Votre arme secrète anti-déprime

Ce qui est arrivé à cette femme de 65 ans a créé un coup de tonnerre dans le monde de la psychologie.

Atteinte de la maladie de Parkinson, cette patiente se trouvait à l’hôpital Pitié-Salpêtrière pour bénéficier d’un traitement d’un type nouveau. Les médecins avaient décidé de stimuler par un courant électrique certaines zones de son cerveau. [1]

Au départ, tout s’est passé comme prévu. Les médecins avaient trouvé la bonne zone de contact dans son cerveau et son état commençait à s’améliorer.

Mais tout à coup, le courant électrique se déplaça de 2 millimètres… et le comportement de cette patiente se modifia brutalement.

Elle cessa de parler, se replia sur elle-même et éclata en sanglots. Quand les médecins lui demandèrent ce qui se passait, elle répondit :

Je suis lasse de vivre, ça suffit.
Je ne veux plus vivre, je suis dégoûtée de la vie.
Tout est vain, je me sens inutile.
Je suis désespérée.
Pourquoi vous embêter pour moi ? [2]

Instinctivement, l’un des médecins coupa le courant électrique. Et 90 secondes plus tard, l’extraordinaire se produisit : la patiente retrouva son comportement normal. Elle se remit à sourire, l’air parfaitement détendu.

Le courant électrique avait-il créé de toute pièce des pensées tristes dans son cerveau ?

Indirectement, oui.

En fait, l’opération a mis en mouvement les muscles du visage et de la bouche qui sont activés lorsque nous pleurons. L’électricité a ainsi déclenché artificiellement l’état que nous ressentons quand nous sommes malheureux.

Et c’est cela qui est remarquable : ce n’est pas une idée triste qui a fait pleurer cette femme ; c’est le fait de se sentir mal dans son corps et pleurer qui a déclenché chez elle des pensées sombres et suicidaires.

La bonne nouvelle est que le même phénomène existe aussi pour le rire et la joie, comme le montre une autre expérience, tout aussi ahurissante.

« Non mais regardez-vous, vous êtes trop drôle »

Cette fois, c’est un patient épileptique, A. K., qui a vu son cerveau stimulé électriquement.

Dans son cas, l’objectif n’était pas d’améliorer son état, mais de déceler la zone du cerveau qui provoque les crises, afin de la supprimer chirurgicalement.

Mais là encore, cette procédure a suscité la stupéfaction des médecins : dès qu’ils stimulaient une zone du cerveau bien précise, ils provoquaient chez A. K. un rire franc et massif. Une découverte qui s’est confirmée sur tous les autres patients !

Étonnamment, ce rire était immédiatement suivi « d’une sensation de gaité ou d’hilarité » – même si les patients étaient arrivés de mauvaise humeur.

Encore plus surprenant : lorsque le Pr Fried, qui conduisait l’expérience, a demandé aux patients pourquoi ils riaient, croyez-vous qu’ils ont répondu « je n’en sais rien, je ne peux pas m’en empêcher » ? (ce qui était pourtant la réalité)

Non, ils avaient toujours une « bonne raison » ! A. K, plié en deux, leur a répondu : « non mais regardez-vous, vous êtes trop drôle ».

Tout ce qui les entourait était brusquement matière à rigolade… alors qu’à l’inverse, pour la patiente de l’hôpital Salpêtrière, sa vie entière était soudainement jugée avec noirceur.

Lunettes noires ou lunettes roses ?

Ces expériences révèlent à quel point nous sommes capables de percevoir une même situation de manière opposée. Comme si nous mettions des lunettes déformantes.

Avec des lunettes noires sur le nez, le monde s’assombrit d’un seul coup. La réalité extérieure n’a pas changé d’un pouce, mais elle semble soudainement insupportable. Avec les lunettes roses, au contraire, ce qui nous entoure devient une source inépuisable de joie, voire d’hilarité.

Peut-être avez-vous déjà eu ce sentiment étrange, vous aussi.

Un jour, vous vous sentez vulnérable face au souci le plus trivial, tout vous semble matière à angoisse ou pessimisme. Un autre jour, vous vous sentez invulnérable et optimiste, même au milieu des problèmes les plus sérieux.

Cela peut dépendre des jours…. Mais cela dépend aussi des personnes : certaines ont par nature un tempérament des plus joyeux, d’autre ont un caractère naturellement pessimiste.

Mais dans tous les cas, le type de lunettes que vous portez est toujours le reflet de votre état corporel, émotionnel.

Et la bonne nouvelle est qu’il est possible d’agir pour modifier cet état… sans avoir à se faire chatouiller les neurones par des hommes en blouse blanche !

Il suffit pour cela d’activer votre arme secrète anti-déprime.

« Souris, puisque c’est grave » [3]

Les déprimes passagères font partie de la vie. Il est normal d’être triste quand un événement malheureux nous frappe.

Mais il ne faut surtout pas laisser la mélancolie s’installer… Car la tristesse peut s’auto-entretenir.

Imaginez l’engrenage. Un coup dur vous frappe. Vous ressentez une profonde tristesse émotionnelle. Comme pour la patiente de la Salpêtrière, ce ressenti risque de modifier la façon dont vous jugez votre existence toute entière… et c’est la dépression qui vous guette.

Pour quitter ces lunettes noires, vous pouvez bien sûr faire travailler votre cerveau cognitif : examiner vos pensées négatives et les « démasquer » pour ce qu’elles sont : des distorsions de la réalité.

Mais il est capital également de stimuler votre cerveau émotionnel. Exactement comme l’on fait les médecins qui ont fait rire aux éclats A. K.

Sauf que vous n’avez pas besoin d’électrodes : il vous suffit de commencer à… sourire !

Car c’est un fait désormais bien établi : le simple fait de sourire conduit votre cerveau à produire les molécules de la bonne humeur (dopamine).

C’est mécanique. Le sourire active certains muscles du visage, qui à leur tour déclenchent ces anti-dépresseurs naturels.

Parmi ces petits muscles aux effets étonnants, il y a les « muscles corrugateurs », qui sont activés lorsque vos sourcils bougent.

Faites l’expérience : froncez les sourcils de manière prolongée, et vous sentirez la tristesse vous envahir. A l’inverse, relevez-les, comme lorsque vous souriez, et la bonne humeur vous gagnera.

Vous êtes sceptique ? Et bien regardez ce qui se passe quand des patients dépressifs sont obligés de faire cet exercice.

Le botox, remède miracle contre la dépression !

C’est un médecin américain, le Pr Finzi, qui s’en est rendu compte le premier : lorsqu’il injectait du botox à ses patientes, il voyait parfois leur humeur s’améliorer.

Ce n’était pas lié à la disparition de leurs rides. Car l’effet bénéfique n’était perceptible que dans un cas : lorsqu’il faisait cette injection entre les deux yeux – autrement dit, lorsqu’il figeait les fameux muscles corrugateurs.

Le Pr Finzi était convaincu qu’il tenait là une arme étonnante contre la dépression. Et il a fini par le prouver en 2014 grâce à une belle étude publiée dans le Journal of Pyschiatry Research.

Il a sélectionné des patients dépressifs et leur a injecté, entre les yeux, soit du botox, soit un placebo (une solution saline). Au bout de 6 semaines, plus de 50 % des patients ayant eu le botox étaient sortis de leur dépression, contre seulement 15 % dans le groupe de contrôle !

Tout cela, simplement en les empêchant de froncer les sourcils !

Il est plus que temps de réaliser que votre visage est une porte d’entrée pour stimuler votre cerveau émotionnel … et de le faire travailler à votre profit ! [4]

Souriez, musclez votre aptitude au bonheur…

Évidemment, je ne vous recommande pas le botox – c’est une toxine dont on ne sait rien des effets à long terme, si ce n’est qu’on finit par en retrouver des traces dans le cerveau; [5]

Pour obtenir les mêmes effets, il suffit de vous forcer à sourire… jusqu’à ce que cela devienne une seconde nature.

Cela peut commencer par un peu de gymnastique faciale. Chaque jour, prenez quelques minutes pour activer vos zygomatiques et vos muscles corrugateurs : froncez et défroncez les sourcils, étirez les coins de votre bouche. Souriez la bouche fermée. Puis la bouche ouverte. Activez ainsi les molécules de la bonne humeur.

Si la « gym du visage » ne vous dit rien, regardez-vous dans une glace et souriez. Souriez-vous, avec sincérité. Conservez le sourire et observez la modification de votre état intérieur. Prenez l’habitude de faire cela, chaque matin et chaque soir, par exemple après vous être brossé les dents. L’effet sur votre humeur sera plus durable que vous ne l’imaginez.

Et ne vous contentez pas de sourire quand vous êtes seul. Essayez aussi de cultiver votre sourire avec les autres. Soyez à l’affût des sourires de vos collègues ou de vos proches, et rendez-le-leur. Et s’ils en sont avares, n’hésitez pas à prendre les devants, vous verrez que le sourire est communicatif !

Vous n’imaginez pas le bien que vous vous ferez en souriant davantage.

…et gagnez des années de vie en bonne santé !

Car se forcer à sourire est bien plus qu’une arme anti-déprime. C’est aussi un moyen imparable d’améliorer sa santé.

Sourire relaxe l’organisme, réduit les hormones du stress, abaisse la tension artérielle et protège contre les maladies cardiaques.

Mieux : le sourire renforce le système immunitaire. Il aide même votre corps à produire les fameuses lymphocytes T qui attaquent les cellules cancéreuses . A tel point que l’hôpital chinois de Guangzhou a incorporé la thérapie du sourire dans son protocole de lutte contre le cancer ! [6]

Souriez, et ce sont littéralement des années de vie en bonne santé que vous pourrez gagner.

Littéralement ? Oui : des chercheurs ont examiné les photographies de joueurs de base-ball professionnels des années 1950 . Et ils ont découvert que ceux qui souriaient à pleines dents avaient vécu en moyenne 79,9 ans contre 72,9 ans pour ceux qui ne souriaient pas ! [7]

Alors n’hésitez plus. Activez cet anti-dépresseur naturel… et n’ayez surtout pas peur du surdosage !

Maintenant, décuplez la dose… en riant !

Bien au contraire : la méga-dose – le rire – est fortement recommandée.

Le rire a tous les effets bénéfiques du sourire… en beaucoup plus puissant. C’est même un anti-douleur avéré : une minute de rire est aussi efficace contre les douleurs qu’un médicament ! [8]

Bien sûr, il n’est pas si facile de se forcer à rire. Mais comme pour le sourire, c’est une simple question d’entraînement.

Dans son excellent livre Tout déprimé est un bien portant qui s’ignore, le Dr Michel Lejoyeux recommande la pratique des « trois rires par jour » :

Le soir, essayez de trouver trois principales raisons de rire, par exemple en repensant à des moments drôles de la journée. Puis le lendemain matin, repensez-y. Et ainsi de suite, jusqu’à ce que cela devienne un automatisme.

Une autre possibilité est de prolonger l’exercice du sourire devant votre miroir. Allez un cran plus loin : faites « Ha ! Ha ! Ha ! ». Imitez le rire, pensez à quelqu’un qui rit. Surtout, n’ayez pas peur d’avoir l’air ridicule, cela pourrait au contraire vous aider à rire… de vous même !

Et vous verrez, au bout d’un instant, vous vous mettrez à rire franchement, et vous ressentirez dans tout votre corps la chaleur joyeuse d’une bonne humeur retrouvée.

Si tout cela ne suffit pas, essayez de rejoindre un club de « yoga du rire », vous ne le regretterez pas. Je ne vous en dis pas plus… Mais si le concept vous intrigue, allez voir cette vidéo, à partir de la minute 1’50…

Je vous mets au défi de la regarder sans rire aux éclats !

Retrouver la joie de vivre

Ces petits exercices n’effacent pas les causes du mal-être. Mais ils vous font aller mieux, et c’est déjà énorme.

Car n’oubliez pas que la cause principale de la déprime est bien souvent… la tristesse elle-même – cette maudite paire de lunettes qui vous fait voir tout en noir.

Souriez, riez. Et vous verrez, vous vous reconnaîtrez dans cette chanson de Barbara :

Et sans prévenir, ça arrive
Ça vient de loin
Ça s’est promené de rive en rive
Le rire en coin
Et puis un matin, au réveil
C’est presque rien
Mais c’est là, ça vous émerveille
Au creux des reins
La joie de vivre

Bonne santé !

Xavier Bazin

PS : A vous la parole ! Je serais heureux de connaître votre sentiment sur cette thérapie si particulière (en commentaire au bas de cet article). Et si vous avez d’autres astuces anti-déprimes, n’hésitez à pas à les partager !

Sources

[1] C’est un traitement dont l’efficacité est désormais admise dans les cas les plus avancés : Mahlon R. DeLong, Alim-Louis Benabid, Discovery of High-Frequency Deep Brain Stimulation for Treatment of Parkinson Disease, JAMA. 2014

[2] Cette expérience est relatée en détail dans Spinoza avait raison, de Antonion Damasio

[3] Alain Chamfort, cité par le dr Lejoyeux

[4] D’autres chercheurs ont confirmé cet effet chez les victimes de la « paralysie de Bell ».C’est une paralysie du visage, qui prend plusieurs formes. Les scientifiques ont découvert que les patients qui étaient atteint d’une impossibilité de sourire étaient beaucoup plus dépressifs que ceux qui avait une paralysie d’une autre nature.

[5] Control of Autophagosome Axonal Retrograde Flux by Presynaptic Activity Unveiled Using Botulinum Neurotoxin Type A, Tong Wang et it. The Journal of Neuroscience, 15 April 2015

[6] « Does happiness help healing? » Immune response of hospitalized children may change during visits of the Smiling Hospital Foundation’s Artists, Béres A1, Lelovics Z, Orv Hetil. 2011 Oct

[7] Smile Intensity in Photographs Predicts Longevity, Ernest L. Abel and Michael L. Kruger, Psychological Science, April 2010; vol. 21, 4: pp. 542-544., first published on February 26, 2010

[8] Social laughter is correlated with an elevated pain threshold, R. I. M. Dunbar, Rebecca Baron et it. The Royal Society Publishing, 2011

491 commentaires

Dora 26 octobre 2020 - 2 h 09 min

J’adore!

Répondre
Marie 29 septembre 2020 - 8 h 57 min

Merci, je ne peux que sourire à ce remède, si présent et si peu onéreux !!

Répondre
Cartiaux 2 août 2020 - 14 h 18 min

Merci Monsieur Bazin pour votre lettre sur la thérapie du rire, j’avais déjà remarqué qu’en défronssant les sourcils, mon humeur s’améliorait. Vous venez de confirmer ce que je pensais via l’expérience. Et surtout, se sourire devant le miroir est le meilleure remède anti-déprime que je connaisse. Continuez.

Répondre
elisabeth 12 juillet 2020 - 12 h 30 min

Votre lettre m’a bien fait rire! :))))

Répondre
mouroux 23 juin 2020 - 8 h 02 min

une astuce bien connue qui fait référence à tout ce que vous évoquez consiste en cas de léger coup de blues à mordre un crayon, j’entends par là, le glisser entre les levres dans le sens de la largeur comme pour vous forcer à sourire, cela sollicite les memes muscles que ceux du sourire et déclenche donc les mêmes effets. Moins cher que le botox 😉

Répondre
morquin 31 mai 2020 - 7 h 10 min

une question quesqui peu remplacer les sta tines contre le colesterol

Répondre
Gracovetsky irene 27 mai 2020 - 7 h 45 min

voir des gens rire au top départ ne m a jamais fait rire ,rire sans raison? on mange parce qu on a faim ,mais le rire n est pas un manque , mais je suis d accord pour dire que c est vital mais n s apprends pas on rit de situation ,de bon mots,pas sur ordre

Répondre
NICOLE ATGER 24 mai 2020 - 7 h 27 min

Cet article est délicieux. Merci de l’avoir écrit.

Répondre
Montaut 20 mai 2020 - 12 h 08 min

Ayant pratiqué le « yoga du rire » avec celui qui avait été le premier à amené le yoga du rire en France et qui pour moi est le meilleur de tout ce que j’ai pratiqué ensuite, (Daniel Kieffer à Mulhouse. PAS le naturopathe)n je trouve votre lettre sur le Rire et ses bienfaits, très bien faite! Je continue de le pratiquer par moi-même 5-10 min lorsque je sens la grisaille revenir et ça marche illico! J’ajouterais histoire de rire un peu:

La blague de Michel Boujenah et son rire
https://www.youtube.com/watch?v=9KVglFWw1EY

ET…..un incontournable « Boddhisatva dans le métro »:
https://www.youtube.com/watch?v=GMsfSab5zPc

A la fin de la vidéo que vous donnez sur le rire, ca ouvre une autre vidéo de présentation de Yoga du rire, c’est léger (dans la pratique) mais ça fait du bien. Perso , j’ai pratiqué le Yoga du Rire avec Daniel Kieffer (pas le naturopathe) sur Mulhouse, c’est pour moi le Meilleur! Il incarne le rire juste en le voyant!
Et …si quelqu’un trouvait l’enregistrement d’une « crise » de rire d’Henri Salvadore pendant plus de 5 min non stop , merci de me l’envoyer! Elle a été enregistrée , je sais mais….! C’est extraordinairement communicatif!

Merci pour tout ce que vous partagez dans vos Lettres. Cordialement,
Anne-Marie

Répondre
CHANTAL MARCHAL 18 mai 2020 - 21 h 29 min

Cette idée de sourire me plait beaucoup.
Je l’utilise souvent en règle générale, mais jamais seule devant ma glace, je vais l’adopter maintenant.
Merci our tous vos conseils

Répondre
Anita DE PAUW 15 mai 2020 - 11 h 10 min

C’est quelque chose que je suis prête à faire toute la journée car j’adore rire ! et c’est vrai qu’en regardant cette petite vidéo, j’en PLEURE de rire.
Le tout est de se lancer. J’ai déjà prévenu mon mari que j’allais rire sans raison à certains moments de la journée…..et qu’il ne doit pas se moquer de moi mais plutôt rire avec moi.

Répondre
LAVENIR Jean 15 mai 2020 - 8 h 52 min

Oh ! vous trouvez ça drôle vous, de voir quelqu’un qui se force à rire ?
Ecoutez, je n’ai même pas souri …
J’aime rire, mais que cela vienne naturellement, une bonne blague par exemple.
Restez en bonne santé

Répondre
Sophie Darbon 14 mai 2020 - 16 h 39 min

Bravo je fais cela depuis toujours
Les danseuses classiques sourient… ça fait partie du métier

Répondre
Marianne Cadario 14 mai 2020 - 0 h 21 min

Genial votre idée du sourire et tellement vrai !!
je suis Francaise et habite au Honduras en Amerique Centrale depuis plus de 30 ans
Pratiquement tous les jours je lis votre rubrique sur mon mail et j’ai appris beaucoup sur les plantes et produits naturels. Un immense merci.
Par contre je ne réponds jamais a vos offres de livres n’ayant pas d’adresse en France

Répondre
erussard 13 mai 2020 - 18 h 18 min

Merci de votre soutien, de toutes ces connaissances que vous partagez avec nous.
Bonne santé, à bientôt.

Répondre
Dorothée Njuidje 13 mai 2020 - 11 h 26 min

Je vous ai lu avec délectation, parce que je sais que vous dites vrai. J’ai fais du yoga du rire en accompagnement d’une thérapie lourde et je confirme, par expérience, tout ce que vous avez écrit. Rire pour rire, sans besoin d’une cause pour rire, comme ça soulage, comme ça rend le corps, le cœur et l’esprit légers. Je vais ventiler cette vérité que vous avez mise en mots. D’autres en profiteront, assurément. Merci pour elles/eux et pour moi-même. Dorothée

Répondre
mizou 13 mai 2020 - 11 h 21 min

oui le sourire et le rire nous maintiennent en forme, sont avec le regard la porte de l’âme ouverte aux autres.
j’ai apprécié votre lettre; un seul bémol cependant l’allusion au Pr.Raoult (utile?)qui n’a rien à voir avec le sujet et dont le propos « sanglant » ne me met pas de bonne humeur….

Répondre
Edy F. 13 mai 2020 - 10 h 55 min

Si on le décide, on peut facilement rire de la tonne de stupidité qu’on a lu, vu ou entendu tous ces derniers temps..

« Ce qui est important, ce n’est pas ce qui nous arrive, mais la manière dont on le prend. »
Hans Selye (le père du concept de stress

Répondre
Noiret 13 mai 2020 - 9 h 12 min

vous défendez Raoult le Marseillais, ses résultats ne sont pas probants et il n’a fait aucunes recherches conformes!
conformément à la grippe de 1918, la seconde vague sera terrible! attendons les résultats à partir du 20 juin!

Répondre
Laudu83 29 juillet 2020 - 23 h 37 min

Merci pour cette lettre exemplaire, extraordinaire, tellement bienvenue en cet été torride, comme une eau de source pure !

Oui, quand on a 1000 « raisons » de pleurer, il faut impérativement se trouver au moins UNE raison de rire !

Personnellement, le rire m’a un jour sauvé la vie !

Qu’il soit spontané ou recherché, il est toujours bienvenu 🙂

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?!!

Aller à l’essentiel oui, rester dans le bain de la vie, le souffle de l’être, authentique, intègre, sincère, direct … Cheminer vers la Vérité est le propre des chercheurs … Tous ne sont pas des scientifiques diplômés, mais tous apprennent par la méthode « essais-erreurs »‘entre autres, il n’y en a que 2, l’autre est limitation) et deviennent des maîtres quand chaque essai se conclu par une réussite (ce qui signifie qu’ils réfléchissent avant de tester quoi que ce soit ^^)
Comme le professeur Raoult, qui est un « Éclaireur », un découvreur, alors que d’autres sont des « Suiveurs », des copieurs … Quand on est « suiveur » on peut contester l’Éclaireur, mais devenir soi-même éclaireur n’est pas à la portée de tous les « suiveurs »… BREF !

Là réside le libre-arbitre de penser ce que l’on veut (c’est encore un bien qu’il nous reste ! préservons-le !!!)

Je dirai pour conclure sans polémique ^^ que celles et ceux qui se sont érigés en censeurs, en critiques, en opposants parfois très violents contre le MEILLEUR virologue du monde (ne l’oublions pas !) devraient recevoir »THE » vaccin en priorité, sans prime de 1000 € comme proposée par certains labos !!! Hahaha !!! Il y aurait moins de râleurs !!!

Sourire… Bon et bel été à tous et toutes … Avec ou sans maques, enfin c’est quand même mieux sans !!! Depuis que l’épidémie est passée, on échange volontiers quelques audacieux sourires, pour sortir de la Tort-peur médiatique …

« Votre santé vous appartient » dit Philippe Perrot Minnot !

Gratitude _/\_

Répondre
Brigitte 13 mai 2020 - 8 h 57 min

Cher Hervé Bazin
Merci infiniment pour vos conseils, votre bienveillance et la qualité des informations que vous nous transmettez. Vous avez été un phare dans la nuit en cette période de covid. Vos lettres m’ont apporté tellement de pensées rassurantes, d’informations précieuses. Je vous suis très reconnaissante pour tout ce que vous faites. On a beaucoup de chance de vous avoir!!!

Répondre
Lisa 13 mai 2020 - 8 h 34 min

Bonjour !
Merci infiniment pour ces mots réconfortants qui font chaud au cœur. La poésie de Barbara, quel bonheur ! Bonne continuation à vous et au grand plaisir de vous lire.

Répondre
Mary Dugast 13 mai 2020 - 8 h 28 min

Bonjour, je comprends mieux pourquoi à 71 ans je suis en super forme, malgré quelques kilos en trop, je souris tout le temps (je dis toujours que mon sourire est le cadeau de naissance de mes parents, car il en a fait parler des gens), un vieux Mr me disait quand il me croisait «  vous êtes le rayon de soleil de ma journée avec votre si joli sourire ) . Le sourire et le rire sont cousins avec la bonne humeur et procure une bonne santé .Vous avez raison avec votre article que je vais faire suivre. Merci de tout Coeur avec le sourire.

Répondre
Durand-Gasselin 13 mai 2020 - 8 h 13 min

RAISON DE PLUS POUR NE PAS METTRE DE MASQUE : outre le fait qu’un masque, quand on n’a pas l’habitude d’en porter( donc qu’on utilise mal) est une fausse protection, voire même une source très contaminante, il empêche de voir sourire. Donc double effet négatif!….

Répondre
Ralaimidona 13 mai 2020 - 8 h 04 min

Merci de nous rappeler à rire

Répondre
greulich 11 mai 2020 - 12 h 22 min

Bonjour,
Pendant env 5 ans j »étais dans une très profonde dépression ;je n-arrivais plus à pirer qqes fois j lançais des cris vers Dieu je me sentais seule et désespérée ! Il y a plusieurs membres d’eglise qui priaient pr moi ,lors de cette période je n’avais pls goût à rien envie de voir personne pas envie de manger!Je suis d’un naturel joyeux et optimIste !Il a fallu du temps ms ,depuis le début du confinement ,je revis ,malgré la diifficultée du confinement et de la ménopause qui est qui est très déstabilisante je e cramponne à Mon Dieu, et je suit régulièremant des cultes et conférences via internet ça me permet de garder un esprit positif malgré les circonstances difficiles !!
Que Dieu vous accompagne ds ce que vous faites ! Bon courage!!
Sonia

Répondre
ANDRE 2 mai 2020 - 8 h 57 min

Bonjour, même si la situation actuelle n’est pas vraiment rigolote, je fais parti de ces gens qui ont le rire facile si la situation s’y prête. Le sourire qui éclaire très souvent mon visage m’est souvent renvoyé par les autres comme unremède de jouvence. D’ailleurs, je pratique très souvent cette méditation taoïste qui s’appelle « le sourire intérieur » et qui consiste, pour faire rapide, à sourire à tous ses organes. C’est une technique d’auto guérison très puissante et surement de prévention car à 56 ans je ne suis que très rarement malade. Mais ce rire peut parfois agacer l’autre. Un jour une personne que je croisais souvent dans mon village m’a fait cette réflexion sous forme du reproche : « Toi, tu as toujours le sourire ! » Je n’ai pas pu m’empêcher de rire à cette injonction complètement décalée, mais après coup, je me suis dit qu »elle devait être vraiment mal dans sa peau pour faire cette projection si agressive et de constater également que le rire a agit sur moi comme une forme de protection, car je n’ai pas répondu ç ce propos.
Le sourire ou le rire que l’on renvoie peut parfois être très déstabilisant pour l’autre. Pour preuve cette vidéo intitulée Covid en Van où l’on voit des gendarmes verbaliser de façon complètement abusive des jeunes et ou un moment la situation devenant tellement ubuesque qu’un des jeunes se met à sourire. Cela a mis le gendarme dans une colère noire menaçant le jeune d’outrage et d’une incarcération. Toujours est-il , comme dirait l’autre: » on peut rire de tout mais pas avec tout le monde… »

Répondre
WELKER 24 avril 2020 - 12 h 29 min

Bonjour, je vous félicite pour vos recherche , super , je me permet de vous donner mon arme secrète anti déprime , la foi , la véritable foi , celle des premiers chrétiens , la foi c’est l’ assurance de ce que l’on espère , et la conviction de réalités que l’on ne voient pas .
proverbe17/22
Un coeur joyeux peu guérir une maladie ,mais la tristesse fait perdre des forces .je vous encourage à persévérer dans la foi en lisant la parole , psaume 118/24 , romain15/13 , philipiens 4/4P ? Thésaloniciens 2/20 Luc 15/10 , Psaume 71/23 , Acte 2/28 , Job 8/21 , vous vous en doutez sûrement je suis chrétien , je crois en Jésus notre sauveur , c’est lui le meilleur docteur , cela ne m’empêche pas de vous féliciter pour vos recherches qui vont aussi dans ce sens , bonne journée à vous et bonne continuation dans vos recherches , soyez guidé par le ST ESPRIT .

Répondre
DI MAURO 16 avril 2020 - 16 h 53 min

Très bonne idée cette gymnastique faciale après le brossage des dents. Le matin pour commencer la journée de bonne humeur et le soir pour s’endormir dans la béatitude.

Répondre
Servant Michèle 15 avril 2020 - 12 h 19 min

Prendre un bain de soleil.et somnoler sur son balcon …. S’ occuper d’ animaux domestiques . .. Lire des livres de SAGESSE !!! et regarder DE FUNES à la télé !!!! Lâcher la  » névrose  » de l ‘ INFO en boucle !!! Enfin ? CROIRE EN LA PROVIDENCE . …

Répondre
Joël BERGER 13 avril 2020 - 17 h 43 min

Merci. Je pratique le rire systématique depuis longtemps, mais vous présentez très bien le sujet. Heureux ceux qui vous lisent. Amicalement.

Répondre
Philippe A 13 avril 2020 - 8 h 30 min

Merci pour cet article en ces temps de morosité ambiante, cela peut paraître ridicule mais pour l’avoir expérimenté il y a quelques années le yoga du rire a des effets bluffants.

Répondre
bernard vuignier 2 mars 2020 - 9 h 01 min

C’est tellement vrai!!
Mais, car il y a un « mais »:
Ce genre de pensée amène à croire qu’on est responsable de tout. Par exemple, j’entends certaines personnes dirent: ce n’est pas étonnant qu’il ait un cancer, bloqué comme il est….
Même si cela est possible, il y a tant d’autres facteurs qui peuvent provoquer des graves maladies. Donc, gare aux simplifications. Meilleures pensées à vous.

Répondre
Conrad 15 février 2020 - 16 h 44 min

Merci

Répondre
Boilot 9 février 2020 - 22 h 45 min

Seigneur donne-moi l’humour pour que je tire quelques bonheur de cette vie et en fasse profiter les autres priait Thomas Moore

Répondre
Annick VALLÉE 11 janvier 2020 - 19 h 06 min

Merci, j’ai apprécié votre lettre Je vais suivre vos conseils même si ce n’est pas évident en deuil. Un sourire ne coûte rien et enrichit celui qui le reçoit.
Un sourire est un cadeau gratuit.

Répondre
nabila 22 octobre 2019 - 11 h 23 min

tout simplement bravo et bonne continuation

Répondre
Morin 14 octobre 2019 - 15 h 46 min

Comme disait mon père:
Un sourire ça n ‘arrache pas la gueule et ça fait toujours du bien a celui qui le reçoit!!
D ailleurs je souris toujours et dans mon métier ( auxiliaire de vie à domicile) s est toujours un rayon de soleil pour nos personnes âgées et handicapées

Répondre
Barriere 13 octobre 2019 - 7 h 27 min

Bravo !!! Quel merveilleu moment !!
Un grand merci Monsieur.

Répondre
Sylvie ROSE 29 septembre 2019 - 11 h 34 min

Oui iii!!! Oui aux rires, aux sourires et à la VIE ! Je travaille avec le public et j’offre consciemment mes sourires et ma bonne humeur car ça fait du bien. Je vois les réactions des gens et ça marche ! J’adore vos lettres ! MERCI

Répondre
delaplace thierry 18 septembre 2019 - 18 h 35 min

c est simple facile et c est sous nos yeux un grand merci Monsieur

Répondre
Meuter 16 septembre 2019 - 10 h 06 min

Bonjour, je suis abonné depuis peu à votre newsletters, je vous remercie pour tous ce que vous donnez.
Je me permets de vous poser cette question, je souffre du symptôme des jambes sans repos. Les traitements n’agissent pas tous les jours, il m’arrive de passer des nuits avec des crises qui ne me permettent de m’endormir qu’après épuisement.
Le traitement pour cette maladie est un traitement de la maladie de Parkinson.
Avez-vous déjà publié un article sur ce syndrome? Par avance, je vous remercie, et continuez bien votre aide au quotidien.

Répondre
Nachida 29 août 2019 - 15 h 46 min

Article formidable!
Mais , le plus surprenant, c ‘est que sans l ‘avoir LU , il y a deux jours, j ‘avais décidé de sourire, dès que je me sentirais triste, ou que j ‘avais un gros problème ,
c ‘est vraiment SURPRENANT, cette « synchronicité  » (et la vérification que « ma méthode » était scientifiquement prouvée)!

Répondre
Nicole 13 août 2019 - 14 h 08 min

Bonjour Xavier,

Pour moi le sourire n’est pas une thérapie mais un art de vivre. Je sourie tout le temps, mon sourire ne me quitte pas, il fait parti de moi. Tout le monde s’accorde à me le dire, et recherche ma compagnie, car je suis plutôt d’humeur joyeuse que chagrine. Je sourie pour dire « bonjour », lorsque je croise quelqu’un ou pour dire « au revoir » « bonne journée », même au téléphone mes interlocuteurs m’entendent sourire…Et j’adore ça, sourire, car effectivement cela m’aide à être bien dans ma peau, et dans ma tête, et le monde autour de moi le ressent. Il en va de même pour le rire, que j’entretiens aussi très volontiers. Je reste bien sûr un être humain et traverse des hauts et des bas, comme tout le monde. Alors, si un moment de « blues » m’envahie je regarde des humoristes à la tv ou des comédies pour rire et retrouver ma bonne humeur.
Mon mari me dit souvent : viens on va au cinéma voir une comédie, j’ai envie de t’entendre rire. Le rire et le sourire sont communicatifs, je l’ai bien sûr remarqué et en use avec bonheur.
Merci Xavier pour votre très beau texte et témoignage, qui me conforte dans mon ressenti, que si l’on sourit à la vie la vie nous sourit à son tour et plus besoin d’antidépresseur…

Répondre
Henri Barret 6 août 2019 - 11 h 48 min

Bien !!!

Répondre
ANNE-MARIE ALMODOVAR 4 août 2019 - 7 h 40 min

bonjour il ni a pas de hasard…si j ai lu aujourd’hui ce chapitre sur le sourire…..que je vais mettre en action immédiatement….

Répondre
Marie-Hélène Hiron 3 août 2019 - 15 h 25 min

Un sourire ne coûte rien mais il éclaire la vie de ceux qui nous entoure.
J’ai pour habitude de sourire et rire souvent,je vous souhaite d’en faire autant.
Merci pour cette « piqûre de rappel »,je ne savais pas que ça avait de telles répercussions sur l’organisme.Merci

Répondre
Bertrand 1 août 2019 - 8 h 48 min

Il n’ai pas toujours facile de trouver des séances de yoga du rire même dans les grandes villes. Cependant vous pouvez soit l’animer entre amis, collègues, connaissances soit le faire vous même. Au pire, vous repérez tout ce qui est comique (films, pièces de théatre, personnes humoristiques dans vos fréquentations etc…) mais sincèrement, mettez-le en pratique chaque jour, c’est le remède le plus efficace contre cette morosité ambiante.
Merci Docteur, merci Xavier

Répondre
bertrand 1 août 2019 - 8 h 01 min

Le rire est primordial. J’ai fait une seule séance de yoga du rire et j’ai tout compris, nous pouvons le déclencher nous même, effectivement.
Nous avons donc une arme redoutable contre la dépression, gratuite et sans effet secondaire (néfaste).
Alors sourions et surtout rions dès la moindre occasion.

Répondre
Henner 11 avril 2019 - 6 h 14 min

Elle est merveilleuse cette lettre, très originale. Merci!
Avec mon plus beau sourire,
Alexandra

Répondre
Joëlle Michel 9 mars 2019 - 12 h 49 min

Merci! ça donne très envie !!
Où et comment trouver des ateliers de yoga du rire(ou rire par le yoga,ou rigolothérapie,…) proche de chez soi ? En ce qui me concerne,c’est Pau 64000

Répondre
Abdelghani LAGHA 5 mars 2019 - 19 h 40 min

Merci Docteur pour cette excellente thérapie!j’ai vu la vidéo et suivi la méthode!formidable!j’ai ri à profusion!et j’ai senti un bien-être extraordinaire et oh combien réconfortant!j’ai visionné également toutes les vidéos sur le yoga du rire!et je ne m’en suis pas lassé!vraiment le rire et le sourire sont des remèdes indispensables et irremplaçables!merci docteur!

Répondre
Seraline 24 février 2019 - 10 h 05 min

Merci beaucoup, le sourire est plus important que les soucis.

Répondre
GIRARD 16 février 2019 - 12 h 14 min

Merci pour cette vidéo du rire. C’est tellement bénéfique ! Merci également pour tous vos articles qui incitent à un monde meilleur.
MERCI MERCI

Répondre
Charles Malory 9 février 2019 - 10 h 38 min

Merci Xavier pour cet article riche de sens et de partage de connaissances.
Bien à vous.
Malory Charles

Répondre
nicole 6 février 2019 - 0 h 21 min

pour avoir souri « trop fort », un proche s’est vu traiter « d’insolent » par un juge lors d’un interrogatoire, mais ça ne fait rien, on continue de rire et de sourire à toute occasion, ça fait tellement du bien

Répondre
debecker 5 février 2019 - 18 h 26 min

cela fait des années (27 ans) que je pratique « le sourire
intérieur » dans mes crs de QI-Gong appellé aussi Energie de Guerison – j’ai 83 ans, mes cours st gratuits
maintenant…pour le plaisir ! et tous les participnts repartent souriants et heureux. j’installe le sourire
intérieur sur les visages…il part des yeux(syst.nerveux) et on l’installe dans l’organe de la saison. avec une respiration spéciale « chi » qui oblige à détendre naturellemt la machoire..voilà

Répondre
Suzanne 4 février 2019 - 13 h 25 min

Vous avez entièrement raison !
J’ai toujours été de bonne humeur, depuis mon plus jeune âge, toujours un sourire sur les lèvres, et il me fallait bien peu de chose pour éclater de rire… cela attirait les gens comme un aimant parce que ma belle humeur était communicative… et je suis persuadée que, si j’ai pu traverser courageusement tous les orages de ma vie, c’est grâce à cette force que me donnait ma belle humeur !
Bien sûr, comme tout le monde, j’ai eu des chagrins, j’ai beaucoup pleuré, toute seule chez moi, le soir, et puis je m’endormais comme un bébé… et le lendemain au petit jour, le sourire était déjà présent, la vie reprenait son cours comme s’il n’y avait eu rien eu !
J’ai 71 ans, je croque la vie à pleines dents, car je trouve qu’elle vaut la peine d’être vécue…

Répondre
Sonia Gadreau 28 janvier 2019 - 14 h 09 min

Merci pour cette belle lettre. Ça fait beaucoup de bien et ça commence bien la semaine à vos sourires tout le monde 🤣🤣🤣🤣

Répondre
KONATE N. 14 janvier 2019 - 19 h 27 min

Bonjour,
je viens de rire et j’ai senti comme si mon cerveau été contacté et qu’ ‘il s’est décontracté. je pense que rire est vraiment la clé du bonheur et que désormais je ferais tout pour rire ou sourire plusieurs fois par jour. Merci beaucoup docteur.

Répondre
Catherine 10 janvier 2019 - 16 h 15 min

Bonjour,
Je confirme : j’ai fait une séance de yoga du rire, et le résultat a été magique : j’ai été boostée toute la journée par une énorme énergie positive, et un sourire permanent, jusqu’au lendemain. Et ce à une époque triste et pleine de soucis : cela a été un véritable déclencheur, une prise de conscience et la décision de ma part d’aller mieux moralement malgré tout, qui a beaucoup amélioré ma vie. Je recommande à tous cette expérience !

Répondre
FERFACHE 5 janvier 2019 - 22 h 46 min

Mon souhait est que cette démarche, la vôtre, de Santé Corps Esprit, se pérennise pour nous conduire collectivement vers une vie plus libre et harmonieuse. La pleine santé retrouvée pour tous, la joie et la quiétude généralisées, l’équilibre d’une société humaine renouvelée par la compréhension de la loi de la Vie, dont le RESPECT est la règle.
Qui respecte n’opprime pas, qui respecte l’intégrité de l’autre. Qui respecte s’attache à son intégrité propre, ne trompe ni ne trahit. Qui respecte ne fait pas de l’argent son roi, mais juste un moyen de dignité. Qui respecte comprend et sonde l’âme du vivant. Qui respecte n’aura plus peur, et ainsi pourra AIMER.

Répondre
Dany Donadon 5 janvier 2019 - 9 h 20 min

Adorable vidéo…
Personnellement, comme beaucoup, j’ai traversé des épreuves. Je me suis attachée à sourire le plus souvent possible même à travers mes lararmes, et à chaque fois comme par MAGIE, mes larmes s’arrêtaient.
J’ai rajouter à ma thérapie la stature du dos bien droit : à la maison et dans la rue…
C’est incroyable comme de se tenir voûté nous plonge doucement dans la tristesse…!
Alors redressons-nous…et TOUT devient plus beau et merveilleux..!!!!
Avec sourire..

Répondre
Romuald Rakotondrazaka 31 décembre 2018 - 15 h 43 min

C’est bien ! Ça m’a fait rire de constater que j’ai pu oublier de ne pas rigoler !
Excellent rappel ! Surtout pour commencer l’année.
Merci , lol ! …

Répondre
AHAMROUNI 2 décembre 2018 - 12 h 38 min

bonjour,
merci docteur, magnifique article.
encore un grand merci

Répondre
Mathieu 1 octobre 2018 - 14 h 59 min

Le Dr lejoyeux qui recommande de rire 3x par jour, j’étais mort de rire… 😂

Répondre
Yvette Verroken 26 septembre 2018 - 9 h 36 min

J’en suis persuadée pour 100% que avez raison
Monsieur Bazin!

Répondre
Blais, Michel 14 septembre 2018 - 21 h 07 min

C’est très intéressant, simple comme arme anti-déprime et pertinent à tout mode de vie …

Répondre
daniella 16 août 2018 - 7 h 03 min

Merci pour cet article sur l’ arme anti-déprime.
En effet , malgré que je suis depuis toujours de nature optimiste et joyeuse, j’ai eut à vivre des évènements douloueux et durs dans ma vie.
Pour m’en sortir de ces moments de déprime, mes armes anti-déprime étaient, écouter de la chouette musique qui me donnait envie de bouger, danser,chanter, rire, regarder que des films genre comédies, et respirer plusieurs fois par jour, l’huile essentielle Bergamote et citron, qui agissent aussi sur l’humeur. Cela m’a vraiment aider et les gens étaient étonnés de me voir aller si vite bien !
Aussi, ouvrir les yeux ( et le coeur) à tout ce qui est beau autour de soi 😉
belle journée 🙂

Répondre
BAWILA 10 août 2018 - 22 h 10 min

Salut!
Juste vous dire que même la lecture du mail de façon concentrée provoque le sourire qui s’ accompagné d’une sensation de bien être.
Merci

Répondre
VALLET 10 août 2018 - 7 h 32 min

Un jour je suis allé me faire former en REIKI J, ai presque toujours le sourire .Une stagiaire m’a posé des questions elle apprit que j’allais devenir SDF. La semaine elle m’emménagea une pièce pour vivre. Ii faut garder le sourire il vous arrive que du bonheur.

Répondre
Huteau Carmen 10 août 2018 - 7 h 31 min

Bonjour
Je tiens à remercier « Santé Corps esprit »
J ai lu un livre cet été qui illustre bien ce sujet .Il s agit de « la force du sourire  » de Kaneko Ikeda » aux éditions ACEP.
Merci encore !

Répondre
Lynn 3 juillet 2018 - 12 h 40 min

Bonjour. Un grand merci pour vos articles qui sont toujours très pertinents et étonnants.
Je viens d’y apprendre à quel point la posture du visage peut influencer directement la façon dont on se sent. Ainsi j’ai testé les principes énoncés dans le dernier article, en fronçant les sourcils de manière prolongée : cela crée effectivement un effet de tristesse. Quand, à l’inverse, je me mets à sourire, je me sens positive, il me semble que tout va bien dans la vie. Et je peux vous dire que je fais partie des gens à tendance dépressive. Puisque je viens de comprendre grâce à votre texte que la tristesse s’auto-entretient, et, les neurochirurgiens ayant démontré ces liens factuels entre les muscles du visage, les hormones déclenchées et la pensée cérébrale, je pense que j’ai désormais bien plus de choix dans ce que je veux vivre.
Tous ces principes m’ont rappelé les fondements de la PNL (programmation neuro-linguistique).

Quant à un article précédent sur le mal de dos, j’ai pu constater l’effet de l’introspection : la tension est mentale ensuite musculaire. L’effet de tension se manifeste en douleur. En parlant à mon corps, cerveau inclu, j’ai largement soulagé mon dos, pourtant atteint d’arthrose. Bien-entendu, le monde émotionnel ne fait pas tout. Il faut quand même prendre soin de soi: s’étirer, se tenir droit, etc. Vous le rappelez vous-même.
Voilà. C’était mon témoignage et mon remerciement.

Répondre
TROXLER 15 mai 2020 - 11 h 54 min

Cet article est remarquable avec ces exemples de travaux expérimentaux. Important car il présente clairement un des aspects de ce que certains appellent  »l’auto-guérison ».
Madame, votre témoignage si sincère et touchant me parle beaucoup. Il décrit très bien les états de mal-être dans lesquels on se trouve « embourbé » et que souvent l’on ne sait pas expliquer. Merci à vous.

Répondre
Kirchhoff 27 juin 2018 - 10 h 51 min

Bonjour ! J ai trouvé ça énorme le Rire par le Yoga. Je vais me renseigner oûje peux trouver des séances. Je suis sûre que cela va m aider et aider mes proches aussi. Et diminuer l impact de ma pathologie.

Répondre
Eno michele 14 juin 2018 - 8 h 45 min

Help !
J’ai un gros problème avec le sourire !!!
Je pratique depuis 1an le yoga du visage en douceur…et en sourire…..
Je me suis déclenchée une inflammation virulente
de toute la joue droite depuis le nez jusqu’aux gencives….inflammation du zygomatique ?
Dés que je souris, j’ai mal !!
J’ai tout essayé….
Une piste à m’indiquer ? j’ai pensé à la TNC….
merci de votre aide.
ps : je fais vérifier l’état dentaire.

Répondre
bonnet 13 juin 2018 - 13 h 22 min

Bien trop longues explications qui n’en sont pas.

Faites plus court, cela décourage l’écoute.

Répondre
Gasmi 4 mars 2018 - 19 h 20 min

MERCI, seule je n’ai pas ri aux éclats
, mais j’ai souri et

en me forçant à rire, j’ai senti mes obdominaux se contracter et ça m’a fait du bien. En plus, maintenant, je m’efforce à apprécier la vie au jour le jour et de prendre mon temps. Ça me détent et je suis plus sereine

orce d’qppprécier la vie au jour le jour. Et ça m’aide à aller mieux

Répondre
Dubois 5 janvier 2018 - 17 h 31 min

Vous prêchez une convaincue
Le sourire et le rire est mieux qu’ un médicament et est tellement communicatif .
C’est un vrai bonheur

Répondre
ROUVIER 4 janvier 2018 - 9 h 04 min

Merci. Oui le sourire est important dans une vie.
Rencontrer des personnes et les saluer par un sourire c’est leur offrir un cadeau . Merci.
Lorsque je regarde l’émission Terre inconnue il y a une chose qui m’interpellé chaque fois c’est le sourire des enfants comme ces adultes qui n’ont rien,m’as en fait ont tout, la joie de vivre.

Répondre
NAULIN 3 janvier 2018 - 10 h 46 min

Très intéressant mais pas nouveau
Les taoïstes pratiquent le sourire intérieur depuis des millénaires.
Aujourd’hui encore, les dépressifs chinois sont essentiellement traités par le sourire, même forcé.
Je suis professeure de Qi Gong et fais pratiquer à chaque séance le sourire et la gratitude, le merci à sa personne, à l Univers : incontestablement, les pratiquants repartent satisfaits et sereins.
Il existe aussi le Yoga du rire.
Bref, rions, riez.

Répondre
NAULIN 3 janvier 2018 - 10 h 46 min

Très intéressant mais pas nouveau
Les taoïstes pratiquent le sourire intérieur depuis des millénaires.
Aujourd’hui encore, les dépressifs chinois sont essentiellement traités par le sourire, même forcé.
Je suis professeure de Qi Gong et fais pratiquer à chaque séance le sourire et la gratitude, le merci à sa personne, à l Univers : incontestablement, les pratiquants repartent satisfaits et sereins.
Il existe aussi le Yoga du rire.
Bref, rions, riez.

Répondre
Beney vivianne 1 janvier 2018 - 8 h 06 min

C’est vrai, le sourire aidé beaucoup pour combattre notre stresse, très bon dans le commerce, les personnes sont attirées vers une personne souriante, fait disparaître le mal au ventre

Répondre
fruleux 29 décembre 2017 - 12 h 02 min

Très bon article ! Un petit coup de pouce au moral !

Répondre
Nadette Richard 11 décembre 2017 - 17 h 09 min

Magnifique article ! Je continuerai à sourire, à rire, et m’efforcerai surtout de ne plus jamais l’oublier ! ???

Répondre
Christine BRET 9 décembre 2017 - 21 h 12 min

Bonsoir super votre article ! Enfin quelqu’ un qui parle de ça… cela me rappelle les exercices d’hygiène emotionnelle de Jérémie Mercier que je pratique avec une redoutable efficacité.
Merci et continuez…

Répondre
guillemot 2 décembre 2017 - 10 h 51 min

Toujours de très bon conseil ! ! Mais quand je vous lis il faut carrément voyager dans le monde entier pour avoir la santé, le bonheur, longue vie . . . Alors allez sur Facebook claudietteguillemot et ma vie roule comme elle peut , ne changez rien, parfois j’en rigole moi-même. Bon Week

Répondre
Faty 1 décembre 2017 - 15 h 03 min

Moi,je souffre et souvent triste,car je n’arrive pas à convaincre mon fils âgé de 35 ans de se soigner, il refuse d’aller se désintoxiquer du cannabis, je culpabilise ,j’ai envi de retrouver mon sourire d’avant ,je vis un véritable cauchemars depuis 16ans .SVP dites moi comment l’inciter à aller se soigner,j’ en souffre .vôtre avis please?

Répondre
alessandro pendesini 25 novembre 2017 - 8 h 23 min

Mr.Bazin
Avec les commentaires que vous « oubliez », ou censurez, vous devriez dépasser le nombre de 411 que vous affichez, ou je me trompe ?
La preuve ? Mon commentaire ci-dessus qui –très étonnamment- n’est jamais paru dans votre liste ! Ce qui me fait douter quelque peu de votre intégrité et/ou impartialité intellectuelle…..

Mr.Xavier Bazin
-Vous écrivez, je cite « Un jour, vous vous sentez vulnérable face au souci le plus trivial, tout vous semble matière à angoisse ou pessimisme. Un autre jour, vous vous sentez invulnérable et optimiste, même au milieu des problèmes les plus sérieux. » …..
Ce à quoi je réponds que NOUS SOMMES TOUS DES BIPOLAIRES, mais seulement certains ont une bipolarité considérée pathologique.
-Vous écrivez : » Il est plus que temps de réaliser que votre visage est une porte d’entrée pour stimuler votre cerveau émotionnel [5]… et de le faire travailler à votre profit ! »….
Ce qui est FAUX ! Car c’est précisément l’inverse qui se produit : c’est le sentiment, ou état émotionnel (amygdale) qui GENERE notre comportement ainsi que la mimique du visage et NON l’inverse !
Pour votre information : Les émotions priment sur la cognition (elles existent avant) et n’en sont pas dépendantes. Dit autrement : Les états émotionnels surviennent avant, et les sentiments et comportements après. L’émotion (qui dépend de notre cerveau limbique, mammalien, et non de notre neocortex !) fait partie intégrante des procédures de raisonnement et de prise de décision, pour le meilleur et pour le pire.
NB : Dans un choix, la raison laisse quasiment toujours une place à l’émotion. La décision chez l’homme est un processus hiérarchisé complexe, dans lequel l’émotion joue un rôle fondamental dans toutes nos décisions !
Cordialement AP

Répondre
alessandro pendesini 22 novembre 2017 - 11 h 36 min

Mr.Xavier Bazin
-Vous écrivez, je cite « Un jour, vous vous sentez vulnérable face au souci le plus trivial, tout vous semble matière à angoisse ou pessimisme. Un autre jour, vous vous sentez invulnérable et optimiste, même au milieu des problèmes les plus sérieux. » …..
Ce à quoi je réponds que NOUS SOMMES TOUS DES BIPOLAIRES, mais seulement certains ont une bipolarité considérée pathologique.
-Vous écrivez : » Il est plus que temps de réaliser que votre visage est une porte d’entrée pour stimuler votre cerveau émotionnel [5]… et de le faire travailler à votre profit ! »….
Ce qui est FAUX ! Car c’est précisément l’inverse qui se produit : c’est le sentiment, ou état émotionnel (amygdale) qui GENERE notre comportement ainsi que la mimique du visage et NON l’inverse !
Pour votre information : Les émotions priment sur la cognition (elles existent avant) et n’en sont pas dépendantes. Dit autrement : Les états émotionnels surviennent avant, et les sentiments et comportements après. L’émotion (qui dépend de notre cerveau limbique, mammalien, et non de notre neocortex !) fait partie intégrante des procédures de raisonnement et de prise de décision, pour le meilleur et pour le pire.
NB : Dans un choix, la raison laisse quasiment toujours une place à l’émotion. La décision chez l’homme est un processus hiérarchisé complexe, dans lequel l’émotion joue un rôle fondamental dans toutes nos décisions !
Cordialement AP

Répondre
mom 16 novembre 2017 - 23 h 05 min

Une inquiétude, qui ne me fait pas trop sourire mais bon… Et si quelque dictateur venait à faire tripoter nos cerveaux dès la naissance pour que nous nous mettions tous à rire ! ça ferait quoi… C’est inquiétant ces zones de cerveau repérables et modifiables…

Répondre
nimalraj 4 novembre 2017 - 23 h 11 min

mais je pense ma mere et mon pere meme prolem esq que vous aideé?????????

Répondre
CROUZET 17 octobre 2017 - 3 h 41 min

Cet article est très intéressant et véridique : combien de fois ai je expérimenté que le rire pouvait débloquer un état de mal-être chez moi, après un coup de gueule ou même une sensation d’angoisse, rire me détend et me permet d’évacuer ces blocages intérieurs. Je me sens mieux tout à coup. J’ai aussi remarqué ses effets sur ma mère, personne âgée très dépressive. dès qu’elle sourit tout va mieux pour elle. mais on ne rit pas sur commande, il faut que cela vienne naturellement, là est tout le problème …

Répondre
de Vignier 16 octobre 2017 - 10 h 02 min

On a déjà bien ri en regardant la vidéo
C’est communicatif et lorsque nous avons un fou rire et que nous sommes plié en deux c’est vrai que cela fait un bien fou je l’ai déjà constaté même si cela ne m’arrive pas souvent c’est tout à fait exact que le rire est une thérapie vraiment à part et à ce moment là, on désigne parfois un objet que l’on commence par trouver ridicule jusqu’à en rire et alors on arrête plus et vraiment je peux vous assurer que ça fait du bien de fou rire !?

Répondre
ZAIMEN 15 octobre 2017 - 15 h 36 min

merçi pour vos suggestions je sors d’une histoire amoureuse ou je suis fortement déprimée manque de confiance et pensée positive votre article va m’aider à améliorée mes pensées

Répondre
Danielle Ccomans de Brachène 14 octobre 2017 - 13 h 59 min

J’ai 78 ans. Avec la maladie de Lyme qui n’a pas l’air d’être totalement éliminée,une importante hernie hiatale et une succession qui m’empoisonne la vie depuis 18 ans,un sommeil difficile à trouver,comment ne pas être déprimée. Depuis de longues années je me soigne avec des huiles essencielles.je mange des aliments bio,je prend des pro biotiques ,j’entretiens mon jardin et mon potager,malgré cela je ne suis pas en forme,toujours fatiguée et migraineuse.

Répondre
BESSOLO 14 octobre 2017 - 8 h 32 min

Bonjour, il y à certaines phrase qui vont me permette de me remettre en question.Moi quand je me sent mal par certaines réflexions je mange comment du chocolat et malheureusement ça agit sur mon corps comment me contrôler, un amie voyante qui ma suggéré de laisser pissé mais c’est pas toujours facile.
JE VOUS REMERCIE VOUS M’AVEZ REDONNER DU BAUME AU CŒUR.

Répondre
Monique Levadoux 12 octobre 2017 - 20 h 18 min

Super et Merci pour cet article.
LE SOURIRE ET LE RIRE VA RAISONNER EN MOI.

MERCI MERCI ET ENCORE MILLE FOIS MERCI

Répondre
Martine Hillion 11 octobre 2017 - 14 h 41 min

Merci pour ce message , tellement simple à realiser pour se sentir bien.

Répondre
roland sturbelle 11 octobre 2017 - 14 h 11 min

Il me semble avoir lu récemment dans un Email qu’il
existe un produit pour dégoutter du sucre, étant diabétique 2 cela m’intéresse au plus haut point.

Répondre
Sam BIKASSAM 10 octobre 2017 - 11 h 46 min

Toute ma Gratitude pour ce partage si riche et transformateur. Cela bient répondre à mon besoin de total changement pour devenir un être des plus bienveillants depuis l’intérieur!
Je vais inscrire cela comme un objectif à réaliser dans un an: devenir une expression vivante de l’amour de Dieu a travers la bonne humeur, la bienveillance, d’entrain, un profond sourire…
Toute ma Gratitude !

Répondre
Sam BIKASSAM 10 octobre 2017 - 11 h 18 min

Merci

Répondre
moncla 10 octobre 2017 - 10 h 06 min

le meilleur moyen ? c’est étre amoureux,car quand on est pas amoureux on est pas joyeux!il n’y a pas d’age pour étre amoureux! puis vous apprenez a voir autour de vous,vous vous apercevrez qu’il y a des gens handicapés qui sourit a la vie,pour cela il faut savoir regarder. Aidez les autres aussi ça vous rend heureux! une chose aussi qui est bonne! c’e »st se regarder dans la glace faire des mimiques ,vous allez rire de bon coeur ! et pour finir croire en la vie,et aimer les autres!!! Elvira qui a été gréffée il y a 10 ans.je souris a la vie qui est belle!

Répondre
chauviere 6 octobre 2017 - 9 h 14 min

magnifique

c’est la réalité

Répondre
Tcheng 5 octobre 2017 - 17 h 14 min

Super partage! C est tellement vrai. Merci de confirmer ce en quoi je crois depuis longtemps.

Répondre
Jonyah 30 septembre 2017 - 16 h 27 min

Je vais rire de plus en plus. Pour savoir si ça marche il faut juste essayer.

Répondre
Dehayes Evelyne 30 septembre 2017 - 7 h 22 min

Bonjour je viens de lire votre lettre.ayant de gros ennuis en se moment je ne ris plus j’ai fait du yoga du rire l’année dernière je vais y retourner . Merci pour votre
Lettre

Répondre
Léa 28 septembre 2017 - 12 h 57 min

Bonjour,
Comme vous avez raison. Depuis des années quand je suis triste, je me chante une chanson de Charly Chaplin:
Smile
Music by Charles Chaplin, Lyrics by John Turner and Geoffrey Parsons
Smile, though your heart is aching
Smile, even though it’s breaking
When there are clouds in the sky
you’ll get by
If you smile through your fear and sorrow
Smile and maybe tomorrow
You’ll see the sun come shining through
for you

Light up your face with gladness
Hide every trace of sadness
Although a tear may be ever so near
That’s the time you must keep on trying
Smile what’s the use of crying
You’ll find that life is still worthwhile
If you’ll just
Smile
traduction: Souriez même si votre coeur vous faait mal.
Souriez même s’il est en miettes.
Lorsqu’il y a des nuages dans le ciel vous vous en sortirez.
Si vous souriez malgré vos craintes et tristesses
Souriez et peut-être que demain
Vous verrez le soleil qui les traverse pour vous.
Levez votre visage avec joie
Cachez toute trace de tristesse
Même si une larme est toute proche
C’est l’instant où vous devez continuer d’essayer.
Souriez à quoi bon pleeurer
Vous verrez que la vie vaut la peine d’être vécue
Si seulement vous souriez.

Amitiés, Léa

Répondre
Anne caroline de Fleury 27 septembre 2017 - 21 h 19 min

Cher Docteur je lis avec beaucoup de bonheur vos articles..passionnants..Je vais sourire plus ..j’ai une llc leucémie lymphoïde chronique..pas encore de traitement ..cela fait 5 ans ..la panique alors même que je suis gâtée. .Je souris moins..mais je vais faire des éfforts aussi pour la GRATITUDE MERCI merci

Répondre
Dominique 26 septembre 2017 - 6 h 36 min

Merci pour cet article qui correspond tout à fait à ma philosophie. Je voulais juste ajouter que j’ai constaté que le rire et la bonne humeur c’est aussi une question d’éducation. Les parents n’imaginent pas à quel point faire rire leurs enfants les rend heureux. Pas uniquement sur l’instant mais cela leur donne une ouverture sur la vie plus optimiste. Ils riront facilement pour un rien et ce rire communicatif, leur permettra de partager d’innombrables moments de bonheur. Je remercie mon père de m’avoir inculqué le rire que j’ai essayé de transmettre, bien évidement, à mes enfants. Toute la philosophie de  » mary poppyns : ?c’est bon de rire »
Belle journée à vous.

Répondre
Colondenise 25 septembre 2017 - 11 h 01 min

Merci de vos bons conseils c’est vrai que lorsque l’on on prend la vie du bon côté ça va mieux ça évite la déprime tout est vrai merci

Répondre
FL 25 septembre 2017 - 10 h 38 min

« Le rire est le propre de l’homme » ( Rabelais )

Sourions, rions… et tout va mieux!…

Répondre
Dos Santos 24 septembre 2017 - 14 h 56 min

Bonjour Dr.,
Comment allez-vous? Je viens de lir votre page et j’en ri déjà car j’ai l’habitude de rire de moi de sans raison.
Des fois il me suffit de rappeler une episode rigolo, une chose que quelqu’un a dit ou juste une bêtise que je viens de faire. Merci de me faire penser et je vais essayer de regarder le miroir et rire de moi même.

En vous souhaitant bonne semaine je vous dit à bientôt!

Dos Santos Etelvina

Répondre
Saubin 22 septembre 2017 - 12 h 47 min

Merci infiniment pour ce précieux rappel !
J’ai souri et ri tout au long de votre lettre. Bien ri de moi en pensant à la bénévole au long cours que j’ai été, qui suggérait la méthode du sourire devant le miroir… et qui se voit lutter actuellement contre un courant alternatif d’optimisme et de pessimisme en mes 80- 2 ans, que je commençais à appeler « l’automne de ma vie »… Vous lire m’en fait prendre conscience et me voilà rendue à moi-même, Merci ! Violetta.

Répondre
Christine Gay 22 septembre 2017 - 9 h 38 min

J’adoooore c’est exactement ce que je ressens dans toute toute sorte de situations où on peut rire dans les autres on peut s’arranger à rire jaune !?Merci et Meilleur Salutation Christine

Répondre
Roger 22 septembre 2017 - 9 h 26 min

Il m’arrive de répondre aux personnes qui me demande « comment ça va »
– J’ai remarqué que c’est mieux quand on va bien
(Monsieur de Lapalice n’aurait pas dit mieux).
Et bien sur cela amène un sourire de la personne qui m’interroge.
Bonne journée à tous, et n’oubliez pas de sourire.

Répondre
Breillat 21 septembre 2017 - 9 h 57 min

Merci
super, j’ai beaucoup ri, le rire est encore installé dans ma tête et dans mon corps. je souhaite à tous cette sensation de bonheur.
votre article est très positif, je crois que je vais enfin m’inscrire à votre revue.
bien sincèrement

Répondre
Lardry 19 septembre 2017 - 12 h 43 min

Merci ! Que du bonheur et tellement vrai !

Ce qui me fait rire souvent !!!! reste la tête des gens lorsque vous avez le sourire…. et que sincèrement vous êtes gentil autour de Vous.
Allez que notre joie demeure !

Répondre
ML 18 septembre 2017 - 20 h 11 min

Bonjour,
Merci pour cet article

Une piste anti-déprime que j’ai remarqué, c’est le renforcement du système immunitaire,
j’avais utilisé, il y a quelques années, de l’échinacea concentré (chez Vogel), non seulement cela avait agit au niveau immunitaire mais j’avais remarqué que cela avait reconsolidé mon moral.
J’avais observé ce processus à de nombreuses occasion me concernant.
Des amis avaient eu l’occasion de prendre ce produit et j’avais observé également chez eux un élan d’optimisme démarrer à mesure que ce même élan démarrait dans leur système immunitaire.
Je ne sais prouver, ni dire comment le démontrer,
je l’ai juste constaté …

L

Répondre
cathou 17 septembre 2017 - 14 h 11 min

Merci pour votre article sur le sourire et le rire .On oublie de le faire et quand on le fait ça nous fait du bien…et nous fait avancer

Répondre
nabat 15 septembre 2017 - 21 h 47 min

Je vais essayer de renforcer musculairement et donc cérébralement mon sourire, si ça marche sur d’autre, pourquoi pas sur moi… »un sourire ne coûte rien à celui qui le donne, mais apporte tellement à celui qui le reçoit »

Répondre
Marquez Jean-Claude 15 septembre 2017 - 10 h 51 min

Bonjour et merci de vos lettres mais pour moi le rire fait partie de ma vie de tout les jours oui je rigole pour un oui pour un non et ma famille aussi et c’est trop bon.

Répondre
Jo DESSY 14 septembre 2017 - 21 h 13 min

Rien n’arrive par hazard et cet article arrive au bon moment; j’en avais besoin. Mille fois merci.

Répondre
Niess Renee 14 septembre 2017 - 9 h 19 min

Trop bien la video sur le YOGA de RIRE et facile a mettre en pratique

Le temps de regarder cette video de rire en meme temps le ciel est moins gris alors qu il pleut mais d un coup c est beaucoup moins grave on trouve une excuse a cette pluie

Répondre
ROLAND LEFEBVRE 13 septembre 2017 - 15 h 44 min

Bonjour,
c’est communicatif et formidable.
Merçi

Répondre
francoise 12 septembre 2017 - 8 h 01 min

OUI, je confirme que le Yoga du rire est communicatif, et fait revoir la vie en rose, pour l’avoir testé en groupe pendant une année.
Mais comme tout, il faut se pousser…merci de l’avoir rappeler ; la journée d’aujourd’hui va être meilleure et positive ; sourire, voire rire est source de vie, prendre consciente que l’on est vivant.
Merci.

Répondre
anna 5 septembre 2017 - 8 h 10 min

formidable en plus de la méditation de pleine conscience du yoga j ai adopté
je pratique aussi avec mes petits de maternelle
anna

Répondre
Regine De Schutter 3 septembre 2017 - 18 h 08 min

j’ai regardeé la vidéo, j’ai ri! Super vos articles.

Répondre
Akouwerabou 3 septembre 2017 - 17 h 05 min

Bonsoir docteur,

Je regrette qu Il n y ait plus de bonne comédie à la télévision de nos jours. Dans le passé Il y en avait de bien bonne.

Répondre
Mireille Lemaître 2 septembre 2017 - 19 h 05 min

Il m’arrive souvent lors de ma marche quotidienne d’avoir des pensées agréables qui me font sourire et de croiser des inconnus qui me renvoient ce sourire ce qui contribue à maintenir un visage souriant contagieux et à partager ainsi mon bien-être…
Faire d’une pierre deux coups!
ML

Répondre
chantal brochu 2 septembre 2017 - 8 h 25 min

c’est drole…depuis cette semaine je demande à Dieu de retrouver ma joie de vivre (mais quand est-ce qu’on la perd ???)
et voila votre beau message
j’en ai encore des frissons,
et bien sur je le transmets à tous ceux que j’aime (et aussi à ceux que j’aime moins)
MERCI et belle vie à tous

Répondre
Parent 31 août 2017 - 6 h 49 min

Merci beaucoup pour votre article. J’ai toujours beaucoup ri et souri même pendant les moments difficiles. Malgré tout je pense que c’est dans notre nature profond et que certaines personnes ont un gros travail sur eux à faire pour y arriver.
Mais le fait de l’écrire va permettre une prise de conscience.
J’ai même un directeur qui m’a demandé d’arrêter de sourine car ça ne faisait pas sérieux !!

Répondre
Henriette Dickely 28 août 2017 - 12 h 05 min

connaissance exèllent je l’avais déjà testé vous le confirmer. J’apprécie vos lettres. Et essai de soigner de manière naturelle et pleinement convaincu que sa fonctionne et que s’est la meilleure façon de faire. Ça fait juste beaucoup de courrier à lire! Mais c’est intéressant merci.

Répondre
manenti 26 août 2017 - 8 h 07 min

beaucoup de lecture pour arriver à pas grand chose ! si vous n’avez que ça à offrir garder vos commentaires ! je ne suis plus apte à recevoir des messages qui aboutissent à de l’argent ! bonne journée à étudier vos prochaines nouvelles !

Répondre
Favre 21 septembre 2017 - 8 h 44 min

Dommage que vous le receviez comme cela.En plus l’argent est une énergie, ce n’est pas que négatif.Bonne journée pleine de soleil.

Répondre
Houssiau Danielle 24 août 2017 - 10 h 53 min

« Un sourire ouvre les cœurs » – des autres – et leurs réactions vis à vis de soi change également. Il n’est donc pas nécessaire de sourire seulement pour soi-même mais aussi pour donner de la joie et du bonheur, même furtif, à ceux qui en ont parfois besoin.
Un conseil strictement physique: se refaire les dents pour recouvrer notre éclat naturel a également un impact sur les autres. J’en ai personnellement fait l’expérience.

Répondre
Reuillon Hélène 22 août 2017 - 13 h 47 min

Le plus important est
 » Soi  » et
 » l’Instant Présent  »
Le passé n’existe plus, l’avenir dépend de l’Instant present. Tout part de Soi, Souris à tout ce qui compose et entouré ravie, en cet instant. Cherches en toi où est la Joie, elle jaillira et remplacera la douleur et le doute, et éclairera tout ce qui t’entoure !!! Tel le Soleil et la lune ils ne manquent jamais de se lever et continuent de briller quelque soit l’épaisseur des nuages, et de l’obscurité, leur but, n’est pas de chasser ou de juger l’étrange, ou l’imprévu…seulement de tout eclairer…à tout instant !!! … Même les plantes, les arbres, les arbustes, les fleurs et les fruits ont toujours leur regard t et leur cœur tournés vers la lumière et révèlent ainsi ce qu’ils ont de plus authentiques en eux, à chaque instant. Ils ne subissent pas les intempéries, les obstacles, ils les traversent, continuant leur chemin, allant toujours de l’avant. La nature contient et vit tous les phénomènes contenus dans toute Vie, Des multitudes de microcosmes souriants et remerciants d’être une infime partie vivante, participant autant que possible au maintien ou a l’amélioration de l’harmonie du grand Macrocosme ou Univers… La nature est mon guide, les êtres vivants mes complices au quotidien

Répondre
Brigitte PIGEAU 22 août 2017 - 10 h 47 min

Merci pour vos bons conseils de chausser des lunettes roses plutôt que des noires…je n’étais pas « au courant » ha ha !
Pour ma part, je suis un peu Jean qui rit Jean qui pleure…laissant aller mes émotions peu capable d’un véritable contrôle ! Et en période d’intense tristesse et désolation j’ai besoin de pleurer pour faire le deuil…ensuite je souris à la vie ! Et je prends ma revanche en m’éloignant de la déprime…il est vrai que mes pleurs rendent mon entourage malheureux, mal à l’aise et cela fait fuir les autres socialement …donc à éviter.. .Par contre, je ne me force jamais à sourir…je le fais toujours de bon coeur…
Me forcer à sourir serait me mentir et mentir aux autres. Le sourire vient en regardant (avec des lunettes roses ) autrement.
MERCI infiniment de m’accorder cette page de commentaire et les lunettes roses !

Répondre
Yviquel 22 août 2017 - 7 h 47 min

Rien de tel que le sourire ?. Perso, j’ai 75 ans et je marche beaucoup. Pendant ma marche j’écoute en podcast L’émission des grosses têtes et je souris, voire je ris en me baladant ?
Même sans botox, ce qui coûte encore moins cher, on me dis que je ne fais pas mon age et….Les gens que je croisent me sourient.
Et : la vie est belle. Bonjour à tous :-)))

Répondre
Tching 20 août 2017 - 11 h 09 min

Merci, je suis de nature souriante mais votre expérience me ravis ! Ainsi je sais pourquoi je vais doublement « sourire  » ?

Répondre
wojtkiewicz marlene 19 août 2017 - 8 h 19 min

bonjour
vos paroles ont toutes fait leur preuve
j’essaie de penser à toute la tristesse réelle qui nous entoure
du coup je culpabilise et m’enfonce un peu plus
marlène

Répondre
fabre 18 août 2017 - 14 h 15 min

Très bien votre article pour lutter contre la déprime passagère. Mais quand Parkinson arrive avec sa déficience en dopamine, on fait comment ?
Cordialement…

Répondre
marie joelle rossignol 18 août 2017 - 13 h 24 min

en tant que bénévole et vice présidente de france -alzheimer du nord dordogne nous avons mis en place au cours du’ café mémoire’ une séance de yoga du rire et cela est tout à fait positif pour les aidants je le recommande pour tout le monde cela engendre le sourire et la bonne humeur alors bonne journée çà tous et bon rire

Répondre
Regis 18 août 2017 - 12 h 17 min

Merci…
Inconsciemment je demandais à ma compagne de sourire à la vie, dès que je voyais son visage triste, et je constatais immédiatement sa métamorphose. …
Tellement vrai. …
Merci encore, et je vais me l’appliquer à moi même.
Regis

Répondre
Claude 12 août 2017 - 8 h 30 min

Mais bien sûr que oui ! Je connais des personnes qui ont le rire très facile, au point que les emmener voir un film marrant au cinéma devient une hantise pour leurs proches ! ( sisi ) ceux-ci changent carrément de place parce que il y a alors deux spectacles ! sur l’écran et dans la salle ! Ahah ! Là je ne parle pas de la réaction de gêne de leurs proches, mais du rire facile ! Donc oui il y a des gens génétiquement programmés pour rire facilement de tout et de rien ! Et cette joie de vie est contagieuse malgré les petits inconvénients ! On dirait même parfois que le rire est banni de la « bonne » conduite ! Ce qui veut dire que l’on est entouré de gens coincés et mal dans leur peau ? Certainement vrai en grande partie ! Mais sans aller vers l’extrême de s’esclaffer à grand bruit pour un rien, je pense très sérieusement que pas mal de gens souffrent de « mal de vivre  » c’est flagrant ! Quoi de plus triste que de voir une belle fille qui porte un masque de tristesse ! ( le contraste est alors optimum, pour les autres c’est encore pire ! ) Oui nous sommes entouré de tristesse, de mal de vivre, de pauvreté, de maladie, mais ! aller donc au Brésil, ou dans un pays africain, ( il y en a d’autres ) on constate quoi ? malgré une pauvreté extrême ces gens ont le sourire et la joie de vivre affiché en grand sur leur visage ! En résumé, le sens de l’humour, le sourire sont des choses qui se cultivent, je pense qu’il faut commencer par le début….éviter de se faire contaminer par les râleur chroniques, les constipés perpétuels, les gens qui ne vivent que pour partager leurs emmerdes ! Dieu du ciel ce sont des vampires d’énergie ! Fuyez à toute jambes ces personnages négatifs ce sera un bon début ! Je pense que la joie de vivre commence par la « gratitude » celle-ci engendre une attitude de vie positive, qui engendre la bonne humeur, le sourire….Bonne et belle journée.
Claude

Répondre
Pom 6 septembre 2017 - 8 h 56 min

Très bien dit ! Merci.

Répondre
BAUD 12 août 2017 - 6 h 57 min

Ce yoga du rire devrait être obligatoire dans les maisons de retraite, et les animateurs formés pour…

Répondre
Michèle MacHenin-Murzilli 11 août 2017 - 15 h 09 min

Oui ! La thérapie du rire existe depuis fort longtemps et sans doute encore plus que ce que le Docteur Christian TAL-SCHALLER diffusait dans les années 80. Lors de ses conférences, il amenait toute une salle à rire aux éclats. Je crois que, finalement, bien des humoristes connus, savent en faire autant. C’est vrai qu’ils arrivent à détendre tout le monde, même si c’est un peu ballot, parfois !…
Le coup de rire lorsque je me cogne la tête dans une porte de ma cuisine, m’enlève presqu’aussitôt la bosse que j’aurais dû me faire…
Avez-vous remarqué aussi que lorsque vous dites « aïe ! », ça aide aussi, autant que quand vous dites « ouille ! » en riant ! Evidemment si vous vous cassez une jambe c’est pas tout à fait la même chose. Mais pour les petits bobos, ça marche bien !… rire de notre maladresse aide beaucoup !…

Répondre
BEAUFOUR GEORGES 10 août 2017 - 10 h 03 min

C’est absolument vrai,et vous remercie pour toutes ces lettres quotidiennes,nous avons beaucoup à apprendre.Bien cordialement , à demain.

Répondre
massouiller christian 8 août 2017 - 9 h 33 min

le sourire quand je me fait mal ou quand je casse du matériel je le pratique depuis longtemps et sa me conviens , car atténue la colère que je devrais avoir de plus de moitie

Répondre
Bakang 7 août 2017 - 12 h 43 min

Pas de commentaire à vous
donner. Une demande autre SVP.
J’ai des problèmes de goute très douloureux que faire?

Répondre
Reynier 10 octobre 2017 - 17 h 46 min

ah! la goutte! mangez moins de charcuterie! moins de vinasse(vins)! moins de gras! et vous verrez que tout ira mieux! votre santé est dans votre assiette! allez voir votre médecin qui vous aidera a guérir! car la goutte peut venir aussi avec certains médicaments! elvira

Répondre
Defforey Cécile 7 août 2017 - 10 h 06 min

Quand un triste événementsm arrive je me dis après m être angoissée un moment et sans complexe :
Maintenant voyons la version Comédie. Les films comiques étant toujours à propos de catastrophe transformees en blague .Ça fait du bien de changer de plateau de cinéma quand on est un acteur et surtout de passer de la tragédie à la comedie

Répondre
Mihaela 7 août 2017 - 8 h 29 min

Étonnant !
Je commence aujourd’hui la thérapie avec le sourire car, j’ai énormément besoin.
Merci

Répondre
Marie-Thérèse Rovelli 2 août 2017 - 23 h 12 min

Bonjour,
Je suis une joyeuse positive, je me protège de tout ce qui peut m’attrister, comme si je fermais une porte dans mon esprit pour me protéger, de toutes sortes de violences, verbale, visuelle, sonore etc… j’ai le sourire facile cela me donne l’impression de respirer plus facilement.
un sourire est gratuit pourquoi ne pas l’offrir sans modération!… il faut vivre le moment présent en prenant son temps pour profiter d’un instant de bonheur ou du moins ressenti comme cela, meme au téléphone un sourire s’entend, c’est si précieux  » la joie » Confucius a dit « la joie EST EN TOUT, il faut savoir l’extraire » c’est ma devise, et pourtant j’ai des problèmes comme tout le monde, mais je dois les colorier…sans m’en rendre compte. un secret  » il faut aimer les autres  » joyeusement M Thérèse R

Répondre
Christiane 2 août 2017 - 21 h 09 min

cela fait des années que je pratique le sourire dans les classiques disputes en famille. Certes je le fais discrètement pour ne pas augmenter la mauvaise humeur de mon partenaire, mais ça m’aide à me calmer et m’évite d’attiser le feu quand le ton commence à monter. Conclusion, tout retourne dans l’ordre plus facilement.

Répondre
Elise 1 août 2017 - 21 h 36 min

Merci pour l’enseignement ! Je vais commencer l’exercice et essayer d’être gaie à tout moment !

Répondre
Fanny 1 août 2017 - 18 h 13 min

Merci beaucoup pour la thétapie du sourire et du rire. Je vais tout de suite faire ces exercices. Oui je sais que ça marche et il faut les faire tous les jours. Merci encore.

Répondre
Pachter Régine 31 juillet 2017 - 10 h 49 min

Cher Doc, tout d’abord un grand merci pour vos parutions claires, intelligentes et instructives!
Effectivement ce que vous expliquez si bien fait partie des techniques comportementales et cognitives et des techniques de sophologie si précieuses à mon travail de psychothérapeute. Apprendre à voir le côté du verre à moitié plein plutôt quà moitié vide restaure l’image de soi et apaise les angoisses qui nous envahissent. C’est une oeuvre de salubrité publique que d’enseigner cet entrainement salvateur, comme vous avez raison! Je suis spécialisée dans l’aide aux victimes (qui tombent facilement dans des états dépressifs- ou agressifs…) et je vous confirme les bienfaits de ces changements de comportements face à la vie. Cela évite notamment de rester « à crocs » aux calmants, spychotropes etc . Depuis 25 ans que je pratique je suis toujours heureuse que des avancées scientifiques confirment les affirmations selon lesquelles nous avons tout en nous pour aller le mieux possible. Notre spychisme est un territoire encore inexploré et vos révèlations en sont la preuve! Encore merci!

Répondre
IAN McLAREN 29 juillet 2017 - 20 h 20 min

Il y a plus que 15 ans j’ai dit à mon pharmacien que le rire et le sourire sont les meilleurs medicaments du monde et je lui a offert un image, mais il m’a dit qu’il avait trop peur de perdre ses clients. anglais J’avais appris quand j’étais garçon pendant la guerre quand j’ai vue les dames qu’avaient perdu un mari entouré par d’autres femmes toutes en pleurs mais après une tasse de thé ensemble et quelques échanges elles ont trouvé le rire et le sourire.

Répondre
Claudie RACAPE 29 juillet 2017 - 10 h 31 min

Ce n’est pas un commentaire spécifique à votre lettre du jour.
Je suis profondément convaincu des bienfaits de la médecine par les plantes
Mais vous ne nous donnez jamais d’adresses de médecins vers qui nous tourner
J’habite le val d’Oise (95)
Qui me conseillez vous ???

Répondre
Oriolus 27 juillet 2017 - 15 h 25 min

Je n’ai pas le courage de lire les 333 commentaires précédents mais la lecture d’une vingtaine m’indique la tendance: ils sont d’accord avec le contenu de l’article. Je viendrai donc apporter une note beaucoup plus circonspecte.
On ne peut douter de l’effet de techniques et de méthodes sur le fonctionnement du cerveau, a fortiori quand on agit directement sur lui.
Les médicaments psychotropes également ont prouvé qu’ils pouvaient modifier l’humeur des personnes. Mais que se passe-t-il à la longue ?

Rire devant son miroir (comme le chantait Bianca Castafiore ?), s’obliger à un entrainement quotidien au rire, cultiver des pensées positives, « positiver », voir le verre à moitié plein, etc, contient et propage l’idée que la tristesse ou la mélancolie sont fondamentalement porteuses de mort (premier mot clé), que personne n’a le droit de se sentir foutu, abandonné, inapte au bonheur, ne trouvant pas un sens à sa vie. C’est, de plus, ne pas vraiment comprendre (prendre avec soi), ne pas même vouloir connaître la profondeur du mal.
Il y a dans nos sociétés modernes une forme de refus de l’effondrement et plus simplement de la vulnérabilité, une injonction sourde à paraître rassurant. Si tu ne vas pas bien c’est que tu n’as pas tout essayé ou que tu ne t’y prends pas comme il faut. Ce qui a pour conséquence de fragiliser encore la personne en désarroi.
Comment faire entendre que la tristesse et la mélancolie, la langueur, la peur, qu’elles soient la conséquence d’une maladie ou d’un deuil, sont aussi là pour nous ouvrir à d’autres chemins de bonheur que ceux proposés par la Modernité (qui ne font qu’aggraver le mal selon moi), sans passer pour un horrible pessimiste ? Ça n’est pas aisé.
Il y a des situations dans la vie qui résisteront à toutes les techniques et tous les remèdes, mais qui nous ramènent à notre besoin crucial … d’amour (second mot clé).
Or, que se passe-t-il en cette époque ? Plus cette modernité triomphante nous a laissé entrevoir que l’homme, par la Technique et la Science, maîtriserait la vie et surtout la mort, plus la mort et tout ce qui la rappelle, maladie, handicap, tristesse, devient insupportable. D’où la course au divertissement, à la consommation quasi frénétique, d’où un certain culte de la santé parfaite, d’où la fuite devant le réel dès lors qu’il contredit ou assombrit le rêve d’une vie sans déclin.
Ce que j’observe est que les gens, cela me concerne aussi, sont donc de plus en plus craintifs et individualistes et pensent avant tout à préserver leur « capital » quel qu’il soit, ou à l’accroître.
Le résultat de tout cela est la perte du bien commun, de ce qui unit une société, la famille, le groupe. A la place, voici une multitude d’individus à côté les uns des autres à qui on affirme que la vertu primordiale est l’indépendance et donc … l’argent qui la procure mais aussi la santé qui, pense-t-on, permet de jouir de la vie dont on a ôté toute espérance.
Il nous faut espérer, surtout.
N’oublions pas que toutes les joies ne se valent pas, une « bonne » joie doit s’incarner et apporter aux autres de l’espérance et les fortifier … sur la durée. Pour cela il faut accepter sa fragilité et ses limites, ne pas faire de la joie une panacée car la vie réelle doit accueillir l’humain dans son intégralité, et une joie qui prétendrait s’imposer à un malheur ne peut porter de bons fruits.
C’est ma conviction, je me permets de vous la livrer.

Pour le reste il faut continuer à inviter les gens à changer de mode de vie et d’alimentation, bien-sûr, à s’orienter vers une médecine qui se préoccupe de la personne humaine en ne séparant pas le corps et l’esprit par exemple.
Ce site a l’air de s’employer à cette mission.
Cordialement.

Répondre
Hammouche Farid 3 septembre 2017 - 20 h 09 min

Je vous remercie pour votre analyse que je partage avec vous, le fait d’essayer de fuir a la tristesse qui est le résultat d’un problème est une fuite a sa résolution, de ce fait je pense que pour se débarrasser de nos tristesses il faut analyser les choses d’une manière profonde tout en essayant de régler les causes

Répondre
Le roux 26 juillet 2017 - 21 h 18 min

Le rire armure contre la morosité

Répondre
miette 24 juillet 2017 - 15 h 38 min

merci pour cet article, dont je suis persuadée du bien-fondé – malgré de lourdes épreuves, j’ai un tempérament positif – je suis souriante de nature –
je pense toujours que quelque chose de bien va m’arriver – il m’arrive d’avoir des fous-rires – ça fait drôlement du bien – j’ai compris pourquoi avec une vie difficile – je déborde de paix et de sérénité – encore une fois merci de me conforter dans ce que je pressentais – amicalement

Répondre
CLOT 24 juillet 2017 - 12 h 57 min

Bonjour, je suis nouvellement abonnée et c’est un réel plaisir de découvrir à chaque fois une nouvelle lettre qui me procure un sentiment de plaisir, de bien-être parce que je sais que grâce à vous et vos précieux conseils je vais pouvoir prendre mieux soin de moi. Merci. Bonne journée !? Anne-Marie.

Répondre
Morad 22 juillet 2017 - 21 h 48 min

Bonjour,
j’aime beaucoup ce que vous faites, je suis joyeux de nature mais j’en ai gros sur la patate en ce moment.
Je faisais l’exercice tout en lisant ce que vous racontiez sur les sourcils levés et et les bords de la bouche étirés; et je me suis mis à rire. Et puis là je me sens d’une humeur meilleure ça fait du bien.
Je ne laisse jamais de commentaire d’ordinaire c’est peut être le premier depuis des années; mais ça à pris si vite que ça me fait plaisir d’en témoigner.
Souriez vous êtes sauvez ?

Répondre
Azema 22 juillet 2017 - 18 h 19 min

Oui le sourire et le rire sont importants tous les jours de notre vie.
Plus je ris plus je sens bien et plus j ai envie de rire.
Lorsque je parle à quelqu un dans la rue ou dans un magasin pour lui demander un renseignement cette personne me répond sans agressivité. Le sourire est aussi une arme de communication.

Répondre
annie 21 juillet 2017 - 18 h 52 min

Votre article est tombé à pic!…un gros coup de blues plus dur à maitriser que d’habitude… Je vais pratiquer illico vos conseils et astuces d’ENTRAINEMENT quotidien. Vous m’avez réchauffé le cœur je vous souhaite une belle soirée.

Répondre
lemire 19 juillet 2017 - 9 h 11 min

Bonjour!
Absolument d’accord! Rire est un délice de Gargantua. Je créais depuis 15 ans des spectacles humoristiques sur la vie, les gens, le développement personnel… Et je suis bien persuadée qu’au delà des messages que mes spectacles désirent partager, le rire est le plus court chemin, celui qui va direct au cœur sans filtre. Le rire devient l’écho d’une nouvelle lecture de ce que l’on sait déjà, ce que l’on sait au fond. Mon dernier spectacle s’intitule T KI TOI ? (c’est koi ta quête, c’est koi ki coince) Eh bien oui, rire « décoince » beaucoup de nœuds, de crispations.
Ne dit-on pas, parfois, d’une personne peu encline à rire qu’elle est un peu… coincée.
Et si rire soigne, faire rire est tout aussi thérapeutique.
Partager des rires, ça c’est magique!
Une vraie raison de vivre!

Répondre
azzaretti 17 juillet 2017 - 15 h 01 min

Je suis d’autant plus convaincu qu’en toute ignorance, je pratiquais cette méthode depuis des années. C’est terriblement efficace.

Répondre
Patricia Ducati 17 juillet 2017 - 14 h 13 min

Bonjour. Dépressive depuis l’enfance j’arrive enfin à me rendre compte quand mon cerveau passe en mode disque rayé négatif. C’est le premier point, la prise de conscience, qui permet le second point : cultiver des images et pensées positives, refuser les négatives, les remplacer par ce qui nous est agréable. Et maintenant, là où je ne voyais que des problèmes et difficultés, je ne vois plus que des expériences à vivre qui m’enrichissent, des découvertes à faire, des possibilités à de nouvelles choses. Je ne prends plus un « empêchement » comme un problème mais comme une nouveauté. Ce qui me rassurait était auparavant ce que je connaissais et donc par conséquent la monotonie des choses et comportements. Je sais maintenant que me sentir vivre c’est faire de nouvelles choses, découvrir, je devrais dire oser découvrir car le pire qu’il peut m’arriver c’est que ce soit quelque chose que je n’aime pas des plus. Et alors ? Je suis libre d’y adhérer ou pas mais au moins je saurais que ça existe et que ça fait partie de mes choix. Mon nouveau leitmotiv : Oser c’est être. Rien ne peut nous arriver de pire que de vivre l’enfer et l’enfer c’est la dépression.

Répondre
hain marion 17 juillet 2017 - 9 h 57 min

au supermarché je donne un beau sourire à toutes et tous ceux qui me regardent. dans 90 pourcent des cas, on me rends ce sourire, et cela fait du bien à moi, mais très souvent je lis dans leurs yeux, qu’à EUX AUSSI!!!

Répondre
cath 17 juillet 2017 - 9 h 54 min

…Là, il ne faut tout de même quand même pas pousser le bouchon…
C’est le grand YaKa version charlatan.

Fraîchement abonnée, aurais-je peut-être trop rapidement fait confiance ?…

Répondre
Manuela CASTILLO 17 juillet 2017 - 8 h 38 min

Bonjour je suis depuis très longtemps convaincue des bienfaits du sourire et du rire .? D’ailleurs je les pratiques sans modération ce que vous conseillez. De plus là cela ne nécessite aucun médicament ! Chanter aussi me permet d’avoir la pêche mais moi pas sous la douche ,en faisant la vaisselle ou le ménage…

Répondre
michel robert 15 juillet 2017 - 7 h 30 min

Merci vous toutes et tous!!!!!!!!!!!!!!! michel robert!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!

Répondre
Viejo Zapico 11 juillet 2017 - 7 h 38 min

Après lecture de votre courriel et réflexion faite ( en riant face à la vidéo), j’essaierai d’expérimenter le plus possible vos conseils gratuits et qui m’ont fait du bien.
Bon amusement à tous,
Nadia

Répondre
DAVID 10 juillet 2017 - 15 h 22 min

OUI ….. vos lettres sont très utiles à Tous et Toutes !!! ce qu’il faut … c’est avoir le temps de les lire tranquillement …. En tous cas …… merci à vous !!!! et à bientôt !!!!!

Répondre
Peyrlade 9 juillet 2017 - 6 h 58 min

Un bon moyen de rire : nos films comiques favoris. Pour moi « La folie des grandeurs »et « Un poisson nommé Wanda »…à regarder sans modération.

Répondre
Garnier Annie 8 juillet 2017 - 7 h 26 min

MERCI pour ces informations. J’avais remarqué effectivement que plus moi je souris plus les gens autour de moi sourient aussi .
Je prends du venlafaxine depuis un an et je me sens extrêmement heureuse, et … mon état rend les gens plus souriant envers moi .!!!
Merci encore

Répondre
Cl.Gilbert 4 juillet 2017 - 9 h 56 min

je pense aussi que cette « thérapie » ne peut qu’être bénéfique et je m’y mets dès aujourd’hui !
J’ai depuis quelques jours essayé aussi le fait de trouver tous les jours 5 raisons de dire : »merci » .
ex. : pour l’oiseau qui chante au jardin et que j’ai le bonheur d’entendre , la nouvelle rose qui vient d ‘éclore au jardin et que je peux voir …etc
Je vous assure que cela aide !

Répondre
Liovrai 3 juillet 2017 - 15 h 49 min

Hilarant ! J’en pleure encore de joie ! J’ai mis la vidéo dans mes favoris et la regarderai tous les matins et plus…si besoin.

Répondre
Louise 2 juillet 2017 - 13 h 16 min

Ont attends toujours les conseil naturel pour soigner les prolèmes d’acidité de l’estomac

Répondre
MAZZEO 26 juin 2017 - 11 h 55 min

bonjour,

je suis très heureuse de recevoir votre lettre, je dois vous dire que je suis née en riant, et même si parfois je ne rit plus ou ne souris plus je fait semblant et dit que tout vas très bien et qu’il n’y a aucun soucis à se faire, étant épileptique depuis l’âge de 11 ans et étant arrivé à 54 ans (je n’y croyait franchement pas) aussi mille merci pour tout ce que vous faite aussi je voudrais vous posez une question tant que j’y suis peut on guérir l’epilepsie sans les médicaments autres que dépakine alepsal et tégrétol ? Merci pour votre réponse.

Cordialement

rosa

Répondre
Schnuki 26 juin 2017 - 6 h 29 min

J’ai apprécié.
J’essaierais à la prochaine occasion. J’en ris déjà.

Fidèlement,

Schnuki

Répondre
riou 25 juin 2017 - 14 h 49 min

Merci beaucoup de cette astuce. En effet ça marche ! ! ! !

Répondre
Marie-Odile 18 juin 2017 - 13 h 02 min

je confirme que le sourire est précieux dans toutes les situations, je l’ai expérimenté et je le vis chaque jour,parce que beaucoup de gens me sourient en retour et j’entre en relation avec de nombreux inconnus. Par contre j’ai voulu essayer le yoga du rire, c’était pas terrible; des enfants présents étaient très réfractaires…jusqu’au moment où allongés parterre ils sont partis d’un fou-rire nerveux,qu’ils ne pouvaient plus arrêter.Je ris facilement, malgré les douleurs qui assaillent mon vieux corps, j’aime rire; en vous écrivant je m’aperçois que je suis tout sourire.

Répondre
VB Bruno 18 juin 2017 - 10 h 36 min

Bonjour
Je tenais à réagir sur un point.
Sourire relaxe l’organisme, réduit les hormones du stress, abaisse la tension artérielle et protège contre les maladies cardiaques.
Pour ma part, sourire est depuis toujours, mon mode de vie, et cela ne m’empêche pas, malheureusement, d’avoir des problèmes de tension et de cœur !
Aussi, il est vrai qu’aujourd’hui, si vous riez en public, vous passez pour un idiot !
Mais une chose est certaine, c’est que malgré tout, les gents ont besoin de rire avec cette vie devenue très difficile !
Petit bonus et par expérience, avec un sourire, les portes de la communication s’ouvrent beaucoup plus facilement !

Répondre
Loquet 18 juin 2017 - 7 h 55 min

Cela fait 77 ans que je souffre d’etre une pessimiste , mais une pessimiste qui aime rire, faut il encore voir les occasions pour cela, avec vos conseils, je crois que je peux inverser doucement les choses
Donc, merci à vous

Répondre
Bourgeois Minfoumou 17 juin 2017 - 9 h 38 min

Bonjour il ya beaucoup de choses que j’apprend à santé Corps Esprit moi j ‘ai Arthrose qui gâte ma vie et ce matin encore en Lisant queble Rire peut guérir une personne et surtout envme Réveillant le Martin bref vous dire MERCI Mme Bourgeois paris

Répondre
Jean-Bernard Papi 16 juin 2017 - 14 h 39 min

Cher docteur, j’écris des livres (14 à ce jour) et comme de ma nature je suis plutôt optimiste et gai cela rejaillit dans les pages. Par contraste avec la tragédie l’effet comique est garanti. Rire remplace la fontaine de jouvence, c’est ma devise. Jean-Bernard Papi (www.jean-bernard-papi.com)

Répondre
Giboyau 15 juin 2017 - 6 h 34 min

Ce n’est pas moi qui dirais le contraire, le rire effectivement c’est la santé de esprit. De nature je suis quelqu’un de très souriant et on a envie de le communiqué. Malheureusement il y a encore beaucoup de gens coincé même du rire et c’est dommage.

Répondre
Clabaut 14 juin 2017 - 20 h 57 min

On m’a dit il y a bien longtemps que:
Rire fait contracter le zygomatique
Faire la gueule fait contracter bien plus de muscle que rire!
Alors riez car vous vieillirez mieux et en tous cas ça ne fait pas de mal surtout dans ce monde artificiel…
Comme dirait Florent Pagny, » vous n’aurez pas ma Liberté de penser », et bien « vous n’aurez pas ma Liberté de Sourire et Rire ».

Répondre
Poffé Chantal 14 juin 2017 - 1 h 24 min

Chère monsieur Bazin c’est drôle mais j’ai l’impression de parler avec J M Dupuis qui est Santé nature et innovation
dites moi c’est la même revue bien à vous

Répondre
Eliane Charrier Bouillet 13 juin 2017 - 16 h 47 min

Bonjour , je viens de lire votre article sur le sourire et je ne pouvais qu’approuver ,tout au long de ma lecture . Retraitée et atteinte depuis l’âge de 37 ans, d’une pathologie rare dégénérative évolutive ….et tellement d’autres pathologies , que j’ai envie de sourire en vous lisant :ça fait beaucoup de bien à soi mais aussi aux autres ! Voyez , par exemple , je n’ai pas les moyens pour donner aux SDF ,mais un sourire , c’est déjà beaucoup !!

Répondre
sorina todor 12 juin 2017 - 14 h 10 min

Votre lettre m’a rappelé à quel point c’est important de ne pas se considérer une victime de la vie! Merci et un grand sourire à vous!!!

Répondre
Bruzzone 12 juin 2017 - 7 h 06 min

Merci de vos précieux conseils
Merci de nous aider à améliorer notre vie.

Répondre
Nadia 11 juin 2017 - 6 h 35 min

Beau rappel, merci

Répondre
Françoise THOMAS VERRY 6 juin 2017 - 9 h 47 min

c’est tout à fait vrai, il existe des groupes de personnes qui se retrouvent pour rire tous ensemble.
Peut être avez vous une adresse à nous communiquer j’habite Toulouse.

Répondre
Thermes 6 juin 2017 - 7 h 18 min

Bonjour,
Sans en être « consciente » j’ai pratiquee votre manière d’être depuis longtemps.
Je suis heureuse et on me dit que je « transpire » la joie.
Les gens qui me croisent dans la rue me sourient.
Tout ne va pas toujours bien; mais je ne prends de la vie que ce qu’ elle m’ apporte de positif.
Ça ne plaît pas à tout le monde mais je vis ma vie et mes proches sont « contaminés » par mon optimisme.
Je vis bien et préfère voir le verre à moitié plein.
Bonne journée.

Répondre
Laboulais francine 1 juin 2017 - 7 h 10 min

Bonjour , superbe lettre, j’ aimerai partager une astuce qui fait du bien au corps aussi bien de l’interieur comme de l exterieur « effet botox naturelle » .
« Les massages du matin du dien chan » (sur le visage
Facile et accessible a tous, pour le bien être, santé, beauté.
Je pratique la reflexologie faciale du Professeur Bűi Quôc Chãu.
Bon massage a tous au bout de 3 semaines ont voit déjà le resultat ?

Répondre
Brandon Soncy 30 mai 2017 - 20 h 36 min

Très très édifiant

Répondre
Hickethier 28 mai 2017 - 21 h 17 min

En effet le sourire , le rire ça fonctionne bien… Maintenant c’est toujours moins évident de travailler au quotidien un nouvel exercice, mais en attendant votre article m’a fait du bien…

Répondre
anne-marie boudet 28 mai 2017 - 10 h 54 min

C’est ce que je dis à mon mari tous les matins, mais je n’ai pas encore réussi à le faire sourire, je ne désespère pas !
Merci votre lettre me pousse à poursuivre dans cette voie.

Répondre
Brigittee 26 mai 2017 - 16 h 43 min

J’ai eu juste envie d’imprimer cette lettre et de la poster à une amie concernée par la dépression.
….A suivre !
Brigitte

Répondre
frederika 25 mai 2017 - 7 h 33 min

Bonjour, je pratique le yoga du rire et je confirme l’état de bien être après une séance .
Merci pour vos lettres,nouvellement abonnée,j en apprécie les contenus,
Cordialement
Frederika

Répondre
j-p 20 mai 2017 - 6 h 19 min

je suis assez d’accord avec votre approche du visage qui s’anime lorsque vous le dirigez dans l’humeur triste ou souriante et c’est le matin a l’embauche que mon visage s’ouvre parce que j’ai envie de plaisanter et que le contexte n’est pas souvent a la rigolade et j’essaie tant que faire ce peu de me laisser aller meme si je rencontre très souvent des aigries de la vie

Répondre
Sylvie H 17 mai 2017 - 18 h 24 min

Bonjour,
votre article donne une réponse à ce qui se passait pour moi, avec deux phénomènes que je pensais distincts.
J’avais remarqué que depuis plusieurs mois que je n’arrivais plus à relâcher mon front et le moral était moins bon.
En allant dans une autre ville, j’ai constaté que mon front se relâchait et le moral remontait à la normale. En revenant chez moi à nouveau j’étais dans un état de tension musculaire du front et le moral avec.
Il semblerait que ce soit depuis l’installation des nouveaux compteurs Linky !
Comme je suis en villa, j’ai essayé de couper l’électricité autant que possible pour être plus en forme. Et ça a marché !
Même si je ne sais pas si c’est le front qui arrange le moral ou le contraire, finalement ? Mais au moins je comprends avec votre article qu’il y a un lien même si c’est étrange !
Merci
Sylvie

Répondre
Danièle 17 mai 2017 - 11 h 51 min

Le sourire est communicatif. Lorsque je croise une personne, sur mon allée piétonne, qui « fait la tête », je lui adresse un grand sourire, avec les yeux, comme dit l’une de vos commentatrices. C’est rare que la personne ne m’adresse pas un sourire en retour.
Je ne sais pas si ça l’a aidé, mais je pense que pour quelques instants elle a été moins triste.
Le sourire est un très bon antidépresseur, je l’ai éprouvé.

Répondre
Cl.Gilbert 4 juillet 2017 - 10 h 08 min

Tout-à-fait d’accord avec vous !
Je suis très surprise de constater presque journellement cette influence du sourire !
Au lieu de regarder ailleurs quand je croise quelqu’un je le regarde et lui souris , presque toujours je reçois un sourire en échange et même de plus en plus on se dit : bonjour !
C’est si simple et cela ensoleille la journée !

Répondre
Guigui 16 mai 2017 - 4 h 42 min

Le port des lunettes rose c est un état d esprit qui ce travail au quotidien.
Je vous remercie pour cette article qui tombe à pic …
Je vais suivre vos messages et vos recommandations de toutes façon je n’ai absolument rien à perdre

Répondre
Michel Duplay 11 mai 2017 - 20 h 12 min

LE SOURIRE

Un sourire ne coute rien et peut rapporter beaucoup
Il enrichit ceux qui le reçoivent, sans appauvrir ceux qui le donnent
Il ne dure qu’un instant, mais son souvenir est parfois éternel
Personne n’est assez riche pour pouvoir s’en passer
Personne n’est trop pauvre pour ne pas le mériter
Il crée le bonheur au foyer, est un soutien dans les affaires et le signe sensible de l’amitié
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,rend du courage au plus découragé
Console dans la tristesse et est un antidote de la nature pour toutes les peines.
Cependant il ne peut s’acheter, ni se prêter, ni se voler
Car il n’a de valeur que lorsqu’on le donne
Et si quelquefois vous rencontrez une personne qui ne vous donne pas le sourire que vous
méritez, soyez généreux, donnez-lui le vôtre.
Car nul n’a autant besoin d’un sourire que celui qui ne peut pas en donner aux autres

R. Follereau 1920

Répondre
Merlin Simone 30 mai 2017 - 14 h 25 min

Un sourire ne porte Rien Mais Pourtant il apporte beaucoup cela a plus de Valeurs qu’une Rose cela apporte Beaucoup cela peux donner l’envie de Revivre ce que l’ont a oublier d’ètre heureux Merci a vous pour ce chemin parcourue Simone

Répondre
J de Lacroix 11 mai 2017 - 13 h 15 min

Je suis entièrement d,accord avec cet article Il faudrait néanmoins préciser qu’il doit être franc , avec Les yeux aussi : Pas Le sourire  » américain » rictus facial qui n’engage à rien. Dieu Merci nous sommes en France pays où ne sourit que rarement mais tjs  » vraiment » d’après nos amis Anglo-saxon

Répondre
Colette GWINNER 9 mai 2017 - 20 h 07 min

J’adore cet article qui ne me surprend pas pour autant, car tellement vrai. Cet après-midi j’ai passé un IRM mammaire pour un problème au sein droit qui n’existait pas il y a 2 ans sur ma mammographie. Je suis ressortie du bureau du médecin avec un grand sourire en me frottant le front du revers de ma main comme si je revenais de loin….En fait, il n’y avait rien d’anormal, pas de tumeur et autres bizarreries ! Mon geste a fait sourire des patients dans la salle d’attente qui attendait de passer un IRM….. Le sourire est vraiment communicatif !!!! Et c’est tant mieux !

Répondre
Monique LEROY 8 mai 2017 - 19 h 03 min

Je vais faire les exercices du rire, car depuis le temps que
je cherche un substitutif aux anti-dépresseurs ; cela m’arrangerai bien que cela fonctionne.

Merci

Répondre
lafitte 8 mai 2017 - 8 h 59 min

CHACUJ DE VOS ARTICLES SONT HYPER INTERSSANTS,, MAIS JE TROUVE LE RYTHME BEAUCOUP TROP RAPIDE !

UNE LETTRE PAR SEMAINE NE SERAIT-ELLE PAS SUFFISANTE?

CELA NOUS LAISSERAIT LE TEMPS DE LA LIRE PLUSIEURS FOIS ET DE MEDITER SUR LE SUJET ! CORDIALEMENT?

Répondre
Cruz 7 mai 2017 - 14 h 02 min

Jais adore ses tres interesans et bien ecrit maid felicitation

Répondre
Isabelle trotot 4 mai 2017 - 21 h 45 min

Merci pour ce conseil si simple et pourtant si efficace. Je l’expérimente tous les jours et ça marche ! A vivre sans modération.

Répondre
kletzky-pradère 30 avril 2017 - 7 h 35 min

Un homme se promène près d’un lac quand il voit un homme en train de se noyer en criant : HELP ! HELP ! HELP !
Il lui lance :
– C’est idiot ! Au lieu d’apprendre l’anglais t’aurais dû apprendre à NAGER…

Si je vous ai fait rire c’est que votre article est excellent !

Répondre
sickout 28 avril 2017 - 10 h 58 min

Merci beaucoup pour ce témoignage. ça donne du baume au cœur à nous autres qui souffrons de pathologies chroniques tel le diabète. Continuez à ensoleillé nos vies ainsi !

Répondre
Guérin Françoise 28 avril 2017 - 10 h 38 min

Merci pour tous vos articles , ils sont très intéressants . je les lis très attentivement; et celui-ci plus qu’un autre car ayant traversé une très très grave dépression il y a 3 ans !!! Ce n’est que par un traitement de sismothérapie que j’en suis sortie comme par « Miracle  » et depuis je vis merveilleusement et chaque jour je m ‘émerveille de tout et cela me rend très heureuse , je pense que ce traitement m’a littérallement « SAUVEE » alors que durant les 2 précedentes années avec un tas de médicaments je me suis enfoncée de plus en plus!!!!
Encore merci !!!
Une ressucitée !!!

Répondre
Leday 29 avril 2017 - 10 h 43 min

Bonjour Françoise,
Je suis en plein marasme dont je n’arrive pas à sortir. Tout ce que les médecins me proposent sont des médicaments de plus en plus fort qui me font dormir et anesthésie toute émotion. Je suis sous Anti dépresseurs et anxiolytique et ils peuvent passer aux Anti psychotiques !
Bref je suis très intéressée par la sismothérapie et recherche des témoignages de personnes qui ont pu s’en sortir grâce à cette méthode.
Pourriez-vous m’en dire plus ?
Un grand merci d’avance
Toute main tendue dans mon état sera bienvenue !

Répondre
JCM 29 mai 2017 - 8 h 57 min

Bonjour Leday! Je ne suis pas dans ton cas heureusement pour moi. Je dis « moi » sans arrêt et pourtant je ne suis rien ou pas grand chose ce qui me permet de ne pas me prendre trop au sérieux ou même pas du tout. Pas grave tout ça. J’ai la chance d’avoir une épouse qui a les mêmes options que « moi » ou à peu près. Nous nous moquons l’un de l’autre. Pour rigoler tout est bon, même en compagnie. Au club de cartes on se dispute pour jouer contre nous deux. Lorsque nous arrivons c’est la rigolade. Mon conseil ne pas se prendre au sérieux. Se bagarrer pour la vie en sachant bien que rien ne durera indéfiniment. A 82 ans j’ai encore bien envie de rester vous enquiquiner encore longtemps sur cette terre. Donc bon courage mais surtout bonne humeur. Chatouille toi pour te faire rire.Si j’étais près de toi je me chargerais volontiers de ce dernier travail ? :):):) JC

Répondre
pagani christine 27 avril 2017 - 10 h 07 min

bonne idée , rires et sourires, je commence, mais actualité et problèmes perso. très durs à combattre, mais je m’y mets merci.

Répondre
Cl.Gilbert 4 juillet 2017 - 10 h 20 min

Rien qu’un petit conseil qui m’est très précieux étant moi aussi sujette à de grands moments de tristesse et de lassitude :
– Dire chaque jour 5 x merci ! Pour des choses qui peuvent sembler insignifiantes mais …
Ex. : pour la pluie qui arrive enfin , pour le coup de fil de ma petite-fille , pour la place de parking etc …Tu verras ça fait du bien ! Merci de m’avoir lu !

Répondre
De Waard 26 avril 2017 - 18 h 28 min

Une question de biologie intéressante: y a-t-il une hormone du rire et de la bonne humeur? Peut-être oui

Répondre
Bieuzent 22 mars 2017 - 10 h 27 min

Oui,article interessant,j’ai déjà essayé ça marche, le dr oCourtay donne ce conseil’ et tous les matins je le fais, sourire détente assurée ,c’est vrai et faire une sourire est aussi un moment de bonheur que l’on offre à quelqu’un
Je dis souvent qu’un sourire éclaire une journée,aussi bien pour celui qui le fait que celui qui le voit….
Je sais de quoi je parle car j’ai ete AVec une personne dépressive qui m’a élevé
Et cela m’a rendu anxieuse triste.
Je suis une battante donc j’ai travaillé sur moi et maintenant je souris à la vie et la vie me sourit
Voila ????

Répondre
Manouce 18 mars 2017 - 7 h 57 min

Merci pour ces bons conseils, qui rappellent que la vie vaut le coup d’être vécue……
Je souris à la vie…..c’est peu dire……
La vie est belle en ne voyant que les choses positives……

Répondre
Monique Lallouette 16 mars 2017 - 17 h 18 min

Je sais que l’ école du rire, existe, et qu’ il est un médicament de faible coût (Hi Hi!!).
Il est vrai que la première leçon paraît un peu « nunuche »
mais que ne ferait-on pas pour se soulager de quelques
maux, même si on se sent quelque peu déstabilisé.
Et comme disait une connaissance:
 » LE SOURIRE EST LE PASSEPORT DE LA VIE ».
Merci. Monique.

Répondre
Noëlle 13 mars 2017 - 16 h 52 min

Oui , le sourire et le rire sont une très bonne thérapie.On pourrait dire, « en riant » , que c’est beaucoup moins cher que l’électricité et que pourtant ça éclaire pleinement notre vie et celle de ceux qui sont avec nous.En plus ,rire libère le diaphragme en provoquant des mouvements de massage sur celui-ci ,élément du corps si vite contracté par l’angoisse et la tristesse.
Qui disait:
« Rire est le propre de l’homme. »??

Répondre
dily Lucienne 10 mars 2017 - 20 h 58 min

TOUT CE QUE VOUS DITES C EST SUPER VRAI NATUREL J AI ESSAYE LE SOURIRE SUPER ON NE SAIT QUE DIRE TELLEMENT C EST VRAI ALORS JE VAIS VOUS REMERCIER AVEC BEAUCOUP DE GRATITUDE DES BIENS FAITS D UNE THERAPIE COMME DIRE LAURENCE GRATUITE SUPER EFFICACE JE SUIS HEUREUSE D ETRE TOMBE SUR LE SITE SANTE CORPS ESPRIT MAIS ON DIT ON RECOIT QUAND ON ES PRETE J AI EU BEAUCOUP DE DEPRIME DANS VIE ET MAINTENANT QUAND JE LA SENS VENIR JE LUI PARS JE N AI PLUS BESOIN DE TOI? PARS JE NE TE VEUX PLUS TU M A FAIS TROP SOUFFRIR ET EN PLUS FORT JE DIS EXCUSE MOI DU MOT DEGAGE DE MA TETE DE MON CORPS ET MAINTENANT JE SOURIRAIS SI ELLLE REVIENT ME DIRE BONJOUR JE DIRAIS ENVOIR ET JE SOURIRAIS A PLEINE DENT ET PLUS DE TON MON CORPS ET MON AME MERCI MERCI MR bazin Car il faut commencer par soi même si on veut donner du bien être aux autres, apprende à s’estimer, s’accepter avec défauts et qualités, laissez passer les pensées et émotions négatives leur dire envoir ou adieu et garder les bonnes j’arrête car je pourais écrire un livre et plus avec votre aide gratitude à vous et tout le groupe

Répondre
marie laurence 9 mars 2017 - 12 h 38 min

Merci Monsieur Bazin !!! Cet article est formidable ….une thérapie gratuite et efficace pour chacun !

Répondre
Clarisse 9 mars 2017 - 9 h 56 min

Toutes mes félicitations pour cette belle analyse. Parfois nous passons à côté de la vie par manque des connaissances. J’apprécie beaucoup vos conseils et astuces pour rendre la vie gaie. J’ai toujours pensé que le rire et le sourire ne coûtent rien mais donnent de la couleur à la vie. Je vais désormais sourire et rire pour transférer la joie de vivre aux autres.
Merci

Répondre
schull 7 mars 2017 - 19 h 30 min

merci pour tous ses conseils que vous donner et cela gratuitement.Écouter le malade et le faire rire en lui donnant de l’espoir et le premier pas de la guérison,savoir écouter son corps et surtout le mental .Le lâcher prise pour une guérison, nous ne sommes pas venus aux mondes pour souffrir toute une vie ,donc sourire.

Répondre
Lombard Sylvia 7 mars 2017 - 9 h 46 min

Merci à Monsieur BAZIN pour tous ses conseils, témoignages et articles.
Je regarderai ce soir l’émission Sur la deux.
Je pense même m’inscrire à un atelier de yoga. Vous avez réussi à me convaincre.
Bravo

Répondre
Magi Guindi 7 mars 2017 - 2 h 10 min

Juste pour vous féliciter Xavier et vous remercier pour toutes vos articles si intéressantes. Celui ci particulièrement de sourire. Comme analyste Jungiane, je travaille avec beaucoup de patients déprimés.On traite la depression come l’énergie qui est temporairement cache au dessous et qu’il faut descendre pour la retrouver. Je suis tout a fait d’accord avec ce que vous avez citte: « Tout déprimé est un bien portant qui s’ignore. » Merci, Magi
est un bien portant qui s’ignore. »

Répondre
Yvon 6 mars 2017 - 18 h 50 min

Chaque matin, je m’écris de courts messages de bonne humeur, d’encouragement. Je vais ajouter des rires et en voir les effets…en passant, je fais des acouphènes, si vous avez des conseils à ce sujet, je suis preneur.

Répondre
Belz 6 mars 2017 - 9 h 39 min

Bonjour et merci pour ce réveil matinal empli de bonne humeur !
J’ai franchement souri en regardant cette vidéo du rire…Et ça n’est pas si mal !!!
Je lis vos newletter avec un intérêt croissant et lentement mes habitudes changent…Nous sommes tellement formatés !
Sincèrement j’ai aussi apprécié ne pas être harcelée pour m’inciter à acheter tel ou tel produit..
C’est un processus de désintoxication !!!!
Merci et au plaisir de vous lire !

Répondre
blanchard 6 mars 2017 - 8 h 33 min

Bonjour,

J’ai lu votre article et je vous crois. Mais quand on a perdu l’amour de sa vie, c’est difficile d’avoir envie de rire …

C.Blanchard

Répondre
MarieDUCOURNEAU 20 avril 2017 - 13 h 34 min

cher Blanchard Oui c est terrible mais n oubliez pas qu il ou qu elle vous regarde de la haut etil ou elle vous adore et puis moi par exemple je regarde les gens dans les fauteuils roulant et je pense que j ai tant de chance Jespere que j ai un peu aider

Répondre
Frédérique Gerbaud 5 mars 2017 - 20 h 27 min

J’ai déjà expérimenté le sourire, et je ressens toujours un bienfait. Merci pour le yoga du rire, j’essaie sur le champ!
Et merci pour ces informations simples et précieuses qui peuvent nous aider à améliorer notre qualité de vie, à nous améliorer, à être plus présents à nous-mêmes et aux autres. Frédérique

Répondre
Luque 5 mars 2017 - 8 h 25 min

Bonjour,
C’est avec grand intérêt que j’ai lu cet article.
Étant une personne souriante, je me suis reconnue à travers lui.
Je confirme que le sourire permet d’avoir une vie en bonne santé et sereine.
J’ai 55 ans et depuis mon enfance on m’a complimenté d’avoir le sourire facile et réconfortant.
Effectivement j’aime voir les choses du bon côté mais je pense que c’est aussi une question de caractère.
Peut-on changer fondamentalement son caractère?
Est-il possible de passer du pessimisme à l’optimisme définitivement?
Du fond du cœur je le souhaite pour les personnes qui voient tout en noir.
Merci pour cet article
Marlenne

Répondre
Bocquet francois Allobroge 4 mars 2017 - 17 h 25 min

Grand merci por vos infos et commantaires;Ce type de « yoga »facial conjugué avec de bonnes inspirations et expirations dans toutes les activitéset au coucher et au reveil,en toute simplicité quelques disaines de secondes donnent un bonne élan pour un meilleur rétablissement.Personellement je n’arrive tjrs pas à me passer de mes 2 cannes et mes problèmes de vertiges et pertes d’équilibre;anyway keep on going!je bataille calmement…

Répondre
page pierre et mauricette 1 mars 2017 - 13 h 47 min

mon marie est dianostiquè comme la maladie de parkisone depuis 3ans et il ma pas de traitement apar un cachet de paroxetine pas possible de voir un professeur nous habitons dans l aisne

Répondre
THIERRY 1 mars 2017 - 10 h 27 min

beau discours mais, je doute qu’il ait un impact sur la maladie. Rire c’est bien mais même les malades rigolent !!!!
Je suis malade (sep) même si je rigole beaucoup.

Répondre
culos 28 février 2017 - 9 h 02 min

le yoga du rire pour moi

excellente arme de construction positive

belle journée

Répondre
patricia 27 février 2017 - 11 h 22 min

bjr, concernant les huiles essentielles dont vous parlez souvent comment savoir quelles huiles prendre pour tel ou tel maux et quelle dose et comment (respiration, oral,…) Je vous remercie

Répondre
Ernest PEKOUANDA 24 février 2017 - 9 h 26 min

je suis d’accord avec l’ensemble de l’article et je le recommande sans dose car « le sourire est l’un des ressorts dont l’humanité a besoin pour soulever, et soutenir le monde ».

Répondre
REFASSI 20 février 2017 - 10 h 32 min

Bonjour, vous êtes le meilleure

Répondre
Nogluten 19 février 2017 - 9 h 26 min

Merci pour cette lettre. Au fur et à mesure de sa lecture le sourire m est venu ! Un simple sourire et le visage change du tout au tout, c est tellement bon de sourire et de le partager. Dans la rue je dis bonjour avec un sourire même aux personnes que je ne connais pas et… surpris ils me repondent eux aussi avec le sourire ☺..Magique non !!!!! Bonne journée à toutes et tous avec un large sourire. ☺

Répondre
Louvel 18 février 2017 - 22 h 29 min

J’ai noté sur mon calendrier matin et soir de prendre le temps de rire et ceci tous les jours. J’ai mis une alarme à fin de ne pas oublier. Merci de me rappeler que le rire est un « médicament » naturel qui va me permettre de sortir de ma tristesse innee?

Répondre
Francine 18 février 2017 - 9 h 16 min

merci pour cette bonne lettre.
Cependant, par nos propres efforts, ça pourra durer un certain temps, mais par la grâce de Dieu, toujours.

Répondre
Paraire Moisette 14 février 2017 - 12 h 18 min

J’avais 15 ANS Mon premier amoureux m’a dit, un soir, qu’est ce que tu deviens jolie quand tu souris–
Il m’a donné le moyen d’être plus heureuse malgré une vie difficile- J’ai 92 ans et tres peu de rides—
Mais —— je ne sais pas rire— je souris de manières
differentes —-
jE N’AI PAS APPRIS A RIRE——

Répondre
socrate dominique 14 février 2017 - 8 h 42 min

OUI c’est vraiment clin et UN GRAND MERCI…..et bon courage dans vos recherche Xavier! vos infos nous sons si précieux, et MERCI encore ………

Répondre
BARON JEAN LUC 12 février 2017 - 10 h 25 min

Merci et bravo je ne sais pas qui vous êtes mais pour moi vous êtes sur une très grande personne vous voulez donner de la bonne humeur et de la joie je suis sur qu’elle vous ai rendu au centuple Merci encore
Quelqu’un qui vous admire
JEAN LUC

Répondre
Egli Corinne 12 février 2017 - 7 h 08 min

Merci

Répondre
DOUILLET Annie-Claire 11 février 2017 - 15 h 26 min

bonjour et merci pour ce courrier sympa.
Je vais m’entraîner, j’en ai besoin…. ?

Répondre
Christine Beckers 9 février 2017 - 12 h 47 min

Bonjour,

on parle de moi en citant mon sourire « légendaire ». Ce sourire était même présent lors des funérailles de mon compagnon, et je pense qu’il a aidé les autres autant que moi. D’autre part, j’ai un fils autiste qui lui aussi lors de funérailles, m’a dit « Je souriais très fort pour que les autres ne soient pas tristes « … et aucun lien avec mon attitude qui date d’i y a 40 ans ! Étonnant…

Répondre
gomez 6 février 2017 - 11 h 41 min

très bon article surtout sur les effets du rire , j’aime beaucoup et c’est réel!

Répondre
Donato Di Benedetto 6 février 2017 - 9 h 33 min

très bonne idée je vais mi mettre.

Répondre
Raux Alain 6 février 2017 - 9 h 27 min

Bravo pour cette lettre! Sans aller si loin dans la contrainte du sourire quotidien ,regardez tout simplement la vidéo » Les crèpes au sucre de Pierre Repp ,tous les matins et vous verrez à quel point cet homme devrait être remboursé par la Sécurité Sociale. Salutations et félicitations.

Répondre
olivier Barraillé 5 février 2017 - 18 h 06 min

la gelosthérapie que vous appelez yoga du rire puisque le mot yoga est tendance ( allez un poncif de plus ) est assez pathétique on dirait une bande d’attardés c’est ridicule et j’ai même honte pour eux : c’est une méthode Coué adaptée .
De plus l’exemple des joueurs de Baseball est erroné parce que si vous regardez toutes les photos de personnes suicidés elles sourient toutes ( bètement pour le coup ) et cela ne les a pas sauvé .
Sur toutes les couvertures de magazines de médecine douce , c’est systématique , les mannequins sourient voire rient bètement parce qu’il n’y a pas de raison .
Sourire à quelqu’un dans la rue n’est pas une forme de respect par contre s’arrèter et converser là oui c’est respecter l’humain : sourire n’est qu’une forme de manipulation avec laquelle on achète à vil prix sa socialisation ? et bien oui car pour prouver que l’on considère son prochain il faut parler, échanger des concepts car il y a un million de sujets à débattre mais nous ne nous parlons plus et ce n’est pas un sourire qui va changer ce fait .
MA solution c’est la musicothérapie qui elle n’est pas une méthode Coué les sons qui pénètrent par les pores cutanés , les notes qui activent le cortex , la mélodie qui crée l’émotion réelle non feinte croyez moi c’est un autre monde .
Et je finirais en disant que plutôt que de rire bètement comme une bossue , idiot du village pourquoi ne pas développer le bel esprit l’art des bons mots celui que l’on voit dans ce film « ridicule  » de Leconte souvent je pense à ce film avec nostalgie car je me dis que les dîners seraient beaucoup moins ennuyeux et quel bonheur d’obliger quasiment les commensaux à éclater de rire .

olivier Barraillé
Naturopathe Iridologue

Répondre
Nogluten 19 février 2017 - 9 h 44 min

J ai lu votre reponse….. vous êtes naturophate, c est bien, c est votre métier. Mais laisser les gens sourire bêtement (comme vous le pensez !!!!) aux autres dans la rue ( comme moi ) c est vraiment bon, vous devriez essayer vous aussi cela vous empechera de juger à tout bout de champ et de vous cacher derrière des mots. Il est inutile de me repondre. Bonne journée le sourire aux lèvres. Noglutenoblige

Répondre
nadia 5 février 2017 - 12 h 54 min

Je souhaite vivement essayé , cette méthode, car j’ai bien conscience des effets du sourire sur un visage …..les retours gratuits des visages en face qui vous réponde par ce même sourire est déjà énorme ! il faut que j’arrive à sourire et de ce fait à m’ouvrir aux autres , qui viendront du coup sans doute bcp plus vers moi !

Répondre
BREAUD 5 février 2017 - 3 h 51 min

Bonjour
Je viens de lire votre article et je le trouve très intéressant. C’est vrai que le sourire est communicatif. J’en fais l’expérience tous les jours. Quand je croise le regard de quelqu’un dans la rue et que je lui souris, il est rare que cette personne ne me renvoie pas un sourire. Cela me donne beaucoup de Joie. Pour ce qui est du rire, c’est encore plus communicatif. J’ai toujours entendu dire autour de moi que rire un quart d’heure par jour nourrissait plus qu’un beefteack. Et c’est vrai qu’un bon moment de rire ou de fou rire cela détend énormément. Cela nous rend heureux. Alors soyons des semeurs de bonheur, de Joie. On a tous besoin de se sentir heureux.
Merci pour vos articles. Continuez
Belle journée

Répondre
Delarue 4 février 2017 - 11 h 20 min

bonjour, comme toute chose il faut au bon moment les meilleures choses pour une guérison complète.??
cordialement….

Répondre
Jeanne-Catherine BRUCHET 2 février 2017 - 11 h 10 min

J’ai adoré la vidéo sur le Yoga du Rire !!
C’est vrai que c’est communicatif, et qu’après on se sent bien !!!
J’aime beaucoup vos articles, mais le seul petit reproche, c’est qu’ils sont un peu longs et peuvent décourager les gens qui n’ont pas trop de temps !!!

Répondre
Nina 1 février 2017 - 10 h 27 min

Très intéressant, instructif et même relaxant, parce qu’à la lecture de votre lettre je me suis laissée aller en répétant vos exercices au fur et à mesure, je n’ai plus mal à la tête! et c’est même très drôle de le faire même seule. je recommande fortement le rire.

Répondre
isabelle 1 février 2017 - 7 h 33 min

TT A FAIT D ACCORD

Répondre
heger christine 31 janvier 2017 - 9 h 32 min

Je suis persuadée du bien fondé de cette façon de voir la vie même lorsqu’il pleut je porte mes lunettes de soleil cerclées de vert pomme et je souris à pleines dents quant au rire … j’ai un tas d’amis sur le net qui m’adressent de bonnes blagues et je vous assure qu’elles me font rire aux éclats je pratique aussi beaucoup l’autodérision suite à mon AVC je suis hémiplégique j’ai la chance de pouvoir marcher à la vitesse d’un escargot ! mais j’avance et il y a toujours une auxiliaire de vie pour m’accompagner ceci n’est qu’un humble témoignage …

Répondre
VANIER 30 janvier 2017 - 11 h 10 min

Je suis tout à fait d’accord avec ce principe ne pas laisser le négatif nous envahir et porter des lunettes roses, c’est bon pour le moral.
Sourire c’est relativement facile,
Rire ??? un peu plus compliqué mais rien n’est impossible

Merci pour ces bons conseils.

Répondre
Mauro francoise 29 janvier 2017 - 11 h 44 min

Merci !! Sourire rire a la vie …. Quoi de plus simple ….mais pas toujours facile. Je m’ y mets tout de suite . Cela vaut le coup non ?

Répondre
gabrielle 27 janvier 2017 - 17 h 13 min

cela ne coûte rien …juste un sourire…que du bonheur et ça marche! Merci je suis fan de ce style de thérapie et c est bon pour la sécu..ha ha…

Répondre
sandrine 24 janvier 2017 - 14 h 07 min

Il est vraiment top cet article , ne ressemble pas forcément à ce que j’ai déjà pu lire sur ce sujet ,c’est original ?
La joie et la tristesse sont omniprésentes dans nos vies et malheureusement la tristesse prend vite le dessus quand la joie a subi des crevasses qui ne veulent ou peuvent cicatriser. Il faut se battre contre soit même pour revenir à ce que l’on souhaite vivre en bonheur au quotidien et croire en ce bonheur possible.
Bonne Santécorpsesprit ?

Répondre
Monique Orleans 11 janvier 2017 - 14 h 18 min

J’ai adoré votre article, suis d’accord avec vous et je trouve en plus que le visage est plus joli lorsqu’il sourit !
Merci, je transmets ….

Répondre
claire noël claeys bouüaert 11 janvier 2017 - 11 h 04 min

Vraiment très intéressant

Répondre
dieucéclair.centerblog.net 10 janvier 2017 - 7 h 30 min

Je crois à cette thérapie ! Mais ce que je n’ignore pas c’est que rire ne suffit pas ! Nous pouvons tous rire mais encore faut-il connaître la raison qui nous pousse à rire ! Et là c’est un autre problème ! Cependant rire fait du bien pendant le temps que nous rions !

Répondre
Merlin Simone 5 janvier 2017 - 12 h 04 min

Comme déjà,dit je suis atteinte d’in Diabète familiale de type 2,pourtant je n’étais pas épaisse Mon tord fut de me faire opérez d’un canal Lombaire étroit qui,après quelques années de tranquilles , Maintenant je souffres énormément  » si ont m’avait conseiller de voir ,un Ostéopathe, je n’en serais pas là  » car maintenant je survie ,avec de la Morphine, que je voudrais me passer Je suis envahit,par de nombreuses souffrances des OS que je voudrais soulager si vous avez ses produit ,faite le moi savoir Merci a vous

Répondre
Simone Merlin 5 janvier 2017 - 15 h 29 min

comme je vous l’est déjà dit  » je ne vie pas je survie », Je souffres péniblement de ma colonne lombaire, elle a été opérée en 1994, a la suite je me trouvais fort bien, »Mais ont a oublier de me dire ,,que pour rester droit ,il m’aurait fallut voir un Ostéopathe, qui m »aurait rendue service ..Je suis Diabétique ,par origine familiales Type 2, pourtant je ne suis jamais été épaisse, je rencontre des Brulures d’estomac depuis l’age de 15 ans et malgré,les médicament donner j’en suis ,au mème point Merci a vous De me présenter ce que vous vendez Bien qu’en ce moment mon Compte en Banque c’est trouver Pirater je ne peux pas faire de gros achats Merci a vous

Répondre
Merlin Simone 4 janvier 2017 - 12 h 06 min

Je suis Diabètique, en 1994, j’ai été opérée,d’un canal lombaire étroit, Les premières ,je me portais bien, Mais les souffrances sont revenues au galops ,car maintenant ,Malgré la Morphine a haute dose ,je souffre de plus en plus, certes je ne suis plus jeunes, Mais Souffrir,aussi fort, c’est insuportablent Merci a vous

Répondre
Sarde Michèle 4 janvier 2017 - 11 h 02 min

J’aime votre publication sur le sourire . J’approuve – Vous souriez à quequ’un il vous rend votre sourire. Le sourire est un superbe soleil. Et merci pour votre article .

Répondre
Le Lorrain 3 janvier 2017 - 23 h 31 min

Je suis confortée de lire vos articles. j’ai travaillé de nuit en maison de repos c’est dire que j’ai rencontré bon nombre de déprimés. j’ai stimulé des personne en fin de vie à voir les points positifs de leur journée, et pratiquer le rire  » je ne ris pas parce que je suis content, je suis content parce que je ris malgré des moments douloureux pour moi même, je me maintiens grâce à ces technique Merci pour tout vos encouragement.

Répondre
Simone Merlin 3 janvier 2017 - 18 h 01 min

J’ose espérez,que vous me présenterais un médicament qui soulageras l’artrose,et toute les douleur Atritique,qui me ronge, dans des délaies compétent Merci a vous

Répondre
Simone Merlin 3 janvier 2017 - 17 h 54 min

je viens de vous dire que la vie est si Douloureuse ,pour moi,Malgrè le traitement de morphine journalier,cela ne m’emppéche pas de souffrir,et de supporter,un mal fort,douloureux

Répondre
Simone Merlin 3 janvier 2017 - 17 h 46 min

Pour moi,la vie est devenue si douloureuse a,porter,malgrés la Morphine, que a ce jour ,elle est pour moi,fort difficile a vivre Merci a vous

Répondre
Patricia 2 janvier 2017 - 8 h 51 min

Je vais m’y atteler
Merci pour ces conseils

Répondre
schirmer éliane 31 décembre 2016 - 12 h 52 min

Curieux message mais heureux effet. Seule j’ai souri et j’ai senti certaines parties de mon visage « vivre »…souvent je dis à mon chat « souris shelly »
Car souvent elle exprime celà dans ses yeux…moi je peux le faire mais ne le fais pas souvent.pour ces vilaines rides arrivées de part et d autre de ma bouche je vais sourire même seule chez moi et ferai des selfies pour me le prouver…je suis mieux en souriant mais la vie ne me sourit plus depuis si longtemps…merci de ce petit moment délicieux « enririfiant ».bonne année à toute votre équipe et merci de votre savoir de sachants riants….

Répondre
cathy baud 30 décembre 2016 - 20 h 24 min

Mais OUi le rire est le nerf de la vie. Il nous nourrit de positivisme, de bonne humeur. Ma fille m’a raconté il y a un mois environ que sa directrice était entrée, en compagnie d’une collègue, dans son bureau et leur avait demandé de faire comme elle, de rire aux éclat car elles venaient d’assister à une réunion difficile. Tout d’abord elle l’on prise pour une illuminée, puis elles s’y sont essayées et ont ressenti un bien être immediat. Depuis, à la maison nous mettons aux crises de rire. Un vrai moment de détente.
Merci pour vos articles. Je les lis depuis peu. Je les trouve très intéressants et à ma portée. J’attends les nouveaux avec impatience.
Bonne fin d’année pour vous et à tous les lecteurs.

Répondre
Catherine MORGENTHALER 30 décembre 2016 - 4 h 34 min

Bonjour, merci pour cet article qui m’a fait un bien fou. J’ai vécu une dépression, je ne prends plus de medicaments. C’est décidé, a partir d’aujourd’hui, je vais rire tous les jours un peu plus

Répondre
Jolin 29 décembre 2016 - 13 h 40 min

Merci pour tout ce qui est fait pour rendre la vie plus agréable

Répondre
Landoyer Marie-Paule 29 décembre 2016 - 10 h 07 min

j’aurai 82 ans la semaine prochaine et je suis souvent souriante depuis que je suis bébé. Pour m’encourager à continuer , tous les matins avant de me lever je place chaque main sur chaque pli de l’aine pendant quelques minutes selon le verrou de sauvegarde de l’énergie 15
« Lavons nos coeurs par le rire » de la méthode japonaise:
« Le Jin Shin Jyutsu »
Inné ou acquis?

Répondre
AUBERT PAUL 28 décembre 2016 - 10 h 43 min

BONJOUR,
C’est toujours avec grand plaisir que je lis vos « lettres-thérapeutiques » que je baptise ainsi.
-Avec mes 90 ans , j’apprécie cela ; personnellement je n’en ai que peu besoin , car chez moi c’est instinctif ;
je me dis **il faut être fort « quoiqu’il arrive » **.
et j’ajoute……MONDIEU JE VOUS L’offre -si c’est grave-.
*Ma grand-mère maternelle me l’ a appris quand j’étais
tout jeune et je l’ai mis en pratique. Avec la foi .
P. AUBERT

Répondre
Beckers, Christine 9 février 2017 - 12 h 52 min

La foi, on l’a ou on ne l’a pas. Tandis que sourire est à la portée de tous…

Répondre
crespo-mercandier hermine 28 décembre 2016 - 10 h 18 min

c’est un message lumineux ! , oui , le sourire est communicatif,
on sourit à un bébé, on peut faire un compliment à quelqu’un , en souriant, pour désamorcer un début de morosité, il faut sourire, Parfois, on vous sourit dans la rue.
Un mendiant près du marché, tous les samedis, il est là, sourit et attend qu’on lui fasse l’aumône. Et il en reçoit : des sourires et des pièces.

Répondre
brigitte lapeyre 25 décembre 2016 - 10 h 47 min

Merci, ce matin j’avais envie de mourir , et votre lettre est arrivée « pile poil » et j’ai décidé de me forcer à rire aux éclats, et d’écouter de la musique pour être gaie et avoir envie de danser !

Répondre
Candries 23 décembre 2016 - 12 h 29 min

LA JOIE!

J’ai bien connu un médecin qui donnait des ordonnances de comportement alimentaire et cela se terminait par:
Chantez,dansez!

très efficace de changer le mental!
avec amitié CHR.

Répondre
Marie Treacy 22 décembre 2016 - 8 h 02 min

G E N I A L ! Encoooooore et encore Souriez, Riez.
Le monde vous sourira.

Répondre
Zala 16 décembre 2016 - 18 h 59 min

C’est une habitude que j’ai depuis l’enfance, de sourire et de rire aux éclats pour un rien. Cela a même provoqué des jalousies, chez d’autres personnes qui ne comprenaient pas, pourquoi je riais aussi facilement. Mais, pour moi cela à toujours était naturel. Je suis d’une nature joyeuse. J’aime bien voir les autres heureux, en les faisant sourire. C’est ma manière de communiquer la joie d’être là, de vivre, d’échanger, tout simplement, même avec les animaux domestiques. J’ai toujours eu beaucoup de chats. Et, lorsque je m’adressais à eux en souriant. Ils me le rendaient bien, Ils se mettaient à ronronner. C’était extraordinaire.
Bonnes fêtes !

Répondre
Dumont 15 décembre 2016 - 15 h 56 min

Merci de me faire du bien ce matin
Joyeuses fêtes !

Répondre
Michèle 15 décembre 2016 - 10 h 54 min

vous êtes juste génial ? ça fait un petit moment maintenant que j’applique le sourire et je me souviens de petites choses rigolotes de mes fils petits et c’est vrai j’ai la pêche …en plus ça ne coûte rien il faut essayer et l’essayer c’est l’adopter ? ? ?
bravo à vous

Répondre
Vavasseur 10 décembre 2016 - 9 h 54 min

Totalement avec vous j ai 88ans les pires calamités, d ordre courrants je prends tout avec humour, ai toujours le sourire un cadeau pour les autres,j adore amuser mon entourage, et faire rire de mes calamités diverses ,demain est un autre jour merci de vos précieux conseils❤️?❤️?❤️?❤️?❤️?

Répondre
Christine Itier 6 décembre 2016 - 8 h 26 min

Très éloquente vote démonstration et d’autant plus crédible que j’essaie de la pratiquer sinon frénétiquement au moins plusieurs fois par jour.Merci du fond du coeur de nous encourager dans cette voie où tout le monde y gagne en termes de bien être et de bonheur tout simplement !Let’s be huge fans of laughter !!!

Répondre
mod lemine abdel kader 3 décembre 2016 - 17 h 38 min

les hommes chez nous ,a parir de la cinquantaine avaient l habitude de se retrouver dans les après midi dans coin de la ville très fréquenté -au marche par exemple – ou ils discutent de tout et rien et surtout pour commenter et se moquer des passants sans les blesser . c est un vrai club du rire.
cette habitude est restée jusqu a récemment a tidjikja et chinguitti en Mauritanie.
son effet est extraordinaire sur la sante des vieux .

Répondre
LETY MARYSE 30 novembre 2016 - 11 h 43 min

bonjour, En lisant votre lettre, je me souviens que mon professeur de yoga nous disait de sourire pour aller bien, même en tenant un crayon entre les dents, ce qui imitait le sourire, nous procurerait un bien-être certain.Je suis même allée plus loin : lorsque des pensées négatives arrivent, j’affiche un sourire. Et là toute idée négative disparait et ne peut même plus arriver jusqu’à la pensée, le sourire est une barrière. Essayez et vous verrez….. Merci pour tout. Vos lettres me sont très précieuses.

Répondre
michel evelyne 30 novembre 2016 - 8 h 40 min

Merci pour cette lettre. Vous lire me procure un bien-être. Je prend un grand plaisir à chaque lecture.

Offre un sourire à celui qui ne sourit plus

Un grand merci.

Répondre
vattaire 29 novembre 2016 - 18 h 37 min

Sourire et rire grâce au travail des muscles corrugateurs m’ont permis de contrer tout ronflement intempestif la nuit et d’obtenir un bien-être étonnant de la respiration. Merci.

Répondre
Colombe C. 28 novembre 2016 - 14 h 16 min

Il y a aussi les petites vidéos fort amusantes, comme ce  » sourire chevalin  » de Wolkswagen216mp4 !!! On ne peut pas y résister !
Pour notre part, nous avons en effet testé le yoga du rire pendant plusieurs années et çà marche fort bien. Malheureusement, il n’y en a plus par chez nous.

Répondre
Marie Bureau 28 novembre 2016 - 9 h 51 min

Voila un beau programme pour moi à qui on vient de trouver un cancer du sein. Pourriez-vous me donner des conseils pour ce que je peux faire pour booster mon système immunitaire ? Un très grand merci.

Répondre
Marie-Thérèse 21 novembre 2016 - 9 h 49 min

Bonjour Monsieur et merci pour toutes vos précieuses recherches.
Je ne peux que témoigner de l’exactitude des effets du sourire et du rire en particulier pour exemple : nous sommes invités mon mari et moi à un diner presque mensuel mais obligatoire puisque dans le cadre du travail de mon mari, Je m’y ennuie toujours et rentre à chaque fois chez moi déprimée. Mais pas plus tard que la semaine dernière, rebelote. Mon moral étant très bas, j’y suis allée avec les pieds de plomb en me disant encore une soirée gâchée. Arrive une nouvelle recrue dans le groupe qui par bonheur j’avais connue des années au par avant dans le cadre d’un sport. Nous nous sommes remémorés plein de bons souvenirs, nous avons ri de très bon coeur, notre rire est devenu communicatif et la soirée fut un succès. Je suis rentrée chez moi détendue, le moral remonté à bloc. Le lendemain en faisant ma toilette et en repensant à la veille, je me suis mise à rire toute seule dans ma salle de bains que mon mari est même venu voir ce qui se passait et nous avons ri de plus belle ensemble. Les jours qui ont suivis étaient beaucoup plus détendus et rien qu’en vous écrivant, j’ai le sourire aux lèvres.
Alors encore merci et RIONS.

Répondre
decaillet 17 novembre 2016 - 17 h 15 min

sourire tout le temps vous vieilli ces prouvé! alors a vous de choisir dépréssion ou jeunesse!

Répondre
GELIS 14 novembre 2016 - 12 h 01 min

Bonjour
Faites du bien autour de vous, même si on ne vous en fait pas et votre BIEN n’en sera que renforcer et souriez à la vie, vous n’en serez que plus heureux

Répondre
NOEGELEN 14 novembre 2016 - 9 h 40 min

Merçi beaucoup pour l’information , je ferais chaque jour ces mouvements !!! je pratique le thai -chi , j’ai deux séances par semaine , ceçi apporte beaucoup à l’organisme , je ne peux plus m’en passer!!!

Répondre
Aberbour david 11 novembre 2016 - 19 h 18 min

Quoi de mieux que de sourire, de rire à pleine voix pour voir tout simplement le bien être que cela procure et c est si facile à mettre en place, ca ne demande que quelques minutes, alors n’hésitez pas donnez vous en à cœur joie et vous verrez que votre vie sera beaucoup plus douce et vous amènera un bien-être intérieur.
Pour vous donner un exemple j’ai regardé la vidéo et m’en suis donner en cœur joie à rigoler alors que j’avais mal à la tête et ce mal de tête à cesser quel bonheur.

Répondre
guelfucci 11 novembre 2016 - 19 h 07 min

Les toulonnais de souche s’appelaient les mocos : Ceux qui se moquaient pour rire lorsqu’il ne leur restait plus que la dérision .

Répondre
Recoussine 10 novembre 2016 - 14 h 27 min

Trés intéressante votre lettre sur le sourire et le lettre. Je vais essayer. Dans l’autre sens, j’ai déjà remarqué que de temps en temps’ je suis envahie par une vague de tristesse et de mal dans ma peau et que je ne ris plus. Cela peut durer entre 3 et 6 mois. Je me sens coupable d’être ainsi, mais j’ai l’impression que je ne peux rien y faire. Et puis cela passe tout seul et je reprend goût à la vie. C’est ainsi que je suis maintenant. Je vais essayer votre technique. Merci.

Répondre
MOLLICONE 7 novembre 2016 - 8 h 45 min

Bonjour, j’ai pris le temps de lire votre article, je prendrai aussi le temps de faire cet exercice du rire.
Merci pour ces informations pour l’anti-déprime aussi passionnant.
Bien cordialement.

Répondre
guerinet martine 4 novembre 2016 - 9 h 01 min

Après la lecture recente d’un article sur « dire merci », que j’ai appliqué pour tout et de petits riens, je me suis aperçue que je souriais de plus en plus intérieurement et meme sur mon visage alors que rien au quotidien dans ma vie n’a évolué….Je vais essayer de rire, seule, ou avec de la compagnie, je me sens déjà tellement plus légère !!!

Répondre
ninon 1 novembre 2016 - 15 h 00 min

Je veux bien essayer cette therapie car j en ai grand besoin je cherche depuis longtemps une aide à m en sortir et redevenir une femme heureuse.

Je vous tiendrais au courant si je peux vous joindre sur votre site

Répondre
AUBERTIN Agnes 1 novembre 2016 - 14 h 57 min

Je veux bien essayer cette therapie car j en ai grand besoin je cherche depuis longtemps une aide à m en sortir et redevenir une femme heureuse.

Je vous tiendrais au courant si je peux vous joindre sur votre site

Répondre
Samso 27 octobre 2016 - 9 h 23 min

Oui allez Souriez! Maintenant, Après et toute la journée à tout le monde et à vous aussi!!!
Merci ???????

Répondre
Ferri 20 octobre 2016 - 9 h 17 min

Bonjour,
Super merci, pour les conseils
Bonne journée à tous et gardons tous le moral car par les temps qui cours il vaut mieux
Souriez

Répondre
simon 19 octobre 2016 - 13 h 48 min

Pour sourire plus longuement, peut être faut’il ne pas trop écouter les informations via la télé ou les médias, qui annoncent souvent des choses négatives!!
Vive le sourire et l’attitude POSITIVE
Bonne journée et sourions!!

Répondre
GOZZI 18 octobre 2016 - 19 h 18 min

Merci pour tout ce qui est fait pour rendre la vie plus agréable .

Répondre
CHARTON 13 octobre 2016 - 13 h 10 min

Merci pour toutes ces infos à lire qui me réconfortent, qui m’aident beaucoup dans la mesure où vous démontrer que la vie même si elle parfois déstabilisante, elle peut être belle !

Répondre
debaudringhien 10 octobre 2016 - 9 h 03 min

Bonjour à tous, mon mari et moi avons 68 ans et chaque jour, en plus des sourires, nous nous faisons rire au moins une fois. Pourtant nous avons aussi des soucis. Le mieux c’est que nous ne le faisons pas exprès. Mais chacun disons tellement de choses parfois abérentes que nous ne pouvons pas nous en empêcher, bonne journée à vous tous et cultivez l’humour ça vaut un médicament.

Répondre
estevez 9 octobre 2016 - 14 h 22 min

BONJOUR ,
CETTE BELLE EMOTION QU EST LA JOIE
ELLE PERMET LE MIEUX VIVRE.J AI LU QUE LA JOIE EST :
FILLE DE L EFFORT , DE LA CONCENTRATION DE L ATTENTION .
LORQUE NOUS REUSSISSONS A ATTEINDRE NOS BUTS LA JOIE NOUS TRANSPORTE .
A LA BASE ,JE PENSE QUE CHACUN A UNE FACULTE DIFFERENTE A RESSENTIR DES EMOTIONS POSITIVES ET A LES ENTRETENIR SELON SON EDUCATION SA PERSONNALITE, DE L AGE.LA PERCEPTION EST DIFFERENTE A CHAQUE MOMENT DE LA VIE. LES CHOSES LES PLUS IMPORTANTES A NOS YEUX ONT UN IMPACT SUR NOUS ET PAR CONSEQUENT SUR LES AUTRES .TOUTES LES QUALITES POSITIVES DANS LA MAJORITE COMMENCENT PAR UN SENTIMENT DE JOIE.

Répondre
FOULQ 22 septembre 2016 - 18 h 41 min

Pas d’accord avec vous, désolée.
Quand la déprime ou la dépression vous gagne un sourire ne fait pas « miracle ».
Il n’y aurait plus de dépressifs ni de psys si cette seule méthode devait suffire.
Un grand malheur ne se résoud pas grâce à un sourire. Parfois une vie ne suffit pas pour l’évacuer et on l’emporte dans la tombe.Et puis a-t-on envie de sourire si nos pensées sont en berne ? Une mimique qui ne veut pas dire grand chose et qui ne peut être qu’artificielle si elle est forçée.
Liane

Répondre
debaudringhien 10 octobre 2016 - 9 h 15 min

Bonjour Madame, je me permets de vous répondre, car j’ai connu moi aussi la dépression pas celle qui se voit sur notre visage, celle que l’on cache au plus profond de soi, de peur de faire mal autour de soi, j’ai lutté seule pendant trois bonnes années, en cachant et en souffrant. Je ne sais pas si vous êtes croyante, mais moi, c’est cela qui m’a sauvée. Je conduisais ma voiture avec des idées plus que noires dans la tête, et lorsque l’angoisse dans la gorge était trop forte, je ne contrôlais plus mon volant qui voulait se précipiter sur la voiture que je croisais, à ce moment là je m’arrêtais je pleurais et je priais : Mon Dieu, protège moi contre moi-même, au bout de quelques minutes je pouvais reprendre mon volant, cela est arrivais bien des fois, jusqu’au jour j’ai rencontré un psychiatre qui m’a accompagné pendant 3 ans, j’avais 24 ans, j’en ai 68 et je suis heureuse de vivre. Si vous voulez me parler en privé, je suis à votre disposition. Amicalement yvette.

Répondre
Hess Gérard 19 septembre 2016 - 17 h 23 min

Dans le taoïsme (fondement de la philosophie et de la médecine chinoise qui date de plusieurs milliers d’années!) existe l’exercice du « Sourire intérieur »:Le Sourire intérieur est le sourire véritable, destiné à toutes les parties du corps, y compris les organes, aux glandes et aux muscles ainsi qu’au système nerveux. Il produira une énergie très positive, capable de guérir et en définitive de se transformer en une énergie plus positive!
PS: On « redécouvre » la lune maintenant pour ainsi dire!

Répondre
évelyne kervégant 16 septembre 2016 - 12 h 03 min

mon sourire, la pensée positive, le maintien de valeurs fortes, le combat contre la souffrance n’empêchent cependant pas la tristesse profonde qui reste latente et souvent revient en flash

Répondre
LABRUNIE FRANCINE 13 septembre 2016 - 15 h 36 min

Merci pour votre lettre, que je vais faire suivre à mes enfants. J’ai 70 ans, je viens d’apprendre que j’avais un cancer de l’œsophage,je n’ai rien changé à mes activités ( j’élève des oiseaux pour le plaisir, une centaine), quand je parle de ma santé c’est avec le sourire, c’est moi qui réconforte les miens et pas le contraire. La vie est belle et il faut savoir profiter de chaque moment avec le sourire, et le sourire c’est contagieux. Essayez de sourire à un petit enfant quand vous faîtes la queue aux caisses des supermarchés, vous verrez, il vous répond par un sourire! !!!

Répondre
Suzanne Pasqualini-Sarron 9 septembre 2016 - 15 h 03 min

Comme vous avez raison cher Monsieur Bazin. Très jeune on me surnommait: Mademoiselle sourire, dans ma profession également et c’est ainsi depuis toujours. Il n’empêche que les gros coups durs ne sont pas faciles à gérer, mais après ces épreuves,le sourire revient il le faut, sinon c’est une chute sévère dont on se relève difficilement. Merci pour votre lettre.

Répondre
Ibn Qayyim 8 septembre 2016 - 12 h 21 min

Le savoir et la comprehension exact du savoir empeche clairement la deprime. Mais quel savoir ? Quoi en faire ?
Moi je deprime essentiellement bpour deux raisons. Ce que je subi et ou je veux etre. Le paradis est si improbable vu que je ne sais pas qui je suis au final (mais positive attitude, c’est bien). Je subi le systeme, mes erreures, celles des autres…mais l’espoir fait vivre alors j’espere aller mieux reussir,changer,ameliorer, m’enrichir, depasser…bref mais surtout atteindre le but final, ou tout faire pour y parvenir. Je n’aime pas les cultures et surtout celle de mon pays, ce que j’y n’aime pas, c’est ce les ancetre ont dit sans aucunes justification, aucune preuve, aucune clareté et ca s’esavère irrationel, farfelu, non-credible. Je veux des preuves survles theories, les paroles des sages. C’est le mensonge, l’ignorance qui me deprime.

Répondre
celada 5 septembre 2016 - 11 h 28 min

Formldable !
Vos conseils sont simples et CENSES !
Je lis toutes vos lettres avec beaucoup de bonheur…et ça me donne le SOURIRE!!!
MERCI MERCI MERCI!!!!!!!!!!!!!!!!

Répondre
POMEON 6 juillet 2016 - 19 h 28 min

Bonjour.
En ma qualité d’animatrice du yoga du rire formée en novembre 2015 à Lyon par Fabrice Loizeau, je confirme les bienfaits du rire ou du sourire.
Citation du fondateur du yoga du rire le Docteur Kataria :  » lorsque vous riez, vous changez ; lorsque vous changez, le monde entier change « .
OH OH AH AH AH OH OH AH AH AH … !
Liliane Poméon

Répondre
SERRE MARIE THERESE 26 juin 2016 - 17 h 38 min

extra cette technique de yoga du rire .les compléments sur yoga du rire peuvent etre appliqués facilement !!! meri oui gd merci pr cette publication . en ces temps qui courent vais en faire part à de nombreux amis !!!faut divulguer ce mail si riche car ts les parents ont bien du souci por les nouvelles générations qui montent !!!!!!
leur vie sera très difficile !!!!!!

Répondre
martinant 12 juin 2016 - 18 h 30 min

tout ce que je peux dire c est que j ai bien ri, j aimerais bien connaître une personne qui puisse faire rire un groupe comme cette dame ou connaître les trucs pour faire rire mes amies lorsque nous sommes en atelier ( peinture ou chant ) quel site faut-il voir pour ça je suisune personne optimiste et quand je fais mes courses peut importe qui je rencontre ( connais, ou pas ) je souris à tout le monde et je me dis souvent ils doivent me prendre pour une demeurée en tout cas merci pour cet article continuez

Répondre
Zambardi Christiane 8 juin 2016 - 11 h 04 min

Bonjour Xavier ,

Pour l’avoir pratiqué en Qi Gong le rire devrait être , comme on dit , remboursé par la Sécurité Sociale !!!
Malheureusement un de mes enfants , mon fils de 36 ans , qui à une entreprise vit une dépression récurrente , bien que suivit par un psychiatre , après avoir chercher dans tous les sens ( médecines naturelles , chaman, acupuncture, etc…) il est en ce moment même dans l’incapacité de sourire !
Et je peux vous assurer que je l’accompagnerais volontiers à la Salle Pétrière afin d’essayer ce « courant électrique » qui fait rire !!!
Un seul traitement chimique à eu des effets sur cette dépression l’année dernière mais qui avait aussi des conséquence su r son foie , le psychiatre n’a pas voulu recommencer cette année !
Malgré tout je garde le sourire pour 2 …
Merci infiniment pour ce que vous nous apporter !
Christiane

Répondre
delorme 2 juin 2016 - 12 h 11 min

merci pour tous conseils

Répondre
Cecile 2 juin 2016 - 9 h 15 min

Bonjour à tous
Il y a déjà 14 ans de cela , j avais traîné mon époux à une journée entière sur l apprentissage du rire volontaire  »
Ce n était pas du goût de ce dernier, mais pour me faire plaisir…
Au menu, décontraction, gymnastique faciale, vocalises, rires forcés…jusqu à la véracité d un rire sur commande!!!
C est vrai qu au début nous nous sentions ridicules devant ces essais de rires-vocalises forcés!
Mais quelle Journée extra-ordinaire de bonne humeur et de partage.
Que du bonheur et un réel bien être, dont il fallait prolonger et répéter les exercices chaque jour.
Mon époux reconnu le bien être de cette journée, mais pour refaire les excercices à la maison, ce fut autre chose.
Aucune importance, je suis de nature joyeuse, le rire fait parti de ma vie, l’on me reconnaît souvent en l entendant….et mon mari en profite, pas besoin d exercices m’a t il dit à cette époque.
Rire, sourire, c est un langage universel de communication.
À tous je vous souhaite une belle banane comme disent les jeunes.
Cordialement
Cecile

Répondre
Danielle de Nouvelle Calédonie 31 mai 2016 - 7 h 45 min

Bonjour à tous,
Pour apporter mon humble pierre à l’édifice, j’ai lu tous les témoignages de toutes les lettres, et noté tous ceux qui ont eu un soulagement quelconque de quelque inconfort qu’il soit.
Donc : classés en ordre alphabétique des « mots » (maux) énoncés par les personnes elles-mêmes, en évitant les doublons (sauf s
i la personne ne donne pas le même nom à ce qu’il a, alors on retrouve la même technique pour la même chose nommée différemment). Chaque point correspond à un témoignage différent. Ce n’est qu’un résumé quelques fois la personne a donné des précisions mais souvent non ; cela devra être complété par une recherche sur le « remède » proposé. Cela ne tient pas compte de tout ce que fait d’autre la personne psychiquement ou spirituellement pour s’en sortir (au choix de chacun). La constante qui est donnée dans tous les témoignages est un changement d’alimentation (avec ou sans précision). Si ce changement n’est pas spécifiquement cité comme faisant partie de la technique de soulagement, je ne l’ai pas noté spécifiquement (bien qu’il existe dans chaque témoignage).
Ce message étant déjà assez long c’est dans les commentaires de la toute première lettre que vous trouverez tous les messages concernant vos :
Maux (avec vos mots) – vos solutions trouvées pour vous soulager
Bon courage,
fraternellement,
Danielle

Répondre
Danielle de Nouvelle Calédonie 30 mai 2016 - 8 h 28 min

Le plus beau compliment qu’on m’aie fait dernièrement, c’était une personne qui arrivait vers notre groupe qui riait et ne m’avait pas encore vue. Quand elle m’a vue dans le groupe elle a dit : « Quand j’ai entendu rire, je me suis dit que tu devais être là »
Rien que pour le bien que cela fait leur fait, c’est un privilège de déclencher le rire chez les autres.
Merci.
Danielle

Répondre
Jean 29 mai 2016 - 20 h 04 min

Le rire j’ai la chance d’être tombé dans le chaudron depuis longtemps et surtout depuis longtemps je me suis aperçu que c’était important dans le domaine du relationnel . Quand une situation est tendue quoi de mieux qu’un bon trait d’humour, c’est quand même mieux qu’un trait d’arbalète . Bref y’a trois ans de cela on m’a appris que j’avais une sclérose en plaque , ma défense immédiate a été d’envoyer à mes copains un message leur disant que je craignais un peu pour la grippe (c’était en décembre) , par contre pour la SEP , je n’y couperais pas .
Je leur ai demandé de ne pas s’apitoyer et surtout , surtout de continuer nos blague à deux balles qui nous font tant rire , c’est ce qu’il ont fait et depuis j’ai la chance d’avoir des thérapeutes à domicile chaque jours. Je ne crois pas connaitre un jour sans fou rire . Que vous dire ? ben je vais bien et c’est moi qui s’apitoie sur’ leur soucis quotidien . Pas beau la vie ?????

Répondre
Nimali Touria 27 mai 2016 - 16 h 18 min

Bonjour,
Sans nommer personne, je tiens à remercier toute personne ayant participé, participe ou participera à ce travail colossal par: son intérêt, sa profondeur, sa réalité, sa dimension humaine……
En ce qui concerne ce sujet (rire), je me suis souvent trouvée dans cette situation à rire de moi à en pleurer. Cela se passe souvent dans ma salle de bain devant mon miroir. Parfois je n’arrive même pas à arrêter de rire. Et quand cela cesse, je me traite de folle, je me lave le visage et je sors de ma salle de bain toute pimpante. Je je garde ma folie pour moi de peur de me faire traiter de ridicule par mon entourage.
Aujourd’hui, vous m’apprenez que je ne suis pas folle mais que bel et bien je me fais soigner moi même.
Il s’agit vraiment d’une thérapie, car à chaque fois que cela m’arrive je me sens très soulagée. Un grand MERCI à vous tous vous êtes géniaux.

Répondre
Christelle 27 mai 2016 - 12 h 11 min

Bonjour,
Je comprends mieux pourquoi j’adore rire maintenant :-). Après un bon fou rire c’est vrai que l’on ressent un certain bien être.
J’avais vu un documentaire il y a longtemps sur des personnes hospitalisées, celles qui regardaient des programmes télé ou elles riaient se portaient mieux plus vite que les autres…
Alors je vous souhaite à tous un bon WE plein de rires et de bonne humeur ! Christelle

Répondre
Béatrice P 26 mai 2016 - 21 h 29 min

Je vous rejoins sur le fait que rire c’est bon pour le moral et donc pour la santé ! Depuis que mes enfants sont tout petits, nous finissons la journée par une séance de chatouilles, car je leur dis qu’une journée sans rire est une journée ratée. Ils me réclament ce moment si j’oublie. Cela détend et on se couche avec le sourire, oubliant tous les tracas de la journée. Les chatouilles, c’est un bon moyen pour rire aux éclats ! Cette année, j’ai acheté à mon fils de 10 ans un agenda avec une blague par jour adapté aux enfants. Il adore ! Lire des blagues est aussi un bon moyen de rire. Et n’oublions pas les bonnes comédies à regarder en famille ! Cela fait vraiment du bien ! J’ai de nombreuses raisons personnelles d’être triste, mais je me soigne pour épargner mes enfants. Je ne veux pas leur laisser de la tristesse en héritage. Je veux qu’ils grandissent avec le sourire, ce qui ne m’empêche pas de leur imposer des règles et des limites qui ne les font pas toujours sourire. Mais les chatouilles du soir font oublier les disputes de la journée ! Courage à tous les tristes, retrouvez le sourire !

Répondre
JEAN-MARIE GIRARD 26 mai 2016 - 20 h 37 min

Bonsoir
ce soir grâce à votre article je dis oui à la thérapie du rire et vous remercie de tout choeur Monsieur Bazin

Répondre
R.D. 25 mai 2016 - 22 h 34 min

Je suis étonnamment surprise et ça m’a fait rire….
Merci pour m’avoir aider à déclencher ce rire

Répondre
daniel 25 mai 2016 - 10 h 05 min

Je ne savais pas que j utilisais inconsciemment cette thérapie, quand je disais cette lapalissade à mes amis « fait comme moi, ri de tes malheurs tu rira plus souvent que les autres. Daniel.

Répondre
Colette Stanley 24 mai 2016 - 21 h 54 min

J’ai déjà connaissance de cette therapy et j’y crois.. Je vais essayer de faire les exercices (c’est un peu la méthode Coué) difficile pour moi de me « forcer ». Je suis quelqu’un de profondément triste mais je ris tout le temps et j’ai toujours aimé faire rire les autres. Ce n’est pas toujours bien reçu. Quand j’ai envie de me faire rire, je regarde un film ou une série drôle..
J’apprécie votre approche de la santé, c’est aussi la mienne, mais c’est difficile de se faire aider par le corps médical.
A vous lire bientôt, Colette Stanley

Répondre
sandrine 24 mai 2016 - 20 h 28 min

Bonjour Xavier,

merci beaucoup pour tous vos écrits…..je vous soutiens à 100% en tant que fille de médecin je suis contre l’allopathie etc…..Je suis pour la médecine douce dailleurs je suis en train de faire une formation qui me confirme que le corps et l esprit est un tout .
Je suis pour le Merci et le Sourire tous les jours j’essaye d’inculquer le bien etre à mon entourage……
Merci à vous Xavier et prenez soin de vous……

Répondre
colas 24 mai 2016 - 20 h 13 min

merci d’avoir cité ce beau texte de Barbara…

Sinon, il s’agit ici finalement de l’influence du corps sur l’esprit.
Tout qui fait du sport connaît ce phénomène: vous courez, faites du vélo et hop, après cela le ciel est bleu et vous êtes content. Sans se poser de questions.
L’inverse doit être vrai et, hélas, nous vivons dans une société de culs assis qui ne bougent pas. Est-ce là l’origine de ces déprimes et burn-out?…

Répondre
Simone G 24 mai 2016 - 16 h 13 min

Bonjour,
Votre article me fait… sourire. A l’âge de 18 ans environ (j’en ai 50 passés), j’ai eu un passage de vie très douloureux, et en même temps, les visages ternes et renfrognés des passants dans la rue ou dans le bus m’insupportaient. Mon fardeau était déjà suffisant. Par esprit de contradiction sans doute ou de provocation (?…), j’ai décidé de me promener en arborant toujours un grand sourire.
Et il est vrai que j’ai remonté la pente rapidement, que je me suis fait de nombreux nouveaux amis, que j’ai ressenti une grand énergie en moi… Votre article ne fait que confirmer et donner une réalité plausible à ce ressenti.
Je dois dire que mon sourire interpellait les gens, que de regards interrogatifs croisés. Ils étaient nombreux à tourner la tête pour me regarder, ce qui n’est pas toujours aisé à accepter quand on a 18 ans et que l’on n’est pas bien dans sa peau et dans sa tête.

Répondre
Nat 23 mai 2016 - 20 h 48 min

J’ai vécu le même parcours que Xavier avec la même errance médicale.
Je suis moi même issue du milieu médical et J’ai dû faire des années de recherches personnelles pour enfin trouver, seule, une voie de guérison : je fais le régime cétogène depuis 2 ans, des jus de légumes et j’ai rencontrer le Chi gong et le massage énergétique qui m’ont sauvés la vie.
Maintenant, j’ai récupérer ma vitalité et c’est moi qui aide les autres sur la voie de la guérison !
Merci à Xavier de prendre en main la transmission de ce savoir, qui est un grand espoir pour beaucoup de personnes.

Répondre
Vanina 23 mai 2016 - 16 h 02 min

Lire le poème de Lanza del Vasto : « Tiens toi droit et souris »

Répondre
corbeau francoise 23 mai 2016 - 14 h 49 min

C’est une très bonne idée.je suis très pressée de savoir quel produit du miel peut guérir la dmla et cataracte qui doit etre opéree.S’il vous plait donnezn moi le secret.J’ai en plus fibromyalgie et un kyste poplité à cause d’arthrose grave à opérer ,mais je n’y tiens pas .Merci de
vos conseils

Répondre
Olivier Tassel 23 mai 2016 - 8 h 38 min

Un rire et un merci, et la pluie s’arrête …
Bien à vous.

Répondre
Anne H 23 mai 2016 - 7 h 24 min

merci infiniment pour ces conseils qui nous sont si précieux!!
je ne manque pas de lire vos courriers et même j’en imprime certains que je veux ne pas perdre…

Répondre
Marie-France Pesenti Rossi 22 mai 2016 - 14 h 33 min

Merci de vos conseils, merci de nous aider à changer nos habitudes de vie pour vivre mieux.
J’ai souffert de médicaments qui ont abimé mes dents, j’ai rencontré une ostéopathe-nutrionniste qui m’a fait modifier un peu plus ma façon de vivre, et je continue aujourd’hui…j’ai fait suivre les pétitions du Dr Joyeux, j’ai parlé à ceux qui hésitaient…je sais que VOTRE ROUTE est celle qui faut choisir.Je sais aussi que les mauvaises pensées nous reviennent en boom-rang! Ma mère a haï une personne pendant des dizaines d’années et un jour elle

Répondre
Eleonora 22 mai 2016 - 14 h 23 min

Merci pour votre lettre anti-tristesse – vous devez vraiment aimer vos semblables pour nous envoyer des messages pareils !
Portez-vous bien, vous aussi, en souriant…
Cordialement
Eleonora

Répondre
marie 22 mai 2016 - 14 h 16 min

Bonjour,

Je vous remercie pour cet article sur le sourire et je suis bien persuadée que cela fonctionne bien! car c’est le même principe que l’auto-suggestion et c’est simple à réaliser sans coût.
je vais m’y mettre rapidement.
Merci encore…

Anne Marie

Répondre
odile callerand 21 mai 2016 - 13 h 11 min

Très beau texte ! Et facile à faire allons y ça ne coûte rien changeons nos habitudes de voir le verre à moitié vide contre le verre à moitié plein voire un peu plus !!

Répondre
grillet michel 21 mai 2016 - 9 h 23 min

mon epouse est ateinte de la maladie d’alzeihmer depui 10 ans.je peux dire ceci.au debut j’etais decontenancé et souvent me metais en colere a la suite de son comportement agressif.puis je m’apperçu qu,en plaisantant j’arivait a la faire sourir et son comportement devenait espiegle et elle commençait a plaisanter.d’autre part prescrit par son medecin je lui fait prendre un comprimé de stilnox et le miracle se produit.au bout de 10 minutes apres une courte periode d’assoupissement elle se met a entrer dans une phase d’euphorie et se met a rire de tout.nous regardons la television et elle se met a plaisanter,je l’accompagne danscet etat et nous arivons a comuniquer.

Répondre
fedi 20 mai 2016 - 19 h 27 min

Bonjour, j ai lu votre article, il est tout simplement parfait. Moi personnellement j ai recours au rire pour me décompresser. Croyez moi ça aide énormément à faire face aux obstacles de la vie. En plus j ai recours au rêve, c est un petit échappatoire où je m enfouie chaque jours. Quand une relation affectueuse me déçoit je m imagine la vivre avec quelqu’un d autre qui sera prendre soin de moi et m aimer. Quand je passe par une crise financière je m imagine que j ai de l argent et que je m offre des choses que j ai envie… cela pourrait vous paraître bizarre mais croyez moi essayez de vous allonger de fermer les yeux et de rêver. Vous allez voir que cela boostera le moral et vous donnera le sourire.

Répondre
chantal pirot 20 mai 2016 - 18 h 43 min

Merci beaucoup!!!
C’est toujours bon de se rappeler de positiver et de partager au moins un sourire, et rire encore mieux quand l’occasion se présente!!!
qu’on se le dise et se le transmette!!!….

Répondre
Danielle 20 mai 2016 - 16 h 26 min

Bonjour et merci pour ce merveilleux article. Je suis moi- même animatrice en yoga du rire depuis 6 ans et les personnes qui viennent au club chaque semaine on vu leur vie transformée. Beaucoup étaient en dépression et avaient connu des épreuves difficiles, pour d’autre c’est la simple curiosité qui les a conduit au club et ils reviennent chaque semaine tellement cela fait un plus dans leur vie. J’ai été formée par Linda Leclerc que l’on voit dans la petite vidéo et je peux dire que ma vie à été aussi transformée depuis ! Je suis tellement heureuse de pouvoir partager cette belle énergie qu’est le rire, c’est simplement magique ! Le rire dissout trois émotions négatives, La peur, la colère et l’ennui et lorsque nous rions en groupe nous sommes complètement dans l’instant présent, nous retrouvons notre âme d’enfant ! Merci pour vos articles passionnants ! Santé, paix et rire à tous !

Répondre
Florence 20 mai 2016 - 14 h 34 min

Bonjour, merci pour ce beau projet santé – corps – esprit. Merci de nous faire redécouvrir toutes ces petites choses que nous avons fini par presque oublier : le bien être après avoir baillé, la détente que procure un sourire et l optimisme qui accompagne souvent le rire. Toutes ces petites choses qui ne coûtent rien et qui sont tellement bénéfiques pour notre santé

Répondre
Brigitte 20 mai 2016 - 12 h 48 min

Sourire, dire Merci, que des choses à la portée de tous. Pour ma part je pratique souvent le « sourire intérieur » pour dénouer mes tensions.
Merci pour ces articles qui nous rappellent qu’il suffit parfois de changer notre regard pour nous sentir mieux.
Comme disait Voltaire : « j’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé ».

Répondre
Gérard 20 mai 2016 - 11 h 57 min

Rire à en pleurer,C possible;ça fait du bien.

Aussi,j’ai 1 ami, »adepte » du rire,qui m’a partagé avoir pleuré abondamment après avoir ri;ça nettoie.

Moi-même,s’il m’arrive d’avoir une douleur physique vive,je peux me mettre à rire très fort.Je préfère prévenir le (s ) soignant (s ) quand C le cas.

Répondre
Laurence 20 mai 2016 - 11 h 12 min

Merci pour votre article , qui de plus cite ses sources(et pas n importe lesquelles!).
Yoga du rire, musique ,videos, sourire d enfant, tout est bon pour s apporter a soi meme de la gaieté et de la légèreté…
Merci de ce rappel et merci a tous ces commentaires.Courage dans les difficultés !
Le rire est le propre de l homme n est ce pas…et il parait qu’ en France on est grands consommateurs d anti depresseurs…alors que nous avons la solution tout près…en nous…courage!

Répondre
Christine 20 mai 2016 - 11 h 06 min

Bonjour,je viens de regarder la vidéo du yoga du rire et en même temps je rigolais toute seule .Un relâchement du corps s’en est suivi et je me suis mise à bâiller .Il est vrai que je souris souvent à l’extérieur et pas seule chez moi.Maintenant je vais y penser souvent et pratiquer.Ne dit-on pas « Le rire est le propre de l’homme »….Bien à vous.Christine

Répondre
Gérard 20 mai 2016 - 10 h 59 min

« Que la douceur de l’amitié soit faite de rires & de plaisirs partagés. » ( Khalil Gibran )

Répondre
jeanine ogor 20 mai 2016 - 10 h 48 min

je ris à l’avance de voir porcinet , le président Hollande le cul sur une merde de vache; mon mari et moi, on invente des situations cocasses! il n’y pas assez de film « à rire »
il n’y a que des tueries
bye bye

Répondre
Armelle Paillard 20 mai 2016 - 8 h 58 min

Bonjour Xavier,

J’ai la joie d’avoir ne heureuse nature optimiste. J’ai aussi pratiqué le zazen. Dans cette pratique de méditation, on nous demande de conserver un sourire sur le visage. Je comprends mieux pourquoi je traverse les épreuves de ma vie sans flancher bien longtemps. J’aime voir le bon côté des choses et pratiquer l’autodérision!!
Je souhaite à toutes les natures (mo)roses de retrouver le rose qui les anime. Bonne journée. Armelle

Répondre
ines unzueta 19 mai 2016 - 23 h 28 min

Bonjour je commencé par souri devant un glace , je suis un peu
incrédule mais , je commencé a rire .
Vous êtes génial
J’espère que vous continuez avec vôtres recherches scientifique
Ils sont magnifiques
Pardon pour mon pauvre français.
À bientôt Ines
Enviado desde Argentina

Répondre
LEDUC Marie-Reine 19 mai 2016 - 20 h 47 min

Je viens de lire votre lettre et je pense bien que le sourire et le rire sont très bons pour tous ; j’ai eu l’occasion de participer à un atelier « Yoga du rire », j’ai trouvé cela fort intéressant et après j’ai baillé, baillé, baillé… comme je ne l’avais jamais fait en si peu de temps, çà prouve au moins que çà fait lâcher les tensions, toutes les tensions et cela est vraiment exceptionnel !

Répondre
ANNE GARY 19 mai 2016 - 19 h 37 min

Cet article me rappelle un fait banal, qui a déclenché chez moi le choix de vivre heureuse ; chaque vendredi, jour de marché, j’ai 3 à 4 salades à laver….il y a plusieurs années, je trouvais cela une corvée. Puis un jour je me suis dit: mais de toutes façons ce « travail  » doit être fait, et si je le faisais de bonne humeur ? Et bien depuis je lave les salades avec plaisir , je pense à ceux qui l’ont cultivée, je les remercie en pensée etc…. et en appliquant ceci à toute ma vie, je choisis de voir le positif plutôt que m’attarder sur le négatif, et j’ose dire que je suis heureuse!

Répondre
Colombe C. 19 mai 2016 - 14 h 55 min

Ah ! Que voilà un article qui fait du bien !!! Cela fait déjà plusieurs années que nous pratiquons, mon mari et moi, le yoga du rire dans une petite association, et c’est bon !!!
En ce qui me concerne, comme je le dis souvent, c’est le rire qui m’a aidée tout au long de ma vie : dans mon enfance d’abord, où ce n’était pas toujours facile avec une mère très autoritaire et… jalouse de sa fille ! Mais nous étions néanmoins une famille gaie, que ce soit mes grands-parents, mes parents ou mes frères et moi et, malgré les larmes trop souvent à mon goût, nous nous payions, comme l’on dit, de bonnes bosses de rire, ce qui m’a permis bien des fois d’évacuer le stress et même, je dois le dire, l’angoisse que je ressentais devant ma mère !!! Et m’a aussi permis, me semble-t-il, de relativiser les choses, si bien que depuis je parviens, plus facilement que d’autres, à évacuer la tension que peuvent apporter des évènements difficiles, tristes voire douloureux…
Alors, merci le rire !!!

Répondre
Pascale 19 mai 2016 - 11 h 09 min

Bonjour,
Quoi de meilleur sensation que lorsqu’on vient de rigoler intensément pendant quelques minutes ou quelques secondes, on sent comme une anesthésie du corps, une légèreté. Toutes les perspectives se voient de manière différente. Moi, j’ai du mal à me forcer alors je me mets sur YouTube et c’est parti pour une séance de bêtisier quelconque et après cela, la bonne humeur perdure un peu. Donc, lorsqu’elle redescend, il faut trouver une autre solution pour de nouveau rigoler. Et ce, à longueur de journée. Cela s’apprend, cela se cultive. A bon rire, salut !

Répondre
dust... 19 mai 2016 - 10 h 42 min

enfin je vais pouvoir être content d’habiter un monde de merde… c’est trop cool : )

Répondre
BENDAHAN Ann-Marie 19 mai 2016 - 10 h 14 min

En 1964 déjà Norman COUSINS, un journaliste américains à qui ses médecins prédisaient un décès à court terme pour une collagénose d’évolution rapide décida de se traiter par de la vitamine C et du RIRE.
Il survécut jusqu’en 1990.
J’ai lu son livre dans mon enfance et en ai souvent raconté l’histoire à mes patients…

Répondre
Elliant 19 mai 2016 - 10 h 02 min

Souriez et l’on vous sourira.
Dans la rue, lorsqu’on garde un sourire aux lèvres, c’est fou de voir le regard étonné des gens qui vous croisent ! Mais j’ai remarqué qu’aussitôt qu’ils vous ont vus, leur visage se détend et ils sont prêts, eux aussi, à sourire.
Le moine vietnamien Thich Nhat Hanh, adepte de la méditation de pleine conscience, recommande, dans ses livres, le demi-sourire, qui apaise le mental en détendant les muscles du visage. Un très bon exercice que l’on peut pratiquer à chaque instant, où que l’on soit, même en voiture ou dans les transports en commun.
Je vous souhaite de belles journées de sourires.

Répondre
Ghislaine 19 mai 2016 - 10 h 00 min

Après celle de nos amis canadiens j’ai cliqué sur cette autre vidéo:
https://www.youtube.com/watch?v=O94W007hMYY
et là avec mon mari une partie de rire aux éclats alors que nous en avions bien besoin! Un tel moment que j’ai fait partager à plein de mes contacts ! Ne pas garder pour soi de telles possibilités de bonheur facile!

Répondre
docéane 19 mai 2016 - 9 h 43 min

Bonjour,
Bravo pour cet article ! Nous connaissons toutes et tous, les vertus du rire, mais beaucoup moins, celles du sourire. Mais un petit rappel, fait toujours du bien ? Et, votre article, a accroché un sourire sur mon visage, tout au long de ma lecture -:). Merci !

Répondre
moens pascal 19 mai 2016 - 9 h 35 min

Bonjour, merci pour cette vidéo réaliste !
Pour ma part je trouve la joie et le calme en regardant mon jardin et en découvrant les bienfaits des différentes plantes qui y poussent. Elles ont toutes une bonne raison à notre bonheur quotidien. ça me fait rire de notre société d’exploitation complètement à coté de la plaque sur sa façon d’être. Je sourit de voir la surprise et la crédulité des gens quand je leur parle des plantes comme des alliées de la vie… Toutes les fleurs sont synonyme de sourire ! bonne journée souriante, pascal

Répondre
Sabine 19 mai 2016 - 9 h 02 min

Un tout grand sourire en remerciement pour cet article :-0.
C’est un apprentissage et une hygiène de vie qui devraient tout simplement faire partie du programme scolaire dès notre plus jeune âge.

Répondre
florence 19 mai 2016 - 8 h 54 min

Le sourire part des yeux, dès lors que nous regardons la vie avec malice, celle-ci devient différente. Tant que notre diagnostic vital n’est pas en jeu. Tout va bien. il existe des thérapies simples et gratuites à la portée de tous, le sourire, le rire et l’amour à cultiver sans modération à chaque instant.
Merci pour votre vision, elle renforce mon chemin de vie.
sincèrement.

Répondre
Ursula 19 mai 2016 - 8 h 49 min

Je pratique le Qi Gong et je confirme complètement ce que vous écrivez. Nous essayons de toujours garder le sourire pendant la pratique, car cela stimule les points « anti-stress » aux coins des lèvres, points que nous stimulons également quand nous passons les mains sur le visage… et ça marche ! La vie deviant bien plus légère et agreeable malgré tous ses aléas

Répondre
Bérenger 19 mai 2016 - 8 h 03 min

Cher Xavier,

Nullement surprise de ce que vous affirmez, je me permets en guise d’approbation de vous joindre ce petit témoignage de bonne-maman :
Zoé avait presqu’un an et se trouvait déjà confrontée à la douleur, elle venait d’être opérée d’une invagination de son intestin, en plus d’une ablation de l’appendicite. Venue avec son bon- papa la visiter, nous assistâmes à son réveil.

Elle se trouvait dans une chambre à deux lits. Son petit voisin, lui, hurlait jour et nuit. Zoé trop fatiguée jusque là et sans doute encore assommée par les anesthésiants, qu’on avait dû lui administrer, ne le réalisait pas.
Son petit voisin avait toutes les raisons de hurler : c’était un enfant en bonne santé, seulement, hélas, les médecins s’étaient rendus compte qu’à la marche il avait un problème de hanche et que ce problème s’il persistait l’handicaperait plus tard. Il avait plus de deux ans et hurlait de douleur, je vous l’ai déjà dit,
pourquoi ? Parce qu’on lui avait écarté les jambes sur son lit et mis des poids à chacune d’elles pour les allonger, sans doute, et libérer le bas de sa colonne qui commençait à se solidifier d’une façon malsaine. Sa maman se trouvait avec lui et faisait ce qu’elle pouvait pour le consoler et n’y parvenait pas ! Nous, nous assistions impuissants à ce drame humain et je me demandais, à part moi, si mes enfants avaient été atteints d’un mal identique; si j’aurais eu, personnellement, le courage de les faire soigner ainsi !?

Notre fille, Rosale, restait stoïque et supportait courageusement ces cris car, pour elle, le plus important était de rester près de sa fille qu’elle couvait des yeux. Notre beau fils, Didier, se tenait le front quand il se trouvait là, et autrement sortait fréquemment dans le couloir pour discuter avec les visiteurs tout décontenancés, eux aussi, par ce spectacle navrant. Voir un adulte souffrir n’est déjà pas facile, mais un enfant !!!
Zoé, jusque là, dormait je vous l’ai dit, quelques gémissements discrets et elle se réveilla, s’agrippa aux grilles de son petit lit cage et se redressa, malgré ses fils, sur les genoux. Alors le miracle se produisit, car l’on peut bien parler d’un miracle quand on a assisté à un pareil événement : Zoé sourit ! Et dans son sourire, il y avait toute la compassion, la compréhension et l’empathie du monde. Mais pas que cela, par son sourire Zoé, qui ne parlait pas encore, semblait encourager son petit compagnon de chambre et lui expliquer qu’il ne devait pas s’en faire, que les choses tristes finiraient bien par s’arranger. Ce petit bout, de même pas encore un an, nous donnait à tous une grande leçon de vie : l’empathie !

Mais je vous ai parlé de miracle, en quoi a-t-il consisté ? Le sourire de Zoé, c’est bien gentil, mais certains enfants rient même aux anges sans que nous adultes, qui avons oublié le Paradis dont nous venons sans doute, nous en étonnions ! Mais avec le sourire de Zoé, l’enfant martyrisé se tut et se mit à sourire aussi ! La maman pleura de joie et Rosale et moi restâmes interdites, ce sourire de Zoé prenait toute la place dans nos cœurs et plus rien n’existait : ni l’hôpital, ni les soucis à propos de sa santé, ni la fatigue accumulée due à l’angoisse des jours précédents. Le décor sinistre s’effaçait tout entier, il n’y avait plus que le solidaire sourire de Zoé qui avait calmé l’enfant, et qui lui répondait lui aussi, par un sourire radieux.

Bien sûr, les crises de larmes reprirent lorsqu’une infirmière réapparut pour régler les méchants poids qui l’entravaient et la magie diminua. Mais à partir de ce moment, ce petit malade compris qu’il n’était pas seul; et quand il souffrait trop, il regardait Zoé et se calmait de nouveau. La maman * fut bien triste du départ de notre si gentille petite-fille, et donna à Rosale pour la remercier des vêtements d’enfants trop petits mais encore neufs pour Zoé. Et un autre enfant la remplaça sans doute.
* à l’époque je ne l’avais pas précisé car cela ne me semblait pas de la plus haute importance mais depuis les événements 22 mars 2016, je me dois de préciser que cette dame était musulmane et que le sourire de Zoé avait en plus de tout cela convertit tous les adultes à la seule vraie religion : l’Amour du prochain.
Voilà, mais pour être heureux, le chant aide aussi car il ouvre la cage thoracique et aide à la respiration; ainsi que les promenades car la nature est le meilleur anxiolytique.

Bien amicalement :
Geneviève.

Répondre
debaudringhien 10 octobre 2016 - 9 h 21 min

Votre témoignage est bouleversant et je vous rejoint dans l’amour du prochain qui fait des miracles. Merci.

Répondre
Gérard 19 mai 2016 - 7 h 56 min

hier,18 mai, »Rire de soi,pas des autres » écrivai-je:C ce que je pratique,mais je n’ »enseigne » pas.Je peux rire & sourire aussi de certaines situations.Mais je ne me moque jamais,je crois.Il y a des nuances:ne pas nuire,ne pas faire de mal ou faire souffrir.Il y a ce besoin/désir, très subtil & fondamental chez le bipède,d’image positive ou agréable de soi,d’appréciation,de louange,d’honneur,d’être reconnu…Seul 1 Sage parfait (=1 bouddha) n’est + affecté par ce désir.D’ou,peut-être,cette voie particulière des « gens du blâme » dans le Soufisme,des « Aghoras » aux Indes,certaines variétés tantriques,Zen,etc.,etc.

Répondre
LILOU 19 mai 2016 - 7 h 38 min

C’est bien fait (notre corps) , na!
Y’a d’la joie et maintenant on sait pourquoi… Merci pour cette pépite.

Répondre
Billoud Martine 19 mai 2016 - 6 h 19 min

Le rire et sourire naturels…aller au fond chercher le sens, méditation…..vipassana par ex qui fait des miracles en prison, toutes les sortes de prison…,responsabilité profonde de soi et des autres, de son environnement….pas de sourire automatique, pas d illusion…, maïs la joie profonde de se rencontrer soi même et de découvrir un outil de dépassement et de gratitude qui peut aider à illuminer chaque parcelle de notre être… ça prend du temps, celui de la sagesse alliée à l Amour pour tout, rester concentré, apprécier, remercier, nettoyer, renoncer, ouvrir ses fenêtres…la porte de la pleinitude s ouvre toute seule si on devient musical…c est un effort de pleine conscience, de respect, un développement de l altruisme, se trouver sur le vrai chemin de l être humain : apprendre à aimer…Il y a une certaine gravité dans la profondeur, et oui l esprit émerveillé devant les possibilités infinies de l âme qui peut croître à l image de l Univers…si se regarder et sentir sourire est une piste à emprunter pour éveiller l esprit positif et être mieux dans sa vie, c est bien comme premier pas pour se rendre compte du pouvoir des influences…nous sommes imprimables, constitués physiquement d eau, élément mémoire( travaux de Masaru Emoto) , à partir de là quelles nourritures(physiques, psychiques, spirituelles) décidons nous de prendre de notre environnement, de cultiver, d imprimer en nous? L amour familial au sens le plus large et le plus haut qui soit, incluant tous les règnes, est la destination heureuse…car par cette réflexion sur le sourire, ce dont nous parlons c est bien de Bonheur?
Aloha…?

Répondre
Crapanne 19 mai 2016 - 5 h 40 min

C’est génial !…..je partage pleinement vos idées et vous exprime toute ma reconnaissance…….

Répondre
ldelort 19 mai 2016 - 3 h 16 min

Merci pour ce super article, j’ai appris plein de choses.
Être et rester curieux de tout, voilà qui avec le rire aide à garder de la positivité.
Je dois dire que je suis plutôt d’un caractère sombre, par exemple à me laisser vraiment attendre par la mauvaise ambiance générale qui règne actuellement en France, par des événements même s’il ne me touchent pas directement, trop de sensibilité… mais je sais le rôle positif du rire, alors je regarde des séries drôles… ou de vieux sketchs des Inconnus qui sont hilarants !
Particulièrement intéressée par l’info sur le botox, et aussi par les effets du rire sur la santé, je ne savais pas que ça allait jusqu’à agir par rapport aux cellules cancéreuses !

Répondre
Dominique GUILIELMUS 19 mai 2016 - 1 h 36 min

J’aime votre article et il est tout à fait vrai.
J’ai exercé un métier en contact avec le public et le simple fait de sourire lors des entretiens améliorait de façon très significative la qualité des échanges. C’est une super thérapie, à tous points de vue.

Répondre
Gérard 18 mai 2016 - 22 h 32 min

J’aime aussi la vidéo « I don’t feel like laughing…but I will try » (« Je n’ai pas envie de rire…mais je vais essayer ») du Dr Kataria.

Répondre
DORE Michel 18 mai 2016 - 22 h 30 min

J’utilise depuis quelques années le statagème de peindre en rose et non en gris ma vie lorsque la fatigue,le surmenage et autres soucis m’accaparent.
Voici ma technique;1/Raffraichir ma vie et pour cela;
a/ Mentalement( yeux fermés ou ouverts) je trempe dans la peinture rose mon pinceau et je colore ma vie
b/Je met dans les tiroirs mes problèmes et je les referme
( ils sont toujours là mais je les range pour un instant)
2/Egayer mon corps et ma tête
Pour cela ,je fais un excercice qui me réussi bien;
2 ou 3 contractions fortes de l’ abdomen,sous le diaphragme,en chassant l’ air par la bouche.Ce massage assez violent du plexus solaire déclenche chez moi,presque aussitot un rire qui peut aller jusqu’au fou rire.
Décontraction assurée et bien être ressenti

Répondre
Mich 18 mai 2016 - 22 h 05 min

Je trouve que le modérateur fait un super travail, de ne garder que les messages positifs.
En effet, sous prétexte de liberté de critiquer, c’est parfois contre-productif de laisser des messages qui rabaissent le niveau de positivité.
Quand je lis les commentaires les uns à la suite des autres, ça fait vraiment du bien

Répondre
Anne Cécil 18 mai 2016 - 22 h 04 min

bonsoir,
un grand merci pour vos articles formidables sur des conseils simples pour la santé et qui fonctionnent !!
j’ai trouvé des vidéos sur le yoga du rire et je m’en fais une avant d’aller au lit, je pense que c’est le meilleur moyen de faire de beaux rêves !
merci à vous et à toutes les personnes de bon sens qui vous entourent !

Répondre
Monique 18 mai 2016 - 21 h 55 min

Même si je déprime, de retrouver mes copines de la chorale et après les répétitions aller boire un thé avec elles ,me transforme et me permet de supporter souvent mon mal être. On rit souvent ensemble et cela me fait beaucoup de bien. J’encourage tout le monde à chanter cela fait beaucoup de bien!

Répondre
Gérard 18 mai 2016 - 21 h 52 min

100 pour cent d’accord.Yoga du rire.Rire de soi,mais pas des autres.Pour ceux qui connaissent l’anglais,voir « Laughing Yoga alone » with Dr Kattaria.En fait,cette pratique existait dans les sections d’assaut qui partaient en opérations (témoignage d’1 ami=Robert Dun/Maurice Martin).Kattaria l’a codifié,peut-être.C aussi 1 important enseignement d’Osho.Merci !

Répondre
Georgette Toutain 18 mai 2016 - 21 h 47 min

Bonjour,
Quand je sens que rien ne va plus, j’écoute de la musique entrainante du genre « Samba de Rio », du rock, de la musique pour faire la fête,qui vous donne envie de danser. C’est magique, fini le coup de blues dans les secondes qui suivent.

Répondre
Brigitte 18 mai 2016 - 21 h 11 min

Merci pour ce bel article .Sourire toujours .Rire aussi. Pour avancer .Pour vivre pour faire du quotidien un chemin vers le bonheur. Tout simplement.

Répondre
Sylvie Piveteau 18 mai 2016 - 21 h 05 min

Merci pour cet article incroyable…
Je suis en train de vivre une de ces « déprimes passagères » dues à des tracas que je vis actuellement… j’ai lu votre article avec beaucoup d’intérêt et visionné la vidéo… et maintenant j’ai le sourire aux lèvres !
ça marche !!!

Répondre
Janie Airoldi 18 mai 2016 - 21 h 02 min

Excellent cet article
Merci

Répondre
Mich 18 mai 2016 - 20 h 58 min

Cet article est une pure merveille.
Ce genre d’articles est exactement ce que j’avais espéré que Mr Bazin publierait pour boucler la boucle avec Mr Joyeux, Mr Dupuis et tous les experts.
Franchement, merci.
Je désire que la pratique du sourire dans toutes ses formes, décrites dans l’article, devienne une seconde nature chez moi.

Répondre
jemila 18 mai 2016 - 20 h 38 min

c est merveilleux et incroyable je suis dans un cyber en lisant l article pour m en convaincre je souris tente un petit rire pas force jusqu a la fin car il est devenu naturel et apres ; bien etre beaucoup de baillements signe que je me detoxine .. il fallait que je temoigne instantanement merci beaucoup au fait le rire ameliore la vue vrai ou faux.. djemila

Répondre
Thomas fabienne 18 mai 2016 - 20 h 36 min

J’ai fait moi meme partie d’un club de rire. Atteinte d’une SEP, en plein divorce, cela m’a beaucoup aidé. A l’époque on ne disait pas yoga du rire.
Alors que cela fait plusieurs années que je ne pratique plus régulièrement, je suis encore capable de me déclencher un fou rire. Il n’y a pas meilleure thérapie a mon avis.
Cordialement,
Fabienne Thomas

Répondre
Catherine D 18 mai 2016 - 20 h 20 min

Ma devise:  » On ne rit jamais assez dans une joourné, alors toutes les occasion sont bonne. »

Répondre
Catherine D 18 mai 2016 - 20 h 19 min

M

Répondre
Arkoub 18 mai 2016 - 20 h 18 min

Merci, je vous dis un grand merci !!!!
Je vais le transmettre à mes connaissances

cordiales salutations!!

Répondre
Irles Pascale 18 mai 2016 - 20 h 09 min

très intéressant comme article, avec quels mots nourrissons nous notre mental , quelles scènes répétons nous sans même nous en rendre compte ,la joie, le rire ,ou la tristesse , la dépression… mais j’ai
reçu un coup d’assommoir ,quand vous parlez du Botox ou toxine
botulique …il ne sert pas qu’à la chirurgie esthétique…il sert aussi pour
d’autres pathologies et notamment pour les dysphonies spasmodiques
et blépharospasmes …cela fait 2 ans que je freine des 4 sabots pour ne
pas me faire piquer les yeux avec la toxine,mais comme ça ne s’arrangeait pas pour moi au risque de voir cette pathologie s’étendre au bas du visage , j’ai du faire un travail de visualisation pour faire tomber ce rempart de peur construit par mon mental et
j’ai pu faire ma première séance la semaine dernière avec joie et rire
….et voilà qu’aujourd’hui je reçois votre mail qui parle de la toxine
et que paraît il on en trouverait dans le cerveau ….bon faut il que je laisse ce symptôme dégrader mon corps jusqu’à marcher comme une aveugle …. avez vous une solution miracle… j’avais un merveilleux Gourou qui nous enseignait à avoir et à cultiver le discernement et à éviter les extrêmes en toutes circonstances et Dieu sait si je suis attachée aux médecines douces mais il nous disait
ne rejetaient pas la médecine allopathique…..Donc faites attention
à ce que vous transmettez ,votre mail a été déstabilisant pour moi

…..

Répondre
Dominique Mellinger 18 mai 2016 - 19 h 06 min

Louise Haye (Haye house publishing) a écrit de nombreux livres dont un, Mirror work, où elle enseigne à s’aimer soi grâce à un mirroir auquel on sourit en répétant des affirmations positives qu’elle fournit dans son ouvrage. Le simple fait de se sourire dans le miroir et de dire je t’aime à son propre reflet est une thérapie puissante.

Répondre
sylvie 18 mai 2016 - 19 h 05 min

MERCI MERCI MERCI pour cet article et je vous l’écris en relevant les coins de la bouche dans un grand et franc sourire.
A bientôt

Sylvie
Etudiante..en bonheur de vivre

Répondre
Phil 18 mai 2016 - 18 h 05 min

Excellente thérapie. J’ai remarqué que les gens qui riaient souvent, étaient toujours heureux et communiquaient leur joie de vivre.
Le sourire, et le rire plus fortement, sont des outils anti-déprime à utiliser au quotidien.

Répondre
Dolorres Gauthier 18 mai 2016 - 17 h 44 min

J’y crois et je vais tâcher de mettre cette technique dans mon quotidien, surtout que j’en ressens un grand besoin et que je crois aussi au rire pour guérir, non seulement de la déprime, mais d’autres problèmes de santé!

Merci pour vos lettres!

DG

Répondre
larrousse 18 mai 2016 - 17 h 34 min

Oui, ceci est bien connu mais c’est aussi une question de caractère
et de tempérament d’où une grande inégalité entre les uns et les autres.
Cdt

Répondre
Omega 18 mai 2016 - 17 h 01 min

j’apprécie beaucoup vos articles ; et avec celui-là, je souris désormais à mon ordi !!! et ça va durer, même si je lis des articles négatifs, car cette « mimique » m’aidera à relativiser. Toutes les infos négatives ne nous concernent pas, et pour celles qui nous concernent, on émettra ainsi une énergie positive qui aidera à résoudre les problème. Autre astuce, fréquenter des personnes à qui on a envie de plaire, et dans ce cas, on montre le meilleur de soi-même, donc ..la bonne humeur !

Répondre
envol 18 mai 2016 - 16 h 48 min

Oui, c’est vraiment super de nous inviter à rire et rire encore.
La vidéo proposée m’a fait sourire, grandement sourire, mais du coup, j’ai zappé sur les vidéos you tube proposées genre bêtisier des enfants et autres, et oui, même sur internet, seul(e) chez soi, on peut s’offrir une partie de rire qui part du fond du coeur et qui fait du bien à tout notre corps et notre être. Alors ne nous privons pas !
Merci de nous avoir branché, connecté là-dessus.
C’est une piste précieuse vers le bonheur.

Répondre
J-M Monod 18 mai 2016 - 16 h 44 min

Bonjour!
Cette lettre est un trésor!
Excellentisime, brillantissime, wonderfullissime!
Merci!

Répondre
BJAI Jean-Pierre 18 mai 2016 - 16 h 04 min

Cher Xavier

Ah oui, Tout votre article concernant les effets ô combien bénéfiques du sourire et du…rire est si profondément utile…pour nous tous qu’il vous a bien été inspiré ( je vous l’assure) par le Grand Guérisseur de l’univers, par le plus Spirituel ( non, non, il ne s’agit pas d’un de ces humoristes de service qui font actuellement la vedette sur nos plateaux de télévision) ah, vous l’avez deviné: DI E U lui même , l’ESPRIT qui habite en chacun de nous !!!!!
Et en témoignage de confirmation de votre divine inspiration, je vais vous transcrire les paroles de la 3 éme et dernière strophe du chant dit d’ALLEGRESSE que Dieu,( à travers Son Ultime Manifestation sous la Forme de l’Homme ayant effectivement résidé sur notre beau sol de France) nous a laissé en héritage en préfiguration de l’établissement prochain de sa Cité d’Amour sur la terre:

 » Comme des enfants heureux,
Nous rions, aventureux,
Tout est pour nos coeurs motif de Rire et d’Allégresse,
Clef de tous les A- venir,
Nous savons la détenir,
Proclamons, Joyeux, le Grand Amour de DIEU »

Bien Fraternellement

Jean-Pierre

Répondre
Beghoul 18 mai 2016 - 15 h 58 min

Cela me rappelle une petite chanson de colonie de vacances des années 50, avec rimes à l’appui.

Quoi qu’il arrive j’ai toujours le sourire,
Je prends la vie, l’ennui du bon côté,
Et je me dis il peut m’arrive pire,
Et ça suffit pour me mettre en gaieté.

Répondre
jackie 18 mai 2016 - 15 h 38 min

je fais une cure de rire tous les soirs avant le coucher et rien de tel que les vidéos des bébés qui rient. je trouve ça plus naturel que de voir des gens rire dans un but thérapeutique.(https://youtu.be/JheDomX2smk).

Répondre
claudine 18 mai 2016 - 15 h 18 min

L’on dit de moi que je suis toujours souriante, et c’est vrai c’est ma façon d’être, et de toutes les manières, à quoi bon faire « la gueules » même si l’on des soucis! Donc je souris et j’adore rire, je souris à la vie!

Répondre
wegel renée 18 mai 2016 - 15 h 09 min

Bonjour,
la zone entre les 2 yeux est le 2eme Karma, je le masse régulièrement avec les 4 autres.
le simple fait de piquer à cet endroit suffit peut-être, pas besoin de botox.
Cordialement

Répondre
Sandrine 18 mai 2016 - 14 h 56 min

si vous lisez mon texte , y a des fautes de frappe qui paraissent comme des fautes d’orthographes évidemment . si vous pouvez , autant les corriger! ( j’ai au clavier iPhone Anglais francais et franchement je Ne maitrise pas les auto correct ! c’est nul et très pénible mais bon à prendre avec légèreté et le sourire! :)) merci

Répondre
katherine Montier 18 mai 2016 - 14 h 54 min

Depuis que je fais de la cryotherapie pour mon problème de psoriasis j’ai un super moral : c’est vrai que 3 minutes à -110° ça rajeunit les cellules , relance le système hormonal et je vois la vie avec des lunettes roses…..même ma peau!!!

Répondre
Sandrine 18 mai 2016 - 14 h 48 min

rire du matin au soir, pour tout et pour rien. À chacun sa nature, pour moi c’est tres naturel. Je me rappelle très vivement de mes éclats de rires avec mon arrière grand mere si vie qu’un jour j’ai cru qu’elle allait s’étouffer! Cependant, il y a trop de gens dont la légèreté d’un sourire ou d’un rire dérange, comme si c’était pas normal d’avoir une certaine bois de vivre. Je les appelle les joy killers ou rabat- joie. Dommage pour eux. Comme souligne Florence Foresti dans son dernier spectacle, l’humain est le seul sur terre avec cette faculté innée de se sentir bien et de le communiqué par la sourire. Grâce au sourire on attire, on s’intingre, on inspire. Vive le rire et la bonne humeur! Dieu sait qu’on en a besoin !! les médias nous font tomber dans les ténèbres avec leur récits négatifs de l’actualité, les personnes les plus influençables n’ont aucune tenue et n’inspirent que tristesse avec leur problèmes d’addiction et autres et ceux qui nous dirigent font en sorte que nous comprenons bien que les temps sont difficiles et le futur n’est pas sans difficulté et donc nous mettent le moral dans les chaussettes. Please shoot me now! Donc le rire et franchement un remède naturel fantastique et exercer quotidiennement, sans raison valable, juste pour rire et donner à sa vie et celle de autre une autre dimension .

Répondre
Francesca 18 mai 2016 - 14 h 47 min

J’ai la chance d’être génétiquement optimiste, mon verre est toujours moité plein, et des épreuves j’en ai eu comme tout le monde, donc je pratique le sourire de manière habituelle et surtout je chante. Le fait de chanter (même faux) j’en suis persuadée, améliore l’humeur. Massage des organes intérieur? Respiration profonde? Effet psychologique quand on est au milieu d’un choeur? Encore une étude pour vous Mr Bazin!

Répondre
FREY Michel 18 mai 2016 - 14 h 35 min

Depuis Deux ans , je vis en Grèce et malgré les catastrophes qui s’abattent sur elle depuis la crise (hausse de la TVA, baisse des salaires et des pensions dans des proportions effarantes, 1/4 de population active au chômage..) je constate, avec les marcheurs que j’accompagne ou les compagnons avec qui je partage des repas et des fêtes, que la dominante de ces groupes est précisément le rire. Depuis deux ans je n’ai jamais été aussi bien et heureux!!je n’ai jamais autant ri!de ma vie!

Répondre
Berger Micheline 18 mai 2016 - 14 h 16 min

Merci beaucoup de nous aider dans tous les domaines!
Ce que j’ai fait avec mon compagnon qui a des moments de déprime c’est lui faire noter tous les soirs avant de dormir TOUTES les choses positives de la journée et puis les négatives. Incroyable mais vrai il y en avait plus de positives que de négatives.
Je l’aidais un peu à se rappeler d’une chose et l’autre mais en fin de compte le résultat était très positif car il s’endormait le coeur content!
Après quelques séances il le fait sans rien écrire mais il tombe très rarement dans un trou noir puisqu’il se reprend seul en faisant le bilan.
Bonne chance, ça marche!
Micheline Berger

Répondre
GESSANT 18 mai 2016 - 14 h 11 min

merci de cette « piqûre » de rappel – certes, c’est simple, mais il est besoin d’avoir un coach pour accéder à la technique.
Auriez-vous une adresse « sérieuse et RIEUSE » sur ANTIBES
Bien cordialement et encore merci de vos sages conseils.
Mme Gessant

Répondre
Marie-Claire 18 mai 2016 - 14 h 08 min

Et bien OUI, rire fait du bien et permet de dépasser les moments douloureux du passé, et quotidiens, on en a tous. Après 7 années d’attente je (63 ans) puis enfin vivre avec mon compagnon (60 ans) que je nomme « mari de coeur ». Nous habitions à 800 km et impossible pour lui d’avoir sa mutation et pour moi de recommençer un cabinet libéral ! Il est à la retraite et nous voici enfin réunis …..
J’ai eu 3 accidents, 18 opérations dont une à coeur ouvert il y a 10 ans: le 22 Mai !!!! Cela se fête. A cela j’ajoute, plus de 22 anesthésies, une arthrose évolutive sévère de la cheville (irradiée !) et une Fibromyalgie …… Et j’en passe, ce serait trop long …..
Heureusement, j’ai eu un métier merveilleux: thérapeute du bonheur, retrouver la Paix et le sourire intérieur….. ( DESS de psychopatho., EMDR, EFT, Kinésiologue, cohérence cardiaque et Fleurs de Bach )
Et bien, si vous saviez combien nous rions de nous mêmes, de situations qui nous touchent. C’est un rire de situation comique, et de dérision vis à vis de nous-même et JAMAIS des autres. Nous imaginons et « jouons » même des squetchs en tant que petits vieux !!!!! Car nous rentrons dans le jeu de l’humour.
Nous disons: « oh là, là si les enfants nous voyaient et nous rions de plus belle »…..
Notre voisine (80 ans) nous a entendu une nuit, aussi nous nous sommes excusés en lui offrant des chocolats. Cette nuit là nous avons ri plus d’une heure trente, à en pleurer ….. De rire, surtout moi. Si l’on n’a pas pu rire dans l’enfance il n’est jamais trop tard. J’ai du retard dans ce domaine là, aussi je me rattrape. Vieillir ne veut pas dire être triste, acariâtre, éteind. Bien entendu j’ai fait un travail sur moi dans le passé.Le bonheur arrive à qui sait attendre et l’attirer, mais cela peut prendre DES ANNÉES .
Je vous dis: ne perdez pas espoir, la vie peut être BELLE.
Réparez votre passé, vivez le présent et construisez, attirez votre avenir heureux, car on attire ce que l’on dégage. Bonne route à toutes et tous.

Répondre
Monique 18 mai 2016 - 14 h 02 min

Merci Monsieur Bazin pour cet article fort intéressant
J’avais entendu que le rire était excellent pour la santé vu télé
Je vais l’appliquer assidûment
Surtout quand le temps est gris et pluvieux cela donne un peu la déprime
Traitement naturel
Bien cordialement

Répondre
claude-andree gillard 18 mai 2016 - 13 h 59 min

je suis une adepte du Yoga du rire inventé par un médecin indien

Répondre
Najia 18 mai 2016 - 13 h 47 min

Merci infini Mr Bazin. Tous vos articles sont des trésors. J’en dévorerai 15 par semaine!
On dit que le prophète de l’Islam était toujours souriant et même rieur. Il élevait le sourire adressé aux autres ainsi que la « bonne parole » au rang des meilleurs charités.
Vous très très charitable Mr Bazin. Encore une fois MERCI.

Répondre
Danielle 18 mai 2016 - 13 h 46 min

Merci pour ce rappel si essentiel, sourire, se sourire, se pardonner, être indulgent, s’aimer. Tout commence par un sourire…Bel article bien documenté, simple et profond qui nous redonne les armes face à notre propre pouvoir de rire et se guérir.
Ça me fait du bien vous lire. ?

Répondre
Besnardiere 18 mai 2016 - 13 h 44 min

Tres bien super efficace.
Une merveille le rire pour le moral.
Continuer ainsi bravo pour votre travaille.

Répondre
Elisabeth 18 mai 2016 - 13 h 35 min

Bonjour,
Aujourd’hui, à 14H et des poussières je viens de lire votre article sur le rire. Je m’aperçois alors que je suis un peu mélancolique comme souvent. En fait, je me suis habituée à ce fonctionnement. Je n’ai pas tous les jours l’occasion de rire ni même de sourire. Souvent je m’efforce de dessiner un sourire sur mes lèvres et je me sens un peu comme une actrice dans un film, comme si je jouais un rôle. Après avoir vu la courte vidéo, je n’ai pas cherché une raison ou une occasion de rire mais j’ai cherché physiquement à déclencher le rire et… j’ai bien ri. J’ai ressenti le rire et c’était bien moi. Merci beaucoup, expérience à renouveler mille fois.

Répondre
Belaid 18 mai 2016 - 13 h 20 min

Cher Mr bazin Merci pour tous ces articles très instructifs. Concernant l’article sur les reflux acides œsophagiens j’ attends avec impatience la votre lettre sur comment traiter naturellement ces reflux. Je suis sujet à ce problème et comme je ne prends de médicaments , je suis fréquemment sujet à ce problème. Merci

Répondre
DUGAS Monique 18 mai 2016 - 13 h 20 min

Merci pour ces messages merveilleusement simples, positifs, pleins de cet Humour et de cet Amour dont l’humanité a tant besoin! Après 48 ans d’accompagnement à tous les âges de la vie en tant que psychologue, je suis tout à fait sur la même longueur d’ondes que vous… Et je transmets à tous mes contacts vos lettres.
Merci encore. Monique DUGAS

Répondre
Eliane Marie 18 mai 2016 - 13 h 17 min

Je suis ravie d’avoir lu cet article. Je suis persuadée que sourire rend plus heureux ; j’adore rire et chaque fois que je le peux je ris de tout
et de rien, mais dans notre société, il faut toujours des bonnes raisons pour rire, mais pas pour moi. Une simple phrase, une bonne blague ou tout simplement un fou rire inexpliqué. Merci à vous et lumineuse journée.

Répondre
Marie 18 mai 2016 - 13 h 08 min

La lecture de votre article tombe à point car depuis quelque temps plus rien de m’interesse je vais mettre ce jour en application vos conseils, on ne sait jamais, cela m’aidera je pense
Merci à vous

Répondre
Defrace 18 mai 2016 - 12 h 42 min

Monsieur Bazin

Merci infiniment pour cet article que je viens de lire jusqu’au bout.
Merci pour ce rappel positif sur le sourire et le rire. Nous qui avons cela en nous et c’est à nous de le pratiquer, de le développer et de le partager autour de nous. Cela fait presque une année que je n’arrive plus a faire confiance à la vie et donc que sur mon visage il n’y a plus ces sourires qui illuminaient avant mon visage.Mais en lisant votre article je vais dès ce soir et demain matin devant la glace me sourire et me dire que la vie peut être a nouveau belle si on se donne les moyens pour qu’elle le soit. Sourire a son entourage, sourire et regarder les visages et les gens droit dans leurs yeux pour leur envoyer que du bonheur et des ondes positives. Encore merci Chantal

Répondre
Lauren 18 mai 2016 - 12 h 25 min

Qui a dit que le rire (et le sourire) sont « le propre de l’homme ?
Celui-là n’a certainement pas eu chez lui un animal de compagnie ; il les aurait vu souvent sourire, gentiment ou malicieusement !
Surtout s’ils nous ont vu souvent leur parler gentiment avec un grand sourire, ou rire de leurs pitreries !

Je vais souvent en gériatrie visiter des personnes âgées. Quelle illumination sur leur visage lorsqu’on leur annonce le passage des « clowns-médecins » !

Répondre
MIGOT 18 mai 2016 - 12 h 15 min

moi
j’ai une névralgie pudendale
mais j’ai remarqué que quand j’étais avec des amis ou au théâtre cinema etc ….
Je me sens beaucoup mieux
donc le rire et les joies peuvent nous guérir

Répondre
Patricia 18 mai 2016 - 11 h 56 min

Merci beaucoup pour votre article.
J’ai beaucoup rit en regardant la vidéo. J’ai une nature joyeuse, et il m’en faut beaucoup pour trouver la vie triste. Maintenant je comprends mieux l’influence de notre regard mais là je ferai d’autant plus attention aux autres pour les amener doucement déjà à sourire.
Vraiment merci de nous montrer que nous sommes nous mêmes pour une part capables de nous améliorer.

Répondre
Nounouck 18 mai 2016 - 11 h 45 min

Bonjour,
Votre article sur le rire, ce médicament formidable, ne m’a pas vraiment étonnée !!!
Je souffre d’une fibromyalgie : souffrance musculaire, extrême fatigue et multiples symptômes désagréables depuis des années.
J’ai compris que, pour aller mieux, il fallait que je me prenne en charge sans compter sur la médecine qui ne résout pas grand chose dans mon cas. J’ai changé mon alimentation, je prends des compléments alimentaires pour couvrir les carences, relaxation, respiration, massage…
Pour cacher ma souffrance, j’ai pris l’habitude d’afficher un sourire
sur mes lèvres pour ne pas infliger mon mal être aux autres personnes.
Aujourd’hui mon sourire n’est plus forcé et il m’aide vraiment à supporter les jours un peu moins faciles, à voir la vie du bon côté.
Je suis même sure que mon sourire apporte de la joie et du plaisir à ceux qui sont autour de moi (c’est contagieux) !!!
Je prends les problèmes de la vie quotidienne de façon beaucoup plus légère et j’ai changé les priorités dans ma vie, pour me concentrer sur ce qui est le plus important à mes yeux.
Merci pour ce « médicament » à consommer et à abuser sans modération !!!!
Bonne journée à tous dans la joie et la bonne humeur !!!!!!!!!!!!!!!

Répondre
mathilde 18 mai 2016 - 11 h 34 min

merci pour votre courriel qui tombe bien pour moi ce matin!
un bras immobilisé depuis une semaine et pour un bon moment encore, le moral était en chute libre depuis hier… votre courriel m;a rendu le sourire, merci et joyeuse journée!
mathilde

Répondre
MEYER 18 mai 2016 - 11 h 30 min

Dire merci avec sincérité est au moins aussi efficace que rire et sourire ! Coupler les deux est encore mieux. Merci à la vie (ou à Dieu) pour tout ce qui est bon et beau même si c’est infime … et même pour l’ être chéri que je viens de perdre et qui m’a tant donné … chanter est aussi un bon remède contre la déprime … et jouer et contempler ! Merci pour ces articles que vous nous adressez ! M.M.

Répondre
Bougouma Mbaye Fall 18 mai 2016 - 11 h 26 min

Si vrai..
La vidéo est géniale et j’ai bien ri. Pas aux éclats mais bien ri quand même.
J’ai appris à sourire beaucoup plus aux autres depuis que j’ai lu un hadith du prophète Muhammad (PSL) disant que sourire à quelqu’un est une aumône, un acte de charité en raison du bien-être que ce sourire de quelqu’un que l’on ne connaît même pas procure.

Je souris bien plus et je constate que j’en suis moi-même éblouie.

Merci pour vos conseils.

Keep it up, Sir !

Bougouma

Répondre
Chantal 18 mai 2016 - 11 h 12 min

Merci pour cet article. je viens de comprendre pourquoi je garde un regard positif la plupart du temps. Sans y penser, je souris tout le temps ou presque et je ris très facilement. je trouvais ça un peu « gnangnan » et bien plus maintenant. Grâce à vous. Merci encore.

Répondre
Marie-Paule 18 mai 2016 - 10 h 43 min

J’adore rire!!
Encore un petit truc qui met de bonne humeur: en finissant de prendre ma douche matinale (chaude), tout à la fin je mets l’eau sur « froid » et je m’asperge tout le corps, le visage, la nuque avec l’eau froide. Cela me fait crier de joie et faire le clown comme une gamine, ce qui met le reste de la famille de bonne humeur aussi. S’abstenir quand on est enrhumé ou malade, bien sûr.

Répondre
bernard 18 mai 2016 - 10 h 18 min

Merci pour ce rappel , il va faire du bien a beaucoup , moi le premier car je ris mais j’en suis certain , pas assez …!!

Répondre
Léonard 18 mai 2016 - 10 h 17 min

C’est dingue d’apprendre toutes les bonnes choses qu’on se fait à soi-même et à son entourage sans le savoir quand on adopte une attitude enjouée et que l’on fait souvent de l’humour.

Répondre
LilyBloom 18 mai 2016 - 10 h 13 min

Magnifique exposé Monsieur Bazin !
Merci pour cet exposé étayé et nourrissant.
Je suis ravie de partager cela sur FB.
Imaginons-nous maintenant Sourire et Rire consciemment avec notre cœur …

Répondre
Nicole de la Source 18 mai 2016 - 10 h 07 min

Votre article rejoint l’un des principes dans ma vie et que je transmets à mes amis et à ma parenté : « Souris cela chasse les soucis. »

Bonne journée!

Répondre
houberdon moniquemonique.houberdon 18 mai 2016 - 10 h 04 min

Bonjour,
Mille mercis pour vos judicieux et précieux conseils au quotidien.
Il n’y a pas de doute, aucun, la pratique de cette thérapie nous permet de nous élever et de transmuter nos pensées négatives. Comme la pratique du QI GONG nos énergies circulent et la fatigue et même les douleurs s’estompent. Let’go.
Lumineuse journée.

Répondre
marie 18 mai 2016 - 10 h 03 min

merci pour ces rappels qu’on oublie si vite !
j’ai essayé le yoga du rire qui m’a mis très mal à l’aise mais aurai-je dû poursuivre plus longtemps ? je ris peu et me forcer à rire m’est difficile car peu naturel.
j’apprécie en tout cas vos articles intéressants que je lis toujours jusqu’au bout.
je serais intéressée par un article sur l’hypertension afin de pouvoir diminuer voire supprimer les doses de médicament.
merci et poursuivez ce qui nous fait du bien !!!

Répondre
Florence 18 mai 2016 - 10 h 01 min

Bonjour et merci pour vos newsletters pleines de bon sens. Je vais au yoga du rire une fois par mois et je vous assure que c’est un moyen surpuissant pour lâcher prise une fois que la peur du ridicule et la timidité nous quittent. J’aime rire et sourire avec ou sans raison. On sent que cela nous fait beaucoup de bien à nous et aux autres. Regarder la nature, toute chose belle à voir, écouter, lire et profitez-en pour sourire. Bien à vous.

Répondre
LSD 18 mai 2016 - 9 h 55 min

Si à l’évidence cet article sur « comment retrouver un sentiment de bonheur par l’expression faciale volontaire » est une bonne matière à réflexion, il n’empêche que cette approche renvoie aussi à un tout autre aspect de notre société post-moderne où la falsification des perceptions et l’inversion des valeurs tiennent lieu de programme gouvernemental.

En clair, je veux attirer l’attention de l’auteur sur le fait qu’il serait préjudiciable de tomber dans le syndrome « orwellien ». En effet, comme s’en souviendront ceux qui ont lu l’ouvrage, dans le Meilleur des Monde, la masse d’individu qui compose le « peuple heureux » doit avaler une pilule de « soma » chaque jour pour garder une bonne humeur au quotidien. Celui ou celle qui l’oublie est dénoncé par les autres et prié ensuite de reprendre sa pilule. Bien entendu, l’article ne nous invite nullement à l’absorption d’une quelconque pilule du bonheur, loin de là, mais…. il contient tout de même cette injonction « bienveillante » au sentiment de bonheur par un changement comportemental.

On dira, à priori, pourquoi pas ? si cela peut effectivement remettre du baume à l’âme de nombreuses personnes affligées par de la déprime ou de la tristesse… Pour autant, je m’interroge sur cette obsession des sociétés occidentales en évidente déliquescence de sens (!) et qui consiste à proposer par tous les moyens des remèdes, des trucs, des nouveaux comportements et des approches censées redonner le sourire malgré le tragique de la vie humaine !

Car précisément, ce qui fait la Vie humaine c’est sa caractéristique tragique. Ce qui fait que beaucoup de gens plongent dans la déprime, la nostalgie ou la tristesse c’est que le monde liquide, déspiritualisé, déraciné et sans Histoire (c’est interdit !) qu’est devenue le monde occidental a éradiqué le Sens même de la vie. Ce qui fait que les occidentaux, et paraît-il les français en particulier, sont moroses c’est que le programme qui nous est non pas proposé mais imposé ne repose plus que sur l’argent, la notoriété, la possession comme objectifs censés apporter un certain bonheur. Cette société ment à tous les étages, falsifiée du haut jusqu’en bas, présentée comme le summum de la modernité – qui serait de surcroît, enviée par les pays « pas assez développés » (comprendre : n’ayant pas encore été totalement transformés par l’occidentalisme athée et l’idéologie du progrès) est une société déprimante par essence.

Il est donc tout à fait normal que beaucoup de gens se sentent pas très bien psychiquement et c’est le contraire qui est anormal. Ceux qui ne cessent de nous dire, à l’instar de la philosophie orientale, qu’il faut apprendre à sourire malgré les maux et les tragédies incontournables de la vie, sont simplement les nouveaux évangélistes de la religion du Bien-Etre pour tous que notre société du progrès matériel et de la marchandisation totale impose partout.

Je ne veux pas dire qu’apprendre à sourire soit une hérésie… bien entendu qu’il est préférable de croiser un visage souriant dans le métro parisien plutôt que des visages fermés, irrémédiablement baissés vers des écrans. Mais pourquoi y’a-t-il tant de conseilleurs qui veulent absolument que les gens soient heureux et souriants alors que ce qui nous est imposé comme programme de massification, de globalisation, de détérioration de l’environnement etc… est suffisamment grave pour que l’on ne soit justement plus du tout content ?

Pourquoi voulez-vous que nous apprenions à sourire, presque artificiellement puisque vous nous proposez de modifier sciemment les réflexes musculaires du visage, alors que nous avons, pour la plupart d’entre nous, des raisons évidentes et vérifiables de malaise ? Pour se réveiller, pour agir, pour redonner du sens à l’existence il est non seulement utile mais nécessaire que de plus en plus de gens soient mécontents ! Nous ne sommes pas des bouddhistes ni des soufistes ni même des moines retirés dans la prière, nous sommes des gens actifs, incluent dans un monde que nous faisons fonctionner avec notre sueur. Inviter les déçus ou les désespérés à sourire « malgré les épreuves de la vie » est juste une invitation à accepter ce qui nous est imposé. Nous ne sommes plus du tout dans « accepter ce qui EST de la réalité », car cela est une attitude nécessaire pour agir, mais nous sommes visiblement de plus en plus priés de sourire juste pour faire revenir un sentiment de bonheur !

Je pose une question de fond :
Pourquoi, à votre avis, dans notre société malade à l’évidence, constatons-nous une explosion des offres de livres sur des tas de petites méthodes pour vous rendre le sourire ?
Réponse : parce qu’une masse en colère, pas contente, râleuse et qui devient vindicative n’est pas bonne pour le commerce d’une élite. Tout simplement.

Que l’on cherche à remettre un peu de dynamisme dans nos vies pour agir, c’est une évidence, mais que l’on en soit arrivé à pratiquer des tas de petits trucs pour juste déclencher un bien-être en soi est bien le conseil d’une société où ce qui comte avant tout est bien son petit égo….

Répondre
yvette 16 octobre 2016 - 13 h 46 min

Bonjour, je crois que vous n’avez rien compris, le but n’est pas de faire semblant d’être heureux, c’est de remercier chaque jour d’être en vie, de ne pas vivre dans un pays où l’on est obligé de fuir, et surtout d’avoir assez de foi pour savoir que l’image de reconnaissance et de bonheur que nous envoyons au cosmos, nous reviendra au centuple dans nos vies quotidiennes, mais pour cela il faut en avoir fait l’expérience depuis de nombreuses années pour en être convaincu. Gardez un esprits confiant et ouvert, on en reparlera…..

Répondre
Francoise Loewe 18 mai 2016 - 9 h 54 min

Cela fait bien longtemps que j’ai découvert que lorsque je me réveille dans la grisaille, il me suffit de me mettre devant un miroir, me faire quelques grimaces, et c’est parti pour commencer à sourire et vivre une journée ensoleillée.

Bien à vous et merci pour cet article.

Françoise.

Répondre
Toupet 18 mai 2016 - 9 h 52 min

Cet article me parle. Je me suis mise sourire depuis peu et je trouve que tout va mieux .C’est assez incroyable comme
thérapie!

Répondre
Angeline 18 mai 2016 - 9 h 52 min

Merci, merci, merci, Mr Bazin,
En regardant la vidéo, j’ai bien ri, au point que j’en ai pleuré de joie, il faut dire que chaque fois que je ris, je pleure, mais cette fois de joie, et ça fait du bien, j’ai gardé la vidéo en marque page, pour y revenir tous les jours, et surtout si je n’ai pas le moral.
mille fois merci.

Répondre
Jonathan Sharp 18 mai 2016 - 9 h 51 min

Monsieur,
Je vous félicite comme tout le monde, MAIS! Vous risquez de perdre votre lectorat en envoyant autant de messages!!
Votre enthousiasme est admirable, mais il faut pas inonder les boites comme ça.
Restez raisonnable je vous prie. Une fois par semaine ou par quinzaine suffit largement. Prenez l’exemple de Henri Joyeux.

Répondre
Mich 18 mai 2016 - 22 h 19 min

Moi, je l’encourage à inonder nos boîtes.
Le temps n’est pas à l’économie de positivité.
Xavier Bazin, continuez comme cela.
Ce travail, que vous faîtes, peu le font.
Et plus vous enverrez de messages d’amours à l’univers, mieux ce sera.

Affectueusement

Répondre
annette 18 mai 2016 - 9 h 42 min

Merçi pour cet excellent rappel !
j’use de mon choix de ne pas prendre personnellement les mauvaises et terribles nouvelles, en envoyant toutefois de l’amour, et je me concentre sur mon choix de voir les belles , bonnes et magnifiques choses de la vie.. Je ris aussi beaucoup en observant mes chats et les animaux en général, ils sont fabuleux !

Répondre
LSD 18 mai 2016 - 10 h 01 min

Oui, oui Annette…. se concentrer sur ses chats, ses petits enfants pour juste retrouver son petit bonheur, c’est bien exactement ce que souhaite notre société ! Surtout, ne vous encombrez pas de questions existentielles, ne cherchez pas à agir sur les aberrations de notre monde, concentrez-vous sur vous… et tout ira bien…

Répondre
Sylvie 18 mai 2016 - 9 h 40 min

oui oui et encore oui !
je me souviens d’un ami que j’ai trainé de force à une « porte ouverte » yoga du rire (bien que je ne sois pas adepte de ces méthodes). Il était dépressif et je m’inquiétais sincèrement pour lui. Plongé dans ce bain d’hilarité magistralement orchestré et encadré par un formateur sécurisant, il a explosé de rire lui qui pleurait, ne renfermait sur lui depuis des mois et se croyait perdu pour toujours. A la sortie de cette « initiation » il m’a confié ceci : je ne savais pas qu’il y avait tout au fond de moi cet éclat de rire qui ne demandait qu’à sortir ». Le miracle du rire. Et moi même, il y a 15 ans de cela je commençais à plonger dans une profonde déprime. Alors je me suis acheté un lecteur de K7 et une douzaine de films drôles, très drôles, car j’avais lu quelque part qu’un homme avait soigné son cancer par …le rire ! je m’en suis sortie parce que rire alors que tout est perdu c’est vraiment une immense porte ouverte sur la vie. Merci pour votre article.

Répondre
poirson 18 mai 2016 - 9 h 32 min

il ya milles occasions de rire sur internet. profitons en………

Répondre
Renée 18 mai 2016 - 9 h 31 min

Je connais la thérapie, mais ne me rendais pas compte, jusqu’à cette lecture, que je la pratique presque « machinalement ». Diagnostiquée d’un cancer du sein en mars, j’ai, depuis, assimilé le mot, l’état et aujourd’hui le début de traitement chimio ; je n’ai cessé de voir et vois encore le BON côté de la vie qui m’est offerte, avec l’amour d’un compagnon, l’amitié de mes proches, amis et relations, et le soleil, même si je dois m’en protéger, donne à mon cadre de vie le rayonnement nécessaire qui me permet de repeindre en rose la moindre suspicion de tristesse et/ou d’angoisse.
Habitant en bord de mer, je parcours chaque matin le long promenoir d’un pas rapide. Autant d’occasions de sourire souvent, de mon reflet dans la glace ou des visages croisés : il suffit, le plus souvent, de leur sourire pour recevoir en retour le leur, ou leur bonjour …
Bien sûr, la route est longue avant la rémission, et pourquoi pas la guérison, mais chaque jour, je le vis le plus pleinement possible, dans un maximum de bonne humeur.
Et la vidéo de thérapie par la rire a provoqué chez moi sourires et éclats de rire, qu’avait déjà amorcé le si charmant accent de nos amis Canadiens . Ouf ! ça fait VRAIMENT du bien.

Répondre
Gilles PINCON 18 mai 2016 - 9 h 30 min

Bonjour Xavier je vous encourage a continuer de prendre soin de nous. Si vous permetez vous etes pour moi comme la flamme d une bougie vous eclairez nos consiences et on en a grandement besoin dans un monde bien souvent sans état d ame. Merci a vous Xavier

Répondre
sofie 18 mai 2016 - 9 h 30 min

Bonjour
Vous êtes vraiment extraordinaire.
Merci pour toutes les expériences partagées avec nous et un grand bravo pour le choix des sujets évoqués.Je vous souhaite une très bonne continuation
Je souhaite recevoir vos conseils pour aider ma fille de 8ans qui est intelligente mais toujours pas autonome (elle ne peut pas mettre tous ses vêtements toute seule et est agitée) (elle est un peu grosse. Peut-êtreque c’est la raison).
J’aimerais avoir vos précieux conseils qui sont un tres grand soutien pour moi.
Merci du fond du coeur pour tout ce que vous faites pour nous.
Continuez toujours à nous envoyer vos lettres que je recommande à mon entourage.
Cordialement.

Répondre
Ned 18 mai 2016 - 19 h 15 min

Regardez donc du côté de l’intolérance (si ce n’est déjà fait) aux produits laitiers et au gluten souvent cause première de ces comportements . Tout un programme qui change la vie de l’enfant ! C’est bien lui l’important non?

Répondre
Catherine 18 mai 2016 - 9 h 25 min

Bonjour,
Mes secrets anti déprime : lecture de livres drôles, écouter des musiques exotiques, prendre l air dès qu’il fait soleil. J évite aussi les informations tristes et je me répète des phrases positives dès que je ressens un passage à vide. J’ai eu plein de coups durs et ces petites choses me permettent de rester forte. Cordialement

Répondre
Latrémolière Angélique 18 mai 2016 - 9 h 25 min

Bonjour, pour ma part, j’ai eu des séances de narcose, trés efficaces d’ailleurs, mais il aurait été impossible de parler avec l’anesthésiste ou le personnel soignant. J’emets un doute quant à votre premier témoignage…

Répondre
Denis