col

Contre la Covid, on dispose désormais d’un nombre extravagant de traitements qui marchent !

Cher(e) ami(e) de la Santé,

Voici ce que déclarait le Pr Raoult, il y a un peu plus d’un an, le 25 février 2020 :

« Les Chinois, qui sont les plus pragmatiques, plutôt que de chercher un vaccin ou une nouvelle molécule qui soigne le coronavirus, ont fait ce qu’on appelle du repositionnement, c’est-à-dire tester des molécules qui sont anciennes, qui sont connues, qui sont sans problème de toxicité.

Ils ont trouvé, comme cela avait été trouvé sur le SARS et oublié, que sur leur nouveau coronavirus, la chloroquine est active in vitro, ils ont traité des patients et c’est efficace. 

C’est une excellente nouvelle, c’est probablement l’infection respiratoire la plus facile à traiter de toutes.

Et donc ce n’est pas la peine de s’exciter, il faut travailler, voir les molécules potentiellement actives et qui sont immédiatement disponibles sur le marché » [1]

Le Pr Raoult a été très critiqué pour cette déclaration, réalisée dans une vidéo intitulée « coronavirus, fin de partie ? ».

Et pourtant, avec le recul, on peut l’affirmer : le Pr Raoult avait parfaitement raison.

Pas seulement sur l’efficacité de la chloroquine, décelée par les Chinois et désormais validée par plus de 200 études scientifiques [2]

Mais aussi – et cela va sans doute vous surprendre – sur le fait que la Covid-19 est « probablement l’infection respiratoire la plus facile à traiter ».

Certes, ce n’est pas du tout ce qu’on entend à la télévision ou chez les autorités de Santé, qui vous font croire qu’il n’existe aucun traitement efficace (mais seulement des vaccins).

Mais si vous regardez la totalité des études scientifiques, vous verrez qu’un très grand nombre de molécules anciennes ont montré une efficacité sur la Covid-19.

Au moment où je vous parle, nous avons même plus de molécules efficaces que ce qui nous est nécessaire pour nous débarrasser de l’épidémie.

Je sais bien que cela paraît fou, mais c’est une réalité scientifique, et je vais vous le démontrer dans une seconde.

Ce qui est dramatique, c’est que cette réalité scientifique était globalement connue dès l’été dernier.

Nous aurions donc pu éviter le reconfinement de l’automne-hiver, ainsi que des milliers d’hospitalisations et de décès.

Mais pour cela, il aurait fallu suivre le conseil du Pr Raoult, dans sa vidéo de février 2020.

Or les autorités occidentales ont fait le contraire.

Plutôt que de se focaliser en urgence sur les molécules « anciennes et immédiatement disponibles », elles ont tout misé sur des nouveaux traitements (remdésivir, anticorps monoclonaux) et des vaccins.

Cette stratégie a beaucoup profité à Big Pharma, mais elle a coûté des milliers de vies, et causé des dégâts sociaux considérables.

Car toutes les preuves sont là aujourd’hui : de très nombreuses molécules anciennes ont une efficacité incontestable sur la Covid-19.

On a beaucoup parlé du protocole Raoult, associant hydroxychloroquine, azithromycine et zinc, à juste titre car il a obtenu de bons résultats, notamment dans les Ehpad [3].

De mon côté, je me suis focalisé ces derniers mois sur la vitamine D et l’ivermectine – deux molécules totalement inoffensives qui, à elles seules auraient pu nous débarrasser de l’épidémie dès l’été dernier, en prévention et traitement [4].

Mais il y en a d’autres, vous allez voir.

Il y en a même tellement que c’est à se taper la tête contre un mur.

Quand vous aurez fini la lecture de cette lettre, vous verrez qu’on avait repéré très tôt des molécules anciennes, peu toxiques et très prometteuses… et qu’on n’a rien fait, ou presque rien.

Comme l’a reconnu le Pr Caumes récemment, « c’était une erreur stratégique de tout miser sur les vaccins. Je pense qu’on a complètement négligé le traitement » [5].

Parmi les traitements efficaces, figurez-vous qu’on trouve même un banal antidépresseur !

Cet anti-dépresseur marche contre la Covid, il a fait la UNE de l’émission phare « 60 minutes » aux États-Unis !

Je ne suis pas un fan des médicaments contre la dépression, car leur efficacité est au mieux très modeste, et leurs effets indésirables sérieux quand ils sont pris sur une longue période.

Mais pour une personne vulnérable, malade de la Covid-19, prendre un antidépresseur pendant 15 jours comporte un risque infime.

Donc si cela peut lui éviter une hospitalisation et lui sauver la vie, cela en vaut la peine !

C’est ce qui a été prouvé scientifiquement pour l’antidépresseur fluvoxamine.

On sait depuis novembre dernier que c’est un médicament à l’efficacité potentiellement incroyable contre la Covid-19.

Récemment, un grand média américain a fini par s’y intéresser, l’émission 60 minutes sur CBS News.

Dans leur reportage, ils racontent comment une simple pédopsychiatre s’est intéressée à la fluvoxamine en plein début de Covid-19, en mars 2020.

Cette médecin se souvenait avoir lu une étude qui montrait l’efficacité de la fluvoxamine sur la septicémie, un état de « tempête immunitaire » comparable à celle de la Covid.

Elle l’a signalé à un collègue, qui a fait une première étude avec les moyens du bord (20 000 dollars pris sur les fonds de son université).  

Les premiers résultats furent spectaculaires, si bien qu’un milliardaire lui a donné plusieurs centaines de milliers de dollars pour élargir l’étude.

(Notez bien que le gouvernement américain ne les a pas aidés. Il était trop occupé à donner à Big Pharma des milliards pour la recherche sur les vaccins, et des millions pour des « traitements innovants » hors de prix…

…un peu comme en France, où l’Institut Pasteur de Lille a dû compter sur une donation de la Fondation LVMH, plutôt que sur les fonds du ministère de la santé d’Olivier Véran, pour faire des études sur une vieille molécule très prometteuse contre la Covid-19).

En août 2020, l’étude sur la fluvoxamine est finalisée et les résultats sont incroyables : 

  • Dans le groupe de 80 patients qui ont reçu de la fluvoxamine en traitement précoce, aucun n’a vu son état se détériorer, aucun n’est allé à l’hôpital ;
  • Dans le groupe qui a reçu le placebo, 6 sur 72 ont dû être hospitalisés, soit 8 % de l’échantillon.

Comme vous l’imaginez, les auteurs de l’étude avaient envie de crier leur découverte sur les toits !

Mais personne ne les a écoutés, ou presque. 

En novembre, les auteurs ont cru qu’ils allaient enfin réussir à percer le mur du silence.

Car ils avaient réussi l’exploit de publier leur étude dans un journal médical « de référence », le Journal of the American Medical Association (JAMA) [6].

Mais cela n’a pas suffi. Toujours aucune réaction.

Dans un monde normal, dès la publication de ces résultats, les autorités de santé du monde entier auraient dû :

  • Conseiller de traiter les malades les plus à risque avec cette molécule, 
  • Et lancer parallèlement d’autres essais cliniques pour confirmer cet effet.

En France, le ministre Olivier Véran est particulièrement coupable de n’avoir rien fait.

Car ce sont des chercheurs français de l’AP-HP et de l’INSERM qui ont rendu public, dès le mois d’août 2020, une étude observationnelle française pointant l’efficacité des antidépresseurs de la famille de la fluvoxamine contre la Covid-19 [7] !

Il était évident que la balance « bénéfice-risque » de ce médicament était favorable, pour les personnes vulnérables les plus à risque d’hospitalisation.

Mais à l’automne-hiver, quasiment aucun patient n’a reçu cette molécule potentiellement salvatrice.

Pendant ce temps-là, les autorités n’ont vu aucun problème à :

  • Injecter du remdésivir en perfusion à des malades de la Covid-19, sans la moindre preuve d’efficacité ;
  • Puis injecter à des personnes en bonne santé des vaccins utilisant une technologie totalement nouvelle.

En revanche, par « prudence », elles ont refusé de donner à des malades à haut risque, pendant 15 jours, une molécule aussi connue que la fluvoxamine !!

C’est le même drame pour le protocole Raoult : le rapport bénéfice/risque était ÉVIDEMMENT favorable pour la plupart des malades, mais on l’a diabolisé, puis passé aux oubliettes.

Et je ne parle pas de la vitamine D ou de l’ivermectine, où le risque est de 0,00 %, et le bénéfice potentiellement énorme ! Et c’est le cas, également, d’un geste d’hygiène simple et peu coûteux :

Un simple spray nasal & bain de bouche, arme fatale contre la Covid-19 ??

Une large part de l’épidémie aurait pu être évitée si on avait conseillé :

  • D’utiliser tous les jours un simple spray nasal, disponible pour quelques euros en pharmacie ;
  • De faire matin et soir un bain de bouche antiseptique, avec de la bétadine.

Cela paraît fou, encore une fois, mais c’est ce que montrent les études scientifiques.

Commençons par le spray nasal.

On sait depuis au moins 10 ans qu’un extrait d’algue rouge, appelé carraghénane (ou iota-carraghénane), a une efficacité contre les infections respiratoires, en spray nasal [8].

Avant même d’avoir la moindre étude, il aurait été malin de le donner aux personnes à risque, en prévention de la Covid-19. Risque : 0. Bénéfice : prometteur.

Puis, quand les études sont tombées, il n’y avait plus de doute possible.

A l’été 2020, des chercheurs ont confirmé que cette molécule toute simple était efficace contre le coronavirus, in vitro [9].

Tout récemment, une étude argentine randomisée, contre placebo, menée sur 400 personnes a prouvé son efficacité in vivo : en prévention, un simple spray nasal à base de iota-carraghénane a réduit de 80 % le risque d’infection [10] !

Ce n’est pas un une étude « accidentelle » ou une « coïncidence ».

Car plusieurs études ont trouvé des résultats exceptionnels, en associant un spray nasal à des bains de bouche.

C’est logique, car le coronavirus commence par se multiplier dans le nez et la gorge avant de descendre dans les poumons.

Si on le neutralise dès le début, on évite les cas graves – on pouvait s’en douter, mais cela a été prouvé.

Dans une étude indienne, une simple solution saline en spray et bain de bouche a suffi à obtenir d’excellents effets [11].

D’autres études ont obtenu d’excellents résultats des sprays et bains de bouche à base de bétadine, un antiseptique. 

Dans une étude randomisée sur plus de 1 000 patients, ces gestes simples ont permis une réduction de 84 % du risque d’hospitalisation, et de 88 % du risque de décès [12] !

En France, une entreprise intelligente a fini par mettre au point un spray nasal, à partir d’une substance qui neutralise le coronavirus in vitro [13].

Il devait être commercialisé en ce début du mois de mars… mais l’Agence du Médicament a refusé au dernier moment [14].

Pourquoi ? Je ne veux pas être complotiste, mais il est tout de même étrange de voir que nos « experts » ont jugé qu’un banal lavage de nez était beaucoup plus risqué qu’une injection, dans le muscle, d’un ARN messager entouré de nanoparticules (Pfizer, Moderna), ou d’un adénovirus génétiquement modifié (AstraZeneca). 

Et ce n’est pas tout.

Et encore des dizaines d’autres molécules efficaces !

Je vous ai déjà parlé de la colchicine, cette substance naturelle issue du colchique.

Plusieurs petits essais cliniques avaient pointé son efficacité contre la Covid-19, dès l’automne dernier.

En janvier, une grande étude canadienne randomisée [15], menée sur plus de 4 000 patients a montré que la colchicine a permis : 

  • Une réduction de 25 % du risque d’hospitalisation ;
  • Et une réduction des décès de 44 % !

Mais ces très bons résultats ont été oubliés aussitôt publiés [16].

Peut-être que la colchicine n’est « pas assez chère ».

Et on a la même omerta sur une classe de médicaments extrêmement intéressante, les anti-androgènes.

Très vite, des chercheurs ont perçu l’intérêt de ces médicaments contre la Covid-19.

Car on a vu que la Covid-19 était plus grave pour les hommes que pour les femmes.

Et dès le mois de mai 2020, des chercheurs italiens remarquent que des patients sous anti-androgène s’en sortent beaucoup mieux face à la Covid-19 que les autres [17].

L’effet viendrait du blocage d’une enzyme clé dans l’infection à coronavirus, la TMPRSS2.

Or plusieurs médicaments ont un effet favorable sur la TMPRSS2, comme :

  • Un simple antitussif, la bromhexine, qui a obtenu dès juillet 2020 un effet spectaculaire dans une étude iranienne [18] ;
  • La spironolactone, qui associée à la bromhexine a montré une efficacité dans une étude russe [19] ;
  • La finastéride, qui a obtenu 75 % mortalité en moins (non significatif) dans un petit essai randomisé iranien [20] ;
  • Et la dutastéride, efficace selon un essai randomisé brésilien [21].

Et pour mettre tout le monde d’accord, un grand essai clinique brésilien vient de prouver l’efficacité spectaculaire d’un médicament (nouveau) de la même classe, le Proxalutamide.

Tenez-vous bien : il s’agit d’une étude randomisée, contre placebo, en double aveugle et multicentrique, sur 600 patients hospitalisés – bref, tout ce que nos « méthodologues » adorent.

Résultat : 92 % de mortalité en moins dans le groupe traité, par rapport au placebo [22] !!!

La durée médiane d’hospitalisation était de 5 jours dans le groupe traité… contre 14 jours dans le groupe placebo !

Bref, avec une telle efficacité sur des malades hospitalisés, on n’aurait plus aucun problème de surencombrement des hôpitaux.

Et ce n’est qu’une des molécules efficaces parmi d’autres.

Parmi les médicaments prometteurs, les anti-asmathiques simples pourraient avoir une réelle efficacité [23], de même que les anti-histaminiques (médicaments courants contre les allergies) [24].

La metformine, une molécule ancienne, d’origine naturelle, pourrait aussi avoir des effets majeurs et va être bientôt testée dans un grand essai clinique international, à côté de la fluvoxamine et de l’ivermectine [25].

Et il y a aussi quantité de molécules naturelles, sans le moindre danger, qui ont montré d’excellents signaux d’efficacité, comme la vitamine C [26], le zinc [27], la mélatonine [28], la quercétine [29], la propolis [30] ou les huiles essentielles [31].

Même une substance dont personne ne parle, l’huile de nigelle, a obtenu des résultats spectaculaires dans une étude randomisée pakistanaise menée sur 300 patients [32], avec une réduction de 80 % de la mortalité !

Pourquoi ce silence CRIMINEL ? La réponse est simple, hélas

Vous le voyez, le Pr Raoult avait raison : la Covid-19 est « probablement l’infection respiratoire la plus facile à traiter de toutes ».

Si l’Occident avait fait preuve de « pragmatisme » en testant massivement des molécules « anciennes » et « immédiatement disponibles sur le marché », les dégâts de l’épidémie auraient été minimisés dès l’été 2020.

Des centaines de milliers de morts dans le monde auraient été évitées, ainsi que des confinements qui ont causé des catastrophes économiques, sanitaires et sociales.

Alors, pourquoi la plupart des pays occidentaux ont refusé de le faire… et se sont précipités sur le remdesivir (inefficace) et les vaccins (qui ne pouvaient qu’arriver trop tard) ?

A cause du poids gigantesque de Big Pharma sur nos systèmes de santé.

Comprenez bien que ce qui est en jeu, ce n’est pas simplement les profits de l’industrie pharmaceutique sur cette épidémie-là.

Ce qui est en en jeu, pour Big Pharma, c’est la préservation de ses 500 milliards de chiffres d’affaires et ses 100 milliards de bénéfices annuels.

Pour le comprendre, il faut revenir à ce que disait le Pr Raoult, au printemps dernier :

« Tout notre modèle scientifique et économique est basé sur le développement de nouvelles molécules. C’est une affaire financière et culturelle : l’idée qu’on va répondre à chaque fois avec une molécule extrêmement chère. » (BFM TV)

« Si vous dites maintenant, alors qu’on dépense des centaines et des centaines de millions pour trouver des nouvelles molécules, qu’il suffit de recycler des molécules anciennes qui sont génériquées et qui ne coûtent rien, vous sciez toute une branche de la science qui s’est développée depuis 20 ans et donc vous avez les plus grandes difficultés à trouver des gens qui regardent cela avec un œil favorable ». (i24 News)

C’est le modèle économique global de notre système de santé qui est en jeu : 

« Si, ce qui est possible, l’hydroxychloroquine est un médicament relativement général pour les infections virales respiratoires, cela veut dire qu’on avait quelque chose sous la main depuis 70 ans qu’on n’a pas testé. 

Il est possible qu’il y en ait d’autres, de molécules aussi banales, qu’on n’a jamais testé, et qu’on n’a pas testé des molécules qui marchaient. » (i24 News)

Si vous lisez Santé Corps Esprit, vous savez déjà que pour beaucoup de maladies, il existe des méthodes et traitements naturels qui marchent aussi bien, voire mieux que les médicaments.

Leur seul « tort » est de ne pas avoir été testé dans des grandes études randomisées menées sur plus de 1 000 patients – parce que personne n’a intérêt à mettre de l’argent pour réaliser de telles études.

Mais l’épidémie a conduit beaucoup de pays à mener des petites études sur des traitements de la Covid-19… et les résultats obtenus sont la preuve qu’on trouve des « petits miracles » quand on cherche dans les vieilles molécules, notamment naturelles.

Problème : si cela vient à se savoir, ce sont les profits de Big Pharma, mais aussi des milliards d’euros donnés aux chercheurs chaque année qui pourraient être remis en cause.

Car d’immenses progrès de la médecine sont à portée de main, en repositionnant des molécules anciennes.

Exemple : saviez-vous que l’hydroxychloroquine est un anticancéreux très prometteur [33] ?

De même, l’ivermectine a probablement bien d’autres propriétés que son effet anti-parasitaire et anti-viral… une étude récente a montré son intérêt contre le cancer du sein [34] !

Et je ne parle pas de la vitamine D, qui remplace avantageusement le vaccin contre la grippe chez les seniors [35] (vaccin qui représente 2 milliards de chiffre d’affaires pour Sanofi chaque année)…

… et dont une étude récente a montré qu’elle réduit de 17 % le risque de cancers mortels [36].

Des myriades de molécules déjà connues, qui ne coûtent rien, pourraient faire progresser la médecine et les soins de façon spectaculaire.

Mais cela signifierait la fin des méga-profits de Big Pharma.

Alors on ne les teste pas. On refuse de les mentionner. On va jusqu’à censurer ceux qui en parlent.

Ma dernière lettre sur l’ivermectine a été rapidement bloquée sur Facebook… et certains d’entre vous se sont même fait suspendre leur compte pendant 24 heures pour avoir osé la partager !

Il faut ouvrir les yeux.

La tragédie de la Covid-19 en est l’occasion.

Bonne santé,

Xavier Bazin

Sources

[1] https://www.youtube.com/watch?v=8L6ehRif-v82

[2] https://hcqmeta.com/

[3] www.sante-corps-esprit.com/professeur-raoult-chloroquine-pourquoi-tant-de-haine/

[4] www.sante-corps-esprit.com/plus-aucun-doute-possible-les-traitements-naturels-marchent/

[5] https://www.publicsenat.fr/article/politique/pr-eric-caumes-dire-qu-on-ne-manque-pas-de-doses-est-un-gros-mensonge-187552

[6] https://jamanetwork.com/journals/jama/article-abstract/2773108

[7] https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.07.09.20143339v2

[8] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20696083/

[9] https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2020.08.19.225854v1.full.pdf

[10] https://milstein.conicet.gov.ar/la-eficacia-del-spray-nasal-con-carragenina-para-la-prevencion-del-covid-19-ha-dado-resultados-positivos/

[11] https://www.researchsquare.com/article/rs-153598/v1

[12] http://www.bioresearchcommunications.com/index.php/brc/article/view/176/159

[13] https://www.midilibre.fr/2021/02/13/covid-19-pharma-beauty-sapprete-a-commercialiser-un-spray-nasal-capable-deliminer-99-du-virus-9371697.php

[14] https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-la-commercialisation-du-spray-nasal-cov-defense-suspendue-par-l-agence-du-medicament_4307965.html

[15] https://www.icm-mhi.org/en/pressroom/news/colchicine-reduces-risk-covid-19-related-complications

[16] https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.01.26.21250494v1

[17] https://www.eurekalert.org/pub_releases/2020-05/esfm-atf050520.php

[18] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7502909/

[19] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33487145/

[20] https://www.researchgate.net/publication/350042826_Finasteride_in_hospitalized_adult_males_with_COVID-19_A_risk_factor_for_severity_of_the_disease_or_an_adjunct_treatment_A_randomized_controlled_clinical_trial

[21] https://www.researchgate.net/publication/345950792_Dutasteride_Reduces_Time_to_Remission_in_COVID-19_Results_From_a_Randomized_Double_Blind_Placebo_Controlled_Interventional_Trial_The_DUTA_AndroCoV-Trial

[22] https://www.biospace.com/article/releases/kintor-pharmaceutical-announces-results-from-investigator-initiated-brazil-trial-demonstrating-92-percent-reduction-in-mortality-in-hospitalized-covid-19-patients/

[23] https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.02.04.21251134v1.full.pdf

[24] https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1094553921000018

[25] https://www.eurekalert.org/pub_releases/2021-02/mu-nst020921.php

[26] https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fmed.2020.559811/full

[27] https://www.mdpi.com/2072-6643/13/2/562

[28] https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.10.15.20213546v1

[29] www.sante-corps-esprit.com/un-gachis-ces-remedes-contre-le-covid-19-quon-vous-cache/

[30] https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.01.08.20248932v1

[31] https://www.researchsquare.com/article/rs-119568/v1

[32] https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.10.30.20217364v2

[33] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5718030/

[34] https://www.nature.com/articles/s41523-021-00229-5

[35] www.sante-corps-esprit.com/eviter-vaccin-grippe/

[36] https://jamanetwork.com/journals/jamanetworkopen/fullarticle/2773074

 

113 commentaires

Pierre Mariaule 8 avril 2021 - 15 h 43 min

Vitamine c,Vitamine D3K2,magnésium,zinc et sélénium.

Répondre
Lily Sten 26 mars 2021 - 14 h 43 min

Elémentaire mon cher Watson !! Les gros sous , les gros sous , toujours les gros sous , partout et en tout domaine ! Résistons !!

Répondre
veys nicole 25 mars 2021 - 11 h 07 min

Nous ne pouvons plus prendre la peine d’étudier, de faire des recherches, de se poser des questions. C’est cela qui est censuré. Nous n’avons plus le droit de réfléchir ni « d’être intelligents ». Tout doit aller dans le même sens. Déjà dans les années ’80 des documentaires de la BBC faisaient remarquer que toute tête qui dépasse se fait « ramasser ». Cela s’appelle « l’ingénierie sociale » mise sur pieds par Edward Bernays (en 1928) (voir son livre « Propganda », neveu de S. Freud et grand oncle de Marc Randolf, PDG de Netflix !! qui crée des divertissements qui empêchent aux personnes de penser. Cela s’appelle « comment manipuler l’opinion en démocratie » et acquérir son consentement. La foule n’est pas pensante, car elle est dans l’émotion.
Alors je fais un appel afin de devenir des « INDIVIDUS » (à chacun de faire son chemin d’individuation). Faire une communauté d’individus et non une masse manipulable. La science, l’art, la politique, la sociologie etc, ….. ne sont plus une connaissance mais une opinion.
RELEVONS-NOUS !
Ce serait peut-être le moment de consulter Noam Chomsky et ses analyses politiques.
Demander aux Institutions de se remettre en question est « complotiste » et elles sont défendues par la plupart des « intellectuels » qui ne se remettent eux-mêmes pas en question.

Répondre
JACKY HEREAU 24 mars 2021 - 18 h 05 min

Je ne suis ni biologiste ni médecin ni spécialiste ni pharmacien, je suis un lecteur de documents tel que celui là et bien d’autres sur d’autres sujets. Si ce qui est dit est vrai et cohérent, il me vient à penser que ceux qui ont voulu traiter ce problème à leur façon, influencés ou non par la « big pharmacie » se sont planté et leur erreur est leur entêtement à ne pas vouloir ouvrir d’avantage la possibilité à d’autres de proposer des remèdes en amont ou et en aval du covid 19…
C’est quand même désolant que le profit des uns soit la priorité compte tenu qu’ils représentent une masse importante d’employés qui risqueraient de perdre leur emploi alors que certains ont peut être trouvé un remède à moindre coût. j’espère que quelqu’un osera un jour dire la vérité sur cette affaire qui semble assez louche à l’origine…on en reparlera un jour !

Répondre
Aissatou 22 mars 2021 - 1 h 27 min

Merci pour ces informations. Nous sommes africains et il nous est difficile de nous procurer les molécules dont vous avez parlé. Merci de nous aider en nous donnant des adresses où nous pourrions en acheter

Répondre
Grattarola Coste 21 mars 2021 - 9 h 03 min

bonjour Toujours aussi pertinent mais HELAS un coup d’épée dans l’eau comme pour le professeur Raoult. Les gens qui comme moi y croit on ne saurait pas où s’adresser pour se faire soigner.J’ai 83 ans le coronavirus ne me fait pas peur ! ce sont les soins qui me terrorise si je l’attrape. Où s’adresser pour recevoir ces soins ? Est-ce que le Pr. Raoult peut toujours recevoir les patients Cela me rassurerais.Car j’ai discute avec mon médecin traitant qui s’est énervé lorsque elle m’a propose le vaccin que j’ai refuse parce que je parlais de traitements en amont Cordialement

Répondre
Guillaume 31 mars 2021 - 9 h 46 min

La vitamine D,zinc et vitamine k (attention il fluidifie le sang) sont en préventif très efficace…

Répondre
gregoire 1 avril 2021 - 22 h 11 min

voila un protocole qui pourrait vous aidez Grattarola coste bien pour la prevention et renfocer son systeme immunitaire.
https://stopcovid19.today/coordination-sante-libre/

Répondre
Edy F. 20 mars 2021 - 21 h 44 min

Ce n’est pas qu’une question de profit, il y a aussi une volonté génocidaire. Le monde est entre les mains d’une mafia sans foi ni loi, des voleurs et des assassins notoires, et leur volonté est de ramener la population mondiale à quelques centaines de millions d’individus. Ces faux vaccins servent à cela, soit stériliser, rendre malade et tuer. Ils servent aussi à faire des expérimentations en réel sur la population, comme en Israël. La quasi totalité des gouvernements sont entre leurs mains et ceux qui tentent de leur résister sont assassinés, comme les présidents du Burundi et de la Tanzanie. Poutine leur résiste également, mais il est agressé de toutes parts.

Répondre
Marie Thérèse Sautereau 20 mars 2021 - 11 h 45 min

Je n’en peu plus de voir que nos technocrates font tout pour nous amoindrir , nous obliger a faire ce vaccin même si nous voulons ètre soignés autrement .
HONNËTEMENT ILS N’EN N’ONT RIEN A FOUTRE …..

Répondre
ANDRE LASSAUBE 19 mars 2021 - 2 h 04 min

Très très bon article , MAIS trop long ,il décourage les peu convaincus d’aller au bout, « on ne va quand meme pas les obliger à lire tout çà !  »
SUGGESTION: Pourriez vous en faire une version courte, de 2-3 pages facile à copier et à distribuer
Merci à vous et à votre courage

Répondre
Dominique Noël 19 mars 2021 - 1 h 00 min

Vous racontez n’importe quoi et Raoult avec sa solution bidon
je me désisncrit

Répondre
Boher 18 mars 2021 - 21 h 27 min

Très intéressant,
Issue de l’industrie pharmaceutique , il est certain que la collusion politiques/ financiers/ gros laboratoires est avérée .
Ce qui m’a interpellée, ce sont vos dires concernant l’ Ivermectine : le Stromectol , un anti- parasitaire et son efficacité dans le cancer du sein . Vous faites mention de la référence » €34 «  , il doit s’agir d’une étude . Pourriez-vous, à titre personnel, m’envoyer cette étude ?

Vous en remerciant à l’avance ,

Très cordialement,

Agnès b.

Répondre
Alain Labat 18 mars 2021 - 21 h 19 min

Pourquoi ne pas denoncer se marché juteux auprès des journeaux independants et des medias intègre comme le canard enchaine!Tous des bandits ces gros trusts pharmaceutiques .

Répondre
DIANE 18 mars 2021 - 20 h 49 min

Bonjour,
Depuis des années , dans le but de vivre lontemps ET en bonne santé, je mange moins mais mieux, uniquement bio et je scrute attentivement les étiquettes pour choisir les produits les plus sains . Cela ne m’a pas empêchée d’être  » salement  » malade du Covid en février 2020, contaminée par un gendre revenant d’espagne, malade lui-aussi. Comme d’habitude, j’ai sorti mon arsenal de produit naturel , vit.C, ravintsara, tee-tree, miel, oligosol cuivre/or/argent , tisane de thym etc etc … RIEN ne fonctionnait ! jours et nuits je m’arrachais les poumons à tousser avec une fièvre fluctuant de 37 à 42 degrés ! La gorge en feu je suis devenue aphone , j’ai perdu le goût . Mon médecin m’a prescrit des antibiotiques et des inflammatoires qui m’ont rendus encore plus malade avec des diahrrée ! Aucun médicament, naturel ou pas ne fonctionnait mais je suis restée chez moi et ai fini par guérir, tout doucement ( 2 mois !)
Moralité : si on n’a PAS SUBIT ce virus , il conviendrait peut-etre de ne pas donner de conseils de soins ! Je précise que je suis CONTRE les vaccins !!!!

Répondre
Marie Christine A 8 avril 2021 - 16 h 42 min

Bonjour Diane, avez vous pris aussi du Zinc, et de la Vit D chaque jour ? je pense que non car en Fev 2020 on n’en parlait pas encore …! c’est dommage car , associé à la vit C, ça protègerait vraiment contre le covid. Nons en prenons préventivement depuis un an .tous les jours, ..avec parfois des cures de Propolis ou d’extrais de Pépin de pamplemousse, qui sont des antiviraux et des antibiotiques naturels ( on les utilise depuis des années avec succès contre des bronchites, gastro , infections differentes, rhume à virus etc..) ..
Par ailleurs on n’est pas tous semblables, par exemple , les personnes du groupe sanguin O seraient mieux protégées que les autres , et il y a encore des tas de variables qui peuvent intervenir : immunité naturelle, génétique, sommeil, exercice physique, étât psychologique (je parle en général) et tout cela peut jouer aussi…mais dans l’ensemble, le terrain de base est très important et selon les périodes de la vie , et selon le moment, on n’est pas toujours au top de sa forme et donc plus vulnérable … c’est peut être cela ou autre chose. Nous nous mettons du Ravinsara ( 2 gouttes sur le masque niveau des narines) c’est agréable à respirer quand on est dans les magasins et qu’ on doit le mettre, on se met parfois du Spray nasal des Pynénées (Ballot flurin ) dès le moindre signe de rhume ou de nez bouché) nous avons 70 et 75 ans..et on doit faire le maxi . Maintenant chacun a ses méthodes et ses échecs aussi… il faut continuer quand même.. Bon courage .

Répondre
Nègre Annie 18 mars 2021 - 17 h 16 min

merci pour votre excellent article!

Répondre
NICOLAS JO 18 mars 2021 - 16 h 06 min

Pour préciser un peu l’état d’esprit quand à la communication sur les vaccins,
j’ai travaillé plusieurs années dans une agence de publicité spécialisée dans le pharmaceutique.
Il y a une dizaine d’année on m’apporte une plaquette à mettre en page, sur un vaccin contre le papillomavirus humain, (le Gar…il)
Trois versions : une pour les médecins, une pour les pharmaciens et une pour le grand public.
Dans la version grand public, disparaissait la phrase suivante : « l’inoculation de ce vaccin peut déclencher des tumeurs et des maladies auto-immunes chez la patiente ».
Du coup je vais voir le médecin de l’agence spécialisé dans la rédaction de ces docs et lui fait part de mon sentiment, à savoir que c’est un mensonge par omission.
Sa réponse m’a estomaqué : « Mais c’est normal ! Il ne faut pas être anxiogène !! »

Et les gens vous diront qu’il n’y a pas d’effets secondaires puisqu’on n’en parle pas………

Répondre
Kate Laffargue 18 mars 2021 - 15 h 59 min

Bravo et merci pour cette mise au point… En tous points parfaite.
Je fais suivre…
Une infirmière retraitée de 80ans qui a la chance de prendre en ttt et de pratiquer et de conseiller bien des lignes de votre article
Bien cordialement Kate Laffargue Perpignan

Répondre
Hervé chatmalin 18 mars 2021 - 15 h 53 min

Merci pour ces infos. Pourrais je connaître le lien de celle-ci afin de la partager autour de moi. Merci d’avance !…

Répondre
Hervé+Duval 18 mars 2021 - 15 h 49 min

Merci pour cette lettre

Répondre
GAVARD 18 mars 2021 - 13 h 13 min

On a beaucoup parlé du protocole Raoult, associant hydroxychloroquine, azithromycine et zinc, à juste titre car il a obtenu de bons résultats, notamment dans les Ehpad [3].Vous dénoncez les Bigpharma , et omettez de dire la manière de facturation des injection de chloroquine pratiquées à la clinique du Dr Raoult: le coût d’une injection est facturé au prix d’une hospitalisation ambulatoire, soit plus de 1000€. cet abus ne vous choque pas? Moi ça me scandalise…

Répondre
DABOVAL 30 mars 2021 - 19 h 51 min

L’IHU Méditerranée fait partie de l’AP/HP, la facturation se fait selon la nomenclature de la CPAM. En AUCUN CAS le Pr RAOULT peut facturer. Tous les actes médicaux de la consultation à l’acte chirurgical, examens de labo, radios, etc… c’est la CPAM qui décide. Si c’est facturé 1 000 EUROS, c’est que c’est le tarif qui a été fixé et qui doit être appliqué. Un médecin ne peut pas fixer un prix lui-même.

Répondre
Marie Christine A 8 avril 2021 - 17 h 05 min

Je croyais qu’à l’IHU de Marseille, ils donnaient des comprimés d ‘hydroxychloroquine qui sont très bon marché et que mon compagnon a pris pendant des années pour ses voyages. C’est cela qui a été interdit très vite , dans les pharmacies et qu’il faudrait prendre des le début des symptômes. Les injections sont peut être faites en cas d’urgence mais comme ce serait le CPAM qui fixe les tarifs..on peut se demander si ce n’est pas une autre manière d’empêcher ou de freiner cette médication .!.. La sécu (CPAM) fixe aussi d’autres soins qu’elle ne rembourse même pas, ce qui est anormal !! par exemple ,le tarif imposé par la CPAM, pour le recollage d’une couronne qui a pris 5 mn exactement dans mon cas : 50 euros ! non remboursé ! Invraisemblable ! Mais y aurait-t’il une marge de liberté pour les structures médicales, dans les cas où la sécu ne rembourse pas… ?? je ne sais pas…!.Ce n’est pas logique qu’elle impose ce qu’elle ne rembourse pas ! un maximum fixé, pour une régulation OK, mais un tarif fixé et très élevé ! c’est scandaleux.

Répondre
Hautefeuille 18 mars 2021 - 10 h 30 min

Bonsoir
Attention au finasteride qui peut provoquer une impuissance irréversible!
Dominique HAUTEFEUILLE

Répondre
MAX autin 18 mars 2021 - 10 h 16 min

BONJOUR et BRAVO pour ce travail gigantesque d information a Mr BAZIN . Sommes nous au début de la chute de l occident ? sommes nous victimes de notre opulence ou de la crapulerie organisée méthodiquement de quelques voyous pathologiquement adictes au fric meme s il est criminel !!! Ou sont ils devenus aussi fous que les promoteurs de  » LA SOLUTION FINALE  » …. salut amical a toutes et tous .

Répondre
jourdain 18 mars 2021 - 10 h 15 min

malheurement, LA PLUPART DES GENS SE FOUTENT DE TOUT !
C’est ça le pire.

Répondre
MORIN 18 mars 2021 - 10 h 13 min

Merci Docteur Bazin pour cette lettre pleine de bon sens. Nous ne comprenons pas pourquoi les mesures préventives ne sont pas appliquées. Enfin SI il faut absolument vacciner. Lamentable. Il faudrait que les médias vous soutiennent mais ? Continuez à nous informer et que vous soyez entendu par le plus grand nombre. Que les choses bougent enfin.

Répondre
Colette Mourey 18 mars 2021 - 9 h 24 min

Totalement O.K. sans oublier l’armoise et le neem, super efficaces, accessibles à des populations pauvres … et, bien sûr, toutes sortes de sprays « eau de mer » dans le nez, et désinfection buccale à base de clou de girofle (pour ceux qui savent l’utiliser, huile essentielle de clou de girofle). Si fait à temps, il n’est besoin de rien d’autre ! Bravissimo !

Répondre
Pinto 18 mars 2021 - 0 h 18 min

Merci beaucoup je suis toute à fait d accord avec vous.Je respect le processus du professeur RAOULT. La situation est grave comment se débarrasser des de ces lobis, labos et gouvernement sont puissants et nous sommes tous petits à côté.

Répondre
Tina Tina 17 mars 2021 - 23 h 12 min

Bonjour,
Je ne jamais lu que l’ivermectine est bon contre le cancer du sein , car je passé cette souffrance

Répondre
Dominique 17 mars 2021 - 22 h 45 min

Complètement en accord avec tout cela. Cependant comment faire basculer les consciences et obliger nos gouvernants à reconnaitre leurs erreurs…au contraire ils continuent en voulant maintenant confiner encore plus durement, et maintiennent un climat anxiogène, résultat beaucoup de personnes sont bien conscientes de leur supercherie mais par peur ne bougent pas…. un seul exemple : qui ose sortir dans la rue à visage découvert ? entre peur des amendes et peur du regard et réflexion des autres. Oser dire non à ce qu’on nous impose, oser exiger les traitements qui ont donné des résultats …

Répondre
LEFEBVRE 17 mars 2021 - 22 h 14 min

Bonjour,
Merci pour toutes vos lettres qui nous éclairent toujours plus sur BIG PHARMA. Tout ceci est révoltant, mais je me pose toujours
la question : pourquoi vous et les autres acteurs de santé qui dénonçent tout ça, n’avez pas plus d’impact au niveau politique?
Des pétitions ont été signées c’est vrai, mais le pouvoir est toujours plus fort et on a vraiment l’impression de se laisser entraîner sans rien pouvoir faire pour se défendre contre EUX. C’est assez terrorisant de s’aperçevoir que des solutions auraient pu sauver des vies mais qu’un petit groupe de personnes en décident autrement pour une histoire de gros sous.

Répondre
TREGRET Marie-Agnès 17 mars 2021 - 20 h 23 min

Grand merci à vous de dénoncer tout çà, c’est honteux ce qui se passe ! Tant de souffrance et tant de morts qu’on aurait pu être évités !! Notre fille poly Handicapée est décédée en août 2020 à l’âge de 26ans probablement à cause du Covid 19 ! Mêmes symptômes !!

Répondre
Annie Gibet 17 mars 2021 - 19 h 51 min

Bonjour
Tres interessant mais n’avez vous pas la possibilité de porter a la connaissance du grand public toutes ces informations cela éviterait des morts et des milliards d’euros de déficit dans les comptes de la secu et que nous devrons rembourser par le biais de déremboursements je suppose.
Utiliser la betadine est plutôt repugnante n’y a t-il pas une huile essentielle désinfectante laquelle il serait possible de faire ce bzon de bouche? Le tee trea ou le ravintsara ?
Merci de votre reponse
Cordialement
Annie

Répondre
Marie Christine A 8 avril 2021 - 17 h 11 min

Vous pouvez aussi faire des bains de bouche avec de l’extrait de pépin de pamplemousse (une dizaine de gouttes ou plus dans de l’eau, ou de la Propolis liquide. idem, tous vendus en magasins diététique ou bio.

Répondre
Jack Waly 17 mars 2021 - 19 h 25 min

C’est un tissu de mensonges! La chloroquine a bien été testée, mais aux soins intensifs, son effet est défavorable (problèmes cardiaques). Contrairement aux déclarations de cet auteur, durant cette année Covid, des tas d’essais ont été effectués en clinique de par le monde, ce qui a amené à une procédure de traitement plus efficace, mais malheureusement sans bloquer complètement la maladie. En influençant la population crédule, les anti-vaccins et anti-états sont responsable d’un nombre appréciable de décès, et de la prolongation de cette pandémie qui a des effets dévastateurs sur l’économie. Mais c’est probablement leur objectif …

Répondre
Anthony 12 avril 2021 - 8 h 36 min

« …La chloroquine a bien été testée, mais aux soins intensifs, son effet est défavorable (problèmes cardiaques)… »
Tête de noeud renseigne-toi au lieu de raconter des salades plus vertes que toi, son effet est « défavorable » car il a été testé trop tard et en surdosage. Pour que cela fonctionne il faut qu’il soit administré en amont et en dosage correct avec l’antibiotique. D’ailleurs 200 études scientifiques prouvent son efficacité. A bon entendeur, salut.

Répondre
Marais 17 mars 2021 - 19 h 11 min

Merci pour ces informations intéressantes mais comment peut on se procurer par exemple de l’hydrochloroquine ou de l’Ivermectine puisque ces produits sont interdits en France. Il semblerait que possible au Luxembourg ??

Répondre
Marais 17 mars 2021 - 19 h 08 min

Merci pour ces informations mais vous ne dites pas à qui s’adresser pour obtenir par exemple, de l’Hydro chloroquine ou ivermectine puisque interdit en France ???

Répondre
Simone MOURA 17 mars 2021 - 19 h 05 min

Merci pour le temps que vous passez à vs préoccuper de notre santé

Répondre
HERLAUT 17 mars 2021 - 19 h 04 min

Mes deux fils ont été testés positifs. IMMEDIATEMENT ils ont été soignés avec un antibiotique + doliprane + zinc + vitamine C. Résultat: tout symptôme est disparu après quatre jours de traitement. Il est donc FAUX que seul le vaccin offre une porte de sortie.

Répondre
rosine HERNANDEZ 17 mars 2021 - 18 h 06 min

Lettre sûrement intéressante mais bien bien bien trop longue !!!
Soyez plus synthétique car bientôt plus personne ne les lira. Mes amis me les transmettent mais je les jette à la poubelle directement.
Je ne transmettrai pas car mes contacts m’ont fait également cette remarque.
Vraiment dommage….

Répondre
Nicole Martine 17 mars 2021 - 17 h 56 min

Que du pipeau…….

Répondre
LEWCZAK. 17 mars 2021 - 17 h 13 min

En fin de matinée aujourd’hui, dans une émission de Nagui, sur France Inter,, un jeune Français travaillant au sein d’une équipe dans un laboratoire, parlait de la découverte d’un traitement contre le virus (hors vaccin), à partir d’une molécule ancienne; cette découverte était partagée avec un autre laboratoire Américain.

Que savez-vous de cette découverte?

Merci pour toute la connaissance que mettez à portée de ceux qui s’intéressent à la médecine traditionnelle et les grands espoirs que cette discipline si ancienne suscite aujourd’hui, dans notre pays, comme tant d’autres.

Cordialement.

Répondre
R 17 mars 2021 - 17 h 07 min

De deux choses l’une : soit vos affirmations sont mensongères et vous méritez d’aller en prison, soit elles sont prouvées et réelles et ce sont nos décideurs qui méritent la même sanction ! … mais pour nous profanes, nous ne savons toujours pas qui croire et pendant ce temps l’hécatombe continue !

Répondre
Guillard 17 mars 2021 - 17 h 05 min

MERCI pour cet exposé , très clair,
On finit par se demander, si big pharma, ne crée pas des molécules, pour nous rendre malades, plutot, que pour nous soigner!!

Répondre
Marie Christine A 8 avril 2021 - 17 h 22 min

Je répond à Monsieur R (!) Des centaines, voire des milliers d’informations similaires circulent et disent ces choses soit en video , sur des radios, en articles de journaux etc..etc.et. citent leurs sources… ce journal est loin d’être le seul ! … informez vous ! mais il faut prendre le temps et vouloir vraiment savoir ! De toutes façons pas mal de vérités commencent à être révélées…il y en a qui font marche arrière, et ce n’est qu’un début ! tout se saura un jour ou l’autre ne vous inquiétez pas!

Répondre
Muriel MULATIER 17 mars 2021 - 16 h 57 min

Bonjour, je viens de lire votre article super intéressant, je pense évidemment comme vous et sais que toutes ces polémiques pour accélérer la vaccination ne visent qu’à enrichir tous ces scientifiques qui vivent des subsides de leurs laboratoires, et que le gouvernement n’avouera jamais le rôle qu’il tient dans cette épopée « cauchemardesque » qui est celle de nombreux français depuis déjà UN AN!!! Quand j’ai dit à mon médecin traitant que je ne voulais pas me faire vacciner car j’ai une maladie auto-immune (à un stade heureusement pratiquement à zéro…) il m’a rétorquée que si je préférais MOURIR de la covid ça me regardait et est parti dans de grandes phrases incluant la causalité et la temporalité de cette maladie… bref beaucoup de grandes phrases pour nous obliger à nous faire vacciner mon mari et moi-même (juste septuagénaires…) or nous avons une belle-fille qui est médecin-généraliste laquelle nous a déconseillés de nous faire vacciner, vous comprendrez ainsi aisément notre refus à le faire, elle reçoit régulièrement des avis de la « haute-sphère » argumentant qu’il n’y a aucune retombée actuellement quant aux effets secondaires à plus ou moins longue échéance de ces vaccins lancés sur le marché, les médecins donc n’en savent pas plus que NOUS!!! Ce qui est un comble quand on constate combien les autorités gouvernementales, sont prolixes sur ce sujet et voudraient arriver à une vaccination globale de la population française, le problème personnel que l’on a c’est que mon mari va bientôt subir une 2ème opération de la hanche et que le médecin veut absolument lui préconiser l’ASTRAZENICA, argumentant que les milieux hospitaliers seraient un danger quant à la prolifération du virus et là je pense qu’il a raison mais que faire alors???!!! Nous sommes vraiment démunis devant tant de complications car nous voulons garder notre désir d’accomplir ce que l’on juge décent et important pour nous et non être soumis comme beaucoup de français à des obligations pour lesquelles on est réfractaires…Je sais également que les médecins qui vaccinent touchent 55€ par prestation, donc je me pose vraiment la question de l’intégrité de celui qui nous soigne régulièrement… Mon mari a eu un cancer en 2009 et a été soigné depuis, donc je m’inquiète aussi pour lui. Nous sommes adeptes des produits naturels, sommes pratiquement végétariens (sauf que nous mangeons de temps à autres des oeufs et du poisson…). Nous ne consommons que des produits bio, et il est vrai que se faire inoculer un produit chimique dont nous ne connaissons aucune retombée nous inquiète à notre âge au plus haut point!!! Que faire sinon refuser mais mon mari sera certainement obligé par son passage en milieu hospitalier à subir ce vaccin que nous ne voulons pas!!! Mon médecin quant à moi, me préconise le Moderna dont nous entendons très peu parler, nous sommes vraiment perdus devant toutes ces tergiversations des autorités médicales… Merci pour vos courriers toujours super intéressants auxquels nous adhérons parfaitement..

Répondre
Maille Véronique 17 mars 2021 - 16 h 05 min

Juste un immense merci pour votre intégrité. Puissiez vous un jour être entendu par le plus grand nombre.

Répondre
Morice 17 mars 2021 - 16 h 03 min

Je suis très admirative de votre travail !
Que beaucoup de personnes vous entendent !
Tout cela est bien triste mais je crois à l’avenir. Il faut se battre. Merci encore et bravo !

Répondre
Assailly 17 mars 2021 - 15 h 58 min

Merci et bravo de votre volonté d’honnêteté, de liberté et
de confiance dans les capacités de la nature humaine !
L’heure est venue de voir clair sur la santé et prendre les voies de la sagesse .
Merci à la Covid de faire tomber les masques !!!!

Répondre
VAUTRIN 17 mars 2021 - 15 h 40 min

Comme l’a reconnu le Pr Caumes récemment, « c’était une erreur stratégique de tout miser sur les vaccins. Je pense qu’on a complètement négligé le traitement [5]. » D’où tenez-vous cette information. J’ai cherché je n’ai pas trouvé.

Répondre
Moog 17 mars 2021 - 15 h 26 min

Il y un an, fin mars 2020, un médecin, professeur orl à la retraite, conseillait déjà sur l’antenne de France Iinter le lavage nasal quotidien pour se prémunir de la covid (corona virus encre à l’époque). Il a présenté les mêmes arguments que vous dans votre présente lettre.
Mesure simple, que j’applique depuis quotidiennement. En plus, ni de nez bouché, ni de rhumes et autres pharyngites.
Vous avez raison de parler de ces remèdes simples et pleins de bon sens.

Répondre
Bernard Chaubet 17 mars 2021 - 15 h 21 min

Depuis le début, je pose la question: pourquoi en attendant le vaccin, on ne nous soigne pas ?
et là j’ai la réponse .
nos dirigeants ont préfèrer menacer le prof de Marseille ?

Répondre
jean luc 17 mars 2021 - 14 h 55 min

plus confiance aux système de sante et au pseudo soignant qui sont soumis aux marchés des gros !!! le ric pourri tout et fait honte au dernier résistant qui daignent nous soigner dignement mais comment les reconnaitre quand on est novice ? vaste sujet!!!

Répondre
Christie 17 mars 2021 - 14 h 36 min

j’ai partagé cette chouette lettre (merci) et déjà reçois pour commentaire que « c’est bien comme infos,mais où se procurer tout ça ?
N’a-t-elle pas raison de souligner l’inaccessibilité » de ces subtances efficaces ou comment pourriez-vous nous conseiller pour les obtenir et où? Par exemple le spray nasal, il a un nom et se trouve en pharmacie?

Répondre
Vaes Ph. 17 mars 2021 - 14 h 28 min

Si dans bien des pays asiatiques et africains il y a beaucoup moins de mortalité due au Civid-19, n’est-ce pas notamment parce que des médecines locales traditionnelles ont été utilisées depuis l’enfance pour des pathologies similaires et ont tout naturellement fait barrage au nouveau virus, à bien des égards semblable aux précédents ?

Répondre
Ganachaud 17 mars 2021 - 14 h 21 min

Bonjour
J’ai eu connaissance, par mon frère d’un article sur les possibles ( sûrs pour ce monsieur ) dégâts à venir de la vaccination de masse qui se déroule actuellement. Ce scientifique belge, Mr. Geert Vanden Bossche, virologue indépendant et expert en vaccins, anciennement employé par GAVI et la fondation « Bill &Melinda Gates »
Pour résumer dans les grandes lignes, il dit qu’il faut arrêter la vaccination de masse car on est en train de la réaliser pendant l’épidémie. Or, cela risque de créer des variants(c’est fait !) qui seraient incontrôlable (pour exemple, ce qui se passe avec les antibiotiques) mais le pire serait à venir. Le vaccin mettrait les défenses à plat ! et ainsi un simple rhume pourrait, tout simplement, nous conduire à (j’ose le gros mot) une quasi extermination! Ca craint !
Bon, c’est mon interprétation perso. Je pense que, si vous ne l’êtes pas déjà, vous retrouverez cet article.
Ganachaud

Répondre
Mesureur claire 17 mars 2021 - 14 h 20 min

on ne veut pas de mon commentaire semble t ‘il ! je suis sas doute trop franche , mais je tiens à vous dire grand merci pour tout ce que vous m ‘apprenez !!

Répondre
contrepois 17 mars 2021 - 13 h 58 min

encore une question
le serment d’hippocrate ne serait-ce pas ce serment prêté par les médecins que la plupart ont oublié ?

Répondre
2937lamerindienne 17 mars 2021 - 13 h 58 min

Bonjour, je vous remercie pour cette analyse et ce partage de connaissances. Que pensez-vous de la découverte du professeur Henri JOSEPH de Guadeloupe : le virapic? Vous pourriez le contacter et ajouter cette option dans votre livre à paraître en avril 2021. Bien cordialement

Répondre
PLICHTA 17 mars 2021 - 13 h 48 min

Bonjour
Grand merci a vous pour ses informations
La médecine n’est pas encore perdue. Nous sommes encore en sécurité avec les savants libre.

Répondre
contrepois 17 mars 2021 - 13 h 48 min

bonjour
Il me manque toujours les doses journalières à utiliser, même si ces produits sont naturels, sans effets secondaires car leur sur dosage est tout aussi dangereux pour certains.

Répondre
Leelou Debeaufort 17 mars 2021 - 13 h 17 min

Merci pour ces belles et utiles informations. Mais il y a trop de gens bêtes. On a pas tous les mêmes neurones, je me demande si l’humanité n’est pas condamnée à court terme.

Répondre
Neau Alain 17 mars 2021 - 12 h 36 min

L antiseptique hyper connu avant la découverte de la pénicilline l argent colloïdal serait tout aussi efficace spray dans le nez boire une gorgée et tout est réglé. Sinon sur le fond je suis usé depuis l economie sauvage de marché qui nous ronge depuis des lustres quoi faire pour anéantir cet état de fait rien n à réussi que du business et de la manipulation dans le mur nous y sommes dans tous les domaines.

Répondre
MAGNIFICO 17 mars 2021 - 12 h 19 min

C’est bien de s’offusquer que ces traitements ne soient pas pris en compte par notre système de santé et comme vous cela me rends malade, mais ne faut-il pas, à un moment, agir et intenter une action en justice en montant par exemple un collectif qui demanderai des comptes à notre gouvernement ?

Répondre
Catherine Serre 17 mars 2021 - 12 h 15 min

Bonjour, je veux simplement vous remercier pour votre travail, votre courage, votre détermination à dire toutes les vérités que bien peu écoute. Mon ami qui apprécie votre travail, le « discrédite » à sa façon, malgré lui parce qu’il ne comprend pas qu’aucun parlementaire ou politique ne soit le relais de ces informations. J’aimerais aider les gens à ouvrir les yeux, à voir qu’il faut changer de références dans nos modes de pensées et donc faire d’autres choix sociétales et économiques .
Merci encore, avec tout mon soutien.
Catherine Serre

Répondre
MESUREUR CL. 17 mars 2021 - 12 h 12 min

BONJOUR juste merci pour votre article si intéressant !! puisse un jour venir ou les « responsables » si j’ose ainsi dire Y VERONT CLAIR ….honnêtement .ET LE PUBLIC CESSER DE CROIRE CE QUE LES MEDIAS ESSAIENT DE NOUS ENFONCER DANS LE CRANE…..A COUP DE HARCELEMENTS REPETITIFS …..
DE MOINS EN MOINS DE GENS ECOUTENT LES MEDIAS DAILLEURS ….
peut t’on encore espérer ? OUI A FORCE DE PARLER COMME VOUS LE FAITES MERCI ENCORE !

Répondre
michel gangloff 17 mars 2021 - 12 h 11 min

Quelle honte, c’est un scandale tout pour l’argent et les profits de big pharma. Que font les médias. Complicité de ce gouvernement comment faire éclater la vérité

Répondre
VERONIQUE 17 mars 2021 - 12 h 08 min

Merci a vous de nous redonner confiance en l’avenir …..

Répondre
leblanc 17 mars 2021 - 12 h 08 min

avez vous envoyez votre prose a l intitut pasteur , sanofi et les ministères « autour » de la sante publique ? pourquoi pas au Président et au 1er ministre !

Répondre
kerebel 17 mars 2021 - 12 h 06 min

COVIDGATE !!! toujours et encore !
merci pour vos infos

Répondre
HUBERT Mercédès 17 mars 2021 - 11 h 59 min

C’est avec plaisir que je lis cet article parce qu’il confirme et conforte notre façon de faire face à « cette maladie ».
Surtout que je suis aide soignante en EHPAD et je redouble d’attention dans tous mes faits et gestes pour préserver ma famille et les résidents.
VitC, zinc, VitD, ravintsara, ……sont nos allies depuis 1an.
Que Dieu nous protège en même temps.

Répondre
Mireille Pankowski 17 mars 2021 - 11 h 50 min

Merci pour votre courage!

Répondre
Pascal Camprasse 17 mars 2021 - 11 h 47 min

Bonjour,

Votre article est très bien fait et je suis tout à fait d’accord avec vous.
Vous pourriez rajouter que la consommation régulière d’orties et de certaines autres plantes sauvages comestibles, comme le Plantain par exemple peuvent protéger d’infections virales graves.

Répondre
Trouverie+Charles 17 mars 2021 - 11 h 46 min

Ce que je ne comprend pas. Pourquoi les scientifiques qui reconnaitraient le bien fondé de ce que vous décrivez, se taisent au lieu d’en convaincre leur confrères de faire ouvertement des essais et de convaincre les autorités publiques.

Répondre
collette 17 mars 2021 - 11 h 38 min

Bravo si les politiques pouvez vous entendre
Je suis convaincu que les labos nous manipule uniquement par interet.c’est scandaleux .Merci pour tout

Répondre
BRYON 17 mars 2021 - 11 h 38 min

D abord un Grand Merci pour la delivrance de toutes vos precieusees informations depuis le debut de cette crise sanitaire mondiale…
BRAVO pour votre investissement très audacieux, courageux , clairvoyant et engagé pour nous permettre d y voir vraiment clair sur l orchestration des rouages de BIG FARMA politiquement assistee par le gouvernement en place….aux consequences economiques et sociales desastreuses pour la France entres autres…
MERCI À VOUS D EVEILLER LES CONSCIENCES DANS LE BUT DE LES FAIRE REAGIR !!!!!!
COMME VOUS J ATTENDS UN SURSAUT ACTIF ET MASSIF DE L ‘OPINION PUBLIQUE pour nous opposer À BIG FARMA …qui loin de nous sauver nous entraine dans le CHAOS…

Répondre
Mignot 17 mars 2021 - 11 h 23 min

Bravo pour cette étude et votre analyse

Répondre
Thierry 17 mars 2021 - 11 h 21 min

à part « partager un max les infos » avec nos réseaux, sincèrement, que peut-on faire pour lutter contre cette ignominie, cette mascarade, cette comédie qui ne vise qu’à établir une future DICTATURE au profit de gros riches et notamment BIG PHARMA afin de pouvoir établir pour 2025 un nouvel ordre mondial où l’être humain ne sera plus qu’un COBAYE OGM modifié, docile et inoffensif ?..
Je ne veux pas faire partie de ce monde là !!!!! je ne suis pas du tout complotiste mais je suis conscient de ce qu’il va arriver !
Merci de bien vouloir m’éclairer à ce sujet.

Répondre
denis 17 mars 2021 - 18 h 46 min

vous etes la définition meme d’un complotiste m. thierry. un complotiste de haut niveau. une coche de plus et vous nous raconter que la terre est plate.

Répondre
Laurent 13 avril 2021 - 1 h 34 min

Il serait p-ê tps de se sortir les doigts, la main et le bras, voire y compris l’épaule, lol, puisque à ce niveau-là ce ne sont immanquablement pas les vôtres, re-lol.
Non, plus sérieusement et respectueusement, se monsieur se défend effectivement d’être « complotiste », un terme d’anathème employé par les tenants du système pour « flinguer » les dénonciateurs du complot et autres diseurs de vérités dérangeantes, sous-entendu, en fait, d’être qqn qui croit à toutes sortes de théories complotistes non étayées (comme justement la théorie de la terre plate). Or si son propos est effectivement (au moins en partie) celui d’un « complotiste » (en quoi vous n’avez donc pas totalement tort !), vous semblez ignorer que votre réponse stéréotypée est celle d’un COMPLOTÉ (celui qui a évoqué « la terre plate » dont le prétendu « complotiste » n’a jamais parlé pour le lui reprocher dans le but de le réduire malhonnêtement au silence), ce que les médias de masse ne vous ont malheureusement pas informé que vous étiez…

Bref, il est urgent d’acter de la réalité du complot du Nouvel Ordre mondial à l’œuvre derrière toute cette « pandémie », car toute cette opération de la « Covid-1984 » vise à nous transposer dans le monde dystopique du très « complotiste » lanceur d’alerte (par le recours à la « fiction », pour être paradoxalement lu et médité, pris en considération en son temps, sans être taxé de nom d’oiseau !), George Orwell (qui, lui non plus, n’a jamais versé dans le « platisme »).

Quant à répondre au monsieur complotiste qui se défend d’en être, je dirai qu’il ne faut pas craindre les étiquettes disqualifiantes à deux balles et continuer de propager la bonne parole autour de vous, en relayant des champions de la réinformation comme le bon docteur Louis Fouché (par ex, cette petite vidéo d’une dizaine de minutes : https://actu.orange.fr/societe/videos/vaccin-le-dr-louis-fouche-provoque-enormement-de-reactions-sur-les-reseaux-sociaux-apres-son-passage-dans-morandini-live-ce-matin-video-CNT000001v7Jyx.html).

Sur ce, bonne journée à tous.

Répondre
BARBE 17 mars 2021 - 11 h 15 min

Pourquoi, malgré toutes ces preuves accumulées, personne ne porte plainte contre ces gouvernements pour non assistance à personne en danger

Répondre
HENNEBELLE 17 mars 2021 - 10 h 55 min

mille fois d accord avec tout ce que vous dites Retraité jai chez moi zythromax plaquenil ivermectine zinc vit d au cas ou
il y a une chose a signaler aussi c est que les vaccins sont en ATU provisoire toujours en experimentation les gens servent de cobayes et jai lu que les assurances en cas de deces demontre du au covid pas question de recevoir l assurance vie…….. car medicaments en cours validation donc pas de responsabilite des labos
ca doit cicurler davantage…… les gens a 99% l ignorent

Répondre
Richard Schlupp 17 mars 2021 - 10 h 55 min

Malheureusement les gens préfèrent les têtes bien faites aux têtes bien pleines.

Répondre
Jean_Michel 17 mars 2021 - 10 h 54 min

En France Masque et Vaccins Même combat
Quant aux dirigeants de l’état ils sont pieds et points liés avec BIG PHARMA
Rappelons le DEREMBOURSEMENT DE L’HOMEOPATHIE qui soit disant pourrait contribuer au financement
des études en laboratoire
Pour exemple 1 tube de granules à 2.50€ remboursé à 15% par la SS plus prélèvement de 0,50€ par tube
Cherchez l’erreur !

Répondre
H Riot 17 mars 2021 - 10 h 47 min

Bonjour,
J’apprécie vos lettres qui ont de nombreuses informations qui me semblent tenir la route.

Sur votre dernière lettre, cependant, quelques questions (car cela me dérange)
— La colchicine est excessivement dangereuse, toxique avec de nombreux effets secondaires (je ne vous fait pas la liste, par respect pour vous, car je pense que vous les connaissez).
Oui, j’ai lu diverses études prouvant son efficacité, mais ses effets secondaires et sa toxicité l’ont mis à l’écart, tant d’autres molécules comme l’Ivermectine, sont largement aussi efficaces sans ces problèmes.

— Si la Metformine est efficace contre l’infection avec le Corona 19, je voudrais comprendre pourquoi le diabète est une pathologie à risque et que nous trouvons davantage de poly-pathologiques malades du Covid 19, dont une grande partie de diabétiques sous… metformine!

Pour le reste, je ne vois pas l’avantage d’avoir autant de molécules que celles que vous citez.
Déjà, si nous pouvions utiliser l’HydroxyChloroquine, L’Ivermectine, l’Azy, voire la Doxycycline, sans être obligés de mettre Hors AMM sur la prescription et sans avoir de risques d’être mis devant le Conseil de l’Ordre, ce serait une avancée merveilleuse.

Pas besoin d’être noyé sous une avalanche de possibilités plus problématiques telle que le nombre de médicaments que vous citez.

Par contre, après avoir lu (en anglais) l’étude pakistanaise, qui utilise de la poudre de graines de Nigelle de Damas, mon mari ayant contacté un Influenza avec nez qui coule, et maux de tête, je lui ai donné 3 tasses de cette infusion (à dose inscrite dans cette étude) sucrée avec un peu de miel (le miel semblerait potentialiser les effets de la Nigelle) tout en remuant bien afin d’avaler la poudre.
Ce pendant 5 jours.
Dès le soir, il allait vraiment mieux et en 5 jours= terminé.
(j’ai pris cette infusion pendant 5 jours à titre préventif)

Cordialement
HC

Répondre
Clairice 17 mars 2021 - 10 h 45 min

C’est incroyable que le gouvernement n’a rien fait pour essayez ces anciennes molécules, donc des morts pour rien, c’est une honte

Répondre
CHOLEWIAK 17 mars 2021 - 10 h 44 min

Bonjour
Je partage tout à fait votre point de vue mais malheureusement je ne peux pas publier votre lettre sur facebook car je fais partie des personnes à qui l’on a refusé la publication de votre lettre sur l’ivermectine et à qui on a promis des sanctions si cela venait à se reproduire. Maintenant si vous avez d’autres réseaux ou d’autres solutions pour transmettre vos lettres je suis partante.

Répondre
Anneau 17 mars 2021 - 10 h 40 min

Je ne comprends pas vous nous affirmez qu’ il existe un nombre important de médicaments pour soigner la Covid-19 et toujours un nombre important de morts ???

Répondre
Keradec 17 mars 2021 - 10 h 40 min

Impressionnant ! Encore une fois, tout est une question d’équilibre : élargir le spectre d’un médicament nécessite de nouvelles études et du temps. Tout cela n’est pas gratuit ! Alors oui, on a mis les tous les œufs dans le même panier et on aurait dû approfondir tous ces traitements alternatifs. Certes, cette autre option a été négligée.
Cependant, utiliser ces médicaments hors des sentiers battus aurait demandé du temps de chercheur, des cobayes volontaires pour la validation, …. En outre, produire par milliards de doses est en soi une étude industrielle. Aurait-on pu se passer de « Big Pharma » ? Pas sûr ! Au bout du compte, je ne suis pas certain que « Big Pharma » n’en aurait pas tiré autant de bénéfices.
Le milieu de la recherche médicale n’a-t-il pas sa part de responsabilités ? Pour un chercheur, n’est-il pas plus glorieux d’attacher son nom à une nouvelle molécule qu’a une utilisation supplémentaire d’une ancienne ? Quel travail a le plus de chances d’être financé ? Voilà peut-être la racine du mal ! Alors oui, à ce niveau « Big Pharma » est certainement trop directif mais peut-être que les chercheurs sont aussi trop dociles ?! Un travail d’introspection s’impose à eux : « dois-je me contenter du cadrage économique et honorifique qu’on m’impose ? » VASTE PROGRAMME…

Un ancien enseignant-chercheur (non médical) qui a travaillé pour des industriels mais pas que …

Répondre
Henry 17 mars 2021 - 10 h 32 min

Bonjour Monsieur.
C’est exact pour la lettre sur l’ivermectine que j’ai voulu faire partager à plusieurs personnes. Elle a été classée comme spam : ils n’ont pas pu la recevoir.
Et vous ne parlez plus de l’Artemisia annua ?!
Vous écrivez tout cela, et vous avez sûrement raison, mais il semble que rien ne bouge par ailleurs.
Pourtant, des professeurs, des médecins, des soignants pourrait peut-être fédérer quelque chose, mais sur un plan plus international…
Si une protestation d’envergure était lancée , vu les contraintes actuelles dont les gens en ont plus qu’assez, cela pourrait peut-être avoir un impact. Peut-être même déboulonner ce fameux big Pharma que vous dénoncez régulièrement.
Merci de m’avoir lu. Bonne journée.
F. H.

Répondre
Thielemans 17 mars 2021 - 23 h 14 min

Je suis atteint d‘un cancer de la prostate.Je me soignais avant juillet 2020 avec le rovol Beljanski,ainsi que le traitement du Docteur Schwartz.Et je refusais le traitement hormonal classique.Les résultats sur les PSA étaient mitigés,mais en gros cela ne s’aggravait pas.J’ai entendu parler en juillet 2020,de l’artémisinine,tirée de l‘artémisia annua.J’ai acheté cette artémisinine sur le site iherb (artémisinine pure,nutricology artémisinine).Et je l‘ai utilisée en une seule cure courte (5 g sur 2 jours).Puis j’ai repris le traitement Schwartz.A ma grande stupéfaction,mes psa sont passés en 3 semaines de 93 à 142.Puis ils sont redescendus à 127.Je me suis dit alors que les doses que j’avais utilisées étaient trop fortes.J’ai attendu un mois,et j’ai recommencé une cure avec une dose moindre (1,6 g étalés sur 2 semaines).J’ai constaté alors que mes psa étaient passés à 176.Et malgré l‘arret total de l‘artémisinine et la poursuite du traitement Schwartz,ils étaient à 241 début octobre.Donc aggravation incontrolable.De plus un scanner fait début octobre a indiqué des métastases pulmonaires,qui n’existaient pas fin mai.Il m’est apparu comme évident que c’est l‘artémisinine qui a provoqué ces métastases.

J’ai alors décidé de faire le traitement hormonal classique (casodex+ décapeptyl).Et là,mes PSA ont chutés,et passés de 241 à 3 en janvier 2021 ! Mais les métastases pulmonaires étaient toujours là.

L‘artémisinine n’est pas toxique (sauf risque d‘anémie si on en prends trop).Mais en médecine naturelle,un remède peut etre très dangereux sans etre toxique.S’il demande à l‘organisme un effort que celui ci n’est pas capable de faire.Je pense que l‘artémisinine tue trop de cellules cancéreuses,et que l‘organisme n’est pas forcément capable d‘éliminer une telle quantité de toxines.D’ou la catastrophe car ces toxines provoquent une récidia.Ce qui m’est arrivé dans le cas du cancer jette un gros doute sur les autres utilisations de l‘artémisinine dans le cas du paludisme et du covid notamment.

J’estime donc qu’utiliser dans l‘état actuel des choses l‘artémisinine,revient à jouer à la roulette Russe.Cela peut etre très efficace pour certains qui ont une grande vitalité,mais catastrophique pour les autres.Ce remède n’est pas au point,et il faut le bannir actuellement.Il ne manque pas d‘autres remèdes moins dangereux pour soigner.”

Répondre
Romero 17 mars 2021 - 10 h 31 min

Dire que prendre de l’ivermectine ne présente aucun risque me semble faux . De mémoire elle peut notamment provoquer des hépatites .

Répondre
Agnes Begusseau 17 mars 2021 - 10 h 26 min

Merci pour cette analyse source d espoir mais tellement tragique vu l importance ďes dégâts.
Pouuvez vs ns parler aussi des recherches et travaux de la Fondation Hippocrate ?
YOKO

Répondre
Marie-José DIAZ 17 mars 2021 - 10 h 25 min

Bonjour,
Merci pour votre article sur les traitements anti Codid 19 .Il est dense et les pistes sont nombreuses , je crains que des personnes ayant certains médicaments  » stockés ou à portée de main « , se soignent d’elle-même et , par exemple prennent de la Metformine , un puissant anti diabète et plongent dans un coma hypo glycémique sans le maîtriser .
Pourriez-vous nous parler d’Arthemisia Annua ? En gélule ou tisane ..en préventif..ou en curatif ..merci

Répondre
Thielemans 17 mars 2021 - 22 h 53 min

Je suis atteint d‘un cancer de la prostate.Je me soignais avant juillet 2020 avec le rovol Beljanski,ainsi que le traitement du Docteur Schwartz.Et je refusais le traitement hormonal classique.Les résultats sur les PSA étaient mitigés,mais en gros cela ne s’aggravait pas.J’ai entendu parler en juillet 2020,de l’artémisinine,tirée de l‘artémisia annua.J’ai acheté cette artémisinine sur le site iherb (artémisinine pure,nutricology artémisinine).Et je l‘ai utilisée en une seule cure courte (5 g sur 2 jours).Puis j’ai repris le traitement Schwartz.A ma grande stupéfaction,mes psa sont passés en 3 semaines de 93 à 142.Puis ils sont redescendus à 127.Je me suis dit alors que les doses que j’avais utilisées étaient trop fortes.J’ai attendu un mois,et j’ai recommencé une cure avec une dose moindre (1,6 g étalés sur 2 semaines).J’ai constaté alors que mes psa étaient passés à 176.Et malgré l‘arret total de l‘artémisinine et la poursuite du traitement Schwartz,ils étaient à 241 début octobre.Donc aggravation incontrolable.De plus un scanner fait début octobre a indiqué des métastases pulmonaires,qui n’existaient pas fin mai.Il m’est apparu comme évident que c’est l‘artémisinine qui a provoqué ces métastases.

J’ai alors décidé de faire le traitement hormonal classique (casodex+ décapeptyl).Et là,mes PSA ont chutés,et passés de 241 à 3 en janvier 2021 ! Mais les métastases pulmonaires étaient toujours là.

L‘artémisinine n’est pas toxique (sauf risque d‘anémie si on en prends trop).Mais en médecine naturelle,un remède peut etre très dangereux sans etre toxique.S’il demande à l‘organisme un effort que celui ci n’est pas capable de faire.Je pense que l‘artémisinine tue trop de cellules cancéreuses,et que l‘organisme n’est pas forcément capable d‘éliminer une telle quantité de toxines.D’ou la catastrophe car ces toxines provoquent une récidive..Ce qui m’est arrivé dans le cas du cancer jette un gros doute sur les autres utilisations de l‘artémisinine dans le cas du paludisme et du covid notamment.

J’estime donc qu’utiliser dans l‘état actuel des choses l‘artémisinine,revient à jouer à la roulette Russe.Cela peut etre très efficace pour certains qui ont une grande vitalité,mais catastrophique pour les autres.Ce remède n’est pas au point,et il faut le bannir actuellement.Il ne manque pas d‘autres remèdes moins dangereux pour soigner.”

Répondre
Beatrice Caous 17 mars 2021 - 10 h 16 min

Bravo 👏pour votre travail de recherche …bonne continuation nous vous suivons de près merci pour le peuple 💞👋

Répondre
Trunk 17 mars 2021 - 10 h 05 min

Bonjour et Merci pour toutes ces infos. Je suis assez convaincue depuis le début de la fumisterie et de l’incroyable corruption de notre systeme de santé. J’ai en effet été censurée sur Facebook quand j’ai voulu partager votre derniere lettre, donc je j’essayerai pas avec celle ci, mais je suis bien remontée! Merci de continuer a nous informer! bonne journée

Répondre
LAFITTE SANDRINE 17 mars 2021 - 10 h 03 min

Quelle honte, tout ça pour de l’argent !!! Pauvre pays… Merci à vous de nous éclairer un peu… Bonne continuation. Sl

Répondre
andrea 17 mars 2021 - 9 h 56 min

Bonjour, je voulais vous annoncer que vous avez eu huit mille lecteurs sur votre dernière lettre que j’ai fait passée sur Agoravox:
https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/big-pharma-est-en-train-d-enterrer-231495
c’est un très bon score pour le site, et elle a été  » notée » 5/5!!!

Répondre
AYROLES 17 mars 2021 - 9 h 54 min

Merci pour votre lettre, c’est vrai que nous étions, déjà, soupçonneux de l »honnêteté de tous ces laboratoires, qui font des bénéfices incroyables, mais là, ça dépasse tout, laisser mourir des êtres humains alors que la solution est à portée de mains…cela s’appelle de la corruption,l’argent pourrit TOUT,mais là, c’est GROS!! il n »y a pas de collectif de gens INDÉPENDANTS pour juger tout ce petit monde ?

Répondre
Marc Gruffat 17 mars 2021 - 9 h 52 min

Notre gouvernement ainsi que d autres font un très mauvais calcul, vous ecrivez ,qu´il n y a pas de profit a vouloir utiliser des anciennes molécules, et que celles ci ne peuvent être utilisées faute d études scientifique c est vrai, mais la solution existe :
Si notre système de santé, payé avec nos impôts, finançait les études pour démontrer l efficacité (ou non) de ces anciennes molecules on serait doublement gagnant :
1-on conserve nos chercheurs dans le pays, on conserve notre savoir faire on fait tout de même progresser la science.
2- l argent qu’on aurait gaspillé au profit de big-pharma, tournerait dans notre économie sociale.
Si le résultat de ces études est négatif, il nous évite de faire prendre en charge par notre système, des médicaments inutiles, coûteux et générateurs de surcout a cause des risques collatéraux.
Si le résultat est positif , le simple effet d appliquer cette solution, nous rembourse du coût des études investies …
Mais il faudrait qu’elle dose de courage et de renonciation à ce clientelisme si délétère dans nos sociétés modernes ???

Répondre
chéné claude 17 mars 2021 - 9 h 51 min

Avez-vu le cri de désespoir de Geert Vanden Bosscge éminent spécialiste en virologie épidémilogie ayant travailé pour les plus grands labos oui c’est en anglais mais vous pouvez sans doute comprendre Il y a une lettre et un interview

https://mcusercontent.com/92561d6dedb66a43fe9a6548f/files/bead7203-0798-4ac8-abe2-076208015556/Public_health_emergency_of_international_concert_Geert_Vanden_Bossche.01.pdf?
fbclid=IwAR0RnVwoKLZztKY5jhKJiKwFvUJE7pDCBySyTjaXN2vo65FZUNgzY-8LEf0

https://youtu.be/ZJZxiNxYLpc

Répondre
Mary de Loo 17 mars 2021 - 9 h 43 min

Bravo merci excellent article en résumé de la question sanito-covid criminelle.

Répondre
Marie-Claire TURPIN 17 mars 2021 - 9 h 35 min

Merci pour toutes ces nouvelles qui sont bonnes mais pas suivies. Je suis heureuse de savoir.

Répondre
SolAnge 17 mars 2021 - 9 h 20 min

Merci pour tout ce que vous avez écrit tout est à 100% vrai. J’espère que cet article ouvrira les yeux et la compréhension aux personnes sceptiques. Merci 🙏

Répondre
NASH GENEVIEVE 17 mars 2021 - 9 h 11 min

le finasteride a de graves effets secondaires!!!!!

Répondre
Fuzeau 18 mars 2021 - 10 h 22 min

Connaissez vous Jean Jacques Crevecoeur qui se bat comme vous pour la vérité et la liberté avec son equipe. Son site full life chanel et solidarita.net qui compte déjà beaucoup d adhérents.

Répondre
VITRY CHANTAL 17 mars 2021 - 9 h 07 min

UN GRAND BRAVO XAVIER. QUE POURRAIT ON FAIRE POUR QUE LE PEUPLE SE REVEIL?? JE DIFFUSE AU MAXIMUN
UNE FIDELE LECTRICE ET ENGAGEE DISTILLANT DES HE ET FERVENTE DE THERAPIE NATURELLES

Répondre
Christophe LEROLLE 17 mars 2021 - 13 h 59 min

Je pense que nous devons pas sous-estimer l’intérêt de diffuser ces messages sur les réseaux sociaux. Si chacun fait sa part, on peut faire bouger les choses. Apprenons à être toujours plus « agiles » et efficaces, par exemple en complétant Facebook par Twitter, puis par LinkedIn, puis par Telegram et Signal, mieux que WhatsApp…
Ça prend un peu de temps, mais plus on pratique, plus c’est facile …!
http://Ressources.fr.cr

Répondre

Répondre à Nègre Annie Annuler la réponse