Allocution Macron

Le reconfinement n’est PAS une fatalité, la preuve :

Cher(e) ami(e) de la Santé,

La grande allocution « reconfinement » d’Emmanuel Macron a commencé par un gros mensonge :

            « Hier, 527 de nos compatriotes sont décédés du Covid-19 », a-t-il déclaré.

En réalité, les chiffres officiels avaient annoncé 292 morts à l’hôpital en 24 heures… et 235 en Ehpad sur 4 jours !

De lundi à mardi, l’augmentation du nombre de morts à l’hôpital n’était donc que de 13 % (258 à 292).

En annonçant 527 morts, on donne l’impression d’une hausse catastrophique de plus de 100 % en 24 heures !

Mais c’était faux, et le Président le savait.

Et cela prouve qu’il n’a pas joué « franc-jeu » avec nous, dès ses premiers mots.

A l’évidence, Emmanuel Macron a voulu dramatiser la situation, en manipulant la vérité.  

Mais ce n’est rien à côté d’un autre mensonge, beaucoup plus grave :

ABSURDE : 400 000 morts si on ne confine pas, selon E. Macron !

Pour justifier le reconfinement, Emmanuel Macron a sorti un argument hallucinant :

« Nous pourrions – certains le préconisent – ne rien faire, assumer de laisser le virus circuler. C’est ce qu’on appelle la recherche de « l’immunité collective » c’est-à-dire lorsque 50, 60% de la population a été contaminée.

Le Conseil Scientifique a évalué les conséquences d’une telle option.

Elles sont implacables : d’ici quelques mois c’est au moins 400 000 morts supplémentaires à déplorer. »

J’ai essayé de comprendre d’où venait ce chiffre farfelu.

Comme d’habitude, il provient de modélisations mathématiques totalement déconnectées de la réalité[1].

Ce sont les mêmes modélisations qui prévoyaient :

  • en mars dernier, un désastre de 500 000 morts en France (nous en avons 35 000)
  • et en avril dernier, 50 à 100 000 morts dans les semaines suivant le déconfinement (il n’y en a eu que quelques milliers).

Donc, ce sont des modèles qui se sont toujours révélés totalement faux.

Mais il y a une preuve manifeste, sous nos yeux, que ces prévisions sont fausses, absurdes.

Et cet exemple, c’est la Suède.

La Suède, preuve ÉVIDENTE du mensonge du Président Macron

En mars dernier, alors que tous les pays européens se barricadaient, la Suède a pris une décision courageuse : ne pas confiner.

Ce pays n’a jamais fermé ses écoles, magasins, restaurants ou ses salles de sport.

Certes, les Suédois ont pris des mesures pour ralentir l’épidémie et éviter que les hôpitaux ne soient engorgés.

Les Universités ont fermé. Les rassemblements de plus de 50 personnes ont été interdits. Les Suédois ont arrêté de voyager.

L’État continue de recommander le télétravail, d’éviter les transports en commun et de pratiquer la distanciation sociale.

Mais les Suédois sont restés totalement libres d’aller et venir, de dîner au restaurant ou de faire du shopping.

Ils ne portent pas le masque : même dans le métro, le masque n’est pas obligatoire, car les autorités pensent qu’il peut être contre-productif, en donnant un faux sentiment de sécurité[2].

Quel a été le résultat de cette politique de liberté et de non-confinement ?

A ce jour, moins de morts par habitant que le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Italie et la Belgique, qui ont confiné strictement.

Et la France ne va pas tarder à dépasser la Suède en nombre de morts par habitants.

Car c’est maintenant, au retour de l’hiver, que la stratégie suédoise semble la plus payante.

Comme partout en Europe, la Suède connaît depuis un mois une forte augmentation du nombre de cas positifs.

Mais la Suède ne s’est pas affolée, au contraire.

Le 20 octobre, au moment où Emmanuel Macron décrétait un couvre-feu, elle a décidé au contraire d’assouplir encore les mesures en place !

Oui, la Suède à réouvert les discothèques et autorisé à nouveau les visites dans les maisons de retraite.

Les autorités de santé suédoises pensent que la solitude de nos anciens cause plus de morts et de souffrances que la Covid.

Face au retour de la saison hivernale, la conviction des Suédois est claire : ce n’est pas parce qu’il y a une explosion du nombre de cas qu’il y aura une explosion du nombre de morts.

Et en effet, pour l’instant au moins, la mortalité est au plancher :

Nombre de morts quotidiens du Covid en Suède, chiffres de l’Organisation mondiale de la Santé

Donc, les Suédois ont une augmentation du nombre de cas positifs, mais très peu de morts.

Résultat : la Suède a 2 à 5 morts par jour en ce moment, contre 200 à 400 pour la France.

A la sortie de l’hiver, la Suède qui n’a jamais confiné aura certainement beaucoup moins de morts que la France qui aura confiné deux fois.

Cela veut dire que la Suède aura obtenu de meilleurs résultats sanitaires, tout en préservant le pouvoir d’achat, la liberté d’aller et venir et la santé mentale de ses citoyens.

C’est aussi la preuve qu’une immunité collective est possible sans catastrophe sanitaire.

La Suède nous montre l’ineptie du chiffre de 400 000 morts « si on ne confine pas ». C’est un mensonge, une tromperie manifeste.

En réalité, Emmanuel Macron capitalise sur la terreur du printemps dernier.

Mais il faut bien comprendre une chose.

La Covid-19 n’a plus rien du monstre effrayant de mars-avril 2020.

Tous les indicateurs montrent que c’est devenu une « grosse grippe », parfaitement gérable.

La surmortalité des mois de mars-avril 2020 est liée à deux raisons principales :

  • On a refusé de soigner les patients, avant leur hospitalisation ;
  • Et on a très mal soigné les patients en réanimation.

Or, sur la réanimation au moins, on a fait des progrès spectaculaires :

Par rapport à mars, la réanimation sauve beaucoup plus de vies !

Tous les chiffres montrent que la survie des personnes hospitalisées pour Covid a été nettement améliorée depuis mars dernier.

Une étude française a conclu à une réduction de 50 % des passages en réanimation et de la mortalité[3].

Une étude américaine trouve jusqu’à 75 % de mortalité en moins entre le mois de mars et le mois d’août, sur une cohorte de 5 000 patients hospitalisés[4].

La raison principale est que la prise en charge hospitalière a été catastrophique en mars dernier.

Je ne jette pas la pierre aux personnels soignants, car c’était une nouvelle maladie.

Mais il faut regarder la vérité en face : la surmortalité énorme du mois de mars en Italie du Nord, dans le grand Est, en Ile-de-France et à New York, est une anomalie.

La raison majeure de la catastrophe dans ces régions, c’est la prise en charge désastreuse à l’hôpital.

Tous les réanimateurs le savent, mais on n’en parle pas beaucoup dans les médias, car c’est une vérité un peu tabou.

En mars, les personnels des hôpitaux étaient terrifiés à l’idée d’attraper eux-mêmes le virus. Ils ont vu qu’en Chine, plusieurs médecins sont morts de la Covid.

Et ils ont cru que l’intubation massive des patients était la meilleure protection pour eux-mêmes, pour éviter l’aérosolisation du virus.

Je sais que c’est un peu choquant de dire cela, mais c’est la stricte vérité.

Si vous regardez les recommandations d’experts du 9 mars, c’est exactement ce qu’on lit[5].

Puis, on a commencé à réaliser que c’était une grave erreur.

Voici ce qu’expliquait le Pr Julien Poissy, dès le 16 avril :

« Au départ, il a été recommandé par les sociétés savantes d’intuber précocement les malades atteints des formes sévères de Covid-19. Aujourd’hui, ces recommandations sont remises en cause. »[6]

Encore une fois, je ne vous dis pas ça pour accabler les personnels soignants.

Je vous dis cela car c’est un message positif : la surmortalité de mars-avril était liée en partie à des facteurs qui sont aujourd’hui résolus.

Cette affaire a été parfaitement résumée par Marc Garnier, anesthésiste-réanimateur à l’hôpital Saint-Antoine (Paris), interrogé dans la Revue du Praticien :

« Au tout début de l’épidémie, il était recommandé – notamment pour protéger le personnel – d’intuber le patient dès qu’il avait une forme grave et des besoins très importants d’oxygène.

Toutefois, l’intubation (et le coma artificiel induit) sont associés à une augmentation de la durée de séjour, des risques de complication et de la mortalité, quelle qu’en soit la cause.

Avec l’expérience de la première vague de Covid et les quelques données de la littérature, aujourd’hui, on propose systématiquement des techniques non invasives en première intention (sauf chez des malades très graves) : dans 30 à 50 % des cas, les patients s’améliorent en quelques jours et peuvent retourner en service de médecine, avec une évolution moins lourde. Le bénéfice est aussi collectif car cela permet de garantir plus de places en réanimation. »[7]

En voilà une bonne nouvelle, que le Président Macron s’est bien gardé de vous donner !

Car c’est une raison de ne pas craindre le retour du cauchemar au niveau atteint en mars dernier !

La prise en charge à l’hôpital s’est aussi nettement améliorée grâce à l’utilisation généralisée des corticoïdes pour lutter contre la tempête inflammatoire.

Et encore aujourd’hui, la réanimation continue de faire des progrès.

Il y a quelques semaines seulement, les hôpitaux de Marseille ont trouvé une nouvelle technique permettant de réduire la mortalité de 20 % supplémentaires :

« Des patients qui ne pouvaient pas être réanimés (trop âgés ou trop de facteurs de risque) et qui devaient mourir, eh bien sous oxygène à très haut débit, 5 patients ont survécu, ce qui ne se serait pas produit il y a encore un mois » a annoncé le Pr Raoult[8].

C’est très important à comprendre, car cela veut dire deux choses :

  • Désormais, on a besoin de beaucoup moins de places en réanimation qu’en mars dernier, car on a moins de patients intubés (qui occupent des lits pendant plusieurs semaines) et l’oxygène à haut débit peut être donné sans occuper de lit de réanimation ;
  • Les personnes contaminées sont beaucoup plus nombreuses à survivre, parce qu’on les prend mieux en charge.

Encore une fois, cela veut dire que le virus est beaucoup moins effrayant qu’au mois de mars.

Et qu’il y a besoin, par rapport au moins de mars, de beaucoup moins de places en réanimation.

Et ce n’est pas tout.

Il est évident qu’on aurait d’encore meilleurs résultats si on laissait les médecins généralistes soigner !

C’est l’autre grand mensonge du Président Macron : le mensonge par omission des mesures qui marchent contre l’épidémie et qu’il refuse de prendre !!!

On pourrait diviser par deux les hospitalisations et les morts en soignant tôt !

Je vous renvoie à ma dernière lettre sur la vitamine D, qui montre qu’elle pourrait certainement réduire de moitié le nombre d’hospitalisations et de passages en réanimation[9].

Tout récemment, une étude française en a apporté une nouvelle preuve[10].

Dans les maisons de retraite, les résidents infectés qui avaient reçu une grosse dose de vitamine D (80 000 UI) dans le mois précédent ont été deux fois moins nombreux à mourir de la Covid, par rapport à ceux qui n’avaient pas reçu de vitamine D !

Deux fois moins de morts en Ehpad, grâce à une simple vitamine, donnée au bon moment !

Je vous rappelle qu’une étude espagnole randomisée en double aveugle avait montré une diminution énorme du passage en réanimation, grâce à un simple traitement à la vitamine D, donné dès l’entrée à l’hôpital[11].

Donc, rien qu’avec la vitamine D donnée dès les premiers symptômes ou même à l’hôpital, on pourrait réduire drastiquement la mortalité… et la surcharge des hôpitaux !

Mais Emmanuel Macron ne veut pas en entendre parler.

Il veut encore moins vous parler de l’hydroxychloroquine, alors que les preuves de son efficacité sont désormais incontestables.

Deux méta-analyses récentes en ont apporté la preuve définitive :

  • Une étude co-signée par le Professeur Harvey Risch de l’Université de Yale, qui rassemble toutes les études où l’hydroxychloroquine a été donnée précocement, donc avant l’hospitalisation, conclut à une réduction de 24 % du nombre d’infections, d’hospitalisations et de morts[12] ;
  • Et une étude menée par le Dr García-Albéniz de l’Université de Harvard, qui examine toutes les études randomisées en prévention, conclut à une efficacité de l’hydroxychloroquine[13].

Il y a quelques jours, les Brésiliens ont publié une étude montrant que l’hydroxychloroquine donnée suffisamment tôt diminue de moitié le nombre d’hospitalisations[14] !

Et on nous parle de surcharge des hôpitaux !?

Alors qu’on interdit aux médecins généralistes de prescrire largement ce traitement qui évite les hospitalisations ?

Et ce n’est pas tout : si vous ajoutez le zinc, comme à l’IHU de Marseille, l’efficacité est encore meilleure.

Une étude observationnelle menée à New York montre une réduction de 25% de la mortalité quand on associe l’hydroxychloroquine et le zinc[15].

Et le plus fou, c’est qu’il y a d’autres protocoles qui fonctionnent, et pas seulement celui du Pr Raoult !

D’autres traitements précoces ont été validés scientifiquement, par des études sérieuses :

  • L’ivermectine et la doxycycline ont donné de bons résultats dans de nombreuses études, et tout récemment, d’excellents résultats en bi-thérapie, dans une étude randomisée[16] ;
  • La colchicine, une substance issue de la « colchique dans les prés », a donné de très bons résultats dans plus de 5 études, dont plusieurs randomisées[17].

La seule raison pour laquelle on n’en parle pas, c’est que ce sont des vieux médicaments, qui ne rapportent plus rien à personne.

Voilà l’énorme scandale.

Et je vous ai uniquement parlé de traitements, pas de prévention !

Mais si on donnait dès maintenant à toutes les personnes à risque 5000 UI de vitamine D par jour ainsi qu’un multivitamines contenant 20 mg de zinc, 100 microgrammes de sélénium ainsi que des vitamines B, C et E, on aurait moins d’hospitalisations et une mortalité encore plus basse !

On reconfine, on tue nos libertés et l’économie, alors que les solutions sont là, sous la main.

Pourquoi ?

Le Président Macron a probablement donné la réponse, dans son allocution :

« Une fois le pic épidémique passé, tous ces outils doivent nous permettre demain de tenir jusqu’au vaccin ».

Bonne santé,

Xavier Bazin


Sources

100 commentaires

godin 11 novembre 2020 - 16 h 25 min

Tout cela donne à réfléchir …. Quel est le but du Gouvernement ?Se lancer à corps perdu vers la Mondialisation ? et faire de nous
des moutons ? That is the question !

Répondre
Rémy Meurville 10 novembre 2020 - 12 h 09 min

La Suède a moins d’habitant que l’ile de France par exemple, la densité est 23 ha /km2, contre 1014 (117 pour la France). Est ce vraiment comparable? L’état suédois reconnaît d’ailleurs son échec pour les personnes âgées. Est ce vraiment un modèle ?

Répondre
Martine MAZAUD 8 novembre 2020 - 14 h 20 min

MERCI POUR CES INFOS PRECIEUSES

Répondre
Cécile Kanoute 7 novembre 2020 - 23 h 51 min

Bonjour. Je vous informe que bizarrement depuis votre mail disant que vous êtes censuré, mon téléphone rame énormément quand je veux transférer votre mail à d’autres contacts…

Répondre
LE CORRE Yves 7 novembre 2020 - 16 h 42 min

merci pour la censure à plusieurs reprises de mes commentaires, comment croire tout ce que vous écrivez maintenant????? Impossible,

Répondre
gras 7 novembre 2020 - 16 h 16 min

je suis globalement d’accord; mais je ne crois pas aux preuves de l ‘efficacité de la chloroquine.
Quant à la colchicine; il faux la supporter!
cordialement

Répondre
Musard 7 novembre 2020 - 10 h 07 min

tout à fait d’accord avec votre message, mais comment le faire entendre à ce gouvernement de nuls?

Répondre
FORTIN Jocelyne 6 novembre 2020 - 17 h 03 min

Bonjour Monsieur Bazin

Juste un petit mot sur le nombre de décès. Là aussi il pourrait y avoir manipulation. Je tiens d’une infirmière aux urgences l’anecdote suivante: monsieur conduit aux urgences à la suite d’une crise cardiaque, comme toutes les personnes hospitalisées, on le teste immédiatement pour le virus, il est positif (beaucoup de questions je sais sur cette positivité mais soit!), il décède dans les 24 heures. Sur son certificat de décès: covid 19 et non crise cardiaque! Et pourtant, une mort par covid est quand même reconnaissable et est bien différente d’une crise cardiaque ou va-t-on accuser le virus de mener à toutes sortes de morts? Meurt-on du virus par crise cardiaque sans se savoir même infecté? Bizarre!

Cordialement

Répondre
SOLEILHAVOUP 6 novembre 2020 - 14 h 33 min

Bonjour,
Il manque à la fin du message les références des études données de 1 à 17. Par exemple les essais avec l’hydroxychloroquine dans la phase initiale du Covid. J’ai eu ce médicament prescrit sous le nom de Plaquénil pour ma polyarthrite (PR) à ses débuts. Totalement inefficace car il est normalement donné pour des PR bénignes ! Ce n’est pas mon cas ! Il a quand même comme effet secondaire de rendre aveugle !
Les hommes politiques sont fortement influencés par leurs conseillers, ici le haut conseil de santé publique qui s’est toujours montré très alarmiste. Les 400000 morts sont effectivement donnés pour faire peur ! Par contre je ne suis pas sûr que les Français soient aussi disciplinés que les Suédois (ou les Suisses !)

Répondre
LE CORRE Yves 6 novembre 2020 - 12 h 37 min

épouvantable un tel email, même si liberté de parole et de caricatures en France, pourquoi de pas poser votre candidature au ministère de la santé ou même à la Présidence de la République, avec de tels propos il est évident que tout serait parfait avec vous, aucune erreur et rien que de bonnes décisions; continuez ainsi vous mériterez un prix Nobel , je ne précise cependant pas lequel, il resterait à créer je crois !!

Répondre
navez 6 novembre 2020 - 9 h 23 min

Entièrement d’accord avec vous. Il faut encore aller plus loin. Le but est de soumettre la population à une obéissance totale, à la confusion. J’espère simplement que de plus en plus de voix vont s’élever pour contrecarrer ce but ignoble qui met à plat l’économie, qui sème le trouble dans l’esprit des plus jeunes (masque dès 6 ans alors que totalement inutile) etc etc Merci d’informer Courage C. N.

Répondre
AYIN BEOTHY 6 novembre 2020 - 7 h 12 min

Macron est une ordure aux ordres du gvt totalitaire mondial

Répondre
Roland Brucker 6 novembre 2020 - 1 h 42 min

Bonjour,

Ci-dessous une « info » de francetvinfo.fr du 30 octobre 2020 qui explique que le chiffre de 400 000 ne vient pas de modélisations mathématiques, mais d’une simple règle de 3, comme on en fait à l’école primaire. Pour un sujet aussi complexe, cela est affligeant !

La stratégie de l’immunité collective conduirait à « au moins 400 000 morts supplémentaires »
VRAI. L’immunité collective consiste à laisser s’infecter naturellement une part de la population moins vulnérable. Le chiffre donné par le président se base notamment sur les travaux des épidémiologistes Arnaud Fontanet et Simon Cauchemez, publiés en septembre dans le journal Nature Reviews Immunology (article en anglais). Les deux chercheurs se basent sur le fait qu’il a fallu 30 000 morts pour atteindre 5% d’immunité collective à l’issue de la première vague en France. « Si on applique ce même taux de mortalité pour la suite, on s’attend à 300 000 morts pour atteindre 50% d’immunité collective et 396 000 morts pour atteindre 66% », expliquent à franceinfo Arnaud Fontanet et Simon Cauchemez. « Il est clair pour nous que la seule façon d’atteindre le seuil d’immunité collective requis est grâce à un vaccin, d’autant qu’on ne sait pas combien de temps l’immunité acquise par infection naturelle se maintient. »

Bien cordialement,
Roland Brucker

Répondre
Coucou 5 novembre 2020 - 20 h 16 min

Bonjour
Dans votre dernière lettre a propos de l allocution du Président Macron
Vous parlez d un multivitamine en prévention
Peux on avoir la référence de ce multivitamine
Cordialement

Répondre
BARTHELEMY Josiane 5 novembre 2020 - 19 h 36 min

Je suis tout à fait d’accord avec votre article. Pourquoi l ‘état refuse les médicaments naturels, les vitamines qui coutent bien moins chers que tous les médicaments qui ont des effets secondaires ? parce que nous sommes gouvernés par la finance et les laboratoires
pharmaceutiques. On nous ment sur tous les chiffres sur la covid 19 pour nous faire peur afin qu’on accepte le confinement; la régression de l »économie et tout le reste !!!!
Pourquoi ne pas laisser nos médecins Généralistes nous soigner très vite dès les premiers signes ? Tout irait beaucoup mieux .
Plutôt que de supprimer des interventions chirurgicales et des examens ?

Répondre
Sara Hasanova 5 novembre 2020 - 18 h 26 min

Avec les dictateurs comme Tedros Adhanom , Macron -Sanofi, Giuseppe Conte etc on a le régime totalitaire avec des répressions incessantes au moins jusqu’à printemps 2022!

Répondre
fabienne marechal 5 novembre 2020 - 17 h 14 min

Regardez la Suède en ce moment, le virus est en train d’exploser et ils viennent de doubler les lits dans les hôpitaux. Le confinement
commence à se mettre en place dans les universités.

Répondre
JOSEPH SAEZ 5 novembre 2020 - 16 h 18 min

Conclusion ! Après avoir pris connaissance de ce document et des Mensonges de notre Président MACRON !..Ne faites plus du tout CONFIANCE à celui-ci , il prend le peuple Français pour faire croire à des MENSONGES Ignobles .

Répondre
Carole Percherin 5 novembre 2020 - 15 h 31 min

Merci pour ces vérités mises au clair et toutes vos études qui nous rassurent, heureusement que vous êtes là !! pour dénoncer tous ces mensonges !! merci aussi de défendre le professeur Raoult qui le mérite bien !

Répondre
maxime mairesse 5 novembre 2020 - 14 h 48 min

Enfin des verites, mais qui va en tenir compte? En verite le pouvoir veut eradiquer les personnes agees qui coutent trop, c,est un systeme d,euthanasie a la Hitler

Répondre
Lemaire 5 novembre 2020 - 12 h 39 min

Xavier Bazin et Jean Marc Dupuis disent exactement le contraire l’un de l’autre . Qui croire ? Comme le premier héberge le deuxième ne pourraient-ils pas commencer par se mettre à peu près d’accord ?

Répondre
Yllen 5 novembre 2020 - 8 h 31 min

Tellement vrai. Svpl M. Bazin, envoyez cette lettre à MM. Macron, Veran et Castex afin qu’ils sachent que tout le monde n’est pas naïf

Répondre
Solange Bes 5 novembre 2020 - 6 h 37 min

Facile de chialer , lavez vos mains , porter le masque. , l’éloignement approprié , moins de contact , Macron a été très bien selon ce qu’on a entendu , il est difficile de juger chaque cas , c’est un nouveau virus que personne connaît ils y vont à tâtons Chaque jour.

Répondre
VASQUEZA 5 novembre 2020 - 2 h 13 min

SI LE PEUPLE SE REVEILLE… / LE COMPLOT NE PROSPERERA PAS / ET LES FAUX PROPHETES NE TRIOMPHERONT PAS.

Répondre
GUELOU Claudine 5 novembre 2020 - 1 h 54 min

JE CROIS QU ON EN AIT TROP LES RESTOS LES COIFFEURDS ONT DEPENSSER DE L ARGENT EN METTANT PLEXI GLASS L ELYSEE VOUS AVEZ UN COIFFEUR….PENSEZ A NOUS ET A NOS MARIS QUI DOIVENT ALLER VOIR DES CLIENT..COMMENT FAIRE

Répondre
Durand c 5 novembre 2020 - 0 h 22 min

Pourquoi a -t -on traité le Dr Raoult de fou alors qu ‘ il voulait sauver les patients ? Quand on voyait la queue devant l ‘.hopital certains médecins n ‘ étaient pas d ‘ accord pour ce depistage

Répondre
Yann Le Du 4 novembre 2020 - 22 h 29 min

Bonjour cher Xavier, merci pour tout votre travail, je vous apprécie beaucoup.
Vous nous aviez donné un exemple de vitamine D à prendre (Zyma D), pourriez-vous le faire pour le zinc ainsi que le sélénium S.V.P. ?
D’ailleurs, pourriez-vous le faire à chaque fois que vous recommandez une vitamine ou oligo-élément S.V.P. ?
Merci, et au plaisir de vous lire. Que Dieu vous bénisse
Yann

Répondre
Ricauret 4 novembre 2020 - 20 h 51 min

Lorsque l on fait passer des grippes des infarctus des cancers pour des covid 19 Pour gagner du POGNON
que les généralistes ou autres médecins déclarent un patient atteint covid 19 il peut demander une rallonge à la secu on nous prend et on nous laisse pour DES CONS

Répondre
Dufau 4 novembre 2020 - 20 h 34 min

Merci pour cet argumentaire (encore faudrait-il encore tenir compte du fait qu’on a « marqué CV » un grand nombre de décès – témoignage de personnes travaillant en EPAHD, infirmières, pompiers…et aveu du Ministre lui-même devant le Sénat… ainsi que par le ministre italien de la santé, le CDC aux US, et j’en passe sûrement !).
De fait, l’objectif « vaxxin » n’est qu’une dimension complémentaire à la démarche du grand reset qui va mettre toute la population en esclavage, en supprimant l’argent liquide, en « rachetant les dettes » des gens… qui ne seront plus propriétaires de rien, et en instaurant une surveillance totale, le vaxxin jouant justement le rôle ce contrainte ultime pour ceux qui pourront espérer un petit relâchement des interdictions totales instaurées. Ne croyons pas que c’est une idée farfelue, elle est ancienne et en train de se mettre en place à grande vitesse. Mensonges, tromperies, interdictions et obligations absurdes en sont les outils pour le moment, avant le grand verrouillage. Cherchons les associations de juristes qui combattent….

Répondre
LOPEz 4 novembre 2020 - 20 h 23 min

Des instruits non intelligents avec des conseils parisiens budgétivores et des politiciens branquignols qui dansent un tango argentin journalier ilsi gonflent le peuple de France tous les jours avec leurs Bla bla bla .Actions rapides et moyens efficaces comme sœur nous ne voyons rien venir.

Répondre
Durant 4 novembre 2020 - 19 h 41 min

Macron devrait être traduit en ustice pour NON ASSISTANCE DE PERSONNES EN DANGER. C’est unh CRIINEL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Répondre
RENAUD VERMANDE CATHERINE 4 novembre 2020 - 19 h 16 min

C’est tellement vrai ce que vous dites, tous ces mensonges pour engraisser les labos avec ce futur vaccin.

Répondre
Emarre 4 novembre 2020 - 18 h 48 min

Arrêtez de perdre votre temps à diffuser vos bobards. Les présidents quel-qu’ils soient, écoutent les nombreux professeurs scientifiques reconnus et transmettent leurs avis. Attaquez vous à ces derniers, ils sauront vous répondre. Mais surtout stop à vos vos mails d’agitateurs.

Répondre
Yves LE CORRE 6 novembre 2020 - 14 h 59 min

Bravo à vous pour votre commentaire qui contrairement au mien tout à fait dans le sens de vos remarques a été supprimé, les auteurs de cette lettre seraient les seuls à posséder la vérité, des personnes PARFAITES et même si les décisions parfois prises ne peuvent être toujours les meilleures à quelque niveau que ce soit et en particulier devant tant d’inconnues, seraient les meilleures en suivant leurs conseils !!

Répondre
MB 4 novembre 2020 - 18 h 38 min

Bonjour, alors la comparaison avec la Suède, je ne la pense pas appropriée, pas la même DENSITé de population et donc pas le souci de nos grandes métropoles où on s’agglutine même si on tente de l’éviter. L’immunité collective ? Cela veut dire sacrifier les plus fragiles, et je remercie la France de ne pas faire ce chois. Je ne sais pas ce que je ferais si j’étais en responsabilité, c’est très compliqué de composer avec tous les éléments : scientifiques, économiques, humains, et avec les MOYENS que l’on a (nombre de lits en réa). Je crois qu’on tente d’éviter la saturation des hôpitaux, car si elle se produit c’est le jeune accidenté ou l’enfant gravement malade qui ne pourront être soignés. La réalité de la remontée de la courbe des décès cette semaine est là, peut-être parce qu’on a – et moi aussi – pris des vacances dernièrement… Est-ce que quelqu’un possède LA vérité ? Je ne crois pas. Certains vendent des médicaments, d’autres vendent des produits alternatifs, je pense que je m’empoisonne moins avec l’homéo et la vitamine D, mais il y a production et vente de toute façon. Bon courage, voyons comment collaborer, plutôt que de lancer des invectives, ce qui est facile en soi mais ne fait qu’augmenter le malaise. Cordialement

Répondre
ROBINEAU 4 novembre 2020 - 18 h 33 min

De tout côté il nous tombe des infos INVERIFIABLES.J’aime comparer et ne prends pas pour argent comptant ce qui est dit.

Répondre
Mayotte Lewinska 4 novembre 2020 - 17 h 54 min

J’ai 86 ans et ne crains pas la Covid car je prends de la vitamine D , du Zinc et du Ravintsara (huile essentielle)… Végétarienne ,vivant à la campagne. Je déteste porter un masque inutile mais les gens m’agressent si je n’en porte pas… Tout ce que vous écrivez est dit et redit par des médecins libres (sans conflit d’intérêt ) mais cela ne convainc pas la plupart des gens… Nous avons depuis 4 ans un irresponsable psychopathe à la tête de l’état qui s’est approprié un pouvoir totalitaire . Tout cela est désolant !!!!
Mayottemagnusphotographer.com

Répondre
Stevenini Pascal 4 novembre 2020 - 17 h 44 min

Bonjour,
Pourriez-vous nous communiquer le protocole détaillé utilisé par le docteur Raoult (hydroxychloroquine /azithromycine/zinc) svp ?
Cordialement

Répondre
Michèle Wenger-Barrier 4 novembre 2020 - 17 h 14 min

Par rapport à la Suède il me semble que le nombre d’habitants au km2 est beaucoup moins élevé qu’en France particulièrement dans les grandes métropoles. Ensuite les pays nordiques sont énormément plus disciplinés que les latins, et en France tout ce qui a rapport avec l’autorité est aussitôt rejeté et discuté!! Que n’aurait-t-on pas reproché au gouvernement de ne prendre aucune mesure. Entre autre , les personnes décédées dans les maisons de retraite sont aussi à comptabiliser dans le total des décès du Covid, non?

Répondre
PARAT Michelle 4 novembre 2020 - 17 h 13 min

J’espère que vous avez raison ? J’ai 86 ans et une « grosse grippe » me fait quand même peur ! Je me suis faite vaccinée pour la 1ère fois l’an dernier, conseillée par un Dr homéopathe (immunité diminuée au grand âge âge). Personne n’en parle !
Cordialement.

Répondre
FAUP 4 novembre 2020 - 16 h 59 min

Nous sommes gouvernés au plus haut par toute une bande de satrapes qui s’en mettent plein les poches…
Il nous faut un putsch à l’ancienne pour faire table rase de ces manants !

Répondre
ANNA GORINI 4 novembre 2020 - 16 h 18 min

Merci pour cet analyse de  » bon sens » mais comment ne pas rester l’esclave  » du système car  » ça « c’est très mauvais pour la santé
collective.

Répondre
Evelyne MUNIER 4 novembre 2020 - 15 h 30 min

Merci de ce rassurant message… car les nombres de morts sont tellement importants tous les jours que j’avais du mal à y croire… et vous corroborez bien mon opinion…!!!

Répondre
Gilles Normandeau 4 novembre 2020 - 15 h 10 min

Merci de vos commentaires. Ma satisfaction sera complète le jour où vous ,et d’autres commentateurs sérieux ,mettront toutes les cartes sur table pour forcer cet homme qui ment comme il respire à confesser publiquement son allégeance franc-maçonne,c.à.d. sa détermination à faire périr le plus de gens possible dans ce pays afin de faire advenir le plus tôt possible « cette réinitialisation » dont il esr partie prenante depuis longtemps!

Répondre
CLAUDE MONTHUS 4 novembre 2020 - 15 h 07 min

Bravo !
C’est très bien analysé et très bien dit ! Mais comment lutter contre ce qu’on nous impose alors que nous ne sommes pas d’accord.

Et demain comment éviter un vaccin qu’on nous imposera ; pas de vaccin, pas d’accès aux écoles, aux crèches, aux moyens de transport en commun, aux lieux de sport… ?

Merci pour votre lettre.

Répondre
VILCOQ 4 novembre 2020 - 14 h 29 min

Il ne faut pas se voiler la face,temps qu’ils n’auront pas leur »fameux vaccin »,ils continueront à nous confiner par étapes.

Répondre
pâquerette 4 novembre 2020 - 14 h 00 min

Je ne suis pas d’ accord sur 1 point : avez-vous déjà absorbé de la « Colchicine « ? Moi , oui à l’ hopital pour 1 virus arthrosique :
c’ est du « tord boyaux » !! administré aussi contre la Chondrocalcinose ! NON MERCI !

Répondre
Marechal 4 novembre 2020 - 13 h 58 min

Arrêtez on en peut plus, vous aussi vous dites des mensonges. J ai autour de moi des amis qui sont en train de mourir. Alors plutôt d être contre tout, dites aux gens de se protéger au maximum. Et arrêtez de critiquer MACRON, personne aurait fait mieux.

Répondre
ANNA GORINI 4 novembre 2020 - 16 h 37 min

Qu’en savez- vous avec autant de certitude? Etes -vous complètement sûr que toutes les possibilités et les moyens ont été donnés ?

Répondre
Michèle Wenger-Barrier 4 novembre 2020 - 17 h 27 min

D’accord avec vous! Je suis abonnée à la revue de M. Bazin qui est très intéressante, mais tirer à boulets rouges sur M. Macron, c’est insupportable! Moi aussi je vais me désabonner de la lettre, son contenu est destructeur et insultant pour les familles des personnes décédées du Covid. C’est facile lorsque l’on n’est pas au pouvoir de critiquer!

Répondre
SEIZE Michel 4 novembre 2020 - 13 h 47 min

Commentaire très simple;
J’ai été animateur radio et de ce fait j’ai fait pas mal d’interviews.
J’ai découvert, surtout en politique, énormément de mensonges.
Combien de médecins et professeurs sont venus faire les beaux en expliquant qu’ils connaissaient sans rien connaitre.
Suivons plutôt les vrais spécialistes qui définissent cette maladie comme une grippe de plus autrement dit un virus de plus.
Et que comme tous les virus si on le prend en soins tôt il se soigne divinement bien.
Pourquoi ne parle-t-on que du nombre de morts et pas de ceux qui guérissent.
Pour donner de l’espoir, c’est l’inverse qu’il faut faire.
Mais ceux qui nous gouvernent vont-ils au fond des choses?

Répondre
Jean Claude et Danielle Libert-Boulanger 4 novembre 2020 - 13 h 08 min

J’aime beaucoup votre texte, bien évidemment « politiquement incorrect » et probablement pour cette raison.
Je pense personnellement en effet qu’il faut avoir « ce qu’il faut où je pense » pour « responsabiliser les gens », les mettre en face d’une réalité qui est que le virus circule, ce qui est normal dans l’évolution d’une épidémie, me semble-t’il, et qu’il faut SE protéger par un masque, pour se protéger soi, les autres et les soignants : le masque pour ne pas « gicler » des aérosols, éventuellement contaminés par du virus, partout, surtout en milieu « confiné » (« fermé », quoi …), tout autour et en face de soi; maintenir une distance « intelligente » et socialement « communicative autour de soi; éliminer le plus souvent possible des traces éventuelles de virus sur les mains en se lavant celles-ci et ne pas se frotter le nez et les yeux, se « désinfecter » comme un médecin, soit au savon, soit au gel alcoolique; s’aérer chaque fois qu’il est possible, dans « du bon air », marcher et se détendre sans angoisser face à un contrôle policier éventuel. On commence à en savoir assez maintenant de ce que l’on peut faire soi-même sans attendre l’hôpital et les soignants pour « se prendre en charge » comme une personne « adulte et vaccinée », non ? – se confiner de soi-même dès que l’on est testé positif lorsqu’un test est pratiqué (même par prudence), ne pas se balader dans des magasins « bas de plafond » pour faire du shopping et « lécher les vitrines sans but », en discutant haut et fort avec ses cop-ains (-ines): ne pas boire des chopines au comptoir en s’exclamant haut et fort, … etc …
Est-ce donc si difficile de ce conduire de manière civile et civique, en citoyen assumé ?
Quant à Macron : il faudrait peut-être commencer à parler le langage adulte des gens et pas les voir comme de sales gam-ins (-ines) incorrigibles méritant des calottes …!
Et puis aussi, vos vitamines (C, D …etc) n’ont jamais fait de tort à personnes … surtout en périodes hivernales douces et humides comme maintenant, en plein changement climatique : moi, j’en prends, j’adore le goût fruité des vitamines C + complément de Magnésium et vitamine D et rayons de soleil.
Et puis je suis un convaincu de l’intérêt du zinc, dans l’industrie duquel j’ai travaillé pendant 25 ans (à la « Vieille Montagne »).
Je vous salue et vous lirai avec plaisir encore dans le futur, malgré certaines exagérations de vos textes
Bien à vous, Jean Claude Libert – Bruxelles (Uccle)

Répondre
Lutique 4 novembre 2020 - 13 h 01 min

Si votre analyse est vrai, alors pourquoi vous rester sans réaction vis à vis de nos institutions.

Répondre
D U P U Y 4 novembre 2020 - 12 h 54 min

D’accord avec vous : ON nous ment depuis longtemps.
Cependant, le nombre de morts doit être évalué pour mille, dix mille, cent mille, voire un million d’habitants et NON PAR HABITANT !

Répondre
Delmas 4 novembre 2020 - 12 h 40 min

Le jour où les campagnes électorales seront décentes et non financées par les lobbys ou des pays tiers, les politiques auront une gouvernance plus saine, tant sanitaire que sociale ou économique, sinon morale.

Répondre
Ayache Henry 4 novembre 2020 - 12 h 29 min

il ne sait et ne fait que mentir

Répondre
madeleine PÉAN 4 novembre 2020 - 12 h 21 min

il y a longtemps que je suis persuadée que le gouvernement est victime des lobbyings des laboratoires pharmaceutiques et que la santé « mentale » et « physique » des citoyens n’est pas son souci premier.

Répondre
Jacqueline Putod 4 novembre 2020 - 12 h 17 min

Pourquoi vos statistiques seraient plus vraies que celles du Président Macron. Vous mettez de l’huile sur le feu inutilement et effrayer les gens. J’ai eu la Covid j’ai un membre de ma famille qui est en réanimation. Et tous ces morts?
Je suis déçue par votre esprit polémique qui n’apporte que confusion. Je me désinscris de votre lettre.

Répondre
JOËL LEFEUVRE 4 novembre 2020 - 12 h 07 min

Que peut-on faire pour que le Président de la République cesse de dire n’importe quoi et de l’empêcher de prendre des décisions qui ne vont pas dans l’intérêt de la population ? Ses capacités ne semblent pas être d’un niveau suffisant, trop de Médecins ne comprennent pas un tel comportement. Par son incompétence et ses mesures farfelues, il est responsable d’homicides, peut-être involontaires ?
J’ai 73 ans, d’énormes problèmes respiratoires et atteint d’une maladie auto-immune. Je ne remercierai jamais assez, ma généraliste, ma spécialiste de la maladie Wegener, ma pneumologue, mon cardiologue et tout le personnel soignant. Heureusement que ces gens dévoués sont là pour aider à vivre à peu près normalement. Il est grand temps que le Gouvernement donne des moyens nécessaires pour que tous ces gens puissent travailler dans de meilleurs conditions et reconnus à leur juste valeur.
Je souhaite des jours meilleurs à tous et que notre Président retrouve la raison, bien cordialement, Mimil Jr

Répondre
Jourdain 4 novembre 2020 - 12 h 04 min

m BAZIN, je ne lis pas chacune de vos lettres, il y en a trop. Mais celle là je l’ai survolé et la relirais calmement !
ORGANISEZ VOUS dès maintenant contre le vaccin, vous avez nos adresses email. Il faut fédérer une pétition contre le vaccin.. Rassembons nous, FAUT QUE CA BOUGE, moi je n’ai pas de réseaux !! N’attendez pas qu’il soit trop tard : vous, vous pouvez le faire

Répondre
Stoffel 4 novembre 2020 - 11 h 51 min

Merci pour vos informations, il faut diffuser très largement car le peuple est térrorisé grace à Mr Macron

Répondre
Edy F. 4 novembre 2020 - 11 h 44 min

Ne vous fatiguez pas, nous avons affaire à un malade mental qui oeuvre à la destruction de la France pour le compte d’une oligarchie mondialiste et technocratique. Il faut tuer les classes moyennes, massacrer les vieux et mener tout le monde vers le faux vaccin qui fera de nous des esclaves connectés via 5G et nanoparticules.
On a rendu les gens fous, ils sont bloqués dans la peur hystérique et mûrs pour l’esclavage numérique.
Tout cela a cause d’un foutu virus qui n’a jamais été isolé et qui n’est pas plus dangereux qu’une grippe.
Pauvre France !

Répondre
Kirsti STEIBEL 4 novembre 2020 - 11 h 40 min

Bonjour,
vous dites que les médecins généralistes de prescrire l’hydroxychloroquine. Il me semble avoir entendu/lu que l’interdiction était levée il y a plusieurs mois. Suis-je mal informée?

Répondre
Kirsti STEIBEL 4 novembre 2020 - 11 h 50 min

Désolée, cela devrait être « vous dites que les médecins généralistes sont interdits de prescrire l’hydroxychloroquine ».

Répondre
Elisabeth+Longuépée 4 novembre 2020 - 11 h 35 min

Deppuis mars, moi le vielle de 77 balais, je déononce le confinement et le port du masque comme des mesures de trouilards.
Comme le montre cet article, les chiffres sont totalement faussés.
Et seuls des cumuls, beaucoup plus impressionnants que la réalité au quotidien sont diffusés.
Dans des mails sur les sites, du premier ministre, et du Ministre de la Dé-solidarité je me suis exprimée à répétition.
C’est une honte d’être obligés de suivre ces directives totalement destructrices tant au niveau médical que social.
J’aimerais que beaucoup soient libérés du lavage de crâne et me rejoignent. Il est fait un silence absolu sur la désastreuse incidence de l’isolement. La solitude est pire que le virus. Je suis loin d’être malheureuse, mais vivant seule, je n’ai pu voir qu’une seule fois l’un de mes fils qui vit à 300 km de chez moi et seulement parce que j’étais à l’hôpital. Quant à mon autre fils, impossible pou lui de venir depuis le Québec. Pas de parents, personne dans mon entourage et la « pub » du Ministère de la Santé « plus de soixante ans  » restés éloignés de tous pour ne pas transmettre …. L’absence de contact physique est une catastrophe : le bienfait médical d’une poignée de main c’est énorme.

Répondre
francoise 4 novembre 2020 - 11 h 24 min

Bonjour;
Pourquoi les gens comme vous et les autres qui savent ne s’unissent pas et demander à faire des émissions sur les grandes chaines aux grandes heures d’écoute
Cordialement.

Répondre
Fred 4 novembre 2020 - 12 h 59 min

Parce que les médias principaux font parties de la grande supercherie ! Ce ne sont plus des médias indépendants mais des outils de propagandes. Ne comptez par sur eux pour annoncer toutes les solutions qui existent (et elles sont nombreuses) pour se parer du virus.

Répondre
mv 4 novembre 2020 - 16 h 45 min

Il me semble que cnews serait tout indiquée

Répondre
Damezin Monique 4 novembre 2020 - 11 h 19 min

Une seule chose…. Bravo aux Suédois, mais….. pouvons-nous vraiment comparer nos deux pays ? Les latins d’un côté, volontiers brouillons et indisciplinés, et les Scandinaves de l’autre, soucieux d’une vie saine et respectueux des règles ?

Répondre
Claus Bock Louise 4 novembre 2020 - 11 h 18 min

Merci de ce poste très complet…mais la population à tellement peur de la mort qu’elle préfère dans sa grande majorité,se laisser endormir par ce gouvernement technocrate et irréaliste…Merci de continuer à nous informer …de nous donner des conseils de prévention…

Répondre
rostaing-puissant 4 novembre 2020 - 11 h 15 min

Ne pourrait on, en cas de suspicion de covid, pas prendre une capsule de complexe vitaminé ? … il me semble qu’en consommant 5 fruits et légumes plus viande ou poisson on serait protégé …

Répondre
DANIELLE PALOUSTIAN 4 novembre 2020 - 11 h 15 min

TOUT LE MONDE EST DANS L INCOMPREHENTION TOTALE , CEUX D EN HAUT NOUS PRENNENT VRAIMENT POUR DES DINDONS .NOUS EN BAS ON N A PAS NOTRE MOT A DIRE ? ON SUBIS, ON A RIEN D AUTRE A FAIRE .CE GOUVERNEMENT EST LAMENTABLE ……

Répondre
maria 4 novembre 2020 - 11 h 09 min

Bonjour,
Apres lecture de votre information je ne suis pas surprise mais scandalisée par la position de l’état. Il est évident que les morts annonces sont difficiles a trouver autour de nous . Si les traitements simples et peu couteux dont vous faites état sont efficaces on comprends qui en tire profit. Mais pourquoi détruire l’économie de la France et out le reste.!!!!!!! QUEL EST LE BUT

Répondre
Fred 4 novembre 2020 - 13 h 09 min

Le but : la grande réinitialisation (the great reset) ! Ils ont un prétexte complètement fallacieux pour exercer une pression de plus en plus forte sur le peuple afin de faire passer leurs prochaines mesures complètement délirantes. Ce n’est que de la manipulation pour mettre le peuple en esclavage. Leur plan n’est pas difficile à trouver pour ceux qui prennent la peine de se renseigner là où il faut. Ce n’est pas comme s’ils prenaient beaucoup de peine pour s’en cacher.

Répondre
Charlie 4 novembre 2020 - 13 h 30 min

Pas seulement lamentable, je dirais corrompu

Répondre
Avicene 4 novembre 2020 - 10 h 52 min

en somme vous accusez le gouvernement , les responsables de la santé, médecins,milieux hospitaliers, l’OMS,ect…de gonfler les et d’exagerer les chiffres de la pandémie!?? bref un complot mondial??? ,Xavier Bazin ??? mais qui croire dans le flot d’informations contradictoires.
En attendant la vérité est qu’il y a des malades, des morts et des hopitaux submergés et ça c’est la réalité; meme un mort c’est de trop pour les proches…

Répondre
Freddy 4 novembre 2020 - 10 h 37 min

Monsieur BAZIN,
Vos informations sont intéressantes…
Mais arrêtez vous aussi de nous préparer au vaccin.
Vous le savez très bien, les mutations empêchent toutes idées mêmes de vaccin.
Alors ne jouez pas le jeu de big pharma, ni de Bill et sa vocation à vacciner le monde entier.

Répondre
jean francois henin 4 novembre 2020 - 10 h 34 min

tres bien il n y a pas besoin de commentaire
bravo

Répondre
GILBERT M.MARTOS 4 novembre 2020 - 10 h 31 min

autrefois on disait menteur comme un dentiste !!!aujourd’hui on peut dire menteur comme un politicien

Répondre
Jackut 4 novembre 2020 - 10 h 28 min

Bon il a dramatisé quelques milliers de morts c’est pas grand chose du moment que c’est pas ma famille présente toi aux prochaines élections ont verra comment tu nous soigneras le Corp est surtout l’esprit

Répondre
Macaire 4 novembre 2020 - 10 h 17 min

Comparer le nombre de morts entre la suède et la France ne me parait pas sérieux si on ne cite pas les nombre d’habitants des deux pays

Répondre
jeanclaude LOUPIA 4 novembre 2020 - 10 h 14 min

Pourquoi et quel interet a la president de mentir ??On sait que nos elus pratiquent le mensonge et que nous electeurs les croyons betement, la preuve c ‘est que nous avons dans nos differents pays des presidents indignes , Erdogan , Trump , Poutine ,certains presidents des pays de l ‘Est ..!

Répondre
verguet 4 novembre 2020 - 10 h 04 min

Vous oubliez Mr bazin que les français sont indisciplinés par rapport aux Suédois et autres Européens. Et qu ‘ils ont la critique facile. Vous en êtes la preuve. Je vais finir par ne plus lire vos articles…Même si j’apprécie vos conseils
cordialement

Répondre
Chiarello 4 novembre 2020 - 10 h 02 min

Entièrement d accord avec vous m bazin c est très graves de mentir à la population de la sorte mais je pense que vous êtes d accord avec moi la roue tourne pour tout le monde !

Répondre
Michel 5 novembre 2020 - 12 h 19 min

Lettre très agressive et très politique : je doute de vos vrais objectifs …..
La saturation des réanimations est une réalité, malgré l’amélioration effectives des méthodes.
Vos comparaisons ne sont pas sérieuses : les voisins de la Suède ont 10 fois moins de morts avec confinement !
Ce n’est pas au président de prescrire des vitamines, il y a les médecins (et les conseillers et rubriques santé) pour ça !
Et pourquoi voudrait-il faire peur et casser l’économie qui était toujours sa priorité ? Pour diffuser un vaccin à la place de vitamines ? Ridicule !
Ce sont des thèses complotistes dont sont adeptes certains de vos lecteurs au vu de leurs commentaires délirants !
A ceux qui ne sont pas d’accord comme moi, je conseille de ne pas se désinscrire, mais de répondre !
A vous, je conseille de donner seulement des conseils santé et de ne pas parler comme des partis politiques extrémistes.

Répondre
LE CORRE Yves 7 novembre 2020 - 13 h 01 min

Non validation je suppose de ce nouveau commentaire de ma part:
Suite à votre non validation de mon email qui vous dérangeait je peux comprendre, mais interprété par beaucoup comme par moi, j’ai effectivement adressé votre « lettre » ( merci du conseil Yllen) avec le même commentaire à la Présidence de la République. Cessez de faire le jeu d’une politique digne des pires extrémistes, libre à vous d’avoir votre opinion, mais gardez la pour vous, et merci de respecter les décisions si difficiles à prendre et prises par les élus du peuple français! Restez dans le domaine strictement médical. OK Michel, Jacqueline PUTOD, Marechal, Michèle Wenger-Barrier, Emarre.
« épouvantable un tel email, même si liberté de parole et de caricatures en France, pourquoi ne pas poser votre candidature au ministère de la santé , ou même à la Présidence de la République, avec de tels propos il est évident que tout serait parfait avec vous, aucune erreur et rien que de bonnes décisions; continuez ainsi vous mériterez un Prix Nobel, je ne précise pas lequel, il resterait à créer je crois !! »
Avec mes très respectueuses salutations, je souhaite énormément de courage à Monsieur le Président de la République, à Monsieur le Premier Ministre et à tous les membres du gouvernement

Répondre
PERBET 4 novembre 2020 - 9 h 59 min

raz l bol de ce président GILEAS BUZYN VERAN LAPORTE tous lié pour fourrer leur vaccin Ça suffit baisse du pouvoir d’achat des retraités , enfant masqués,11vaccins par les nourrissons mort du commerce séparation des familles etc etc DEHORS les opportunistes qui ne pensent qu’au rendement Comment vont ils se présenter devant l’éternel avec tant de souffrances à leur actif

Répondre
Viviane 4 novembre 2020 - 9 h 50 min

Vous vantez la gestion de la crise en Suède ,mais les personnes âgées meurent dans les Epads car on trie les cas atteints , on traite les gens avec de l’oxygène et on les laisse mourir s’ils doivent être entubés, donc «  les vieux «  n’encombrent pas les hôpitaux et décèdent en maison de retraite avec l’aval de la population.
Quand vous écrivez une chronique, il faut tout révéler et pas seulement le côté positif d’une situation, il y a toujours un coin d’ombre .

Répondre
François 4 novembre 2020 - 9 h 44 min

Bonjour,

Concernant la Suède vous avez avez tort. Il n’y a pour toute la Suède que 11 millions d’habitants contre pas loin de 70 millions en France. Alors
Si il y a déjà plus de mort en Suède, c’est qu’il n’ont pas pris les bonnes décisions non plus !!!
Pour parler de mortalité il faut faire le ratio
Nbre de mort/nbre d’hab !!!

Et en France on est très loin de la Suède, mais en mieux !!!

En revanche je suis d’accord avec vous concernant les traitements médicamenteux et autres scandales pharmaceutiques !

Répondre
Xavier Bazin 4 novembre 2020 - 11 h 08 min

Mes chiffres sont bien le nombre de morts par habitants. La France va dépasser la Suède dans les 10 jours.

Répondre
VAILLANT Didier 4 novembre 2020 - 9 h 43 min

Bonjour
Vous n’évoque pas l’Azithromycine qui à elle seule suffit à stopper l’infection si elle est donnée tôt…
Bonne journée

Répondre
viviane pichard 4 novembre 2020 - 9 h 43 min

Complètement d’accord avec vous😕

Répondre
Véronique RICHE 4 novembre 2020 - 9 h 38 min

Bonjour, à propos du décompte des morts, le mari d’une amie d’amie est décédé à l’hôpital d’un cancer. Sur son certificat de décès, était inscrit comme cause du décès: covid. Elle est retournée rendre compte de l’erreur; il lui a été répondu qu’il ne s’agissait pas d’une erreur mais que lorsqu’ils déclaraient un mort « covid », ils touchaient une prime….

Répondre
Van gool 4 novembre 2020 - 9 h 33 min

Pouvez vous me donner le nom ou les noms de ce complexes de vitamines associant zinc selenium vitamine c b etc merci encorr

Répondre
Bachiri Monique 4 novembre 2020 - 9 h 21 min

Comment faire si je suis atteinte te pour me faire traiter à l hydroxichloroquine. A qui s adresser??

Répondre
Bachiri Monique 4 novembre 2020 - 9 h 18 min

Pourquoi ne vous unissez vous pas pour arrêter cette mascarades ? Vous êtes de plus en plus nombreux, alors agissez! Et nous suivrons.

Répondre
lee a hing 4 novembre 2020 - 9 h 01 min

Tout cela questionne ….

Répondre
Julien virginie 4 novembre 2020 - 8 h 37 min

Bonjour,
Il y a quelque chose qui m’échappe..
Pourquoi l’état ment?
Quel est le but d’annoncer des chiffres faux sur le nombre de mort par jour lié au covid?
Je ne comprends pas..

Répondre
Lenoble Sylvie 4 novembre 2020 - 15 h 30 min

Bonjour Virginie, si l’Etat ment – et il a déjà menti, avec les masques, la chloroquine, etc..- c’est qu’il a quelque chose à cacher…..
– l’abandon total de l’hôpital( de moins en moins de lits, de médecins, d’infirmières ( se rappeler de leurs grèves depuis plus de 2 ans dénonçant leurs conditions de travail)
– l’économie déjà exsangue depuis plusieurs années avec un chômage galopant …. le Covid en portera la responsabilité
-leur faillite politique et incapacité à faire face à une crise ( sanitaire ou pas….) avec ordres et contre -ordres sur les mesures à prendre…
– leur déni de la démocratie et des libertés des individus de décider ce qu’il leur parait bons : travail, santé ( homeopathie, médecines douces ou alternatives, refus des vaccins actuels,….)
– leur volonté de tout contrôler
-leurs conflits d’intérêt évidents avec les labos pharmaceutiques et groupes financiers….
– etc, etc
On peut mettre aisément un nom sur tout cela et on y va tout droit si on ne se rebelle pas !
Soyez forts et fortes…chaleureusement. Sylvie

Répondre
DARRACQ 4 novembre 2020 - 8 h 25 min

VOUS ME LES GONFLEZ DEFINIVEMENT !

Répondre

Laissez un commentaire