Vaccin

Ils utilisent le prétexte de la COVID pour vous vacciner davantage

L’hystérie autour de la Covid s’aggrave.

Après le masque obligatoire sur la plage, ou seul dans votre voiture…

… ils veulent maintenant profiter du coronavirus pour multiplier les vaccinations cet hiver !

Contre la grippe d’abord : les appels se multiplient pour vacciner massivement la population[1].

Le problème est que cela risque fortement d’être contre-productif.

D’abord parce qu’il y a un petit risque qu’on vous vaccine contre la grippe au moment même où vous êtes en train d’avoir une infection Covid.

Or, comme l’a rappelé récemment le Pr Montagnier, il est dangereux de se faire injecter un vaccin quand votre système immunitaire est occupé à lutter contre une autre infection.

Ensuite, je rappelle qu’une étude publiée récemment dans la célèbre revue Vaccine a montré que la vaccination antigrippale augmente de 36 % le risque d’infections aux coronavirus qui circulent depuis des années[2].

On ne sait pas vraiment pourquoi, mais les dynamiques entre virus et immunité sont très complexes, et ce genre d’effet de bord est en réalité très courant.

La Covid n’est donc pas un bon argument en faveur de la vaccination antigrippe.

C’est du simple bon sens, et pas du tout une idéologie « anti-vaccin ».

Mais il y a encore plus absurde.

Au nom de l’épidémie, ils veulent maintenant vacciner nos bébés contre le rotavirus, le virus de la gastro !

Si vous vous dites qu’il n’y a aucun rapport entre la Covid et la gastro des bébés, c’est que vous êtes encore sain d’esprit au milieu de la folie ambiante.

Mais ceux qui ont intérêt à vous vendre ce vaccin, eux, ont trouvé un rapport.

Selon eux, le vaccin anti-rotavirus permettrait de réduire les hospitalisations de bébés souffrant de gastro.

Et donc, l’intérêt serait d’alléger la charge sur les hôpitaux cet hiver, au moment où il pourrait risquer d’y avoir une « deuxième vague ».

Et c’est ainsi que l’Académie de Médecine a publié cet été un communiqué intitulé :

« Covid-19 : une opportunité pour vacciner les nourrissons contre les infections à rotavirus »

Pour moi, c’est encore une preuve qu’on vit dans un monde de fous…

… et que la Covid-19 a est surtout une « opportunité » pour faire tout et n’importe quoi, du moment que cela arrange Big Pharma !

Je ne dis pas cela en l’air — accrochez-vous bien, car ce que je vais vous dire est assez sidérant :

Déjà, il n’y a aujourd’hui aucune preuve que les hôpitaux risquent de subir cet hiver le même niveau d’épidémie qu’en mars-avril dernier.

En ce moment même, alors qu’on vous alarme sur l’explosion du nombre d’infections, le nombre de malades hospitalisés pour Covid n’augmente pas sérieusement à l’échelle nationale.

Si vous ne me croyez pas, regardez le graphique ci-dessous :

Courbe du nombre de malades hospitalisés pour Covid du mois mars jusqu’au 7 septembre

Certes, il y a une légère augmentation des hospitalisations et réanimations en Provence-Alpes-Côte d’Azur, mais rien d’affolant pour l’instant, d’autant que le nombre de morts reste ridiculement faible.

Et de toute façon, il n’y a pas de lien direct entre l’hospitalisation des bébés et des adultes !

Les services de pédiatrie des hôpitaux et les urgences pédiatriques n’ont rien à voir avec les services qui accueillent les malades de la Covid !

Donc, même si la vaccination réduisait le nombre d’hospitalisations de bébés, cela ne soulagerait pas les équipes chargées d’accueillir les malades de la Covid !

Le raisonnement est donc plus que bancal.

Mais le plus inquiétant, c’est que ce vaccin anti-rotavirus est surtout inutile et dangereux.

Inutile parce que la véritable cause des hospitalisations des bébés souffrant de gastro, c’est la déshydratation !

Pour l’éviter, il suffirait de donner à toute maman qui sort de la maternité du « soluté de réhydratation orale », à donner à leur bébé en cas de gastro.

Hélas, on ne parle pas de cette solution simple, qui ne coûte que quelques euros.

Non, on préfère plutôt vous vendre le vaccin anti-rotavirus, qui coûte entre 130 et 150 euros pièce.

Ils n’hésitent pas à recommander un vaccin qui tue des bébés

Pourtant, je rappelle que c’est bien ce vaccin-là qui a conduit à ces grands titres de presse, il y a 5 ans :

Clairement, ce vaccin anti-rotavirus est dangereux !

C’est l’Agence Nationale du Médicament (ANSM) qui l’avait reconnu dans un rapport publié en février 2015[3].

Après avoir analysé tous les « accidents » survenus à la suite des vaccins Rotateq et Rotarix contre le rotavirus (qui cause la gastro), elle avait conclu :

  • Pour le Rotarix : 161 évènements « graves », dont 35 cas d’invaginations intestinales aiguës, trois d’entre elles étant particulièrement graves : « 2 hospitalisations en réanimation et 1 décès » ;
  • Pour le Rotateq : 40 évènements graves ont été rapportés, avec 12 cas d’invaginations intestinales aiguës, « dont un ayant évolué vers le décès ».

Logiquement, dès la sortie de ce rapport, le Haut Conseil de la Santé Publique a arrêté de recommander ce dangereux vaccin.

Mais voilà que certains veulent profiter de la crise de la Covid-19 pour faire revenir ce vaccin dangereux !

C’est d’autant plus absurde que ce vaccin pourrait aussi augmenter le risque d’infections respiratoires des nourrissons !

C’est ce que l’agence américaine du médicament, la FDA, avait découvert, grâce à une étude réalisée dans 6 pays européens :

« Les décès de nourrissons liés à une pneumonie étaient significativement plus élevés pour le groupe qui a reçu le Rotarix par rapport à celui qui a reçu le placebo » [4].

Bref, encore une raison de plus d’éviter à tout prix ce vaccin très douteux !

D’un côté, vous avez ZÉRO risque de mortalité pour votre bébé si vous l’hydratez correctement en cas de gastro.

Et de l’autre côté, vous avez un risque, infime, mais réel, que le vaccin tue votre bébé !

Le choix paraît évident.

Sauf pour les experts gangrénés par les conflits d’intérêts.

Vous pouvez penser que je suis « complotiste ».

Mais si c’est le cas, donnez-moi une seule bonne raison de recommander à tous les parents ce vaccin inutile et dangereux !

Pour moi, il n’y en a pas, à part la rentabilité pour les labos qui le produisent.

Et pourtant, la Société Française de Pédiatrie recommande chaudement ce vaccin[5].

C’est le drame de notre époque : la plupart des « sociétés savantes » sont gangrénées par les conflits d’intérêts.

C’est exactement la même chose pour la SPILF, la Société de pathologie infectieuse de langue française, qui a scandaleusement porté plainte contre le Pr Raoult.

En 3 ans, la SPILF a touché 610 000 € des laboratoires pharmaceutiques, dont 80 000 € de Gilead[6].

Et si vous regardez les liens d’intérêts des dirigeants de cette association, les conflits d’intérêts sont encore plus évidents :

Sommes touchées par les dirigeants de la SPILF entre 2012 et 2020en rouge par Gilead, en bleu par les autres labos pharmaceutiques

Et si vous aviez un doute, regardez ce que porte le président de la SPILF, autour du cou :

C’est un bandeau rouge, avec écrit GILEAD, qui sponsorise le Congrès de la SPILF[7] !

C’est un terrible symbole de la façon dont les grands labos tiennent en laisse beaucoup de nos grands pontes !

Ne cherchez pas plus loin les raisons de l’acharnement contre le Pr Raoult et son traitement peu coûteux !

L’influence de l’industrie pharmaceutique est LE problème majeur de notre époque, et j’invite toute personne qui croit que c’est du « complotisme » à ouvrir les yeux !

Sources

Laissez un commentaire

50 commentaires

Thomassin 9 septembre 2020 - 11 h 40 min

merci pour cet article qui corrobore ce que nous sommes de plus en plus nombreux à voir. Nous vivons une forme de dictature des laboratoires pharmaceutiques donc « apprenons à nous soigner nous-même.

Répondre
Delle Piane 9 septembre 2020 - 11 h 15 min

Bonjour à tous.
Je trouve que Panpharma & Co. sont une immense association de malfaiteurs que personne n’ a le courage de contraster. Ici en Suisse, d’ où je vous ecris, on tient les gens dans l’ ignorance de ce phénomène et ses effets néfastes, car bien de fabricants de produits pharma siègent dans la Confédération et rapportent gros.
Quant à la fiabilité des vaccins, voici mon espérience: l’ année passée, sur conseil de mon médecin, j’ ai fait un vaccin antigrippal. Une semaine après, j’ ai contracté une grippe monumentale, pour me débarrasser de laquelle ilm’ a fallu 6 semaines.
Je signale que c’ était la première grippe de ma vie.
Sans commentaire.
Merci de m’ avoir accueilli, EDP

Répondre
Maud 9 juin 2021 - 15 h 00 min

idem pour moi delle piane. Sur conseil de mon médecin je me suis faite vaccinée il y a quelques années et 3 jours après j’étais clouée au lit avec une bonne grippe et 39 de fièvre. 6 Semaines à récupérer. Ma fille quant à elle a reçu 2 injections contre l’hépatite B. Elle a été malade une année avec un teint libidineux et des selles jaunes. Le médecin a voulu qu’elle fasse la 3ème injection et malgré qu’elle soit majeur, je lui ai déconseillé. Je crois qu’on a frôlé la catastrophe, elle s’est rétablie mais j’ai peur pour elle et des conséquences de ce vaccin. Toute petite suite au ROR elle a convulsé et là encore le médecin a dit qu’il n’y avait pas corrélation entre les convulsions et la vaccination. Depuis je refuse tout vaccin et miracle, à part un petit rhume occasionnel sans fièvre je me porte à merveille.

Répondre
Edy F. 9 septembre 2020 - 11 h 06 min

C’est bien M. Bazin, vous commencez à ouvrir les yeux sur les réalités du monde..
En attendant de pouvoir nous coller leur vaccin contre le covid, qui a pour but de faire de nous des objets connectés et totalement asservis via 5G et nanoparticules, ils vont essayer de tuer un maximum de gens tout en faisant de l’argent au passage.
Vous n’avez qu’une très faible idée du mal que représentent ces entités vouées au culte de l’argent et des plans diaboliques qui sont mis en place au niveau planétaire afin de contrôler et réduire la population jugée trop importante.
Le gouvernement français et les autorités scientifiques travaillent pour ces milliardaires. Ils ont infiltré tous les niveaux de décision.

Répondre
Monique ZAMMIT 9 septembre 2020 - 17 h 34 min

C’est exactement ça !

Répondre
girard 9 septembre 2020 - 19 h 52 min

Le plus difficile a admettre c’est l’existence de l’adrénochrome. Quelle horreur, je prie avec ma fille et fait vivement appel sans cesse que le Créateur de l’Univers intervienne rapidement. Personnellement, je ne pensais pas qu’il y avait encore plus grave que le trafic d’organes. Je m’en veux d’avoir donné la vie dans ce monde de m….

Répondre
bardol alexandre 9 septembre 2020 - 10 h 25 min

merci pour ces informations !!!!! il faut les dénoncer sans pitié……

Répondre
Myriam 9 septembre 2020 - 10 h 22 min

Le masque seul dans la voiture ( info verifiée) n est pas obligatoire ! C est faux ! Il ne faut pas en rajouter sinon vous décrédibiliser ( on se demande ce qui n est pas exagéré) tout votre discours !

Répondre
gras 9 septembre 2020 - 10 h 21 min

Chaque année ,il y a des décès du au rota -virus et de très rares invagination du au vaccin.
Une réflexion est a faire.
Votre condamnation des vaccins est une faute

Répondre
Vannerom 9 septembre 2020 - 10 h 17 min

Il y a quand même des vaccins utiles,qui ont permis d’éliminer complètement la maladie dans le monde développé,p’ex.la polio.Je pense que le vaccin contre la grippe et le pneumocoque peut être utile pour une partie de la population à risque L´entrelacement avec Big Pharma existe mais c’est aux autorités de le surveiller et de combattre les abus.Il ne faut pas jeter l’enfant avec l’eau du bain !

Répondre
marie-hélène Piraud lang 9 septembre 2020 - 10 h 14 min

Merci pour ces infos que nous constatons..je me soigne avec de l’homéophatie et des plantes..depuis un désastre avec un traitement pour soigner une dépression HEUREUSEMENT sur 1 conseil j’ai été soigné par un homéophate qui m’a supprimé 3 médicaments immédiatement..HEUREUSEMENT

Répondre
Jean KERESDEDJIAN 9 septembre 2020 - 10 h 07 min

Qui faut-il croire?
Même notre médecin n’inspire plus suffisamment confiance. Je le paie 40 euro la visite alors que la sécu me dit que 25 euro cela suffit. Quelle hypocrisie ! Mon complément alimentaire coûte 40 euro par mois. Qui est dans le vrai? La manipulation est partout

Répondre
vandamme 9 septembre 2020 - 9 h 56 min

Merci d’oser parler. Que chaque adulte de bon sens regarde l’état de santé de la jeune population. Presque tous allergiques; dans les classes de plus en plus d’enfants présentant des troubles de divers Dys..« dysphoniques, dyspepsiques, dystrophiques..… » À tel point que l’Education Nationale a créé des postes spéciaux pour identifier leurs problèmes et adapter tant que faire se peut l’enseignement. Je suis d’une génération ou nos enfants à part quelques maladies infectieuses courantes n’étaient pas médicalisés. Qu’est ce qui a changé? La vaccination à outrance avec de l’aluminium, du mercure ( neurotoxiques ) et des pesticides dans l’alimentation. Ces neurotoxiques agressent la santé, l’équilibre physiologiques et psychologiques. Plus un enfant scolarisé n’est indemne d’une déficience. Perte d’immunité, fatigue chronique, agressivité. C’est terrifiant de constater cela quand on a connu un autre monde. C’est à nous adulte de les protéger . Dénonçons ce monde ou l’argent prend le pas sur l’éhique. Terrifiant!

Répondre
1 2 3 4 5