Vaccin

Ils utilisent le prétexte de la COVID pour vous vacciner davantage

Cher(e) ami(e) de la Santé,

L’hystérie autour de la Covid s’aggrave.

Après le masque obligatoire sur la plage, ou seul dans votre voiture…

… ils veulent maintenant profiter du coronavirus pour multiplier les vaccinations cet hiver !

Contre la grippe d’abord : les appels se multiplient pour vacciner massivement la population[1].

Le problème est que cela risque fortement d’être contre-productif.

D’abord parce qu’il y a un petit risque qu’on vous vaccine contre la grippe au moment même où vous êtes en train d’avoir une infection Covid.

Or, comme l’a rappelé récemment le Pr Montagnier, il est dangereux de se faire injecter un vaccin quand votre système immunitaire est occupé à lutter contre une autre infection.

Ensuite, je rappelle qu’une étude publiée récemment dans la célèbre revue Vaccine a montré que la vaccination antigrippale augmente de 36 % le risque d’infections aux coronavirus qui circulent depuis des années[2].

On ne sait pas vraiment pourquoi, mais les dynamiques entre virus et immunité sont très complexes, et ce genre d’effet de bord est en réalité très courant.

La Covid n’est donc pas un bon argument en faveur de la vaccination antigrippe.

C’est du simple bon sens, et pas du tout une idéologie « anti-vaccin ».

Mais il y a encore plus absurde.

Au nom de l’épidémie, ils veulent maintenant vacciner nos bébés contre le rotavirus, le virus de la gastro !

Si vous vous dites qu’il n’y a aucun rapport entre la Covid et la gastro des bébés, c’est que vous êtes encore sain d’esprit au milieu de la folie ambiante.

Mais ceux qui ont intérêt à vous vendre ce vaccin, eux, ont trouvé un rapport.

Selon eux, le vaccin anti-rotavirus permettrait de réduire les hospitalisations de bébés souffrant de gastro.

Et donc, l’intérêt serait d’alléger la charge sur les hôpitaux cet hiver, au moment où il pourrait risquer d’y avoir une « deuxième vague ».

Et c’est ainsi que l’Académie de Médecine a publié cet été un communiqué intitulé :

« Covid-19 : une opportunité pour vacciner les nourrissons contre les infections à rotavirus »

Pour moi, c’est encore une preuve qu’on vit dans un monde de fous…

… et que la Covid-19 a est surtout une « opportunité » pour faire tout et n’importe quoi, du moment que cela arrange Big Pharma !

Je ne dis pas cela en l’air — accrochez-vous bien, car ce que je vais vous dire est assez sidérant :

Déjà, il n’y a aujourd’hui aucune preuve que les hôpitaux risquent de subir cet hiver le même niveau d’épidémie qu’en mars-avril dernier.

En ce moment même, alors qu’on vous alarme sur l’explosion du nombre d’infections, le nombre de malades hospitalisés pour Covid n’augmente pas sérieusement à l’échelle nationale.

Si vous ne me croyez pas, regardez le graphique ci-dessous :

Courbe du nombre de malades hospitalisés pour Covid du mois mars jusqu’au 7 septembre

Certes, il y a une légère augmentation des hospitalisations et réanimations en Provence-Alpes-Côte d’Azur, mais rien d’affolant pour l’instant, d’autant que le nombre de morts reste ridiculement faible.

Et de toute façon, il n’y a pas de lien direct entre l’hospitalisation des bébés et des adultes !

Les services de pédiatrie des hôpitaux et les urgences pédiatriques n’ont rien à voir avec les services qui accueillent les malades de la Covid !

Donc, même si la vaccination réduisait le nombre d’hospitalisations de bébés, cela ne soulagerait pas les équipes chargées d’accueillir les malades de la Covid !

Le raisonnement est donc plus que bancal.

Mais le plus inquiétant, c’est que ce vaccin anti-rotavirus est surtout inutile et dangereux.

Inutile parce que la véritable cause des hospitalisations des bébés souffrant de gastro, c’est la déshydratation !

Pour l’éviter, il suffirait de donner à toute maman qui sort de la maternité du « soluté de réhydratation orale », à donner à leur bébé en cas de gastro.

Hélas, on ne parle pas de cette solution simple, qui ne coûte que quelques euros.

Non, on préfère plutôt vous vendre le vaccin anti-rotavirus, qui coûte entre 130 et 150 euros pièce.

Ils n’hésitent pas à recommander un vaccin qui tue des bébés

Pourtant, je rappelle que c’est bien ce vaccin-là qui a conduit à ces grands titres de presse, il y a 5 ans :

Clairement, ce vaccin anti-rotavirus est dangereux !

C’est l’Agence Nationale du Médicament (ANSM) qui l’avait reconnu dans un rapport publié en février 2015[3].

Après avoir analysé tous les « accidents » survenus à la suite des vaccins Rotateq et Rotarix contre le rotavirus (qui cause la gastro), elle avait conclu :

  • Pour le Rotarix : 161 évènements « graves », dont 35 cas d’invaginations intestinales aiguës, trois d’entre elles étant particulièrement graves : « 2 hospitalisations en réanimation et 1 décès » ;
  • Pour le Rotateq : 40 évènements graves ont été rapportés, avec 12 cas d’invaginations intestinales aiguës, « dont un ayant évolué vers le décès ».

Logiquement, dès la sortie de ce rapport, le Haut Conseil de la Santé Publique a arrêté de recommander ce dangereux vaccin.

Mais voilà que certains veulent profiter de la crise de la Covid-19 pour faire revenir ce vaccin dangereux !

C’est d’autant plus absurde que ce vaccin pourrait aussi augmenter le risque d’infections respiratoires des nourrissons !

C’est ce que l’agence américaine du médicament, la FDA, avait découvert, grâce à une étude réalisée dans 6 pays européens :

« Les décès de nourrissons liés à une pneumonie étaient significativement plus élevés pour le groupe qui a reçu le Rotarix par rapport à celui qui a reçu le placebo » [4].

Bref, encore une raison de plus d’éviter à tout prix ce vaccin très douteux !

D’un côté, vous avez ZÉRO risque de mortalité pour votre bébé si vous l’hydratez correctement en cas de gastro.

Et de l’autre côté, vous avez un risque, infime, mais réel, que le vaccin tue votre bébé !

Le choix paraît évident.

Sauf pour les experts gangrénés par les conflits d’intérêts.

Vous pouvez penser que je suis « complotiste ».

Mais si c’est le cas, donnez-moi une seule bonne raison de recommander à tous les parents ce vaccin inutile et dangereux !

Pour moi, il n’y en a pas, à part la rentabilité pour les labos qui le produisent.

Et pourtant, la Société Française de Pédiatrie recommande chaudement ce vaccin[5].

C’est le drame de notre époque : la plupart des « sociétés savantes » sont gangrénées par les conflits d’intérêts.

C’est exactement la même chose pour la SPILF, la Société de pathologie infectieuse de langue française, qui a scandaleusement porté plainte contre le Pr Raoult.

En 3 ans, la SPILF a touché 610 000 € des laboratoires pharmaceutiques, dont 80 000 € de Gilead[6].

Et si vous regardez les liens d’intérêts des dirigeants de cette association, les conflits d’intérêts sont encore plus évidents :

Sommes touchées par les dirigeants de la SPILF entre 2012 et 2020en rouge par Gilead, en bleu par les autres labos pharmaceutiques

Et si vous aviez un doute, regardez ce que porte le président de la SPILF, autour du cou :

C’est un bandeau rouge, avec écrit GILEAD, qui sponsorise le Congrès de la SPILF[7] !

C’est un terrible symbole de la façon dont les grands labos tiennent en laisse beaucoup de nos grands pontes !

Ne cherchez pas plus loin les raisons de l’acharnement contre le Pr Raoult et son traitement peu coûteux !

L’influence de l’industrie pharmaceutique est LE problème majeur de notre époque, et j’invite toute personne qui croit que c’est du « complotisme » à ouvrir les yeux !

Bonne santé,

Xavier Bazin

Sources

49 commentaires

fraternel 14 septembre 2020 - 17 h 24 min

MOI JE DIS CONTINUONS LE COMBAT CONTRE LA DESINFORMATION ET NE LACHONS RIEN COMMENT PEUVENT ILS SAVOIR CE QUI VA SE PASSER D ICI QUELQUES MOIS,DEJA QUE NOTRE NOSTRADAMUS DE L OMS LANCE UN CRI D ALERTE QUI VA RAVIR LES GROS LABOS PHARMACEUTIQUES IL ESTIME QUE LE NOMBRE DE MORTS VA AUGMENTER CES PROCHAINS MOIS ET IL SE BASE SUR QUOI,?
ET BIEN SUR CERTAINS VONT SE FROTTER LES MAINS PAS POUR SOIGNER LES GENS MAIS LES GROS ACTIONNAIRES
CONTINUONS LA LUTTE!

Répondre
Xavier Bazin 11 septembre 2020 - 16 h 40 min

bonjour

Répondre
Daubrée 11 septembre 2020 - 9 h 43 min

Bonjour, je suis globalement d’accord avec vous, néanmoins, à propos de votre référence 2, comment pouvez-vous avoir une étude sur l’impact du vaccin de la grippe sur la covid alors qu’ils n’ont encore jamais cohabité ??

Répondre
Cédric 11 septembre 2020 - 7 h 32 min

Bravo Mr Bazin, c’est grâce à des gens comme vous que nos enfants auront accès à un monde meilleur. Car cette corruption généralisée et toutes ces inégalités doivent être dénoncées et bannies de notre civilisation.

Répondre
Juan TONIOLO 10 septembre 2020 - 9 h 40 min

C’ est outrageux de constater des mensonges médiatiques sur des thèmes de santé aussi importants allant jusqu’ à causer le risque de décès à des nouveaux-nés.

Maintenant, il devient beaucoup plus claire que les méfaits de la technologie 5G sur la nature humaine est un nouvel intérêt pour les big pharma. En prenant du recule, l’ on comprend mieux pourquoi notre ancien système mondial cherche à valoriser la 5G, à la seule différence que l’ humanité a une mission bien différente pour rééquilibre tant la santé planétaire que celle humaine.

Et comme l’ a maintes fois confirmé le dr Christian Tal Schaller le vaccin dit contre le Covid-19 n’ a aucun fondement sur l’ efficacité prétendue, mais au contraire est nuisible à la santé humaine.

Comment – après avoir été l’ auteur de l’ existence du Covid-19 suite à un déséquilibre écologique de la Nature pendant des décennies, laquelle ayant de plus en plus manqué de sanité entre ‘ le non-respect à sa préservation entre surconsommation et pollution – l’ ancien système mondial en termes de responsabilité, peut-il vouloir se dire ‘ démocratiquement crédible ‘ aux yeux des citoyens du monde qui en sont devenus victimes ?

La conscience humaine requiert une attitude ploutocratique et politique bien plus responsable pour se faire valoir dans ce qu’ elle prétend être au nom de la santé humaine.

Ce n’ est pas de cette façon que le grave problème sanitaire mondial se résoudra mais en apprenant à ce que la santé humaine soit de plus en plus en accord avec la Nature, vers la 5D (5e dimension : intelligence émotionnelle, yoga, méditation, empathie, lévitation … au développement humain et social) par opposition à la 5G (Trop d’ intelligence artificielle).

Répondre
david 10 septembre 2020 - 3 h 33 min

Cher Mr. Bazin,

Navre d’etre aussi direct mais vous etes de mauvaise foi.

L’etude que vous citez sous [2] date de Janvier 2020, et se base sur des observations effectuees en 2017/2018 (peut etre 2019) – soit avant l’apparition du COVID-19.

Afin que son etude ne puisse pas etre recuperee par les mouvements anti-vaccins, l’auteur de l’etude, a publie ce communique:

https://reader.elsevier.com/reader/sd/pii/S0264410X20304862?token=C38B257774349B5FA0DFB41321FB3F4AE801C6B4B8DDC05DD2AD811CE47C77F429C6C642126052E71B091244779806FF
dans lequel il dit explicitement que son etude NE PERMET D’ETABLIR AUCUN LIEN entre le vaccin de la grippe et le COVID-19.

L’etude etudie les inteferences entre d’autres virus de la famille des coronavirus, qui sont tres courant, et circulent depuis des decenies dans la population sans faire les meme ravages que COVID-19.

Evidement, a ce stade on ne peut exclure un lien entre le COVID-19 et le vaccin de la grippe.

Mais contrairement a ce que vous affirmez, aucune etude ne prouve que ce lien existe.

Répondre
Xavier Bazin 10 septembre 2020 - 9 h 55 min

Relisez ma lettre, je n’ai pas écrit que la vaccination anti-grippe augmente de 36 % le risque d’infection à Sars-Cov-2.
Ce que l’on sait, c’est qu’elle augmente de 36 % le risque d’infection aux coronavirus qui circulent et circulaient avant l’apparition du coronavirus chinois.
Simplement, comme le Sars-Cov-2 est un coronavirus, il est de bon sens d’éviter d’injecter à des personnes à risques, en pleine épidémie, une substance qui peut accroître leur risque d’infection à des coronavirus.

Répondre
david 10 septembre 2020 - 13 h 41 min

En effet, je vous l’accorde, vous restez vague, mais dans le cas present, je pense important d etre precis: peu gens savent que coronavirus est une famille de vaccins dont le covid-19 n est qu’un des cousins, et qu il est clairement different, plus agressif, que ses autres cousins. On utilise par ailleurs fréquemment le terme coronavirus de maniere generique pour le Covid-19 – votre article peut preter a confusion. En tant que journaliste scientifique vous devez eviter de créer plus de confusion.

Répondre
Xavier Bazin 11 septembre 2020 - 20 h 35 min

Vous avez raison, j’ai modifié le texte en conséquence.

Répondre
Fanny 9 septembre 2020 - 22 h 19 min

Bonjour, merci d’écrire ces vérités si tout le monde pouvait suivre le bon chemin … combien de temps va-t-on pouvoir résister à tous ces médicaments chimiques et à tous ces vaccins de plus en plus nombreux …. va-t-on pouvoir rester libre de circuler sans devoir justifier d’être vaccinés de tous ces vaccins inutiles ???? Courage à tous ! Tenez bon et gardez tous le moral !!!

Répondre
Gombeer 9 septembre 2020 - 22 h 06 min

A 79 ans mon médecin traitant ne m’estime pas à risques grippal, je fais tout à vélo par tous les temps, même en hiver. Je ne chauffe que très peut,uniquement contre l’humidité hivernale et jamais plus que 12 degrés celsius. Toux due à des allergies saisonnières.

Répondre
girard 9 septembre 2020 - 19 h 44 min

Hélas, quelque chose se trame de pas très beau et surtout très malsain

Répondre
dominique WANGERMEE 9 septembre 2020 - 19 h 42 min

Monsieur Bazin, j’attends toujours vos lettres avec une grande impatience
Bravo pour votre lucidité et la qualité de vos analyses
Vous êtes un homme libre et cela fait du bien dans cet aveuglement quasi général

Répondre
B 9 septembre 2020 - 19 h 01 min

Bravo et merci pour toutes ces infos !

Répondre
Slama 9 septembre 2020 - 18 h 44 min

Merci pour votre travail d’investigation.

Répondre
Six Renée 9 septembre 2020 - 17 h 45 min

C’est pour le fric qu’on ne rembourse plus l’homéopathie, avec laquelle je me soigne depuis plus de 40 ans pour certaines pathologies et l’influenzinum marche très bien , je n’ai jamais la grippe. Tout cela ne redore pas le blason de la médecine.

Répondre
Monique ZAMMIT 9 septembre 2020 - 17 h 30 min

Bonjour
Merci pour cette info très très importante ! Nous avons été touchés dans notre famille par les effets secondaires d’un vaccin anti polio oral . Après de nombreuses recherches sur les vaccins , nous avons compris tout ce qui se cache derrière la vaccination et encore plus depuis cette soit disant « pandémie » Je n’avais pas connaissance de ce vaccin contre le Rotavirus pour les bébés et j’ai avisé mes deux petites filles enceintes de leur 1er enfant . Le problème pour les parents est de trouver un pédiatre qui n’est pas soumis à ce système de santé corrompu …. Je fais confiance à l’Intelligence de la Lumière qui les guidera ! Je vous remercie infiniment de votre éclairage ! Très cordialement . Mme ZAMMIT

Répondre
Michèle Oddone 9 septembre 2020 - 17 h 22 min

et si vous parliez de l’immunité naturelle…

Répondre
Dust 9 septembre 2020 - 17 h 17 min

Un message que je martèle depuis des années dans l’indifférence générale…
Si le vaccin est rendu obligatoire je resterai dans mes montagnes…
Merci !!!

Répondre
Legrand 9 septembre 2020 - 15 h 16 min

Au train ou vont les choses , j’ai l’ impression que nous allons vivre  » TERMINATOR  » avec des robots et la guerre bactériologique ; je comprends celles qui ne font plus d’enfants; la liberté c’est quoi ?

Répondre
Dufau 9 septembre 2020 - 14 h 18 min

contre la gastro des bébés… allez voir le bouquin de Danièle Festy, Soigner ses enfants avec les huiles essentielles (Français) Poche – 4 mai 2009
et l’homéopathie pour éviter la médecine chimique, ça marche très très bien…

Répondre
Ott 9 septembre 2020 - 12 h 40 min

Entièrement d’accord avec vous

Répondre
Ham 9 septembre 2020 - 12 h 30 min

Bonjour,
Que dieu nous vienne en aide ,c est sidérant!!on ne sait plus le vrai du faux ,moi la seule chose que je me dis c est que combien met,ils trouvent un vaccin ,il n y a aucun recul sur son efficacité et sur ses effets secondaires,donc je ne me fais pas vacciner à moins qu ils trouvent un moyen de nous obliger à le faire ,et ils sont capables de tout.

Répondre
Jonathan Provost 9 septembre 2020 - 12 h 07 min

Merci de remettre a leur place ceux qui dénigrent les “complotistent“. Si ouvrir les yeux c’est complotiste, alors j’en suis un😎.

Répondre
amardeil 9 septembre 2020 - 12 h 03 min

Les photos et graphiques n’apparaissent pas sur l’écran. Pourquoi???

Répondre
Thomassin 9 septembre 2020 - 11 h 40 min

merci pour cet article qui corrobore ce que nous sommes de plus en plus nombreux à voir. Nous vivons une forme de dictature des laboratoires pharmaceutiques donc « apprenons à nous soigner nous-même.

Répondre
Delle Piane 9 septembre 2020 - 11 h 15 min

Bonjour à tous.
Je trouve que Panpharma & Co. sont une immense association de malfaiteurs que personne n’ a le courage de contraster. Ici en Suisse, d’ où je vous ecris, on tient les gens dans l’ ignorance de ce phénomène et ses effets néfastes, car bien de fabricants de produits pharma siègent dans la Confédération et rapportent gros.
Quant à la fiabilité des vaccins, voici mon espérience: l’ année passée, sur conseil de mon médecin, j’ ai fait un vaccin antigrippal. Une semaine après, j’ ai contracté une grippe monumentale, pour me débarrasser de laquelle ilm’ a fallu 6 semaines.
Je signale que c’ était la première grippe de ma vie.
Sans commentaire.
Merci de m’ avoir accueilli, EDP

Répondre
Edy F. 9 septembre 2020 - 11 h 06 min

C’est bien M. Bazin, vous commencez à ouvrir les yeux sur les réalités du monde..
En attendant de pouvoir nous coller leur vaccin contre le covid, qui a pour but de faire de nous des objets connectés et totalement asservis via 5G et nanoparticules, ils vont essayer de tuer un maximum de gens tout en faisant de l’argent au passage.
Vous n’avez qu’une très faible idée du mal que représentent ces entités vouées au culte de l’argent et des plans diaboliques qui sont mis en place au niveau planétaire afin de contrôler et réduire la population jugée trop importante.
Le gouvernement français et les autorités scientifiques travaillent pour ces milliardaires. Ils ont infiltré tous les niveaux de décision.

Répondre
Monique ZAMMIT 9 septembre 2020 - 17 h 34 min

C’est exactement ça !

Répondre
girard 9 septembre 2020 - 19 h 52 min

Le plus difficile a admettre c’est l’existence de l’adrénochrome. Quelle horreur, je prie avec ma fille et fait vivement appel sans cesse que le Créateur de l’Univers intervienne rapidement. Personnellement, je ne pensais pas qu’il y avait encore plus grave que le trafic d’organes. Je m’en veux d’avoir donné la vie dans ce monde de m….

Répondre
bardol alexandre 9 septembre 2020 - 10 h 25 min

merci pour ces informations !!!!! il faut les dénoncer sans pitié……

Répondre
Myriam 9 septembre 2020 - 10 h 22 min

Le masque seul dans la voiture ( info verifiée) n est pas obligatoire ! C est faux ! Il ne faut pas en rajouter sinon vous décrédibiliser ( on se demande ce qui n est pas exagéré) tout votre discours !

Répondre
gras 9 septembre 2020 - 10 h 21 min

Chaque année ,il y a des décès du au rota -virus et de très rares invagination du au vaccin.
Une réflexion est a faire.
Votre condamnation des vaccins est une faute

Répondre
Vannerom 9 septembre 2020 - 10 h 17 min

Il y a quand même des vaccins utiles,qui ont permis d’éliminer complètement la maladie dans le monde développé,p’ex.la polio.Je pense que le vaccin contre la grippe et le pneumocoque peut être utile pour une partie de la population à risque L´entrelacement avec Big Pharma existe mais c’est aux autorités de le surveiller et de combattre les abus.Il ne faut pas jeter l’enfant avec l’eau du bain !

Répondre
marie-hélène Piraud lang 9 septembre 2020 - 10 h 14 min

Merci pour ces infos que nous constatons..je me soigne avec de l’homéophatie et des plantes..depuis un désastre avec un traitement pour soigner une dépression HEUREUSEMENT sur 1 conseil j’ai été soigné par un homéophate qui m’a supprimé 3 médicaments immédiatement..HEUREUSEMENT

Répondre
Jean KERESDEDJIAN 9 septembre 2020 - 10 h 07 min

Qui faut-il croire?
Même notre médecin n’inspire plus suffisamment confiance. Je le paie 40 euro la visite alors que la sécu me dit que 25 euro cela suffit. Quelle hypocrisie ! Mon complément alimentaire coûte 40 euro par mois. Qui est dans le vrai? La manipulation est partout

Répondre
vandamme 9 septembre 2020 - 9 h 56 min

Merci d’oser parler. Que chaque adulte de bon sens regarde l’état de santé de la jeune population. Presque tous allergiques; dans les classes de plus en plus d’enfants présentant des troubles de divers Dys..« dysphoniques, dyspepsiques, dystrophiques..… » À tel point que l’Education Nationale a créé des postes spéciaux pour identifier leurs problèmes et adapter tant que faire se peut l’enseignement. Je suis d’une génération ou nos enfants à part quelques maladies infectieuses courantes n’étaient pas médicalisés. Qu’est ce qui a changé? La vaccination à outrance avec de l’aluminium, du mercure ( neurotoxiques ) et des pesticides dans l’alimentation. Ces neurotoxiques agressent la santé, l’équilibre physiologiques et psychologiques. Plus un enfant scolarisé n’est indemne d’une déficience. Perte d’immunité, fatigue chronique, agressivité. C’est terrifiant de constater cela quand on a connu un autre monde. C’est à nous adulte de les protéger . Dénonçons ce monde ou l’argent prend le pas sur l’éhique. Terrifiant!

Répondre
Perrotjacqueline3@gmail.com 9 septembre 2020 - 9 h 39 min

Big Pharma a trouve un autre filon pour s enrichir un peu plus
C est une honte et qui plus est c est que le Pr Raoult ne peut plus pratiquer ses soins
C est un scandale tout notre soutien au Pr raoult
Quant aux vaccinations multiples c est d enrichir les labo au détriment de la santé des humains

Répondre
Marin 9 septembre 2020 - 9 h 38 min

Merci pour votre courage nous en avons besoin ! Je partage totalement votre point de vue et diffuse au maximum depuis longtemps déjà ! Au plaisir de vous lire en m’associant au combat contre ces dérives dangereuses.

Répondre
VERONESE pauline 9 septembre 2020 - 9 h 28 min

Moi je suis contre ts les vaccins sauf pour le tétanos

Répondre
Francine Drieu 9 septembre 2020 - 9 h 27 min

Tout cela est tellement scandaleux que j’espere un gigantesque proces contre l’etat contre ces conflits d’interet

Répondre
Mme NOEL 9 septembre 2020 - 9 h 26 min

Le message est toujours le même « le profit des laboratoires » … mais jusqu’où iront-ils ????
Comment sauver nos petits-enfants ???

Répondre
Pierre 9 septembre 2020 - 9 h 20 min

Macron en tête, l’obscurantisme veut nous régenter ce n’est pas autre chose; à la population de réagir!

Répondre
ANDRE KLOPFENSTEIN 9 septembre 2020 - 9 h 05 min

Bonjour
Je suis surpris d’autant d’affirmation sans fondement. La vaccination contre la grippe reste une protection efficace.
Il faut tenir compte qu’une personne qui contracte une grippe voit ses défenses immunitaires affaiblies…..
Cordialement
André

Répondre
Edy F. 11 septembre 2020 - 0 h 07 min

Bonjour. Vous devriez essayer de vous renseigner un peu sur la réalité des maladies, cela ne fonctionne absolument pas comme vous le pensez. Ce qu’on appelle la grippe n’est que la phase pendant laquelle l’organisme se répare suite à un stress, en utilisant notamment le virus de la grippe pour se réparer. Un vaccin est totalement contre productif et peut s’avérer extrêmement dangereux.

Répondre
Marie-Dominique Drezet 9 septembre 2020 - 8 h 39 min

Merci pour la grande valeur de cette info. Il y a urgence à défendre notre santé et à lutter contre le pouvoir des labos et leur infiltration dans les institutions sencées soutenir l’intérêt des citoyens. Quelle action d’envergure nous pouvons mener ? Le constat des scandales et l’information sont une chose, impérative, la lutte pour sortir de tout cela et éviter les pires catastrophes, notamment chez nos petits pris en otage se fait comment ???? Avez-vous des idées et des projets à proposer ?

Répondre
Maflor 9 septembre 2020 - 11 h 37 min

Effectivement, le sujet est très bien présenté. Bravo à l’auteur et merci beaucoup!
L’action d’envergure doit atteindre la source du problème, à savoir le corps médical qui a la responsabilité d’injecter ces produits. Autrement dit, à revoir l’enseignement des étudiants en médecine pour qu’ils reçoivent une large culture médicale afin de soigner les malades plutôt que les diagnostics. De ce fait, ils réapprendraient l’anamnèse et l’observation du patient – ce qu’ils ont beaucoup perdu en s’appuyant sur les analyses et les radiographies – autrement dit de l’être humain dans son ensemble, ne se contentant pas focaliser leurs actions sur un microorganisme.
Il s’agit de donner une large place à la salutogenèse.

Répondre
ROBERT 9 septembre 2020 - 8 h 16 min

Nous n’avons pas une épidémie infectieuse mais une épidémie de politiciens corrompus !

Répondre
Quaran 9 septembre 2020 - 7 h 47 min

Bonjour, avez-vous remarqué que chacune des femmes du tableau que vous nous partagé a reçu beaucoup moins d’argent que les hommes ( en particulier la vice-présidente) ! Est-ce que ça se reproduit dans d’autres institutions ou comités. Si oui, pourquoi ?

Répondre

Laissez un commentaire