Tabou : plus de risques après la première dose !

Cher(e) ami(e) de la Santé,

Début juillet, 96 médecins ont publié une tribune dans le Journal du Dimanche pour lancer un « appel à la vaccination obligatoire des soignants ».

Parmi les signataires, on retrouve l’inénarrable Karine Lacombe, dont les liens d’intérêts avec Big Pharma sont notoires.

Mais figurez-vous qu’un petit malin est allé voir les conflits d’intérêts de tous ces signataires… et le résultat est SAISISSANT[1] !

Tenez-vous bien : les 96 signataires ont reçu collectivement 8,8 millions d’euros de l’industrie pharmaceutique (seuls 14 signataires ont reçu moins de 1000 €).

Et parmi les 10 signataires les plus « récompensés » par Big Pharma, tous ont des liens d’intérêts avec les fabricants de vaccin Pfizer, Astrazeneca ou Johnson & Johnson… et parfois les trois à la fois[2] !

Il faut donc faire très attention à ce qu’on vous dit dans les médias.

Et il est temps de faire une analyse INDÉPENDANTE de ces vaccins anti-Covid.

J’ai commencé à le faire dans ma dernière lettre, en me lançant dans un essai d’évaluation du bénéfice-risque selon votre âge et vos comorbidités.

Je poursuis aujourd’hui cette analyse – c’est un peu technique, mais si cela vous ennuie, vous retrouverez à la fin de ce message ma réponse à la question « qui a intérêt à se faire vacciner ? ».

Pour savoir si on doit se faire vacciner, il faut comparer le risque de se vacciner (effets indésirables) au risque de ne pas le faire (et de souffrir d’une forme grave de la Covid).

Et pour cela, il faut évaluer 4 données clés :

  • 1) Votre risque d’être infecté par le Sars-Cov-2 à l’avenir ;
  • 2) Votre risque, en cas d’infection, d’avoir une forme grave de la Covid-19 ;
  • 3) Le « bénéfice » du vaccin, c’est-à-dire sa capacité à vous protéger de l’infection et des formes graves de la Covid-19 ;
  • 4) Et votre risque de subir des effets indésirables graves du vaccin.

Dans ma dernière lettre, je vous rappelais que le risque d’infection à l’avenir (point 1) est très difficile à évaluer ! Et qu’il ne faut pas croire ceux qui vous disent qu’une « 4ème vague » est certaine : ils n’en savent RIEN !

Quant à votre risque d’avoir une forme grave en cas d’infection (point 2), il dépend de votre âge et de votre état de santé, bien sûr, mais aussi de votre accès aux traitements précoces et préventifs très efficaces comme la vitamine D et l’ivermectine.

Maintenant, parlons du point 3 et de la capacité du vaccin à vous protéger de la Covid.

Rappel : avant de réduire votre risque, le vaccin l’AUGMENTE ! 

Le vaccin a certainement une efficacité protectrice après deux doses, mais il faut rappeler qu’il commence par augmenter votre risque d’être contaminé dans les jours qui suivent la première dose !

Une étude danoise l’a confirmé, en observant une augmentation de 40 % des infections dans la semaine qui suit l’injection du vaccin Pfizer[3]

Le Pr Raoult l’a également observé dans son IHU : « Nous avons maintenant un nombre de gens qui est significatif, on a 46 patients qui ont fait un Covid dans la semaine qui a suivi l’injection (…), c’est très frappant »[4].

La raison est vraisemblablement que la première dose du vaccin détourne le système immunitaire de sa mission principale et rend votre organisme plus vulnérable aux infections pendant quelques jours.

Cela a été observé dans quasiment tous les pays qui ont vacciné massivement : à chaque fois, la vaccination a été suivie d’un pic de contaminations et de mortalité jamais observé auparavant.

Dès la fin du mois de mars, je vous avais montré ces graphiques frappants, dans les pays les plus vaccinés à l’époque : Israël, les Émirats et la Grande-Bretagne[5] :

Dans chacun de ces pays qui ont vacciné massivement à partir de décembre ou début janvier, on a observé un pic de mortalité jamais atteint auparavant.

Au départ, j’avais cru à une simple coïncidence.

Mais depuis, cette observation s’est confirmée à peu près partout dans le monde !

On a même vu plusieurs États, comme le Cambodge, qui n’avaient quasiment pas un seul mort de la Covid… jusqu’à ce qu’ils commencent le programme de vaccination de leur population : 

Le déploiement de la vaccination au Cambodge en février-mars a été suivi d’un pic de mortalité, alors que le pays avait été épargné par la Covid.

Le même phénomène a eu lieu à Gibraltar, petit territoire britannique qui a vacciné encore plus massivement qu’Israël : alors qu’il n’y avait eu que 10 décès Covid au total en 2020, Gibraltar a déploré 44 morts Covid en deux semaines, en pleine campagne vaccinale[6].

(À propos de Gibraltar, cela fait plus d’un mois et demi que 100 % de la population est vaccinée avec deux doses, ce dont rêve Emmanuel Macron… et pourtant, il y a là-bas 23 cas en ce moment, soit l’équivalent de 45 000 cas par jour en France ![7]).

Au total, il ne fait aucun doute que le vaccin commence par aggraver la situation avant d’avoir un effet positif sur les formes graves.

Dans une analyse bénéfice-risque du vaccin, il faut absolument prendre cela en compte !

Les calculs d’efficacité du vaccin qu’on vous donne dans les médias sont totalement faussés, parce qu’on ne regarde le risque de contamination qu’après 2 doses !

Or, cela écarte du calcul tous ceux qui ont été contaminés entre la 1ère et la 2ème dose à cause du vaccin !

C’est une raison de plus pour laquelle les « 95 % de protection » qu’on vous rabâche sont purement fictifs, l’efficacité du vaccin est certainement beaucoup plus faible !

Rappel : ce vaccin (comme tous les vaccins)  l’efficacité la plus faible chez les plus à risques…

L’autre raison principale de douter, c’est que les fameux « essais cliniques » qui ont conclu à 95 % d’efficacité contenaient très peu de patients de plus de 75 ans, et aucun de plus de 85 ans. 

Et même quand ils avaient 80 ans, les « cobayes » étaient des personnes plutôt en bonne santé – et n’avaient rien à voir avec les vieillards dépendants affectés de multiples comorbidités que l’on trouve hélas dans nos Ehpad.

C’est très important à signaler, car on sait de longue date que les vaccins fonctionnent nettement moins bien chez les personnes âgées en mauvaise santé.

La raison est très simple à comprendre : si votre système immunitaire est en mauvais état, vous n’allez pas créer suffisamment d’anticorps après votre vaccination.

On le voit chaque année avec le vaccin contre la grippe, dont l’efficacité est très faible chez les personnes âgées en Ehpad aux multiples comorbidités.

Donc, si vous avez un système immunitaire en mauvais état, vous avez moins de bénéfices à attendre du vaccin.

Mais en cas de système immunitaire défaillant, vous avez aussi beaucoup plus de risques d’être infecté et de faire une forme grave de la Covid-19.

Cela veut dire que le vaccin est le moins efficace chez ceux qui ont le plus de risques en cas d’infection !

C’est un problème, car on voudrait que le vaccin soit le plus efficace chez ceux qui ont le plus de risques de finir en réanimation et de mourir !

Mais c’est le contraire qui est vrai, et cela doit conduire à relativiser l’intérêt du vaccin.

C’est d’ailleurs ce qu’observe le Pr Raoult à Marseille : le vaccin évite peut-être de nombreuses infections symptomatiques, mais chez ceux qui sont testés positifs, il y a à-peu-près autant de morts chez les vaccinés que chez les non vaccinés[8] !

On le voit bien aussi en ce moment dans les Ehpad, comme celui de Nivelles en Belgique[9].

Dans cet établissement vacciné à près de 100 %, la moitié des résidents vaccinés ont été infectés… ce qui confirme que l’efficacité de 90 % contre les infections est totalement fictive, au moins pour ce public-là…

…et parmi ces vaccinés infectés, 12 sur 55 sont décédés, ce qui montre aussi à quel point le vaccin peut échouer à éviter la pire des issues, à savoir la mort.

Donc, même si le vaccin était efficace à 90 % contre les risques de formes graves chez les personnes en bonne santé (qui n’ont donc quasiment aucune chance de mourir de la Covid-19)… 

…son efficacité à éviter les formes graves et décès chez les plus vulnérables resterait limitée !

Et non seulement le vaccin est moins efficace chez les plus vulnérables… mais il provoque davantage d’effets indésirables chez ceux qui ont le moins de risques de souffrir du virus !

…et ce vaccin donne plus d’effets graves chez les personnes en bonne santé !

Là encore, c’est assez classique pour un vaccin.

Plus votre système immunitaire est vif, plus vous risquez de faire une mauvaise réaction à un vaccin, lié à une sur-réaction de votre organisme à l’injection.

À l’inverse, si votre système immunitaire est défaillant, vous avez peu de risques de faire une réaction auto-immune grave aux vaccins.

C’est pourquoi les femmes font plus de maladies auto-immunes que les hommes : c’est parce qu’elles ont un meilleur système immunitaire que les hommes qu’elles sont plus vulnérables à ces maladies dans lesquelles nos cellules immunitaires se retournent contre notre organisme.

C’est ainsi que beaucoup de vaccins provoquent (rarement) des maladies auto-immunes – et le vaccin Covid n’échappe pas à cette triste règle.

Dans les rapports de la pharmacovigilance britannique[10], plusieurs maladies auto-immunes sont signalées comme effet indésirable du vaccin anti-Covid : scléroses en plaque, maladies de Crohn ou encore syndromes de Guillain-Barré[11].

De son côté, Israël a admis que le vaccin Pfizer avait causé une maladie auto-immune gravissime chez plusieurs jeunes de 33 ans en moyenne[12], la purpura thrombotique thrombocytopénique, mortelle dans 20 % des cas.

En France, l’ANSM rapporte également des cas de syndrome de Guillain-Barré suite au vaccin Pfizer, ainsi qu’un syndrome d’activation des macrophages[13].

Ces maladies immunitaires peuvent être gravement invalidantes, à vie.

Et le problème est qu’elles se concentrent, après vaccination, chez ceux qui auraient vraisemblablement eu le plus de facilité à se débarrasser du virus sans problème, grâce à un système immunitaire performant !

Et il n’y a pas que les maladies auto-immunes : des dégâts peuvent aussi être causés par la protéine spike du vaccin[14].

Et ce risque-là est aussi plus grand chez les personnes en « bonne santé » que chez les personnes vulnérables ! 

Je rappelle que la seringue des vaccins ARN (Pfizer, Moderna) ne contient pas le virus inactivé ou une partie du virus, mais un message génétique qui conduit votre propre corps à fabriquer une partie du virus.

Avec ces vaccins, ce sont vos propres cellules qui fabriquent la protéine spike du coronavirus.

C’est pourquoi il est clair que les jeunes en bonne santé vont fabriquer davantage de ces protéines spike que les vieillards aux nombreuses cellules sénescentes.

Mais comme cette protéine spike peut causer des dégâts à elle-seule, ce risque concerne davantage les jeunes que les personnes âgées !

C’est frappant pour les myocardites et péricardites (maladies du cœur) : plus vous êtes jeune, plus vous êtes à risques de cet effet indésirable vaccinal : les autorités américaines ont relevé deux fois plus de risques à 21 qu’à 25 ans… et encore deux fois plus de risques à 17 ans qu’à 21 ans (je n’ose même pas imaginer le risque pour les enfants de 12 ans[15]) !

Donc, là encore, ces vaccins sont plus risqués pour ceux qui ont le moins de risques face au virus !

Je le précise, car c’est très important pour bien apprécier le bénéfice-risque.

Imaginons (pure hypothèse) qu’il faille vacciner 100 000 personnes pour éviter 10 morts de la Covid… mais que vacciner 100 000 personnes provoque 5 décès. Cela ferait 5 vies sauvées pour 100 000 injections au total… mais cela ne veut pas dire que le vaccin devrait être généralisé !

Car si les 10 morts évitées sont chez les plus de 70 ans et que les 5 morts causées sont chez les moins de 50 ans, il faudrait éviter à tout prix de vacciner les moins de 50 ans !

Alors, qu’en est-il vraiment ? 

Combien de morts sont attribuables aux vaccins ? Pour combien de vies sauvées ?

Réponse au prochain épisode !

Bonne santé,

Xavier Bazin

PS : comme promis, et avant même la fin de ma démonstration, je vous redonne ma conclusion à ce stade, sur l’intérêt des vaccins :

  • De mon point de vue, vous n’avez JAMAIS intérêt à vous vacciner, quel que soit votre âge ou votre état de santé, si vous prenez de la vitamine D et que votre médecin est prêt à vous prescrire de l’ivermectine ou le protocole Raoult dès les premiers symptômes ;
     
  • Il n’y a qu’une seule catégorie de personnes pour lesquelles le vaccin me semble avoir plus de bénéfices que de risques : les personnes vulnérables (avec comorbidités) de plus de 70 ans qui n’ont pas accès aux traitements préventifs et précoces ;
     
  • Pour les autres personnes vulnérables, comme les personnes de 50 à 70 ans avec lourdes comorbidités ou les personnes de plus de 85 ans sans comorbidité, le bénéfice-risque n’est pas clair, y compris en l’absence de traitement précoce et préventif – il me paraît alors préférable de s’abstenir de se vacciner au nom du précepte hippocratique « d’abord ne pas nuire » ;
     
  • Pour le reste de la population, le bénéfice-risque des vaccins me paraît négatif : même les personnes en bonne santé de 70 à 85 ans me paraissent prendre plus de risques à se vacciner qu’à ne pas le faire, y compris sans traitement préventif/précoce ; et c’est la même chose avec les moins de 50 ans souffrant de comorbidités ;
     
  • Et bien sûr, cela veut dire que si vous avez moins de 50 ans, que vous êtes en bonne santé et qu’en plus vous avez accès aux traitements précoces/préventifs, se vacciner revient à prendre un risque considérable, pour un bénéfice quasiment nul.

Sources

91 commentaires

Galli 28 juillet 2021 - 22 h 39 min

Merci infiniment pour cette lettre si bien détaillée concernant la vaccination ! Par contre, pouvez-vous me donner votre avis me concernant ? J’ai 58 ans, j’ai un cancer du rein métastasé au médiastin, cela fait plus de deux ans que j’ai arrêté la chimiothérapie (en 14 jours, elle m’a démolie, le cancérologue a affirmé que j’avais une toxicité à la chimiothérapie) donc de moi-même je me soigne avec des plantes, je jeûne, méditation etc…et mon état général est stable ! Je ne veux pas me vacciner malgré les recommandations de mon oncologue , quand pensez-vous ? Merci pour votre réponse.

Répondre
Laverdure Madeleine 28 juillet 2021 - 17 h 39 min

Je suis atteinte d’une BPCO. Je n’ai pas eu d’autre choix que de ma faire vacciner. Si j’attrape cette saleté de Covid, je meurs. J’ai 75 ans et je tiens à la vie.
Madeleine Laverdure

Répondre
PLATE Jacqueline. 26 juillet 2021 - 10 h 10 min

Avec le recul , maintenant , vous nous annoncez qu’il ne faut pas se faire vacciner. C’est gentil ! Mais
moi , j’ai 72 ans , je viens de faire la 2éme injection Astra… le 15 juillet. Vous me foutez la peur au ventre.
Heureusement que je sais me métriser. Cordialement.

Répondre
Mousnier-Lompre Dominique 24 juillet 2021 - 19 h 00 min

C’est très intéressant mais comment faire avec le pass sanitaire obtenu après vaccin qui va être demander pour continuer à vivre normalement je ne veux pas me faire vacciner alors que puis-je faire

Répondre
gayot denise 24 juillet 2021 - 15 h 42 min

Bonjour. je suis bien d’accord avec vos propos et il y a longtemps que je résiste mais hélàs il ne sera pas possible de passer au travers surtout lorsque vous devez subir une intervention chirurgicale comme c’est mon cas, de tout les façons on nous tient par la queue et ce gouvernement met la pression en inventant des punitions si on ne cède pas. il est vrai que MODERNA à engrangé un bénéfice de 245% depuis avec son vaccin c’est donc bien une affaire de gros sous.

Répondre
brigitte 24 juillet 2021 - 14 h 44 min

Je termine votre livre, j’ai été très intéressée et sur beaucoup de points il m’a confortée dans mes idées . Ma fille souffrant d’un lupus etythemateux disséminé, avec de nombreuses complications, suite à la vaccination contre l’hépatite B, j’ai vu de près les procédés hospitaliers . J’ai vu ma fille très mal à différentes reprises, j’avais le sentiment qu’on lui appliquait des « protocoles » qui ne faisaient qu’aggraver son cas, sans en connaître les tenants et les aboutissants, la réponse :  » c’est le protocole médical » était imparable ! et je me sentais désarmée . Certes à plusieurs reprise sa vie était en jeu, mais je ne sais pas si ce sont les doses astronomiques de cortisone et autres substances qui lui ont été administrées qui l’ont sauvée ou sa farouche volonté de s’en sortir ? Votre analyse sur les laboratoires m’ont remis en mémoire des propos d’un médecin de ma famille qui était médecin -conseil de je ne sais plus quel labo et qui était conscient de la situation, et c’était il y a une bonne trentaine d’année ! Maintenant elle est dialysée, et elle s’est prise en main pour son poids , ses contrôles d’INR( qu’elle doit faire hebdomadairement, elle a appris à analyser les résultats et elle ne craint pas de s’opposer aux médecins . Une fois ,un médecin lui a demandé ironiquement biennsûr : ‘ mais quelles sont vos compétences médicales » ,elle lui a répondu  » Je suis malade depuis 25 ans, et j’ai appris et compris « . ,
Merci pour votre implication et vos prises de position courageuses , je lis vos lettres et je voudrais pouvoir tout retenir , pour mieux argumenter les discussions que je peux avoir avec des gens qui ne veulent pas se remettre en question , qui sont imbus de leurs convictions , tous ceux qui adhèrent à la politique sanitaire de l’exécutif , et qui m’écoutent avec condescendance , comme si je ne disais que des bêtises .

Répondre
dominique mescolotto 24 juillet 2021 - 10 h 47 min

mon médecin ne veut pas soigner avec l’hydroxichloroquine ou autre médicament non affirmé par les scientifiques, donc si je l’attrape je n’ai pas de solutions que les moyens naturels

Répondre
Patrick BOURGUELAT 23 juillet 2021 - 17 h 30 min

Bonjour Monsieur BAZIN.
Je viens de télécharger l’application TELEGRAM afin d’être en contact avec vous.
Cependant, je n’arrive pas à vous trouver.
Merci de bien vouloir me renseigner.
Bien à vous
Merci pour tout ce que vous faîtes pour nous.
Bien à vous,
Patrick Bourguelat

Répondre
Sevilla 23 juillet 2021 - 14 h 38 min

Avez vous une solution lorsque votre employeur vous oblige à vous vacciner pour ne pas perdre votre emploi

Répondre
Bourot 22 juillet 2021 - 20 h 22 min

Pourquoi que des commentaires positifs?

Répondre
PAULMIER 22 juillet 2021 - 19 h 53 min

Bonjour Monsieur,
Je vous remercie pour vos informations et votre lettre. Cela me rassure pas, mais me console un peu de la consultation d’aujourd’hui, catastrophique avec mon « nouveau » médecin (retraite de mon médecin traitant). Cela a été difficile, j’ai été taxée de répandre des rumeurs anxiogènes etc…et de lui faire perdre son temps. Il a voulu me prendre RDV pour le astrazenaca, sans connaitre mes antécédents, et j’ai 57 ans.
Je lui ai parlé de la méthode ESSURE, dont j’ai été victime comme 100% des patientes de cette AMM conditionnelle d’implants pour stérilisation tubaire. J’ai attiré son attention, sur le fait que comme les vaccins covid, ce dispositif était un test en direct, avec remontée en direct des aléas ( voir sur le site de ANSM, pour les vaccins covid, et pour essure dans l’encart  » retrait  » que j’ai découvert en juillet 2021….);
Je lui ai expliqué avoir eu les effets secondaires saignements aigus, contractions, douleurs colitiques insupportables, et douleurs articulaires: réponse de la gynécoloque qui a persuadé mon médecin: « c’est ma tête, et pour le ventre, j’ai qu’à péter ». Donc, mes troubles n’ont fait l’objet d’aucune remontée dans la fiche essure, les aléas thérapeutiques!
Etant héritière d’une tradition de bon sens, et du refus de céder au chantage, j’ai voulu lui expliqué mes réticences sur la vaccination, sur la méthode d’imposer un vaccin qui est « une injection » et ne génère pas d’anticorps…Cela m’a valu, la proposition « désignée volontaire » pour l’astrazeneca et d’être traitée d’irresponsable, de mise en danger de la société, et que de mon problème cela devenait un problème de société. ( je suis quelqu’un de calme, de bonne composition, et ouverte d’esprit, et j’ai tenté de ramener le calme dans la consultation, et j’ai « ramé pour avoir » l’indulgence de mon médecin. (Je crois que la prostitution est interdite! tant pis…)
La leçon de cette histoire, c’est que la remise en question de la remontée des aléas thérapeutique a mis le médecin dans une rage impressionnante. Sauf que les témoignages affluents, de pression pour ne pas les inscrire, de dénigrement total; Et je souligne que l’AMM conditionnelle décrit sur le SITE ANSM (une liste est donnée) que les aléas …. x, y , z dont la durée est inférieure à 3 jours sont connus et identifiés, et que de ce fait il ne faut pas les faire remonter. Les autres nécessitant …..une hospitalisation ou…devront être inscrits, sur le site « machin chose »( je craque). Entre la réalité de cette vaccination, la manipulation dont la population est l’objet, et la farce de cette AMM conditionnelle, vous avez tout mon respect, vous tous qui vous battez pour la vérité, notre santé et notre liberté.
Au fait, j’ai plus qu’à chercher un médecin dans mon département des Landes, dans la liste de l’association des médecins, laissez nous prescrire!
Bon courage à tous, Laurence

Répondre
Claude François Ndioh 22 juillet 2021 - 19 h 05 min

L’esclavage est de retour

Répondre
Liberati 22 juillet 2021 - 16 h 38 min

Merci pour votre lettre. Tout cela est extrêmement intéressant mais quand va-t-on avoir un vrai vaccin? Il faudrait faire très vite pour donner confiance aux personnes qui ont très peur de se faire vacciner!
En attendant je vous souhaite plein succès dans vos efforts pour parvenir le plus rapidement possible à une solution.

Répondre
Martin 22 juillet 2021 - 15 h 13 min

Bonjour. Je suis assez perdu suite à la lecture de votre lettre. Mais l’ai je bien comprise ? Il y a quelques jours j’ai écouté une vidéo dur une chercheuse espagnole. Pour elle la meilleure protection contre le vaccin serait de renforcer le système immunitaire avant et après. Du genre avec le glutathion. Puissant complément alimentaire pour booster notre système immunitaire et anti oxydant. Mais vous dites que justement il ne faut rien prendre . C’est ça ? Tout le monde s’y perd car chacun dit sa sauce …. merci de m’éclairer à ce sujet.

Répondre
JEAN-CLAUDE DEROUIN 22 juillet 2021 - 10 h 52 min

claire

Répondre
Martin 22 juillet 2021 - 10 h 22 min

Information très intéressante merci , j’ai 70 ans je suis en très bonne santé j’ai fait le vaccin flrzer, j’ai reçu les 2 doses quelque petits effets indésirables comme une petite paralysie de la voix de temps en temps durant 2 jours après avoir reçu la 2ème dose au 10 ème et 11 ème jours, pourriez-vous me dire si nous devons renouveler cette vaccination chaque années? Car je ne suis pas sur de recommencer ?

Répondre
irene 22 juillet 2021 - 10 h 07 min

Tout de suite après la première injection, il y a un effet psychologique qui est qu’on se sent protégé, si on ne fait pas attention, on lève malheureusement certaines protections. Avec le variant Delta qui est beaucoup plus contagieux, il y a évidemment de plus nombreuses personnes qui avec une première injection tomberont malades. C’est deux semaines après la deuxième injection, qu’on est protégé beaucoup mieux qu’avec une immunité après avoir été contaminé et beaucoup beaucoup mieux qu’avec un système immunitaire n’ayant jamais rencontré le virus (jouer à la roulette russe ça c’est une décision personnelle) et on est beaucoup moins contaminant si on contracte la maladie (ça c’est le port de la ceinture de sécurité à l’arrière pour ne pas blesser ou pire la personne à l’avant ou ne pas empêcher à nouveau les malades d’autres maladies de se faire suivre, soigner et opérer, eux aussi décèdent).

Répondre
Moustier 22 juillet 2021 - 7 h 43 min

Excellent et merci pour ces recherches et renseignements crédibles.
JMM

Répondre
Amira 22 juillet 2021 - 6 h 07 min

Chapeau bas!
Heureusement qu il existe encore des gens instruits et cultivés comme vous qui ont une conscience et nous mettent en garde contre la terrible dominance qui pèse sur l humanité.
L argent à pourrie les coeurs et les âmes,je m inquiète fortement pour l avenir des générations futures.
Cordialement

Répondre
Sophie HEYMONET 21 juillet 2021 - 23 h 16 min

Bonjour,
Ayant été jusqu’à peu, personnel soignant, je connais de sources sûres, la réalité du terrain !
Il m’apparaît aujourd’hui que ce Covid, n’était rien de p,us qu’un virus comme tous les ans, celui de la grippe. Combien de décès liés à la grippe, ont ils été annoncés depuis le début de l’épidémie ! Aucun !
La grippe n’a plus tuée, mais le Covid a eu tous les honneurs de recevoir les chiffres de toutes les personnes décédées depuis cette épidémie.
Le problème majeur à ce jour, est que l’on joue sur le psyché des gens, sur leur liberté d’expression, mais aussi de déplacements et bientôt sur la menace de perdre leur emploi. Les Codes de santé publique sont bafoués en imposant un vaccin expérimental, et non efficace sur des variants, alors qu’il est dit que chacun doit avoir le choix et le droit de recevoir un traitement médical ! Nous sommes en train de perdre notre liberté, pour laquelle tant d’individus, nos anciens etc…, se sont battus pour obtenir les conditions de vie et d’accès aux soins de santé que nous avions ! Le système nous pousse à nous monter les uns contre les autres, et cela fonctionne puisque l’on constate les difficultés à parler d’u sujet, ne serait-ce qu’en famille, alors inutile de dire qu’on ne doit pas l’aborder au sein de son travail, entre amis ou même dans la rue, sous peine d’être mis de côté, et bientôt lunché !
J’ai toujours été dans la bienveillance et accompagner mes proches, ainsi que mes patients dans l’amour inconditionnel de son prochain !
Je vous demande donc, de repenser à tout ce qui à été consacré pour qu’on puisse être en démocratie, et de vous soutenir, vous rassembler et de rester solidaires, laissant le libre arbitre à chacun, mais de revenir à la communication et non à l isolement, et au bien être de tous ! Merci.

Répondre
Naras 21 juillet 2021 - 22 h 19 min

Merci pour vos lettres que je lis toujours avec grand intérêt, ainsi que pour votre livre Big Pharma démasquée que je me suis très vite procuré. Comprendre les dessous de la manipulation que nous subissons est un grand réconfort, on se sent moins seul quand on pense « autrement ». MERCI

Répondre
dominique mescolotto 24 juillet 2021 - 10 h 54 min

bravo c’est très intelligent votre réflexion, je suis 100 % avec vous

Répondre
Berthoud 21 juillet 2021 - 22 h 04 min

Vraiment, je n’arrive pas à comprendre pour quelles raisons votre démonstration, à laquelle j’adhère pour l’essentiel, ne fait pas l’objet d’un article dans un média accessible au plus grand nombre, Ou bien d’un débat contradictoire à une heure de grande écoute car par l’intermédiaire de votre newsletter vous prêchez un peu pour des convertis ce qui ne fait pas vraiment bouger les lignes…Vos arguments semblent tenir la route et vos sources sérieuses, il serait donc intéressant
de voir ce qu’en penses les pro-vaccin, bien qu’il faudrait les nommer autrement car pour ce qui me concerne je ne me sens pas non plus anti vaccin. Ici, on ne parle bien que de la Covid 19…

Répondre
JEAN-LUC 22 juillet 2021 - 18 h 12 min

Je pense la même chose que vous.
Cette newsletter a finalement très peu de portée car elle n’est lue que par une petite minorité de convertis qui sont déjà d’accord dès la lecture du titre.
La suite est donc lue sans esprit critique dans la mesure où on vient surtout trouver ici une parole qui nous fait plaisir.
Un débat contradictoire à une heure de grande écoute ? Ce serait une très mauvaise idée à mon avis.
Il faudrait faire face à un vrai spécialiste ayant une culture scientifique très solide et qui ferait rapidement voler en éclats les arguments développés dans cette newsletter.
Je pense que le mieux est d’en rester au but initial, c’est à dire faire plaisir à une clientèle peu rationnelle en lui offrant ce qu’elle a envie d’entendre.

Répondre
Grenier 21 juillet 2021 - 22 h 03 min

Je vous lis et vous relis depuis un certain temps je m’approprie vos idées jusqu’alors les défendre autour de moi et malgré tout pour certaines personnes dont je fais partie par rapport au travail il va y avoir des obligations de vaccins que pouvons-nous faire j’ai manifesté reçu des gaz lacrymogènes où enfants personnes âgées étaient présentes, lamentable ! que faire de plus à notre niveau

Répondre
Daniel Weckering 21 juillet 2021 - 21 h 28 min

Votre commentaire est tres eclaire et tres sense. Helas, on nous cache bien des choses. Le bras des multinationales pharmaceutiques est puissant. La majorite de la population suit comme des moutons, sans se poser trop de questions.

Répondre
Juan TONIOLO 21 juillet 2021 - 19 h 22 min

En remontant à la préhistoire (et même avant), Mère Nature n’ a pas eu besoin de nous pour s’ organiser naturellement tel composer les aliments de propriétés diverses en adéquation avec les besoins corporels des êtres dont aujourd’ hui l’ on parle de vitamines, glucides, lipides, protéines … et parallèlement de même que des plantes répondant à la guérison contre certaines maladies.

La problématique du XXe début XXIe siècles est qu’ une minorité de pouvoir a plus cherché à se rendre indispensable dans l’ espoir d’ un retour à une forme de monarchie absolue par la guerre économique dont les règles sont de plus en plus corrompus, alors que Mère nature que l’ on cherche de plus en plus à détruire écologique aurait depuis longtemps apporté de véritables solutions aux problèmes de santé mais qui dit naturel dit perte de gains et donc limitation de pouvoir.

Ainsi selon les précisions de Santé Corps Esprit au sujet du suivi de Big Pharma, Il n’ est pas difficile de décrire le Covid-19 qui à l’ origine aurait existé comme une simple grippe en Arabie Saoudite, telle une arme biologique préparée en laboratoire en Chine et un peu comme si les citoyens en étaient coupables ???

Et c’ est la que le bas blaisse, où le sens de la responsabilité civique de chacun se perd de plus en plus gravement, au point que l’ on n’ accorde même plus à chacun le droit de se soigner comme bon lui semble selon sa vie privée.

Ce grand paradoxe souligne qu’ il est grand temps d’ observer la réalité avec respect, plus démocratiquement.

Cultivons de plus en plus la terre…

Répondre
Marie-Chantal Demontchalon 22 juillet 2021 - 19 h 20 min

La démocratie n’a jamais signifié que chacun peut faire comme bon lui semble selon sa vie privée.
Dans toute démocratie, et dans toute civilisation en général, il existe des règles collectives que chacun doit respecter dans l’intérêt général, même si ces règles vont contre sa liberté ou intérêt personnels.

Répondre
Chantal Poitou 21 juillet 2021 - 18 h 26 min

Je suis entièrement d’accord avec vous, j’ai vraiment envie de quitter ce pays, où notre vie est mise en jeu, à la roulette russe!!!

Répondre
Marie-Chantal Demontchalon 22 juillet 2021 - 19 h 44 min

C’est votre vision des choses, cela ne veut pas dire que c’est la réalité.
Cordialement

Répondre
' 23 juillet 2021 - 0 h 42 min

moi aussi j’aimerais changer de pays mais un pays chaud ou tempéré, mais où aller où il reste encore un peu de liberté ?

Répondre
Marielle Briand 21 juillet 2021 - 17 h 34 min

Merci beaucoup pour vos informations des plus claires et très édifiantes.
J’ai 79 ans. Je suis sportive et en pleine forme. Vos informations me confortent dans ma décision de ne pas me faire vacciner.

Répondre
Marie-Chantal Demontchalon 22 juillet 2021 - 19 h 47 min

Des informations, n’importe qui peut vous en donner. Leur véracité, c’est tout autre chose.
Pensez-y

Répondre
PICHON 21 juillet 2021 - 13 h 53 min

En écoutant l’avis du Dr Lorgeril, on apprends également qu’aucun des vaccins n’est évalué en double aveugle contre placebo, donc il est donc bien difficile d’évaluer le niveau d’efficacité des vaccins.
D’autre part les centres de suivi pharmacologique semblent avoir été totalement surchargés, le suivi est donc très imparfait.
Merci de votre éclairage.

Répondre
Denis 21 juillet 2021 - 12 h 54 min

Excellente votre démarche d information. Les % d efficacité des pseudo vaccins cités ici et là sont incompréhensibles. Dans les études ils se réfèrent à la Réduction du Risque Relative. Alors que ce qui peut aider à un choix individuel est la Réduction du Risque Absolu. Ce sont des concepts pas facile à comprendre et expliquer. Mais vous pourriez le faire dans une de vos lettres. Par exemple les essais Pfizer donnent 90% de Réduction du Risque Relatif et 1 % de Réduction du Risque Absolu. Dans l absolu le vaccin diminue votre risque de choper le Covid de 1%.

Répondre
Olivier 21 juillet 2021 - 12 h 33 min

Prendre de la vitamine D ….oui, mais à quelledose et à quelle fréquence ?

Répondre
Marie-Chantal Demontchalon 22 juillet 2021 - 19 h 50 min

Vous avez raison de vous en inquiéter,
une surdose en vitamine D est extrêmement dangereuse pour la santé, c’est le moins qu’on puisse dire.

Répondre
' 23 juillet 2021 - 0 h 44 min

vitamine d3 FAITES PRISE DE SANG POUR SAVOIR SI VOUS EN MANQUEZ SI OUI PRENEZ UNE GELULE DE VITAMINE d3 10.000UI tous les jours une gelule et dans un mois refaites prise de sang et si c’est bon que vous êtes à 60 par ex alors prenez une gelule un jour sur deux c’est ce que je fais et aucun rhume rien du tout!

Répondre
ISABELLE 21 juillet 2021 - 12 h 14 min

Merci pour vos informations et d osez dire la vérité aux gens en sachant que vous devez subir des pressions pour vous taire comme c est le cas de certains médecins . C est très courageux de votre part .On devrait punir ceux qui pratiquent la propagande de ces vaccins en phase d expérimentations non terminées qui ont tué 13000 personnes sans compter les 500000 qui ont des effets secondaires important .J ai écouté une conférence du docteur Ménat sur France soir qui est un journal indépendant et je suis en accord avec lui . Je suis contre ces vaccins et je vais perdre mon travail d atsem mais j ai pas envie de mourir après une injection. J espère que le peuple va se révolter contre cette dictature. Ils nous prennent pour des rats de laboratoires ! Encore merci pour vos lettres je les diffuse à mon entourage pour les prévenir des dangers qui nous guettent. Rien de mieux que les méthodes naturelles pour se soigner .

Répondre
Marie-Chantal Demontchalon 22 juillet 2021 - 20 h 01 min

Rassurez-vous, pas besoin de faire subir des pressions car ces gens sont ultra minoritaires.
Vous l’avez vu ce « peuple qui se révolte contre cette dictature » ?
Quelques illuminés qui défilent en arborant des étoiles jaunes.
Quelle honte et quel manque de culture historique, c’est affligeant.

Répondre
Hennequin Michel 21 juillet 2021 - 12 h 12 min

Oui, c’est édifiant , je pense dans cette même direction!

Répondre
Langlais 21 juillet 2021 - 12 h 10 min

je suis étonné que vous n’évoquiez pas les risques potentiels de l’aluminium que ces vaccins incluent comme la plupart des vaccins.

Répondre
' 23 juillet 2021 - 0 h 45 min

exact dans les vaccins classiques il y a en adjuvent de l’aluminium voilà aussi pourquoi il y a tant de maladie d’Alzeihmer!!

Répondre
Niel 21 juillet 2021 - 11 h 42 min

Je partage complètement. Mais cela suppose de s’interdire l’accès à bien des lieux publics ou déjà on réclame le QRCODE et la carte d identité

Répondre
' 23 juillet 2021 - 0 h 46 min

tant pis vaut mieux s’organiser autrement entre amis en famille si vous êtes en bord de mer faites des piqueniques ou bien en forêt LA SANTE N’A PAS DE PRIX

Répondre
Dantard 21 juillet 2021 - 11 h 39 min

Bonjour

D’abord merci pour tous vos conseils et explication qui permettent de faire la part des choses.

Ma question : si l’on est vacciné : ne devient on pas un OGM ?

Cordialement
Danielle Dantard

Répondre
Anne-Marie Sernin 22 juillet 2021 - 20 h 29 min

Soyez rassurée, une personne vaccinée ne devient pas un OGM.
Lorsque vous mangez un steak, la viande contient tout l’ADN du boeuf donc vous ingérez cet ADN, mais ce n’est pas pour autant que votre ADN va être modifié par cet ADN de boeuf.
L’ARN messager contient seulement une petite partie de l’ADN et sert juste à apprendre à votre système immunitaire à reconnaitre et à détruire le virus.
Si vous n’êtes pas convaincue, sachez que seuls les vaccins Pfizer et Moderna sont à ARN messager, les autres sont des vaccins plus classiques.

Répondre
MARTIAL 21 juillet 2021 - 11 h 15 min

Bonjour, je lis plusieurs lettres quotidiennes…je crois que vous n’avez mentionné qu’une seule fois l’intérêt préventif du spray nasal à la bétadine verte. Serait ce bien toujours le cas pour TOUS variants à venir🥴, et faut il attendre les premiers symptômes avant utilisation.??Quel conseil svp!!. Merci!

Répondre
andrieu 21 juillet 2021 - 11 h 05 min

je n’ai pas de smartphone; peut on charger télégram sur un ordinateur . Vos messages sont interessants et instructifs; j’ai acheté votre livre et le contenu m’ a paru incroyable

Répondre
Catalan Véronique 21 juillet 2021 - 10 h 57 min

Merci, cela m’a conforté dans ma décision de ne pas me faire vacciner …. même si je suis une personne à risque (2 cancers des seins à 10 ans d’intervalle et un lymphodème, dommage collatéral de mon 1er cancer) …. Je pense qu’il y a plus de risques que de bénéfices pour moi …. Mon gynéco me l’avait dit, vous me le confirmez 👍

Répondre
' 23 juillet 2021 - 0 h 47 min

justement si vous avez eu un cancer le vaccin va le réactiver surtout pas de vaccin pour vous!! vous avez bien fait!

Répondre
JEAN LAVENIR 21 juillet 2021 - 10 h 52 min

Bonjour,
J’ai 74 ans, en pleine santé avec prise régulière de D3 (6 à 8000 ui) Zinc, Magnesium etc…
Mais l’Ivermectine ?
Au Portugal, si vous demander au docteur ce produit, il ne pourra que vous procurer une crème à base d’ivermectire « je ne vois pas ou cela peut vous mener, dit le docteur, juste une crème…
En France, quel(s) docteur(s) pourraient voue en fournir puisque la commercialisation de ce produit est interdie ?
Merci de vos commentaires.

Répondre
' 23 juillet 2021 - 0 h 48 min

regardez sur internet des sites pour en acheter ou trouvez un médecin non vendu aux labos genre homéopathe acupuncteur qui vous en prescrira

Répondre
Anne-Marie ESCHYLLE 21 juillet 2021 - 10 h 48 min

Vos articles sont toujours aussi intéressants. Un grand merci à vous.

Comment faire quand on est obligé de se vacciner, c’est mon cas (personnel soignant).
Avez-vous un protocole pour « annuler » le vaccin ?
Des solutions circulent sur internet. Quelles sont leur efficacités ?
J’attend beaucoup de tous ces questionnements.

A bientôt de vous lire.

Répondre
' 23 juillet 2021 - 0 h 49 min

malheureusement rien ne pourra annuler cette injection génique peut être de l’argile à voir se renseigner

Répondre
Baldner 21 juillet 2021 - 10 h 44 min

Votre lettre est très bien argumentée. Elle permet de faire le point sur la situation vaccinale. Merci pour ce travail de recherche.

Répondre
Marti 21 juillet 2021 - 10 h 39 min

Bonjour Xavier,

Merci pour toutes vos informations. Ce que j’aimerais savoir si c’était possible c’est avec quoi sont fait ces vaccins, que contiennent-ils excatement?

Répondre
' 23 juillet 2021 - 0 h 50 min

tapez le nom du vaccin dans google et vous verrez les cochonneries dedans

Répondre
Cheutin 21 juillet 2021 - 10 h 32 min

Bonjour, les médias ne parlent jamais de contre-indication, pourquoi ? J’ai une polyarthrite rhumatoïde depuis 20 ans avec des genoux rouges, enflammés et souvent une petite fièvre. J’ai aussi un cancer de l’utérus opéré il y a 5 ans mais pas guéri pour autant. Comme je ne peux plus marcher sans béquilles, je pense que ce vaccin serait plus risqué pour moi car je suis toujours en « depression ». Alors pourquoi risquer le peu de vie qui me reste ? Autant me suicider tout de suite. Ma mère, qui était en Ehpad est décédée du Covid. Ma question : que fait-on si on a un certificat de contre-indication ? Parce qu’on est déjà malade, on doit rester dans son coin et ne même plus aller à la banque. La mienne se trouve dans un grand centre commercial. Et je n’ai pas le choix, j’habite un petit village des Yvelines.

Répondre
Fekhar Mouloud 21 juillet 2021 - 10 h 27 min

Je trouve que l’article est très intéressant et hautement instructif, maintenant je vois plus clair et je saurai sur quel pied danser. En plus de l’existence de gros intérêts financiers l’efficacité du vaccin n’est pas prouvée a 100%. Merci beaucoup pour le travail d’information que vous êtes et n’hésitez pas à nous innoder avec ces contributions éclairantes, encore une fois merci beaucoup.

Répondre
Dominique Robe 21 juillet 2021 - 10 h 25 min

Bonjour et encore merci pour votre investissement.
J’ai 73 ans et en bonne santé. Et sportive. Je ne suis pas vaccinée, et je commence à avoir le morale en berne. Fini mes rendez vous copines à notre brasserie, au ciné, etc. Elles sont vaccinées et ne me comprennent pas. Pas facile cette période ! Mes enfants et leurs ados ne sont pas vaccinés et se posent des questions pour leurs rentrées scolaires lycées fac… Vitamines D, C, zinc, etc suffira t’il ? J’espérais tellement profiter encore un peu avant la décrépitude. Dominique.

Répondre
Marie-Chantal Demontchalon 22 juillet 2021 - 20 h 42 min

Essayez de comprendre vos copines, elles se sont faites vaccinées pour se protéger mais aussi pour protéger les autres.
Si vous ne partagez pas ces valeurs essentielles de solidarité, elles peuvent se dire que vous n’avez finalement pas grand chose à partager avec elles, non ? On aime être avec des gens qui ont les mêmes valeurs, c’est normal.

Répondre
' 23 juillet 2021 - 0 h 55 min

vitamine D3 C et zinc suffiront avec régime sans gluten sans caséine et bonne alimentation bio et gardez surtout le moral quand ils verront que leur cochonnerie de vaccins vont créer l’hécatombe ils vont arrêter leur génocide

Répondre
BROTTIER ELYANE 21 juillet 2021 - 10 h 16 min

MERCI A VOUS

Répondre
Séverine 21 juillet 2021 - 9 h 52 min

Bonjour, j’aimerais votre avis sur une question très simple : est-ce que le fait que je sois vaccinée « protège mon entourage » ?

Répondre
' 23 juillet 2021 - 0 h 55 min

non et non

Répondre
Dominique CHARTIER 21 juillet 2021 - 9 h 45 min

Cher Xavier!Vous avez là encore prêché à un convaincu!Mes stages de kiné ds bien des hôpitaux parisiens,m’avaient déjà persuadé des grandes complicités existant entre Docs et labos…J’ai même fouillé ds quelques endroits mal verrouillés et me suis aperçu de cela! Des lacombe il y en a partout là où l’on peut s’engraisser avec quelques belles récompenses…Au détriment de l’éthique et surtout du patient…Aussi le népotisme s’organise avec les politiques,les notables en tt genre,autour du gâteau à se partager entre bien pensants véreux,toujours plus gourmands! Ce sont malheureusement les génies de la réussite,bourrés d’orgueil,de dynamite,toujours plus enclins à museler les peuples pour entretenir leur prééminence vénale…

Répondre
Vincent 21 juillet 2021 - 9 h 42 min

Bonjour Xavier, étant professionnel de santé et étant dans l’obligation de me vacciner, pensez-vous que la prise d’ivermectine lors de la vaccination peut limiter les effets indésirables ou est-ce à déconseiller ? Bien cordialement

Répondre
Xavier Bazin 22 juillet 2021 - 17 h 21 min

Il y a une forte probabilité que ce soit utile dans ce cas en effet.

Répondre
' 23 juillet 2021 - 0 h 58 min

bonjour Xavier je suis juste psy clinicienne mais je ne professe plus , je m’interesse depuis plus de 10a sur la santé les produits naturels, et j’aimerais bien que vous mettiez un live avec tchat ou un forum où on pourrait échanger nos connaissances, car j’aimerais aider bénévolement les personnes qui n’ont aucune connaissance pour conserver une bonne santé . Merci

Répondre
béatrice albert 21 juillet 2021 - 9 h 38 min

Merci pour vos articles. Je suis tout à fait d’accord avec vous. Je suis inquiète pour mes enfants mais comment faire s’ils perdent leur travail s’ils refusent de se faire vacciner ? (ils travaillent en hepad)
Ces décisions prises par le gouvernement sont intolérables pour un pays démocratique.
Malheureusement cela fait des années que les gros labos sont tout puissants et qu’ils « arrosent » énormément de monde. Je ne me sens plus à ma place dans cette société. On ne peut même plus dire ce qu’on pense sans être accusé d’être complotiste. C’est très grave.
En tout cas, continuez. J’ai acheté votre livre.
Bon courage

Répondre
MAILLARD 21 juillet 2021 - 9 h 30 min

Merci pour ces explications. J’ai 89 ans, je ne suis pas vaccinée et ne le serai jamais de mon plein gré.Je suis tout à fait sereine et je n’ai jamais cédé à leur peur. Je suis contente de trouver par écrit les arguments que je déploie dans les conversations avec mes voisines et voisins. En famille, ils ont compris.

Répondre
' 23 juillet 2021 - 0 h 59 min

BRAVO et je vous souhaite de devenir centenaire et en bonne santé!

Répondre
GENEZ 21 juillet 2021 - 9 h 08 min

Je partage totalement cette analyse. Pourquoi rendre un corps malade alors qu’il est en bonne santé…

Répondre
Eliane Lehn 21 juillet 2021 - 9 h 07 min

Je voudrais partager, mais je n’ai pas Face book , merci de permettre que nous puissions le faire autrement .

Répondre
Linda Orecchini 21 juillet 2021 - 11 h 25 min

Bonjour et merci pour toutes ces explications claires. Je prends vitamine C, D et zinc depuis plusieurs mois, pour renforcer mes défenses immunitaires. Comment trouver un médecin qui pourrait prescrire L’ivermectine en prophylaxie. En a t il le droit ? Ou et comment acheter l’ivermectine ?

Répondre
FERNANDES Isabelle 21 juillet 2021 - 8 h 59 min

Merci de nous fournir ce type d’article, on se sent moins seul dans ce combat, qui ne devrait pas en être un … Pour pouvoir continuer de défendre la non vaccination obligatoire, j’ai besoin d’arguments mais aussi de preuve. Par exemple, ici j’aurais eu besoin d’avoir accès aux tribunes et à la liste des 96 signataires. Comment, quelle preuve avez vous pour ces 8 millions d’euros versés à chacun ? Ce dont je ne doute pas ! Tout ça n’est qu’une question d’argent, j’en suis convaincue depuis le début. Le pouvoir et l’argent … Le mal de notre société …
Sans preuve ça reste du « on dit », avec des preuves tangibles on pourrait éveiller les esprits autour de nous et peut être changer la donne si chacun s’active un peu autour de lui.

Répondre
Roger 21 juillet 2021 - 8 h 56 min

Bonjour
Je suis tout à fait d’accord avec vous

Répondre
LELOUP 21 juillet 2021 - 8 h 50 min

Bonjour je vous suit depuis avant le Covid-19 et je ne suis toujours pas vacciné et je ne veux pas je ne suis jamais malade en général. Se qui m’énerve le plus c’est que les non vaccinés seront privés de tous. Ou est notre liberté égalité fraternité. Dans la vie on progresse mais pour le Covid-19 on régresse on va retourner au temps de mes grands parents 100 ans en arrière face à la dictature. Nous sommes des humains mais pas des moutons. Je veux suivre cette conférence pour mieux comprendre

Répondre
' 23 juillet 2021 - 1 h 00 min

suivez aussi Florian Philippot ou Asselineau ou Dupont Aignan ils se battent pour nos libertés

Répondre
Sabatier 21 juillet 2021 - 8 h 49 min

La caravane passe, les ayatollahs veillent, les moutons sont bien gardés ;dans notre pays certaines scènes préfigurent l’arrivée des nouveaux gardes rouges ,des collabos, des dénonciateurs…sauve qui peut…

Répondre
Bouy 21 juillet 2021 - 8 h 49 min

Excellent….. comme d’habitude
C’est précieux d’avoir ces informations et commentaires objectifs
Merci

Répondre
Naigard 21 juillet 2021 - 8 h 43 min

Merciii
Pour info : j’ai 84 ans. J’ai eu un Covid sévère en décembre 2020. J’ai été traitée à domicile avec azithromycine, paracétamol,puis cortisone une semaine. J’ai été très accompagnée par ma medecin les passages infirmiers et les appels familiaux et amicaux. Je suis guérie et j’ai à ce jour 2080 anticorps IgG.

Répondre
' 23 juillet 2021 - 1 h 02 min

BRAVO la covid se traite oui quand c’est pris dès le début malheureusement ils disaient de rester chez soi sans médecin avec du doliprane, quelle bande d’enfoirés!

Répondre
Marie 21 juillet 2021 - 8 h 42 min

Je déplore ce système qui nous dévalorise nous infantilise et nous tient dans la désinformation j’ai 74 ans ne souffre d’aucun pb de santé et je refuse qu’on m’inocule ce virus je souhaite que tous ceux qui dse font vacciner puisse obtenir une indemnité financière de la part de celui ou celle qui injecté ce vaccin en cas de réaction négative de cette injection ce serait la moindre des choses que ces gens là se responsabilisent vis à visa du geste qu’ils font

Répondre
Cordonnier 21 juillet 2021 - 8 h 38 min

MErci pour tt ça et de toute façon je ne voulais pas me faire vacciner
Entièrement ok avec vous.

Répondre
Anne-Marie Valentin 21 juillet 2021 - 8 h 23 min

Merci beaucoup. Je lis absolument tout tellement c est intéressant et je partage tout à fait. Je peux mieux m expliquer quand on me parle et me critique.

Répondre
vandaelen 21 juillet 2021 - 8 h 21 min

Bonjour,
J’aimerai apporter à votre analyse un point essentiel : ce dont vous parlez n’est pas un vaccin mais une injection génique.
Je pense que vous passez à côté d’une chose importante.
CDT

Répondre
KALONJI Marie - Jeanne 21 juillet 2021 - 8 h 16 min

Merci beaucoup monsieur Bazin pour toutes ces informations que ne nous donnent pas les médias traditionnels qui sont tous pro – vaccins , pro –  » Conseil scientifique  » du gouvernement , beaucoup de médecins généralistes dont le mien ( mon médecin traitant ) le sont aussi ! Âgée de 63 ans ; fonctionnaire dans la fonction publique territoriale , je n’ ai pas envie de me faire vacciner . Tous mes collègues sont vaccinés suite aux plages de vaccination négociées par la collectivité avec l ‘ hôpital . Mes collègues se sont précipités en se disant qu ‘ ils seront ainsi épargnés du Coronavirus et pourront avoir  » une vie normale  » . Jusqu’à présent , je résiste tant qu ‘ il n ‘ y a pas une obligation de la collectivité . Je suis veuve , j ‘ ai besoin de mon travail . C’ est bien triste tout ça 😰😰

Répondre
B. Muller 21 juillet 2021 - 8 h 15 min

J’ai reçu le vaccin Pfizer (1er dose début avril, 2ème dose début mai), j’ai 68 ans. J’étais assez mal pendant plusieurs jours : fatigue, maux de tête, douleurs articulaires, crise de « névralgie » dans le visage…. Est-ce psychologique ou un hasard mais depuis cette vaccination je ne me sens vraiment plus un forme.

Répondre
FRANÇOISE RODRIGUEZ 21 juillet 2021 - 8 h 10 min

Merci, je suis d’accord avec vous…Depuis le début je dis à mon entourage de renforcer ces barrières. Cela a marché et ma belle mère a eu le covid à 83 ans et dit aujourd’hui que le covid est un gros rhume, elle a été décelé par hasard en entrant à l’hôpital pour un examen de ventre! Le problème est comment faire pour ne pas devenir femme des bois avec le mesures du gouvernement. Si je ne me fais pas vacciner , mon mari l’est , on ne va plus rien pouvoir faire ensemble! Pour être tranquille le vaccin français de sanofi qui va sortir sera t’il moins dangereux? Faut t’il attendre celui là? Les chinois en ont un qui n’est pas ARN , juste classique mais pas reconnu ici. Pourquoi? Mon filleul chinois qui a été vacciné las bas devrait se refaire vacciner pour avoir le pass! Normal ou pas?

Répondre

Laissez un commentaire