Jour de deuil : 15 septembre 2021, mise à mort de la vraie médecine

Cher(e) ami(e) de la Santé,

Aujourd’hui, les médecins non vaccinés ne pourront plus exercer leur métier.

C’est officiel : pour eux, la médecine est finie, tant qu’ils ne se vaccinent pas.

Et tant pis pour leurs patients, qui resteront sur le carreau.

Aujourd’hui, aussi, de nombreux soignants vont être suspendus, sanctionnés.

Dans les hôpitaux et les Ehpad, les infirmières et personnels soignants non vaccinés vont être suspendus à partir d’aujourd’hui, sans salaire.

De même, les ostéopathes, kinés et infirmiers libéraux non vaccinés ne pourront plus soigner.

C’est un jour terrible pour eux.

Car ils ont des familles à nourrir (à ce sujet, BioSanté lance une petite initiative pour soutenir les soignants suspendus sans salaire, voir ci-dessous).

Car soigner est bien souvent une vocation – et changer de métier est très difficile.

Au-delà des cas personnels, dramatiques humainement, c’est aussi un jour de deuil pour la médecine.

Car il y a quelque chose de commun à tous ces soignants qui ne se vaccinent pas.

Quoi qu’on pense de leur choix, une chose est certaine :

  • Ces soignants réfléchissent par eux-mêmes ;
     
  • Ils savent qu’il y a une différence entre la vérité scientifique et la propagande de Big Pharma relayée par les autorités et les médias ;
     
  • Et bien souvent, ils sont favorables aux approches de soins « alternatifs et complémentaires » efficaces.

Et vous savez quoi ? 

Je suis convaincu que leur indépendance d’esprit est précisément la raison pour laquelle on leur interdit de soigner. 

Si l’objectif était de lutter contre l’épidémie, on les obligerait uniquement à faire des tests régulièrement.

Se tester est un moyen beaucoup plus efficace de protéger les autres que de se vacciner, puisque le vaccin n’empêche pas d’être infecté et de transmettre le virus autour de soi.

Donc cette obligation vaccinale a un autre but :

Les entendez-vous JUBILER de se débarrasser d’un coup de tous ces médecins et soignants libres et indépendants ?

Pour Olivier Véran, pour les autorités et les médecins scientistes et sectaires, ce 15 septembre est un jour GLORIEUX.

Cela fait des années qu’ils en rêvaient.

Dès leur arrivée au pouvoir, ils ont imposé 11 vaccins obligatoires aux nourrissons, dont 8 contenant de l’aluminium, une substance très dangereuse pour le cerveau.

Quelques pédiatres bien informés et incorruptibles ont alors dévissé leur plaque, pour ne pas être complices de ces injections aluminiques contestables.

Puis, ils se sont attaqués à l’homéopathie, et aux milliers de médecins qui la pratiquent officiellement.

Ils ont qualifié l’homéopathie (et l’acupuncture) de « fausse médecine », exercée par des « charlatans ».

Ils ont déremboursé les médicaments homéopathiques, pour assécher financièrement les patients, et les forcer à se tourner vers les médicaments de synthèse.

Ils ont même interdit aux nouveaux médecins de se présenter sur leur plaque comme « homéopathe »[1].

Ils savaient que c’était un signe distinctif éclatant pour les patients.

Même les sceptiques vis-à-vis de l’homéopathie en elle-même savent parfaitement que les médecins homéopathes pratiquent généralement de la vraie médecine :

  • Focalisée d’abord sur la santé et la prévention, et non pas seulement sur la maladie ;
     
  • Décidée à attaquer les problèmes à la racine, plutôt que de traiter les symptômes ;
     
  • Consciente de l’importance centrale de l’alimentation pour la santé, ainsi que du respect des besoins naturels du corps humain (activité physique, sommeil, soleil, gestion du stress et des émotions, etc.) ;
     
  • Et capable d’utiliser de nombreuses méthodes de soins alternatives fondées scientifiquement : nutrithérapie, phytothérapie, aromathérapie, etc.

Ils ne visaient pas seulement l’homéopathie ; ils s’attaquaient d’abord à la vraie médecine : intégrative, ouverte, humaine et indépendante de l’industrie pharmaceutique.

Mais toutes ces mesures n’ont pas freiné l’engouement des patients pour cette médecine intégrative et centrée sur l’humain.

Elles n’ont pas empêché les « médecines douces » de devenir de plus en plus populaires.

C’est alors que l’épidémie de coronavirus est arrivée. Puis les vaccins.

Et c’était l’occasion ou jamais de faire un « great reset » de la médecine.

En boutant hors de l’hôpitalhors des cabinets, les thérapeutes et soignants qui réfléchissent, qui ont de l’esprit critique, et qui soignent différemment.

L’obligation vaccinale des soignants est contre-productive face à l’épidémie

Répétons-le : l’obligation vaccinale n’a aucun intérêt sanitaire.

Quoi qu’on pense du bénéfice-risque de ces vaccins, une chose est certaine : ils n’empêchent pas la transmission du virus.

La preuve avec ce qui s’est passé en Israël, un pays dont la population adulte était vaccinée à 85 % avant l’été :

Ou avec l’Islande, un pays encore plus vacciné qu’Israël avant la troisième vague : 

Ces graphiques ne disent pas que les vaccins ne marchent pas du tout – ils peuvent protéger les plus vulnérables contre les formes graves.

Mais ils ne fonctionnent pas pour stopper la chaîne des contaminations.

Et il est donc inutile d’obliger les soignants à se vacciner.

C’est même contre-productif, car cela les dispense de se faire tester, alors qu’ils peuvent être infectés et transmettre le virus, comme les non-vaccinés !

Il faut donc chercher ailleurs les raisons de l’obligation vaccinale.

Il n’y a aucune bonne raison sanitaire à cette obligation (comme il n’y avait pas de raison sanitaire à l’interdiction de l’hydroxychloroquine, l’obligation du masque à l’extérieur, les confinements à répétition, l’imposition du pass sanitaire, la vaccination des adolescents, la vaccination de ceux qui ont déjà eu le virus, etc, etc.).

La vraie raison de l’obligation, c’est de faire une PURGE.

De purger, une bonne fois pour toutes, ces médecins et soignants :

  • Qui osent réfléchir par eux-mêmes, plutôt que de suivre aveuglément les avis des autorités sanitaires ;
     
  • Qui ont le toupet de prendre du temps avec leurs patients, plutôt que d’expédier leur cas avec un remède chimique ;
     
  • Qui ont l’audace de se former à des disciplines « non rentables par Big Pharma », comme la nutrition ou les huiles essentielles.

Et bien sûr, de purger d’abord et avant tout les médecins qui demandent quelques preuves scientifiques, et un peu de recul pour s’injecter un produit expérimental dans le corps.

Il fallait purger ceux qui ne se prosternent pas automatiquement devant le DIEU VACCIN[2] :

Le tort de ces soignants, c’est d’exercer leur esprit critique et de refuser de rejoindre automatiquement le nouveau culte suprême de la médecine moderne.

Attention : je ne dis pas que tous les soignants vaccinés font partie de ce « culte » – au contraire, je connais énormément d’excellents médecins et thérapeutes qui se sont fait vacciner, certains parce qu’ils pensaient avoir de bonnes raisons médicales de le faire, d’autres pour nourrir leur famille, et beaucoup pour ne pas laisser tomber leurs patients, ce qui est parfaitement honorable.

Mais il est clair que ceux qui refusent le vaccin, au prix d’une suspension de salaire ou d’une interdiction d’exercer, sont manifestement les soignants les plus critiques et sceptiques vis-à-vis des dérives de la médecine moderne.

Ceux-là, au moment où je vous écris, ont un pistolet sur la tempe – et le gouvernement s’apprête à presser la détente.

Alors en ce jour très grave pour l’avenir de la médecine, j’en appelle à la solidarité.

SOLIDARITÉ ! Ce que vous et moi pouvons faire, dès maintenant

La solidarité peut être d’abord familiale et amicale, avec ses proches : si vous avez dans votre entourage des soignants suspendus, sans salaire, merci de faire un geste pour les aider, si vous le pouvez.

La solidarité peut être aussi collective : j’attire votre attention sur la création d’un syndicat dont les fondateurs sont des personnes de confiance : https://www.syndicat-liberte-sante.com/

Vous pouvez y adhérer en tant que soignant en cliquant ici.

(D’ailleurs, si vous êtes soignant non vacciné, je vous invite à suivre le conseil de l’excellente association AIMSIB et d’écrire à votre ARS la lettre suivante).

Si vous n’êtes pas soignant, vous pouvez faire un don à la caisse de solidarité, qui viendra en aide aux soignants suspendus en vous rendant ici.

J’ai aussi vu passer sur Internet un appel invitant les employeurs à proposer des contrats « free-lance » de quelques mois aux soignants suspendus.

Et je suis heureux de vous annoncer que BioSanté Editions a décidé d’ouvrir aux soignants sans salaire plusieurs contrats, pour un travail de journaliste de terrain (interview de collègues, compte-rendu des mobilisations, suivi des communications des hôpitaux, etc.) – si vous êtes concerné et intéressé, envoyez-nous un message avec votre cv à soignants@editions-biosante.com.

Nous devons tous essayer de faire quelque chose, à notre niveau.

Car il ne faut pas se voiler la face. 

Notre droit à nous soigner librement, naturellement et efficacement n’a jamais été autant menacé.

Il faut agir avant qu’il ne soit trop tard.

Bonne santé,

Xavier Bazin

Sources

162 commentaires

Jean-Claude Dallaire 23 septembre 2021 - 18 h 24 min

Bonjour, je suis contre la vaccination,avec toute cet merde qu’il y a dedans,jamais il vont me vacciner
hier je suis aller a l’hopital pour insufisance pulmonaire,c’est terrible de voir tout ces précautions,
le monde est rendu fou,touche pas a sa,fait ce qu’on te dit,quand tu sortiras d’ici tu attend la personne
qui va aller te reconduire a la sorti,QUEL FOLIE.

Répondre
Jean-Claude Dallaire 23 septembre 2021 - 18 h 09 min

Bonjour, je trouve toujours tres intéressant tout ce que vous m’envoyer,je lit tout,,que la plupard je met sur facebook.Merci encore.

Répondre
Ducharne 20 septembre 2021 - 14 h 08 min

TREs bien la solidarité pour les soignants!
Mais on n’entend plus parler des agent hospitaliers non soignants qui ne veulent pas du vaccin et qui sont aussi sous pression??!
Le personnel administratif ou technique par exemple: que deviennent ils?

Répondre
NAHON LOUISE 19 septembre 2021 - 14 h 11 min

C est excellent tout ce que vous ecrivez mais j’espere que l’ ETAT va comprendre

Répondre
RENAUD ALTAGRACIA 17 septembre 2021 - 23 h 13 min

Je suis contre la vaccination obligatoire.tou a fait d’accord avec vous dr
merci pour cette belle informations.

Répondre
chresten Barbazon 17 septembre 2021 - 22 h 17 min

Je lis régulièrement vos lettres, très pertinentes, qui laissent à réfléchir sur notre « devenir » ! J’ai constaté à quel point notre société a changé depuis le début de ce siècle, comme si, soudainement, des illuminés venaient de sortir subitement de leur léthargie parce qu’un nouveau millénaire commençait.

Je ne comprends plus ce qui nous arrive, l’effet du mondialisme croissant nous emmène tout droit vers l’esclavagisme « consentant » de masse, sans plus aucune réaction appropriée, si ce n’est de gentilles manifestations dont le gouvernement français se fout royalement.

Bien à vous.

Répondre
Claudine Fidanza 17 septembre 2021 - 18 h 54 min

M. Menat a été parfait comme d’habitude, concis, explicatif tout semble facile à comprendre avec Lui. Merci à vous deux.

Répondre
Claudine Fidanza 17 septembre 2021 - 14 h 36 min

Bonjour, J’avais installé télégram sur mon tel portable et je vous suivais avec attention en appréciant ce que vous postez ainsi que les nombreux commentaires. Malheureusement j’ai dû me déconnecter après plusieurs avertissements me signifiant que telegram consommait la majeure partie du stockage et du RAM.
Puis je me connecter sur mon ordinateur, dans vos explications je n’ai pas trouvé le lien.
Merci pour votre aide.
Claudine Fidanza

Répondre
FOURNIER 17 septembre 2021 - 1 h 33 min

Je suis une non vaccinée et j’ai une nièce propre qui est du meme avis que moi. Je pense depuis le début que c’est du commerce médical pour remplir la poche de ceux qui en ont dejà pas mal financièrement, mais n’en ont jamais assez ! Ceux qui se sont faits vacciner dans les premiers, sont ceux qui sont dès le départ pour les médicaments ! je parle des particuliers qui croient en leurs médecins comme au BON DIEU ! C’est vrai que si les médecins n’avaient que des clients comme moi, ils pourraient fermer leurs Cabinets. ça me fait penser au vaccin contre l’hépatite B et l’hépatite C il y a en gros 23 ans, j’ai fait une 1ère injection, et je me sentais fatiguée, je devais faire la 2éme injection, je ne l’ai jamais faite ! Quand j’ai vu le nombre de seringues dans de Cabinet du Médecin je me suis dit : c’est une affaire juteuse pour les médecins ! sachant qu’avec ce vaccin des années après nous pouvons avoir des problèmes ! Le pire c’est qu »ils ont vacciner nos enfants adolescents au collège, ma fille ayant eu le vaccin + les rappels, sans mon autorisation, a voulu absolument le faire parce que ses copines le faisaient ! CONCLUSION : LAISSEZ-NOUS LE CHOIX POUR NOTRE CORPS et CELUI DE NOS ENFANTS et PETITS-ENFANTS QUI ONT 11 VACCINS DANS LE SANG EN ETANT BEBE, L’HORREUR ! et APRES ON FAIT DES RECHERCHES SUR LES MALADIES POUR CONNAITRE LA RAISON !!!

Répondre
Bayle 16 septembre 2021 - 23 h 52 min

Oui, je soutiens votre action, tout ce que vous dites, se vérifie au fur et à mesure des interventions des médecins sérieux!! Bravo de mettre en marche un mouvement sérieux dénonçant des méthodes inadmissibles, des interdits inadmissibles, contre l’homéopathie et la formation des médecins homéopathes… notamment!! Mais je ne vais pas redire tout ce que vous avez dit qui est de l’ordre du raisonnable, oh combien!!

Répondre
Peter Hartmann 16 septembre 2021 - 18 h 01 min

Au Danemark Termine tous les restrictions

Tout le monde sont vaccine

Répondre
Dehon Christelle 16 septembre 2021 - 16 h 37 min

Bravo Monsieur Bazin,
En effet, je suis entièrement de votre avis, notre liberté est bafouée, c’est scandaleux autant de mépris !!
Merci à vous

Répondre
BERTEAU 16 septembre 2021 - 12 h 25 min

BRAVO A VOUS ET FELICITATIONS POUR VOTRE COURAGE FACE A TOUS CEUX QUI VEULENT VOIR MOURIR LA MEDECINE NATURELLE EN LA DENIGRANT SANS MEME LA CONNAITRE VRAIMENT
HONTE A BIGPHARMA !!!

Répondre
Begule nicole 16 septembre 2021 - 11 h 40 min

Mon père, generaliste, dès le passage à la convention avec la sécurité sociale a dénoncé « la 1ère étape des la
Fin de la médecine libérale » il a été sanctionné par le conseil de l’ordre ! … pour lui on entrait dans l’ère de la médecine « administrative » voire « médecine d’Etat »
J’ai 79 ans . Nous étions 6 enfants. Tous vaccinés sauf du BCG. Aujourd’hui je ne suis pas vaccinée et refuse de l’être : je n’ai aucune commorbidite mais si j’attrapais le Covid je préférerais :
1) chercher un médecin qui soigne , ivermectine ou autre, éventuellement aller à Marseille.
2) mourir sans avoir cautionné ce «  crime contre l’humanité «  pour le seul bénéfice des laboratoires.

PS : s’il existe une liste des médecins soignants pouvez-vous me la communiquer ? Merci d’avance
Je suis en Savoie mais prête à me déplacer s’il le faut .

Répondre
Odile Mercier 16 septembre 2021 - 11 h 39 min

Bonjour cher  » ami » de la santé
Oui..il est impératif, urgent, essentiel de continuer à nous mobiliser …piur faire de la santé un atout pour les personnes, libres de choisir la  » thérapie, le médicaux puisse lui être proposé ! Les médecines alternatives sont Fondamentales et cet exécutif et depuis des années, ont cet objectif et des conflits d intérêts avec les laboratoires pharmaceutiques .je suis triste mais aussi j’ai espoir que nous vaincrons dans le combat et la solidarité.
Je viens de me mettre sur telegram. Merci pour le lien .
Force ,courage et honneur.

Répondre
leclercq cecile 16 septembre 2021 - 9 h 38 min

Les orthophonistes sont également concernés…

Répondre
Martine BERAL 16 septembre 2021 - 9 h 24 min

Je vous suit depuis qq années maintenant et salut votre engagement, vous remercie du fond du cœur pour tout ce que vous nous apportez tan par vos conseils que par vos explications et vos mises en garde. Il est navrant de constater une telle dictature à notre encontre nous soignants de toutes catégories.
Je suis Ambulancière gérante d’une entreprise de 15 salariés et m’attends d’un moment à l’autre à être mise à pied ainsi que toute mon équipe (40% non vaccinés) et les autres ……. Les 60% ????
Il est impensable que nous ne puissions rien faire !
Courage à vous tous
Merciiiii

Répondre
Maryvonne Palmieri 16 septembre 2021 - 8 h 08 min

Bonjour, J’ai trouvé cette lettre très intéressante, dommage que l’on ne puisse pas la partager sur whatsapp sur des groupes, car sur Facebook vu l’ambiance environnante cela ne présente pas grand intérêt, certaines personnes ne sont pas prêtes à entendre et sont vite réactives et désagréables sur ce sujet…

Répondre
oussalah 16 septembre 2021 - 1 h 08 min

oui,très interessant merci

Répondre
Moniqu Richomme 16 septembre 2021 - 0 h 48 min

A ceux qui sont contre et qui suivent sans se poser de questions. Quant sera. T il le jour venu lorsque vous irez à l’hôpital et faute de personnel vous ne serez pas soigné

Répondre
Begule nicole 16 septembre 2021 - 11 h 53 min

Vous n’avez toujours pas compris et voulu admettre qu’à ce jour il y a consensus sur le monde entier que les vaccins :
– n’empêchent pas la transmission
– que vaccinés ou non le risque est le même
– que le seul bénéfice retenu mondialement
Est : DIMINUTION du risque de FORMES GRAVES
Et encore, pour le moment, immunité reconnue pour 6 mois seulement !

Cela veut dire que non vaccinée, je ne prends de risques que pour moi-même !

Je ne suis pas plus un danger pour les autres que vous.

Je respecte votre choix, respectez le mien.

Répondre
Monique Richomme 16 septembre 2021 - 0 h 41 min

Super initiative. Ma fille 30ans très bien notée devait rejoindre l’école de puériculture. Malheureusement il nen est rien 😭

Répondre
aymard 16 septembre 2021 - 0 h 15 min

merci beaucoup vous êtes merveilleux je ne peux pas aller sur instagram car je n’ai pas de smartphone et
même si j’en achète un je ne saurais pas m’en servir car je suis âgée je suis horrifiée au sujet du Professeur
Raoult car c’est un très grand Monsieur un des plus grands c’est Mme Buzin qui a fait interdire son médicament dans les pharmacies je suis heureuse qu’elle ait été mise en examen et j’espère que Mr Véran
va avoir le même sort rapidement merci encore et bon courage j’ai acheté votre livre et transfert vos mails

Répondre
lazarus 15 septembre 2021 - 23 h 05 min

Bonsoir,

je suis tout à fait d’accord avec vous et je soutiens tous les soignants et ceux qui ne veulent pas se faire vaccinés! et aussi impossible pour moi de penser que l’on puisse vacciner les jeunes et les enfants!! c’est impensable!! quand on ne connait pas les effets à long terme (déjà à court terme souvent des problèmes) de ces vaccins encore à l’état expérimental jusqu’en 2023!!

Répondre
Bayardo 15 septembre 2021 - 22 h 55 min

Bravo Xavier Bazin, votre esprit salutaire et resilient m’impressionne ! C’est le moment de l’union et de la solidarité pour défendre la vraie médecine et les bon médecins. La bonne médecine ne s’occupe que des malades mais aussi maintenir en bonne santé à tous les êtres humains.

Répondre
Barbara Richet 15 septembre 2021 - 22 h 24 min

On a vraiment l’impression que le seul but de toutes ces manœuvres gouvernementales n’est que museler, asservir le peuple. On pourra me traiter de complotiste, c’est le nom à la mode en ce moment, mais moi je ne fais que constater que les hommes de pouvoir nous délivrent des informations contradictoires à tout-va pour embrouiller les plus faibles ou les plus crédules, mais ouvrez les yeux, documentez-vous et vous verrez que finalement le covid n’est pas plus dangereux que la grippe pour une grande partie de la population et que les vaccins n’empêchent de toutes façons pas la contamination et la contagion. Merci à toutes ces femmes et hommes qui se battent pour que la vérité soit faite une bonne fois pour toute. Je ne vis pas en France, mais on est tous sur le même bateau !

Répondre
FOREST Michel 15 septembre 2021 - 22 h 14 min

Bravo et courage aux sains d’esprit, la vérité éclatera !

Répondre
ENAULT 15 septembre 2021 - 22 h 03 min

Merci pour ce courrier et cette vidéo du Dr Ménat qui font que je me sens moins seule devant le refus de mon obligation vaccinale en tant que sage-femme. Mon activité actuellement suspendue a été relativement acceptée par mes patientes qui ont compris l’enjeu de l’importance de ma santé et plus généralement de la santé de tous avec tous les conseils que je pouvais leur partager. Leur soutien est important et la manifestation de leur reconnaissance encore plus grande à l’annonce de mon départ. Mon seul regret est de constater encore dans cette crise sanitaire qu’il y a toujours ces « deux » médecines qui ne sont pas solidaires et qui ont du mal à travailler ensemble dans l’intérêt du patient. Même en tant que professionnels de santé nous sommes toujours le patient d’un médecin. Où va notre médecine? Que devient la charte du patient? que devient le serment que nous avons fait avec cette pression de l’Etat? On se plaint du manque de professionnels de santé mais l’Etat ne fait rien pour encourager les études de médecine. Quand se posera-t-on les bonnes questions pour une médecine raisonnée et raisonnable?
Dans l’attente d’une réaction positive de la Haute et la reprise de mon activité, je souhaite bon courage à tous ceux qui se retrouvent sans activité.
Florence

Répondre
Belhani 15 septembre 2021 - 21 h 30 min

C’est malheureux d’être arriver à ce point , et c’est très malheureux que le monde se fait conduire comme un troupeau vers une destinée que seule les grandes firmes pharmaceutique détiennent les arènes.
Ce faire soigner par des moyens naturels c’est aussi efficace et seins que d’utiliser des moyens chimiques avec des effets secondaires.
J’espère que les non vacciné quoi que leurs nombre démunis de plus en plus, vu l’imposition du vaccin dans plusieurs secteur, peuvent toujours tenir le coup, et rester comme preuve tangible que le vaccin n’est qu’une propagande sanitaire que les grandes firmes se cachent derrière

Répondre
alranq 15 septembre 2021 - 21 h 18 min

merci

Répondre
Lefebure 15 septembre 2021 - 21 h 10 min

On continue à devenir une république bananière et perdre en démocratie. Nos dirigeants sont malhonnêtes avoir jouer Gilead contre Raoult. Avoir des soignants qui ont touchés des sommes importantes de la part de Gilead nous sommes arrivés bien bas. On continue après l’homéopathie c’est le toute de la HE de lavande .
Que vont ils trouver pour gagner encore plus d’argent !!
Nous vivons une période pratiquement plus grave qu’une guerre…

Répondre
ANATOLE NORBERTY 15 septembre 2021 - 21 h 09 min

OK, ne les laissons pas se faire vacciner!!!… mais les malades du COVID car il y en aura, bien sur, devront rembourser tous les frais a la Securite Sociale, ainsi que les traitements pour tous ceux qu’ils auront contamines.

Répondre
Aumont Yves 15 septembre 2021 - 21 h 09 min

Bonjour
Je ne comprend pas que l’on ne puis pas se soignies naturellement et sa devrais être tendance puis qu’il ne faut plus polluer la nature et ni utiliser de désherbante insecticide et pesticide c’est trop grave

Répondre
ANATOLE NORBERTY 15 septembre 2021 - 21 h 03 min

C’est curieux: tous ces gens qui subitement ne veulent pas se faire vacciner!!! y en a-t-il 1 seul qui n’a pas eu au moins 6 vaccins pour aller a l’ecole? c’est vrai qu’a l ‘epoque ce n’etait pas « moderne » de tout contester……………..

Répondre
ANATOLE NORBERTY 15 septembre 2021 - 20 h 54 min

Et pour quelle raison ils devraient avoir le droit de NOUS CONTAMINER en etant non-vaccines!…

Répondre
CHANTAL VAN DEN BORNE 15 septembre 2021 - 19 h 44 min

Suis complètement en accord avec tout ce qui a été dit, je ne suis pas française mais belge mis ici notre gouvernement suit de près tout se qu’il se fait chez vous et applique juste derrière les même décisions. J’ai déjà essayé de transmettre os courriels à des amis du sud de la france mais sans succès, le message me revient avec des codes erreurs malheureusement . Selon mon expérience auprès des gens vaccinés, ils se sentent pratiquement totalement protégés, ils ont l’air de savoir que même vaccinés ils peuvent toujours être contagieux mais ils se nient de l’info car ils accusent les non vaccinés. n’étant pas vaccinée je pense que je vais prendre de réelle distance avec les vaccinés car en final je pense que c’est nous qui sommes le plus en danger. Je pense également qu’il faudra bien encore attendre la moitié de l’année prochaine pour retrouver quelque chose de plus serein mais à quel prix????
Merci pour votre travail et de faire votre maximum pour nous tenir informés de ce qu’il se passe réellement avec cette vaccination que je juge totalement infondée. Voilà Bonne soirée et bonne continuation. Avec tout mon respect

Répondre
Chantal ARNAUD 15 septembre 2021 - 19 h 40 min

Hélas, totalement d accord, la vraie médecine n existe plus, les gens sont laissés pour compte par des rendez-vous hyper longs quand ils ne sont pas totalement refusés pour handicaps

Répondre
Molle 15 septembre 2021 - 19 h 30 min

C’est affreux ce qui se passe, nous sommes devenus des pions, on fait ce qu’on veut de nous, aidez les soignants c’est super mais psychologiquement ça doit être frustrant et terrible pour le corps medical de ne plus faire leur métier. Avant le vaccin c’était des Héros et aujourd’hui des Zéros. Et les patients la dedans, que deviennent il ? Dans quel monde vivons nous ? Le drapeau français en prend un coup, nous ne sommes plus libres, plus du tout égaux soyons et restons fraternel en étant solidaires

Répondre
Rebeca 15 septembre 2021 - 19 h 18 min

Merci Monsieur Bazin pour partager cette information. C’est une situation folle dans le qu’elle on se trouve maintenant, néanmoins je garde la confiance que cela ne va pas se soutenir dans le temps. On ne remercie des gens comme vous et autres que sommes de quelque manière réveillées devant cette dystopie et que sommes prêtes à continuer à résister contre ce « pouvoir global noir ». Il faut nous rappeler que la lumière vainquait toujours !

Répondre
Bourdon 15 septembre 2021 - 19 h 08 min

Merci pour votre courage et votre soutien envers ces soignants qui ne veulent pas se vacciner. Je pense qu’en étant dans le milieu médical ils savent pourquoi ils font ce choix.

Répondre
Theo Christen 15 septembre 2021 - 18 h 34 min

Je partage pleinement vos considérations et regrette le recours à la coercition par le politique.

Aujourd’hui un mal est venu s’ajouter au covid, peut être bien plus nuisible au bon fonctionnement mental de l’humain, clivant notre société par un modus imposé par la pensée unique.
Je ne suis pas contre le vaccìn mais contre le dérappage, le tout ou rien, les biais de confirmation évident.
Je préfere toujours pouvoir comprendre et assumer le choix des options.
Je milite pour l’homme responsable, libre.

Répondre
Angelica MULLER 15 septembre 2021 - 18 h 29 min

Pourquoi le deuil de la médicine ? Je trouve révoltent qu’il y a des médecins qui utilise l’expression  » deuil  » , parce qu’ils ne se rendent pas compte de l’erreur grave qu’ils se permettent de faire . Sont eux qui parlent de l’absence de Covid 19 dans les EPADE s parce que tous les résidents sont vaccinés . J’ai peur d’ y aller dans un cabinet d’un médecin qui n’ai pas vacciné . J’ai peur qu’une infirmière vient faire mes soins sans être vaccinée . Vous encouragez les manifestations de l’extrême droite , des tous les complotistes , et vous voulez qu’ont vous soutiens ? Nous , ne pouvons pas avoir une compréhensions , et approuver vos démarches sur les raisaux sociaux , les quotidiens et autres , surtout que c’est une pandémie .

Répondre
Quattrone 15 septembre 2021 - 18 h 28 min

Le corps et l’esprit ne font qu’un ici bas, notre bonne santé en dépend. Si l’on touche au second, on tue le premier, c’est sûrement par là que continuent ces escrocs au Pouvoir qui sentent la mort, qui veulent la mort, qui vendent la mort. Ils en mourront. En attendant, il faut trouver des moyens de survie. Ma modeste contribution pour la cagnotte en prend le chemin. Nous sommes forts et efficaces ensemble. Messieurs et Mesdames les banquiers, veuillez suivre, s’il vous plaît.

Répondre
Tara 15 septembre 2021 - 17 h 32 min

Merci pour votre courage et votre indépendance d’esprit. Oui il faut laisser la place à des médecines alternatives efficaces, qui on t fait leurs preuves, sans tomber dans le délire du tout vaccin, pour tout le monde. Quelle plaie ce monde décadent qui ne réfléchit plus, ne discerne plus…Et Stop aux abus des labo qui écrase l’intérêt général sous la masse des surprofit à tout va.

Répondre
georges BERNARD 15 septembre 2021 - 17 h 32 min

BRAVO Je vous suis

Répondre
DUFETEL 15 septembre 2021 - 17 h 09 min

j’ai eu des proches qui sont morts du Covid après être passés à l’hôpital . La contamination provenait du personnel soignant. Si les soignants ne se vaccinent pas, alors pourquoi font-ils de la médecine leur métier. Qu’ils fassent de la médecine parallèle au sens ou vous l’entendez. J’ai arrêté avec votre publication car elle n’était que critique.
Bien sûr que bigpharma est là pour faire du profit et engraisser ses actionnaires.
Il faut savoir raison garder. Vous ne détenez pas la vérité et quand vous la connaîtrez- si cette chance vous est donnée- vous tomberez de votre fauteuil de velours.
Car vous aussi vous vous engraissez sur la défiance des antivax.

Répondre
Cru61 15 septembre 2021 - 18 h 13 min

J’ai une connaissance qui est morte du Covid, malgré qu’elle ait été vaccinée. Vous tomberez de votre fauteuil de certitude quand vous connaîtrez la vérité sur ce qui se trame vraiment derrière cette « crise sanitaire ».

Répondre
Barbaz 17 septembre 2021 - 22 h 54 min

Déjà, il n’est pas facile de dire d’où provient une contamination, la période d’incubation étant variable d’un individu à l’autre. D’autre part, le fait d’être vacciné n’empêche pas spécialement la contamination, il peut éventuellement la réduire, du moins, du peu qu’on en sait, puisqu’il y a souvent des désaccords entre les experts.

Sans parler de Big Pharma de manière générale, intéressons nous à Pfizer, il suffit de taper sur votre ami « Google » pour vous apercevoir que celui qui fabrique vos injections récoltent aussi des amendes à la pelle en justice !! Un record, avec des milliards à payer pour vente frauduleuse de médicaments, corruption, trafic de tests et autres malversations.

Libre à vous de vous faire vacciner avec ce produit expérimental plus que douteux, avec lequel nous n’avons aucun recul et fabriqué par un labo qui n’attire pas vraiment la confiance et dont on sait que ce ne sont surement pas des philanthropes. En fait, ils sont plus proches de la mafia !!

Vous devriez vous rappeler l’épisode de 2009 concernant la « crise » de la grippe A H1N1 où la ministre de l’époque est presque venue chialer devant les écrans de télés, disant avoir vu de jeunes enfants mourir dans d’horribles souffrances, … tout cela pour que les gens aillent se faire vacciner ! La supercherie n’avait pas prise à l’époque, cette grippe s’étant avérée beaucoup moins dangereuse que la grippe saisonnière. Pour plus de 400 millions d’euros en doses de vaccins qui furent détruites … et négliger cet événement montrerait que nous n’avons toujours rien appris (ou compris !).

Cette Coronafolie n’a que trop duré et il est temps de redescendre les deux pieds sur Terre, en n’oubliant pas que le virus de la grippe tue aussi ! On fait aussi un Pass et une obligation vaccinale pour celle-ci ????

Répondre
Rohrbach 15 septembre 2021 - 17 h 05 min

Non tous ces parasites du gouvernement non pas gagné, ils pensent avoir gagné, je suis sûr qu’il va se passer quelque chose et personne ne s’attend à ça, il y aura le retour de la manivelle et ça va faire mal il faut garder confiance.

Répondre
CARDON Josy 15 septembre 2021 - 17 h 03 min

Bonjour,
Oui ce qu’il se passe est très grave pour les soignants mais aussi pour les patients, les uns ne peuvent plus appliquer ce pourquoi ils ont prêté serment et les autres qui ne peuvent plus bénéficier de leurs soins.
Mais il y a aussi tous les autres salariés du médico-social, ambulanciers et autres qui sont dans le même cas et se retrouvent mis à pied et sans salaire.
Dommage que beaucoup se soient fait vacciner uniquement par peur, justement, de perdre leur rémunération et de ne plus pouvoir nourrir leur famille.
Souhaitons de pouvoir finir rapidement avec ce chantage qui nous empêche de vivre.
Cordialement

Répondre
Peteuil Michel 15 septembre 2021 - 17 h 02 min

Ce qui est sûr c est qu il faudrait éliminer de la société tous ces bouffons (veran en tête ) qui ont vendu leurs âmes au diable et qui ne cessent de commettre des erreurs monstrueuses et de tuer les gens en toute impunité. Ces bandes de nases qui baignent tous dans des conflits d intérêts. Et tous ces pseudos scientifiques qui veulent tout révolutionner avec leur medecine moderne qui jusqu à maintenant n a rien apporté de concluant. Triste avenir.

Répondre
Mo Lavril 15 septembre 2021 - 16 h 52 min

Bonjour,j’adhère à tout ce que vous dites dans cette lettre et suis écoeurée par tout ce que nous endurons ,depuis plusieurs années,quand nous sortons un peu du cadre dans lequel on veut nous enfermer .Agée de 78 ans ,en plutôt bonne santé et respectant toutes les bonnes pratiques pour le rester,je me soigne ,essentiellement par homéopathie ,depuis un cinquantaine d’années et je peux en vérifier les bienfaits .Si besoin,mon médecin « qui n’est pas un charlatan » me prescrit de l’allopathie.Maintenant,je ne suis remboursée que de 80 € par an pour l’homéopathie par ma mutuelle.Je tiens bon ,comme je tiens bon pour l’instant contre CE vaccin,en tenant compte du bénéfice-risque .Mais c’est aussi, parce que je ne supporte pas l’autoritarisme du pass sanitaire et de toutes les mesures d’exception qui s’accumulent et n’ont plus rien d’exceptionnel ,que je tiens bon.Et,cohérente avec moi-même,je ne ferai de test PCR que si je dois aller à l’hôpital.Ceci dit ,j’ai tout à fait conscience que mes conditions de vie (familiales et autres )me permettent de tenir.Je suis très admirative de tous ceux,soignants et autres ,qui résistent,avec tout ce que cela comporte dans leur lieu de travail et maintenant dans la situation financière qui les attend et je salue la caisse de solidarité créée pour aider ceux qui seront le plus en difficulté.
Merci aussi de pouvoir accéder ,par « telegram » à des infos qu’on a peine à avoir ailleurs.
Cordialement.

Répondre
Claudie DUQUESNE-PINELLI 15 septembre 2021 - 16 h 48 min

Merci pr v/lettre de ce jr, Monsieur X. BAZIN, & bravo pr le soutien que v/maison d’édition propose aux soignants suspendus sans rémunérat. à dater de ce jr, ds notre BELLE DICTATURE quasiment en place !
& Merci aussi pr l’info concernt l’AIMSIB & le nouveau Syndicat -que je considère comme très précieuse, & vais discuter avec mes collègues Gilets Jaunes Constituants CUERS 83, par rapport aux adhésiond & dons parmi ns ds n/prochaine réunion !!!-.

Répondre
Agnes 15 septembre 2021 - 16 h 34 min

Dans les hopitaux, on considère comme non-vaccinées les personnes ayant reçu deux doses mais après moins de 14 jours de la deuxième dose. Facile de truquer les statistiques! A bon entendeur.

Répondre
hoffert-maillet 15 septembre 2021 - 15 h 42 min

merci pour les infos que vous faites parvenir
concernant la suspension du personnel soignant : je travaille en tant qu’employée administrative dans un ets devenu Institut qui soigne l’épilepie – je fais partie depuis ce jour des personnels suspendus pour non conformité aux shéma vaccinal en vigueur
dans notre instiut malheureusement beaucoup du personnel a été obligé de se faire vacciner il n’y a qu’un petit nombre d’irreductible qui ne pese rien en face du DRH

Répondre
FRIESS 15 septembre 2021 - 15 h 35 min

merci pour les infos
comment partager sur Telegram svp ou whats shap ? FACE BOOK CENSURE

Répondre
FORGEOT 15 septembre 2021 - 15 h 01 min

BRAVO BRAVO ET ENCORE BRAVO ! RÉSISTER RÉSISTER ET ENCORE RÉSISTER ! MALHEUREUSEMENT TOUT LE MONDE N’A PAS LA FORCE OU LES MOYENS !!! DIFFUSONS DE LA BIENVEILLANCE ENCORE ET ENCORE ….L’AMOUR TRIOMPHE TOUJOURS ….

Répondre
Carole Fradette 15 septembre 2021 - 14 h 57 min

J’habite au Canada. J’ai 74 ans. J’ai reçu mes deux doses de vaccin et j’ai mon passeport vaccinal. Je vais très bien et je n’aime pas recevoir les commentaires d’anti-vaccins. Ici ils viennent haranguer les gens dans les cours d’école et devant les hopitaux. C’est pourquoi je veux me désabonner. Je n’aime pas recevoir ce genre de message. Merci.

Répondre
Hervé 15 septembre 2021 - 14 h 56 min

Bonjour Monsieur Bazin,
je suis abonné à votre revue, dans laquelle je trouve souvent des informations intéressantes.
Là, dans ce dernier courrier, je trouve que vous poussez le bouchon un peu loin, étant très affirmatif dans vos déclarations. Un peu de modestie (« il me semble… on pourrait se poser la question si… ») serait la bienvenue. D’autant plus que vous savez certainement que les médecines dites alternatives sont en train de mettre en place exactement le même processus que Big Pharma. Des conseils gratuits, puis des abonnements et des ventes de produits. Le tout avec des arguments qui ne portent sur pas grand chose, sinon la parole de celui qui l’affirme, citant des scientifiques renommés dont personne n’a jamais entendu parler, criblant les arguments de graphiques invérifiables etc… Donc nous sommes, nous les personnes affaiblies par une ou l’autre maladie les victimes de la guerre de ces deux engeances, n’amenant pas plus d’objectivité l’une que l’autre. Le but de chacun étant le profit et l’argument le complotisme.
C’est navrant, et personnellement, je considère cela comme criminel. Et j’espère de tout mon coeur que d’un bord comme de l’autre, dans le monde de demain ce genre d’individus soient définitivement dégagés de l’emprise qu’ils essaient de prendre sur le malheur du citoyen perdu avec ses maux.
Et ce courrier pour moi souligne clairement une guerre entre deux clans qui cherchent à obtenir la meilleure part du gâteau et cela me donne la nausée.
Hervé

Répondre
Barbaz 18 septembre 2021 - 20 h 54 min

Il serait, en effet, bon que les médecines naturelles et traditionnelles trouvent un terrain d’entente et se décident de lutter enfin contre les maladies et que la recherche du profit ne soit plus le seul objectif !!

ais voyez-vous, c’est mal barré !! Dans un monde surpeuplé, que se passerait-il si, demain, quelqu’un découvrait un remède contre le cancer, fléau bien plus grave que le Covid ???

Répondre
Peten 15 septembre 2021 - 14 h 26 min

c’est la honte pour un pays « démocratique »de sanctionné les soignants qu’on applaudissait hier !!

Répondre
Richard 15 septembre 2021 - 14 h 05 min

Merci pour toutes les infos que vous transmettez.

Répondre
Gracovetsky 15 septembre 2021 - 14 h 02 min

Les infirmières se plaignent du durcroitvde travail quand il les hôpitaux ont été assaillis par les malades du covid et maintenant elle se plaignent d’être obligées de se vacciner comme le font les malades potentiels sui se sont fait vacciner pour les soulager, elles, mon avis est que médecins,infirmiers and co qui i refusent la vaccination sont des criminels mais c est la mentalité des français d être dans l opposition systématique.Tant pis s ils perdent leur boulot d autrex ont perdus la vie

Répondre
Moniqu Richomme 16 septembre 2021 - 0 h 53 min

Vous voilà bien remonté contre les infirmières, comme si c’était elles qui translettent le virus.
. Pauvre France d’imbéciles et le manque d’instruction et de compassion vous retranche dans votre propre bêtise, vous verrez bien ce qu’il va se passer et peut être là, ce sera trop tard pour vous.

Répondre
jocelyne MOREL 15 septembre 2021 - 13 h 43 min

je suis abassourdi,ma fille travail en epad arretée depuis aujourd’hui ! elles ont travaillée au debut du covid, on ne les a pas aidée,il fallait y aller et maintenant plus besoin d’eux ( des non vaccinées bien sur ! nous ne sommes plus libre de dècider pour notre corps !)

pas abandonner c’est ce qu’ils veulent faire de nous ce qu’ils decident eux ! grave!

Répondre
Corneglio 15 septembre 2021 - 13 h 27 min

Je suis tout à fait d’accord sur tous les points
J’ai un Parkinson depuis 9ans j’ai refusé le traitement allopathique. Je me soigne avec le mucuna pruriens ´ L.Dopa ´ naturelle et l’homéopathie et d’autres plantes .
J’ai 76 ans , j’ai attrapé la Covid, je refuse la vaccination , surtout quand on m’impose un vaccin. Si je devais me faire vacciner j’aimerai pouvoir choisir mon vaccin
Je trouve scandaleux de constater que pour pouvoir aller au travail il faille être vacciné malgré son gré .

Répondre
Hauwelle Yolande 15 septembre 2021 - 13 h 25 min

Bonjour,
Je ne suis pas vaccinée et ne le souhaite pas. Je suis avec intérêt toutes les informations concernant cette problématique;
Avec une amie, nous nous demandions ce qu’il adviendrait si nous devions être transfusés avec du sang d’une personne vaccinée ? Que se passerait-il dans notre corps?
Merci pour votre réponse.
Cordialement

Répondre
Rodin, et oui 24 septembre 2021 - 17 h 34 min

Vous serez intoxiquées et vouées à mourir avec d’atroces souffrances, bien sûr 🚑
Tant pis pour vous.

Répondre
Duret 15 septembre 2021 - 13 h 24 min

LIBERTÉ DE CHACUN DE CHOISIR CE QUI EST BON POUR LUI

Répondre
Claude Canivez 15 septembre 2021 - 13 h 17 min

Mon idée est peut-être naïve, mais au point où les soignants en sont … Ils ont tous développé d’immenses connaissances et compétences humaines, il ne faut vraiment pas qu’ils les laissent tomber. Il faudrait des groupes où ils s’organisent ensemble, avec des naturopathes, des thérapeutes et d’autres pratiquants de soins holistiques; leurs connaissances sont complémentaires, ils pourraient apporter beaucoup aux gens, et s’entraider. Et puis la légalité… tant que les gouvernants la foulent au pieds, que faire avec ? C’est l’éthique qui compte. Bien que des gens comme Carlo Brusa (Réaction 19) pourraient leur trouver un petit statut éthique ET légal, j’espère.
L’ancienne médecine est morte, vive la nouvelle médecine (humaine, éthique, bienveillante) !

Répondre
BALLANGER 15 septembre 2021 - 13 h 14 min

Sauf erreur de ma part, les ostéopathes ne sont actuellement pas concernés.

Répondre
ROMEUF Didier 15 septembre 2021 - 13 h 09 min

Bonjour,
Merci beaucoup pour tout ces renseignements, auquel pour beaucoup je savais la vérité, mais quelle bonheurs d’entendre ces commentaires véridiques et pleines de tacte, bravo pour votre prise de position contre ce pouvoir destructeur de Big Pharma.

Répondre
KESSENHEIMER Anne 15 septembre 2021 - 12 h 59 min

Je voudrais m’inscrire chez télégramme seulement je ne veux pas acheter de smartphone, je me contente d’un téléphone portable 3G.. Avez vous une autre solution ? Je suppose ne pas être la seule dans cette situation.

Répondre
P 15 septembre 2021 - 14 h 32 min

Vous pouvez consulter les messages télégram sur la page internet :
https://t.me/s/XavierBazin
En revanche pas possible d’accéder aux commentaires de personnes.

Répondre
Barbier 15 septembre 2021 - 12 h 53 min

Bonjour,
Je soutiens les soignants qui ont commencé à soigner ce Covid sans gants, masques, aucune protection(sauf sacs poubelles), que nous avons applaudis chaque soir l’an dernier, et que Big Pharma et nos gouvernants veulent bannir de leur métier, de leur vocation…
En effet, avant quand on nous vaccinait, on était sûrs de ne plus attraper ces maladies concernées, alors que là, il nous faudra 3, ou plus, injections de ce vaccin, POURQUOI ?
Chaque année, la grippe a plusieurs variants et pourtant, un seul vaccin est nécessaire…
Bon courage à tous les soignants qui s’occupent très bien de notre santé. Dommage que les herboristes n’existent plus, car la Nature se soignant elle même, pourquoi ne pas l’utiliser pour nous ! (ce que je faisais avant !)

Répondre
Auclair 15 septembre 2021 - 12 h 44 min

Votre lettre ne m’a pas plu du tout!!!!
C’est vrai qu’en France on vit sous un régime dictatorial!!
Qu’attendez- vous pour aller vivre en Chine,Russie,Corée !!
Pour la petite histoire :j’ai eu la COVID avant l’arrivée du vaccin….!!

Répondre
Auguste 15 septembre 2021 - 17 h 18 min

Bonjour,
Par expérience « il y a toujours pire que ce qui nous arrive ». Parfois ça aide à relativiser nos souffrances pour mieux les supporter, mais ça ne les retirent pas pour autant. Je pense que l’existence du pire, ne doit pas être un prétexte de laisser faire ou de ne pas se battre pour ses convictions. Sinon, rapidement, nous deviendrons comme les pays que vous avez cité. Si nous ne sommes pas un régime dictatorial, il faut tout de même trouver la terminologie d’un pays qui oblige des gens à subir un traitement médical afin d’être autorisé à travailler et ainsi subvenir à leurs besoins de base. Bien à vous,

Répondre
Moniqu Richomme 16 septembre 2021 - 0 h 56 min

Et t’es pas mort !

Répondre
Aurore 16 septembre 2021 - 12 h 35 min

La dictature la plus sournoise est celle qui ne dit pas son nom. La Chine est un exemple sur bien des points pour le gouvernement français…. à commencer par la présentation d’un QR code pour se rendre dans des établissements publics

Répondre
LOPEZ TOLA Fernando 15 septembre 2021 - 12 h 43 min

Merci pour vos mails et pour votre courage de dénoncer cette dictature née autour du Covid.
La France n’est plus le pays de la « liberté, fraternité et égalité ». C’est grave et triste mais réelle.
Continuez comme cela et nous vous remercions, tous vos lecteurs.

Répondre
Christine Techer 15 septembre 2021 - 12 h 41 min

Je suis soignant a l île de la Réunion non vacciné sans salaire… Comment je vais vivre je ne sais pas j ai des crédits…mais je sais que je ne serai pas bien si je mets le vaccin

Répondre
Bouvet Isabelle 15 septembre 2021 - 12 h 40 min

Votre lettre criante de vérité devrait être lue par beaucoup et surtout par tous les sceptiques et réfractaires. La censure, contraire à l’un des principes de base de la constitution, est déplorable. Merci à vous d’essayer d’éveiller les consciences.

Répondre
Michelle 15 septembre 2021 - 12 h 35 min

La situation est grave! Toutes ces mesures, ces menaces, ces manipulations nous montent bien à quel point une stratégie de la peur et de l’emprise sur la population prend forme. Que l’on soit soignant où non il est cruciale de bien réfléchir à ce que nous voulons pour notre avenir et celui de nos enfants et petits enfants. Nous ne sommes pas des robots mais des humains capable de prendre des décisions pour nous mêmes . Aujourd’hui les médias s’autorisent à dire que les soignants réfractaires au vaccin covid (et uniquement covid) sont responsables de la mise à mal de l’organisation et de la gestion des services hospitaliers!!!!! Depuis plus de 20 ans les politiques s’appliquent à réduire les effectifs , les postes de travail et les lits! comment peut-on être à ce point aveugle ! comment peut-on occulter si facilement les successifs scandales sanitaires liés à la composition de certains médicaments vendus par big pharma ????? Je travaillais en ehpad parce que j’aimais mon travail et le contact des personnes âgées. Je prends ma retraite par force mais reviendrais peut-être un jour vers eux quand le monde sera plus sérieux , je reste optimiste. Je compte sur ceux qui ont le courage de dénoncer légalement ces illégalités. Vous avez tout mon soutien. Merci à vous , vous n’êtes pas seul.

Répondre
marylène bouchereau 15 septembre 2021 - 12 h 33 min

je n’ai pas de téléphone connecté pour votre appli Telegram, y a t il une solution PC.
Je signale que la CPAM m’a telephoné pour savoir si je m’étais inscrite à un programme de vaccination, j’ai simplement dit . non je n’en n’ai pas l’intention; RE : ce sera noté dans votre dossier.
Nul doute que c’est prometteur! Nos libertés sont dans un état gravissime.

Répondre
P 15 septembre 2021 - 14 h 33 min

Vous pouvez consulter les messages télégram sur la page internet :
https://t.me/s/XavierBazin
En revanche pas possible d’accéder aux commentaires de personnes.

Répondre
Barral 15 septembre 2021 - 12 h 30 min

Il va falloir s’organiser pour que les gens opposés au vaccin et demissionnaires puissent retrouver un emploi rapidement.
Merci de ce que vous faites déjà.

Répondre
METZGER 15 septembre 2021 - 12 h 26 min

Toujours aussi buggée votre rhétorique, cher Monsieur Bazin,

La vaccination n’empêche pas la contamination, je suis d’accord avec vous, mais les risques de contamination par des personnes non vaccinés sont bien plus importants et bien plus graves. Et le risque d’attraper la Covid, surtout une forme grave voire mortelle de cette maladie, est bien plus faible pour les personnes vaccinées que pour les autres : la répartition du nombre de personnes hospitalisées vaccinées et non vaccinées le démontre tous les jours. J’imagine que ces subtilités mathématiques et probabilistes dépassent vos compétences…. faute de quoi, je serais obligé de vous compter définitivement parmi les complotistes et les spécialistes de « fake news »..

Vous mettez ensuite sur le compte d’Olivier Véran et des autorités sanitaires actuelles le passage les 11 vaccins obligatoires pour les nourrissons. C’est là passer sous silence que la quasi totalité de ces 11 vaccins était obligatoire lors de votre naissance et qu’ultérieurement, si trois seulement le sont restés, les autres étaient chaudement « recommandés ». Que les vaccins puissent ça et là causer des problèmes, personne ne le nie, mais, là encore, il faut regarder le problème dans sa dimension statistique et apprécier combien de morts la vaccination a pu éviter. La communauté scientifique approuve d’ailleurs très largement la vaccination. Au passage, je rappelle que la vaccination remonte à Louis Pasteur (années 1880) et n’est donc pas quelques chose d’inventé depuis 2017 par les gouvernement Macron à l’instigation de Big Pharma.

Pour moi, l’obligation de vaccination du personnel soignant est un devoir de protection des patients avec qui les soignants sont en contact. Et c’est précisément ce motif qui explique le vote à une large majorité par le Parlement de la loi du 5 août 2021. Et les Français, comme le personnel médical, approuvent très largement ces dispositions. Parmi eux, de nombreux médecins qui, eux aussi, considèrent que la vaccination est un excellent moyen de lutter contre la pandémie, mais l’existence de cette catégorie de médecins vous a manifestement échappé… Voilà de leur part un élan de solidarité qui vaut très largement l’aumône que vous sollicitez au profit des soignants privés de salaire.

La France est donc devenue une dictature (c’est vous qui le dites), mais admettez que c’est là une forme particulière et très démocratique de dictature ! Ces lois ont été largement approuvées par le Parlement, elles ont passé le filtre du Conseil constitutionnel et sont, surtout, très largement approuvées par les Français. Ce n’est peut-être pas de ce côté-là qu’il faut débusquer une dictature mais du côté de ceux qui contestent notre démocratie !

Vous êtes en effet tenu de respecter ces obligations parfaitement légales et parfaitement démocratiques, même si vous ne les approuvez pas. C’est ça la vraie démocratie et je pensais que vous l’aviez appris au cours de vos études universitaires !
Très cordialement !
Raymond METZGER

Répondre
CARRIERE 15 septembre 2021 - 14 h 33 min

Enfin ! Un message qui ne reflète pas que votre obstination à refuser l’évidence qui est sous vos yeux : lus des 3/4 des personnes hospitalisées pour la covid-19 ne SONT PAS VACCINÉES. Voila qui devrait faire réfléchir toute personne sensée. Mais, c’est peut-être trop vous demander…

Honte à vous, Hervé BAZIN.
Bravo encore à Raymond METZGER ; je partage 100 % de son message.

Répondre
Moniqu Richomme 16 septembre 2021 - 1 h 01 min

Si cest pour faire ces remarques. Ecrivez un livre vous gagnerez à être connu

Répondre
Barbaz 18 septembre 2021 - 20 h 45 min

C’est dingue comme tout cela est démocratique !!! Des lois votées dans la précipitation sans aucune opposition et lorsqu’il y en a une, on remet ça sur le plancher pendant la nuit … où tout passe. Quand au conseil constitutionnel, il m’apparaît évident qu’il y a un fameux conflit d’intérêt, le fils Fabius « conseillant » le tyran Macron et le père, Président du conseil constitutionnel.

Depuis le début de cette crise, ce gouvernement fait n’importe quoi, prend des mesures folles et inappropriées, liberticides à tous les niveaux, de telle sorte que, si on les laisse continuer, ça finira en guerre civile.

Quant à la vaccination, il est clair qu’on a tout fait pour y arriver, que c’est loin d’être la baguette magique qui nous sortira de ce virus, peu létal, qui semble se comporter comme la grippe. Je trouve qu’on en a fait beaucoup trop autour de celui-ci, à ce train, on peut aussi bloquer tout et faire intervenir la grippe (qui tue aussi – entre 250.000 et 600.000 personnes par an dans le monde) dans un nouveau Pass de la honte.

Je vous conseille vivement de revoir ce qu’il s’est passé en 2009 avec la grippe A H1N1, le parallélisme avec ce qu’on vit aujourd’hui est sidérant, SAUF qu’à l’époque la « sauce » n’avait pas prise !!!

Répondre
Eliane Di Mascio 15 septembre 2021 - 12 h 18 min

Merci ! Bon courage à tous !

Répondre
Charmetant 15 septembre 2021 - 12 h 08 min

Merci pour cet article excellent, et pour la fabuleuse vidéo, si pertinente et pédagogique du docteur ménat. Je partage à défaut de pouvoir faire plus…

Répondre
ESCALIER 15 septembre 2021 - 12 h 03 min

Il y a très très longtemps que je vous suit par ce que vous éditez reprends tout ce que je ressent très fort sur la magie de notre corps, et l’opposition de la médecine pour nous « soigner ». Merci d’exister votre titre résume la vérité sur notre santé …

Répondre
BERGERAT 15 septembre 2021 - 12 h 02 min

Je suis orthophoniste en libéral depuis35 au service des enfants et des adultes
J’aurais aimé que le titre d’orthophoniste apparaisse dans votre mail. Nous sommes nombreux à devoir fermer notre cabinet sans plus aucune ressource et des charges qui continuent de courir
Je suis en colère, triste, et je ne me retrouve plus dans cette santé qui était notre fierté et qui devient notre Honte

Répondre
georges docteur marchal 15 septembre 2021 - 12 h 02 min

Il serait temps d’arrêter ce matraquage car il ya de nombreuses années le personnel médical était obligé par la LOI
de se faire vacciner contre l’hépatite b et il n’y a jamais eu la chienlit actuelle

Répondre
ENAULT 15 septembre 2021 - 22 h 35 min

vous avez oublié que nous avions des rappels tous les ans pour l’hépatite B et que suite à des constats, les rappels ont été annulés. Pourquoi? balance bénéfices-risques en cause. Pourquoi pendant mes études de médecine il ne fallait vacciner uniquement les bébés dont les mères étaient porteuses de l’hépatite B alors que les autres, non? A cause du bénéfice-risque. Et maintenant c’est général? Où est la logique? Et a-t-on le recul ou la même qualité de réflexion quand on a 18 ans (début des études)ou quand on a des années d’expérience sur le terrain? Comparons ce qui est comparable…

Répondre
Catherine. M 15 septembre 2021 - 11 h 49 min

Bonjour
Merci et bravo.
Je souhaite que votre mouvement et vos actions fasse changer le gouvernement.
La liberté n’est plus que le souvenir d’un mot gravé sur nos monuments et dans nos rues.
Vous devenez le porte étandard de ces personnes qui se sacrifient au nom de cette liberté et des droits fondamentaux de l’homme.
Je vous souhaite un grand courage afin d’aboutir à la levée de ces sanctions professionnelles et à la réhabilitation des medecines douces et naturelles.
Cordialement MERCI

Répondre
Vilan 15 septembre 2021 - 11 h 38 min

Bonjour, au vu de tous vos propos incitant les personnes à ne pas se faire vacciner, je vous quitte… je déplore un certain égoïsme, et aucune compassion pour les personnes qui ont voulu se protèger un peu plus que les autres et qui ne sont pas des moutons de Panurge, ni insensées ..! Bonne continuation et je parlerai de vous à qui veut l’entendre… Bien à vous…

Répondre
ENAULT 15 septembre 2021 - 22 h 45 min

Il n’y a pas eu d’incitation à la non vaccination mais à la réflexion des bénéfices-risques et selon chaque cas personnel car tout le monde est différent et ne commence pas et ne continue pas la vie dans les mêmes conditions.
Quand on est sur le terrain et que l’on constate des vies gâchées par la vaccination obligatoire pour des jeunes patients qui n’ont pas d’antécédent médical mais qui sont à risque s’ils sont vaccinés, ça fait réfléchir. Et plus les années passent, plus je vois la santé des gens se dégrader plus rapidement, comme un vieillissement précoce.

Répondre
francine GUIOT 15 septembre 2021 - 11 h 26 min

Merci pour cette lettre qui ne mâche pas ses mots …..maux ?
En vous souhaitant LIBERTE pour continuer à vous exprimer

Répondre
Bournoud Claire 15 septembre 2021 - 11 h 21 min

Bien sûr que cela me plaît… et en même temps, j’ai envie de pleurer… Où va-t-on ?
Oui, pour moi, c’est un jour de deuil… Je suis une infirmière à la retraite en Suisse.
Les problèmes arrivent aussi en Suisse … Je n’ai aucune crainte pour mon mari et moi-même, MAIS,
pour nos enfants et petits-enfants.
C’est un génocide déguisé… Une manière totalitaire de pensée unique…
Je ne suis pas religieuse, mais, je réalise tout d’un coup que le Christ doit s’être trouvé dans une même impasse.
Il a été d’accord de payer le prix de la LIBERTE de la Vie en mourant. Si on lit les textes bibliques, on s’aperçoit que cela a été un véritable combat pour lui. Il a dit que « cette coupe puisse s’éloigner de moi… ». Mais, il a été jusqu’au bout…

Répondre
plaza campos 15 septembre 2021 - 11 h 06 min

très intéressant car c’est difficile se bien informe !

Répondre
KELLER Édouard 15 septembre 2021 - 10 h 56 min

👍👍👍👏👏👏

Répondre
FARINEZ 15 septembre 2021 - 10 h 49 min

félicitations pour ce que vous dites, je soutiens vos propos. Bravo

Répondre
Françoise Faussemagne 15 septembre 2021 - 10 h 49 min

Merci, mais que pouvons-nous faire réellement, surtout des personnes comme moi qui ne peuvent se soigner qu’avec l’homéopathie (pour moi, allopathie = intolérances médicamenteuses, allergies, …., je suis hépatique vraiment, analyses à l’appui, ce qui ne me dégage pas de la vaccination!! mais c’est un autre sujet )
Nous n’avons que le choix de payer nos traitements !!
J’ai d’ailleurs décidé de commander auprès de pharmacies en ligne qui sont beaucoup moins chères que celles locales !! a contrario du bien fondé local !!
Je vous suis sur telegram et c’est génial : continuez…

Répondre
Mury 15 septembre 2021 - 10 h 48 min

Il m’est arrivé aux oreilles que le Sénat n’a pas signé les décrets concernant le pass sanitaire et autre et que rien n’oblige légalement tout ce que l’état entreprend au sujet de la vaccination.

Répondre
Monique Dontan 15 septembre 2021 - 10 h 37 min

J ai pu visualiser la conférence du Dr Menat, merci beaucoup.

Répondre
Michele 15 septembre 2021 - 10 h 28 min

Pourquoi ne pas créer une cagnotte en ligne pour soutenir les soignants qui perdent leur emploi ? Ca mettrait une balle dans le pied à nos chères autorités dites sanitaires…

Répondre
Thiry 15 septembre 2021 - 10 h 25 min

Je partage tout à fait votre point de vue et je trouve cela scandaleux que le personnel soignant soit obligé de se faire vacciner sinon on les empêche de travailler.L’année dernière on les applaudissaient pour le très bon travail qu’ils ont effectué et aujourd’hui on les sanctionnent ainsi que les malades.
Merci à vous

Répondre
Vives 15 septembre 2021 - 10 h 22 min

Toutes ces mesures prises depuis le gouvernement Macron sont d’une extrême violence,c’est très grave ce qui se passe en France…

Répondre
BRYON 15 septembre 2021 - 10 h 18 min

Mr Xavier BAZIN. ..UN GRAND BRAVO ET MERCI POUR LA PERTINENCE DE VOS COMMENTAIRES, et votre INVESTISSEMENT sans limites dans cette guerre impitoyable menée contre les médecines alternatives, naturelles, et aujourd’hui contre la MÉDECINE PUREMENT SCIENTIFIQUE et les médecins soignants défenseurs du serment d’Hypocrate en ligue contre big pharmacie et la dictature sanitaire….
J espère que nous serons très nombreux à vous encourager et vous soutenir dans toutes vos actions ,propositions et élans de de bravoure et de générosité bienveillantes au nom de la JUSTICE ET DE LA SOLIDARITÉ. …TOUS ENSEMBLES CONTINUONS LE COMBAT POUR LA VIE…ALORS QUE BIG PHARMA. ENTRAÎNE LE MONDE DANS LA TOMBE…

Répondre
vp 15 septembre 2021 - 10 h 16 min

j adhère entièrement à votre discours ..que les personnes réfléchissent librement est impensable pour nos dirigeants …ce qui se passe est honteux …je n’ai pas de mots , je suis ulcérée

Répondre
Raymond 15 septembre 2021 - 10 h 13 min

Je suis ravis de constater qu’il existe des personnes comme vous qui ont un regard éclairé sur l’état de la médecine dans ce monde fourbe. Il faut résister. Merci de publier toutes ces vérités. Quelles éclairent toutes les personnes naïves.

Répondre
CLER Danielle 15 septembre 2021 - 10 h 09 min

Merci beaucoup pour vos informations que je suis autant que possible sur TELEGRAM.
Autour de moi je sais qu’il y a pas mal de personnes qui sont contre ces vaccins à ARNm … (personnellement, j’attends le vaccin classique Pasteur).
Je suis scandalisée par ce qui se passe dans notre pays !
Bien cordialement

Répondre
DELATTRE 15 septembre 2021 - 10 h 07 min

Tout ce que je viens d’entendre rejoint mon analyse de la situation actuelle et me conforte dans mes idées sur la vaccination obligatoire et les décisions absurdes et inhumaines (voire illégales) du ce gouvernement

Répondre
Hélène 15 septembre 2021 - 10 h 03 min

Vous êtes magnifique merci.

Répondre
jeanne sarda 15 septembre 2021 - 9 h 59 min

Bonjour,
Je suis agréablement surprise de votre soutien auprès des médecins et des soignants, et indirectement pour les malades, que l’État considère aujourd’hui comme des clients. Retraitée, je me sens favorisé, car libre de beaucoup de contraintes, et entièrement compatissante envers ceux qui refusent cette dictature sanitaire. Aujourd’hui c’est justement la fête de Notre Dame des Douleurs, qui correspond avec cette funeste dictature. Merci, courage, résistance, résilience. Oui, le moment est venu de nous UNIR et nous ENTRAIDER.

Répondre
Viel 15 septembre 2021 - 9 h 57 min

Je me dis suis posé des le départ de l’intérêt supérieur qui pouvait justifier comme première mesure présidentielle, l’obligation des 11 vaccins?, le financement d’une campagne? Tout ce qui s’est passé depuis montre que cela va beaucoup plus loin et continu notamment avec la nouvelle réglementation qui pourrait anéantir la filière des huiles essentielles.

Répondre
Anne Robelain 15 septembre 2021 - 9 h 54 min

Tout ça est tellement vrai

Répondre
RICHARD Philippe 15 septembre 2021 - 9 h 45 min

Le corps médical de la santé ( Spécialistes, médecins, infirmiers et infirmières, aides-soignants et aide-soignantes, ect…) doit soigner les patientes et les patients , d’après leurs professions, et non pas les infecter avec un quelconque VITUS 😡
Nous n’avons actuellement qu’une solution pour faire barrage au VIRUS 🦠 : La vaccination 👍
Les personnes qui ne veulent pas faire comme la majorité de la population pourront tout simplement changer de profession.
Bon courage

Répondre
Maflor 15 septembre 2021 - 10 h 04 min

Quelle réflexion simpliste! Comme si tout ce qu’apportent les soignants ne se résumait qu’à être porteurs d’un virus!
C’est maintenant qu’ils seront éliminés du « champ de bataille  » qu’on verra bien plus de drames apparaître.
De plus, à quoi servent les masques?

Répondre
Moniqu Richomme 16 septembre 2021 - 1 h 03 min

Vivez sur une île déserte, vous ne risquerez rien… Ou si.. De vous ennuyer et d’y laisser votre raison de vivre.

Répondre
weissdorn 15 septembre 2021 - 9 h 42 min

le vrai problème c’est que les 300 000 personnels médicaux, médecins infirmiers kinés.. auraient du se lever en masse il y a18 mois lorsque le gouvernement leur a interdit de soigner!!! leur complicité a été fatale!!!

Répondre
Roche 15 septembre 2021 - 9 h 41 min

Bonjour,
je vous suis régulièrement, avec attention et grand intérêt. Votre rubrique est instructive…
En général vous vous en tenez aux faits, mais aujourd’hui vous nous faites part de votre propre subjectivité. Et là, je suis scandalisé! Comment peut-on défendre une minorité du corps médical, en contact proche avec des patients, qui ne veut pas se faire vacciner… Vous dites que ces personnes réfléchissent par eux-mêmes, je pense surtout qu’ils ne réfléchissent pas, et surtout pas aux graves conséquences qui découlent de leur manque de lucidité.
Ma tante est morte la semaine passée, car contaminée par son soignant.
Soignants, plus que les autres doivent faire preuve de civisme. On ne leur demande pas de réfléchir par eux-mêmes.
Votre manque de crédit en la matière entache vos prochaines rubriques.
Bien à vous
JP Roche
Fidèle lecteur

Envoyé de mon iPhone

Le 15 sept. 2021 à 09:16, Xavier Bazin – Santé Corps Esprit a écrit :

Répondre
Maflor 15 septembre 2021 - 10 h 14 min

« Ma tante est morte la semaine passée, car contaminée par son soignant. » Quelle est la part de cette éventuelle contamination dans le décès de votre tante? Le trépas est la conséquence de divers facteurs et accuser un soignant relève d’une grande démesure.
Cela vous détourne de votre chagrin bien réel.

Répondre
ENAULT 15 septembre 2021 - 23 h 02 min

Un soignant est systématiquement une personne qui a le droit au respect tout comme votre tante et qui peut lui-aussi avoir des soucis de santé qui ne lui permettent pas de se faire vacciner. Pourquoi le culpabiliser? Quand vous avez le choix, vous faites ce qui vous semble le meilleur. A chacun de juger ses choix mais pas celui des autres, surtout quand vous ne le connaissez pas.
Arrêtons de généraliser, nous sommes tous des individus qui avons le droit aux meilleurs soins personnalisés. C’est comme ça que je vois la médecine raisonnée et raisonnable. Connaissez-vous un monde parfait?

Répondre
Christian 15 septembre 2021 - 9 h 40 min

Bonjour, faite signer des pétitions

Répondre
MASSON Richard 15 septembre 2021 - 9 h 40 min

Nous devons aider nos médecins et soignants, afin de pouvoir continuer à nous soigner comme il se doit, et non pour enrichir Big Pharma et leurs « Lèches-Culs ».

Répondre
Maflor 15 septembre 2021 - 9 h 40 min

Je suis ébahie par la qualité de vos réflexions! Un très vif merci de mettre en avant cette visée castratrice des médecines alternatives et complémentaires.

Répondre
Bingen 15 septembre 2021 - 9 h 36 min

Olivier veran fait partie des YOUNG GLOBAL LEADERS du forum économique mondial ! Il adhère donc à la philosophie genocidaire,eugéniste,et trans humaniste de ce grand criminel de Klaus Schwab …il faut demander sa démission du gouvernement pour atteinte aux droits de l’homme, et en particulier des patients et leurs médecins !

Répondre
Michel maison 15 septembre 2021 - 9 h 32 min

Cette excellente information devrait être envoyée à TOUS les Français !!!!

Répondre
Sylvie Sauvageot 15 septembre 2021 - 9 h 29 min

Bonjour, je voudrais juste préciser que les personnels des services et établissements médico-sociaux sont aussi touchés par l’obligation vaccinale (secrétaires compris(es) et donc suspendus sans salaire à compter d’aujourd’hui. Courage à tous! Sylvie

Répondre
GADRÉ 15 septembre 2021 - 9 h 26 min

Merci !

Répondre
alain LEDUC 15 septembre 2021 - 9 h 24 min

Je viens de lire votre lettre de ce 15/09. Je participe aux manifestations tous les samedis a Grenoble, et suis tous a fait d’accord avec vos propos qui viennent confirmer ce que l’on entend a ces manifestations de la bouche même des médecins & soignants qui s’y trouvent. C’est un vrai scandale ce que nous vivons, tout cela aux seuls profit de big pharma. Je suis révulsé, et vous encourage à poursuivre votre combat pour la santé naturelle.

Répondre
Daussy 15 septembre 2021 - 9 h 22 min

Bonjour,
Je suis admiratif des soignants,mais cette fois je ne suis pas d’accord avec eux.
Il y a 20 ans la vaccination obligatoire de l’hepati B.
Aucunes protestations de leur part !!!
Les réseaux sociaux n’arrangent rien !!!
Les risques liées au vaccin n’ont aucunes mesures avec les conséquences du Covid 19
Cordialement
Daussy

Répondre
Maflor 15 septembre 2021 - 9 h 46 min

Là, vous mélangez tout : les conséquences du Covid sont très distinctes selon l’âge et les comorbidités.
Le problème n’est pas d’être d’accord avec les soignants mais de comprendre et d’accepter qu’ils sont bien placés pour connaître les conséquences de cette inoculation qui n’est pas un vrai vaccin.
Comment pouvez-vous affirmer qu’il n’y a aucune protestation contre la vaccination obligatoire de l’hépatite B? Peut-être que les protestations ne sont pas parvenues jusqu’à vous, de même que les nombreux drames suite à une « vaccination » anti-covid?

Répondre
ENAULT 15 septembre 2021 - 23 h 22 min

Je suis d’accord que le corps médical est plus à même de constater les conséquences du covid ou du vaccin du covid.
Combien de personnes ont été faiblement malades du covid par rapport au nombre de personnes décédées? Un grand nombre.
Par contre, parle t-on de ceux que tout le reste de la vie est gâchée par les effets secondaires graves du vaccin? En avons nous eu connaissance? non. Pourquoi à une émission, à la question pourquoi les effets secondaires ne sont pas évoqués, on répond « parce que personne ne se ferait vacciné »? la réponse est très éloquente. En tant que professionnel de santé, ça ne vous donne pas envie de vous faire vacciner. Si vous aviez les courriers de menace de vous faire vacciner pour montrer l’exemple à la population pour la pousser à se faire vacciner, vous aimeriez vous passer pour des cobayes? Moi, non. Pourquoi certains auraient le choix et pas d’autres? ou est l’égalité?

Répondre
Dr JEAN ESTRANGIN 15 septembre 2021 - 9 h 18 min

C’est très juste. Le nouvel ordre mondial déshumanisé vient de franchir une nouvelle frontière.
Un médecin homéopathe (bientôt ce sera une honte, une tare, il faudra se cacher), retraité.

Répondre
rosefrance plisson 15 septembre 2021 - 9 h 18 min

erci pour votre message et permettre à toute personne de rester libre de sa vie et de sa santé

Répondre
SUBRA 15 septembre 2021 - 9 h 13 min

Je suis entièrement d’accord avec les mesures gouvernemental d’obligation pour les soignants de se vacciner; au lieu d’être vent debout il faudrait réfléchir car il devrait être les exemples pour tous les patients et si ils aimaient leur métier Ils prendraient conscience vraiment Que la vaccination est une bonne alternative pour d’une part freiner la propagation de ce virus qui nous pourrit la vie à tous et surtout protéger leurs patients car même si les chances peuvent être minime de leur transmettre le virus c’est assez pour peut-être les faire mourir

Répondre
Maflor 15 septembre 2021 - 9 h 54 min

Etes-vous vraiment sûr que les soignants ne réfléchissent pas?
De quel droit exigez-vous qu’ils soient des exemples selon vos critères?
Avez-vous conscience que les mesures dites sanitaires pourrissent bien plus la vie que le virus couronné ?
Croyez-vous vraiment que le vaccin soit la meilleure et surtout seule solution pour traverser cette influence coronavirale?
C’est pénible de lire à quel point on brandit le spectre de la mort alors que la létalité de la covid est minime et que les comorbitités sont pleinement responsables des décès.

Répondre
Pinet 15 septembre 2021 - 14 h 13 min

Connaîtra t on un jour les chiffres exacte de mortalité du virus covid, et surtout des effets indésirables de ces injections ? Nous voici à la 3eme injection dans les Epadh, cela me révolte, les personnes âgées n’ont rien à dire, on leur fait subir. J’ai 73 ans, et je reste vent debout et solidaire de toutes ces personnes qui réfléchissent àux conséquences de ce produit qu’on injecte même aux enfants. L’argent à pris le pas sur la santé depuis longtemps, puisque jusqu’à présent le mot traitement contre la covid était banni.

Répondre
ANDRÉE MILLARD 15 septembre 2021 - 9 h 10 min

merci pour ces explications et le courage dont vous faites preuve

Répondre
Rose Huguette 15 septembre 2021 - 9 h 04 min

Allez voir sur
http://www.conseilnational.fr
Ou sur
https://conseilnational.fr
Recherchez SOMMATION

Répondre
Masson 15 septembre 2021 - 8 h 59 min

Merci pour toutes ces nouvelles. Je dois dire que ça m’a fait un choc.
Malheureusement, je n’ai pas de Smartphone.
Bonne journée.

Répondre
Ladrouz 15 septembre 2021 - 8 h 58 min

Merci pour vos suggestions ! N’arrêtait surtout pas vous êtes d’intérêt public

Répondre
FONTAINE 15 septembre 2021 - 8 h 58 min

Bonjour Monsieur,
Je partage totalement votre avis et je relaie vos newsletters. Par contre la caricature sur le dieu vaccin me chagrine ,car pour moi, c’est un blasphème, une offense faite à Notre Seigneur Jésus qui a donné sa vie pour vous, pour moi, pour nous tous! Mon coeur saigne. Je prie pour vous, pour nous tous. Que le Seigneur vous bénisse et vous garde!
Christine FONTAINE

Répondre
Ricauret 15 septembre 2021 - 8 h 53 min

Non il tue tout le monde mais la vie est un boomrang
Celui qui tue par l’épée mourra par l’épée
cela ce vérifiera d ici peut

Répondre
MALINGRE 15 septembre 2021 - 8 h 52 min

Bonjour et merci pour vos articles très intéressant.
Lorsque je veux transmettre l’une de vos lettres j’utilise une « ficelle » pour empêcher tout « empêchement » ! Je fais un copier-coller de celle-ci dans un fichier Word puis j’envoie celui-ci en pièce jointe à la personne que je veux renseigner, la censure est ainsi quasi impossible.
Bonne journée
Charlotte

Répondre
Lilas 15 septembre 2021 - 8 h 51 min

Bonjour, nous sommes solidaires des personnes voulant garder leurs libertés professionnelles et personnelles pour leur avenir et l’avenir de tous. Nous vivons autrement, une vie saine, humaine et revenons aux vraies valeurs du vivant. Force et courage à tous.

Répondre
Collé Hélène 15 septembre 2021 - 8 h 50 min

Un grand bravo pour ces initiatives, que je vais soutenir. Merci pour vos lettres et votre vision que vous partagez au plus grand nombre.
Ne désespérons pas, et continuons la lutte de façon pacifique, mais déterminée.

Répondre
cretinon 15 septembre 2021 - 8 h 45 min

Je suis atterré par la tournure que prend cette pandémie , une purge fomentée par les sois disantes » lumières » de la médecine, favorites des plateaux télé .Le but est d’instiller la peur aux non vaccinés, plus de travail et sans salaire, plus d’accès aux choses de la culture etc, la honte sur notre pays sois disant pays de la liberté . je soutien votre page ainsi que vos commentaires d’une grande vérité .

Répondre
julien julien 15 septembre 2021 - 8 h 37 min

Je ne vous comprends pas et décide de me désinscrire de votre lettre pourtant si souvent intéressante. Je trouve inadmissible et irresponsable que des médecins (rares) et des soignants (nombreux bien que minoritaires) refusent de se faire vacciner, alors que dans la situation actuelle le vaccin est le seul moyen de se garantir de la pandémie (encore qu’être vacciné n’empêche pas d’être contaminé, ni de transmettre le virus, mais pour soi c’est le seul moyen de ne pas développer une forme grave de la maladie).
Merci jusque-là mais je vous quitte, Julien

Répondre
Maflor 15 septembre 2021 - 10 h 20 min

 » Alors que dans la situation actuelle le vaccin est le seul moyen de se garantir de la pandémie ». Vous récitez bien ce dogme de la nouvelle religion qu’est le covidisme.
En réalité, l’état de santé relève de facteurs multiples, variés et complexes.

Répondre
Sylvie 15 septembre 2021 - 13 h 55 min

Si je vous comprends bien, ceux qui acceptent le principe de la vaccination ne sont capables ni d’esprit critique, ni de réflexion ?
Ils seraient aussi opposés au principe même de la liberté ?
Pour ma part, je ne souhaite pas que la liberté (de ne pas se faire vacciner) d’un soignant entre en conflit avec ma liberté à moi d’être soignée de façon sûre.
Le vaccin ne protège pas à 100%, certes. Mais il protège contre les formes graves. Et je trouve humainement et intellectuellement choquant qu’un soignant, dont la mission est d’abord de  » ne pas nuire  » accepte de courir le risque de mettre les patients en danger.
La liberté des uns s’arrête où commence celle des autres. C’est le principe même de la vie en société.
Réjouissons nous qu’aucun gouvernement chinois, russe, birman, turc, coréen, ne nous fasse vivre dans un monde où vous n’auriez assurément même pas le droit d’écrire, voire d’exister.

Répondre
Moniqu Richomme 16 septembre 2021 - 1 h 09 min

A vous lire. Ne pas nuire et bien posez-vous la question une bonne fois pourquoi tout ce monde refuse un truc qui n’a pas fait ses preuves. Ne protège que ? Des formes graves dit on et faut 28 %d’effets secondaires graves(voyez le site de L’ANSM. Tout y est dit. Enfin qu’une partie sinon personne n’aurait accepté !)
Avant de parler, s’informer…..

Répondre
ummite 15 septembre 2021 - 8 h 27 min

Il me parait très évident qu’en diminuant les effectifs hospitaliers , cela diminue les frais d’entretiens de ces services hospitaliers et autre genre Ehpad pour l’unique raison qu’il est inutile de garder intact un personnel alors qu’il y aura de plus en plus de décès dû aux vaccins ! on ne soigne pas les morts ! seulement macron à anticipé sur les événements futurs ! c’est cet automne que tout doit démarrer en mortalité dû aux vaccins . les vieux , les retraités , tous doivent partir et libérer la mafia de la haute finance .

Répondre
Hanssens 15 septembre 2021 - 8 h 25 min

Merci pour votre lettre. La démocratie n’est plus, elle est remplacée par une dictature.
Ancienne infirmière, je me dis que le personnel soignant, connaissant les effets et conséquences de la maladie et du vaccin, sont des personnes responsables et intègres. Il faut donc impérativement les respecter et respecter leur décision.
Il y a eu Hitler, le communisme, plein d’autres tyrans à travers l’histoire, sommes nous en plein Covidisme?

Répondre
hortense BASTOL 15 septembre 2021 - 8 h 25 min

J’ai beaucoup apprécié toutes ces vérités non dites de votre article
Merci pour votre générosité et votre courage

Répondre
Camille GUBELMANN 15 septembre 2021 - 8 h 11 min

Plus que jamais, il nous faut résister avec force et courage dans la dignité et le refus de toute violence. Car recourir à la violence c’est nous abaisser au niveau de celles et ceux qui entendent imposer leur vision paranoîque.

Répondre
fournier 15 septembre 2021 - 8 h 10 min

courage vous avez la vérité

Répondre
Bruno CARPENTIER 15 septembre 2021 - 7 h 47 min

Bravo Monsieur Bazin pour votre initiative il faut également sensibiliser vos contacts à ce qu’ils participent massivement aux manifestations un peu partout et qui s’opposent à l’obligation vaccinale et à l’obligation du passe sanitaire nous touchons au but un peu partout dans le monde les gouvernements ont fait marche arrière reconnaissant que ces dispositions n’étaient pas efficaces il faut absolument passer une étape supplémentaire celle de la contestation dans la rue de façon Pacifique avant qu’elle ne devienne par la suite plus agressive si ces crapules n’écoutent pas le peuple

Répondre

Laissez un commentaire