Vous avez un nez dans l’intestin (et il peut vous guérir !)

Les médias n’en parlent pas, mais les scientifiques viennent de faire une découverte qui pourrait révolutionner la médecine.

Grâce au séquençage du génome, les chercheurs se sont aperçus que nous avions des récepteurs olfactifs partout dans notre corps : sur la peau, dans notre foie, notre prostate ou nos intestins. [1]

C’était une surprise de taille.

Jusqu’à une période récente, on croyait qu’il n’y en avait que dans notre nez. C’était logique, puisque les récepteurs olfactifs, comme leur nom l’indique, servent d’abord à nous faire percevoir les odeurs, agréables ou repoussantes.

C’est parfois une question de vie ou de mort, par exemple si ça sent le brûlé dans votre cuisine…

Mais les récepteurs olfactifs que l’on a trouvés dans le reste de notre corps jouent un rôle totalement différent.

Et vous allez voir, cette découverte ouvre la voie à une méthode révolutionnaire pour soigner et guérir… grâce aux odeurs et aux molécules aromatiques !

Constipation, intestin irritable : mangez-vous assez « odoriférant » ?

Commençons par l’intestin, le roi de tous nos organes.

Cela fait à peine 10 ans que l’on sait qu’il contient des récepteurs olfactifs.

Et il se trouve que ces récepteurs modulent la production de sérotonine dans l’intestin. [2]

Pourquoi c’est intéressant ? Parce que de nombreux problèmes de santé sont liés à un problème de sérotonine dans l’intestin : diarrhées, constipation, nausées, intestin irritable… et même diverticules et cancer du côlon !

Peut-être suffirait-il d’activer ces récepteurs olfactifs pour mieux agir sur ces problèmes ?

C’est exactement ce que les chercheurs ont essayé de faire, avec des molécules odorantes de thymol (thym), d’eugenol (clou de girofle) et de bourgeonal (muguet).

Et le résultat a dépassé leur espérance : grâce à ces odeurs, ils ont observé une multiplication par 10 de la production de sérotonine dans l’intestin !

Voilà qui confirme au minimum l’intérêt d’ajouter des épices et aromates à vos repas !

Mais ce qu’on a découvert tout récemment sur la peau est encore plus spectaculaire.

Sauvez votre peau grâce aux odeurs

En 2014, une équipe de chercheurs allemands a cherché à activer les récepteurs olfactifs que nous avons sur la peau – car nous en avons sur la peau aussi ! [3]

Pour cela, ils ont utilisé une odeur extraite du bois de santal, un arbre précieux de la médecine ayurvédique (l’huile essentielle de bois de santal est d’ailleurs une des plus utilisées au monde, pas seulement pour son parfum envoûtant ou sa puissance antivirale, mais aussi pour soigner… des problèmes de peau !)

Eh bien quand les scientifiques ont appliqué leur extrait de Santal sur des cellules de la peau, ils ont observé un phénomène remarquable : les forces d’auto-guérison de la peau se sont immédiatement activées !

Ils ont rapporté une hausse de la prolifération cellulaire de 32 % et une migration plus rapide des cellules de la peau de près de 50 %… deux phénomènes qui accélèrent la guérison des blessures !

Et vous savez à quoi ce petit miracle me fait penser ?

À ce qui est arrivé à René-Maurice Gattefossé, le fondateur de l’aromathérapie française.

L’histoire est célèbre : ce chimiste a été victime en 1910 d’une explosion dans son laboratoire, et s’est retrouvé gravement brûlé.

Atteint de gangrène, il n’a dû sa survie qu’à une idée lumineuse : appliquer de l’huile essentielle de lavande vraie sur ses plaies.

En quelques semaines, ses blessures étaient guéries, sa peau était réparée… et il a consacré la fin de sa vie à vanter la médecine par les huiles essentielles, qu’il a baptisé « aromathérapie » !

Je suis sûr que ce grand visionnaire aurait sauté de joie s’il avait su que, 100 ans plus tard, on découvrirait des récepteurs olfactifs sur la peau et partout dans notre corps.

Mais ce qu’il y a de vraiment révolutionnaire, c’est que ces récepteurs pourraient aussi être une clé pour vaincre le cancer !

Des molécules aromatiques pour vaincre le cancer ?

Cela fait quelques années que les chercheurs observent avec sidération l’impact des huiles essentielles sur les cellules cancéreuses : dans une éprouvette, elles stoppent leur prolifération.

Mais on ne savait pas pourquoi, ni comment.

Désormais, on sait que ce petit miracle est dû au moins en partie… aux récepteurs olfactifs de nos cellules… et de nos cellules cancéreuses !

En 2015, une équipe menée par le Pr Hanns Hatt a appliqué du « citronellal » sur des cellules cancéreuses du foie.

Le citronnellal est une molécule aromatique qui appartient à la famille des « terpènes » et que l’on retrouve massivement dans l’huile essentielle de citron.

Très vite, le citronellal a fortement augmenté la concentration de calcium de ces cellules cancéreuses, grâce au récepteur olfactif OR1A2.

Et savez-vous ce qui se passe quand une cellule cancéreuse reçoit une entrée massive de calcium ? Eh bien elle s’arrête de proliférer… et peut même être forcée de se suicider (on appelle cela l’apoptose) !

Et c’est exactement ce que les chercheurs ont observé : au contact du citronnellal, beaucoup de cellules cancéreuses se sont arrêtées de proliférer et se sont suicidées.

Et la bonne nouvelle, c’est que cela ne concerne pas seulement le citronnellal… et pas seulement le cancer du foie non plus !

En 2016, des chercheurs ont étudié l’impact de l’arôme de Santal (encore lui !) sur les cellules d’un cancer très grave, la leucémie myéloïde chronique (LMC). [4]

L’arôme de santal a activé les récepteurs olfactifs OR2AT4… et là aussi, cela a réduit la prolifération des cellules cancéreuses et conduit au suicide (apoptose) de bon nombre d’entre elles !

Pour les chercheurs qui ont mené l’étude, cela ne fait aucun doute : « Ce mécanisme offre de nouvelles options thérapeutiques pour le traitement de la leucémie myéloïde chronique » – un cancer jusqu’à présent incurable !

C’est d’autant plus remarquable que tous les cancers sont potentiellement concernés.

Vous comprenez mieux mon enthousiasme !

Déjà en 2009, on avait découvert qu’un récepteur olfactif de la prostate était activé par le beta-ionone, un composé chimique de la famille des terpènes, que l’on trouve dans beaucoup d’huiles essentielles, dont celle de rose de Damas. [5]

Avec exactement le même phénomène prometteur : une augmentation rapide du calcium dans la cellule cancéreuse, ce qui stoppait sa progression. [6]

Cela commence à faire beaucoup pour ne pas être une simple « coïncidence », non ?

Vous comprenez pourquoi je m’emballe depuis plusieurs semaines sur le pouvoir incomparable des huiles essentielles !

Car elles sont précisément constituées de « molécules odorantes » puissantes, capables d’activer nos récepteurs olfactifs partout dans notre corps.

C’est un effet qu’aucun autre médicament ou remède naturel ne peut avoir !

Et le plus incroyable, c’est que l’activation des récepteurs olfactifs n’est qu’une voie parmi d’autres de leur efficacité.

C’est par d’autres modes d’action biochimiques plus « classiques » qu’elles produisent tous les bienfaits qu’on leur connaît déjà : anti-infectieuses, antibactériennes, anti-inflammatoires, antidouleur, etc.

Voilà pourquoi je suis convaincu que c’est une médecine incomparable.

Vraiment, je vous invite de tout cœur à apprendre à les utiliser (ou à mieux les utiliser), si vous ne le faites pas déjà.

Bonne santé,

Xavier Bazin

Sources

100 commentaires

Debusi-de Ranchin 23 septembre 2020 - 14 h 10 min

Enfin un regard objectif sur les huiles essentoel09
Merci

Répondre
Richter 18 août 2020 - 14 h 09 min

J utilise les huiles essentielles suis garante de son efficacite si le bois de santal est bon pour les problemes de peau pour le vitiligo avez vous trouve une huile essentielle efficace

Répondre
Sinte 14 août 2020 - 7 h 46 min

Bonjour je trouve cela formidable
Vous êtes exceptionnel
Pour nous faire partager vos découverte je suis une adepte des H.E., j’aime ce que vous faites
J’espère que vous n’avez pas de gros problème avec les firmes pharmaceutiques
Je vous remercie énormément, je vous souhaite longévité dans cette magnifique bataille que vous nous faites partager avec nous
Fabienne S de Belgique Hainau

Répondre
MARYVONNE Monjoux 12 août 2020 - 8 h 59 min

TRES BIEN MAIS TROP LONG

Répondre
Claudette Camden 11 juillet 2020 - 3 h 48 min

Bonjour,

Je suis convaincue que les aromates ont un effet bénéfiques sur notre santé puisque nous sommes faits de la terre. Minéraux, légumes, fruits etc. Toutefois je ne crois pas que le Coronavirus puisse être combattu aussi facilement même l’été Il suffit de regarder ce qui arrive aux États Unis et voir tous les foyers de contagion. C’est une véritable horreur. Pour ma part, j’ai une bonne alimentation, citron et vitamine C, potassium, Magnésium, zinc, vitamine E, D K que je retrouve dans mon alimentation et dans les aditions vitaminées. Je suis agée de 72 ans, vient de faire un ménage dans mes arbustes et plantes, marches 2 heures par jour et fait de la mise en forme et pourtant lorsque j’ai des grippes c’est terrible comme je suis malade. J’ai déjà eu la grippe asiatique et par la suite été sans grippe durant 10 ans.

Répondre
Edy F. 4 juillet 2020 - 0 h 37 min

C’est du vaccin à venir que vous devez avoir vraiment peur, pas du virus qui n’existe plus ou n’a peut-être jamais existé. Car ce vaccin va vous tuer ou vous rendre malades pour toujours. Ce vaccin qui fait partie du plan diabolique de Big Pharma et du nouvel ordre mondial.
Réveillez vous les français, sortez de la peur et des conditionnements, dites non aux vaccins, ce virus est une supercherie, n’écoutez plus les grands médias, ils vous mentent, le gouvernement vous ment, informez-vous, la France est en danger de mort !

Répondre
GREFF Corinne 3 juillet 2020 - 5 h 51 min

Bonjour,
Merci pour ces précieux conseils sur les huiles essentielles. Quelles huiles essentielles peuvent soulager l’urticaire Chronique et les douleurs d’arthrose (pas pour la même personne)
Merci d’avance
Belle journée
Corinne GREFF

Répondre
Marc 2 juillet 2020 - 21 h 15 min

Bonsoir.
Votre article sur l’olfaction intestinale me fait vous demander votre aide.
J’ai un petit fils de deux ans qui a des problèmes de RGO avec traitement au Mopral depuis le début. Pouvez vous m’indiquer une personne compétente au fait de cette pathologie qui pourrait apporter une aide ou une solution plus naturelle à ma fille.
Vous pouvez me contacter par mon Mel. Je vous remercie de votre compassion par avance.

Marc

Répondre
Martine Levaudel 2 juillet 2020 - 14 h 29 min

Bonjour,
Si j’apprecie la plupart de vos articles, je suis choquee de votre conclusion.
NON ,nous ne sommes pas liberes du Covid 19 et vos propos risquent de provoquer une baisse de la vigilance chez certains. Certaines regles sanitaires sont encore en vigueur dans les pays europeens et grace a elles si nous les suivont nous pourrons eviter une rechute.

Répondre
Canale 1 juillet 2020 - 17 h 13 min

Bonjour Madame,Monsieur,

Merci pour ce sujet passionnant sur l’aromathérapie
et ses effets sur les maladies.

Où peut-on trouver des infos sur comment traiter le
cancer de la prostate avec l’HE de la rose de Damas ?
Merci pour vos infos sur ce sujet.

Répondre
Marguerite 1 juillet 2020 - 8 h 21 min

Bonjour Monsieur Bazin,
Merci beaucoup pour toutes vos précieuses informations.
J’aimerais savoir si les nerfs ont eux aussi des récepteurs olfactifs et si oui comment les stimuler. Il y a 20 ans, suite à une opération du sein (cancer),j’ai eu de la chimio et de la radiothérapie en surdosage. Aujourd’hui, je perds l’usage de ma main gauche. Un neurologue m’a dit que « j’ai été trop cuite … » et qu’il ne pouvait rien pour moi. Je fais une plexite bracchiale. Existe-t-il une huile essentielle que je pourrais éventuellement appliquer sur mon plexus bracchial et qui pourrait m’aider ? Merci encore

Répondre
Maflor 1 juillet 2020 - 18 h 33 min

Vous avez raison de garder espoir.
toutefois, il ne s’agit pas de trouver l’huile miracle mais de reprendre votre problème dans son ensemble car plusieurs facteurs sont en cause.
Il vaut la peine de trouver (mais d’abord de chercher avec persévérance! ) un thérapeute énergéticien qui a une solide formation en aromathérapie. Ainsi il pourra coupler différentes thérapies .

Répondre
monique duclay 8 juin 2020 - 15 h 30 min

je pratique assez régulièrement quelque soins avec les huiles essentielles et j en suis très satisfaite je regrette seulement le manque d aromathérapeute pour des pathologies plus importantes
merci de vos mail

Répondre
FEL Daisy 19 avril 2020 - 11 h 08 min

Bonjour Monsieur Bazin,
Un grand merci pour vos lettres dans lesquelles on apprend beaucoup de choses sur le fonctionnement de notre corps.
Merci de nous faire partager vos connaissances et votre enthousiasme.
On sent chez vous la passion d’expliquer et de transmettre, ce qui est formidable et généreux.
Toutefois, je pense que certains termes que vous employez, sont mal choisis, sans doute dans l’intention de bien faire, d’apporter une image choc au lecteur afin d’aider, stimuler sa prise de conscience.
Sauf que personnellement cela me produit l’effet inverse, en me mettant à distance du message, qui du coup paraît exagéré.
Par exemple parler de « suicide » pour une cellule me choque, je trouve le terme totalement inapproprié, pourquoi ne pas parler de destruction, auto-destruction, ou garder le terme « apoptose » que vous nous nous citez.
L’acte de se donner volontairement la mort est réservé aux êtres humains, dotés d’une conscience.
Bonne continuation, merci pour vos lettres!

Répondre
Raymonde CLoutier 11 avril 2020 - 13 h 46 min

Je suis allé voir mon médecin, j’ai mal dans la bouche ,de fois ca chauffe et mon médecin m’as dit que c’est du mucocèle Et ¸ca m’inquiète vraiment ,j’ai peur que ce soit une sorte de cancer ,es-ce qu’il y a un traitement contre le mucocèle SVP une réponse serais la bienvenue merci

Répondre
Maflor 1 juillet 2020 - 18 h 39 min

Plutôt que de chercher un remède contre le mucocèle, vous pouvez chercher des thérapies pour soigner les faiblesses qui lui ont permis de se développer. Penser au tube digestif car la bouche en fait partie!
Il serait intéressant de savoir à la suite de quoi ce kyste est apparu pour pouvoir mieux en cerner la cause. Dans le corps, tout est relié donc vous pouvez chercher ce qui est survenu d’une façon générale.

Répondre
berthoix 22 juillet 2019 - 12 h 45 min

je suis convaincue par l’utilité et les performances des huiles essentielles
la formation que vous proposez me parait tres bien mais est ce pour se soigner soi meme ou en faire un metier (ce qui m’attire le plus) je suis aide soignante et je recherche une formation aromathérapie ou naturopathie ?

Répondre
Marinowitsch Huguette 6 juin 2019 - 16 h 48 min

J’utilise depuis longtemps des huiles essentielles ,et quand je suis piquée par une abeille ou un moustique je mets quelques gouttes de lavande aspic sur la piqûre et cela soulage de suite .J’ai un petit manuel où est indiqué quelles huiles essentielles utilisées et comment .Et cela m’a évité certaines consultations chez le médecin .

Répondre
zola.ange 14 avril 2019 - 13 h 37 min

Je voudrais modestement apporter quelques précisions sur qq erreurs concernant les h.e.Le citronellal est une aldéhyde qui ne se trouve absolument pas dans le citron ( qui contient surtout du d limonene et du citral).De même l,alpha ionone ne se trouve pas du tout dans la rose,mais dans l’absolue feuilles de violette .Le citronellal se trouve dans la citronnelle Java.
Voilà qq prisions que je voulais apporter.

Répondre
Florence P 13 avril 2019 - 9 h 16 min

bonjour,
mon oncle est atteint d’un cancer avancé lui aussi. Je viens de lire votre article sur les huiles essentielles de santal, de citron et de rose de Damas pour le suicide des cellules cancéreuses. Quelles en sont svp les aplications, posologie?
Avec espoir de sauver mon oncle
merci
Florence

Répondre
Maflor 1 juillet 2020 - 18 h 45 min

La maladie de votre oncle étant profonde et sérieuse, il faut vraiment vous faire accompagner par un thérapeute de bon niveau.
Pour soulager votre oncle, vous pouvez mettre 2 gttes d’HE dans un peu d’huile végétale légère (noisette, macadamia, jojoba etc et masser doucement dans le sens (linéaire ou circulaire) que vous indique votre oncle selon son ressenti, idem pour la pression de vos doigts.
vous pouvez aussi masser les zones réflexes dans ses pieds ou dans ses mains.

Répondre
KRENN ELIANE 18 mars 2019 - 16 h 49 min

En lisant le commentaire sur ce médecin qui a été brûlé, lors de l ‘explosion de son laboratoire…j ‘ai repensé à mon tragique accident lorsque j ‘avais 6 Ans…J ‘ai été gravement brûlé, par la chute d ‘une grosse casserole de café au lait bouillant, sur mon corps….Mes parents, on eu le réflexe de me mettre de l’huile sur le corps…d ‘appeler le médecin de famille…C ‘était à CASABLANCA…en 1945…J ‘ai été soigné chez moi…le médecin, après avoir enlevé toute cette peau boursouflée, m ‘a enduit le corps d ‘une pommade blanche et de poudre…et bandé mon crps…Pour lui j ‘aurais du mourir la même nuit. 1O jours après j ‘étais sur pieds, et je n’ai aucune traces….Que dire de ça….

Répondre
RESNIKOW 17 mars 2019 - 13 h 54 min

Ce serait bien de nous écrire ddirectement comment utiliser les huiles avec un appareil qui les diffuse ou les boire ou autre,etc, merci de me répondre

Répondre
THIERY 21 février 2019 - 13 h 14 min

Bonjour
Je lis toujours avec beaucoup d’ intérêt vos lettres et le contenu des vidéos est pertinent seulement le côté marketing semble si bien rodé lui aussi que cela discrédite votre action et me laisse mitigée. Tenter de se sortir d’un cancer ne Justifie pas la crédulité…

Répondre
robert puech 20 février 2019 - 9 h 46 min

Peut on utilise les huiles essentielles quand on prend un anticoaqulant comme le previskan

Répondre
Mme Picquart 19 février 2019 - 12 h 30 min

Que pensez vous des fleurs de Bach. Mon ami a des crises hyper ventilation et bien sûr on lui a prescrit de l’exomine. Moi je suis contre les médicaments et j’ai insisté pour qu’il essaye les fleurs de Bach rescue et rien à voir sa crise passe très rapidement quelques gouttes sur la langue. Avant ça durait 1h il devait prendre un lexomine en entier et finissait complétement à morfle.

Répondre
DONAN 17 janvier 2019 - 19 h 25 min

Bonsoir, je suis très enthousiaste après la lecture de votre lettre sur les huiles essentielles , je souffre du syndrome de Reynaud , aucun médicament pour soigner, mais vu que je m’entretiens avec des produits a base de plantes, auriez vous svp, un remède efficace, sachant que j’ai gastrite et intestins irritables. Je vous remercie à l’avance.
Gislhaine

Répondre
BLOUD Jean-Pierre 8 novembre 2018 - 10 h 56 min

Bonjour,
je suis actuellement soigné pour une tumeur cancéreuse au rectum. Y a-t-il une huile à recommander pour ce cas précis ?
Merci de me renseigner

Répondre
VIVIANE PENE 31 octobre 2018 - 9 h 00 min

il y a longtemps déjà que je me sert des huiles essentielles pour me soigner,et ça marche très bien,très efficace pour la mycose des ongles,le résultats est long,mais fonctionne très bien ,beaucoup mieux que les produits vendus en pharmacie,pour les rhumes les bronchites et les douleurs comme les tendinites aussi,je n’utilise plus que ça pour me soigner moi et ma famille

Répondre
Roger nicole 23 septembre 2018 - 15 h 36 min

Merci MR Bazin de nous informer sur ces découvertes très importantes, en alternative ou en complément des remèdes allopathiques !!!
Puis-je recevoir un conseil : quelle huile essentielle pour venir à bout du psoriasis, notamment celui qui « s’acharne » au niveau des coudes, derrière les genoux, dans les plis…
Merci de me répondre. Nicole Roger

Répondre
valet 22 juillet 2018 - 19 h 11 min

Bonjour

Vous n’allez pas vous faire des amis, notamment avec le milieu pharmaceutique avec un tel article mais je valide complètement son contenu car, en tant que conseillère en huiles essentielles, de plus en plus de personnes se tournent vers l’aromathérapie et ne sent absolument pas déçues d’avoir fait ce choix

Répondre
tilda 11 janvier 2018 - 20 h 37 min

Bonsoir,
Vous parlez beaucoup des bienfaits des huiles essentielles et je souscris.Néanmoins vous ne dites rien sur les eventuelles contre-indications: exemple les huiles essentielles ne sont pas recommandées pour les personnes souffrant d’ asthme etc…

Répondre
ay 8 janvier 2018 - 9 h 11 min

Bonjour
Mes sincères remerciements pour ces articles de sante

Répondre
Oester 30 décembre 2017 - 22 h 20 min

Les huiles essentielles produisent un effet étonnant : en quatre mois, avec des huiles essentielles de citron et de tea tree ‘(deux gouttes de chaque matin et soir) je me suis refait un ongle neuf à l’orteil alors qu’il était dévoré d’une mycose de dix ans.
Maintenant, il faudrait qu’on sache où trouver des médecins formés à l’aromathérapie, et pas juste un zozo qui a lu un livre…

Répondre
Del Biondo Alberte 29 décembre 2017 - 7 h 52 min

Dossier très intéressant

Répondre
Elfie 25 décembre 2017 - 10 h 10 min

Bonjour Monsieur Bazin,
Je comprends que vous soyez excité par cette « découverte officielle » qui me fait aussi plaisir. Toutefois, je vous conseille de vous intéresser au Dr. Rath (USA) qui a dû quitter l’Allemagne parce qu’il guérissait les cancers avec de hautes doses de Vitamine C… J’espère que les scientifiques derrière cette découverte tiendront bon face à Big Pharma.

Répondre
Josselyne CHALME 23 décembre 2017 - 19 h 44 min

TOP

Répondre
Saci 21 décembre 2017 - 8 h 07 min

Bonjour, je vous remerci grand Monsieur pour ses nouvelles sur la santè, c’est une geste humanitaire.
Bonne continuitè et merci pour vos sacrifices.

Répondre
sala salvador 14 décembre 2017 - 17 h 29 min

qu’en est il pour la sclerose en plaque

Répondre
Raymond Cespuglio 12 décembre 2017 - 9 h 26 min

Bravo, cet information est majeure. D’emblée, elle pose la questio de la fonction: pourquoi faire?

Répondre
sherazade Mami 11 décembre 2017 - 16 h 49 min

merci pour cette info,precieuse et prometteuse à l’INFINI pour ceux qui la saisissent; dans ma pratique therapeutique j’utilise le MASSAGE, LA SOPHRO ET LHYPNOSE CLASSIQUE ET ERYKSONNIENNE et pour favoriser la MISE EN CONDITION =PHYSIQUE ET PSYCHIQUE DU PTIENT en plus du discours explicatif de ma pratique ,JE LUI FAIT HUMER le parfum de differentes HUILES ESSENTIELLES pour qu’il en choisisse celle qui le met plus à l’aise et l’aide le mieux au lâcher prise/ mes séances se passent le mieux POSSIBLE le patient est mis tout de suite EN COMPLÉTE CONFIANCE ( sans même que moi même JE NE SACHE ; LE POURQUOI// ( maintenant je sais que c’est grâce aux C .OLFACTIVES DE NOTRE PEAU. MILLE FOIS MERCI pour m’avoir expliquér ce qui etait UN MYSTÉRE pour moi.

Répondre
segorb 4 décembre 2017 - 9 h 04 min

je voudrais recevoir le dossier sur les huiles essentielles, je vous en remercie d’avance !

Répondre
Maria Bachiri 12 novembre 2017 - 12 h 00 min

wow! c’est passionnant, j’étudie la nutrition et la médecine oriental et j’ai jamais entendu parlé de ce pheonomène, je vais en parler à mes profs et faire plus de recherches, merci!

Répondre
Nadine PEDUZZI 7 octobre 2017 - 8 h 14 min

C’est très intéressant sur le fond (les cellules olfactives à l’intérieur du corps). Je cherchais quelque chose là dessus après une émission sur Arte qui abordait succinctement le sujet.
Là où je serais moins enthousiaste que vous, c’est que les Huiles Essentielles peuvent aussi provoquer de graves réactions et qu’il est dangereux de les utiliser sans avis médical.

Répondre
Frégnac 21 août 2017 - 20 h 49 min

Passionnant et prometteur en effet …
Je ne suis pas médecin, mais commence à utiliser un peu les huiles essentielles avec bonheur.
Cet été j’ai rencontré deux personnes qui les distillent artisanalement …et disent qu’avec l’huile est produite une bien plus grande quantité d’hydrolat …qu’elles commercialisent aussi et commencent à promouvoir plus que les HE : en effet, l’hydrolat est souvent jeté dans la nature par les labos car il est très dilué par rapport à l’HE et donc considéré comme inintéressant …Or, cela pourrait polluer énormément la nature, et pour elles, l’hydrolat est extrêmement intéressant car c’est un peu « l’homéopathie de l’huile essentielle » : on devrait l’étudier davantage …Seulement, cela va peut-être moins intéresser les labos privés au niveau rentabilité, ça c’est une autre histoire … Anne

Répondre
NAUDET Pierre 25 juillet 2017 - 16 h 45 min

Quels conseils donneriez-vous à une personne atteinte de fibromyalgie, depuis 22 ans?
Elle n’attend, hélas, aucun miracle par la médecine traditionnelle, alors quelles plantes, ou parfums, peut-elle utiliser pour la soulager?
Elle effectue des séances de kiné, 3 fois par semaine, plus 1 d’ostéopathie, 1 fois par mois.
Merci pour elle.

Répondre
R. 3 octobre 2019 - 13 h 00 min

Voir site du Docteur Stéphane Résimont

Répondre
BIANCHI 27 juin 2017 - 11 h 38 min

C’est vraiment magnifique d’avoir d’aussi grandes perspectives de guérison. Merci Xavier.

Répondre
ANGERAS Sonia 8 mai 2017 - 12 h 59 min

Et les épileptiques? Vous êtes très gentils mais jamais vous ne précisez jamais qu’il leur est interdit de se soigner avec des HE .
Néanmoins je vous remercie pour le reste de vos informations.

Répondre
Maflor 1 juillet 2020 - 18 h 52 min

Il est important de ne pas « bricoler » avec le HE. Effectivement, certaines peuvent activer les réactions neurologiques mais ce n’est certainement pas toutes. Il vaut la peine d’être alors suivi par un aromathérapeute très compétent.
Même problème avec l’asthme ou toute autre situation avec des réactions rapides.

Répondre
durand M 1 mai 2017 - 20 h 52 min

Bonjour,
Merci pour vos bons conseils, vos lettres sont toutefois longues et fatiguantes à lire. Le coté marketing me dérange . Cordialement.

Répondre
Anne 28 avril 2017 - 14 h 03 min

Bonjour je voudrais vous faire partager un remède miracle pour guérir les crevasses ou autre blessure après avoir nettoyer la plaie cela va s’en dire
l’application d’un peu de miel de manuka un pansement et une bonne nuit la crevasse sera fermée les propriétés de ce miel un peu cher il est vrai mais combien efficace désinfectant cicatrisant pour plus d’info j’invite toute personne à se renseigner sur le net bravo pour vos articles sur l’efficacité de l’aromathérapie le Dc. Valnet en a fait son cheval de bataille

Répondre
RIBE 27 avril 2017 - 17 h 09 min

C’EST TROP LONG ; VOUS NE SAVEZ PAS ÊTTRE CONCIS

Répondre
Maflor 1 juillet 2020 - 18 h 54 min

Le problème est trop sérieux pour être réduit.
Si vous êtes impatient, c’est que vous ne vous donnez pas l’espace pour pénétrer dans la subtilité du sujet!

Répondre
Fabienne Roux 26 avril 2017 - 12 h 34 min

Merci pour vos messages toujours passionnants.

Depuis que je suis à la retraite j’habite dans le Tarn et je recherche un naturopathe soit à Gaillac ou encore Albi…
pourriez-vous m’aider sur ce point Je vous en remercie d’avance

Cordialement

Fabienne Roux

Répondre
Maflor 1 juillet 2020 - 18 h 55 min

Pensez à vous informer auprès d’une pharmacie. Certains pharmaciens connaissent les noms et la réputation des thérapeutes à travers leurs clients.

Répondre
BLANC Huguette 26 avril 2017 - 10 h 48 min

bonjour et merci pour toutes vos informations sur la santé naturelle.
pouvez vous également expliquer dans une de vos lettres ce qu’il faut faire lorsqu’il y a eu abus d application d HE en quantité voire différentes sortes, et qu’il y a allergies
MERCI POUR VOTRE REPONSE

Répondre
SANCHEZ 26 avril 2017 - 10 h 09 min

Merci de vos conseils et indications qui … ont changé ma vie.

Répondre
MCD 26 avril 2017 - 9 h 29 min

Je ne lis nulle part la notion de groupe sanguin sur la santé et tout particulièrement l’alimentation. Le livre du Dr Peter J. D’Adamo « 4 groupes sanguins 4 modes de vie » explique que selon notre groupe sanguin, il y a des aliments que nous ne supportons pas et d’autres qui nous sont profitables. Grâce à ce livre, fini les intestins qui gargouillent et les gaz qui vont avec. Un exemple simple j’ai appris que les champignons de Paris – que pourtant j’aimais bien- ne me conviennent pas :-). Et j’ai pu en faire le constat par le biais de mes intestins. Ceci dit, merci pour vos chroniques/lettres.

Répondre
TASSERIT 17 mars 2017 - 21 h 13 min

Bonsoir,

Quelles solutions pour utiliser les huiles essentielles lorsque l’on est mal voyant ou non voyant?
Merci.

Répondre
ataroff 15 mars 2017 - 20 h 16 min

bonjour,
Je vais être un peu longue dans mes explications mais il me semble que ma lettre vous rendra curieux.

ravie des découvertes concernant les huiles essentielles.
Parce que : je cherche depuis 1960 à amélioré ma santé. Ayant découvert le bio vers ces années j’ai contribué à son évolution,depuis.
Je possède le livre du Dr Willem.
je suis depuis plusieurs année 1981 soutenue par un homéopathe médecin naturopathe qui a prescrit pour mes problèmes de santé souvent des huiles essentielles
.J’ai renoncé depuis à l’allopathie sauf exception,
j’ai des allergies et intolérances avec plusieurs médicaments (opérations et, cystites récidivantes opiniâtres depuis 10 ans environ.)
Mais je n’avance pas . Pourquoi? j’ai mon idée mais elle est peut-être erronée. Je me présente:
Je suis âgée de 86 ans .En 1944 , ‘âgée de 13 ans 1/2 j’ai eu les intestins perforés par des éclats d’obus + 6 cicatrices corporelles et des aggravations dont le trauma de guerre, reconnues au fil des années
.Pendant la guerre nourritures presque absentes et indigestes comme le pain moisissant …les stress!
A partir de 1945 des colites importantes soignées avec du charbon . Dans les écoles étaient cuisiné des plats de petits pois cassé ,haricots secs, vieux(avec des charançons) un pain meilleur (ticket de pain jusqu’en 195O, oui! ) Je tombe bien malade (je suis orpheline de guerre) personne pour me soigner.Une dysentérie difficile à soignée ,survient suivie ensuite les coliqueset colites jusqu’à en être hospitalisée en 1981.
Maigreur et problèmes d’asthénie,suivent. L’alimentation -conseils n’était pas aussi bien connue que maintenant.
je suis soignée en 1965-70 avec TEMESTA, LEXOMYL. j’ai lu une de vos lettres à ce sujet . j’étais ne zombie je ne tenais plus debout je ne mangeais presque plus!
Ma solution était que je ne mange presque plus sauf ce que je pouvais.
Plus de fibre,ni crudités,ni fruits,ni féculents.Hospitalisée en 1986 un médecin compatissant ,bienveillant me prescrit DEBRIDAT qui change un peu ma vie.
Voici 10ANS,une mauvaise immunité, des soucis concernant cystites ,et, suite à un stress récent 2013 (fracture col du fémur droit -jambe gauche blessée par éclats entrainant un déséquilibre ) un psoriasis se déclare et douloureuse dans mon corps . Sciatique, lombalgie ( 2cicatrices lombaires par éclats)
Bon , j’ai suivie avec une assiduité les conseils de vous tous. avec le régime du Dr SEIGNALET qui semble depuis 1 an réussir à m’éviter les colites à répétitions,c’est énorme.
Résultats
:j’ai annulé le lait et les annexes ,le pain,le gluten et la LEVURE qui sous toutes les formes me provoque colite et flatulences. Certaines fibres dures.Ne mangeant pas trop de viande, ni de poisson j’ai ajouté le soja et plus de volailles. Les liquides en soupe me donnent parfois des crises de colites.Une pomme crue même râpée peut provoquer une crise!!
Cher Monsieur votre lettre est séduisante et bravo pour nos chercheurs mais j’aimerai bien en profiter et Comment? car s’est rudement difficile de se faire comprendre sans trop vexer. Les HE çà ne se manipulent pas n’importe comment.
Le thym ,le clou de girofle, je connais pour nous en servir. Mais en soins pour mes problèmes comment?
Le Pr JOYEUX (je reçois ces lettres) qui a participé à une conférence au MAROC ( s’agit du miel) dit à un collègue médecin :
le miel est extraordinaire il peut aider à soigner la peau et le psoriasis mais,nous n’avons pas fait de recherche encore.
La guerre ,les guerres laissent les gens courageux,les ,soldats du feu seuls dans leurs angoisses toute leur vie.On ne sait pas soigner cette pathologie parce que c’est une cicatrice qui ne se referme pas .
Comment DORMIR rien ne marche pour moi.Le DR Joyeux peut-être me fera dormir.
Ma doctoresse vient de m’ordonner SAFREN je dors maintenant quelques heures après minuit jusqu’à 4h du matin au lieu de m’endormir vers 3h ou 4 h du matin . C’est inversé ,
La MELATONINE semble m’aider avec 1 g 5 ^pas plus sinon, je ne dors plus de la nuit! PASSIFLORE composé parfois m’aide associée.VALERIANE presque pas!!
Voilà je ne sais si vous avez eu une grande invalide guerre ou un grand invalide qui vous a raconté les souffrances de guerre mais ce que je peux dire c’est que les médecins comme pour tous les autres problèmes de santé il n’y a pas de progrès et, parfois des erreurs médicamenteuses comme GLIFANAN interdit ensuite m’a rendue allergique ou bien PROTOLOS (ostéoporose). Merci de me lire et de bien vouloir aussi parler du psoriasis, cystites comment les soigner.
C’est toute une tête que nous avons dans notre VENTRE!

Répondre
Maria Bachiri 12 novembre 2017 - 12 h 06 min

Bonjour
J’ai été touché par votre récit et j’admire votre persévérance à chercher des solutions, bravo!

Répondre
concordia 15 mars 2017 - 15 h 15 min

bonjour, le manque de source et le matracage publicitaire nuisent à l’information.

Répondre
Lucet liliane 15 mars 2017 - 14 h 47 min

Merci pour toutes ces intéressantes informations.
Concernant la formation proposée, 47€/mois, que l’on arrête quand on veut… Et sinon combien de mois dure cette formation complète?
Enfin les ebooks sont pour une matière appelée à être consultée régulièrement , un vrai casse-tête . Rien ne vaut un livre papier que l’on feuillète tellement plus facilement.
Donc pour ma part pas intéressée par les ebooks et fiches.
J’ai plusieurs ouvrages sur les HE, très pratiques à consulter.
Mais je suivrai ce soir avec beaucoup d’intérêt l’émission à laquelle vous nous invitez.
Merci

Répondre
Patricia Maurin-Maillot 15 mars 2017 - 12 h 59 min

…Utilisatrice des HE depuis de longues années, je suis agréablement surprise à la lecture de votre article…c est excitant de voir d autres portes s;ouvrir vers une meilleure connaissance de notre corps et comment le soigner…Merci!

Répondre
PARAT Michelle 15 mars 2017 - 12 h 51 min

Les huiles essentielles, c’est formidable, mais malheureusement, je suis allergique à certaines huiles dont la lavande. Depuis je n’ose plus les essayer ! Par contre, certaines comme la gaulthérie ou l’encens me conviennent parfaitement…. pour soigner les douleurs d’arthrose.
Je reste très intéressée par vos conseils que je transmets à mes enfants et petits-enfants…
Merci.

Répondre
Barbara56 19 mars 2017 - 9 h 21 min

Bonjour? Pouvez-vous me dire qu’elles HE, quantité/jour et mode d’administration pour une arthrose hanche? J’ai refusé l’opération. Autonomie de marche sans canne : 300 m. Ensuite, douleur vive et sévèrte claudication. Je prends 1,5 gr de gingembre poudre/ jour, positif, mais pas parfait… (73 ans). J’accepte, mais si on peut faire mieux… ????

Répondre
CIMA Ivana 15 mars 2017 - 12 h 35 min

je vous remercie pour tous les conseils. Aujourd’hui je découvre les bienfaits des extraits du bois de santal.
merci pour ce travail et ce partage.

Répondre
Eveline BERTRAND 15 mars 2017 - 12 h 00 min

Bonjour,
Votre lettre est absolument passionnante , par ses révélations extraordinaires !!!
Vrai je suis « bleuffée »(je doute de l’écriture , veuillez m’en excuser)
Je vous remercie pour cette nouvelle étonnante !!
Eveline Bertrand

Répondre
De Kuyssche Frans 15 mars 2017 - 11 h 52 min

Les huiles essentielles (que j’utilise par ailleurs) seraient-elles capables de freiner voire guérir la démence frontotemporale due à une perturbation du métabolisme de l’hippocampe ?
Merci pour votre réponse et félicitations pour votre courage et votre persévérance à prôner les thérapies parallèles à l’allopathie.

Répondre
MERLET 15 mars 2017 - 11 h 51 min

le médecin vient de me découvrir un cancer du sein.
Quel HE puis-je utiliser? Faut-il en parler au médecin, en
plus du traitement qu’il va ( avec son équipe) décider dans une quinzaine de jours?

Répondre
frcb 15 mars 2017 - 11 h 30 min

Bonjour,
Une amie m’a parlé de votre lettre et je m’y suis abonnée. Mais je me sens bien réticente quand je vous lis. Pourquoi combattre un système pour employer des méthodes publicitaires qui jugent, tranchent et incitent à la peur et au rejet ? Les titres de vos chroniques sont construits de la même façon que les titres des sites commerciaux qui nous enjoignent à la méfiance, au plaisir et nous ordonnent d’être libres.
Vous êtes très habile pour convaincre, certes, mais je ne suis pas sûre de pouvoir adhérer à tant d’emphase et d’habileté.
Bien à vous.

Répondre
Ingrid Martel 15 mars 2017 - 11 h 09 min

Adepte d’un style de vie équilibré tant sur le plan mental, physique et psychique, les huiles essentielles en font partie depuis un bon moment. Elles sont de véritables trésors que la nature nous offre, par exemple en diffusion dans nos habitats, la lavande permet de mieux dormir, quelques gouttes de la menthe poivrée pour la digestion, le cumin noir pour purifier la peau. Les effets sont fabuleux !
Aucun danger et du vrai bonheur……

Répondre
blancher 15 mars 2017 - 11 h 07 min

Mon numéro d’abonné à au moins 5 publications papier : 000069085473

Je suis abonné notamment à « Santé Corps Esprit » que je reçois chaque mois sous version papier. Par contre, je déplore que les lettres reçues par électronique débouchent (après un alléchant début d’informations, ici sur les H.E.) depuis quelques temps systématiquement sur un programme de formation avec inscription à des vidéos (alors que nous passons déjà beaucoup trop de temps devant des écrans « bleus », c’est ce que vous déclarez par ailleurs !). Je serai certainement séduit par vos projets s’ils se concrétisaient par de vrais livres ou des communications « écrites » !

Répondre
BLANC Huguette 15 mars 2017 - 10 h 59 min

Bonjour mr Bazin. Merci pour vos recherches, vos lettres de mise en garde, d espoir et surtout de nous tenir réveillés.
Pour ma part, ayant eu un pb existentiel majeur, je n’ai cessé de faire des expériences psy et alimentaire souvent extrêmes mais je suis tjrs debout, fatiguée mais heureuse de trouver des réponses ou plutôt des chemins qui me correspondent. Je vous fais totalement confiance. Ce que j’ai compris avant tout, c’est qu il faut apprendre à se connaître, sa personnalité, son corps etc. pour bien comprendre vos lettres d information afin de bien se les adapter. Bien sûr c’est plus facile à dire qu à faire mais c’est je crois, pour moi en tous cas, le vrai sens de la vie et que ce n’est que part le chemin que l on se choisi que l on se guéri. Le but étant de savoir au moins qui on est avant de s en aller
Qu en pensez vous ?
Merci d’avance pour votre réponse
Youguette

Répondre
EVELYNE DISSEAU 15 mars 2017 - 10 h 53 min

Y aurait-il aussi des huiles essentielles qui pourraient aider à améliorer le Parkinson ?
Merci!

Répondre
WYM 15 mars 2017 - 10 h 50 min

j’ai beaucoup aimé aussi cet article qui nous éduque dans le bon sens …. l’intestin est vraiment cet organe à protéger et à « écouter ». pour limiter les dégâts !
Merci

Répondre
RIBE 15 mars 2017 - 10 h 50 min

vos textes manquent de concision

Répondre
Marytza 15 mars 2017 - 10 h 38 min

En 2004 j’ai eu l’occasion d’assister à une formation d’Olfactotherapie (Gilles Fournil) et nous avons eu l’occasion de tester que de l’huile essentielle peut produire des effets même contenue dans son flacon (ni ingérée, ni diffusée !!).
D’autre part, mon ressenti corporel est assez important.
Je souffre de soucis d’intestins et je sais, mon intestin sait, dès que je mets la nourriture en bouche si elle sera acceptée par l’intestin! Je dis en riant que mes récepteurs buccaux sont en lien direct avec mon intestin !
Votre article fait écho avec mon vécu « cellulaire » si je peux dire !!!!

Répondre
Dusseaux 15 mars 2017 - 10 h 32 min

Bonjour, je partage à 100% votre avis sur les HE ! J’avais depuis plusieurs semaines une crevasse sur le pouce qui ne cicatrisant pas, malgré l’application d’homeoplasmine. J’ai découvert, grâce au magnifique programme « maîtriser les HE, le pouvoir cicatrisant de l’HE de lavande vraie, et au bout d’une semaine, à raison d’une goutte sur ma crevasse 3 fois par jour, elle a complètement disparu ! C’est spectaculaire, et je pense qu’effectivement nous n’en sommes qu’au début de la découverte de leurs pouvoirs extraordinaires ? un grand merci pour votre partage de toutes ces études !

Répondre
Francoise Jordan 15 mars 2017 - 10 h 26 min

Cher Xavier,
Encore une fois, vous prouvez que la clé de tous nos maux se trouvent en nous. Les mystères et pouvoirs du corps humain ne cessent de se révéler grace a vos recherches.
Pour ma part, je decouvre en ce moment avec intérêt les bienfaits de la camomile en huile essentielle et compresses d’infusion, sur une dermatite d’origine psycho-somatique!
Je vous encourage a continuer votre travail concernant la recherche et diffusion au grand public des vertus incontestées de la médecine naturelle.
Vos publications sont pour moi de véritables baumes au coeur! Vous et vos confreres etes des vraies lumières pour l’humanité!

Répondre
Claudie 15 mars 2017 - 10 h 20 min

Merci Xavier pour cette extraordinaire nouvelle! J’utilise les huiles essentielles depuis toute petite vu que nee dans une pepiniere, il etait tout naturel de se soigner par les plantes. Mais une telle nouvelle de recepteurs olfactifs dans tous le corps, voila de quoi s’y mettre encore plus assidument. Merci encore.

Répondre
Denis Dalien 15 mars 2017 - 10 h 15 min

Merci docteur pour cettre lettre,Vous avez raison d’etre excite par cette decouverte et l’excitation certaines fois ext communicative ou invite a l’action. Je vous felicite parce que vous rendez un grand service non seulement a des pauvres souffrants mais a toute l’humanite

Répondre
Dominique Roussel Stawarz 15 mars 2017 - 10 h 13 min

Arretez de vouloir vendre à tous prix des recettes, ds methodes…Vous êtes pareil que les laboratoires pharmaceutiques !!!

Répondre
jolly 15 mars 2017 - 14 h 58 min

il faut reconnaitre que les huiles essentielles sont tres cheres , et que cela ne peut etre à la portée de toutes les bourses .
, je pense aussi que c est un marketing comme un autre .
l ‘avantage des medicaments, c est qu iliss sont remboursés .
et l utilisation ds huiles essentielles n a pas permis au Dr Valnet (fervent adepte de mourir assez tot (72ans )..

Répondre
Monique MARECHAL 15 mars 2017 - 10 h 12 min

J’aime toutes vos lettres ! Je pratique en autodidacte les huiles essentielles depuis plusieurs années.
J’aurai une question à vous poser qui n’a rien à voir avec les huiles essentielles. Que pensez-vous de ce produit soit disant miraculeux pour maigrir : Wild Rasberry Ketase de Ultra pur (un laboratoire ?)
Un grand merci pour votre réponse
Monique

Répondre
hamonic christiane 15 mars 2017 - 9 h 35 min

Un grand merci pour ces informations
vraiment très interessant

Répondre
dom 15 mars 2017 - 9 h 09 min

Le gros problème – et de taille – est d’avoir l’adresse d’un VRAI MEDECIN AROMATHERAPEUTE et non pas n’importe qui……. Il ne suffit pas d’avoir un pharmacien qui est familier de la chimie aromathérapique, un naturopathe qui s’y connaît…. devant les problèmes graves, il faut aussi un médecin qui justifie entre autres auprès des autorités de santé que vous suivez bien un traitement pour une maladie à déclarer……

Répondre
berard daniel 15 mars 2017 - 9 h 06 min

bonjour
je lis avec intérêt toutes vos lettres , aujourd’hui je porte un regard différent sur les huiles essentielles et je voudrait savoir si elles agissent essentiellement par le canal du cerveau via le nez ou,et par la peau, car je souffre de dysosmie totale suite à un traumatisme crânien.
bien cordialement

Répondre
durand 15 mars 2017 - 8 h 50 min

Mr Bazin,vous dites être excité,il est vrai que l’article est intéressant mais moi…..je suis atterrée par votre « Verbe »,
vous écrivez ,la LMC ,maladie très grave et vous le soulignez:quand des personnes malades lisent cela ,vous leur rajoutez du stress inutile car elle n’est pas plus grave
qu’un autre cancer .d’ailleurs,il n’y a rien de grave dans la mal a dit .Cherchons à comprendre ce qu’elle dit de nous la Maladie qui ,n’est pas à vaincre ni à combattre!!

Répondre
gerspacher 15 mars 2017 - 8 h 45 min

je souhaiterais me procurer les deux ouvrages mentionnés
veuillez bien m’indiquer la démarche à suivre; merci

Répondre
Nadia Wahl 15 mars 2017 - 8 h 36 min

Merci pour ce beau message !
Que de possibilités en perspective …
Et nullement surprise que les huiles essentielles soient encore plus extraordinaires que prévu !
Je suis la formation d’Elske Miles avec grand bonheur Et un grand merci pour vos courriers toujours aussi intéressants et Utiles
NW

Répondre
DUBIER ANNE 15 mars 2017 - 8 h 24 min

bonjour, je suis abonnée à votre lettre (papier) que je garde et lis et relis, savez-vous si certaines huiles essentielles aident pour les personnes atteintes de la maladie de Charcot???? et si oui lesquelles..
merci pour votre aide. cordialement.Anne

Répondre
HENRY Bernard 15 mars 2017 - 8 h 18 min

Message pour M. Xavier Bazin.
Merci de ces informations « essentielles ».
Je me demande à vous lire si elles ne suggèrent pas une piste pour traiter l’anosmie (et l’agueusie) absolues dont je suis affecté depuis 4 ans, et dont tous les médecins disent qu’elles sont sans remède…
Avez-vous une idée ou suggestion à ce sujet?
Meilleures salutations.
Bernard HENRY 13590 Meyreuil

Répondre
Vignals 15 mars 2017 - 8 h 17 min

Bonjour et merci pour votre partage.
Je lis votre article qui me parait effectivement très prometteur pour notre santé à tous. Cependant je me pose la question suivante.
Quels risques y a t il pour les personnes dont le taux de calcium dans le sang est déjà élevé. Avec une hypercalcemie peut on prendre des huiles essentielles comme vous l’indiquer sans voir son calcium s’élever ?
A l avance mervi de votre réponse et bravo pour cette lettre quotidienne.
Pascale

Répondre
SALVAN 15 mars 2017 - 8 h 05 min

Ayant des problème de constipation la découverte de notre besoin de sérotonine m’a beaucoup intéressé. Peut-on en trouvé sous forme de cachets? En tout cas merci pour l’information.

Répondre
baita 15 mars 2017 - 8 h 03 min

Merci pour votre lettre qui offre des perspectives enthousiasmantes ; reste a savoir comment concretement appliquer ces HE si l’on est atteint soi-meme d’un cancer… Je suis la formation huiles essentielles avec grand interet ! Merci.

Répondre
Guillaudeau 15 mars 2017 - 7 h 59 min

Merci pour cette excellente nouvelle !!!
Comment peut-on administrer les HE en cas de myélome ? J’aimerais en faire profiter ma mère qui est en recidive !!
Je suis inscrite à la formation depuis peu
Merci

Répondre
BEGON 15 mars 2017 - 7 h 46 min

Bonjour
Cette découverte sur les récepteurs olfactifs est une avancée considérable. De plus les huiles essentielles dans cette perspective sont et seront une thérapie précieuse et non invalidente comme certains médicaments.
Pour ma part j aimerai savoir quelle HE je pourrais pour traiter mon surpoids en corrélation avec une candidose
Merci de votre réponse

Répondre
Daniel Goujon 15 mars 2017 - 7 h 44 min

Bonjour
Oui c’est intéressant, mais
votre matraquage marketing est fatiguant.
Par contre j’apprécie de recevoir « Santé corps esprit » et de le faire découvrir à voisins et amis.
Merci

Répondre

Répondre à Frégnac Annuler la réponse