11 vaccins obligatoires : ce médecin révèle le « pot aux roses »

Il faut voir cette vidéo.

Un grand médecin français, le Dr Michel de Lorgeril, vous révèle la face cachée des 11 vaccins obligatoires pour les nourrissons.

En quelques minutes, vous allez comprendre :

    • Pourquoi on nous « mène en bateau » avec la pseudo épidémie de rougeole ;

 

    • Comment notre traditionnel « DTP » a disparu de la circulation… et a été remplacé par un « super-vaccin » 5 fois plus cher ;

 

    • Ce que l’on peut penser des liens entre vaccination et autisme

 

  • Le gros problème des adjuvants comme l’aluminium

 

Bonne santé,

Xavier Bazin

Sources

83 commentaires

Marie-Claire 10 août 2018 - 16 h 08 min

Je suis ABSOLUMENT HORRIFIÉE par la politique de santé actuelle. J’ai mon 3 ème petit fils qui a UN MOIS et je redoute ses 11 vaccins qui approchent.
Je suis POUR LE RETOUR d’un vaccin composé de trois valences:- DTP, rougeole, et ???? Sans aluminium bien entendu. Qu’on ne nous fasse pas croire que les labos sont incapable de produire un nouveau vaccin. Comment peut on imaginer qu’un nourrisson attrappe la dyphtérie, tétanos et une hépatite dans nos pays. Bientôt on leur injectera le GARDASIL !!!!!!
J’ecourage les jeunes parents à fuir en ITALIE pays qui vient de rejeter la vaccination obligatoire ce qui ne me semble pas non plus une décision adéquate.

Répondre
Souhila Zerarka 29 avril 2018 - 8 h 34 min

Interview très intéressante. Merci
L es industriels font faillite. Il est donc normal pour eux d inventer des maladies et des épidémies pour un business plus florissant et ce au détriment de la population. C est honteux !!!!
Que fait le gouvernement? Rien soutien total.

Répondre
Roussel 27 avril 2018 - 9 h 44 min

J’ai accouché de mon enfant le 24/3, j’ai effectué le deuxième rendez-vous chez le pédiatre, bien évidemment on m’a prescrit les premiers vaccins, je suis contre mais aujourd’hui c’est obligatoire, en tant que maman je suis perdue et très en colère car je vais devoir effectuer ceci alors que je suis entièrement contre! J’allaite mon enfant donc c’est bien mieux que de vacciner en excès pour rien!
Si vous avez des solutions je prends avec grand plaisir.

Répondre
sarpedon 22 avril 2018 - 21 h 17 min

Je me suis fait vaccinée avec un vaccin anti-hépatitie B quand j’avais 20 ans je suis tombée gravement malade.
Le vaccin a était mis en cause…
Dans mes contre-indications médicales sont tous les vaccins….
Ne me dites pas qu’il y a pas de problème avec…
Et je ne suis pas un cas exceptionnel, j’en ai vu beaucoup dans mon cas.

Répondre
claude 20 avril 2018 - 13 h 13 min

ma fille autiste a reçu 11 vaccins à méditer !!! césarienne, pas d’allaitement, microbiote fragile et le tour est joué !!!!

Répondre
Léo Désaulniers 19 avril 2018 - 23 h 00 min

Sans préjudice…
Bientôt, à votre insus, vous aurez le plaisir d’avoir une puce intégrée au vaccin sans votre consentement, de mon avis seulement.

Répondre
DESPORTE 19 avril 2018 - 17 h 32 min

et oui c est simple pour l état sans mettre plein les poches et faire le jeux des laboratoires

Répondre
Violaine 19 avril 2018 - 13 h 42 min

Tellement tellement vrai. Merci aux résistants comme Pr Joyeux, Dr Lorgeril, Dr Gerhardi, vous Xavier Bazin, et tous ceux qui osent parler, merci merci merci. La question est bien là : où sont les essais cliniques, les tests, les données scientifiques ? Comment sont-ils si sûrs de respecter le serment d’hippocrate : « primum non nocere » . En tant que parent, je suis scandalisée que nous soyons contraints à cette obligation, sans données scientifiques certaines et indépendantes. Pourvu que ça change. Je vais relayer la vidéo.

Répondre
Mestries Pierre 19 avril 2018 - 13 h 37 min

Encore un scandale de plus avec les labos!! Après le médiator, le levotirox, les vaccins que vont-ils encore nous imposer!!
Que fait l’agence nationale du médicament censée nous protéger?? dont les membres sont payés par des Labos évidement!!!!!!!!

Répondre
MICHELAT 19 avril 2018 - 12 h 28 min

J’ai un fils autiste de 53 ans ! il et et reste toujours autiste profond, bien qu’il soit génial.
Il était parfait à sa naissance et après moult vaccins entre 12 mois et 2 ans, il est devenu différent : je crois savoir maintenant que ce sont ces saloperies de vaccins qui l’ont rendu ainsi.
Bon courage à ceux qui aujourd’hui en ont, mais avec tous ces moyens actuels, un enfant pris à temps a toutes les chances d’aller bien mieux et peut faire plus de progrès qu’il y a 50 ans !

Répondre
Niederst 19 avril 2018 - 9 h 55 min

D’après ce médecin les laboratoires pharmaceutiques refusent de fabriquer les vaccins contre une à trois infections. Mais alors le monde entier est dans la même problématique !
Je n’ai pas entendu dire que l’Allemagne et la Hollande imposaient les 11 vaccins. Où est la crédibilité ?

Répondre
kowal 19 avril 2018 - 7 h 25 min

je suis scandalisé par cette dictature de ces nantis qui ont pris le pouvoir politique pour manipuler le peuple voler sans impunité et empoisonner , voir assassiner nos enfants et petits enfants ;nous soumettre a une dictature de la manipulation pour l’argent ,afin de remplir les caisses de BIG_FARMA sans aucune impunité et sans respect de l’humanité et de la vie !!!!

Répondre
Marc 18 avril 2018 - 11 h 11 min

Pour élucider les effets dévastateurs sur la santé des différents adjuvants métalliques de type « hydroxyde d’aluminium », il faut revenir à la chimie fondamentale de la vie dont voici un très bon article : http://ab-litho-veritas.blogspot.fr/2018/01/hydroxyde-daluminium-stop.html

Répondre
Michel Van de casteele 18 avril 2018 - 10 h 56 min

J’ai 60 ans et jusqu’au aujourd’hui j’ai fait mes rappels DTP…depuis le service national, dois je continuer ces rappels tous les 10 ans ?
Michel van de casteele.

Répondre
Jeanne 18 avril 2018 - 9 h 20 min

Il y a 50 ans on mettait les enfants qui avaient développer une maladie infantile avec les autres et ainsi la vaccination était faite cela c’est passé pour moi et à + de 60 ans je ne suis jamais malade,je crains qu avec toutes ces vaccination l organisme des enfants s affaiblissement car naturellement on est pas contaminé par 11 maladies à la fois et cela provoque dans leur immunité encore fragile un véritable tsunami .
L industrie s importe peu de la santé des gens seul compte le profit et malheureusement la maladie rapporte de milliards regardons les dégâts du tabac dont les maladie s qu’il génère est plus qu une épidémie mais Parce que ça rapporte il n’est pas interdit , l alcool pareil,et l’obligation vaccinale engendre des profits colossaux il n’y a pas besoin d’être scientifiques pour faire ce constat. J’aimerais bien voir les carnets de santé de tous ces industriels et de leurs enfants on pourrait être surpris….

Répondre
Dibok 18 avril 2018 - 9 h 03 min

C’est terrible, on ne peut rien faire contre les fake news de ce genre ? Les vaccinations nous protègent contre des maladies infectieuses très graves. Dire le contraire est irresponsable.

Répondre
Dolidon Alla 18 avril 2018 - 8 h 44 min

La combinaison de l’ingrédient permet en une première étape de dissoudre le biofilm afin de libérer l’accès aux pathogènes et les inhiber.
Bonjour Mr Mazé
Pouvez vous développer cette infirmation pertinente?

Répondre
Bernadette Vuillemin 18 avril 2018 - 6 h 02 min

Et en attendant, les parents n’ont plus le choix…les autorités les transforment en monstres obligés de faire du mal à leurs enfants , à jouer à la roulette russe ! « On vaccine et on espère que tout se passera bien »

Répondre
Frédéric 17 avril 2018 - 16 h 27 min

En dehors de l’aspect mercantile et du danger potentiel des adjuvants dont l’aluminium, ce qui étonne, de la part de « notre » – est-ce nous qui avons choisi un personne incompétente ? – ministre de la santé, c’est l’absence totale de pédagogie et de psychologie dans sa démarche :
– aux Français qui se méfient, à tort ou à raison, peu importe, elle répond par un passage de vaccins obligatoires de 3 à 11.
– à l’absence de stock de mix des 3 vaccins obligatoires, elle ne donne aucune explication et surtout, ne fait montre d’aucune exaspération face aux fabricants de vaccin.
Bref, du pur soviétisme, si j’ose dire. Apparemment, elle ne semble pas saisir que son comportement ne fait qu’aggraver la défiance des Français. Être aussi nul à ce point, c’est effarant de la part d’un ministre.

Répondre
farid 17 avril 2018 - 12 h 38 min

comment baisser son homogl.glyqué rapidement . le mien esta 10 merci

Répondre
makedonsky 17 avril 2018 - 11 h 41 min

Bravo, il faut du courage pour oser dénoncer la toute puissance des laboratoires cautionnés par le gouvernement!

Répondre
orage 17 avril 2018 - 10 h 21 min

Je dois faire un rappel de vaccin, la dernièere fois j’ai eu polio, tétanos et coqueluche. J’ai eu une grosse réaction (fièvre 40°) et je ne souhaite pas le refaire.
Mon médecin me dit que le simple Tétanos n’existe plus ?

Répondre
fauraz 20 avril 2018 - 7 h 40 min

le simple vaccin tetanos existe encore, parait il, mais n est plus vendu aux particuleirsen pharmacie. Il est dans les centres de vaccinations uniquement et je ne sais pas si il est réservé aux personnes plus fragiles aux vaccins. J ai été obligée d acheté un triple vaccin DTT en effet en pharmacie pour etre vaccinée contre le tetanos

Répondre
Delcourt 17 avril 2018 - 10 h 00 min

Pourquoi obliger les parents à faire autant de vaccins? Français révoltés vous.
Il y a un minimum, d’accord.
Comme l’école obligatoire pour les petits; mais où allons-nous?
Et la liberté?

Répondre
Respect humain 17 avril 2018 - 8 h 34 min

Très intéressant et en même temps, très grave… comment le lobby des industriels pharmaceutiques, au nom du profit financier, peut-il imposer aus politiques, scientifiques, médecins, un vaccin cher, pas vraiment nécessaire, et potentiellement dangereux… sans étude crédible ?… en obligeant les parents à le faire a leurs enfants sous peine de les voire exclus des crèches, garderies, écoles. …! Quel abus de pouvoir ! L’argent mène la danse avec la complicité des « sachants »… avec en prime le risque de réactions dont l’autisme ! L’Etre Humain a t-il si peu de valeur ? ….. Pasteur, Marie Curie, doivent se retourner dans leur tombe…..

Répondre
marie Lejeune 17 avril 2018 - 8 h 11 min

Il était possible ‘avoir un  »rappel  » tétanos maintenant d’office vous recevez la trilogie DTP.je trouve cela scandaleux j’ai fait la diphtérie. Donc je ne peut plus me faire vacciner sans risques

Répondre
Christelle VARLIN 17 avril 2018 - 7 h 10 min

La France est devenue une dictature. Et désolée du terme mais y a que des sans-couilles! Personne n’empêche ce massacre, personne proteste.
Alors qu’une mobilisation générale serait notre meilleure arme! Y a plus d’Hommes dans ce pays. C’est triste et révoltant.

Répondre
Franceso 18 avril 2018 - 9 h 44 min

Les français sont trop occupés à faire la grève….

Répondre
samadie 16 avril 2018 - 18 h 12 min

Merci à cet homme de parler aussi ouvertement de ces problèmes !!!

Répondre
Fuhrmann 15 avril 2018 - 17 h 45 min

Bonjour, c’est dommage que la vidéo soit de mauvaise qualité tant l’image que le son pour un sujet de cette importance!!!

Répondre
desjours danièle 17 avril 2018 - 11 h 04 min

vidéo un peu ratée ou sabotée, mais écoutez la tout de même, c’est important

Répondre
Plée Dominique 13 avril 2018 - 16 h 11 min

Bonsoir
Au sujet des vaccins, permettez-moi de raconter une petite histoire. Dans un numéro de l’Actualité Chimique d’il y a quelques mois, est paru un article sur la chimie des tatouages. Les auteurs, vieux chevaux de retour de la chimie (de ceux qui ne parviennent jamais à prendre une retraite), racontent qu’il est curieux que le nombre de gens prêts à se faire tatouer augmente en France, malgré la dangerosité des encres, alors que la suspicion contre les vaccins – inoffensifs selon eux – s’accroît. Ils ajoutent qu’aucune étude ne démontre la toxicité de l’aluminium. Mon sang ne fait qu’un tour et j’envoie un courriel à l’un d’eux en expliquant la neurotoxicité de ce métal, son intervention en cancérisation, etc.. et j’ajoute : « Gageons que si l’industrie pharmaceutique vendait des encres de tatouages, celles-ci seraient peut-être dédouanées de toute toxicité ». On me répond, furibard, moins de 2 heures après, en disant que la myofasciite est un problème français et qu’il n’existe pas dans les autres pays (ont-ils des vaccins à l’aluminium ? Les énervés ne le précisent bien entendu pas). Ils concluent (texto) en disant qu’ils sont docteurs en chimie… Et je leur répond : « Ça tombe bien, moi aussi ». Puis le dialogue s’est interrompu. Jolie fable, n’est-il pas ?

Répondre
ADIAN 13 avril 2018 - 15 h 38 min

imposer 11 vaccins à des BéBés
dont que trois vaccins suffis. en plus adjuvant Aluminium Mercure Etc Etc…. Vous voulez rendre gravement malade les enfants?ou Porter gravement atteintes à leurs santés? ces lois obligatoires amendes et prisons si on ne les vaccines pas , ou est la Liberté de Protéger les enfants contre trop de vaccins or qui n’y a pas d’épidémie.Trois vaccins suffisent
la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite.
(Les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP) les seuls obligatoires) pour les enfants de moins de 18 mois mais qui sont aujourd’hui introuvables sans être associés avec d’autres….
De quoi se Poser des questions ?

Répondre
DUHART 13 avril 2018 - 10 h 36 min

Scandaleux de pouvoir dire cela vous pouvez être responsable de maladies graves à des enfants

Répondre
Brochard Alain 13 avril 2018 - 10 h 23 min

Honteux, scandaleux, dangereux, irresponsable…..je me désabonne de cette lettre

Répondre
LaurenceDupouy 13 avril 2018 - 9 h 20 min

On oblige les parents à accepter ces vaccins « multi-fonctions » sous peine de ne pas les accepter dans les crèches ni les écoles. Peu à peu notre état se transforme en véritable dictature. Il faut absolument faire triompher la vérité : l’intérêt économique prime tout et la santé de nos enfants (et la nôtre) en font les frais.

Répondre
Thuong Thuong 12 avril 2018 - 19 h 33 min

Mais , je n’ose pas encore le faire, j’ai peur…

Répondre
Thuong Thuong 12 avril 2018 - 19 h 30 min

Bonjour,
Une personne de relation m’a recommandé de prendre une remède spéciale , en prenant mon sang dans la veine , de 10 à 17 cm3 , et l’injecter dans le muscle de mon corps, une fois par trois mois, je me sentirai bien , sans plus problème de santé, comme la fatigue sans cause, vertige , sensation d’ivresse … car, après la piqûre de mon sang à mon muscle quelconque, l’organisme immunitaire , auto-défense, sera activé , éliminé les éléments étrangers, toxiques … le corps sera propre …on se sent mieux …

Répondre
BRISSON Michel 12 avril 2018 - 9 h 11 min

le Dr Michel de Lorgeril est un grand et véritable « Lanceur d’Alerte » mondial. Après la révélation de la mystification de la « maladie dite du cholestérol » et du scandale des statines il s’attaque avec beaucoup d’intelligence au scandale des vaccinations et plus particulièrement de l’obligation des 11 vaccins. A nouveau ils posent les vraies questions tout en restant dans la limite de ce qu’il peut prouver aujourd’hui. Je suis en particulier impatient d’avoir la révélation de la question qu’il pose sur le pourquoi de l’abandon soudain des 3 vaccins obligatoires (risque sanitaire grave ?).
Un grand merci pour sa sincérité, son courage et son engagement…

Répondre
sylvie 12 avril 2018 - 5 h 11 min

Es ce que le cout des soins des pathologies engendrees par les onze vaccins ne sera pas supérieur au simple cout de production de la vaccination dtp.

Répondre
Rousseau 11 avril 2018 - 21 h 43 min

Un très grand merci de nous partager cette vidéo sur les vaccins. Je suis moi-même maman d’une petite fille de 2 ans. Cette dernière doit normalement rentrer à l’école en septembre. C’est à contre cœur que j’ai dû la vacciner. J’ai réussi à faire une première injection de DTP mais quand j’ai voulu faire la deuxième injection, impossible de retrouver le DTP. J’ai donc dû acheter le tetravac que je ne lui ai pas encore injecté. Tout. Ela me retourne l’estomac…de lui injecter cet aluminium…et pourtant, je vais devoir le faire pour qu’elle puisse aller à l’école en septembre.
Que puis-je faire d’autre ?
Bref, je vous remercie pour ces précieuses informations, merci de partager cela avec le grand public.

Répondre
Catherine Kirtz-Saloum 11 avril 2018 - 18 h 39 min

Heureusement qu il y a des gens comme ce docteur qui nous ouvrent les yeux ou qui nous confortent dans ce que nous pensons. Il faut continuer à lutter. Merci de chercher la vérité.

Répondre
Mevellec 11 avril 2018 - 16 h 27 min

Le Dr de lorgeril affirmé dans la vidéo que vous diffusez qu’il n’y a pas d’épidémie de rougeole actuellement en France. Pourtant je lis des infos sur une épidémie qui touche le milieu étudiant dans la région bordelaise ( plusieurs centaines de cas) . S’agit-il de Fake news ?! Je n’ai pas d’autres priori sur le sujet et me méfie plutôt des vaccins mais là je suis troublé

Répondre
Muguet1 17 avril 2018 - 22 h 06 min

Réponse à MEVELLEC (posté le 11 avril 2018)

Tout à fait d’accord : la vidéo date d’Avril 2014!!!!!

Répondre
REYNIER 11 avril 2018 - 14 h 57 min

Bonjour Cher Docteur, Je suis tout à fait d’accord avec vous en ce qui concerne la commercialisation du DTpolio il est trop peu onéreux Je suis mère de 5 enfants et j’ai 11 petits enfants J’ai tjrs milité contre la vaccination obligatoire. Il y a 50 ans le vaccin de la variole était obligatoire un de mes enfants a été vacciné sur le pied Il a fait un infection qui a duré un an on a failli lui couper le pied, comme le B.C.G qu’on a rayé du système vaccinal car il fragilisait les défenses immunitaires mais au bout de combien d’années ! Après la guerre la vaccination était peut-être nécessaire ! Mais arrêtons de dire n’importe quoi la rougeole tue bien moins de monde que le suicide

Répondre
dsl 11 avril 2018 - 12 h 20 min

Il ne nous révèle rien du tout.
Il fait part de ses doutes.
Votre façon de dramatiser et faire peur aux gens pour vendre votre salade me parait un procédé peu louable surtout lorsqu’on prétend agir au nom du bien.

Répondre
Bedel 11 avril 2018 - 12 h 10 min

J arrive a me poser la question suivante:le gouvernement et les labos sont près a sacrifier une génération d enfants pour des finances
.cela fait peur!!!
Dommages collatéraux

Répondre
Yvan Poznanski 11 avril 2018 - 10 h 14 min

Un enregistrement vidéo de très mauvaise qualité, un journaliste qui n’en n’est pas un, une interview aux questions mal cadrées.
Mériterait d’être repris par une équipe sérieuse, avec un journaliste qui connait le sujet pour pouvoir approfondir la question sur des points pertinents.

Répondre
bourge 11 avril 2018 - 8 h 37 min

Ces témoignages sont effrayants…
L’espèce humaine est au bord du chaos pour privilégier les intérêts économiques d’une poignée d’hommes puissants qui dirigent la planète……

Répondre
PANIZ 11 avril 2018 - 8 h 35 min

Une honte ! ET LE GOUVERNEMENT EST EN CHEVILLE AVEC TOUS CES POURRIS DE LABORATOIRES TOUT PUISSANTS ! Il faut vite virer la conne de ministre de la santé actuelle et Macron également . Je n’irai plus JAMAIS VOTER . je n’y suis déjà pas allé les 2 dernières fois . La France devient un pays à la botte de l’EUROPE qui nous imposent tout . Voilà mon commentaire .

Répondre
Thibault max 11 avril 2018 - 8 h 27 min

médecin , retraité (86 ans), il est dommage que cette intervention soit, parfois, et mette sur le même plan des critiques commerciales et scientifiques: il faut protester contre la mise sur le marché de vaccins trop polyvalents, fort chers et parfois dangereux, mais ne pas entretenir un doute sur la nécessité de la vaccination cotre la prolifération de certaines maladies , maintenant devenues rès rares: tuberculose, rougeole, rubéoles chez la femme susceptible de procréer…

Répondre
Vittoz 10 avril 2018 - 10 h 33 min

Bonjour
Comment évitez de faire vacciner son bébé?

Répondre
Delénat 10 avril 2018 - 9 h 17 min

Merci aux professionnels de santé qui ont le courage de dénoncer les abus auxquels nous sommes soumis. Le Mediator a vite été oublié. Nous devons nous soulever en masse contre ces dérives de sociétés qui ne visent que le profit au détriment de notre santé et qui bénéficient de la complicité ou de l’incompétence de nos élus qui sont sensés nous représenter. Faudra-t-il un mai 2018 pour obtenir l’interdiction des poisons utilises largement en agriculture ?

Répondre
pinto richard 10 avril 2018 - 8 h 17 min

comment préconiser un vaccin avec 11 souches, dont certaines à effets secondaires à des bb qui n’ont pas acquis l’immunité nécessaire, surtout que l’allaitement n’est pas systématique…loin s’en faut, à 2 mois!!!! et en plus avec un support aluminium…soi-disant destiné à stimuler cette immunité qui est absente!!!!
c’est de la folie!!!

Répondre
perbet 10 avril 2018 - 7 h 24 min

Honte sur Buzyn conflit d’intérêt avec les laboratoires tous les politiques sont complices des prochains accidents vaccinatoires de tout ces bb

OBLIGATOIRE= DICTATURE
ON N’EN PEUX PLUS
Ils s’en prennent aux vieux et aux nourrissons
Le profit toujours lui.
Le Profit toujours lui!!!!!!

Répondre
Tournier 9 avril 2018 - 21 h 30 min

Bonjour je dois faire un rappel pour le vaccin du tétanos depuis 2 ans j ai 47 ans comment je peux éviter le vaccin plein d aluminium qui existé aujourd’hui? Existe t il une façon pour éviter de polluer mon corps avec ces produits et de me protéger du tétanos?

Répondre
Cyriaque 18 avril 2018 - 21 h 12 min

Lisez donc « le chlorure de Magnésium » , Marie-France Muller, Editions Jouvence, et faites-vous votre opinion. « Heureux celui qui sait ».

Répondre
Y.Dubois 9 avril 2018 - 19 h 30 min

Le Dr de Lorgeril n’évoque à aucun moment les problèmes gravissimes entraînés par une complication de la Rougeole, la Leucoencephalite sclérosante subaiguë : perte progressive des acquisitions scolaires, puis motrices, évoluant vers le décès après des mois de vie végétative. Peut être certains inconvénients de la vaccination peuvent être supportés en échange de l’élimination de cette complication dramatique. Autre réflexion : que vient faire cette allusion à  »une obligation du médecin de vacciner son patient blessé par une association de vaccin tétanos-Rubeole »???Merci de me faire connaître le laboratoire qui produit ce vaccin, sans doute très utile pour des femmes mal immunisées et qui se blesseraient…cela leur éviterait les angoisses d’un risque de contaminer leur futur enfant !!! Mais cette association n’existe pas à ma connaissance !!!Il faut revoir ses sources, c’est le début d’une attitude scientifique appelee de ses propres vœux…

Répondre
Cassandra 9 avril 2018 - 16 h 42 min

Bonjour,
Je reste sidérée devant les gesticulations du gouvernement pour faire avaler de force aux parents le fait de mettre en danger la vie de leurs enfants – que ce soit dans l’immédiat ou plus tard dans le temps, pour moi, il y aura fatalement des répercussions toxiques dans les générations en cours et à venir. Personnellement, je n’aurais pas pu m’y résoudre mais suis consciente du fait que les mamans qui travaillent n’ont pas d’autre choix que de faire « piquer » leurs gamins. Honte aux personnages qui se prêtent à cette mascarade : ils n’ont plus rien d’humain et saccagent pour de l’argent la plus belle chose qui soit : la VIE !

Répondre
Tardivon André 9 avril 2018 - 14 h 57 min

Ceci ne concerne pas les vaccins pour bébés.Mon mari a eu le vaccin contre la grippe et suite à ce dernier il a fait la maladie de Guillain-Barré et hospitalisé une semaine. Depuis, il fait des bronchites et comme il n’a plus d’immunité, il a du mal a lutté.Vaccinez- vous pour ,soit-disant, ne pas être malade. Bravo les laboratoires……..

Répondre
Johanne ALEXANDRE 9 avril 2018 - 14 h 11 min

Bonjour,
J’ai beaucoup aimé le contenu de la vidéo de Michel de Lorgeril, sans positionnement outrancier du
 » pour » ou du « contre » la vaccination, mais des explications simples et rationnelles, qui me permettront à mon tour d’argumenter auprès des « pour » Essayons de réfléchir ensemble au lieu de nous opposer.

Répondre
Legentil 9 avril 2018 - 11 h 16 min

Les adjuvants divers notamment dans les vaccins sont liés à des brevets. Les vaccins américains et certains anglo-saxons utilisent le « Squalene ». Les sociétés pharmaceutiques françaises se sont reportées sur « Aluminium », très dangereux mais efficaces car elles ne peuvent plus utilisées l’adjuvent de Freud (voir BCG). Le marché du vaccin est très important et lucratif pour garder le continent Africain, Asiatique et le Moyen-Orient qui se méfient des produits anglo-américains pour des raisons politiques. Plus de video informatives, c’est bien. Merci

Répondre
virly 9 avril 2018 - 10 h 19 min

Une honte car plus d’ancien médicament qui nous soignait en 2 jours et PEU cher.Maintenant de nouveaux médoc inondent les pharmacies très chers et PEU efficaces.Je prends de l’homéopathie.

Répondre
zenou lydie 9 avril 2018 - 9 h 28 min

arretez de nous mener en bateau?????

Répondre
Le Bars 9 avril 2018 - 8 h 33 min

Enfin un post équilibré…Pourriez-vous faire la même enquète sur les hausses des prix du tabac et les pressions des labos fabriquant de patchs anti-tabac marchants main dans la main avec le ministère de la santé. Leur intérêt est que le tabac soit cher pour vendre leur camelote. Le tabac est-il le tueur implacable unanimement condamné….

Répondre
Simond 9 avril 2018 - 7 h 37 min

Les politicards véreux profitent de la BÉTISE HUMAINE des français

Répondre
casal claudine 8 avril 2018 - 19 h 52 min

c’est honteux de nous imposer cette vaccination,nos enfants ne doivent pas servir de cobayes.
comment faire pour éviter cette vaccination sans être sanctionné ?

Répondre
di incisa 8 avril 2018 - 18 h 33 min

Pour des raisons de discrétion et de protection de vie privée, je ne transmettrai aucun autre renseignement me concernant . Merci pour votre compréhension.

Répondre
MAZE Gérard 8 avril 2018 - 18 h 11 min

Bonjour, je suis toujours un peu stupéfait d’entendre parler de thérapie sans se poser la question pourquoi en avons nous besoin ?
J’ai conduit une réflexion sur les mécanismes biologiques sous jacents au vieillissement.
je suis arrivé a cette conclusion que le vieillissement est proportionnel à l’activité pathogène que nous développons, laquelle activité pathogène génère un biofilm qui lui même est responsable du blocage du métabolisme.
Nous pouvons attribuer la prise de poids, les problèmes aux articulations, la perte de vitalité en général chez les personnes vieillissantes a ce blocage du métabolisme.
Tout est réversible avec une combinaison d’ingrédients aux vertus, anti bactériennes, anti virales, anti fongiques associés à un modificateur des défenses naturelles et un solvant pour dissoudre le biofilm dont la structure est entre 65/70% polysaccharide.
les tissus humains de toute nature n’ont pas d’âge puisqu’ils se régénèrent; L’EXIGENCE EST QU’ILS SOIENT EN CONDITIONS FAVORABLES POUR SE REGENERER.
Les biofilms se forment quand les bactéries, les champignons, les virus adhèrent aux surfaces dans les environnements aqueux et commencent à excréter une substance visqueuse et collante dont la structure peut les ancrer à toutes sortes de tissus .
La combinaison de l’ingrédient permet en une première étape de dissoudre le biofilm afin de libérer l’accès aux pathogènes et les inhiber.
l’activité pathogène bloque le métabolisme ça se vérifie par le fait de retrouver son biotype y compris en mangeant des pâtes et en buvant du coca. J’ai moi même 70ans, J’ai complètement inversé mon vieillissement, je lis à nouveau sans mes lunettes, j’avais besoin d’une correction +2,5. J Je pense a plusieurs pathologies qui ont la même relation de causes à effet: le biofilm. Ce sont Alzheimer AVC anévrisme, infarctus, les maladies auto immunes. J’ai compris comment se forme une première ride sur un visage, l’arthrose, l’ostéoporose .

Répondre
Dolidon Alla 18 avril 2018 - 8 h 39 min

Bonjour Mr Mazé
pouvez vous développer votre réflexion sur l’activité pathogène que nous développons laquelle activité pathogène génère un biofilm qui lui même est responsable du blocage du métabolisme.

Répondre
Pasquini 8 avril 2018 - 17 h 35 min

C’est. Une honte de jouer ainsi avec la santé de nos petits enfants, et arrières petits-enfants, j’ai bientot 80 ans et je suis prête à aller manifester pour interdire ces vaccins. que les jeunes couples ne mettent pas leurs enfants en classe, quand iln’y Aura plus personne à l’ecole Ils seront bien obligés de céder. Ils ne pourront pas mettre toute la France en prison.

Répondre
Mathieu 8 avril 2018 - 16 h 19 min

Bonjour
A mon avis video datant un peu
Beaucoup d invraisemblances: l autisme ne se declenche pas le jour de la vaccination mais des annes plus tard
Il y a une epidemie de variole en 2017 sur la region de bordeaux du fait d une couverture vaccinale insuffisante? Avec deced d enfants justement non vaccines
Vous dites quoi aux parents?
La les antivaccincs on ne les a pas entendud

Répondre
Cyriaque 18 avril 2018 - 21 h 17 min

Voulez-vous bien citer vos sources ?

Répondre
Roller 8 avril 2018 - 14 h 08 min

Si le vaccin a été accepté et appliqué, cela veut dire que malgré toutes les signatures et le non recevoir de ce vaccin par tous les parents ne comptent pas, cela veut dire que le gouvernement nous impose donc on n’est plus libre de choisir puisqu’on interdise à nos enfants les garderies et les écoles, autrement dit on nous assassine nos enfants avec l’accord de nos gouvernants tout cela pour des gros sous, on devra kidnapper la ministre de la santé et lui injecter les 11 vaccins pour voir sa gueule puisqu’elle n’en a rien à foutre de la santé du nourrisson qui doit subir les effets de 11 vaccins. C’est fou çà que le pouvoir public ne peut rien faire, nous n’avons pas le droit de laisser faire ce genre de chose, c’est inhumain et tous ces docteurs avec leur déontologie et leur serment de sauver les humains, si tous les docteurs se ralliaient au public nos gouvernants ne pourraient rien faire que d’accepter

Répondre
jobard 8 avril 2018 - 13 h 28 min

pauvre france

Répondre
NUGUES 8 avril 2018 - 11 h 28 min

les 11 vaccins obligatoires génèreront chez les enfants vaccinés de graves complications, dont l’autisme, l’hyper-activité (le THADA), la dyslexie, la dysphasie etc.. des maladies neurologiques à venir et auto-immunes (déficit immunitaire) en raison de l’agression répétée du système immunitaire, des cancers etc…et des adjuvants toxiques, sans compter le borate de soude (mort au rat) du vaccin gardasil, cette perspective créera des malades chroniques grand consommateurs de médicaments ! une génération sacrifiée pour enrichir les labos

Répondre
Guy Berthon 8 avril 2018 - 11 h 01 min

« Manque de données scientifiques solides » dit votre médecin dans la vidéo. En ce qui concerne l’aluminium, c’est faux. Pour parler de recherche scientifique, il faut être un chercheur, ce que n’est pas, d’évidence, ce médecin. Depuis le début des années 80, on sait que l’aluminium est toxique et, compte tenu de son absence de rôle essentiel dans les organismes vivants (outre dans les hortensias bleus), TOXIQUE A TOUTE CONCENTRATION ! C’est précisément sur ce rôle de toxique que se base son utilisation comme adjuvant des vaccins parce qu’il coûte moins cher d’ajouter un peu d’aluminium au vaccin vendu toxique que de produire plus de vaccin sain. Pour le reste, la collusion entre pouvoir politique et intérêt des groupes pharmaceutiques dénoncée par votre médecin saute aux yeux de tout individu informé. Pasteur doit se retourner dans sa tombe!

Répondre
vandenbussche 8 avril 2018 - 9 h 39 min

Merci pour ce commentaire très interessant.

Répondre
Meillon 8 avril 2018 - 8 h 22 min

Pourquoi croyez-vous que les ministres et le chef de l’état ont intérêt à diffuser ce vaccin. ?
A.MEILLON

Répondre
mariani monique 8 avril 2018 - 7 h 33 min

La ministre de la santé devrait plutôt s’atteler aux 500 (certainement plus) enfants qui meurent chaque année du cancer qu’aux 2 qui seraient décédés de la rougeole….

Répondre
Cyriaque 18 avril 2018 - 21 h 21 min

Auriez-vous référence des chiffres officiels des décès ou sequelles rougeole, oreillons ? Avec les références svp.

Répondre
Martine Moser 8 avril 2018 - 7 h 04 min

Faut il encore se vaccinerà 70 ans avec le DTP ?

Répondre
hubel 7 avril 2018 - 10 h 19 min

Les explications-très éventuelles-sur les conséquences financières d’un abonnement à l’une de vos revues,dans la mesure où la législation applicable est la législation suisse qui permet plus que des dérives mineures, ne sont ni accessibles par mails-auxquels il n’est pas répondu »par manque de temps »ni par une autre voie,laisse à supposer que le choix de cette législation est volontaire afin,une fois piégé,de contraindre sans risque majeur le souscripteur à se voir floué

Répondre

Laissez un commentaire