Le PLUS important : se déconfiner le cerveau

La France a peur.

Les Français ont peur.

Et quand on a peur, on peut faire n’importe quoi.

Comme de renoncer à nos libertés les plus précieuses, en un claquement de doigts.

Récemment, le Professeur de médecine Christian Peronne s’est ému du flicage généralisé des médecins :

« La France est en train de dérailler. En Allemagne, les médecins sont libres. Ici, tout est fliqué. C’est infernal, j’ai l’impression de vivre sous une dictature ».

J’ai déjà parlé de l’absurdité d’interdire aux médecins de prescrire le traitement du Pr Raoult.

Mais cette « dictature » nous concerne tous

Même les Allemands jugent que le confinement français est « autoritaire »[11], c’est dire !

Bien sûr, je comprends qu’en pleine épidémie, il soit légitime de prendre certaines mesures :

  • Comme d’éviter les regroupements de dizaines de personnes ;
  • Ou même de fermer les endroits confinés comme les bars, restaurants ou cinémas.

Mais le confinement strict et policier qu’on a subi en France n’a strictement aucun sens.

Pendant des semaines, les policiers français ont traqué ceux qui voulaient simplement prendre l’air, ou se reconnecter avec la nature :

Une image contenant extérieur, personne, homme, photo

Description générée automatiquement

Alors que les hélicoptères coûtent un « pognon de dingue » (comme dirait Emmanuel Macron), sans compter leur impact écologique…

…et surtout, cela ne sert strictement à RIEN.

Une étude scientifique a montré que 99,5 % des transmissions du virus se font à l’intérieur, donc presque jamais en extérieur[2] !

Au contraire, sortir de chez soi permet de renforcer son système immunitaire, par l’activité physique et la prise de soleil (vitamine D).

Ce qui s’est passé en France est grave, et il est temps de le dénoncer.

Écoutez ce témoignage lu sur Internet : « Je viens donc d’avoir confirmation du fait que je n’aurai qu’un quart d’heure mercredi pour dire adieu et rendre hommage à mon père devant son cercueil. Le temps qu’il soit acheminé du corbillard au crématorium ».

Dites-moi : à quoi peuvent servir des règles aussi rigides et violentes ?

Autre témoignage : « Mon père a été placé en garde à vue pour défaut d’attestation. Il a 74 ans. Il se trouvait sur le trottoir au pied de son immeuble ».

Dans l’Hérault, un habitant a été verbalisé de 135 euros… parce qu’il a eu le malheur de sortir acheter du pain : il avait bien son attestation, mais il lui a été reproché de n’acheter que du pain et rien d’autre ![3]

Une femme de 73 ans a été verbalisée pour être venue saluer, par la fenêtre fermée, son mari résidant en Ehpad[4] !

Encore plus terrifiant : voyez ce qui est arrivé au pauvre Patrice Dupas, qui voulait faire ses adieux à son père, mourant en Ehpad.

Les gendarmes ont jugé son déplacement « non valable » et l’ont obligé à faire demi-tour et rentrer chez lui, après avoir parcouru 300 kilomètres[5] !

La suite a été donnée par le journal La Dépêche :

« Son père est mort ce mercredi matin. Patrice Dupas est revenu à l’île de Ré, cette fois pour visiter la chambre funéraire. Avec une attestation de décès, celui-ci a rencontré moins de problèmes. »

Pourquoi je vous parle de cela maintenant, au moment où le déconfinement va commencer ?

Pour une raison simple : je crains que beaucoup de Français ne restent confinés du cerveau.

La propagande médiatique et la psychose généralisée vont laisser des traces.

Et les abus et le flicage risquent de continuer après le 11 mai, sous d’autres formes.

Les autorités ont instillé la peur, et la peur justifie les pires abus.

N’ayez pas peur !

Je lis avec tristesse que la majorité des Français sont inquiets face au déconfinement qui arrive.

Pire : j’observe avec sidération, autour de moi des jeunes de 30 ans, en pleine santé, qui ont peur du coronavirus.

C’est totalement démentiel.

Ces jeunes ont 10 fois plus de risques de mourir en prenant leur voiture (d’un accident) qu’en prenant le métro bondé !

Bien sûr, il est vrai que ce coronavirus peut faire de graves dégâts chez les plus de 75 ans ayant de l’hypertension, du diabète ou d’autres maladies chroniques.

Mais chez les moins de 50 ans (avec ou sans maladie chronique), ce virus est statistiquement moins dangereux que la grippe.

Si vous en doutez, voici les chiffres, par âge, des décès (en Suisse, mais c’est la même chose partout) : 

Une image contenant capture d’écran

Description générée automatiquement

Il est donc totalement irrationnel pour des adultes de 30, 40 ou 50 ans d’avoir peur pour eux-mêmes… y compris s’ils ne sont pas en bonne santé !

Même les personnes âgées de 80 ou 90 ans sans pathologie chronique ne risquent pas de mourir plus que d’habitude.

Je rappelle les chiffres : 98 à 99 % des personnes décédées avaient au moins une maladie chronique !

Et pourtant, la peur est palpable, un peu partout.

Plus de la moitié des Français sont même opposés à un retour à l’école !

C’est stupéfiant, quand on sait que :

  • Les enfants sont encore plus protégés du virus que les 20 à 60 ans : là où la grippe fauche chaque année des dizaines d’enfants en France (sur le seul mois de novembre dernier, la grippe tué 6 enfants de moins de moins de 15 ans[6]), le coronavirus n’en a tué aucun 
  • Les enfants sont rarement infectés par le coronavirus… et transmettent encore plus rarement le virus aux adultes !

Une revue d’études scientifiques n’a pas réussi à trouver un seul cas de transmission du virus d’un enfant à un adulte[7] !!

Je peux comprendre que, dans le doute, au début de l’épidémie, on ait pu décider de fermer les écoles.

Mais aujourd’hui, il est totalement injustifié de ne pas les ré-ouvrir, en prenant les précautions qui s’imposent.

Mais les Français ont peur, et semblent prêts à tout pour apaiser leur angoisse.

On dirait que les Français sont prêts à s’arrêter de vivre pour ne plus prendre le moins risque.

Mais c’est le meilleur moyen de provoquer des catastrophes !

Vivre, c’est prendre des risques

Prenez le témoignage poignant, sur France 2, de cette dame de 97 ans[8] :

« Je suis enfermée, ce n’est pas une vie, dit-elle en pleurant. Je ne peux même pas aller chez ma voisine. On ne peut même pas discuter. Toute la journée je reste enfermée là-dedans. »

Elle ne se nourrit presque plus, car elle estime que cette vie ne vaut pas d’être vécue.

En ce moment, cette femme a plus de risques de mourir de solitude que de mourir du coronavirus.

Le philosophe André Comte-Sponville s’est insurgé récemment contre cette psychose collective[9] :

« J’ai été très frappé par cette espèce d’affolement collectif qui a saisi les médias d’abord, mais aussi la population, comme si tout d’un coup, on découvrait que nous sommes mortels.

On assiste à un renversement complet par rapport à au moins vingt-cinq siècles de civilisation où l’on considérait que la santé n’était qu’un moyen, alors certes particulièrement précieux, mais un moyen pour atteindre ce but suprême qu’est le bonheur »

Et il conclut : « Ne pas attraper le Covid-19 n’est pas un but suffisant dans l’existence ».

Certes, il était justifié de prendre des mesures fortes pour éviter que le système médical n’explose.

Et ça y est, on a réussi : l’hôpital a tenu le choc.

On devrait donc retrouver notre liberté.

Mais le problème est qu’on a changé d’objectif, insidieusement.

Désormais, on dirait que le but est d’éviter totalement la moindre contamination !

Mais cela va trop loin : c’est comme si on interdisait la voiture sous prétexte que 3 000 personnes en meurent chaque année (sans compter tous ceux qui finissent handicapés) !

Le risque zéro n’existe pas : la clé est de trouver un équilibre !

Mais on dirait que personne ne veut entendre cela, aujourd’hui.

Les autorités et les médias ont réussi à laver le cerveau des Français.

Comment ?

En nous plaçant dans en état de STRESS INTENSE, comme les rats du Pr Henri Laborit :

Le confinement : la mise en cage psychologique des Français

Vous connaissez peut-être les expériences du Pr Laborit, racontées dans le film d’Alain Resnais, Mon oncle d’Amérique.

On place un rat en cage. Le sol est électrifié. Régulièrement, une sirène annonce un choc électrique imminent.

Si le rat a la possibilité d’agir (passer dans la cage d’à côté), tout va bien.

Mais s’il est condamné à subir le choc, sans rien pouvoir faire, il finit par dépérir, en quelques jours.

Le Pr Laborit a appelé cela « l’inhibition de l’action » : quand on vous place dans un état de psychose où vous ne pouvez rien faire pour vous défendre, votre état de santé se détériore à toute vitesse.

C’est exactement ce qu’ont fait les autorités : à part vous demander de laver les mains, leur seule solution était le confinement, c’est à dire l’inhibition de l’action.

Mais comme l’a montré le Pr Laborit, c’est le meilleur moyen de détruire votre système immunitaire, et vous rendre vulnérable aux infections !

Voici ce que qu’on aurait dû vous dire :

Votre corps est votre meilleure arme contre les risques d’infection, c’est le moment d’en prendre le plus grand soin !

Il existe une multitude de choses à faire pour réduire votre risque de complications, prenez des bonnes habitudes, comme de manger moins sucré, faire davantage d’activité physique, se promener au soleil en pleine nature, avaler de la vitamine D ou faire le plein de zinc.

Plutôt que de nous tétaniser, à notre domicile, il aurait fallu parler de tout ce qu’on peut faire, par nous même, pour favoriser nos propres défenses immunitaires !

Pour les malades confirmés du Covid-19, c’était encore pire.

Dès la mi-mars, on savait qu’il existait un traitement prometteur et peu risqué, celui du Pr Raoult, avec 50 ans de recul sur ses effets indésirables éventuels.

Mais on a interdit aux médecins de prescrire un traitement ayant une chance de guérir les malades.

Les patients étaient condamnés à rester dans l’inhibition de l’action : ils devaient attendre de voir s’ils allaient se retrouver à l’hôpital, en détresse respiratoire.

Heureusement, vous qui lisez ma lettre, vous aviez énormément de capacités d’action, avec la quercétine, la propolis, les huiles essentielles, etc.

Mais la plupart des Français ont pensé qu’il n’y avait « rien à faire ». Qu’il n’y avait aucun traitement.

Les solutions naturelles étaient présentées dans les médias comme de « fausses promesses ».

« Il ne faut surtout pas donner de faux espoirs aux gens », disent-ils…

…ce qui est doublement absurde : non seulement ces traitements naturels ont de bonnes chances de marcher, ne serait-ce que partiellement… mais on sait depuis des lustres que l’espoir fait vivre, au sens propre du terme, grâce au fameux effet placebo !

C’est l’autre grande leçon des expériences du Pr Laborit.

Car il a fait une troisième expérience avec ses rats : il a mis deux rats dans la cage soumise aux électrochocs.

Au moment où la sirène retentissait, les deux rats se jetaient dessus.

Cela ne changeait rien à leur situation, mais au moins, ils agissaient.

Résultat ? Au bout de quelques jours, ils étaient toujours en très bonne santé !

Henri Laborit en a conclu que le simple fait d’agir a une action positive pour la santé.

Et c’est certainement vrai.

Mais on peut tirer une deuxième conclusion de cette expérience : il est crucial de ne pas vivre un traumatisme tout seul.

C’est aussi le fait de vivre cette épreuve à deux – plutôt que tout seul – qui a maintenu les rats en bonne santé.

De fait, on sait que la solitude est extrêmement délétère pour la santé des êtres humains.

En temps « normal », elle est la cause directe de morts prématurées[10], du déclin cognitif[11], et de crises cardiaques[12].

Alors vous pouvez imaginer les dégâts de la solitude en cette période anxiogène !

Pensez-à tous ceux qui étaient confinés seuls, chez eux.

Pensez à nos aînés en Ehpad, confinés dans leur chambre, seuls toute la journée.

Condamnés à écouter la radio ou regarder la télé, avec des informations anxiogènes en permanence :

« Annoncer tous les matins le nombre de morts sans les mettre en perspective (par rapport à la moyenne habituelle des morts, leur âge, la comorbidité dont ils souffraient, etc.), consacrer des journaux entiers à la pandémie ne peut qu’ébranler même les têtes les mieux faites…

Imaginez que chaque matin on égrène le nombre de morts en France toutes causes confondues et qu’on y consacre l’ensemble des journaux : qui oserait encore tout simplement vivre ? » (Jean Quatremer)[13]

Les dégâts psychologiques et sanitaires de cette période sont incalculables.

Voilà pourquoi on ne devrait pas être « inquiet » de déconfiner, mais plutôt s’en réjouir !

Il est urgent de déconfiner les Français ET de déconfiner leur cerveau.

Transmettez cette lettre autour de vous.

Il est temps de retrouver notre liberté, et reprendre le contrôle sur notre vie.

Bonne santé,

Xavier Bazin

Sources

[1] https://taz.de/Coronavirus-in-Frankreich/!5679530/

[2] https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.04.20053058v1

[3] https://www.francebleu.fr/coronavirus-il-prend-une-amende-parce-qu-il-est-alle-acheter-du-pain

[4] https://www.bfmtv.com/une-septuagenaire-verbalisee-devant-un-ehpad-ou-elle-venait-saluer-son-mari

[5] https://www.ladepeche.fr/coronavirus-oblige-de-faire-demi-tour-alors-quil-allait-dire-adieu-a-son-pere

[6] https://sante.lefigaro.fr/epidemie-de-grippe-34-deces-en-france-la-vaccination-toujours-possible/

[7] https://dontforgetthebubbles.com/wp-content/uploads/2020/04/COVID-data-top-10.pdf

[8] https://www.voltage.fr/je-suis-enfermee-ce-n-est-pas-une-vie-96-ans-livre-un-temoignage-bouleversant

[9] https://www.franceinter.fr/le-coup-de-gueule-du-philosophe-sur-l-apres-confinement

[10] http://journals.plos.org/plosmedicine/article?id=10.1371/journal.pmed.1000316

[11] http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2424091/

[12] http://jech.bmj.com/content/early/2014/07/23/jech-2014-204009

[13] http://bruxelles.blogs.liberation.fr/2020/04/30/confinement-le-debat-interdit/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

74 réponses à « Le PLUS important : se déconfiner le cerveau »

  1. GARABOUX says:

    diriger un pays à l’émotion, c’est tout le contraire de l’attitude d’un chef.
    Le monde a connu toujours des épidémies qui ne l’ont pas empêché de vivre.
    L’émotion a fait que nous sommes paralysés par décision politique. Soixante millions de personnes obéissent docilement aux injonctions de ses représentants qui les dictent à l’émotion. La sagesse ne consistait-elle pas à maintenir l’activité du pays? cette activité aurait pu être ralentie par les défections des malades atteints.
    dans l’avenir, le pays sera-t-il confiné pour un oui, pour un non? Chacun devra-t-il se soigner en suivant les ordres politiques, en contradiction avec les habitudes familiales, régionales et traditionnelles?
    Quel triste monde nouveau on nous promet !

  2. POUSSON Martine says:

    Bonjour Mr Bazin,
    Bravo.
    J’ ajouterai quelques pensées, le bonheur absolu
    éventuel d’ être Président quand plus aucun gilet jaune ni un retraité ne descend dans la rue, … la
    tranquilité d’ un gouvernement !.
    Disons que si nous avions eu plus de 5000 lits de
    de réanimations et des masques,… le confinement
    aurait peut-être été moins strict.
    J’ ai tout lu, votre lettre et la soixante dizaine de
    réponses qu’ on vous a faite.
    J’ ai vécu moi-même ce confinement très durement, vivant seule loin de proches ou famille,
    même si je conçois qu’ il faut bien limiter les risques.
    Mais c’ est vrai que la peur, l’ illogisme, et tout le
    reste sont un sapeur de moral souvent, que l’ on croirait que toutes les têtes  » décideurs  » ont oublié que notre Âme à tous, a besoin d’ un peu de  » fantaisie « perdue, comme nourriture. Car que reste-t-il bientôt qui nous fasse rire, dans tout ce qu’ on voit et entend ??.
    Bonne continuation Dc Bazin.

  3. Plumelle says:

    tout ceci est très vrai ! on infantilise les Français et plus rien ne semble les faire réagir devant toutes les inepties que nos « élites »(!!!) ont voulu nous faire « avaler » .
    ne sommes nous donc pas capables de juger et d’agir? merci pour cette mise au point sensée.

  4. Docteur Xavier

    100% D’ACCORD AVEC VOUS

    LA FRANCE EST UN PUTAIN DE PAYS « NATIONAL » SOCIALISTE

    un lent chemin d’enlisement dans la médiocrité et jalousie

    ca ne date pas d’hier dans ce pays coupeur des têtes qui dépassent

    Grégoire, parti de France en 2009, résident madrilène, un pays qui semble aussi choisir la voie socialiste et castratrice des libertés…ca fait smart en Europe

  5. daligaultcorynne says:

    OUI, la FRANCE et notre gouvernement  » sont en pleines divagations » pourtant dans ma famille quelqu’un est mort du Coronavirus!!
    Mais l’incohérence de soi disant  » de gens érudits » vivant sans doute au dessus d’un nid de coucou est incompréhensible! !!
    Pendant ce temps là des cancéreux, des milliers de gens, ne se font plus soigner!!
    plus de place, même pour des IRM, je ne peux plus me faire soigner correctement!!!
    L’effet d’une bombe atomique!
    espérons que le 11 MAI, ne devienne pas une catastrophe ou le  » confinement  » ne soit pas synonyme  » Les DIEU me sont tombés sur la tête « 

  6. MARIE Christophe says:

    Bonjour monsieur Bazin,
    Voilà un excellent article de votre part qui devrait être lu par tous… Une seule objection : le retour des enfants à l’école. Je ne sais pas ce que vaut l’ information suivante, mais on doit au moins en prendre connaissance.
    Dès le 11 mai les chefs d’établissement scolaires seraient enjoints par le gouvernement à faire dépister les élèves et ceci sans en informer les parents. Les tests ne sont pas fiables, les concepteurs le disent eux-mêmes. Cela donnerait mandat à des « Brigades Sanitaires » de la sécu pour venir dépister – sans leur consentement – la famille et les contacts de l’enfant. Cela peut entrainer pour eux un nouveau confinement et une obligation vaccinale dans l’avenir, avec un « vaccin » sujet à caution.
    Par ailleurs de plus en plus de médecins dénoncent sur internet des directives du gouvernement qui s’apparentent à la même stratégie.
    Il faut refuser le dépistage pour ses enfants et pour soi-même (et informer tous les gens que l’on connait), car c’est la porte ouverte à tous les abus…

  7. Daniel SAVIGNY says:

    Tout est dit, et bien dit ! Merci pour ce résumé clair de l’opinion d’une partie de la population !

  8. Laur says:

    Merci pour l’article

  9. Baradat says:

    Au lieu de vouloir à tout pris contrôler la distance parcourue pour pouvoir aller d’un endroit à l’autre, Ils auraient dû contrôler au début leur relation avec la Chine.
    Nous avons eu en janvier l’information que des docteurs lanceurs d’alertes se seraient fait mettre en prison. Un d’entre eux est mort du COVID19

  10. Tout en appréciant la ligne générale de cet article, certaines affirmations ne semblent pas prouvées et devraient être nuancées :
    1) « Chez les moins de 50 ans, ce virus est moins dangereux que la grippe (…) Même les personnes âgées de 80 ou 90 ans sans pathologie chronique ne risquent pas de mourir plus que d’habitude. Je rappelle les chiffres : 98 à 99 % des personnes décédées avaient au moins une maladie chronique » !

    Je ne trouve pas la source de ces affirmations et la question déborde d’ailleurs celle des décès : il y a tous ceux qui sont guéris, mais dans quel état et après combien de semaines de soins intensifs !

    2) « Une revue d’études scientifiques n’a pas réussi à trouver un seul cas de transmission du virus d’un enfant à un adulte [7) ». L’étude citée est infiniment plus nuancée et conclut plutôt à une probabilité de MOINDRE transmission qui est encore à étudier.

    Je crains que certains lecteurs s’imaginent qu’ils n’ont plus à prendre de précautions et que toutes ces mesures ne sont que du bluff…

  11. MENGELLE Claude says:

    Certes, vous avez entièrement raison dans vos commentaires.
    Mais ce qui importe aujourd’hui, c’est de savoir comment et pourquoi on en est arrivé là.
    La première conclusion que l’on peut tirer de cette pandémie, est qu’elle aura eu le mérite de mettre en évidence l’état de délabrement de notre société et de son système de santé en particulier. Elle aura ensuite, permis de mesurer le niveau d’incompétence des gens qui dirigent notre pays et ce, depuis des décennies.
    En effet, les économies faites dans le domaine régalien de l’Etat notamment dans la Santé, l’Education et la Sécurité, ont mis en évidence des incapacités criantes dans la gestion de cette crise.
    Bien évidemment, ces faiblesses, bien que dénoncées par les professionnels concernés depuis fort longtemps, sont toujours restées ignorées du monde politique, plus soucieux de dégager des revenus forts juteux dans des affaires pas toujours très cleans, plutôt que de se soucier de l’état de nos services. Partant de là, le manque de moyen flagrant et la lâcheté de nos dirigeants qui ont préféré mentir plutôt que de révéler la situation exacte de nos institutions. Les conflits d’intérêt qui se sont révélés entre certains acteurs de cette comédie. Les contradictions émaillant sans cesse le discours de nos dirigeants, ont eu pour résultat de faire naître un climat de peur au sein de la population qui ne savait plus qui croire et qui écouter.
    En tous cas, cela démontre combien l’Etre humain est insignifiant, malgré son orgueil, sa suffisance, sa prétention,sa Science, ses découvertes, sa technique, sa technologie devant un minuscule virus. Cette situation serait risible si elle n’était aussi grave et préoccupante.

  12. MASCARINO says:

    Bonjour, je lis toujours avec beaucoup d’intérêt vos lettres et vous correspondez bien à ma ligne de pensée. Mais je ne remettrai pas mon petit fils à l’école. Avez vous lu les mesures qui doivent être mise en oeuvre ? C’est pire que la prison on est en train de transmettre la peur des parents à nos enfants, avec la bénédiction des parents (c’est une manipulation machiavélique de nos cervaux) je ne crois pas que se soit une bonne méthode pédagogique sous prétexte des respects des règles sanitaires on impose à nos enfants et à leur enseignants des contraintes qui n’aurons qu’un effet négatif sur la qualité de l’enseignement, une pression colossale sur le corps enseignant et continuer à entretenir la psychose des parents.
    En élargissant notre vision, mettre des mesures drastiques sur tous les corps de métier pour sortir du confinement ne sert que l’intérêt de nos dirigeants, sous prétexte d’urgence sanitaire nous sommes passé dans un régime totalitaire, qui ne vise qu’une chose aller au chaos pour leur permettre de faire ce qui veulent et surtout porter atteinte à nos libertés.
    En ne pas acceptant de mettre mon petit fils à l’école je ne fais que respecter la citation de Gandhi qui a été reprise par Jean Jacques Crèvecoeur dans l’une de ses présentations  » La désobéissance civile devient un droit sacré quand l’état devient hors la loi ou corrompu »
    Cordialement

    1. Brigitte Bouquet says:

      Bonsoir,
      Je suis souvent daccord avec vous, mais la ma petite fille ne retournera pas à l’école.pourquoi ?parce que ca maman son papa et moi-même aussi d’accord avec eux elle en CP ne voulont lui laisser un souvenir de 4 a 5 élèves par classe se laver 10 fois les mains se déplacer de 1 2 mètres c’est impossible la dégoutée de l’école ? Peut-être?
      Après elle le vit très bien et apprend bien à l’école.la les cours sont donnés par sa maîtresse et ensuite ses deux parents la dirige, mais bien sûr ils souhaitent la remettre à l’école et espère bien à la rentrée de septembre.ce n’est pas leur métier.

  13. larrousse says:

    Bonjour,
    Excellent article avec accès à des commentaires .
    C’est parfait.
    Début mars je suis parti pour les plages du Nord pour quelques jours d’évasion et en tant que nouveau retraité .
    Après les tous premiers jours le confinement a commencé .
    La police a donc été chargée de faire son travail de chasse à l’homme et m’a interpellé sur la plage où j’étais dans un moment de contemplation sur cet espace infini baigné par un vent léger et un air iodé bien connu pour ses effets bénéfiques sur notre santé.
    Je n’en croyais pas mes yeux et j’ai échappé de justesse à une lourde amende.
    La ville était déserte et l’application de la loi implacable .
    J’ai dû finir mon séjour à travers les dunes en tentant de me protéger des forces de l’ordre à l’affût.
    Comme cerise sur le gâteau mon retour s’est fait en taxi pour cause d’absence de trains dans toutes les gares intermédiaires.
    Les factures ont donc été très lourdes et particulièrement injustes au vu que ma responsabilité personnelle est nulle dans ce cas précis.
    Du subi rien que du subi et en plus , totalement absurde et inapproprié.
    Les conséquences de ce confinement instauré pour tenter de masquer toutes les insuffisances de notre système de santé massacré depuis des années par des pouvoirs publics défaillants , dénigrés , essorés , politiquement utilisés pour des raisons purement économiques et financières.
    Les conséquences de cette multitude d’erreurs à répétition vont encore accentuer et finir par tuer
    l’ensemble de nos services sociaux qui faisaient notre force et solidarité nationales.
    Dans six mois le bilan risque de dépasser tout ce que nous pouvions imaginer jusqu’ici .
    La France de tous les dangers est maintenant devant nous avec ses conséquences inouïes .
    Courage à toutes et tous
    Espérons qu’il sera suffisant
    Cordialement

  14. Bonjour Mr Bazin,
    merci pour votre article, qui est bienvenu face à l’angoisse qui fait du mal à une partie de nos concitoyens. Il est clair qu’on a exagéré, et le cas de la Hollande et de la Suède fait réfléchir. Cependant, Mr J.J. Crèvecoeur que vous recommandez d’écouter me semble exagérer dans le sens inverse, par ex. en préconisant de ne pas porter de masque. Or, à l’intérieur, cela protège les autres de vos postillons peut-être infectés sans que vous le sachiez ! Il faut plus de nuances, pour ne pas mépriser la TRAGEDIE qui se passe encore dans les hopitaux avec un personnel sur les genoux. Lancer l’idée que tous ces médecins sont des manipulateurs au service du gouvernement, c’est tomber soi-même dans une manipulation des esprits qui encourage des comportements irresponsables pour la société.

  15. heriche says:

    En complément de votre message , je me demande si le confinement du cerveau n’est pas encouragé par la satisfaction de rompre avec une vie qui n’est plus supportable. Depuis 2 mois, même si c’est parfois révélateur d’autres difficultés,beaucoup ont retrouvé le calme.
    Comment retourner à la vie d’avant ?

  16. CHANTAL VAN DEN BORNE says:

    Je suis en total accord avec le contenu de cette lettre. Je suis dans cet état d’esprit depuis le début du confinement mais rencontre beaucoup de désapprobation au sein de ma propre famille et amis. Je trouve cela très désolant mais je reste sur mes idées. Quand on a compris que la mort n’est pas une fin en soi on a moins peur de la mort alors vivons

  17. Marie- Odile KOSS says:

    bonjour, je suis entièrement d’accord avec vous, pour moi, qui habite tout près de la frontière Allemande,je vois bien que l’Allemagne a beaucoup mieux réagie que la France face au virus, et pour moi le confinement mis en place par le gouvernement Français n’ avait pas seulement la raison du virus, mais des raisons politiques depuis longtemps prévues par notre cher gouvernement, et ENFERME les gens chez eux par la peur ce n’est certainement pas une bonne idée. Mmoi depuis le début je n’ai aucune crainte de ce virus, j’ ai plus peur des réprimandes au cas ou j’enfeindrais les règles complètement débiles que le gouvernement à mis en place, de ne pas pouvoir voir sa famille c’est complètement abhérant, et que je me déplace de 100 km ou de 1000, si on se déplace en voiture, je ne vois pas ou est le mal, bien contente de recevoir votre lettre

  18. SAUNIER says:

    La vidéo de JJ.Crèvecoeur est extrêmement édifiante , je la recommande à tous et aussi celle de T.Casasnovas, Silvano Trotti , Tal Schaller et JJ.Crèvecoeur d’hier soir…..

  19. Vincent Basabe says:

    Bravo et merci de vos commentaires.

  20. Patricia Krementzoff says:

    C’est précisément ce genre d’alerte que je trouve totalement infantilisante. Je n’y ai pas trouvé une seule information qui n’ait été donnée par les différents médias. J’ai 70 ans et je n’ai pas besoin qu’on me dise qu’il est bon de prendre l’air, de manger sainement et de me soigner avec des plantes !!! Nous ne devons pas fréquenter les mêmes cercles, car je ne connais personne qui soit paniqué à l’idée du déconfinement. En revanche , c’est vrai, on donne sans arrêt la parole à ceux qui, par pure opposition au gouvernement, parlent d’un déconfinement irresponsable, à marche forcée etc. Il va vous falloir choisir votre camp ! Après ma promenade quotidienne, il me reste du temps , non seulement pour déconfiner mon cerveau, mais aussi pour regarder les journaux télévisés étrangers – c’est très instructif – je vous le conseille pour élargir un peu votre horizon. Je ne supporte plus que des maîtres penseurs tels que vous, nous assènent des banalités en nous prenant pour des idiots, en nous demandant, comme par hasard de les diffuser le plus largement possible !!!!! . J’ai enseigné pendant quarante ans, et j’espère avoir traité mes élèves avec plus de respect en faisant confiance à leur intelligence sans les aligner tous sur ceux qui n’avaient rien compris !!!!

  21. Devilder says:

    Bravo , je suis tout a fait d’accord avec vous. On en a assez de ces médias qui nous font peur. Nous ne sommes plus des bébés, nous sommes responsables, Bien sur il faut qqs règlements, mais chaque année la grippe fait des dégâts chez les âgés. J’ ai 81 ans, en pleine forme et très responsable de ma vie. Bon courage

  22. francois Joly says:

    Je pense que l’auteur lui aussi a peur de ses libertés ultérieures ! Répandre sa peur n’avance à rien et prôner de désobéire est grave. S’arranger sans s’énerver, c’est mieux. Ecrire au supérieur de celui qui se montre inhumain vaut mieux que de vouloir enflammer la population. Une directive mal appliquée n’est pas pour autant mauvaise : il faut faire rectifier son application, sans en appeler à la vindicte publique. Cordialement.

  23. denise leroux says:

    jai beaucoup aimé lire ces information merci

  24. colette leclerc says:

    J’ai hier reçu un email qui a prior est très sérieusement documenté, et qui me dit qu’en 1957 la grippe asiatique a fait 100000 morts en France et plusieurs millions dans le monde, en 1969 la grippe de Hong Kong a fait 31000 morts en France et un million dans le monde, et personne, ni les médias ni le gouvernement de Pompidou n’en on fait des tonnes, les écoles ni les entreprises n’ont pas fermés, les gens n’ont pas été confinés, et un professeur de médecine delamonica qui travaillait comme interne a l’hopital Edouard Herriot de Lyon avec le professeur Jean Motin relate que les gens de 20 30 ou 40 ans arrivaient dans leur service les lévres cyanosées, et mouraient d’une hémorragie plmonaire, et pratiquement personne n’en parlait, alors pourquoi aujourd’hui cette anxiété, ne serait il pas possible de rappeler ces faits aux personnes inquiètes pour les faire relativiser.

  25. Elena Detammaecker says:

    Je sis heureuse de vous lire Dr Basin.
    Je vous soutien de tout mon coeur. Entierement d’accord avec votre analyse et le constat d’absence de libertés a tous le niveaux.
    Je ne souhaite pas en cas de maladie être traiter celon le protocole. Je préfère le traitement personnalisé de mon médecin .
    J’admire que vous vous exprimez librement en acord avec votre expérience et CONCIENCE.

  26. FORGEOT ALAIN says:

    Bonjour Xavier
    Bravo pour l;article ! je fais circuler évidemment !
    J’ai 71 ans et le bonheur de ne prendre aucun médicament(je me soigne par homéopathie depuis plus de 40 ans ) je me prends en charge ! je suis abonné à toutes vos revue et j’ai eu le bonheur de rencontrer un homme d’exception (jean Marie médecin homéopathe avec 3 mois d’avance de rdv qui a quitté l’ordre des médecins pour faire de la méthodologie holoénergétique …il n’était pas contre la médecine mais il en avait « marre de faire le pompier et il voulait faire de la prévention »et il m’a traité pendant 20 ans …avec les énergies et m’
    a montré que le corps et l’esprit ne font qu’un !!!
    alors pour revenir à nos moutons je savais que l’on était MANIPULÉS mais je ne croyais pas à ce point !
    à toutes choses malheur est bon …et je crois …et j’espère surtout ….que nous allons RÉAGIR ! FACE À CES MÉTHODES
    INADMISSIBLES ! IL Y AURA DES COMPTES À RENDRE !
    PORTEZ VOUS BIEN … continuez et encore BRAVO !
    Très cordialement cher Xavier
    Alain (dans l’Aube)

  27. Isabelle says:

    Bonjour,
    Point de vue intéressant. Merci.
    A quand un parallèle documenté entre covid-19 et tabac qui tue plus de 70 000 personnes par an alors qu’en vente libre (mais intéressée de nos gouvernants -taxes )?
    Merci d’avance

  28. Jean Charles Spund says:

    AVOIR TELLEMENT PEUR EST IMBÈCILE
    VIVRE C’EST AUSSI MOURIR

  29. Binot says:

    Il y a les varentsdes commodes et il y a le véranda des français qui entretient la peur et un jour il y aura un vaccin qui ne servira à rien sauf d’enrichir les labos.J’ai 74 ans je ne me suis jamais fait vacciner contre la grippe et je m’emporte très bien beaucoup de français sont comme les moutons lorsque un mouton se jette dans le vide d’autres le suivent. Pauvre France quel gâchis.

  30. Climent says:

    Je suis d’accord avec vous, il y a tant d’illogisme, « pour notre bien »!!! je suis outrée de voir tant d’exemples autour de moi; ce matin, je vais en pépinière, plein air, il faut le masque, le gel et, cerise sur le gâteau, il me faut acheter une plante potagère car ils n’ont pas le droit de vendre des plantes d’ornement qui ne sont pas « de première nécessité!!! un exemple parmi tant d’autre… des aberrations manifestes pour détruire le pays!!

  31. blanche marie zemmour says:

    merci
    tout est bien dit

  32. Chevalley says:

    Monté-Christo, Ben-Hur ont su survivre comme certains rescapés des camps .

  33. Raynal says:

    Je suis complètement en accord avec ce que vous écrivez , il y a pour moi une volonté de nous priver encore de liberté et de nous maintenir dans la peur et la dépendance . C’est affligeant et ce n’est pas le coronavirus qui me fait peur mais toutes ces mesures soit disant pour nous protéger . On nous infantilise et on nous prends vraiment pour des imbéciles.
    J’espère qu’il y aura de plus en p’us De gens qui vont se réveiller !

  34. CAUDAL says:

    bonjour, voulant faire suivre votre courrier, cela me revient chaque fois, je ne peux le transférer, alors qu’à la même adresse , un courrier banal le mail arrive, ? comment expliquer cela ??

  35. FICHEFEUX Jacques says:

    Merci pour ce message très pertinent et detoxifiant !
    Voici un document ancien qui va dans le même sens :
    « La peste était en route vers Damas et croisa la caravane d’un chef dans le désert. Où allez-vous si vite s’enquit le chef ? À Damas, j’ai l’intention d’y prendre mille vies. Et au retour de Damas la peste croisa de nouveau la caravane. Le chef dit c’est cinquante mille vies que vous avez prise et non mille. A non dit la peste j’en ai pris mille, c’est la peur qui a pris le reste. »

    [Les Contes de Canterbury. XIV° ].

  36. Thomassin says:

    merci pour cette lettre de bon sens, continuez…J’ai bientôt 87 ans et je n’ai jamais vu un tel enfumage de cerveau….dictature de l’argent, de big pharma
    et j’en passe….merci.

  37. Catherine Marchand says:

    Bonjour,
    Je participe à des actions telles que « laissons les médecins prescrire » et « n’oublions rien ». Les responsables de la santé se sont enlisés dans leur déni, qui est devenu mensonge, qui est maintenant un bras de fer, en interdisant aux médecins généralistes de prescrire de la chloroquine. Comment va faire le gouvernement pour annoncer un résultat d’ étude sur le chloroquine, si jamais elle voit le jour, en affirmant qu’elle n’est pas efficace et doit être abandonnée en tant que thérapie, alors que tous les jours, les données des résultats en hospitalisation montrent le contraire? Cette question ne porte pas sur le médicament lui-même. Si je tombais malade, je préfèrerais me soigner naturellement. Si mon voisin tombait malade, peut-être préférerait-il bénéficier du duo chloroquine -antibios, avec l’accord de son médecin traitant. Certains médecins se sont partagé des résultats concrets réunis à partir d’observations auprès de leurs malades. Il existe des médicaments allopathiques qui permettent d’éviter l’hospitalisation.
    Le gouvernement cherche-t-il à rassurer. Point du tout et foin du loup!
    Iln’y a qu’une pression citoyenne immense et un mise en justice qui pourra entamer cette ateinte à notre liberté.

  38. Lisa says:

    Cher Monsieur,
    Permettez-moi de vous remercier très chaleureusement, car vous avez écrit, courageusement, avec une grande lucidité, ce que je pensais de ce confinement devenu absurde, INique et INhumain… Totalement… Le totalitarisme nous guette. Prenons garde et vous avez bien raison de nous alerter. Vous êtes une lumière essentielle dans ce monde obscur(antiste).

  39. FOUASSIER says:

    en effet vous avez raison!!! pourtant je prends les précautions nécessaires!!!
    mais je n’ai absolument pas peur d’attraper le covid 19. simplement je pense à ceux qui restent. (mes enfants etc….
    par contre je réside en RESIDENCE SENIORS et la
    obligée de suivre les consignes très stricts!!! agée de bientôt 77 ans avec une maladie auto immune et des coronaires etc… je deviens dingue sans e faire voir.
    Les petites activités ont repris avec d’enormes barrières que je trouve normal, masque obligatoire, mais interdiction de sortir alors ou se les procurer? les pharmacies en auront que mi-mai. Ici le Maire devait en faire distribuer 160.000 exemplaires, nous ne sommes pas 80.000 j’ai trouve ça très bien mais à ce jour par encore arrive à la résidence. donc l’incertitude et solitude vont de paires. malgré qu’il y a pire!!!
    Par contre ou je ne suis pas OK avec vous nous sommes à un mois 1/2 des vacances d’été, je trouve idiot de faire reprendre la scolarité sauf bien sur aux parents qui n’ont personne pour s’occuper de leurs enfants.
    bref!!!! encore merci pour vos informations très très utiles BRAVO!!!!!

  40. marc MELZESSARD says:

    Bonjour,
    moi ce qui m’énerve dans tout ça, c’est cette comparaison, qui plus est mensongère, des scores réalisés par chaque pays
    Les Etats Unis seraient parait-il les plus touchés
    En apparence car :
    La population aux USA est 5 fois plus nombreuse qu’en France
    Mais il n’y a « que » 2,5 fois de décès de plus que chez nous !
    Pour dépasser notre score actuel de 26.000 morts, les USA devraient donc atteindre le score de plus de 130.000 décès, alors qu’ils n’en ont aujourd’hui « que » 66.000
    C’est encore trop, on est d’accord
    Mais laisser croire que la France s’en sort mieux est un vrai mensonge. D’autant qu’on ne sait pas tout
    Au début, c’étaient juste les hopitaux qu’on prenait en compte, ensuite on y a ajouté les Ehpad….et que nous cache-t-on encore aujourd’hui? et demain ?
    CQFD

  41. Emma W says:

    Mr Bazin,  » à partir de quel moment le prisonnier abandonne-t-il son autonomie ? » Bruno Bettelheim Le coeur conscient . R.Laffont.
    Bonne lecture et merci pour vos lettres .

  42. Plée Dominique says:

    Bravo. Bravissimo…. Effectivement, cette situation arrange bien les gouvernements autoritaires et nous vivons sous un régime autoritaire.
    Personnellement, séparé de ma copine qui s’occupe de sa mère de santé précaire, je dessine (ce que je n’avais pas fait depuis l’âge de 12 ans), j’écris des poème que j’estime bons en toute modestie et je me connecte sur les sites des Opéras de New York et Vienne qui mettent des œuvres en vidéo gratuites tous les jours. Ah, Renée Fleming et Cecilia Bartoli dans les Noces de Figaro hier au Met de New York !!!!

  43. Anne Chambaud-Benit says:

    Ca ressemble bien à l’agissement de terroristes …D’ailleurs ,il suffit d’ observer un peu leur visages : presque tous barbus

  44. marcelle billerot says:

    Voilà une réaction saine qui rend à chacun son autonomie et nous rappelle que nous sommes des êtres libres et responsbles. Je ne dirai pas que le but recherché par les « décideurs » est de nous faire peur ,je crois plutôt qu’ils essaient de cacher leur ncompétence à apppréhenter la question clairement, sereinement et surout efficacement. Pour preuve, les discours adaptés à des situations de pénurie et le manque d’anticipation dans tous les domaines. C’est assez triste car ce sont des personnes qui ont fait de longues études ! Qui ont de grandes responsabilités, à la hauteur des choix qu’ils ont faits ! Autre exemple, on s’occupe de la Culture au 50e jour de confinement lorsque les acteurs concernés se manifestent un peu bruyamment. Soyons positifs comme vous nous invitez à le faire. Merci.
    Marcelle.

  45. Annick says:

    Complètement d’accord avec tout ce qui est écrit dans cette lettre et qu’il est bon de lire.
    Oui! Le plus important, se déconfiner le cerveau, ne pas avoir peur des autres, faire confiance à la Vie et à ses propres défenses immunitaires que l’on a su garder dans leur pleine potentialité.

  46. Edy F. says:

    Le français est un être peureux par essence, par définition pourrait-on dire. En temps ordinaire, il a peur de son voisin. Il a peur de quasiment tout. Cette situation extraordinaire a fait remonter chez nombre de gens tout un tas de peurs enfouies, le tout bien entretenu par l’environnement, médiatique et autre. Tout cela est totalement irrationnel mais guère surprenant.
    Quant à la police, allez savoir s’ils n’avaient pas, là aussi, des quotas à respecter ? De nos jours, plus rien ne m’étonne..
    Et quel état ne rêverait pas d’avoir la mainmise totale sur sa population ? En ce moment, ils doivent être dans une jouissance perverse. Sûr qu’ils se sentent utiles, alors même qu’ils sont complètement à côté de la plaque..

  47. BOUTELIER says:

    C’EST TOUT A FAIT CA ! INSTILLER LA PEUR ETAIT BIEN LE BUT RECHERCHE,
    c’est réussi et je suis persuadé que cette peur a aggravé les pathologies de beaucoup de personnes et conduits à de nombreux décès qui ne seront pas comptabilisés. D’ailleurs la majorité des décès du covid est due à un emballement des globules blancs en réaction au stress

  48. Claudine BEDESTROFFER says:

    tout d’abord, merci pour votre message qui redonne espoir .
    Effectivement, bien que dotée d’une nature optimiste, ce confinement qui dure a réussi a atteindre cet optimisme .Agée de 79 ans, je suis mandataire en immobilier sur ma région et j’ai hâte de reprendre cette activité..mais ai-je raison ? Je vais m’entourer de toutes les actions necessaires de sauvegarde pour moi et les personnes que vais rencontrer..mais sera-ce suffisant ??
    mERCI DE L’ATTENTION QUE VOUS ALLEZ PORTER A CE MESSAGE

  49. blestel says:

    Félicitations pour cette excellente analyse

  50. Catherine N says:

    Bravo ! bravo ! bravo !!! Ça fait tellement de bien de lire ce genre de propos ! Je crois qu’il va falloir que vous en remettiez des couches et des couches. Il y a effectivement un gros travail de déconfinement des cerveaux …
    Surtout continuez encore et encore.
    Par ailleurs, j’en profite pour vous transmettre une info qui pourrait peut-être vous intéresser. Cela concerne un chocolat de la marque Oialla qui propose un 100% à partir de fèves de Bolivie provenant de cacaoyers sauvages avec en plus une très belle démarche éthique. C’est bon pour le taux de magnésium 😉 Pour le goûter c’est par ici :
    http://www.tentationnel.fr
    Très belle continuation
    Catherine

  51. Dust says:

    Où est ce que j’ai mis mon flingue ??????????

    Faire des trucs interdits et nécessaires à mon bonheur…
    Je suis à la montagne quasiment tous les jours, rien ne peut me l’empêcher

    <3

  52. gilbert garnier says:

    je suis tout a fait d’accord avec vous ,le gouvernement et les média pourrons t’ils ce regarder dans une glace ,après avoir mis la peur
    dans les esprits ,et c’est haute autorité ,ne pas laissé donner de la chloroquine par les médecins pour faire guérir les malades ,il vaut mieux les laisser MOURIR, mais par contre l’armé, en a en stock ou
    est l’absurde , j’espère qu’il y auras des comptes à rendre de les plus brefs délais.

  53. JANINE MARECHALLE says:

    Bonjour
    je suis très étonnée des exemples que vous fournissez. J’habite Paris, je sors une heure par jour, comme cela est autorisé, depuis 52 jours , ce qui correspond à 208 quarts d’heure de soleil que vous conseillez. Je n’ai été contrôlée qu’une seule fois. Place de la Nation et Cours de Vincennes des enfants jouent , leurs parents discutent entre eux et personne pour mettre fin à ces rapprochements! nous ne vivons pas tous la même chose. Personnellement j’aimerais que tous les pays sous dictature vivent aussi librement que nous!

  54. HOMS says:

    vous avez parfaitement raison – OUI ON NOUS TUE pour de l’argent.
    J’ai 83 ans et je suis au point que vous décrivez. Moi si active je ne fais plus rien que le strict.
    Il faut arrêter ça , et VITE . et aller voir , comme TRUMP du côté de la Chine et Whuan : ils nous envoient encore le microbe. pour être les Maîtres du MONDE
    FAITES VITE QUELQUE CHOSE avant le 11 MAI, ce jour sera le CHAOS !

  55. SOKE Valentino says:

    Bonjour,
    Je trouve vos propos un peu trop exagéré. Si l’Etat n’avait pas fait vous serez le premier à protester, c’est typiquement français.

  56. wiseglow says:

    Merci pour votre analyse brillante et juste. Ce que nous observons, est la mise en place de la stratégie du choc comme décrite par Noémie Klein. Si l’on veut comprendre ce qui se passe, il faut relire son livre!
    Les populations sous le choc et pris de peur, acceptent tout, même la perte de la liberté. Le scénario qui se déroule en ce moment a été imaginé dans le report de la Rockefeller Foundation en 2010, dans le chapitre « LOCK STEP » (le confinement). http://www.nommeraadio.ee/meedia/pdf/RRS/Rockefeller%20Foundation.pdf. Et pour conclure, cette « pandémie » permet d’installer une élite « scientifique », prévue par Aldous Huxley qui annonçait il y a 60 ans la « dictature des technocrates »…:https://www.youtube.com/watch?v=alasBxZsb40

  57. Joël Gendreau says:

    J’aurais aimé un lien, un N°! pour le tableau  » les chiffres, par âge, des décès (en Suisse,… » et connaitre la référence.
    Ceci étant Merci pour les i nfos.
    Joël

    1. Samuel says:

      Bonjour,
      pour ceux qui veulent les chiffres en Suisse, les voici (site officiel de radio tv suisse):
      https://www.rts.ch/info/suisse/11137312-le-coronavirus-en-chiffres-et-en-cartes.html

      la répartition par âge est sans équivoque et laisse perplexe sur la peur qu’ont diffusé les médias et les responsables politiques. Le seul ojectif valable a été d’éviter un débordement des services médicaux dans les hôpitaux.
      Cependant la peur d’attraper le virus a causé bien d’autres tords (complications, amputations et autres), car les gens ont peur de se rendre à l’hopital pour eux ou leurs enfants de peur d’attraper le virus qui aurait été pour beaucoup inoffensif (ou qui l’ont peut-être déjà eu sans s’en rendre compte).

  58. Irma Jean-Claude says:

    Bonjour. Tout à fait d’accord avec votre analyse qui rejoint effectivement celle de J.-J. Crèvecœur. Un bémol cependant ; vous citez André Comte-Sponville qui a tout de même voté pour E. Macron au deux tours de 2017 et ne semble pas le regretter comme on a pu le constater lors d’une récente intervention sur un plateau télé de la cinquième chaîne. De mon point de vue, cette citation rend incohérent le déroulé de votre texte et c’est bien dommage. Merci pour la globalité de votre travail. Cordialement.

  59. Karen says:

    Merci et encore merci ! Voilà la lettre que j’attendais pour partager avec des gens qui ne voient pas derrière leur peur du virus . Et il y a même un lien pour écouter JJ Crèvecoeur ! Merci !

  60. Bonjour,
    Et merci infiniment pour diffuser ce point de vue réaliste que je partage complètement. J’ai peur qu’à force de nous mettre en retrait des germes que l’on a l’habitude de contracter pour faire réagir notre système immunitaire, on finisse par développer des maladies auto-immunes. Et puis cette volonté de nous distancier à tout prix, c’est complètement inhumain, illogique et cruel. J’ai peur aujourd’hui des décisions politiques, mais je n’ai pas peur de ce virus. Merci de continuer à nous éclairer, gratitude.
    Bien à vous,
    Françoise D

    1. janloran says:

      « …j’ai peur que l’on finisse par contracter des maladies auto-immunes « : N’est- ce pas le sinistre but recherché avec cette enormité des onze vaccins
      obligatoires ? Tous les moyens leur sont bons .
      Il faut avoir le courage et le realisme de le dire :
      « ils » ne sont pas là pour l’interet des Français .

  61. Elise says:

    Merci de votre prise de parole et votre courage
    …je confirme .j ai de mes yeux vu les hélicoptères au dessus des Vosges…
    je ne veux pas de ce monde..ni pour moi ni pour mes enfants….
    .où son passé : liberté egalite fraternité….??je suis ebahie de cette mascarade….
    ..heureusement le peuple s éveillé.
    Merci a tout les lanceurs d alerte….comme vous

  62. Marie says:

    Oui je trouve honteux de verbaliser ou interdire pour acheter pain , voir son père mourant etc……
    Alors que les endroits cruciaux dit les quartiers sensibles, la racaille qui circule et se regroupe, là on a pas le courage de faire quoi que ce soit, faut surtout pas bouger, la honte à la France
    Il faudrait porter plainte c est aussi du racisme alors dans ce cas…….grave la France 🇫🇷 Deux poids deux mesures
    Tout est à revoir dans ce pays…..

  63. Daems Visart says:

    Mais enfin, arrêtez de dramatiser le confinement!! Oh la pauvre, elle ne sait plus aller voir sa voisine!! Trop drôle!! Soyons heureux d’avoir un chez soi. On peut y dormir, manger, jouer, méditer, lire, téléphoner et même certains savent retrouver des amis sur Internet. Quant à Jean-Jacques Crève cœur, je trouve qu’il fait preuve d’indécence lorsqu’il compare ce confinement aux camps de concentration, il faudrait qu’il passe un temps enfermé à Auschwitz ou qu’il prenne la place d’une truie d’un élevage intensif! Quant à la dictature, allez vivre en Chine, ou en Corée du Nord…Il n’y a quand même rien de comparable! Faut pas exagérer..Ceci dit on n’y viendra sans doute un jour à cette dictature, mais tout est de notre faute à chacun! Si les humains n’avaient pas tout empoisonné, tout saccagé sur cette terre, s’ils avaient respecté la nature et toutes les espèces vivantes, nous n’en serions pas là!!!

    1. Ldlc says:

      Merci pour cette lettre intéressante. Ceux qui approuvent le confinement n’ont pas bien compris la teneur de l’événement, invitons les à creuser un peu plus… L’état ne réagit pas avec bon sens et mesure (en interdisant aux gens d’être soigné notamment, a la veille de la réouverture des écoles). L’argument selon lequel nous râlons parce que nous sommes français ne tient pas du tout la route non plus….

  64. Gadré Chantal says:

    Vous condamnez le confinement à la française en citant l’Allemagne. Pourquoi ne pas citer la Grande Bretagne qui a tardé à prendre les bonnes mesures, aujourd’hui ils ont plus de 30000 morts.
    Je trouve vos messages trop souvent alarmistes, négatifs. De même au début de l’épidémie, vous avez comparé ce coronavirus à la grippe saisonnière. J’ai honte aujourd’hui d’avoir transmis votre message à ma famille et amis.
    IL EST PLUS FACIL DE TROUVER DES PROBLEMES AUX SOLUTIONS, QUE DES SOLUTIONS AUX PROBLÈMES

  65. GUILLON says:

    Merci pour cette synthèse! tout est très bien dit !

  66. Gérard Grenard says:

    Bonjour. Je constate que, malhreusement, vous avez parfaitement raison ! nos dirigeants et, il faut bien le dire, certains « spécialistes » de la santé, ont créé un psychose chez les français. A ce jour, une grande majorité des gens subissent et ne sont plus en état de réagir. Maintenant je me pose une question : sans minimiser votre action, j’imagine que sur l’ensemble de la population, nous sommes relativement peu à lire vos articles qui sont plus que pertinents. Comment, selon vous, pourrions-nous dénoncer toutes ces abérrations et infléchir le gouvernement pour qu’il prenne enfin des décisions judicieuses ? J’ai vraiment l’impression d’être revenu à l’école primaire : si tu ne fais pas ce que l’on te dit, tu seras privé de sortie !!!!! Merci encore pour vos parutions. Belle et agréable journée à vous et votre équipe

  67. gabriel colo says:

    Cher Docteur,

    Je m’époumone à dire de même que vous.
    Je considère que ceux qui pensent comme moi sont intelligents… mais vous êtes davantage que moi
    puisque vous êtes allé jusqu’au fond de la question.

  68. Sonia says:

    Je souhaite réagir à votre avis sur le « flicage » policier. Il y a certes eu des comportements excessifs mais qui ont surtout eu lieu selon moi au début du confinement, et dont l’action tout de même d’une minorité !! Ils sont là pour faire suivre des règles et je peux vous dire qu’ils ont dû faire face aux insultes et aussi à la faculté française que plusieurs personnes de croire qu’ils supérieur au bien général et d’avoir, par je ne sais quel pouvoir, le droit à l’exception, le droit de faire ce qu’ils veulent sans contrainte et surtout, de quel droit leur demanderait on des comptes !! Arrêtez d’entretenir la colère, la haine et par certains de vos courriers, la peur!!! C’est mon ressenti depuis un moment ! Les forces de l’ordre ne sont pas exceptionnelles seulement quand ça nous arrange, croyez-moi, ce confinement les a obligés à gérer des situations complexes et moi, je leur lève mon chapeau ! Vos messages sont alarmants !! Informer sans faire paniquer me plairait davantage.

    1. janloran says:

      Est-on obligé , pour appliquer des textes , à à une telle sauvagerie ? Vous souvenez-vous des Gilets Jaunes , gazés , tabassés , mutilés par ceux-là
      meme qu’ils paient avec leurs impots ? Ils ecrasent les gens au sol au risque de les etouffer . Avec leurs
      irruptions armées dans 2 eglises ( le confinement a bon dos ) ils sont sous les ordres des nouveaux
      robespierres , ….. » en marche ! »

      1. M. PAUL says:

        Je suis d’accord avec JJ Crèvecoeur:
        quand il relève que le développement personnel mal compris et impose le positif à tout prix ( ne s’adresse qu’au mental et oublie le coeur): fait des dégâts constatés autour de moi. Je trouve que les vaccins si nombreux imposés en France aux bébés est une mesure globale qui ne peut convenir à la masse…
        pour le vaccin prévu dans quelque temps, il faut voir dans quelles conditions …et son contenu! En revanche,
        Je ne vois pas l’intérêt de dire:  » je ne veux pas porter un masque « !Cela dépend de l’environnement pour appliquer certaines mesures dont parlent les médecins. Est-ce que vous prenez le risque de vous faire contaminer et de propager un virus autour de vous? Et votre grand-mère, votre mère, votre famille? Votre orgueil passe-t-il avant votre bon sens et votre sens des responsabilités?
        Imposer ses limites dans la vie personnelle oui mais pas dans le médical où nous devons nous astreindre à une discipline. Tiens, parlons-en de celle-là! Ne comparons pas immédiatement les chiffres dans les différents pays concernant le nombre de malades et de morts par Corona.
        Pour avoir habité et travaillé dans le grand Sud et autres cultures du Nord, je peux vous affirmer que les Néerlandais, Allemands, Suisses, Autrichiens sont plus disciplinés; Et DONC qu’on peut plus facilement leur faire confiance. Il est des cultures où  » je fais ce que je veux, avec qui je veux et où je veux ».
        Ah! Les Français et les Wallons sont connus pour être de grandes gueules.

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous !

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité