kory

L’OMS coupable de désinformation sur l’ivermectine

Cher(e) ami(e) de la Santé,

J’ai traduit pour vous un document exceptionnel.

C’est un peu long, mais la lecture en vaut vraiment la peine.

Il s’agit de la retranscription d’une conférence du Dr Pierre Kory, un des plus grands médecins au monde [1].

Il explique en détail le profond dévoiement de notre médecine face à la COVID.

Avec lui, on comprend pourquoi un remède extrêmement efficace comme l’ivermectine n’est toujours pas recommandé partout dans le monde… et n’est pas près de l’être, hélas.

Cela vient d’un médecin réanimateur qui a eu raison sur tout, depuis le début : 

  • Avant tout le monde, lui et son groupe de médecins (FLCCC) ont utilisé des corticostéroïdes (ou stéroïdes) en traitement des malades gravement atteints – ce qui est désormais la recommandation « officielle » ;
  • Avant tout le monde, il a conseillé publiquement de traiter les patients par des anticoagulants… ce qui est ensuite devenu une pratique courante.

Et puis, dès le printemps dernier, lui et son groupe ont recommandé la vitamine D, la vitamine C, le zinc et la mélatonine en prévention et en traitement de la COVID-19.

Car le Dr Kory fait partie de ces médecins éclairés (et lumineux !) qui n’hésitent pas à utiliser des remèdes naturels comme la vitamine C en intraveineuse, pour les patients en septicémie [2].

Il est honnête intellectuellement, indépendant des labos, et c’est un excellent médecin de terrain !

Face à l’obsession des grands essais randomisés, il appelle à prendre en compte l’observation des médecins au chevet des patients.

Car c’est bien l’observation clinique qui l’a conduit à utiliser les stéroïdes et les anticoagulants avant tout le monde, et à sauver énormément de vies dans son hôpital.

Mais il n’y a pas que le scientisme aveugle qui menace notre médecine.

Avec l’affaire de l’ivermectine, le Dr Kory a compris qu’il se heurtait à des intérêts puissants et maléfiques.

Quand il a vu que l’Organisation mondiale de la Santé a officiellement déconseillé l’ivermectine, malgré des preuves accablantes de son efficacité, il a eu une révélation.

En réalité, la COVID-19 a été le terrain d’une gigantesque campagne de désinformation pour discréditer les traitements précoces comme l’ivermectine (et avant elle, l’hydroxychloroquine).

Si l’ivermectine était massivement utilisée, c’est un marché à plus de 100 milliards de dollars qui s’effondrerait immédiatement pour Big Pharma : les vaccins anti-COVID et les nouveaux antiviraux hors de prix.

Dans cette conférence que j’ai retranscrite pour vous, le Dr Kory vous révèle la réalité brutale, masquée par les médias dominants – ce n’est pas beau à voir, mais il est capital d’en être conscient : 

  • L’influence gigantesque sur la santé mondiale de la Fondation de Bill Gates, dont le seul objectif est la vaccination généralisée ;
  • La compromission éhontée des grands journaux médicaux, qui refusent de publier les études favorables à l’ivermectine ;
  • Et bien sûr, le dévoiement de l’Organisation mondiale de la Santé, qui date d’environ 20 ans (et qui était déjà évidente lors de la pseudo-épidémie de grippe H1N1) !

Lisez ce texte, et transférez-le autour de vous, c’est très important.

Je compte sur vous,

Xavier Bazin


Le déni de l’OMS face à l’ivermectine : « Big Science » et désinformation – par le Dr Pierre Kory

Avant de vous parler de l’Organisation mondiale de la Santé, j’aimerais vraiment que le grand public comprenne ce que des médecins expérimentés peuvent apporter au progrès de la science et aux soins prodigués aux patients souffrants de la COVID. 

C’est pourquoi je vais passer en revue ce que nous avons fait en tant que groupe (la FLCCC, alliance des médecins réanimateurs en première ligne contre la COVID-19). Nous avons réalisé un certain nombre d’avancées, et avons élaboré un certain nombre de recommandations, que le reste du monde accepte très lentement. 

Grâce à la médecine de TERRAIN, découverte rapide d’un remède qui sauve des vies en réanimation – contre les agences du monde entier !

Tout remonte au début du mois d’avril 2020. L’un de nos intervenants principaux, le docteur Umberto Meduri, a publié un article vraiment important en attirant l’attention sur la nécessité de recourir aux corticoïdes (anti-inflammatoires stéroïdiens) contre la COVID-19.

Nous avons dit à l’époque que nous avions besoin de stéroïdes : en Italie, à Seattle, à La Nouvelle-Orléans, à Détroit, les personnes qui se retrouvaient sous respirateur sans parvenir à s’en sortir voyaient leur état s’améliorer quand on utilisait des stéroïdes. Les autorités ne voulaient pas écouter ces médecins hospitaliers qui étaient en première ligne, mais nous l’avons fait et nous l’avons annoncé publiquement. Ces informations découlaient de notre analyse, mais aussi de notre expérience sur le terrain. 

Que s’est-il passé par la suite ? J’ai témoigné devant le Sénat américain en avril 2020. J’étais remonté et je leur ai dit que des gens mouraient, qu’ils se retrouvaient sous respirateur. La COVID-19 est une maladie sur laquelle les stéroïdes fonctionnent ; alors utilisons des stéroïdes ! J’ai dit cela alors que personne n’y croyait, et surtout pas ces agences de santé publique que nous mettons sur un piédestal comme si elles étaient notre « lumière dans la nuit », ou, comme le Dr Paul Marik le dit si bien, « nos dieux de la science et du savoir ». 

Ces « dieux de la science et du savoir » disaient tous d’éviter les corticostéroïdes, ils nous recommandaient de ne pas en utiliser. Les recommandations contre cette utilisation de la part du NIH (Autorité de santé américaine), de l’OMS étaient très fortes à l’époque. C’était notre première grande intervention : attirer l’attention du monde sur le fait que les corticostéroïdes étaient essentiels.

Ce n’est que quelques mois plus tard, lorsque l’essai Recovery est sorti, qu’il y a eu un communiqué de presse qui disait (ô surprise, devinez quoi ?) : la dexaméthasone (un corticostéroïde), médicament peu onéreux, réduit la mortalité [3]

Finalement, en septembre, l’OMS, avec un peu de retard, a actualisé ses lignes directrices. Désormais, tout le monde dit que les corticostéroïdes sont obligatoires. Mais cela, nous le savions déjà depuis des mois.

Et voici l’une des raisons pour lesquelles nous avons su cela très tôt : je collaborais alors avec un radiologue expérimenté, qui est l’un des plus grands radiologues du pays, si ce n’est du monde, spécialisé dans les radios du thorax. 

Il avait déjà écrit en mars 2020 dans le bulletin de la radiologie que la forme la plus courante de lésions pulmonaires qu’il voyait à ce moment-là sur les tomographies était une pneumopathie organisée. 

La pneumopathie organisée (ou PO) est une maladie plutôt rare que les gens ne comprennent pas. Il se trouve que je suis un spécialiste sur cette maladie, puisque je suis un spécialiste du poumon. J’ai écrit un article très rapidement en mai et j’ai essayé de le publier pour alerter le monde entier que la COVID-19 était une pandémie de pneumopathie organisée, maladie contre laquelle la thérapie standard repose sur les corticostéroïdes

Mon article a été rejeté par toutes les revues médicales, on me disait qu’il ne présentait pas assez d’intérêt pour les lecteurs. J’ai demandé une évaluation par mes pairs, des médecins spécialistes du poumon, mais l’article a été rejeté, car le confrère qui l’a évalué a déclaré qu’il fallait faire un essai clinique randomisé sur les corticostéroïdes avant de pouvoir le publier. 

Finalement, en septembre, j’ai été publié dans le British Medical Journal. Maintenant, chaque semaine, je reçois de collègues, de personnes que j’ai formées, qui sont tombées sur mon article par hasard. Ils me disent qu’ils réalisent, un an plus tard, que la COVID-19 se comporte bien comme une pneumopathie organisée. 

Pourquoi est-ce important ? Parce que les PO, notamment dans leurs formes graves, exigent de fortes doses de stéroïdes. Elles exigent des durées de traitement prolongées aux stéroïdes. Et pourtant, dans le monde entier en ce moment, on place les patients sous 6 milligrammes de dexaméthasone (une dose très faible !) pendant 10 jours, puis on arrête le traitement – même si les patients sont encore sous respirateur. 

Vous voyez le niveau ! C’est tout simplement horrible ce qui se passe : on recommande des traitements qui suivent aveuglément des protocoles d’essai, sans réfléchir cliniquement ou sans s’appuyer sur les compétences des médecins sur le terrain. 

Même chose avec les anticoagulants : ce n’était pas de la « chance » mais de la vraie médecine !

Autre point important : les thromboses. Nous avons vu très tôt que les gens faisaient des caillots, dans des proportions jamais observées jusqu’ici. Nous avons remarqué tous ces paramètres et j’ai commencé à les étudier avec un hématologue. Nous avons conclu qu’il fallait donner des anticoagulants. Et pourtant, à ce moment-là, dans mon hôpital, je me heurtais à des résistances, à des blocages, quand nous demandions un protocole pour les anticoagulants et qu’on recommandait de mettre tous les patients sous anticoagulants. Et notre requête a été rejetée.

Aujourd’hui, à nouveau six mois plus tard, ce traitement est devenu un traitement standard dans le monde entier. Dans l’un des premiers articles que nous avions publié, nous avions montré que les patients étaient en hypercoagulation. L’article était paru dans le magazine du New York Times [4], qui s’intéressait non seulement à moi, mais aussi à la FLCCC et à nos actions en faveur des stéroïdes et des anticoagulants. Or, ce que nous faisions, c’est-à-dire recommander un traitement pour cette maladie sans « essai clinique randomisé », était considéré comme imprudent et dangereux

À tel point que le rédacteur en chef du New England Journal of Medicine, lorsqu’on l’a interrogé sur ma prise de position en faveur des stéroïdes et des anticoagulants, a dit qu’on pouvait penser que j’avais juste « eu de la chance ».

Mais quand on passe sa vie comme moi dans les unités de soins intensifs et qu’on y côtoie la mort depuis des décennies, on finit forcément par apprendre des choses. Je trouve cela terrifiant que personne ne fasse vraiment confiance à l’expérience des médecins cliniciens, ni ne cherche à la connaître.

Encore une fois, notre groupe de médecins réanimateurs, la FLCCC, a apporté un certain nombre de contributions. Notre protocole, mis au point l’an dernier en mai, contenait déjà tous ces éléments. Depuis, il ne fait qu’être validé : vitamine C, vitamine D, thiamine (vitamine B1), et mélatonine…. Dès lors que vous utilisez tous ces produits, nous remarquons des réductions reproductibles et concordantes de la mortalité [5]

Enfin, dernière chose que nous observons depuis le début : personne dans ces agences ne semble comprendre qu’il s’agit d’une maladie qui se déroule par phases. Nous avons essayé d’informer sur ce point, de faire savoir au monde qu’il y avait plusieurs phases dans cette maladie. Nous avons tout récemment publié un article avec un groupe de spécialistes, notamment des spécialistes en maladies infectieuses. Le Dr Paul Marik, le Dr Joseph Varon et moi-même avons publié un article pour tenter à nouveau d’attirer l’attention sur ces phases. 

Or, si vous regardez bien, dans certains essais et études qui sont diffusés par ces agences de santé publique, ils conseillent le remdesivir et des antiviraux pour des patients déjà hospitalisés ! Non, mais, sont-ils sérieux ? On sait que les antiviraux doivent être donnés au début de l’infection. Or, ils attendent des jours et des semaines pour les donner à des patients hospitalisés, à 3 000 dollars la dose. 

C’est complètement démentiel, ridicule. Idem pour les anticorps monoclonaux utilisés sur les patients hospitalisés. C’est aberrant. C’est nier toute compréhension des antiviraux, et le fait que la phase virale de réplication est une phase précoce ; la phase pulmonaire vient plus tard. 

Voilà ce que j’en conclus : on ne rencontre pas de médecins de terrain dans ces agences sanitaires, ni de spécialistes qui ont vraiment acquis de l’expérience et des connaissances en étant au chevet des patients. J’espère vraiment qu’à l’avenir, les agences sanitaires appelleront plus de spécialistes cliniciens à rejoindre les comités qui émettent les recommandations. 

Ivermectine : des preuves manifestes… mais presque personne n’écoute !

Passons à l’ivermectine. C’est le Professeur Marik qui est vraiment le leader de notre groupe ; c’est lui qui nous a réunis. Il passe constamment en revue les publications scientifiques, et il a attiré notre attention sur l’ivermectine à la mi-octobre 2020, au moment où les premiers essais cliniques et les articles commençaient à sortir en quantité. 

D’après les résultats observés, l’ivermectine se comportait de façon très différente de tous les autres traitements. Le tocilizumab, l’hydroxychloroquine, le remdesivir, les anticorps monoclonaux et le plasma sanguin de convalescents donnaient tous des résultats peu cohérents. Il était très difficile de faire le tri, alors que l’ivermectine donnait des résultats positifs et constants. 

J’ai été à nouveau invité à témoigner devant le Sénat américain, comme je l’avais déjà fait pour les stéroïdes en mai. J’ai donc témoigné et plaidé pour l’ivermectine en décembre 2020. Nous étions impressionnés car il y avait tellement d’éléments concluants à cette époque, montrant que l’ivermectine était essentielle pour sauver des vies et aider les hôpitaux. J’ai lancé des appels à l’action, demandant aux agences de formuler une recommandation pour l’ivermectine. 

Et depuis, nous ne sommes plus seuls. Il existe des groupes de spécialistes dans le monde entier. Un groupe de travail japonais, un autre britannique ; l’Espagne et l’Italie passent tout en revue et aboutissent aux mêmes conclusions que nous : l’ivermectine devrait être déployée à l’échelle mondiale pour la prévention et le traitement

L’efficacité est prouvée. On a déjà plus d’une vingtaine d’essais randomisés, montrant tous de manière répétitive, que les bénéfices sont significatifs sur le taux de mortalité et sur la prévention de la transmission. Mais, personne n’écoute. La question n’est plus de fournir davantage de données. L’obstacle, quel qu’il soit, est ailleurs, clairement, et c’est ce dont je veux parler ce soir.

Notre article scientifique de synthèse sur l’efficacité de l’ivermectine a été publié. Il est en ligne sur le site de l’American Journal of Therapeutics. Je précise qu’il a fait l’objet d’une évaluation collégiale, par deux scientifiques de la FDA et un scientifique senior de la DTRA (Defense Threat Reduction Agency). Cela fait donc trois évaluations rigoureuses menées par des pairs expérimentés et aux carrières très bien établies au sein de l’administration américaine. Ils ont appuyé notre analyse et notre conclusion : nous pensons que l’ivermectine devrait être employée dans le monde entier. 

Regardez le Mexique. Une vraie « success story ». Et si vous observez à l’échelle mondiale, beaucoup de pays ont adopté l’ivermectine dans leur traitement. 

C’est très bien, mais nous avons à faire face à toutes ces grandes agences publiques internationales et occidentales, et à tous leurs rejets. Elles refusent l’ivermectine malgré les preuves, font même des recommandations contre son utilisation, alors qu’il s’agit de l’un des médicaments les plus anciens, les moins onéreux et les plus accessibles et sûrs que connaisse l’humanité tout entière. Ces agences ne veulent pas autoriser son usage sans un grand essai clinique randomisé préalable. 

Je vais donc vous parler des obstacles que nous avons découverts. Nous avons tenté de discuter sur des données scientifiques avec ces grandes agences, en leur envoyant nos analyses, nos interprétations et nos recueils de preuves.

Mais je vous le dis : la discussion ne se situe plus au niveau des études. Nous avons découvert quelque chose de bien plus sinistre, qui œuvre contre l’ivermectine. C’est en fait une campagne de désinformation, orchestrée par des intérêts commerciaux et politiques, par le biais de l’OMS. Voilà ce dont je vais vous parler. 

Big Science : le scientisme obtus qui sert les profits de Big Pharma !

Au départ, nous avons eu l’impression que la science était devenue folle. C’est une évolution que nous observons depuis une dizaine ou quinzaine d’années : cette obsession des grands essais cliniques randomisés. C’est comme si les scientifiques étaient devenus fainéants. Ils ne veulent plus avoir à réfléchir sur de petits essais, ou des compilations d’études.

Ils ne veulent plus avoir à trier les résultats, à analyser les points forts et les points faibles pour parvenir à interpréter ces essais à petite échelle. Ils préfèrent attendre que quelqu’un fasse un bon gros essai clinique sur des milliers de patients avec un grand laboratoire pharmaceutique. Et si vous ne faites pas ça, plus rien n’est prouvé officiellement

Voilà comment fonctionne cette obsession des grands essais randomisés : seuls les grands RCT, ces essais cliniques randomisés, ont le « droit » de prouver l’efficacité d’un médicament. C’est un non-sens total, mais c’est désormais ce qui fait avancer tout le système : vous avez besoin d’un grand essai clinique randomisé. 

Le problème avec ces grands essais, et avec la façon dont ils régulent le système, est que seuls les grands laboratoires pharmaceutiques, ou les grandes agences de santé publique, ou les CHU sont en mesure de les réaliser. Et ces derniers sont généralement financés par de gros labos ou par de grandes agences de santé qui sont elles-mêmes influencées par de gros labos. C’est un système qui se mord la queue. 

On a besoin d’un grand essai clinique, qui nécessite de recourir à un gros labo, ou à une agence largement influencée par un gros labo… C’est la condition sine qua non pour être publié. Pour paraître dans les grandes publications, il vous faut ce grand essai mené par un gros labo. Si et seulement si vous avez ces trois éléments, alors les grandes agences de santé peuvent peut-être vous écouter.

Vous voyez tous les obstacles qui ont été mis en place avant qu’une grande agence de santé recommande un remède ? On aboutit à un système dans lequel seuls les médicaments issus de grands groupes pharmaceutiques peuvent être considérés comme ayant suffisamment prouvé leur efficacité

Une autre horreur est apparue avec la COVID : seules les « preuves suffisantes » ou les remèdes qui ont une « efficacité prouvée » échappent à la censure et aux grands médias. Dans les grands médias, le commandement est clair : de l’ivermectine tu ne parleras point, sur l’ivermectine tu n’écriras point d’article crédible. Nous savons que le journalisme a été décimé au fil des ans. Les grands médias se sont totalement couchés devant les grandes agences de santé publique. Si des informations ne viennent pas du sommet, c’est comme si elles n’existent pas. 

Nous, médecins de terrain, nous ne pouvons plus faire de la science qui soit considérée comme crédible par les médias et les réseaux sociaux. Quoi que nous recommandions, d’après notre expérience sur le terrain, nous sommes tout de suite discrédités, controversés en tant que promoteurs de thérapies qui n’ont pas fait leurs preuves. Nos groupes Facebook se retrouvent fermés, nos comptes Twitter sont verrouillés, nos vidéos YouTube sont supprimées, ou démonétisées.

C’est quasiment du totalitarisme ce qui se passe, alors que nous sommes juste des scientifiques bienveillants qui essayons de faire ce qu’il faut pour leurs patients, d’après l’expérience que nous avons acquise et les études intelligentes que nous avons menées. J’espère vraiment que nous parviendrons à changer le système à l’avenir. 

En gros, nous sommes bloqués dans un système qui est complètement rattaché à des intérêts financiers. Les médicaments sans brevet, repositionnés, ne peuvent pas lutter, ils ne peuvent rien faire contre cette main de fer. Nous pensons que tout le problème vient de là. Peu importe que nous présentions 10 essais cliniques, 15 ou 24 en faveur de l’ivermectine, on nous reprochera toujours le manque de preuves, les lacunes, des essais trop petits, toutes sortes de non-sens. 

Vous voulez voir ce système en action ? Vous n’avez qu’à observer les États-Unis. Il y a un programme au sein du NIH (agence de santé américaine) pour travailler sur la réponse thérapeutique contre la COVID-19 : 15 milliards de dollars l’an passé, dans le cadre d’un partenariat public-privé. Regardez les industriels qui y participent, et les organisations à but non lucratif comme la fondation Bill & Melinda Gates.

J’aimerais bien que la santé publique soit l’un des principaux objectifs de cette Fondation. Je ne veux pas leur jeter la pierre, mais ils ont également des liens très forts avec les fabricants de vaccins, et ils ont une politique mondiale écrasante en faveur de la vaccination. On pourrait penser qu’il s’agit d’esprits altruistes, indépendants, soucieux de la santé publique, mais non malheureusement, ce sont des gens dont l’objectif prioritaire est de favoriser les politiques de vaccination. 

Il faut bien observer les conséquences de ce partenariat public-privé. De quels essais cliniques sur la COVID s’est composée la première salve ? Des essais des grands laboratoires pharmaceutiques. Deuxième salve : idem gros labo, gros labo, gros labo, les médicaments testés sont encore en développement et tous déjà brevetés. Pour ces gros labos pharmaceutiques, trouver un médicament brevetable efficace, c’est gagner le gros lot. C’est un peu comme s’ils jouaient au loto pour savoir qui va sortir en tête avec un médicament approuvé. 

Après un an d’épidémie, ils ont fini par annoncer qu’ils allaient étudier le repositionnement de certains médicaments existants. J’aimerais pouvoir dire que c’est grâce à tout le bruit que moi-même et la FLCCC avons fait en ce sens. Bien sûr, nous ne sommes pas les seuls à l’avoir dit. J’ai eu l’occasion de discuter avec des employés vraiment bien intentionnés des services de santé publique, qui ont travaillé ces institutions au corps, de l’intérieur, en tentant de les amener à repenser au repositionnement thérapeutique de médicaments. On a finalement été entendus. 

Revenons donc à la « Big Science » contre laquelle nous pensions lutter. Nous avons réfuté les objections, nous avons posté des articles et diffusé nos idées, écrit à tous les membres des comités de la planète, à l’OMS et au NIH. Mais personne ne nous a répondu. Ils nous ignorent tout simplement. Nous pensons maintenant qu’il se trame autre chose. 

Prenez les médias. J’ai donné une interview à une journaliste de l’agence de presse AP nommée Béatrice Dupuis. J’ai partagé avec elle toutes les preuves de l’efficacité de l’ivermectine, les essais cliniques et toutes les données disponibles. Et voici ce qu’elle a écrit : grosso modo, que j’étais un agent de désinformation, qu’il n’y a aucune preuve qui montre que l’ivermectine fonctionne. Et le seul argument qu’elle donne est que l’agence de santé américaine (NIH) ne recommande pas ce traitement.

Vous voyez comment cela fonctionne. Si l’agence de santé ne le recommande pas, les médias et les réseaux sociaux suivent.

Je veux parler bien évidemment de nos amis de YouTube, qui n’autorisent plus les contenus recommandant l’ivermectine. Même chose pour Twitter, si vous répétez sur Twitter que l’ivermectine fonctionne, votre compte sera fermé définitivement. Même chose sur Facebook. Ils ne plaisantent pas.

Le véritable obstacle, ce n’est pas tant le système de la « Big Science » (c’est-à-dire l’obsession pour les grands essais randomisés), c’est la désinformation

Une gigantesque entreprise de DÉSINFORMATION : comment l’OMS a été corrompue en profondeur

La désinformation est une tactique des grandes entreprises pour retarder l’action des gouvernements sur des sujets qui pourraient pénaliser leur chiffre d’affaires et leurs bénéfices.

Elles ont été perfectionnées tout d’abord par l’industrie du tabac. Cela consiste par exemple à conduire des études scientifiques frauduleuses, à harceler les scientifiques, ou encore à fabriquer de l’incertitude scientifique là où il n’y en a pas ou très peu. Nous avons des preuves très fortes de l’utilisation de ces tactiques contre l’ivermectine. 

Il y a de nombreux exemples similaires dans l’histoire, beaucoup impliquant des laboratoires pharmaceutiques. Lorsque le médicament a des effets secondaires, ils les dissimulent. Lorsqu’un médicament ne soigne pas vraiment, ils tentent de prétendre qu’il fait effet. Lorsqu’un médicament tue des centaines de milliers de personnes par surdosage, les laboratoires s’associent au monde universitaire, et ils essaient de masquer les risques de leurs produits. C’est ce qui se passe actuellement.

L’OMS est très vulnérable à ces tactiques

Voilà ce que j’ai appris sur l’OMS : ses débuts ont été fantastiques en 1948. Les avancées réalisées par l’OMS en matière de santé publique étaient fantastiques. L’OMS soutenait des programmes, elle a éradiqué des maladies parasitaires sur plusieurs continents. Certains des plus grands progrès en matière de santé publique ont un lien avec l’OMS. C’est pour cela, à mon avis, que beaucoup de gens dans le monde regardent encore l’OMS avec autant d’exaltation. Mais, je peux vous dire le dire : ça, c’était avant, et maintenant c’est autre chose. Beaucoup de choses ont changé en 70 ans. 

Notamment ceci : à son lancement, le budget de l’OMS était entièrement financé par les pays membres contributeurs, au sein desquels les fonctionnaires des services de santé publique pouvaient décider de l’affectation des fonds. Ils choisissaient les projets de santé publique, qui, à leurs yeux, perpétuaient la mission initiale de l’OMS, à savoir : améliorer la santé publique des citoyens du monde. Cela a changé, pour ce film d’horreur qui se tourne actuellement. 

Margaret Cho, ancienne directrice générale de l’OMS, l’a déclaré : la majorité du budget est maintenant conditionnée – liée à des ficelles tirées par de gros labos, des ONG et même par certains pays. Ils versent les fonds, mais vous disent à quoi ceux-ci sont destinés et les résultats qu’ils en attendent

« Pour 70 % de notre budget (dons privés), je dois faire le tour du monde pour demander de l’argent, et quand on nous donne de l’argent, c’est pour satisfaire les demandes de ceux qui donnent, et qui peuvent ne pas être des priorités de l’OMS », a-t-elle déclaré. 

Aujourd’hui, cette organisation est donc, à mon avis, largement compromise, et assujettie à des influences externes. Au fil du temps, les gros labos ont assis leur influence. Ils ont des intérêts spécifiques et déclarés. Cela se répercute sur les activités de l’OMS depuis 10 ou 20 ans. L’OMS a tout faux sur beaucoup de sujets. C’est une évidence maintenant : l’OMS n’est plus ce qu’elle était. 

Et je vous le dis, elle est largement sous l’influence d’une structure unique : la Fondation Bill & Melinda Gates (Fondation B&MG). Les Gates y ont investi des sommes énormes, encore plus depuis la COVID ; ils sont littéralement à l’avant-garde du soutien de la politique de vaccination mondiale dans laquelle le monde occidental s’est embarqué. 

La Fondation Bill et Melinda Gates est le deuxième contributeur le plus important de l’OMS. Elle lui a donné 4 milliards de dollars en plus de 20 ans.

Une précision est de mise : l’OMS n’emploie pas ou peu de scientifiques, elle emploie surtout des consultants, qui peuvent être en conflit d’intérêts. L’OMS invite des scientifiques, mais on retrouve beaucoup de groupes pharmaceutiques, de représentants des gros labos autour de la table. L’OMS n’est tout simplement plus l’organisation scientifique indépendante qu’elle était auparavant

Cela s’explique par un changement quant à l’origine de ses financements : on peut voir comment le secteur pharmaceutique a influencé son comportement. Je ne parlerai même pas des 50 ans de coopération et de cooptation avec l’industrie du tabac, quand l’OMS a laissé ces industriels répandre leurs cigarettes sur toute la planète, pendant des décennies, alors que nous savions que cela tuait des gens. 

Depuis les dix dernières années, on peut dire que l’OMS ne comprend plus rien à rien. La grippe H1N1 est un scandale colossal. Parce que l’OMS a modifié les critères de déclaration de pandémie, très clairement sous l’influence de ceux qui souhaitaient vendre des vaccins contre cette grippe. 

Ils ont retiré certains critères pour pouvoir dire qu’il s’agissait d’une pandémie alors que la grippe H1N1 n’était pas si terrible que ça. Elle n’a pas tué tant de personnes que ça, ce n’était pas si grave.

Mais ils ont autorisé la vente, l’achat et l’injection de millions de doses de vaccins dans le but de faire disparaître ce qui n’était pas vraiment une pandémie, selon l’ancienne définition. C’est un énorme scandale.

Idem pour Fukushima. Ils ont rejeté les dommages causés par les radiations de Fukushima. Ils ont été lents à apporter leurs conseils aux personnes qui y étaient exposées.

Ébola a aussi apporté son lot de controverses ; leur réponse contre Ébola a été déplorable. Puis avec la COVID, on a eu cette réponse instinctive, immédiate et dominante : vaccin, vaccin, vaccin. Aucun, ou pratiquement aucun intérêt pour le repositionnement thérapeutique d’anciens médicaments

L’analyse de l’OMS sur l’ivermectine est une HONTE – et la preuve de sa corruption

Regardez simplement ce que l’OMS a fait pour l’ivermectine, c’est littéralement démentiel. Notre groupe d’experts et d’autres ont amassé un nombre incalculable de preuves en faveur de l’efficacité de l’ivermectine, mais lorsque le comité de l’OMS a été chargé d’étudier ces preuves pour en tirer une recommandation, voilà ce qu’ils ont fait. 

Tout d’abord, contrairement aux autres groupes émettant des recommandations, ils n’avaient pas de protocole sur ce qu’ils ont décidé d’inclure ou d’exclure comme étude. Ils pouvaient donc jeter aux orties ce qu’ils n’appréciaient pas et garder ce qu’ils aimaient. Ce qu’ils ont fait n’est pas très futé. Pas très futé du tout. Quand je lis ça, ça me fend le cœur. À la lecture des décisions prises, on voit qu’il s’agit clairement d’une pratique corrompue. Ils ont même exclu des essais cliniques de leur propre protocole de recherche, celui d’Unitaid, une équipe avec laquelle ils travaillaient. Ils avaient donc à disposition des essais cliniques qu’ils avaient demandés eux-mêmes, mais ils les ont rejetés au moment d’émettre une recommandation. 

Ils ont aussi rejeté des essais cliniques contrôlés quasi-randomisés dont les résultats montraient une mortalité significativement plus faible, ils ont rejeté des essais cliniques randomisés de comparaison à d’autres médicaments ou d’administration associée à d’autres médicaments. Ils ont rejeté tout cela alors que ces études montraient une mortalité plus faible. On a donc des résultats qui sauvent des vies dans de multiples essais, mais ils les rejettent sans les prendre en considération. 

Ils ont rejeté sept autres RCT (essai clinique randomisé) sur l’ivermectine au moment de faire leurs recommandations. Ils ont exclu tout ce qui était du domaine de la prévention. Ce que j’évoque est très perturbant. Ils sont en train littéralement d’ignorer les preuves de l’efficacité de l’ivermectine dans la prévention de la COVID-19.

Ils ont par la suite rejeté 13 études observationnelles contrôlées sur plus de 5 500 patients qui révélaient une réduction massive de la mortalité, et ils n’ont même pas pris en considération toutes les études épidémiologiques qui leur ont été présentées, et qui montraient que dans les régions où l’ivermectine était utilisée, on observait une baisse marquée du taux de mortalité. 

Quand on voit ça… c’est démentiel. C’est ce qu’on appelle de la désinformation. Cela revient à déformer la science, à la manipuler à ses propres fins. 

La « petite » ivermectine fait face à des intérêts politico-financiers MONSTRUEUX

Or, quelles sont ces fins ? Préserver la politique de vaccination. Si l’ivermectine devait être recommandée, cela leur enlèverait l’autorisation en urgence de recours aux vaccins

Conclusion de l’OMS : les études restantes sont de faible qualité, d’une certitude très faible, juste quelques essais cliniques, donc rien de sûr… Certes, si vous prenez une énorme pile de preuves et que vous la morcelez en petites miettes, vous arriverez probablement à ce résultat : certitude très faible. Tout ça est donc un gag ! Il faut comprendre le contexte : ils sont totalement corrompus. 

Quant à cette influence philanthropique de Bill et Melinda Gates… Il faut comprendre plusieurs choses.. 

  • Point numéro 1 : la Fondation B&M Gates finance actuellement trois bourses au sein de Mcmaster, pour un total de 20 millions de dollars ; or la faculté Mcmaster est hyper présente dans le comité émettant les recommandations sur l’ivermectine et le comité émettant celles sur les traitements est à la solde de Mcmaster…
  • Point numéro 2 : il est clair que Bill & Melinda Gates, pour de bonnes ou mauvaises raisons, sont totalement investis dans la promotion de la vaccination pour mettre un terme à cette pandémie. L’OMS dépend largement des fonds de la Fondation B&M Gates. Vous pouvez donc imaginer la situation, et les raisons pour lesquelles cette fondation ne veut pas voir l’ivermectine recommandée. Pensez-vous vraiment que l’ivermectine pourrait être recommandée, alors que la Fondation a injecté 4 milliards de dollars dans l’OMS, et que cette structure tout entière vit de son soutien ?

Autre chose : le programme accéléré ACT qui supervise le travail de l’équipe de recherche sur l’ivermectine est financé et géré, essentiellement par des employés de la Fondation B&M Gates. Regardez la direction médicale (Janet Diaz) du groupe qui met au point les recommandations… Qui apparaît en premier sur la page LinkedIn ? Il s’agit peut-être juste d’une simple coïncidence, mais il semble que Janet Diaz, Bill Gates et Melinda Gates soient de bons amis. 

Si vous regardez l’historique des campagnes de désinformation (pour protéger des produits pharmaceutiques ou d’autres substances), il est très difficile de trouver un exemple comparable d’une molécule (ivermectine) qui mobilise contre elle autant d’intérêts, à une telle échelle.

Premièrement : vous avez de nombreuses sociétés étrangères, des fabricants de vaccins, des nations souveraines comme la Russie, l’Inde et la Chine, qui créent, vendent et exportent des vaccins dans le monde entier. Ils s’en servent pour étendre leur influence géopolitique, étendre leurs relations avec différentes zones du monde. Voilà une des formes de l’opposition à l’ivermectine. Donc, derrière de nombreux gros labos pro-vaccin se cachent un certain nombre de pays. 

Autre point : la taille du marché des vaccins est quasiment incalculable. Pensez aux injections de rappel dont ils essaient de nous parler maintenant. Vous avez besoin d’un rappel ? Tout le monde a bien eu ses deux premières injections ? Maintenant, il y a aussi les variants. Il faut donc d’autres rappels. Le marché est infini pour eux. Donc si vous essayez de mettre en place d’autres options, vous pouvez facilement imaginer qu’ils résisteront. 

Encore un autre point : la prévention. Si vous êtes en faveur de l’ivermectine en tant qu’alternative au vaccin, quel serait l’impact sur le taux déjà incroyablement élevé de personnes opposées aux vaccins ? Cela affaiblirait vraiment cet appétit pour les vaccins, surtout depuis que leur sécurité est de plus en plus remise en question. 

Regardons un peu ces tactiques de désinformation, tous les non-sens de la FDA le mois dernier, avec ces déclarations vraiment incompréhensibles : attention ne prenez pas de l’ivermectine équine (donnée aux chevaux) ; et tant que vous y êtes, ne prenez pas du tout d’ivermectine. L’idée que l’ivermectine pourrait être dangereuse, après 40 ans d’utilisation et 4 milliards de doses données, est risible. Enfin, on pourrait en rire si ce n’était pas si tragique. 

Comme je l’ai déjà mentionné, toutes ces agences rejettent des études probantes. Il faut savoir que l’Organisation mondiale de la Santé n’a même pas mis au vote sa recommandation sur l’ivermectine, parce que le niveau de certitude était trop bas selon eux. Pas besoin de voter à leurs yeux, puisque les données sont si faibles.

Et n’oubliez pas l’EMA, l’Agence européenne des médicaments qui a osé publié un autre non-sens, selon lequel il serait prouvé qu’il est impossible d’obtenir des concentrations efficaces d’ivermectine dans le sang. À la lecture de tout ça, vous savez que c’est écrit dans un seul but : donner la pire image qui soit de l’ivermectine. Ils n’ont pas vraiment évalué l’ivermectine. 

Au-delà de l’opposition au vaccin, il existe de nombreuses molécules concurrentes, des antiviraux per os, injectables, des anticorps monoclonaux, voire notre « ami » le remdesivir. 

Que se passerait-il si tout le monde prenait de l’ivermectine rapidement, sans être hospitalisé ? Combien de personnes, contraintes d’être hospitalisées, seraient susceptibles de se voir injecter du remdesivir à 3 000 € la dose ? Très peu.

Donc, on ne peut pas avoir plus d’opposition que ça à l’ivermectine. C’est vraiment David contre Goliath, et croyez-moi, on a un Goliath puissance 10. Ce qu’ils font est totalement démentiel, et j’espère qu’on s’en souviendra, notamment ce qu’a fait Merck, la principale entreprise qui produit l’ivermectine en Occident. 

Sur son site, sans citer le nom d’aucun scientifique, sans aucune donnée pour prouver son propos, Merck a écrit que l’ivermectine ne marchait pas contre la COVID-19, qu’il n’existait aucune preuve de l’efficacité du médicament, et qu’on ne savait même pas si c’était dangereux ou non. 

Et savez-vous le pire ? J’ai appris récemment par mon collègue le Dr Been, que Merck prépare un médicament antiviral breveté contre la COVID-19, qui utilise – tenez-vous bien –, l’un des mécanismes d’action clé de l’ivermectine ! Ce qui revient à utiliser le mécanisme d’un médicament ancien et peu coûteux et le ré-utiliser pour vendre une molécule très chère brevetée !

Quand est-ce qu’on va enfin manifester contre tout ça ? On ne peut pas accepter ça. Ce sont nos vies, et notre santé qui sont en jeu. 

Et puis, il y a cet article de la New Republic, qui fait vraiment peur. Il étudie les influences de Bill et de Melinda Gates sur toutes ces initiatives contre la COVID. On dirait que la politique mondiale est dirigée par une seule et même fondation. Qu’elle est influencée par un intérêt bien particulier, peut-être même par un seul homme. Or, ce n’est pas comme cela que la santé publique mondiale devrait être gérée

Je vous recommande de regarder le documentaire « Trust WHO » (« Faites confiance à l’OMS »), il ouvre réellement les yeux, vous entendrez un discours différent. Cette vidéo retrace l’évolution de l’OMS, de ce qu’elle était jusqu’à ce qu’elle est devenue aujourd’hui. Ce n’est plus la même OMS. C’est vraiment dommage de voir ce qu’est devenue cette organisation mondiale. 

Ouvrir les yeux sur la désinformation MASSIVE de l’OMS, des agences de santé, des revues médicales et des médias

À tel point qu’il s’est formé une autre organisation, appelée l’OMS indépendante, qui regorge de scientifiques mortifiés de leur expérience professionnelle au sein de l’OMS. Ils se sentaient investis du devoir de fonder une nouvelle organisation parce qu’ils constataient que l’ancienne était pourrie et dépassée par des conflits d’intérêts financiers. 

Vous voulez en savoir plus sur les tactiques de désinformation ? Je vais en finir avec deux autres petits points. Notre article de synthèse sur l’ivermectine, publié tout récemment par l’American Journal Therapeutics, a fait l’objet il y a quelques mois d’une évaluation par des pairs, et il était censé être publié dans la revue spécialisée Frontiers in Pharmacology. Or, juste avant sa publication, nous avons remarqué qu’il y avait des retards, qu’on ne nous communiquait rien.

Nous avons commencé à interroger la revue sur ce qui se passait et l’éditeur en chef, dénommé Frederick Fenter, a subi des influences extérieures anonymes et a retiré notre article, allant jusqu’à refuser de le publier. Quelqu’un trouve cela normal ? En 150 années de présence universitaire, collectivement, ni moi ni aucun de mes collègues n’avions jamais entendu parler d’un article évalué par des pairs qui soit retiré de la publication sans accusation de plagiat, de données truquées ou inventées. Ils n’étaient tout simplement pas d’accord avec nos conclusions et ont retiré l’article. 

Autre preuve de la manipulation de la science. Un de nos collègues, le Dr Ahmed El Gazzar, a réalisé le plus grand essai clinique prospectif randomisé à l’Université de Benha, l’une des institutions les plus reconnues en Égypte. Sur 400 patients testés, l’ivermectine a permis une réduction énorme du nombre d’hospitalisations (1 % contre 22 %) et du taux de mortalité (2 % contre 20 %). Et l’essai a aussi conclu à une réduction majeure du nombre d’infections quand l’ivermectine est utilisée en prophylaxie.

Eh bien ce collègue m’a dit qu’il avait soumis cette étude à de grands journaux comme The Lancet, Nature, Chest, Respirology, and The Journal of antimicrobial chemotherapy, qui ont tous refusé de le publier. Ils l’ont rejeté sans même le soumettre à une revue par les pairs, alors qu’il s’agit d’un essai clinique prospectif randomisé, en pleine pandémie ! Et ce genre de refus permet ensuite aux agences de mauvaise foi de dire qu’il n’y a pas assez d’études publiées sur l’ivermectine.

Et dans le même temps, le Journal of the American Medical Association s’est empressé de publier un essai clinique mal conçu et terriblement biaisé, qui a faussement conclu à l’inefficacité de l’ivermectine. Voilà ce qui est accepté pour publication, et ce qui ne l’est pas.

Au total, les grands laboratoires pharmaceutiques sont seuls à décider de ce qu’ils considèrent comme prouvé. Nous les accusons de désinformation. Ils nous accusent de mésinformation. Et le citoyen lambda ne sait plus qui croire. C’est dommage. J’ai simplement essayé de montrer les arguments et les données les plus crédibles qui soient, et j’espère que ceux qui sont assez intelligents utiliseront leur discernement pour décider par eux-mêmes. 

J’aimerais lancer un appel à tous les médecins du monde. Arrêtez d’agir ainsi. Arrêtez de vous tourner vers les grandes agences de santé pour savoir quoi faire. Les recommandations sont des recommandations. Elles ne sont pas obligatoires. Mesdames et messieurs les médecins, s’il vous plaît, utilisez votre capacité de discernement, votre logique. Vos patients vous demandent de les aider, pas d’écouter les agences de santé. Je ne pense pas que les agences de santé fournissent des conseils éclairés. 

Nous nous battons pour ce que nous pensons être juste. Nous mettons nos patients au premier plan. Encore une fois, nous sommes indépendants. Nous sommes à but non lucratif, nous ne gagnons pas d’argent sur tout ça. Nous essayons juste de faire ce qu’il faut. 

Dr Pierre Kory 

Sources

[1] La vidéo est disponible ici : https://covid19criticalcare.com/videos-and-press/the-whos-denial-of-ivermectin/. J’ai ajouté certains éléments d’une conférence plus récente du même Dr Pierre Kory : https://youtu.be/byFEU1A5MRY

[2] www.sante-corps-esprit.com/cette-vitamine-montre-que-la-science-est-manipulee-au-plus-haut-niveau-contre-les-remedes-naturels/

[3] S’il s’agit certes d’un progrès, je pense que cela a aussi empêché de bien soigner les patients, parce qu’ils l’utilisent uniquement à petites doses. Or, cela est néfaste pour les patients du monde entier. Tout le monde a utilisé ce protocole mis au point par nos collègues d’Oxford, mais ils utilisent cette dose anémique du médicament aveuglément. C’est vraiment dommage. Donc même s’il s’agit d’un progrès, c’est aussi une déception. Nous le savons et nous l’avons dit depuis le début : il faut de fortes doses contre cette maladie. Ce sont des études portant sur la méthylprednisolone, et qui parlent de ce qu’on appelle le NNT en anglais, le ratio interventions/bénéfices. Si vous utilisez de la méthylprednisolone à fortes doses, vous sauvez bien plus de vies que si vous utilisez de la Dexaméthasone ou de l’hydrocortisone à ces doses. Donc, on en est loin. Nous le savions.

[4] www.nytimes.com/2020/08/05/magazine/covid-drug-wars-doctors.html

[5] NDLR : Le protocole de la FLCCC contient également des statines (de façon optionnelle).

163 commentaires

Monica 29 mai 2021 - 18 h 30 min

Merci beaucoup pour votre savoir et votre courage d’affronter ce Satanisme. Nous, simple citoyens du monde ! que peux on faire pour vous aider à mettre en lumière votre vérité…

Répondre
vaterlaus 28 mai 2021 - 20 h 38 min

parfaitement convaincu.
lOMS est devenu une vaste fumisterie
Dont de grands noms sont devenus les jouets tèlèguidès

Répondre
MARINE 25 mai 2021 - 17 h 30 min

BRAVO d avoir la franchise de vous exprimer clairement; MERCI de vous battre pour notre Santé,
le nerf de la guerre : l Argent !!
j avais dejà compris la perversité de ceux qui tirent les ficelles.

Répondre
marie therese candelot hours 24 mai 2021 - 20 h 22 min

bonjour je vous merci beaucoup pour votre informations et souhaite en recevoir d’avantage
merci de prendre des risques en vous exposant ainsi en vous exposant pour nous informes
nous tous nous ne savons combien vous remercier de nous protégés
comment et
ou peut on se procurer de l’lvermectine ?
comment l’utilisé
cordialement

Répondre
marie therese candelot hours 24 mai 2021 - 20 h 13 min

bonjour je vous merci beaucoup pour votre informations et souhaite en recevoir d’avantage

Répondre
Bieber 23 mai 2021 - 20 h 54 min

Et que dire des statines !

Répondre
Brahimi 23 mai 2021 - 20 h 40 min

Bonjour
Je viens de lire votre long article … Malheureusement le discours n est pas nouveau …
Depuis le début de cette « crise’, les informations et les désinformations se suivent … La politique de la peur et de la panique l a emporté … Partout on n entend parler que du vaccin qui pour moi n en est pas un puisqu il ,si j’ ai bien compris..ne protège pas complétement du virus et ne stoppé pas non plus la propagation de celui ci…. Tout ce qui concerne la prévention et le traitement est quasi passe sous silence par les médias….les populations n ont retenu que ces mots:peur, morts cas contact, école ou classe fermée, confinement …les moutons sont donc bien gardés et tous ceux qui réfléchissent un tant soit peu et d informent.sont devenus des complotistes.( Notez que même ce mot ne figure pas ds le language Google)… Une seule question donc… En tant que citoyen lambda…que puis je faire?
Bien à vous. Je vous lis depuis les débuts de votre aventure santé corps et Esprit… J espère que tous ceux qui ont encore un peu de jugeote vous rejoignent… Vous avez un train d avance c un bon point mais est ce trop tôt ou trop tard ? J espère que l avenir vous récompensera de vos efforts …
Bien à vous

Répondre
lola 23 mai 2021 - 4 h 07 min

VOUS AVEZ TOUT A FAIT RAISON ET SI VOUS LISEZ LES DEUX TOMES DES LIVRES DE MARC LEVY « le crépuscule des fauves » le 3e tome sortira en 2022 VOUS VERREZ QUE GRACE A 9 HACKEURS DANS LE MONDE QUI FONT LES ROBINS DES BOIS ON DECOUVRE QUE CE QUE VOUS DITES ICI SUR LES LABOS EST TOUT A FAIT VRAI. MARC LEVY A ECRIT SOUS FORME DE ROMAN DES FAITS REELS DENONCES PAR CES 9 HACKEURS AFIN QUE CA PASSE ET LES NOMS SONT CHANGES PAR EX POUR DONALD TRUMP IL Le nomme le canard péroxydé ! IL FAUT SE BATTRE NE PAS ACCEPTER TOUT CA PLUS ON SERA NOMBREUX A OUVRIR LES YEUX PLUS FACILE DE GAGNER CE COMBAT DIFFICILE CONTRE LES ELITES.

Répondre
lola 23 mai 2021 - 0 h 39 min

lisez les deux premiers tomes des livres de Marc Lévy « le crépuscule des fauves » vous comprendrez ce qui se passe dans ce monde géré par une poignée d’élites !! ça fait peur!

Répondre
Maurel Micheline 22 mai 2021 - 21 h 01 min

Merci de nous ouvrir les yeux.

Répondre
CARDINAUD 22 mai 2021 - 17 h 46 min

Bonjour,
Tout est dit et malheureusement tellement bien dit dans votre article !!!
Quel constat d’échec ! Comment penser qu’un jour la santé des malades soit prise en compte telle qu’elle devrait l’être ???!!! Je suis atteinte personnellement de la maladie de LYME et à ce jour, comme beaucoup d’autres malades de cette pathologie, je suis dans l’errance médicale, faute de tests de dépistage fiables, faute de reconnaissance de cette maladie chronique GRAVE, donc faute de traitement réel approprié pour espérer un jour sortir de ce calvaire !
Faut-il en venir à souhaiter à tous ces gens qui dirigent les Organisations mondiales de la Santé d’attraper des maladies graves eux-mêmes pour qu’ils prennent ENFIN conscience de ce que cela signifie REELLEMENT ?! Je n’irai pas jusque là et pourtant, ce n’est pas l’envie qui me manque de le croire… Comment peuvent-ils s’octroyer le droit de jouer avec la santé des gens alors que leur rôle premier devrait justement être de prendre les malades en compte AVANT TOUS les intérêts financiers ; Il y a longtemps qu’Hippocrate est un nom qui ne leur dit plus rien, si tant est qu’un jour il ait eu quelque signification pour eux !!! Je mets ma plume et mon vinaigre de côté par contre pour vous remercier une fois encore pour votre article… TELLEMENT VRAI !
Cordialement J. CARDINAUD

Répondre
pierre Montigny 22 mai 2021 - 16 h 35 min

j’ai apprécier le contenu d votre article sur l’ivermectine et j’ai surtout compris que les dirigeants du monde et les laboratoires sont uniquement intéressés par le profit et non la qualité des médicaments pour soigner la population.

Répondre
Risi 22 mai 2021 - 9 h 41 min

bien sur que cet article est important il vient renforcer et étayer les nombreuses révélations de nombreux confrères , je pense que le peuple commence a comprendre que toutes institutions privées ou publiques sont corrompues au plus au point, mais le pire c’est que les médecins lambda se soumettent totalement a leur dictature parce qu’il ne sont pas de vrais médecins,… vous n’avez qu’a essayer de demander a votre médecin de vous prescrire de Ivermectine et vous verrez ce qu’il vous dit ?! le mien , un jeune a refuse , sous prétexte qu’il n’avait pas le droit, il a donc renié son serment d’Hippocrate ! parce qu’il est complètement inféode au système. Soit ce sont des affairiste pour la plupart d’entre eux ,soit ils ont peur et donc ne méritent en aucun cas le titre honorifique de Docteur!!!
un Grand merci au Dr Kory et a toute équipe ,
Mme Risi Martine

Répondre
lola 23 mai 2021 - 4 h 08 min

heureusement que mon médecin généraliste est contre le vaccin est pour l’ivermectine contre les masques inutiles etc… un vrai bon docteur de famille

Répondre
Sarkissian 22 mai 2021 - 8 h 17 min

Merci pour ces infos que pas assez de monde puisse en prendre connaissance et conscience !!
Mais tant que vous êtes là, nous nous sentons moins isolés
Continuez à transmettre, continuons à croire en un monde moins vicié..par l’argent
Et que le serment d’hypocrate reprenne sa place
Sur les plaque des Médecins…

Répondre
Desvignes Michèle 21 mai 2021 - 22 h 19 min

Quel bonheur de pouvoir lire, écrit par un médecin, ce que moi, petite infirmière dit depuis 20 ans

Répondre
Gabarra 21 mai 2021 - 21 h 58 min

Merci pour votre honnêteté
Qu’allons nous devenir…..Nous sommes dans ces films de science-fiction, sur cette bonne vieille Terre, où la bienveillance a disparu et où l’argent gouverne TOUT, il n’y a plus d’humanité, plus de bienveillance, et face à toute votre honnêteté et votre immense travail, tout est réduit à néant, plus rien n’est vrai, et nous ne sommes, nous, pauvres citoyens de tous les pays du monde, que de la chair à vaccin, que de la viande, nous ne sommes rien d’autres que des animaux. Il ne faudra jamais leur pardonner cela, car ils savaient ce qu’ils faisaient.

Répondre
Nest 21 mai 2021 - 12 h 39 min

Merci pour votre article très clair et instructif, merci à tous les médecins qui nous informent et soignent précocement avec les traitements efficaces existants. Non aux vaccins expérimentaux !

Répondre
David 21 mai 2021 - 10 h 52 min

Juste Merci pour votre humanité..
Merci de lutter pour la vérité, il est temps que nous prenions conscience de ce qui est!
J’ai partager sur mon fb… Tant pis si cela ne plaira pas..
Nous sommes dans un tournant , il faut que la vérité, éclate au grand jour.
Fini les privilèges , place à la propreté est honnêteté.
Merci, merci.. Marie

Répondre
MONNIN antoinette 21 mai 2021 - 10 h 37 min

Merci infiniment de nous informer, sinon nous sommes tenus dans l’ignorance !
Comment se procurer l’ivermective . Est-ce dangereux sans contrôle médical ?
Quelle posologie ?
A. Monnin

Répondre
Sylvie Leroy 21 mai 2021 - 9 h 16 min

Bonjour, bien consciente que vous avez totalement raison, mais surtout que nous sommes du bétail entre les mains de certains hôpitaux. Que pouvons nous faire nous les patients, pour être soignés correctement en suivant vos protocoles? Bien évidemment nous sommes obligés de subir. Bien cordialement.

Répondre
MARTINE SONNTAG 21 mai 2021 - 9 h 09 min

JE SUIS D’ACCORD A 100 POUR 100 ET CONTRE CES GRANDS GROUPES QUI NE CHERCHENT QU A FAIRE DE L’ARGENT
MAIS Y A T IL ENCORE DES MEDECINS QUI PRESCRIVENT L’IVERMECTINE ET LA CHLOROQUININE SANS AVOIR PEUR DES REPRESAILLES? HONTE A CETTE CATEGORIE DE SAVANT QUI NE CHERCHE QUE LE PROFIT
LE PREMIER DEVOIR D’UN MEDECIN N’EST IL PAS DE SAUVER DES VIES?

Répondre
Fabre 21 mai 2021 - 5 h 14 min

Je ne suis pas surpris

Répondre
Dominique DURQUET 20 mai 2021 - 23 h 36 min

IL y a longtemps que je connais l’efficacité de l’ivermectine et je suis effaré de cette désinformation J’étais commercial chez MERCK

Répondre
lola 23 mai 2021 - 4 h 10 min

bravo

Répondre
Lacaze Ge orges. 20 mai 2021 - 22 h 29 min

Scandaleux! Le monde est il devenu fou il faut éliminer les responsables Vite Vite.

Répondre
Ève Marie 20 mai 2021 - 22 h 28 min

Très pertinent et intéressant ce texte de Kory. J’ai aussi écouté son entrevue donnée à France-Soir l’hiver dernier.
Le seul problème, c’est qu’on ne peut jamais voir vos références en bas de page, M. Bazin… alors que c’est essentiel pour appuyer vos dires.
J’ai quand même relayé votre texte sur mon blogue, et une partie sur ma fb.
Le public doit avoir d’autres points de vue sur la COVID, même s’ils sont incomplets ou en partie mal fondés… tout comme ceux de l’OMS. Seule la diversité des points de vue peut supporter notre démocratie et viendra à bout de cette pandémie !

Répondre
guillemin 20 mai 2021 - 20 h 20 min

vous lire remonte le moral et redonne force et vitalité !
je prends tjs le tps de vous lire car fort bien documenté et à la pointe de la recherche et dans le respect de regles anciennes edictées par Hippocrate !

Répondre
geabr 20 mai 2021 - 18 h 04 min

Il y a un certain temps que je sais que l’OMS est corrompue. De même je sais aussi que la fondation de Bill Gates n’est qu’un paravent pour des opérations frauduleuses. D’ailleurs, il s »st lui-même vanté dans une chaîne de télévision que donné 4 milliards de dollars à l’OMS lui avait rapporté 20 fois plus… La journaliste n’a même pas tiqué ! toute cette histoire de covid n’est qu’une gigantesque arnaque organisée par les laboratoires pharmaceutiques avec l’oligarchie des milliardaires mondiaux avides de profits et de pouvoir. Les gouvernements sont soient complices, donc corrompu, ou subissent des pressions telles que s’ils veulent rester au pouvoir ils doivent suivre les consignes des labos. tout cela n’a d’autre raisons d’être que la prise de pouvoir et de contrôle total sur l’humanité et l’enrichissement démentiel d’un petit groupe et de multinationales comme les laboratoires pharmaceutiques. tout le reste n’est que du baratin pour nous endormir !

Répondre
Michel Raillard 20 mai 2021 - 16 h 19 min

Merci ,mille fois merci pour votre courageux dévouement humanitaire face à cette folie mondialisée . Nous sommes en plein dans le scénario du film  » Docteur Knock  » dont je recommande à ceux qui ne l’auraient pas vu de regarder sa version originale de 1951 et parfaitement visionnaire de ce qui se passe aujourd’hui ! Vous pouvez compter sur moi pour partager au maximum ce que vous dénoncer . Cordialement Michel

Répondre
Toulouse 20 mai 2021 - 13 h 55 min

MERCI pour vos paroles fortes. Je ne suis pas médecin, mais vos paroles font eccho à mes propres ressentis.
Ça me paraît essentiel que de nombreux docteurs, hospitaliers et chercheurs se lèvent ensemble, et non individuellement, en France et dans le monde pour dénoncer la corruption médicale et redonner confiance à la population désorientée.
La médecine est un art pas une marchandise!

Répondre
BURGER 20 mai 2021 - 12 h 59 min

Tt à fait ok avec ce que je viens de lire.

Répondre
Agnes HERVIN 20 mai 2021 - 11 h 27 min

Merci,Docteur pour ces informations pertinentes ,elles éclairent la citoyenne lambda que je suis sur le fonctionnement de ces mastodondes (OMS,fondation Bill Gates etc)leurs manipulations sont mondiales et terribles.Souhaitons ardemment que les consciences se réveillent et que nous redressions tous ensemble cette situation Merci pour votre courage ,pour vos travaux AGNES HERVIN

Répondre
Boucau 20 mai 2021 - 9 h 40 min

Tout est dit
Il faut changer complètement le système
Bravo à tous ces médecins courageux

Répondre
Fulgence 20 mai 2021 - 9 h 22 min

Bonjour,

A chaque fois que je lis des articles ou que j’écoute des vidéos sur la pandémie de COVID 19 et autres, je me dis que l’argent est plus fort que tout, que la santé est mise au second plan. Je suis persuadée que notre cher président de la république et ses proches ont pris de l’hydroxichloroquine, du Zinc et autres vitamines et il recommande aux autres de ne pas le faire. Cessons d’être des moutons, il y a assez de moyens d’information (propres) dont votre journal et vos publications, pour ce faire sa propre opinion sans être pour cela dans le secteur médical. Je vous remercie pour tout ce que vous nous apportez à travers vos articles.
Merci.

Répondre
Chauvin 20 mai 2021 - 8 h 22 min

Excellent article. Et bien sûr extrêmement compréhensible par tous. Mais pourquoi ne pas organiser une marche ou quelque chose du genre, avec tous les médecins et scientifiques en tête, qui obligerait la totalité de la population à constater et à parler de cela dans tous les médias? Nous sommes nombreux à avoir compris cela, mais on ne sait pas quoi faire! On sait bien que tout cela restera dans l’ombre tant qu’on n’ira pas le crier dans la rue. Cela s »appelle un assassinat collectif, organisé par Big Farma avec le soutient des gouvernements, contre la population mondiale! Félicitations pour votre travail. Nicolas Chauvin

Répondre
Laurence PETIT 20 mai 2021 - 3 h 15 min

Je suis tout à fait d’accord avec cet appel du coeur de ce médecin de terrain. Les gens préfèrent restés psychosés et endormis dans toute cet désinformation crée de toute pièce pour servir les riches et le très PATERNEL Bill Gates…et que dire de Madame Gates qui suit son mari SANS mot dire…pour le BIEN de l’humanité. !! Une vraie joke !!! L’Homme a choisi le mauvais chemin et il en paiera le prix éventuellement…..et je lui souhaite…Moi, depuis le début, je me crois pas à cette mascarade ridicule….et je compatis avec les bonnes personnes qui veulent VRAIMENT BIEN FAIRE…….il faut persister , et continuer de dénoncer…..l’important , c’est d’être en paix avec son coeur et son âme….les autres, s’ils veulent sauter de la falaise, je les pousserai pas ,mais je les aiderai pas non plus….C’est leur libre choix……une autre façon d’éliminer la population mondiale…….et l’imbécilité est payante pour l’ordre Mondial….Vraiment, je les salue pour toute la merde qu’ils ont instaurée., car ils faut leur donner le crédit, qu’ils ont bien réussi leur coup. Ils ont vraiment BIEN fait le MAL…..avec toute l’arrogance, hypocrisie, la cupidité et la méchanceté dont SEUL, L’HOMME est capable. Aucun animal n’atteint sa cheville dans cette barbarie humaine et inhumaine…………BON courage, messieurs les médecins de coeur……vous savez respecter votre serment , et cet honneur vous revient…ne permettez à personne de vous mettre a genoux et de vous le retirer………….TOUT se PAIE….des 2 côtés de la clôture…..seulement, y en a un des 2 qui t’emmène direct aux Enfers…..

Répondre
Michèle Lomas 20 mai 2021 - 2 h 32 min

Très intéressant et très bien écrit. Cet article m’a appris énormément de choses capitales

Répondre
Jasmin 20 mai 2021 - 0 h 03 min

Merci pour cet article qui, pour ceux qui ne l’étaient déjà, éclaire vraiment sur ce qu’il se passe réellement depuis (et avant) cette pandémie ! Comment se fait il que la plupart des gens n’a pas conscience de la manipulation dont nous sommes victimes ?
L’intérêt va donc l’emporter sur la santé. C’est ignoble et scandaleux. Que pouvons-nous faire ? J’enrage de me sentir impuissante.

Répondre
VAN DEN BROECK NADINE 19 mai 2021 - 23 h 42 min

Bonjour, Nous vous remercions pour ce courrier sublime. Il dit ce que nous pensons depuis le début de cette pandémie. Et, pourtant nous sommes des gens très simples mais conscients de ce monde déboussolé par le profit et la fraude. Nous ne nous vaccinerons pas ni pour déguster une entrecôte au restaurant, ni pour un séjour à l’étranger. Nous sommes déterminés et votre lettre nous rassure si on peut le dire. Nous ne nous sommes pas trompés. Beaucoup de personnes autour de nous, réagissent comme nous. Sachez que vous n’êtes pas seul. Nous sommes la France silencieuse dite complotiste parce que nous pensons, raisonnons et réfléchissons. Nous attendons dans l’ombre au cas où. Nous sommes convaincus que cette pandémie est le hold up du millénaire. Cordialement

Répondre
Mas Chamberlin 19 mai 2021 - 22 h 23 min

Merci , merci de vous battre et de révéler la monstrueuse désinformation organisée par médias , gros intérêts financiers de la pharmacie et des agences de santé « sous influence »
Scientifique et ancienne chercheuse de l’industrie pharmaceutique, je partage totalement votre analyse. »

Répondre
JAN 19 mai 2021 - 22 h 21 min

je suis tout à fait d accord avec vous. en plus on nous prive de notre liberté . j ai 80 ans et ne veux pas me faire vacciner

Répondre
lola 23 mai 2021 - 4 h 14 min

bravo

Répondre
Stouls 19 mai 2021 - 21 h 19 min

Je salue le courage des médecins qui essaient tout simplement de faire leur métier en conscience. Où peut on se procurer de l’ivermectine, et a quelle dose la prendre en prévention ? Merci par avance. IS

Répondre
le docteur Véreux 19 mai 2021 - 21 h 15 min

Cé pas vrai l’hivermectinne ça marche pas vous ètes que des compotistes!

Répondre
lola 23 mai 2021 - 4 h 15 min

tiens un illettré mdr! vraiment véreux oui! ahahahaha

Répondre
Deschamps 19 mai 2021 - 21 h 12 min

Bonjour.
J apprécie vos informations, je les lis avec intérêt mais des que l on veux la partager sur les réseaux sociaux ils sont systématiquement censure. Que peut-on faire pour faire éclater la vérité ?

Répondre
ROBIN Francine 19 mai 2021 - 20 h 57 min

Je comprends votre révolte . Mais que pouvons-nous faire pour vous aider à faire valoir la vérité ?

Répondre
Mancel xavier 19 mai 2021 - 20 h 54 min

Article bien trop long et fastidieux pour un novice
Ayez la gentillesse de nous offrir un condensé qui peut nous donner envie de lire tout l article, merci

Répondre
Arnoux 19 mai 2021 - 20 h 42 min

Quand est-ce que ces dangereux criminels se retrouveront ils devant les tribunaux pour répondre de leurs actes ?

Répondre
billey 19 mai 2021 - 20 h 16 min

bravo à vous et continuez dans ce sens

Répondre
HUTIN Philippe 19 mai 2021 - 20 h 16 min

Bonjour,
Vous dénoncez clairement et avec force des conflits d’intérêts qui nuisent à la santé des populations !
Ce n’est malheureusement pas le seul secteur sous influence d’intérêts financiers privés, l’énergie, l’eau…
C’est avant tout la faillite des hommes politiques aux mains liés par des compromissions de plus en plus évidentes.
La meilleure défense de l’intérêt général et de nos démocraties, c’est la qualité et la liberté de l’information diffusée et relayée massivement. Bravo pour votre travail et le courage dont vous faites preuve. P.H.

Répondre
Martin Roselyne 19 mai 2021 - 19 h 42 min

Depuis 2020 je me suis dit que la pandémie était un moyen de contrôler les personnes et l’économie de nombreux pays par le biais de la santé. depuis le début tous ces grands comités scientifiques qui ne le sont pas et qui nous donne des « conseils sont menés par une seule chose l’ARGENT et la santé des personnes n’est qu’accessoires pour eux. Nos médecins généralistes sont pris entre mle marteau et l’enclume et ne savant pas comment faire. Alors je souhaite que ce médecin qui se bat pour la bonne cause je lui souhaite de réussir et de trouver des collègues pour le soutenir dans son combat Merci à vous de nous communiquer des espoirs, de guérison possible,
et de retrouver une médecine de proximitè qui soit proche des malades et non pas des labos

Répondre
Bianchi 19 mai 2021 - 19 h 33 min

Je reçois régulièrement des informations qui me font prendre conscience de ce monde du médicament ou le soigné devient un otage : c’est révoltant de voir que l’argent prend le pas sur le malade , au point de ne plus considérer l’essentiel : le soigner et mieux le guérir ce dont on doute au fil du temps .
Merci de nous apprendre , je fais suivre .

Répondre
Ferrand 19 mai 2021 - 18 h 58 min

Merci pour cette lettre je suis entièrement d’accord avec vous on est des moutons mais ils ne faut pas se laisser faire
Refusez le vaccin
Pouvez vous me dire où peut on trouver l’ivermectine ??
Merci
Brigitte

Répondre
Herve Jean 19 mai 2021 - 18 h 43 min

these are the perverse effects of globalism which is a sophisticated manifestation of a dictatorship which is much worse than Nazism and Communism because it will kill many more people. finance and industry have taken full control of all policies of all state bodies that have institutionalized systematic corruption in all areas, especially health

Répondre
PRAUD Guy 19 mai 2021 - 18 h 39 min

Oui très bien c’est gros laboratoire ne pence que a l’argent mais pas au malade

Répondre
Maclain 19 mai 2021 - 18 h 26 min

Je n’ai qu’une seule chose à vous dire:
Bravo pour votre intégrité et surtout, je salue votre volonté de vouloir rester un être humain, tout simplement.

Répondre
michel dora 19 mai 2021 - 18 h 24 min

la verité sur cette énorme manipulation fait du bien. merci

Répondre
Millérioux Agnès 19 mai 2021 - 18 h 17 min

Merci pour cette lettre qui confirme ce que nous savions déjà et qui est très explicite.
Comment faire pour abattre cette pieuvre monstrueuse qui empêchent de soigner les populations dignement ???
Comme dit le D. Kori, il faudrait que les médecins soient moins frileux quant à leur prise de position et surtout qu’ils appliquent leur serment d’Hippocrate tout simplement sans se référencer ni aux agences de santé ni à l’OMS.
Que pouvons-nous faire, nous les « patients » ???
C’est terrifiant…

Répondre
Wiss Wiss 19 mai 2021 - 17 h 34 min

Merci vous m’avez ouvert les yeux, enfin c’est clair

Répondre
BELLENGER Françoise 19 mai 2021 - 17 h 24 min

Bravo et grand merci pour oser dévoiler le vrai du faux

Répondre
Denise 19 mai 2021 - 17 h 24 min

Edifiant

Répondre
GUILLAUME 19 mai 2021 - 17 h 20 min

Retranscription de la conférence du Dr P. KORY ; merci pour ce document du plus grand intérêt !
Je refuse d’être « vacciné » et renforce mon système immunitaire par des nutriments de la plus grande qualité que je puisse acheter mais aussi par des compléments divers, Propolis Vit. D3 mais aussi aérosols huiles essentielles eucalyptus Ravintsara et autres en appartement…
Seules contraintes admises, le port du masque, l’application d’un gel hydro… huile végétale et huiles essentielles, distance…

Répondre
lola 23 mai 2021 - 4 h 18 min

port du masque crée l’hypoxie et ne protège pas contre les virus qui passent à travers (voir les vidéos des chirurgiens non vendus ) le gel hydro très mauvais chimique vaut mieux un bon lavage de mains avec du bon savon bio et si on peut pas se laver les mains se mettre des gouttes de ravintsara

Répondre
Christiane Andreu 19 mai 2021 - 17 h 16 min

Merci de nous éclairer!
C’est tellement choquant moralement, de prendre conscience à quel point la santé , la vie des habitants de cette planète sont si peu essentielles pour cette clique de scientistes, industriels, politiques, hauts fonctionnaires d’organisations internationales corrompus.
Tellement choquant intellectuellement de comprendre ce processus si malveillant . Inacceptable et désespérant !
Ce panier de crabes, cette bombe de mensonges va-t-elle exploser. La lumière va-t-elle gagner?
La justice est-elle à l’abri de ces sinistres influences?

Répondre
Deschenaux 19 mai 2021 - 17 h 12 min

Très intéressant!!!

Répondre
marysette pion 19 mai 2021 - 17 h 05 min

bonjour
ou peut on trouver de l ivermectine puisque les médecins n en prescrivent pas et l équine a qu elle dose la prendre
merci

Répondre
Viviroro 19 mai 2021 - 17 h 04 min

Belle petite expérience personnelle.

Je suis Médecin. 
Je m’étais mis sous Ivermectine protocole préventif J1 J7 J30 a 18 mg et ce depuis le 29 Octobre 2020.
J’ai stoppé ma prophylaxie le 28 02 2021 car je voyais peu de patients qui avaient des symptômes évocateurs et pratiquement aucun tests positifs

je ne me suis pas fait vacciner, j’ai le COVID guéri en 24 heures de traitement par Ivermectine + Zinc + Azithromycine.( c’est vraiment scandaleux que nos autorités ne recommandent toujours rien alors qu’il y a des preuves mondiales).

Autotesté positif Dimanche matin suite contact patient mercredi 12 05 gestes barrières, port de masque et gants pour l’examen , dans la nuit de Dimanche à lundi T° 39 céphalées importantes, courbatures importantes toux Test PCR positif , Ce matin T° 36°3 plus de céphalées plus de courbatures, plus de fatigue (j’ai tondu ma Grande Pelouse). Saturation au plus bas lundi matin 89%
Ce matin 98%
Je suis à l’isolement jusqu’au 26 si mes symptômes ne sont plus présents d’ici là..
Variant Anglais comme mon patient du 12 05 2021
publiez, republiez mon expérience personnelle, je ne suis pas au topquestion facteurs de risques, homme 66ans IMC 29.6 mais actif, porteur de 3 maladies auto immunes, non vacciné (tant mieux peut-être ).
Malgré cela je guéris un peu moins de 24 heures après le début de ma thérapeutique qui dit mieux?
Je ne suis pas contre la diffusion de ce témoignage à l’intention de Mme Costagliola.
Qui répondra circulez il n’y a rien à voir tellement ces gens sont de mauvaise foi.
J’aimerais aussi qu’en tant que grande épidémiologiste et statisticienne elle nous dise combien de morts aura fait la Evidence Based NON Médecine prônée par les autorités de santé OMS NHS, EMA (la plus corrompue) l’ANSM.
Combien de morts auront évité les utilisateurs des produits bon marché repositionnés.
Hydroxy chloroquine, Ivermectine etc…Non EVIDENCE BASED MEDECINE déniées par les autorités de santé OMS NHS, EMA (la plus corrompue) l’ANSM

Répondre
lola 23 mai 2021 - 4 h 25 min

bjr vous êtes médecin dans quelle région ? car j’ai mon médecin qui est aussi contre big pharma qui est comme vous et je suis dans le 06 et j’aimerai correspondre avec tous les médecins éveillés qui sont ouverts à l’ivermectine, le zinc la vitamine C etc…

Répondre
Khenkine 19 mai 2021 - 16 h 58 min

Que Dieu vous aide dans la lutte pour la vérité

Répondre
Peteuil Michel 19 mai 2021 - 16 h 50 min

C est démentiel et criminel il faudrait rechercher comment renverser ces enfiores qui veulent anéantir la planète…pour satisfaire un caprice personnel au regard du pouvoir de l argent.. tous se foutent de la santé de l humanité . Merci à vous de défendre avec force vos opinions sur les medicaments efficaces. J espère que vous serez enfin entendus et que tout changera.

Répondre
Chantal BELGERI 19 mai 2021 - 16 h 48 min

Votre lettre me confirme bien tout ce que j’avais discerné :
– une « mafia, corruption, propagande de mesures liberticides sanitaires politiques » habilement véhiculées par les « médias » ,
– mais qui finit, tôt ou tard, à aiguiser notre intelligence, notre ouverture de conscience à ne pas rentrer dans leur déterminisme,
– mais au contraire nous solliciter à nous renforcer avec nos défenses immunitaires naturelles,
– avoir accès à d’autres connaissances qui sont données par des hommes honnêtes, respectueux, dignes des « Déclarations des Droits de l’Homme de 1789 ».
En vous remerciant et bien respectueusement vôtre

Répondre
Lebarbier 19 mai 2021 - 16 h 33 min

Bonjour.Heureusement que vous et votre équipe êtes là pour informer et avertir de ce qui se passe en ce moment.Retraitée du milieu médical,j’ai toujours défendu les médecines naturelles de bon sens .Mais que peut-on faire de plus,nous sommes catalogués et beaucoup critiqués…Ceci dit,il ne faut pas baisser les bras,nous avons le droit de choisir notre façon de nous soigner,tout du moins,je l’espère encore pour longtemps…Merci pour vos articles.YL

Répondre
Robert Fontaine 19 mai 2021 - 16 h 27 min

Tout d’abord, un grand merci pour ce document très impressionant, je suis convaincu des malversations des grands laboratoires depuis bien longtemps, cela a commencé après la vue d’un grand film américain sur ce sujet avec un acteur très connu à l’époque, dont j’ai
malheureusement oublié le nom malheureusement.

Répondre
Jeanine GUIDONI 19 mai 2021 - 16 h 17 min

je suis complètement EFFAREE par ce que je viens de lire et qui, au fond, correspond à la manière dont le traitement de la COVID a été traité par le Gouvernement Français et tout ce monde qui n’a pas les capacités pour décider de tout. BIG PHARMA ET BILL GATES ne fonctionnent que pour l’argent. Si c’était lz contraire, ça se saurait. Bref, nous ne sommes pas sortis de l’impasse malgré la démonstration du Docteur. AHURISSANT

Répondre
Jean-Pierre LAURENDEAU 19 mai 2021 - 16 h 14 min

Bravo et merci pour cette lettre, très utile en ces périodes troublées et corrompues.

Répondre
Zemb Erika 19 mai 2021 - 16 h 12 min

Un grand MERCI au docteur Kory pour son grand courrage et Bravo pour son engagement !!!!

Répondre
françoise badie avril 19 mai 2021 - 16 h 05 min

De toute façon vu ce qui se passe à l’OMS infiltré par le parti communiste chinois, d’ailleurs ces derniers sont partout, et s’infiltre dans tous les pays, le covid chinois on est pas dupes, arme bactériologique, et surtout construisant des P4 en Egypte, Iran, et d’autres pays,
donc on devine ce qui peut se passer dans le futur,
qui est Big Pharma ? Dans le gouvernement français ils sont tous solidaires de ce parti qui tue, copie vole, massacre le monde entier et quand on pense que la ministre Buzyn est à l’OMS j’en frémis de honte! Et maintenant au tour des enfants injection à partir de 6 mois, des la rentrée, oui nous vivons dans un pays de fous ,déjà 4 DC autour de nous suite vaccination et 1 thrombose multiples Bravo la France!

Répondre
lisa Desire 19 mai 2021 - 16 h 00 min

Beaucoup trop long même si interessant

Répondre
CATHERINE KUSAK 19 mai 2021 - 15 h 27 min

Bravo et merci pour votre courage. Je suis sûre que ce sera bientôt payant et que tous les désinformateurs seront démasqués et punis comme ils le méritent.

Répondre
barbier 19 mai 2021 - 15 h 21 min

dommage qu il n’y est aucun labo indépendant solide pour se battre contre tous ces labos néfastes

Répondre
MAILLARD 19 mai 2021 - 15 h 17 min

Merci pour ces informations très utiles

Répondre
Emma Willaert 19 mai 2021 - 15 h 16 min

triste pour les médecins ! moi, ceci me confirme dans ma philo générale de la vie : arrêtons cette éducation basée sur l’obéïssance

Répondre
Pasquereau 19 mai 2021 - 14 h 55 min

Bravo pour votre courage en osant avouer des choses aussi graves… J’espère que vous gagnerez cette bataille… cette guerre.

Répondre
bonnenfant michel 19 mai 2021 - 14 h 53 min

votre bataille est admirable même les toubibs ne veulent délivré une ordonnance sous peine d’être radier.Mais comment faire pour l’obtenir. Si vous avez une réponse…….Merci

Répondre
lola 23 mai 2021 - 4 h 31 min

https://www.x-cett.de/sans-ordonnance-stromectol-6-mg-pharmacie-livraison-dans-le-monde-rapide/ sur internet du générique ou bien trouver un bon médecin homéopathe qui vous en prescrira

Répondre
huault sylvie 19 mai 2021 - 14 h 50 min

bravo ‘très intéressant et tellement vrai nous ne sommes sur aucun des réseaux sociaux
mais je diffuse par mail à tous mes contacts

Répondre
Cecile BONIFACIO 19 mai 2021 - 14 h 46 min

Merci pour cette belle lettre dont j’avais déjà entendu parlée mais pas avec autant de précision. L’attitude de Big Pharma et de l’OMS me fait penser à l’homéopathie et le refus de la faire rembourser par la SS . C’est écœurant !!

Répondre
JOCELYNE MUSQUAR 19 mai 2021 - 14 h 28 min

Merci pour votre lettre très claire et pleine de vérités !! Mais c’est vrai que la puissance des labos nous étouffent et empêchent des médecins comme vous à évoluer .. et surtout guérir des patients et éviter des morts inutiles !!
Que d’argent gaspillé !! C’est vrai que les médicaments pas chers ne les intéresse plus !! Il faut faire du fric sur la santé ! Bravo pour tout ce que vous avez accompli!!

Répondre
ROEMER Jean-Louis 19 mai 2021 - 14 h 25 min

Que du bon sens.
Combien de gens vont lire jusqu’au bout ?
La plupart s’en fiche jusqu’à ce qu’il soit un jour concerné.
Un jour il faudra ouvrir les yeux et, lutter contre le mensonge, la tromperie et la manipulation des masses. Courage.

Répondre
debeauvais 19 mai 2021 - 14 h 24 min

Je ne sais pas quoi vous dire, cela rappelle les mauvais films de sciences fiction. Je salue votre courage, votre dignité, votre magnifique bienveillance, votre volonté à aller vers le bien contre le mal absolu (l’argent) et ceux qui le convoite. Il n’y aurait pour moi que la loi divine qui pourrait s’insurger contre ce fléau, ou une force supérieure venue d’une conscience clairvoyante.

Répondre
luc le berre 19 mai 2021 - 14 h 21 min

Bon courage devant cette absurdité technocrate et mercantile. Il faut protester sans violence mais très fermement. Je suis prêt …

Répondre
ESCARY Pascale 19 mai 2021 - 13 h 55 min

Cet article est très instructif. Il y a en effet des questions choquantes et bouleversantes à se poser. L’OMS a montré beaucoup d’atermoiements durant cette pandémie, d’allers et retours, de revirements de conseils et de préconisations, d’erreurs reconnues par elle-même ou non .. On a pu constater des influences délétères c’est indéniable. Merci pour cet article.

Répondre
Claudine Verani 19 mai 2021 - 13 h 50 min

Tout cela fait froid dans le dos et donc essayons de lutter et de faire prendre conscience
Il faut partager mais que faire contre la puissance du fric….
Je garde espoir les petites rivières ne font elles pas les grand fleuves……

Répondre
doyen 19 mai 2021 - 13 h 48 min

Un grand merci à ce GRAND Professeur intègre! Nous savons toutes ces malversations et mensonges mais dites nous comment nous pouvons y remédier efficacement, SVP !!!! Tous ces gens sont pourris et nous aimerions les jeter pour retrouver une vie honnête et propre !!!

Répondre
François Rosec 19 mai 2021 - 13 h 33 min

Excellent Article qui nous montre à quel point la désinformation et la propagande gouvernent le monde aujourd’hui !
Merci au Dr Pierre Kory pour son témoignage plein de vérités ! Et Merci Xavier Bazin de nous l’avoir partagé !
Nous pouvons encore nous servir de Mère-Nature , en utilisant « le thé (tisane) aux aiguilles de pins » contre le Covid19, les effets des « vaccins anti-covid » et de la protéine Spyke (responsable des tromboses…) ! Vous en serez plus en suivant les liens : https://cogiito.com/a-la-une/le-the-aux-aiguilles-de-pin-est-il-la-reponse-a-la-transmission-du-vaccin-contre-le-covid-decouvrez-la-suramine-lacide-shikimique-et-comment-fabriquer-vos-propres-extraits/
Source
http://coronafolie.unblog.fr/2021/05/13/urgent-les-vaccins-anti-covid-sont-auto-diffusants-antidote-a-la-proteine-spyke/

Répondre
BRONLET 19 mai 2021 - 13 h 31 min

Bravo pour votre courage, votre détermination et votre franchise, mais surtout pour votre souhait d’aider le monde à se soigner mieux et avec discernement. Dommage que nos responsables politiques, les médias et les grands lobbys pharmaceutiques soient plus attirés par l’argent que par le bien-être, la santé et la vie de leurs concitoyens. Ne faiblissez pas et continuez votre combat. Je suis certaine que nous sommes des milliers à croire en vos théories, à les approuver et grâce à vous à peut-être rester en vie et en bonne santé.

Répondre
cosset 19 mai 2021 - 13 h 28 min

merci de cette information très importante une chance pour nous qu il existe des vrais médecin non inféodés a ces laboratoires qui ne pensent et raisonnent en dollars et pas en résultats merci de tous cœur

Répondre
Viret 19 mai 2021 - 13 h 08 min

Admirable!merci de prendre des risques et d’aller au bout de vos idées en espérant que vous ne serez pas cénsurés.Regrettablequela majorité de la population ne s’informe pas et soit devenue une troupeau de moutons.Regrettable aussi que nous qui partageons vos idées soyons regardés de travers et taxés de complot ist es!!!On a besoin de gens comme vous !

Répondre
Abdesselam 19 mai 2021 - 12 h 51 min

Merci pour ces informations. La corruption académique mondiale est meutriere doit être connus de tous.

Répondre
GUILLAUME 19 mai 2021 - 12 h 51 min

Oui cette lettre m’a plu mais dorénavant les autres lettres devraient être plus synthétiques car leur longueur décourage la lecture !

Répondre
OLIVIERI 19 mai 2021 - 12 h 46 min

Super article factuel! Les intérêts financiers en jeu sont énormes et on comprend la censure: peu importe la vie des gens, seul le « fric » compte. Il faudra un jour que les acteurs corrompus paient leurs crimes: une action juridique collective devrait être ouverte avec une plainte contre x pour meurtre. Le nombre de morts COVID serait beaucoup moins important si les recommandations des professionnels de terrain étaient suivies…Mais comme dans d’autres domaines que celui de la santé c’est un voeux pieux.

Répondre
AnnMar 19 mai 2021 - 12 h 31 min

Malheureusement, tout ce que vous dites est vrai et il faut beaucoup de courage pour oser le dire. Chapeau bas ! Petite information sur Bill Gates : il semble qu’il soit issu d’une famille à très fortes convictions hygiénistes, et que lui-même le serait aussi. Peut-être même scientologue ? C’est une hypothèse qui a été avancée. Restons prudents…

Répondre
Ferrand 19 mai 2021 - 11 h 59 min

Bonjour
Mais où trouver ce complément alimentaire
(L’evermectine )

Répondre
Maud Daguze 19 mai 2021 - 11 h 55 min

C’est bien ce que je pensais, comment peut-on agir pour l’indépendance de la science ???

Répondre
VIENNOT Mireille 19 mai 2021 - 11 h 47 min

Depuis longtemps je me doutais de l’influence et du pouvoir des grands laboratoires pharmaceutiques les « big pharmas »
Ne pourriez vous donner le nom des groupes qui essaient de lutter contre leur influence?Nous saurions ainsi à qui faire vraiment confiance.
Merci de prendre des risques pour notre liberté médicale!

Répondre
Sergio 19 mai 2021 - 11 h 46 min

Très intéressant, même si tous ceux qui lisent vos lettres -et d’autres- s’en doutent déjà. Un aspect du problème est qu si on commence à avoir un oeil un tant soit peu critique sur les vaccins, on est taxé de « complotiste » et la messe est dite.

Répondre
Béraud Roger 19 mai 2021 - 11 h 39 min

Bravo !…. Tous les détails techniques nécessaires .

Répondre
Queline 19 mai 2021 - 11 h 37 min

Sur la toile il y a bcp de journalistes indépendants, de personnes éclairées. Il faudrait le diffuser à grande échelle. Même avec la censure, avec le nbre ça portera ses fruits. Ça peut être repris du coup sur d autres plateformes que youtube, qui elles ne censurent pas.

Répondre
Paul Fossaert 19 mai 2021 - 11 h 33 min

Pourquoi ne pas lancer une pétition INTERNANIONALE, pour demander aux peuples de réagir auprès de leurs gouvernants afin qu’ils se mobilisent pour faire cesser cette ignominie de jouer avec la santé des populations. Ah l’argent l’argent l’argents quelle plaie

Répondre
Béatrice 19 mai 2021 - 11 h 33 min

Vous êtes formidable, Dr Bazin, et ce docteur Kory aussi !
Un tout grand merci à tous ceux qui défendent la vérité et, surtout, nos intérêts légitimes.
Soyez bénis !

Répondre
Marge 19 mai 2021 - 11 h 31 min

Bravo pour la publication de cet article qui est rempli de preuves témoignant de l’influence de la Big pharma dans les décisions mondiales,mais combien de morts sur leur conscience????

Répondre
Lorouve 19 mai 2021 - 11 h 30 min

Nous vivons depuis longtemps dans un monde manipulé, dans une fausse réalité. Politiques, scientifiques, médias …sont corrompus.Ceux qui s’opposent, dénoncent sont censurés, poursuivis,condamnés. Tous les gouvernements obéissent à un même pouvoir mondial occulte et criminel.
Nous ne pouvons plus faire confiance, notre santé, nos libertés sont bafouées. Il faut se réveiller, refuser et résister car l’humanité est en danger.

Répondre
Rousse 19 mai 2021 - 11 h 17 min

Bravo.Mr Bazin pour votre travail de traduction et Bravo au Dr Kory, Merci pour votre Grand Courage à dénoncer toutes ces malversations autorisées qui sont la référence actuelle de la médecine pour « soi disant » prendre Soin de notre Santé. C’est Clair nous devons Tous Arrêter Immédiatement d’écouter ces  » Monstres « et nous réapproprier notre façon de » Vivre en Bonne Santé » en recherchant des Informations Sensées Diffusées par des personnes Intègres et Sincères. Actuellement c’est possible de s’informer sur le net, en prenant le temps de faire le tri des informations de sources multiples et variées qui nous ouvrent les Yeux sur le  » Jeu Dramatique Mondial » qui se déroule Ouvertement Aujourd’hui.

Répondre
Béatrice 19 mai 2021 - 11 h 35 min

Très bien exprimé. J’adhère totalement.

Répondre
CHANTAL AULAGNON 19 mai 2021 - 11 h 05 min

il y a beaucoup de personne dont moi-même qui se doute de tout cela. Mais comment sortir de ce marasme, comment prendre en main notre santé et de ce fait notre porte monnaie ? comment résister à cette pression honteuse de leurre, de peur, de découragement et je pense plus tard de haine contre les non-vaccinés responsables de tous les problèmes. Comment trouver et/ou connaitre un docteur qui accepte de vous procurer le bon traitement ? Faire connaitre les aboutissants de cette campagne, c’est bien mais il faudrait nous donner des liens pour pouvoir nous protéger et pouvoir casser cette psychose angoissante destructrice.
merci
Chantal

;

Répondre
duprey 19 mai 2021 - 10 h 52 min

Merci de nous ouvrir les yeux. Diffusez largement cela.

Répondre
christiane delanchy 19 mai 2021 - 10 h 37 min

Lettre très intéressante, très surprenante qui fait froid dans le dos quand à la manière de nous traiter. On semble ignorer désormais le Serment d’Hypocrate. Il faut vacciner à tour de bras et non plu soigner. Cela est bien plus rentable

Répondre
Altbuch Jeana 19 mai 2021 - 10 h 31 min

Mon mari et moi- même utilisons le protocole Kory en prophylaxie du Covid 19. Nous le faisons depuis 3mois et continuerons autant de temps que nécessaire. Nous nous portons bien et avons partagé ce protocole avec tous ceux qui nous l’ont demandé. Tout va bien. Merci Dr Kory!

Répondre
Menez Eva 19 mai 2021 - 10 h 30 min

Heureusement que vous êtes là pour nous ouvrir les yeux sur notre monde entièrement soumis à la loi du gain !

Répondre
De Wagter 19 mai 2021 - 10 h 29 min

Oui , du discernement et une prise de conscience de la terrible situation de manipulation dont nous sommes victimes ! C’est dramatique et malheureusement dans les mains d’hyper-puissants qui ont mis en place une machine de guerre capable d’arroser , menacer , réduire au silence , mener les troupeaux jusqu’aux précipices poursuivis par les chiens de garde des pions politiques mis en place comme la plupart des dirigeants africains ….ou sud-americains …ou chinois ….ou….russe etc …..!!!!

Répondre
Claudia Garin 19 mai 2021 - 10 h 27 min

Felicitation Xavier pour parler avec la Verite, que tant des gens preferent de ne pas voir. Courage, vous n etes pas seul!

Répondre
Michel GAYVALLET 19 mai 2021 - 10 h 27 min

Merci pour ces informations.
Comment s’unir pour créer un contre pouvoir de cette dictature mondiale?
Derrière cette vaccination insensée, se dévoile un passeport vaccinal, évidence de nos libertés bafouées.

Répondre
Gibet annie 19 mai 2021 - 10 h 18 min

Bonjour
Quand je lis cet article j »ai envie pleurer. Pour ces medecins qui font leur metier c’est à dire soigner les patients qui se battent contre l »hydre financiere .j’ai envie de pleurer pour toutes ces personnes mortes parcequ’on les a laissés mourir et pour toutes ces populations terrorisées qui servent de cobayes aux labos pour que ces derniers crèvent sous les milliards accumulés grâce à la complicité et l’ignorance de medecins et de dirigeants

Répondre
JPM 19 mai 2021 - 10 h 13 min

Ces grands labos cupides et leurs collabos finiront par se bouffer entre eux. C’est ça la nature humaine. C’est triste pour nous

Répondre
LE TURDU 19 mai 2021 - 10 h 08 min

Confirmation de tout ce que l’on sait déjà et qui va éclater au grand jour!!
Merci à toutes ces personnes engagées pour la SANTE et non le contraire

Répondre
Garnier Jean 19 mai 2021 - 10 h 03 min

Bonjour, Merci pour ce message, je conteste tous les affirmations fantaisistez sur les 3vaccins3 , maintenant j’ai unn texte qui confirmr ma conviction. Merci

Répondre
Haenn Francine 19 mai 2021 - 9 h 58 min

Bonjour docteur
Je partage fermement votre point de vu, votre analyse de la situation, vos sentiments. Mais sans soutien familial, sans l’aide médical de mon médecin, comment échapper à la vaccination anti Covid 19 ? Connaissant les barrières éventuelles pour l’accès à divers services. Tels les cures dans les établissements de soins et autres ?

Répondre
Le moal 19 mai 2021 - 9 h 53 min

Article plus qu’intéressant et qui montre bien a quel point notre société est pourrie par l’argent et dirigée par lui.
Merci de le dire si clairement. J’espère Que beaucoup le liront et que des voix de protestation se feront entendre partout.

Répondre
Josiane DUVAL 19 mai 2021 - 9 h 51 min

OUI votre lettre m’a beaucoup intéressé et recommande à tous de la lire Toute cette polémique avec ce vaccin est totalement destiné à enrichir les labo qu’importe notre vie Ils sent mettre pleins les poches , tout ça c’est voulu

Répondre
Verloppe Mariemichele 19 mai 2021 - 9 h 44 min

Tres interesant mais chagrinant de voir comment ils font

Répondre
Bellier François 19 mai 2021 - 9 h 43 min

Vos article et parutions sont très enrichissantes ! Vous dénoncez beaucoup d’irrégularités ! Mais je suis à l’autre bout de cette organisation de santé que nous connaissons ou subissons en France. Vous nous éclairez sur les corticostéroïdes et l’ivermectine.
C’est bien, mais lorsque votre médecin traitant ne vous parle que du « vaccin » astrazeneca » que faire si vous le refusez ?
Pensez aux françaises et aux français qui ne veulent pas se retrouver dans les vaccinodromes ! Comment faire pour se soigner en préventif ou curatif avec l’ivermectine et les autres produits dont vous parlez ?

Répondre
lola 23 mai 2021 - 4 h 36 min

déjà changez de médecin et prenez un médecin non vendu non idiot qui est contre ces faux vaccins (cette thérapie génique) qui vous indiquera comment se soigner en préventif et curatif comme le mien

Répondre
Pingeot 19 mai 2021 - 9 h 41 min

Pourquoi les médecins ne lâchent ils pas encore le dictat du conseil de l’ordre ? Quand vont-ils comprendre qu’ils doivent soigner et guerir leurs patients . Ils doivent être seuls juges de leur traitement . Quand sera-t-on enfin libre de se faire soigner par qui on veut, avec le traitement qui nous convient ( tant de thérapies voient le jour mais restent interdites ou non officielles donc non autorisées ! )
C’est à chacun de choisir , c’est le respect du libre arbitre.

Répondre
Sergio 19 mai 2021 - 11 h 51 min

Malheureusement, l’ordre des médecins a le pouvoir de les empêcher de soigner, d’exercer leur métier…

Répondre
duthu pierre 19 mai 2021 - 9 h 39 min

merci de nous éclairé nous vivons dans un monde de corrompus inquietant ?

Répondre
Rémy Roger 19 mai 2021 - 9 h 35 min

Nous avons de la peine à réconcilier vos propos contrastent avec les faits récents :
– l’Inde est dans une situation catastrophique alors qu’elle dispose de l’Ivermectine ! Vous-mêmes faisiez référence à cette stratégie sanitaire de l’Inde dans un de vos articles ils a quelques mois ! Cela parait incohérent.
– Joe Biden a proposé de lever les brevets sur les vaccins anti-Covid. Ca ne ressemble pas au règne de « Big Pharma » ; Moderna s’est même dite prête à lever le brevet du moins pour une certaine durée si les autres en font autant !
A part cela, je lis toujours avec intérêt vos articles.
Cordialement.
Roger Rémy

Répondre
rigal 19 mai 2021 - 9 h 34 min

Bonjour,je vous soutiens dans tout ce que vous dites.Ce Professeur aurait peut-être dû se manifester plus tôt mais on aurait fait avec lui comme avec le Pr Raoult.
Depuis le début de la pandémie je prends de la vit C,D et Zinc.J’ai aussi des huiles essentielles comme la ravintsara au cas où…J’ai 75 ans ,je respecte les gestes barrière sans plus.Je fais une heure de marche ou de natation tous les soirs ,je mange correctement sans me priver,bref je mène une vie saine au grand air de préférence.A noël dernier j’ai été victime d’un virus qui donne les mêmes symptômes que le coronavirus.J ‘ai téléphoné à mon médecin qui m’a envoyé par mail une ordonnance pour me faire tester:test négatif.Le médecin pense qu’il s’agissait d’une gastro mais sans maux de ventre et sans diarrhée.Toujours est-il que je n’ai été malade qu’une journée.La toux sèche m’a duré la journée grâce au ravintsara,le lendemain plus rien car j’ai pris vit c a haute dose ,bien sûr vit D zinc ,extrait de pepins de raisin.
Je ne suis toujours pas vaccinée mais je voudrais voyager à la fin de l’été donc je suppose qu’il me faudra passer par le vaccin.La France,l’OMS ont tous mené une politique de la peur ,ils ont repoussé toutes les méthodes qui pouvaient aider à lutter contre le virus.Ils ont fermé les jardins publics quand il fallait les ouvrir ,ils n’ont jamais donné aux gens la possibilité de s’imuniser,ce qui était la première chose à faire.
Il faudrait arriver à dissoudre l’OMS ,cet organisme est trop pourri.
Bravo à ce Professeur de se manifester ,je lui porte tout mon soutien.
J.RIGAL

Répondre
Scicluna 19 mai 2021 - 9 h 26 min

Moi je vous crois depuis le début je ne suis qu un citoyen lambda mais bravo je vous encourage à continuer la vérité triomphera

Répondre
Marie Pierre Peralez 19 mai 2021 - 9 h 23 min

Merci pour toutes ces informations.

Répondre
Désery 19 mai 2021 - 9 h 19 min

Merci cela confirme mon ressenti du début il y a un an.
👏💚

Répondre
christiane laffaille 19 mai 2021 - 9 h 18 min

Manipulation,intoxication , spychose, nous ne sommes pas tous des abrutis. Nous subissons un engrenage a fortes doses, la lutte est inégalitaire. Certains résistent heureusement, cette masse humaine empêchera le bateau de couler. Merci, a ceux qui affrontent le pot de terre, contre le pot de fer.
Christiane, une infirmière humanitaire.

Répondre
deckers mathieu 19 mai 2021 - 9 h 13 min

Continuer ne lâcher rien la lumière est proche du la fin du tunnel de mensonge pour de l’argent

Répondre
DAMBLE 19 mai 2021 - 9 h 05 min

Bravo et surtout MERCI !
Mais, nous, simples particuliers, que pouvons nous faire, maintenant que les scélérats du gouvernement ont inventé le pass santé ?

Répondre
Ghislaine El Chafei 19 mai 2021 - 9 h 05 min

Bravo à vous tous, cela fait des mois que je lis tout sur ce sujet et je suis convaincue, comme d’autres lecteurs, sur la manipulation dont nous sommes les victimes. Que pouvons-nous faire pratiquement pour ne pas être à la merci des “décideurs” en fonction de l’argent ? Notre corps et notre esprit nous appartiennent et notre système de santé ne voit que le rapport financier ! Comment peut-on refuser ce système et exiger d’être soigné avec ce qui marche ? Doit-on sortir dans la rue ? Mais comment ? En ce qui concerne l’ivermectine, comment peut-on obtenir l’ordonnance ? Quel
Médecin accepte de faire celle-ci? Veuillez nous aider pour que nous puissions sortir de cette galère? Merci à vous, nous pouvons peut-être vous aider? Mais comment ?

Répondre
Loewenstein Michel 19 mai 2021 - 9 h 02 min

Merci au professeur Kory, pour sa lettre évidente et tellement vraie, qui devrait ouvrir les yeux, à ceux qui ne voient que la vaccination, comme seul remède, pour sortir de cette pandémie. Ouvrez les yeux et prenez le temps de lire cet article révélateur !

Répondre
Couty 19 mai 2021 - 8 h 57 min

Trop grave de voir que la finance empiète sur la santé comment des politique peuvent soutenir ces actions plus d humanité déstabilisation du peuple.
….

Répondre
ANDRÉE MILLARD 19 mai 2021 - 8 h 56 min

merci et bravo

Répondre
Jean Mériel 19 mai 2021 - 8 h 53 min

Je vais transmettre cela à mes nombreux amis et membres de ma famile américains. L’avez-vous en langue anglaise???
Bravo et soutien à vous.

Répondre
Isabelle Perret 19 mai 2021 - 16 h 22 min

Si seulement on pouvait inverser la mécanique et ne plus être a la merci de ces requins qui ne pensent qu’a gagner des millions !
merci aux médecins qui tentent de se faire entendre et faire changer les choses avant qu’il soit trop tard !

Répondre
Manuella scerra 19 mai 2021 - 8 h 53 min

Bonjour et merci pour ces informations.
Comment se procurer de l ivermectine et quelle serait la posologie ?
Pourquoi ne pas se soigner soi meme avec ce traitement ? Est il sous ordonnance ?
Merci d avance de votre retour.
Avec tout mon soutien…

Répondre
lola 23 mai 2021 - 4 h 39 min Répondre
Oberstein Déborah 19 mai 2021 - 8 h 51 min

Bonjour,
Avons nous l’espoir de nous sortir de là, d’échapper à ce monde corrompu ? Nous souhaitons un procès de ces de masse. L’homme ne doit pas être à genoux, terrorisé par des corrompu qui pense avoir le pouvoir absolu sur nous.

Répondre
Lapina 19 mai 2021 - 8 h 43 min

Edifiant!

Répondre
Sellerian Annie 19 mai 2021 - 8 h 40 min

Instructif, passionnant . Je vais transmettre à mes relations. Merci infiniment pour votre travail.

Répondre
Madame Dominique Manche 19 mai 2021 - 8 h 18 min

Je suis convaincue depuis longtemps, adepte des médecines naturelles qui ont fait leurs preuves..
Je fais moi même de la résistance, pas vaccinée, je suis horrifiée de voir que les gens ont perdu tous bon sens et toute réflexion personnelle.

Répondre
Annie Azambre 26 mai 2021 - 15 h 26 min

ONU OMS A METTRE DANS LE MÊME PANIER..c’est écœurant

Répondre
LUSSO 19 mai 2021 - 8 h 16 min

Et NOUS … on peut faire QUOI contre tout ça ???
On est au courant bien sûr … ça change quoi ?

Répondre
PROST Marianne 26 mai 2021 - 12 h 51 min

Diffuser, partager, éduquer , informer, apprendre à débattre , faire de l’éducation populaire comme Canal Concorde, sur you-tube ! ou anthropopedagogie.com/ Il ne faut jamais désespérer au conraire oeuvrer toujours dans le sens du bien commun !

Répondre
DOMINIQUE MOULINES 19 mai 2021 - 8 h 01 min

Je transfère..Il va falloir les juger

Répondre
Corine PAQUET 19 mai 2021 - 12 h 41 min

Merci …
Merci de nous transmettre des infos (décryptées) auxquelles nous ne pouvons pas acceder …
Merci de vous démener ainsi pour nous.
Merci de prendre des risques, en vous « exposant » ainsi, pour nous atteindre.
Merci d’être ainsi à nos côtés … et nous aider a nous protéger.
Comment et où peut on se procurer de l’Ivermectine ?
Comment l’utiliser … posologie ?
Prenez soin de vous.
C.Paquet

Répondre

Laissez un commentaire