Le vaccin a moins de 5 % de chances d’être utile contre la Covid, alors pourquoi en parle-t-on autant ?

Cher(e) ami(e) de la Santé,

On le savait, mais Emmanuel Macron vient de l’avouer, publiquement :

« Les gens qui vous disent : ‘on aura un vaccin au mois de mars prochain ou en avril’, très sincèrement vous trompent »[1].

C’est vrai : dans le meilleur des cas, on n’aura pas de vaccin avant l’été prochain.

Donc, le vaccin ne servira à rien.

Même si la recherche scientifique fait un petit miracle en accouchant d’un vaccin sûr et efficace en 18 mois, il arrivera trop tard.

Car tout indique que l’essentiel de l’épidémie sera terminé, à l’été prochain.

Déjà aujourd’hui, même avec le retour de la saison hivernale, on n’assiste pas à une vague exponentielle, comme en mars dernier.

Si le coronavirus circule largement cet hiver, l’immunité collective sera certainement acquise au printemps.

Cela ne veut pas dire que le coronavirus disparaîtra totalement.

Simplement, il s’ajoutera aux 200 virus de l’hiver et aux infections respiratoires habituelles, sans « faire de vague », si j’ose dire.

C’est clairement le scénario le plus crédible.

A la sortie de l’hiver, on aura donc atteint le même résultat qu’avec un vaccin efficace : la majorité des gens devraient être immunisés contre la Covid-19.

Donc, si cela se confirme, même le plus parfait des vaccins ne servira à rien.

Ce qui me trouble, c’est qu’on le savait dès le début.

Le 22 mars dernier, je vous écrivais la chose suivante :

« Je serais le premier ravi si l’on découvrait un vaccin contre le coronavirus chinois :

Efficace

Et sans danger

Mais cela n’arrivera probablement pas (vous allez voir pourquoi).

Et même si un vaccin miracle était mis au point, il arrivera trop tard de toutes façons. »[2]

C’était du simple bon sens.

Car tous les gens sérieux savent qu’il faut plusieurs années pour créer un vaccin – et cela, sans la moindre garantie de succès !

Le Pr Raoult le disait parfaitement en février dernier :

« Le vaccin est une espèce de réponse automatique en cas de crise, mais la probabilité de faire un vaccin acceptable, utilisable et fonctionnel est extrêmement faible.

La presse se jette sur ce sujet, vous dit qu’on va avoir un vaccin dans 22 mois, 25 mois, 26 mois, 14 mois. Tout ça, c’est de la science-fiction »[3]

Je rappelle qu’il faut 8 à 10 ans, normalement, pour mettre sur le marché un nouveau vaccin.

Et jamais auparavant on n’a réussi à mettre au point un vaccin efficace contre un coronavirus, malgré plusieurs tentatives.

Même le Dr Anthony Fauci aux Etats-Unis avait reconnu, dès début mars, qu’il faudrait attendre « au moins un an et demi pour avoir un vaccin utilisable »[4].

Donc, il était clair pour qui avait les yeux ouverts que le vaccin ne serait pas la solution contre la Covid, puisqu’il arriverait non seulement bien après la « première vague », mais après une nouvelle saison hivernale !

Pour limiter les dégâts du virus ici et maintenant, il était évident dès le mois de mars dernier qu’il fallait se focaliser sur la prévention (comme la vitamine D et le zinc) et chercher des traitements efficaces, comme l’hydroxychloroquine ou d’autres molécules prometteuses.

Mais c’est l’inverse qui a été fait :

Pourquoi tous ces milliards pour trouver un vaccin, et RIEN sur les traitements naturels ? 

Dans sa dernière allocution, Emmanuel Macron n’a rien dit de la vitamine D, une fois de plus.

Alors que les études scientifiques s’accumulent pour montrer son efficacité très prometteuse contre la Covid, sans le moindre risque pour la santé.

Il y a quelques jours encore, un éditorial publié dans le British Medical Journal[5] dit tout haut ce que tous les spécialistes de la vitamine D pensent tout bas :

Il est clair qu’il faudrait mettre en place de façon urgente ce geste simple : supplémenter et/ou tester puis supplémenter en vitamine D au minimum les malades de la Covid-19 et les personnes à haut risque ».

Mais ni Emmanuel Macron, ni personne dans les médias ne vous parle de vitamine D.

De façon incompréhensible, ils préfèrent parler d’un vaccin qui arrivera trop tard pour la plupart des malades.

Cette focalisation étrange pour le vaccin n’est pas nouvelle.

Déjà le 13 avril dernier, le Président Macron vous disait que la solution prioritaire passait par le vaccin :

« La première voie pour sortir de l’épidémie est celle des vaccins. Tout ce que le monde compte de talents, de chercheurs, y travaille. »[6]

Pourtant, il était évident que ce n’était pas la bonne solution pour « sortir de l’épidémie ».

Que dans les meilleurs des cas, cette « solution » arriverait après l’hiver.

Mais cela n’a pas empêché l’argent de couler à flots, au contraire.

La Commission européenne a signé des contrats de plusieurs milliards d’euros avec l’industrie pharmaceutique, pour des vaccins pas encore testés, dans l’opacité la plus totale[7].

Aux États-Unis, 81 % des projets financés par l’État fédéral (NIAID) sur la Covid portaient sur la vaccination.

Seulement 11 % des financements se sont portés sur les traitements – et encore, il s’agissait surtout du nouveau médicament hors de prix du laboratoire Eli Lilly.

Et il n’y avait donc quasiment aucun budget pour tester des molécules déjà existantes, comme l’hydroxychloroquine ou la vitamine D !

Vous voyez le problème ?

Dès le début, dans les pays occidentaux, des milliards ont été mobilisés :

  • Vers des vaccins incroyablement délicats à créer, et qui arriveraient trop tard de toutes façons ;
  • Ou vers des nouvelles molécules thérapeutiques, elles aussi très difficiles à créer et qui arriveraient trop tard aussi, car il faut beaucoup de temps pour les tester correctement et les produire en masse !

Et on n’a pas mobilisé le centième de ces financements publics pour tester sérieusement des solutions immédiates, prometteuses comme la vitamine D, l’hydroxychloroquine, le zinc, l’ivermectine, et d’autres molécules qui trônent déjà sur l’étagère de votre pharmacie !!!

Comment ne pas voir que les décisions publiques sont guidées par l’intérêt de l’industrie pharmaceutique, et non celui des patients ?

Il faut bien comprendre que les vaccins sont une manne financière inouïe pour Big Pharma :

  • Car on peut vacciner toute la planète, soit près de 8 milliards de gens, sans compter les rappels éventuels – c’est donc beaucoup mieux qu’un traitement, même hors de prix, qui ne concerne que les malades ;
  • Et en plus, les autorités publiques sont là pour aider l’industrie : l’Etat peut rendre le vaccin obligatoire, et décide généralement d’indemniser les victimes d’effets indésirables !

Bref, c’est le business idéal : largement financé sur fonds publics, vendu à toute la planète, et sans risque d’être poursuivi en justice par les victimes d’accidents vaccinaux.

A part l’argent, je ne vois pas d’autre explication à cette focalisation étrange sur le vaccin comme réponse à la crise actuelle.

Car non seulement on savait qu’il arriverait trop tard…

…mais on savait aussi qu’il est très improbable de créer un vaccin sans danger :

Créer un vaccin sans effet indésirable grave est mission impossible

Le vaccin, comme n’importe quel médicament, a toujours des effets indésirables.

Et parfois, ces effets indésirables sont très sérieux.

Souvenez-vous du vaccin Pandemrix de GSK, créé à la hâte en 2009 contre l’épidémie de grippe A H1N1, qui a causé des centaines de cas de narcolepsie, une maladie invalidante[8].

La vraie question est donc de savoir si le bénéfice du vaccin l’emporte sur le risque.

Si la Covid-19 tuait 20 % de la population, il est clair que tout le monde accepterait un vaccin risqué, qui cause parfois des accidents graves.

Mais en réalité, la mortalité de la Covid-19 concerne entre 0,1 et 0,7 % de la population au maximum.

Et en plus, c’est tout sauf un billet de loterie. On sait très bien qui risque de mourir : les personnes de plus de 70-80 ans en très mauvaise santé.

Même à 85 ans, vous n’avez quasiment aucun risque de mourir du coronavirus si vous êtes en pleine forme.

Quant aux moins de 60 ans, quel que soit leur état de santé, ils ont plus de risque de mourir d’un accident de la circulation que de la Covid.

Dans ces conditions, vous imaginez bien qu’il faut un vaccin sûr, sans le moindre risque.

Même 1 accident sur 10 000 serait très mal vécu, à juste titre.

Le problème est qu’il est impossible de créer un vaccin sûr à 100 %…

…et c’est encore plus impossible en 18 mois, puisqu’un vaccin est habituellement testé pendant plusieurs années !

D’ailleurs, les premiers essais cliniques s’arrêtent les uns après les autres, à cause d’accidents vaccinaux.

Je vous ai dit que le vaccin d’AstraZeneca avait vraisemblablement causé 2 maladies graves (sclérose en plaque et myélite transverse).

Depuis, le groupe Johnson et Johnson a lui aussi dû interrompre l’essai clinique sur son vaccin, car un des participants a subi une « maladie inexpliquée »[9].

C’est très inquiétant, car les participants à ces essais sont généralement jeunes et en excellente santé, donc pas du tout représentatifs de ceux qui recevront vraiment le vaccin en priorité.

Et le plus fou, dans tout ça, c’est qu’avec les tests actuels, on n’aura aucune idée réelle de l’efficacité du vaccin :

Même la chaîne CNN le dit : les tests actuels ne nous diront RIEN de l’efficacité du vaccin !!!

La chaîne d’information CNN[10] vient de publier des informations capitales, en relayant un excellent éditorial publié dans le British Medical Journal.

Selon l’expert de Peter Doschi, éditeur associé au BMJ, il y a beaucoup de fantasmes sur les études de phase 3, conduites en ce moment :

« Aucun de ces essais cliniques n’est conçu pour détecter une réduction de conséquences fâcheuses, comme une hospitalisation, une admission en soins intensifs, ou la mort.

Ces essais n’ont pas non plus été conçus pour dire si le vaccin peut interrompre la transmission du virus »[11].

Voilà un aveu tout à fait extraordinaire, non ?

Ce que nous dit tranquillement cet expert, c’est qu’à la fin des études actuelles sur les vaccins en préparation, on ne saura pas si ces vaccins :

  • Ont un effet, oui ou non, sur la transmission du virus, donc la poursuite de l’épidémie ;
  • Ont un effet, oui ou non, sur la gravité de la maladie, si vous êtes infecté.

Bref, on ne saura rien de leur intérêt réel contre la Covid !

Et pourtant, c’est sur la base de ces essais cliniques qu’on va probablement chercher à vacciner la population entière !

Je sais que cela paraît fou, mais c’est un problème mathématique incontournable :

« Les hospitalisations et les morts pour Covid-19 sont trop rares chez les patients testés dans ces essais cliniques pour qu’on puisse montrer une différence significative, sur 30 000 personnes.

Même chose pour la capacité du vaccin à sauver des vies ou à éviter la transmission du virus : ces essais ne sont pas conçus pour le savoir. »

C’est logique : les études sont fondées sur des patients globalement jeunes et en bonne santé.

Donc non seulement ils ne seront pas tous infectés, mais ceux qui sont infectés n’ont que très peu de risques d’être hospitalisés, et aucun risque de mourir.

Le Pr Raoult l’a très bien expliqué sur Radio Classique[12] :

« Pour pouvoir utiliser un vaccin, il faut que le bénéfice soit très important par rapport au risque.

Or si on gère les choses de façon raisonnable, il n’y a pas de morts en dessous de 65 ans, sauf personnes avec cancer métastasé.

Donc les gens atteints sont les gens de plus de 80 ou 85 ans, et on sait avec la grippe que ces gens sont très peu réactifs au vaccin, donc cela va être compliqué de faire un vaccin pour eux.

Quant à donner le vaccin à des plus jeunes, quand vous êtes dans des taux de mortalité de 0,01 %, il faudrait tester des centaines de milliers de personnes, voire des millions de personnes, pour être sûr que le vaccin est sûr, qu’il ne présente pas plus de dangers que d’avantages pour une maladie qui a un taux de mortalité aussi faible. »

Et il a enfoncé le clou sur CNews[13] :

« Regardez ce qui s’est passé sur le Charles de Gaulle, où il y a 0 mort sur une population de 1 700 personnes exposées, dont 1 200 ont été malades (chiffres donnés de tête). Cela veut dire que la vaccination ne va pas changer l’espérance de vie de toute une partie de la population.

Ensuite on sait que chez les gens très âgés, l’immunisation de ces vaccins est très faible.

Donc pour garantir la sécurité de ces vaccins, il faudrait un nombre de patients testé et surveillé colossal : plusieurs centaines de milliers, voire un million de personnes.

Car le risque de la Covid dans une partie de la population est si faible qu’il va falloir un vaccin dont on soit sûr de la sécurité, donc ça prend du temps ».

Bref, il n’y a que deux possibilités :

  • Soit on teste les vaccins sérieusement, et ils n’arriveront pas avant au moins 2 ou 3 ans, donc définitivement trop tard ;
  • Soit on se contente des tests de phase 3, et on ne saura pas si le vaccin qui vous sera donné l’été prochain ne comporte pas plus de risques que de bienfaits : vous serez des cobayes.

Décidément, il y a quelque chose qui cloche.

Bonne santé,

Xavier Bazin

PS : Facebook a annoncé qu’il allait « interdire les annonces cherchant à dissuader les utilisateurs d’aller se faire vacciner »[14].

Je précise donc que je ne cherche ni à « dissuader », ni à « encourager », mais à vous informer.

Sources

93 commentaires

stéphane petit 11 novembre 2020 - 16 h 00 min

tondu tondu et encore TONDU

Répondre
Michon 3 novembre 2020 - 19 h 29 min

j’ai entendu dans une émission tard laquelle ? je m’en souvient pas, mais une journaliste à forcée la main sur la vitamine D, la réponse fut positive, ma réponse fut enfin!;;;

Répondre
papillon 3 novembre 2020 - 12 h 58 min

Big pharma continue de nous mentir. Ras le bol d’être pris pour des vaches à lait

Répondre
Bremond 2 novembre 2020 - 13 h 14 min

Merci pour les arguments qui permettent d’etayer le bon sens intuitif transmis par nos grand’mére. Ce qui m’inquiéte,c’est la rumeur qui commence à circuler, et que je vous demande de vérifier: aux vaccins anti covid (ou à d’autres vaccins) on mélerait des nanoparticules permettant de vous suivre ( pour faciliter la recherche des foyers de contamination), et méme de connaître vos contacts :fichage définitif

Répondre
Marie Louise Marie Blochouse 2 novembre 2020 - 11 h 11 min

Bonjour Mr Bazin, merci pour votre lettre, savez-vous que la FDA (USA) a donné l’autorisation à PFIZER de tester son vaccin sur des enfants ? On marche sur la tête là. Vous pouvez trouver cette info sur le site « exoportail « 

Répondre
Gérard O. 2 novembre 2020 - 0 h 34 min

Je vous remercie pour votre lettre et je suis tout à fait d’accord avec votre analyse.

En particulier, votre question « Pourquoi tous ces milliards pour trouver un vaccin, et RIEN sur les traitements naturels ?  » est bien la question qu’il faut se poser, mais la réponse est évidente puisque le gouvernement veut écarter du parcours santé toutes les médecines alternatives préventives et à faible coût. Le gouvernement n’a que des solutions techniques de distanciation (qui retent nécessaire toutefois) et un vaccin hypothétique. C’est faire bien peu de cas des êtres vivants que nous sommes et qui possédons un système immunitaire adapté à notre corps qu’il faut stimuler et non vouloir remplacer.

Bien à vous

Répondre
Alliod 1 novembre 2020 - 12 h 09 min

Bonjour, merci pour toutes vos lettres que je lis plusieurs fois d’ailleurs ! Pouvez vous me conseiller au sujet de la Vitamine D ? Peut on et est ce recommandé d’en faire prendre a un adolescent de 17 ans etudiant . J’ai 50 ans je prends depuis une semaine du zydma d a raison de 3 gttes par jour . Merci de votre reponse .Catherine

Répondre
lola 1 novembre 2020 - 5 h 16 min

ceux qui ont été vaccinés contre la grippe ont eu plus de risques d’avoir le covid19 en Italie

Répondre
lola 1 novembre 2020 - 5 h 09 min

j’espère qu’ils ne forceront pas la population de se vacciner car ce sera la fin de l’humanité

Répondre
cottet bernard 30 octobre 2020 - 23 h 28 min

votre informationmj m e semble tres juste et en plus quand on voit la dangerositèe des vacins dans leur ensemble aurjourdhui personnellement je suis absolument contre la vacination et j’ai 82 ans et je sius tres en forme grasse a mon changement radicale de ma nouriture

Répondre
cottet bernard 30 octobre 2020 - 23 h 19 min

votre informationmj m e semble tres juste et en plus quand on voit la dangerositèe des vacins dans leur ensemble aurjourdhui personnellement je suis absolument contre la vacination

Répondre
Deiss 30 octobre 2020 - 12 h 54 min

Vague vulgarisation pour se faire peur ou se rendre important . Nul de faire peur aux gens ou leur faire douter de tout.
Luc Deiss. Médecin à la retraite

Répondre
castanie magali 29 octobre 2020 - 21 h 02 min

je suis entièrement d’accord peut t’on se faire vacciner en homeopathie et comment merci

Répondre
lassignardie 29 octobre 2020 - 11 h 15 min

Je reviens!..pour vous présenter toutes mes excuses: découvert les références après avoir écrit.. Et avoir lu les commentaires :du meilleur au pire..Bravo pour votre travail et perséverance

Répondre
lassignardie 29 octobre 2020 - 10 h 45 min

Très bonne analyse, toutes mes félicitations!
tout petit reproche: je n’ai pas réussi à trouver les textes de référence
excellente journée

Répondre
lampoule 29 octobre 2020 - 9 h 32 min

bonjour
et pourtant des études très sérieuses montrent que le HCQ ne donneraient aucun résultat sur la covid 19
suivre le lien https://www.youtube.com/watch?v=i1TUG0PKKjc&feature=emb_title
cordialement

Répondre
VITTECOQ 29 octobre 2020 - 9 h 22 min

lire ce qui circule sur la non efficacité de la HCQ contre la COVID 19 …….https://www.youtube.com/watch?v=i1TUG0PKKjc&feature=emb_title
Est ce le résultat de l’action des BIG PHARMA ou une etude sérieuse
cordialement

Répondre
BARRET 29 octobre 2020 - 8 h 42 min

Il y a l’argile aussi, car elle absorbe le virus dans l’intestin, ainsi il ne va pas dans les poumons.

Répondre
BARRET 29 octobre 2020 - 8 h 49 min

Je connais 2 personnes qui sont mortes du vaccin de la grippe. Le médecin a dit à l’un, « vous n’allez pas nous faire des problèmes », et il est mort comme un pestiféré. Et cela ne remonte pas, car les médecins ont peur d’un procès et de l’ordre des médecins. Sans parler des personnes que je connais qui ont contracté la sclérose en plaque, et ceux qui ont eu des cancers foudroyants…

Répondre
Barbara Stramandino 29 octobre 2020 - 1 h 57 min

c’est très intéressant. Il faut envoyer ça à nos gouvernants pour qu’ils arrêtent de dépenser l’argent de contribuables pour rien. Merci.

Répondre
evelyne+bourricat 29 octobre 2020 - 1 h 56 min

Que pensez-vous du vaccin contre la grippe ? merci

Répondre
MDL 29 octobre 2020 - 0 h 52 min

Merci ! Merci ! Xavier Bazin ! C’est bien d’information dont nous avons besoin ! L’ignorance tue ! Continuez !
Encore merci !

Répondre
Alauda 28 octobre 2020 - 23 h 33 min

Entièrement d’accord avec vous en ce qui concerne la vitamine D3 et le zinc (d’ailleurs, une vie sociale épanouie augmente aussi les défenses immunitaires – là, on est mal parti…)

Concernant les vaccins, j’ai deux questions auxquels vous avez peut-être des réponses :
– un vaccin, c’est l’inoculation d’un tout petit peu des causes de la maladie visée, non ? Alors ne nous nous vaccinons pas déjà aux contacts, même masqués ?! (D’autant plus qu’apparemment, même dans une seule pore d’un masque chirurgical, il y a la place pour le passage 150 virus…
avez-vous des informations sur la composition du ou des vaccins à venir ? Je pense qu’il est fort à parier qu’ils contiendront des sels d’aluminium et autres saloperies qui rendent si dangereux la plupart des vaccins déjà existants pour d’autres maladies.

Répondre
L 28 octobre 2020 - 22 h 38 min

PS :  » F  » a annoncé qu’il allait « interdire les annonces cherchant à dissuader les utilisateurs d’aller se faire vacciner »
c’est quand même un comble alors qu’on parle sans arrêt en ce moment de liberté de la presse pour pouvoir faire des caricatures !!! qu’on se permette d’interdire des publications gênantes sur la santé de tout le monde !!!
qu’en penser ??? si ce n’est que certaines personnes doivent prendre de gros chèques !!!!

Répondre
pat 28 octobre 2020 - 22 h 36 min

N inporte quoi

Répondre
stéphane petit 11 novembre 2020 - 13 h 52 min

oui l’argent est le mobil des politicard$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

Répondre
Marie helene Degraeve 28 octobre 2020 - 20 h 50 min

Merci beaucoup pour toutes ses infos

Répondre
Verducci 28 octobre 2020 - 19 h 26 min

Nous ne nous faisons plus vacciner,mon époux et moi-même,depuis 2013:cette année-là,malgré le vaccin,mon époux a contacté le virus de la grippe et a fait 1 A.V.C.quelques jours plus tard;au cabinet d’infirmières,2 mois après,l’une d’entre elles,à laquelle nous venions de relater celà,nous dit alors…
Bien cordialement,
Jany Verducci.

Répondre
guillem 28 octobre 2020 - 18 h 21 min

je suis pediatre depuis 40 ans et je suis d’eccord completement avec ce que vous écrivez sauf qu’on est soumis à une dictature beaucoup plus commercila que medicale!!! merci de votre analyse

Répondre
Edy F. 28 octobre 2020 - 18 h 05 min

Un vaccin efficace et sans danger, cela n’existe pas.

Répondre
CORDIER 28 octobre 2020 - 17 h 27 min

Je partage votre point de vue sans la moindre réserve. BIG PHARMA avec la complicité des médias aux ordres des milliardaires va s’en mettre « plein les fouilles » pour n’aboutir à RIEN… sauf à l’enrichissement éhonté de ceux qui tirent les ficelles.

Répondre
GIRAULT 28 octobre 2020 - 17 h 00 min

Dans votre article, vous citez un taux de mortalité du virus entre 0.01 et 0.7%.
A la date du 28/10, il y avait 1198695 cas confirmés pour 35541 DC soit un taux de 2.96%.
Pourquoi cet écart ?
Cordialement.
Jack Girault.

Répondre
Troy 28 octobre 2020 - 16 h 56 min

Par contre je vous dis non pour un vaccin CHINOIS ! C’est pas vrai, vous le faites exprès ! Le virus ne vous suffit pas !

Répondre
N.K. 28 octobre 2020 - 16 h 17 min

Les médias semblent vouloir ignorer, ou tout au moins ne pas transmettre l’information concernant le vaccin trouvé par les chercheurs russes. Les tests, périodes probatoires appartiennent déjà au passé, et la Russie est entrée dans la phase de la vaccination de masse, avec pour priorité le personnel médical, les enseignants et les personnes dites « à risque ». Ce vaccin a également suscité l’intéret de nombreux pays dans le monde, qui ont, semble-t’il, déjà procédé à des commandes massives, parmi ces pays : l’Inde, le Brésil, l’Arabie Saoudite, etc…

Répondre
tidjinn 28 octobre 2020 - 16 h 11 min

Je crois que vous n’avez pas très bien compris ce qui se passe même si vous êtes au courant de pas mal de choses.
Vous dites dans votre message ; « A part l’argent, je ne vois pas d’autre explication à cette focalisation étrange sur le vaccin comme réponse à la crise actuelle. »
L’argent, bien sûr, compte pour eux car il leur faut être bien au-dessus de la mêlée… mais le plus important : Il y a Complot !!!
Tout ça n’est pas une affaire sanitaire mais la mise en place d’un contrôle total sur l’humanité.
Apparemment le vaccin est déjà prêt chez Pasteur puisque ce sont eux qui ont créé le virus mais en effet ce vaccin dans l’état actuel des choses ne servira à rien puisqu’il n’y a pas assez de morts. Cependant, ils s’en foutent ! leur but est d’administrer le vaccin afin de contrôler l’individu par le biais des nanoparticules injectées avec.
Il y a une énorme propagande qui fait exister ce virus et ce scénario… si on enlève les médias, il n’y aurait aucune épidémie, ce serait comme les autres années. Toutes les autres pathologies sont sous-signées « covid19 », la grippe a disparu !!!

Répondre
tidjinn 28 octobre 2020 - 16 h 22 min

pour compléter le message au-dessus https://www.youtube.com/watch?v=BGIoX-r40cY et puis cela aussi c’est nouveau https://www.youtube.com/watch?v=o8cW12fM_rk&feature=emb_logo

Répondre
tidjinn 28 octobre 2020 - 18 h 57 min

En fait j’ai dit que le vaccin était prêt dans le message plus haut mais non, je me suis trompé mais il semble qu’ils ne le sortiront jamais suite à la découverte du complot mettant en cause une douzaine de personnes, la plupart étant françaises, entre politiques et scientifiques.

Répondre
lola 1 novembre 2020 - 5 h 18 min

EXACTEMENT

Répondre
Pauline Bouka 28 octobre 2020 - 15 h 40 min

Merci beaucoup pour toutes ces informations détaillées 🙏🏾🙏🏾🌹🌹

Répondre
jourdain 28 octobre 2020 - 15 h 15 min

SURTOUT n’accpetez pas non plus le VACCIN CONTRE LA GRIPPE : après tout, c’est peut-être leur but.
ne leur faites plus JAMAIS CONFIANCE

Répondre
jourdain 28 octobre 2020 - 15 h 11 min

SURTOUT n’acceptez pas le VACCIN, c’est votre droit le plus strit. SURTOUT que ça sera un VRAI POISON !
SURTOUT celui de SANOFI et celuid ‘an lalo anglais..
IL n’y a pas de « seconde vague » en épidémiologie, mais à l’approche de l’hiver, les virus se vivifient..
c’est une évidence à rappeler visiblement à « certaines personnes » ici;
et certains semblent pas non plus NE PAS SAVOIR lire les courbes : non, les courbes de morts ne sont pas en hausse, les réanimations seulement, mais ça reste « très raisonnable, stable.. et les années d’avant, on ne parlait pas de saturation des hôpitaux alors qu’il y en avait !! Posez vous des questions..
LA DICTATURE se renforce
je tairais les noms de ceux qui croient une une 2 vague !😂😂 Payé par des laboratoires ?
Tout a été fait pour péréniser volontairement cette épidémie de faux cas positififs surtout aujourd’hui !

Répondre
Bertrand 28 octobre 2020 - 15 h 01 min

Tout ce que dit X. Bazin est tellement évident qu’il faudrait être complètement fou pour se faire vacciner dans ces conditions. Pour ma part, je me suis fait vacciné contre la grippe deux fois. La première fois j’ai été malade comme c’est pas possible pendant 2 mois ,,,oui oui, DEUUX mois. La deuxième fois, j’ai fait une pneumonie, ce qui m’a amené pendant 10 jours à l’hôpital ! Je ne suis pas prêt de recommencer !!!

Répondre
titi 28 octobre 2020 - 14 h 31 min

merci pour votre article très pertinent , on nous mène en bateau depuis le début,

Répondre
Renucci 28 octobre 2020 - 14 h 20 min

Etes vous informes de la mise en place d’eventuels tests d’efficacite de la vitamine D en Chine? Les motivations economiques de ce pays etant differentes des notres, ce devrait etre le cas…et on devrait meme etre temoins une politique de complementation en vitamine D a l’echelle nationale ??

Répondre
Fernandes 28 octobre 2020 - 13 h 49 min

Je suis contre ce vaccin contre le covid car il pourrait engendrer des complications bien plus graves que le virus lui-même.. Donc est-ce un moyen à big pharma de faire des profits intéressants ? Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi ils entretiennent la peur dans la population en annonçant les cas et les décès alors que le taux de guérison s’élève à 97%.. En faisant des recherches soi même on s’aperçoit bien que le taux de décès est vraiment bas et que la majorité des personnes s’en sortent bien.. Les médias contrôlées par les gouvernements engendrent la terreur et ils y arrivent !!

Répondre
Rita Houyoux 28 octobre 2020 - 13 h 32 min

Idiot ce que vous dites regarder les deuxièmes vagues.J’habite en Wallonie et c’est bien plus grave actuellement que lors de la première vague.J’espère qu’il y aura un vaccin efficace mais je crois qu’il faudra attendre assez longtemps avant d’en avoir un.

Répondre
stéphane petit 11 novembre 2020 - 15 h 35 min

idiot de wallon, vous adoptez ce que le pouvoir vous dicte !!!

Répondre
Duguet 28 octobre 2020 - 13 h 11 min

Bonjour, Ok pour ce vaccin, bien compris qu’il ne sera pas fiable
Qu’en est il du vaccin contre la grippe, est il fiable et moins dangeureux ?
Merci pour votre reponse

Répondre
MONIQUE BILY 28 octobre 2020 - 12 h 58 min

Le message est très clair.

Répondre
Gérard BEAUJOIN 28 octobre 2020 - 12 h 53 min

Bonjour
Tous vos commentaires ne font que confirmer mon ressenti. Je n’ai jamais été un « pro vaccination ».
Les médias nous abreuvent de vérités et contre vérités, cela est « vendeur ».
Merci encore pour vos informations tout à fait partiales, et pleines de bon sens.
Cordialement

Répondre
Prouveur 28 octobre 2020 - 12 h 28 min

avant le vaccin, il y a la prévention…renforcer notre immunité…pas un mot dans les réflexions de nos gouvernants et pourtant il est connu que les personnes âgées sont plus vulnérables par manque de vitamine D3, C et autres B…Mais quels médecins les prescrivent aux personnes âgées en cette saison de grippes? Rien…
Après toutes ces cacophonies gouvernentales, comment faire confiances en nos soitdisants experts ? et nous imposent n’importe quoi?

Répondre
SYLVIA 28 octobre 2020 - 12 h 07 min

Bonjour, il me semble que la D3, est utile pour le système immunitaire, ainsi que la formation musculaire et le maintien de l’ossature. Cette D3 est associée avec la graine de chardon marie. il ne faut qu ‘une goutte par jour

Répondre
Hode 28 octobre 2020 - 12 h 01 min

Un grand merci pour Vos propos si pertinents qui me confirme ma conviction de l’absurdité que l’on nous fait vivre depuis le début de cette pseudo pandémie qui rejoindra les 200 autres virus qu’on est capable de se défendre avec une bonne hygiène de vie et le simple bon sens que vous nous exposez chaque semaine . Gratitude

Répondre
Bertrand 28 octobre 2020 - 15 h 22 min

Bonjour, mon médecin m’a prescrit quotidiennement 10 gouttes de vitamine D3 + 1 cachet de magnésium. Selon lui, c’a renforce les défenses immunitaires. Je lui fais confiance.

Répondre
rutile 28 octobre 2020 - 11 h 56 min

Que pouvons nous faire ? sinon obéir !
Concernant la grippe plus un vaccin, même mon pharmaco, qui me connait plus que trop,
dont ayant la fiche de vaccination, je m’en vais vers où, vers quoi.
Je vais écrire au Préfet ? et a L’ ARS, car diabétique je suis sûr de mourir du covid ou de la grippe!

Répondre
Patrick s 28 octobre 2020 - 11 h 56 min

Révisez l’histoire avant de faire des commentaires aussi stupides

Répondre
Patrick s 28 octobre 2020 - 11 h 53 min

Dès le début l’article commence mal, l’épidémie est bien là et si on regarde la forme des courbes d’hospitalisation, de rea et de deces il y a de quoi s’inquiéter. Ensuite vous affirmez que l’épidémie sera terminée l’été prochain, affirmation sans aucun élément qui permette de le dire. Après un discours sur les risques d’une vaccination qui ne fait qu’enfoncer des portes ouvertes, il y a le passage sur big pharma qui revient comme une litanie comme si l’énorme coût économique de la crise n’était pas prise en compte par les gouvernements qui voudrait juste favoriser l’industrie pharmaceutique. Pour finir vous citez Raoult, le spécialiste des déclarations à l’emporte-pièce depuis des mois, déclarations qui s’avèrent fausses pour l’essentiel. C’est bien lui qui ne voulait pas faire une étude clinique sérieuse sur son traitement miracle. Si vous regardez le résultat de son traitement publié fin mai, on est sur une population d’environ 45 ans avec un écart type faible, c’est à dire très loin de son discours d’aujourd’hui sur l’âge des patients à risque !

Répondre
tidjinn 28 octobre 2020 - 16 h 18 min

Je ne sais pas d’où vous sortez vos affirmations ! Vous êtes là pour faire peur aux gens aussi ? Et si on parlait de Mme Irma avec Véran, Castex et autres polichinels comme macron parce que là, il y en a des devins depuis le début !

Répondre
Edy F. 28 octobre 2020 - 18 h 11 min

Vous devriez arrêter de regarder la télévision, ce ne sont que mensonges et manipulations et ça ne rend pas intelligent..

Répondre
Mary 28 octobre 2020 - 11 h 46 min

Merci pour ce que vous faites pour notre bonne santé. « On » nous prends pour des idiots. J espere que le peuple se réveillera. C est triste d en arriver à penser cela. Pauvre France……

Répondre
Giorgio RAGATZU 28 octobre 2020 - 11 h 45 min

Comment est-ce possible de prendre les gens pour de véritables « ILLETRES » ? Et que ces gens qui manipulent les pauvres « imbéciles » que nous sommes puissent encore dormir la nuit d’un sommeil sans remords ?
Surtout Messieurs, continuez de nous informer sur les « magouilles » que ces dégoûtants personnages nous infligent pour une seule raison… « LE POGNON » !!!!
Bien à vous. MERCI !

Répondre
tidjinn 28 octobre 2020 - 16 h 18 min

Pas seulement le pognon ! mais surtout le contrôle !!!

Répondre
lola 1 novembre 2020 - 5 h 23 min

exactement

Répondre
Tounkara Mamadou 28 octobre 2020 - 11 h 42 min

Je lis vos articles avec avidité pour l’importante information qu’ils contiennent. Plus est, sur la qualité et la véracité éprouvées que vous exprimez, preuves à l’appui.

Le seul hic à on avis, c’est la longueur des explications. Avec de redondantes tirades.

J’apprecierai que vos textes soient plus succints. Ce qui éviterait à avoir la lassitude de la longue lecture.

Je vous remercie très sincèrement pour votre travail, on ne peut plus laborieux. Merci encore et encore !

Répondre
Denys Lebrun 28 octobre 2020 - 11 h 36 min

Merci beaucoup.quel vitamine D prendre et IU chaque jour

Répondre
Alauda 28 octobre 2020 - 23 h 46 min

Je suis très contente de la Vitamine D3 – K2 (MKZ) de Cell’Innov qui préconisent 5 gouttes = 5000 UI / jour, mais je prends 1000 UI / 10 kg de poids corporel.

Répondre
vazut jean marc 28 octobre 2020 - 11 h 32 min

De plus un vaccin s’il était vraiment considéré comme médicament, répondrait à des critères de posologie adaptée au poids, à l’âge et aux antécédents du patient. Cela n’est pas le cas : posologie unique et identique pour tous …

Répondre
Denys lebrun 28 octobre 2020 - 11 h 25 min

Merci très sincèrement de ces informations capitales.Quelld vitamie D prendre et unités prendre chaque jour

Répondre
genevieve 28 octobre 2020 - 11 h 06 min

bonjour , merçi pour vos lettres ….en ce qui concerne facebook…çà présage une bonne dictature afin de nous considérer pour des moutons !!! …personnellement je refuse le vaccin et je me soigne autrement , à 70 ans je suis encore en bonne santé grace à la medecine naturelle et hygiene de vie , étant ancienne infirmiere j’ai constaté beaucoup de choses aberrantes dans le système médical classique ! je ne détiens que « ma  » vérité ….il y aura toujours des virus et des bactéries et que sais je encore :,?!c’est le terrain qui est favorable ou pas !….c’est ma conviction !alors prenons soin de notre terrain !!!
bien à vous

Répondre
defarge 28 octobre 2020 - 10 h 58 min

Pas non plus besoin de vaccins pour tuer, que dire des traitements hormonaux pour les femmes, pour éviter les bouffées de chaleur, les médecins ont le devoir de dire qu’avec ces traitements vous aurez 50% de risque de cancer du sein ou 50% de risque du cancer de l’utérus !!! Les laboratoires sont coupables mais pour moi autant que les médecins qui laissent faire !!! Vous êtes choqués de ce vaccin ? Moi aussi mais êtes vous choqué de tous les vaccins obligatoires pour nos bébés (7 ou 8 au total ! ) , si les mamans refusent, pas d’école pour leurs enfants ! Pourquoi ne parlez-vous pas de ça ? Ce n’est pas grave pour vous ? Nous savons que ces enfants vont développer des maladies graves, vous savez pourquoi ?! car ce sont de futurs clients pour les laboratoires !!!! Pas besoin d’un covid pour critiquer les vaccins, on n’entend jamais les médecins réagirent depuis toutes ces années pourtant ils savent….Alors que faire, si ce ne sont pas les médecins les premiers à réagir en refusant tout simplement de vacciner !!!! Pourquoi attendre un « petit » covid pour dénoncer ? Quelles actions menez-vous réellement à part envoyer des mails à tout va ?! Envoyez-vous des mails aux principaux concernés qui impose ?! Peut-être réagissez vous à exprimer vos pensées sur ce futur vaccin parce que vous ne voulez pas être forcé à être vacciné, cela vous concerne aussi directement…et de trouver aussi de nouveaux adeptes à la médecine « douce »…
A bon entendeur

Répondre
robert 28 octobre 2020 - 11 h 09 min

Personne ne sera obligé de se vacciner ! les enfants doivent être vaccinés parce que on ne peut pas laisser la responsabilité à des parents déviants de propager les maladies infectieuses dans les écoles au nom de leur croyances et superstitions personnelles !
Si le vaccin ne vous convient pas, n ele faites pas et laisser les autres se protéger ! Du fait des variants et mutations du virus, il est probable qu’on arrive pas a en faire une de toute façon mais on ne sera pas non plus débarrassé du virus ou plutoto de ses variants et mutations avant très longtemps, exactement comme la grippe qui nécessite des revaccinations perpétuelles !

Répondre
GRAVES 28 octobre 2020 - 10 h 38 min

Vous dénoncez les vaccins qui n’existen’y pas encore comme vous avez dénoncé tous les médecins et les médias qui mettaient en garde contre l’arrivée d’une deuxième vague encourageant ainsi les gens à alléger les gestes barrière. Vous devriez faire preuve d’un peu d’humilité et être moins arrogant dans vos diatribes et peut-être faire votre mea culpa mais ça il ne faut pas y compter.

Répondre
robert 28 octobre 2020 - 11 h 16 min

On n’est pas dans une « deuxième » vague ! c’est la même qu’on a étalée avec le premier confinement ! On sait parfaitement que du fait du comportement anti social d’une partie de la population, la vague redémarrera après le prochain confinement a Noel et les syncophantes parlera de troisième vague puis de quatrième jusqu’au l’infini !
La seule alternative au confinement, c’est le port du masque + lavage des mains 24/24 en présence des autres, avec fermeture de tous les lieux ou on l’enlève, restos, bars ! Mais c’est impossible avec l’état d’esprit d’une minorité toxique !

Répondre
Alain Beausire 28 octobre 2020 - 12 h 36 min

Cher GRAVES, Même si le discours de Xavier Bazin me semble assez cohérent (et les sources sont bonnes), vous avez aussi raison de relever ses contradictions! Mais je crois qu’on fait tous à peu près la même chose?! Pour ma part, je ne cesse de lire les études originales, en vérifiant les éventuels conflits d’intérêts (une étude financée par Pfizer est par nature douteuse!); je me fais peu à peu, et quasiment au jour le jour, mon opinion, avec beaucoup de recul, quelles que soient les sources d’informations.
De formation scientifique, je tiens compte des réalités et des lois universelles de la physique; cela met souvent à jour les incohérences de certaines recherches et l’obsession irraisonnée des études « randomisées, en double aveugle avec placebo », devenues incontournables!!
Fallait-il ce genre d’étude pour savoir comment le Covid-19 circule dans l’air! Toutes les particules, quelles qu’elles soient (minérales ou pas, pollution, poussière, microbes et autres) sont soumises aux mêmes lois de la physique et ne peuvent y échapper!

Répondre
KATHERINE MAHEO 28 octobre 2020 - 10 h 37 min

t la poudre de perlimpinpin Vous avez essayé? Comment peut ‘on dire de telles inepties?
RIEN DE SCIENTIFIQUE ! affligeant de médiocrité et de bêtises !

Répondre
MAILHOL Colette 28 octobre 2020 - 10 h 32 min

Que peut-on penser du vaccin contre la grippe ? Très intéressant votre message sur le covid.

Répondre
Michel 28 octobre 2020 - 11 h 26 min

Ce n’est pas au président de parler de vitamines.
On peut appliquer le raisonnement sur l’efficacité d’un vaccin aussi à l’hydroxychloroquine.
L’immunité collective est loin d’être prouvée.
L’épidémie terminée en été ? Qu’en savez-vous ? Vous avez aussi prédit qu’il n’y aurait pas de 2e vague (comme Raoult avec qui presque tous ses confrères aussi compétents que lui sont en désaccord).

Répondre
Alain Beausire 28 octobre 2020 - 12 h 51 min

ATTENTION AU VACCIN ANTI-GRIPPE! SI VOUS DÉCIDEZ DE LE FAIRE, PRENEZ DES PRÉCAUTIONS:
– IL FAUT 15 JOURS À UN VACCIN POUR DEVENIR PROTECTEUR (pas pour tout le monde, compte tenu de l’état de santé de chacun, de la bonne réaction de son système immunitaire, etc)
– PENDANT CES 15 JOURS, LE SYSTÈME IMMUNITAIRE VA ÊTRE MOBILISÉ FACE À CET INTRUS (virus atténué ou désactivé, selon le vaccin) ET NE SERA PLUS GUÈRE DISPONIBLE: VOUS SEREZ DONC « DÉCOUVERT », ET PEU PROTÉGÉ FACE À TOUTES SORTES DE MICROBES (BACTÉRIES, VIRUS DONT LA GRIPPE ELLE-MÊME ET LE COVID, ÉVIDEMMENT).
– PENDANT CES 15 JOURS, PROTÉGEZ-VOUS ENCORE PLUS QUE D’HABITUDE; AU BESOIN, AUTO-CONFINEZ-VOUS!
-MAIS, AVEC CES PRÉCAUTIONS QUI VOUS PROTÈGENT VOUS, VOUS POUVEZ TOUJOURS CONTAMINER D’AUTRES PERSONNES. UNE PERSONNE VACCINÉE N’EST PAS À L’ABRI D’UNE CONTAMINATION, A 60 À 70% DE CHANCE D’ÊTRE PROTÉGÉ (Taux d’efficacité des vaccns en moyenne, dans les meilleurs des cas!), MAIS IL EST PROBABLE QUE VOTRE CHARGE VIRALE SERA MOINDRE. PEU DE CHANCE ALORS QUE VOUS SOYEZ UN « SUPER-CONTAMINATEUR »; C’EST DÉJÀ ÇÀ!!
– RAPPELEZ-VOUS AUSSI QUE « L’IMMUNITÉ CROISÉE » EXISTE, ET QUE VOUS AVEZ PU DÉVELOPPER À UNE AUTRE OCCASION (UN AUTRE VIRUS PLUS ANCIEN MAIS SIMILAIRE AU COVID) DES ANTICORPS EFFICACES… CELA RESTE UNE HYPOTHÈSE.

Répondre
nassima ALLIOUI 28 octobre 2020 - 10 h 26 min

Merci infiniment pour votre super article qui ne fait que me conforter dans ce dont j était déjà convaincu alors le risque maintenant est de savoir si on va nous imposer ce vaccin.

Répondre
Francoise Noury 28 octobre 2020 - 10 h 25 min

Des le debut j ai bien compris qu il s agissait d un truc pas clair du tout .Que l on voulait tromper les gens et enrichir les laboratoires pharmaceutiques .
« Nous sommes en guerre !!!  » disait Macron
Ce qui voulait bien dire qu il y aurait des morts .
Tout cela a ete savamment orchestre pour reduire les ressources du peuple .Ces gens ont peu de dignite .
Le mensonge est leur meilleur allie .

Répondre
Bucquet 28 octobre 2020 - 10 h 23 min

Bonjour,
Votre texte est fortement orienté sur les problèmes de l’éventuel vaccin, mais j’aimerais que vous nous parlez du foyer initial en Chine.
J’ai entendu qu’il n’y avait plus de Corona dans cette région. Il semblerait que certain pays étrangers réagissent mieux et plus vite que la France.

Répondre
GARZON 28 octobre 2020 - 9 h 45 min

Bonjour, attention soyez précis : l’immunité acquise par la Covid n’est apparemment pas forcément protectrice ,et nombre de personnes atteintes ne presentent pas de traces d’anticorPs avec les tests…. une immunité acquise reste peu probable en l’etat Des observations actuelles….. pour le reste je vous suis totalement. De même, on marche sur la tête en confinant tout le monde au lieu des malades d’un côté et les gens fragiles ou âgés de l’aUtre…. tout en testant l’hydroxy. +azytromicine correctement au stade précoce de la maladie.
Si vous lancez une pétition, je signe.

Répondre
joelle LEGRAND 28 octobre 2020 - 9 h 43 min

Assez d’accord avec vous mais la lettre est beaucoup trop longue pour être efficace . On se lasse et on ne va pas au bout de la lecture .

Répondre
bichet 28 octobre 2020 - 9 h 42 min

quel honte de quel droit ne pourrions nous ne plus etre informé stop a ce vaccin vive la liberté

Répondre
robert 28 octobre 2020 - 11 h 02 min

Comprend pas ! Si le vaccin ne vous convient pas, ne le faites pas ! ce sont les vaccins qui ont permis l’éradication de maladies infectieuses comme la variole ou la polio et rien d’autre, absolument rien !
les soi disant « médecines » douces, naturelles, homéopathiques, transadantales etc. sont juste des pompes à pognon pour leurs promoteurs qui soignent, soignent et soignent sans fin aux frais des patients sans jamais rien guérir, ce qui leur ferait perdre un client !

Répondre
Edy F. 28 octobre 2020 - 18 h 28 min

@ Robert
Ce ne sont pas les vaccins qui ont permis l’éradication des maladies. C’est l’amélioration des conditions de vie et de l’hygiène qui ont permis cela.
Vous voulez une preuve ? Le dernier vaccin infligé aux enfants africains contre la polio a déclenché une épidémie de polio dans toute une partie de l’Afrique. Même l’OMS, cette armée de criminels à qui nous devons cette fausse pandémie, n’a eu d’autre choix que de l’admettre.

Répondre
Alauda 28 octobre 2020 - 23 h 20 min

Robert, vous confondez la médecine allopathique et les médecines alternatives !!! Sauf quelques charlatans qui sont quand même l’exception, la vraie pompe à fric, c’est big pharma qui est financé par la sécu, c.-à-d. nous tous ; tandis que les médecines alternatives ne sont pas remboursées et si vous n’en voulez pas vous n’avez qu’à pas vous en servir… Mais si vous refusez p. ex. les statines, vous perdez votre médecin traitant qui refuse de sortir de la médecine officielle régie par l’industrie pharmaceutique…

Répondre
Arlette Leeuwerck 28 octobre 2020 - 9 h 25 min

On nous manipule.?..c est vrai le covid existe, c est vrai il faut prendre des precautions.
Mais derriere tout ca ..?.ou est la verite? Encore une histoire de fric .Notre grand president macron est un Hitler en puissance. Le pouvoir et l argent il n y a que ca qui l interresse. Qu est devenu la liberte de la france? Nous sommes des moutons
QUELLE DESOLATION ……….

Répondre
AYROLES 28 octobre 2020 - 9 h 23 min

je trouve votre lettre TRES INTERESSANTE, elle nous éclaire un peu sur les difficultés à créer un vaccin, sur les dangers de ce vaccin crée en « hâte » pour raisons financière. Soyons vigilants.

Répondre
Nambruide 28 octobre 2020 - 9 h 19 min

Un très grand merci pour vos précieuses informations

Répondre
SAVREUX 28 octobre 2020 - 9 h 16 min

Bien sûr c’est d’une telle évidence. La population raisonnée et responsable va une nouvelle fois être prise en otage. Les mesures de protection ont été bafouées tant par les personnes qui les ont bafouées que celles qui l’ont accepté. Un exemple parmi tant d’autres: le 14 juillet à Paris, la fête de la musique. Des milliers de personnes à touche touche sans aucune protection sans respect de la distanciation. Nos dirigeants  » inspirés  » pour ne pas être discrédités ont laissé faire. Qu’ont fait les chinois ?? Moralité tout est fait pour créer un climat de psychose, au profit de l’industrie pharmaceutique et d’une prochaine réélection présidentielle.

Répondre
AYROLES 28 octobre 2020 - 9 h 28 min

Je ne voudrai pas etre à la place de nos dirigeants et autres décideurs… comment faire pour bien faire difficile NON ?? on se bat contre un intrus qui nous est arrivé, comme ça, alors que nous vivions « tranquillous » et oui il faut remettre nos habitudes en question….

Répondre
FERRADOU 28 octobre 2020 - 8 h 12 min

Monsieur
Je vous remercie pour votre article lucide et comme à l’accoutumée vous ne mâchez pas vos mots.
Je crois également que nous n’aurons pas de vaccin et c’est peut-être mieux.
Soignons autrement
Bien à vous

Répondre

Laissez un commentaire