recherche

INFORMATION CAPITALE : l’importance du ZINC contre la maladie

Des médecins et chercheurs du monde entier confirment la validité du protocole naturel anti-coronavirus que je vous ai envoyé le 3 mars dernier[1], puis mis à jour le 15 mars[2].

Les fondamentaux de la protection (vitamines C, D, zinc, quercétine, etc.) continuent d’être validés.

Mais il y a aussi des nouveautés, avec des remèdes à prendre dès que vous commencez à avoir le souffle court.

Je vous enverrai cette semaine mon protocole naturel mis à jour.

Mais ce matin, je voudrais vous parler de toute urgence du remède peut-être le plus important :

Le ZINC est-il la solution miracle contre le Covid-19 ?

Au moment où je vous parle, il y a un nombre assez incroyable d’indices qui font ressortir une très grande efficacité du zinc contre le Covid-19.

Le Dr Lagarde a résumé l’ensemble des arguments scientifiques dans un document dont je conseille la lecture intégrale aux thérapeutes[3].

Pour tous les lecteurs, voici les informations à connaître absolument :

  • En plus d’être un excellent anti-viral en général[4], le zinc empêche la multiplication, dans la cellule, des coronavirus à ARN… dont fait partie le coronavirus chinois[5] ;
  • Certains symptômes du Covid-19, très étranges pour une infection respiratoire (notamment perte de l’odorat et troubles intestinaux), correspondent aux symptômes d’une carence en zinc[6] ! Une explication possible : notre organisme puise fortement dans ses réserves de zinc pour lutter contre le Covid-19 ;
  • Comme par hasard, les carences en zinc sont très fréquentes chez les personnes les plus touchées par le Covid-19: personnes âgées en maison de retraite[7], personnes en surpoids, diabétiques, mais aussi et surtout les patients hypertendus : figurez-vous que la plupart des médicaments anti-hypertension créent des carences en zinc, ce qui pourrait expliquer l’effrayante mortalité des malades hypertendus[8] !

De façon générale, la carence en zinc est très fréquente dans la population !

Un médecin nutritionniste me l’a encore confirmé ce week-end : « 80 à 90 % de nos patients tout venant (en surpoids, souffrant de burn-out, dépression, hypothyroïdiens, ménopause, etc.) sont déficients en zinc ! »

C’est assez effrayant, quand on connaît l’importance du zinc pour le bon fonctionnement du système immunitaire[9] !

Et ce n’est pas tout.

Regardez cette étude sidérante, publiée dans le BMC Medicine[10].

Parmi 350 enfants séropositifs et souffrant d’une pneumonie sévère, ceux qui ont reçu du zinc (en plus des antibiotiques) ont eu trois fois plus de chances de survivre !

Encore plus fort : le zinc est probablement l’élément manquant du protocole du Pr Raoult !

Le zinc pour rendre le protocole du Pr Raoult encore plus efficace !

Les derniers résultats du Pr Raoult sont bons… mais pas fabuleux.

Il a tout de même eu 5 morts sur une population de 1 000 personnes, âgées de 43 ans en moyenne, donc majoritairement sans risque.

Pour moi, le Pr Raoult pourrait faire encore mieux… avec du zinc !

Car les médecins qui utilisent le protocole hydroxychloroquine + azithromycine + zinc semblent avoir des résultats encore meilleurs :

  • Comme le Dr Cardillo à Los Angeles, qui a déclaré à la télévision américaine que le traitement du Pr Raoult ne fonctionne de façon optimale qu’avec du zinc[11] ;
  • A l’hôpital Prevent Senior de Sao Paulo, il y a eu 96 morts du Covid-19 jusqu’au 22 mars… mais depuis que les médecins donnent aux malades le traitement du Pr Raoult + zinc, il n’y a eu aucunmort du 22 mars au 4 avril (et 1 seul patient en réanimation)[12] !

Et bien sûr, il y a le fameux Dr Zelenko à New York, qui a tout de suite prescrit à ses patients le traitement du Pr Raoult + 50 mg de zinc élémentaire.

Sur plus de 400 patients à risque traités avec ce protocole, le Dr Zelenko a obtenu ces résultats :

  • 2 morts seulement ;
  • 4 malades intubés (tous déjà extubés) ;
  • et 6 hospitalisations pour pneumonie.

C’est un excellent bilan !

Et figurez-vous qu’il y a une bonne raison scientifique à cet apparent succès.

La chloroquine est un ionophore du zinc[13] : cela signifie qu’elle aide le zinc à entrer dans nos cellules !

C’est capital, car le zinc n’entre pas facilement dans la cellule.

Et pourtant, c’est à l’intérieur de la cellule qu’il a une action hyper efficace et spécifique contre la réplication du nouveau coronavirus.

Voilà qui pourrait expliquer pourquoi l’hydroxychloroquine a une efficacité chez ceux qui ont suffisamment de zinc…

…mais qui expliquerait aussi pourquoi l’hydroxychloroquine seule n’est pas miraculeuse : parce qu’elle ne peut rien faire pour ceux qui sont carencés en zinc !

Et je ne suis pas le seul à le penser.

Dans le monde entier, des médecins et chercheurs arrivent aux mêmes conclusions !

Des médecins du monde entier prescrivent du zinc !!

Deux scientifiques allemands viennent de publier une étude entière sur ce sujet, appelant à tester la combinaison de l’hydroxychloroquine + zinc contre le Covid-19[14].

En Moselle, le Dr Jean-Jacques Erbstein a déclaré ne plus avoir de décès ni hospitalisation depuis qu’il donne un médicament anticoagulant, de l’azithromycine… et du zinc[15] !!

Ce week-end, ce sont même 12 parlementaires (!) qui ont écrit ceci au Ministre de la Santé Olivier Véran :

« Les médecins de nos territoires nous font remonter les résultats empiriques du traitement à l’hydroxychloroquine en bithérapie avec l’azithromycine (voire mieux, en trithérapie avec un complément de zinc) qui semble donner des résultats positifs »[16]

Vous comprenez mon enthousiasme ?

Le zinc est peut-être LA solution pour mettre fin, une fois pour toutes, à cette épidémie !!!

Bien sûr, il n’y a aucune certitude à ce jour, et il faut rester prudent.

MAIS on en sait suffisamment pour qu’on puisse conseiller à tout le monde de faire une cure d’au minimum 15-20 mg de zinc en ce moment, et 50 à 100 mg si vous êtes vulnérable ou si vous êtes à risque d’être carencé !

Et si vous avez des symptômes du Covid-19, je vous conseille vraiment de prendre le plus tôt possible75 mg de zinc par jour pendant 5 jours (c’est la dose qui a prouvé une efficacité contre des infections hivernales[17]) !

Notez aussi que la quercétine est aussi un ionophore du zinc, donc prenez-en 1 000 mg par jour si vous êtes contaminé et privé d’hydroxychloroquine.

Enfin, sachez que le grand Dr Marik, aux Etats-Unis, recommande lui-aussi des doses de 75 à 100 mg de zinc en prévention ET en traitement du Covid-19[18] !

Et il n’est pas le seul à le faire, loin de là !

D’après un sondage réalisé sur plus de 6000 médecins dans le monde entier, un médecin sur cinq prescrit du zinc à ses patients atteints du Covid-19[19] !

Et pour couronner le tout, vous devez savoir que des essais cliniques ont même été lancés :

On saura bientôt la vérité, grâce à des essais cliniques !!

Des chercheurs de l’Université de Melbourne ont lancé un essai clinique pour soigner des malades du Covid-19 avec du zinc en intraveineuse.

« Le zinc a prouvé son efficacité pour traiter des pneumonies sévères et d’autres virus. Cet essai est une opportunité extraordinaire de découvrir si des injections de zinc peuvent aider à répondre à l’épidémie actuelle », a déclaré le Dr Eutick[20].

Deux autres essais cliniques enregistrés aux États-Unis sont particulièrement intéressants[21] [22].

Ces deux études sont réalisées en prévention, sur des professionnels de santé.

Des soignants non malades mais exposés au Covid-19 vont recevoir de l’hydroxychloroquine et du zinc, ainsi que des vitamines C et D, pour voir si cela les protège.

De même, un médecin turc, le Pr Mahir Ozmen, a lancé un essai clinique pour tester ces molécules en prévention du Covid-19 : hydroxychloroquine, zinc, vitamines C et D.

Il a déclaré dans la presse que « l’hydroxychloroquine aide le zinc à entrer dans la cellule infectée pour détruire le virus, et les vitamines C et D soutiennent l’immunité »[23].

Si je vous dis tout cela, c’est pour que vous n’ayez pas le moindre doute que c’est une piste extrêmement sérieuse, même si les grands médias n’en parlent pas.

Il ne faut donc surtout pas attendre pour vous protéger !

Au pire, avec 75 mg de zinc par jour, vous aurez des nausées et troubles digestifs.

A part ça, vous ne risquez rien, si vous prenez cette dose, même pendant 1 mois.

Alors prenez vite du zinc. Et transférerez cette lettre autour de vous.

Sources

[1] https://www.sante-corps-esprit.com/coronavirus-le-protocole-naturel-a-diffuser-d-urgence/

[2] https://www.sante-corps-esprit.com/urgent-coronavirus-le-geste-a-ne-surtout-pas-faire/

[3] http://jdmichel.blog.tdg.ch/media/01/00/2780850701.pdf

[4] https://academic.oup.com/advances/article/10/4/696/5476413

[5] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21079686

[6] https://knowledgeofhealth.com/symptoms-covid-19-coronavirus-match-zinc-deficiency/

[7] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10604189

[8] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23279674

[9] http://josorge.com/publications/Citations/IJL/008.pdf

[10] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22316073

[11] https://techstartups.com/hydroxychloroquine-works-used-combination-zinc

[12] https://www.direitacurvelo.com.br/hospital-de-sao-paulo

[13] http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0109180

[14] https://www.preprints.org/manuscript/202004.0124/v1

[15] https://www.estrepublicain.fr/un-medecin-mosellan-protocole-a-base-d-azithromycine

[16] http://ericstraumann.over-blog.comlettre-ouverte-de-12-parlementaires-alsaciens-covid-19

[17] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23775705

[18] https://www.evms.edu/EVMS_Critical_Care_COVID_19_Protocol

[19] https://www.sermo.com/zinc-and-vitamins-c-and-d-recommended-by-global-physicians

[20] https://about.unimelb.edu.au/trial-to-test-benefit-of-intravenous-zinc-in-covid-19-fight

[21] https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04326725

[22] https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04335084

[23] https://www.medscape.com/viewarticle/928472

Laissez un commentaire

88 commentaires

Monique Romain 15 avril 2020 - 8 h 23 min

Ok pour le zinc mais sous quelle forme. Que demander au pharmacien ?

Répondre
Armelle ROBIN 15 avril 2020 - 8 h 16 min

Bonjour Santé, Corps, Esprit, Merci merci pour toutes ces informations utiles surtout en ce moment. Avant de prendre du Zinc, est il utile de connaitre son dosage ?. J’ai regardé pour en commander, il y a Citrate de Zinc & Glucomate de Zinc???? LEQUEL dois je prendre…le dosage est de 15mg par comprimé ? A vous lire, je vous en remercie

Répondre
Brigitte 15 avril 2020 - 8 h 12 min

Bonjour, merci de vos informations et alertes essentielles et fiables.
Pouvez-vous nous dire quel complément alimentaire de zinc vous recommandez ?
Zinc Orotate
Zinc Chélaté
Citrate de Zinc

Répondre
Londe 15 avril 2020 - 8 h 08 min

Vous proposez à juste titre de penser au zinc .
Et puis ne pourrait-on pas se souvenir d’une méthode archaïque pour retrouver ses poumons, les ventouses . Elle a sauvé tant de malades qui n’arrivaient plus à respirer même si elle scandalisait les jeunes médecins (mais pas les vieux!)

Répondre
Puigsarbe 15 avril 2020 - 7 h 53 min

Merci beaucoup pour tous vos conseils précieux

Répondre
Françoise DENIS 15 avril 2020 - 7 h 46 min

Bonjour
sous quelle forme faut il prendre le zinc en complément alimentaire
citrate de zinc ou gluconate de zinc
Merci pour votre reponse
Françoise

Répondre
JAVELLE patricia 20 avril 2020 - 16 h 43 min

On peut le prendre en bio resonance avec des programmes nutrition digital .
C’est super efficace

Répondre
Elisabeth 15 avril 2020 - 7 h 33 min

Vous dites que résultat pas fameux pour le Pr. Raoult car 5 morts sur 1000 personnes et pour le Dr. Zelenko 2 morts (seulement) sur 400 patients et écrivez « excellent résultat ». Franchement, proportionnellement c’est le même résultat, car 2 décès sur 200 personnes pour chacun.
Vous adoptez le même style que nos gouvernants et je le déplore.

Répondre
Xavier Bazin 15 avril 2020 - 7 h 37 min

Non car le Dr Zelinko a traité 400 patients à risque, alors que le Pr Raoult a traité 1 000 patients à faible risque en moyenne

Répondre
Barbet-Massin Jeanne 15 avril 2020 - 7 h 33 min

certains protocoles ont administré du zinc , mais aussi avec de l’azitrhomycine, sans l’hydrochloriquine qui fait tant parler et une dose d’héparine , en prévention et à faible dose. L’azythromycine sans être couplée del’hydrochloriquine serait très efficace , bien sûr avec zinc (quelle dose?) .Que savez vous à ce sujet?
Merci

Répondre
Nencioni 15 avril 2020 - 7 h 27 min

Bonjour merci pour vos informations mais le zinc doit être pris doit quelle forme et comment
Merci infiniment de vos bons conseils

Répondre
conjard 15 avril 2020 - 7 h 13 min

RIEN SUR LA DYNAMIQUE DU ZINC DANS NOTRE CORPS
comment est-il absorbé ou au contraire comment ne l’est il pas ?
Rien non plus sur les sources possible: dois-je lécher les gouttières ?

Répondre
1 2 3 9