Test

Pourquoi cette hystérie, alors que TOUT pointe vers la fin de la crise ?

Cher(e) ami(e) de la Santé,

Côté gouvernement et grands médias, c’est l’hystérie et la psychose : 

  • Masques obligatoires à l’école, dans la rue, sur la plage ;
  • Annonces répétées d’une augmentation « exponentielle» du nombre d’infections ;
  • Sonnette d’alarme tirée dans certains hôpitaux ;
  • Appels à rendre le vaccin anti-grippe obligatoire, pour soulager les hôpitaux cet hiver.

Et le Premier Ministre qui nous dit, tranquillement, que l’on restera comme ça tant que le vaccin anti-Covid ne sera pas trouvé.

Tout cela, alors qu’il n’y a aucun argument, au moment où je vous parle, pour justifier cet affolement.

Au contraire, beaucoup de signaux sont positifs.

Voici donc les 5 arguments anti-panique, à transmettre autour de vous !

Argument n° 1 : la mortalité reste au plus bas

On veut vous faire peur avec ce graphique, qui montre une augmentation du nombre de cas positifs :


Évolution du nombre de cas positifs en France, du 1er mars au 12 septembre 2020


Mais on oublie de vous montrer ce graphique-là, sur le nombre de morts :

Vous le voyez, malgré l’explosion apparente du nombre de cas, la mortalité reste au plancher, malgré un très léger relèvement.

Quant aux passages en réanimation, ils n’indiquent rien d’inquiétant non plus.

Il n’y a qu’une seule région de France (PACA, en violet sur le graphique) où ce nombre augmente un peu :

Bref, pour l’instant, absolumentrien n’indique une recrudescence inquiétante de l’épidémie.

Mais alors, comment expliquer qu’on ait autant de cas « positifs » et aussi peu d’hospitalisations et de morts ?

Argument n° 2 : beaucoup de cas « positifs » sont totalement factices

En fait, un nombre incroyable de tests révèlent une infection passée, et non une infection en cours !

Oui, les tests « PCR » sont si puissants qu’ils peuvent détecter chez vous un virus mort depuis des semaines !

Donc vous pouvez avoir été infecté il y a 1 mois, vous en être sorti sans le moindre symptôme… et être diagnostiqué positif !

Cela dépend entièrement de la façon dont vous faites votre test.

Je n’entre pas dans les détails du fonctionnement des tests par PCR, mais retenez que plus vous faites des cycles d’amplification, plus vous avez des risques de trouver un cas positif à tort !

Avec 25 cycles, le minimum, vous êtes sûr à 100 % que la personne positive est bien en cours d’infection, et probablement contagieuse[1].

Mais avec plus de 40 cycles, comme cela se pratique un peu partout en France, vous avez d’énormes risques d’identifier un virus mort, donc une infection déjà ancienne.

Cela signifie que la grande majorité des personnes testées positives en France ne sont ni infectées, ni contagieuses !

La preuve : à l’IHU de Marseille, l’équipe du Pr Raoult réalise 35 cycles, ce qui est beaucoup plus raisonnable que 40 cycles.

Résultat : lorsque des cas testés positifs ailleurs se font re-tester à l’IHU de Marseille, ils sortent « négatifs » dans 30 à 40 % des cas !

Cela veut dire qu’au moins 30 à 40 % des cas positifs en France ne font que signaler une ancienne infection, avec un virus qui n’est plus du tout actif !

Et si on adoptait une norme encore plus stricte, à 25 cycles, il est probable que 90 % des cas positifs disparaîtraient, purement et simplement[2] !

Donc, s’il y a beaucoup de cas et peu de morts, c’est d’abord parce que certains cas positifs… n’en sont pas !

Argument n° 3 : le virus a muté, et semble moins dangereux

Mais il y a probablement une deuxième raison… et c’est que le virus a muté !

C’est le Pr Raoult lui-même qui l’a annoncé dans une vidéo postée le 8 septembre sur Youtube.

C’est manifestement une vérité qui dérange car :

  • Youtube a immédiatement censuré cette vidéo – puis accepté, finalement, de la republier ;
  • L’inénarrable Pr Karine Lacombe, égérie de Big Pharma, s’est empressée de contredire le Pr Raoult : « Le virus n’a pas muté et est exactement le même»[3] ;
  • Et le Premier Ministre a enfoncé le clou, dans son allocution du 11 septembre : « Tout confirme que le virus n’a pas baissé en intensité».

C’est un mensonge du Premier Ministre, probablement destiné à maintenir la vigilance des citoyens (et à avoir une rentrée tranquille).

Car l’équipe de chercheurs de l’IHU de Marseille sait de quoi elle parle.

Depuis février, elle a séquencé près de 700 génomes entiers du virus[4].

Et leur conclusion est formelle : « les séquences de l’épidémie de février à mai ont majoritairement disparu, et celles de l’épidémie actuelle (juin-août) appartiennent à de nouveaux génotypes ayant un taux de mutation beaucoup plus élevé ».

En clair, le virus qui circule aujourd’hui est très différent du virus de Wuhan de février dernier.

C’était parfaitement prévisible : dans la plupart des épidémies virales, le virus tend à muter vers une forme moins agressive.

Et pour le Pr Raoult, c’est clairement ce qui est en train de se passer :

« Depuis juillet, et l’apparition de ce deuxième acte, les génomes que nous avons ne sont pas les mêmes que ceux que nous avions avant, et ce n’est probablement pas une mauvaise nouvelle.

« Les mutations que nous voyons sont associées avec la dégradation des organismes du virus. Quand ça se passe, c’est que ça va mal pour la bestiole »[5].

Donc, le virus a bien muté, et il est certainement moins dangereux qu’avant.

Ce qui est une double mauvaise nouvelle pour les fabricants de vaccin, soit dit en passant.

Argument n° 4 : la majorité de la population a probablement DÉJÀ été infectée

Cela dit, même si le virus n’avait pas muté, il ne faudrait pas craindre une deuxième vague géante.

Pour une raison simple : c’est qu’une grande partie de la population a déjà été infectée !

Officiellement, on vous dit que 5 à 10 % des Français ont été infectés[6].

Ces chiffres viennent des mesures des anticorps anti-Covid, réalisés en mai-juin dernier.

Le problème de ces chiffres, c’est que beaucoup de gens n’ont pas d’anticorps dans le sang même, même s’ils ont bien été infectés par la Covid :

  • Soit parce qu’ils ont été très peu touchés, sans symptôme, et qu’ils n’ont même pas eu besoin de développer d’anticorps ;
  • Soit parce que les anticorps ont disparu – ce qui est le cas pour la majorité des gens, qui perdent leurs anticorps au bout de quelques semaines (encore une mauvaise nouvelle pour le vaccin)[7].

Bref, on est probablement très proche d’une immunité collective en France, surtout là où le virus a déjà beaucoup circulé, notamment en Ile-de-France et dans le grand Est !

On le voit déjà dans les chiffres actuels : les hospitalisations Covid sont au plus bas à Paris et à Strasbourg, alors qu’elles remontent dans les villes qui ont été peu touchées par la vague de mars-avril, comme Nice, Marseille, Toulouse ou Bordeaux.

Rappelons aussi que beaucoup de gens – les enfants en particulier – ont certainement déjà une immunité croisée, grâce aux coronavirus qui circulent habituellement et donnent des rhumes.

Bref, cela fait beaucoup d’arguments contre la possibilité d’une deuxième vague aussi mortelle que la première !

Certes, les régions de France où le virus a peu circulé ne sont pas à l’abri d’une relative résurgence, surtout avec l’hiver qui approche.

Mais il n’y a aucune raison de penser qu’on pourrait revivre la gravité de la pandémie de mars-avril dernier.

Aujourd’hui, « quand on teste et qu’on traite les malades, la mortalité est extrêmement faible », a résumé le Pr Raoult[8], qui n’est pas inquiet pour un sou.

Cela n’empêche pas d’être vigilant et prudent.

Avec les épidémies et les virus, on n’est jamais sûr de rien.

Mais c’est une raison suffisante pour arrêter de créer l’hystérie et la psychose dans la population !

Surtout qu’on a sous les yeux l’exemple réussi d’un pays qui n’a pas cédé à la panique : la Suède !

Argument n° 5 : la preuve par la Suède

La Suède a refusé de céder à la panique, et n’a pas confiné sa population.

Là-bas, tout est resté ouvert : les écoles, les restaurants, les cinémas.

Bien sûr, le gouvernement suédois a recommandé les gestes barrières élémentaires, et a interdit les rassemblements de plus de 50 personnes.

Mais la Suède n’a pas imposé le masque dans les transports en commun… et encore moins à l’air libre.

Et le résultat est là : la Suède n’a pas eu plus de morts de la Covid par habitant que l’Italie ou l’Angleterre, qui ont méchamment confiné.

De plus, on fera les comptes à la fin de l’année, mais je parie que la Suède a eu beaucoup moins de morts causées par le confinement – comme des crises cardiaques non prises en charge, des suicides causés par l’isolement, etc.

Quoi qu’il en soit, l’épidémie semble terminée en Suède.

Ces derniers jours, la Suède avait 13 personnes en réanimation, et environ 2 morts par jour, en moyenne.

Voici l’évolution du nombre de morts :

Les cas positifs sont aussi en train de disparaître : sur plus de 100 000 tests réalisés en une semaine, seuls 1,3 % sont revenus positifs[9].

Autrement dit, le virus a quasiment disparu en Suède.

Encore une preuve que l’immunité collective peut être atteinte beaucoup plus vite que prévu !

Alors stop à l’hystérie, stop à la panique.

Arrêtons de faire subir l’enfer à nos enfants (et nos enseignants), avec le masque 8 heures par jour, 5 jours sur 5.

En Allemagne, cela fait plus d’un mois que les écoles ont rouvert, sans distanciation (les enfants sont deux par bureau) et sans masque obligatoire… et il n’y a eu aucun foyer infectieux[10] !

Arrêtons l’absurdité du masque obligatoire dans la rue : à l’air libre, les risques de contaminations sont extrêmement faibles !

Respirez, vivez, aimez, avec SÉRÉNITÉ !

Bonne santé,

Xavier Bazin

PS : si vous avez apprécié cette lettre, transférez-la à vos contacts, c’est le seul moyen d’agir contre la psychose médiatique.

Sources

73 commentaires

de Briey 26 septembre 2020 - 16 h 44 min

Covid-19 en Europe : où en est-on en cette fin de septembre ?

Ne manquez pas de lire https://fr.wikipedia.org/wiki/Seconde_vague_de_la_pand%C3%A9mie_de_Covid-19_en_Europe#Nouveaux_cas_rapport%C3%A9s_par_pays

Le cas de la Suède :
Covid-19 : la stratégie de la Suède était-elle la bonne ?
Le pays scandinave, qui n’a jamais confiné sa population, affiche aujourd’hui un taux d’infections stable. Mais cette situation doit davantage à l’autodiscipline des Suédois qu’à une stratégie directement exportable.
Covid-19 : la stratégie de la Suède était-elle la bonne ? – Le Parisien
(Le Parisien)

Avec 5.810 morts annoncés au 24 août, le royaume figure parmi les dix pays au monde les plus frappés par le coronavirus, proportionnellement à leurs populations respectives. Son taux de mortalité est de 57,1 pour 100.000 habitants, derrière la Belgique, l’Espagne et le Royaume-Uni, mais devant le Brésil, les Etats-Unis et la France (45,6). (https://www.lesechos.fr/monde/europe/covid-19-la-suede-maintient-son-laxisme-malgre-les-critiques-1236348

Ceci est d’autant plus étonnant que ce pays jouit d’une population extrêmement disséminée sur un immense territoire et de la mer partout présente.

Répondre
Joe 20 septembre 2020 - 19 h 25 min

Une lettre qui ne reflète en rien la réalité

1) La mortalité reste au plus bas: faut il attendre la reprise et avoir les services d’urgence saturés et faire des choix qui doit être sauvé ou pas en fonction de l’âge comme au plus fort de la crise? raison de conseiller le vaccin de la grippe, mais je ne suis pas inquiet à propos de cette dernière si le port du masque et les mesures barrières sont appliqués, la grippe devrait faire un flop.

2) Bcp de cas positifs sont factices: mais rien sur les faux négatifs (30 % des tests!)

3) Le virus n’a pas muté mais touche une population plus jeune et donc moins affectée par le virus.

4) La majorité de la population a probablement été infecté: alors là bien sûr on ne peut rien prouver avec des arguments non prouvés et que les anticorps disparaissent après qques semaines sans preuve scientifique, à comparer avec ceci:  »
Covid-19 : les anticorps protecteurs seraient présent au moins 40 jours après le début des symptômes

« Notre étude montre que les niveaux d’anticorps sont, dans la plupart des cas, compatibles avec une protection contre une nouvelle infection par SRAS-CoV-2, au moins jusqu’à 40 jours après le début des signes. L’objectif maintenant est d’évaluer sur le long terme la persistance de la réponse anticorps et sa capacité de neutralisation associée chez ces personnels soignants », déclarent Timothée Bruel et Olivier Schwartz, respectivement chercheur et responsable de l’unité Virus et immunité à l’Institut Pasteur. »

8) La Suède comme modèle:Faux et archi faux <> ils sont plus mauvais que nous, pourquoi ils feraient mieux que la Grande Bretagne qui était sur la même stratégie et qui a vite fait marche arrière et a confiné aussi.

A la Suède j’ oppose la Nouvelle Zélande qui a une population à peu près équivalente et qui a 5 décès / million d’habitant <> et elle a confiné certainement plus durement que chez nous. Sur les 3 derniers mois 1 déces!

Sans psychose, la prudence et gestes barrières, ensuite aux fausses infos, la science, rien que la science, elle prend son temps mais elle avance dans la vérité.

Prendre Raoult en modèle alors que l’inefficacité de la chloroquine contre la covid 19 fait maintenant l’unanimité et démolir K. lacombe, « égérie de BigPharma » (sic) dont les propos n’ont jamais été démenti jusqu’à ce jour est encore une preuve de votre partialité.

Attention aux porteurs de solutions miracles, la science rien que la science…

Prendre des précautions oui mais sans tomber dans la psychose.

Répondre
Philippe de Briey 20 septembre 2020 - 19 h 11 min

Je crains qu’en minimisant la pandémie, vous contribuiez à un relâchement qui explique le rebond actuel. Les conséquences sont graves pour toutes les personnes faibles de la société (personnes âgées, malades, et tous les pauvres qui souffrent davantage de la crise économique. Réfléchissons bien à ce qui se passe dans certains pays : Espagne, Israël, Grande Bretagne, USA, etc.

Répondre
Geneviève Bonnard 19 septembre 2020 - 17 h 46 min

Si ce que vous affirmez de façon si péremptoire a été à peu vrai il y a quelque temps, ce n’est plus le cas actuellement. Si le Prof. Raoult
avait une façon formidable et sure de traiter le corona virus, Marseille n’en serait pas dans son état actuel sanitaire.
Soyez un peu moins de parti pris, ayez plus d’objectivité même si cela vous dérange.
Je doute quelque peu que vous laissiez mon commentaire qui ne va pas dans votre sens. Tant pis !
Recevez mes salutations

Répondre
pejouan-cassanelli marie 19 septembre 2020 - 11 h 58 min

Quel bol d’oxygene mental gâce à vos informations!!! Un immense merci

Répondre
Marcant 19 septembre 2020 - 10 h 04 min

Enfin des informations objectives fondées sur des faits et non sur des palabres.
Transmettez votre article à l Élysée et à Matignon!
Pour ma part je le transmets à un maximum de personnes dont plusieurs dans le monde médical.
Merci à vous

Répondre
Michel SOMMER 18 septembre 2020 - 13 h 53 min

Pourquoi faudrait-il que je croie à vos arguments qui, finalement, ne reposent que sur l’expertise de scientifiques qui vous confortent dans vos croyances. Mais une croyance reste une croyance. Ceux que vous croyez et que vous citez auraient donc raison, et les autres, par conséquent auraient tort ! Moi aussi je suis en mesure d’affirmer à peu près n’importe quoi sur la base de ce que m’inspirent les autres, les « experts » ! La différence toutefois entre vous et moi est la suivante : vous êtes considéré comme un expert, de ceux qui disent « moi, je sais… » alors que moi je ne suis qu’un simple citoyen, ni paniqué ni inconscient et que mon avis n’est pas considéré comme celui d’un expert !
Puissiez-vous avoir la sagesse de considérer le doute cartésien comme une hypothèse de travail raisonnable avant d’affirmer à vos lecteurs que « tout pointe vers la fin de la crise ». Au fond vous n’en savez rien et moi non plus
Et quand on n’est pas sûr, deux possibilités : on cherche des solutions ou on se tait.

Répondre
LEROY Pierre 18 septembre 2020 - 11 h 54 min

Tout est de bon sens mais
on ne sait pas qui est le signataire
et surtout il affirme tout en ouvrant à chaque paragraphe un parapluie:
1 « au plus bas » : par rapport à quoi, et surtout il dit « très léger relèvement »
2 bcp : 3 pour cent ! est-ce beaucoup ?
3 « semble » loin d’être affirmatif
4 « probablement » loin d’être affirmatif
5 la Suède : un seul pays cité !
voili voila voilou

Répondre
Elios ALONSO 18 septembre 2020 - 10 h 23 min

FB empêche la répercussion de votre message indiquant que c’est une erreur.

Répondre
annie pascarel 17 septembre 2020 - 22 h 34 min

est-ce que le Pr Raoult peut encore utiliser la chloroquine ou est-il interdit de l’utiliser comme les autres? quand on habite dans une autre région peut-on trouver de la chloroquine et des medecins qui la prescrivent?

Répondre
jourdain 17 septembre 2020 - 21 h 12 min

ne croyez pas ceux qui vous font croire que les hopitaux sont remplis.. Il y a des gens qui le font croire même ici viviblement ! Plus les médias les trompent et manipulent, plus ils continuent de les croire de plus belle comme ce MICHEL SOMMER On n’a jamais vu un truc pareil, et certains croient encore aux médias et à ce qu’ils disent ? Ca me laisse sans voix

Répondre
jourdain 17 septembre 2020 - 21 h 07 min

L’épidémie est terminée docteur Bazin : plus de morts ni de malades graves ! Alors ne reprenez pas le terme épidémie alors qu’elle s’est éteinte d’elle même depuis plusieurs mois comme toute épidémie. Et les positifs d’aujourd’hui ne sont pas les mêmes qu’en mars !!

Répondre
Edy F. 17 septembre 2020 - 15 h 19 min

La franc-maçonnerie pédosataniste qui dirige la France a beaucoup trop de crimes et d’intérêts à couvrir, raison pour laquelle elle accentue sa répression. N’essayez pas de trouver des raisons logiques à cela, il n’y en a pas. Plus on a de crimes à cacher, plus on a des raisons de matraquer et bâillonner la population. C’est la seule raison. Idem dans les autres pays où la répression s’intensifie. Et la guerre, civile ou mondiale, fera bien leur affaire, le but étant de réduire la population et de l’asservir par tous les moyens.
Il est impératif que les gens se réveillent sinon c’est l’esclavage numérique assuré.

Répondre
Michel Sommer 17 septembre 2020 - 14 h 45 min

Pourquoi faudrait-il que je croie à vos arguments qui, finalement, ne reposent que sur l’expertise de scientifiques qui vous confortent dans vos croyances Mais une croyance reste une croyance. Ceux que vous croyez et que vous citez auraient donc raison, et les autres, par conséquent auraient tort ! Moi aussi je suis en mesure d’affirmer à peu près n’importe quoi sur la base de ce que m’inspirent les autres, les « experts » ! La différence toutefois entre vous et moi est la suivante : vous êtes considéré comme un expert, de ceux qui disent « moi, je sais… » alors que moi je ne suis qu’un simple citoyen, ni paniqué ni inconscient et que mon avis n’est pas considéré comme celui d’un expert !
Puissiez-vous avoir la sagesse de considérer le doute cartésien comme une hypothèse de travail raisonnable avant d’affirmer à vos lecteurs que « tout pointe vers la fin de la crise ». Au fond vous n’en savez rien et moi non plus
Et quand on n’est pas sûr, deux possibilités : on cherche des solutions ou on se tait.

Répondre
ANNIE 17 septembre 2020 - 11 h 05 min

bonjour , en provoquant la psychose dans la population ils ont mis fin aux « gilets jaunes  » sans apporter de solutions ,et ont engendres des profits enormes avec gel et msques ,meme si beaucoup de faillites vont suivre ,c est toujours le petit qui paie y compris les petites entreprises ,a ce titre macron a tenu ses promesses « faire mieux que hollande qui avait mit quelques entreprises en difficulté ,il a effectivement fait mieux il a mis en faillite et deroute TOUTE L ECONOMIE DE LA FRANCE ENTIERE , et 1.500.000 chomeurs en plus ,et 1 nombre incalculable de personnes en fifficultes financiere , pour ma part je n ai jamais cru a leurs elucubrations ,tous se contredisaient ,il faut savoir ecouter et faire la synthese des propos tenus ,tous n en sont pas capable malheureusement ,et beaucoup ne sortiront pas indemnes du traumatisme qu ls ont injecter volontairement ,pour faciliter leurs pervertions ,il est plus facile de controler des gens divises c est connus depuis longtemps ,rzestera 1 champ de ruines morales

Répondre
Xavier Marson 17 septembre 2020 - 8 h 58 min

C’est dur d’être gouverné par des crétins, vive la Suède , patrie du Prix Nobel. La crise est la faute de Macron, si Colomb avait eu aussi peur, il n’ auraitt rien fait, Macron a peur d’une mouche
La grippe espagnole de 1918 (50 millions de morts) ce serait aujourd’hui plus de 300 millions de morts, nous sommes 6 ou 7 fois plus nombreux sur terre et groupé comme des abeilles dans les villes (seulement qq villes de 1 million d’habitants dans le monde au début du xx siècle, aujourd-hui des centaines). Les gens de 18 était confinés de fait (non de droit), très peu de voitures, chevaux et ânes avec un rayon d’action de quelques kilomètres par jour, pas d’avion, peu de trains, zéro train rapide… La grippe de 18 est allé jusqu’en Sibérie et dans toutes les campagnes à cause des déplacements et voyages ?
En se protégeant avec le masque, on peut s’auto infecter, en effet le virus peut passer quand on inspire et quand on expire il peut être retenu par le masque, quand j’inspire une nouvelle fois, il revient dans la bouche ou le nez.
L’immunité collective par une vie normale est la meilleure solution les Suédois l’ont compris, les autres peuples ne le sont pas, cela va durer des années ?
La solution que j’ai déjà donné, c’est le spray d’alcool de menthe à 90° dans la poche pour tuer les premiers symptômes de rhume, de grippe, de virus…, c’est radical, une ou quelques pulvérisations et c’est fini. sert aussi pour désinfecter les mains.

Répondre
MEREAU 17 septembre 2020 - 6 h 33 min

M BAZIN, je n’approuve pas cette lettre. VOUS AVEZ DES CERTITUDES, pour faire le buz plutôt que pour rassurer. Vos analyses d’y a quelques jours sont déjà dépassées. Le Covid a muté, c’est pas grave dite vous? eh bien aller expliquer aux proches des nouvelle victimes de cette saloperie comment ils sont tombés malade et ceux qui après guérison de la 1ère vague ont des séquelles. Alors je vous en prie, un peu de modestie dans votre vision personnelle. AUTANT, j’ai aimé lire vos lettres, autant je regrette avoir pris connaissance de celle ci et de votre position.

Répondre
De d’la Fortelle 16 septembre 2020 - 23 h 04 min

Lettre revigorante qui remet les choses à leur place et nous redonne espoir que l on peut enfin sortir de cette crise…
Merci

Répondre
LAURY 16 septembre 2020 - 19 h 36 min

Je suis tout à fait contre vos propos, le virus est là et bien là, en plus le Gard qui n’avait pas été touché et maintenant dans le rouge, alors vous allez encore trouver UNE EXPLICATION ?

Bon je ne veux plus recevoir de lettre , je vais le dire aussi aux personnes qui me les envoie.
A cause de vos propos, vous mettez le doute dans l’esprit des gens, c’est pas normal !
ça vous sert à quoi de jouer avec la peur des gens? Donc vous l’aurez compris, tous vos arguments ne tiennent pas la route.

Répondre
Midiland 16 septembre 2020 - 18 h 15 min

Bravo pour votre effort de réveiller un peu les Français et leur expliquer que notre gouvernement est complètement à côté de la plaque avec leur politique sanitaire. En effet, si on règle la politique sanitaire d’un pays comme la France sur les élucubrations d’une reconvertie du porno, c’est dans le meilleur des cas une stupidité énorme, sinon ça relève du tribunal.

Répondre
Missonnier 16 septembre 2020 - 18 h 03 min

Santé Corps Esprit – la lettre
Pourquoi cette hystérie, alors que TOUT pointe vers la fin de la crise ? OUI la lettre jointe sur la Crise du Covid-19 a tellement raison pourquoi paniquer alors qu’il faut bien mourir de quelque chose que la médecine n’arrive pas a résoudre.
Mon avis personnel est qu’il s’agit d’un virus grippale qui fait plus de mort qu’a l’habitude d’une grippe saisonnière. prenons donc et profitons de la vie un jour a la fois sans plus ou moins tenir compte des recommandations, intéressées electoralement par les gouvernements qui feraient mieux de les laisser aux scientifiques comme le discourt sur LCI du Professeur Didier Raoult au Sénat face a des politiciens pour le moins ignorants face a un scientifique.controversé par des opposants a celui-ci.

Répondre
JEAN PAUL LEMAITRE 16 septembre 2020 - 17 h 36 min

LE COMBLE EN FAISANT DU VELO 3EN CAMPAGNE J AIS VUS DES CYCLISTES PORTANT UN MASQUE JE LUI AIS CRIE RESPIRE3R BON SANG

Répondre
VERSACE Giuseppe 16 septembre 2020 - 17 h 25 min

Bonsoir Monsieur, Je voudrais faire suite à votre commentaire sur l’évolution de la pandémie et le tapage à échelle mondiale qu’on fait à ce sujet. Avec le seul but d’inculquer dans les esprits des gens l’idée de la vaccination, comme étant le seul moyen pour nous en sortir. J’ai travaillé depuis début janvier à ce sujet et j’ai enfin réussi à publier mon libre sur Amazone et les autres sites habitues  » le retour du boomerang » et en sous titre  » et derrière les coulisses nos destins se jouent ». Votre analyse, qui est aussi la mienne, est correcte mais trop étroite. Vous, tout comme le Dr Raoul, prônez comme solution un traitement médicale ou para-médicale. Eh bien vous n’avez que partiellement raison. Or, La problématique de la pandémie, va bien au delà de tout ce que vous écrivez, elle est hélas beaucoup plus vaste que ça. La pollution de l’air ambiant, en priorité, ainsi que toutes les autres sont le vrai danger pour toute
notre humanité. Elle est de surcroît la cinquième cause de mortalité humaine, en faisant sept millions de victimes dans le mon de et par an. Elle et en plus la cause unique qui permet aux virus de nous attaquer. Et cela en fournissant toutes sorte de gaz toxiques qui servent de vecteur à tous virus. Ces derniers s’accrochent aux gaz toxiques par un processus de coagulation et sont transportés au gré des vents et inspirés, avec l’air que nous respirons ils pénètrent dans nos bronches et nos poumons. Et si notre système immunitaire est affaibli il peuvent aussi pénétrer dans notre circulation sanguine et nous infecter.
Je vous conseille vivement de le télécharger (0,99 €) version Kindle et le lire attentivement. Vos analyses seraient ainsi beaucoup plus proches de la réalité de ce fléau et contribueraient ainsi à sauver notre planète même. car c’est à cela qu’il faut s’attendre, et sans l’ombre d’un doute, si on continue à polluer, à tout y va, n’importe où et n’importe comment, en mettant toute notre confiance dans le vaccin contre ce virus, par ailleurs non vaccinable, car d’après les scientifiques il mute tous les six mois…. Je vous conseille vivement de lire ce livre et d’en parler comme vous le faites si bien pour d’autres choses. Vous en avez d’ores et déjà mon accord pour le faire. Cordialement G. Versace

Répondre
Wayan JC 16 septembre 2020 - 17 h 19 min

J’ai suivi depuis le debut cette pandemie, moins aujourd’hui, caren lisant le nombre de deces dans le monde, m’a fait comprendre, que moins d’un millionde morts sur 7,5 millards d’etre humains etait une grande supercherie des goyvernements mondiaux et encore plus celui de la France pour nous priver de la liberte de pensee, ainsi pour mieux noyscontroler dans nos actes quotidiens. En 2, c’est l’economie mondiale en jeu avec les bourses mondiales qui speculent en s’endettant un maximum et ne tarderont pas a s’effondrer en 2020-21, entrainant le monde a la catastrophe, pire que le Covid19.

Répondre
Fredo Stud 16 septembre 2020 - 17 h 18 min

Xavier Benzin,
Comment on peut publier des conneries pareilles !!!
« Tout cela, alors qu’il n’y a aucun argument, au moment où je vous parle, pour justifier cet affolement. ….On veut vous faire peur avec ce graphique, qui montre une augmentation du nombre de cas positifs….Vous le voyez, malgré l’explosion apparente du nombre de cas, la mortalité reste au plancher, malgré un très léger relèvement. »
Vous avez riens compris ! Les vieux se tiennent à l’abri, donc dit que les jeunes fêtent et distribuent le virus. Évidemment, c’est clair qu’on fait plus attention quand on lit les publications pareilles. C’est mal informé, toxique et empêche de combattre le virus et…. crée plus de chômage et de malheurs. Je vous félicite !!!

Répondre
ALLIER Paul 16 septembre 2020 - 17 h 11 min

Bonjour monsieur Bazin,

Merci pour cet éclairage neutre.
Toutefois, quelques chiffres et calculs seraient peut-être à vérifier tels les taux de positivité (et « faux positifs ») en France, et les extrapolations en découlant, ainsi que que les statistiques pour la Suède à comparer, toutes proportions gardées, avec celles de France, de Belgique…
À part ces quelques réserves, et corrections éventuelles, il me semble aussi qu’il serait bon de développer les arguments sur l’évolution du rétrovirus en cause (Sras-Cov 2), et les conséquences qui peuvent en découler parallèlement sur l’évolution de la maladie et de l’épidémie en France à la lumière des dernières déclarations (divergentes !… ) de certains « savants » depuis le 14septembre 2020.
J’attends donc confirmation de votre message éventuellement rectifié, mis à jour et enrichi des dernières informations. ( Par exemple, rediffusion hebdomadaire, après mise à jour ).
Cordialement.

Répondre
tournier 16 septembre 2020 - 15 h 18 min

Bonjour,quid de la personne qui apres avoir rempli les papiers administratifs pour ce faire tester a perdu patience dans la file d’attente et est rentrée chez elle sans faire le prélevement,3 jours plus tard elle recoit un résultat positif au covid sans avoir fait le test……..chercher l’erreur ……Un ami se fait tester positif donc il fait un serologie qui elle est négative ……..comment peut -on faire confiance a des gens qui ne pensent qu’a se faire du fric sur notre peur preuce ,ces labos qui font payer un test 90 euro pour avoir un résultat plus rapidement et on laisse faire ……je suis éceourée.Notre santé ils s’en moquent bien pour eux c’est le fric qu’ils veulent se faire avec les vaccins qui importe

Répondre
Parrot 16 septembre 2020 - 15 h 13 min

Je suis tout à fait d’accord avec cet article personnellement j’habite à Saint Étienne et depuis ce matin port du masque obligatoire des qu’on sort de chez soi. C’est déprimant on ne vit plus et on est obligé à se plier à cette règle ridicule.

Répondre
Raymonde Ward-Battesti 16 septembre 2020 - 14 h 47 min

MERCI POUR LES INFOS PAS QUESTION DE CEDER A CETTE FOLIE ILS NOUS ENFUMENT POUR MASQUER LEURS INCOMPETENCES DEPUIS LE DEBUT DE CETTE CRISE ET PAS QUESTION DE METTRE UN MASQUE JUSQU AU VACCIN QU ILS COMMENCE A LE METTRE ET ON VERRA CE DECONFINEMENT EST UNE INEPTYIE MAL FAIT ON A LACHE TOUT LE MONDE DANS LA NATURE POUR L ECONOMIE ET L ON S ETONNE FAUT RIRE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Répondre
FABRE 16 septembre 2020 - 14 h 22 min

Bonjour,
Merci pour ce commentaire qui confirme ce pic de pandémie passé, pourtant les gouvernants développent une hystérie de peur collective au point que beaucoup de personnes perdent  » les pédales « . Impossible de discuter librement et posément car nous sommes en minorité à être convaincus que ce virus est en voie de disparition (tout en restant prudent et informé) et on passe pour des inconscients , etc… . On se sent isolé par rapport aux inepties scandées et que faudrait t’il faire pour qu’une prise de conscience collective se développe plutôt que de tomber sous le joug de peurs irraisonnées et ascendantes ??? Où sont les preuves de tout ce qui est diffusé aux infos, journaux, radio etc…

Répondre
Sylvie Mout 16 septembre 2020 - 14 h 19 min

Bonjour
Oui on en a marre de cette psychose ou aucun médecin ou scientifiques ne savent réellement ce qu’il en est !!! L ‘état veut maintenir les personnes sous sa coupe et créer la peur pour mieux nous manipuler ! moi je suis pour le docteur Raoul mais lui il dérange aussi car il ose braver les scientifiques; Mais les personnes qui sont dans une dépression depuis est ce qu on en tient compte ???Moi même je suis en recherche d’emploi et dans une situation critique mais je suis aussi dans la crainte de rejoindre une entreprise avec toutes les contraintes sanitaires, le masque toute la journée alors que je manque de respiration et développe des allergies !!! STOP STOP STOP à ce cirque

Répondre
Jean Ramette 16 septembre 2020 - 17 h 51 min

Je ne suis ni complotiste ni un irréductible anti masque mais la manière d’agir et de gérer la crise laisse penser à une volonté de ce gouvernement de nous mettre sous cloche et nous « museler » avec le port du masque obligatoire dans des endroits où il n’y a pas de monde, exemple bois de Vincennes en journée et beaucoup d’endroits dans Paris. Cela sent les intérêts financiers à plein nez…. Pourquoi rendre la vaccination obligatoire pour la grippe alors que le virus mute tous les ans. Voudrait-on « abattre » le professeur Raoult que l’on ne s’y prendrait pas autrement que de le discréditer….

Répondre
Patrick 16 septembre 2020 - 14 h 18 min

Drôle de raisonnement quand on voit l’impact économique du confinement et des mesures qui continuent de coûter des milliards ! Dites moi où est l’intérêt financier ?

Répondre
gilbert giraud 16 septembre 2020 - 13 h 38 min

tres. simple un medicament. eprouve depuis plus dev40 ans a 3 euros la boite de 12 tablettes. versus un traitement. ….non prouve. non essaye. sans aucun resltat demontre. mais avec un prix 100 fois plus cher. bien sur. ce labo a investi des millions dans la pseudo recherche mais non teste sur le corovid ….mais plus grave. ce labo paye depuis des mois des medecins pharmaciens. bidons. pour dire du bien. de leur produit. ….jamais. teste sur le covid ou virus similaire !!! cela s appelle de la corruption. … et bien sur ces medecins sont des fonctionnaires de la medecine hospitzliere. francaise!! elle est pas. belle. la gaule. a macron

Répondre
giraud gilbert 16 septembre 2020 - 13 h 25 min

je suis un simple petit ingénieur physicien bac +7. mais qui sait se servir parfaitement d un poste souder tig ou d ine fraiseue ou conduire un ensemble routier de 35 t sur 1000km sans autoroute ou encore faire une conference sur les materiauxIII-V. a palo alto donc en pleine convergence idee et bon sens du pr Raoult
toute cette crise bidon est unehonte poour nos politiques nuls majuscules qui ne savent gerer un pays que la peur ….minables qui meritent la prison. et avant cela les mettre hors etat de nuire. ils n en deja que trop fait. lafranve est parterre. et ce n est pas fini ….

Répondre
Cyrille Prouveur 16 septembre 2020 - 12 h 59 min

je ,porte le masque quand je sors et cela ne me dérange pas. mais cela me tranquillise contre une éventuelle contamination.

Répondre
mery 16 septembre 2020 - 12 h 46 min

Faux. En Suède. Le virus à tué 10 fois plus. % par rapport au nombre d’habitants.!!!…

Répondre
courtay 16 septembre 2020 - 12 h 38 min

article clair et intéressant

Répondre
Ardizio 16 septembre 2020 - 12 h 27 min

J adhère complétement àux faits et réalité que vous
avez exposé dans votre article je vous conseille de dé couvrir le débat qui a eu lieu á Strasbourg dans le cadre des journées des bibliothèques idéales qui a eu lieu au palais de la musique. Avec la présence du docteur Perron ne , de notre courageuse députée Madame Wonner et du docteur Ségali ? Très pertinent ….

Cordialement

Denise Ardizio
sophrologue Caycédien

Répondre
DEVAUX 16 septembre 2020 - 12 h 04 min

La disparité des commentaires pourrait laisser pantois ! La technologie permettrait de fournir une information complète et factuelle, mais difficilement les bonnes conclusions à en tirer car les incertitudes sont trop grandes. Du coup cette somme d’information est quasiment toujours orientée par les convictions (financière, humaniste, politique, sanitaire, etc) de celui qui la délivre.
A chacun alors d’en prendre conscience et de traiter l’information qu’il reçoit selon ses convictions.
Personnellement, je suis plutôt méfiant des conclusions extrêmes en règle générale et dans le cas présent, sans (re)tomber dans la psychose, je recommanderai la prudence, en particulier en cas de fragilité avérée. Covid ou pas, Inutile de tout faire pour être malade !

Répondre
YSEULT FOURNET 18 septembre 2020 - 21 h 40 min

on manipule le peuple par la peur du temps des rois l’eglise brandissait l’excommunication aujourd’hui on crée la peur de la pandémie ainsi tout le monde obeit pas une seule fois je n’ai entendu donner a la television des conseils afin de renforcer nos defenses immunitaires en commencant par la vitamine C et tee trea nettoyer l’air en diffusant 15 minutes des H.E. telles que lavande ravintsara ect se servir du savon de Marseille une merveille eviter les produits chimiques manger des fruits de saisons et des legumes bio manger du pain au petit epautre respirer et dormir loin des ordinateurs mais surtout ne stressez pas cultivez la confiance votre corps possède de merveilleuses défenses soyez positif refusez la PEUR voilà
avec AMOUR etRESPECT YSEULT

Répondre
ABDELMADJID MAZOUNI 16 septembre 2020 - 11 h 49 min

bonjour
votre lettre est appréciable,juste pour l’honnêteté scientifique vous avez commit une erreur en expliquant que le taux faux positivité qui est de 3% ,sur 1 million de tests , est de 30000
alors que la taux de positivé se calcul sur les résultats positifs et non pas sur le nombre de tests
le taux de positivité officiel est de 5% ce qui nous donne 50 000 et le taux de faux positif ( 3%) revient à 1500 cas
cordialement

Répondre
Xavier Bazin 16 septembre 2020 - 13 h 56 min

Je vous remercie mais vous faites erreur sur la définition des faux positif. Si un test a un taux de faux positifs de 5 %, cela veut dire que sur 100 personnes testées, 5 seront testées positives à tort.
Donc si le taux de faux positifs est de 3 %, sur 1 000 000 de personnes testées, 30 000 personnes seront bien positives à tort.

Répondre
SCHLEICH 17 septembre 2020 - 10 h 38 min

NON, vous êtes absolument dans l’erreur, un taux de 3% de faux positif veut dire que dans les test positifs, 3% sont faux, donc le calcul de Mr Mazouni est le bon et le votre est complètement dans l’erreur

Répondre
Xavier Bazin 17 septembre 2020 - 17 h 22 min

Je vous invite à vérifier la définition d’un taux de faux positif. Je l’ai fait et cela m’a confirmé que j’avais raison, mais je suis à votre écoute si vous trouvez la preuve du contraire.

Répondre
QTR 16 septembre 2020 - 11 h 48 min

Ok, mais on fait quoi ? Avec tous leurs mensonges,
Personne n est dupe de toutes les manigances du gouvernement et du chef de l état.
Et pourtant, dans quelques mois ou serons nous avec les enfants ? Que nous cachent ils ? Que veulent ils de nous ?

Répondre
DEVAUX 16 septembre 2020 - 11 h 33 min

Bonjour,
Je suis très perplexe concernant vos mails. Certains sont excellents, d’autres présentent tous les signes des campagnes marketing de hautes volées, les mêmes que vous dénoncez concernant les entreprises pharmaceutiques ! JE ne sais donc pas quel jeu vous jouez. un vrai alerteur ou un opportuniste qui use des excès de la médecine traditionnelle – car elle en a – pour orienter dans votre sens. A défaut de savoir et je ne le saurai jamais car votre campagne est très (trop ?) bien menée, je lirai avec curiosité mais sans aveuglement votre prose. Je crains , hélas, que beaucoup d’autres boivent vos propos comme du petit lait et vous dites bien que boire du lait sans réfléchir ni modération … ce n’est pas si bon que cela pour la santé 😉
Cordialement,

Répondre
Coulon 16 septembre 2020 - 11 h 09 min

Oui, et, cerise sur le gâteau… ils sont convaincus que c’est grâce à leurs stratégies alors que, d’une part, le virus s’affaiblit, d’autre part il mute bien plus vite que l’on croit, et enfin, notre immunité travaille (sauf bien entendu les plus faibles qui, eux et eux seulement, auraient dû être protégés…!

Répondre
jacqueline marie 16 septembre 2020 - 10 h 56 min

on arrive pas a partager

Répondre
Wolfgang LAUTER 16 septembre 2020 - 10 h 51 min

Il semble que la majorite des dirigeants politiques du monde souffrent de ce que j’appellerais le syndrome de Fabius.

Répondre
annouck LAMBINON-CHRISTENS 16 septembre 2020 - 10 h 48 min

Voici les commentaires de ma soeur, médecin :
-oui, il y a des faux positifs et faux négatifs avec le PCR ( j’ai envoyé des mails en avril à ce sujet), et ce de manière différente selon le taux d’infectés dans les sous-populations testées ( la prédiction est différente si on teste dans une MRS infectée ou dans un village isolé)

*un test très sensible peut multiplier des morceaux d’ARN viral ( virus tué, inactif) et conclure que c’est du virus actif;
*de l’ARN complet pourrait être « mal enveloppé  » au point de ne pas savoir être contagieux ( incapable de se fixer puis d’entrer dans une cellule)
…. mais je n’ai pas trouvé d’info pour savoir combien de temps une excrétion nasale significative de virus mort existe ( dès que le virus est mort, il ne sort plus des cellules!) ;
*les faux négatifs sont très fréquents, selon ce qu’on appelle faux négatif ( test trop rapide, infection juste après le test, etc….)
-oui, le virus mute sans arrêt ( on peut être infecté par des tas de « mutants » différents.. et en avoir des tas de différents qui naissent dans notre corps), et peut pour cela devenir moins « méchant » ( ce qui semble le cas maintenant: mortalité stable malgré augmentation des infectés).. ou le contraire… C’est imprévisible! c’est pourquoi il faut continuer à se protéger. Evolution en dents de scie… qui peut n’importe quand dégénérer.

-oui, les anticorps ne restent pas des mois dans le corps… et donc, une sous-estimation des gens qui ont fait la covid est certaine. D’ailleurs, on ne nous donne pas d’info convenable: faux négatif et faux positif sont des choses très différentes… et on nous « donne une fiabilité de …%, sans préciser ( ni sur quelle base le calcul).
-oui, pour moi, c’est bien que le virus circule un peu…. le moindre mal, c’est que la vie continue sans confinement.. mais en prenant toutes les précautions pour protéger les personnes vulnérables ( toi, moi, les obèses, les multipathologiques,…). Et cela ne peut se faire que par distanciation et masques et lavages correct des mains.. etc…
-oui, si j’avais la covid, je prendrais de l’hydroxychloroquine, même si ce n’est pas un « antiviral »

Et je suppose qu’une fois infecté et guéri, on a une mémoire immunitaire qui permet de refaire plus vite des défenses et des anticorps utiles en cas de nouvelle infection ( virus mutant)… comme c’est le cas pour la grippe.
Et ce qu’on appelle l’immunité de groupe… un taux moyen d’infectés, soit-disant suffisant, ne l’est que si le taux est suffisant partout ( ex: 90% de protégés à Anvers, 30% à Liège, 90% à BXL…. les liégeois resteraient à haut risque; même raisonnement pour des quartiers, communautés, etc..)

-Quant aux études, aux vaccins … je ne peux pas passer des mois à tenter de comprendre tous les biais de statistiques et erreurs de procédures et impossibilités éthiques.

Répondre
gras 16 septembre 2020 - 10 h 47 min

Restons prudent; des études montrerai que le port du masque est très utile diminuant la quantité de virus inhalé.
Utile a l’intérieur.
mais l’exemple de la Suéde est important; a controler.

Répondre
zahi noria 16 septembre 2020 - 10 h 27 min

bonjour c’est quand que nous allons reprendre une vie normale et ne plus vivre 10 h avec un masque au travaille ça nous fatigue plus q autres chose

Répondre
Belibaste 16 septembre 2020 - 10 h 24 min

Rien que du bon sens. Merci pour ce résumé des principaux arguments démystifiants. J’ajouterai ceci à l’argument n° 1: les médias mainstream et nos autorités, ‘élues’ pourtant (donc censées veiller à nos intérêts), parlent toujours de l’évolution du ‘nombre’ de cas et jamais du ‘pourcentage’ par rapport au nombre de tests (ceux-ci toujours en augmentation partout). Même en tenant compte, comme dit dans votre message, de la faible fiabilité des tests, on s’aperçoit que les courbes ‘nbre de cas positifs/nbre de tests’, ‘nbre d’hospitalisation/nbre de tests’ et ‘nbre de morts ‘attribués’ au virus/nbre de tests’; toutes ces courbes sont asymptotiques.Ces ratios sont ultra simples mais semblent inaccessibles (volontairement peut-être) à nos dirigeants plus aptes au totalitarisme qu’à une arithmétique élémentaire.
Mais peut-être y a-t-il des choses derrière les choses?

Répondre
daniel Cointrel 16 septembre 2020 - 10 h 09 min

Bravo !!!.. et merci à vous. Que cache réellement l’histoire du covid? ….Certainement une mesure de plus pour faire peur aux gens… Par exemple !

Répondre
Jean Pierre 16 septembre 2020 - 9 h 56 min

Les « spécialistes » anti-Raoult sont plus souvent sur les plateaux de télé qu’à soigner les malades !! De plus ont disparu des écrans : 1) le nombre de malades hospitalisés ; 2) le nombre de patients en réanimation !! Sans doute parce qu’ils sont insignifiants !! Mais l’hystérie des médias poussés à l’extrême par des gouvernants irresponsables continue tétaniser une majorité de concitoyens

Répondre
ROUX 16 septembre 2020 - 9 h 51 min

Merci pour votre commentaire très rassurant

Répondre
LE Thi 16 septembre 2020 - 9 h 48 min

Bonjour
Je ne suis pas d’accord avec vos arguments.
Médecin, je vois beaucoup le nombre de patients avec des symptômes (grippaux certes) augmenté, mais vu le résultat des tests, la crise n’est pas finie.
Veuillez ne plus m’envoyer vos lettres
Merci
LE Thi

Répondre
ARIANE 16 septembre 2020 - 9 h 46 min

Bjr, Depuis le début de tout ce vacarme, annoncé par le ( gouvernement) et l’OMS etc…. autour d’une PANDEMIE, n’était en fait qu’un vaste ESSAI DE SOUMISSION DE LA POPULATION… et la planète entière a suivi, PAR PEUR, CES GOUVERNEUX AGISSENT EN REPANDANT LA PEUR, JUSQU’A CE QUE QUELQUES HUMAINS ONT COMPRIS LEURS STRATEGIES, ILS ONT DIT S T O P , et ont été démollis par les (MEDIAS ) VEREUX à la botte des multimilliardaires . ET ensuite ILS IMPOSENT DES DECRETS, EN CONTOURNANT LA LOI, ET ENCORE ET ENCORE, POUR DE PLUS EN PLUS REDUIRE LA LIBERTE DE L’HUMANITE, JUSQU’A IMPOSER UN VACCIN MANIPULE, PLUS DE LIBERTE, CONTROLES GRACE A LA 5G. BONJOUR LE NOUVEL ORDRE MONDIAL. MERCI QUI? : ROTHCHILD, BILDERBERG, ROCKEFELLER, SOROS, ETC…….ET SURTOUT KILL GATES. !

Répondre
DEVAUX 16 septembre 2020 - 12 h 11 min

@Ariane : n’oubliez jamais qu’en France – à ma connaissance – VOUS restez libre de vos décisions et choix. Les milliardaires et les politiques sont libres de leurs actions, vous restez libre de ne pas les suivre…
Ils vous agacent, vivez votre vie et pas celle qu’ils vous proposent et laissez les vivre la leur !

Répondre
Patrick 16 septembre 2020 - 14 h 26 min

Un tissu de conneries issues directement des complotistes qui pullulent sur internet !

Répondre
PHILIP 16 septembre 2020 - 9 h 46 min

J’ai été obligé de faire le test OBLIGATOIRE avant une opération et j’ai été obligé d’attendre 2 heures (alors que j’avais pris tendez vous) au milieu de 50 personnes, là j’ai pris le risque de contracter le virus.

Répondre
Dichos 16 septembre 2020 - 9 h 37 min

Bonjour, je suis assez d’accord avec vos arguments mais il est toujours plus facile d’être dans la peau de »l’opposant »que dans celle du décideur qui engage l’avenir du pays. Même improbable une seconde vague aussi intense que celle de mars avril serait catastrophique pour notre économie et si les autorités émettent un langage rassurant ils n’auront pas à le répéter deux fois pour que la population écarte le coronavirus de ses préoccupations et abandonne tout geste barrière.

Répondre
Lejeunepat 16 septembre 2020 - 9 h 30 min

Bonjour,

Merci pour vos communications éclairantes.

J’espère que les français auront compris que le n° d’infections lié au nombre de tests effectués + les fausses infections n’est pas le chiffre à regarder, mais bien ceux des admissions et de la mortalité, idéalement par tranche d’âge.

Je réside en IDF et ai été longuement malade du COVID-19 : alité mi-mars à mi-avril, je reste fatigué ce jour.
J’ai fait une sérologie qui est négative comme beaucoup : donc à priori pas d’anticorps.
Je ne comprend pas votre argument n°4 sur l’immunité collective qui serait déjà en place :
Si on est beaucoup de personnes à être tombées malades, toujours fragilisées, sans anticorps, comment tend t’on vers l’immunité collective qui dépend de la présence d’anticorps?
Je suis juste très fragilisé et ai peur être facilement raflé par une 2nde passe du virus si mes enfants le ramènent de l’école où des cas ont déjà été identifiés dans d’autres classes.
–> je me repose au maximum et continue prendre de la vitamine D et des aliments riches en Omega 3, mais sent bien rester faible.

Ce ne sont pas les anticorps (pas du tout répandus statistiquement dans la population) qui font qu’on a une immunité collective?

Répondre
Raymonde Babin 16 septembre 2020 - 9 h 27 min

Pourquoi cet hystérie autour du Covid ? Mais pour des raisons politiques et financières…….tout le reste n.est que blabla …
Et parceque la population française est lâche. ..un bon terreau pour tous les abus..

Répondre
DARRIEUS 16 septembre 2020 - 8 h 37 min

Foutaise votre lettre.
Arrêtez de défendre Raoult cet imposteur
Je me désabonne de votre lettre et je ne pensais vraiment pas que vous pouviez autant jongler sur le populisme et le complotisme

Répondre
Poirier Marie-Hélène 16 septembre 2020 - 8 h 32 min

On aimerait vous croire, mais comment interprétez-vous la situation d’autres pays : pour la seule journée du 15 septembre :
– Espagne : 156 décès COVID
– USA : 475 décès COVID
– Inde : 1.054 décès COVID
– Israël : reconfinement général
Etc….

Répondre
Tassel 16 septembre 2020 - 8 h 32 min

Paroles irresponsables ! Et cherchent le fric ! Je me désabonne !

Répondre
Gerand 16 septembre 2020 - 8 h 21 min

Il n,y a pas d’enquêtes sérieuses sur ces informations fausses ???

Répondre
Albert 16 septembre 2020 - 8 h 11 min

Merci pour ces vérités et ce raisonnement éclairé !

Répondre
Alex 16 septembre 2020 - 8 h 09 min

Je ne partage pas votre avis. Sans vouloir alimenter une psychose, la prudence reste de rigueur. Savez-vous combien de personnes ont dds conséquences graves suite au COVID.
Même si les plus jeunes sont davantage asymptomatique il faut penser aux personnes âgées et à celles qui sont fragiles par ailleurs.
Je n’etais personnellement pas d’accord avec ce confinement qui nous a privé de nous ressourcer dans la nature. Mais je ne suis pas d’accord non plus avec les anti tout.
Voilà mon avis.

Répondre
Ducailar 16 septembre 2020 - 7 h 59 min

je ne partage pas votre optimisme. Le nombre de personnes hospitalisées et en réanimation a beaucoup augmenté. Non seulement en PACA mais aussi en Aquitaine. Plusieurs services disent être à la limite de la saturation. Au mois d’Août il y avait également beaucoup de commentaires optimistes disant que si le nombre de personnes contaminées augmentaient il n’y avait aucune tension en réanimation. maintenant la tension dans ces services se fait sentir. Fin Février le nombre de personnes en réanimation était également faible avant d’exploser 3 semaines plus tard. C’est tout à fait logique. Pendant l’été beaucoup (surtout chez les jeunes) se sont relâchés. Chez ces personnes il y a eu peu de cas graves. Maintenant ces personnes contaminent les plus vulnérables. D’où les arrivées en réanimation.
La grosse différence entre la France et la Suède est que les Suédois sont beaucoup plus responsables et ont plus de sens civique que nous. Ils ont vu lors de la 1ere vague que les personnes âgées avaient été très atteintes. Cela s’est traduit pas un taux de mortalité très élevé. Ils font donc le maximum pour protéger ces personnes. Ils respectent également beaucoup plus que nous les gestes de distanciation. L’Allemagne est un exemple de réussite à contenir l’épidémie: tests avec des résultats rapides, traçage, port du masque (voir l’exemple de la ville d’Iéna qui lors de la 1ere vage a imposé le port du masque et a ainsi cassé la contamination).
Je comprends tout à fait que les gens ont envie de liberté et que porter le masque peut gêner. Il en est exactement de même avec la limitation de vitesse. Certains ont envie de se lâcher et de rouler aussi vite qu’ils le peuvent. Le problème est que s’ils sont libres de risquer leur vie ils risquent aussi de tuer d’autres personnes.
Je pense que le port du masque en espace clos et dans les lieux où la proximité est forte est une mesure acceptable et de bon sens.
Dans les bars il suffit d’éviter de transformer les bars en discothèques avec des tas de personnes debout, les unes contre les autres, qui risquent de contaminer toute la salle. Si une minorité de personnes est inconsciente ou égoïste, on en arrive a des mesures autoritaires comme toujours malheureusement

Répondre
Mahieu 16 septembre 2020 - 16 h 23 min

Je suis allé au urgence pour mon doigt qui c est arrachè j’ étais 8 h a attendre pour 5 minutes croyait moi ou non je n’ ai pas vu des personnes atteint du virus vous croyez ça que les médias disent allez par vous même et vous verrez surtout mettre un masque

Répondre

Laissez un commentaire