Dr-Good-Daily-BAZ

Jeûne : la dernière BÊTISE du « médecin préféré des Français »

Michel Cymes est l’animateur télé préféré des Français.

Mais Michel Cymes est aussi… médecin.

Dès qu’il s’agit de parler « santé », le Dr Cymes est partout :

  • Il a animé pendant 20 ans le « Magazine de la Santé » sur France 5 ;
  • Il a une chronique médicale sur RTL à une heure de grande écoute ;
  • Il continue d’animer « Les pouvoirs extraordinaires du corps humain » sur France 2.

Et il a même un « journal » de santé à son nom, « Dr Good ».

Il est vrai qu’à première vue, il est sympathique, drôle, voire gentiment provocateur.

Le seul « petit » problème…

… c’est qu’en matière de santé, il a une fâcheuse tendance à dire de grosses bêtises.

Petit palmarès des plus grandes « énormités » du Dr Cymes

Je ne jette pas la pierre au Dr Cymes pour avoir pris de la drogue pendant ses études de médecine.

Tout le monde peut faire des erreurs de jeunesse… même si la façon dont il en parle aujourd’hui est tout de même un peu troublante :

« En première année de médecine, très peu d’étudiants prennent des substances illégales. Parce que vous ne connaissez pas très bien la médecine et que vous ne savez pas ce qu’il faut prendre ou pas. Mais moi, je reconnais aujourd’hui que pour préparer l’internat, c’est à dire en sixième année de médecine, j’ai pris des amphétamines ».[1]

Non, ce que je lui reproche, ce sont ses déclarations et conseils qui font du mal aux patients :

Cela commence par une grosse ânerie sur la nutrition :

  • Selon lui, « aucune preuve scientifique montre que le ‘sans gluten’ améliore l’état de santé »

Ce mépris pour le « sans gluten » me paraît irresponsable quand on voit le nombre de personnes qui ont eu la sensation de revivre dès qu’elles ont supprimé le gluten.

Et la science a compris pourquoi. Il se trouve que la gliadine du gluten produit un effet désastreux sur votre intestin : il le rend plus perméable, plus poreux[2].

Dans ce cas, supprimer le gluten aide à restaurer la barrière intestinale… et à retrouver la santé !

Autre énormité :

  • « Hors de la pilule, il n’est point de bonne contraception »

Non seulement c’est faux (le stérilet, par exemple, est au moins aussi efficace)…

…mais c’est oublier que la pilule augmente le risque de cancer du sein[3] et de crise cardiaque[4].

Et le pire, c’est que Michel Cymes ne s’est pas arrêté là…

Dans la foulée, il a attaqué en diffamation le gynécologue Martin Winckler qui avait réagi en écrivant ceci :

« Michel Cymes manifeste un mépris extraordinaire pour les neuf dixièmes des méthodes contraceptives et leurs utilisatrices. Comme quoi, on peut être médecin ET journaliste, et proférer des inepties en direct. »[5]

Heureusement, Michel Cymes a perdu son procès (j’espère que cela le découragera de m’attaquer en diffamation pour ma lettre de ce jour !).

Énormité suivante :

  • Il s’est prononcé en 2011 « pour le dépistage systématique du cancer de la prostate »

C’est très troublant car même la Haute Autorité de Médecine déconseille depuis longtemps ce dépistage systématique[6] !

Encore tout récemment, une étude publiée dans le British Medical Journal[7] a montré que le dépistage systématique du cancer de la prostate par dosage du PSA n’a aucun effet sur la mortalité.

Pire, pour 1 000 hommes dépistés, avec les analyses et traitements inutiles que cela cause, vous avez :

  • 1 homme hospitalisé pour sepsis ;
  • 3 hommes devenus incontinents ;
  • Et 25 hommes avec une dysfonction érectile !

Bref, encore une belle bêtise du « Dr Good », avec de lourdes conséquences pour les patients.

Mais ce qui m’a le plus agacé, je dois bien le dire…

…c’est sa récente diatribe contre une pratique millénaire, pratiquée par d’innombrables peuples et religions :

Et maintenant, il ridiculise ceux qui font des jeûnes !

Voyez plutôt ce qu’il a écrit noir sur blanc :

« Il y a quelques jours, lors d’une conférence à Lorient, une jeune femme du public m’a demandé si le jeûne avait des vertus pour notre santé. Réponse : non !

Excepté pour la santé – financière – de ceux qui arrivent à vous soutirer plusieurs centaines d’euros en vous vendant des cures de vide ! Des cures « détox » qui me hérissent le poil car basées sur du vent : on n’y avale rien pendant plusieurs jours, ou au mieux du bouillon. Un séjour accompagné d’un encadrement pseudo-psychothérapeutique qui prône la méditation et éventuellement un peu d’exercice physique. Bref, le plein de vide ! Pour quels résultats ? Aucun ! »[8]

Alors… que dire….

…cher Michel Cymes, permettez-moi de m’adresser à vous directement.

Manifestement, vous n’avez pas le temps ni l’envie de vous plonger dans les dizaines d’études scientifiques qui montrent l’intérêt du jeûne, long ou intermittent (mais je vous les donne quand même en note de bas de page, au cas où[9]…).

Peut-être n’avez-vous plus les neurones assez connectés pour comprendre les nouveaux concepts médicaux, comme l’autophagie (récompensée par un prix Nobel en 2016), ce fabuleux « nettoyage intérieur » favorisé par le jeûne.

Mais si vous avez simplement une bonne heure devant vous (et un peu d’ouverture d’esprit), permettez-moi de vous donner un petit conseil.

Tout ce dont vous avez besoin, c’est de vous installer confortablement dans votre canapé… d’ouvrir grand les yeux et les oreilles…

… et de regarder le formidable documentaire réalisé par Arte intitulé « Le Jeûne, une nouvelle thérapie  ».

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici le résumé qu’en fait le journal Le Monde :

« De mieux en mieux (re) connu, le jeûne y accompagne même de plus en plus souvent l’arsenal thérapeutique traditionnel à l’hôpital. Polyarthrite, arthrose aiguë, asthme, diabète, hypertension et allergies : nombre de maladies chroniques invalidantes sont atténuées, et peuvent même disparaître, après une à trois semaines de jeûne, rapportent médecins et chercheurs qui travaillent dans ce domaine ».[10]

Alors regardez bien ce documentaire…

… et si vous êtes de bonne foi, je suis sûr que vous reviendrez sur vos propos.

En médecine, on peut toujours se tromper, car la science évolue en permanence.

Mais l’important, c’est de reconnaître ses erreurs !

A vous de jouer, cher Dr Cymes.

Il est temps de mériter votre statut de « médecin préféré des Français ».

Sources

[1] Michel Cymes avoue avoir pris des amphétamines pendant ses études de médecine, Kalai Chan, Septembre 2018, Femme Actuelle

Vincent Lacoste et William Lebghil à l’affiche de « Première année », Septembre 2018, France Inter

[2] Effect of gliadin on permeability of intestinal biopsy explants from celiac disease patients and patients with non-celiac gluten sensitivity, Hollon J, Puppa EL, Greenwald B, Goldberg E, Guerrerio A, Fasano A., Nutrients, February 2015, Us National Library of Medicine

[3] Contemporary Hormonal Contraception and the Risk of Breast Cancer, Lina S. Mørch, Charlotte W. Skovlund, Philip C. Hannaford, Lisa Iversen, Shona Fielding, and Øjvind Lidegaard, December 2017, The New England Journal of Medicine

[4] Thrombotic Stroke and Myocardial Infarction with Hormonal Contraception, Øjvind Lidegaard, Ellen Løkkegaard, Aksel Jensen, Charlotte Wessel Skovlund, and Niels Keiding, June 2012, The New England Journal of Medicine

[5] LA PAROLE, ÇA SE PREND ! Michel Cymes contre Martin Winckler, Mars 2013, Martin Winckler

[6] Dépistage du cancer de la prostate, Juin 2010, Haute Autorité de Santé

[7] Prostate cancer screening with prostate-specific antigen (PSA) test: a systematic review and meta-analysis, Philipp Dahm, July 2018, TheBMJ

[8] MON COUP DE GUEULE: NON AU JEÛNE !, Michel Cymes

[9] Fasting and cancer: molecular mechanisms and clinical application, Nencioni A, Caffa I, Cortellino S, Longo VD, Nature reviews. Cancer., November 2018, US National Library of Medicine

Intermittent Fasting: The Choice for a Healthier Lifestyle, Ganesan K, Habboush Y, Sultan S, Cureus, July 2018, US National Library of Medicine

The effect of fasting or calorie restriction on autophagy induction: A review of the literature, Bagherniya M, Butler AE, Barreto GE3 Sahebkar A, Ageing Research Reviews, November 2018, US National Library of Medicine

Protein Restriction, Epigenetic Diet, Intermittent Fasting as New Approaches for Preventing Age-associated Diseases, Hanjani NA, Vafa M, International journal of preventine medicine, June 2018, US National Library of Medicine

From Religion to Secularism: the Benefits of Fasting, Venegas-Borsellino C, Sonikpreet, Martindale RG, Current nutrition reports, July 2018, US National Library of Medicine

[10] Le jeûne, une alternative au « tout-médicament », Février 2016, Le Monde

170 commentaires

Olivier 2 avril 2020 - 11 h 36 min

Cymes est une baltringue, renseignez vous sur le jeûne, l’Allemagne et la Russie ont au moins 50 ans d’avance sur nous. Là bas et notamment en Allemagne, les médecins cherchent d’abord à savoir l’origine du mal avant de proposer les médicaments. Si les thérapies comme le jeûne ou une autre alimentation ne suffisent pas alors ils ont recours aux médicaments. Il n’y a qu’à voir le nombre de cas de covid en Allemagne qui est plus important qu’en France et le nombre de décès et qui est bien moins important. a mon avis on peut en conclure que leurs corps sont plus robustes que les nôtres et font eux mêmes le travail de guérison.
Pour en revenir au jeûne, il y a eu sur superbe émission à ce sujet sur arte (ce n’est pas bfm). Tout est expliqué sur les recherches russes, allemandes et américaines. Un docteur aux usa a fait des expériences sur des souris avec le cancer et le jeûne. Le résultats sont très intéressant et notamment pour supporter la chimio.
Bref, je pense aussi que ce n’est pas un hasard si dans toutes les religions on proposait un jeûne.
Alors oui les cures de jeûne sont excessivement cher et pour rien manger en plus. il faudrait que tout ça change. En Allemagne les cures sont remboursées.

Répondre
Avit 26 janvier 2019 - 11 h 24 min

Bonjour, je connais bien les émissions où apparait le Dr Cymes mais je me suis souvent demandée comment un médecin pouvait à la fois exercer son métier et passer autant de temps dans les médias. Pour moi, ce n’est pas le rôle des praticiens sauf exceptionnellement.
De plus, il ne me parait pas si caler que ça !
Cordialement

Répondre
Phil 29 décembre 2018 - 7 h 44 min

Mort de rire…
BLABLA BLABLA BLABLAAAAAAAA
Je viens de parcourir qques articles « ANTI Cymes » sur SCE. Tout le monde lui reproche toutes ses annonces et prises de positions (exactes ou non c’est un autre débat) mais le pire c’est les affirmations de tout les intervenants.
Si on met bout à bout toutes les afirmations présentes dans cet article et ses commentaires on peut en tirer la conclusion que le jeune (par exemple) serait le remède miracle qui guéri de tout: les probl. de tension, le diabète, élimination des cellules cancéreuses, etc. etc. cela permettrait même d’arrêter de fumer d’après certains.
Je ne suis ni pour ni contre Mr Cymes mais je constate que vous êtes cent fois pires dans vos affirmations.
Le jeune serait d’après vous LE remède miracle. Très bien. Vous affirmez donc par cela que des miliers de médecins, chercheurs, professeurs (pour reprendre VOS termes) sont des idiots qui ne cherchent qu’à se faire de l’argent (!!!), puisque LE remède c’est le jeune qui ne coute RIEN.
Le débat est le même pour les ‘pro’ ou les ‘anti’ n’importe quoi.
Pourquoi monsieur Bazin, signataire de cet article anti Cymes, ne va pas sur les plateaux de télévision redresser la barre et faire part de ses connaissances au plus grand nombre et surtout expliquer à tout les professionnels de la médecine qu’ils se tompent (les centaines de témoignages de SCE à l’appui).
VOTRE VERITE EST PEUT ETRE LA MEILLEURE, ALORS PROUVEZ-LE SANS PERDRE VOTRE TEMPS ET VOTRE PRECIEUSE ENERGIE A BETEMENT CRITIQUER LES AUTRES. Cela aura beaucoup plus d’impact car si VOUS avez raison, les gens que vous critiquez n’auront plus aucune crédibilité.
Bonne journée

Répondre
Pierre63800 15 août 2019 - 10 h 44 min

Bonjour
Ceci a déjà été démontré entre autre par le Dr Walter Longo qui est à la tête d un hôpital aux Usa.
De même il y a des prescriptions médicales et remboursements en Allemagne. En Russie le jeûne thérapeutique est pratiqué depuis plus de 50 ans. Les exemples ne manquent pas.
Bonne lecture

Répondre
christine 28 novembre 2018 - 13 h 30 min

Merci! et dommage qu’il ait tant de couverture médiatique

Répondre
Hue Nathalie 28 novembre 2018 - 5 h 02 min

Merci de le dénoncer….

Répondre
Aballéa sylvie 14 novembre 2018 - 7 h 33 min

Bonjour, j’ Été déçue des propos de Michel Cymes lors d’un Émission télé lorsqu’il disait que le professeur joyeux incitait les gens à ne pas se vacciner, et critiquait fortement,alors que ce dernier milite juste pour le retour du dtpolio simple, et met en garde les parents par rapport aux risques de l’aluminium et des 11 vaccins !!!!pourquoi est-il devenu cynique???

Répondre
ALBRECHT 13 novembre 2018 - 18 h 59 min

Je ne m’intéresse pas à la question du jeune.

Cependant (après expérience vécue …) je me prononce fermement POUR le dépistage systématique cancer de la prostate AVEC UN 1ER DOSAGE du PSA dès l’âge de 50 ans !
Le plus souvent quand l’HBP se transforme en cancer agressif c’est déjà TROP TARD …

Répondre
GRUAU 12 novembre 2018 - 22 h 04 min

Bravo pour vos réponses .Concernant le jeûne, mon père ( décédé à 80 ans d autre chose ) s’est totalement guéri d’un cancer de la vessie et a aidé une autre personne à guérir aussi ) On peut voir une video sur Internet « Jean Claude Gruau j’ai guéri mon cancer Michel aussi .. » C’était en 1989. Lecture Shelton  » Guérir par le jeûne « 

Répondre
Bentayou bernard 12 novembre 2018 - 1 h 54 min

Je ne pensais pas ce Dr Cymes aussi psycho rigide, au sujet du Jeûne en particulier.
Il est peut être très bien entretenu par les labo Pharma… Ce sont eux qui poursuivent en justice les médecins qui exercent ou recommandent le jeûne. Je l’ai pratiqué de moi même, seul prudemment car mon médecin est réfractère à ça , je recommande de lire des spécialistes pour éviter tout problèmes, en buvant beaucoup d’eau et des bouillon très léger pour l’apport de sels minéraux
Durant des périodes de grande fatigue ou de problème de santé et Je l’ai eu fait en même temps que des analyses de sang pour surveiller l’urée… Je régule mieux mon hypertension et avec moins de médicament, je fais très bien chuter le taux de sucre et de cholestérol et sur du long terme, et bien d’autres choses… durée maxi pour l’instant 20 jours . Pour arrêter de fumer c’est super en quelques jours . Je pense que la science démontrera que c’est la meilleure thérapeutique pour éliminer beaucoup de cellules cancéreuses
Mais difficile de ne pas reprendre ses kilos . De plus en plus de scientifiques en énumèrent les biens fait . Le Dr Cymes n’a plus le temps de lire Les résultats de ces chercheurs ou bien c’est de la mauvaise foi ? …

Répondre
1 15 16 17

Répondre à Marie Annuler la réponse