Intérêt médicaments

Le Pr Raoult, grand fan des médecines naturelles ?

Cher(e) ami(e) de la Santé,

Le 24 juin dernier, le Professeur Raoult a été auditionné pendant 3 heures devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale.

Ses déclarations ont fait un peu de bruit dans les médias, mais personne n’a relevé une chose incroyable.

Le Pr Raoult a expliqué que le traitement le plus novateur et prometteur en maladie infectieuses depuis 20 ans…

…est une thérapie 100 % naturelle !

Le Pr Raoult a compris la « révolution microbiote » !

Eh oui : devant les députés, le Pr Raoult a déclaré que le traitement le plus révolutionnaire contre les maladies infectieuses… est un traitement naturel, fondé sur le microbiote !

Je le cite :

« Le microbiote est un changement de perspective majeur.

Rendez-vous compte que le médicament le plus révolutionnaire du XXIe siècle pour les maladies infectieuses, si l’on excepte le traitement de l’hépatite C, c’est la greffe fécale !

On sauve des gens en leur faisant une greffe fécale.

En effet, la « greffe fécale » est aujourd’hui le meilleur traitement contre une bactérie qui fait des ravages chez les personnes âgées : Clostridium Difficile (ou C. Difficile) [1].

Le Pr Raoult connaît bien cette bactérie… et cette thérapie étonnante de « transplantation du microbiote » (greffe fécale), car il la pratique et l’étudie lui-même à son IHU de Marseille.

Concrètement, cela consiste à réimplanter les matières fécales d’un sujet sain dans le côlon du malade, par endoscopie.

Ce n’est peut-être pas très appétissant, mais c’est naturel, et ça sauve des vies !

Le « problème », c’est que cette thérapie ne rapporte rien à personne.

Elle ne plaît donc pas du tout à l’industrie pharmaceutique.

Comme l’a dit le Pr Raoult devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale :

« Ça irrite ceux qui voudraient le commercialiser, parce que c’est quelque chose qui ne peut pas rapporter d’argent.

Et pourtant, elle permet de traiter la maladie émergente la plus violente qu’on ait connue en France depuis vingt ans, avec 2 500 morts déclarées par an – peut-être le double en réalité. »

Le Pr Raoult pointe ici l’énorme problème de notre système médical.

Toute la recherche médicale est focalisée sur la découverte de nouveaux médicaments chimiques brevetables, conçus pour être vendus à prix d’or.

Résultat : 99 % des scientifiques du monde entier se désintéressent totalement de méthodes ou molécules anciennes, naturelles ou peu coûteuses… et potentiellement ultra-efficaces !

Certes, le Pr Raoult n’a jamais défendu les médecines naturelles en soi.

Ce qu’il défend, c’est la ré-utilisation d’anciennes molécules pour de nouveaux problèmes.

Mais dans les faits, ces « anciennes molécules » sont souvent des molécules naturelles, ou issues de la nature !

Prenez le cas de l’hydroxychloroquine.

Le Pr Raoult répète souvent que c’est un médicament dérivé de la quinine, une molécule parfaitement naturelle, extraite de l’écorce d’un arbre d’Amérique du Sud !

Et c’est justement parce que c’est un traitement ancien et peu coûteux que les pontes de l’establishment médical ont autant combattu la chloroquine :

« Le problème, expliquait le Pr Raoult en mars dernier, c’est qu’ils ont du mal à admettre qu’une nouvelle maladie, un nouveau virus, puissent être traités efficacement par des molécules anciennes qui ne coûtent rien, plutôt que par une nouvelle prouesse de la recherche pharmaceutique, très chère et très compliquée à industrialiser »[2].

Mais l’hydroxychloroquine n’est pas la seule molécule ancienne intéressante.

Parmi les anciens médicaments que le Pr Raoult apprécie beaucoup, il y a les antibiotiques.

Or peu de gens le réalisent, mais les antibiotiques sont des molécules naturelles, créés par des champignons ou des bactéries.

Ce ne sont pas des molécules de synthèse qui auraient été inventées de toutes pièces dans un laboratoire.

Comme l’a dit le Pr Raoult devant les députés, les antibiotiques ont « trois milliards d’années »… et c’est pour ça qu’ils sont si efficaces !

Le problème, c’est que les vieux antibiotiques, comme l’azithromycine, ne rapportent plus rien aux laboratoires pharmaceutiques…

…et donc presque personne ne cherche à les utiliser !

C’est un immense gâchis, a expliqué le Pr Raoult : « les antibiotiques ne sont connus que ce pour quoi ils ont été testés, alors qu’ils sont multifonctionnels – certains servent, par exemple, d’anticancéreux ou d’antiviraux. »

Dans la presse, le Pr Raoult a donné l’exemple d’une patiente atteinte d’une tuberculose multirésistante aux antibiotiques, qui a été guérie grâce à une très vieille molécule contre la lèpre, que plus personne n’utilisait[3].

Ce que demande le Pr Raoult, c’est le « repositionnement de molécules anciennes ».

Cela consiste à arrêter de chercher à tout prix la « nouvelle molécule brevetable », et à la place, tester massivement de vieux médicaments ou des remèdes naturels !

Deux exemples frappants du « repositionnement » de molécules anciennes

Il y a quelques mois, le magazine l’Express a publié un article très bien fait sur cette question cruciale du « repositionnement » des vieilles molécules[4].

Et comme par hasard, parmi les « médicaments anciens » cités dans l’article, les deux molécules les plus prometteuses sont 100 % naturelles !

L’article commence ainsi :

« Sauvera-t-on bientôt les victimes d’un accident vasculaire cérébral grâce à un vieux médicament contre le rhume, le Mucomyst ? ».

Or le « mucomyst » n’est rien d’autre qu’une « marque » désignant une molécule naturelle appelée N-acetylcystéine.

La N-acetylcystéine est un acide aminé qui a énormément de vertus, dont celle de fluidifier les bronches.

C’est pour ça que des scientifiques de l’INSERM, du CHU et de l’Université de Caen ont eu l’idée de tester cette molécule contre les AVC, en intraveineuse, pour fluidifier les caillots sanguins.

Et les résultats ont été « spectaculaires », dit l’article : « même les caillots résistants aux meilleurs traitements disponibles ont été dissous », a déclaré le Pr Denis Vivien !

C’est une excellente nouvelle, car un des grands avantages des vieilles molécules, ou des molécules naturelles, c’est qu’il n’y a pas besoin de 10 ans de recherche en laboratoire pour les mettre sur le marché :

« Nous n’aurons pas à refaire les analyses toxicologiques. Les études seront donc plus rapides que pour un traitement totalement nouveau ».

Le drame, c’est que ce que fait ce Professeur Vivien à Caen est l’exception, et non la règle.

Comme personne ne peut gagner d’argent avec la N-acetylcystéine, presque personne ne s’y intéresse, dans le système actuel !

L’essentiel du financement de la recherche se concentre sur des molécules nouvelles et brevetables, ayant pour objectif de rapporter de l’argent.

Les Pr Raoult et les Pr Vivien sont des oiseaux rares dans le monde universitaire !

Et pourtant, si tous les scientifiques faisaient comme eux, la recherche médicale ferait des progrès spectaculaires !

La preuve avec une autre molécule ancienne citée par l’Express : le lithium.

C’est un minéral naturel, dont je vous ai déjà parlé pour ses effets très intéressants contre la dépression.

Or une équipe de scientifiques a découvert que ce minéral pourrait être « efficace contre une forme rare de syndrome autistique d’origine génétique ».

Mais là encore, cette découverte est l’exception : très rares sont les équipes qui cherchent la perle rare dans les vieilles molécules comme le lithium !

Ainsi, je connais d’innombrables molécules naturelles (quercétine, resvératrol, huiles essentielles, etc. ) qui sont hyper-prometteuses pour beaucoup de pathologies… mais n’ont jamais été testées correctement, faute de financement et d’intérêt des labos !

C’est tout le problème d’avoir laissé la recherche aux laboratoires pharmaceutiques, et négligé la recherche publique indépendante.

Comme l’a déclaré le Pr Raoult :

« L’État n’a pas pris l’habitude de financer les études thérapeutiques car ce sont les laboratoires pharmaceutiques qui s’en chargeaient et quand ils n’ont plus d’intérêt financier, comme dans les génériques qui rapportent peu, ils ne font plus de recherche »[5].

De fait, l’IHU du Pr Raoult à Marseille est un OVNI dans le paysage médical actuel.

Cet Institut est un des seuls laboratoires de recherche réellement indépendant de Big Pharma… et c’est pour ça qu’il a été tant attaqué !

Il est donc urgent de changer de modèle.

Comment Big Pharma stérilise la recherche scientifique, à son profit

C’est d’autant plus crucial, aujourd’hui en 2020, que les nouvelles molécules sont de moins en moins intéressantes pour la santé publique.

Je cite encore l’audition du Pr Raoult (disponible en intégralité sur le site de l’Assemblée nationale) :

« Au XXIe siècle, très peu de médicaments nouveaux ont permis un changement thérapeutique, ils concernent essentiellement le traitement du cancer et les hépatites C ; le reste est marginal.

Pourtant l’industrie pharmaceutique n’a jamais été aussi florissante. »

C’est le comble : on découvre de moins en moins de nouveaux médicaments réellement utiles… et pourtant Big Pharma n’a jamais gagné autant d’argent !

Et le pire, c’est que ce n’est pas nouveau : le Pr Raoult l’avait déjà écrit dans un rapport officiel qu’il a rédigé il y a près de 20 ans[6] :

« L’industrie est indispensable au développement thérapeutique. Son objectif, toutefois, est de gagner de l’argent avec des molécules. L’industrie ne devrait pas être en charge de la recherche médicale, ni de l’enseignement post-universitaire.

Il faut noter que l’Etat ne prend pas en charge les nécessaires recherches thérapeutiques incluant, en particulier, des médicaments anciens ou non rentables »

Cette absence de recherche financée par fonds publics est encore plus tragique pour les molécules naturelles.

La plupart des remèdes naturels n’ont jamais fait l’objet d’études scientifiques de grande ampleur…

…alors qu’elles sont le meilleur réservoir de traitements qui soignent.

Et c’est pour ça que ce que dit le Pr Raoult est aussi important : dans notre modèle médical actuel, fondé sur la rentabilité financière, la médecine naturelle, ultra-efficace, ne sera jamais à l’honneur.

Il faut une RÉ-VO-LU-TION, et des financements de l’Etat pour faire des vraies recherches pour guérir les malades, et cela économisera des milliards à l’Assurance Maladie !

Bonne santé,

Xavier Bazin


Sources

58 commentaires

xavier 9 septembre 2020 - 13 h 51 min

bonjour,

voici mon remède : un spray respiratoire d’alcool de menthe à 90° dans la bouche et le nez, très efficace contre les premiers symptômes, ils meurent de suite J’en ai toujours un dans la poche, sinon un flacon d’alcool de menthe à 80° (ricqlès ou autre) peut aussi faire l’affaire, vous en mettez quelques gouttes dans le creux de la paume puis vous inspirez énergiquement par la bouchez et le nez, le virus covid ou autre meurt en peu de temps.
C’est une solution centrale puisque le virus se développe dans les muqueuses respiratoires, alors que le masque n’agit pas sur les muqueuses, c’est un filtre pour respirer de l’air pur !

Répondre
Lucienne MUZET 10 août 2020 - 15 h 38 min

Je suis complétement d’accord avec le professeur
RAOULT et si je suis gravement malade , je demande à être soignée par lui.
Je crois fermement en ce Professeur

Répondre
CASASNOVAS 3 août 2020 - 5 h 41 min

Ces informations sont essentielles et doivent être diffusées en toutes urgences. Elles doivent devenir une ligne d’acton politique contre le système établi pour le plus grand bien de la santé universelle.
Comment organiser ce courant pour donner toute l’ampleur nécessaire à ce combat ?
Demander au Dr Raoult qui a déjà une solide notoriété de lancer un courant dans ce sens ???

Répondre
Marie-Thérèse BARRUE 23 juillet 2020 - 12 h 10 min

Merci Xavier Bazin pour vos analyses et report des dires du Professeur Raoult. Éminent Professeur qui n’a pas la langue de bois, dit ce qu’il y a à dire sans détour et dénonce tous les abus , big pharma et autres. Honte à ce système qui veut que l’on reste la tête sous l’eau. Cela pourrait être un siècle merveilleux qui est gâché par la finance, le profit à tout prix…Le changement peut avoir lieu ; aujourd’hui ; toute la politique est à revoir… Ces éminents professeurs sont un soutien, une sécurité, une bouffée d’oxygène! Merci .

Répondre
claude anne queste 22 juillet 2020 - 13 h 04 min

bravo mille fois bravo!

Répondre
morgan 21 juillet 2020 - 12 h 59 min

L’OMS, les « big-pharmas », assistés par des journalistes ignorants de la presse « mainstream » (qui sont à la botte des financiers), musellent nos politiciens qui oublient de nous défendre !

Répondre
Garabiol 20 juillet 2020 - 11 h 49 min

Heureusement qu’il y a des ovnis dans le médical.
Merci a eux d’être la et de travailler dans le bons sens.
Compétence et pugnacité, pouvoir exprimer clairement des évidences, et redonner un peu d’espoir dans ce monde bien dérèglé autour de l’argent . Encore merci au professeur RAOULT

Répondre
REGNAUD 20 juillet 2020 - 6 h 15 min

Bonjour,

Bonjour,
J’ai le microbiote en souffrance depuis 4 ans,je me soigne avec HE et je prends homéopathie (qui va être derembourser en 2021, + accupunture non remboursée (1 honte car cela soulage énormément pleins de maux) je recherche charbon actif en granules (vieux médicament) et en pharmacie on me dit : ça ne se fait + On vous propose des gélules (tout broyer à l’interieur), pour ma part non efficace, évidemment chaque fois que je demande des produits “anciens » on me regarde avec des yeux d’extra-terrestre.. les vieux médicaments sont dérisoires en tarifs, par contre les nouveaux rapportent à Big Phzrma, voilà la Grosse DIFFÉRENCE… et en plus les génériques inefficaces…pour moi, que du Bonheur pour le lobby pharmaceutique…

Répondre
Diane Frederick 19 juillet 2020 - 21 h 40 min

Je me soigne depuis des années avec des produits naturels et je suis en parfaite santé je n’ai jamais prise de produit chimique .Qu’elle catastrophe ces produits chimique. Je crois formellement que le Dr. Raoul à entièrement raison. Il faut que ça change c’est urgent.

Répondre
LADSOUS 19 juillet 2020 - 20 h 12 min

l erreur c est de croire que la sincérté et le désintéressement font partie du serment d hypocrate
quand au Pr RAOULT il sera critiqué par tout ceux qui ne comprennent pas ,c est a dire en incapacité dans le sens originel du terme.la terre esr bien plate…sinon..on tombe….

Répondre
gerard Dhorne 17 juillet 2020 - 10 h 53 min

Pardon
Je voulais dire « repositionnement »

Répondre
gerard Dhorne 17 juillet 2020 - 10 h 49 min

Bonjour Monsieur BAZIN
Je viens de lire votre article très intéressant que je vais transmettre.
Cependant je trouve un peu simplet de dire que personne n’a d’intérêt au reposionnement des anciennes molécules. Les reconditionnées et les remettre en vente me semble parfaitement rentables. Il suffirait de remettre cela en route.
Les entreprises existent toujours.
Bien cordialement.

Répondre
liliane terlecki 17 juillet 2020 - 10 h 29 min

j’ai rencontré un même praticien toujours allant vers de nouvelles perspectives très compétant il a reçu trois blâmes de l’ordre des médecins mais il a continué a soigner ses patient tout comme le Pr Raoult mais poursuivi, jugé pour médecine illégale et même condamné

Répondre
Hilro 16 juillet 2020 - 17 h 07 min

Bonjour…..je vous suggère d’aller sur le site ci-dessous pour apprendre que le Covid 19 à été signalé à Barcelone en février 2019… www. Sentinel surveillance of SARS-CoV-2 in wastewater anticipates the occurrence of COVID-19 cases.

Répondre
Bourgade 16 juillet 2020 - 15 h 22 min

Il faut écrire à Vérand et aux autorités médicales, sinon ce que vous dites ne sert strictement à rien.
Et pourquoi pas monter une pétition.
L’écrire sans les premières pages des quotidiens ou même encore le Canard Enchaîné.
En un mot, faire beaucoup de bruit

Répondre
Silvestre 16 juillet 2020 - 11 h 58 min

Bonjour et merci pour vos lettres que vous m’envoyez régulièrement, elles me sont très instructive pour le bien être de ma famille !! D’ailleurs j’ai offert un abonnement à ma mère à la publication DAME NATURE !
mais par rapport à votre lettre, malheureusement je confirme et j’en suis attristé, pour notre avenir médical, les grands groupes pharmaceutiques veulent simplement soigner les gens et non les guérir simplement pour gagner plus, donc ils nous vendent leurs placebos en nous faisant croire à une guérison, si cela fonctionne tant mieux pour nous sinon tant pis, faut tu paye, c’ pour cela, ils faudraient qu’un organisme indépendant fasse une une campagne de sensibilisation auprès des gens pour les informer bien-faits de la médecine naturelle et des huiles essentielles !!! Bonne continuation
Cordialement MR SILVESTRE

Répondre
jean-luc robillard 16 juillet 2020 - 8 h 26 min

le monde de l’argent ne s’occupe pas de votre santé(même si le professeur Raoult sur 3-4000 cas a démontré que son traitement sauvait des vies,dans les conditions qu’il a établi,ce monde de l’argent paient des gens pour calomnier ou publier des « études »pour proclamer que cela ne marche pas.il faut qu’ils gagnent de l’argent avec un nouveau médicament ou vaccin)le professeur a soigné avec un traitement bon marché et sans risques (médicaments déjà testés depuis longtemps)que l’on s’est empressé de déclarer dangereux et que l’on a même interdit(merci Mr Veran et les gens de son acabit).Ce gouvernement aurait pu sauver des vies en généralisant le traitement du professeur Raoult puisqu’il n’y avait rien d’autre connu(le doliprane?d’après Mr Veran).Mr Veran a été reconduit:responsable de 30.000 morts…peut-être fera-t’il mieux à la prochaine ou on nous enfermera…etc jusqu’à ce que comme des moutons,on accepte toutes les nouveautés que l’on nous imposera..à chacun de prendre conscience de la manipulation dont on est victime(médias)et à qui cela profite…heureusement qu’il y a encore des gens dans le monde médical qui veulent soigner et non gagner de l’argent.VIVE ceux qui osent s’exprimer dans ce sens..

Répondre
Tissot 16 juillet 2020 - 8 h 07 min

Cher Monsieur,
Je vous remercie infiniment pour votre travail
et votre courage, car il en faut pour prouver et dénoncer les magouilles de Big Pharma de l’OMS et mettre en valeur les bienfaits de la Nature et le travail des bienfaiteurs de L’Humanité loin des conflits d’intérêts

Répondre
mireille 16 juillet 2020 - 6 h 35 min

bonjour à tous et merci pour vos articles qui je trouve sont de mois en moins pertinents.
Je continue de penser que que le professeur Raoult n est pas le sauveur de l humanité comme on v oudrait bien nous le faire croire certes ses traitements marchent mais c ‘est normal . Il s est pas foulé pour dire que la quinine dégomme le palu et la zytromicine les bactéries plein de monde avan lui le savait.
quant aux greffes fécales d autres avant lui les ont testées avec succes.
Pour moi c est un vulguaire perroquet prêt à tous pour etre au devant de la scene et nous faire croire qu ‘ il est du bon coté des choses.
C ‘ est un simple instrument à la solde du pouvoir financier j entend par là BIG PHARMA.
Rien à voir avec la vrai santé naturelle dont nous avons tous droit.

Répondre
pasquier 16 juillet 2020 - 1 h 26 min

les laboratoires c ‘est la mafia béni , vendeur de drogues qui ne cherchent pas a guérir mais a soulager de façon a rendre dépendant et ce sont eux qui font la pluie et le beau temps , qui osera démanteler cette fourmillére

Répondre
Edy F. 16 juillet 2020 - 0 h 10 min

Le système est un rouleau compresseur. Les français sont majoritairement des moutons prêts pour l’abattoir. Regardez comme ils se soumettent sans broncher à toutes les insanités qu’on leur impose, port du masque et autres stupidités. Le lavage de cerveau est général. Tout cela pour un virus qui n’existe même pas ! Pauvre France !

Répondre
Lionel DHORNE 15 juillet 2020 - 23 h 31 min

Bonjour Docteur Xavier BAZIN,
Ah quel bonheur de voir des personnes comme vous écrire des commentaires aussi enrichissants !!!
Ah que oui, mettez cela « en route » :
Ce que demande le Pr Raoult, c’est le « repositionnement de molécules anciennes ».
Bien à vous.
Lionel DHORNE.

Répondre
Ghislain Nicaise 15 juillet 2020 - 21 h 16 min

Cet article mélange deux notions, une qui pour moi est juste et une qui pour beaucoup de scientifiques est fausse. Ce qui est juste c’est que l’on ne devrait pas laisser la fabrication de médicaments, qui est un service public, à l’industrie privée qui, pour fonctionner correctement, doit faire du profit. Cette exigence de profit est souvent contradictoire avec la protection de la santé (j’en ai plusieurs exemples à l’esprit). Ce qui est par contre difficile à admettre pour le scientifique que j’étais c’est que les molécules « naturelles » soient différentes par essence des molécules de synthèse.

Répondre
Patrick Millet 15 juillet 2020 - 18 h 26 min

Nous utilisons et recommandons depuis longtemps en médecine vétérinaire, notamment chez le lapin lors d’ entérites rapidement dramatiques pour cette espèce, la transplantation fécale.

Répondre
Plée Dominique 15 juillet 2020 - 18 h 22 min

Bonsoir
Le lithium n’est pas une molécule, mais un métal et même le plus électropositif des métaux. Il n’est que très peu utilisé comme métal, mais sous forme de cation associé à un anion comme le carbonate ou le chlorure

Répondre
PINTO 15 juillet 2020 - 16 h 34 min

bonjour , il faut faire une pétition pour que BIG PHARMA ne soit plus en charge de la recherche médicale . il ne faut pas baisser les bras , en parler le plus possible ; avec le covid beaucoup de gens ont pris conscience des magouilles des pharmacies et laboratoires …… Il faut en parler de partout et souvent

Répondre
alarcon christophe 15 juillet 2020 - 16 h 02 min

Tout a fait d’accord avec la notion de naturel.Perso je pratique la naturopathie selon les préceptes du professeur Grégoire jauvais et la cause première de toutes les maladies:penser à l »envers et se nourrir à l’envers.Regarder ses vidéos sur YouTube sur mincir,le jeûne et ses livres sur le jeûne,la nutrition aux éditions série radieuse.Et je prends,ainsi que ma famille,tous les jours un complément de vitamine C de nova’dyn et pour les enfants sur falconi wholesale français et leur livre sur la vitamine C vaincre le stress et la douleur.Bonne journée à tous

Répondre
georges dechartres 15 juillet 2020 - 15 h 51 min

Je partage tout a fait ce texte. Il y a des intéréts en jeu afin que les laboratoires puissent faire fortune aux détriments des patients qui ingurgitent ces nouvelles molécules avec des effets indésirables irrevesibles.

Répondre
Hervouet 15 juillet 2020 - 15 h 26 min

Un seul mot : BRAVO !

Répondre
Khatir 15 juillet 2020 - 15 h 12 min

Merci prof Raoult vous avez bien expliqué l’intérêt pour savoir sauve des malades et non ne pas laisser certains laboratoires frabriquer des nouvelles recettes à des prix faramineux les labos sans scrupule gagne un argent fou sur le dos des malade merci cher professeur Raoult vous êtes d’une grande bonté et surtout d’une grande compétence merci

Répondre
Boucher 15 juillet 2020 - 15 h 09 min

Totalement d’accord avec vous !
Comment changer les choses ?
Comment agir contre Big Pharma à part signer une pétition. ?.

Répondre
peley monique 15 juillet 2020 - 13 h 52 min

j’aimerais savoir si il existe un traitement naturel pour la tension artérielle?.Merci pour votre réponse.

Répondre
papidom 15 juillet 2020 - 12 h 40 min

virons les hauts fonctionnaires trop payés car ce sont eux qui sont responsables de cette situation et de bien d’autres.Macron croit qu’il dirige la France,c’est faux,il est temps qu’il réfléchisse 2022 c’est demain et là il sera trop tard!

Répondre
Sultan 15 juillet 2020 - 12 h 23 min

Faudrait qu ils arretent le big pharma OMS tous avides d argent avec des médocs nocifs qui nous soignes pas mais bien au contraire nous detruisent a petit feu alors qu il existe d autres façons naturelles pour le bien etre des patients.

Répondre
JEAN MARIE TALBOT 15 juillet 2020 - 11 h 49 min

Je faits mes examens dans un institut médical à Chypre, exemple thermographie, traitement d’ozone, ect.
Des examens et des traitements, jamais proposés en France

Répondre
Copé Martine 15 juillet 2020 - 11 h 25 min

Bonjour,
Je lis attentivement et régulièrement votre newsletter sur les traitements naturels pour lesquels je suis une adepte depuis 1994 d’être à l’écoute de mon corps, de mes maux (le mal a dit) pour guérir avec des ressources que nous offre dame nature… et je suis convaincue depuis des années que les grandes puissances financières dont big pharma et autres nous manipulent à notre insu en nous faisant croire que ou bien encore nous maintiennent dans l’ignorance ou avec des fausses croyances…! Il est grand temps de réagir, d’agir avec discernement intelligence et culture pour notre plus grand bien-être, notre forme notre santé, NOTRE VIE pour évoluer et guérir suivant un processus naturel en alignement avec nos vrais besoins celui d’ÊTRE en alignement avec notre âme. A ce sujet j’ai un grand projet à réaliser qui fait parti de mon projet sens de vie celui de communiquer d’informer avec des professionnels compétents, sérieux et ouverts à la nouvelle spiritualité et la guérison naturelle du 21e siècle… Merci encore pour tout ce que vous faites. A bientôt. Namasté

Répondre
Jacqueline Nicolas 15 juillet 2020 - 11 h 09 min

Bonjour suite à un cancer du sein en 2008 reconstruction droite en 2011 sous traitement pour métastases os bassin depuis 12/2019 et traitement oral suivi par un cancérologue mais beaucoup effets secondaires douleurs musculaires grande fatigue surtout mal aux racines cheveux devenus très secs comme de la paille en Racine j aime ce que fais le Pr Raoult merci de me lire

Répondre
Michele Besombes 15 juillet 2020 - 10 h 55 min

Super votre art

Répondre
Meunier 15 juillet 2020 - 10 h 50 min

Tout à fait d accord. Je ne comprends que les produits naturels, le reste c est pour réaliser des profits sur le dos de la sécu, et la sécu c est nous !!!….

Répondre
MORISOT 15 juillet 2020 - 10 h 50 min

Très intèrrèssant et c est la rèalitè Merci et il faut que tout le monde es informations

Répondre
Christiane NOEL 15 juillet 2020 - 10 h 39 min

Tout le monde veut descendre le Pr Raoult
C’est toujours la magouille des labos tout le monde le sait, vendre des médicaments plus cher !!!
Et le trou de la sécu alors ????

Répondre
MARCHAND JEANNE-MARIE 15 juillet 2020 - 10 h 13 min

Vivement les « medicaments » anciens tel que le
M G LUMIERE anti histaminique qui a réglé en 2 jours
une éruption cutanée couleur lie de vin (?)
et qui brûlait mes jambes aucUn médecin a trouvé sauf le pharmacien qui a prescrit ce remède de
« derrière les fagots « 

Répondre
Dujardin Rose-Marie 15 juillet 2020 - 10 h 12 min

Que de la logique et du bon sens. Mais ça c’est très dérangeant pour gagner de l’argent.
Bravo pour ces médecins qui soignent des patients sans se laisser corrompre.

Répondre
Pat RICK 15 juillet 2020 - 9 h 58 min

N-acétylcystéine je l’utilise depuis longtemps dans les états grippaux même sans problème de bronche et ça aide beaucoup même en préventif. Par contre éviter les formes avec aspartame.

Répondre
Djilali 15 juillet 2020 - 9 h 51 min

Bonjour,

Comment faire des recherches publiques indépendantes?

Répondre
BERNARD BURLET 15 juillet 2020 - 9 h 37 min

Bonjour,
Très intéressant votre article, fait certainement après avoir écouté attentivement la déposition du Professeur Raoult.
Essayons de marteler ce message et transformons-le en message politique.
Il nous faut un gouvernement qui remette la vraie recherche indépendante à l’honneur. C’est devenu plus qu’urgent vu l’avalanche de mensonges qu’on nous assène pour cacher la magouille financière des labos.
C’est une remise à plat gigantesque car le public est complètement perdu et ne sait plus à qui faire confiance.

Répondre
Dust 15 juillet 2020 - 9 h 33 min

Je ne parle quasi jamais de mes expériences professionnelles chez #bigPharma notament #bayer car j’ai constaté un phénomène étrange : la mise en place en direct du déni de mon/les interlocuteurs… c’est comme si notre intelligence nous rendait super con….

Répondre
Catherine 15 juillet 2020 - 9 h 16 min

La situation décrite est tellement juste. il faudrait sortir les laboratoires des écoles de médecine. leur présence est néfaste pour notre système de santé et met sous influence nos étudiants futurs médecins au détriment de l esprit scientifique pur. Un pôle national du médicament indépendant serait souhaitable ainsi que la reprise en main de notre recherche par le système publique pour stopper toutes ces dérives auxquelles on assiste et qui ont été mises au grand jour par cette récente crise sanitaire.
Mes 2 fils à Londres touchés par le COVID ont dès le début des symptômes appliqué le protocole du Dr. Raoult et dans les 2 à 3 jours de traitement ont retrouvé la force de pouvoir rédiger un simple SMS.
Merci Docteur.
PS. Mes compatriotes devraient se demander pourquoi notre armée a fait des stocks de chloroquine.

Répondre
Maflor 15 juillet 2020 - 9 h 06 min

Vous exposez très bien la situation. Merci!
On dirait que le problème fondamental est de revenir au bon sens car tout ce que vous citez est évident.
Il semblerait que la rationnalité des collaborateurs des industries pharmaceutiques est partie sur orbite, par conséquent qu’elle n’est plus connectée à la réalité terrestre!

Répondre
Michel North 15 juillet 2020 - 8 h 31 min

Le Pr Raoult a certainement beaucoup de mérites, mais ses provocations et même son arrogance nuisent à sa crédibilité.
Et on ne sait toujours pas si la chloroquine est efficace ou non ?

Répondre
Dust 15 juillet 2020 - 9 h 47 min

Peut-être que s’il n’était pas comme ça, il ferait comme ces collègues : se laissé corrompre par les laboratoires pour s’assurer petite vie tranquille…
Les défauts de ses qualités…

Répondre
D.Laroche 15 juillet 2020 - 16 h 31 min

Chacun peut se permettre de juger le pr. Raoult comme bon lui semble, c’est le privilège de la démocratie mais, l’objectivité voudrait que vous citiez aussi tous ces « sachants » chaque soir derrière les caméras à dénoncer ce véritable soignant et l’un de nos plus grands chercheurs. Je ne l’ai jamais vu à la télé, seulement sur BFMTV, et de très courts instants où il lui était demandé chaque fois de se justifier. J’ai lu le compte-rendu de l’audition à l’Assemblée, précise, claire, dénonçant un système de santé archaïque, l’emprise de Big Pharma, les voyages offerts à des gens d’influence, etc. Les résultats de travaux scientifiques sont présentés au pluriel et non à la première personne car ce sont des travaux effectués par des équipes, bien évidemment. L’aveu de connaissances encore insuffisantes l’est à la première personne, avec humilité. Le souci constant du devoir à accomplir apparaît en permanence. Où est l’arrogance ? où sont les provocations ? Pour le moins, il est évident que nous n’avons pas la même perception du français ni de la réalité des faits.

Répondre
Tissot 16 juillet 2020 - 8 h 05 min

Bien sur qu’on le sait!!!!!!!
Et cessons de s’arrêter sur le look et le caractère des gens . On s’en fout!!!!
L’important est leur courage face aux vautours pharmaceutiques et leurS connaissances et Grandes expériences!!!!!

Répondre
matrone maryse 15 juillet 2020 - 8 h 02 min

très bon article – tout a fait exact

Répondre
contat 15 juillet 2020 - 7 h 59 min

Merci à vous.
Je vous lis toujours avec intérêt et essaie de partager le plus possible à d’autres.
Il y a une telle désinformation, orchestrée, voulue, que les gens doutent, parce que déorientés et pour cause !
Denise

Répondre
POTIER JEAN-LOUIS 15 juillet 2020 - 7 h 44 min

C’est un message d’espoir, certes, mais voyez vous Mr Macron prendre des mesures qui déplairaient à son mentor Sanofi à qui il doit son élection ?

Répondre
SAVELLI Michel 15 juillet 2020 - 7 h 32 min

Le Lithium n’est pas une molécule « ancienne ou nouvelle », c’est un élément du tableau de MendeleÏev, comme l’Hydrogène et le Fer.

Répondre
ROUILLON Régine 15 juillet 2020 - 7 h 16 min

BRAVO, mille fois BRAVO, comme vous avez raison…, il est scandaleux que les recherches actuelles ne soient financées que par les laboratoires pharmaceutiques qui ne pensent bien sûr qu’au côté lucratif pour eux au dépend de traitements plus efficaces, voire déjà existants ,mais d’un rapport financier plus modeste…
A quand les instituts de recherches indépendants financés par l’Etat …???

Répondre

Laissez un commentaire