La NOUVELLE liste des 93 médicaments dangereux

La très célèbre Revue Prescrire vient de mettre à jour sa liste des médicaments « plus dangereux qu’utiles ».

J’en ai extrait pour vous les plus répandus – c’est bon à savoir, au cas où vous, ou l’un de vos proches, prendrait ces médicaments !

Évitez à tous prix ces « remèdes » contre le rhume

En ce début de saison hivernale, Prescrire rappelle que la plupart des « décongestionnants » contre le rhume sont des catastrophes.

Il s’agit pourtant des médicaments hyper vendus en pharmacie : Humex, Actifed, Fervex etc.

Voici ce que dit la revue Prescrire :

« Les décongestionnants par voies orale et nasale (l’éphédrine, la naphazoline, l’oxymétazoline, la phényléphrine, la pseudoéphédrine et le tuaminoheptane) exposent à :

des troubles cardiovasculaires graves voire mortels (poussées hypertensives, accidents vasculaires cérébraux, troubles du rythme cardiaque dont fibrillations auriculaires)

et à des colites ischémiques.

Ce sont des effets indésirables disproportionnés pour des médicaments destinés à soulager des troubles bénins et d’évolution rapidement favorable tels que ceux du rhume ».

On ne saurait mieux dire !

J’en profite pour vous rappeler qu’il faut éviter aussi de prendre des médicaments contre la fièvre (paracétamol, aspirine, etc.), en cas de rhume ou d’état grippal.

Je vous l’ai expliqué en détail dans ma dernière lettre : la fièvre est votre meilleure alliée pour guérir plus vite, alors évitez de la faire baisser bêtement !

La folie des anti-inflammatoires pris tous les jours

Les médecins de la Revue Prescrire sont également très sévères contre la plupart des médicaments anti-inflammatoires.

Voici ceux qu’ils déconseillent le plus :

  • « Le célécoxib (Celebrex° ou autre), l’étoricoxib (Arcoxia° ou autre) et le parécoxib (Dynastat°) exposent à un surcroît d’accidents cardiovasculaires (dont thromboses et infarctus du myocarde) et d’effets indésirables cutanés par rapport à d’autres AINS aussi efficaces. »
  • « L’acéclofénac (Cartrex° ou autre) et le diclofénac (Voltarène° ou autre) par voie orale exposent à un surcroît d’effets indésirables cardiovasculaires (dont infarctus du myocarde, insuffisances cardiaques) et de morts d’origine cardiovasculaire par rapport à d’autres AINS aussi efficaces. »

C’est vrai.

Mais je rappelle que cette liste des médecins de Prescrire n’est pas tout à fait à jour.

Ils estiment que l’Ibuprofène est moins risqué que les autres (même s’ils reconnaissent qu’il faut en prendre « à la plus petite dose efficace et pour une durée aussi courte que possible »).

En réalité, TOUS les anti-inflammatoires ont, grosso modo, le même degré de risque, y compris l’Ibuprofène, ce numéro 1 des ventes !

Prenez les résultats de cette grande étude scientifique, publiée en mai 2017 dans le prestigieux British Medical Journal[1].

Dès la première semaine, votre risque d’infarctus :

Augmente de 48 % avec l’Ibuprofène ;

Augmente de 50 % avec le Diclofénac ;

Augmente de 53 % avec le Naproxène ;

Et de 58 % avec le Nofecoxib !

Comme vous le voyez, il n’y en a « pas un pour racheter l’autre » !

Contre les douleurs chroniques (arthrose…), il faut plutôt se tourner vers des remèdes naturels efficaces et sans danger.

Une évidence : les médicaments chimiques contre Alzheimer

Sans surprise, la liste noire de Prescrire contient tous les médicaments existants contre Alzheimer.

Tout le monde est d’accord pour dire qu’ils sont néfastes.

Même la Haute Autorité de Santé a rendu récemment un rapport concluant qu’ils sont inutiles et dangereux[2].

Il s’agit du donépézil (Aricept), de la galantamine (Reminyl), la rivastigmine (Exelon) et de la mémantine (Ebixa)

Comme le résume la revue Prescrire :

« Aucun de ces médicaments n’a d’efficacité démontrée pour ralentir l’évolution vers la dépendance et ils exposent à des effets indésirables graves, parfois mortels. »

Et pourtant, ils ont été prescrits massivement pendant des années.

Aujourd’hui encore, certains neurologues continuent de les donner aux malades – si vous avez un proche malade d’Alzheimer, vérifiez bien son ordonnance !

Beaucoup d’anti-dépresseurs dans la liste

La Revue Prescrire rappelle qu’aucun anti-dépresseur n’est « miraculeux » … mais estime que certains sont plus dangereux que d’autres :

« Plusieurs médicaments autorisés dans la dépression exposent plus que d’autres antidépresseurs à des risques graves, sans avoir une meilleure efficacité que les autres, qui ont en général une efficacité modeste, souvent d’apparition lente »

Parmi les molécules déconseillées par la Revue : l’agomélatine (Valdoxan), la duloxétine (Cymbalta), le citalopram (Seropram) et l’escitalopram (Seroplex), la venlafaxine (Effexor) et la tinaptine (Stablon).

Notez que le Seroplex est l’un des antidépresseurs les plus vendus en France…

De mon côté, vous savez que je préconise d’éviter autant que possible les anti-dépresseurs, quels qu’ils soient !

Il est à mon avis impératif d’essayer d’abord toute la palette des remèdes naturels validés scientifiquement (activité physique, luminothérapie, psychothérapie, phyto-aromathérapie) avant de prendre le risque de modifier la chimie de votre cerveau avec ces médicaments.

Anti-nausées, anti-diarrhées…

Prescrire s’attaque aussi à ces médicaments qui se vendent très bien en pharmacie : les anti-vomitifs et anti-nauséeux :

« La dompéridone (Motilium° ou autre), le dropéridol (Droleptan° ou autre) et la métopimazine (Vogalène°, Vogalib°), des neuroleptiques, exposent à des troubles du rythme cardiaque et des morts subites, effets indésirables disproportionnés par rapport aux symptômes traités et à leur faible efficacité sur les nausées et vomissements, et sur les reflux gastro-oesophagiens pour la dompéridone »

Ils clouent aussi au pilori un « anti-infectieux » intestinal bien connu, l’Ercéfuryl, qui est pourtant encore massivement prescrit, notamment en cas de voyage dans des pays exotiques.

Ce médicament, disent-ils, n’a « aucune efficacité clinique démontrée dans les diarrhées » et il « expose à des effets immunologiques graves » !

Vous voyez le nombre de médicaments inutile et dangereux qu’on nous fait avaler ?

Et ceci n’est qu’un petit échantillon de tous les médicaments cités !

Si vous prenez des médicaments, je vous invite à lire en détail la liste de la Revue Prescrire.

Vous y trouverez aussi des anti-cancéreux, des médicaments pour le cœur, contre le diabète ou pour le poumon.

Cette liste est fiable, à deux problèmes près.

D’abord, il y a un « médicament » qui n’a RIEN A Y FAIRE.

Pourquoi stigmatiser la glucosamine, un produit NATUREL ?

Figurez-vous que, au beau milieu de toutes ces molécules chimiques dangereuses, la revue Prescrire a ajouté de façon incompréhensible…

… une molécule 100 % naturelle, fabriquée par le corps humain…

… et qui s’appelle la glucosamine !

« La glucosamine (Voltaflex° ou autre) expose à des réactions allergiques (angioedèmes, néphropathies interstitielles aiguës) et à des hépatites », dit la Revue Prescrire.

Là, je le dis tout net, Prescrire se moque du monde.

Sur le risque allergique d’abord : il est vrai que la glucosamine est extraite de crustacées, et que les personnes qui y sont allergiques doivent être vigilantes.

Mais il suffit de le savoir… et en plus, une étude clinique récente a montré que les personnes allergiques aux crevettes pouvaient prendre de la glucosamine sans problème[3] !

Quant au risque d’hépatite, il est inexistant : il n’a jamais été prouvé que la glucosamine puisse faire du mal au foie.

Par contre, savez-vous quel médicament est la cause numéro 1 des insuffisances hépatiques aigües dans les pays occidentaux ?

Le paracétamol (Doliprane, Efferalgan) !

Ce n’est pas moi qui le dis, mais un rapport officiel du Ministère de la Santé au Canada[4].

Et pourtant, la Revue Prescrire n’a pas jugé bon d’inscrire le paracétamol sur sa liste…

…alors qu’elle y a placé la glucosamine, un produit sûr quand il est de bonne qualité[5] ! 

L’autre gros problème de cette « liste noire », c’est qu’elle ne contient ni les statines, ni les IPP :

Ils « innocentent » les anti-cholestérol et les anti-acides !

Pour moi, l’oubli le plus grave de la revue Prescrire, c’est celui de deux grandes classes de médicaments : les anti-cholestérols et les anti-acides.

Si vous êtes un fidèle lecteur de ma lettre, vous savez que le cholestérol est innocent dans les maladies cardiaques et que le faire baisser artificiellement est très risqué.

Vous savez aussi que je considère les médicaments anti-acides IPP contre les douleurs d’estomac comme le prochain scandale sanitaire – et il sera énorme.

Et pourtant, aucun de ces médicaments ne figure dans la liste de la revue Prescrire !

Pourquoi ? C’est un peu long à expliquer, mais ceux qui sont intéressés par la question trouveront une explication très convaincante sur le blog du Dr Michel de Lorgeril.

Quoi qu’il en soit, il faut tout de même féliciter Prescrire sur un point.

Si on arrêtait de prescrire et consommer les 93 médicaments de leur liste (sauf la glucosamine !), les patients se porteraient déjà beaucoup, beaucoup mieux !

Alors moi, j’essaie de voir le verre à moitié plein…

…et je félicite cette année encore la revue Prescrire pour cette liste qui fera plus de bien que de mal !

Bonne santé,

Xavier Bazin

Sources

[1] Risk of acute myocardial infarction with NSAIDs in real world use: bayesian meta-analysis of individual patient data, M. Bally et all, The British Medical Journal, mai 2017

[2] https://www.has-sante.fr/medicaments-de-la-maladie-d-alzheimer-la-has-revele-les-resultats-de-sa-reevaluation

[3] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed

[4] http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis

[5] http://ard.bmj.com/content/annrheumdis-2014-206792



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 réponses à « La NOUVELLE liste des 93 médicaments dangereux »

  1. Bruno Peeters says:

    Bonjour,
    Une question.
    Connaissez- vous la plante MORINGA et ces bienfaits?
    Bruno

  2. roger says:

    merci pour toutes ces indications

  3. Carole says:

    Bonjour on m’a perforé l’estomac en 2010 lors d’une gastroscopie du moins 24 h après car le chir refusait de m’écouter lorsque lui disais j’avais trop mal. C’était mes gaz selon lui. Mais lorsque la radio a été faite 24h après pour mon plaisir m a t il dit ce fût 1 cent de panique. Scanners soins intensifs. Bien évidemment comment prouver l’erreur. Mon estomac était fragile d’après eux…mais dans ce cas on est vigilant
    Bref…depuis mon estomac vit 1 calvaire et on.me.bombarde d ipp ogast d anti reflux esoxx one de motilium car mon estomac ne se vidange presque pas. En plus de tout ça depuis des années j’ai une colopathie fonctionnelle et on me bombarde de movicol un laxatif
    A chaque fois je leur demande ce nest pas dangereux ? Mais bien sur que non mme c’est pour votre bien
    Surtout il faudrait retourner voir ce qu’il se passe mais personne n’ose prendre le risque et assumer ce que ce gastro a fait
    Je viens de faire une grosse crise de gastrite
    J’essaie de prendre l ipp à la demande car j’ai lu mes alertes mais comment faire
    Je suis perdue et lire vos lettres est très éclairant mais comment trouver un praticien qui soit dans la même lignée que vous

  4. anizette says:

    Bonjour, depuis toujours il y a des abrutis sur la planete! Je peux vous affirmer que je prends depuis des années de la glucosamine et de la chondroitine et je me porte comme un charme! A suivre!

  5. Madame MIROUX Claude says:

    pour ma polynévrite je prends depuis plusieurs années du CYMBALTA. J’ai moins de douleurs avec cette molécule.

  6. georges hadad says:

    continuez comme çà . surtout ne vous soignez pas ou avec des remèdes qui n’ont fait aucune preuve de leur efficacité rappelons l effet placebo c’est triste de voir a quel point les gens sont crédules et qu on peut leur faire avaler n’importe quoi les remèdes naturels peuvent aussi tuer le cyanure la digitale etc … qd les gens ont 1 pathologie grave ou pas on les voit courir chez leur médecin et ils sont bien contents d être pris en charge n oubliez pas 1 fait très important depuis 1945 l’espérance de vie a augmenté de ……30 ans c est pas aussi grâce a la médecine

  7. Lousteau says:

    Bonjour on ne parle pas des médicaments pour l’hypertension ! Bcp d’effets on arrive pas à stabiliser ma tension et beaucoup d’inconvénients ! Douleurs démangeaisons transpiration sécheresse buccale et accélère appétit dont prise poids !

  8. Roussel catherine says:

    Merci depuis que je suis abonné j’ai remplacé tous les médicaments chimiques par des molécules naturelles (chez unae nutrixeal ou dplantes) mais impossible d’en discuter avec mon médecin qui doit me prendre pour une folle

  9. Claudette Corriveau says:

    Merci pour les informations, mais pour la glucosamine, ça m’a beaucoup surpris, j’en prends régulèrement avec chondroitine, je fais de l’arthrose et cela m’aide énormément…aussi, je suis allergique à l’iode fortement (choc ana…) qui vient des crustacés…à date, je n’ai eu aucun problème, dois-je diminuer ma dose (2 par jour, des fois, 3) Merci encore pour la bonne information

  10. Nicole says:

    Bonsoir Docteur,
    Je dois en premier, vous remercier pour votre
    éclairage dans les médicaments
    J’aimerais savoir pourquoi l’anti dépresseur
    Escitalopram n’est pas conseillé ?
    Merci de prendre en considération ma demande
    Ma sincère considération

  11. Fernandez says:

    Bonjour, vous indiquez les médicaments a proscrire, mais vous ne donnez pas les remplaçants, que peut on prendre pour l’acidité du corps
    Merci malgré tout pour vos conseils

    Cordialement

  12. Mar says:

    Bonjour
    Je lis très attentivement vos commentaires. Très pertinents. Je les apprécie.
    Une précision toutefois La revue Prescrire que vous citez , parle des médicaments anti cholestérol dans la liste des produits à éviter 2019! , voir rubrique Cardiologie.
    Cette revue est à mes yeux très fiable. vous rectifierez , certainement.
    Bientôt cordialement.

  13. GOSSE says:

    Bonsoir,
    Si les informations que vous nous communiquez sont exactes nous ne devons plus prendre aucun médicament et ne pouvons plus nous soigner.
    Au lieu de vous soigner les médicaments vous
    rendent malades et activent nos fins de vie
    Merci !!!!!!

    1. Maflor says:

      Gosse, vous réfléchissez de façon binaire! En fait, en ne focalisant plus sur des produits chimiques, vous pouvez enfin élargir votre panorama sur toutes les autres possibilités de vous soigner, que ce soit des plantes ou des techniques énergétiques et surtout, apprendre à détecter les causes affectives sous-jacentes à vos somatisations.

  14. Céline Fortier says:

    La glucosamine fait à partir de végétaux existent :
    celle de la compagnie Usana est extraite à partir de champignons ,donc pas de problème pour les personnes allergiques aux fruits de mer 🦐!
    La compagnie a pignon sur rue à Salt Lake City et à été fondée par Dr Wentz .
    Ils sont représentés depuis 2018 dans 4 pays en Europe dont la France .

  15. jean marie gras says:

    merci pour cette lettre; mais le probléme des statines n’est pas réglé ; c’est bien dommage.Je lis beaucoup mais je ne sais toujours pas!

  16. Wolfgang Schneider says:

    J’ai ne pas reçue la liste des 96 médicaments dangereux
    Je vous demande de bien vouloir me transmettre cette liste
    Merci d’avance
    Cordialement
    Wolfgang Schneider

  17. Michèle Vogeleisen says:

    merci à vous pour ces précieuses infos présentées de façon critique ! Je prends de la glucosamine et de la chondroïtine depuis 4 ans et je n’ai aucun effet secondaire ! La revue Prescrire est à lire régulièrement.
    Soyons vigilants avec les ordonnances !

  18. Raedts says:

    Bonjour,je m excuse de vous poser cette question dans cette lettre qui est tres interessante,mais ma question est pouver vous m aider,j ai un probleme de reflux (mauvaise haleine) tres grave, merci arthur

  19. Schmit Paulette says:

    bonjour,
    j’utilise le paracétamol depuis 5ans,à raison de 2à3parjour,pour douleurs musculaires et articulaires dus au traitement hormonodépendant (cancer:récidive métastasé),que pourriez vous me conseiller,vu les risques encourus par ce médicament.
    merci.Paulette

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité

Rejoignez-nous !

RECEVEZ GRATUITEMENT LA NEWSLETTER DU PROJET SANTÉ CORPS ESPRIT


En cadeau pour toute inscription, recevez votre dossier spécial 10 trésors de la santé naturelle qui peuvent changer votre vie.

En cliquant ci-dessus, je m'inscris à la lettre d'informations
Santé Corps Esprit

Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité