Magnifique ! le Pr Raoult crache le morceau

C’est officiel : nous avons désormais un porte-voix médiatique et puissant : le Pr Raoult !

Certes, il ne défend pas les médecines naturelles (ce qui ne l’a pas empêché de confirmer ce que je vous disais sur l’importance du zinc contre le Covid-19).

Mais ce qui compte, c’est que le Pr Raoult a compris que notre système de santé est perverti… et il n’hésite pas à le dire à la France entière !

Vous ne pouvez pas imaginer à quel point je suis heureux de l’entendre dire haut et fort ce que je dénonce depuis des années.

Lisez bien cette lettre jusqu’au bout, et transmettez-là à vos proches, vous allez voir que ses révélations sont absolument décisives :

L’hallucinant COUP MONTÉ contre la chloroquine

Dans ma dernière lettre, je rappelais que l’hydroxychloroquine est un des médicaments les plus sûrs qui existent.

Je vous disais que, très bizarrement, les médias et les autorités de santé ont essayé de vous inquiéter sur la « dangerosité » de cette molécule.

Pour le Pr Raoult, c’était du « délire », et même, « l’histoire la plus fantasque qu’il a entendue en médecine de sa vie ».

La semaine dernière, on est encore monté d’un cran dans ce délire, avec l’étude publiée dans le Lancet.

Cette « étude » annonçait que l’hydroxychloroquine provoquerait 30 % de morts en plus !

Tout de suite, je vous ai dit que c’était une étude « poubelle », « truquée ».

Pour une raison simple : des essais cliniques randomisés comportant des milliers de patients sont réalisés en ce moment même en France (Discovery), en Grand-Bretagne (Recovery), en Europe (Solidarity) et au Canada.

Toutes ces études sont d’une qualité infiniment plus grande que celle du Lancet, car ce sont de vrais essais cliniques, avec de vrais malades (et non pas un « traitement statistique »).

Or aucune de ces études sérieuses n’a observé de « surmortalité » avec l’hydroxychloroquine, sans quoi ils auraient arrêté l’essai depuis longtemps.

Bref, il était évident dès le départ que cette étude du Lancet ne valait rien.

Mais plus on avance, plus on découvre l’ampleur du « bidonnage » :

  • Dans cette étude du Lancet, le nombre de morts australiens du Covid-19 était juste délirant, impossible –  « une erreur », ont fini par avouer les auteurs, qui avaient classé un hôpital asiatique comme « australien » !
  • Autre bizarrerie statistique, l’étude trouve qu’il y a exactement autant de fumeurs ayant le Covid-19 en Asie, aux Etats-Unis ou en Europe, ce qui est totalement invraisemblable !

Pire : des hôpitaux du monde entier se demandent comment les auteurs de l’étude ont pu se procurer des chiffres sur leurs propres patients, alors qu’ils ne les ont communiqués à personne !

Tout cela est tellement étrange que le Pr Raoult s’est demandé publiquement si ces chiffres n’ont pas été inventés, purement et simplement !

Au total, le Pr Philippe Froguel, professeur au CHU de Lille et à l’Imperial College de Londres, a dit tout haut ce que pensent tous les scientifiques sérieux :

« Je ne suis pas pro-Raoult mais l’étude publiée par The Lancet, c’est une merde »[1].

L’étude du Lancet : un « assassinat en règle » du Pr Raoult et de son traitement

Mais il reste à comprendre quelque chose qui paraît incompréhensible :

  • Pourquoi un journal aussi prestigieux que le Lancet a accepté de publier une étude aussi manifestement « bidonnée » ?
  • Pourquoi l’Organisation mondiale de la Santé s’est-elle précipitée pour « suspendre les essais » sur l’hydroxychloroquine, alors qu’on savait dès le départ que les conclusions du Lancet sur le danger de ce médicament étaient fausses ?
  • Pourquoi le Ministre de la Santé Olivier Véran en a-t-il profité pour interdire l’hydroxychloroquine aux malades ?

La raison est effrayante : tout est fait pour empêcher de prouver l’efficacité de ce vieux médicament.

On veut « tuer la chloroquine », a déclaré le Pr Froguel, qui n’est pourtant pas du tout un défenseur de ce médicament.

Ce « meurtre » est bien expliqué par le Dr McDonald, qui dirige une étude clinique au Canada : 

« La publication des résultats du Lancet est problématique pour les essais cliniques randomisés et à double insu dont la méthodologie est meilleure, car, d’une part, plusieurs de ces essais vont probablement s’arrêter, et d’autre part, ils auront désormais plus de mal à recruter des patients, alors que, pourtant, ils allaient fournir des résultats beaucoup plus fiables »[2]

Même diagnostic pour la Dr Luanne Metz, coordinatrice d’une autre étude clinique appelée « HOPE COVID-19 » :

« L’étude du Lancet risque de changer la perception qu’auront les patients de ce médicament. Si les patients croient qu’il est dangereux, ils auront peur de participer à notre étude et nous aurons du mal à recruter de nouveaux participants. Il sera ainsi assez difficile de poursuivre l’étude ».

En clair, l’étude du Lancet a réussi son objectif : torpiller les essais cliniques en cours !

C’est d’autant plus regrettable que certaines études, comme HOPE COVID-19, avaient l’immense mérite de tester l’hydroxychloroquine au tout début de la maladie, comme le recommande le Pr Raoult !

A Montpellier, l’étude Covidoc était la seule en France à tester le protocole Raoult dans son intégralité : l’hydroxychloroquine et l’azithromycine, en début de maladie.

Mais c’est fini, on n’en connaîtra jamais les résultats !

Voici ce que vient de déclarer Jacques Reynes, patron du service des maladies infectieuses du CHU de Montpellier :

« Lundi 25 mai, j’ai reçu un mail de l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), et j’ai suspendu immédiatement les essais.

Si on en reste là, on n’aura pas de réponse sur l’intérêt du traitement. L’étude du Lancet est un « assassinat » en règle. »[3]

C’est tout simplement terrible, scandaleux.

Maintenant, j’en arrive à la partie la plus importante de cette lettre.

Je demande toute votre attention, car ce que je vais vous révéler va bien au-delà de la question de la chloroquine et du Covid-19.

Vous le savez : parmi les responsables de cet « assassinat », il y a l’industrie pharmaceutique.

Je vous ai déjà parlé des conflits d’intérêts et de l’influence des laboratoires comme Gilead ou Abbvie.

L’influence de Big Pharma est énorme, délétère… mais elle n’explique pas tout.

Il y a aussi beaucoup de scientifiques sans liens d’intérêts directs qui ont participé à ce « délire » contre l’hydroxychlorquine.

Alors pourquoi ? Comment est-ce possible ?

La raison est que derrière la crise actuelle, il y a un modèle économique totalement perverti.

Et là encore, c’est le Pr Raoult qui l’explique le mieux :

Un exemple éclatant : l’azithromycine contre le ZIKA

Prenez l’affaire du virus Zika, racontée par le Pr Raoult dans son livre récent, Epidémies : vrais dangers et fausses alertes.

Le Zika est un virus qui peut causer de graves malformations du fœtus, lorsqu’il infecte des femmes enceintes.

Or, comme l’explique le Pr Raoult, il pourrait exister une solution simple et peu coûteuse :

« J’ai suggéré à Didier Musso de tester un antibiotique dont on sait qu’il fonctionne souvent sur les virus ARN : l’azithromycine, un médicament banal que l’on donne fréquemment aux enfants et aux femmes enceintes.

Ce médicament marche parfaitement sur le virus Zika, d’ailleurs une autre équipe a publié sur un modèle expérimental l’efficacité de ce même traitement.

Mais Didier Musso, qui est pourtant l’homme le plus connu dans tout le domaine du Zika, m’a expliqué que ce travail que nous avions réalisé en commun a été le plus difficile à faire publier parmi tous ceux qu’il avait proposés jusqu’alors ».[4]

Donc, un chercheur reconnu internationalement aurait trouvé une solution efficace et sans risque contre le virus Zika… et il a eu les pires difficultés à la faire connaître ??

Comment est-ce possible ? Voici la raison de fond, donnée par le Pr Raoult :

« Trouver une solution simple, avec un médicament ancien pour un problème nouveau, est quelque chose qui est difficilement envisageable dans nos sociétés.

Pour le Zika, l’azithromycine est un médicament extrêmement prometteur chez les femmes enceintes.

Mais non : il fallait du nouveau, et dès l’alerte lancée sur le virus Zika, des sommes pour trouver de nouveaux traitements étaient distribuées par millions.

Et si un chercheur rusé publiait tout ça, expliquant que c’était inutile, que ces millions ne serviraient pas directement à ça et qu’il suffisait d’employer un médicament générique, cela mettrait en l’air des décisions politiques importantes et des financements majeurs, et donc irait totalement à contre-courant. »

Et c’est exactement la même histoire avec l’hydroxychloroquine !!!

« Cela n’intéresse personne d’utiliser des médicaments anciens »

Tout le système économique de la santé repose sur les « remdésivir » et « kaletra », ces nouveaux anti-viraux hors de prix.

Alors si un Professeur barbu de Marseille a le malheur de dire qu’un médicament vieux de 50 ans peut être efficace, c’est tout notre système qui risque de s’effondrer !

« Cela n’intéresse personne d’utiliser les anciens médicaments connus et tombés dans le domaine public », avait expliqué le Pr Raoult sur BFM TV.

« C’est la course en avant technologique. Avec des brevets qui durent très peu de temps (20 ans), il faut trouver une nouvelle molécule pour faire de l’argent. »

« Tout notre modèle scientifique et économique est basé sur le développement de nouvelles molécules. C’est une affaire financière et culturelle : l’idée qu’on va répondre à chaque fois avec une molécule extrêmement chère. »

Oui, tout notre système de santé est fondé là-dessus… y compris les honneurs et les gloires pour les chercheurs !

« Avec la chloroquine, on coupe l’herbe sous le pied de plein de gens qui rêvaient de décrocher le Prix Nobel pour avoir trouvé un nouveau médicament ou un nouveau vaccin », avait ironisé le Pr Raoult.

Vous comprenez pourquoi nos grands pontes n’ont même pas besoin d’être financés directement par Gilead pour s’opposer aux anciennes molécules peu coûteuses.

C’est 95 % de la recherche mondiale… donc 95 % des scientifiques qui sont financés, directement ou indirectement, par Big Pharma…

…donc si on mettait un coup d’arrêt à ce système perverti, tout ce petit monde scientifique perdrait énormément d’argent et de prestige !

Et le pire, c’est que la recherche actuelle se concentre sur ce qui rapporte, et non sur ce qui soigne !

Cela peut paraître fou, mais pour faire du profit, il n’y a rien de pire qu’un médicament qui guérit.

Ce n’est pas moi qui le dis, mais la banque d’affaires Goldman Sachs, qui l’a expliqué noir sur blanc dans un rapport intitulé « Guérir les patients est-il un business modèle soutenable ? »[5]

La réponse des financiers de Goldman Sachs fait froid dans le dos : c’est NON !

« Les remèdes qui guérissent immédiatement représenteraient un intérêt formidable pour les patients et la société, mais pourraient être un obstacle pour ceux qui cherchent un cash flow financier durable ».

Et voilà comment la recherche scientifique est détournée de l’intérêt général depuis des années.

Un vaccin contre le Sida ou contre le Covid-19 ? un « défi idiot »

Prenez la quête d’un vaccin contre le Sida.

Depuis des années, le Pr Raoult se montre très critique sur l’intérêt de chercher un vaccin contre cette maladie, pour une raison simple et évidente[6].

Contrairement à la grippe ou à la rougeole, le sida ne crée aucune réponse immunitaire naturelle… ce qui rend particulièrement peu probable la capacité des scientifiques à en fabriquer une, de toutes pièces !

Mais les vaccins sont un business hyper juteux, car ils touchent la totalité d’une population (et pas seulement les malades), avec des « rappels » à intervalles réguliers.

Voilà pourquoi Big Pharma s’acharne à essayer de trouver de nouveaux vaccins : il y en a plus de 150 en préparation, alors que nous n’en avons absolument pas besoin !

Et ce qu’il faut réaliser, c’est que ces recherches font vivre des milliers de scientifiques à travers le monde.

Dans le cas du Sida, les milliards dépensés pour trouver un vaccin n’ont servi à rien pour la société… mais ils n’ont pas été perdus pour tout le monde !

Et il n’y a que des « renégats » comme le Pr Raoult qui osent le dire haut et fort :

« C’est une des raisons pour lesquelles une partie de la communauté scientifique du Sida me déteste, car si les gens me croient, cela va leur couper une source qui leur a permis de dépenser des milliards »[7].

Vous comprenez mieux, à présent, le tir de barrage contre le Pr Raoult ?

Aux yeux du « système », il est doublement fautif : non seulement il propose un médicament ancien et peu coûteux plutôt qu’une molécule nouvelle et juteuse…

…mais en plus, il ne croit pas du tout à l’intérêt de chercher un vaccin contre le Covid-19 – alors que cela occupe en ce moment même des milliers de scientifiques partout dans le monde :

« Il est déjà difficile de vacciner correctement contre la grippe, alors contre un nouveau virus… Honnêtement la chance qu’un vaccin pour une maladie émergente comme le coronavirus devienne un outil de santé publique est proche de zéro. »[8]

Vous voyez, ce n’est pas seulement les profits de Big Pharma qui sont en jeu… mais le financement et le prestige d’une grande partie de la communauté scientifique !

« Si vous dites maintenant, alors qu’on dépense des centaines et des centaines de millions pour trouver des nouvelles molécules, qu’il suffit de recycler des molécules anciennes qui sont génériquées et qui ne coûtent rien, vous sciez toute une branche de la science qui s’est développée depuis 20 ans et donc vous avez les plus grandes difficultés à trouver des gens qui regardent cela avec un œil favorable », a expliqué le Pr Raoult sur la chaîne I24news.

Comme le Pr Raoult est un médecin « classique », il pense surtout aux (vieux) médicaments.

Mais ce qu’il dit là est encore plus vrai pour des molécules naturelles hyper prometteuses, comme les huiles essentielles, la quercétine ou la plante Artemisia Annua !

Voilà la vraie cause de l’hostilité vis-à-vis des médecines naturelles !

Écoutez-bien ce que dit le Pr Raoult :

« Si, ce qui est possible, l’hydroxychloroquine est un médicament relativement général pour les infections virales respiratoires, cela veut dire qu’on avait quelque chose sous la main depuis 70 qu’on n’a pas testé.

Il est possible qu’il y en ait d’autres, de molécules aussi banales, qu’on n’a jamais testé, et qu’on n’a pas testé des molécules qui marchaient. »

Et en effet, je peux vous le confirmer ! 

Dans le domaine de la santé naturelle, quantité de molécules hyper utiles n’ont pas été testées correctement, car cela ne rentre pas dans le « modèle économique ».

Et le monde scientifique ne veut surtout pas changer de système, car ce serait reconnaître qu’il s’est dramatiquement fourvoyé depuis au moins 30 ans !!!

Cela jetterait donc le discrédit sur toute la recherche médicale… et tous nos grands pontes qui profitent de ce système depuis des années !

Conclusion du Pr Raoult :

« Tout cela heurte un modèle économique (pas seulement des intérêts) : comment développer une molécule qui n’est plus rentable ?

On ne sait pas le faire dans notre monde.

On a développé des molécules nouvelles, mais comment développer des molécules qui sont anciennes ?

On ne sait pas bien le faire, donc il y a une hostilité par rapport à cela. »

Encore une fois, cette hostilité est encore pire vis-à-vis des molécules naturelles !

Non seulement les remèdes naturels ne rentrent pas dans le « modèle économique », puisqu’ils ne sont pas brevetables…

…mais en plus, les molécules naturelles sortent totalement du « logiciel de pensée » de la plupart des médecins…

…y compris d’un grand Professeur non-conformiste comme Didier Raoult !

Mais peu importe, ici, que le Pr Raoult ne soit pas un fervent défenseur des médecines naturelles.

Ce qui compte, c’est qu’il décrit notre système de santé avec une force et une lucidité extraordinaires !

Et ce qu’il a observé sur des médicaments anciens et génériqués, comme l’hydroxychloroquine et l’azithromycine…

…nous le constatons tous les jours avec des molécules naturelles très efficaces mais totalement ignorées des médecins !

Alors faites passer le message !

C’est une occasion historique d’ouvrir les yeux aux Français, car le Pr Raoult est écouté dans toute la France !

Transmettez cette lettre autour de vous, vos proches vous en remercieront.

Enfin une explication à l’incompréhensible !

Enfin une explication à l’hostilité des médias et de l’establishment médical contre l’hydroxychloroquine.

Enfin une confirmation magistrale des vraies raisons du rejet des solutions naturelles !

Bonne santé,

Xavier Bazin

Sources

142 commentaires

Petra Seitz 25 juin 2020 - 20 h 15 min

Cher M. Raoult, merci beaucoup pour votre vote! Je suis allemand et nous avons Dr. Wodarg, qui se moque de l’hydroxychloroquine parce qu’il utilise la panique pour expliquer dans les vidéos que les Noirs qui sont déficients en enzymes et peuvent alors prendre de l’hydroxychloroquine. Comment peut-il raconter de telles conneries en toute impunité? Ayant travaillé en tant que médecin pendant des années et siégeant également au conseil d’administration de Transparency International, il devient évident qu’il travaille finalement pour Big Pharma. Nous avons besoin d’un Didier Raoult en Allemagne! Je vous souhaite le meilleur, Petra Seitz

Répondre
bouvanier 11 juin 2020 - 20 h 16 min

je suis un ancien combattant en Algérie dans les années 1959, 1961 dans le sud de ce pays, et l’armée pour nous protéger du paludisme nous obligeait de prendre 1 cachet de nivaquine et 2 cachets de sel contre la déshydratation. Je ne pense pas que l’armée nous ait donné ces médicaments s’ils avaient été dangereux. De plus j’ai quand mème pris le paludisme et en France en 1969 j’ai été obligé d’en reprendre, et je ne suis toujours pas mort !!!!!!!

Répondre
jean-louis cosquer 10 juin 2020 - 21 h 33 min

Quel scandale, que fond nos politiques, rien,
c’est à se demander s’ils ne sont pas en cheville
avec les laboratoires, Bravo pour le Professeur
Didier Raoult

Répondre
Piess Sonja 10 juin 2020 - 13 h 49 min

Environ 260 plaintes sont déposées pour homicides involontaires causés
par les autorités, et certains scientifiques avec la complicité des medias dominants. J’accuse ce monde d’homicides volontaires, ils etaient conscients que l’enjeu est le profit de l’oligarchie dont ils font parti.
Sans le Pr Raoult j’aurai plongé dans la dépression, dans une panique, un stress sans précédent. Merci à cet homme, la France doit être fière d’avoir un tel savant. Paradoxe nous ne pouvons bénéficier de son traitement.

Répondre
Piess Sonja 10 juin 2020 - 13 h 39 min

Environ 260 plaintes sont déposées pour homicides involontaires causés
par les autorités, et certains scientifiques avec la complicité des medias dominants. J’accuse ce monde d’homicide volontaire, ils etaient conscients que l’enjeu est le profit de l’oligarchie dont ils font parti.

Répondre
ROQUES Clo 9 juin 2020 - 21 h 13 min

Bonsoir Professeur. Je suis une personne qui a quelques problèmes de santé :
hypothyroidie (maladie de Hachimoto), cardio vasculaires, arthrose déformante, fibromyalgie, allergies et oedèmes de Quincke spontanés .. bref, lorsque j’ai un nouveau médic. à prendre, j’ai tjrs peur de faire un oedème de Quincke, car
malheureusement cela s’est déjà produit avec les génériques… Je ne me fais pas vacciner contre la grippe à cause de cela, et je n’ai pas l’intention de le faire lorsqu’il y aura le vaccin contre le COVID.. On vit un siècle pervers et malsain, un monde d’arrivistes, de tricheurs, d’hypocrites, d’avides d’argent avec un seul objectif de s’enrichir….
Bref, on vit dans la méfiance…..
Par contre, M. Raoult, j’ai un grand respect pour l’homme que vous représentez, qui prend ses responsabilités, qui dit la vérité, qui n’a pas peur de parler de ces magnats de la finance qui sont présents dans tous les domaines, de tous ces profiteurs et menteurs qui profitent du monde de la santé et du sanitaire ….. et qui nous écrasent et nous mènent par le bout du nez…..
J’ai grande confiance en vous, et j’ai tjrs dit à ma famille, que si j’avais le COVID, je voulais être soignée avec votre traitement, malgré l’avis contraire de mon médecin !!!…. Je sais TB que les labos cherchent à s’enrichir à n’importe quel prix et à n’importe quelle condition avec les nouveaux médicaments…. C’est là leur unique projet !! Les médecins aussi sont « achetés » par les laboratoires qui proposent les nouveautés, et je me doute que bon nombre de médecins sont soudoyés et rentrent dans leur combine, avec un large remerciement des labos …..
M. Raoult, une question qui me tracasse, c’est de savoir si avec mon pb cardio vasculaire, y a t-il un traitement pour éviter les inconvénients qui sont dénoncés, lorsque on prend votre traitement contre le Covid, et sont-ils fondés concernant les pbs sur le coeur, les poumons ??….. existe-t-il un traitement pour les éviter ??
Je suis en toute confiance sur vos connaissances épidémiologiques, je crois en votre sincérité et honnêteté, et mon regret, est de constater que nous sommes entourés d’un monde de sangsues, d’arrivistes, d’hypocrites, de malhonnêtes, de jaloux, d’envieurs, et avides d’enrichissement à n’importe quel prix !! et sans état d’âme !!…Sans parler des politiques qui sont d’une nullité et d’une totale incompétence, d’un mépris époustouflant du peuple, d’un enrichissement fait sur le dos des travailleurs qui triment, et tous ces systèmes de directeurs de la Santé, Ministre de la Santé, directeur Général de la Santé,
directeur de la Haute Autorité de Santé, les directeurs des Agences Régionales de Santé, le directeur de l’Agence Nationale Sanitaire,etc,etc….. à quoi servent tous ces bureaucrates « cols blancs » qui coûtent cher à la Nation et qui sont grassement payés à ne prendre aucune responsabilité ??? A quoi servent-ils au juste ?? C’est un monde d’improductifs qui se prend pour le dessus du panier et qui est puant d’orgueil et de mépris, mais quel est donc le résultat de leur travail ???
Y-a-t-il un résultat seulement ?? A quoi servent-ils exactement ? Que font-ils comme tâche importante ??
QUELLE HONTE ET QUEL GACHIS CETTE FRANCE GOUVERNEE par des Nuls, Destructeurs d’usines en tout genre qui faisaient la richesse du pays et la fierté d’un savoir-faire ….. tout à disparu de nos terres pour aller à l’étranger car le coût du travail est beaucoup moins cher …. mais tellement moins bien fait aussi !!! Au moins, tous
ces travailleurs cotisaient pour la retraite …. qui
« demain » n’existera plus pour nos jeunes …. le
relais sera pris par des caisses privées à prix cher que tous les salariés ne pourront pas se payer….

Si je peux me permettre, M. Raoult, ne changez rien ; soyez vous-même car vous n’aurez jamais honte de vous-même, et vous serez la fierté des vôtres et des patients qui vous font confiance. Bravo pour le vrai et pour le formidable Médecin Chercheur que vous êtes, et croyez bien que c’est ainsi que l’on vous apprécie et que l’on vous respecte !
Bien sincèrement, une humble personne qui est totalement d’accord avec vos jugements sur notre société mal dirigée et qui vous admire et vous fait confiance. La Société d’aujourd’hui est perdante à tout point de vue, et le peuple d’en bas (pour reprendre la phrase de Raffarin), en prend bien conscience. Contrairement à ce que
pensent nos politiques, les français ne sont pas
bêtes !!! et ils réfléchissent ….

Répondre
Rollet 9 juin 2020 - 13 h 29 min

MERCI des milliards de fois pour nous tous ,les humains.

Répondre
LOUPIA jean claude 9 juin 2020 - 7 h 00 min

e Michele RIVASI deputée europeenne:(interwiev)
Les labos achetent tout le monde:!
– EVIN financé par Fabre
– NALLET Labos Servier
– BARZAC labo fondation JFK
– UBER Elisabeth labo Fournier
– BARNIER biomeyrieux
Les prix des medocs avec l ‘Italie presentent des differences enormes , les generiques aussi .
le president de la HAUTE AUTORITE de SANTE a perçu plus de 200000 e de differents labos

Répondre
Mireille BOUJET 8 juin 2020 - 16 h 33 min

C’est dramatique de constater que la santé est plus rentable que source de guérison. Comment peut-on agir pour que nos dirigeants politiques ne soient plus concernés ou actionnaires auprès de nombreux laboratoires pharmaceutiques ? N’est-il pas valorisant de faire des économies avec de « vieux » médicaments efficaces ?

Répondre
Mireille BOUJET 8 juin 2020 - 16 h 30 min

C’est dramatique de considérer que la santé doit être « rentable ». A quoi sert le serment d’Hippocrate ? Comment peut-on agir pour détruire ces pensées négatives de nos dirigeants et surtout de ceux qui sont directement concernés car actionnaires de beaucoup de laboratoires ?

Répondre
DHORNE 8 juin 2020 - 8 h 14 min

Mon avis, il vaut ce que ceux qui le lirons voudront en faire…!
Des magouilleurs, il y en a partout…!
Des POUR….
et des CONTRE…

Répondre
dejous 7 juin 2020 - 20 h 04 min

que de vérité dans tout ce texte Merci.

Répondre
george vick 7 juin 2020 - 17 h 53 min

bravo pour cette étude qui a le mérite d’être claire
et peut-être exhaustive. Elle met en lumière l’aspect
assez moche de l’attitude des grands labo. Si on se demandait pourquoi des affections assez bénignes
ne pouvaient être éradiquées on a la réponse ! En effet il est plus rentable de soulager mais sans guérir de cette façon on s’attache un patient pour longtemps

Répondre
Serge Avermidding 7 juin 2020 - 10 h 52 min

Rapport exhaustif tournable de EMA KRUSI :
LES MENSONGES DE NOS GOUVERNANTS EN LIVE • LE SOMMET GAVI 2020 POUR LES VACCINS • DES CHIFFRES QU’ON NE VOUS MONTRERA JAMAIS
👉https://www.youtube.com/watch?v=VrOqnmoyuhI

https://www.cdc.gov/…/do…/appendices/B/excipient-table-2.pdf

https://www.revmed.ch/…/Vingt-annees-de-lutte-contre-le-can…

https://childrenshealthdefense.org/…/the-measles-vaccine-n…/

THE LANCET SALIM LAÏBI
https://youtu.be/NyD-Cjqg4B0

Répondre
CANONERO 6 juin 2020 - 18 h 05 min

Avez-vous les moyens de donner un grand coup de pied dans la fourmilière que représente l’ensemble de la santé en France

Répondre
Paul Atrëides 6 juin 2020 - 16 h 50 min

Big Pharma : un ramassis nauséabond de gens qui ne pensent qu’à amasser des montagnes d’argent au détriment de gens qui ont un besoin urgent d’être soignés et qui ne peuvent pas, trop souvent malheureusement, en profiter par manque d’argent.
Aucun gouvernement n’aura le courage de réguler ce « marché économique » qui ne profite qu’à quelques requins égoïstes qui ne pensent qu’à une seule chose: en amasser toujours plus et encore plus.
On comprend pourquoi le professeur Raoult est l’homme à abattre par tous les moyens.

Répondre
Haid 5 juin 2020 - 23 h 00 min

Quand on va à l’encontre de l’establishment… avec look d’artiste….c’est déjà mal parti.!!!

Répondre
werth 5 juin 2020 - 21 h 21 min

Il est grand temps que les français se réveillent, nos gouvernements de corrompus nous mentent, idem pour les grands médias. Désobéir est devenu un ordre, allez chercher les informations là où elles sont réelles, boycotter la télé et les journaux, reprenez votre liberté, prenez l’air, mais sans masque…

Répondre
Mariotti 5 juin 2020 - 18 h 35 min

Ce son tous des voyoux !! Des profiteurs
Des rapaces est voraces pas capables de trouver un médicament qui soigne est qui guéri les malades le Professeur Raoult a fait ces preuves et reconnu mondialement Soutenons le pour l’aider à évincer tous c’est voyoux véreux et les empêchés de nuire !!! Et faire condamner c’est profiteurs !!

Répondre
baradat 5 juin 2020 - 13 h 20 min

Bravo Pr. Raoult ! La France est pourrie pas l’argent.C’est la seule chose qui pousse nos dirigeants. Mon entourage et moi avons foi en vous.

Répondre
nicloux marinette 5 juin 2020 - 11 h 15 min

j ai confiance au docteur raoul merci pour les informations

Répondre
Lenglin 5 juin 2020 - 8 h 32 min

Mais quand donc aurons nous juste droit à la vérité et non à une guerre d’égaux démesurés et à cette avidité croissante au fric.
Personnellement j’ai nettement tendance à croire en la bonne foi et en la sincérité du professeur Raoult.

Répondre
Basile Bolide 4 juin 2020 - 21 h 53 min

Les ficelles sont d’une grossièreté inégalée.
On a compris très vite, Lancet va plonger…
Il serait également, intéressant de savoir,si en
réanimation,et soins intensifs,des antiviraux ont
été administrés,de façon systématique,et avec quels bénéfices et effets indésirables.

Répondre
beuret 4 juin 2020 - 20 h 24 min

pour moi, le professeur Raoult est tres serieux et competent, mais il contre trop de gros magnats de l’industrie pharmaceutique

Répondre
corda 4 juin 2020 - 18 h 39 min

Le monde est devenu un vaste laboratoire dont le but est de nous rendre et de nous maintenir malade. On nous demande de donner nos corps à la médecine. nous sommes des cobayes. Ce monde est mortifère.

Répondre
marcolla j paul 4 juin 2020 - 15 h 52 min

bonjour je suis àfond derriére le professeur Raoult,car il dit la vérité qui est jamais bonne à dire encore bravo tout mon respect

Répondre
POPOT 4 juin 2020 - 11 h 57 min

Merci pour cette synthèse que je trouve très éclairante.
Un point me manque dans ce tour d’horizon, c’est le rôle trouble joué par L’OMS et particulièrement les intérêts de son plus gros donnateur Bill Gates a travers sa fondation.
Si vous avez des informations sur le rôle de cette OMS fonctionnant avec 80% de fonds privés, je suis preneur.
Encore merci pour votre travail qui aide à comprendre le monde de plus en plus compliqué dans lequel nous évoluons.

Répondre
Picot 6 juin 2020 - 8 h 36 min

L’intérêt de Bill Gates est de faire un maximum de profits en vaccinant le monde entier, voire d’introduire une puce dans le vaccin qui nous servirait d’identité numérique et qui servirait le pouvoir afin de nous controler.
Source:
https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/12/19/le-kenya-et-le-malawi-zones-test-pour-un-carnet-de-vaccination-injecte-sous-la-peau_6023461_3212.html?fbclid=IwAR07uvEVsRNB7C7eDRuHdWwPckMQLl_WGp6NOfEle8rxXE0GmZyoUa86bY8

Répondre
Bernard Vanbeselaere 4 juin 2020 - 10 h 46 min

Je présente mes excuses auProfesseur Raoult pour ne jamais l’avoir cru. J’ai testé des médecines naturelles dans mon existence de névrosé. Elles ont été très peu efficaces.
En outre, enseignant d’anglais, je n’ai jamais imaginé que « THe LMancet » pouvait être dans l’erreur.
Bernard Vanbeselaere.

Répondre
thebault 4 juin 2020 - 9 h 14 min

Si ce n’est pas de la folie, c’est quoi, ça ? du boulot pour ceux qui bossent

> Et à tous ceux-là, il faut ajouter le comité scientifique (dont nous n’avons jamais vu un seul des membres) créé pour suivre cette pandémie….
> Cette épidémie a fait découvrir que nous avions en France :
> * Le Ministre de la Santé
> * Le Directeur Général de la Santé
> * La Direction de Santé Publique France
> * Le Directeur de la Haute Autorité de Santé
> * les Directeurs des Agences Régionales de Santé
> * Le Directeur de l’Agence Nationale Sanitaire
> * la Direction de l’Alliance Nationale pour les Sciences de la Vie et de la Santé : Epidémiologie-France
> * Le Centre National de Recherche Scientifique en Virologie Moléculaire
> * L’ Agence Nationale de sécurité du médicament et de la Santé.
> * Un nombre d’Infectiologues Parisiens incroyablement et anormalement élevés probablement lié au fait que les Virus et les Bactéries descendent de l’avion à CDG et ouvrent leur sièges social prés de l’étoile.
> Mais comme tout cela ne suffit toujours pas ! Et suite à cette Épidémie ,
> Nos Chers Politiques , monstres d’efficacité, de pragmatisme , et toujours soucieux d’économies des finances publiques vont créer :
> – Le Haut Commissariat de lutte contre les Epidémies,
> – Le Haut Conseil de Veille Sanitaire,
> – L’ Agence Nationale de Sécurité de Logistique Médicale,
> – 5 000 fonctionnaires en plus (et les petits copains à placer) et où ça ? : à Paris, évidemment !
> La prochaine fois, on aura peut être des masques (payants) mais il va manquer les gants !
> La Médecine Française croule en effet sous l’administratif centralisé…
> Et pour la mise en place du déconfinement, on nomme un Monsieur déconfinement,
Jean Castex ENA, puisque il n’y avait personne de compétent et disponible dans l’armée citée précédemment.
>
> Faites suivre svp car la coupe déborde !

Répondre
Alain Platel 4 juin 2020 - 5 h 50 min

Réponse à « Raoult crache le morceau ».
Comme à chaque fois, l’auteur de cet assemblage confus de vérités parfaitement connues au milieu d’un tomberau de fadaises voire de mensonges me parait être en réalité le gourou d’une secte qui dérive sur l’océan de l’ignorance. (1) Big Pharma, pour reprendre cette appellation ridicule, génère d’autant plus des bénéfices avec les médicaments anciens comme la chlooquine que les coûts de développement et de fabrication en sont amortis depuis longtemps. Didier Raoult et ses séïdes ont visiblement une dent contre l’industrie pharmaceutique, due au fait que celle-ci ne les a pas désignés comme « conseillers » grassement payés. Si cette affirmation était exacte, il y a longtemps que des molécules comme le paracétamol ne seraient plus en vente, alors qu’elles font les beaux jours des pharmacies. (2) les vaccins sauvent des millions de vies chaque année. Si le développement d’un vaccin contre le sida a échoué jusqu’ici, l’auteur devrait tout de même songer aux patients séropositifs qui espèrent vec angoisse pouvoir un jour bénéficier de tels vaccins. (3) Quel serait le mécanisme d’action cellulaire de la prétendue efficacité de la chloroquine contre des affections respiratoires ? Rien dans cette molécule, dans sa structure moléculaire, dans son absorption, dans son métabolisme ne justifie une telle affirmation totalement gratuite et sans aucune preuve.

Répondre
Behnny 3 juin 2020 - 17 h 36 min

C’est un scandale et une honte pour notre pays la France, je ne vais pas me prononcé sur L’Europe vaste débat, Mais pourquoi n’ont-ils pas laisser les essais thérapeutique du Pr Raoult et du Pr Froguel, comme ils avaient commencé avec ces deux molécules. C’est encore une histoire de fric, en plus un virus Mondial ça génére pas mal de bénéfices.
Ce monde est régie pas le fric, le profit aux dépend des vies de gens…. À bon entendeur

Répondre
Arthur LEBRUN 3 juin 2020 - 17 h 19 min

Marrant de voir les partisans de la médecine naturelle prendre fait et cause pour un mandarin de la médecine qui avait prédit « que le virus ferait moins de morts que les accidents de trottinettes ». L’immense majorité des personnes atteintes de la Covid-19 ont guéries sans aucun traitement. Pourquoi ne titrez vous pas « Covid-19, ne prendre aucun traitement est plus efficace que prendre de la chloroquine » ?

Répondre
Veronique Nybelen Roussey 3 juin 2020 - 14 h 45 min

Impossible de partager le mail « le professeur Raoult crache le morceau » sur facebook . Le site n’existe pas parait il !!! En voyant les commentaires existants je comprends! vais essayer en message « privè » on verra!

Répondre
A. Mansouri 3 juin 2020 - 14 h 36 min

Enfin, le monde et à travers l’un des rares médecins honnêtes et éclairés, qu’est le Pr Raoult , commence à comprendre les véritables enjeux de cette course aux vaccins qui est tout sauf de la philanthropie.
Et comme vous le dites si bien, la tendance actuelle de la médecine n’est pas de guérir le malade, comme il fût autrefois, mais bien de le mettre sous dépendance jusqu’à la fin de ses jours, le seul moyen pour les monstres de la pharmacie de disposer de profits incommensurables oblige.
Vous avez malheureusement raison pour ce qui est de la formation de nos médecins, qui est antinomique par rapport à la médecine conventionnelle et naturelle et quel grand dommage pour la société!
Je vous demanderais de ne pas vous arrêter en si bon chemin et de continuer à sensibiliser les citoyens du monde entier afin qu’ils puissent se soustraire de l’emprise de ces vampires, il y va de leur avenir.
Merci encore et bon courage, vous avez tout notre soutien.

Répondre
Cabane Jean 3 juin 2020 - 14 h 23 min

Autant que je sache, Raoult n’a jamais parlé de médecines naturelles ni d’artémisine, donc dire « Mais ce qu’il dit là est encore plus vrai pour des molécules naturelles hyper prometteuses, comme les huiles essentielles, la quercétine ou la plante Artemisia Annua ! » c’est mettre le pied dans la porte, une pratique de manipulation par amalgame pas très recommandable. Beurk !

Répondre
Laudat Françoise. 3 juin 2020 - 13 h 43 min

SCANDALE !!!
Tout est fait par les pontifs scientifiques pour descendre ceux qui gèrent !
Une honte. La « bête argent » est un danger capital pour l’évolution de l’Humanité.
Tous devons nous mettre derrière Ceux Grands qui humblement défendent la simple, le VRAI que notre Terre Mère nous offre depuis sa création.
BRAVO à Tous qui défendez en prouvant l’efficacité ancestrale des produits naturels. MERCIS !!!!!
Continuez !!!!!!
Françoise.

Répondre
françoise COULLOUETTE 3 juin 2020 - 11 h 31 min

j’ai partagé cet article hier sur Facebook ainsi que l’ont fait plusieurs amis et ce matin tous nos partages sont supprimés donc votre lettre est bien une bombe médiatique. Quel dommage que cela ne soit pas plus publié partout. En tout cas c’est un excellent article. Bonne journée

Répondre
Aredius 3 juin 2020 - 11 h 04 min

Bonjour
mais c’est bien connu qu’il faut ponctionner les assurés sociaux pour réduire « et non boucher » le trou de le Sécu. alors qu’il existe des remèdes ayant fait leurs preuves. Il vaudrait mieux dépenser ces milliards en se concentrant sur les maladies génétiques ou le cancer et ne pas demander aux malades de s’autofinancer au travers de toutes ces campagnes d’appel aux dons.

Répondre
PASTOR 3 juin 2020 - 10 h 42 min

Bonjour,

Je ne parviens pas à partager cette lettre sur facebook ……Censure ?….Probablement ….. Edifiant …..

Répondre
Delaplace 3 juin 2020 - 10 h 35 min

Une chose qu’on ne dit pas : si aujourd’hui des tests prouvaient l’efficacité de la chloroquine, bien des personnes parmi les scientifiques et les politiques, pourraient être traînées devant les tribunaux pour avoir nuit gravement à la santé de la population

Répondre
Chantal 3 juin 2020 - 10 h 27 min

Merci pour vos informations sur la mauvaise foi d’un corps médical vendu aux laboratoires et qui préfère laisser les malades mourir plutôt que respecter le serment d’hypocrate SOIGNER

Répondre
Florence Boudreau 3 juin 2020 - 8 h 00 min

« Erreur d’accès à l’application
Nous sommes désolés, mais l’application que vous essayez d’utiliser n’existe pas ou a été désactivée. »
Voilà le message qu’envoit Facebook…

Répondre
Florence Boudreau 3 juin 2020 - 7 h 57 min

Pourquoi ne peut-on pas publier la Lettre de Corps Esprit sur Facebook??? La lettre qui dit que le prof Raoult crache le morceau…Je suppose qu’on la censurer comme tous les écrits qui tentent de rétablir la vérité…

Répondre
Brain jacques 3 juin 2020 - 7 h 27 min

Voilà une explication extrêmement bien argumentée et qui devrait être lu par tout le monde. C’est cette sagacité là, malheureusement inexistante chez chacun de nous, qui devrait être divulguée à grande échelle afin que les gens ne se comportent plus comme des moutons imbeciles.
Bravo pour cette démonstration très convaincante sur un monde plus qu’inquiétant et qui aurait tendance à prouver que la recherche médicale pour ce qui est de ses réponses médicamenteuses n’a rien de scientifique.
Ce qui me m’interpelle le plus c’est de voir le contraste qui existe entre un personnel soignant si généreux et cette pharmacopée moderne au contraire si vénale et corrompue

Répondre
Lescout 3 juin 2020 - 7 h 07 min

On ne peut pas partager sur fb 😕

Répondre
GASTON HERVIEUX 3 juin 2020 - 6 h 23 min

AU QUÉBEC, LES GENS DÉFAVORISÉS SONT UNE MINE D’OR POUR LA DENTISTERIE QUI N’EST PAS CONTRÔLÉE PAR L’ORDRE DES MÉDECINS DU QUÉBEC ALORS QUE LE SYSTÈME DE SANTÉ PUBLIQUE GÉRÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ DU QUÉBEC PAYE SANS CONTRÔLE LES FRAIS DE DENTISTERIE GRATUIT POUR LES DÉMUNIS ! GASTON HERVIEUX.

Répondre
Martine NICOLAU 3 juin 2020 - 6 h 08 min

Bien sur que le professeur RAOULT a raison
Beaucoup de gens dont moi-meme sont tout
a fait d’accord avec votre analyse.
Cordialement.

Répondre
jacqueline marie 3 juin 2020 - 5 h 48 min

bonjour , je vous signale , bloqués pas possible de partager rouge , triangle , ereur, pas dire la vérité , liberter de pensée différament interdit écoeuré

Répondre
FRANCINE 3 juin 2020 - 5 h 35 min

Vraiment un grand merci au Pr Raoult pour oser dire haut et fort le malaise du systeme economique actuel que beaucoup ressentent. Il n’y a absolument plus de prevention des maladies evidemment parce que cela ne rapporte rien au systeme. Et au dela du systeme de soins completement corrompu et pourri, je denonce aussi toute l’industrie agro-alimentaire qui oeuvre dans le meme sens sans aucun controle sanitaire pour nous rendre encore plus malades. Leur but est de s’eloigner le plus possible du Naturel qui guerit. Le deficit de la secu, les gouvernements le veulent et l’entretiennent, c’est la preuve que l’on a besoin de nouvelles molecules !!!

Répondre
Lagardère 3 juin 2020 - 4 h 57 min

Juste, merci merci merci merci& encore Milles Merci

Répondre
lola 3 juin 2020 - 2 h 53 min

et oui toujours ce big pharma !! et pourtant il y a tant de produits naturels bien efficaces pour plein de maladies!

Répondre
Hannibal 3 juin 2020 - 1 h 31 min

Faites gaffe quand même parce que quand y a eu H1N1 il ne s’est pas fait prier pour recommander le vaccin…

Répondre
huet 3 juin 2020 - 0 h 32 min

Merci pour se soucier de la santé de la population française et merci de respecter le serment d’Hippocrate, cela fait plaisir de voir le Professeur Raoult se battre contre les criminels pharmaceutique et autre, qui ne souhaite que gagner de l’argent et de faire de cette planète un énorme labo!Que la vérité jaillisse de tout part et que les criminels soient mis hors d’état de nuire!

Répondre
Lysis Duvernoy 2 juin 2020 - 23 h 21 min

J’ai partagé sur facebook et ma publication a été enlevée sans aucun commentaire…

Répondre
Jean-Michel 2 juin 2020 - 23 h 09 min

Honte à tous ces pontes, avides d’argent et de notoriété, qui ont vendu leur âme au diable en transformant le serment d’Hippocrate en serment d’hypocrite !
Et Gloire au Professeur Raoult !

Répondre
Bernard Bailleux 2 juin 2020 - 22 h 57 min

Je suis d’accord avec tous ça ceux qui sont contre ce trompent il n’y a qu’a regarder la carte du confinement pour voir que paris était en rouge alors Montpellier était est toujours en vert et c’est comme un médicament c’est pas compatible a tout le monde.

Répondre
Durand 2 juin 2020 - 22 h 27 min

Impossible de transmettre !!!!! dommage interessant pour ceux qui ne savent pas !!!!!

Répondre
YANNICK 2 juin 2020 - 21 h 54 min

voilà une lettre criante et dérangeante de vérité; j’ai essayé de la partager sur facebook mais je tombe sans arrêt sur une « erreur de configuration » ?? je ne peux pas aller plus loin

Répondre
Ph-Jean Darroux 2 juin 2020 - 21 h 26 min

Merci DEUX MILLE FOIS de cette lettre qui va enfin ouvrir les yeux de tous ceux qui vont la lire, de tous ceux qui ne jure que par les labos de Big Pharma si puissants et qui ont soudoye et continue de soudoyer tous les gouvernements de pomper les ressources de la recherche, votre exemple du Sida est incroyable !!!! il va falloir 50 ans pour que la voie des communautés gays soit contre-dite. Je diffuse largement déjà vos lettres et celle-ci est dans l’attente des gens raisonnables. CONTINUEZ!

Répondre
Michel Louis Bastin 2 juin 2020 - 20 h 40 min

merci, c’est bon de relire des choses si intéressantes que l’on nous cache, car la sécurité sociale, sauf erreur de ma part, qui paie ou paiera, c’est nous.
Et quand on évoque Sanofi, cela donne la nausée, les labos de qualité envolés de France, il est temps de rapatrier beaucoup de sociétés en France

Répondre
callens 2 juin 2020 - 20 h 04 min

Bonsoir, je souhaiterai mettre votre dernière lettre concernant le professeur Raoult et l’hydroxychloroquine sur LinkedIn afin de la liker et transmettre à mon réseau. Puis je avoir un lien s’il vous plaît ?

Répondre
VILCOQ 2 juin 2020 - 19 h 58 min

BRAVO Pr RAOULT..

Répondre
WANGERMEE Dominique 2 juin 2020 - 19 h 43 min

Bravo pour cette brillante analyse et votre précieux accompagnement pendant la triste période COVID 19
Le professeur Raoult est un homme libre et il l’a chèrement payé lors de la campagne de dénigrement dont il a été et est toujours victime
Heureusement qu’il existe encore des personnes lucides ! Merci pour tout cela

Répondre
NORBERT LUYDLIN 2 juin 2020 - 19 h 25 min

IL FAUT PORTER PLAINTE POUR ABUS SOCIAUX

Répondre
Kergariou 2 juin 2020 - 19 h 23 min

Les publications de Santé Corps Esprit sont intéressantes mais d’une façon générale beaucoup trop longues pour être diffusées à des gens en activité. A 87 ans, je peux y consacrer du temps, mais quand j’étais moi-même en activité, je n’aurais pas pu le faire.

Répondre
Edy F. 2 juin 2020 - 18 h 17 min

Bonjour. Vous pourriez dire : le Pr Raoult crache ENFIN le morceau, car il est au courant de tout cela depuis très longtemps. Et puis il ne se mouille quand même pas trop dans ses propos, il sait qu’il a trop à perdre lui aussi.
Tout est pourri dans ce système et nous sommes actuellement victimes d’une énorme machination concernant cette pseudo pandémie.
Ce virus n’est pas plus dangereux qu’une grippe ordinaire mais tout a été fait pour terrifier la population mondiale et mettre à bas l’économie. L’OMS est corrompue, les gouvernements à la solde de Big Pharma, des milliards de dollars sont en jeu, la vie humaine ne vaut que par ce qu’elle rapporte, la nature est détruite et les puissants de ce monde, le deep state, se prennent pour Dieu et veulent nous réduire et nous asservir.
Je ne suis pas un complotiste, tout ceci et bien plus encore n’est que la triste et misérable réalité.
Ouvrez les yeux braves gens, réveillez-vous ! Vous êtes manipulés !

Répondre
Danielle Lechevalier 2 juin 2020 - 18 h 02 min

Un grand merci pour tous vos articles et pour le travail de recherche que vous faites pour nous fournir des informations fiables.

Répondre
Odette Margot 2 juin 2020 - 17 h 55 min

Je regrette de devoir vous dire que l’expression de votre titre est super mal choisie.
« Cracher le morceau » s’emploie au sujet d’une personne coupable qui avoue
donc vous comprendrez que si j’aime ce que vous diffusez je ne puisse que vous encourager à changer de titre
cordialement

Répondre
Beldjilali 2 juin 2020 - 17 h 52 min

MERCI A TOUS LES MÉDECINS QUI DISENT LA VÉRITÉ, AU SIÈCLE DES MENSONGES

Répondre
SEVERIN Patrick 2 juin 2020 - 17 h 44 min

vous avez raison, c’est injuste ! j’espère que tous ceux qui cherchent à faire du profits sur la santé seront un jour remis en question sur leur pratique.
merci de cette lettre.

Répondre
ZANZOLA 2 juin 2020 - 17 h 26 min

se battre contre des moulins à vent qui préconisent des traitements très onéreux.
aspirine…………………………

Répondre
LE BRUMANT 2 juin 2020 - 17 h 22 min

proposition, de faire in référendum sur ces traitement et vérifier chiffres à l’appui les pour les contre dans ces débats qui ont quelque chose de pas très éthiques…?!

Répondre
ROSSI 2 juin 2020 - 17 h 18 min

Merci d’une convaincue, pour ma part depuis longtemps, pour avoir soigné mes enfants avec l’homéopathie dès leur naissance (1975 et 1979)) et toujours avec succès pour toutes les maladies et de devoir assister à son déremboursement pour le peu que coûtent les granules me désole et pour les les raisons qui sont les mêmes que celles développées dans votre Lettre . Mais que peut-t’on faire ? C’est le pot de terre contre le pot de fer !!!

Répondre

Répondre
Cayuela Armelle (Présidente de Vaincre Lyme) 2 juin 2020 - 17 h 18 min

Pourvu qu’il soit un jour à l’écoute des lymés et qu’il entende tout ce que nous avons à lui dire !….

Répondre
DESCAMPS François 2 juin 2020 - 17 h 11 min

THE PLANCHET
THE DOLLAR SOAP BORD

Répondre
Bahl 2 juin 2020 - 16 h 52 min

Bonjour, je suis abonnée depuis quelques temps et exaspérée par vos méthodes de ventes presque forcées avec des mails hyper accrocheurs, quand il s’agit de la santé. J’ai trouvé votre lettre chez mon osthéopathe en qui j’ai confiance, mais cette histoire de Raoult et votre insistance à le défendre est la goutte d’eau qui fait déborder mon vase. Je peux à la limite croire que l’étude du Lancet n’est pas conforme mais il n’est pas nécessaire d’être médecin pour comprendre que celles du Pr Raoult ne suivent absolument pas les process en matière de statistiques et d’analyse de résultats. Ma décision est prise, je me désabonne.

Répondre
BERNARD BESSON 2 juin 2020 - 16 h 33 min

A mon petit niveau je pense exactement la même chose. Bravo pour votre lettre.

Répondre
D. VILLAIN 2 juin 2020 - 15 h 52 min

Je suis très très enclin à vous croire car je réalise de plus en plus à quel point le dieu argent possède des disciples prêts à tout pour défendre leur pouvoir insensé, quitte à sacrifier la vie de leurs semblables et celle de la planète entière. Les êtres humains et notre belle Planète bleue ont besoin de bienveillance. Ces disciples, rendus ivres par leur dieu-de-mort n’en possèdent plus aucune. Et comme toujours, ce sont des innocents qui paient le plus lourd tribut à leur folie égoïste. Et après la pandémie, la bourse, ou la vie ?

Répondre
Jean-guy Allary 2 juin 2020 - 15 h 35 min

Un autre aspect du problème est la responsabilité pénale de ce gouvernement et du conseil scientifique sur lequel il s appuie dans l’hécatombe dans les ephads et certains hôpitaux parisiens ou régionaux si l on demontrait que le protocole du professeur Raoult est efficace

Répondre
PERNET Michèle 2 juin 2020 - 15 h 27 min

Merci pour ces informations si précises.
Cela confirme que nous sommes « bernés » et manipulés depuis des années par l’industrie pharmaceutique.
J’espère que des « têtes tomberont » prochainement !!! Il est inadmissible que ce que préconise le Professeur Raoult pour traiter le Covid 19, soit maintenant interdit en France.
Cela fait très peur, si on tombait malade… !
Bien cordialement.

Répondre
Michel françois SIMON 2 juin 2020 - 15 h 21 min

Bien sûr, e Professeur Raoult est un spécialiste MONDIALEMENT reconnu! Que pèsent à côté de lui es journalistes ignares, les professeurs de médecine exerçant leur art dans d’autres disciplines que celles des virus? On fait prendre au public « des vessies pour des lanternes » ! Et en plus nos politiciens encore plus incompétents ajoutent leurs avis et vont même jusqu’à empêcher par la Loi l’utilisation d traitement préconisé par M. RAOULT On est en plein délire!

Répondre
brun 2 juin 2020 - 15 h 17 min

bonjour,
J’ai voulu transférer votre message à une amie: il a été bloqué: message truqué. ????

Répondre
Francis Claude CORDOLIANI 2 juin 2020 - 15 h 12 min Répondre
Saunier 2 juin 2020 - 15 h 12 min

Les labos ? Je pense qu’ils s’engraissent à nos dépends. L’exécutif suit bien sur. Les sommes sont colossales. Hélas nous payons. De molécules 2500 voire 3000 euros qui ne servent à rien. Vive le capital.

Répondre
Pronier 2 juin 2020 - 15 h 02 min

Merci pour ce nouvel article. J’ai voulu le transférer à 2 personnes et l’envoi a été empêché…Or, les adresses étaient bonnes.
Je tiens à vous en faire part.
E.Pronier

Répondre
Chabanne 2 juin 2020 - 14 h 47 min

bonjour, le constat du fonctionnement des groupes pharmaceutique est édifiant. Maintenant, quelles possibilités avons nous pour changer ce système ?

Répondre
Rousseau 2 juin 2020 - 14 h 40 min

Il n’y a pas que le Raoult qui fait l’objet d’attaques.
Depuis 1985, le Collège International d’Étude de la Statique enseigne comment GUÉRIR, pas soulager, le « mal du siècle », c’est à dire ce que l’on appelle les douleurs musculo-squelettiques ou les douleurs posturales.
Ce traitement est purement médical, chaque partie étant enseignée dans toutes les facs du monde mais la synthèse de ces connaissances qui va permettre la guérison est soigneusement occultée.
Les résultats sont d’environ 80% de patients totalement guéris et le reste se partageant entre cas trop avancés et soulagement important.
L’opposition des médias et du corps médical est systématique et totale car la plus grande partie de la population souffre plus ou moins et consomme des anti-douleurs, AINS,tranquilisants, etc.
les praticiens qui OSENT faire ce traitement sont systématiquement attaqués devant toutes les juridictions possibles.
Les attaquants perdent tout le temps mais ils ont réussi à dégoûter et parfois à ruiner les cabinets où l’on fait ces traitement, c’est leur but qu’ils atteignent vu les armées d’avocats dont ils disposent.
Le bien-être des patients ne pèse rien contre les profits ahurissants des labos.
JP R

Répondre
Mr Mairesse 2 juin 2020 - 14 h 27 min

Les laboratoires sont une vraie merde. Ils ont encore eu une belle opportunite de se faire des milliards avec un nouveau virus. Aucune solution comme de coutume ne va en ressortir helas!

Répondre
baguette 2 juin 2020 - 14 h 26 min

Le problème semble être le même en ce qui concerne la malaria.
Les médicaments soulagent mais ne guérissent pas.
Une tante de mon épouse en est morte !
Or, il semble que prendre pendant 7 jour 3 x par jour une tisane d’ artémisia … .guérit définitivement, mais ne rapporte rien à Big Pharma et autres !

Répondre
DANY FOUSSARD 2 juin 2020 - 14 h 16 min

Finalement :le virus existe t il (vraiment ?) (encore?) Un ami à perdu un parent il y a environ un mois : cancer généralisé et soigné comme tel. Le corps a été rendu avec la mention »mort du covid 19  » la famille a demandé à ce que ce soit rectifié , on leur a répondu « impossible, ordre de l’OMS » ! CURIEUX NON ?

Répondre
Leclercq 2 juin 2020 - 14 h 11 min

Une seule phrase :
« prenons un peu de recul dans ce tumulte d’expertises et de contres expertises »

Répondre
J Paul colonna 2 juin 2020 - 14 h 09 min

fidele lecteur depuis des années
je vous remercie pour ces explications qui du coup rendent les choses plus claire.big pharma je savais.
mais tous ce monde scientifique sans lien direct avec eux maintenant je comprend

ps:les titre noir sur fond bleu,pas top top

Répondre
Delaporte 2 juin 2020 - 13 h 18 min

Bravo ! Excellente analyse que je m’empresse de diffuser ! A bas l’infect système pourri !

Répondre
Cristian 2 juin 2020 - 13 h 17 min

Pour info impossible de renvoyer votre message à autrui car : MASSAGE BLOCKED.

On se demande bien pourquoi …

Répondre
Marcial 2 juin 2020 - 12 h 56 min

Merci par votre excellent lettre et merci de nous tenir informer. Il faut que pas seulement les français mais tout le mondé ouvrent les yeux aux manipulations, escroquerie etc. de Big Pharma. C’est vrai j’ai travaillé dans pour un laboratoire très connu et j’ai étais dégoûté de voir et d’ entendre des choses à pas le croire.

Répondre
Lorit 2 juin 2020 - 12 h 38 min

Bonjour, je viens de lire dans le journal régional des Pays de Loire, qu’une équipe dirigée par le Professeur Vincent Dubée, infectiologue au CHU d’Angers, en collaboration avec 36 autres hôpitaux mène une étude intitulée Hycovid, commanditée par la Région Pays de Loire avec un soutien de 300000€, afin d’évaluer « les véritables effets de l’hydroxychloroquine chez les patients contaminés par le Covid-19, car face à l’urgence sanitaire le doute n’est pas permis: ou bien cette molécule permet de traiter efficacement les malades et il faut en généraliser l’usage, ou c ‘est le contraire et il faut évidemment en tenir compte.Estime la Présidente de Region Christelle Morançais. »
Qu’en pensez vous? Cette étude est-elle aussi truquée? En avez vous entendu parler?

Répondre
paul jagla 2 juin 2020 - 12 h 30 min

Lancet est une revue scientifique médicale hebdomadaire propriété depuis 1991 du groupe Elsevier appelé actuellement RELX Group. Ce groupe appartient aux actionnaires suivant: BlackRock Investment Management 6,72%
Invesco Asset Management 4,22%
Legal & General Investment Management 3,45%
Lindsell Trai 3,11%
BlackRock Fund Advisors 2,49%
The Vanguard Group 2,45%
Invesco Canada 1,71%
Artisan Partners 1,42%
Lazard Asset Management 1,30%
Threadneedle Asset Management 1,27%
Les interrêts de ces fonds communs de placements ne sont pas les même que les malades.
Pour info: le chiffre d’affaire de ce groupe en 2019 a été de 8,897 milliards d’euros et les benefices de 23.69 %. La galette est à ce point énorme que laisser des médecins honnettes réveiller le citoyen est tout simplement indigerable pour ces escrocs.

Répondre
Patrice Cottin 2 juin 2020 - 12 h 29 min

La vie est sacrée. Portons plainte pour Crime contre LHumanite des orgueilleux, menteurs et chercheurs de profit

Répondre
Deredec 2 juin 2020 - 12 h 28 min

Un gouvernement qui est au courant de cette complot doit démissionner rapidement l heure est au changement

Répondre
robert RAIBAUD 2 juin 2020 - 12 h 20 min

Pourquoi je ne peux pas copier cette lettre au complet ; elle est bloquée dès la première page. C’est la vérité qui fache !

Répondre
Clairice 2 juin 2020 - 12 h 10 min

C’est bien dommage, j’aimerais savoir la suite des recherches sur la chloroquine, ces labos vraiment , pfff

Répondre
gilberte barcelo 2 juin 2020 - 11 h 49 min

de temps en temps je fais suivre vos mails à quelques
amis; mais cette fois je transmets à tous mes contacts

Répondre
hazout marie-thérése 2 juin 2020 - 11 h 20 min

bonjour,
fervente lectrice des lettres pour la santé
naturelle,j’aimerais savoir quel danger je coure
en ne me faisant pas vacciner contre le virus de la grippe. J’ai 75 ans

Répondre
STAQUET 2 juin 2020 - 11 h 14 min

Edifiant, révélé clairement même si ce type de sujet est connu et parfois fortement soupçonné.
Le Business de Lobbying (les consultants payés pour influencer) est un business lucratif. Il fait vivre des milliers de personnes et de sociétés de lobbying.
C’est donc une preuve indirecte que cela fonctionne, que c’est utile, que cela rapporte.
Ces coûts sont certainement intégrés dans le produit ou service concerné s’il est retenu, commercialisé.
La pharmacie n’est pas le seul domaine concerné.
D’autres domaines le sont, comme par exemple l’Informatique. On peut constater les différents virages pris actuellement sur l’application de type « Stop Covid ».
A Bruxelles, le business de lobbying auprès des membres de la Commission est intense. Il fait vivre beaucoup de Belges et étrangers vivants en Belgique.
La commission représente 27 Pays. Il faut les convaincre tous, puisque les votes se font à l’unanimité.
Il en est de même auprès de tous les gouvernements.
Le dire c’est bien mais ce n’est pas les « écolos » qui trouveront des pistes de solution, même si je les respecte dans leurs comportements et exigences caricaturales souvent. Le Socialisme se transforme en Ecolos … pourquoi pas ?

Répondre
ANGELO BENACQUISTA 2 juin 2020 - 10 h 57 min

merci pour ces précisions et tout mon soutient pour la suite .

Répondre
georges sang 2 juin 2020 - 10 h 56 min

vous avez omis de citer les auteurs de l article du LANCET : nom,titre,activite…pour justifier les critiques

Répondre
Etisno 2 juin 2020 - 10 h 45 min

Bonjour et merci pour cet article.
Vous savez comme moi que la diffusion de votre article est trop restreinte pour réellement faire le Buzz ,malgré sa qualité, alors qu’il le faut ! La Télé n’est pas mieux car trop contrôlée et incapable de faire un article de fond bien documenté. j’ai envoyé un petit message à Mediapart leur exprimant mon étonnement concernant leur passivité sur ce sujet ,qui pourtant serait parfaitement dans leur cible.
juste pour info. Cdt. ES

Répondre
Velluet michel 2 juin 2020 - 10 h 32 min

Merci pour ces réflexions remarquables et que nous devrions tous méditer -Michel Velluet (enseignant-chercheur)

Répondre
HUGEL 2 juin 2020 - 10 h 29 min

Le fait que les laboratoires ne veulent surtout pas que les patients guérissent, transparaît dans une publicité des laboratoires Maylan me semble-t-il: « Maylan vous accompagne dans votre diabète » dit cette publicité. Ce message publicitaire peut sembler rassurant, sauf qu’il sous-entend que cet accompagnement risque de durer le plus longtemps possible.

Répondre
Suzy 2 juin 2020 - 10 h 25 min

Il est évident que les plantes et tout ce qui est naturel dérange les laboratoires. Un producteur d’artemisia explique sur YouTube que lorsqu’il a voulu pour la première fois semer des graines d’artemisia achetées chez un horticole, celles-ci n’ont jamais poussé. Or cette plante n’a aucune exigences et se reproduit abondamment. Il a su plus tard que ces graines destinées à la vente au public sont génétiquement transformées pour ne pas germer !!!
Combien de fois ai-je acheté des graines de tomates en sachets et je n’ai même pas eu une herbe. Depuis? je prépare la fermentation des graines de tomates BIO moi-même, j’en donne et elles poussent. J’ai eu le bénéfice de déguster les tomates avant et pas le désagrément d’avoir payé cher le sachet.
Toute l’industrie du bizness SANTÉ s’emploie à produire artificiel, cher, grand spectre afin de réguler les populations en les révisant à la baisse. Il suffit d’observer le monstrueux manège du coronavirus dans les EHPAD, plutôt que de soigner ils ont éliminé avec le Rivotril et celui-ci est bel et bien fabriqué en laboratoires vous ne risquez pas de le trouver en vous promenant dans un jardin
Le professeur Raoult est un pur, un vrai médecin, alors forcément il dérange le gouvernement et surtout celui de Macron qui n’existe qu’avec le soutien pervers des laboratoires. N’oubliez pas que celui qui a soutenu sa campagne électorale est un grand patron des labos. Il faut bien qu’il lui renvoie l’ascenseur et comme « Jupiter » n’a pas d’âme il n’a que des effets dévastateurs sur les âmes qu’il gouverne … les Français qu’il veut trier et éliminer selon ses propres critères : les vieux, les malades, les handicapés, les hostiles à lui … Rien de mieux que les vaccins pour arriver à ses fins
Alléluia !

Répondre
Charles Grathwohl 2 juin 2020 - 10 h 08 min

Votre analyse ne manque pas d’objectivité et l’on peut y souscrire entièrement.

Répondre
Laroche 2 juin 2020 - 9 h 59 min

Bonjour,
Courageux article à un moment où les médias dans leur ensemble, déforment les propos du prof. Raoult .(l’Hydroxychloroquine « tuent » les malades ou, au mieux, est inefficace… Depuis le début du confinement en France, jamais je n’ai entendu dans les médias que ce traitement était préventif… Merci aussi au Dr Douste-Blazy ancien ministre de la santé qui a dénoncé The Lancet « aucun traitement administré à un mourant etc… ». Le prof. Raoult a ausi dénoncé les 11 vaccins obligatoires de « Mme Je pique tout ce qui bouge », Agnès Buzin…. vaccins responsables de X nombre de morts subites du nourrisson. Il serait bon qu’il y ait une campagne pour annuler ces subventions à Big pharma. Enfin, dernière remarque : est-ce vraiment une mauvaise chose que les USA retirent leur aide à l’OMS ? Si cela pouvait permettre des pratiques plus vertueuses… Nous pouvons rêver.

Répondre
mutez 2 juin 2020 - 9 h 57 min

ATTEINTE D’UNE SCLERODERMIE, JE PRENDS LE PLAQUENIL DEPUIS PLUS DE DIX ANS.
JE ME DEMANDE ALORS SI JE SUIS IMMUNISEE CONTRE LE COVID 19

Répondre
Bill 2 juin 2020 - 9 h 55 min

Et pour les cancers? …. qui est aussi un marché juteux ….

Répondre
BATTAGLIA 2 juin 2020 - 9 h 48 min

La blouse blanche serait-elle vraiment un moyen imparable de porter atteinte impunément à la santé publique pour de l’argent ?
Le droit permet-il vraiment d’interdire de soigner pour qu’une minorité y gagne plus ?
A quand l’interdiction de boire l’eau courante pour en vendre une « moins dangereuse » à grands coups de « preuves scientifiques » ?
Jusqu’où la dérive peut-elle aller pour être convaincue de crime contre l’humanité et être jugée ?

Répondre
Nicolas 2 juin 2020 - 9 h 47 min

L’être humain ne compte rien ce qui intéresse les grands groupes pharmaceutiques c’est l’argent, le fric. C’est pour cela que tous les conflits armés ont été provoqués par la secte appelée « illuminatis » dont les membres sont à la tête des plus grands groupes financier de la planète.

Répondre
Hanriot 2 juin 2020 - 9 h 43 min

Bonjour,
Merci pour vos articles très intéressants.
Juste une petite question qui donnera peut-être de l’eau à votre moulin. Ne vous êtes- vous jamais posé la question de savoir pourquoi nous devons faire tous les deux ou 3 ans des rappels pour les vaccins faits aux chats alors que pour les être humains nous avons des vaccins sans rappels ou très rarement ? J’aimerais comprendre!!
Bien cordialement

Répondre
Khatir Nadia 2 juin 2020 - 9 h 42 min

Merci our ces précisions justes et formelles ouï je crois fermement au professeur Raoult il est formidable merci pour tout ce qu’il entreprend pour notre bien être

Répondre
Dan Néagoé 2 juin 2020 - 9 h 31 min

Il me semble très étonnant que les autres médecins « non engagés » dans le lobby pharmaceutique qui mène le jeu macabre contre le bon sens du Professeur Raoult ne se constituent pas en « partie » juridique et prendre une position explicite, bien sûr avec le concours de la population. J’apprécie quand même l’attitude de l’animateur Pascal- Pro qui essaie de traiter le cas du Professeur Didier Raoult avec un certain respect. Mais les autres, ça rappelle la cabale des bigots du temps de Molière, le fameuse Compagnie du Très Saint Sacrement.

Répondre
AID 2 juin 2020 - 9 h 29 min

salut on appartient a la nature notre mère notre médicament naturel protecteur

Répondre
Badin chantal 2 juin 2020 - 9 h 27 min

Merci infiniment de vous porter défenseur et partisan du professeur Raoult

Répondre
BOYRIE René 2 juin 2020 - 9 h 25 min

Super article ,bravo et merci!

Répondre
Danielle Boucher 2 juin 2020 - 9 h 16 min

Cela est bien triste…tout pour le fric !
Il y a bien longtemps que j’ai adéré aux médecines dites douces. Je constate leur immense efficacité tous les jours. Merci pour votre article, mais je suis entourée de gens très septiques qui ne croient qu’en les scientifiques…. Et je leur dis:  » tapis pour vous ».

Répondre
Denis Deroche 2 juin 2020 - 9 h 07 min

Bonjour,
intéressante information sur les dessous pas très reluisants de la recherche pharmaceutique..
Issu du milieu scientifique (DEA de biologie spécialté RIA en 1975) les études cliniques ont toujours été menées dans la perspective d’une AMM
la plus rapide possible. Dans ce but les équipes médicales sollicitées répondaient dans un délai plus ou moins court en fonction de la somme payée pour une étude dont le protocole favorisait
une conclusion favorable.
Cette situation perdure donc depuis des années sans dénonciation issué du milieu scientifique, médiatique ou du commun des mortels.
Cette pandémie du covid19 montre à quel point,s’il fallait le démontrer, notre gouvernance politique est pervertie, peu fiable quant à l’intéret de tous.
La solution je pense serait de déposer une plainte collective mettant en cause nos dirigeants politiques mettant en péril la santé , trafic d’influence et dénoncer leurs responsabilités afin de leur faire payer le peu de conscience qu’ils tentent de dissimuler depuis 30 ans.
On peu rêver!!
Denis

Répondre
CUNTZ 2 juin 2020 - 9 h 02 min

Les manoeuvres de Macron pour discréditer la Chloroquine sont criminelles.
La responsabilité de cet homme dans le décès de nombreuses personnes est maintenant avérée.
Le masque est tombé. A l’image ciselée qu’il donnait à voir au début de sa mandature s’est substituée celle d’un ambitieux de la pire espèce, manipulateur et démagogue, dénué de tout sens moral.
Après avoir voté pour lui, j’attends maintenant, comme la plupart des Français, qu’il paie le prix de sa forfaiture.

Répondre
ANNE-MARIE KNIERIEMEN 2 juin 2020 - 8 h 51 min

A MADAGASCAR ou je suis née et ou j’y ai vecu 16 ans j’ai ete soignée quand j’ ai eu le PALUDISME et également en prévention à l’ecole je peut dire que ce médicament est sur et efficace et d’ailleurs tous les enfants à partir du primaire y avait droit à raison d’un comprimé tous les samedi avec un bout de banane car c’est très amer
NIVAQUINE c’est de la CHLOROQUINE PURE

Répondre
KOPF 2 juin 2020 - 8 h 50 min

Si un jour, j’attrappe le Covid-19, j’obligerai mon médecin à me prescrire de la chloroquine avant de finir en réanimation ou/et à la morgue !
Je suis attérée que les français se laisse « berner » par tous ces soit-disant chercheurs et labos pharmaceutiques qui se remplissent les poches avec les « dons » des français.

Répondre
Marie-Noëlle KOPF 2 juin 2020 - 8 h 52 min

Si un jour, j’attrappe le Covid-19, j’obligerai mon médecin à me prescrire de la chloroquine avant de finir en réanimation ou/et à la morgue !
Je suis attérée que les français se laisse « berner » sans rien dire…

Répondre
DOMINGUE 2 juin 2020 - 8 h 39 min

Bonjour, je ne suis pas du tout étonné par ce courriel car on vit dans un monde de mensonges et de profis.Tous ces « grands labots »qui se font de l’argent sur le dos des patients!!C’est ignoble, mais on ne changera pas ce systeme mercantile car ce systeme va a sa perte un peu plus chaque jour.

Répondre
roland boudin 2 juin 2020 - 8 h 32 min

on ne peux pas l imprimer correctement il ne s y présente toujours qu une page?

Répondre
Jean-Michel 2 juin 2020 - 8 h 29 min

Médecines naturelles et anciennes molécules ,même combat contre BIGPHARMA via ANSM
C’est une mafia !

Répondre
Urban 2 juin 2020 - 8 h 24 min

Encore Le grand gourou Raoult !
C’est pas lui déjà qui disait en février Sur les plateaux télé que le virus ne passerait pas les portes de l’Europe !
Désolé mais vous êtes de moins en moins convaincant !

Répondre
Collomb 2 juin 2020 - 8 h 19 min

Merci.. grand Merci pour toutes ces explications.

Répondre
casellato 2 juin 2020 - 8 h 18 min

Pourquoi je ne suis pas si surprise que ça? Parce qu’il y a bien longtemps que j’ai compris que les laboratoires n’avaient qu’un enjeu : = celui de faire de l’argent au détriment de la santé des êtres humains . Je me souviens aussi dans les années 90 de l’obligation de faire 3 vaccinations pr l’hépatite B aux jeunes ados !!!! Par la suite, nous apprenions qu’un seul vaccin suffisait et les laboratoires étaient à l’origine de ça !! Je finis par ne plus avoir confiance , car durant cette pandémie nous aurons tout entendu !!! Les docteurs entre eux se contredisent comment voulez vous qu’à notre niveau nous pouvons comprendre et comment faire le tri ! Je suis à fond pr les médecines douces et pour une bonne hygiène de vie ! marcher , pour prendre l’air , ne pas intoxiquer ses poumons avec de la cigarette , réduire le sucre , et ne pas devenir accro des écrans ( ordi+ tél portable ) et déjà on se sent un peu mieux ! La vie est tellement difficile, elle engendre du stress inévitable face aux divers soucis alors soyons un peu notre propre médecin . concernant les laboratoires , je peux dire que les cadeaux qu’ils offrent aux médecins prescrivant leurs médicaments est une réalité !! Je vais finir en citant mon exemple, j’ai des insomnies, mais je ne veux pas de somnifère, les compléments alimentaires m’aident davantage sans faire autant de dégâts au cerveau , mais …ça me revient cher !! mais la santé est un trésor précieux alors je préfère restreindre sur autre chose ( habillement, esthétique etc )!

Répondre
Marcant 2 juin 2020 - 7 h 58 min

C est confondant! Beaucoup plus qu un pavé dans la mare. J estimais déjà que l on faisait un faux procès au professeur Raout, et que sa thérapie marchait puisque nombre de malades guérissaient , mais j ai encore plus envie de le soutenir car tout notre système de santé est pourri. On a besoin de gens comme lui qui ne sont mus que par le désir de sauver des vies et non par des préoccupations financières.
Adressez votre article à l Élysée et à Matignon.
Qu un maximum de gens et d « huiles » soient informés.
Merci d avoir ouvert la porte à de l humanité.
Il faut repenser tout le système politique et toute l industrie du médicament et des laboratoires.

Répondre
BARRIOL 2 juin 2020 - 7 h 42 min

le constat est simple: une majorité de français l’ont compris il s’agit dans cette pandémie de « non assistance à personnes en danger ».
Le gouvernement est complice de cette ineptie probablement par intérêt.

Répondre
Marc 2 juin 2020 - 7 h 23 min

Bonjour
Comme toujours je pense que la vérité est plus au milieu. Il y a des conflits d’intérêts de toute part, il n’y a pas un grand puissant unique. Les groupes pharamceutiques s’opposent, les scientifiques s’opposent, … c’est malheureusement la nature de l’Homme.
Comme vous je regrette cette étude de Lancet et les conclusions qui sont prises suite à sa parution, car on tire des conclusions sur un traitement sur la base d’une étude qui n’étudie pas dans les conditions de ce traitement.
D’un autre coté vous dites que l’industrie pharmaceutique n’aime pas les vielles molécules. Ce n’est pas totalement vrai. Depuis déjà de nombreuses années ils se sont rendus compte que trouver de nouvelles molécules coutait très chers et que d’anciennes, qu’ils ont en quantité énorme au catalogue, pouvaient être utilisées pour de nouveaux traitements (l’une des plus connus et la petite pilule bleue qui n’était pas du tout prévu pour cela).
Les extrêmes ne sont jamais bons, si ce n’est pour pousser à la réflexion

Répondre
Christine D 2 juin 2020 - 7 h 14 min

On est sur la bonne voie, mais pourquoi ne pas aller encore plus loin en demandant au Professeur Raoult de tester ces molécules naturelles. Un médecin anticonformiste n’y serait pas forcément opposé.

Répondre
Marie-Hélène Poirier 2 juin 2020 - 6 h 54 min

Bonjour, vous avez parfaitement résumé ce système profondément scandaleux.
Concernant la chloroquine, ne peut-on trouver à l’étranger des études, des chiffres, des statistiques prouvant son efficacité ? Elle a pu être utilisée librement dans de nombreux pays ; maintenant que l’épidémie semble passer (le Pr Raoult avait raison aussi sur ce point !), des bilans vont pouvoir être tirés.

Répondre
Mera 2 juin 2020 - 6 h 52 min

Pourquoi ne declencheriez pas une méga pétition pour remettre en place les vraies valeurs qui ne sont que des évidences ? « Une lutte à mort » et sans merci s’impose !

Répondre

Laissez un commentaire