2020

Je reconnais une erreur…. qui en dit long sur l’origine de ce virus

Cher(e) ami(e) de la Santé,

Il est temps de faire mon autocritique.

Vous ai-je bien informé, en 2020, sur la crise du coronavirus ?

Sur les remèdes efficaces, je répondrais un grand OUI, sans hésiter.

Dès le début du mois de mars, je vous ai conseillé un protocole naturel à base de vitamine D, dont l’intérêt préventif et curatif a entre-temps été validé par plus de 40 études scientifiques.

Je crois aussi avoir été lucide, depuis le début, sur l’intérêt du protocole du Pr Raoult, qui a désormais fait l’objet de 200 études scientifiques, très majoritairement positives.

Et je suis heureux de vous avoir parlé récemment de l’ivermectine, un médicament banal aux effets impressionnants contre la Covid-19, et que des pays comme le Pérou ou la Macédoine viennent d’adopter (et ce n’est que le début).

Donc, sur la prévention et sur les traitements, je pense avoir fait du bon travail.

Heureusement, car c’est le plus important pour votre santé : en suivant mon protocole naturel, vous aviez de meilleures chances d’éviter d’être infecté – et, en cas d’infection, d’éviter une forme grave.

Mais je ne me suis pas contenté de vous parler de prévention et de traitements.

Je me suis aussi aventuré à essayer de prédire l’évolution de l’épidémie.

Or comme le disait l’humoriste Pierre Dac, les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu’elles concernent l’avenir.

Avec une maladie nouvelle comme la Covid-19, on risque forcément de faire des erreurs.

En janvier 2020 : je n’étais pas inquiet du tout (mais j’avais mes raisons) !

Ma plus grosse erreur vient d’une lettre envoyée à la fin du mois de janvier 2020.

C’était au tout début de l’épidémie en Chine. A ce moment-là, je vous disais qu’il n’y avait pas de raison d’avoir peur de ce « nouveau coronavirus ».

« Rien n’indique que ce genre de virus est plus dangereux que nos infections hivernales classiques », écrivais-je.

Et la suite m’a donné tort, évidemment : ce coronavirus a causé nettement plus de dégâts que la grippe.

Je crois toutefois avoir vu juste, dès le début, sur les deux grandes raisons de ne pas paniquer :

 « 1) Ceux qui meurent du coronavirus sont des personnes vulnérables, qui décèdent parce qu’ils étaient déjà malades ou très fragilisés ;

2) Pour la plupart des gens infectés, le coronavirus ne cause que des symptômes sans danger vital, similaires à ceux de la grippe : maux de tête, fièvre, courbatures, etc. »

Je vous ai écrit ceci fin janvier, et 11 mois plus tard fin décembre, c’est toujours vrai.

Comme l’a montré le Pr Raoult à Marseille, 90 % des morts de la Covid-19 n’avaient qu’une seule année d’espérance de vie[1] – les victimes étaient donc très majoritairement des personnes très âgées et/ou très malades.

Voilà pourquoi je suis convaincu depuis le premier jour qu’il n’y a aucune raison de paniquer.

Au total, si l’on croit les chiffres officiels, le coronavirus a tué 1 personne sur 1 000 en France, en 2020.

Rien à voir avec la peste noire, qui a décimé la population européenne au 14ème siècle : au moins 1 personne sur 3 en est morte !

Ce n’est pas non plus la grippe espagnole, qui a tué 1 personne sur 100 en France – donc 10 fois plus que la Covid-19.

(Et encore, le drame de la grippe espagnole est d’avoir emporté beaucoup d’hommes dans la force de l’âge, alors que la Covid-19 a totalement épargné les moins de 60 ans, sauf cancer métastasé ou maladie génétique).

Bref, je ne regrette pas d’avoir été rassurant, tout au long de l’épidémie.

Surtout qu’avec une bonne prévention et de bons traitements, on n’a quasiment aucun risque d’en mourir, ou même de faire une forme grave.

Mais il n’empêche : en janvier 2020, je ne croyais pas à une pandémie mondiale, et je me suis trompé.

Pour ma défense, toutefois, j’avais une « bonne raison » :

Pourquoi, comme le Pr Raoult, je ne croyais pas à une pandémie mondiale

Au tout début, je pensais vraiment que les médias étaient en train de nous refaire le « coup » des fausses pandémies précédentes.

Voici ce que je vous écrivais fin janvier :

            « Ce sont les mêmes qui nous avaient annoncé une « terrible pandémie planétaire » avec :

  • le SRAS, en 2002 (bilan : 774 décès, essentiellement en Chine)
  • la grippe aviaire, en 2005 (bilan : 245 décès, dont 0 en Occident)
  • la grippe A H1N1 en 2010 (bilan : une mortalité inférieure à la grippe « classique »)
  • et Ebola, en 2014 (un triste bilan d’environ 11 000 morts dans certains pays d’Afrique, mais aucune contagion mondiale) »

A chaque fois, c’était une « fausse alerte » pour l’Occident.

Je pensais donc qu’il en serait de même avec ce coronavirus – exactement comme le Pr Raoult, qui en était convaincu lui aussi.

Dans une vidéo que j’avais citée dans ma lettre, le Pr Raoult avait expliqué pourquoi une pandémie mondiale lui paraissait très peu probable :

            « Les maladies infectieuses sont des maladies d’écosystème, des maladies écologiques.

C’est-à-dire que vous n’avez pas les mêmes maladies dans la zone intertropicale humide, vous n’avez pas les mêmes maladies si vous avez des moustiques ou non.

Si vous ne touchez pas le sang d’un mort d’Ebola, la probabilité que vous attrapiez la maladie est proche de zéro. Ebola, on nous le ressort tous les 4 à 5 ans, à chaque fois qu’on me demande si une épidémie d’Ebola est possible en France, je dis non. »[2]

Ce que disait le Pr Raoult, c’est que les maladies infectieuses voyagent très mal (heureusement !).

Elles sont généralement adaptées à une géographie et à une population locale – et pas au monde entier !

De ce point de vue, le Sars-CoV-2 a été une incroyable exception dans l’histoire des maladies !

De façon totalement inédite, il a parcouru la planète entière et s’est implanté dans un temps record sur la plupart des continents !

Mais justement : c’est tellement étrange que cela cache quelque chose.

En fait, la raison est probablement que ce virus n’a rien de « naturel ».

A ce jour, tout indique que ce virus est sorti du fameux laboratoire de recherche P4 de Wuhan, qui abrite l’Institut de virologie chinois, spécialisé dans l’étude des coronavirus de chauves-souris.

C’est l’hypothèse que j’ai soulevée dès le 3 février 2020 dans ma lettre « Choc : le Coronavirus s’est-il échappé d’un laboratoire chinois ? ».

Je vous invite à la relire, car elle n’a pas pris une ride, alors qu’on en sait dix fois plus aujourd’hui.

Puis, fin février, alors qu’aucun média n’avait encore osé en parler, j’enfonçais le clou :

« Il est probable que le virus s’est échappé d’un laboratoire – donc que les autorités chinoises sont en partie responsables de ces milliers de morts !

Ce n’est pas une « théorie du complot », c’est du simple bon sens.

Quelle est la probabilité, à votre avis, que sur des centaines de villes chinoises, l’épidémie mondiale d’un nouveau coronavirus, jamais vu auparavant, se déclenche…

…dans la seule ville chinoise où les meilleurs scientifiques du pays étudient les coronavirus, en particulier ceux des chauves-souris ? »

Deux mois plus tard, en avril, cette hypothèse a enfin été évoquée par les médias.

Sur Europe 1, Olivier Duhamel m’avait même rendu un hommage appuyé :

« On a repéré un article du journaliste scientifique Xavier Bazin, dès la fin janvier – dès la fin janvier ! – sur, justement, les doutes sur ce laboratoire. Cela met sérieusement en cause les autorités chinoises ! »[3]

Aujourd’hui, cette thèse d’un virus échappé du laboratoire de Wuhan apparaît logique à tous ceux qui ont les yeux ouverts :

10 mois après, le Monde et France TV reconnaissent que j’avais raison

Il y a quelques jours, le journal Le Monde a publié une excellente « Enquête sur les origines du SARS-CoV-2 »[4]

Le journaliste Stéphane Foucart reconnaît que la thèse de l’origine « naturelle » du virus a du plomb dans l’aile.

Car on sait désormais avec certitude que le virus n’est pas sorti du « marché aux poissons » de Wuhan.

Et on n’a toujours pas découvert le fameux « hôte intermédiaire » entre la chauve-souris et l’homme, qui aurait donné naissance naturellement à ce virus.

La thèse du pangolin n’est presque plus défendue par personne – elle a probablement été créée de toutes pièces par des scientifiques chinois pour détourner l’attention du laboratoire de Wuhan[5].

Même sur France Télévision, tout récemment, le journaliste Julien Pain a clairement évoqué l’hypothèse du laboratoire[6] :

« Il faut se poser la question – si on ne connaît pas l’origine du virus, on risque de se retrouver devant les mêmes problèmes plus tard, on n’arrivera pas à empêcher la prochaine pandémie.

Que ce soit quelqu’un qui s’est infecté en touchant les excréments d’une chauve-souris ou que ce soit une fuite d’un laboratoire, il est extrêmement important qu’on fasse la lumière sur l’origine du virus ».

La vérité finit par avancer : ce journaliste de France TV n’exclut même plus la possibilité d’une « manipulation génétique » du virus, une thèse jugée totalement « complotiste » au printemps dernier !

Et en effet, tout indique aujourd’hui que le coronavirus a bien été manipulé en laboratoire.

Aujourd’hui, tout indique que c’est un virus MANIPULÉ génétiquement

En février dernier, je pensais encore que ce virus était « naturel », même s’il s’était échappé du labo de Wuhan.

Je pensais qu’il avait été prélevé au fond d’une cave remplie de chauve-souris, ramené au laboratoire de Wuhan pour examen, et s’était échappé en infectant un laborantin.

C’est encore aujourd’hui la thèse de certains chercheurs, qui s’appuient sur l’affaire d’une mystérieuse pneumonie datant de 2012.

Cette année-là, une pneumonie ressemblant étrangement à la Covid-19 a frappé des ouvriers de la ville de Mojiang, qui travaillaient dans une mine remplie de chauve-souris. Des scientifiques ont alors prélevé des coronavirus sur les chauve-souris de cette mine et ramené ces échantillons à 2 000 kilomètres de là, au laboratoire de Wuhan.

Il est donc possible que l’un de ces coronavirus ramenés à Wuhan soit le fameux Sars-CoV-2, qui s’est ensuite échappé par accident.

Mais avec toutes les preuves qui se sont accumulées depuis, il est désormais beaucoup plus raisonnable de penser que le Sars-CoV-2 a été manipulé génétiquement pour le rendre plus infectieux, dans des buts de recherche scientifique.

Dès le mois d’avril, je vous ai parlé des travaux du Pr Montagnier, prix Nobel de Médecine pour avoir découvert le virus du Sida… et qui avait repéré des insertions du VIH dans le Sars-CoV-2[7].

Depuis, d’autres grands professeurs renommés ont abondé dans son sens.

Comme le très respecté Professeur russe Petre Chumakov, qui a confié ceci à un journal britannique :

« Les scientifiques du laboratoire de Wuhan sont engagés activement dans le développement de variants de plusieurs coronavirus depuis 10 ans.

Ils ont fait des choses insensées, comme modifier le génome de certains coronavirus pour leur permettre d’infecter des cellules humaines »[8].

Même son de cloche chez le généticien israélien Ronen Shemsch, qui a expliqué dans un média australien qu’il y a « de nombreuses raisons de croire que le COVID-19 générant le SARS-CoV-2 a été créé en laboratoire » [9].

Son argument clé – et celui qui emporte ma conviction que c’est un virus manipulé – est que ce virus possède un fragment incroyablement bien « adapté » pour infecter les humains – appelé site de clivage de la furine :

« Si j’essayais de créer une souche de virus ayant une plus grande affinité et un potentiel infectieux pour les humains, c’est exactement ce que je ferais : j’ajouterais un site de clivage de la furine directement au site de clivage original »

 « Ce qui rend la chose encore plus suspecte est le fait que cette insertion s’est non seulement produite au bon endroit et au bon moment, mais a également transformé le site sérine-protéase en site furine ».

De fait, il est très peu probable que cette « insertion » se soit produite naturellement, car on n’a jamais trouvé de site de clivage de la furine aussi parfait dans les autres coronavirus de la même famille.

Quant au Professeur italien Joseph Tritto, auteur du livre La chimère qui a changé le monde[10], il fait la synthèse entre la thèse du Pr Montagnier et ceux qui s’étonnent de l’étrange « perfection » du fameux site de clivage de la furine :

« L’insert VIH-1 (trouvée par le Pr Montagnier NDLR) permet au SARS-Cov-2 de s’ancrer à la cellule humaine et de pénétrer dans la cellule. Il est donc vraisemblablement responsable de la forte infectivité du virus.

La modification du site de clivage de la furine permet au virus de se multiplier dans la cellule et le rend hautement pathogène[11]. »

Bref, le Sars-CoV-2 était dès le départ exceptionnellement bien adapté pour infecter l’être humain, certainement grâce à des manipulations génétiques.

Et c’est pour cela que ce virus a pu se répandre dans le monde entier, à une vitesse étonnante !

Voilà pourquoi le Pr Raoult ne croyait pas à une pandémie, au départ, car ce n’est pas « normal ». Ce n’est pas naturel !

Et voilà pourquoi il s’est trompé au tout début de l’épidémie – et moi avec.

Reste à savoir si la vérité sur l’origine de ce virus sera un jour reconnue.

C’est peu probable, hélas, quand on sait que la Chine refuse toute enquête indépendante sur son territoire… et on comprend pourquoi !

Bonne santé, Xavier Bazin

Sources

57 commentaires

dockyAni 4 juin 2021 - 13 h 36 min

professional pharmacy Motrin Tofranil

Répondre
Anne Marie TRANNOY 4 janvier 2021 - 12 h 15 min

Le 30/12/2020, à 13:15, Xavier Bazin – Santé Corps Esprit a écrit : ….ce virus est sorti du fameux laboratoire de recherche P4 de Wuhan…
Personnellement, j’ai lu qu’il s’agissait plutôt du laboratoire P2 de Wuhan, moins contrôlé où un chercheur se vanter de travaux sur le CORONA à partir de chauve-souris.
Ma question : est ce que ce labo P2 peut ou fait des expériences sur des CORONA ou s’est seulement réservé au Labo P4 ? MERCI pour votre réponse (AMT)

Répondre
Ménard Jean-Claude 3 janvier 2021 - 16 h 38 min

Un grand merci pour tous vos précieux conseils avisés en matière de santé. Je ne m’intéresse que depuis peu à ce sujet, grâce à la revue « Santé Corps Esprit », où j’y trouve la plupart des informations parmi de nombreux problèmes de santé qui y sont abordés. Avec tous mes Vœux en ce début d’année 2021.

Répondre
larderet 2 janvier 2021 - 18 h 54 min

bonsoir , il est évident que cela s’apparente a une guerre bactériologique mais les décideurs ne voudrons jamais l’avouer car comme toute guerre cela sert les intérêts financiers (finances illimitées ,recherche scientifique exacerbé, économie bloqué , lien social supprimé, contestation muselé, loi d’exception validées,diminution de la population inactive(vieux) etc
si les scientifiques contestataires(Raoult,Joyeux, etc) ont été médiatiquement mis au ban du système c’est qu’ils avait la capacité de limiter la pandémie et nuire aux divers lobby avides des gains futurs suite au bouleversement Economique et sociétal
nous somme dans une monarchie démocratique avec la finance pour roi
rester vigilant pour votre santé

Répondre
ANDRICK Doris 2 janvier 2021 - 17 h 29 min

C’est avec une grande attention que j’ai suivi vos infos sur le covid. En effet, je tiens à préciser qu’il est important d’être circonspecte de ne partager que les informations de source « sure » et reconnaître ses propres erreurs. Quant au professeur Raoul j’apprécie sa franchise même directe et souvent critiqué par les « bien-pensants » de tout genre.
Ci-joint je vous adresse une information que j’ai recue et qui me paraît importante. Il s’agit d’une Dr. aillant travaillé dans le labo de Wuhan et depuis en Amérique,
Je suis une abonnée de longue date… Voici la copie:
le copie-coller ne fonctionne pas!! article du 12.9.20 d’une virologue chinoise sur l’origine du virus manipulé ce qui confirme les dires du professeur Montaigner..
Doris d’Allemagne (avant Paris)

Répondre
Michel 2 janvier 2021 - 16 h 06 min

Un petit commentaire sur les commentaires :
90% sont complotistes :
– le coronavirus a été répandu pour détruire une partie du monde
– idem pour Ebola pour éliminer les Africains
– les hôpitaux n’ont pas été surchargés
– pas plus de morts que la grippe
– la vaccination est un scandale
– les preuves sont sur internet, sites ‘vérité ‘ (les sites ‘bêtises ‘ sont peut-être plus nombreux)
– …….
Si ces commentaires sont représentatifs de tous vos lecteurs, il vaut mieux que les quelques autres se désabonnent et vous laissent entre vous …. Sinon, que les autres mettent des commentaires différents pour ne pas dire sensés ……

Répondre
Duffey 2 janvier 2021 - 11 h 00 min

Certains sites disent que le virus a été créé à l’institut Pasteur par des scientifiques français et transporté en Chine pour le répandre sur ordre du nouveau gouvernement mondial pour limiter la population dans le monde (dixit Bill Gates et sa clique de nazi)

Répondre
jacqueline GONTARD 31 décembre 2020 - 23 h 21 min

Que pensez vous de ce que dit le Pr Fontillan ?

Répondre
Jacques GELEBART 31 décembre 2020 - 21 h 17 min

Un papier a été publié en janvier 2020 par des chercheurs, en Inde, qui avaient rapidement détecté 4 morceaux de HIV insérés artificiellement (dans l’abrégé, on peut lire … The evolution of 2019-nCoV remains elusive. We found 4 insertions in the spike glycoprotein (S) which are unique to the 2019-nCoV and are not present in other coronaviruses. Importantly, amino acid residues in all the 4 inserts … converge to constitute the receptor binding site. The finding of 4 unique inserts in the 2019-nCoV, all of which have identity /similarity to amino acid residues in key structural proteins of HIV-1 is unlikely to be fortuitous in nature.).

En language prudent de scientifiques, « unlikely to be fortuitous in nature » signifie clairement que le virus est artificiel.

Ce papier avait été en accès libre pendant une courte période et a ensuite été retiré. J’en ai gardé une copie le 12 février dernier.

@Xavier: A quel email puis-je adresser ce papier ?

Répondre
André Hamm 31 décembre 2020 - 19 h 15 min

Je vous dit merci pour cette information . Cela me semble être vrai , bien expliqué en toute humilité avec des données vérifiables institutionnellement . Devrai-je me préparé , dorénavant, pour la troisième guerre mondiale puisque la chine n’agie certainement pas seule, étant très proche de son grand partenaire Russe ?.

Répondre
JP Camerman 31 décembre 2020 - 15 h 49 min

EN INDE DES SCIENTIFIQUES FONT UNE DECOUVERTE REVOLUTIONNAIRE DE 19 VARIANTES DE CORONAVIRUS !

Les chercheurs ont détecté 19 nouvelles variantes de Coronavirus du monde entier capables d’échapper à la réponse immunitaire, responsables de la réinfection.

Alors qu’une nouvelle variante du nouveau Coronavirus détectée au Royaume-Uni suscite des inquiétudes dans le monde entier, des scientifiques Indiens ont détecté au moins 19 variantes du virus avec la capacité d’échapper aux anticorps.

L’équipe de scientifiques Indiens a également découvert que sur ces 19 variantes du SRAS-CoV-2, une avait la capacité de provoquer une réinfection. Les chercheurs ont étudié jusqu’à 120 variantes mutées uniques du nouveau virus. Ils ont remarqué que dans 63 pays, 86 de ces variantes possèdent la capacité d’esquiver la réponse immunitaire du corps humain.

La nouvelle étude a été menée par une équipe de chercheurs de divers instituts relevant du Conseil de la Recherche Scientifique et Industrielle (C.S.I.R.), y compris l’Institut de Génomique et de Biologie Intégrative (I.G.I.B.), de New Delhi, l’Académie de recherche scientifique et innovante (AcSIR), CSIR-DRHC dans l’Uttar Pradesh et Kurnool Medical College dans l’Andhra Pradesh.

o Le résultat de la recherche

Les scientifiques ont examiné l’ensemble de données de 265.079 génomes du SRAS-CoV-2 – https://www.ibtimes.sg/cheapest-coronavirus-vaccine-uk-approves-oxford-astrazeneca-jab-rollout-begin-jan-4-54532 – du monde entier pour comprendre l’épidémiologie génétique de ces variantes.
Les données ont été recueillies auprès du G.I.S.A.I.D., une initiative scientifique mondiale et une source principale qui fournit un accès libre aux données génomiques des virus.

L’équipe a séquencé 1.154 génomes. Ils ont constaté que 19 mutations sur les 86 variantes associées aux esquives immunitaires ont été trouvées en Inde. L’enquête sur 26.917 génomes a montré que 86 des 120 variantes génétiques associées à l’immunité s’échappent de 63 pays.

« Notre analyse suggère qu’un certain nombre de variantes génétiques associées à l’esquive immunitaire ont émergé dans les populations mondiales », ont déclaré les scientifiques dans un document de
recherche – https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2020.12.24.424332v1.full – qui a été téléchargé sur un serveur de pré-impression, qui n’a pas encore été publié.

Tout en menant l’enquête, l’équipe a également rencontré un certain nombre de variantes d’esquives dans différents pays.
N501Y, l’une des variantes de la lignée émergente du SRAS-CoV-2 récemment signalée au Royaume-Uni, était présente dans un total de 290 génomes, y compris des génomes d’Australie, d’Afrique du Sud, des États-Unis, du Danemark et du Brésil, a déclaré le étude.

« Sur 14.222 génomes analysés en Australie, 24 variantes associées à l’esquive immunitaire ont été cartographiées sur 9.895 génomes (70%). De fréquence significative la variante S477N était présente dans 9.541 génomes (67%) d’Australie », ajoute l’étude.

L’une des principales conclusions de cette recherche a été la détection d’une mutation, S-N440K, qui est responsable d’un cas de réinfection qui a émergé à Noida en Inde dans l’Uttar Pradesh.
Selon les scientifiques, cette variante – https://www.ibtimes.sg/oxford-astrazeneca-vaccine-called-winning-formula-new-virus-variant-reaches-many-countries-54462 – génétiquement modifiée -https://www.ibtimes.sg/oxford-astrazeneca-vaccine-called-winning-formula-new-virus-variant-reaches-many-countries-54462 – du nouveau coronavirus a une fréquence de 2,1% en Inde.

Source : https://www.ibtimes.sg/indian-scientists-make-breakthrough-discovery-19-coronavirus-variants-around-world-54550?utm_source=izooto&utm_medium=notification&utm_campaign=54550
Par Bhaswati Guha Majumder – 31 12 2020.

Répondre
SERGE VERDENAL 31 décembre 2020 - 12 h 10 min

Merci de cette synthèse qui corrobore un certain nombre de faits !
J’avais quelques données sur mon blog http://efficiencia.fr/NouveauSiecle/vaccination/pandemie-2020/

Mais aujourd’hui, il faut se préoccuper du prochain scandale, celui de la vaccination … qui ne parvient pas à décoller : 323 injections ont été faites à ce jour …
Israël fait 150.000 injections par jour …
Au Royaume-Uni, il y a bientôt 1 millions d’injections depuis le 19/12 et avec AstraZeneca/Oxford, le NIS a un plan réellement massif de vaccination !

Répondre
Dr Dominique Dock 30 décembre 2020 - 22 h 13 min

Voici un article très intéressant, comme vous les proposez si bien.
Comme vous, je n’étais pas convaincu que cette épidémie valait la peine qu’on s’y intéresse, et je disais celà à mes patients à Londres ( je suis maintenant à la retraite).
Je pense à présent que même si les labos, fabriquants de vaccins, n’étaient pas de mèche dès le début, ils ont fait très vite ( très fort?) pour être dans le coup et sortir de leur chapeau ( pardon, labo…) des trucs inimaginables il y a encore 1 an !
Ceci dit, la vitamine D3, le Zinc, la vitamine C (surtout liposomale, ou alors injectable) l’activité physique régulière, le temps passé dans la nature, la méditation, et une exposition au stress minimale ( entendez part là, ne pas regarder les « infos » non-stop à la téloche) sont des outils, qui, s’ils étaient proposés largement à toute la population ( pas seulement ceux qui savent déjà qu’on ne peut rien attendre des médias) (ou du gouverne-ment? ooops, je n’ai pas dit çà, non non) nous aurions déjà fait du bon boulot.
En attendant ce que je vois sont des gens en bagnole, seuls, qui portent un masque ( dont rappelons-nous, même nos officiels nous avaient dit dit -il n’y a pas si longtemps après tout- qu’ils ne savaient pas s’en servir utilement) et qui croient que ce virus va éviter de les rencontrer avant 23h, ah non, 21h, ou alors est-ce 18 heures? mais qui s’en vont au boulot en toute tranquillité ( enfin çà je ne sais pas ce qu’ils pensent) et pourquoi? parce qu’ils doivent payer leurs loyer, leurs factures…( bon pas les vacances au ski, pour ceux qui pouvaient se le permettre « avant » )

Bref, c’est le bordel, et je ne pense pas que ce soit fini: voir les conditions pour pouvoir voyager, peut-être même travailler, aller à l’ecole, etc…si vous êtes un méchant « complotiste » et que vous « choisissez » de refuser un vaccin…

Je suis curieux de découvrir ce qu’ « ON » va nous servir en 2021 !!!

Merci encore pour vos newsletters, continuez à envoyer.

PS: si mes commentaires vous gênent, il suffit que vous les enleviez ( je comprendrais).

Répondre
Roux 30 décembre 2020 - 20 h 51 min

Merci pour vos conseils tout au long de l’année 2020. Continuez à nous éclairer pour notre plus grand bien.
NB. Je pense que qualifier le mot » Pandémie » de « mondiale », comme on l’entend trop souvent dans les medias est un pléonasme : c’est un travers courant, on ne connaît pas le sens des mots et on cherche instinctivement à impressionner.

Répondre
RATISBONNE ANNE MARIE 30 décembre 2020 - 20 h 22 min

Merci. Ca devient pus clair !!

Répondre
LEMAIRE 30 décembre 2020 - 20 h 06 min

Et pour votre mail du 16 septembre dernier, vous avez quoi comme explication Monsieur Bazin ?

Répondre
LE METOUR 30 décembre 2020 - 19 h 57 min

Merci beaucoup pour tous ces commentaires très éclairés qui m’ont fait comprendre
beaucoup de choses.

Répondre
Conte 30 décembre 2020 - 19 h 07 min

Depuis longtemps, je suis convaincue de cette thèse. Ça commençait vraiment à devenir bizarre de ne rien trouver pour endiguer cette épidémie. En plus, nos gouvernements n’ont pas arrêté de tergiverser et de nous mener en bateau. Je trouve que les débats menés jusqu’à présent n’ont fait que brouiller les faits. Il est évident que dans toute cette histoire, les autorités chinoises n’ont pas été honnêtes (l’ont elles jamais été ?), et continuent d’ailleurs à nous inonder de propagande comme elles le font depuis des décennies avec leur propre peuple. Difficile en ces périodes d’infox der rester la tête froide…

Répondre
J. THISQUEN 30 décembre 2020 - 17 h 34 min

Votre indépendance d’esprit ont fait beaucoup de bien tout au long de cette épidémie pour inciter les gens à prendre eux-mêmes en charge leur propre santé plutôt que de s’en remettre totalement au monde médical( scientifique) qui pataugeait.
En cherchant à expliquer vos prédictions un peu aventureuses, vous dites qu’il ne fallait effectivement pas paniquer puisque seules les personnes très agées courraient des risques. Personnellement, cela me choque et je pense que , même quand on est octogénaire , on peut tenir à la vie et vouloir la prolonger le plus longtemps possible ( c’est une vision des choses dont seule la personne concernée est responsable).De plus des gens de 60 ans, donc pas vraiment à la veille de leur mort , y sont restés aussi. Dire qu’il ne faut pas paniquer parce que seuls les vieux mourront est un discours que nous avons malheureusement trop entendu. Pour moi, il fallait( et il faut encore) que tout le monde ait très peur de contracter le virus et de le communiquer ensuite, par x intermédiaires, à des personnes fragiles. Une vie est une vie, 90 ans comme à 40, quels que soient l’âge, le sexe, la couleur de peau, et même l’état mental. Agir autrement serait flirter dangereusement avec l’euthanasie institutionnelle , massive et imposée.

Répondre
Ezpeleta 30 décembre 2020 - 17 h 17 min

Vous parlez d’un virus ( génétiquement modifiè) echappé d’un labo de Wuhan …. donc une responsabilité des chinois .Mais qu’en est-il de l’institut Pasteur , mis en cause par le professeur Fourtillan , et contre lequel il a déposé plainte au vu de brevets déposés AVANT 2019 , pour justement ce virus ?
( plainte qui lui a valu d’être placé en prison puis en Hôpital psychiatrique ) ?

Répondre
annick 30 décembre 2020 - 17 h 08 min

Merci Monsieur Bazin pour vos écrits toujours bien documentés. Et dans cette affaire pas très claire dès le début, il est bien normal et sain qu’il y ait des explications qui se contredisent parfois, au fur et à mesure de l’avancée des connaissances.
Continuez de nous informer. J’ai confiance en vous

Répondre
C B.L 30 décembre 2020 - 16 h 55 min

Merci pour ces précieuses et judicieuses informations

Répondre
Le corguillé 30 décembre 2020 - 16 h 19 min

Bonjour,
et vous penser que les Chinois a eux seuls , auraient déclenchés tout ça…. ?
Alors que l’on s’est pertinement que des grands groupes sont reliés au labo de Wuhan et que plusieur pays y sont mêlé , cêst international…autant chercher une aiguille dans une botte de foin
Pour exemple, Axa et des groupes Français à financer la formation de ce labo comme ont subventionné certaines élections aux USA…..;-)
Et après l’intervention musclée du Pr Fourtillan, ….on ne sait plus qui croire néanmoins, je pense que l’économie de la CHine se porte tellement bien que ça déplait à l’Europe et les USA…

Répondre
CHRISTIAN LEFEBVRE 30 décembre 2020 - 14 h 58 min

Bonjour,
Je n’ai pas attendu vos commentaires pour être persuadé de l’intervention de l’homme dans cette pandémie. Je suis satisfait de voir que l’histoire farfelue du Pangolin soit aujourd’hui abandonnée..
Après, mettre tout sur le dos des chinois, à l’instar de Donald Trump, qui n’est pas ma référence d’honnêteté !!! NON, et je précise de suite que je ne suis pas « pro-Chine » car ce mélange de « communisme » et de « capitalisme » qu’il est sensé représenter est tout simplement absurde, l’un étant l’opposé de l’autre !!!
Mon analyse, c’est que des pays capitalistes de notre beau monde, habitués à être les leaders économiques et pouvant ainsi avoir la mainmise mondiale, se sont « émus » de l’incroyable expansion Chinoise, et ont décidé d’y mettre un frein de manière radicale… sauf que les « pseudos scientifiques » qui travaillent dans les services secrets de ces pays ont manqué de clairvoyance et se sont vus dépassés par l’expansion mondiale du virus alors qu’ils avaient imaginé une localisation sur le continent Asiatique… Ah, ces apprentis sorciers, toujours prêts à toutes les âneries, et c’est à ça qu’on les reconnait… pour plagier un scénariste Français connu !!!

Répondre
dupic 30 décembre 2020 - 13 h 57 min

Merci M. Xavier BAZIN pour ce MEA CULPA si tardif et ses justifications ; pour avoir relayé à fortes doses votre article de Janvier sur l’espoir de la fin de cette pandémie, et avoir été grandement crititiqué et décridibilisé auprès de l’immense majorité de mes connaissances à qui je faisais profiter votre éclairage, me voilà …. moins « penot » (pour rester poli) ; davantage rassuré ? J’ajoute que je vous avais adressé des questions par mails au début de l’année sur la COVID à plusieurs reprises et que vous n’avez jamais daigné me répondre M. Xavier BAZIN ! Bonne continuation et mes meilleurs voeux quand même. Respectueusement. Frédéric Dupic.

Répondre
Elisabeth Piquard 30 décembre 2020 - 13 h 32 min

Il faut aller un cran plus loin .
Ce n’est pas de Wuhan que vient l’origine, mais de l’institut Pasteur, de Paris , comme le démontre Pr Fourtillan qui a toutes les preuves , et a porté plainte contre l’institut Pasteur le 04 Décembre 2020 pour cette raison .
Les chinois ont raison, ils n’en sont pas la cause première .
D’autre part ce n’est pas une pandémie, car les chiffres de pandémie sont par définition une mortalité de 10%, alors qu’on en est bien loin .
C’est donc une épidémie par un virus manipulé pour être agressif envers les humains .

Répondre
bernard 30 décembre 2020 - 13 h 13 min

trop de mail trop long qui ne sont qu’une synthèse d’infos WEB et de promotion d’un labo.

Répondre
Lécot 30 décembre 2020 - 12 h 55 min

Bonjour,
Un paragraphe de votre lettre sur le cov-19 m’intrigue : vous écrivez que ce virus « a été manipulé génétiquement pour le rendre plus infectieux, dans des buts de recherche scientifique ». Deux questions : a) « …dans des buts de recherche scientifique », vraiment ? et pourquoi ? b) cette affirmation ne risque-t-elle pas de prêter indirectement le flanc aux complotistes ?
Merci

Répondre
PATTE Frédéric 30 décembre 2020 - 12 h 54 min

Comme à son habitude, c’est clair, limpide et très bien détaillé. Je vous remercie beaucoup pour votre courage d’être « indépendant des médias et » médecins » ne voulant pas avouer l’origine du Covid-19 et des traitements simples que vous nous donnez.
Merci à vous et je suis très heureux de vous lire et partagé ces connaissances avec mon entourage.
Bonne fête de fin d’année.

Répondre
AMIER 30 décembre 2020 - 12 h 53 min

Merci Monsieur Bazin de nous éclairer, merci pour tout ce que vous faites et vous dites.
Bonnes fêtes à tous !

Répondre
AMIER 30 décembre 2020 - 12 h 49 min

Alors ce je dois dire aujourd’hui sur le virus et les contaminations, c’est un CRI ! Faut arrêter la politique de l’autruche, je dois dénoncer ce que je vois et qui n’est ni dit ni su….Je suis sage femme en exercice, la plupart du personnel médical a été contaminé, je dis bien contaminé et PAS ARRÊTÉ NI MÊME ISOLE !! On a continué à travailler en prenant du paracétamol, avec la fatigue et les douleurs musculaires… pas de remplaçants donc pas d’arrêt de travail, alors faut assurer…en contact avec les mamans, les bébés, en transport, dans les couloirs… !! Au vu et au su des les cadres du service….Lorsque je me suis insurgée, on m’a répondu qu’il n’y rien de prévu en protocole ministériel ! Voilà la réalité aujourd’hui…
Alors, quand je vois Macron s’isoler…je rigole, quand j’entends untel se mettre en quarantaine, je rigole…je n’ai pas fini de rigoler je crois….!!

Répondre
Dr Dominique Dock 30 décembre 2020 - 22 h 21 min

Bravo Amier, je disais à mes patients ( j’étais médecin généraliste à Londres pendant 24 ans jusqu’à Novembre de cette année) que la quarantaine est une foutaise, que les tests ne sont en réalité pas un test diagnostique du SARS Cov2 (selon les affirmations de ceux qui l’ont réalisé en premier) etc…mais les journaux, la radio et la TV sont plus forts que nous et vendent leurs mensonges si fréquemment et si souvent qu’ils finissent par avoir l’apparence de la réalité.
Et que dire des services soi-disants pleins de malades alors que j’ai des amis qui y travaillent qui nient cette info…bref, je suis degouté, et grâce a mon âge, j’ai pu me retirer à la campagne pour méditer sur notre sort.
Courage…Fuyons ! c’est le titre d’un film des années 90 si je me souviens bien ! celui-là au moins était drôle !

Répondre
Mariamé 30 décembre 2020 - 12 h 37 min

Bonjour,
Je vous lis régulièrement et, même si je ne suis pas toujours d’accord avec vous, vos écrits sont souvent marqués du coin du bon sens. Je partage totalement votre analyse en ce qui concerne l’origine du virus SARS-cov-2 mais il est très regrettable que vous utilisiez pour cela un papier mis en avant par L. Montagnier et qui a été rapidement retiré avant même d’être publié. Je crois que les arguments les plus forts concernant une origine « humaine » de ce virus viennent de la virologue chinoise exilée aux Etats-Unis, Li-Meng Yan, dans un papier déposé sur un site de pré-publication. Dans ce papier, elle montre clairement qu’aucune des souches présentées comme parentale par les autorités chinoises ne peut être l’origine directe du SARS-cov-2. De plus, ce dernier présente dans sa séquence, des particularités absolument uniques comme le site de clivage par la furine que vous évoquez. Mais en plus, la séquence du domaine de fixation au récepteur hACE2 (receptor binding domain ou RBD) est entourée de deux sites de coupure par des enzymes de restriction (EcoRI et BstEII) que l’on ne retrouve dans aucune autre séquence de coronavirus. Introduire de tels sites par mutagénèse dirigée est exactement la stratégie qu’aurait adoptée n’importe quel biologiste moléculaire afin de pouvoir remplacer à volonté la séquence du RBM pour des études que l’on qualifie de gain de fonction. Et comme vous le soulignez, ce virus n’a probablement pu se répandre aussi rapidement chez l’homme QUE parce que le RBM de sa protéine spike était déjà parfaitement optimisé pour son interaction avec le récepteur hACE2.
Bien cordialement
Bernard Mariamé

Répondre
Annie NAULIN 30 décembre 2020 - 12 h 31 min

cette lettre qui parait une justification pour prouver que finalement, malgré le « Ils vont nous refaire le coup » vous êtes le plus fort, ne me convainc pas du tout !

Répondre
basso 30 décembre 2020 - 12 h 04 min

s il a des ds preuve,?, mais les recherches continue et parfois des accident arrive : donc il est possible qu un accident soit survenue dans ce laboratoire francais en chine :, parconte les recherche continue sur l étude des bactéries lire le livre de giulia enders : sur les intestins:: et a lyon ils font des recherches sur les bactériophages mangeur de bactéries: hôpital h c l de lyon ;professeur frederic laurent :microbiologist eet tristant ferry infectologue :

Répondre
Guilloré 30 décembre 2020 - 12 h 02 min

Et si les chinois continuaient à développer de nouveaux variants notamment celui qui sévit au royaume uni en ce moment…

Répondre
thierry bourget 30 décembre 2020 - 11 h 52 min

très bon résumé je pense pareil depuis le début et surtout depuis que l’ on nous a caché les jeux olympiques militaires a Wuhan
ou beaucoup de sportifs de haut niveau ont ete infectes et cela des le mois d octobre 2019 .
on a donc vu que la grande majorité des médias est corrompue et passe sous silence ce qui les arrange
, une partie de la population est devenue moins crédule… le seul aspect positif de cette grave crise

Répondre
Vincent Isabelle 30 décembre 2020 - 11 h 39 min

Bonjour
Je regrette de m’être abonnée à votre revue. Vos lettres tendent de plus en plus à dénigrer les autorités sanitaires et se rapprochent des thèses conspirationnistes.
Serrons nous les coudes au lieu de chercher à nousIsabelle démarquer systématiquement en discréditant collègues, décisions, protocoles, vaccins etc…
Cordialement
Isabelle

Répondre
Daniel BORD 30 décembre 2020 - 11 h 39 min

S’il y a eu manipulation génétique intentionnelle de la part de Wuhan quel est le but des Chinois, car ils ont été les premières victimes du virus ?

Répondre
Dr Dominique Dock 30 décembre 2020 - 22 h 25 min

ceux qui pouvaient en bénéficier ne sont pas les gens dans la rue qui sont morts infectés tout simplement. Quand on dit « les Chinois » c’est de plus de 1 milliard de personne qu’on parle; pas tous dans le même panier…semble-t-il.

Répondre
tal schaller 30 décembre 2020 - 11 h 33 min

il semble vous manquer une information importante le rôle de l’institut pasteur dans la fabrication du virus covid19 ! tout est décrit sur le site verite-covid19.fr ! amicalement tal schaller

Répondre
PELLENC Fanny 30 décembre 2020 - 11 h 24 min

Bonjour,
Tout d’abord merci pour votre lettre d’aujourd’hui. J’avoue n’avoir pas lu toutes vos précédentes lettres sur le sujet, de mon côté, les premiers mois d e2020, c’était un changement de région, donc déménagement, et tout ce qui va avec. Malgré cela et bien que n’ayant ni télé ni radio, j’entendais parler et j’ai lu au sujet de cette histoire de coronavirus, et comme vous , je n’y croyais pas du tout ; ensuite j’ai écouté quelques vidéos de lanceurs d’alerte à ce sujet…et de suite, bien que n’étant pas du tout une scientifique, j’ai compris qu’il y avait un lézard sous cette histoire. D’abord, pourquoi en parlait-on à ce point ? Pour la grippe A H1N1, on a vu le tapage fait à son sujet, puis les salles municipales transformées en locaux de vaccination massive…demeurées VIDES ! Personne n’était dupe. J’avais vécu des années auparavant une expérience de vaccination forcée contre l’hépatite B pour mes deux plus jeunes enfants, à une époque où arrivant pour vivre et travailler en région parisienne, seule avec eux deux pour qui je devais trouver et mettre en place la solution centre aéré du mercredi, la seule possible pour des enfants de leurs âges à l’époque. On m’avait contrainte à les faire vacciner sinon ils ne pouvaient être acceptés sans avoir reçu ce vaccin (on était à l’automne 1994) ; on a su plus tard ce qu’il en était réellement de ce fichu vaccin contre l’hépatite B, et j’avoue avoir ressenti une révolte énorme, et donc expérimenté comment les forces gouvernementales et mes autorités médicales s’y prennent pour forcer la population à leur obéir. Ces pratiques ont fait beaucoup de chemin depuis, quand on pense à l’histoire des 11 vaccins pour les nourrissons imposés par Macron dès son arrivée au pouvoir, alors qu’il n’avait jamais été question de telles pratiques auparavant. Ca a fait un peu de foin sur le moment, puis les gros malins qui savaient ce qu’ils faisaient, ont fait passer la loi dans un silence quasi général fin juillet 2017. Il faut savoir qu’aujourd’hui, lorsqu’une famille a un nouvel enfant, si celui-ci ne reçoit pas les fameux vaccins, totu simplement sa famille ne reçoit pas les allocations familiales lui afférant. Alors sans vouloir diminuer votre engagement à vouloir analyser, vouloir y voir clair et informer votre lectorat, je n’ai pas eu besoin de lire grand chose pour tout de suite comprendre qu’il y avait un nouveau « coup monté » là derrière. Alors, premier point sur lequel s’interroger : comment se fait-il que tous ces virus d’infections respiratoires depuis quelques décennies proviennent toujours de Chine ? deuxième point : ne mélangez pas Ebola avec le reste, Ebola a été créé pour décimer toujours plus les populations des pays africains les plus riches en ressources naturelles, et çà reste effectivement très circonscrit à ces zones de la planète. Petite digression au passage : décidément, l’Afrique reste le laboratoire du monde en matière d’expériences sur les manipulations de masse ; d’abord l’histoire du Sida, puis Ebola, et tout ceci sur un fond de dette fausse que l’Afrique n’a jamais eue plus que quiconque, juste, les mêmes qui ont inventé la dette pour l’ensemble du monde, monde occidental y compris, a testé le fonctionnement de la chose sur les pays africains nouvellement décolonisés. Mais revenons à nos moutons…euh, à nos chauve-souris…Lorsque le coronacircus a été bien mis en place, avez-vous remarqué que les pays soi-disant les plus touchés ont été systématiquement tous ceux qui commençaient à voir leurs populations de plus en plus turbulentes et contestataires, la France avec ses « gilets jaunes », l’Espagne et l’Italie avec leurs vélléités de voler de leurs propres ailes hors de l’UE, etc…sur ce qu’il s’est réellement passé sur la poipulation chinoise, on a compris depuis longtemps qu’on ne saurait jamais rien sur ce qu’il s’est passé. Et aux USA, inutile de dire que les émeutes à grande échelle n’étaient évidemment pas du goût des orchestrateurs de la manipulation généralisée à laquelle on assiste.
Mais je voudrais vraiment vous interpeler sur cette focalisation sur la responsabilité unique de la Chine : le laboratoire P4 de Wuhan ne travaille pas seul isolé du reste du monde, on le sait, des scientifiques français ont participé largement ne serait-ce qu’à son installation, et on n’a pas besoin d’être immergé dans le monde de la recherche pour comprendre que cette collaboration continue. Et aujourd’hui, quelque chose que vous n’abordez absolument pas dans votre article, est porté sur la place publique : les affirmations du professeur Courtillan selon lesquelles le virus du Covid-19 a été fabriqué par l’institut Pasteur, dont on sait par ailleurs à quel point il a pu déjà être montré du doigt…Donc merci pour votre article, j’imagine tout à fait rempli de bonnes intentions, mais un peu surprenant sur le « j’avais tout compris, juste une petite erreur d’estimation », vous nous laissez fâcheusement voir que décidément l’ego des scientifiques, ce n’est vraiment pas rien….Nombre de gens comme moi par contre, c’est-à-dire juste une personne normalement intelligente qui a eu l’occasion d’observer « en live » les agissements des gouvernants et les dérives depuis déjà plusieurs décennies, et aussi plusieurs mandats présidentiels, et donc les conséquences de ces agissements. L’histoire d’être traités de complotiste et de vouloir rassurer qu’on n’en est pas, c’est déjà tomber dans le panneau de ces gouvernants. Et je vais vous dire : lorsque j’ai compris que cet épisode-ci n’était plus du même ressort que celui qui avait actionné H1N1 et la clique, j’ai envoyé un colis à tous mes proches et êtres chers, contenant des choses que je produis moi-même, m’étant reconvertie dans la cueillette de plantes sauvages médicinales (les « simples »), et la transformation de celles-ci en produits d’herboristerie et de phytothérapie, et vous savez quoi ? personne n’est tombé malade ! et nous n’allons jamais chercher autre chose que ce que la nature de notre propre pays met à notre disposition. L’ignorance, la peur, et maintenant la répression, dans lesquelles sont maintenus les gens sont cause de beaucoup plus de maladies ET de décès que ce fichu coronacircus. Il est GRAND TEMPS de poser la véritable question de fond : dans quel but ces épidémies, cette répression, ces mensonges, et comme par hasard ces vaccins ? c’est toujours étrange de constater la naïveté des gens, et comme dans le fond ils sont toujours prêts à emboiter le pas de ceux qui ont l’air si propres sur eux et si « bien-pensants ». Finirez-vous par faire un article pour alerter sur la vérité des soi-disants vaccins, qui sont en fait des OGM, oui, des OGM, on en n’a pas voulu pour notre maïs et pour notre soja, et on va l’accepter en direct pour nous, nos organismes?! Ah ils sont sans gêne ceux qui ayant vu qu’ils ne parviendraient pas à leurs fins par les procédés « doux » de modification de l’Etre Humain par la nourriture, les pollutions, les guerres « au loin », etc…là, çà va y aller, la création d’Etres Humains génétiquement modifiés ! S’il-vous-plait, ne vous contentez pas de votre autosatisfaction d’avoir su dire les choses qu’il fallait quand il fallait à vos lecteurs, ouvrez vous aussi votre conscience, si vous avez un quelconque petit moyen d’informer réellement les gens qui vous lisent, alors dites-leur TOUT, ou ne dites rien, car sinon, c’est trop apparent que vous vous construisez une crédibilité pour mieux asseoir votre gentil business.

Répondre
Stabilum 30 décembre 2020 - 11 h 03 min

Bonjour
Concernant l’origine du virus, que pensez-vous de ce qui se dit à propos de l’institut Pasteur, à savoir que ce sont des « chercheurs » de cet institut qui ont élaboré ce « virus ».
Concernant la diffusion de cette « pandémie », comment se fait-il qu’elle soit apparue quasiment simultanément dans le monde entier ? y a-t-il eu des analyses de ce phénomène ? Existe-t-il un précédent ?
Bonne journée

Répondre
Edy 30 décembre 2020 - 11 h 03 min

Le virus est une arme biologique et les pseudo vaccins sont d’autres armes biologiques, tout cela fabriqué pour servir les desseins transhumanistes et eugénistes de toute l’horrible clique mafieuse qui dirige le monde, qui ne s’en cache absolument plus. Cela s’appelle agenda 2030 et great reset, et tout est sur Internet. Leurs buts : expérimentations diverses à visée transhumaniste sur les humains et réduction de la population, mise en place d’une gouvernance mondiale totalitaire sur des populations zombifiées et totalement asservies, devenues des objets connectés.

Répondre
Jean-Luc brunet 30 décembre 2020 - 10 h 55 min

Merci pour vos informations cette année particuliere
Soyez assuré de notre soutien. Bonnes fêtes
Continuez

Répondre
FRANCOISE BUKHARI 30 décembre 2020 - 10 h 44 min

Cher Monsieur,

Vous ne pouvez pas avancer de telles choses sur la Chine puisque des scientifiques italiens ont reconnu que ce Covid circulait déjà chez eux en septembre 2019. Vous ne pouvez pas dire qu’il soit parti de WUHAN. Et pourquoi ce virus n’aurait-il pas été apporté à WUHAN suite au rassemblement de 10000 sportifs militaires du monde entier en octobre 2019 ?
J’écrivais ceci au Printemps dernier en réponse à un commentaire :

Merci François pour votre message. Entre régimes totalitaires et démocraties « déguisées » à l’échelle de notre planète, c’est compliqué et en tant que voyagiste, nous restons vigilants … Petit rappel également, le régime communiste n’est plus ni moins qu’une xième dynastie … Nous saurons peut-être un jour d’où est parti ce virus, tant d’hypothèses pouvant être émises à ce jour. L’une d’entre elles peu évoquée : les 7ème Jeux Mondiaux « Militaires » d’été se sont tenus à WUHAN du 18 au 27 octobre 2019 et ils rassemblaient près de 10000 athlètes représentant 100 nations dont la France. Quand on apprend que des cas seraient apparus en France dès le 16 novembre 2019 et que le virus a touché une base militaire chez nous, personne n’a alerté non plus sur cette maladie étrange …

J’aimerais que vous évoquiez aussi ces sujets.
Cordialement,
Françoise Bukhari

Répondre
Jacques GELEBART 31 décembre 2020 - 21 h 26 min

J’ai aussi remarqué que des patients ayant des symptômes similaires ont été identifiés en Europe avant février. Dont un de mes amis. Mais aucun n’a eu d’asnomie, d’après ce que j’ai pu lire. Probablement un autre virus.

Répondre
Jacques GELEBART 31 décembre 2020 - 21 h 31 min

Ou peut-être le virus a-t-il été importé de Wuhan par les compétitions militaires.

Répondre
QUERIN 30 décembre 2020 - 10 h 21 min

Bonjour je ne suis pas professeur ni virologue ni même médecin et pourtant dès la fin du premier confinement j émettait déjà à l époque l hypothèse que la chine avait orchestrée cette pandémie. A votre avis à qui profite cette invasion virale qui bloque à peu près l ensemble du monde occidentale!! Je n irait pas plus loin dans ma théorie de crainte de passer pour un complotisme.En tout cas merci pour votre action contre la désinformation gouvernementale.

Répondre
Guy 30 décembre 2020 - 10 h 17 min

Bonjour
Merci pour cette analyse des faits, mais quand allez vous lancer in boycott de tous ce qui est originaire de la Chine responsable de milliers de morts et inattaquable en justice ? Pour moi la solution est le boycott de tous les produits chinois.

Répondre
Alice NGUYEN 30 décembre 2020 - 9 h 50 min

Etes-vous vraiment certain de vous être trompé ? Personnellement, je continue de penser que le covid n’est pas plus grave que les grippes, notamment celles qui ont provoqué des grosses épidémies. Tout ce qu’on raconte au public est-il vrai, nous n’avons aucune preuve. Je pense qu’on nous manipule.

Répondre
isabelle greaves 30 décembre 2020 - 9 h 39 min

Merci d’avoir retracé l’historique de cette pandémie et les hypothèses sur son origine.
J’ai admiré tout au long de l’année vos analyses fréquentes sur la question, suivi vos conseils sur les précautions à prendre et m’en trouve fort bien ainsi que les miens.
Continuez à nous informer, c’est passionnant!

Répondre
Petit 30 décembre 2020 - 9 h 31 min

Bonjour, je vous suis et lis avec beaucoup d’attention, je ne sais comment apporter ma pierre à l’édifice, mais j’ai des éléments de preuve appuyant la thèse du professeur Montagnier et voudrais lui faire parvenir, pouvez vous m’aider?
D’avance merci
MLP

Répondre
Jacques GELEBART 31 décembre 2020 - 21 h 21 min

Quels éléments?

Répondre
lombet Chantal 30 décembre 2020 - 9 h 26 min

Merci pour votre honnêteté et votre lucidité…qui ne font que renforcer a confiance que nous avons en vous!! Bonne continuation et merci encore de nous aider à résister!!

Répondre
Lampin 30 décembre 2020 - 8 h 34 min

Que pensez-vous de la thèse du Pr Fourtillan qui accuse l’institut Pasteur d’avoir créé ce virus et en apporte les preuves?

Répondre
Jacques GELEBART 31 décembre 2020 - 21 h 20 min

Les preuves basées sur un brevet déposé en 2015 ne tiennent pas la route.

Répondre

Laissez un commentaire