Mains appuyant sur le dos

Vous avez un nouvel organe – et il est « énergétique » !

Les scientifiques ont découvert un nouvel organe du corps humain[1] !!

Officiellement, c’est notre « 80ème organe »…

…mais c’est sans doute le plus important de tous !

Car cet organe mystérieux, appelé interstitium, pourrait expliquer l’efficacité de :

  • L’ostéopathie ;
  • L’acupuncture ;
  • Et la plupart des médecines « énergétiques » !

C’est une véritable révolution !

On découvre encore des organes en 2018 ?

Déjà, cette découverte devrait remettre certains médecins à leur place.

Je parle de ces grands « pontes » qui nous expliquent qu’ils ont tout compris au corps humain… et qui prétendent que l’acupuncture et l’homéopathie seraient « impossibles scientifiquement ».

Un peu d’humilité, messieurs les prétentieux (et mesdames, mais elles le sont plus rarement 🙂 ) !

La vérité est que nous sommes loin, très loin d’avoir percé tous les mystères du corps humain…

…et cette nouvelle découverte, en 2018, en est la preuve la plus éclatante !

Rendez-vous compte : malgré toutes nos techniques d’imagerie modernes, on n’avait pas encore réussi à détecter cet organe, l’interstitium !

Et en plus, cette découverte révolutionnaire a été faite par hasard (comme la plupart des grandes découvertes d’ailleurs) !

Le site maxiscience[2] explique :

« Ce n’est que par hasard que le nouvel organe potentiel a été découvert, lors d’une observation employant la récente technique d’endomicroscopie confocale sur un patient atteint d’un cancer. Au cours de cet examen, les médecins ont observé un ensemble de cavités dont l’existence n’avait encore jamais été reportée.

Ils ont alors décidé de mener des analyses plus poussées qui ont révélé comment l’interstitium avait pu échapper aux radars pendant si longtemps. »

Pour simplifier, notre technologie est très adaptée pour voir les organes solides, comme le cœur, les reins, etc… mais beaucoup moins pour voir ce qu’il y a « entre » les organes !

Ce qui relie le tout et crée un « corps » homogène, c’est très difficile à détecter, et on en ignore encore à peu près tout !

Voilà qui augure de grandes découvertes dans les années à venir :

Pourquoi l’interstitium est TELLEMENT important

Il est difficile de représenter en image ce qu’est l’interstitium.
C’est un ensemble de « compartiments » situés sous la peau, et emplis de fluide.

Et ce qui en fait un « organe » remarquable, c’est qu’il est dans la TOTALITE du corps humain, y compris les muscles, et même le système respiratoire !

Il fait la jonction de notre être tout entier.

Les auteurs de la découverte pensent qu’il pourrait expliquer comment certains cancers se propagent dans le corps.

Mais les conséquences de cette découverte sont beaucoup plus profondes !

Parce que c’est un organe « unique », et parce qu’il est rempli de fluide… cela en fait un excellent candidat pour transmettre de l’information et de l’énergie à travers tout le corps.

Cela pourrait expliquer :

  • Pourquoi planter une aiguille d’acupuncture dans cet interstitium (qui est, je le rappelle, sous la peau), peut être thérapeutique ;
  • Pourquoi les manipulations ostéopathiques peuvent libérer certaines douleurs et effacer des pathologies ;
  • Et pourquoi la stimulation d’un point à un endroit du corps – les pieds, par exemple, dans la réflexologie plantaire – peut aider le foie ou les reins à fonctionner !

En fait, les thérapeutes et scientifiques « énergéticiens » avaient théorisé l’existence d’un organe comme l’interstitium bien avant qu’on le découvre !

Le corps humain comme « matrice vivante »

Dans le grand livre de référence, « Médecine énergétique, les bases scientifiques », le chercheur James Oschman avait déjà tout compris :

« La médecine conventionnelle s’est principalement focalisée sur les différents organes et systèmes, en accordant relativement peu d’attention à la façon dont ils communiquent les uns avec les autres par l’intermédiaire de la matrice vivante ».

Le corps humain, dit-il, est une « matrice vivante ».

Il cite aussi un texte d’acupuncture qui la décrit comme une « toile qui n’a pas de tisserand ».

Cette image d’une toile continue est décisive : quand un thérapeute « manuel » vous touche quelque part, il affecte du même coup presque toutes les molécules de notre corps, qui sont entremêlées dans un vaste réseau continu et interconnecté !

Et ce grand réseau pourrait bien être l’interstitium, que notre médecine moderne ne visualisait pas jusqu’à aujourd’hui !

La circulation « énergétique » autour du fluide

La découverte de l’interstitium nous emmène loin !

Au cœur de la matrice vivante, il y a selon James Oschman un réseau électronique, électrique, vibratoire.

Pourquoi en est-il convaincu ? Parce qu’il est impossible que la circulation de l’information dans le corps soit simplement « biochimique ».

Les messages chimiques – comme les messages véhiculés par les hormones – sont trop lents.

Imaginez : pour faire un salto arrière, vous devez avoir une remarquable coordination de TOUTES vos cellules en une fraction de seconde.

L’information doit donc forcément circuler sous une autre forme, hyper-rapide, comme l’électricité et les fréquences magnétiques (il donne de nombreuses preuves de ceci, mais je vous en parlerai une autre fois).

Au total, sa « grande hypothèse » est la suivante :

Chaque partie du corps constitue un réseau semi-conducteur électronique continu et interconnecté.

La santé totale, c’est la parfaite communication réciproque, c’est l’optimisation des flux de communication entre les parties du corps.

À l’inverse, l’accumulation de traumatismes physiques et émotionnels détériore les connexions.

Faute de bonne « communication », les systèmes de défenses et de réparation du corps sont perturbés, ce qui peut conduire à la maladie ».

Au total, l’acupuncture et les thérapies énergétiques rétablissent et équilibrent les circuits d’information, ce qui permet au corps de se réparer lui-même.

Bien sûr, tout ceci restait une hypothèse, tant qu’on n’avait pas trouvé le fameux « réseau semi-conducteur » dans le corps humain.

Mais je ne serais pas surpris qu’on prouve bientôt que le fameux fluide de l’interstitium soit ce fameux réseau semi-conducteur !

Et je ne suis pas le seul ! D’après la revue Sciences et Avenir[1] :

« Les chercheurs voient également dans ce nouvel organe un potentiel rapport avec l’acupuncture, grâce à des « courants électriques » potentiellement générés par les faisceaux de protéines de l’interstitium lorsqu’elles se courbent dans l’espace sous la pression des organes en mouvement »

N’est-ce pas incroyablement excitant ?

La science moderne est en train de toucher du doigt ce que les thérapeutes « holistes » disent depuis des millénaires !

Sources

[1] https://www.nature.com/articles/s41598-018-23062-6

[2] En savoir plus : http://www.maxisciences.com/organe/les-scientifiques-pensent-avoir-decouvert-un-nouvel-organe-dans-le-corps-humain_art40543.html

[3] https://www.sciencesetavenir.fr/sante/decouverte-l-interstitium-le-potentiel-80e-organe-du-corps-humain-et-le-plus-grand_122536

Laissez un commentaire

109 commentaires

Rousseau 12 mai 2018 - 9 h 09 min

Voilà une information qui va déplaire à ceux qui appellent les Naturopathes et les aromathérapeutes, des fleuristes ou des brouteurs d’herbe. Mais une question me vient : le système nerveux est parfaitement capable de véhiculer des informations à très grande vitesse. Je pensais que l’énergétique, l’acupuncture..etc, étaient basés sur le contrôle des flux circulant dans le système nerveux. Quel est donc l’apport complémentaire de l’interstitium ?
Cordialement

Répondre
Mado 12 mai 2018 - 8 h 10 min

Bonjour,

Je lis votre lettre depuis plus d’un an maintenant. Les informations y sont intéressantes. Mais je trouve que vous en faites trop avec vos « c’est extraordinaire « , « je suis tout excité »….
Une lettre un peu plus factuelle et moins dans vos sentiment ou dans le toujours plus incroyable serait plus agréable à recevoir.
Je vais me désabonner à regret car c’est trop « commercial » et pas assez humble comme methode d’information.
Belle journée à vous,
Mado

Répondre
Lafon michel 12 mai 2018 - 7 h 15 min

L interstitium ne se confond il pas avec les fascia?

Bien a vous

Répondre
philippe 12 mai 2018 - 1 h 44 min

bonjour,
« Chaque partie du corps constitue un réseau semi-conducteur électronique continu et interconnecté. »

Pouvez-vous préciser ce que vous entendez par « semi-conducteur » ?

Répondre
Jolidon 11 mai 2018 - 22 h 38 min

Et oui c’est ce qu’enseigne Stéphane Drouet( Arquantis) dans ces séminaires de défigement du corps et des fascias, protocoles actualisés basés sur les découvertes récentes des neurosciences et quantiques…

Répondre
VEFOUR M ODILE 11 mai 2018 - 19 h 05 min

NOUS AVONS ETE FORMES A CES THERAPIES ENERGETIQUES ET HOLISTIQUES PAR DES INGENIEURS MEDICAUX QUI ONT SU NOUS REDONNER CONFIANCE CAR LA MEDECINE CONVENTIONNELLE NE POUVAIT PLUS RIEN POUR NOUS.AUJOURD HUI NOUS ESSAYONS DE MONTRER AUX GENS QU IL N YA PAS QUE LES MEDOCS QUE LA NATURE NOUS A OFFERTS.

Répondre
VEFOUR M ODILE 11 mai 2018 - 18 h 59 min

CELA FAIT 5 ANS QUE NOUS NOUS SOIGNONS PAR LA THERAPIE D ABORD BEMER PUIS ZVIOLYNE DEPUIS 2015 JE NE PRENDS PLUS DE MEDICAMENTS
SUR ORDRE DU MEDECIN.LE BEMER :THERAPIE ELECTRO MAGNETIQUE PULSEE PUIS BOIRE PLUS D EAU CEST ALLEMAND ET LA THERAPIE DE ZVIOLYNE EST UNE THERAPIE CELLULAIRE ET COMME BEMER PUIS BOIRE TOUT CECI EST UNE SYNERGIE DE THERAPIE D ACUP/AYURVEDI/…NOUS Y AVONS TOUJOURS CRU CAR NOUS SOMMES EN TRES BONNE SANTE

MERCI

Répondre
SOLAKIAN 11 mai 2018 - 16 h 55 min

Bonjour
Je crois dur comme fer que lorsque le corps émotionnel ne peut se libérer d’un traumatisme, tôt ou tard cela se répercute sur le corps physique…
L’histoire de Cécile est touchante. Est-il possible d’avoir les coordonnées de Marie-Luce afin que je puisse la consulter?
Dans l’attente de vous lire,
cordialement

Tania SOLAKIAN

Répondre
Traulle didier 11 mai 2018 - 15 h 45 min

Je confirme votre article en effet je pratique de la Digi poncture depuis une vingtaine d’années et l’interstitium permet de véhiculer les informations. L’excès de stress et les chocs émotionnels génèrent des blocages physiques et psychologiques en travaillant sur l’interstitium on arrive à libérer les blocages afin de faire circuler à nouveau les énergies du corps. Si vous souhaitez plus d’informations allez sur mon site et regardez les vidéos. Je reste à votre disposition si vous désirez plus d’informations
cordialement Didier Traulle

Répondre
Bedel 11 mai 2018 - 14 h 52 min

Je suis convaincue que l esprit agit sur le corps
Et je crois que la découverte de cet organe aide en effet à comprendre l efficacité de l acupuncture

Merci en tout cas pour toutes vos lettres si précieuses et qui nous apportent tant de réponses à nos interrogations

Merci encore

Répondre
1 2 3 11