous pour nous mettre en garde de ce qui se passe.
    merci beaucoup.

  16. MARCOTTE Blanche dit :

    Pourriez-vous me dire ce que vous pensez des capsules de café (genre Nespresso) qui sont en aluminium?
    merci d’avance de votre réponse

  17. muller dit :

    Ces informations sont scandaleuses. ! Pour finir manger devient un réel casse tête. ! On ne sait plus quoi manger ?car même le bio comme vous dites, contient des pesticides!..vu l’article sur le thé de Chine,!!et hélas pour le thé on ne peut pas consommer local!!!!…alors tout cela devient insupportable ..! pour passer à table avec plaisir,sans une épé de damoclès au dessus de notre tête. ! Ras le bol,car en ces temps difficiles, actualité oblige..manger devrait nous consoler de la durté du quotidien et bien non..!c’est insupportable.!

  18. sudan dit :

    Tant que la conscience collective ne se prendra pas en main et ferme les yeux, tant qu’elle ne chassera pas ces politiciens véreux qui se font acheter par les lobbyistes. Rien ne changera… A nous, citoyens et peuples de rejeter ce système financier et de remettre tout à plat…

  19. Borruat dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre lettre d’informations. Je suis convainque que dès qu’il y a de l’argent à faire, les industriels et autres n’ont aucun scrupule, quitte à nous faire mourir, même à petit feu…. Et l’on s’étonne qu’il ai tant de maladie « orphelines » . Ils nous prennent pour des imbéciles…

  20. Françoise Schwers dit :

    Effarant, cauchemardesque

  21. Richard Ples dit :

    c’est donc ça, l’expression  » il se décarcasse  »
    maintenant je comprends mieux
    merci quand même pour cet éclairage

  22. Morel Roseline dit :

    Cela glace le sang !!!!!
    Quel est le titre du livre ?

  23. gerard schofer dit :

    je suis tres interessé par la bonne bouffe votre commentaire m a beaucoup plus je vous remercie

  24. Mottier Antoinette dit :

    Félicitations, les publications sont éloquentes, articles à lire et à relire.

  25. bordas dit :

    Ce sont nos dirigeants qui ne font pas leur travail. Nous parlons d’écologie c’est déjà sur la façon de cultiver qu’il faut s’attaquer. Les agriculteurs continuent à détruite le sol avec leurs produits utilisés pour obtenir un rendement de plus en pus important mais qui nous rend malades… bien sûr je suis convaincu qu’il faut cultiver son jardin et acheter bioi

  26. TASSERIT dit :

    Ce qui me révolte, c’est que les autorités ferment les
    yeux et donc cautionnent tout cela!!
    On ne peut plus avoir confiance en personne.
    Je partage vos infos … Il faut que cela change !
    MERCI .

  27. Dr Dernelle dit :

    Le livre de Gunther Schwabb, « la cuisine du diable », parlait déjà de tout ça en 1984…! Hélas…!

  28. Noé dit :

    Merci pour cette nouvelle lettre édifiante et de bon conseil. Merci aussi pour toutes celles qui l’ont précédée tout au long de 2016!
    Cordialement,

  29. Martine dit :

    Cher Monsieur,

    Le choix a été fait, il y a une cinquantaine d’années, de mettre l’alimentation entre les mains de la grande distribution au détriment du petit commerce, choix orienté et privilégié par la finance et les politiques. Je fais partie de ces personnes qui ont essayé de défendre e petit commerce non pas pour défendre un « gagne-pain » mais pour défendre justement la qualité, la variété, la mise en valeur des produits locaux, etc… Le choix de a grande distribution, sous prétexte d’évolution et de créations d’emplois (!!!) a été dramatique pour notre santé. Mettre l’aliment entre les mains d’industriels et de financiers, conduisait obligatoirement à une catastrophe alimentaire. Cinquante ans après, les conséquences sont là et ce n’est que le début…

  30. CASTAN dit :

    Bonjour,
    votre lettre m’a plu mais bien que l’on sache comment fonctionne l’agroalimentaire on ne sait jamais à quel point le système est pervers et l’OMC est complice de tous ces marchands de m….comme disait JP COFFE

  31. trancho dit :

    Un grand merci pour ces informations !
    Et, si les lecteurs ne s’aiment pas assez pour en tenir compte, tant pis pour eux… Ils ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas… C’est comme en politique !!!

    Jolomu

  32. Christine G dit :

    J’ai trouvé votre lettre très instructive et effarante.
    Que le prix à payer est cher pour faire partie d’un pays industrialisé où nous pouvons manger à notre faim (pas toujours), nous avons l’eau potable et un toit sur la tête.

  33. BOUDIF dit :

    J AI BIEN LU DU DÉBUT JUSQU A LA FIN
    MERCI BEAUCOUP POUR CETTE INFORMATION
    JE VAIS INFORMER LES AMIS

  34. katherine Maheo dit :

    c’est pourquoi la longévité est aussi grande en France et que l’ensemble des produits n’a jamais été aussi contrôlée!!
    STOP nos grands mères n’avaient pas de réfrigérateur et vivaient en moyenne moins de 65 ans
    STOP

  35. SIOËN dit :

    Je m’en fou complètement :
    1°) on achète peu , sinon pas du tout de ce genre de produits , aucun cuisiné . Nous achetons surement des produits pas toujours idéals – forcément – mais sommes attentifs , pas dupes des entourloupes pas détectables .
    2°) j’ai été militaire 28 mois archi vacciné à vie et pas seulement à l’égard de l’alimentaire …..alors à 82 balais , je balais devant ma porte d’appartement et d’internet tous les jours .
    Le pire est pour ceux qui ne s’en préoccupent pas ,par paresse ou manque de finances et ingurgitent n’importe quoi ,n’importe où ,n’importe comment pour apaiser la faim et se réjouir avec d’autres activités …………….
    Salut ! bonne années aux gogos

  36. DURAND dit :

    Et JEAN-PIERRE COFFE QUI FAISAIT DE LA PUB POUR LEADER-PRICE .QU’EN PENSEZ-VOUS ??

  37. Dominique Buchillet dit :

    Bonjour Xavier
    Chacune de vos lettres sur l’alimentation est un coup de massue mais elles sont utiles et encore merci de passer du temps a depouiller la litterature scientifique et de nous en faire part. Mais c’est vrai que l’on finit pas se demander avec quoi s’alimenter puisque meme le bio peut etre sujet a caution. Peut-etre devrions-nous vivre d’air pur (si ca existe encore?), d’eau (pure?) et de relations sociales ou autres (mais elles peuvent aussi etre polluantes). En fait, peut-etre devrions-nous tous migrer sur le mont Meru pour jeuner, mediter et se repeter inlassablement « je n’ai besoin de rien ».

  38. Lucia dit :

    Ça fait peur ! Et la peur n’est pas bonne non plus pour la santé.
    Vous dîtes qu’il vaut mieux acheter une grande Marque qu’une marque de distributeur comme Carrefour.
    Pourtant les produits des distributeurs sont fabriqués dans les mêmes usines que les grandes Marques !?

  39. fernand corbaye dit :

    Dégoutant;
    Que fait le contrôle alimentaire!
    En prison,CES falcificateurs,c’est leur place!

  40. EMARD dit :

    Il est urgent de tous nous nourrir en cuisinant nous-même des produits de qualité bio. Une cuisine simple bien sûr. Que ces gros industriels mangent leur merde. Il faut leur laisser c’est important.

  41. Myriam dit :

    La catastrophe annoncée… Merci Dr Xavier de dénoncer ces truands.
    Rien ne m’étonne dans ce que raconte cet ingénieur!
    Au Maroc, grand consommateur de thé (vert) à la menthe, une mère au foyer a fait une vidéo sur des crottes de rat qu’elle a trouvé dans les grains de thé. Tout le monde a commencé à vérifier pendant quelques jours et maintenant c’est oublié… On est vraiment à la merci des industriels et importateurs. Quelle misère…
    Myriam de Casablanca

  42. Yves Opizzo dit :

    A peine croyable… )-: Mais je le crois !
    Je fais suivre cette lettre en espérant qu’elle déclenchera un petit quelque chose.
    Amitiés
    Yves

  43. Jacques dit :

    Très très bien toujours très utile rien à redire

  44. rameaux dit :

    Bravo pour ces informations
    Merci

  45. GARNESSON Jean-Paul dit :

    Faites tout vous mêmes ou presque tout,
    à partir de produits frais locaux de préférence
    Vous n’avez pas le temps ?? en êtes-vous si sûr ?
    Combien de temps perdu dans les supermarchés , regagné en connaissances et relations locales ….
    Essayez….

  46. Chantal Zylberberg dit :

    Merci pour toutes ces informations très utiles
    Continuez de nous éclairer sur tout ce que l’on nous cache

    Bonne fin d’année

  47. Voml dit :

    Bravo et merci mais comme disait Clint Eastwood dans un film: 100 milliards de mouches ne peuvent pas toutes se tromper: mangeons donc de la merde!

  48. le nozach dit :

    bonjour,

    merci et encore merci pour cet article !
    je suis « friande » de toutes les informations que je reçois par votre intermédiaire.
    il faut continuer !!!
    je vous souhaite une bonne journée et une très bonne année 2017…

  49. pollet christian dit :

    Puisqu’il en va de notre santé, je pense , si ce n’est déjà fait qu’il ne serait pas inutile de transmettre cette lettre au ministère de la santé et de le faire savoir pour voir si ce dernier réagit. De même aux députés Européens pour que les industriels puissent avancer en gros le made in France sur les conditionnements ,cela pourrait aider le consommateur dans ses choix .
    Ce que font des pays comme la Chine devrait être dénoncé, paraître dans tous les médias; votre information ne peut se limiter à vos lecteurs

  50. Locatelli Françoise dit :

    Ouf … je suis contente d’être une adepte du fait maison et des produits locaux et vais pouvoir continuer à ma régaler en mangeant local…..

  51. DAUDE Sylvie dit :

    Monsieur
    Merci pour vos informations sur les produits alimentaires.
    Depuis mon traitement de cancer du sein assez intensif, je constate que j’éprouve beaucoup de brûlures d’estomac dus au traitement bien sûr mais après les repas je constate des troubles alimentaires.
    Aussi désormais, je n’achète plus de produits cuisinés.
    Je les fais moi même , le problème a diminué mais est encore présent. Ainsi pour continuer à le résoudre , je note ce que je mange et je constate par exemple que le thé déclenche des vives brûlures à l’estomac, le chocolat, les biscottes. Dès que je mange un produit fabriqué industriellement et que je ne le sais sur le moment lorsque je me rends au restaurant par exemple, je peux le vérifier une heure après avoir mangé. Ceci est un simple témoignage attestant qu’il faut être vigilant sur ce que l’on absorbe.

  52. XAVIER dit :

    Bjr ! Pas de commentaire, mais un grand merci !!

  53. Elisa dit :

    Bonjour,
    je ne suis pas bien sûre que les « grandes marques » dont vous parlez sont plus fiables que les marques de distributeurs: c’est même dans celles-ci qu’on trouve le plus d’OGM, par exemple, les biscuits LU,les Kellog’s et compagnie. Allez voir , pour ce problème précis des OGM, la liste de Geenpeace.
    Qu’est ce qui vous permet d’affirmer la supériorité des « grandes marques », qui sont d’ailleurs elles aussi vendues en grande distribution?

  54. JOLY dit :

    Bonjour Monsieur
    Avez vous trouvé une solution pour les personnes qui gagnent 800 euros /mois?
    Si oui, je la prends, je suis comme vous je n’aime pas manger de la M… mais j’y suis obligé.
    A vous lire

    • Lafargue dit :

      Pourquoi croyez vous ,que les grandes surfaces aient des lineaires surchargés de produits(pour leur seul profit) arretez de jouer leur jeu.En france on produit
      fruits,legumes et autres produit variés;essayez donc de cuisiner des plats simples en circuit court ,en évitant les préparations .Bon appetit

  55. hudelist marie hélène dit :

    au début de vos lettres cela m’intéressait mais là vous devenez fou!!! et encore je ne l’ai lu qu’en travers, si cela continue comme cela j’arrête de vous lire et je me désabonne de votre revue. il faut quand même « raison gardée ».

  56. URVOY Elisabeth dit :

    Je savais que ce n’était pas réglo, mais SIC…à ce point là!!!
    Faire maison prend du temps, mais c est une question d’organisation, et on peut faire simple!!!
    Je fais beaucoup de choses maison, pas une seule boite de conserve, pas de préparations industrielles, un max de bio et des « végétaux » bio et locaux, et de saison!!
    Mille mercis pour toutes ces infos déjà partagées par mails.
    Continuez de nous informer!!!

  57. DESORMEAUX dit :

    Merci pour vos informations , j’en deviens parano !!!
    BONNE ANNEE 2017

  58. baltazard pierrette dit :

    bonjour, et merci de nous faire part de toutes ces horreurs , j’ai un âge certain , je me suie toujours intéresser au contenu de mon assiette , mais je ne croyais pas trouver dans les supers marchés de telles choses ,vos renseignements me seront a l’avenir d’une grande utilité ,bien que je ne mange pratiquement que BIO. J’en achète aussi dans super marchès,merci encore PB

  59. Huguette Bordeneuve dit :

    Bonjour,
    désolée pour le conseil grandes marques / marques distributeurs mais voir l’enquête 60 millions de….. au sujet
    du thon en conserve.
    Les bons conseils sont de bien lire les étiquettes et d’acheter de préférence bio.
    Si les gens pouvaient comprendre que de leur dépenses santé est pour une bonne partie en relation avec la mal bouffe.
    Bonne fin d’année

  60. Horia AINOUZ dit :

    Bonjour, la j’avoue que j’ai du mal avec votre lettre vous nous donnez des informations très interressantes mais en même temps vous me faites peur 😨 ne pourriez vous pas nous expliquer les choses de manière moins terrifiantes ? Néanmoins merci 😊

  61. olivier dit :

    Mais malheureux croyez vous que le distributeur bio qui reçoit 10 tonnes de paprika souillées va s’en débarrasser ? oui si la trésorerie est solide ,,non si les caisses sont vides …

  62. PORTELLA dit :

    vs ns donnez l occasion d augmenter notre angoisse de notre nouriture comment faire quand on a tres peu de moyen financier tres petite retraite ce que vs racontez est vraiment affolant et quoiqu on fasse on s empoisonnes votre discours ns donnes envie de suicide et en cette fin d annee ou mon moral n est pas au plus haut comment reagir

  63. Ganser René dit :

    Je suis scandalisé, désormais je vérifierai minutieusement ce que j’achète. Scandalisé également par les décisions prises par les instances gouvernementales, qui permettent l’entrée de telles saloperies dans notre pays, avec pour seule préoccupation la préservation du marché extérieur.

  64. Jo dit :

    Vive le jeûne…très bon moyen pour reposer nos organes digestifs…laisser le temps au corps de se detoxifier.

  65. Munier Bernadette dit :

    Merci pour toutes ces informations. Je suis une adepte depuis très longtemps, mais j’aimerais que vous regardiez l’émission « la quotidienne sur France 5 » ce jour soit le mercredi 28 décembre et avoir votre opinion.
    BM

  66. PORTELLA dit :

    je suis daccord avec le discours d un commentaire que je viens de lire d un certain denis barre donnez ns plus de detail sur ce qu il faut conssomer et ce qu il faut eviter avec une evaluation de 1 a 10 comme il propose j ai des problemes digestifs dont je n arrives a me defaire et pourtant j ai tout essayer probiotiques et touti quanti c est certainement du a mon alimentation que j essayes de controler au mieux mais ……

  67. Josée de LR dit :

    Merci de nous communiquer ces mises en garde sur la fabrication des produits alimentaires car même si on est déjà alerté par de nombreux scandales il semble qu’il faille toujours maintenir sa vigilance.

  68. Soupart Françoise dit :

    HONTE ..AUX GOUVERNEMENT

    • pauline abgrall dit :

      ouiii !!!! honte a ceux qui ne se soucis pas de nous cette gangraine qui ne pensse qu’as eu et qui doivents bien rigoler en sachent se qu’ons mange

  69. LaurenceLM dit :

    Juste une chose avec laquelle je ne suis pas d accord.
    Une grande marque n’est pas forcément mieux qu’une marque distributeur ou sous marque.
    Pour y avoir travailler, il n y a que l’emballage qui change (et le prix), le produit reste le même

    • pauline abgrall dit :

      je ne suis pas d’accord avec toi ressament j’ai acheter de la viande et je peut te dire que le goux ni étais pas j’ai même laisser cette viande et je n’ent mange plus !!!!!

  70. Picard dit :

    Ne peut on avoir des renseignements plus précis sur ce paprika.
    Cet épisode s’est il passé récemment ou remonte t’il à un moment ou l’on peut penser que ce paprika a été digéré en totalité?

  71. dit :

    J’adore les escargots (n’en déplaise à nos amis Anglo-saxons) et depuis 2 ans je n’en achète plus car je me suis rendu compte que les escargots de Bourgogne venaient de Roumanie, Pologne et autres pays de l’est et en lisant attentivement, il est écrit « élaboré en Bourgogne »!!! N’y aurait-il plus d’escargots dans les sous bois de notre beau pays Français ???
    Cordialement

  72. Elhassen ELASKERI dit :

    Je vous propose de lancer une idée qui rassemble les esprits lucides, ceux qui acceptent d’œuvrer, ensemble, pour le bien-être général sans regard à l’identité, à la couleur, à la religion, etc.
    Son objectif ultime serait de diriger les consommateurs vers ceux qui acceptent de faire partie de l’association en veillant à ne mettre sur le marché que des produits excellents pour la santé des humains;
    l' »OISEAU » (Organisation Internationale pour la Sécurité des Enfants, des Adultes et des Unions) pourrait, éventuellement, convenir pour rassembler des altruistes du monde entier
    Quoiqu’il en soit, vous méritez les félicitations pour les efforts que vous fournissez

  73. Henry Quatrevert dit :

    Dis moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es.
    Encore faut-il avoir les connaissances nécessaires pour éviter tout ce que l’on veut nous faire acheter et consommer !
    Il y a beaucoup de chemin à parcourir pour faire passer les informations que trop de gens ignorent et que seuls les scientifiques connaissent.
    Vous avez raison d’informer.
    Je suis chercheur et je peux vous affirmer que l’augmentation des cancers ne m’étonne pas du tout : excès de pesticides, fongicides et toxines générées naturellement par les moisissures, bactéries, virus, présents dans les fruits, légumes, viande, produits de la mer,…
    Dissimuler les crottes de souris et de rats dans un produit a un effet dégoûtant, répugnant, mais outre les bactéries et les moisissures que contiennent ces déjections (que l’on peut, certes éliminer par la chaleur) les toxines générées par ces dernières restent présentes et sont très toxiques.
    On ne parle plus ou rarement des mycotoxines.
    Savez-vous qu’on ne peut pas trouver dans le commerce (même Bio) des sous-produits de la pomme (jus de pommes, compotes, cidre, vinaigre de cidre etc. ) sans patuline ? c’est seulement de façon artisanale que les pommes moisies sont intégralement éliminées.
    Donc, continuez à conseiller à vos lecteurs d’acheter des produits sains et de prendre le temps de cuisiner.
    Cordialement

  74. Izaret dit :

    Une honte, on se fout vraiment de nous……

  75. Michel marie dit :

    Merci merci merci je tombe des nues chaque fois que je lis vos précieuses informations. Continuez à prendre soins de nous, je fais suivre vos infos…

  76. Michel marie dit :

    Bravo et bonne chance nous sommes à la fin d un monde le pire reste à venir alors prenons au moins soin de notre santé qui est notre plus belle richesse et cela grâce a votre travail merci merci merci.

  77. Amoros dit :

    Merci beaucoup pour ces info combien précieuses et qui ne seront publiéés par les médias que dans de très nombreuses années. Trop tard pour de nombreuses personnes.
    Mille merci pour votre courage à cause de tous les risques que vous prenez en nous informant!!!

  78. paradis dit :

    Merci pour ces informations.
    Personnellement, je n’achète pas de nourriture transformée et je regarde la provenance des fruits et légumes. Mais est-elle toujours exacte ?
    Et les produits laitiers, comment faire le tri ?
    Ces révélations sont hallucinantes !
    Jusqu’où peut-on aller par cupidité ?
    Merci de votre aide ; je fais suivre à mes amis.

  79. remy dit :

    Vous avez mille fois raison.
    Il faut réagir.

    Merci

    Tenez bon.

  80. BOURGEOIS dit :

    Bonjour, je n’ai pas de laboratoire chez moi pour analyser le miel, le yaourt, les petits pots….. pourquoi vous ne donnez pas les marques des produits sur lesquels vous avez travaillés ? Est-ce interdit de dénoncer la fraude ? à mon avis, cela entraînerait du changement chez les consommateurs . Merci Cordialement.

  81. Catherine R. dit :

    Vous avez RAISON 100%!! Votre lettre de santé est probablement lu par des milliers de personnes grâce à l’internet, mais ces personnes ne peuvent absolument RIEN faire pour changer la situation avec notre alimentation. C’est la même chose avec les médicaments et les « pharmas », pour ne pas parler des médecins qui donnent des différent ordonnances n’importe comment. Et que font les vétérinaires et les gens qui « cultivent » les animaux?

    TOUT, dans tous le domaines, est tellement corrompu aujourd’hui partout et les politiciens sont comme tout le mont; Ils ne pensent qu’à sauver leur propre place « au soleil ». Trouvez vous deux journalistes qui « osent » écrire et « faire scandale » pour vraiment réveiller « le peuple/les consommateurs », qui malheureusement sont très, très ignorants en grand majorité. Réfléchissez un peu: Des gens qui vivent jusqu’à 85 – 100 ans aujourd’hui appartiennent à la génération avant la deuxième guerre mondiale. Pourquoi existe-t-il tant d’autistes, tant hyperactives, tant de « déprimés », tant d’enfants avec les diagnoses ADHD et BPCO et l’asthme, tant de personnes avec une immunité très basse, qui crée les inflammations, qui encore donne le cancer etc. Incroyable si on y pense!

    France comme pays pourrait bien fournir une alimentation saine à son peuple et même exporter ses produits « paisible ». L’Europe n’a pas besoin de « vendre » ses « armes de guerre » aux pays qui un jour vont les utiliser contre nous. Les USA non plus.

    Apprenez plutôt l’histoire « vraie » dans les écoles pour que les enfants aujourd’hui comprennent un peu pourquoi des « civilisations » ont disparu, l’ une après l’autre, lointain avant Jésus Christ. L’ignorance chez les peuples, le besoin personnel de « pouvoir » chez les plus malignes et « streetsmarts ».

    Notre terre est en train de se détruire complètement, lentement mais sûrement. A qui la faute?????

    A handfull d’hommes sur cette terre qui pensent uniquement à leur propre « fortune » personnelle!

  82. pauline abgrall dit :

    en gros il faut acheter les légumes frais qui ne vienne pas de l’étranger.Mais nous alons ou comme sa je trouve sa pitoyable qu’ons se moque de nous comme sa on devrais les attaquer en justice car c notre vie qu’ils métents en danger ,avec tout sa comment ne pas devenire annorexique dite le moi .!

  83. tant dit :

    Merci pour toutes ses infos,elles sont precieuses pour notre santé !!!! il faut réagir avant que ce soit trop tard…

  84. Chaboud Joelle dit :

    Je suis horrifiée par ce que je viens de lire sur les produits venant de Chine, mais pas surprise.
    Merci de cet article salutaire !

    Joëlle C.

  85. Chantal dit :

    Il y a déjà 31 ans que j’ai changé sut la façon d’alimenter ma famille et je ne connaissais pas tout sur le sujet.J’ai juste pensé que ce n’était pas possible de manger ce que les autres fabriquent pour nous et surtout qu’il nous enlèvent même le plaisir de cuisiner.Lachez pas continué à informer les gens c’est urgent….🤙

  86. BLOCH dit :

    je suppose que le thé soi-disant bio est vendu en
    grande surface, pas en magasin bio?
    Personnellement, j’achète mes aliments chez les producteurs locaux qui n’emploient rien de nocif (pour les fruits et légumes) .
    Et je complète au magasin bio. presque jamais de plats préparés. Et j’ai un petit jardin précieux pour les aromates et diverses salades rustiques.
    Ce qui est criant c’est que même les contrôles ne sont pas fiables, car l’économique passe bien trop souvent avant la santé! Je fais suivre, mais…
    Merci pour les infos, malgré tout!
    Lydia

  87. Lucie TAVEAU dit :

    Bravo, c’est très clair. Notre monde est soit disant en évolution ?? je pense que c’est plutôt le déclin. Le label Bio n’aurait jamais dû avoir besoin d’être créé, c’est le label « Saloperie Industrielle » que l’on devrait créer. Il suffit de voir comment les grandes surfaces ont augmenté leur rayon Bio depuis quelques années, la population commence enfin à comprendre que tous ces agro-industriels n’ont aucune conscience. Bilan : un monde de tricheurs, qui ne pensent qu’à leur argent personnel, et au final nous avons aussi les labos pharmaceutiques qui rentrent dans le système pour soit disant soigner, mais avec des conséquences…. ! Bravo pour votre courage de dire la vérité, il faut tous continuer. Je pense à une phrase d’Albert Einstein : ‘le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. » Il est grand temps de réagir, quel monde allons nous laisser à nos enfants et petits enfants ? C’est l’argent qui dirige le monde, ces gens n’ont aucune honnêteté, aucune conscience. Et si l’on ne marche pas dans la combine, on est considéré comme « anti développement ». Si l’on mangeait moins de viande, le monde entier aurait suffisamment pour s’alimenter, et on ne détruirait pas des millions d’hectares pour faire pousser l’aliment des animaux à manger, et on n’enrichirait plus Monsanto.
    Merci pour votre engagement à révéler ce qui va nous détruire, il faut du courage et il y a des prises de risques, car dès que l’on dérange le système on est fiché et soumis à représailles (cf. médical, environnement etc…)

  88. vila janine dit :

    bonjour
    j’ai justement acheté ce livre il y a peu et j’ai dévoré, lol,
    j’ai été scotché et dégoûté de m’apercevoir ce qu’ils nous font avaler mais HEUREUSEMENT je ne mange ni viande, charcuterie, lait de vache, yaourt (si bon pour la santé ???) etc… j’ose imaginer avec effrois ce que contiennent réellement nos médicaments industriels ????

  89. Gisèle CHAVE dit :

    j’ai bien lu votre lettre, comme d’habitude. Je ne mange que des produits locaux, fruits légumes, chou, carottesetc. BIO si possible, sinon petits producteurs. Je ne mange jamais de yaouth ni fromage blanc ni lait. Je m’en trouve très bien. Je mange quinoa bio et riz bio lentilles, J’ai 83 ans et en pleine forme. Grand merci d’informer le public, mais je connais des personnes qui ne se préoccupent absolument pas de tout cela !!! quelle tristesse. Encore merci. GC.

  90. marechal dit :

    stupéfiant, j’y croyais au produit BIO,

    trés bien expliqué !!!! çela nous coupe la faim!

    bonne fêtes de fin d’années!!

  91. Aline Dubois dit :

    merci pour les renseignement je fait déjà attention j espère qu’il y a plus de personnes qui dénonce publiquement ces choses et faits des pétitions pour êtres entendues des gouvernements et de la santé publique .

  92. Lugagne dit :

    Merci pour toutes ces infos que nous connaissons plus ou moins malheureusement
    Je vais ajouter une information
    Il y a déjà 14 ans une de mes amies médecin urgentiste à Gap me téléphone et me dit Je sais que tu aimes cuisiner gastronomique quand tu reçois , as tu des cèpes dans ton congélateur, (j en avais toujours que j achetais dans les surgelés) Jette les tout de suite ils sont ramassés dans les pays de l est contaminés, irradiés plus,plus,plus!!! Et voilà des cancers de la thyroïde ou autres en devenir…

  93. Bochra Mezhoud dit :

    Merci pour cette lettre. Je n’ai jamais acheté de plats industriels et j’ai toujours cuisiné moi-même tout ce que je mange. Mais vos informations sur le thé, même bio, m’ont dévastée ! Je suis une grande consommatrice de thé, pas toujours bio mais pas celui de la grande distribution. Qu’en est-il du thé bio de chez naturalia ?
    Et les grandes enseignes de thé, comme mariage frères, sont aussi à éviter ? Quelle angoisse !!!!!

  94. DESCHAMPS dit :

    merci pour l’info .je manges bio .
    informer les gens à l’heure de grande écoute
    merci à vous d’avoir le courage de dénoncer trop de personnes pensent au profit plus que la santé humaine
    Josiane

  95. Maz dit :

    Bravo pour votre courage et je partage avec grand plaisir votre article. Le monde change, je veux y croire.

  96. ROYER dit :

    Je savais déjà qu’au niveau des plats déjà tout prêts, il y avait n’importe quoi dedans et je n’en achète jamais. Mais que le paprika, le miel etc…. qu’on laisse faire ceci, c’est vraiment honteux et « dégeulasse ». A quoi servent nos autorités sanitaires ?
    Je suis sûre d’une chose, c’est que nous sommes vraiment des vaches à lait, et ce qui compte c’est l’argent à tous prix ! !!!! J’aimerai tant qu’il y ait plus de gens qui réagissent et qui disent non à cette société qui se base actuellement sur les plus mauvaises valeurs qui existent à tous niveaux !

  97. noelline labbé dit :

    Merci de toutes ces informations. Simplicité et achat local voilà une priorité selon moi.
    Mais surtout s’informer et informer nos personnes ,famille autour de soi.

  98. Annick dit :

    Il y a très longtemps que j’achète au maximum local et toujours bio et que je cuisine moi-même tous mes légumes frais (je suis végétarienne). Et cela ne me prend pas plus de temps… Le naturel, le bio ce n’est pas une mode pour moi mais un art de vivre. Et je puis vous affirmer que ma santé est excellente pour mon âge (70).
    Votre article ne m’étonne pas vraiment. Néanmoins merci de nous avoir rappelé ces horreurs de l’industrie.
    Ce sont les laboratoires pharmaceutiques qui doivent être contents… Comme toujours, on va s’attaquer aux maladies mais pas aux causes.
    Pourquoi ne va-t-on pas voir du coté de ces industries chimiques qui polluent, ces industriels de la transformation qui empoisonnent leurs clients….?
    Quand on pense que les petits artisans locaux qui travaillent avec conscience sont plus que contrôlés et obligés de remplir toutes les normes sanitaires qu’on leur impose!!!

  99. evelyne Schasca-Germann dit :

    avant de manger de la m….on pourra aller brouter l! herbe des champs….??? à moins que…????
    Bonne année quand même et continuez à nous « gaver » non pas ces pauvres bêtes…mais comme des humains crédules parfois !!!!
    e.schasca@bleuwin.ch

  100. GUIBERT Christine dit :

    Tout à fait d’accord avec vous ! Les importations à tout va ne sont pas suffisamment surveillées pour faire confiance, (également pour les médicaments génériques…). L’idéal, c’est bien de cuisiner soi-même avec des produits simples et si possible locaux. Pour tous les autres, se rapprocher du bio autant que possible. Pour les produits industriels, et cela prend vraiment du temps, lire les ingrédients. Quand les recettes indiquent une liste infinie de produits qui n’ont rien à y faire, remettre en rayon et les bons produits à l’ancienne deviennent vraiment très rares! Pour les fameux yaourts, contrôler régulièrement les ingrédients car la recette change parfois à votre insu et là, grosse déception côté goût. Revenir à l’essentiel des ingrédients, c’est l’idéal…

  101. Frederic dit :

    Bravo
    Pour mettre en place ce genre d’information c’est déjà une avancée.
    Mais que tout le monde arrête de dire que c’est la faute aux autres ou aux élus.
    Si on en est là c’est parcequon achète ces produits degueulasse
    Je travaille avec des agriculteurs certains en Bio, il n’ont pas de quoi vivre de leur travail et vous voulez les accabler parce qu’ils utilisent certains produits…
    Achetez a prix juste!
    Au lieu de boeuf a 5€ le kilo prenez du bon qui a du goût
    Au lieu de carottes a 0.89€le kilo gorgées d’eau
    C’est à nous de changer pas aux autres

  102. Mr Bertieux Jean-Pierre dit :

    C’est terrifiant!!! Je savais que dans l’alimentaire il y avait des abus mais là…
    Remarquez que ce n’est pas totalement nouveau, déjà certains, comme Marcel Pagnol, avaient dénoncé des abus comme dans Fanny, je crois, où un vendeur malhonnête vendait des anchois verdâtres comme  » ANCHOIS DES TROPIQUES « …

  103. bouiilet dit :

    Mais qu’est-ce qu’on attend pour foutre en tôle le ministre de la santé et sa clique censée nous protéger des industriels véreux ?
    Demandons à nos futurs dirigeants 1) la création d’un Conseil d’Etat de protection des consommateurs, 2) de peines lourdes (prison ferme) pour tous ces trafiquants et marchands de cancers, 3) d’étaler au grand jour, dans les médias, le nom des sociétés d’empoisonneurs. Assez !

  104. Angillis dit :

    c’est tout à fait correct.j’ai travaillé quelques années proche du secteur de la distribution, le groupe Delhaize,qui était de loin le moins mauvais.
    mais ce qui m’étonne le plus c’est la difficulté de faire comprendre et admettre aux gens qu’ils sont trompés, même avec le Bio.
    parfois je me dis : tant pis pour eux.
    heureusement vous êtes là avec des informations précises et concrètes en plus de votre persévérance.

  105. Picault Janine dit :

    Que de conseils précieux que je transmets à de vieux amis mais qui, comme la plupart des personnes âgées ne peuvent pas lire de si petits caractères et aussi ne possèdent pas d’ordinateur, ce qui me donne une transmission difficile. Pouvez-vous, cher Mr Bazin, m’aider, nous aider (car ils sont nombreux) à remédier et à résoudre cette difficulté majeure? Je vous en remercie.

  106. Fattouh dit :

    Quel horreur! Quelle vie nous menons ! Les gouvernements sont devenus aveugle a cause d’argent

  107. CHTEPENKO hUGUETTE dit :

    Article intéressant. Ca ne me concerne pas directement car j’achète local et bio.
    Il est bon de connaître toutes les roueries de l’industrie.
    Quelle honte, il n’y a vraiment que l’argent qui prime !

  108. arbeit dit :

    Que de saloperie dans tout ce que l’on achète c’est pour ça que je fais mes conserves moi même avec les légumes de mon jardin.Dommage il ne faut plus rien prendre de ce qui vient de chine,ils sont très sales.

  109. Monique Bourdin dit :

    Bonsoir,
    J’ai lu votre article, je trouve inadmissible que ces produits pourris soient autorisés en France. On devrait obliger ces patrons à manger ce qu’ils fabriquent. J’ai acheté le livre dès sa parution et j’ai eu du mal à manger après. On achète sur le marché et jamais de plats préparés.
    Un grand merci pour votre travail.

    • Jaio dit :

      Il n’y a pas que les plats préparés, si vous prenez du fromage rapé, il y a beaucoup de chances d’acheter un amalgame avec un bon pourcentage d’amidon de pommes de terre et cela dans beaucoup de marques même dans l’Emmental suisse (Chez Aldi).

  110. LAURENT dit :

    Merci pour toutes ces informations, vous avez raison
    il est préférable de préparer sa nourriture soi-même.
    Nous perdons du temps sans nous en rendre compte,
    par exemple en regardant toute la publicité à la télé,
    et des choses inutiles. Il nous faut être vigilants pour
    garder une bonne santé. Merci, merci.

  111. MARTIN JOSIANE dit :

    C EST VRAIMENT LA MERDE…..QUAND SERA T ELLE DENONCEE PAR NOS GOUVERNANTS…..SI L AGRO ALIMENTAIRE TUE PLUS QUE LES GUERRES …OU VA T ON…?….JE N AI PAS BCP DE MOYENS ET NE SAIS PLUS QUOI MANGER ET BOIRE…MERCI D INFORMER…

  112. PLISSON dit :

    Il y a longtemps que je vais au supermarché uniquement pour les sacs poubelles et les livrets de sudoku. Et jamais ni à Leclerc, ni Carrefour ni Auchan.
    J’estime qu’il n’y a rien à manger dans ces magasins, et que le gâchis alimentaire sont tous ces produits frelatés et empoisonnés.

  113. franceschi dit :

    Merci.Continuez surtout à nous informer. C’est une vraie « jungle ». Il va bien falloir trouver un moyen pour en sortir. Je pense surtout à nos petits, empoisonnés à longueur de jour.
    Comment peut-on diriger des pays et laisser faire celà consciemment ? et ……… DORMIR TRANQUILLES SUR LEURS DEUX OREILLES

  114. laforet dit :

    Bonjour
    je cuisine le plus possible car j’ai la chance d’habiter a la campagne et j’ai des agriculteurs bio autour de moi merci pour votre aide et continué

  115. wiernsberger Marie-Noëlle dit :

    Belle révision…. beau courage !!! C’est plus agréable qu’on pourrait le penser de préparer ses repas avec des éléments de base, encore faut-il le trouver .. parfois ça n’est pas si simple
    Continuez ça nous donne la volonté de rester vigilant…

  116. Gaétan Massicotte dit :

    Bientôt on ne pourra plus rien manger. Je me désole.
    Pour ma part je n’achète jamais de produits venant de la Chine ou de l’Amérique du Sud. Je sais avec quoi ils fertilisent les champs. En est-il de même pour les produits venant des USA, du Maroc et d’ailleurs ?

  117. elisabeth ARKUS dit :

    Ce que je viens de lire me laisse sans voix… du paprika
    avec des crottes de rats !! bon, je me demande ce qu’il
    peux y avoir dans le curry et le poivre ( deux produits
    que j’adore !!). J’essaie d’ éviter ce qui vient de Chine,
    mais ça n’est pas toujours facile ( surtout dans le textile).
    Je mange au maximum bio, artisanal… et assez cher.
    Je mange peu, mais du bon. Merci pour vos infos
    pas toujours joyeuses… mais sérieuses. ELSA

  118. sisou dit :

    c’est horrible! Merci pour les informations. Je pense qu’à l’avenir je serai un peu plus attentive à ce que je mets dans mon chariot lorsque je ferai mes courses. Merci encore

  119. dédétal dit :

    il n’y a pas que des produits de merde qui sortent de l’ agriculture , mème quand ce n’est pas du BIO , un peu de respect pour les agriculteurs , qui ne gagnent pas cher à l’heure de travail , sans congés payés , pas aux 35 heures , le problème c’est que quand ils sont sortis du milieu agricole , ils sont souvent considérés comme du MINERAI , pour faire de la plus -value en marge , le produit ne représente pas beaucoup d’ argent , dans le prix de vente …..

  120. JEAN KALAB dit :

    Nous sommes dans un cercle d’autodestruction à plus ou moins long-terme. Nous votons pour des menteurs incapables que nous devons supporter à moins de manifester violament et de bloquer tout fonctionnement.
    Les quêteurs d’alertes sont poursuivis par la justice par les services spéciaux d’élimination. La Fatua n’est pas seulement religieuse mais une dominante de puissance  » argent, politique, opinion « . La démocratie un leurre.
    Liberté, Egalité, Fraternité, un rêve inaccessible sauf sur les frontons des bâtiments publiques. La Chine ne nous achète rien sans arrière-pensée. Il est moins onéreux et plus rapide de copier, de fabriquer moins cher, de polluer, et de dominer le reste. Première puissance commerciale mondiale. La France se délocalise et nous laisse le chômage en prime. Le négociants français achètent sans scrupule moins chère, la liste mérite un combat sans merci mais le confort et l’engagement est voué à l’échec pour plusieurs générations. Je ne proie de noir mais je ne vois pas les raisons d’être optimiste en étant réaliste.

    Jean – trop vieux et trop con pour me battre contre ce système pourri -.

    fatuau

  121. sali dit :

    Merci d’éveiller nos consciences et nous permettre de nous indignez face à ces manipulations collectives!

  122. vinot dit :

    simplement : Merci !

  123. Berhault dit :

    Bonjour ! Quand vous parlez de mal bouffe et de faire attention à ce que l on mange ! Je suis 100% d accord avec vous. Le challenge est encore plus grand quand on vit sur une ile ( française) dans les Antilles où les deux principaux endroits d approvisionnements sont Super U et carrefour market, que l on ne produit pas grand chose sur l île et que les fruits et légumes locaux proviennent des îles alentours bourrés de chlordechone !
    La vie ici à un prix ! J essaie de cuisiner au maximum ! … j apprends à consommer autrement. Et en moindre quantité !
    Merci pour vos newsletters
    Carole

  124. Bouchra NAHAR dit :

    Merci de partager ces infos d’une extrême importance! J’étais au courant mais Je suis en colère, l’argent est au centre du Monde avant tout ( santé, altruisme , amour…). Ça me dégoûte! Je suis une maman qui cuisine toujours mais il y a forcément des cochonneries dans mes placards et frigo. Je vais faire circuler cette alerte dans mon entourage. Merci encore.

  125. NONDEDEU dit :

    Bonjour, je savais qu »il fallait se méfier de ce que l’on achetait, mais àc e point-là … Je vais transférer cette lettre à tout mon carnet d’adresses.
    Merci de nous informer avec courage. J’achète mes légumes cultivés d’une façon « raisonnée », mais les fruits, difficile. J’achète des pommes sachant que les arbres ne sont traités qu’avant l’arrivée des bourgeons, et j’en achète seulement en saison. Je n’en achète plus en grande surface. A quand une règlementation fiable car si même le service des Fraudes ne fait rien, où va-t’on ? Il faudrait que la Justice s’en mêle mais on connaît notre justice, on ne peut plus lui faire confiance non plus.

  126. Marc PASSEDAT dit :

    Beurk ! Votre lettre est à vomir ! ! !

  127. LABISE NICOLE dit :

    MERCI MILLE FOIS POUR TOUT. MON MARI ET MOI SOMMES »BIO » DEPUIS BIENTOT 30 ANS .
    MAIS J’AI ETE ABSOLUMENT EFFAREE DE CONSTATER L’ETENDUE DES DEGATS.

    ENTRE L’AGROALIMENTAIRE ET LABOS PHARMACEUTIQUES
    IL NE FAUT PAS S’ETONNER DU NOMBRE DE CANCERS ET AUTRES . DOMMAGE QUE CERTAINES PERSONNES RESTENT SEPTIQUES, J’EN AI MALHEUREUSEMENT DANS MON ENTOURAGE.
    EXCELLENTE ANNEE 2017 .

  128. Denis Ralet dit :

    Bravo pour votre engagement.
    J’ai écrit un livre « Le cauchemar du Président » qui décrit nos 30 prochaines années, notamment sur le plan de la consommation, production, transports, environnement … Que nous réserve notre avenir si nous ne changeons rien ? Va-t-on droit dans le mur ?
    Extraits sur http://www.telarcom.fr
    Sorti en Belgique, sortie en France le 17/03/17.

    Bonne continuation !

  129. soto henri dit :

    Très bien expliqué, merci pour toutes ces infos , je fais suivre.
    cLDT.

  130. laurent dit :

    Merci pour ces infos, je reste sans voix, j’étais déjà septique sur l’alimentaire, mais à ce point là ! Je vais devoir faire encore plus le tri.

  131. lorand dit :

    Merci pour ces infos, j’étais déjà septique sur l’alimentaire, je vais devoir être encore plus vigilante.

  132. Chavanel Francoise dit :

    Rien ne m’étonne de cette machine agro alimentaire qui a un seul but :le fric….on fait tout vécu’ importe quoi…
    Nous à nos âges nous savons tout cela et nous nous méfions….mais imaginez une famille nombreuse qui rempli un caddie avec un but :économiser et nourrir 5ou6personnes…. .
    Bien à vous.

    Tout

  133. Baroffio dit :

    Je suis assez avisée dans mes achats,pour les produits locaux ,mes doutes pour les épices et le thé se confirment donc oú acheter ceux-ci sans crainte?si vous avez des adresses merci d’en parler.

  134. Françoise dit :

     » tant qu’il y aura des gens pour manger de la m…. » Le souci c’est que les gens n’ont tout simplement pas toujours les moyens de dépenser plus d’argent dans l’alimentation.
    On en revient toujours à la même chose la justice, la médecine et maintenant aussi l’alimentation pour les plus riches.

  135. Wallart Claire dit :

    Heureusement tout le monde n’est pas idiot et c’est pas parce qu’on est ieux que l’onest sénile !bisous CLaire

  136. Pierre Tanguay dit :

    Wow;
    Encore une façon de faire peur au monde, ceux qui crois
    sans vérifier les origines du message , la véracité, preuve à l’appui . Bien sur, on utilise les mots ` » Crottes de souries « et autres termes épeurants pour créer la panique.
    On ne publiera pas mes commentaires de peur créer des points d’interrogations, bien sur. Bravo la peur !

  137. Patrick dit :

    Outre réparations leurs incombant, condamner ces industriels à  »bouffer » leurs saloperies pendant 10 ans!!!

  138. Louise-Marie dit :

    C’est très choquant et scandaleux !
    Oui, nous pouvons décidé de consommer autrement, mais pas tous. Que peuvent faire des familles qui vivent avec les minimas sociaux ? Comment feront ces trop nombreuses personnes qui survivent grâce aux colis et repas distribués par les associations caritatives ?
    Je suis en colère contre nos dirigeants politiques et contre la justice qui ne font rien pour protéger les citoyens.
    Les agissements des industriels devraient être cités comme « crime contre l’humanité ».
    Merci pour vos cris d’alarme.

  139. Jousset dit :

    Difficile à « encaisser » tout cela !
    J’achète bio depuis le décès d’un fils des suites d’un lymphome
    Je transfère ces infos à mes enfants afin qu’ils se protègent ainsi que leurs enfants
    Merci pour ces pénibles nouvelles

  140. BEA dit :

    Nous pouvons bien manger en allant au marché ou des petits producteur locaux vous vendent leurs produits… et en plus vous dépenserez pas plus car moins de gaspillage…
    et les produits se gardent mieux.

  141. Lorraine Lefebvre dit :

    Merci!

  142. patrick G dit :

    bonjour a toutes et tous,
    Heureusement que l’on ne sachent pas tout, car depuis ont seraient mort de faim!, ont ne mangeraient plus rien!!!…

  143. Val dit :

    Bonjour et merci pour cet excellent article. J’ai lu le livre auquel vous faites référence et je recommande à toute personne soucieuse de sa santé par l’alimentation de le lire, au moins on en peut plus dire qu’on ne sait pas apr_s la lecture de cet ouvrage édifiant.
    Ca fait peur quand même! Je ne pense pas que ça prenne plus de temps de bien cuisiner. En effet, je ne passe plus de temps en grande surface comme avant, faire les courses au magasin bio du coin ou sur le marché est moins contraignant qu’aller en grande surface anonyme et qui, au bout, me faire toujours dépenser plus que nécessaire. Et quand je cuisine, je fais toujours quelques proportions de plus pour les congeler ce qui me permet d’avoir toujours de bons plats de prêts. Et, par exemple pour la soupe, il y a de très bons robots qui font gagner du temps. Le Vialiseur de Marion Kaplan permet aussi de très bonnes cuissons sans surveillance. Et notre corps nous sera vite reconnaissant et alors le temps passé à cuisiner est du bonheur et de la santé gagnés!

  144. leflambe dit :

    horrible, il n y a pas de mots où sont les enfants et ce industriels que mangent ils ?

  145. Delauze dit :

    Une fois de plus MERCI des infos que vous nous faites parvenir !!!
    Bien sur le bio coute plus cher, mais il faut faire un choix entre sa santé et son porte monnaie… d’autant que les céréales bio ne sont pas très chères en vrac dans les points de ventes spécialisés.

  146. Guillaume Madeleine dit :

    merci pour ce message sur lequel je suis entièrement d’accord et depuis longtemps – j’essaie de mettre en garde mes grands enfants mais ce n’est pas gagné car ils me disent que le bio c’est trop cher ! je leur réponds que , si la cochonnerie ne se vendait plus, on serait bien obligé de nous offrir que du bio ou du moins trafiqué ! hélas ce n’est pas gagné mais je persévère – encore merci de tous vos conseils

  147. boanerges dit :

    Sachant que les petits producteurs vendant sur le bord des routes ou dans les marchés vendent aussi toutes les saloperies décrites, on va finir par ne plus manger du tout.

  148. Coupiac Pierre dit :

    en 1963, le prof de chimie de la fac nous a appris que la pulpe de fruit dans l’Evian orange était un produit chimique plastique qui gonflait à l’eau. L’evian orange avait notre confiance car ça faisait naturel. Il nous a parlé des chaussettes inusables qui étaient trempées dans des bains pour les fragiliser. A la sortie de la guerre en 45, une agence de controle des produits chimiques fut fondées; mais elle donnait des résultats trop négatifs; il a suffit de changer les dirigeants pour que les résultats soient plus convenables. Le gros problème est le financement des Fac par les industriels et la confiance dans les analyses de ces industriels , l’état se désengageant (cf Monsanto, etc), ce contre quoi était le mouvement de 1968.

  149. Coupiac Pierre dit :

    Que faire? Je suis un adepte des marchés paysans. On trouve un peu de tout, mais on repère celui qui fait du bio ou presque, on repère les revendeurs et on se fait une sélection de bons? paysans producteurs. Je pense que ce n’est pas trop cher car les prix à la balance sont arrondis et le paysan rajoute parfois un gros quelque chose contairement au supermarché où on paie au centime prés. Avec l’arrondi du marché, je pense gagner 10% environ. Attention aux sceptiques ou aux septiques! Ne soyez pas antisceptiques!!

  150. ELENA CAROLA dit :

    MERCI MERCI POUR TOUS LES COMMETAIRES

    VOUS AVEZ GRANDEMENT RAISON

    BRAVO

  151. Bustillo dit :

    Bonjour
    Les industriels ne pensent qu’a se faire du fric et empoisonnent les gens , le pire dans tout ça c’est que nos politiques sont très bien au courant de tout ça , je vous encouragent à fuir tous ces industriels de la mal bouffe.
    Bio et local voilà le bon sens.
    Bonne année à tous

  152. gontier dit :

    Merci à l’auteur, je suis informé depuis bien longtemps sur toute la merde que l’agroalimentaire fabrique, mais je vais encore démultiplier cette information.
    Quand je vois aux caisses des supermarchés ce que les gens mettent dans leurs charriots, j’en suis effaré.
    Quel inconscience et en plus il disent que « le bio ça n’existe pas ». Malgré tout, beaucoup et de plus en plus nombreux deviennent des consommateurs avertis.
    Le choix est pourtant simple, bien consommer et être en bonne santé ou empoisonné en enrichissant les pourris.

  153. Hervé dit :

    Un article et de nombreux commentaires qui expliquant que tout est simple : il suffit de dépenser plus.
    Un tout petit paramètre occulté : tout le monde n’a pas les moyens d’utiliser vos recettes miracles …

  154. Antoine dit :

    La première étape du « changement » est la compréhension et la connaissance… Si tout le monde est au courant du probleme, on peut le résoudre… Et ici le problème est clair et documenté. Tant que « les gains sont privatisés, les risques sont mutualisés (payés par tous en cotisations sécu) », on n’aura aucun sens de responsabilité des industriels. A nous de mettre nos politiques face à leur responsabilité pour que les industriels ne fassent plus n’importe quoi !!!

  155. Linc dit :

    Bonsoir a tous ,curieuse dans savoir toujours d’avantage , j’aimerais connaître de bon ouvrages a lire à ce sujet , si vous avez des propositions , je vous en remercie .

  156. Mondin dit :

    Mais il serait plus simple d interdire la vente de tous ces produits reconnus dangereux . Il y a une hypocrisie à laisser les grandes surfaces vendre du poison et clamer qu il ne faut pas en acheter.Les produits plus nobles sont chers et une partie des Français de peut pas se payer des aliments sains. C est malheureux tout de même.

  157. Michèle JOUGLEUX dit :

    Merci pour vos renseignements précieux, et le travail que vous faites.
    Je me doutais de quelques supercheries, mais à ce point là, non. Je sais que pour l’argent, certains sont capables de tout.
    Merci à vous

  158. Conte dit :

    cela ne m’étonne pas.
    Comme dit Pierre Rabhi, quand on se met à table, il aut mieux dire « bonne hance » que « bon appétit »

    merci à lapersonnequi a osé écrire le livre mais elle aurait dû avoir le courage de dénncer l’entreprise même si je sais que c’est facile de le dire quand on est pas le payeur …

  159. Jacqueline Houyoux dit :

    Incroyable!
    Si les produits bio sont frelatés,ou peut -on acheter du thé vert sans pesticides ainsi que du miel?

  160. Monique Péquignot dit :

    Merci pour ces informations importantes concernant notre santé.
    Je savais qu’il se cache des (arnaques et truanderies) mais à ce point, je suis scotchée. Mais où va t’on ? Il y a des gens capables de tout pour l’argent. Ils seraient prêts à tout pour ne pas manquer des ventes. Honte à ceux là !!!
    Merci pour le travail que vous faîtes pour nous informer.

  161. Jacqueline Houyoux dit :

    Incroyable et inquiétant pour le consommateur.
    Manque de contrôle a l’entrée de tous ces produits à leur entré en Europe et surtout manque de pénalité envers tous ces pays peu scrupuleux quant à la santé des gens.
    Si les produits bio ne sont pas fiables,comment échapper à toutes ces magouilles et rester en bonne santé ?
    C’est vraiment décevant de rester impuissant devant l’empleur du problème .Merci pour vos informations

  162. winsley dit :

    Bonjour, je suis déçue de ne pouvoir transmettre cette page sur facebook, je n’ai pas de compte ailleurs, et bien que mangeant du bio depuis ma naissance, ainsi que mes enfants, (seule ma soeur a dérogé, cancer du sein et depuis elle mange bio), j’aimerais partager cet article avec mes connaissances, je suis déjà convaincue de tout ce que vous y expliquez. Et j’aimerais tant que les gens boycottent les hyper et supermarchés, qui tuent l’économie des pays, en tuant nos artisans qui, pour arriver à survivre, sont aussi obligés de vendre de la malbouffe (en utilisant les farines toutes prêtes et les améliorants et conservateurs pour les boulangers par exemple…). Les nouvelles foodcoop sont LA solution pour les villes, et connaissent en France un essor intéressant.
    Merci et bien à vous

  163. DUGARD dit :

    J’ai été très attentive à tout ce qui est dit…Tout ce que je savais déjà, et que tout le monde se doutent un peu…..Mais la question que je me pose, c’est que fait-on pour interdire cet assassinat collectif……??????

  164. Riquet dit :

    Pour abonder aux remarques du type de :

    Antoine dit :3 janvier 2017 à 18 h 29 min
    Chavanel Francoise dit :29 décembre 2016 à 17 h 38 min
    Denis Ralet dit :29 décembre 2016 à 12 h 32 min
    Frederic dit :28 décembre 2016 à 18 h 54 min
    Lucie TAVEAU dit :28 décembre 2016 à 15 h 35 min
    sudan dit :28 décembre 2016 à 9 h 39 min

    Je rajouterais l’ambition n’a pas de frontière, le mal qui nous ronge en France aura gagné les chinois accusés de nous vendre la merde d’ici peu.
    Le responsable de la malbouffe et la surconsommation dans tout les domaines, loisirs en premier !
    Si on inverse pas la tendance on va droit dans le mur. mais aucun politique de haut niveau ne le prônera, Chaque niveau de politicien en dessous nourris par la même ambition de réussite dans le système prêchera la même relance par la consommation.
    il ne faut compter que sur nous les plus nombreux en bas de l’échelle pour faire vaciller cette pyramide et tomber les têtes inconscientes en modérant nos envies de faire mieux que le voisin en matière de luxe…voyages, quad, maisons, piscines bleu illuminées chauffées, climatisées, ………. . On se bat tous pour essayer d’avoir et profiter de ce genre de choses encore quelques temps….c’est ça la fuite en avant !
    La surproduction automatisée et le temps récupéré en loisir nous a amené déjà jusque là, est il encore temps de réfléchir ?
    sommes nous sur qu’ils y a 100 ans seulement nous n’étions pas plus heureux a ne consommer que ce qui étais simplement produit a coté de chez nous sans être soumis à cette gangrène qu’est devenue la voiture et les camions pour transporter tout azimut des produits pour fabriquer les produits , en utilisant des produits, produits par les producteurs de pollutions. pétrole électricité ………. enfin je sais qu’il en faut pour fabriquer des produits pour emballer et transporter les produits destinés a fabriquer les malades de la pollution et permettre aux pharmaciens, directeurs de labos , de firmes de fabrication d’avoir une piscine encore plus profonde, un gouffre de gaspillage en quelque sorte !!
    Ne cherchons pas les coupables trop loin, c’est nous !!!!

    Alors sensibilisons simplement au niveau d’en dessus du notre pour déjà freiner cette course au toujours plus…. après ????

  165. Grossiord dit :

    Merci ! Mais que faire quand on habite la ville ? pas de produits sains abordables financièrement…) les épiceries BIO sont pour le porte-monnaie bien rempli ! pas de jardin personnel ! etc… donc impossible de manger sainement. Vos révélations plus précises que ce nous supposions ? sont à vomir, à nous couper l’appétit Alors que faire ??????
    Un peu d’humour: Comme m’a dit ma fille en rigolant si nous vivons beaucoup plus vieux… c’est grâce aux conservateurs que nous mangeons.

  166. HUARD dit :

    POURQUOI NE PAS PORTER PLAINTE COLLECTIVEMENT

  167. André Ausset dit :

    Très bons renseignements ,on s en doutait un peu mais pas dans ces proportions !

  168. Monique Goethals dit :

    Que peut-on encore manger.
    Des aliments qui se trouvent depuis des jours dans le rayons d’un magasin macrobiotique?

  169. Grelier dit :

    Pascale
    Un grand merci pour le travail d’infos et de recherche que vous faites. Tout ce que vous dîtes est Vrai.Depuis 5ans je mange sans colorants ni conservateurs,et ca m’a chargé la vie..Le cancer foudroyant est lié directement à la nouvelle alimentation!!!!!

  170. AGNES dit :

    comment le commun des mortels dont je fais partie peut-il vérifier les produits élaborés qu’ils soient fabriqués avec le label « France « puisqu’il les produits qui sont présents ne sont français qu’en très faible partie ! Et ceux fabriqués à l’étranger ne sont pas contrôlés à leur arrivée ou mal contrôlés , les douaniers sont en faible nombre …
    Tout est à l’avenant même les actes de successions qui doivent être les photos de documents vrais ne sont pas contrôlés par leurs Chambres quant aux magistrats ils sont vendus au plus offrants .
    Justice est un qualificatif à considérer nul.

  171. Naima HB dit :

    Bravo, sensass. votre article;
    quand donc les gens prendront t’ils conscience?
    Je lis beaucoup ce type d’articles; et fais des efforts pour améliorer mon alimentation, et les résultats ne se font pas attendre; quel plaisir de manger une salade de crudités
    maison, un potage de légumes sain , des jus de fruits maison; un gâteau dont l’odeur embaume l’appartement.
    merci, merci et encore merci.

  172. Isabelle C dit :

    Mais ça n’est quand même pas compliqué de se nourrir sainement ! Pourquoi donc acheter des produits industriels ?
    Il suffit d’acheter des fruits et légumes (bios évidemment de préférence) et il n’est même pas nécessaire de passer du temps à les cuisiner ! Il suffit de les laver et pour les légumes de les cuire à la vapeur. La plupart des légumes n’ont pas besoin d’être épluchés, il suffit de les frotter sous l’eau, ou bien comme les courges par exemple, de les couper en deux et de les manger à la petite cuillère à l’intérieur. ça ne prend pas plus de temps que de mettre des pâtes à cuire !
    Alors, à l’attention de tous ceux qui ont laissé des commentaires désespérés: arrêtez de vous lamenter, les solutions elles existent et elles sont toutes simples !

  173. Rita dit :

    Isabelle C,
    J’ai compris votre commentaire. Mangez-vous à la cuuillère que des légumes crus, cuits ou autrement?. Bravo si vous le pouvez. Vous devez cependant avouer qu’il y a toujours possibilité de se faire f… même si on parle de produits bio. L’industrie est très gourmande et en demande toujours plus et elle trouve toujours des moyens peu catholiques pour vous en passer sans que vous vous en rendiez compte…Alors lorsque vous regarderez dans votre assiette vos carottes ou vos courges. posez-vous la question « Sont-elles réelles? »

  174. Marie-Christine chapelon dit :

    Bonjour,

    Même si cet article semble peut-être exagéré, concernant certaines pratiques, il est vrai que cela peut très bien arriver. Quand c’est l’argent qui dirige le monde et non plus l’homme au centre de tout, tout peut arriver et surtout le pire !
    Par contre, ce qui me semble très intéressant, ce sont les conseils de bon sens donnés pour éviter de se retrouver confronté à des comportements honteux et avoir une alimentation qui ne joue plus son rôle d’apporter du « vivant » et répondre aux besoins de nos organismes.
    Merci aussi d’éveiller les consciences.

  175. Bahia Benchaabane dit :

    Oui j ai lu ce livre merci d en parler c est d une importance capitale et les gens ne s en rendent pas compte ! Je suis dégouté par cette alimentation et toutes ces publicités mensongères.j espere qu il y aura une prise de conscience car les maladies dites de civilisations prennent de l empleur et ça fait peur !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SANTE NATURELLE :

Ces 10 Trésors peuvent Changer Votre Vie

Les Dr Veroli, Ménat, Lemoine, Kuhn et la pharmacienne Fabienne Millet vous révèlent leurs 10 remèdes les plus précieux :

 

✓ L'huile essentielle de Lavande fine pour vaincre le stress,

✓ La "griffe du diable" contre l'arthrose,

✓ La Gymnema Sylvestris pour sortir de la dépendance au sucre,

✓ La technique ancienne des sioux pour une vision d'aigle,

✓ Les secrets de l'huile de Haarlem

 

Et 5 autres secrets à retrouver dans ce dossier inédit !

 

Téléchargez dès maintenant ce dossier GRATUIT et recevez les meilleures informations de Santé Corps Esprit directement dans votre boite emails

Veuillez renseigner une adresse email valide